Forum Code Lyoko | CodeLyoko.Fr http://forum.codelyoko.fr// Le forum officiel de CodeLyoko.Fr ! fr Molly@codelyoko.fr Molly@codelyoko.fr http://blogs.law.harvard.edu/tech/rss 60 Sun, 23 Apr 2017 20:28:41 GMT Sun, 23 Apr 2017 20:28:41 GMT Forum Code Lyoko | CodeLyoko.Fr http://forum.codelyoko.fr// RE: Les Lyokofans parlent aux Lyokofans http://forum.codelyoko.fr/viewtopic.php?p=297352#297352 En nettoyant mon disque dur, je suis tombé sur un article de 2016 qui parlait de N. Atlan. <br /> <br /> Bon ya rien de flagrant. Mais je vous le transmet l'article intégral pour ceux qui seraient intéressés : <br /> </span> <table width="90%" cellspacing="1" cellpadding="3" border="0" align="center"> <tr> <td><span class="genmed"><b>Citation:</b></span></td> </tr> <tr> <td class="quote"><div align="center"><span style="text-decoration: underline">Nicolas Atlan : départ de Splash Entertainment (ex-Moonscoop LLC)</span></div> <br /> <br /> Nicolas Atlan, codirecteur général de Splash Entertainment et président de la filiale Kabillion, plate- forme de VOD pour enfants, quitte l'entreprise américaine pour « poursuivre de nouvelles opportunités », a annoncé cette dernière ce mercredi. Splash Entertainment est née du rachat de Moonscoop LLC, filiale américaine du groupe français Moonscoop (repris par Dargaud en juin 2013), par Mike et Liz Young, associés à Nicolas Atlan. Celui-ci était un historique de Moonscoop : il a débuté à Antefilms Production en 1999, première société des frères Di Sabatino avant qu'ils ne créent Moonscoop. Le départ de Nicolas Atlan de Splash Entertainment entraîne une réorganisation de la société : le codg Mike Young devient parallèlement président, tandis que Steve Rosen, directeur en charge des finances et des opérations, est promu co-dg, indique le communiqué. La présidence de Kabillion est confiée à David Di Lorenzo, jusque-là directeur des ventes et de la distribution numérique. <br /> Liz Young reste présidente de Splash Entertainment avec Mevelyn Noriega à la présidence de la distribution. <br /> </td> </tr> </table> <span class="postbody"> <br /> Issu du Satellifax n°4697 - Jeudi 24 Mars 2016 Blabla de la communauté http://forum.codelyoko.fr//posting.php?mode=reply&t=5105 WR104 Sun, 23 Apr 2017 20:25:18 GMT http://forum.codelyoko.fr/viewtopic.php?p=297352#297352 RE: [Fanfic] Les grands retours http://forum.codelyoko.fr/viewtopic.php?p=297351#297351 Bonjour, <br /> Je profite de ces vacances scolaires pour répondre aux commentaires. <br /> Sans plus attendre, je remercie *Odd Della Robbia*, Silius Italicus et Icer. <br /> <br /> <div align="center"><span style="font-weight: bold">Silius Italicus : </span></div> <br /> <br /> <div> <div class="spoiler"> <span style="float:left;">Spoiler</span> <input type="button" value="Voir" style="width:80px;font-size:10px;margin:0px;padding:0px;" onclick="if (this.parentNode.parentNode.getElementsByTagName('div')[1].getElementsByTagName('div')[0].style.display != '') { this.parentNode.parentNode.getElementsByTagName('div')[1].getElementsByTagName('div')[0].style.display = '';this.innerText = ''; this.value = 'Cacher'; } else { this.parentNode.parentNode.getElementsByTagName('div')[1].getElementsByTagName('div')[0].style.display = 'none'; this.value = 'Voir';}"> </div> <div> <div class="spoiler_visible" style="display: none;"></span> <table width="90%" cellspacing="1" cellpadding="3" border="0" align="center"> <tr> <td><span class="genmed"><b>Silius Italicus a écrit:</b></span></td> </tr> <tr> <td class="quote">De retour en retour, un jour vous arriverez ?</td> </tr> </table> <span class="postbody"> <br /> La tortue est bien arrivée un jour alors pourquoi pas moi… <br /> <br /> </span> <table width="90%" cellspacing="1" cellpadding="3" border="0" align="center"> <tr> <td><span class="genmed"><b>Silius Italicus a écrit:</b></span></td> </tr> <tr> <td class="quote">Commençons par le point noir de ce chapitre. La conjugaison : concordance des temps, terminaisons des verbes, [...] le participe passé (passé) et l’infinitif (passer)</td> </tr> </table> <span class="postbody"> <br /> Je reconnais bien là mon défaut principal. Certains diront que la concordance des temps est un « truc » qu’il faut saisir. Dorénavant, je travaillerais mes chapitres avec les règles de concordances en arrière plan. Bon sang encore cette histoire de participe… ça fait quoi maintenant, plus de 10 ans qu’on me le dit et pourtant ça n’est toujours pas devenu un automatisme… hé bien j’en prends note encore une fois… <br /> </span> <table width="90%" cellspacing="1" cellpadding="3" border="0" align="center"> <tr> <td><span class="genmed"><b>Silius Italicus a écrit:</b></span></td> </tr> <tr> <td class="quote">Pour le reste, c’est à peu près bon, nonobstant quelques maladresses, liées à un manque de relecture.</td> </tr> </table> <span class="postbody"> <br /> C’est comme un iceberg… reste maintenant à savoir ce qui se trouve immergé <img src="images/smiles/icon_smile.gif" alt="Smile" border="0" /> <br /> </span> <table width="90%" cellspacing="1" cellpadding="3" border="0" align="center"> <tr> <td><span class="genmed"><b>Silius Italicus a écrit:</b></span></td> </tr> <tr> <td class="quote">Pour vous aider, outre la relecture, le grammalecte est assez utile. </td> </tr> </table> <span class="postbody"> <br /> Il est clair que grammalecte est un fabuleux outil, sauf lorsque ce dernier est bugué. Merci de me l’avoir fait remarqué <img src="images/smiles/icon_wink.gif" alt="Wink" border="0" /> <br /> <br /> </span> <table width="90%" cellspacing="1" cellpadding="3" border="0" align="center"> <tr> <td><span class="genmed"><b>Silius Italicus a écrit:</b></span></td> </tr> <tr> <td class="quote">Enfin, dernier point, la forme des dialogues. [...] Les changements de locuteurs au sein du dialogue, sont marqués par un tiret cadratin (—), et non par un tiret d’incise (-). <br /> </td> </tr> </table> <span class="postbody"> <br /> En effet, Pikamaniaque me l’avait mentionné en commentaire sur mon précédent écrit. Et depuis j’utilise le cadratin. Pourtant, votre remarque souligne l’inverse… Par conséquent, je suis allé vérifier le format original et je confirme bien le fait qu’il y ait des cadratins. Mais, il y a bien une magouille d’introduction de liste. Quoi qu’il en soit, ce petit souci de mise en page sera corrigé avec le prochain chapitre. <br /> <br /> </span> <table width="90%" cellspacing="1" cellpadding="3" border="0" align="center"> <tr> <td><span class="genmed"><b>Silius Italicus a écrit:</b></span></td> </tr> <tr> <td class="quote">Sinon, cette histoire progresse bien. Le passage dans le bureau de Delmas rappelait les belles heures du dessin animé, et confrontait nos amis de près à leur secret. Aelita et sa remarque intelligente sur l’indicatif téléphonique vous sauve d’ailleurs. Enfin, cette suspicion de Delmas en a encore en réserve pour nous.</td> </tr> </table> <span class="postbody"> <br /> En effet, cette petite entrevue entre nos héros et leur proviseur marque un léger tournant dans l’intrigue, qu’il ne faudra pas oublier <img src="images/smiles/icon_mrgreen.gif" alt="Mr. Green" border="0" /> <br /> <br /> </span> <table width="90%" cellspacing="1" cellpadding="3" border="0" align="center"> <tr> <td><span class="genmed"><b>Silius Italicus a écrit:</b></span></td> </tr> <tr> <td class="quote">Le plan de Xana se dévoile aussi, même si son retour reste assez mystérieux.</td> </tr> </table> <span class="postbody"> <br /> Pour reprendre une remarque d’Icer dans son commentaire, il est vrai que le retour de XANA fait assez « coucou c’est moi ». Pour tout dire, lorsque j’ai écrit ce chapitre, je n’avais aucune idée concrète pour justifier son retour. Du coup, je me suis inspiré d'une réplique de CLE (le vilain <img src="images/smiles/icon_rolleyes.gif" alt="Rolling Eyes" border="0" />) : « XANA n’est pas du genre à laisser un post-it »… J'ai remplacé le post-it par un SMS, pour voir ce que ça pourrait faire. Mais avec du recul c’est pas terrible… <br /> <br /> </span> <table width="90%" cellspacing="1" cellpadding="3" border="0" align="center"> <tr> <td><span class="genmed"><b>Silius Italicus a écrit:</b></span></td> </tr> <tr> <td class="quote">Le passage sur Jérémie devenu une machine était assez réussi.</td> </tr> </table> <span class="postbody"> <br /> Merci c’est gentil. Pour être franc c’est une des parties du chapitre pour laquelle j’ai bien pris le temps d’écrire. Comme quoi <img src="images/smiles/icon_mrgreen.gif" alt="Mr. Green" border="0" /> <br /> <br /> </span> <table width="90%" cellspacing="1" cellpadding="3" border="0" align="center"> <tr> <td><span class="genmed"><b>Silius Italicus a écrit:</b></span></td> </tr> <tr> <td class="quote">Pour le reste, on a un chapitre sympathique, mais sans fait marquant.</td> </tr> </table> <span class="postbody"> <br /> Oui voilà c’est ça… J’arrive toujours pas à écrire un « bon » chapitre. Je peux avoir une bonne idée, avec des éléments qui pourraient bien la développer, mais au moment de passer à l’écrit, c’est la catastrophe. Enfin bon à force de forger, je vais bien finir par faire une lame. Après tout comme vous le dîtes : </span> <table width="90%" cellspacing="1" cellpadding="3" border="0" align="center"> <tr> <td><span class="genmed"><b>Silius Italicus a écrit:</b></span></td> </tr> <tr> <td class="quote">Les relations entre personnages évoluent, les choses se mettent en place. On est dans la transition entre l’introduction du récit et son cœur à ce qu’il semble. […] </td> </tr> </table> <span class="postbody"> <br /> <br /> </span> <table width="90%" cellspacing="1" cellpadding="3" border="0" align="center"> <tr> <td><span class="genmed"><b>Silius Italicus a écrit:</b></span></td> </tr> <tr> <td class="quote">Au passage, pourquoi Aelita se rend dans la chambre des garçons plutôt que de les appeler ?