CodeLyoko.Fr
 
 Dernières news  
[Site] 10 ans plus tard... Les scripts ...
[IFSCL] IFSCL 3.5.0: Trailer
[Site] Le point sur les fangames!
[IFSCL] IFSCL 3.4.0: Sortie!
[Code Lyoko] Code Lyoko sur Youtube et...
[IFSCL] IFSCL 3.4.0: Trailer
[Code Lyoko] Un Youtubeur vous offre u...
[Code Lyoko] La Renaissance de l'île S...
[IFSCL] IFSCL : 7 ans déjà !
[IFSCL] IFSCL 3.3.0: trailer + voix offi...
 
 Derniers topics  
LCDS, un discord Code Lyoko
[Jeu PC] TRAILER IFSCL 3.5.0
[Fanfic] Oblitération
[Fanfic] Code Alpha 1.0 - 25 ans plus...
[Jeu VN] Travail d'équipe 0.5 - Bande...
Symétrie lyokoïque.
Nouveaux Membres : Présentez-vous !!!
[Film] Adaptation CL Chronicles : LIVE
Ma galerie graphique
[Fanfic] Les Perles du Neith [Terminée]
 
     
 Accueil | Règles du forum News | FAQ | Rechercher | Liste des Membres | Groupes d'utilisateurs | T'chat | Retour au site 
  Bienvenue, Invité ! (Connexion | S'enregistrer)
  Nom d'utilisateur:   Mot de passe:   
 

1438 résultats trouvés
Forum Code Lyoko | CodeLyoko.Fr Index du Forum

 Auteur  Message
  Sujet: [Fanfic] Oblitération  
Icer

Réponses: 5
Vus: 534

MessageForum: Fanfictions Code Lyoko   Posté le: Dim 19 Nov 2017 19:00   Sujet: [Fanfic] Oblitération
Eh bien, j'aime assez, j'étais un peu perplexe sur le prologue et j'attendais de voir venir, d'autant que d'autres plus constructifs sont passés avant moi. J'ajouterai grâce au chapitre 1 que j'apprécie l'utilisation des figurants qui semblent avoir leur cohérence (même si comme par hasard, Jeanne est une OC). On a aussi quelques constructions de phrases purement géniales telles que :

Citation:
certaines filles furent à dénombrer sur le terrain elles aussi. Règles obligent.


Bon et puis surtout, tu as fait un MATCH DE FOOT alors je valide. Même si je m'étonne qu'à cinq contre cinq, y puisse y avoir des hors-jeu, m'enfin. C'était très plaisant à lire.
Finalement je m'attendais à pire quand tu as dit que ce chapitre était le plus décalé, nous verrons par comparaison avec le reste. On va dire qu'il pose en tout cas bien les bases, même si c'est surtout d'Odd dont il est question. Pour tout ce que je me demandais après la lecture du prologue, on ne peut pas dire que le chapitre 1 apporte des réponses (chose parfaitement voulue je parie), donc je garde ça pour plus tard.

Je n'ajouterai rien, je manque un peu de temps ce soir mais par contre, sache que c'est un plaisir d’accueillir un nouvel auteur sur le sous-forum. Et comme nous l'apprend la série, mieux vaut être un corbeau qu'un trou du cul. Enfin, c'était une phrase du genre.

Édit pour Hydra1399 : Tu débarques ou quoi ? Tu me prends pour qui ? Neutral

À plus !
  Sujet: [Fanfic] Code Alpha 1.0 - 25 ans plus tard... [Terminée]  
Icer

Réponses: 38
Vus: 12033

MessageForum: Fanfictions Code Lyoko   Posté le: Dim 19 Nov 2017 15:11   Sujet: [Fanfic] Code Alpha 1.0 - 25 ans plus tard... [Terminée]
Ah ouais. Quand même. Cette fin de partie avait de la gueule, il faut le reconnaître. Bon, le rôle de William n'était pas d'une originalité absolue. En revanche, la fin de X.A.N.A, si elle est réelle (mais ça a l'air) est je trouve, plutôt bien pensée. Il est très difficile de s'en débarrasser, alors lui donner l'impression qu'il est inutile pour qu'il se supprime lui-même n'est pas si idiote. C'est sûrement le choix scénaristique du dernier chapitre qui m'a le plus emballé.
Les flashbacks finalement (et là bien sûr j'inclus l'épilogue) ont le mérite d'être clairs. Sauf sur H bien sûr mais c'est voulu, il s'agira de l'antagoniste à venir. Et ironiquement les gamins ont presque eu un temps médiatique inexistant et on est pas totalement au fait de la situation par rapport à Ambre/Ombre, même si je maintiens l'hypothèse formulée dans mon précédent commentaire, à savoir juste Ombre seule. La différence, c'est que vu que la bataille n'est pas finie, ce remplacement sera loin d'anéantir les rêves d'Antoine, parce que contre H, je te parie qu'il va vite capter qu'Ombre est bien plus efficace qu'Ambre, et par conséquent, s'en contentera potentiellement à terme.

Ah oui juste un truc :

Citation:
- Euh… deux secondes. C’est normal que tu n’aies qu’un seul de tes deux avatars ?
- … Oui. D’accord, je vois.


Il manque un tiret de dialogue non ?

Pour ce qui est du bilan global de la fanfiction, j'ai peu de choses à ajouter par rapport à ce que j'avais écrit le mois dernier, car ta fin est restée au niveau de l'ensemble. Je suis très content que tu ais eu la patience d'aller au bout de ce travail, je pense qu'il est bon, et qui plus est son sort définitif n'est pas totalement statué car il est également tributaire de la suite, qui scénaristiquement, pourra servir à mieux éclairer Code Alpha, notamment bien sûr H. Si tu arrives à faire encore mieux avec cette suite, tu pourrais légitimement prétendre à l'élite du sous-forum. C'est plutôt bien parti en plus, tu as décidé de prendre ton temps et le recul nécessaire visiblement.

Je te souhaite bien du courage pour écrire la suite et je serai au rendez-vous bien sûr.
  Sujet: [Fanfic] Les Perles du Neith [Terminée]  
Icer

Réponses: 80
Vus: 34845

MessageForum: Fanfictions Code Lyoko   Posté le: Sam 11 Nov 2017 19:57   Sujet: [Fanfic] Les Perles du Neith [Terminée]
Spoiler



https://i.imgur.com/wSpXume.png



http://i39.servimg.com/u/f39/17/09/92/95/espace10.pngTerre

http://i.imgur.com/SAnDuG9.pngL'homme quitta le tube de fortune avec un soupir de soulagement. Il n'aimait pas ce moyen de transport. Pour autant, il préférait subir ça quelques instants plutôt que de traverser la moitié de la planète en avion. Et en plus, il n'y aurait pas eu de vol direct depuis l'Islande. Et cela coûtait cher aussi. Heureusement, il avait su judicieusement utiliser le retour vers le passé pour amasser de l'argent auprès de quelques hommes politiques très intéressés par ses services, et le fric n'était plus un problème.
Il réajusta son masque, qui le suivait partout depuis un moment. Il constata que le Palamède avait translaté Light Maul et les trois zombies en guise de main d’œuvre bon marché qui pour une fois ne serait pas portugaise. Il soupira. Devoir encore compter sur le Palamède lui Draynais toute son énergie mais c'était un mal nécessaire. L'endroit n'était éclairé que grâce à des bougies mais sa nouvelle planque prenait déjà forme. Ce serait rapidement terminé avec son argent couplé aux ouvriers qui pouvaient bosser 24/7 du moment qu'il n'y avait pas d'urgence avec les irlandais. Ou les Lyoko-guerriers.
Ah, les Lyoko-guerriers... L'homme masqué espérait bien que ceux-ci parviendraient à vaincre le Palamède. D'accord, cela faisait des années qu'ils combattaient X.A.N.A et ils n'avaient pas réussi à faire ce que le nouveau venu avait à peu près réussi en un instant. Mais bon, à l'époque, leur tête pensante n'était pas au niveau. Jérémie Belpois... Ce blond là se battait principalement pour une fille, ce qui avait fait illusion pendant un moment, mais qui avait fini par se transformer en faiblesse. Maintenant que ce gars avait abandonné la lutte, ils risquaient bien de mieux s'en sortir. C'est ainsi que l'homme masqué croyait en eux dans ce combat. Le Palamède avait certes chassé X.A.N.A, mais il n'avait pas fini de s'occuper de la famille Hopper, puisque la fille était toujours là et cherchait visiblement à aider les irlandais. Tout ce beau monde coalisé allait finir par niquer Senja Noir, et la défaite islandaise était le plus sûr moyen pour que lui ait le champ libre.
Il réalisa soudain la chaleur étouffante qui régnait dans les locaux. Ce n'était pas uniquement lié au confinement de la base, il fallait aussi avouer qu'il n'était pas habitué au climat d'ici. Il aurait dû demander des congélateurs pour stocker la marchandise, ça lui aurait été utile à lui aussi.
Justement, les colis arrivaient. La main d’œuvre était occupée à les déposer sur les vieux matelas prévus à cet effet.
- Dîtes, quand est-ce qu'on doit avoir l’électricité déjà ?
- D'ici une semaine, répondit un esclave.
- Et pour internet ?
- Vous l'aurez avant.
Avoir avoir levé son masque au ciel, le seul individu qui n'était pas encore asservi quitta la pièce, remontant le sentier qui menait à l'air libre. L'entrée était bien dissimulée dans la végétation. Personne ne le trouverait jamais. À moins que ce ne soit voulu, par exemple, pour le ravitaillement. Au loin, il apercevait un modeste village dont il ignorait le nom. Il faudrait qu'il étudie la question.
Il redescendit. Ce qu'il restait des Perles du Neith était désormais disposé que l'emplacement réservé. Il faudrait encore un petit moment avant qu'ils soient utilisables, mais dans le contexte actuel, il était beaucoup moins pressé que le Palamède. Les autres avaient repris l’aménagement du QG. Malgré le coté encore précaire de sa nouvelle vie, il avait hâte de commencer. Il avait toujours été perçu comme un planqué, donnant ses ordres de l'arrière. Il allait leur montrer. Il commencerait par faire ça et ensuite, la suprématie virtuelle acquise, il verrait. Un monde de potentialités s'ouvrirait forcément. Ce qu'avait accompli Franz Hopper, il allait l'effectuer au centuple.
Il retira alors définitivement son masque qui n'avait plus d'utilité, et se mit à réfléchir sur du plus concret. Déjà, malgré l'abandon de l'apparence, il n'était pas contre conserver le nom qui lui avait été attribué, Joris, du moins dans un premier temps. Il n'avait pas encore totalement tranché la question de la personnalité de ses futurs pions. Il avait suffisamment de données pour prendre correctement connaissance de leur personnalité d'origine et il était possible d'essayer de les utiliser en conséquence... euh, de données !? Il claqua des doigts. La technologie du Jérémie Belpois du futur ! N'était-ce pas lui qui s'était vanté de s'en être servi pour que les gamins n'éprouvent aucun manque vis-à-vis de leur ancienne vie ? Il pouvait essayer de faire pareil. Cela prendrait un peu plus longtemps que prévu mais il avait du temps libre actuellement. Intellectuellement, le projet était passionnant. Éthiquement, eh bien... personne n'allait venir l'emmerder. Alors il se dépêcha de retourner d'où il venait.

https://i.imgur.com/d8tVqbs.png


Il avait disposé de moins de temps qu'il le pensait, et l'idée d'utiliser la modification de personnalité n'avait pas pu être mise en œuvre. Dommage. Mais le problème pouvait encore se contourner si Jérémie était allé assez loin la première fois. Il avait forcément dû rendre les enfants plus dociles pour s'assurer d'éviter que son autorité ne soit remis en doute, ce qui pouvait vite arriver à soixante contre un. Or d'après les rapports, tout c'était bien passé à ce niveau là. Très bien, Joris était prêt à tenter le coup, car il pensait avoir trouvé l'astuce utilisée par le vieux Jérémie Belpois.


http://i39.servimg.com/u/f39/17/09/92/95/espace10.pngKharlan

http://i.imgur.com/SAnDuG9.pngC'était un endroit fermé plongé dans la pénombre. Le sol était cependant parfaitement lisse, chose qui n'était pas si inhabituelle dans la virtualité. Au centre de la pièce, un homme d'âge mur, aux cheveux gris et à la barbe hirsute, avec des yeux dissimulés par de curieuses lunettes rondes, venait d'apparaître. Suite à son arrivée, du mouvement se fit entendre autour de lui. Une dizaine de silhouettes commençaient à se rapprocher.
- C'est le Commandant ! s'exclama une voix venant d'une des ombres devant lui.
- Oui, c'est bien moi, confirma l'image synthétique.
Aussitôt, les silhouettes se mirent à l'écouter religieusement. Victoire. Le Commandant fit mine de se racler la gorge, avant de se mettre à parler.
  Sujet: [Fanfic] Mémoire Fantôme [Terminée]  
Icer

Réponses: 16
Vus: 2681

MessageForum: Fanfictions Code Lyoko   Posté le: Mer 25 Oct 2017 17:46   Sujet: [Fanfic] Mémoire Fantôme [Terminée]
Hello Draynes ! En effet, je n'ai pas souvenir que tu ais jamais commenté un des mes textes, et pourtant, je n'ai pas été si surpris que ça de te voir débarquer maintenant. Le hasard sans doute... En tout cas j'aimerai te remercier d'avoir pris le temps de rédiger ton commentaire (même si je ne doute pas de ta motivation propre sur le moment) car j'adore ce genre de critiques, et je m'éclate à y répondre. J'en ai trop peu eu, mais il faut dire que cela prend du temps.

Entrons dans le vif du sujet. tu as été honnête, je le serais également. Je savais que Mémoire Fantôme serait très mal vu. Et alors ? Cela ne me dérange pas, j'ai cette faculté à ne pas écrire pour plaire, tout en prenant en compte les critiques, quand on voit ce qu'on a déjà eu à gérer, difficile de s'auto-flageller. Je ne suis pas si étonné que tu le qualifies de pire texte (de toute façon, il en faut bien un, j'ai moi-même le mien).

Citation:
La prévisibilité et donc, la non prise de risque du récit (qui est une constante qui se voit de plus en plus dans l'Un'Icer, mais là encore, j'en reparlerai o/).
C'est simple : à la fin du chapitre 1, j'avais compris que c'était une bulle virtuelle... Voir, rien qu'en lisant le titre. Alors bon, je me doute que c'était pas censé être un retournement de malade etc... mais pour quelqu'un spécialiste des scenarii complexes et élaborés, là encore, ça la fout mal.


Je pense que tu as vu que le coté bulle virtuelle n'était pas masqué (huhu), mais vu la grossièreté de la chose, pourquoi ne pas envisager un seul instant que l'enjeu de la fanfic ne porte pas là dessus ? D'un coté, tu qualifies le scénario de prévisible, mais que de l'autre, l'objectif de la bulle virtuelle était clair à la fin du récit, et pourtant tu continues de critiquer la personnalité stéréotypée des personnages, ce qui est, de fait, contradictoire dans ce contexte. Quant à l'attachement, toi qui souligne que tu as lu tout l'Un'Icer, tu es censé déjà avoir lu mes commentaires sur le fait que, outre ce que j'ai dit sur l'écriture pour plaire, je n'ai jamais été partisan des récits qui ont peu de personnages et qui donc, font tout pour les rendre un minimum attachant, parce que je trouve que cela n'a aucun sens. C'est comme si tous les mecs à qui tu devais fréquenter dans ta vie devaient être attachants pour justifier leur existence. Dans le cas de Mémoire Fantôme, c'est doublement absurde, vu qu'on parle de personnages qui n'existent pas réellement, et j'ai eu d'autant plus à cœur de leur donner un simple rôle de fusible. Le coté je m'en foutiste de la mort de certains personnages, déjà présents dans l’Échiquier et revendiqué (tu te soucies de tous les gens qui meurent dans le monde toi ? Bon, alors ne soyons pas hypocrites) est donc renforcé ici par le fait que, très ironiquement, on s'en branle réellement, justement parce que... ils ne le sont pas !
Alors je vais me répéter encore une fois, oui tu le dis toi-même, mon style est direct, avec ce que cela implique. Non je ne suis pas un auteur qui va nécessairement consacrer cinq pages à la mort de chaque personnage. Vouloir absolument donner du sens au décès d'un individu, c'est la première étape vers le shōnen, avec tous les défauts que cela implique. Si tu penses que mon rôle est de faire du Talia Rose à chaque décès, c'est ton point de vue, mais franchement, tu m'as assez lu pour savoir que c'est pas vraiment moi.
Enfin, te répéter que le scénario est prévisible ne t'a pas empêché de ne pas comprendre des choses, par exemple, cela m'a surpris de lire que tu n'avais pas compris la présence de Franz Hopper, une évidence quand on a réellement cerné la portée de la bulle virtuelle. Senja Noir est très direct lorsqu'il s'adresse à Joris, c'est tout sauf subtil, donc là je n'y peux pas grand chose si tu n'as pas saisi.


Citation:
l'énorme point faible de la fic : je suis à jour sur l'Un'Icer, j'ai tout lu donc je ne suis pas un novice de l'univers (d'ailleurs, commencer l'univers avec ce texte est un suicide... mais j'y reviendrais dans la grosse partie de ce com' o/) et bien... Au sortir de ce texte, je ne comprends absolument pas à quoi il sert.
Ce texte n'a aucun enjeu, à l'heure actuelle, dans l'Un'Icer, il est inutile.


Citation:
– L'absence de but à certains textes, comme Mémoire Fantôme typiquement, qui à l'heure actuelle ne sert absolument à rien dans l'Un'Icer, à part à remplir des Catégories de Perle.


Citation:
– les textes qui sont inutiles en eux-même : si on ne lit pas l'Un'Icer, Mémoire Fantôme n'a aucun intérêt, tout comme les Perles du Neith ou tes très nombreux OS. Plus aucun texte ne fonctionne en lui-même, il faut toujours avoir l'ensemble en tête tout le temps pour pouvoir comprendre le moindre élément etc...


Je trouve ce point soulevé bien plus pertinent déjà (le répéter trois fois ne le rend pas plus vrai cela dit). C'est vrai, ce texte n'est encore que peu utile à l'heure actuelle, même s'il a déjà son intérêt pour expliquer certains détails de la fic de l’Échiquier, dont tu teases tant ton énervement (particulier, MF étant désormais situé avant). Le stakhanoviste Zéphyr n'a pas attendu que tu te motives pour me rappeler que mes textes sont de plus en plus inutiles seuls. Mais ici je hausse un peu les épaules. Soyons un peu pragmatiques, ceux qui seraient assez idiots pour lire simplement Mémoire Fantôme compte-tenu du post principal, ils partent avec un sévère handicap dans la vie. Compte-tenu de l'infrastructure du forum, je fais avec ce qu'on me donne, et j'aimerai bien voir quelqu'un d'autre à ma place, je trouve quand même qu'il n'y a aucun piège et que c'est bien balisé. Mais surtout, c'est un choix que j'assume tout à fait, il me semble là encore l'avoir déjà écrit, j'ai bien conscience que d'autres sont bien plus doués que moi en terme de valeur ajoutée sur un seul texte, et je leur laisse volontiers cette place. Je suis quelqu'un qui a une idée globale en tête, c'est mon seul fil bleu (tu pensais que j'allais dire fil rouge ? Mr. Green). Cette philosophie est très différente de quelqu'un qui sort plusieurs textes au fil de ses inspirations.
Maintenant je serais encore plus enclin à souligner que les textes qui font partie de la zone d'influence de l’Échiquier (plutôt bien illustré, à moins que tu n’ais une meilleure idée) comme on dit en relations internationales, sont encore moins susceptibles d'exister par eux-mêmes. Qui se soucierait réellement de la Lune si elle ne tournait pas autour de la Terre ?


