CodeLyoko.Fr
 
 Dernières news  
[Site] Apparaissez sur la chaîne offici...
[Créations] Notre Communauté n'a pas perdu s...
[IFSCL] IFSCL 3.6.X, 8 ans et plus!
[Code Lyoko] Usine Renault : Un peu d'...
[IFSCL] IFSCL 3.6.X: Trailer
[Code Lyoko] Reboot : The Guardian Code
[Code Lyoko] Décès de Carlo de Boutiny
[Site] IFSCL 3.5.0 sortie
[Site] 10 ans plus tard... Les scripts ...
[IFSCL] IFSCL 3.5.0: Trailer
 
 Derniers topics  
[Tops 3] Méchants de fiction
Vos ressemblances avec nos héros.
Les Lyokofans parlent aux Lyokofans
[Fanfic] Le risque d'être soi
Code Lyoko : Scipio's Army
Votre Avenir ?
[Jeu Vidéo Code Lyoko] IFSCL
Quel est votre territoire préféré ?
Les stratégies de XANA ...
Que pensez vous des attaques de XANA ?
 
     
 Accueil | Règles du forum News | FAQ | Rechercher | Liste des Membres | Groupes d'utilisateurs | T'chat | Retour au site 
  Bienvenue, Invité ! (Connexion | S'enregistrer)
  Nom d'utilisateur:   Mot de passe:   
 

[Fanfic] Comment tout est arrivé...

Forum Code Lyoko | CodeLyoko.Fr Index du Forum -> Vos Créations -> Fanfictions Code Lyoko


Page 4 sur 5

Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5  Suivante





Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet


Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant 
 Auteur Message
Leana MessagePosté le: Sam 12 Fév 2011 18:57   Sujet du message: Répondre en citant  
[Blok]


Inscrit le: 09 Aoû 2010
Messages: 183
Hey!! Comment que vous allez tous!! Bon, bon, bon, je me permet juste un mini remontage de topic sur ma fic:


1) Pour répondre aux commentaires ;
2) Pour justifier mon absence et m'en excuser;
3) Pour vous donner quelques news de mes deux fics;
4) Euh... Non, je ferais pas de racontage de life, ça n'en vaut pas le coup...



Bon, déjà, répondre à mes com's. Merci à vous de continuer à me suivre...


Amalia: Ma ch'tite sadique! C'est grâce à toi que les autres ont eu la suite, sinon, personne était prêt de la voir pointer son nez... - Faudrait la remercier Mr. Green ... - Bref! Ah oui, la bizarroïdité de mon chap avait été précisée avant non? Ah non... Bon, j'aurais dû prévenir... Comment ça ça va partir en cacahuète? Mais pas du tout! Juste... Un peu... Beaucoup... Et encore, ma p'tite, tu ne sais pas tout... Mais t'en sais déjà trop quand même!!! Sadique pro? Mais tu me rattrape niveau sadisme, tu sais... Enfin, ça s'est arrangé maintenant Mr. Green ... Quoique, avec toi je me méfie...


DimIIy: T'alut!! Cadeau de fin d'année Mr. Green … Ben, quand même, fallait bien que je vous en donne un, non? Ahem, pourquoi Yumi doit partir? C'est vrai que c'est flou, mais je crois que c'est dit, non? Elle doit partir parce que, par l'intermédiaire de Kyoko qui avait plus de liberté dans le pensionnat où elle était, Yumi avait gardé contact avec Ulrich... Les parents l'ont su et... Retour en France! Il me la faut en France de toute façon... Et puis, les parents de Yumi ont été embauché par la famille Dray, qui a proposé de prendre Yumi en charge en France pendant un petit temps... Kate, leur fille, va devenir l'un des persos principaux de ma fic... Et la meilleure amie de Yumi... Et, pour ce qui est de la ressemblance avec Odd, ce n'est que le début... Mr. Green


Evana: Yep ma mayonnaise de monnayeuse de... Euh...Bref! Ça fait un bail que je ne t'ai pas vu toi, j'espère vraiment que tu vas bien... Enfin, merci pour le com's, et pour la faute, je sais pas ce que j'avais dans le crâne à ce moment-là Mr. Green Et merci pour le compliment Mr. Green Et pis, moi aussi j'adore Kaytleen, c'est pour ça que je l'ai inventée... Et pis, tu vas voir, comme je l'ai dit à DimIIy, elle a un sacré caractère...


Mon soutiendeur: Euh... - C'est con parce que je suis entrain de te parler là … - Donc euh... Merci pour le com', et pis, tu as raison... Plus que raison... Pourquoi c'est si compliqué...


Nelbsia: Ah! Oui! Tu vois, je me doutais bien que quelqu'un ferait une réflexion... Seulement, c'est vrai que l'histoire aurait été bien en une nuit, mais pour moi c'était impossible. Mon histoire est longue, elle va durer, et le choix de sauter des mois était purement volontaire. Peut-être pas bien, mais volontaire. Il fallait des ellipses temporelles dans le récit, au risque de le rendre trop long et trop lourd. Le fait de laisser des éléments sous silence aussi, ou dans le brouillard, était plus ou moins volontaire. Certains éléments sont aussi un peu flous pour moi. C'est pour ça...
Si toutefois il y a des choses particulières que je n'ai pas assez bien expliquées, ou qu'il faut mieux développer, n'hésite pas, n'hésitez pas à me demander... En sachant que des explications suivront dans les futurs chapitres... Sinon, je pourrais peut-être faire une alternative dans cette fic, et essayer, plus tard parce que je suis overbokée en ce moment, d'écrire cette fic en une nuit... Il faudrait que j'y réfléchisse... Merci d'avoir commenter quand même...



Bon, euh, justifier mon absence... Euh... La plupart d'entre vous savent pourquoi je me suis absentée un bon moment du fow,et, pour les autres, c'est cause de dépression - Légère hein - et de problèmes sentimentaux... Voilà. Je m'excuse du retard pris et de mon absence. Du coup, je n'ai même pas souhaiter la bienvenue aux nouveaux modos... S'il y en a un qui passe par là... Qu'il me pardonne aussi... Bref! Voilà, je ne vais pas m'étendre sur le sujet – Peut-être en Coups de cœur/ Coups de gueule... Hein Amalia Mr. Green -
Note de Kiria => On te pardonne Wink
Merci beaucoup Kiria de pardonner l'impardonnable!! Mr. Green


Sinon, pour la suite de mes fics, elles avancent, doucement, et pas forcément surement, mais elle avancent... J'ai écrit environ, en tout et pour tout, pour La demande, deux pages et demies de texte, et pour Comment tout est arrivé, légèrement moins, dans les deux pages de texte... Je suis néanmoins plus '' branchée '' sur ma deuxième fic en ce moment... Enfin, ça dépend... Un coup l'une, un coup l'autre... Un coup l'une, un coup l'autre...



J'ai aussi remarqué, je le note là et j'irai peut-être jeter un petit coup d'œil et même avec un peu de chance laisser un petit com's, que de nouvelles fics étaient apparues sur le fow... Certaines sont superbes, j'adore le style de l'auteur... Enfin, des auteurs...



Voilà!


Bisous à tous...


Léana.





EDIT pour en bas: C'est un vrai p'tit ange cette Amalia, non? Et pas seulement de Lyoko Wink Merci ma petite sadique!! Et pis, oh que si tu me rattrape, faire mourir Ulrich et le ramener, ça, c'est du sadisme, du vrai... Et pis, pour les Coups de Coeur/Coups de Gueule, c'est encore pire maintenant... J'suis malade... Enfin... Merci à toi de ne pas m'oublier... Dommage que tu sois pas co'... En même temps, t'es en cours, et moi, je devrais y être, donc... Bon! Autant aller travailler ma suite, que vous puissiez l'avoir le plus rapidement possible... Bisous....

_________________
Mes textes :

Les non-dits
Le temps d'une seconde
Un perce-neige
Plan de drague

« And when I'm not with you, I know that it's true, that I'd rather, be anywhere but here without you.. »

http://imageshack.us/a/img834/3130/ngim.png


Dernière édition par Leana le Mar 15 Fév 2011 09:58; édité 3 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Amalia MessagePosté le: Dim 13 Fév 2011 16:59   Sujet du message: Répondre en citant  
 


Inscrit le: 23 Aoû 2010
Messages: 273
Ah? Tu pointe le bout de ton nez? Sa faisait longtemps qu'on t'avais vu trainer sur le fofo! Et t'a raison! Personne m'a remercier! Nanmého!

Te rattrapper au niveau sadisme? Impossible! T'es la reine des sadiques! Je suis juste une soupirante! Je te rappelle que sa fait *compte* 1 mois et demi qu'on attend la suite!

Je crois que je me pisserais dessus le jour ou tu la mettera (enfin!) cette suite! Je crois aussi que tu ferais un malheur aux ;Coup de coeur/Coup de geule! La terreur du Topic! Et arrêtte de déprimer! sa devient contagieux! ( Et personne ne t'a oublier! En tout cas, pas moi!^^)

Allez! Tchao la sadique! Enfin quand je dis tchao, je te retrouve sur MSN!

_________________

Fire and ice
Some say the world will end in fire
Some say, in ice
From what I've tasted of desire
I hold with those who favor fire
But if it had to perish twice
To say that for destruction ice
Is also great
And would suffice

La décision,

Retrouvez-moi sur mon blogounet où j'écris ici :3 : http://vaurienne.eklablog.com/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Leana MessagePosté le: Jeu 03 Mar 2011 18:29   Sujet du message: Répondre en citant  
[Blok]


Inscrit le: 09 Aoû 2010
Messages: 183
Bon, me voilà. Vu que j'ai déjà répondu aux com's, et remercié Amalia, je ne vais pas la faire attendre, ni vous faire attendre d'ailleurs, mais bon, là en ce moment, c'est elle qui m'agresse par MSN Razz Et vlan! Mr. Green - M'en veux pas... Mr. Green -

La suite!!




" Non mais quel bahut de fous!! ...
Je vous laisse entrer dans ma nouvelle vie, qui ressemble étrangement à ma vie précédente... A croire qu'on fait tout pour éviter que mes souvenirs ne partent... Comme si c'était possible... "









« Et n'oubliez surtout pas d'emporter pour notre excursion de demain votre questionnaire complet, qui, je vous le rappelle, comptera Coefficient II dans votre moy... »


DRIIIIIIIIIIIIIIIIIIING!