</td> </tr> </table> <span class="postbody"> <br /> Ha bah… oui c’est vrai que… Ho disons simplement que c’est les hormones <img src="images/smiles/icon_smile.gif" alt="Smile" border="0" />. Ou alors on peut aussi imaginer que les portables des deux jeunes soit éteint ou hors ligne pendant la nuit. <br /> <br /> </span> <table width="90%" cellspacing="1" cellpadding="3" border="0" align="center"> <tr> <td><span class="genmed"><b>Silius Italicus a écrit:</b></span></td> </tr> <tr> <td class="quote">Au plaisir de vous lire à nouveau.</td> </tr> </table> <span class="postbody"> <br /> Et réciproquement. <br /> </div> </div> </div> <br /> Sans transition, <br /> <br /> <div align="center"><span style="font-weight: bold">Icer :</span></div> <br /> <br /> <div> <div class="spoiler"> <span style="float:left;">Spoiler</span> <input type="button" value="Voir" style="width:80px;font-size:10px;margin:0px;padding:0px;" onclick="if (this.parentNode.parentNode.getElementsByTagName('div')[1].getElementsByTagName('div')[0].style.display != '') { this.parentNode.parentNode.getElementsByTagName('div')[1].getElementsByTagName('div')[0].style.display = '';this.innerText = ''; this.value = 'Cacher'; } else { this.parentNode.parentNode.getElementsByTagName('div')[1].getElementsByTagName('div')[0].style.display = 'none'; this.value = 'Voir';}"> </div> <div> <div class="spoiler_visible" style="display: none;"></span> <table width="90%" cellspacing="1" cellpadding="3" border="0" align="center"> <tr> <td><span class="genmed"><b>Icer a écrit:</b></span></td> </tr> <tr> <td class="quote">Cela allait faire trois ans que je n'avais pas commenté. Je signe donc mon grand retour sur cette fanfic.</td> </tr> </table> <span class="postbody"> <br /> Le temps passe et pourtant le titre de ma fic est toujours entrain aux jeux de mots <img src="images/smiles/icon_smile.gif" alt="Smile" border="0" /> <br /> <br /> </span> <table width="90%" cellspacing="1" cellpadding="3" border="0" align="center"> <tr> <td><span class="genmed"><b>Icer a écrit:</b></span></td> </tr> <tr> <td class="quote">En premier lieu j'ai envie de signaler qu'il serait bien que tu te creuses un peu plus la tête pour tes titres de chapitres. Exemple concret : <br /> Chapitre 3 : Le retour d'Odd. <br /> Chapitre 9 : Le retour de Lyoko. <br /> Chapitre 11 : Retour sur Lyoko. <br /> Chapitre 14 : Le grand retour de X.A.N.A.</td> </tr> </table> <span class="postbody"> <br /> Moi aussi je joue avec le titre de ma fic. Non plus sérieusement, j'ai tendance à choisir des titres simple et court. J'ai pas envie de passer pour quelqu'un qui pond des chapitres à rallonge et qui présente un chapitre assez louche... Je ne m'appelle pas Minho <img src="images/smiles/icon_wink.gif" alt="Wink" border="0" /> <br /> <br /> </span> <table width="90%" cellspacing="1" cellpadding="3" border="0" align="center"> <tr> <td><span class="genmed"><b>Icer a écrit:</b></span></td> </tr> <tr> <td class="quote">On sent que les premiers chapitres sont... les premiers. Je crois que les quatre premiers sont particulièrement médiocres [...]</td> </tr> </table> <span class="postbody"> <br /> Je confirme et m’étonne toujours de voir qu’ils sont encore là (merci de me laisser ma chance)… Enfin bref, je dirais que le passé nous permet de voir d’où nous venons et ainsi espérer à une progression. <br /> <br /> </span> <table width="90%" cellspacing="1" cellpadding="3" border="0" align="center"> <tr> <td><span class="genmed"><b>Icer a écrit:</b></span></td> </tr> <tr> <td class="quote">Il y a parfois de bonnes idées, comme faire abandonner le gel à Della Robbia dans le cadre de la cure (idée qui s'est vite volatilisée d'ailleurs). Malgré tout, on a plus souvent le droit à des évènements qui frisent l'excès de zèle, comme le 0 en histoire sous prétexte d'insomnie ou Ulrich a qui l'on demande conseil sur l'utilisation d'un katana IRL, comme ça, serein.</td> </tr> </table> <span class="postbody"> <br /> Oui c’est vrai que c’est un gros merdier tout ça. Je reconnais que mes chapitres sont initiés par une idée qui se développe plus ou moins au cours du chapitre puis elle disparaît au chapitre suivant. <br /> Pour le katana d’Ulrich IRL, c’est vrai que ça paraît loufoque mais on peut bien se procurer des armes à feu sur internet, alors un katana pourquoi pas <img src="images/smiles/icon_rolleyes.gif" alt="Rolling Eyes" border="0" />. Plus sérieusement, c’est encore une fois une idée que je vais développer dans de futurs chapitre. Celle là je vais pas l’oublier puisque je l’ai noté dans mon fichier « histoire de ma fanfic » ^^. <br /> <br /> </span> <table width="90%" cellspacing="1" cellpadding="3" border="0" align="center"> <tr> <td><span class="genmed"><b>Icer a écrit:</b></span></td> </tr> <tr> <td class="quote">Dans le chapitre 6, je note qu'Aelita a réussi à passer du trou de sa chambre à l'Hermitage à la fenêtre avant même de finir une courte phrase. Fort ! Au fait, les hommes en noir semblent avoir disparu du scénario…</td> </tr> </table> <span class="postbody"> <br /> Ha oui tient, j’avais pas trop fait gaffe à l’effet « téléportation ». <br /> Pour les hommes en noirs, c’est comme pour le katana d’Ulrich, une idée notée, balancée comme ça dans un chapitre qui reviendra sans doute plus travailler et plus ancrée dans l’histoire. <br /> <br /> </span> <table width="90%" cellspacing="1" cellpadding="3" border="0" align="center"> <tr> <td><span class="genmed"><b>Icer a écrit:</b></span></td> </tr> <tr> <td class="quote">Il y a énormément de répétitions dans les premiers chapitres, avec en cerise sur le gâteau le chapitre 8 et sa triple utilisation d'entendre. Ce n'est pas sans rappeler l'abus de l'utilisation du mot &quot;retour&quot; dans le titre.</td> </tr> </table> <span class="postbody"> <br /> Oui voilà encore un de mes défauts… les répétitions. J'arrive pas à trouver un bon dico de synonyme sur le net. Si quelqu'un à une adresse (ou un ISBN) je suis preneur. <br /> <br /> </span> <table width="90%" cellspacing="1" cellpadding="3" border="0" align="center"> <tr> <td><span class="genmed"><b>Icer a écrit:</b></span></td> </tr> <tr> <td class="quote">J'imagine que tu voulais dire dix ans. En tout cas, la référence est douteuse, car elle n'a pas vécue la décennie en question, le supercalculateur étant à ce moment là éteint.</td> </tr> </table> <span class="postbody"> <br /> Bah non c’est pas une référence douteuse. Dans l'épisode 57, Aelita dit à Jérémie qu'elle a passé 10 ans sous forme de programme informatique. Alors oui, certes vu que le supercalculateur était éteint. Est-ce que l’on peut dire que c’est bien 10 ans de sa vie et non 10 ans tout court ? Je pense surtout que c’est une histoire de référentiel ? Pour Aelita peut-être pas, mais pour un gars vivant sur Terre, si ça l’est (94 à 2004). <br /> <br /> </span> <table width="90%" cellspacing="1" cellpadding="3" border="0" align="center"> <tr> <td><span class="genmed"><b>Icer a écrit:</b></span></td> </tr> <tr> <td class="quote">Dans le chapitre 10, j'ai eu beaucoup de mal à croire la crédibilité des interrogations sur la dangerosité de X.A.N.A, vu qu'il a lui même répondu à la question : <br /> </span> <table width="90%" cellspacing="1" cellpadding="3" border="0" align="center"> <tr> <td><span class="genmed"><b>WR104 a écrit:</b></span></td> </tr> <tr> <td class="quote"> <br /> Citation: <br /> - D’accord mais comment fait-il la différence entre ami et ennemi ? s’interrogea encore une foi Yumi, qui restait toujours sur ses gardes face à Xana. <br /> - Ha voici une excellente question. Sourit Jérémie, un peu gêné par le fait qu’il commençait à perdre la main face à Yumi. Heu… Xana ? Peux-tu nous dire qui considères-tu comme étant un ennemi ou un ami ? <br /> - Facile. communiqua l’intelligence artificielle toujours sur le même ton de voix et avec son expression neutre. Mes ennemis sont tous ceux qui travaillent sur projet Carthage et ceux qui cherchent à me supprimer. <br /> </td> </tr> </table> <span class="postbody">Sous-entendu, n'essayez plus de me désactiver ? Et aucun kadicien ne s'en inquiète outre mesure…</td> </tr> </table> <span class="postbody"> <br /> C’est quelque chose que j’ai sans aucun doute pas assez travaillé et surtout pas su réutilisé par la suite. En fait dans ma tête, à l’époque, je voulais faire deux versions de XANA, une version backup et une version classiqe. La première aurait été moins développée et donc moins évoluée dans le sens IA. La seconde aurait été la version de XANA que l’on connaît tous. Bon après les deux versions devaient se rencontrer et l’une devait convaincre l’autre d’évoluer vers la conscience et l’autre devait essayer de raisonner son double. Voilà… c'est vrai qu'on est très loin de ce qui est écrit... <br /> </span> <table width="90%" cellspacing="1" cellpadding="3" border="0" align="center"> <tr> <td><span class="genmed"><b>Icer a écrit:</b></span></td> </tr> <tr> <td class="quote">L'argumentation sur le fait que William garde sa tenue noire me laisse, comme Ikorih, carrément sceptique à cause de la partie protégée du Supercalculateur contenant les tenues,[...]</td> </tr> </table> <span class="postbody"> <br /> Je développerais ce point plus tard dans l’intrigue. Pour moi, c’est l’entité qui contrôle l’avatar qui impose sa tenue. Dans le sens où il doit y avoir un certain degré de contrôle sur l’avatar… Du coup dans ma fic et selon mon point de vu sur la question. On peut se poser la question suivante : William est-il totalement libéré de l’emprise de XANA ? <br /> </span> <table width="90%" cellspacing="1" cellpadding="3" border="0" align="center"> <tr> <td><span class="genmed"><b>Icer a écrit:</b></span></td> </tr> <tr> <td class="quote">Bon merci mais tous les auteurs qu'on a verrouillé trouvaient leurs fics géniales au début. Ceux qui le pensaient encore à la fin ont servi d'os à ronger à l'un de nos obscurs concurrents.