Citation:
j'en ai plein le cul de ce putain de Palamède. Oui, je sais que c'est le méchant principal de l'Un'Icer et que c'est logique de le voir partout mais... merde, j'en ai ras-le-bol de ces méchants, j'ai envie d'avoir un peu de sang neuf dans l'Un'Icer, de voir du X.A.N.A, de voir des Irlandais développés... Mais je dérape sur l'Échiquier, donc je vais m'arrêter là pour cette saloperie d'IA. Évidemment, ce n'est qu'une opinion subjective et je dois bien avouer que la fin, que je trouve ratée, de l'Échiquier m'a fait détester le Palamède...


Je t'attends avec impatience sur la fin de l’Échiquier, au vu des dates, tu auras en plus davantage de recul qu'ici. Mais après, cf ce que j'ai dit juste avant, c'est parfaitement normal que le Palamède soit aux manettes. Par contre, citer X.A.N.A (qui a trois destinées différentes sur l'Un'Icer), c'est quand même vachement gonflé, c'est sûrement celui qui tient le plus la corde au Palamède en terme de présence médiatique, bien que parfois plus indirecte. Pour les irlandais, tu dois faire référence au second groupe, le premier ayant largement eu son audience, mais c'est parfaitement voulu, ils n'ont jamais eu l'ambition d'être plus que des outils attrapés à la hâte, et je suis personnellement assez fan du contraste entre les deux groupes, qui souligne très bien le changement de dimension (jeu de mots involontaire) de la partie II, justement, ce qui donne un charme à part à la partie I que j'aime beaucoup. Mais sur le global, la catégorie Irlande a eu bien plus de temps de parole qu'on en donne habituellement aux étrangers.
Pour ce qui est du sang neuf, bon...


Spoiler


Bon je sais, quantité n'est pas qualité et certains sont un peu plus présents que d'autres (tous mes personnages n'ont pas une fiche cela dit). Tu devrais cependant être l'un des mieux placés pour savoir le travail que ça demande, d'autant que... cela peut sembler étrange voire frustrant mais il n'est pas rare que je travaille longtemps un personnage peu mis en avant (les irlandais bis par exemple), mais je ne suis pas adepte du flashback à chaque prise de parole, c'est simplement pour m'aider sur la cohérence. Par contre, paradoxalement, ça aide à les recycler !

Citation:
Et puis, la baston virtuelle, je l'ai trouvée complètement ratée : c'est brouillon, ça sort de nulle part, c'est un bordel sans nom, on y comprend absolument rien, la mise en page est malheureusement hideuse, c'est beaucoup trop compact, ça ne donne pas du tout envie de lire et ça n'aide pas à enregistrer les informations. Pour te dire, après cinq relectures, j'arrive toujours pas à comprendre quel avatar est dans quel clan !


Bon je vais être vraiment honnête, l'épilogue, c'est de la pure provocation de ma part. Il n'était pas rédigé quand j'ai commencé à publier Mémoire Fantôme, je savais simplement que Joris commettrait des erreurs et qu'il faudrait le faire se rattraper si je voulais aller au bout de l'idée. L'absence de subtilité d'Ikorih après le chapitre 1 a eu le mérite d'illustrer parfaitement ce que le lecteur de base pensera probablement de la fin de la fanfic, et je savais que partir sur un terrain très différent alors que toutes les réponses n'avaient pas été livrées serait mal vécu, j'ai donc éprouvé un certain... plaisir à le faire. En terme de scénario, tout avait été dit, il faut donc voir cela comme un bonus. Pour la lisibilité, bien entendu, c'est très compliqué de manipuler autant d'avatars à l'écrit, le code couleur devant servir de béquille. Cependant je ne pensais pas que quelqu'un comme toi aurait autant de difficultés (même si je pense que ton énervement n'a pas aidé, mais je l'ai cherché héhé), je l'ai donc pris en compte, et j'ai ajouté des liens supplémentaires qui devrait largement aider à y voir plus clair pour les équipes. Merci pour le signalement !

Citation:
l'Un'Icer à mon sens, qui dans la théorie devrait être exceptionnel...


Ce qui est exceptionnel, c'est quelque chose qui sort de l'ordinaire. Or la norme du forum n'est pas de faire un Un'Icer. Il le sera donc de toute façon, de même que ta fic aux 100 chapitres, si tu la termines.

On passe sur des critiques plus générales, exceptées celles que j'ai déjà cité plus haut :


Citation:
– les personnages inintéressants, créés pour la référence ou simplement ayant un potentiel énorme, mais complètement foirés au final.


Je te renvoie à ce que j'ai dit sur l'attractivité des personnages, ma philosophie n'étant pas de mettre en scène un personnage pour lui même et puisque ceux-ci sont nombreux, forcément que tu vas retrouver cet état d'esprit dans tous mes textes. C'est encore plus vrai pour le potentiel, je ne savais pas que dans la vraie vie, tous les acteurs maximisaient toujours leur atouts avant de disparaître. Je pense que tu as compris où je voulais en venir. Le foirage que tu attribues est à mes yeux basé sur les codes du marketing capitaliste qui te servent de référence, mais ce n'est pas nécessairement les miens, d'autant que je ne suis pas payé pour ça Mr. Green

Citation:
– la fainéantise dans le style d'écriture, en lisant les différents textes de l'Échiquier (oups, lapsus Mr. Green malheureusement très révélateur o/), j'ai l'impression de revivre sans cesse et sans cesse la même chose, j'ai l'impression qu'il n'y a plus aucune prise de risque, d'inventivité dans les textes.


Compte-tenu du fait que tu as reconnu toi-même ne pas avoir tout compris, tu comprendras que ta crédibilité est un peu entamée pour cette critique là. De toute façon, les faits montrent bien que c'est faux, si tu te bases sur le duo ÉchiquierMémoire Fantôme, j'ai déjà dit que c'était fait exprès pour la redondance du cadre, mais heureusement il n'y a pas que ça n'est-ce pas ?
Là où ça me fait davantage marrer, c'est la propension que certains ont à considérer qu'un changement de texte doit signifier un changement de style, d'enjeux, ou je ne sais quoi d'autres que tu ranges derrière le terme prise de risque ou que Zéphyr place sous la zone de confort. Il y a pour mon œuvre un point commun et une différence avec la République française. Le point commun, c'est que je la considère comme une et indivisible. La différence, c'est que ce n'est pas des paroles en l'air. Alors oui, ça a pu arriver qu'un nouveau texte traduisait ce type de changement mais ce n'est en aucun cas une obligation, car ce n'est jamais le motif principal d'un texte.


Citation:
– la destruction totale de tous les enjeux installés, tout le temps, qui m'a franchement énervé sur la fin de l'Échiquier tellement c'était systématique et qui n'aide pas à installer un véritable but vu que tous les problèmes étaient réglées de manière... nulle en quelque chapitre, voir en quelques lignes.


En l'absence de détails ici, j'imagine que je me réserve pour ta réaction sur la partie II.

Citation:
– les batailles virtuelles qui sont ultra répétitives, souvent très dure à comprendre et qui me donnent mal à la tête presque systématiquement.


Bon là je t'avoue que pour trouver le virtuel répétitif, je ne sais pas trop d'où tu sors, je suis sûrement le seul à avoir crée autant de mondes et d'avatars virtuels différents (un peu plus travaillé que le cliché du "sixième territoire" qu'on a vu pop plusieurs fois), et je n'ai pas la prétention de pouvoir répondre à quelque chose qui n'existe tout simplement pas à mes yeux. La conséquence logique de cela est par contre le manque de clarté, aussi logique que la croissance qui génère de l'inflation, mais ceci dit, je suis à l'écoute (modifier la description d'un combat virtuel n'a aucune implication directe sur le rendu global) puisque pour ce que tu m'as signalé sur MF, j'ai pris les mesures nécessaires. Pour le reste, il ne tient qu'à toi de me l'écrire en premier lieu, parce qu'évidemment en tant que créateur, il est beaucoup plus difficile de se mettre dans la peau d'un lecteur lambda à ce niveau là. Pour l'instant à ma connaissance, tu ne l'as fait qu'ici Mr. Green

Citation:
- des éléments qui, dans le contexte de leurs fanfics, n'ont absolument aucun sens (Franz Hopper dans Mémoire Fantôme... Mais pourquoi ?) et qui n'ont toujours aucun sens quand on le remet dans l'Un'Icer.


J'ai anticipé ma réponse sur le cas FH du coup, et il me suffit à relativiser le constat.

En revanche par rapport à la fin de ton commentaire, bah en vrai, je ne vois pas trop ce que je peux faire. Je veux dire, surtout dans une société comme la notre, il est impossible de plaire à tout le monde, et si tu ajoutes à ça que j'en ai particulièrement rien à foutre par rapport à la moyenne, il n'est évidemment pas impossible que tu estimes que l'Un'Icer est une arnaque totale, et comme je te connais un peu, je sais que nous n'avons pas toujours, et parfois de loin, les mêmes goûts. Alors bien sûr, si à la fin de l'Un'Icer, tu as ce sentiment, j'en serais désolé pour le principe, mais voilà, l'important pour moi est d'abord de ne pas me renier.

Cela n'enlève rien au mérite que tu as eu d'exposer ton ressenti, que je garde en mémoire dans un coin de ma tête, et même si dans le contexte précis de Mémoire Fantôme, je me sens presque coupable d'avoir tout fait pour provoquer ça, c'était une critique particulièrement intéressante. J'espère que tu es d'attaque pour la critique de la partie II, parce que c'est une toute autre... dimension qui t'attend, hohoho.

Allons-y pour Zéphyr. Je ne reviendrais pas sur le coté marquant des personnages et leur vélocité de recrutement qui ont déjà été traité plus haut ou en page 1. Mais il est toujours intéressant d'avoir ton avis sur la question. Je connais cependant tes exigences, si tu n'es pas satisfait de ce que j'ai exposé au commentateur précedent, tu sais où me trouver.

Remarque amusante par rapport à la bannière titre, qui peut être mis en parallèle à ce que j'ai répondu à Draynes sur les codes habituels, je suis plutôt content de mon arnaque ! De toute façon, que voulais-tu que je mette, vu que tout est fantomatique dans ce texte ?


Citation:
L’exemple le plus frappant est qu’il a éliminé Romain trop tôt. Il aurait pu et dû essayer de le manipuler avec une petite mise en scène pour rendre son mensonge initial sur le cadavre d’une vraie Aelita crédible.


Joris est trop confiant dans Mémoire Fantôme. Il a eu des spectateurs qui ne lui ont fait aucune réflexion trop poussées à ce niveau là. Étrange...

Citation:
la libération possible des prisonniers sans limite d’emprisonnement (type, à la 3ème capture, le combattant est éliminé) rend une partie potentiellement infinie si tous les camps sont bons et équivalents en niveau, ce qui était plus ou moins le cas ici.


C'est vrai, mais ça fait aussi partie du jeu. On peut considérer qu'à l'instar de Paris se rendant à Marseille, qu'un match nul ne suffit pas pour Joris et que, s'il se retrouvait bloqué, il se serait fait taper sur les doigts virtuels. D'autant que Senja Noir lui fait bien comprendre qu'ils ne sont pas sur un pied d'égalité, puisque sa première stratégie repose sur le fait de ne pas réellement jouer pour gagner.

Citation:
- Dans la liste des personnages jouables, Deva n’y figure pas, alors que Joris se jette voracement dessus.


Wut, j'ai vu ça j'ai pas compris, dans la version Office interne, elle y était bien, je ne sais pas ce qui s'est passé... bien vu en tout cas, ça a été edité.

Citation:
- La forme du terrain de jeu m’a remémoré de nostalgiques batailles de ballons sur un certain Mario Kart DS.


C'est avec ce type de phrases que je réalise que tu méritais amplement ton BAC + 3 Mr. Green

Le mot de la fin ? Tu es prudent en attendant la suite des aventures de Joris. Ce sont des paroles sages. C'est la fameuse... Jorisprudence.
Cool
  Sujet: [One-Shot] Porcinet ne sourit plus  
Icer

Réponses: 6
Vus: 487

MessageForum: Fanfictions Code Lyoko   Posté le: Sam 21 Oct 2017 15:59   Sujet: [One-Shot] Porcinet ne sourit plus
Citation:
Tout au plus un petit porcelet


https://i.imgur.com/hpS4xTv.jpg
Je... suis... un... petit... porcelet !? HEY !


Citation:
Je n’ai jamais commis la moindre agression sexuelle.


Si ça avait été l'époque, il aurait fini sur Twitter avec #BalanceTonPorc suite à l'épisode #59 XD

Et au passage, une petite réaction vis-à-vis d'Ikorih :


Citation:
Parce que concrètement, on aurait pu prendre n'importe qui à la place des personnages de Code Lyoko, ça passait.


Ah non je suis pas d'accord. N'importe quelle fille n'aurait pu pas assumer le rôle de Delmas. Globalement, le physique de Sissi lui a valu cette nomination. En étant mesquin, on pourrait dire que Tazz contribue lui-même à perpétuer les clichés patriarcaux, puisqu'il prend les bonasses.

Après sur le reste, évidemment, tu surfes sur la hype mais moi ça me plait l'idée de politiser les enjeux, même si pour moi ce texte reste encore un peu trop superficiel (mais je comprends la nécessité d'aller vite cela dit).

La différence de fond qu'à #BalanceTonPorc avec les indignations lambda, c'est que les femmes opèrent ici une alliance de circonstance avec la frange la plus rigoriste de la religion musulmane, qui n'a pourtant jamais été connue pour son respect des droits de la femme, mais qui est malgré tout ravie que ces dames les aide à repérer les porcs qui se dissimulent dans le public, parce qu'ils n'aiment que moyennement être pris pour un jambon. Alors peut-être que les mentalités vont évoluer... Razz

Bon, la prochaine fois, essaye de voir un peu plus grand avec le clash nucléaire USA/Corée du Nord, parce que s'indigner sur la condition de la femme dans des multiples de 140 signes, n'importe qui peut le faire. Disons que je vais considérer ce texte comme un échauffement !
  Sujet: [Fanfic] Code Alpha 1.0 - 25 ans plus tard... [Terminée]  
Icer

Réponses: 38
Vus: 12033

MessageForum: Fanfictions Code Lyoko   Posté le: Sam 14 Oct 2017 17:06   Sujet: [Fanfic] Code Alpha 1.0 - 25 ans plus tard... [Terminée]
Je n'étais pas passé depuis quasiment deux ans. Et pourtant me voilà.
C'est l'avantage du fait que l'on ait plus trop d'activité, ça me permet enfin de relire depuis le début des textes sur lesquels j'avais décroché. Code Alpha en fait partie. J'ai donc tout relu depuis le début, ce qui fait qu'en fait, tes premiers chapitres, je les ai lu pour la troisième fois puisque à l'époque déjà, tu avais effectué une refonte. Et j'ai en effet bien noté que le prologue était nouveau ! J'admets que je le trouvais cliché, jusqu'à ce que tu envoies le décès de Yumi en pleine figure et j'ai trouvé ça génial <3

Bon après je me refourgue l'Antoine des premiers chapitres, alias le génie, ou du moins, l'homme le plus intelligent du monde s'il en était le seul survivant. J'avais déjà taillé Antoine sur le fait que le génie en informatique ne faisait pas de copie de ses fichiers, c'est également vrai pour surveiller la batterie...
En revanche, je vois que l'allusion au poster Star Wars a été actualisé c'est très habile de ta part !

Citation:
On est bien mieux à l'Intérieur


http://i.imgur.com/cxKTwMD.pnghttp://i.imgur.com/cxKTwMD.pnghttp://i.imgur.com/cxKTwMD.pnghttps://i.imgur.com/U2cZDFl.png

J'aime assez l'idée d'avoir mis en spoil de fin les modifs, surtout pour qui avait lu la V1 comme moi. Et effectivement on peut dire que tu as bien travaillé ! Et si la façon dont Ambre se pointe sur Antoine au self est plutôt maladroite, comme je te l'avais déjà dit (mais difficile de changer ça) en revanche j'ai apprécié le coup de la colle commune (pour Ambre qui les rejoint je veux dire) et des chargeurs, Jean palliant au problème du lieu. C'était plutôt bien pensé de ta part, même si on se demande pourquoi Ambre a de vieux chargeurs !!

Citation:
Et respirer cet air si pur


Ah, Hidalgo a réussi son coup pour l'interdiction des voitures à essence en 2030 à Paris du coup !

Un peu plus loin, si Antoine est logiquement rapidement... conSterné par le récit d'Ulrich, j'ai été davantage surpris que ce dernier choisisse de passer un random guy xanatifié (en l’occurrence Melvin) au scanner.

L'intrigue prend une toute autre dimension au chapitre 10. Bien sûr tu n'as l'as abattu toutes tes cartes mais le mystère propre à la partie I se dissipe (depuis le coup du directeur en lien avec X.A.N.A), on a enfin le gros des événements que tu as imaginé entre la série d'origine et les fameux 25 ans plus tard.


Citation:
C'est alors qu'elle me gifla. Je ne savais pas comment c'était possible, mais la sensation était là


https://media.giphy.com/media/KoXeWErjHNU2s/giphy.gif


Citation:
Kadik


Non.

Citation:
La nuit qu'on avait passé ensemble


Héhé, je pourrais lock cette fic pour promotion incestueuse. Mais la jurisprudence Alpha et Omega te sauve la mise.

Citation:
Mais je crois que ça devient trop compliqué entre nous...


C'est la fille d'Aelita ou de Yumi ? -_-

J'ai été totalement niqué par la feinte sur la xanatification de Jim qui en fait obéit à Antoine. De la même façon, arrivant au terme de ma lecture, je ne voyais pas Ambre se faire blitz comme ça par Ombre (J'espère que c'est pas un fake et qu'elle y passe vraiment). Au final je suis content d'avoir été jusqu'au chapitre 16, parce que si les premiers chapitres sont plutôt bof du fait d'un cliché à la Code Lyoko Génération, et même si on ne peut éviter un petit syndrome Chronicles pour l'implication parents-enfants (C'est du coté de l'inclusion d'Ambre que ça reste maladroit, pour Antoine, le facteur Alpha est au contraire assez logique), je trouve que cette fic se vaut largement et je te félicite d'ailleurs pour la patience que tu as eu pour l'améliorer, la retoucher, la corriger... je pense que tes efforts sont récompensés au final. Il ne me reste qu'à lire ce fameux dernier chapitre, d'autant que si Ambre crève vraiment et qu'on a Ombre à la place, alors il ne peut pas y avoir de happy end au sens strict, les plans d'Antoine pour le futur étant notamment bouleversés. Cela dit, il n'y a qu'un corps sur Terre, alors je vois bien une infiltration d'Ombre définitive dans le corps d'Ambre, ce qui, pour les autres, ne se verra pas.
Sur un tout autre sujet, globalement, j'adore le coté naufrage social que tu dépeins à Kadic, avec des agressions sexuelles, des coupes-gorges nocturnes, des bandes de bruleurs de voiture, etc... Comme a priori ça ne colle pas du tout avec l'image d'un établissement privé, il pourrait être intéressant que tu places une petite allusion à l'histoire de la déperdition de l'école depuis l'époque de la série, ce qui de surcroît permettra d'expliquer le changement notable entre les deux périodes.

Bon maintenant que je suis à jour, balance la suite wesh, fais pas ta tepu Mr. Green
  Sujet: [Fanfic] Code Eire [Terminée]  
Icer

Réponses: 11
Vus: 6063

MessageForum: Fanfictions Code Lyoko   Posté le: Mar 26 Sep 2017 15:40   Sujet: [Fanfic] Code Eire [Terminée]
Bon... puisque cela reste valable que j'ai relu récemment les trois parties, autant en profiter et te répondre sans trop tarder ici !