Les élèves se lèvent d'un bond, et, sans aucune pitié pour la pauvre prof qui essaye de terminer sa malheureuse phrase, entament le brouhaha quotidien qui est propre à cette classe. La fin de ce cours est l'une des plus bruyantes de toutes. Cette pauvre Mlle Lejeune n'a plus de jeune, hélas pour elle, que le nom. À quelques années de la retraite, elle est de loin l'une des profs que les élèves adorent le plus martyriser et rendre chèvre. Du moins, c'est celle qu'ils respectent le moins à ma connaissance. D'autant plus qu'enseignant l'Histoire, on a l'impression qu'elle a délibérément vécu ce qu'elle nous raconte, tant les rides semblent marquées au fer blanc sur son visage, creusant ses joues, et alourdissant son regard acier. Son attitude pincée les faisant d'autant plus impressionnantes, et ses cheveux blancs-gris lâchés la vieillissant énormément. Elle ressemble étrangement aux vieilles voyantes dans les roulottes, anciennement, si ce n'est qu'elle ne porte pas de foulard dans ses cheveux... Ça fait du bien à la fin de quitter son cours!


À côté de moi, Kate est excitée comme une puce, non pas à cause de la sortie prévue parce que cette mongole va la louper!... Pourquoi? À cause de ses nombreuses heures de retenues pour s'en être prise à « Stacy ». Stacy... Cette ... Charmante créature bien siliconée est la fi-fille de Mr le Principal. Dans le genre Sissi quoi! Mais en blonde et en plus conne. Si, si, je vous jure, ça existe. Plus con qu'une Sissi, ça existe!! L'ancienne pimbêche, à côté de la nouvelle, passait pour les Einstein. Vraiment... Tiens, eux aussi j'en ai retrouvé des sosies dans ce bahut de fous. Emma et Stéphane. C'est impressionnant comme ils se ressemblent avec Aelita et Jérèm'. Bon, Emma n'a pas les cheveux roses et Stéphane est quand même moins coincé que Jérèm', mais... Bon, d'accord aussi, ils ne valent pas les originaux et ne sauraient certainement pas lutter contre un programme multi-agent démoniaque, mais, mine de rien, c'est franchement des têtes. Ils complètent notre bande, avec Kate au sommet, moi, et Manu.


Bon, Manu, lui, même si ça m'embête de le qualifier comme ça, c'est un peu le Ulrich de cette bande. Le beau-gosse de service, celui pour qui on se demande bien ce qu'il fout avec nous autres. Comme Ulrich, quoi! Et puis Stacy en pince pour lui... Comme Sissi avec Ulrich... Pourquoi les beaux gosses attirent des mongoles pareilles?... Enfin... Mais ça s'arrête là en comparaisons pour Manu et Ulrich. Enfin, pas tout à fait. Et c'est là le pire. Il semblerait que Manu, enfin... Il semblerait qu'il est... Comme qui dirait... Le béguin pour moi... Aïe! Merde quoi! Vraiment, vraiment. Merde! Quand je l'ai su, ça m'a sérieusement fait de la peine pour lui. Mon cœur est pris quoi! Je ne peux rien y faire, et le pauvre n'a rien à espérer de moi. Car même si Ulrich est loin, je l'aime encore. Même si depuis des mois, je n'ai plus de nouvelles, je l'aime quand même. Je n'y peux rien! Enfin...


Des fois je me demande ce que j'ai à attirer les plus beaux mecs de la planète. Bon, je sais, personne ne vaut Ulrich, on est d'accord, et même si Manu est super mignon, moi, je ne l'aime pas. C'est pas trop mon style, et puis c'est un ami. Juste un ami... En attendant, dans tout ça, Ulrich me manque. Beaucoup. Beaucoup trop. Je me demande même si je lui manque autant qu'il me manque... Mais c'est ridicule! Après tout ce qu'on s'est dit... Il m'a promis de me retrouver, et de tout faire jusqu'à ce qu'il y arrive. Ce sont des mots qu'on oublie pas... Mais le fait de ne plus avoir de nouvelles, ça me tue. Je n'en ai parlé à personne cette fois, car même si je fais confiance à Kate, qui m'a plus d'une fois montré sa fiabilité, je ne veux pas reproduire la même erreur qu'avec Kyoko... Celle-là aussi elle me manque. J'ai su par une connaissance qu'elle allait bien. Heureusement. J'en suis bien soula...


« Alors Yumi? Pas trop ennuyant cette heure d'Histoire? Parce que moi mon heure de Physique, c'était super long... »


Le regard tendre de Manu posé sur moi me sort de mes pensées... Il me regarde tout le temps comme ça. C'est troublant, j'ai toujours eu l'impression que ses yeux bleus avaient la force de me sonder de l'intérieur. Son beau regard azur... Euh... Ahem! Mais bon, je préfère les yeux d'Ulrich, hein, avec ses délicieux reflets mordorés. Et puis lui seul sait correctement lire en moi. La preuve, car sinon Manu aurait compris depuis longtemps que mon cœur appartenait à quelqu'un d'autre. Et puis... Bon, c'est vrai que Manu est quand même vachement mignon, oui, et que... Ben qu'il m'a fallut un petit moment pour me faire à ses avances, mais je m'y suis finalement faite. Surtout qu'il est tout à fait charmant, pas le genre dragueur à deux dollars... Mais je n'y peux rien! ...


Ulrich a marqué mon cœur de son nom. Il lui appartient. Et puis, le cours d'Histoire, il lui est consacré. À Ulrich. Depuis toujours. Pas étonnant que j'ai passé mon temps à rattraper mon retard en catastrophe pour les évaluations finales... Et puis avec une prof pareille dans ce bled, impossible de faire autrement. Ça me blesse beaucoup de penser à lui, mais je ne peux néanmoins pas m'en empêcher. Un mois et demi que je suis de retour en France... J'ai bien-sûr essayer d'avoir des nouvelles par internet ou par les journaux, vu que le téléphone nous a été coupé, mais je n'ai pu dénicher que quelques infos... Les Stern font souvent la couverture des magasines maintenant, mais on ne parle quasiment jamais de leur fils, d'Ulrich. Leur entreprise s'est décuplée depuis que mon père a quitté la France...


Rivaux... Ce mot résonne encore dans ma tête. Des rivaux. Rien d'autre. Juste des rivaux! Et tout ça pour de l'argent! De l'argent, de l'argent! Rien que de l'argent! Des bouts de papier où l'on a imprimé un petit motif de couleur! … Papa a été viré de chez Takahashi à cause des Stern. Une affaire d'argent. Oui, de l'argent. Mon père a mal négocié un contrat avec une entreprise rivale, les Stern se sont montré implacables, ils ont raflés le gros lot... J'ai été la première à le savoir. Ulrich s'était même engueulé avec ses parents à l'époque pour nous défendre. Je crois que la dispute n'a jamais été aussi violente entre les deux Stern. Et pourtant, c'est Mr Stern qui a gagné. Papa n'a jamais su à quel point Ulrich l'a défendu. C'est bien dommage, ça aurait sûrement changé son attitude vis-à-vis de lui... Enfin... Quoi qu'il en soit, Ulrich est toujours présent dans mon cœur. Et même dans mes rêves. Surtout depuis quelques temps, où je me repasse sans cesse la veille du départ. C'est comme un besoin constant, je ...


« Yumi? »


Oups! Et voilà! Je ne peux pas penser à Ulrich, au risque de perdre le fil de la réalité! C'est pas croyable. Et en plus, je suis restée bloquée, le regard fixe sur Manu, avec peut-être même un sourire débile... Il va encore se faire des films... Le pauvre! Si on était dans un dessin animé, je crois que je me taperais la tête contre un mur en me répétant « Méchante Yumi, méchante! » … Mais bon, il y a d'autres méthodes, plus... Rationnelles, et qui ont plus de chances d'aboutir sur un résultat concret ... Je lui réponds avec un petit sourire, peut-être légèrement exagéré.


« Oh non, tu sais moi, l'Histoire, j'aime bien, elle est juste un peu barbante la Mlle Lejeune, mais bon...Rien de grave... »

« Faut dire aussi qu'elle passe son temps à rêvasser la Yumi donc elle voit pas vraiment le temps passer, hum? ... On se demande qui peut bien occuper ses pensées... »


Oh non c'est pas vrai! Nooon... Kate, Kate, Kate!! ... Pourquoi il faut toujours que tu fasses des gaffes?! Oh, Kaaaate! Un jour je te … Rah! Et moi qui rougit en plus! Ben oui! Mais oui! Je pensais à Ulrich en cours d'Histoire! Elle a du remarquer mon sourire béat en cours... Mais ça, c'était à cause d'Ulrich! Ulrich! Et moi, je rougis! C'est toujours aussi automatique, même quand Ulrich n'est pas là... Rolala...


Et puis, Kate a irrémédiablement le même don qu'Odd! Elle a le don de me mettre dans l'embarras! S'ils se connaissaient tout les deux, il feraient un malheur... Manu m'adresse un sourire resplendissant, certainement persuadé que je rêvassais de lui... Oh... Kaytleen Dray!! Rah!! Bon sang cette sale petite peste ne perd rien pour apprendre!! …


Les deux sourient, complices... Mais non!! Mais non! Malgré tout ce que je lui dis, elle reste convaincue que mon cœur bat pour Manu. Imbécillité! Imbécillité totale... Ulrich... J'ai l'impression de le tromper indirectement, et sans le vouloir... Ça me fout mal à l'aise... Je soupire discrètement, me reprends, puis essaye de changer de sujet. Avec un clin d'œil à Manu, je lui répond enfin.


« En tout cas, tous les mecs que je connais ont la Physique en horreur, donc tu sais... »

« Mais dit pas ça Yumi!! Notre petit Steph', il aime bien la Physique lui... » S'indigne Kate, pas dupe le moins du monde sur ma tentative de diversion.

« Bon, oui, t'as raison, mais je ne connais qu'un seul... Que deux gars qui aiment la Physique, c'est assez peu … » Je rajoute, en pensant à Jérémie, notre Einstein, l'autre Einstein...