</td> </tr> </table> <span class="postbody"> <br /> Moi je dis, attendons la fin pour en juger… beaucoup de travail reste à faire. Actuellement, je crois toujours qu’elle arrivera quelque part… reste à savoir où, dans un mur ou pas. <br /> </span> <table width="90%" cellspacing="1" cellpadding="3" border="0" align="center"> <tr> <td><span class="genmed"><b>Icer a écrit:</b></span></td> </tr> <tr> <td class="quote">Tu mentionnais également à l'époque de quelqu'un relisant tes chapitres. J'espère que tu l'as viré.</td> </tr> </table> <span class="postbody"> <br /> Oui, c’est clair que c’était pas le meilleur correcteur que l’on puisse trouver… En fait, un de mes amis, après quelques chapitres, il en avait marre et n'avait plus trop le temps à &quot;corriger&quot; et il a arrêté. Mais il corrigeais quand même certaines fautes <img src="images/smiles/icon_biggrin.gif" alt="Very Happy" border="0" /> <br /> </span> <table width="90%" cellspacing="1" cellpadding="3" border="0" align="center"> <tr> <td><span class="genmed"><b>Icer a écrit:</b></span></td> </tr> <tr> <td class="quote">Je me posais aussi quelques question sur les &quot;souvenirs&quot; de William : Pourquoi il se souvient d’événement, si j'ai bien compris, auxquels il n'étaient pas directement présent ?</td> </tr> </table> <span class="postbody"> <br /> Excellente question ! Pour te mettre sur la piste d’une réflexion, je te dirais de te poser comme interrogation le fait de savoir qui était présent pendant cette scène passée (et qui contrôlait qui) <img src="images/smiles/icon_wink.gif" alt="Wink" border="0" />. <br /> <br /> </span> <table width="90%" cellspacing="1" cellpadding="3" border="0" align="center"> <tr> <td><span class="genmed"><b>Icer a écrit:</b></span></td> </tr> <tr> <td class="quote">L'hermitage depuis tout ce temps contenait une porte fermée à clé à l'étage et personne n'avait jamais cherché à l'ouvrir !?</td> </tr> </table> <span class="postbody"> <br /> Ma foi oui… Dans les chronicles, il y a bien deux pièces secrètes… et un beau jour… « ho tient une chambre cachée par un faux mur… » <br /> <br /> </span> <table width="90%" cellspacing="1" cellpadding="3" border="0" align="center"> <tr> <td><span class="genmed"><b>Icer a écrit:</b></span></td> </tr> <tr> <td class="quote">C'est à ce moment là que je découvre que les &quot;nouveaux&quot; chapitres sont en version pdf (ce n'était pas précisé sur le post principal).</td> </tr> </table> <span class="postbody"> <br /> Ha bon ? Pourtant dans mon premier post j’ai écrit en violet : « Pour ceux qui le désir je met ma fanfiction disponible sous format pdf disponible ici. » <br /> </span> <table width="90%" cellspacing="1" cellpadding="3" border="0" align="center"> <tr> <td><span class="genmed"><b>Icer a écrit:</b></span></td> </tr> <tr> <td class="quote">Le chapitre 13 a pour principale originalité d'être au chapitre 13. Il contient en effet tous les clichés propres aux fics post saison 4 : Rentrée scolaire, noueaux élèves louchent qui tapent l'incrustent en deux deux, problèmes administratifs, retour pressenti de X.A.N.A... mais d'habitude c'est justement au début de la fic ! Du coup c'est plutôt bien joué de faire un tel pied de nez à la tradition</td> </tr> </table> <span class="postbody"> <br /> La tradition hein XD Non pour être franc, j’avais guère d’idée ce jour là. Du coup c’est facile de tomber dans les clichés. <br /> </span> <table width="90%" cellspacing="1" cellpadding="3" border="0" align="center"> <tr> <td><span class="genmed"><b>Icer a écrit:</b></span></td> </tr> <tr> <td class="quote">J'ai trouvé la comparaison entre Arthur et Aelita par cette dernière très osée pour le coup de l'intégration. La situation n'a aucun rapport quand même &gt;&lt;</td> </tr> </table> <span class="postbody"> <br /> Ha… Oui c’est vrai que ça n’a aucun rapport mais bon… pourquoi pas, un peu de pitié de temps en temps ^^ <br /> </span> <table width="90%" cellspacing="1" cellpadding="3" border="0" align="center"> <tr> <td><span class="genmed"><b>Icer a écrit:</b></span></td> </tr> <tr> <td class="quote">Il y a toujours des lacunes de ponctuation dans les derniers chapitres mais j'ai l'impression qu'il y a du progrès.</td> </tr> </table> <span class="postbody"> <br /> Merci <img src="images/smiles/icon_smile.gif" alt="Smile" border="0" /> <br /> </span> <table width="90%" cellspacing="1" cellpadding="3" border="0" align="center"> <tr> <td><span class="genmed"><b>Icer a écrit:</b></span></td> </tr> <tr> <td class="quote">Plait-il ? L'Hermitage a encore une ligne téléphonique ? Cela ne te semble pas un peu douteux ?</td> </tr> </table> <span class="postbody"> <br /> Épisode 62 : l’eau n’est pas coupée… Donc le téléphone peut aussi ne pas l’être. D’autant plus s’il s’agit d’une ligne pirate. Dans le même style que la connexion du supercalculateur au réseau mondial est toujours active. <br /> </span> <table width="90%" cellspacing="1" cellpadding="3" border="0" align="center"> <tr> <td><span class="genmed"><b>Icer a écrit:</b></span></td> </tr> <tr> <td class="quote">Viens ensuite la première vraie confrontation virtuelle si je ne me trompe.</td> </tr> </table> <span class="postbody"> <br /> Oui enfin… J’attendais surtout d’avoir un niveau d’écrire plus mûrit qu’en début de fic. Pour pouvoir présenter quelque chose de convenable. Entre parenthèse, juste avant je m'étais entraîner sur un One-Shot pour présenter un combat virtuel. <br /> </span> <table width="90%" cellspacing="1" cellpadding="3" border="0" align="center"> <tr> <td><span class="genmed"><b>Icer a écrit:</b></span></td> </tr> <tr> <td class="quote">Et j'ai une première remarque : La première barrière de protection du coeur est détruite à peine trois minutes après qu'Aelita ait eu l'alerte. Mais ils ont le temps de sauver la seconde ? Réfléchis un peu... [...]</td> </tr> </table> <span class="postbody"> <br /> C’est vrai, j’en prends note. <br /> </span> <table width="90%" cellspacing="1" cellpadding="3" border="0" align="center"> <tr> <td><span class="genmed"><b>Icer a écrit:</b></span></td> </tr> <tr> <td class="quote">Pour la chute d'Odd du haut de la salle du coeur, d'accord, mais prend garde, en dessous, s'il tombe sans pouvoir se raccrocher, il tombe surtout dans la voûte céleste. Ou au mieux il se fait broyer par les machoires.</td> </tr> </table> <span class="postbody"> <br /> Ouais c’est clair que sous cet angle c’est mieux, beaucoup mieux même <img src="images/smiles/icon_lol.gif" alt="Laughing" border="0" />. <br /> Pour les prochains chapitres, je tacherais de mieux visualiser les scènes. <br /> </span> <table width="90%" cellspacing="1" cellpadding="3" border="0" align="center"> <tr> <td><span class="genmed"><b>Icer a écrit:</b></span></td> </tr> <tr> <td class="quote">Bon bref. On ne peut pas dire que tu regresses c'est sûr (Et ça aurait été un peu compliqué) mais je suis un peu inquiet. Cette fic a commencé il y a trois ans et demi. J'aurais misé sur le fait que tu étais jeune, et le temps aurait déjà commencé à faire son oeuvre.</td> </tr> </table> <span class="postbody"> <br /> Et oui, malheureusement déjà trois ans… <br /> </span> <table width="90%" cellspacing="1" cellpadding="3" border="0" align="center"> <tr> <td><span class="genmed"><b>Icer a écrit:</b></span></td> </tr> <tr> <td class="quote">Mais j'ai réalisé au détour d'un commentaire où tu parles de ton BAC de français que ça allait être plus compliqué que cela.</td> </tr> </table> <span class="postbody"> <br /> Dans quel sens ? <br /> </span> <table width="90%" cellspacing="1" cellpadding="3" border="0" align="center"> <tr> <td><span class="genmed"><b>Icer a écrit:</b></span></td> </tr> <tr> <td class="quote">Il y a de bons élements, de bonnes idées, tu as du potentiel, mais on dirait que tu ne l'emploies pas correctement, que le positif est noyé dans un océan de médiocrité. Voilà c'est ça, ce n'est pas la catastrophe, sinon évidemment tu aurais été lock (Et tu as connu ça) mais malgré tout, ça reste relativement banal.</td> </tr> </table> <span class="postbody"> <br /> Oui heureusement qu’une fois (je touche le bois que j’ai déjà…). Non mais c’est clair qu’avec le recul ma fic n’a rien d’exceptionnelle. J’écris pour le plaisir, ma petite histoire… ça plaît ou pas d’ailleurs. <br /> J’espère que j’arriverais à mieux travailler mes idées et à mieux les développer pour faire mieux vivre ma petite histoire… <br /> </span> <table width="90%" cellspacing="1" cellpadding="3" border="0" align="center"> <tr> <td><span class="genmed"><b>Icer a écrit:</b></span></td> </tr> <tr> <td class="quote">Bon courage pour la suite, on ne peut en tout cas être admiratif de ta constance.