Citation:
Je mélange tous les halos, je sais plus si on a déjà vu le gris foncé.


D'une façon générale, je suis assez emmerdé à ce niveau là parce que, de base, on a attribué le halo vert à Jérémie, alors que j'aurais évidemment préféré l'attribuer à Joséphine, qui a récupéré en conséquence le jaune. Et que j'aurais voulu utiliser le bleu mais qu'il est réservé à la neutralité (on se demande où ils vont chercher ça ><). Mais le gris foncé apparaît bien pour la première fois ici.

Citation:
Par contre, Puck appelle le Sidhule « mon ami ». Je croyais c’était un terme réservé à son lien avec l’Aes Sidhe :’(


Si le gardien commence à faire de la discrimination ça le fait moyen !

Citation:
la scène suivante, elle est drôle.


Je t'avoue que je ne la vois pas du tout ainsi de mon coté, et où est-ce que j'ai fait de l'humour !
Par rapport à ta remarque sur la peur de la mort de soi-même (pour le Sidhank) ou des autres (pour Puck), je pense que dans le contexte, ce n'est pas exactement le même débat que d'habitude. Nous sommes sur un monde virtuel, et les règles sont différentes, et j'aime beaucoup me dire qu'ils ne voient pas les choses de la même façon que nous, notamment parce que, tu l'as dit, il y a la résurrection qui est limite chez eux l'équivalent d'Amazon chez nous, ce qui rend le rapport à la question différent. Quand Puck se dit choqué en pensant à la chute de la créature, je pense que c'est davantage par rapport à ce qu'il lui a dit. La priorité pour lui c'est Dieu, tout le reste peut s'arranger.


Citation:
Au point que Puck décide d’appeler un démon. Parce que Dieu l’a abandonné. Comme ça. Sans état d’âme. Sans hésitation. Sans avoir l’impression de blasphémer. J’ai envie de dire… ok.


En fait oui parce que c'est la procédure. Puck a été programmé pour cette éventualité. D'où la logique froide plus que les remords ?

Citation:
Quel besoin de mettre en place un truc pareil si c’est pour ne pas s’en servir ?


Parce que j'adore montrer que je ne respecte rien et que comme dans la réalité, un truc nouveau peut s'évanouir aussi vite qu'il est apparut. J'ai eu le temps d'être suffisamment inspiré pour ne pas chercher à vouloir en faire des caisses dès que je mettais en place un truc nouveau.

Citation:
Le Sidhuse fait un peu réchauffé, cette fois-ci


J'avais envie de mettre un ennemi juré ressortant d'une façon ou d'une autre à chaque chapitre, c'est un peu cliché mais je trouve que ça colle bien à l'ambiance de ce texte là. D'autant que le motif au contraire, je trouve qu'il passe bien ! C'est d'autant plus vrai dans un monde aux lois préprogrammées qui laissent moins de place à l'aléatoire.

Citation:
Par contre, c’est normal que les Ials soient devenus das Iats ?


Non pas du tout, y a eut un sacré bug dans la matrice xD C'est bien des Ials tout du long. J'ai corrigé ça, de même que les autres coquilles signalées des parties II & III. Merci de ta contribution à ce chantier... sans fin XD

Pour la question du positionnement du texte, eh bien, comme tu l'as vu, suite à deux de tes commentaires, il y a effectivement eut une réforme mais anecdotique (mais c'est toujours ça !). Cela dit involontairement, je trouve que ce texte existe assez bien en lui même juste pour, comme l'a dit Zéphyr, le coté bouclage de boucle lié au retour de la saison d'origine (donc le retour à la fameuse situation initiale). Bon ok Dieu est parti mais dans tous les cas, il ne peut pas vraiment y avoir de réponses ici, Code Eire nous enfermant dans les yeux de Puck.

Merci pour ton commentaire et à la prochaine Mr. Green
  Sujet: [Fanfic] Numéro 3 ~ Ruth  
Icer

Réponses: 14
Vus: 2668

MessageForum: Fanfictions Code Lyoko   Posté le: Dim 24 Sep 2017 13:42   Sujet: [Fanfic] Numéro 3 ~ Ruth
J'ai de nouveau deux chapitres à rattraper, c'est parti. Et sans surprise, on entre immédiatement dans ton style avec un paragraphe totalement décalé sur la pornographie xD

Citation:
Quand Elisabeth rentrerait, elle allait prendre cher.


Et d'ailleurs, après ce genre d'intro, on a vraiment l'impression que ça sous-entend qu'il va lui défoncer l'anus...

Citation:
Constitution bien éphémère puisque la reine pouvait la modifier à n'importe quel moment selon son envie.


Dans ce cas le terme utilisé est Constitution bien souple, lorsque l'on peut la modifier facilement. Je te le dit parce qu'après le dialogue Finson/Delmas, je trouve que ce mot passe redoutablement mieux Mr. Green
Puisque je suis lancé sur le sujet, est-ce que le Royaume est régi par la loi phallique en lieu et place de la salique ? Ok j'arrête...

Au-delà, puisque j'ai également lu le commentaire de Zéphyr, j'ai trouvé plus logique la présence de Finson, dont l’ego à mon sens colle plutôt bien à la conversation qu'il a avec Delmas (même si bien sûr, un autre OC aurait pu faire l'affaire).

J'ai été surpris par l'apparition d'Hervé en lieu et place de Jérémie, ce dernier étant visiblement suffisamment loin (ou suffisamment mort) pour que le bonbon rose se permette de sortir avec quelqu'un d'autre (ce qui est moins inattendu venant d'elle). J'ai une hypothèse intéressante : En accord avec une vieille légende urbaine née de l'action d'un ancien rebelle de notre forum (Nom de code : Poisson rose), Jérémie serait en réalité la Reine en personne, grâce à sa faculté de trans-formation. À suivre donc...

Allons-y pour ce qui n'est finalement pas un chapitre mais une annexe. Tiens, comme par hasard, cela rime avec sexe...

La pétition est salivante, compte-tenu de l'univers Veeloxien posé, je suis presque déçu que Delmas n'appelle qu'à la délation, optant pour une simple stratégie collaborative à la française avec l'occupant, plutôt que pour des mesures musclées à la Duterte. Mais j'imagine que donner un argument pour que son père puisse l'exécuter lui-même ne serait pas une bonne idée...

Mais c'est surtout l'occasion d'aller plus loin, enfin je veux dire, plus profond, dans l'échange Finson – Delmas, maintenu à son niveau habituel. J'imagine que la fin de l'annexe renvoie au moment où Delmas Jr rentre pour que Delmas Sr lui mette cher. J'ai vraiment hâte de lire ce que ton esprit tordu va nous mettre en scène. Le gang bang serait un strict minimum mais me semble presque trop classique pour toi. Mont(r)e-moi ce que tu sais faire...

Au fait, quelqu'un a des nouvelles de Ruth, le titre de la fic ? Sad
  Sujet: [Fanfic] Mémoire Fantôme [Terminée]  
Icer

Réponses: 16
Vus: 2681

MessageForum: Fanfictions Code Lyoko   Posté le: Jeu 21 Sep 2017 18:36   Sujet: [Fanfic] Mémoire Fantôme [Terminée]
Spoiler



https://i.imgur.com/7M5IU7t.png




L'homme masqué fut recraché sans plus de cérémonie par l'écran bleu de l'arche en pierre, dans la salle du Temple Cycloïde. Une fois de plus, il se retrouvait allongé au sol. Toutefois, il constata vite deux choses : il n'avait plus de douleur à la jambe, et il n'était plus du tout fatigué.
- Tu peux te relever, tu devrais être comme neuf maintenant, déclara Senja Noir.
L'homme masqué se redressa rapidement, faisant face à l'elfe à la cape.
- Alors ?
- Mission accomplie non ? fit mine d'interroger Jérémie.
- Pas exactement.
- Ah ?
Son interlocuteur hocha la tête.
- Oui oui. Tu t'es fait baiser par la réplique de Melody, que tu avais programmé basiquement, et qui avait tout révélé à Tania. Tu as simplement eu de la chance que les agents arrivent à ce moment là.
Sous son masque, il haussa un sourcil.
- Comment est-ce que Tania a eu l'idée d'interroger la réplique ?
- Tu as trop joué le mec froid face à la mort de Romain. La prochaine fois, tu jetteras tes cadavres plus loin n'est-ce pas ?
- Hum, je reconnais que ce coup là m'a beaucoup appris, déclara le masqué, jouant la carte de l'expérience acquise.
- Il y a un autre problème, objecta immédiatement son interlocuteur.
- Hm ?
- Tu devais éliminer le X.A.N.A présent dans cet univers. Sauf que techniquement, en envoyant ses créatures dans la dimension de réserve, il a survécu à la destruction du réseau.
L'humain au masque resta quelques secondes interdit. Mais ce qui était fait était fait.
- Oh... je reconnais ne pas y avoir du tout pensé, j'étais focalisé sur l'objectif.
- On s'est occupé de nettoyer les restes, et pour ceux que tu viens d'envoyer, c'est en cours. Cela dit, mise à part ces petites négligences, je suis admiratif, reconnut l'homme. Tu as globalement su déjouer les pièges.
- J'en suis ravi.
- Tu as quand même fait une erreur stratégique grossière. Tu vas passer les rattrapages en quelque sorte. Suis-moi.
Senja Noir conduisit celui qui s'était fait passer pour Jérémie Belpois jusqu'à l’Accueil Tore, et les deux hommes empruntèrent l'élévateur jusqu'à l'arène de Purusa.
- Tu sais jouer à Poule-Renard-Vipère ? demanda le plus sérieusement du monde Senja Noir.
- Alors, on en est là... commenta l'autre.
- Ce jeu est parfait pour évaluer tes qualités de meneur d'hommes. Surtout qu'il y aura quatre camps et non trois.
- Je reconnais que c'est bien pensé, mais on va jouer sur ce terrain plat ? Cela réduit un peu l'intérêt.
- Pas exactement.
Le sol de l'arène se mit à trembler. Quatre énormes blocs noirs aux néons de couleurs différentes (Violet, vert, bleu et rouge) étaient apparus au milieu de l'arène. Ces blocs étaient à deux étages et étaient tous reliés entre eux (sauf à celui opposé) par des passerelles à chaque niveau. Intéressant.
- Il y aura donc quatre camps, poursuivit Senja Noir. Les palamédiens, les X.A.N.Aguerriers, les Lyoko-guerriers, les guerriers de l'Eire. Ce ne sont que des noms génériques, nous allons immédiatement déterminer qui peut vaincre qui et quelles seront les deux IA.
- Entendu.
Un écran émergea du sol futuriste devant eux. Il contenait quatre dessins grossiers des têtes de Jérémie Belpois, Joséphine Forestier, Senja Noir et X.A.N.A, sous l'apparence virtuelle qu'il avait brièvement arboré avant de disparaître. Les quatre têtes étaient disposées en carré et semblaient alterner de position rapidement. Soudain, le défilé cessa et des flèches apparurent. Elles indiquaient désormais quel champ chasserait qui : X.A.N.Aguerriers ==> Palamédiens ==> Lyoko-guerrier ==> Guerrier de l'Eire ==> X.A.N.Aguerrier. Une petite icône supplémentaire était apparue, indiquant que l'homme masqué allait jouer les guerriers de l'Eire.
- Intéressant, nous sommes à l'opposé, puisque je prends les palamédiens, révéla l'islandais. Jérémie Belpois et X.A.N.A seront donc les deux I.A. Avant que nous ne passions à la sélection des combattants je vais te donner les règles dans le détail. Sauf indication contraire, chaque avatar possède 500 points de vie. Un avatar qui tombe à 0 termine automatiquement dans la prison du camp qui le chasse, comme dans le jeu original, et on peut évidemment délivrer les prisonniers en pénétrant la zone avec un autre avatar. Il est possible de faire baisser les points de vie des avatars autre que le camp que l'on peut chasser, mais la puissance des attaques est divisé par deux. Et éliminer un chasseur le transfère quand même dans la prison du camp qui le chasse officiellement.
- Ah je m'attendais à une invulnérabilité... intéressant.
- Le camp qui l'emporte est le premier qui capture tous les avatars qu'il chasse évidemment.
Les avatars virtuels de Jérémie Belpois et de X.A.N.A venaient d'apparaître à coté des deux hommes, envoyés depuis l’Accueil Tore.
- Rend-toi du coté du bloc correspondant à ta couleur - le vert pour toi. À coté de ton camp, tu trouveras une petite construction qui renferme la console qui te permettra de constituer ton équipe et de donner tes ordres, et les écrans afin d'avoir accès à tous les champs de vision à la fois.
- Entendu.
- Nous commencerons dans trois heures.
L'homme qui était de nouveau mis à l'épreuve se mit en marche jusqu'au bloc à deux étages aux néons verts. Comme Senja Noir l'avait indiqué, une zone de la même couleur était délimitée de l'autre coté, symbolisant son camp. Et derrière elle, l'installation susmentionnée, qui ressemblait presque à un food truck sans roues. Avec tout le nécessaire pour se préparer. L'homme à la chemise noire et rouge s'approcha de la console et l'alluma grâce à l’inratable bouton power.

Bonjour. Ceci est l'interface de constitution de l'équipe des guerriers de l'Eire. Comme chaque camp, vous allez avoir le choix entre une large sélection d'avatars virtuels se trouvant dans la base de données. À coté de chaque avatar sera indiqué un nombre. Il s'agit du nombre de points correspondant à l'avatar indiqué. Vous ne pouvez pas dépasser 30 points dans la constitution de votre équipe.
Chaque avatar possède basiquement 500 points de vie. Il est possible de les régénérer en restant sur la zone aura de votre camp, mais se situer dans la zone ne vous protège cependant pas des attaques.


Encore une fois, c'était pas bête. Ainsi, en quelque sorte, il fallait arbitrer entre quantité et qualité des combattants. Il passa à la suite.

Nom du combattant (Cliquez pour détails) – Valeur du combattant

Adriane – 3
Aelita – 3
Aes Sidhe – 2
Alba – 5
Alice – 3
Asura – 3
Aurora – 3
Barack – 4
Blok – 1
Breizha – 2
Christophe – 3
Clémence – 3
Dark Maul – 6
Démétrius – 2
Deva – 7
Dziwnyu – 3
Eisen – 2 (5 000 pdv)
Engany – 4
Féélion – 1
Firrelat – 1
Frôlions – 1
Gech – 3
Georges – 4
Girka – 2
Gladys – 4
Graf – 2
Guillaume – 3
Harry – 7
Hélèna – 2
Hermia – 2
Huguette – 3
Jantu – 5
Jérémie – 2
Jérémie l'élu - 7
Jester – 2
John – 5
Joris – 6
Joséphine – 4
Kankrelat – 1
Krabe –1
Kriger – 2
Laura – 4
Light Maul – 6
Lucie – 3
Lysandre – 2
Manta – 1
Méduse – 2
Mégatank – 2
Melody – 3
Nora – 3
Odd – 4
Poincarré – 4
Préta – 1
Puck – 6
Ramfroa – 1
Richard – 5
Ritari – 2
Ronald – 5
Senja – 3
Senja Blanc – 3 (5 si pris avec Huguette, Lucie ou Aurora)
Senja Noir – 4
Sidhabe – 1
Sidhank – 1
Sidhok – 1
Sidhule –1
Sidhuse – 2
Shadow – 3
Tarentule – 1
Ulrich – 4
Weirdd – 3
William – 3
William-Frost – 4
William-X.A.N.A – 5
X.A.N.A – 7
Yumi – 3
Zoé – 3


C'était du sérieux. Un paquet de noms ne lui disaient rien, il allait devoir étudier dans le détail chaque avatar, d'autant que ceux qu'il n'utiliserait pas pourraient malgré tout se retrouver sur le terrain face à lui. Cela dit, il devait admettre sur les données étaient ultra-détaillées. Les spécificités propres au jeu étaient même mentionnées, comme par exemple le fait que les projectiles du canon de X.A.N.A ne pouvaient éclore en monstre, une faculté considérée comme trop abusée. Ils voulaient vraiment juger de sa stratégie. Cela expliquait aussi qu'il avait plusieurs heures à sa disposition. L'homme masqué constata au fil de ses études que son propre avatar avait été référencé sous le nom de Joris. Pourquoi pas après tout. 6 sur 7 ? Y avait pire. Après une première lecture des données, ce qui lui pris au moins une heure et demie, Joris se repassa les événements survenus juste avant. Senja Noir avait bien insisté sur le fait que l'image de I.A qui jouait avait son importance. Enfin il ne l'avait pas dit comme ça mais il avait l'air d'y tenir. L'homme masqué en déduisit qu'il était fort probable qu'il allait essayer d'imiter leur comportement. Pour X.A.N.A, de ce qu'il en savait, c'était de plus en plus la prime aux gros bras, mais on ne pouvait pas négliger l'hypothèse d'une fourberie. Pour l'humain c'était plus compliqué, Jérémie Belpois était moins prévisible. Évidemment c'était le genre de mec qui ne prenait pas trop de risques, mais il avait normalement la responsabilité de vies humaines et non pas de programmes. Finalement, anticiper les choix de l'adversaire allait être tendu, il allait falloir apprendre sur le tas. La composition d'équipe était la clé. Officiellement, seul Senja Blanc gagnait de la valeur en combinaison avec d'autres, parce qu'il avait selon sa fiche expressément conçu son avatar pour ça, mais il y avait évidemment d'autres possibilités qui permettaient, sans investir trop de points, d'avoir une force de frappe supérieure. Le terrain lui, était foutu de telle façon que chaque style de combat pouvait trouver sa place. Mais Joris avait une question à poser à Senja Noir.
- Hmmm. Les interfaces devraient pouvoir communiquer entre elles non ? Peux-tu me mettre en contact avec le poste des palamédiens ?
Un voyant vert s'alluma.
- Qu'est-ce qu'il y a ?
- Imaginons qu'un Mégatank écrase un avatar d'une équipe que l'on ne chasse pas...
- Excellente remarque. Partant du principe qu'un écrasement est normalement mortel, il perdra donc 250 points de vie.
- Bien compris, merci.
Ok. Joris avait déjà une vague idée de ce qu'il allait mettre en place. Déjà, il ne voulait pas former qu'un seul groupe viable, pour éviter les embuscades mortelles. Bon, c'était plus facile à dire qu'à faire en sachant qu'il allait quand même falloir faire le poids face à l'équipe de X.A.N.A.
L'individu masqué soupira. Senja Noir était vraiment un petit con avec son jeu de merde.

http://i.imgur.com/42kOdvr.gif


Prêts ?


L'équipe de Joris venait d'apparaître au sein de la zone au halo vert, tandis que des barrières blanches venaient d'émerger pour délimiter le terrain. Celle-ci comprenait trois Aelita, l'ange de Lyoko, une Gladys, la petite fille aux cheveux violets et au ballon de foot, une Deva, l'un des pièces les plus puissantes du Palamède à l'image de jeune femme noire capable de changer ses mains en dard, un Puck, le petit elfe capable de tout brûler d'un regard, et deux Mégatanks, redoutables monstres blindés de X.A.N.A. Ils n'étaient pas tout à fait similaires à leurs avatars d'origine car leurs habits avaient globalement noirci et plusieurs de leur traits étaient désormais parcourus de néons verts, symbole de leur équipe. Même la fente centrale des sphères noires fermées laissaient échapper une lumière aux couleurs de l'herbe, pour les identifier.

Partez !