C'est bizarre, mais je repense de plus en plus aux Lyokoguerriers ces derniers temps. Aelita, et Jérèm', et je viens de comparer Odd avec Kate, et puis Ulrich... Je pensais vraiment que je surpasserais ce stade, mais apparemment, ce n'est pas encore pour aujourd'hui... Mais quand est-ce que je le pourrai?... Sans doute jamais... On oublie pas une expérience semblable... Et encore moins une amitié comme ça...


« Ah oui? Un deuxième Einstein? » Demande Kate, les yeux ronds. « Tu ne nous en avait jamais parlé... » Ajoute-t-elle, une lueur de malice plein les yeux, et un sourire en coin.


Et c'est n'est pas aujourd'hui que ça va changer, Kate. Désolée... Je n'ai pas l'intention de parler de mon passé, pas encore... Pas maintenant... Je sais que c'est ce qu'elle attend. Depuis le début. Elle attend que je me confie. À elle. Ou même à Manu... À quelqu'un... Elle n'a jamais réussi à percer mon passé à jour, ce qui a le don de l'exaspérer. Elle n'a jamais compris non plus pourquoi je le cachais... Et ce n'est d'ailleurs pas aujourd'hui que je lui donnerai des indices... Préparant un petit mensonge pas bien méchant, je m'approche d'elle et lui envoie une petite tape dans le dos.


« Ben oui banane!! C'est normal que je ne t'en ai pas parlé, puisque tu le connais déjà! … Enfin, t'es sensée le connaître... »

« Ah oui? » S'étonne-t-elle, un peu perdue, oubliant donc de me gueuler dessus pour la tape.

« Ben oui... » Je réponds, toujours aussi imperturbable, avec une esquisse de sourire collé au visage, qu'elle n'a pas vu... Dommage pour elle, elle aurait compris ce qui l'attendait.

« Mais euh... C'est qui? » Me questionne-t-elle au bout d'un petit laps de temps, après s'être longuement retourné les méninges dans tous les sens. Ce qui n'a pas pris beaucoup de temps, en vérité... Oh ça va! Je la taquine.


On adore faire ça toute les deux, c'est devenu une routine. Se crêper gentiment le chignon. C'est tellement chou, comme le répète Mme Dray à longueur de journées. Il faut savoir aussi que tout est « chou » ou « trop chou » pour Mme Dray... Disons qu'en réalité je m'amuse à critiquer certaines manières trop « bourgeoises » qu'a pris Kate, et qu'elle se défend... Du mieux qu'elle peut. Elle a horreur d'être comparée à une « bourge »... Faut dire aussi que quand on la voit dans la rue, on a du mal à l'imaginer membre d'une famille aisée... C'est pas qu'elle a l'air d'une clocharde... Elle a plutôt l'air... Eumh... En fait... Il faut dire qu'elle est, avec ses fringues... Aussi extravagante qu'Odd!! Extravagante, c'est bien le mot... Et comme Odd... Oh oui! Oh que oui! Son sosie même. Son sosie... Surtout depuis que je lui ai soufflé, sans vraiment le vouloir, l'idée des mèches colorées... Et donc... Ben, maintenant, ses cheveux blonds sont striés de rose, quoi! Et tout ça seulement parce que le mauve n'était plus en stock... Le coiffeur s'en est pris plein la gueule... Des sosies... Blonds, extravagants, blagueurs à deux balles, morfals, avec le don de m'embarrasser, et de remballer les poufs... Des sosies! Je réplique donc à ma Odd version féminine d'une voix surprise, tirant néanmoins sur l'ironie vers la fin.


« Ben... Je... C'est l'original quoi... T'en connais deux, des Einstein, toi? »


Surprise, elle se dégage et me regarde hébétée, comme si un troisième œil venait de me pousser sur le front.


« Hein?!? »


Je lève au ciel mes yeux barbouillés de noir. Oui... Barbouillés... De noir, encore heureux, mais ce n'est qu'un maigre compromis passé avec le petit démon... C'est l'inconvénient que peut apporter une meilleure amie aussi excentrique... Elle exige une tonne de maquillage sur moi, encore plus que celle exigée sur Emma, car soit disant il faut: « ... Te mettre en valeur Yumi! T'es un canon! Profites-en nom de Dieu! » ... Mouais... Et encore, j'arrive à réduire la dose de peinture au maximum. Le barbouillage intensif, très peu pour moi, merci... C'est pareil pour les fringues... C'est pas croyable les tonnes de vêtements, de sous-vêtements, d'ensembles, et de petites tenues assorties que ce petit diable me ramène... Certaines pièces sont jolies, mais bon... J'lui ai résisté deux semaines pour ces deux trucs, et depuis... Pff... Je fini de lever mes yeux au ciel, en soupirant discrètement. Est-ce que mes paupières ne seraient pas plus lourdes depuis?


« Albert Einstein, Kate, il n'y en a qu'un! Ou non? ... »


Elle semble subitement redescendre sur Terre, et écarquille ses grands yeux verts, barbouillés eux aussi... Passons...


« Ah! Einstein? Lui? ... Euh, bah oui, oui... Mais euh... Tu... Tu te foutrais pas un peu de ma gueule, là? »

« Hum... Un peu... » Je lui fait un clin d'œil. « Qu'un peu... Mais tu sais parfaitement que c'est parce que je t'aime bien, hein?... »

« Moui... Mouais... Bon! Ça va que c'est toi, hein... »


Je souris et l'attrape par l'épaule. Ma petite Kate... Qu'est-ce que je ne serais pas devenue sans elle, franchement. On s'est bien trouvées toutes les deux. Et pour ça, je remercierai presque mes parents de m'avoir envoyée chez elle en France. Maintenant pour nous, c'est jamais l'une sans l'autre... Je me rappelle encore mon arrivée chez les Dray. Intimidante, la grande maison, avec le parc monumental qui l'entourait, tout recouvert de neige. En décembre, c'est normal. Tout était donc blanc, des sapins à la bâche de la piscine creusée du fond du jardin. Dès la descente de la voiture, Geoffrey avait immédiatement pris ma valise et l'avait montée dans la chambre de Kate, là où je devais finir les « vacances ». J'ai vite découvert que cette Kaytleen avait un caractère bien à elle, mais que c'était une hôte accueillante. En chemin, on avait rencontré Mme Dray et son mari. En fait, pour faire simple, Kate ressemble à Odd, ok? Et ben leurs parents pourraient être cousins tellement ils se ressemblent! Je n'ai pas souvent vu les Della Robbia, mais les courtes entrevues faites avec eux, et les témoignages d'Odd suffisent pour en faire une comparaison à peu près valable... Des parents cools quoi!


« Encore entrain de se chamailler toute les deux... Elles sont pas croyables, tu ne trouves pas? »


Cette voix familière me tire de mes pensées. Je me retourne pour me retrouver face à nos deux Einstein, finalement sortis du cours de Maths... Emma lui répond en souriant timidement. Chez eux, c'est Mme Einstein la timide... Aelita en rirait presque je pense...


« Si, mais bon, c'est normal, elles s'aiment bien... »

« T'as surement raison... » Lui répond-t-il en lui offrant un magnifique sourire... Moins coincé que Jérèm', je vous l'avez dit... D'ailleurs il en serait presque jaloux s'il le savait...


Kate se dégage de moi, pose ses mains sur ses hanches, et assène de sa voix de Madame je sais tout, qu'elle utilise souvent pour les embêter... Elle y arrive quelques fois, mais rarement quand même... Après tout... Comment combattre des Einstein par des Je sais tout? Ils savent déjà tout... Ou presque...


« De toute façon, tu lui donnes jamais tord à elle! Franchement, si c'est pas ridicule ce qu'on ne ferait pas par amour... » Tous le monde lâche un petit rire, plus ou moins gêné en fonction des personnes.

« Oh... Dis pas ça Kate, c'est beau l'amour... » Réplique Manu, tout sourire, en me fixant. Mi-gênée mi-agacée, je détourne les yeux et décide de les poser ailleurs.

« Oh ça va toi! Tu la défend parce que c'est ta sœur, et parce que t'es amoureux, sinon... Et pis, t'es tellement amoureux d'ailleurs que tu t'en rends pas compte ... Mais c'est ridicule ce que vous faites tous par amour... »

« Arrête mon p'tit bourreau des cœurs! L'amour c'est merveilleux, et c'est pas moi qui dirait le contraire, surtout quand c'est bien compris et partagé... Y'a pas de plus belle chose sur Terre... Quand tu trouveras l'âme sœur toi aussi, tu sauras ce que c'est... Et tu comprendras plein de choses... Les conneries qu'on ne ferait pas pour qui on aime... C'est tout sauf ridicule... Les actes irréfléchis fait par amour pour l'autre prouvent parfois des choses que les plus grands mots ne peuvent expliquer... »


Mon regard part dans le vague, tandis que dans mon esprit apparaît l'image d'Ulrich... Ainsi que notre dernier moment ensemble... Cette nuit où tout a basculé... Où tout a commencé... La définition même que j'ai de l'amour... Notre premier baiser, nos aveux... Je replonge tête la première dans le souvenir. Hantée par mes rêves qui ressurgissent pour la première fois hors de la nuit. Je me suis trop ouverte aux autres aujourd'hui... J'ai vaguement conscience de mes amis qui me fixent, abasourdis. Je dois avoir une tête bizarre en effet. Mes yeux s'embuent soudainement de larmes quand j'en arrive à la séparation, et ma vision s'en voit encore plus affectée. J'entends mon nom prononcé par quatre voix, et des bras qui passent autour de moi, comme pour me consoler, ou me retenir au cas où je tombe. Manu, à tous les coups. Kate apparaît ensuite devant moi, inquiète, remplaçant le visage de mon petit ami par le sien. Privée de ce souvenir fantomatique, j'émerge brusquement. Je secoue la tête, me dégage peut-être trop vite de Manu, mais je m'en fout. J'essuie mes yeux d'un geste rageur, énervée contre moi-même d'avoir craqué... Encore une fois...







Je tiens à préciser que la fin n'était pas prévue comme ça... Yumi n'était pas sensée craquer je veux dire... Mais ça ne changera rien au déroulement de l'histoire, ça confirmera le fait qu'elle pense encore à Ulrich... Voilà! Lâchez vos com's Mr. Green...


Bisous.

Léana.