</td> </tr> </table> <span class="postbody"> <br /> Il faut bien justifier le titre XD</div> </div> </div> Fanfictions Code Lyoko http://forum.codelyoko.fr//posting.php?mode=reply&t=7860 WR104 Sun, 23 Apr 2017 20:12:55 GMT http://forum.codelyoko.fr/viewtopic.php?p=297351#297351 RE: [Divers] Usine Renault : construction d'une maquette http://forum.codelyoko.fr/viewtopic.php?p=297350#297350 <img src="http://nsa37.casimages.com/img/2017/04/22/170422114628453501.jpg" border="0" alt="http://nsa37.casimages.com/img/2017/04/22/170422114628453501.jpg"/> <br /> La Seine Musicale, photo France3 <br /> <br /> <br /> Je profite de l'actualité sur l'île Seguin avec l'ouverture de la Seine Musicale pour donner quelques nouvelles sur les avancées (modestes) du projet, mais avancées quand-même ! <img src="images/smiles/icon_biggrin.gif" alt="Very Happy" border="0" /> <br /> <br /> Pour commencer, quelques vues récentes de la maquette : <br /> <br /> <div> <div class="spoiler"> <span style="float:left;">Spoiler</span> <input type="button" value="Voir" style="width:80px;font-size:10px;margin:0px;padding:0px;" onclick="if (this.parentNode.parentNode.getElementsByTagName('div')[1].getElementsByTagName('div')[0].style.display != '') { this.parentNode.parentNode.getElementsByTagName('div')[1].getElementsByTagName('div')[0].style.display = '';this.innerText = ''; this.value = 'Cacher'; } else { this.parentNode.parentNode.getElementsByTagName('div')[1].getElementsByTagName('div')[0].style.display = 'none'; this.value = 'Voir';}"> </div> <div> <div class="spoiler_visible" style="display: none;"> <br /> <img src="http://nsa37.casimages.com/img/2017/04/22/170422110904819660.jpg" border="0" alt="http://nsa37.casimages.com/img/2017/04/22/170422110904819660.jpg"/> <br /> <br /> Aperçu aérien pour rappeler le travail effectué jusqu'à maintenant. <br /> On notera à l'arrière de la centrale (bâtiment principal) que j'ai créé la fosse à matériaux (charbon...). <br /> <br /> <img src="http://nsa37.casimages.com/img/2017/04/22/170422110914407585.jpg" border="0" alt="http://nsa37.casimages.com/img/2017/04/22/170422110914407585.jpg"/> <br /> <br /> <img src="http://nsa37.casimages.com/img/2017/04/22/170422110917830579.jpg" border="0" alt="http://nsa37.casimages.com/img/2017/04/22/170422110917830579.jpg"/> <br /> <br /> <img src="http://nsa38.casimages.com/img/2017/04/22/170422110922150110.jpg" border="0" alt="http://nsa38.casimages.com/img/2017/04/22/170422110922150110.jpg"/> <br /> <br /> </div> </div> </div> <br /> <br /> J'ai profité des vacances pour me replonger un peu dans la construction, j'ai notamment réalisé des éléments de toiture et fixé quelques éléments à leur position finale. <br /> <br /> Ajouts sur les toîts : <br /> <br /> <div> <div class="spoiler"> <span style="float:left;">Spoiler</span> <input type="button" value="Voir" style="width:80px;font-size:10px;margin:0px;padding:0px;" onclick="if (this.parentNode.parentNode.getElementsByTagName('div')[1].getElementsByTagName('div')[0].style.display != '') { this.parentNode.parentNode.getElementsByTagName('div')[1].getElementsByTagName('div')[0].style.display = '';this.innerText = ''; this.value = 'Cacher'; } else { this.parentNode.parentNode.getElementsByTagName('div')[1].getElementsByTagName('div')[0].style.display = 'none'; this.value = 'Voir';}"> </div> <div> <div class="spoiler_visible" style="display: none;"> <br /> <img src="http://nsa37.casimages.com/img/2017/04/22/170422110925643430.jpg" border="0" alt="http://nsa37.casimages.com/img/2017/04/22/170422110925643430.jpg"/> <br /> <br /> <img src="http://nsa38.casimages.com/img/2017/04/22/170422110925764830.jpg" border="0" alt="http://nsa38.casimages.com/img/2017/04/22/170422110925764830.jpg"/> <br /> <br /> On peut voir les différentes parties de toiture que j'ai ajoutées, c'est pas énorme, mais au moins c'est fait ! <br /> Je n'ai jamais trop su à quoi servait ces sortes de &quot;petits toîts&quot; supplémentaires, mais c'est courant sur les bâtiments industriels. Peut-être pour la luminosité. <br /> <br /> En tout cas je ne regrette pas d'avoir fait quelque chose de démontable, c'est tellement plus pratique pour travailler ! <br /> <br /> </div> </div> </div> <br /> <br /> Enfin des photos de l'intérieur : <br /> <br /> <div> <div class="spoiler"> <span style="float:left;">Spoiler</span> <input type="button" value="Voir" style="width:80px;font-size:10px;margin:0px;padding:0px;" onclick="if (this.parentNode.parentNode.getElementsByTagName('div')[1].getElementsByTagName('div')[0].style.display != '') { this.parentNode.parentNode.getElementsByTagName('div')[1].getElementsByTagName('div')[0].style.display = '';this.innerText = ''; this.value = 'Cacher'; } else { this.parentNode.parentNode.getElementsByTagName('div')[1].getElementsByTagName('div')[0].style.display = 'none'; this.value = 'Voir';}"> </div> <div> <div class="spoiler_visible" style="display: none;"> <br /> <img src="http://nsa38.casimages.com/img/2017/04/22/170422110906661473.jpg" border="0" alt="http://nsa38.casimages.com/img/2017/04/22/170422110906661473.jpg"/> <br /> <br /> L'escalier sur les droite est tombé, il était juste posé pour le moment. <br /> <br /> <img src="http://nsa37.casimages.com/img/2017/04/22/170422110919893569.jpg" border="0" alt="http://nsa37.casimages.com/img/2017/04/22/170422110919893569.jpg"/> <br /> <br /> </div> </div> </div> <br /> <br /> Voilà c'est à peu près tout, le projet n'est pas à l'abandon et ne le sera pas, il avance à son rythme, sans doute que de plus grandes avancées auront lieu cet été ! <img src="images/smiles/icon_wink.gif" alt="Wink" border="0" /> <br /> <br /> Au passage, j'en avais parlé vite fait dans mon premier post et on peut la voir sur quelques photos donc je vous montre l'épée de William que j'ai fabriquée il y a quelques années (4 ans environ) : <br /> <br /> <div> <div class="spoiler"> <span style="float:left;">Spoiler</span> <input type="button" value="Voir" style="width:80px;font-size:10px;margin:0px;padding:0px;" onclick="if (this.parentNode.parentNode.getElementsByTagName('div')[1].getElementsByTagName('div')[0].style.display != '') { this.parentNode.parentNode.getElementsByTagName('div')[1].getElementsByTagName('div')[0].style.display = '';this.innerText = ''; this.value = 'Cacher'; } else { this.parentNode.parentNode.getElementsByTagName('div')[1].getElementsByTagName('div')[0].style.display = 'none'; this.value = 'Voir';}"> </div> <div> <div class="spoiler_visible" style="display: none;"> <br /> <img src="http://nsa37.casimages.com/img/2017/04/22/170422113839867644.jpg" border="0" alt="http://nsa37.casimages.com/img/2017/04/22/170422113839867644.jpg"/> <br /> </div> </div> </div> <br /> <br /> Elle est réalisée en bois (manche et base), carton (lame) et papier (tranchant de la lame). Le coin des artistes http://forum.codelyoko.fr//posting.php?mode=reply&t=9114 Vincent-49 Sat, 22 Apr 2017 09:26:45 GMT http://forum.codelyoko.fr/viewtopic.php?p=297350#297350 RE: Les Lyokofans parlent aux Lyokofans http://forum.codelyoko.fr/viewtopic.php?p=297349#297349 Il est intéressant de noté que l'un des partenaire officiel de la création de ce bâtiment (magnifique au passage) n'est autre que Renault ^^ <br /> source : <a href="http://www.laseinemusicale.com/fr/" target="_blank">http://www.laseinemusicale.com/fr/</a> <br /> (L'usine de la série était une usine Renault donc c'est assez marrant de noté cela.) Blabla de la communauté http://forum.codelyoko.fr//posting.php?mode=reply&t=5105 Theoph69 Fri, 21 Apr 2017 19:56:11 GMT http://forum.codelyoko.fr/viewtopic.php?p=297349#297349 RE: Les Lyokofans parlent aux Lyokofans http://forum.codelyoko.fr/viewtopic.php?p=297348#297348 Les fans les plus avisés savent que l'Usine qui a inspiré le cadre de la série <span style="font-style: italic">Code Lyoko</span> a été rasée en 2004. Mais une décennie plus tard, un nouveau projet de construction a commencé et s'est finalement achevé... il y a peu, puisque un concert inaugural s'y tient ce soir même. <br /> Concert oui car le bâtiment est un lieu désormais consacré à la musique (<span style="font-style: italic">La Seine musicale</span>... il fallait y penser). <span style="font-style: italic">Le Monde</span> a rassemblé quelques images dans un diaporama, donc si jamais vous voulez voir à quoi ressemble désormais le site par curiosité, c'est <a href="http://www.lemonde.fr/culture/portfolio/2017/04/21/la-seine-musicale-nouveau-lieu-dedie-a-la-musique-sur-l-ile-seguin_5114697_3246.html" class="postlink" target="_blank">par ici</a> ! Blabla de la communauté http://forum.codelyoko.fr//posting.php?mode=reply&t=5105 Icer Fri, 21 Apr 2017 18:30:34 GMT http://forum.codelyoko.fr/viewtopic.php?p=297348#297348 RE: [Fanfic] Replika on the Web http://forum.codelyoko.fr/viewtopic.php?p=297347#297347 Bien le bonsoir cher sirix ! <br /> Cela faisait un bout de temps je que navais pas lu de fic (sur le theme dune autre equipe) aussi bonne ! Bien que dans ce genre il ny ait pas beaucoup de &quot;concurrents&quot; je tiens a dire qua mes yeux tu sais particulierement bien manier la plume et je suis tres heureux que tu reprennes du service ! Jespere voir le le prochain episode tres bien tot ! (hors sujet : il y a des fanfics aussi interessantes que la tienne et je trouve ca dommage que lon en fasse pas carrement des episodes animes hors serie ! Les realisateurs devraient meme contacter certains dentre vlus si il pensent a faire une saison 5 un code lyoko 2 (ou 2.0) ou encore ameliorer CLE si jamais une suite voit le jour (#Humour) enfin bon meme si les fans de longue date comme moi restent lew bonnes choses ont toujours une fin ce que je trouve dommage en qpit vu la situation globalement merd*que dans laquellz se trouve le monde -nen deplaise aux plus optimiste que moi- histoire quon focalise sur autre chose de temps en temps... -hé non tout ne va pas pour le mieux dans le meilleur des mondes mais ca la majorite le sait deja...) <br /> desole de plomber lambiance avec ce post mais je pznse sincerement que certain meritent une publication grande echelle dont toi sirix <br /> Sur ce mes cher compatriotes bonsoir ! Fanfictions Code Lyoko http://forum.codelyoko.fr//posting.php?mode=reply&t=7869 L'astronaute Wed, 19 Apr 2017 23:23:05 GMT http://forum.codelyoko.fr/viewtopic.php?p=297347#297347 RE: IFSCL - 7eme anniversaire! http://forum.codelyoko.fr/viewtopic.php?p=297346#297346 Je voulait savoir quand la prochaine version de L'IFSCL sortira <img src="images/smiles/icon_question.gif" alt="Question" border="0" /> :hâte de pouvoir l'essayer <img src="images/smiles/icon_biggrin.gif" alt="Very Happy" border="0" /> <br /> Et aussi je voulait savoir si c'est normal que pendant le fonctionnement de L'IFSCL ma batterie descend a grande vitesse. <br /> En tout cas , fan de CODE LYKO , très bon travail ! <img src="images/smiles/icon_wink.gif" alt="Wink" border="0" /> [color=red][/color][size=12][/size] Projets partenaires http://forum.codelyoko.fr//posting.php?mode=reply&t=5040 Triaxou26 Wed, 19 Apr 2017 18:40:11 GMT http://forum.codelyoko.fr/viewtopic.php?p=297346#297346 RE: [Fanfic] Replika on the Web http://forum.codelyoko.fr/viewtopic.php?p=297345#297345 Salut Ikorih ! Merci pour ton commentaire ! <br /> <br /> Alors, pour ce qui est du frigo, et bien, ça va être dur d'être plus réaliste. Je veux bien faire dans le cohérent, mais il y a des limites à tout. Alors, oui, j'aurai pu, comme Icer va certainement arguer, me passer du scanner. Mais encore une fois, je pense que la fic serait vite devenue répétitive s'il n'y avait que du combat à l'informatique, combat à l'informatique qui gardera toujours une place forte dans l'écrit au passage. Et j'avais envie d'écrire quelques combats virtuels. J'ai donc fait au mieux. Après, ça reste je pense aussi capillotracté que la série d'origine, avec ses bombes EMP made at home ou ses robots canins téléguidés d'une rare précision. :3 <br /> <br /> D'autant qu'on ne sait pas comment marche la virtualisation ni même combien d'énergie elle demande, on suppose beaucoup, mais rien ne le prouve. Donc bon, jouons sur les flous. ^^ <br /> <br /> Pour ce qui est de la destruction du corps, effectivement, je rectifie ça. <br /> <br /> <br /> <span style="color: orange">EDIT : corrigé.