L'aura du camp vert s'affaissa très légèrement, symbole du fait que les avatars pouvaient désormais la franchir. Le Puck s'était déjà rendu invisible et sauta sur l'épaule d'une des Aelita. Quant à la Deva, elle s'était multipliée en huit, bien que sept d'entre elles soient des leurres incapables d'infliger le moindre dommage. Tandis que la Gladys et les deux Mégatanks commençaient à grimper au premier niveau de leur bloc grâce aux pentes situées à proximité de leur camp, les Deva, avec une vitesse prodigieuse, se répartirent sur l'ensemble du terrain, l'idée étant de permettre à la vraie d'espionner le reste des équipes, surtout en début de partie où l'on pouvait raisonnablement penser qu'ils seraient encore groupés. La vraie, qui avait sauté sur le pont du second étage entre les blocs vert et rouge, tandis qu'un autre leurre faisait de même sur le pont du premier et qu'un autre courrait au sol, vit rapidement que X.A.N.A avait fait appel à du lourd, ironiquement un peu comme Joris l'avait envisagé : Outre son propre avatar de jeune fille aux cheveux noirs avec le bras gauche transformé en canon, il vit un William Dunbar, probablement la version xanatifiée (la combinaison du jeu s'appliquant à tous, tant que le William ne sortait pas son épée ou n'utilisait pas sa Supersmoke, rien ne le distinguait des autres William), et un Dark Maul, le seigneur Sith de l'espèce zabrak. Il y avait aussi un Harry, le jeune homme blond vêtu de blanc et de verts avec une gigantesque paire d'ailes aux mêmes reflets qui lui donnaient l'apparence d'un ange, et qui lévitait à quelques centimètres du sol. À eux quatre, ils valaient déjà 25 points sur les 30, sauf s'il s'agissait d'un William plus faible, qui pouvait faire baisser le total jusqu'à 23, mais c'était du sérieux dans tous les cas. Ils étaient restés au rez-de-chaussée et se dirigeaient lentement mais sûrement vers le camp des palamédiens. Empruntant la passerelle la plus élevée entre les blocs rouges et violets, la Deva arriva avant eux. Ce qu'elle vit était surprenant.
La totalité de l'équipe palamédienne était là. Joris avait compté, les 30 points y étaient. Un William, probablement version X.A.N.A, une Laura, la blonde à la besace orangée, un Light Maul, la version pure de Dark Maul, une Dziwnyu, trois Mégatank, et... lui-même, un Joris. Que des avatars aux grandes capacités défensives, qui étaient en train de se placer dans l'expectative d'une attaque frontale des X.A.N.Aguerriers. La Laura aux néons violets se trouvait au premier étage de son bloc et regarda passer la Deva, l'air mauvais, mais elle ne pouvait rien faire. L'homme masqué décida d'ailleurs de faire passer les huit Deva sur les passerelles du niveau 2, où la vraie était idéalement placée pour surveiller les alentours. Il espérait du même coup empêcher un autre camp de se placer sur cet étage, par peur de se faire trouer le fion par la vraie reine. Les huit dames courraient désormais dans le sens des aiguilles d'une montre en respectant exactement la même distance entre elles. Compte-tenu de la taille du trajet mais aussi et surtout de la vitesse de l'avatar, cela correspondait au passage d'une Deva toutes les deux secondes et demies. La vraie arrivait sur le bloc aux néons bleus. Une Joséphine et une Clémence, à proximité du camp, étaient solidement protégées par un Ulrich, un Christophe, le kadicien recruté par la bande au sabre laser, et un Barack, l'adolescent déguisé en oiseau, qui était d'ailleurs sur le premier étage. En revanche, en revenant vers le bloc vert, elle vit qu'un Poincarré, un humanoïde au visage entièrement masqué possédant un disque dans son dos, était en train de courir sur le premier étage dans la direction du camp vert. Il suivait d'ailleurs un William et un Aes Sidhe, un humanoïde à l'immense épée qui semblait gavée d’électricité, tous deux juchés sur une Manta. Joris préféra ne pas attaquer avec la Deva pour garder la main-mise sur le second étage, même si c'était très tentant, mais il avait un plan pour repousser ces ennemis. Gladys était déjà positionnée sur le premier niveau du bloc vert. L'un des Mégatanks, qui était au second étage, se mit à rouler à fond sur la passerelle entre les blocs vert et rouge, aux cotés d'une illusion de la Deva, puis se laissa tomber au sol, où il fut aspiré par un trou formé au milieu d'une petite zone gelée et où l'espace était visible, à pleine vitesse. C'était l'attaque Crevasse de la Gladys, qui le recracha de la même façon au moment où le Poincarré s'engageait sur la passerelle du premier étage entre les blocs bleu et vert. Propulsé à pleine vitesse sur l'avatar chasseur, il cogna son champ de force bleu mais le balaya malgré tout proprement par la force du choc, l'expulsant littéralement par delà son propre bloc, du coté de son camp, le Mégatank vert s'arrêtant lui à mi-chemin sur le premier niveau du bloc bleu, avant de revenir sur sa trajectoire. Les trois Aelita, avec le Puck invisible sur l'épaule de celle à droite de la formation, avaient déjà activé leurs ailes (vertes) pour décoller en direction de la zone de X.A.N.A. L'Aes Sidhe, d'un mouvement d'épée, envoya littéralement un laser de foudre sur la Gladys qui sauta au sol entre les blocs vert et rouge pour éviter la charge.
Joris n'était pas contre éliminer quelques attaquants bleus, même si cela aidait indirectement les palamédiens, histoire d'avoir les mains libres pour affronter les gros bill de X.A.N.A. Le Poincarré était à son sens le plus dangereux, ce qui expliquait qu'il l'ait ciblé en premier. Mais il venait d'être éjecté et avec le pouvoir de la Clémence qui permettait à ses alliés de voir leur premier coup porté être absorbé par un bouclier, cumulé à la division par deux de la puissance des attaques, ça allait être compliqué. Puisque l'équipe verte n'avait encore aucun prisonnier chez les bleus, autant se concentrer sur X.A.N.A pour l'instant. Grâce à la Deva, la Gladys savait que le Dark Maul se trouvait sur la passerelle du premier niveau entre les blocs rouge et violet. Elle n'avait qu'à bifurquer sur la gauche pour le voir au-dessus d'elle. Elle tira son ballon de foot, qui se changea en bloc de glace, mais le seigneur Sith n'en eut pas grand chose à foutre, il esquiva le projectile d'un simple mouvement de tête et poursuivit son chemin en direction du camp palamédien. Derrière la fille, le William venait de sauter de sa Manta et lui décocha un poing gelé en pleine figure qui propulsa la footballeuse contre un des murs du bloc violet. Elle n'avait perdu que 67 points de vie selon les écrans de Joris, elle pouvait remercier son affiliation naturelle à la glace. L'un des Mégatanks vert s'était jeté du premier étage vert et roula sur le William-Frost du camp bleu. Deux fois, pour qu'il disparaisse. La seconde sphère noire de son équipe était déjà en train d'avancer au second étage en direction du bloc rouge. Surtout, deux Aelita vertes étaient déjà autour du Dark Maul, utilisant leur don de création pour le coincer sur la passerelle avant qu'il ne la quitte. En effet, pour éviter que cela ne devienne trop le bordel, le jeu limitait le pouvoir des Aelita : elles ne pouvaient pas modifier le paysage mais générer des barrières à demi-translucides sur le sol ou devant elles. C'est d'ailleurs ce que faisait la troisième, créant ainsi un véritable écran entre ses alliées et l'Aes Sidhe toujours sur sa Manta. Ses collègues, qui avaient coincé le Sith, chargèrent des champs de force couleur pomme. La prison du Maul était volontairement assez étroite pour empêcher celui-ci se faire tourner son double sabre laser rouge et se protéger du déluge. Le X.A.N.Aguerrier choisi d'appliquer la maxime de la meilleure défense qui est l'attaque et envoya soudain des éclairs de force en direction de l'épaule d'une des Aelita. Celle où se trouvait le petit Puck, toujours invisible.
407.
L'amplitude de l'attaque touchait également sa monture, paralysant momentanément l'ange vert. Il n'y avait plus qu'une Aelita pour envoyer ses champs de force, ce qu'elle fit après un rapide piqué pour les décocher presque à bout portant.
317.
Avec sa main libre, Maul activa un coté de son sabre pour éponger les premiers projectiles. Aelita décida alors de générer un champ de force et d'y aller carrément au contact. Pendant ce temps là, l'Aes Sidhe donna un premier coup d'épée sur l'écran généré par la troisième Aelita, qui tint bon.
249.
Juste avant que l'Aelita et son champ de force ne touchent son sabre, Dark Maul mit lui même fin à l'attaque électrique et effectua un Saut de force. Il troua le corps du Puck sur l'Aelita toujours en l'air qui se remettait à peine de l'attaque.
0.
Le petit elfe ré-apparût un instant avant d'être dévirtualisé et envoyé à la prison des bleus. Mais l'ange vert en guise de vengeance attrapa son autre bras et balança le zabrak en direction du sol où il se fit immédiatement rouler dessus par le Mégatank qui patientait jusqu'ici au second étage. Maul fut envoyé dans la prison des verts. Mais Joris avait perdu le Puck, son principal atout prévu contre les X.A.N.Aguerriers. Il allait falloir le libérer, il avait encore les ressources pour se faire. L'Aelita qui faisait face au Sidhe rompit brutalement son écran juste après avoir encaissé un second coup d'épée, ce qui surpris son adversaire. Sans chercher à l'attaquer – il avait de toute façon très certainement la protection de la Clémence – elle attrapa son bras non armé, l'arracha de sa Manta et le balança au loin, entre les blocs rouges et violets, pour qu'il ne casse plus les couilles. Avant même que son ancienne monture ne fasse mine de vouloir tirer un laser, l'Aelita était au-dessus d'elle, lui donnant un coup de talon éclatant le monstre au sol, ce qui consuma sa protection. S'en suivi un champ de force, combiné à un autre de l'Aelita qui avait raté le Maul avant qu'il ne saute. Elle explosa. Joris n'hésita pas, il avait les moyens de prendre de vitesse le camp des bleus pour libérer son Puck. Son bataillon entier se dirigea en direction de la zone ciblée. En passant, la vraie Deva vit l'état de l'affrontement entre les rouges et les violets. La technique défensive de Senja Noir semblait faire merveille, le Joris se jouant tranquillement des attaques à la hache de X.A.N.A, tandis que la Dziwnyu, le Light Maul et le William – définitivement la version X.A.N.A – alternaient efficacement leur positionnement pour contrer les attaques de l'Harry, selon leur nature. Le William aux néons rouges était plus excentré, et finalement, non loin de là où venait de s'écraser l'Aes Sidhe, sans doute avait-il voulu venir en aide au Dark Maul, un peu tard du coup. Encore un peu plus loin, on trouvait le ballon de football noir et vert que la Gladys ne pouvait pas aller récupérer pour le moment. Le William-Frost était en tout cas toujours dans la prison violette, rejoint à l'instant même par une Manta de son équipe. Ce qui dérangeait de plus en plus l'homme masqué, c'était que Senja Noir n'avait l'air d'absolument rien tenter pour attaquer le camp des Lyoko-guerriers. Si c'était délibéré, il fallait le prendre en compte...
En arrivant du coté du bloc bleu, la Deva vit que la Joséphine venait d'utiliser son pouvoir de résurrection sur le William-Frost, qu'elle venait de fait de dédoubler puisque l'original était toujours en taule. Les ailes de fée de la Clémence avaient viré au bleu, elle s'apprêtait à le protéger. Ce truc était vraiment gonflant. L'Ulrich de leur camp était entre les blocs violets et bleu, au sol, sans doute avait-il été envoyé pour voir s'il y avait moyen de récupérer le vrai, ce qui semblait compliqué vu le bordel provoqué par l'assaut des X.A.N.Aguerriers. Joris pris alors une décision à laquelle, à ce stade, le camp des bleus ne s'attendait sûrement pas. Il envoya la Deva et ses sept leurres se regrouper au deuxième étage du bloc bleu. Il allait avoir besoin de cet atout pour libérer son Puck. La Gladys était placée au premier. Les deux Mégatanks avaient été ramenés à ses cotés. Les sphères noires se jetèrent dans le tas pour créer un maximum de chaos, l'un d'eux bousculant à nouveau le pauvre Poincarré qui était remonté sur le premier étage de son bloc, tandis que les Aelita tentaient d'enchaîner un maximum de champ de force depuis le ciel pour faire disparaître les protections de la Clémence. Profitant d'une confusion déjà élevée, les huit Deva se vautrèrent allègrement à leur tour dans la mêlée, et la vraie, sans chercher à attaquer qui que ce soit au passage pour ne pas révéler sa position trop tôt, n'eut aucun mal à mettre un pied dans le camp bleu, délivrant du même coup le Puck qui se rendit immédiatement invisible. L'ensemble des verts dégagèrent en direction de leur propre camp, le Puck et les Mégatanks par le sol, la Gladys par la passerelle du premier, tandis que les Deva se replaçaient au second étage. bien vite pris en chasse par beaucoup de guerriers bleus, notamment l'Ulrich revenu en renfort qui comptait bien trouer rapidement la Gladys en Supersprint. Joris n'avait qu'un seul moyen d'empêcher ça à ce stade, il dut à nouveau faire appel à la Deva, l'un des rares avatars aussi rapide que le samouraï. La footballeuse verte venait se franchir le pont entre les blocs bleus et verts, l'Ulrich était juste derrière, sabres dégainés, mais la vraie Deva, qui avait bondi depuis la passerelle du second, mains changées en dard, le coupa dans son élan, puisque ses aiguilles venaient de s'entrechoquer contre les épées. En l'air, les trois Aelita volaient à reculons, tout en bombardant le Christophe et le William-Frost de champs de force. Poincarré se faisait remettre un bouclier bleu, tandis que l'Aes, revenu de son expulsion façon Team Rocket, venait de bondir du centre du terrain pour se faire la Deva verte, visant astucieusement les jambes avec son épée, ce qui fonctionna. La femme noire trébucha, et fut achevée par les deux lames de l'Ulrich. Les illusions disparurent et la vraie Deva se reforma dans le camp bleu. Joris avait sacrément les boules, mais il ne pouvait pas renoncer. Il y avait un autre problème : Sur une Manta de couleur rouge, une Laura appartenant également au camp de X.A.N.A se dirigeait vers le camp vert. Voilà où étaient les cinq points manquants ! La fumée rouge d'une Supersmoke gravitait autour d'elle. Il était malin. La Laura pouvait absorber avec sa tablette toutes les attaques magiques, tandis que le William était là pour les éventuels projectiles physiques. Il était évident que leur objectif était de délivrer le Dark Maul, il fallait prendre les mesures qui s'imposaient.
La Gladys verte utilisa son attaque Crevasse pour téléporter plus rapidement le Puck – qui n'avançait pas vite en raison de sa taille – devant le camp vert. Même si le Maul pouvait sentir sa présence sous invisibilité, peu importait. À peine ressorti de la Crevasse, il n'était plus invisible, et ses yeux regardaient déjà Laura, qui fut consumée instantanément avec sa Manta. Les deux ré-apparurent derrière l'elfe. C'était plus compliqué pour le William, mais dans les règles, il était indiqué que celui-ci ne pouvait pas libérer les prisonniers moins de 15 secondes après avoir utilisé la Supersmoke. Puck était redevenu invisible et s'éloignait du Maul, bien que captif, par précaution. Jamais le William ne pourrait les libérer seul. Les rouges étaient ceux ayant le moins d'avatars, tout n'était pas perdu, même sans la Deva. Cela dit, les bleus semblaient avoir réalisé que les palamédiens n'allaient pas les attaquer et en dehors de la Joséphine et de la Clémence, tous les avatars convergeaient vers la base des guerriers de l'Eire. Les champs de force des Aelita ne suffisaient pas à contenir leur avancée, mais au moins, en dehors du Christophe, ils avaient tous perdu la protection de la Clémence.
Tandis qu'une Aelita se retournait pour surveiller la Supersmoke rouge, la Gladys au premier niveau du bloc vert et ses Mégatanks au niveau inférieur étaient retournés à l'assaut. Le Poincarré dédoubla son arme de poing, à savoir un disque, et en croisant les deux, parvint à bloquer la charge d'une des sphères, tandis que le Christophe venait d'effectuer un Saut de force pour esquiver le second et atterrir au premier niveau, devant la Gladys verte, qui était toujours privée de son ballon et n'avait aucun corps à corps à opposer au sabre laser violet de l'adolescent noir. Elle préféra réutiliser Crevasse pour transférer Puck devant elle, qui n'était pas invisible et qui brûla immédiatement le Jedi, après un petit regard pour consumer le bouclier. Comme il ne s'agissait pas du camp à chasser, c'était légèrement plus long mais la brûlure finissait par avoir le même effet. Désormais encerclé par les écrans générés de par et d'autre par deux des Aelita, l'elfe s'offrit le luxe de se faire le Poincarré, l'Aes Sidhe, et même l'Ulrich après que celui-ci ait fait mine de vouloir s'échapper. La foudre s’abattit soudain juste à coté du Puck malgré les protections aelitesques. C'était le Barack bleu qui se situait juste au-dessus, au second étage du bloc vert. L'elfe lui fit subir le même sort qu'à ses alliés avant qu'il n'ait l'idée de viser mieux. Le William-Frost, seul rescapé de la vague, avait sauté de sa Manta qui venait d'encaisser deux champs de force verts par les Aelita qui avaient mis fin à leur don de création, puis l'avatar bleu avait changé son poing en bloc de glace et repoussé un Mégatank en direction du centre de l'arène. De toute façon, Joris décida de l'ignorer et de profiter de cette accalmie pour tout balancer contre le camp X.A.N.A et en finir. Sauf, subtilement, il rendit le Puck invisible et le laissa non loin de son camp.
Les trois Aelita, les deux Mégatanks et la Gladys se ruèrent en tout cas en direction du bloc violet, la sphère noire qui n'était pas au sol à l'étage 2, Gladys passant par les passerelles du 1. La situation n'avait que peu évoluée entre les X.A.N.Aguerriers et les Palamédiens. L'Harry, depuis le second étage, venait d'attraper la Laura violette avec ses chaînes d'ombre, mais celles-ci furent immédiatement tranchées par un William rompant sa Supersmoke au moment adéquat. Au sol, la X.A.N.A venait de libérer ses flammes noires, un pouvoir similaire à Puck, sur l'avatar du Joris violet qui n'en avait toujours rien à foutre avec ses portails de dématérialisation. Alors que l'Harry faisait mine de retenter une attaque contre les violets, il se retourna brusquement pour générer ses chaînes contre une des Aelita vertes, qu'il attira avant de crasher en plein milieu de la zone défensive des violets, l'explosant contre la Dziwnyu palamédienne qui resta au sol. L'avatar de la X.A.N.A en profita immédiatement, l'écran de protection de la Dziwnyu étant le principal obstacle à ses missiles œufs tirés depuis son bras canon, d'autant que le Joris ne pouvait rien éponger puisqu'il laissait tout lui passer au travers. Même si les deux Mégatanks violets se placèrent rapidement de manière à limiter la casse, cela avait un peu désorganisé la défense palamédienne. En plus l'Harry rouge, qui avait sorti son ombrelle et l'avait placé derrière lui pour absorber les quatre premiers champs de force verts, en profita immédiatement pour balancer sa roue-shuriken dans le tas, ce qui coupa en deux l'avatar violet de Laura, ainsi que la pauvre Aelta verte qu'il avait balancé et qui venait de se relever. Mais les X.A.N.Aguerriers allaient avoir du mal à creuser la question car déjà, les verts étaient en train de leur chier dans les bottes, comme la Gladys au sol qui avait récupéré son ballon et qui tirait dans la tête de la X.A.N.A, qui se retourna et le contra avec son bras canon. En plus, les bleus ressuscités par la Joséphine commençaient déjà à se manifester à l'horizon. L'homme au masque savait qu'il devait ne pas faire traîner les choses. Bonne nouvelle, cet imbécile de William rouge avait rompu sa Supersmoke, pensant naïvement que le Puck vert avait rejoint le champ de bataille, alors que celui-ci s'était mis à suffisamment bonne distance pour éviter d'être détecté par le prisonnier Maul. Il le crama immédiatement, lui permettant de rejoindre l'autre coté de la barrière du camp vert. L'elfe se mit en route pour la mêlée, les deux seuls aptes à délivrer les prisonniers rouges s'y trouvant. Moins drôle, à travers la vision aérienne de ses Aelita, Joris ne trouvait plus le Light Maul violet. En y repensant, ça devait faire un moment, car le zabrak était typiquement le genre d'atout qui aurait pu contrer les attaques du Harry rouge. Il n'aimait pas ça. L'ange blond, le parasol chargé par les champs de force absorbés dans une main, tira son rayon en direction d'une des Aelita verte, tandis que son autre membre générait des chaînes d'ombre en direction de la seconde. Les deux esquivèrent, mais la plus proche du centre de l'arène fut touchée par l'un des disques du Poincarré bleu ressuscité situé au second niveau du bloc de son camp, se qui la fit vriller au sol, entre les blocs violets et rouges. Elle mangea alors la foudre du Barack, situé eu premier, qui cette fois avait bien visé, et fut transférée dans la prison azur. La seule Aelita verte encore en jeu était allée vérifier quelque chose, se ruant du coté du camp bleu, esquivant au passage la traînée électrique envoyée par l'épée du Aes Sidhe. Le Christophe avait lui bondi grâce à son Saut de force. Il allait couper en deux l'Aelita mais il se depixellisa devant elle, son corps de fil de fer bleu traversant celui de l'ange vert. Problème, il n'était pas le seul concerné, l'Aes et le Poincarré aussi. Joris avait compris. Le Light Maul violet, après s'être rendu invisible, venait de se faire la Joséphine, et tout ceux qu'elle avait ramené disparaissaient avec. Senja Noir avait été malin, il avait laissé le champ libre aux Lyoko-guerriers pour qu'ils ne se méfient pas de lui, avant de finir les restes telle une hyène. En plus, le Puck vert s'était envoyé un paquet de monde... Joris venait-il d'échouer ?
Non. Il n'avait pas explosé la Clémence qui était restée derrière et il venait de voir que celle-ci décollait dans sa direction, fuyant le Light Maul. L'Aelita n'hésita pas, elle se mit à couvrir son ennemie qui avait bien compris qu'elle n'avait pas intérêt à la chasser car si la Clémence était vaincue, les violets l'emportaient. Mais la combattante verte, même épaulée de la fée (avec qui elle ne pouvait pas vraiment se coordonner), n'arriverait sûrement pas à vaincre le Light Maul. Il fallait davantage miser sur le Puck qui n'était encore que sur le bloc rouge. En plus, ne pas pouvoir voler ne dérangeait pas un monstre comme le zabrak palamédien. Un Saut de force et il était déjà sur le second niveau du bloc bleu.
Du coté du bloc violet, il n'y avait plus personne pour inquiéter l'Harry rouge.
Un second Saut de force propulsa le Light Maul sur Clémence. L'Aelita verte fit générer son écran de protection. Le zabrak activa un coté de son sabre laser blanc et frappa l'écran, qui se fissura mais tint bon.
Le Puck vert arrivait sur le bloc violet. Comme l'Harry avait son ombrelle tournée du coté de la pente qui faisait communier les deux niveaux, l'elfe décida de passer par la gauche, se qui le rapprocherait du même coup de la X.A.N.A.
De façon inattendue, le zabrak toujours en l'air pris appui sur la protection de l'Aelita, bondissant à nouveau pour revenir sur le second niveau du bloc bleu. L'ange vert fut cependant déstabilisé par cette manœuvre, lui qui n'avait aucun point d'appui en l'air, et écarté de la Clémence en déviant vers la droite. Le Light Maul utilisa immédiatement une poussée de force contre la fée bleue qui fut explosée contre les limites du terrain, après le bloc vert. Elle tomba au sol, sous les yeux des X.A.N.Aguerriers emprisonnés non loin dans le camp de l'Eire.
Puck avait le blond en visuel depuis un angle auquel il ne s'attendrait jamais. Il ré-apparût et le brûla immédiatement, avant de se retourner pour regarder le sol, où la X.A.N.A venait de repousser un des Mégatanks vert à la hache. Son regard s'embrasa.
Un autre saut avait amené le Light Maul sur le bloc vert. Il utilisa une poussée de force sur l'Aelita pour définitivement la faire valdinguer au loin du coté du camp rouge. Une autre vint repousser la Clémence, qui faisait mine de se relever, contre les limites du terrain.
La X.A.N.A aurait dû brûler. Mais l'avatar féminin avait l'air de s'en foutre. Ironiquement, puisque le Puck était visible, elle l'avait regardé avec son œil gauche, sans qu'à son tour, les flammes noires n'affectent l'elfe. Les deux avatars, aux pouvoirs similaires, ne pouvaient apparemment se neutraliser de cette façon, ce qu'ils ignoraient jusqu'ici. La fille aux cheveux noirs reporta son attention sur le Mégatank vert qui faisait mine de revenir à la charge. Elle fit apparaître sa hache, bien décidée à l'envoyer cette fois bouler sur la Gladys verte toujours cachée derrière.
Le Light Maul activa son double sabre laser blanc et se jeta sur la Clémence. Sa lame laser s'entrechoqua contre le flanc de la fée, sans la transpercer. La partie était terminée !?
Sous le petit elfe vert, un trou de glace dévoilant l'espace était apparu à coté de la X.A.N.A. À pleine vitesse, le second Mégatank venait de débarquer. L'avatar rouge avait malgré tout eu le temps de réagir et d'orienter sa hache de manière à se protéger de l'écrasement. Mais la vitesse de projection était telle que son enveloppe virtuelle n'avait pas résisté à l'impact contre les limites du terrain, située à peine un mètre derrière, ce qui lui coûta ses 378 points de vie restant. Alors que le Light Maul s'était redressé en constatant qu'il ne pouvait s'en prendre à la petite fée à genoux devant lui, il tourna la tête de 90 degrés sur sa gauche. L'avatar de X.A.N.A venait de rejoindre ses collègues dans la prison couleur pomme.