_________________
Mes textes :

Les non-dits
Le temps d'une seconde
Un perce-neige
Plan de drague

« And when I'm not with you, I know that it's true, that I'd rather, be anywhere but here without you.. »

http://imageshack.us/a/img834/3130/ngim.png
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Amalia MessagePosté le: Jeu 03 Mar 2011 19:20   Sujet du message: Répondre en citant  
 


Inscrit le: 23 Aoû 2010
Messages: 273
Mais non! Je ne t'agresse pas du tout! Je t'harcèle!

Alors alors cette suite est... Nul! Nan mais franchement t'aurais pu faire mieux. (IRONIE)

Oui c'est le mot, je sus ironique, pas sadique! (ou juste un peu Mr. Green )

Donc cette est superbe! Yumi doit avoir beaucoup de mal à oublier ss amis. Surotut qu'ils se ressemblent plus ou moins.
Par contre le petit Manu là, je le sent pas là. Mais alors pas du tout! Tu vas nous l'envoyer vite fait au banc des malheurs! Sinon sa va bardé Twisted Evil !
Enfin Bref j'adore! j'imagine bien une petite baston entre Ulrich et manu! Oh oui! Sa ce serait bien! Bien sur c'est Ulrich qui réduit en paté ce minus! MOUHAHAHA theu theu theu

Enfin bref! Tu nous met une suite vite hein? Sinon je vais désepérer -_-'

Bisous! Amalia

_________________

Fire and ice
Some say the world will end in fire
Some say, in ice
From what I've tasted of desire
I hold with those who favor fire
But if it had to perish twice
To say that for destruction ice
Is also great
And would suffice

La décision,

Retrouvez-moi sur mon blogounet où j'écris ici :3 : http://vaurienne.eklablog.com/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
pompom MessagePosté le: Ven 04 Mar 2011 16:26   Sujet du message: Répondre en citant  
[Kankrelat]


Inscrit le: 08 Déc 2010
Messages: 18
Enfin une suite!Youpi!Mais moi je pensais qu'Ulrich allait enfin réapparaître et ben non donc j'avoue je suis déçue.Même si la suite est très bien,elle est pas magnifique comme elle l'aurait été si il y avait eu notre beau brun préféré.Je me dis ça parce qu'on va pas avoir la suite avant avril comme La demande alors je déprime.C'est pas juste.Et Yumi est aussi malheureuse que nous.Quelle honte!Mais il y a un moyen d'y remédier:mets la suite!!!!!!!!!!!!!!!!
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
DimIIy MessagePosté le: Ven 04 Mar 2011 19:28   Sujet du message: Répondre en citant  
[Kongre]


Inscrit le: 23 Oct 2009
Messages: 1044
Localisation: Dans mon lit , en train de manger des kinder Bueno !
Euhh ...Pompom ! C'est bien gentille ça je comprend tout à fait que tu sois impatiente ( je suis dans le même cas !) Mais jte rapelle que Léana est un être humain ! Et qu'elle à une vie a coté du PC ! Genre les cours les amis les parents ...
J'aurais compris ton mécontentement si elle abandonnait ...
Donc c'est pas la peine de l'engueuler si elle prend du temps c'est pas de sa faute ! Alors en plus tu te plains parce que Ulrich n'apparait pas U__u ! Encourage là au lieu d'être aussi désagréable !

Boon chère Léana !
Je dois t'annoncer que je suis fière de toi ! J'ai adorée ! Mais il y'a pas de clash ouin ouin ouin ! Alors le Manu là ! Lui je le sens pas pas nan plus !! On a quand même l'impression qu'elle n'est pas indifferente au charme de ce mec ! Je sans qu'elle ne va pas résister longtemps si elle reste aussi loin d'Ulrich !!

Alors elle se retrouve dans un bahut ou il y'a les sosies de ses potes xD sa m'as tuée sa ! Mdrr ! J'espere que tu va faire rencontrer Odd et Maeva ! Sa serait vraiment marrant !

Je vais faire une relecture histoire de voir si j'ai rien oublier bisous !

Apres relecture

Oui effectivement j'ai oubliée 2 trois choses ^^

Alors oui un petit défaut dans ce chapitre ! Il y'a beaucoup trop de répétition ma chère ! Par exemple Ulrich ! Parents d'Ulrich , les stern , tu as tendance a beauoup les repete dans un même paragraphe ! Sinon les pensée de Yuminette sont aussi resassé genre Kate qui ressemble à Odd tu le dis au moins trois fois au cour du chap'
mais sa je pense que c'est voulu , vu que tu décris le pensée de Yu' tres précisement jme trompe ?

Sinon :
Yumi qui se maquille ? Boon j'espere qu'elle se met pas trois tonne de fond de teint non plus ! Mais je trouve que sa colle pas au personnage ! Et Kate qui lui ramene des Sous vetement ! Faudra lui faire penser de les porter le jour des retrouvailles avec son Ulrich ! (xD)

Moi j'aimeraiis bien que Stacy et Sissi se rencontre ! Histoire de voir la réaction de Sissi ( "Il y'a plus deseperée que moi ! Papa va être fier de moi ! =') elle se met à pleurer de joie)

Et Madame Lejeune ! Elle rapelle ma prof de français ! Tu m'as tuée avec cette citation : "ses rides était tellement creusé qu'on avait l'impression qu'elle avait vécue ce qu'elle racontait " Non là franchement j'étais pliée !

Voilà c'est plus détaillée ! Hierr j'étais fayat j'ai pas plus relire l'histoire ! là j'ai bien tout lue ! Donc voilà !

Vivement la suite !

_________________
http://imageshack.us/a/img521/7369/signaturedimiiy.png


Merci me98 !!

Texte by me : Disparition (2eme version de préférence )
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
 
Leana MessagePosté le: Mer 23 Mar 2011 18:04   Sujet du message: Répondre en citant  
[Blok]


Inscrit le: 09 Aoû 2010
Messages: 183
Hey!! Et oui, c'est moi - Sans blague Rolling Eyes - Bon, bah... Ouaip, je viens pour ma suite. Elle est finie? Ouaip! Même que je n'ai toujours pas compris comment j'ai pu aller aussi vite - Pour moi – étant donné que j'avais le brevet blanc et tout. Quoi qu'il en soit, c'est posté avant Avril Mr. Green, hein pompom Wink

Désolée pour les fans de La demande, enfin, tous ceux qui la préfère à Comment tout est arrivé, mais j'ai eu beaucoup plus d'inspiration sur celle-là, et pis, bah voilà.... Le résultat est là Mr. Green

Mais d'abord, réponse aux com's!


Amalia - Je m'y ferais jamais, je sais pas pourquoi xD - : Et pis si! Tu me harcèle! … Bon, si tu préfère agresser.... Pour moi c'est du pareil au même... Je ne sais pas quel verbe est le plus fort... N'empêche, je sais très bien te rendre la pareille avec ta fic - D'ailleurs au boulot la miss!!! Du nerf!! Allé - xP !! [ Parenthèse: Ironique, sadique, ça revient au même... Mr. Green ] Bon, et, comme tu le sais, tu avais, et tu as raison de ne pas le sentir ce petit Manu... J'suis vraiment sadique... Une baston? Hm... Boah... Mais pourquoi pas... Je pense que si Manu refait un pas de travers après ce chap, il est foutu foutu foutu Mr. Green

pompom: Euh, j'avais déjà presque tout dit par MP, non? x) Enfin, quoiqu'il en soit, j'ai conscience que je mets beaucoup de temps entre chaque chaps, mais il faut comprendre aussi, comme l'a très bien expliqué DimIIy, que j'ai une vie en dehors, des parents, des amis, un collège et des devoirs, des épreuves, c'est pas n'importe quelle année la troisième, même si après ça va en « s'empirant »... Je prends donc beaucoup de temps. Qui plus est j'ai deux fics à manier, et je me demande même si je ne vais pas finir par en mettre une « en pause ». On verra... Pour Ulrich, le faire revenir après de deux chaps sans apparition, ça faisait un peu trop rapide non? J'ai préféré attendre... Un peu, un tout petit peu plus.... Faut pas m'en vouloir... Et s'il te plait, ne me frappe pas à la fin du chap, j'ai déjà assez peur avec ma ch'tite sadique de là-haut Mr. Green


DimIIy: Toi non plus tu ne le sens pas ce petit Manu? Bah moi non plus! Et Amalia non plus! Moi parce que c'est moi qui ai la plume en main, et Amalia parce que... Parce qu'elle sait pas mal de trucs... Va falloir que j'apprenne à me taire des fois x) Quand a-t-on impression, ben, il se pourrait qu'elle se confirme.... Ou non... Et merci pour les répétitions, c'est vrai que j'ai pas trop fait gaffe, j'ai tendances à écrire, puis rajouter des phrases après, ça peut donc paraître répétitif x)... Et même être répétitif x))... Sinon, oh, on en vient au fameux truc que tu as deviné juste, sauf qu'à Amalia, encore, j'lui ai expliqué... Bon, je pense que tu devrais comprendre... Ou pas xD … Enfin, pour le maquillage, rassures-toi, Kate est très, très persuasive... Tu verras qu'elle arrivera à faire faire à des persos des choses pas croyables Mr. Green...

Bon, je crois avoir tout dit, j'avais déjà répondu aux com's par MP au MSN donc... Merci à vous trois Mr. Green J'espère que le chap plaira et... Et voilà.... Ah si, autre chose!! Me frappez pas!!! Attendez le prochain chap, ça me ferait plaisir ^^....



'Tit titre:


« Aimée ou être aimée, là est la question...
Et moi, je ne suis toujours pas sûre d'avoir la réponse »






Prenant une grande inspiration, je termine de boucler mon sac de voyage. Il n'est pas bien grand, l'excursion ne dure qu'un jour et demi. Enfin, un jour et une nuit en vérité, plus le trajet, qui sera, je le sens, le plus long. Mon sac ressemble d'ailleurs plus à un grand sac à dos qu'à un sac de voyage type « de sport ».

Je laisse échapper un soupir en le fermant. Cette sortie tombe à la fois mal, et à la fois bien, maintenant. Bien, car, dans un sens, même si ce n'est pas super sympa de penser ça, ça m'éloigne de Kate et de ses questions indiscrètes. Et ça, on peut dire que ça m'arrange! Même si je sais aussi qu'elle est tout à fait capable d'envoyer Manu en mission ultra secrète pour me poser des questions, et pour essayer d'en savoir un peu plus. En savoir un peu plus... Pff, ce qu'elle peut être curieuse celle-là! De toute façon, je risque toujours de me faire harceler par téléphone ou par message... Mon seul souhait, qu'il n'y est pas de réseau dans leur coin paumé... Ça me laisserait un peu de répit, parce que quand même, quand elle s'y met... Tout ça pour pouvoir soulever un peu le voile de mystère qui enveloppe mon passé...