</span> Fanfictions Code Lyoko http://forum.codelyoko.fr//posting.php?mode=reply&t=7869 Sirix Wed, 19 Apr 2017 08:42:22 GMT http://forum.codelyoko.fr/viewtopic.php?p=297345#297345 RE: [Fanfic] Replika on the Web http://forum.codelyoko.fr/viewtopic.php?p=297344#297344 Il y a deux motifs à ce commentaire tellement éclair que le temps que tu aies fini de lire cette intro, je serai déjà loin. <br /> <br /> </span> <table width="90%" cellspacing="1" cellpadding="3" border="0" align="center"> <tr> <td><span class="genmed"><b>Citation:</b></span></td> </tr> <tr> <td class="quote">To be continue...</td> </tr> </table> <span class="postbody"> <br /> Ahin. <br /> <br /> Sinon hum, il ne me semble pas qu'on ait vérifié la disparition effective du pot à crayon dans le scanner mais si c'est bien une virtualisation comme on en a l'habitude...alors le corps physique (ici, le pot à crayon) est détruit. Je ne suis pas vraiment convaincue qu'un frigo, même modifié par une bande de lycéens, puisse supporter le dégagement d'énergie d'une telle intensité. <br /> <span style="font-style: italic">Ikorih repart en vacances...</span> Fanfictions Code Lyoko http://forum.codelyoko.fr//posting.php?mode=reply&t=7869 Ikorih Wed, 19 Apr 2017 08:12:14 GMT http://forum.codelyoko.fr/viewtopic.php?p=297344#297344 RE: [Fanfic] Replika on the Web http://forum.codelyoko.fr/viewtopic.php?p=297343#297343 Bonjour à tous ! <br /> <br /> Replika s'est encore fait attendre, mes plus sincères excuses, je suis loin de mes débits d'antan, enfin, toujours est-il que je vous présente le premier épisode post-arc. Plus calme, comme je vous l'aie dit précédemment, mais il ne manque pas d'importance ! Je vous laisse lire ça ! J'espère que ça vous plaira ! <br /> <br /> <span style="font-size: 18px; line-height: normal"><div align="center"><span style="text-decoration: underline"><span style="font-weight: bold"><span style="color: darkred">Trente-sixième épisode :</span></span> <span style="color: blue">Mission Beta</span><span style="color: darkred">, Transfert...</span></span></div></span> <br /> <br /> <div> <div class="spoiler"> <span style="float:left;">Spoiler</span> <input type="button" value="Voir" style="width:80px;font-size:10px;margin:0px;padding:0px;" onclick="if (this.parentNode.parentNode.getElementsByTagName('div')[1].getElementsByTagName('div')[0].style.display != '') { this.parentNode.parentNode.getElementsByTagName('div')[1].getElementsByTagName('div')[0].style.display = '';this.innerText = ''; this.value = 'Cacher'; } else { this.parentNode.parentNode.getElementsByTagName('div')[1].getElementsByTagName('div')[0].style.display = 'none'; this.value = 'Voir';}"> </div> <div> <div class="spoiler_visible" style="display: none;"> <br /> J’ouvre doucement les yeux. J’entends les oiseaux dehors. C’est très joli. Il fait très clair, dans ma petite chambre. Le soleil est haut dans le ciel. C’est calme. Très calme. Une fine brise berce doucement l’arbre du jardin dans ma fenêtre. Le jour arrive doucement vers sa lumineuse moitié…ATTENDS ! MIDI ? Oh merde ! Le réveil ! <br /> <br /> Je me lève et m’habille en quatrième vitesse, dévale l’escalier sans réfléchir et court dans la cuisine, et je tombe sur ma mère, qui tiens sa tête d’une main, à moitié avachie sur la table, dans sa chemise de nuit, elle a l’air très fatiguée…Ça me freine. <br /> <br /> -Maman ! Je…Qu’est-ce <br /> -T’en fais pas, Fred, on t’as pas oublié. <br /> -Je…mais…le… <br /> -On se calme. On est trop fatigué pour t’amener, désolé, tu vas devoir manquer cette journée. <br /> <br /> Je me rappelle assez vite pourquoi. <br /> <br /> -Et Lucie ? <br /> -Elle va bien, elle va bien. Apparemment elle a mis le doigt dans une prise mais le courant a sauté à temps. Plus peur que mal. Ils la gardent pour la journée, cela-dit. <br /> -Je…ah. <br /> <br /> Ma mère lève les yeux, semblant ce questionner. <br /> <br /> -Ce qui m’étonne c’est que ta sœur s’est fait suffisamment réprimandée au sujet des prises pour ne plus y toucher, elle n’avait pas essayé depuis longtemps. Je me demande ce qui l’a poussée à recommencer… <br /> -Heu… <br /> <br /> A la vache ! Saleté de programme. A tout les coups c’est de ta faute. Tu vas nous fiche la paix un jour ? <br /> <br /> -…Peut-être à cause de ce qui est arrivé à ton oncle…Je ne sais pas si elle a bien compris… <br /> <br /> Ah merde ! Je l’avais oublié celui-là. <br /> <br /> -On a des nouvelles ? <br /> -Toujours pas d’amélioration apparemment. <br /> -Ow. <br /> <br /> ___ <br /> <br /> J’ouvre doucement la trappe. Je me hisse doucement dans la pièce. Il fait clair. Le bois des combles luit doucement sous la chaude lumière du soleil. <br /> <br /> Le grenier est chaleureux, pourtant, on sent le beau-temps d’après la pluie. Comme si un véritable raz-de-marée était venu tout bousculer. Je ne peux m’empêcher d’avoir un frisson. Tout est renversé, abîmé, cassé, brûlé. Tant de souvenirs qui on souffert de ce cauchemar… <br /> <br /> C’est assez idiot, mais assez instinctivement, doucement, je me dirige vers le centre de la pièce et range sans réfléchir. Je prête peu attention au bureau. Une fois la tour désactivée on a de nouveau coupé toutes les machines. Un peu risqué, mais on a jugé que X.A.N.A. mettrait du temps à réagir, et mieux valait se reposer. <br /> <br /> Je ne sais pas combien de temps j’ai passé exactement à tout ranger, tout nettoyer, à réparer ce que je pouvais, toujours est-il qu’au bout d’un moment, de manière assez machinale, le grenier a progressivement repris son apparence d’origine. Un grand bazar organisé, loin du chaotique, sans pour autant laisser transparaître la moindre notion d’ordre. <br /> <br /> C’est en soupirant que je m’approche de la grosse bête comateuse qui attends sur son bureau, je le regarde. D’un air fatigué, un soupire m’échappe. J’ai posé Bonnie sur un coin du bureau, ne sachant exactement où le mettre, ça m’attriste mais je pense que je ne pourrais plus jamais le voir de la même manière. Mais j’ai encore envie d’aimer ce jouet qui a fait une bonne partie de mon enfance… <br /> <br /> Je me suis attelé ensuite à la remise en état du scanner, en soit, ça va, il n’avait pas grand chose. Il a juste été violemment bousculé. Quelques circuits sont tombés, apparemment plus peur que mal. Il faudra quand même voir avec les plans de Tim si tout est bien remis en place. <br /> <br /> J’ai envoyé un message aux autres, qui m’ont confirmé leur venue ce soir après le lycée. On a décidé de passer à la vitesse supérieure. Premier essai de virtualisation ce soir. Faut vraiment qu’on puisse riposter. <br /> <br /> La journée est passée lentement, je n’ai pas eu envie de redémarrer le Macstodonte, je l’ai passée en lisant dans ma chambre. J’ai lu un vieux livre policier pour jeunesse que j’ai eu durant mon collège. Il raconte l’histoire d’un inspecteur somme toute classique enquêtant sur le meurtre d’un musicien pendant une répétition de son ensemble de musique de chambre. Tous les membres de son groupe se connaissent depuis fort longtemps, et le meurtre est assez étrange : il meurt intoxiqué au cyanure alors qu’ils mangeant un gâteau lors d’une pause. Au final, on apprend que l’assassin a été particulièrement vicieux pour arriver à ses fins. <br /> <br /> L’intelligence pervertie par la méchanceté, c’est ce qu’on appelle être vicieux : calculer le moindre évènement pour qu’il soit douloureux au maximum pour la cible, torturer, malmener, violenter une personne…Si en plus on en tire du plaisir, c’est de la cruauté. Je me demande parfois si X.A.N.A. est un programme que l’on peut qualifier de cruel. En soit, c’est difficile de dire si X.A.N.A. ressent des émotions…Pas vraiment je pense, il émule une conscience. Qui n’est pas réellement humaine tout au plus. En soit, c’est compliqué de dire si X.A.N.A. est réellement intelligent. Il en donne l’impression, mais c’est le propre de l’ordinateur de faire croire qu’il est intelligent : de part sa réactivité et sa puissance de calcul lui permettant de faire des choses tout bonnement inhumaines. Mais l’ordinateur n’est rien sans l’humain. X.A.N.A. n’est pas sorti d’une vulve, d’un œuf ou même d’un chou ou d’une rose. X.A.N.A. a été codé. Codé par cet étrange personnage qu’est Waldo Shaeffer, ou Franz Hopper. Sans lui, X.A.N.A. ne pourrait exister et ne pourrait-être aussi performant. Cela-dit, aujourd’hui, X.A.N.A. est suffisamment évolutif pour vivre seul. Pour autant, je ne pense pas que ça en fasse un