Et la victoire revient à... équipe verte !


Dans la cache du camp officiellement connu sous le nom des guerriers de l'Eire, un certain Joris esquissa un sourire en contradiction avec les motifs de son masque. Il venait de gagner la partie, tout simplement.
  Sujet: Quel est votre X.A.N.A-guerrier favori ?  
Icer

Réponses: 5
Vus: 2912

MessageForum: Sondages   Posté le: Dim 17 Sep 2017 21:33   Sujet: Quel est votre X.A.N.A-guerrier favori ?
Ah, je m'étais gardé ce sondage pour la fin, parce que je le trouve passionnant en vérité. Hé oui, c'est déjà le dernier, si l'on excepte bien sûr les sondages sur les sondages, mais il me semble normal de les garder pour la fin. Bon. On va pouvoir y aller.
Oh non attendez pour la forme, il faut déjà éliminer l'intrus : William CLE dit le bouffon vert. L'épisode 22 de CLE est celui que j'ai le moins bien noté. Si c'est essentiellement pour des raisons scénaristiques, que ce X.A.N.Aguerrier se rassure, il a sa part de responsabilité. Non mais sans déconner ? Nul à chier en « combat » (appelons ça du combat) par son rattachement à la méduse, la peau verte et le sigle noir en plein milieu du front anéantissent tout l'intérêt qu'il pourrait y avoir à passer la tenue virtuelle de William CLE en vert (et ils se trompent de sens : Le coté CLU conféré par le orange devrait revenir au X.A.N.Aguerrier, pas l'inverse). Ajoutons-y le manque de charisme engendré par la VF dégueulasse et rend la version hongroise meilleure. C'est quand même le comble de l'humiliation quand on sait l'opinion que les français ont d'eux-mêmes par rapport aux pays d'Europe de l'Est, qui visiblement utilisent les fonds européens d'une meilleure façon que nous, dans le domaine artistique tout du moins. Il n'a jamais représenté le moindre intérêt d'autant qu'il était couru d'avance qu'il serait libéré immédiatement, le filon du William-X.A.N.A durant une saison ayant déjà été exploité. Finalement le X.A.N.Aguerrier de CLE est à la hauteur de sa série.

Bon, on va pouvoir passer aux choses sérieuses. Comme vous l'avez pressenti, il y a trois principaux critères pour juger un X.A.N.Aguerrier : Capacité de combat, style et utilisation scénaristique. Procéder par ordre chronologique ne me semble pas dénué de sens.

PolyOdd


Capacité de combat : Il en fait plus avec autant, il fait donc mieux. PolyOdd, en plus d'être le premier ennemi humanoïde de Code Lyoko (je ne compte pas la X.A.N.Aelita du 32 qui ne peut pas réellement être combattue), illustre parfaitement la supériorité de X.A.N.A sur les Lyoko-guerriers par rapport au monde virtuel, ce qu'il avait déjà sous-entendu deux épisodes auparavant en boostant les pouvoirs des héros. Le faux Odd n'a aucun pouvoir supplémentaire, il se contente de tirer à une cadence beaucoup plus élevée, ce qui rend l'avatar plutôt redoutable. Le fait de se déplacer vite n'a visiblement pas ou peu d’incidence sur sa précision, ce qui est plutôt logique, de par sa nature artificielle. Finalement la combinaison des pouvoirs d'Odd avec une IA donne un très bon rapport qualité/prix.

Style : Si la combinaison virtuelle n'a subie aucune modification par rapport à l'Odd d'origine, puisqu'il s'agissait de se faire passer pour lui, on constate immédiatement la différence par son absence de parole et, particularité de cet ennemi, ses yeux grands ouverts qui lui donnent un aspect coquille vide particulièrement réussi à mon sens.

Utilisation scénaristique : PolyOdd s'acquiert parfaitement de sa mission première, à savoir se faire passer pour Odd pour être virtualisé à sa place, mais fait toutefois une erreur ensuite, choisir de prendre en traître la nullissime Yumi (seul avatar que X.A.N.A n'ait jamais utilisée, vous avez remarqué...) plutôt qu'Ulrich, alors qu'en tout état de cause, Ishiyama seule, même prévenue, n'aurait jamais tenu plus de sept secondes face à la cadence des flèches de PolyOdd. Mais voilà, malgré quelques cas très exceptionnels, le méchant ne doit pas gagner, donc...

Conclusion : Pour une première fois, PolyOdd a mis la barre très haut, je regrette que son temps d'antenne ait été si bref car il s'agit d'un de mes X.A.N.Aguerriers préférés.


PolyUlrich


Capacité de combat : Très décevantes. PolyUlrich ne fait montre d'aucun pouvoir particulier par rapport à son original, alors que la norme est que le X.A.N.Aguerrier soit plus fort que son original. Il se fait d'ailleurs vaincre en un contre un par l'original en question.

Style : Si sa nouvelle teinte ferait un malheur à Halloween, PolyUlrich est hélas apparu pour la première fois en février, le rendant hors sol. Si l'on comprend bien la nécessité de le distinguer de son original, présent face à lui, et bien qu'il fasse un peu plus « X.A.N.A » que son aîné PolyOdd, la manœuvre est grossière comme dirait André Chassaigne. Cette impression est d'autant plus renforcée à mes yeux que la tenue originale d'Ulrich est franchement classe, une nostalgie accrue par sa future tenue virtuelle S4 des plus douteuses.

Utilisation scénaristique : Là par contre, c'est beaucoup mieux. Là où PolyOdd donnait un match à sens unique, PolyUlrich joue parfaitement son rôle de double maléfique avec un combat tendu face à son original. Si l'apparition de William a largement diminué le coté exclusif des combats épée contre épée, on assiste malgré tout à un combat unique en son genre, doublé d'une référence à Star Wars discrète mais très bien vue. C'est tout simplement le combat final de la saison 2, et si l'on compare aux autres combats finaux des saisons, celui qui a réussi à provoquer le plus de suspense.

Conclusion : Sans renier l'apport considérable apporté par PolyUlrich d'un point de vue scénaristique, je n'en suis pas très fan, car dans les faits, ce n'est qu'un Ulrich en plus moche et, apparemment, plus nul.


X.A.N.Aelita saison 2/3


Capacité de combat : X.A.N.A ayant habilement attendu qu'Aelita développe les champs de force pour la passer sous son contrôle, ce guerrier là est loin d'être inoffensif. En fait, il fait très plaisir à voir car l'Aelita originale a toujours été une vraie merde dans la gestion de ses pouvoirs et de son comportement de princesse à sauver sur Lyoko. X.A.N.Aelita est donc redoutable, mais par contre, on regrettera l'absence d'utilisation réelle de son don de création, qui aurait pu en faire une véritable tueuse, alors que comme par hasard dans le #32, quand elle n'avait pas les champs de force, elle l'utilisait plutôt bien...

Style : C'est Aelita qui ferme sa gueule, et on ne peut qu'apprécier. Bien sûr, la tenue rose ne fait pas très X.A.N.A mais je trouve au contraire que cela renforce le paradoxe. Elle inaugure par ailleurs l'utilisation des monstres comme monture, et se faire transporter par une tarentule, ça a quand même une certaine classe.

Utilisation scénaristique : X.A.N.Aelita apparaît de nombreuses fois, il faut donc faire une synthèse, mais le principe central, celui de la saison 3, est quand même vachement bien trouvé, à savoir utiliser celle capable de manipuler l'interface dans l'intérêt du programme multi-agent. On a vu comme Odd, puis surtout après lui Ulrich, se sentaient bien con face au dilemme posé par l'affrontement de la seule capable de désactiver la tour. La seule fois où c'était ridicule, ce fut bien sûr dans l'épisode #59 où Aelita ressort de la tour qu'elle vient de désactiver, sans raison...

Conclusion : Je pense que je déteste Aelita autant que j'apprécie X.A.N.Aelita en fin de compte, et mon seul regret reste l’autocensure de son don de création, qui la rendrait tout simplement imbattable par quelqu'un d'autre que les utilisateurs de Supersmoke. Cela ne court pas les rues... Mais cette autocensure est masquée par le fait qu'elle arrive à être meilleure que son originale rien qu'avec les champs de force.


Le corps d'Ulrich sans son âme


Capacité de combat : À première vue, c'est du lourd ! Le meilleur Lyoko-guerrier de l'époque est passé à l'ennemi, et le contexte est donc plus favorable que PolyUlrich, car contrairement à lui, il ne peut pas se retrouver contre lui-même. Il utilise même le Triplicata a bon escient. Le corps d'Ulrich sans son âme y est pour beaucoup, dans l'opinion que je me fait du virtuel de l'épisode #62, qui est pour moi le meilleur combat de la série. Pour justifier sa défaite, il a fallu jouer sur le fait que sa priorité était l'attaque du cœur. En revanche, l'ajout de X.A.N.A, les curieuses rafales d'énergie vertes, un pouvoir qui n'est en fait absolument pas adapté à son avatar, s'explique simplement par le besoin de pouvoir atteindre le cœur. Si cette faculté a de la gueule visuellement, elle est inutile en combat. De fait, si ce X.A.N.Aguerrier paraît surpuissant par rapport à PolyUlrich, c'est évidemment parce qu'il n'a pas un autre Ulrich face à lui, et n'est au final sûrement pas plus fort qu'un simple Stern.

Style : Bon ben là, bien sûr, il n'a pas le coloris affreux de PolyUlrich et comme je le disais, les rafales ont plus un bonus esthétique qu'autre chose. Il fait évidemment plus facilement X.A.N.Aguerrier qu'une Aelita. Il pèse donc dans le game.

Utilisation scénaristique : Celle-ci est extrêmement judicieuse. Si l'âme d'Ulrich n'est plus là pour défendre son corps, il est parfaitement logique que X.A.N.A s'en empare, on imagine bien la méduse arriver tranquillement en vitesse de croisière, quoi que l'absence de sa détection par Jérémie laisse penser que face à une coquille vide, ce n'est même pas nécessaire. En tout cas, il donne un très beau combat et la justification de sa défaite face à celui qui ne l'a jamais battu est un poil douteuse, mais pas si mal amenée.

Conclusion : Il y a un progrès évident face à PolyUlrich, notamment en terme esthétique, mais le corps d'Ulrich sans son âme souffre du même handicap que son homologue, à savoir l'absence de réelle valeur ajoutée par rapport au modèle d'origine, contrairement à PolyOdd, et indirectement, X.A.N.Aelita.


William saison 3


Capacité de combat : La principale ambiguïté ici vient du fait que nous ignorons quels sont les pouvoirs originaux de l'avatar, et de fait, quels sont les véritables apports de X.A.N.A. Les salves d'énergies semblent être caractéristiques du programme multi-agent, qui les avait filé à Ulrich dans le #49, mais Dunbar avait réussi à faire briller son épée d'une façon suspecte avant sa xanatification, alors ne parlons pas trop vite. Pour la lévitation, c'est simplement là pour les mêmes raisons que les rafales d'énergie vertes, et donner un coté plus solennel à la destruction du cœur qu'à distance. Malgré tout il a l'avantage de devoir l'emporter, ce qui fait qu'il déploie pour une fois tout son potentiel de méchant et qu'il démonte tout le monde en deux deux. Abus ? Pour la dévirtualisation d'Odd, nullement, l'effet donné à la lame étant en cohérence avec le contrôle d'un programme parfait. Pour Ulrich, un poil grossier mais ça passe. Je suis davantage sceptique sur le supersprint violet qui l'amène à rejoindre Yumi en moins de deux, cela sent le raccourci suite au manque de temps d'antenne pour tout faire rentrer. Sans compter le coup du sol qui s'affaisse lors de son saut... Mais malgré ça, la puissance de William a une logique : Il a une épée immense, qui en contrepartie est lourde à manier... pour un humain, mais pour un xanatifié, ce problème est supprimé.

Style : C'est la pure classe. La tenue de William a pris tout le monde a contrepied. Le mec se balade en noir et rouge et termine avec une combinaison blanche/grise/rose/bleue magnifique, à l'aspect futuriste qui ringardise tout le monde. On a pas eu le temps de s'y habituer lorsqu'il se fait xanatifier, ce qui fait que c'est également valable. Ajoutons à cela le fait qu'elle est la seule à apparaître dans un unique épisode. Mais en plus, un peu comme Aelita, là où le comportement de William dans le 65 était gonflant, sa version xanatifiée se calme immédiatement et a enfin un comportement digne de son épée. S'il est vrai que à froid, sa tenue ne fait pas très X.A.NAguerrier, le fait qu'elle se fonde bien sur Carthage donne un coté boss de jeu vidéo à domicile.

Utilisation scénaristique : La capture de William par X.A.N.A est logique, les LG faisant l'erreur d'envoyer un débutant seul sur le territoire le plus dangereux, avec pour seule alliée Aelita, autant dire personne, même si on soulignera la médiocrité de l'excuse de la retenue de Yumi. Le programme devant l'emporter, son avatar xanatifié comme je le disais ne retient pas ses coups, ce qui rend la chose presque caricaturale quand on sait que William se sent obligé de démonter les trois LG alors que le cœur est déjà foutu, tandis que la version Ulrich, au potentiel similaire, était obsédée par l'attaque des barrières et négligeait le reste de ses adversaires, entraînant sa perte trois épisodes plus tôt.