Bref, et d'un autre côté, cette excursion tombe mal, parce que je suis sure que Manu va continuer à me faire des avances, en plus des éventuelles questions « Made by Kate » qu'il me posera. Quoique... Il est surement cap' de s'abstenir de me poser des questions indiscrètes, pour ne pas me fâcher et pour mieux m'approcher...

Je soupire encore, et m'affale dans mon canapé, profitant d'un court répit. Il faut que j'arrête d'essayer d'imaginer les actions potentielles de mes amis, parce que s'ils n'agissent pas comme prévu après, ça ne sert à rien d'anticiper. Il m'est déjà arriver de le faire, et du coup, de ne plus savoir quoi faire face à une demande imprévue. J'ai tellement peur de leur en dire trop... Enfin...

Bon! Je crois que je suis parée pour ce voyage, non? Je fini par me lever paresseusement, et vérifie minutieusement le contenu du sac. Je repasse aussi l'appart au peigne fin histoire de voir si j'ai pu oublier un truc primordial, mais on dirait finalement que non. Au pire, je m'arrangerais avec Emma! Avec elle au moins, et ce même si c'est la sœur de Manu et qu'on s'entend bien tous ensemble, je sais qu'elle ne poussera pas le bouchon pour mes crises de larmes, et qu'elle n'insistera pas pour m'envoyer dans les bras de son frère... Elle et Stéphane comprennent mieux que je préfère taire des choses sur mon passé... Et je crois que seuls les deux ont compris aussi que j'avais déjà quelqu'un, et qu'il comptait vraiment... Enfin... Il s'aiment, c'est normal... Bon, je ne mets pas en doute l'amour de Kate pour ses petits amis, même s'ils sont extrêmement nombreux à défiler, ni celui de Manu pour... Pour moi en l'occurrence... Mais ce n'est pas pareil. Kate... C'est Kate... Et Manu, c'est moi, enfin... Il m'aime moi, donc... J'ai entendu dire que l'amour rendait aveugle, ce doit être ça. Emma et Steph' savent eux, ils s'aiment tous les deux, depuis un bon moment même. Ils doivent comprendre ce que je ressens... C'est pour ça qu'ils n'insistent pas et heureusement d'aille...


« Pourquoi tu ne veux rien nous dire, Yumi? … Tu ne nous fait pas assez confiance ou quoi? »


Hein?! Kate? … Je pivote brusquement en direction de la voix. Aouch! C'est bien elle, encore emmitouflée dans sa doudoune d'un violet foncé tirant sur le bleu. C'est bien l'un de ses seuls vêtements à ne pas être très... Voyant. Quoique... Les minuscules paillettes dessus, repérables avec un œil affiné d'accord, mais bon, elles ne collent pas trop... Enfin, elles lui ressemblent mieux, vu son caractère et son style. Son jean clair simple tranche un peu sur le reste et ses bottines beiges lui font des jambes superbes. M'enfin! Kate est toujours superbe dans ses fringues de toute façon. Un peu excentrique sur les bords parfois, mais toujours superbement superbe. À en baver de jalousie.

Notre petite blondinette vient d'arriver à l'instant et achève de poser les clés de l'appartement - dont elle possède les doubles - sur le meuble en bois qui trône dans l'entrée. Il prend presque toute la place, et ne sert quasiment à rien, à part gêné le passage de la porte. M'enfin, c'est un cadeau de mes parents, donc... Les clés tintent contre le bois, en partie amorties par la grosse peluche-porte-clé rose qu'elles supportent. Une espèce d'ours gigantesque. Je crois que cette peluche date de son enfance, et elle l'a en plusieurs exemplaires. Et donc, comme je le dis souvent en entrant dans sa chambre... Bienvenue au pays des bisousnours! Ou plutôt, pardon... Bienvenue dans le petit monde merveilleux de Kaytleen Dray et de ses petits chouchous!! Ça le fait mieux, non?…

Elle quitte sa veste et me jète un de ses regards foudroyants, attendant une réponse. Je crois ne l'avoir jamais vue aussi sérieuse et concentrée. Le visage calme, le regard fixe; elle attend. Dans le fond de ses yeux, je jurerais qu'il y a une partie d'elle qui est blessée par mon silence. Je décide donc de couper court à sa « souffrance » et à la profonde impression de trahison qui se peint sur son visage, de moins en moins calme et serein.

Je me lève tranquillement, pour éviter le conflit, et prépare ma réponse aussi calmement que d'habitude. Cette conversation revient souvent, créant parfois quelques disputes peu graves entre nous. Elle ne me fait plus peur maintenant. J'ai appris au fil du temps, et je sais aujourd'hui comment contrecarrer chacune de ses accusations. C'est toujours à peu près les mêmes: « Pourquoi tu ne nous dit rien? On est pas assez tes amis? T'as pas confiance en nous? Qu'est-ce qu'il faut qu'on fasse pour que tu arrives à nous faire confiance? C'est quoi le problème? C'est quoi le problème avec ton passé? T'es pas une ex-terroriste, je vois pas ce qu'il y a de pire... Yumi?! Tu m'écoutes?! Réponds ?! Ce que tu peux être bornée! Pourquoi tu ne veux pas m'en parle? Et Manu tu lui parlerait? Emma? Steph'? Il faut que je t'envoie Stacy? Au moins là, tu vas répondre!». .. C'est devenu la routine, pourtant cette fois, et avant que je n'ai pu formuler ma phrase, elle continue sur sa lancée.


« Que tu ne veuilles pas nous en parler, ça, je peux comprendre. J'ai compris dans un premier temps, tu sais. Au début, je me suis dit, c'st normal, elle n'as pas assez confiance, je peux comprendre, j'attendrai... Et j'ai attendu... Le premier soir, la première semaine, et même le premier mois... Mais là Yumi, ça fait plus d'un mois qu'on se connait. Un mois! Et rien! Tu ne dis rien, et tu pleures! Je t'aime comme ma sœur, bordel! Je me confie à toi comme à la sœur que je n'ai jamais eu! On était déjà comme une famille dans le groupe avant que t'arrive, et maintenant, tu fais partie de cette famille. On te considère tous comme une sœur, comme notre sœur.... Tu... Ça nous fait de la peine tu sais, vraiment... Je me répète Yumi, t'es notre sœur à tous...»


Je ne peux me retenir de lever les yeux au ciel en pensant à Manu et, suite à la réflexion de Kate, je ne peux tout de même pas m'empêcher d'être septique... Son discours est bien sur on ne peut plus touchant, et honnêtement, les larmes commencer à se pointer. Mais je sais que Manu ne me considère pas comme sa sœur, c'est certain! Ses « Je t'aime » quotidiens n'ont rien d'amical, et encore moins de fraternel. Sa notion de famille tombe un peu à l'eau, même si pour moi aussi, elle est ma « petite sœur » …

Finalement, je n'ai pas prévu de réponses pour toutes les accusations de Kate. C'est la première fois que j'ai droit à ce discours sur l'amitié et la fraternité... Je n'ai connu ça qu'avec les Lyokoguerriers une amitié pareille, et je pense que le fait qu'ils se ressemblent m'aide à les considérer comme mes frères... N'empêche que le discours de Kate est bizarre... C'est peut-être sa dernière carte à jouer. M'enfin, on va faire avec! Je ne vais pas me laisser démonter comme ça... Comme si elle avait compris pourquoi je levais les yeux au ciel, elle enchaine, répondant à ma réflexion muette sur Manu et notre « fraternité frère et sœur ».


« Je sais, oui.... Manu c'est autre chose, c'est pas que de l'amitié... Mais justement! Il t'aime encore plus qu'une sœur! Pourquoi tu continue à le faire souffrir en pleurant pour on ne sait quoi?! Pourquoi tu ne te confie pas, ça le ronge ça, il ne comprends pas ce qu'il se passe... T'étais pas comme ça au début, et il se demande même si ça n'a pas quelque chose à voir avec lui... »


Je pince les lèvres... Ce n'est pas vraiment que ça ai un truc à voir avec lui, mais c'est que je ne peux m'empêcher de penser à Ulrich en le voyant, et quand il me drague, je... Je me sens mal... Donc, oui, c'est peut-être de la faute de Manu si je pleure... Mais indirectement... Kate continue, et achève sur une phrase qui me cloue sur place.


« Pourquoi tu n'acceptes pas son amour?! Je connais Manu depuis des années. Des années! Il est digne de confiance, merde! Je le sais mieux que quiconque! Je suis même sortie avec tu sais?! »


Je manque de m'étouffer après avoir entendu ça. Quoi?! Kate poursuit, encore, toujours, sans relâche. Elle ne tient presque pas compte de ma réaction, certaine qu'elle est sur la bonne voie... Sa voix devient de plus en plus dure et victorieuse au fil des accusations. Jamais au grand jamais elle n'avait pris ce ton auparavant... Elle teint le bon bout, et elle le sait...


« Eh oui! Tu ne le savais pas hein?! Avoue que tu n'en savais rien!? Eh ben ouais! C'est vrai! On est sorti ensemble un temps, Manu et moi, ça a duré un petit moment même. Jalouse?! Ben, non, surement pas, miss Ishiyama ne peut pas être jalouse vu qu'elle n'aime pas Manu. Non?! Mais pourquoi elle fait cette tête là alors »


Elle marque une légère pause, tandis que je me retiens de craquer... Je commence à en avoir marre et plus que marre...