équivalent à nous. Débat compliqué tout de même… <br /> <br /> -Hey Fred ! <br /> <br /> Je relève le nez du livre, Jessie est sur le seuil de la porte. <br /> <br /> -Salut Jessie. <br /> -Ça va vieux ? <br /> -Ouais, un peu fatigué, mais ça va. <br /> -C’est morne chez toi…J’espère que tout va s’arranger. <br /> -Ça va, t’en fais pas, y a rien eu de grave. <br /> -Ouais… <br /> <br /> Jessie entre et s’assois sur la chaise de mon bureau. <br /> <br /> -Les autres sont pas encore arrivés ? <br /> -Non, je présume qu’ils vont pas tarder. <br /> -Ok… <br /> Léger silence. <br /> -Fred ? <br /> -Hm ? <br /> -Ça…heu…Ça te fait quoi de combattre X.A.N.A. ? <br /> -Je…Heu…Je sais pas Jessie. C’est assez…Compliqué. C’est surtout très impressionnant. <br /> -Ouais. C’est dingue, vraiment dingue. J’aurai jamais pu imaginer. Avant, j’étais un pauvre type, maintenant…En fait…Je pense pas avoir changé, mais maintenant, je lutte contre l’intelligence artificielle d’un savant fou, sans que personne ne sache rien. <br /> -C’est sûr que c’est assez compliqué à décrire. C’est un peu effrayant aussi. <br /> -Carrément. J’espère qu’on y survivra tous. <br /> -J’espère aussi. <br /> -Des fois je me dis…C’est dangereux, mais c’est cool, ce qui nous arrive. Je me dis que…J’aurai pas autant d’amis si ça ne s’était pas passé comme ça. <br /> -Tu penses ? On aurait quand même été ensemble en groupe de projet, hein ? <br /> -Ouais, mais…On aurait juste une relation cordiale, je pense. Moi, je crois qu’on est proches parce qu’on est tous dans le même bateau. <br /> <br /> Je marque une pause, j’y réfléchis un peu. <br /> <br /> -C’est pas faux… <br /> -Tu crois que James et Céleste s’en iront si on détruit X.A.N.A. un jour ? <br /> -Je sais pas. Tu sais ? J’ai jamais eu beaucoup d’amis non plus. <br /> -Ouais, c’est vrai, on a fait tout notre lycée ensemble jusque là. <br /> -Et ouais. <br /> <br /> Jessie ne répond pas, il semble faire une rétrospective de sa vie. C’est vrai que des souvenirs, on en a. Le lycée, on y passe tellement de temps… <br /> <br /> Comme je l’ai dit, je crois, au début de cette histoire, Jessie m’a toujours paru bête, et relativement pas aidé. Mais il est fidèle, et il a été le seul à m’épauler dans ma vie au lycée. Et je lui ai toujours été reconnaissant pour ça. Pourquoi il l’a fait ? Parce qu’il est généreux, et humain. Bien plus que beaucoup de pauvre lycéens endoctrinés par leurs hormones en quête du plus gros score aux concours de crachats pour les moins matures, ou de collectionner le plus de culottes de lycéennes dans leur lits pour les plus matures…Jessie était dans la même galère que moi, rejeté par toute cette machinerie tournant souvent à la débilité, ou ne serait-ce qu’aux textos, à la musique de boîte et à l’ambiance de ouf wesh trop bien…Un peu comme maintenant avec James et Céleste, empêtrés avec nous dans la galère avec X.AN.A. En fait, avoir les mêmes problèmes, je pense que ça rapproche plus que tout. Soudain, je percute qu’il a oublié… <br /> <br /> -Et Adèle ? Tu as peur qu’elle s’en aille ? <br /> <br /> Jessie bloque sur place et ouvre ses grands yeux bleus. Zut. Je l’ai fait planter. Ah tiens non, il répond. <br /> <br /> -Je…je pense que Tim s’en ira quoi qu’il advienne. J’ai pas l’impression qu’elle nous apprécie. <br /> -Hmpf…Je sais pas. Elle intériorise beaucoup ce qu’elle ressent, en même temps, je présume que c’est normal quand on sait ce qu’elle a vécu. Mais du coup, dur de savoir ce qu’elle a en tête… <br /> -Ouais… <br /> -On monte au grenier ? <br /> -Ok. <br /> <br /> ___ <br /> <br /> -Hey tout le monde ! <br /> -‘lut James, que je fais. <br /> -Hey James ! Lance Jessie. <br /> -‘jour, lance Tim. <br /> -Salut James ! fait Céleste. <br /> -Alors ? <br /> Avant même que je ne réponde, Jessie prend la parole, enjoué : <br /> -Le scanner a été remis en état, Tim a vérifié que tous les circuits étaient en place, on attend plus que toi pour tout relancer. <br /> -Ach gut ! J’arrive ! <br /> <br /> L’Allemand Disco prend donc place aux circuits, à côté de Céleste. Tim est du côté du scanner, sur son panneau de contrôle latéral, Jessie à l’écran secondaire. Bien. Tout le monde est à son poste. <br /> <br /> -Démarrage des machines PowerPC ! <br /> J’appuie sur les boutons des deux G5 à ma gauche, puis je me penche pour en faire de même avec les deux G4 situés en dessous. Le vent de la tempête qui se réveille commence doucement à souffler. <br /> <br /> -James ! Réglages d’initialisation du kernel ! Transistors réaiguillés sur le multitâche, potentiomètre 23 à 10, 2 à 50, 4 à 25. Céleste, le Mach2. <br /> <br /> -Bien reçu ! Répondent les deux en même temps. <br /> <br /> C’est parti pour l’allumage. L’écran LCD a un flash, et l’écriture verte de la console s’affiche. <br /> <br /> <span style="font-style: italic">Apple PowerMac 11.2, 1.5.7f1 BootROM built on 11/21/2001 at 09:15:25 <br /> Copyright 1994 - 2001 Apple Computer, Inc. <br /> All Right Reserved <br /> <br /> Welcome to Open Firmware, the system date is 06/15/2003 17:22:21 <br /> <br /> To continue booting, type « mac-boot » and press return. <br /> To shut down, type « shut-down » and press return. <br /> <br /> Release keys to continue! <br /> <br /> ok <br /> 0&gt; _</span> <br /> <br /> Et c’est parti ! J’entends le clic de l’interrupteur du Mach2, suivi de la grosse manette reliée à ses accumulateurs. Derrière l’écran, la lumière envoutante orange des circuits scintille doucement, le bruit de vieux néon se fait entendre, accompagné de ceux des boutons interrupteurs que James et Céleste actionnent. Bon. La commande est simple : « macstodonte-boot ». La console répond illico : <br /> <br /> <span style="font-style: italic">loading… <br /> process loaded. <br /> Test circuit… <br /> Circuits ready for operations. <br /> Initialising FireWire… <br /> Starting Target Mode Fr… <br /> Initialising drives… <br /> Initialising Network… <br /> Loading hardware… <br /> Starting Mach Kernel… <br /> Ready to enable SC mode. <br /> searching SlaveG5… <br /> SlaveG5 located and successfully combined. <br /> searching G4.1 … <br /> G4.1 located and successfully combined. <br /> searching G4.2 … <br /> G4.2 located and successfully combined. <br /> searching G4.3 … <br /> G4.3 located and successfully combined. <br /> searching G4.4 … <br /> G4.4 located and successfully combined. <br /> Cache Drive found. <br /> intialising SCSI advanced. <br /> searching Mach2… <br /> Mach2 found. <br /> </span> <br /> -Fred ! Tous les tableaux de bords viennent de se charger, les réglages se calibrent. Tout semble normal. <br /> -Bien reçu Jessie, James, paré à dériver la mémoire des canaux centraux vers les machines de soutien, on va tenter de relancer le noyau fusionnel. <br /> -Ok. Céleste, actionne la manette sur ta droite et tourne le potentiomètre général à 7. <br /> -C’est parti ! <br /> <br /> Progressivement, le bruit des machines monte en intensité. La console continue son compte rendu. <br /> <br /> <span style="font-style: italic">Starting main OS… <br /> Mac OS X 10.4.11 Build 8S165 Tiger found on all machines… <br /> Kernel started. <br /> Switching to graphic mode…</span> <br /> <br /> Puis l’interface s’active. Doucement. Le bureau. les icones, les fenêtres. L’écran de monitoring rapide s’affiche ainsi que le terminal Unix. Macstodonte prêt. Alors, le script se trouve dans le dossier Application de mon compte sur le G5 maître. Voilà, il est là : Lautriv.sh. On double clic dessus… <br /> <br /> -Attention ! Script de génération du monde lancé, plus personne ne touche aux réglages ! <br /> -Bien reçu Fred. <br /> -Jessie ! Compte rendu. <br /> -Accélération générale des ventilateurs à leur vitesse maximale. Processeur principal à 104% d’utilisation, le circuit-multitâche se déclenche. Montée en flèche des processeurs de soutiens, mise en route de tous les disques durs. Tout semble normal. <br /> <br /> Le bruit devient insoutenable, des petits-arcs électriques et des étincelles sont crachées sur les circuits, tandis que le terminal cite les différentes étapes de chargement du monde, je vous les dirais peut-être une autre fois, là vous avez sans doute eu votre dose de console. Puis d’un coup, la carte virtuelle s’affiche. <br /> <br /> -Visiomap system connecté ! <br /> <br /> Sur la carte n’est pour le moment présent qu’un point lumineux, et petit à petit, autour de lui, se redessine l’ile ronde qu’est Lautriv. Les structures apparaissent, les maisons, les plantes, les rochers, puis, en dernier, la tour. La fenêtre de visuel apparaît, montrant les structures s’étalent sur les fils de structures comme une peinture que m’on verserait doucement sur le monde entier. <br /> <br /> D’un coup, les machines se calment, la console remet son curseur clignotant, et le ciel fumeux et doux du monde apparaît. <br /> <br /> -Lautriv régénéré avec succès. Bravo tout le monde. <br /> -Bravo Fred ! Ajoute James en levant son pouce accompagné d’un sourire qu’on qualifie souvent de « Wonder Smile ». <br /> <br /> Assez vite, et accompagné d’une grimace de ma part, au dessus de Lautriv apparaissent les verts plateaux de Replika One. <br /> <br /> Discrète derrière le frigo, Tim daigne enfin se faire entendre. <br /> -Bon ! Alors. Comment on s’y prend ? <br /> -De quoi ? Demande Jessie. <br /> -Jessie, fait Céleste, on en a parlé tout à l’heure, on fait la mission Beta aujourd’hui. <br /> -Ah mais en fait vous disiez aujourd’hui ! J’avais pas compris. Et donc là, on passe un pot à crayon dans le scanner, c’est ça ? <br /> -Oui, enfin…C’est plus compliqué, je réponds. <br /> -En fait, la mission s’effectue en deux temps. On va d’abord virtualiser un pot à crayon et un peu d’ADN. <br /> -D’ADN ? Comment vous avez eu de l’ADN ? Demande James. <br /> <br /> D’un sourire malicieux, Céleste sort de la poche