Conclusion : Ce n'est pas parfait mais le William saison 3 est sans doute le seul XANAguerrier à montrer de quoi il est réellement capable, ce qui est un très bon point par rapport aux autres. Évidemment, la brièveté de sa tenue virtuelle associée au personnage concerné fait que je le tiens en haute estime.


William saison 4


Capacité de combat : La nécessité pour William de se déplacer ou battre en retraite rapidement en plus de pouvoir capturer Aelita, a amené l'équipe à créer la Supersmoke, un pouvoir complètement cheaté lorsque c'est son détenteur qui l'utilise sur lui-même. Il semble a priori intouchable sous cette forme, même si seule une arme physique a été tentée (les flèches d'Odd) et non pas un pouvoir magique. Il est même sous-entendu dans le #76 qu'il peut traverser les obstacles... De fait, ce XANAguerrier remporte le titre de meilleur combattant virtuel haut la main, d'autant qu'il a aussi conservé les salves pour pouvoir attaquer rapidement à distance. Enfin sur le papier... car en pratique, il semble constamment à 15 % de ses capacités.

Style : En plus de la suprématie sur le plan de la puissance, William saison 4 a quelque chose que personne n'a... un thème musical à lui. Si j'apprécie sa tenue virtuelle sans être aussi en extase que la première, le nouveau zanbatō a quand même de la gueule. Coté personnalité aussi, il est légèrement plus développé qu'un xanatifié simple, ce qui lui sied parfaitement, d'autant qu'il doit également commander les monstres (prouvant définitivement que X.A.N.A ne les contrôle pas directement et qui justifie qu'ils fassent un paquet de conneries). Il a aussi pour monture mon montre de X.A.N.A favori, au look unique rien que pour lui, ce qui a quand même une autre gueule qu'une moto avec une roue. Idem pour le Rorkal, dont on regrettera malgré tout le faible taux d'utilisation. Enfin, mentionnons le discret sigle de X.A.N.A sur son front, un peu plus subtil que les pupilles, mais clairement pas moins classe.

Utilisation scénaristique : C'était trop parfait, ça ne pouvait pas durer. Les scénaristes ont crée quelque chose de trop gros pour eux, et si on peut à la limite envisager que le lien avec X.A.N.A explique la survie dans la mer numérique, la gestion de la puissance de William ne passe pas du tout, parce qu'il doit perdre tout le temps (sauf #78) et que c'est parfois à la limite du ridicule. Dès le #66, énorme fail avec sa Manta qui se promène dans le ciel du territoire désert détruit sans balancer Aelita, ce qui est pourtant l'objectif. Pour ce qui est du combat final menant à sa libération, on a toujours pas compris quel était le rapport avec le réplika banquise, au-delà d'une excuse pour incruster le Kolosse, alors que le coté recherche de l'épisode #75 était quand même davantage passionnant. Et on regrettera que le coté lutte intérieure (#67, #76) n'ait au final été qu'une fausse piste sans lien avec son émancipation.

Conclusion : Si ce XANAguerrier porte presque à lui tout seul la saison 4, c'est plus grâce à son style que par son implication dans les combats virtuels, souvent sans queue (désolé Pikamaniaque) ni tête. On en arrive à la conclusion ridicule que William noir est moins fort que sa version sans Supersmoke. On se fout de la gueule de qui ?


X.A.N.Aelita saison 4


Capacité de combat : Ce fut un désastre déclara un jour l'agent Smith. Il parlait sûrement du retour de X.A.N.Aelita, qui n'est même pas foutue d'utiliser ce qu'elle a en plus sur son aînée, à savoir ses ailes, et qui bien sûr, n'a toujours pas compris qu'elle avait un don de création. Pour faire genre, on lui sort du chapeau un maniement de sabres pour faire un mauvais remake de l'épisode #51, sauf qu'avec le potentiel de ses ailes et ses pouvoirs, c'est ridicule...

Style : Ahlala mais ça ne va pas du tout ma chérie ! Si on pouvait laisser passer la tenue de la première Aelita, je dois reconnaître que la moderne ne va pas du tout à une XANAguerrière, ce qui explique peut-être qu'elle n'ose pas sortir ses ailes. Voler le thème musical de William est de surcroît contre-productif... Seule l'absence de parole par rapport à l'originale est à mettre à son actif dans le positif.

Utilisation scénaristique : Faut quand même être sacrément nulle pour se faire choper par la Méduse avec les ailes. Aelita frappe une fois encore un grand coup donc. L'idée de ressortir X.A.N.Aelita du placard aurait pu être intéressante si d'une, elle avait utilisé ses ailes (bah oui j'insiste mais sans rire quoi, elle pouvait se jeter dans la mer numérique en cinq secondes), ou deux, si elle avait été combinée à William, comme par hasard absent à ce moment là.

Conclusion : Cette X.A.N.Aelita là préfigurait le bouffon vert, hélas.


J'ai longuement réfléchi, longuement hésité pour savoir qui je préférais, car il était difficile de choisir entre les deux William, que beaucoup de choses opposent en plus de la couleur. Mais finalement, je pense que William saison 4 est tellement classe, que même si je préfère la tenue virtuelle du premier et qu'il est mieux employé, le guerrier noir reste intouchable. Et puis merde, sur le papier, il est tout simplement invincible, c'est ce que l'on attend d'un X.A.N.Aguerrier non ?

https://i.imgur.com/GsuyDQq.jpg
  Sujet: [Fanfic] L'Échiquier  
Icer

Réponses: 287
Vus: 119910

MessageForum: Fanfictions Code Lyoko   Posté le: Lun 11 Sep 2017 18:52   Sujet: [Fanfic] L'Échiquier
Bon, hé bien, félicitation Dyssery, tu détiens désormais la palme du commentaire qui m'en aura le plus fait baver... il m'a amené à relire bien sûr tous les chapitres concernés directement par tes remarques, puis par un enchaînement malheureux, une vingtaine d'autres de la fic (même certains plus loin), en plus de trois OS et de Code Eire. En tout cas pour ce qui est de l'impact de tes remarques, je crois que tu es servie, moi qui avait l'habitude de dire à Zéphyr que quand il me parlait, ça m'en touchait une sans faire bouger l'autre... Ce qui répond ironiquement à la fin de ton commentaire sur le plaisir que je prends à ton implication.

Allons-y donc :

Citation:
Par contre, ce cher Chris use et abuse de la réplique. Lui faire regretter la présence de son side-kick favori c’est bien joli, mais là ça commence à vraiment faire redite, quand même. D’autant qu’à un stade, vu le nombre de personne qui se sont fait agresser, à fortiori à coups d’éclairs, des questions devraient finir par se poser dans le monde réel :c


J'avoue que je m'éclatais bien avec ce duo, ça se ressent beaucoup, mais je pense avoir réussi à freiner mes ardeurs avant que ça ne devienne problématique.

Citation:
J’ai l’impression que c’est un truc qui revient régulièrement dans les fics CL de ce forum


Tout à fait, il y avait notamment un but parodique dans ma décision.

Citation:
Mais utilise pas le mot chagriner dans ce cas-là !!!! T’es chagriné quand ton hamster a passé l’arme à gauche, pas quand ton pote s’est fait trancher en deux !!!!!


Bon mais dans ce cas, il est quoi, abattu ? Ah ben non ça c'est Ulrich...

Citation:
Connaissant tes penchants, je ne me doutais pas qu’Ulrich reviendrait !


Ouais je sais, j'ai fait un énorme fuck à tout le metagame justement parce que je savais que tout le monde penserait ça Mr. Green

Citation:
Sinon, ne pas réveiller Odd est débile.


J'avoue que moi je déteste faire ce genre de truc et vu Odd, je pense que y a vraiment moyen de perdre du temps !

Citation:
toutes les façons que tu as de mettre en place son retour aux côtés de XANA


Je reconnais que la péwouane a carrément abusé sur les basculements de William, mais effectivement comme la situation évolue à chaque fois, je m'étais dit que ça se tenait. Content de voir que tu valides. Et comme tu l'as lu dans le 23 ensuite, la situation est désormais stabilisée.

Citation:
J’attendais aussi l’explication pour Talia, que je trouve un peu tiré par les cheveux mais je l’accepte.


Note là bien, car elle introduit un procédé qui pourra avoir son importance par la suite !

Citation:
La teinte de bleu est nouvelle ? C’est pour annoncer en douce qu’Alba est « Joséphinifiée » ?


On ne peut rien te cacher, tu n'aurais pas fait option arts plastiques toi au lycée par hasard ? ^^'

Citation:
Mais n’aurait-il pas été intéressant de poursuivre la discussion ?


En fait oui, mais à ce moment là les LG pensent se débarrasser d'eux, d'où le manque d'intérêt de Jérémie pour cette stratégie.

Citation:
mais un pressentiment ? C’est aussi comme ça que ça se passe dans CLE ?


Bah en fait oui, je sais que tu n'as pas vu CLE mais c'était à troll à son endroit, le dialogue est authentique, et je crois que les acteurs concernés sont les mêmes... c'est ce qu'ils utilisent pour découvrir qu'il n'y a pas que Aelita qui peut désactiver la tour grâce aux codes. Mais je préfère mon explication, et en plus, je me mets les féministes dans la poche à peu de frais (en sacrifiant les sexes neutres/transgenres/cisgenres/etc...), puisque j'assure à toutes les femmes une prépondérance virtuelle sur les hommes.

Citation:
D’une certaine façon, Code Eire casse le suspens. Je sais déjà à quoi ressemble les Sidhes, je sais déjà pourquoi la tour se désactive toute seule, et je ne suis pas surprise par la révélation finale. Du coup je réitère, peut-être décaler un peu la position de Code Eire dans l’Un’Icer ? Parce qu’effectivement, cette fois-ci, avec mes souvenirs bien effacés comme il faut, je redécouvrais les événements, et les adversaires. Je me souvenais de Puck, mais pas de son rôle exact dans ce passage, et je pense que le mystère est plus agréable, en l’occurrence.


Bon du coup je t'ai récemment répondu en grande partie là-bas, grâce à toi j'ai effectivement déplacé un bout de Code Eire, mais pas celui dont tu parlais... j'espère que tu verras le verre comme à moitié plein.

Citation:
(et pourquoi ils ont fait ça, d’ailleurs ?)


Ils ont eu un pressentiment, autant essayer non ?
Bon ok j'arrête avec ça.


Citation:
On a tous des tics de langages, des expressions qu’on aime un peu trop utiliser, ben toi mon vieux, t’as vraiment un problème avec le verbe cracher.


Oui c'est vrai, y a apparemment eu une période où c'était à la mode en interne, parce que c'est plutôt localisé. Mais je le corrige au gré des relectures, t'inquiète.

Citation:
Dans la vallée, oh oh, de Xana, lalalala.


Ça y est, tu craques.

Citation:
Aelita fait un rêve, avec une voix masculine qui n’est pas celle de Jérémie et qui parle dans l’écriture bleue de l’autre, là, Alba ? En plus, Miranda est inclue dans le lot. Ça c’est encore plus bizarre, je ne crois pas qu’Aelita ait entendu parler d’elle.


Ouais ça c'est pour tailler CL, parce que j'avoue que le coup du rêve du 94 m'a particulièrement cassé les couilles.

Citation:
tu m’avais habituée à cracher sur les conneries d’Aelita.


On a tous des tics de langages, des expressions qu'on aime un peu trop utiliser, ben toi ma vieille, t'as vraiment un problème avec le verbe cracher !

Citation:
Syndrome Maître Yoda ? =D


Plus maligne que tu n'en donnes l'air, tu es.

Citation:
Tiens, toi aussi t’as fait le coup de la tour de passage surprise ?


Ah oui tiens c'est vrai... euh, prem's ? Mr. Green

Citation:
Bâclée.


Oui je suis bien d'accord avec tes remarques, sincèrement. En relisant, j'ai bien eu conscience que ce passage là a très mal vieilli, et je l'ai revu. Mais je dois reconnaître que je me suis beaucoup déporté sur les fameuses ellipses, à cause du fait qu'il y a deux problèmes à la fois... et grâce aussi à la personnalité de Joséphine !

Citation:
Et finalement les irlandais ont jamais piqué Puck ?


Non en effet, c'est Jérémie qui avait vu juste la première fois que Yumi en parle dans le labo.

Citation:
Tu lui a trouvé une bonne justification, avec la volonté de recréer sa famille sur Lyoko, mais je trouve ça vraiment dommage que tu n’aies pas pris la peine de l’intégrer dans la fic.


Ok je suis venu te voir parce que j'avais pas saisi la question donc tu as déjà la réponse, mais pour le dire publiquement, les explications que j'ai fournie après en commentaires ne peuvent être à ce point mis en scène dans la péwouane, notamment parce que seul FH peut révéler quelque chose d'aussi intime et qu'il n'est pas assez présent pour ça. Heureusement, l'un'Icer rattrapera ça en temps et en heure.

Citation:
Parce que son dédoublement est pas juste résultant d’un hasard de sa présence au bon endroit au bon moment, si ?


Bah en fait... si, même lui ne s'en cache pas dans ses réflexions à la fin du 26. C'est la fameuse surprise assurément, une bonne surprise qui fait que, de façon pas du tout anticipée, tu te retrouves soudainement pressenti pour être élu chancelier. Enfin plus précisément, ce Senja là désirait autre chose que Miranda, et il a trouvé son miroir en premier. Or X.A.N.A n'avait piégé que l'aspect mirandesque de la résurrection si je puis dire, de part les faux souvenirs. Ainsi, il s'agit d'un hasard en effet, mais pas entièrement passif.

Bon... j'ai envie de te dire à la prochaine mais je sais que j'ai déjà un autre gros morceau de ta part qui m'attend (oui mon avatar me montre toujours officiellement en vacances, mais en fait, mon cul), alors faut que je m'en occupe Mr. Green

Mais t'as vraiment géré.
  Sujet: [Fanfic] Mémoire Fantôme [Terminée]  
Icer

Réponses: 16
Vus: 2681

MessageForum: Fanfictions Code Lyoko   Posté le: Lun 11 Sep 2017 15:07   Sujet: [Fanfic] Mémoire Fantôme [Terminée]
Spoiler



http://i.imgur.com/bzYARpq.png




Dans une salle sombre remplie d'écrans de contrôle se tenaient deux personnes. Le premier était un adolescent au teint bronzé et aux cheveux noirs, vêtu d'une large cape bleue foncée recouvrant son corps, ne laissant apparaître que des bottes noires. Fait notable, il dévoilait des oreilles d'elfes. À ses cotés, un humanoïde plus petit, à la peau grise, aux cheveux noirs et aux lunettes carrés, impeccablement vêtu d'un costume gris sombre. Ils semblaient captivés par l'écran central de la pièce, qui diffusait des images de deux agents en train de séquestrer trois jeunes dans un sous-sol.
- Tout de même, commenta l'homme de fer. Cette vague finale tombe à point nommé. Comment avez-vous fait pour trouver un univers aussi adapté ? J'ai presque l'impression que vous l'avez crée vous-mêmes.
Le sourire de l'autre lui donna la réponse.
- Bien sûr, poursuivit le plus petit. C'est la bulle virtuelle de la résidence Fibonacci. Moi qui croyait que les quelques jours que tu avais passé avec Deva, c'était de la recherche... Mais dans ce cas, il n'est pas au courant ?
- Non, reconnu l'elfe. Et d'ailleurs, c'est surtout son inconscient qui a fait le travail. Nous n'avons fait que programmer les fondations. Mais on a quand même été précis, je l'avais forcé à tout me raconter.
- Tu veux dire, au moment de franchir le portail ?
- C'est tout à fait ça.
- Dans ce cas, je me pose une question. On est d'accord que son objectif est d'éliminer X.A.N.A. Il a déjà perdu non ?
- Oh merde, j'avais oublié sa gaffe. Tu as raison. On devrait s'en occuper avant que la véritable partie finale ne commence, j'ai envie de voir ça.
- Je viens avec toi.
Les deux compères se dirigèrent dans l'un des trois couloirs rattachés à la pièce, débouchant sur une pièce plus petite, avec une arche en pierre qui tranchait avec le décor futuriste présent jusqu'ici, avec ses néons blancs. Un écran bleu fut matérialisé et les deux le traversèrent, sans ré-apparaître de l'autre coté.

http://i.imgur.com/42kOdvr.gif


Le même type d'arche recracha les deux individus dans un étrange endroit, où de nombreux cubes de différents niveaux, au design du cinquième territoire de Lyoko s'étendaient autour d'eux à perte de vue. L'écran bleu se volatilisa après les avoir déposé. L'homme de fer observa les alentours quelques secondes.
- Il n'y a personne ici...
- C'est vrai, on dirait qu'elles ne sont pas restées proches du point d'arrivée. Je vais demander à quelqu'un de nous aider.
L'individu à la cape sorti de celle-ci une Lune Ball, qu'il envoya séance tenante au sol, dévoilant le Pokémon Lucario. Celui-ci ferma les yeux, se concentrant pendant plusieurs dizaines de secondes, puis communiqua les résultats aux deux humanoïdes par télépathie.
« Les trois créatures de X.A.N.A ont pris un chemin opposé. Elles sont loin d'ici. »
- Hum, il a du chercher à voir s'il y avait une limite pour sortir. À quelle distance en kilomètres est la plus proche ?
« Par là » répondit Lucario en montrant une direction. « À 319 kilomètres. Actuellement elle s'éloigne à environ 15 à 20 kilomètres par heure. »
- Wow, s'exclama l'homme costumé. On va galérer à les rattraper. Vu qu'il s'agit d'une dimension infinie, on ne peut y entrer que par le centre non ?
- Ouais. Je voulais éviter mais je vais être obligé de faire appel à Deva. Même pour elle, cela va mettre un peu de temps mais elle y arrivera seule sans problème, d'autant que les ennemis se sont séparés.
- Alors, on peut retourner regarder la fin de l'histoire ?
- Allons-y. Toi, reste ici pour guider Deva, ordonna l'elfe à sa créature.
L'écran bleu apparut à nouveau, illuminant une nouvelle fois l'arche.
- De toute façon, comme je le disais, il a déjà perdu non ?
- Stratégiquement il a fait une erreur bête oui, répondit l'elfe. Mais sur le plan moral, cela semble être un sans faute, alors...
Et les deux comparses retournèrent d'où ils étaient venus, laissant le Pokémon aura tout seul.