« Je sais ce que c'est d'être aimée de Manu. Je le sais. Et toi, tu le sais? Non, et tu ne peux même pas savoir! ... Bon sang Yumi, il t'aime plus que je ne l'ai jamais vu aimé quelqu'un!! Ça se voit dans ses yeux quand il te regarde, ou dans ses mots quand il te parle... Dans sa façon d'agir quand tu es là... Bordel!! Pourquoi tu ne t'en rends pas compte?! C'est un tel gâchis... Enfin, la question c'est plutôt pourquoi tu n'en veux pas de ça?! Pourquoi tu n'acceptes pas son amour, hein?! Pourquoi tu n'en veux pas?! Pourquoi! C'est injuste pour lui, c'est égoïste, c'est.... »


Ça suffit! Ça suffit!! Maintenant, ça suffit!! Je ne peux plus rien entendre sortir de cette bouche! Je plaque soudainement mes deux mains sur mes oreilles, et là, j'appuie fort, très fort, pour ne plus entendre ces mots si durs envers moi. Cette culpabilité sournoise qui est née à mon arrivée au collège suite aux différentes attaques de Manu, et mes nombreux mensonges pour cacher la vérité. Cette culpabilité envers le groupe qui persiste, persiste, comme une boule dans mon ventre, me rendant presque malade ...

J'en ai marre!

Je me dégoute de faire ça à Manu et aux autres, c'est vrai, mais est-ce qu'elle a une idée de ce qu'on me fait endurer à moi?! Hein?! Elle a une idée de ce qu'ils me font subir en insistant?! Non, personne ne sait, personne ne peut savoir...

Je fini par craquer d'un coup suite à sa dernière réplique. C'était plus que prévisible. Je crois qu'elle ne s'attendait pas pour autant à ça. Je mets à hurler, surement rouge de larmes de colère, que c'est parce que j'en aime un autre. La raison du pourquoi, c'est parce que j'ai déjà quelqu'un, je m'entends dire... Puis je m'affale de nouveau dans le canapé. Les larmes brouillent encore ma vue. Je ramène mes jambes contre moi pour essayer de cacher mon visage. Je me laisse pleurer pour la deuxième fois de la journée. C'était peut-être ce qu'elle voulait après tout, que je craque et que je me confie...


.....
Point de vue: Kaytleen
.....



Pouh lala.... Ça m'apprendra à être aussi curieuse ça!! J'aurais mieux fait d'écouter les Einstein et de ne pas venir chercher Yumi, surtout que j'en profiter pour l'interroger. Ils m'avaient prévenue bon sang, et pourtant, comme d'hab' j'ai rien écouté... Rah, des fois, je suis vraiment blonde... Je veux dire, encore plus blonde que sans les mèches...Pff...

Enfin, au moins, maintenant, je sais ce que Yumi prenait tant de peine à nous cacher. Et je crois que je comprends mieux pourquoi... C'est pas une terroriste, ok, m'enfin... Elle avait de bonnes raisons de ne pas en parler... C'est pas donné à tout le monde un passé pareil... Et je suis contente qu'elle se soit confiée, enfin...

Bon, en vérité, je sais seulement ce que je sais. C'est à dire que je sais ce qu'elle a bien voulu me dire... Parce que je suis presque sure qu'elle ne m'a pas tout dit... Déjà, je n'ai eu droit à aucun nom et aucun prénom. Juste des « il », « lui »... Pour le fameux gars... Et quand je lui ai dit que ça m'embrouillait tous ces « il » - sous-entendu pour qu'elle me lâche le prénom, on ne sait jamais, ça aurait pu marcher -, elle l'a appelé « mon samouraï »... Samouraï, c'est bien... Ça doit être un truc à la Yumi, quoi... D'ailleurs... C'était pas des combattants japonais ça déjà? Roh, j'sais plus... Moi et l'Histoire et la Lejeune... C'est pas le grand amour! …

Et pis dans son récit, y'a eu des « elle » pour cette japonaise à qui elle avait tout raconté et qui avait pas très bien fini mais pas trop mal non plus... Enfin, elle avait payé un peu trop cher le fait de savoir le passé de Yumi je trouve... Un pays bizarre le Japon...

Et y'a eu des « eux »... Son autre groupe, son ancien groupe, à qui le notre ressemble à ce qu'il paraît... J'ai pas tout compris là dessus. C'était un peu ambiguë aussi. Je crois qu'elle a quelque peu modifié son récit, parce qu'elle a buggée pour certains épisodes, changeant plusieurs fois de versions, comme pour l'intégration de l'autre fille du groupe, la Einstein... Ce passage était super confus... D'après ce que j'ai cru comprendre, il me semble que c'est pour ça qu'elle pleure tout le temps. À cause du groupe qui nous ressemble et qui lui rappelle son passé... Mais c'était dur à suivre son truc. Trop confus, plein de larmes et de blocages... Mais c'était empreint de vérité...

N'empêche que j'ai pas eu droit à des photos non plus! Juste des descriptions approximatives de chacun... Pff... Ça va que j'ai une bonne imagination et que je sais m'en servir... D'ailleurs, y'en a un d'eux qui m'intéresse plus que les autres... Soit disant, un des gars du groupe de là-bas me ressemble, « physiquement », et mentalement, et elle me verrait super bien avec... Alors franchement, celle-là, c'est la meilleure qu'on en m'ait jamais fait! Premièrement, je suis un cas unique! Donc, y'a pas de sosie de moi possible, ni physiquement, ni mentalement, ni féminin, ni masculin, et encore moins masculin... Deuxièmement, comment ça c'est elle qui veut m'arranger un coup à moi?? Non mais ça va pas la tête ou quoi?! Je suis assez grande pour m'y prendre toute seule nom de Dieu! J'ai même plus d'expérience qu'elle dans la matière il me semble!... N'empêche que, bon, j'suis pas intéressée, hein, faut pas confondre... Mais... Elle dit qu'il est blond... Et moi... J'adore les blonds... Blonds aux yeux bleus-gris; plutôt charmeur, rigolo, et excentrique... Mon style quoi! Mais non! C'est pas elle qui m'arrangera un coup! Namého...

Je viens de les laisser partir, avec interdiction de Yumi de parler de ce qu'elle m'a dit à qui que ce soit... Comme si j'allais pouvoir partager ça avec quelqu'un... Tout le lycée est parti en excursion, sauf moi, et Stacy... Bon, y'a d'autres gens, mais je ne les connais pas, alors à quoi bon leur raconter ma vie... Franchement, c'est carrément dégueulasse de ne m'avoir laissée seule, avec Stacy pour compagnie... La première raison de cette situation, mais Stacy avait réussi à la contourner au début, c'était un moyen de nous rapprocher toutes les deux... Mais ça, c'est même pas la peine d'y penser... Elle devait partir avec les autres, et en l'occurrence, emmerder Manu en le collant... Je pense d'ailleurs que Yumi aurait préféré... Mais notre bimbo ne partira pas... Elle n'a pas réussi les examens de la semaine dernière, donc son père l'a sanctionnée... Youpiiiii... J'avoue que j'aurais bien voulu prendre sa défense, rien que pour la faire partir... Mais bon.. Mon orgueil m'en a empêché... Des fois, je me demande qui il vaut mieux écouter... Son orgueil... Ou sa mauvaise conscience... Enfin...

Dans le bus, les filles se sont mises à côté et pareil les mecs... Manu faisait la gueule. Le pauvre, maintenant que je sais, je suis vraiment triste pour lui... Il avait vraiment trouvé son âme sœur... Mais il faut croire que la vie n'est pas juste pour tout le monde et que Yumi avait déjà la sienne... Quelle histoire n'empêche, quelle histoire... Je me demande comment elle a pu garder ça pour elle tout ce temps...

Tout en continuant à me repasser cette histoire en boucle, je descends au self pour manger un petit casse-croûte... Quel désert dans les couloirs! Ça fait bizarre d'être seule, sans les autres autours de moi, qui bavardent, qui gloussent, qui commentent tout et rien...

En chemin, je croise Stacy, est pendue au basques d'un gars que je ne reconnais pas de loin... Il est brun, et a l'air plutôt beau-gosse... Ça suffit à attirer mon attention et, curieuse, - en plus cette fois il n'y a aucune autre voix qui vient me dire de ne pas m'en mêler - je m'approche. Et là.... Wouah!! C'est quoi cette bombe?!

Je reste pétrifiée... Ce mec est trop canon putain!

Il a néanmoins l'air très embarrassé et pas super enthousiasmé par l'autre pot-de-colle. Je jurerais même qu'il veut s'en débarrasser... Quoi de plus normal après tout, cette Stacy est une plaie. C'est peut-être la chance de ma vie... Il faut que je tente mon coup. Apparemment, d'après ce que dit, hurle, l'autre nunuche d'un ton aguicheur, ce serait un nouveau qui vient juste d'arriver au lycée. Elle se propose même de lui faire visiter le lycée et de lui présenter ses amis pour l'aider à s'intégrer... À ça non! Le beau-gosse est pour moi!

Je me passe la main dans les cheveux pour les repeigner et m'approche doucement, dans le dos de Stacy. Le mec me voit d'abord et me jète un regard étonné et un peu perplexe. Je pose mon doigt sur mes lèvres pour lui faire signe de se taire et lui fait un clin d'œil complice. Il sourit légèrement, me faisant signe qu'il a compris. Wouaouh... C'est pas croyable d'être aussi parfait... Mais pourquoi il est pas blond?...

Puis je dépasse Stacy, et prise de je ne sais quelle folie, je me jète carrément dans les bras de l'inconnu. Je le sens se tendre, surpris, puis bizarrement, il m'enlace aussi quelques secondes après... 'Tain, il sent trop bon... Et il a l'air super musclé... Je relève la tête et souris. Il souris aussi, mais je le sens un peu tendu à l'intérieur... Il semble me supplier de trouver un truc pour le débarrasser de la peste. Mais un truc... Pas trop extrême quand même... J'agrandis mon sourire. Et replonge la tête dans son cou... Il se re-tend un peu... Bah quoi?! C'pas extrême ça, si? J'lui ai pas roulé de pelle en direct live, ou si? Roh.... Pff...


« Tu m'as manqué tu sais... »


Je ne sais pas pourquoi je viens de sortir ça.... Le gars à l'air un peu perdu, puis me recule doucement en me tenant par les épaules, comme s'il voulait mieux me regarder. Puis il ouvre la bouche et prononce une phrase légèrement surprenante dans ces circonstances, et pour ma part inattendue. N'empêche, ça a le don de foutre Stacy en rogne, et en même temps, la rendre complètement paumée...