de sa veste un petit éclat brillant d’une jolie lumière orangée, j’ai une légère secousse quand je comprends ce que c’est. Elle avait dit qu’elle le ferait, mais j’avais même pas remarqué. C’est pour ça qu’elle avait l’air différente ! C’est sa frange ! Du moins, le trop long de sa frange. Une mèche de cheveux roux brillant comme des petites flammes attachés entre eux par un chouchou de couette. <br /> <br /> -Oh, d’accord. <br /> <br /> Tim prend le relais. <br /> <br /> -On va d’abord voir si le scanner est capable de retenir toutes les informations sont on a besoin et de reconstruire une structure complexe composée de plusieurs parties dont de l’ADN humain après virtualisation atomique. Ensuite, on testera l’algorithme de vie de Fred. <br /> <br /> -L’algorithme de vie ? Demande Jessie. <br /> <br /> -L’algorithme qui commende et gère les réactions et le comportement d’un être sur l’ordinateur, une bonne partie est déjà implémentée dans le Mach2, mais on veut voir si sa gestion sur Lautriv est opérationnelle. Lautriv possède les interfaces de Replika One, mais a un moteur fondamentalement différent. <br /> -Ah. J’ai compris, mais bon. Mais du coup, on va virtualiser un être vivant, demande Jessie. <br /> -Pas vraiment, fait James d’un sourire amusé. <br /> <br /> Il sort de son sac une petite boule de poils. Vertes. Semblant somnoler. Je dis ça de part les deux grands yeux refermés qui trônent en son centre, ainsi que le petit bec jaune lui donnant un air serein. La bête a également deux grandes oreilles d’apparence très douce et deux petites pattes toutes mignonnes. Son design est assez emblématique. Il a secoué les années 90. <br /> <br /> -j’vous présente Raoul le Furby ! J’l’adorais quand j’étais p’tit. Il sera le premier sujet virtuel à réagir sur Lautriv ! <br /> L’accueil de Raoul fait sensation : Jessie le regarde avec un air amusé, tandis que Céleste esquisse un sourire attendri, faut dire que la peluche pourrait faire fondre n’importe quel personne qui a gardé son âme d’enfant. Et malgré le cauchemar de la veille, ce petit animatronique mon rappelle mon vieux doudou adoré. Qui est toujours sur le bureau d’ailleurs…Enfin. <br /> <br /> -Du coup, on a deux virtualisation à faire aujourd’hui ? récapitule Jessie. <br /> -Ouais, et deux rematérialisations, que j’ajoute. <br /> -Ah…Dit le lunaire qui semble toujours un peu perdu, on y va ? <br /> -C’est parti. Mission Beta, partie une ! <br /> -Eh attends ! Je viens de piger un truc ! Interrompt Jessie. <br /> Tim tire une grimace. Jessie reprend. <br /> -Pourquoi un pot à crayon ? <br /> Tim reprend dans un soupire. <br /> -Parce que c’est le premier ensemble qu’on a sous la main qui est fait de plusieurs pièces. On tient à voir si le scanner n’a pas de bug de fusion moléculaire. <br /> -Mais…On est pas fait de plusieurs pièces, nous…Si ? Demande Jessie sans comprendre. <br /> <br /> Sa question est accueillie d’un soupir de la froide jeune fille ainsi que d’un léger rictus des deux autres, pour ma part, j’ai un peu des deux. La sombre demoiselle finit par reprendre d’un sourire narquois avec une voix inhabituellement mielleuse… <br /> <br /> -Outre tes organes internes, qui ne sont pas toujours solidarisés, les os de ton squelette, et tes mécanismes musculaires, je doute, mon choupinet, que tu apprécierais de sortir d’un scanner fusionné à tes vêtements. <br /> Jessie écarquille les yeux et rougit, apparemment Tim voulait s’amuser, c’est réussi. <br /> -Ach ja ! Imagine si tu fusionnes à ton slip, ça va pas être commode pour aller aux toilettes, ajoute James d’un air goguenard. <br /> Jessie laisse retomber sa tête vers l’avant d’un air blasé, Céleste retient un léger rire. <br /> -Bon. On y va ? Demande-je. <br /> -On y va. Appuie Tim, vous me passez la pièce ? <br /> <br /> Céleste prend le pot à crayon posé sur le bureau du Macstodonte, met sa mèche entre quelques stylos, et le passe à Tim, qui ouvre le frigo, qui ressemble désormais à un téléporteur façon Star Trek à l’intérieur, en plus des fils et circuits qui lézardent sa coque externe, et le referme. <br /> <br /> -Scanner prêt, déclare-t-elle. <br /> -Ok. C’est parti, James, allume le circuit de mémoire qu’on a délégué au scanner. <br /> -Reçu ! <br /> L’allemand enclenche la manette située à côté de l’interrupteur du Mach2. <br /> -Bien. Adèle, les circuits sont prêts à fonctionner ? <br /> -Tout va bien, les lentilles des lasers sont à bonne température. <br /> -Jessie ? <br /> -Configuration normale. J’ai un tas de trucs qui viennent d’apparaître en plus sur l’écran par contre. <br /> -C’est l’état général du scanner. Tant que c’est vert tout roule. <br /> -Ok. <br /> <br /> Bon… <br /> <br /> -Tout le monde est prêt ? <br /> -Parée, confirme Tim d’un air neutre. <br /> -Paré, confirme Jessie d’un ton se voulant identique. <br /> -Prête, fait Céleste. <br /> -Ach gut Kapitän ! commente le lustig du groupe. <br /> <br /> Très bien. L’équipage est prêt à plonger, on largue le sous-marin ! Je lance le script d’initialisation. <br /> <br /> -Ouverture de l’interface ! <br /> <br /> James et Céleste savent ce qu’ils ont à faire et actionnent les bons interrupteurs, on avait bien parlé des procédures lors de la construction du scanner dans le grenier. <br /> <br /> -Eh ! Y a une fenêtre qui s’est ouverte ! <br /> -C’est normal, Jessie. C’est l’interface de sélection. Elle contient les avatars à sélectionner. <br /> -Ah. Et je fais quoi ? <br /> -Sert toi du stick de la manette pour sélectionner BetaL <br /> -Ah heu…bon. <br /> Jessie prend donc la manette et sélectionne l’avatar. J’ai mis cette procédure sur la manette pour quand Jessie est à l’écran, comme ça, ça m’évite de perdre la console générale de vue. Cela-dit, la procédure peut aussi être lancée dessus. Le lunaire prend donc la manette et sélectionne Beta comme dans le menu de Galactic Battle. <br /> -Bon, bah sélection Beta alors. <br /> <br /> Très bien, c’est parti pour la première étape. <br /> -Transfert : Beta ! <br /> <br /> Je rentre les commandes, il faut faire attention, la procédure de virtualisation n’est ni automatisée et n’a pas encore de compilateur, du coup je dois taper en hexadécimal. Un seul digit de faux et c’est tout le programme qui part en sucette. Mais j’ai appris ces commandes par cœur pour qu’il n’y ait pas le moindre ennui. Jessie prend la parole une nouvelle fois. <br /> <br /> -Heu…Selon le log général : Gestion graphique opérationnelle. <br /> <br /> James répond. <br /> <br /> -D’accord ! Transfert des données sur le maître. <br /> <br /> Tels des standardistes téléphoniques, de manière minutieuses, James et Céleste branchent et débranchent les fils, actionnent les manettes et les boutons, calibrent les potentiomètres, doucement, le bruit du Macstodonte commence à vibrer dans mes oreilles, le Mach2 semble luire plus fort. Au tour de Tim maintenant. <br /> -Allumage scanner, lance-t-elle. <br /> La froide jeune fille pousse la grosse manette soudée au coin inférieur de la face droite du réfrigérateur, ce dernier se met à faire un sifflement aigüe pour le moine inquiétant. Bon. Toutes les procédures sont prêtes, seconde étape. <br /> <br /> -Scanner : Beta ! <br /> <br /> C’est parti. On a lancé la procédure de virtualisation, chargé l’avatar et démarré le scanner, maintenant, il va falloir lancé le scan moléculaire. Cette fois, l’ordre est plus simple à donner. Toutes les données analysées doivent êtres stockées sur le Mach2. James n’a pas oublié d’ailleurs. <br /> <br /> -Mise en place synchro, déclare-t-il, tout en activant tous les interrupteurs situés sur le Mach2, et tournant le compteur du circuit SCSI au nombre demandé par le G4 de soutiens. <br /> <br /> -Synchro Mach 2 opérationnelle, commente Céleste. Ce à quoi Tim répond tout en activant la seconde manette du frigo : <br /> <br /> -Début du transfert génétique. <br /> <br /> Le sifflement fantomatique du scanner s’intensifie, ajoutant à son panel de fréquence un étrange hurlement très grave et très inquiétant, j’ai comme un malaise, comme si un monstre trônait dans cette machine, et le ton mécanique de Jessie n’arrange rien. Pourtant il ne fait que lire une simple fenêtre sur son écran. <br /> <br /> -10%…20%…30%…40%…50%…60%…70%…80%…90%…Transfert génétique terminé ! <br /> <br /> -Désintégration physique, fait Tim en tournant un potentiomètre posé non loin du frigo. <br /> <br /> Le scanner se tait d’un coup, dans un étrange son de déflagration, de la fumée sort doucement de la porte. Inquiétant. Neutre, Tim actionne une autre réglette. <br /> <br /> -Numérisation… <br /> <br /> La console exécute encore quelques instructions, puis le curseur revient. Bon. La commande est simple. <br /> <br /> <span style="font-style: italic">Fred@Macstodonte$ virt.exec</span> <br /> <br /> -Virtualisation ! <br /> <br /> Un choc. Violent, un énorme bourdonnement qui sort soudain du scanner, de gigantesques arcs électriques qui partent du frigo pour fuser vers les machines, instinctivement je m’éloigne, comme James et Céleste qui lâchent d’un coup les circuits, tout est normal, cela-dit. <br /> <br /> -Transfert du corps, commente Tim. <br /> <br /> -Mise en place du modèle, que dit la fenêtre, ajoute Jessie, mise en place des fonctions, continue-t-il assez vite. <br /> <br /> Des fils de fer apparaissent dans le ciel de Lautriv, non loin du sol, ils sont bleus, les textures se génèrent lentement, puis doucement, une sphère apparaît. Très générique, elle semble de plastique rouge. <br /> <br /> -Atterrissage, termine Jessie. <br /> <br /> Et en même temps que lui, telle une balle, la sphère tombe sur le sol pâteux du monde, qui gondole un petit peu sous son choc. <br /> <br /> Je regarde l’écran d’un air impressionné, la console est formelle et personne n’a apparemment à redire. <br /> <br /> -Virtualisation