http://i.imgur.com/42kOdvr.gif


L'homme au masque n'avait cessé de travailler. Même s'il pouvait se contenter d'attendre que la tour de Carthage ait fini de charger, Jérémie Belpois pouvait encore se rendre utile. Un flux de données pouvant être accéléré, un debug à effectuer, un scan de surveillance virtuel approfondi à lancer. Mais X.A.N.A semblait se tenir tranquille alors que la bombe de la tour de Carthage allait bientôt être prête. Son unique objectif était de battre le programme multi-agent par tous les moyens, était-ce donc aussi facile ?
L'ascenseur se mit en branle. Il espérait que Tania n'allait pas venir à nouveau le gonfler.
- Johanna Pasquali et Eugène Froissard, agents du RAID, annonça la réplique d'Odd.
- QUOI !!?
Il avait cru à un dysfonctionnement. Mais les deux policiers cagoulés et surarmés qui venaient de débarquer semblaient valider la présentation effectuée par le programme.
- Bougez pas ! Mains en l'air ! gueula la femme.
S'ils n'avaient pas tiré alors qu'ils étaient en infériorité numérique, c'était sans doute qu'un gus se trouvait déjà au-dessus. Pour autant, la réplique d'Ulrich avait déjà tranché la gorge d'un des agents. Celle d'Odd avait déjà visé la passerelle située au-dessus du labo, mais au bruit qu'entendit Jérémie, l'agent du RAID qui y était posté avait pu faire face au coup. L'autre en bas, face au non respect évident de ses directives, avait immédiatement fait feu sur celui qu'il avait en joue. À savoir Jérémie. Celui-ci fut contraint de générer son portail à la tête afin d'éviter une mort aussi violente que subite. Le faux Stern en avait bien sûr profité pour lui faire subir le même sort que son collègue, tandis que le faux Della Robbia fini par décrocher le fruit mur, et le corps sans vie d'un troisième agent venait se tomber dans le coin du labo.
Immédiatement, l'homme masqué, toujours assis sur son siège, bloqua le monte-charge et activa les caméras de sécurité. Le résultat était peu probant. Celle du pont et toutes celles situées dans la salle cathédrale avaient été flingué par le RAID. Tout juste Jérémie pouvait-il en déduire qu'ils n'étaient pas encore passé par la salle des machines, puisque l'image fonctionnait encore. Par contre, les quatre soldats de X.A.N.A venaient d'apparaître sur Lyoko.
Les salauds. Jusqu'ici, cela avait été trop facile, et la méfiance de Jérémie avait été endormie. La final wave venait de se mettre en route et c'était du lourd. En plus, aucun des Lyoko-guerriers ne répondait au téléphone, mais il fallait s'y attendre, il devait aussi se passer des choses intéressantes à Kadic. Sauf qu'il ne se voyait pas s'occuper du virtuel et laisser les répliques face au RAID, qui était quand même l'élite de la police, et qui allait être particulièrement sur ses gardes en constatant que les trois éclaireurs ne répondaient plus. En plus, ce dispositif ne correspondait a priori absolument pas à la façon de faire de l'institution. Jérémie mis en place une boucle d'appel sur le téléphone de Sissi le temps que l'autre programme fasse le reste. Il devait trouver une solution pour les flics. Envoyer les répliques condamner les entrées semblait trop hasardeux et pouvait compromettre les installations du labo. Il allait être obligé de faire appel à ses portails, ce qui le limiterait en combat, sa réserve d'énergie n'étant pas infinie, justifiant d'autant plus la recherche de renforts. Le corridor et l'entrée de l'ascenseur au cas où devraient être suffisants niveau temps. Il envoya également la réplique de Yumi sur place, foutre la merde au sein des rangs du RAID, ce qui les retarderaient d'autant plus. Le téléphone d’Élisabeth avait été localisé. La chaufferie de Kadic. Parfait. L'homme masqué plongea au milieu de l'holomap, disparaissant dans un flash bleu.

http://i.imgur.com/42kOdvr.gif


- Alors, personne ne veut nous dire où se trouvent vos complices, Le Goff et Belpois ?
Se dessinant sur les contours intérieurs de la porte, le portail recracha Belpois dans l'escalier de la chaufferie. Sachant la manœuvre peu discrète, il se dépêcha de les dévaler. Deux hommes en noir ne tardèrent pas à le repérer. L'intrus ne put se retenir :
- Quand on parle du loup... on en voit le masque.
Tandis que les agents dégainaient leurs armes, l'individu masqué fit apparaître un portail sous les pieds d’Élisabeth, attachée à sa chaise, et la fille du proviseur se volatilisa. Il fit de même à sa suite, alors qu'il entendit tirer dans son dos.

http://i.imgur.com/42kOdvr.gif


Sissi et sa chaise furent expulsées dans le laboratoire par un portail qui avait épousé les contours de la fermeture centrale, s'écrasant au sol. Belpois s'effondra juste derrière sur eux. Il ne mit pas longtemps à réaliser le problème. La violente douleur à l'arrière de sa cuisse droite ne laissait guère de place au doute, il venait de se prendre une balle. En plus, c'était la première fois qu'il ouvrait un portail sur une zone qui n'était pas prédécoupée et cela lui coûtait énormément d'énergie, sans compter les deux protections permanentes de l'Usine qu'il venait d'installer. Il était épuisé en plus d'être blessé. Et ce n'était pas normal. Il était ici sous forme virtuelle, il n'aurait pas du ressentir les choses de cette façon. Apparemment, les règles du jeu ici avaient été modifié à dessein. Bon. Le renfort de Delmas avait intérêt à être rentable. Puisqu'il était à coté, il se dépêcha de détacher la fille du proviseur de sa chaise.
- Pas blessée ?
- Non et toi ?
- J'ai pris une balle dans la jambe. Y a pire.
- Tu sais ce qui nous tombe dessus ? Les agents nous ont accusé d'être responsables d'une attaque terroriste !
- Du X.A.N.A des grands jours. Aide-moi à atteindre le pupitre.
S'appuyant sur la Lyoko-guerrière, Belpois put jeter un œil sur les écrans. Les troupes ennemies étaient déjà sur Carthage, et allaient s'engouffrer dans le couloir menant à la tour. Un autre écran indiquait d'ailleurs que celle-ci serait prête dans quelques minutes. Fantastique. Sa nouvelle technique donnait des résultats encore meilleurs que prévu. En effet, pour que la machinerie soit prête d'autant plus vite, Jérémie déroutait l'énergie allouée à la protection des autres tours de Lyoko, excepté bien sûr celles déjà utilisée pour les répliques. Mêmes les tours neutres étaient protégées, et ce, depuis le rallumage du Supercalculateur en tout cas. Cette protection n'était pas assez forte pour empêcher X.A.N.A d'activer une tourelle, toutefois, elle l'obligeait à investir davantage d'énergie dans la manœuvre et évitait depuis sa rébellion que celui-ci ne lance des attaques sans compter, surtout qu'il fallait ajouter cette dépense à l'attaque sur Terre, les monstres, etc... Pour éviter que le programme multi-agent n'active juste après une tour dont la protection serait défaillante, l'homme masqué avait mis en place un algorithme se renouvelant automatiquement et alternant les tours vulnérables toutes les quelques dixièmes de secondes, un temps trop court pour X.A.N.A depuis que celui-ci ne se trouvait plus directement sur Lyoko mais dans le réseau. Cela avait permis de gagner beaucoup de temps.
- On y va Élisabeth. C'est notre dernière mission.
- Entendu. Heureusement que sur Lyoko, tu ne seras plus blessé.
- En effet. Fonce aux scanners que je te virtualise rapidement, et j'arriverai en renfort à mon rythme. On ne peut pas utiliser l'ascenseur, mais les clones d'Ulrich et Odd vont m'aider à descendre.
- Tu as raison, je fonce.
Elle s'engouffra par la trappe et Jérémie la virtualisa rapidement. Tandis que les deux copies s'approchaient de lui, la même lueur bleutée se mit à s'échapper du cœur de l'holomap.

http://i.imgur.com/42kOdvr.gif


Le portail de sortie s'était greffé au bouclier gris qu'Alice, placée devant la tour, avait générée à dessein pour permettre à Jérémie d'arriver à ses cotés. Celui-ci, toujours blessé à la cuisse, avait pour compenser fait appel aux deux répliques d'Ulrich et Odd, qui étaient apparues avec lui. Quand Aelita, Dziwnyu, Gech et Weirdd se détachèrent de la sortie du couloir pour se présenter devant eux, sur la plate-forme, les combattants étaient virtuellement à quatre contre quatre humanoïdes. Mais Belpois lui, était dans l'incapacité de bouger rapidement, bien que Alice lui ait filé son marteau blanc afin qu'il puisse s'en servir comme béquille. Défensivement, ce n'était pas trop grave. Offensivement par contre, il devenait très difficile d'être utile. Le mieux était encore de rester planté le plus près possible de l'infrastructure activée. Aucune des filles ne semblait pouvoir voler, donc pour atteindre la tour de Carthage, elles seraient forcées de se placer ici et de sauter de la plate-forme, relativement étroite. Si Jérémie survivait, il serait difficile à esquiver.
Élisabeth n'allait pas tarder. Il fallait engager le combat avant. Pour cette raison, Alice jeta son boomerang noir dans le tas, mais Gech, vu la taille de son immense épée, n'eut même pas besoin de bouger et se contenta de générer son arme, bloquant le jet ennemi. C'est à ce moment là qu’Élisabeth déboula à fond. C'est l'Aelita qui se trouvait sur sa trajectoire. Sans un coup d’œil en arrière, se fiant au bruit, elle sauta pour éviter la sphère qui visiblement s'y attendait, s'ouvrit, et tira son laser elliptique qui se dirigeait de fait également vers la créature rose qui se trouvait au-dessus de Delmas. Celle-ci, ayant effectué un salto arrière pour esquiver, était déjà dos au plafond et généra deux champs de force dans ses mains puis les fusionna pour bloquer le laser. Les deux forces qui luttaient étaient désormais bloquées au duel. Il fallait saisir cette chance. Jérémie savait que Delmas allait sans doute finir par l'emporter puisque l'Aelita n'avait aucun appui en l'air. Mais le Mégatank avait été stoppé trop près des trois autres. La copie d'Odd se mit à tirer. La copie d'Ulrich se rua dans le tas en Supersprint. Weirdd et Gech préférèrent assurer le coup face à eux, et Dziwnyu était trop occupée à se ruer sur le laser avant pour absorber son énergie à travers sa protection. Au bout de seulement quatre secondes, l'Aelita céda et le tir de Sissi l'atteignit en plein milieu du corps, la dévirtualisant immédiatement. Le laser n'étant plus retenu par la créature vaincue, il prit fin et Delmas put reprendre sa course pour se réfugier aux cotés de Jérémie, du faux Odd et d'Alice, et Ulrich, au contact de Gech jusqu'ici, bondit en arrière pour les rejoindre, sachant pertinemment que Dziwnyu avait pu se charger et était désormais dangereuse. Mais les trois jeunes filles au physique identique n'attaquaient pas.
- Qu'est-ce que je fais ici ? semblait demander Gech en regardant la copie d'Ulrich.

- Hi hi hi, je me posais la même question, lui répondit Weirdd en regardant cette fois la copie d'Odd.
- Mais elles nous font quoi là ? interrogea Delmas.
Jérémie ne répondit pas mais avait peur de comprendre le sous-entendu, qui ne venait que confirmer l'impression qu'il avait eu la dernière fois en attendant Gech parler avec la voix d'Ulrich.
- Ce Mégatank, il a la voix d’Élisabeth, ajouta Dziwnyu.
- !!??
- Alors finalement, elle est venue sur Lyoko... commenta Gech.
Cette fois, l'homme masqué en était certain. Dziwnyu, Gech et Weirdd, apparues seulement depuis la virtualisation définitive de Yumi, Ulrich et Odd... X.A.N.A était redoutablement malin.
- Jérémie, ces voix... on dirait que ces trois créatures ont la conscience de nos amis disparus...
Delmas avait deviné également.
- C'est un piège, répondit froidement l'homme masqué. X.A.N.A cherche à les imiter pour nous destabiliser c'est tout. Il vient de perdre Aelita, il ne peut plus désactiver la tour, mais veut simplement à nous empêcher à lancer le programme contre le réseau.
- Mais attends, ils semblent partager leur souvenir...
- X.A.N.A nous connaît bien à force c'est tout.
- Je peux poser une question personnelle à la fille avec l'épée, un truc connu seulement d'Ulrich et moi.
- N'entre pas dans ce jeu là, Élisabeth.
- Je ne peux pas Jérémie, s'il existe le moindre espoir, je veux m'y accrocher !
Belpois soupira. La tournure prise par les événements ne lui plaisait pas. Tant pis.
- Bon d'accord, voyons ce que l'on peut faire... commenta l'individu au masque.
Les trois programmes alliés se placèrent en ligne à la gauche de Delmas. Dans une harmonie parfaite due à leur nature artificielle, ils donnèrent un coup de pied sur le Mégatank qui fut projeté hors de l'étroite plate-forme, tombant dans le vide caractéristique de l'intérieur du cinquième territoire.
En face, même les soldats de X.A.N.A semblaient stupéfaits.

- Tiens donc... lâcha Gech.
Jérémie réfléchissait. Les avatars ennemis semblaient un poil plus élaborés que ses programmes à lui. Tenter le combat pouvait s’avérer périlleux. Pour lancer le missile de hack qui était sans doute prêt derrière lui, il fallait encore connecter complètement la tour flottante au reste du monde virtuel. Et pour ça, il devait atteindre le cœur de Lyoko.
Gech et Dziwnyu s'étaient précipitées dans le couloir, dans l'idée de rejoindre la salle du cœur en question. X.A.N.A savait. Mais Belpois ne comptait pas empêcher le programme multi-agent de placer sa défense. Il voulait en venir à bout à son niveau maximum. Il était ici pour ça. Plus surprenant, Weirdd s'était mise à cracher et fini par vomir une sorte de fumée noire. L'humanoïde se redressa et disparu à la suite de ses collègues. Mais la fumée aux tons violets s’éleva de quelques centimètres, demeurant sous forme de boule.
- Tu n'as pas besoin d'essayer de me retenir. Je compte te laisser te préparer.
Une voix métallique s'échappa de la sphère noire et posa une question en guise de réponse :

- Qui es-tu ?
- Allons allons X.A.N.A, sois raisonnable. Je suis Jérémie Belpois.
- J'ai tué Jérémie. J'avais vaincu les Lyoko-guerriers. Tu es à la fois très proche et très différent de Jérémie Belpois. Tu es sous forme virtuelle depuis le début. Tu n'existes pas réellement. Qui se cache derrière toi ?
- Oh mais j'existe bel et bien, et la défaite que je vais t'infliger sera bien réelle.
- Tu joues avec les frontières spatio-temporelles. Cette technologie. Elle sera à moi.
Le nuage de fumée se dissipa.
- Le problème, c'est que tu l'as déjà.
Assez rigolé. Jérémie devait élaborer un plan d'action pour atteindre le cœur de Lyoko. La situation était assez ironique, puisque c'était X.A.N.A qui se retrouvait à défendre celui-ci, en quelque sorte. Il avait plutôt l'habitude de le voir chercher à le détruire. Il était obligé de se séparer d'Alice, dans le cas où X.A.N.A renverrait une Aelita désactiver la tour, et c'était elle qu'il avait spécialement programmée pour cette tâche, tandis que les deux autres à l'inverse, étaient là pour le protéger. Il fallait qu'il commence par envoyer un éclaireur repérer les positions de l'ennemi. Le faux Stern hocha la tête avant de détaler. Il revint quatre minutes plus tard, révélant à Jérémie que des pantins de bois à l’effigie des trois humanoïdes, et donc probablement placés par l'un d'entre eux, étaient disséminés un peu partout dans la salle du cœur, tandis que Dziwnyu, gonflée à bloc, quadrillait la zone en utilisant ses fils pour former des lianes et s'agripper aux nombreuses excroissances de la salle du cœur. Gech et Weirdd étaient postées sur des tronçons juste devant le cœur, à 180 degrés l'une de l'autre. Pour obtenir cette information, la réplique d'Ulrich n'avait pas pu s'empêcher de se faire repérer, mais s'était enfuie sans dommage. Il n'était donc pas à exclure que l'adversaire se soit réorganisé en conséquence mais Belpois en doutait, connaissant la nature de X.A.N.A. Bon. Il allait commencer par apparaître sous une excroissance qui masquerait sa position à Gech et Weirdd, et démolir Dziwnyu par surprise lorsque celle-ci passera à portée. En supériorité numérique malgré son handicap à la jambe, il devrait faire la différence sans problème. S’appuyant sur le marteau blanc d'Alice qui conservait donc sa position, l'homme au masque traversa l'écran bleu qu'il venait de générer à l'entrée du couloir, suivi par ses deux gardes du corps.

http://i.imgur.com/42kOdvr.gif


Comme prévu, la sortie était située sous une voûte qui masquait les intrus de ceux postés au niveau du cœur, une dizaine de mètres plus haut. Un pantin était présent à la hauteur de Belpois et le repéra immédiatement mais Ulrich bis avait déjà sorti son sabre, prêt à le blitzkrieger. Problème, la marionnette donnait l'impression qu'elle allait exploser et le Stern ne put que se dépêcher de lui donner un coup de pied la propulsant au milieu de la salle, permettant effectivement d'éviter la sphère de flamme de petite taille générée par l'auto-destruction de la marionnette qui s'était consumée avec. Par contre, évidemment, l'action n'avait pas été très discrète. Dziwnyu, gavée d'énergie depuis l’absorption du laser de feu Delmas, venait déjà de se poser à la pointe de leur plate-forme. Rien ne s'était passé comme prévu finalement. Les câbles de l'adversaire se jetaient déjà sur l'Odd. L'Ulrich donna un grand coup de pied sur Jérémie pour le propulser en direction de l'ennemi. La main du masqué toucha le bras en action de Dziwnyu. Juste à temps pour sauver le chat violet. Elle disparu dans une autre dimension. Belpois s'écrasa au sol sur le ventre.
- Wouah, alors pas mal hein ? lâcha-t-il sur un ton enfantin.
Il recommençait. Quand Jérémie faisait abstraction de toutes ses pensées et qu'il se concentrait uniquement sur le combat, il était dans un tel état d'extase qu'il changeait complètement de personnalité. Parce qu'il savait qu'il s'agissait probablement des derniers instants où rien d'autre ne comptait. Tous les pantins de bois placés de part et d'autre de la salle du cœur se jetèrent sur lui. Jérémie se dépêcha de se mettre sur le dos. Parfait, il avait Weirdd en visuel. Au moment où les quatre premiers kamikazes se mirent à exploser à son contact, le portail était déjà en place. C'est l'ennemi qui subi la déflagration. Mais Weirdd s'en tira sans broncher. Cela ne lui faisait rien. Merde, il aurait dû choisir l'autre. Mais l'effet de surprise était passé, la fille à l'épée s'était déjà réfugiée hors du champ visuel de Jérémie, et il n'allait pas pouvoir maintenir sa protection contre les explosions. Face à ces véritables suicide lead, ses gardes du corps étaient inutiles, bien que l'Odd tentait de les repousser à coup de flèches lasers pour qu'ils n'explosent pas trop prêt de Jérémie. Il allait se faire dévirtualiser. Mais la défaite n'était pas une option. Utilisant ses dernières forces, il prit appui sur le marteau d'Alice pour se jeter dans le vide. Chutant jusqu'aux mâchoires de la salle du cœur, il se volatilisa en franchissant la sortie.
Ces imbéciles de Gech et de Weirdd étaient encore en train de regarder le fond du puits tandis que les poupées kamikazes s'étaient redirigées sur les deux clones polymorphes dans le coin où ils étaient apparus. Le plus surprenant fut le portail de Jérémie, qui fut généré littéralement sous Weirdd, dont le bas de la robe formait un cercle. S'écrasant la tête la première contre le sol, l'homme à la chemise noire et rouge eut tout de même de réflexe d'attraper l'une des jambes de son ennemi totalement pris au dépourvu. Weirdd se volatilisa. Gech, en face, avait déjà levé une de ses mains pour faire apparaître sa bouche. Mais c'était trop tard. Jérémie était juste à coté du cœur de Lyoko et l'avait bien en visuel. Toujours au sol sur le ventre, utilisant ses dernières forces, il fit disparaître par portails ses deux avants-bras qui ré-apparurent à coté de la sphère orangée du cœur, par delà les barrières de protection. Il posa la main sur deux symboles de X.A.N.A dessinés dessus, les deux marques se situant à l'opposé l'une de l'autre. C'était fini. Il avait activé le mécanisme. La tour de Carthage allait se connecter concrètement au reste du réseau, balancer sa réserve d'énergie dans les quarante autres tours de Lyoko, qui l'amplifieraient en y ajoutant cette fois complètement l'énergie dédiée à leur protection – ça n'avait désormais plus d'importance. Le tout serait ensuite envoyé en jumelage pour s'emparer d'autant de répikas que Jérémie avait préalablement repéré. La puissance combinée de quarante et une machines devrait entraîner des dégâts d'une telle importance que les américains allaient être obligés de repenser l’infrastructure dans son ensemble, abandonnant l'ancien modèle où se situait X.A.N.A... Il fallait que Belpois dégage d'ici. Mais il était complètement à plat, ayant sous-estimé l'impact que la défense du cœur avait eu sur ses derniers portails. Bilan, il ne pouvait plus bouger et l'immense bouche de Gech était déjà sur lui. Elle s'ouvrit. Au lieu de ne voir que du noir, c'est une étrange lueur d'un bleu presque blanc qui s'en échappa et qui engloutit Jérémie.