« À moi aussi tu m'as manqué, cousine... » Il insiste sur le mot, puis fait une petite mimique comique. « T'as changé depuis la dernière fois... »


Une moue mi-déçue, mi-scotchée se dessine sur mon visage... Cousine? Il croit que je suis sa cousine? Ou alors il... Il confirme ma deuxième hypothèse d'un clin d'œil... Ok, c'est un vrai petit malin lui!! Bon, d'accord, si je suis sensée être seulement la cousine du plus beau mec de la Terre alors... Pourquoi pas... Je continue de sourire, un sourire légèrement forcé sur les bords.


« C'est normal, vieux, j'ai évolué... » Et toc! Ça t'apprendra à me traiter de cousine! Puis j'ajoute pour ne pas le froisser « Et pis toi aussi t'as changé, t'es encore plus mignon qu'avant, j'aurais jamais cru ça possible... M'étonnes pas que des filles te tournent après...»


Le mec rougit légèrement et m'offre ensuite un sourire entendu. Woah! Un mec qui rougit! Oh, alors ça, c'est trognon... Je capitule sous son regard et vire de bord vers Stacy. Toujours confortablement installée dans les bras de mon beau-gosse de « cousin », je lance.


« Pas vrai qu'il est beau mon cousin Stacy?! Mais dommage, il est pas pour toi; il est déjà pris... »


Stacy, complètement paumée, fixe le mec, comme pour le convaincre de lui dire qu'il ne fait surtout pas partie de ma famille. Pas la famille de Kate! « S'il te plait » crient presque ses yeux! Elle semble prier aussi qu'il me contredise en disant qu'il n'est pas en couple... eT avec un peu de chance, qu'il l'aime.... Si c'est pas pathétique... Mais le mec, parfaitement calme, passe son bras sur mes épaules, et lui répond en souriant.


« Eh oui, désolé pour toi, mais effectivement, j'suis déjà pris.... »


Puis, me tenant toujours dans ses bras, il lui tourne ostensiblement le dos et m'emmène avec lui. Je ne peux m'empêcher de l'admirer en marchant... Ce mec est bien trop beau pour moi, c'est incroyable... Il remarque enfin mon regard posé sur lui au bout de quelques mètres, me sourit franchment, et se retourne une dernière fois pour regarder Stacy.


« Et pis au fait, les blondes, c'est pas trop mon truc... » Il a du me sentir me raidir et du coup ajoute avec un clin d'œil malicieux à mon intention. « Y'a que ma cousine chérie que je trouve magnifique, même en blonde!! » Je sourie ouvertement, et voyant, Stacy s'indigner, il conclue royalement « Non mais je suis vraiment désolée pour toi, parce que non seulement t'es blonde, mais en plus t'as l'air d'être une pauvre cloche, donc, vraiment, très peu pour moi... À un de ces jours!! … Ou pas … » Souffle-t-il plus bas dans mon oreille... Ouh...




Une fois que nous sommes assez éloignés des autres, et bien planqués, enfin, à l'abri des yeux de Stacy, il me reluque vraiment de haut en bas, semblant juger sa sauveuse - moi - de la tête aux pieds. Je lui renvois son regard tout en posant mes mains sur mes hanches, l'air un peu indignée. Je ne peux mine de rien garder un sourire amusé plaqué sur la bouche. Et dès que nos yeux se croisent, on éclate de rire. Il fini par se calmer avant moi, qui suis encore bluffée son arrivée peu commune et par la scène qui vient de se passer avec l'autre conne! C'est une sorte de vengeance que je lui ai infligée pour le fait de ne pas avoir pu partir avec les autres... M'enfin... Ça a finalement des avantages de ne pas être partie... Les filles ne me croiront jamais. Et les mecs non plus!

Il prend la parole en premier. Rien que sa voix, ça suffit à donner des frissons... Il m'envoie un clin d'œil amical.


« Merci de m'avoir sorti de cette galère, je m'en serais jamais sorti tout seul. C'est vraiment une sale peste cette fille. Le genre pot-de-colle comme pas permis... Je croyais qu'il n'en existait un seul exemplaire sur cette planète, mais finalement, je crois que si je rappelais mon ancienne cruche attitrée, ce serait pour la féliciter de ne pas être « si conne que ça en fait »... Mais je t'avoue que je sais pas comment elle le prendrait … »


Je lâche un autre rire. Je me sens bien ici. Il est super cool ce mec. J'essaye de grappiller quelques informations sur lui tandis qu'on se dirige vers le self, c'est plus que l'heure d'aller manger, et mon ventre gargouille déjà beaucoup trop fort.


« Alors comme ça, t'es nouveau, cousin? Et euh... Tu viens d'où? »


Il retient un sourire en coin puis me répond dès la porte du self passée. En vrai gentleman, il la tient puis s'incline pour me laisser le passage. Oh lala... Je suis un instant distraite par la montagne de bouffe présentée devant moi, divinement mise en valeur... Roh lala... Si les autres voyaient ça... Les cuisiniers ont mis le paquet parce qu'il y a moins de monde au dîner. C'est vraiment moi la plus chanceuse. Quand je pense au groupe avec la bouffe pourrie qu'ils doivent être obligé d'avaler... Je reviens néanmoins vite à la réalité quand mon compagnon ouvre la bouche pour me répondre.


« Comme tu dis, cousine, comme tu dit... Je suis un petit nouveau! » Il fait une petite mimique comique et se sert du hachis parmentier... Attends, du hachis??!... Oups, qu'est-ce qu'il dit?... « … Et pour répondre à ta deuxième question, je viens de Paris... »


Wouah! Paris!! La tour Eiffel, l'Arc de triomphe et tout e tralala... J'y vais souvent avec mes parents, mais lui, il vient de Paris!?... Puis une question survient. Mais qu'est-ce qu'il vient foutre dans ce lycée dans le Sud alors? C'est super Paris. Et je ne crois pas qu'il y est une option spécifique dans ce lycée qu'on ne trouve pas ailleurs... Hm?... Bah non... Il a du déménager? Mais pourquoi?


« Je suis venu ici pour chercher quelqu'un... Je ne suis sûr de rien, mais j'espère que cette personne est ici ... » Enchaîne-t-il comme pour répondre à ma question muette. Ses yeux balayent le réfectoire du regard en échos à sa phrase. Puis il me revient à moi et me regarde fixement. « Ma petite amie... »


Oh... Ok... Je lui souris pour lui faire comprendre que je n'avais aucune arrière pensée en le sauvant de Stacy tout à l'heure... Il s'adoucit immédiatement, et, l'air tout content, m'entraîne à une table un peu à l'écart... En chemin, je ne peux m'empêcher de me maudire intérieurement... Non mais quelle menteuse je ne fais pas!! …

Et pis d'abord, c'est injuste, quoi! Pourquoi les beaux mecs sont toujours pris? C'est... C'est pas normal, merde! Pff! La vie est vraiment injuste! C'est toujours les mêmes qui obtiennent les BG de toutes façons. J'essaye d'imaginer sa petite amie, et n'arrive pour tout qu'à avoir un vague image de bimbo avec des gros seins, brune, vu qu'il dit ne pas aimer les blondes... M'enfin...

Au pire, lui n'était pas blond, et pour une fois, je l'avoue, il était trop bien trop bien pour moi. Je m'installe face à lui, et au bout de quelques minutes de mastication appliquée et de conversation sur la pluie et le beau temps je m'exclame.


« Mais au fait cousin!! » Je sens que ce surnom va rester... « C'est quoi ton p'tit nom, parce que on a beau se connaître depuis dix minutes, je ne t'ai encore pas demandé ça.... »


J'avoue me sentir un peu conne de ne pas avoir demandé ça en premier. Pour faire bonne impression, je lance le mien. « Très beau prénom » Commente-t-il après... Puis il boit un coup et m'annonce le sien...



.....
Point de vue: Yumi
.....




Pffou... J'avais raison d'avoir un mauvais pressentiment sur cette journée ce matin en me levant.... Mais quelle journée épuisante bordel! ... Et voilà que je jure aussi poliment que Kate, c'est la meilleure! ... N'empêche que si je pouvais gommer cette journée de ma vie, je le ferais... J'ai craqué deux fois aujourd'hui, presque plus qu'en un mois et demi - Bon, je ne parle pas d'avec Kyoko, mais je pensais juste que j'avais réussi à surmonter ces crises de larmes.... Mais non... - , et j'ai fini par tout raconter à Kate! Roh lala.... Il faut marquer cette journée d'une pierre blanche... J'ai craqué, j'ai tout dit... J'ai gaffé.... Merde!

Enfin bon, ça m'a fait du bien de me confier mine de rien. Kate a tout bien écouté, peut-être pas tout compris, mais bien enregistré que j'avais déjà quelqu'un à qui je tenais... À qui je tenais beaucoup.... Bien sûr, elle a voulu en savoir plus, sur lui surtout, et j'ai eu du mal à lui cacher les prénoms et surtout l'existence de Lyoko... Cette fille est futée!

Les mensonges ont été durs à mettre en place, et je me suis même demandé si du coup, l'histoire, mon histoire, notre histoire... N'en devenait pas moins réelle... Enfin...

Ça fait à peu près un peu plus d'heure qu'on roule, et je sens déjà la fatigue du voyage m'emporter dans les limbes du sommeil. Le paysage dehors est monotone, plat. Des champs, une ferme, des champs... Et Manu qui n'arrête pas de se retourner pour me regarder!... Pffou...

Heureusement qu'Emma a accepté de se mettre à côté de moi durant le trajet, parce que j'aurais déjà assez de mal demain pour éviter son frère pendant la randonnée! ...

J'essaye vainement de me déconnecter de la situation ambiante depuis le départ, en gardant les écouteurs sur les oreilles et en mettant le volume à fond, et la même musique en boucle. J'écoute sans vraiment écouter...

Je lance aussi de temps en temps quelques regards d'excuse à Emma, mon seul lien à l'extérieur, mais elle n'a pas l'air de prendre mal mon isolement et mon silence. Elle respecte, et du coup discute avec les gars de devant... Cette fille est vraiment géniale!

Les gars essaient n'empêche, surtout Manu, d'attirer mon attention, mais ça ne marche pas... J'ai à peine goûter les quelques bonbons de Stéphane, souris à une pauvre blague que j'avais chopée suite à une fuite d'écouteurs, et puis je n'ai plus donné de signes de vie... Il n'y a pas besoin d'entendre la conversation pour savoir qu'elle tourne sur moi. Prise d'une soudaine curiosité, j'essaie de lire sur leurs lèvres, puis abandonne aux premiers mots... Qu'est-ce que ça importe au fond? … Je n'en ai rien à....