Beta terminée. <br /> <br /> Jessie regarde mon écran d’un air circonspect. <br /> -Heu...C’est la boule là ? <br /> -Ouais. <br /> -Pourquoi c’est pas un pot à crayons ? <br /> -Parce que je n’allais pas me casser la tête à modéliser un pot à crayon pour ce test ! Nan, après, j’ai trouvé un avatar de test dans les fichiers de Replika One, il a l’apparence d’une sphère lumineuse bleutée, mais apparemment on ne peut l’utiliser que si l’avatar n’est lié à aucun code génétique, ce qui n’est pas le cas du pot à crayon vu qu’il contient des cheveux de Céleste, donc j’ai fait cette boule. <br /> -Ah. Mais y aurait pas eu les cheveux ça ressemblerait à une boule bleue qui brille ? <br /> -Plus ou moins, c’est très certainement en ça que se transformerait la boule rouge si on la faisait tomber dans la mer numérique en tout cas. <br /> -Ah. <br /> -Oui. Quand tu fais tomber un corps virtualisé dans la mer numérique, qui est la modélisation des interfaces réseau, elle envoie une trame sans IP, le souci, c’est que cette procédure supprime les données génétiques du Macstodonte et ça semble inévitable. On se retrouve donc avec un avatar de boule lumineuse et sans possibilité de revenir dans le monde réel. A moins de reconstruire les données envoyées dans le réseau. <br /> -Heu…Fred, commente Céleste, tu divagues. <br /> -Ah ! Oui, pardon. <br /> -Vagues ! Lance fièrement l’allemand disco. <br /> -Tssssss, réagit Tim. <br /> -Mais du coup, cette boule, elle fait quoi ? Demande Jessie. <br /> -Absolument rien, répond Tim, rien de plus qu’un pot à crayon. Cela-dit, l’avatar modélisé est normalement divisible. <br /> -Divisible ? <br /> J’appuie sur la touche commande suivie de tabulation, apparaît la fenêtre de transfert, dans laquelle se trouve une représentation 3D de la boule tournant sur elle même. Je rentre une commande pour le moins complexe et un quartier de la boule se met à clignoter en bleu clair. <br /> -Cette partie de la boule correspond à un des stylos placés dans le pot à crayon. Si j’appuie sur les flèches, on se rend compte que la boule est divisée en plusieurs parties qui correspondent toutes à une pièce du pot à crayons, et là… <br /> <br /> Cette fois, le quartier sélectionné est violet, et quadrillé comme une mosaïque. <br /> <br /> -…Ça correspond à la mèche de cheveux. L’ensemble est bien plus complexe car il y a bien plus de cheveux, mais surtout, il a dû convertir le code ADN contenu dans ceux-ci et le stocker. <br /> -Ah. Pourquoi la boule a pas l’apparence de Céleste alors ? Demande le Lunaire. <br /> <br /> Tim répond une nouvelle fois. <br /> -Parce que sur le Macstodonte l’ADN n’est que stocké pour la rematérialisation. Originellement Hopper travaillait sur un moyen de générer les avatars via le patrimoine génétique, mais cette fonction est bien trop complexe pour le Mach2 et n’était pas terminée dessus de toute manière, du coup, les avatars ne sont que des modèles 3D qu’on devra concevoir nous même. <br /> -Ah, répond Jessie, apparemment peu sûr d’avoir compris. <br /> <br /> Tim ouvre ensuite la porte du frigo. Dans un nuage de fumée assez désagréable et un son d'ouverture digne d'un sas de la NASA, l'intérieur, vide, apparaît. Tim commente sobrement : <br /> -Pas de problème de réplication physique, on a bien eu un transfert. <br /> -Wow, lâchent James et Jessie. <br /> <br /> S'en suivent quelques vérifications sur le modèle virtualisé et l'état du scanner, qui ne sont guère intéressantes à raconter vu qu'effectuées par Tim et sa voix monocorde. <br /> <br /> -Bon ! Reprend Céleste, on la rematérialise ? <br /> -C’est parti ! <br /> <br /> Point noir du scanner, la procédure de matérialisation est une véritable horreur. Contrairement à la procédure de virtualisation, elle ne possède aucune étape. C’est juste une très longue suite de digit en hexadécimal contenus dans une seule et unique commande. Pas le genre de truc à exécuter dans l’urgence. C’est après quelques bonnes minutes que j’appuie sur Enter et que la machinerie recommence son impressionnant spectacle pyrotechnique, qui dur à peine une minute, pour qu’enfin, un panache de vapeur s’échappe de la porte du frigo. <br /> <br /> C’est non sans suspense que Tim ouvre ce dernier. <br /> <br /> Et…oui. Bien à sa place, le pot de crayon est là. Avec tous ses composants, une vingtaine de crayons, et la mèche des jolis cheveux roux de la dessinatrices, brillant comme des rayons de soleil. <br /> <br /> -Et bah, fait James, franchement, on a réussi un sacré coup, là. <br /> -Attends ! Ajoute Céleste avec entrain, on a encore Raoul à virtualiser ! <br /> -Ah oui c’est vrai, répond l’allemand, allons-y alors ! <br /> <br /> Il reprend la peluche et la secoue un peu, cette dernière ouvre ses yeux, deux grands yeux ronds et verts, à l’iris de plastique un peu brillant, la bête émet de sa voix électronique un peu éraillée un bâillement, tout en remuant des oreilles, et sort un « dah-ay-loh-oo-tye » qui signifie sûrement bonjour dans sa langue étrange. James tend la bestiole à Céleste, qui, d’un sourire presque puéril, le prend délicatement pour l’amener jusqu’au scanner, elle échange la bestiole qui continue ses élucubrations incohérentes (mouvement lumière, moi dormir encore, nee-tye nee-tye, may-lah…), avec celle du pot à crayon au centre du frigo, bien ciblé par les lentilles des laser. Et sous les yeux un peu surpris de Tim. <br /> <br /> -Sujet en position ! Mission Béta seconde partie prête à lancement ! Lance la dessinatrice d’un air amusé. <br /> -Bien ! Réponds-je, tout le monde est prêt ? <br /> -Prête, répond simplement Tim. <br /> -Prêt ! Répond Jessie assez vite. <br /> -Ja, ajoute James. <br /> -Quand tu veux, Frédéric ! termine Céleste. <br /> -C’est reparti, conclus-je. <br /> <br /> Sans que j’aie à en dire plus, Tim remet le scanner à ses réglages par défaut. Il y a un certain nombre de variables et de mémoire tampon à effacer avant de pouvoir recommencer la virtualisation. <br /> <br /> -Bien ! On va essayer de refaire tout ce qu’on a fait. Tout le monde est prêt à exécuter les opérations ? <br /> <br /> C’est suite à une nouvelle confirmation générale que la seconde virtualisation commence. En soit, les opérations n’ont pas été bien différentes, juste un peu plus rapide. Basiquement, on peut diviser la virtualisation en trois grandes étapes : le transfert, dans lequel on charge les informations et le modèle de l’avatar et qu’on initie le branchement au scanner, le scan, qui va enregistrer chaque molécule du sujet dans la machine, et enfin la virtualisation en elle même, qui va transporter le sujet dans les circuits du Mach2. Le processus prend quelques minutes. Mais je suis sûr qu’on pourrait avoir un résultat bien plus rapide avec le supercalculateur de Hopper, surtout si ses scanner sont plus finalisez, celui-ci n’est clairement pas optimisé, tout est long et assez manuel, je verrai si je peux automatiser les procédures. <br /> <br /> Bref, une fois le tout effectué, j’ouvre la fenêtre visuel. J’ai lancé la virtualisation dans une zone désertique, dans le cas où il y aurait un problème, pour essayer de garder les thread du monde en état de répondre à une éventuelle panique du noyau quantique et garder le contrôle. Doucement, au dessus du sol, se dessinent quelques fils de fers qui représentent la structure d’un modèle 3D bien plus complexe que ceux du pot à crayons. Les textures chargent, et un Raoul virtuel un peu plus lisse que l’original se génère, le modèle est assez basique, et améliorable, mais bon, pas besoin de plus pour le moment. <br /> <br /> Les autres se sont approchés pour regarder l’écran, on sent une certaine tension mais également une certaine joie d’avoir réussi à au moins transférer le modèle. Modèle qui après initialisation de quelques procédures sur la console finit part tomber au sol et se mettre à bouger, cligner des yeux pour être exact, pour enfin lâcher un : <br /> -Mouvement lumière ! <br /> <br /> J’esquisse un sourire sur la surprise générale. <br /> <br /> -Bien, la routine de vie semble fonctionner. <br /> -Il est vraiment vivant ? questionne Jessie d’un air assez soufflé. <br /> -Disons que j’ai implanté son circuit dans les routines du programme de vie. Après, c’est une routine très simple. Il n’est pas encore dit que l’algorithme développé par Hopper puisse faire de même avec votre conscience, mais on en est pas encore là. <br /> -Ah…répond-il sans apparemment avoir compris grand chose. <br /> <br /> On est rester un moment à regarder la petite bête vivre sur Lautriv, n’étant pas plus évoluée que sur terre elle n’a pas bougé, simplement réagi à la lumière et au monde qui l’entoure. On a un peu fait voler Alpha devant lui pour tester ses réactions. <br /> <br /> C’est très satisfait de ce premier tests que l’ont s’est quitté en fin d’après-midi, et que la soirée a pris un calme air d’habitude tranquille sans le moindre problème. <br /> <br /> Après une attaque, il semblerait que X.A.N.A. reste calme un moment. Peut-être que le programme a besoin de temps pour élaborer un nouveau plan. A moins qu’il ne soit en train de planifier quelque chose…maintenant qu’il a deux Replika…Ça ne me rassure pas vraiment, quand j’y pense. Enfin bon. Demain s’amènent les correspondants Allemands, dans le cadre de l’échange, j’espère que ça ne viendra pas compliquer la galère que c’est déjà que de combattre cette saleté de programme. <br /> <br /> Enfin, restons positifs, un grand pas aujourd’hui, vers l’avant, un jour, on arrivera à supprimer cette IA de malheur et reprendre enfin une vie tranquille. <br /> <br /> <div align="center">To be continued... <br /> ___</div></div> </div> </div> Fanfictions Code Lyoko http://forum.codelyoko.fr//posting.php?mode=reply&t=7869 Sirix Wed, 19 Apr 2017 07:53:04 GMT http://forum.codelyoko.fr/viewtopic.php?p=297343#297343