À suivre : Le gagnant
  Sujet: [Fanfic] Code Eire [Terminée]  
Icer

Réponses: 11
Vus: 6063

MessageForum: Fanfictions Code Lyoko   Posté le: Sam 09 Sep 2017 11:09   Sujet: [Fanfic] Code Eire [Terminée]
Suite au dernier commentaire de Dyssery sur une autre fic bien connue, j'ai eu besoin de relire l'intégralité de cette petite histoire. L'occasion d'enfin vous répondre.

Citation:
Concernant la partie III, je l'ai trouvée moins intéressante que les précédentes, mais néanmoins distrayante, grâce au bouclage de boucle


C'est exactement ce qui m'a motivé à écrire cette partie III qui n'était pas prévue à l'origine, le bouclage de boucle, mais elle reste effectivement extrêmement courte, surtout pour un texte de base qui est petit (et qui a priori appelle à des parties plutôt longues pour compenser).

Citation:
Effet ES ou choix de mot ambigu :D ?


Seul Dieu a la réponse et il ne répond plus. Mais je l'ai corrigé.

Citation:
ce premier achèvement de fic, qui sait, peut-être y arriverais-je aussi dans un futur proche...


Réponse 30 mois plus tard : Mdr, t'es un marrant quand tu t'y met en fait !

Citation:
Mais contrairement à Chaos, ce texte-ci a pour protagoniste un personnage qui ne parle pas dans L’Échiquier, ce qui me pousse à dire qu’un texte à part était juste le choix qu’il fallait faire.


Mes écrits m'ont amené à créer une bonne demi-douzaine de monde virtuels mais seuls deux ont nécessité plusieurs mois de boulot. L'un d'eux a déjà largement l'occasion d'être mis en valeur dans sa fic, mais l'autre, l'Eire, n'est qu'un élément somme toute assez secondaire de la partie I de l’Échiquier, qui n'épouse que plus rarement le point de vue irlandais (avec des cas exceptionnels comme le chapitre 18). Pour en présenter toutes les subtilités, il me semblait en effet nécessaire de faire ce petit texte à part, même si ironiquement il livrera ses derniers secrets plus tard et ailleurs.

Citation:
concernant le placement, après le chapitre 18 s’entend, je suis plus dubitative. Évidemment, je me réserve le droit de revoir mon jugement après la lecture du texte 11, mais je m’explique : depuis le texte principal, j’étais au courant de l’existence de Puck, de son comportement digne d’une créature vivante, de l’existence d’un véritable écosystème avec ses propres évolutions, et bien entendu, de la trahison de Sidhuse. Jusque-là rien à redire. J’étais même agréablement surprise d’en apprendre plus sur le monde d’Eire, de découvrir ce qui se cachait derrière tout un tas de noms, et de comprendre comment et pourquoi le Sidhuse s’était rebellé. À voir si on retrouve un minimum de ces explications dans le texte principal, qui sinon pourrait s’avérer frustrant pour ses lecteurs exclusifs, mais en tout cas moi, dans ma croisade de l’Un’Icer, j’étais contente. Cependant, pour nous offrir un texte quand même un peu plus consistant, on dépasse la chronologie du chapitre 18 et on se retrouve confronté à de nouvelles attaques, qui n’ont pas encore eu lieu. Et là, je me suis sentie un peu embêtée, avec cette vague impression de m’autospoiler. De plus, en l’absence de point de repère, certaines choses m’ont paru difficiles à comprendre, parce que Puck a une compréhension bien différente des évènements comparé à la façon dont ils sont explicités habituellement.


Oui c'est voulu, le découpage des parties de Code Eire n'étant pas chronologiquement similaire aux chapitres de l’Échiquier, quel que soit le choix de l'ordre, l'un mordra toujours un peu sur les évènements de l'autre. L'avantage de le faire avec Code Eire, tu l'as très bien soulignée, c'est que le point de vue interne de Puck n'est pas aussi clair que le point de vue omniscient de l’Échiquier, et je trouve que cela tease très bien, plus que cela ne spoile. L'idée étant d'anticiper un peu ce qu'il se passe, mais sans savoir pourquoi.

Citation:
Sinon, d’un point du vue uniquement personnel, j’aurais bien vu le texte s’arrêter juste un peu plus tôt, au moment de la « mort » de Puck, qui aurait été ressuscité dans la partie 2. En fait, j’ai trouvé très intéressante la façon qu’il a de « dormir » à chaque fois que Dieu n’a pas besoin de lui, et finir le texte sur sa mort aurait encore plus exacerbé ce sous-entendu comme quoi il ne vit que pour son Dieu. Mais ce n’est qu’une idée.


Oui c'est vrai, la question s'est posée à l'époque. Mais la fin de la partie I fait vraiment fin de cycle, de façon un peu cliché, et le sous-entendu de la dernière phrase est à mon sens juste parfait pour conclure, avant d'entamer la seconde partie.

Citation:
j’aimais bien le décor que tu lui prêtais, et maintenant que j’y pense, en refaire une description un peu plus poussée par les yeux de Puck aurait peut-être été utile pour les lecteurs qui ne seraient passé que par ici.


Citation:
j’ai encore du mal à savoir à quoi ressemblent les [...] Firrelats, Ramfroa


C'est une remarque très judicieuse, j'ai été avare de descriptions et en tant que créateur, je ne m'en étais logiquement pas rendu compte, vu que c'était clair dans ma tête... J'ai rajouté quelques précisions utiles sur la forêt et une description plus approfondie des deux monstres cités.

Citation:
j’ai encore du mal à savoir à quoi ressemblent les Darosse [...] Merreks et autre Banta.


Pour ces trois créatures là en revanche, c'est normal, les deux premières ne sont pas encore apparues, et quant à la troisième, même Puck ignore son apparence, elle n'est pas censée être matérielle.

Citation:
Comment il le sait ? Il vient de naître ! 0=)


Dieu l'a bien programmé :D

Merci donc pour vos commentaires qui m'ont permis d'améliorer le texte. Comme quoi, rien n'est jamais totalement achevé !
  Sujet: Quelle est votre OST favorite ?  
Icer

Réponses: 14
Vus: 5035

MessageForum: Sondages   Posté le: Mer 06 Sep 2017 19:58   Sujet: Quelle est votre OST favorite ?
J'imagine qu'il n'y a pas des masses de suspense de mon coté vis-à-vis de ce sondage. Il y a malgré tout d'excellentes réalisations.

On va essayer de trier ça correctement, en commençant par les classiques old school de la saison 1 :

Collège Kadic : C'est un classique absolu, l'essence même de la saison 1 (qui se termine sur cette musique), compte tenu du fait qu'elle disparaît par la suite. De fait, même inconsciemment, tout le monde l'associe aux débuts de la série, à raison. Elle est d'ailleurs fidèlement reprise dans le premier jeu DS. Je l'aime beaucoup, son destin est parfait puisque sans sa suppression à partir de la saison 2, elle ne nous évoquerait pas une telle nostalgie.

Cour de récré : Complémentaire à la musique précédente, son destin est différent, car elle est fidèle au poste durant les 4 saisons, en faisant un des morceaux les plus utilisés. Son nom est très bien choisi, elle représente les intrigues terrestres adolescentes (hors sexe) et est parfaitement adaptée, même si évidemment son utilisation la rend moins épique à nos yeux que Collège Kadic.

Amitié : J'associe cet extrait musical notamment à la fin de l'épisode 6, quand Jérémie est sérieusement déprimé vis-à-vis d'Aelita, et que les trois autres sont en mode poto. Je n'arrive pas à le replacer ailleurs, ce qui tend à montrer que la musique n'a pas été si utilisée que ça. À mon avis, elle a vu son taux d'utilisation progressivement réduit avec l'arrivée des nouvelles musiques des saisons 2 et 4. Il n'empêche, c'est sans doute l'un de mes thèmes favoris, qui a effectivement l'avantage d'être assez doux alors que son utilisation est susceptible de se faire pendant des scènes de dialogue.

Cœurs brisés : Bon, cette musique pourrait passer autrement que pour les scènes romantiques qui tournent mal. Malgré tout, elle obtient sa réputation à partir de l'épisode #53, où elle est l'heureuse élue pour accompagner la séquence Copain et c'est tout. Je n'en suis pas particulièrement fan mais c'est quand même mieux que le légendaire morceau de piano de l'épisode 22 qui est utilisé deux fois dans cet épisode (et vu le contexte, son nom pourrait être aussi Cœurs brisés), et jamais ensuite (C'est l'effet dit Lilian Thuram). On a eu chaud donc.

X.A.N.A 2D : Autre grand classique terrestre, le thème passe partout de l'attaque de X.A.N.A. Il a un coté grandiloquent qui rappelle les attaques pas très subtiles de la saison 1, et est donc très utile en début d'attaque, voire en fin, la plus célèbre séquence étant sans doute la version épurée passant juste avant que les trains ne se percutent dans l'épisode 5. Je n'en suis pas spécialement fan personnellement mais il est à sa place.

Usine Stress : Complémentaire à X.A.N.A 2D car sans doute rarement utilisé hors du cadre d'une attaque, il hôte en réalité le coté grandiloquent et épique du morceau précédent, qui n'est plus forcément nécessaire une fois l'effet d'annonce passé. Et de fait, comme le nom l'indique, sera souvent joué lorsque les LG sont au courant d'une attaque, sont stressés, et filent à l'Usine. Il a ma préférence par rapport à son homologue, je trouve qu'il plonge davantage dans l'ambiance d'une attaque paradoxalement.

Dans les tours de Lyoko (et son préquel, Allons désactiver la tour) : C'est l'équivalent de Cour de récré au virtuel, le thème qui aura rempilé quasiment tous les épisodes (Même si à partir de la saison 2, les enjeux nouveaux ne rendent plus systématique la désactivation d'une tour). Il s'agit sûrement, après le générique, de l'air de la série le plus connu des générations d'enfants des années 90. Avouons que celui-ci est très adapté au contexte, les instruments évoquant des cœurs donnant un aspect christique à Aelita la sauveuse, qui par ailleurs s'élève dans une aura de lumière, presque comme si elle était bénie (dans la saison 4 le parallèle angélique est assumé). Le jeu DS, pour les casses-têtes, en a fait un morceau dérivé intéressant et complémentaire. Difficile de ne pas l'apprécier.
Dans l'extrait officiel du sondage, les bois (merci Ikorih) de la première seconde sont parfois utilisés sur Lyoko, uniquement dans la saison 1 de mémoire. C'est à mes yeux un reliquat de l'ambition de Garage Kids, où le monde virtuel devait être entouré de mystère ou d'exploration. Or dans la saison 1, on peut encore un peu y croire, d'une part, parce que on a encore des intrigues style le gardien ou la bulle virtuelle, mais aussi parce que le design des territoires, par son aspect moins lisse et plus réel, donne au monde virtuel un aspect davantage inquiétant... l'arrivée de Carthage dans la saison 2, vu son design, a changé de registre. N'empêche que les rares fois où cet extrait est utilisé (j'ai qu'une seule séquence en tête), c'était parfait.

Musique de Lyoko : Un classique aussi du monde virtuel, même si l’étoffement progressif du registre lui fait évidemment perdre de la place en terme de pourcentage. Mais sa sélection dans le flashback de l'épisode 95 légitime son statut de cadre de la sélection musicale. Sans être emballé outre mesure par ce thème, je reconnais qu'il s'agit sûrement d'un des plus adaptés au monde virtuel, mais plutôt à partir de la saison 2, le lisse, comme je le disais plus haut.

La saison 1 de Code Lyoko était un crash-test, mais la mayonnaise prend. Pour coller aux nouvelles ambitions de la saison 2 (Création d'une backstory, série feuilletonnante, nouveaux lieux, nouveaux monstres, etc...) apparaissent sans surprise de nouvelles musiques :

À l'Ermitage : Il s'agit du morceau choisi pour accompagner le nouveau lieu terrestre. On peut dire qu'elle fait le taff. À l'époque où je découvrais les nouveaux épisodes et où cette maison avait encore de réels secrets à découvrir, et notamment dans les épisodes 2X, j'étais totalement dedans, le fait que je m'en souvienne encore prouve que cela fonctionne. Malgré tout, cette musique est très contextuelle, une fois que l’ermitage devient davantage maîtrisée par les héros, à mes yeux, elle fonctionne beaucoup moins. À la fin du 65, malgré le contexte, j'ai trouvé que son utilisation n'était pas forcément pertinente, l'ermitage n'étant pas en mode mystère, mais en mode QG, si je puis dire. Pour le fan service, on va dire qu'elle passe ultimement dans le 90 en se disant que Jérémie cherche des trucs, ce qui ressuscite un peu le coté exploratoire. Donc j'adore cette musique au début de la saison 2, mais après...

Le cinquième territoire : C'est l'équivalent virtuel d'À l'Ermitage, qui accompagne le nouveau lieu de Lyoko. Je trouve ce morceau lui aussi très adapté à l'ambiance dégagée par la sphère bleue. Si les notes de l'Ermitage évoquent le mystère, ici, c'est plutôt le danger, même quand ce n'est pas le morceau action. Et c'est très juste, parce que les séquences sur le cinquième territoire, particulièrement dans la saison 2, en font voir de belles, et jusqu'au bout, où Aelita... décède.

La voûte céleste : Après l'effort le réconfort. Les Lyoko-guerriers en chient bien leur race au sein de Carthage, alors une fois arrivé à l'extérieur, c'est en récompense un spectacle magnifique qui les attend, et ce que nous retransmet bien ce morceau, qui est l'un de mes préférés. L'art étant éphémère (Feat. Deidara), la pertinence du morceau est très lié à la saison 2 où le territoire était véritablement exploré, ici via l'interface. Dans la saison 3, il est d'ailleurs intelligemment absent de l'épisode 53, où la voûte céleste n'est plus un aboutissement mais un simple lieu de passage vers le cœur de Lyoko. Le reste de la saison fait un peu de même, avec les épisodes 55, 60, 62 et 65 qui coupent carrément la séquence d'arrivée (donc pas de morceau) et le 57 qui privilégie musicalement la révélation de la supercherie d'Aelita et Odd. Fait notable toutefois, la musique fait un grand retour dans l'épisode 66, alors que William émerge de la sphère bleue avec Aelita captive, et force est de constater que cela passe très bien avec la quiétude dégagée par Dunbar (et l'arrivée de la Manta noire !).

En transfert : Cet extrait vient remplacer le remix du générique de la série, utilisée à l'époque lors des séquences de virtualisation (sans doute que le recyclage du morceau donnait des airs de série pauvre). Offrant un coté sans doute moins épique que son aînée, elle n'en reste pas moins plus adaptée à mes yeux, notamment en ayant l'avantage de pouvoir se poursuivre sur le monde virtuel, ce que ne pouvait la précédente. À la fin, je ne la remarquais même plus, ce qui suffit à prouver qu'elle s'insère parfaitement dans son environnement. C'est au final un ajout positif de la saison 2.

Enfin, le reste de la sélection arrive pendant la saison 4 et symbolisent deux nouveautés majeures de ladite saison :

Danger futile : J'aime beaucoup ce morceau, potentiellement mon chouchou pour ce qui est des scènes terrestres, généralement à Kadic. Il donne à la saison 4 un coté plus abouti puisqu'il s'agit d'une innovation mais qui ne vient pas accompagner un nouveau lieu, mais plutôt de nouveaux soucis. Pour une raison inconnue, une version spéciale de la musique se débloque lorsqu'un héros se situe sur le toit de l'établissement (à partir de 51 secondes sur le morceau hébergé du site)...

Voyage dans le réseau : Une de mes pistes favorites, je la trouve excellente. Je me rappelle encore des frisons d'excitations que j'avais la première fois que j'ai vu l'épisode 71. Cela tranche d'autant plus avec la musique de combat dans le réseau, qui ne m'inspire pas grand chose paradoxalement. En tout cas, voyage dans le réseau nous plonge (héhé) totalement dans l'ambiance.

Combat contre William : Bon c'est bon, je peux arrêter de faire genre, c'est évidemment mon morceau de musique préféré, l'innovation qui donne tout son intérêt à la saison 4 en complément de William lui-même (davantage sa personnalité que la façon dont il est utilisé). Ce que j'adore ici, c'est qu'il n'existe pas une seule version de cette musique, mais une bonne dizaine, et les extraits que nous avons à disposition sont loin d'être les plus subtils, hélas. On peut diviser ces nuances en trois catégories : L'introduction (quand William arrive), le combat, et le simple thème, ce dernier étant plus rare (parce que souvent, soit il arrive, soit il se bat lol). Du coté des meilleurs séquences, elles sont pour moi à retrouver du coté des intros. Outre la première virtualisation du 66, ma séquence préférée est sans doute celle utilisée à l'apparition de William dans le 67, et dont je n'ai pas souvenir que l'on trouve une telle variante plus tard. Si ce thème colle en tout cas à la perfection au personnage, on regrettera son utilisation dans le 90 avec... X.A.N.Aelita. Et là, ça fait moins rigoler, je trouve que cela passe beaucoup moins quand Dunbar n'est pas là. C'est aussi l'un des rares thèmes à ne pas respecter la limite Terre/Lyoko, puisqu'il est également joué les deux fois où William-X.A.N.A est à l'Usine (81 & 94).

Bon évidemment, on a jamais eu d'OST officielle et complète de Code Lyoko, donc tous les morceaux ne sont pas présents. Malgré ça mon favori y était bel et bien ! Mr. Green

https://i.imgur.com/w4MgcLF.jpg
  Sujet: Mysticisme lyokoïque.  
Icer

Réponses: 2
Vus: 438

MessageForum: L'animé Code Lyoko   Posté le: Lun 04 Sep 2017 06:59   Sujet: Mysticisme lyokoïque.
Oh mon Dieu. Ton mysticisme m'amène à revivre les moments les plus sombres de notre forum. Or à l'instar d'Harry Potter, seul à s'évanouir devant un détraqueur, je suis l'un des rares encore en vie à avoir dans mon passé de telles horreurs. En tout cas, cela me pousse à exhumer cet adage ancien, que seuls les plus illuminés sauront décoder :

ZUGZWANG


P.S : J'ai prévenu les médias qu'on tenait peut être le nouveau Jesus. France 2 s'est montré intéressé pour une émission sur l'arnaque à l'assurance, donc ne soit pas étonné s'ils débarquent chez toi. M'enfin, au vu de ton skill mental, je suis certain que tu étais deja au courant.
 

Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure


Page 1 sur 96
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 94, 95, 96  Suivante


Sauter vers:  


Powered by phpBB Lyoko Edition © 2001, 2007 phpBB Group & CodeLyoko.Fr Coding Dream Team - Traduction par : phpBB-fr.com
 
nauticalArea theme by Arnold & CyberjujuM
 
Page générée en : 0.3505s (PHP: 36% - SQL: 64%) - Requêtes SQL effectuées : 28