[.....]



Je crois que je me suis endormie... Aouh... Je suis toute courbaturée de partout. c'est là que je regrette vraiment ma mère... Ou Ulrich, il savait bien s'y prendre aussi.... Et... Oui, je me suis endormie, et sur l'accoudoir qui plus est! Un endroit pas super confortable, et qui a du me laisser une marque désagréable sur la joue... J'émerge péniblement de mon sommeil, et ouvre les yeux paresseusement. Je hais m'endormir en plein trajet! ... Quelle heure il est déjà? … Aouch!! J'ai dormi deux heures!! Mince! On ne devrait plus tarder à arriver je pense. Enfin une bonne nouvelle, j'ai bien besoin d'un lit.


« Ça y est, tu es réveillée? » Chuchote une voix douce à mon oreille...


Encore à moitié endormie, je me retourne paresseusement en direction de la voix, prête à remercier la personne, et m'étire entre temps en baillant. Mes muscles craquent douloureusement, m'arrachant une grimace. Saleté d'accoudoir!


« Oui, merci. Je.... Manu?! » Qu'est-ce que... J'enchaîne immédiatement, déraillant sur les aigus, et ne lui laissant pas le temps de répondre. « Qu'est-ce que tu fais là?!? »


« Chuuuuut! … » Souffle-t-il en plaquant sa main sur ma bouche.


« HmhmHmhmH... » J'arrive pour tout à répondre. Sa main me gêne, et pas seulement parce qu'elle m'empêche de parler en encombrant ma bouche... Je cherche désespérément ses yeux du regard... « Enlève ta main, s'il te plait... » Lui disent mes yeux, à la fois menaçants et embarrassés... Un mélange qu'il n'est pas sur de comprendre...


Il lâche un petit rire, un peu gêné aussi, me lance un regard flamboyant qui fonctionne à moitié, puis fini par baisser sa main, prudemment, en retenant un soupir. Au moins ça, « Baisse ta main! », il comprend... « Je ne peux pas » par contre, c'est au dessus de ses forces...

Il laisse sa main en suspens quelques secondes, puis la rabaisse entièrement. Il guette peut-être un autre cri... Il la repose ensuite sur mon genoux, par automatisme je suppose, et je me raidis un peu.

Je lance un regard mauvais en direction de cette main posée, heureusement pour lui, pas trop haut, puis en direction de Manu, cherchant à comprendre son manège... Qu'est-ce qu'il mijote encore celui là? … Il jète un coup d'œil vers les sièges de devant... C'est alors que je réalise enfin où est passée sa sœur...

Un sourire se dessine sur son visage. Une mauvaise grimace sur la mienne.

Il revient à moi, tout sourire. Ses cheveux blonds sortent presque argentés face à la lueur de la lune. Ses yeux bleus illuminent. Il est vraiment beau, mais je n'arrive toujours pas à digérer le coup qu'il vient de me faire... Avec un clin d'œil complice, il ajoute.


« J'ai pensé que ce serait bien de réunir les amoureux pour le petit bout de nuit, tu m'en veux pas au moins? »


Encore scotchée, je ne trouve rien à répondre, et reste muette. Manu prend surement mon silence pour un « Oui », ou même un « Ouaip!! » enthousiaste... Ou pire un « T'as bien fait... » vu que je baisse les yeux. Mes cheveux cachent mon visage, il ne peut pas donc voir que je soupire et réfléchit à un moyen de l'éloigner. Son autre main me relève soudainement le visage. Je me raidis. Mon esprit panique se met en marche au quart de tour. Que... Qu'est-ce que...


« Yumi... »

Non, non non non, non..... Oh non! Ce ton ne vaut rien qui vaille. Manu... Me regarde pas comme ça, ne me regarde pas comme... Ne m... Il m'a déjà fait ce coup et je n'ai rien vu venir... Encore une fois, je n'ai rien vu venir!! Mais quelle conne!

Manu m'a embrassée, encore une fois...

La première fois que c'est arrivé, c'est la première fois que j'ai craqué en recevant des nouvelles de Kyoko. Elle appelait directement du Japon, profitant d'un moment d'égarement de la secrétaire. Elle avait elle même réussi à grapiller quelques nouvelles d'Ulrich...

J'ai pleuré longtemps, enfermée dans la chambre. Manu est passé, il m'a vue. Est venu me consoler, cherchant à savoir. Je me suis laissée pleurer. Il... Je ne peux pas dire qu'il en a profité, mais d'un côté si, il en a profité. Je me suis laissé faire, puis j'ai dit non. Ça n'a pas duré longtemps, mais ça l'a renforcé dans le fait qu'il pouvait m'avoir. Je... À un moment, j'ai même cru qu'il pouvait m'avoir. Maintenant je sais que non.

Je l'ai repoussé de suite, passé le premier choc. Il n'a pas compris. Il ne comprend toujours pas. J'ai dit non. Il ne comprenait pas non plus.


« Pardon » J'ai chuchoté doucement en enlevant ses mains de sur moi. « Pardon de t'avoir laissé croire trop de chose, mais je ne peux pas... Et je ne pourrais jamais... »


« Je t'aime Yumi... Un jour, il faudra que tu le comprenne, et là, à ce moment-là seulement, tu comprendra que tu m'aimes aussi... »


Je lui souris, un souris emplit de pitié, et fait non de la tête doucement. « Tu le sais bien, Manu, arrêtes de te bercer d'illusions stupides.... » . Il soulève les épaules, persuadé de ce qu'il vient de dire, me faisant comprendre que je peux bien dire ce que je veux, rien n'y changera...

« Bonne nuit... » Je me contente donc de dire avant de me retourner contre la fenêtre. Je l'entends soupirer, puis il s'installe aussi de manière à pouvoir dormir un peu... Plus que quelques heures comme ça... Finalement, Kate me manque.... Je me demande ce qu'elle peut bien faire...


.....
Point de vue: Beau-gosse
.....



Je baisse mon verre et fixe ce petit bout de femme qui me fait face, mangeant avec appétit son assiette. Wouah! Elle est impressionnante, et elle m'a bien sorti des griffes de l'autre quiche. Ça mérite récompense, faudra que je trouve un truc. En attendant, elle attend ma réponse.


« Ulrich Stern... Moi c'est Ulrich Stern... »


Elle sourit et ajoute aussi « Très beau prénom... » pour répondre à ma remarque de tout à l'heure. Je retiens un rire... Kaytleen, mais elle préfère Kate, fait pareil... Hm.... Kaytleen?... Non, c'est décidé, pour moi ce sera ni ça, ni Kate, mais plutôt Kaytlee... Elle ignore royalement la Stacy qui passe à côté de nous, et se met à rire plus fort, exprès.... Hm... Oui, Kaytlee...













J'espère que vous n'avez pas eu mal aux n'oeils, sinon, j'éditerai pour faire plus de paragraphes et d'espaces... Comme je l'ai dit, ce chap est long, très long... Mais bon, il le fallait bien... Evitez les tomates siou plait!! Ca tâche comme je l'ai déjà dit xD

Bref....


Bisous.

Léana.

_________________
Mes textes :

Les non-dits
Le temps d'une seconde
Un perce-neige
Plan de drague

« And when I'm not with you, I know that it's true, that I'd rather, be anywhere but here without you.. »

http://imageshack.us/a/img834/3130/ngim.png


Dernière édition par Leana le Sam 04 Juin 2011 18:23; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Adwys MessagePosté le: Mer 23 Mar 2011 18:26   Sujet du message: Répondre en citant  
[Manta]


Inscrit le: 26 Sep 2010
Messages: 570
Je le savais ! Je le savais que c'était Ulrich ! Mr. Green

Très bonne suite, Kate, elle me fait rire ! ^^

Yumi s'est vachement énervée, dis-donc ! xD

Bonne Continuation et Vivement la Suite ! ;P

_________________



I wish I could follow you to the shores of freedom where no one lives.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail MSN Messenger
 
DimIIy MessagePosté le: Jeu 24 Mar 2011 11:50   Sujet du message: Répondre en citant  
[Kongre]


Inscrit le: 23 Oct 2009
Messages: 1044
Localisation: Dans mon lit , en train de manger des kinder Bueno !
But Wtf ?!
Heureusement que je parcourais les fic du forum hier ! Sinon j'aurais pas vue que t'as postée un énoooorme chapitre ! Pour mon plus grand plaisirs ! J'ai trop de choses à lire en ce moment ...Mais bon j'aime ça ! Il suffit que je m'absente une semaine et il se passe tellement de choses ! Mr. Green

J'ai vue que t'oubliais souvent les espaces entre les mots et les points ! Au début on m'embetait avec sa quand je faisais du traitement de texte ! Je me demandais à quoi sa servait ! Mais maintenant j'ai compris que sa servait ...à faire jolie ! Enfin c'est plus agréable !

Sa ne fait pas du tout pavés ton histoire ! Au contraire tu as pris soin de les couper ! Ta présentation est agréable moi persos ça me va !

Bon pour la parti histoire :

Dis en faite ce n'est pas un Ulrich numéro 2 le Manu mais plutot un William ! Non mais il se croit ou à l'embrasser et pour la 2 eme fois !!
Enfin Yumi aurait du lui en foutre une ...ou deux ! En vérité Yu' identifie Manu comme un deuxième Ulrich mais elle sait au fond d'elle qu'elle en trouvera jamais un autre ! ( Oui elle veut pas l'admettre autant le dire à sa place ;p )

J'ai bien aimée le point de vue de Kate ! Vraiment bien décrite ! Elle quand même sacrément vantarde ! Comme Odd quoi ! T'as fais sa jumelle on peut le dire !

Et Ulrichounet qui se ramène ! On ne sait pas d'où il sort mais il est là quand même ! Et evidemment Stacy qui le colle ...comme Sissi ! Faudrait vraiment qu'elle se rencontre ses deux là je les vois bien se créper le chignon pour le brun :

Stacy vs Sissi :
Spoiler


Bon je crois que j'aii tout dit si jamais j'ai oubliée quelque chose j'éditerais Wink
Et je répondrais a tom MP des que j'aurais le temps !

Bisous ! =)

_________________
http://imageshack.us/a/img521/7369/signaturedimiiy.png


Merci me98 !!

Texte by me : Disparition (2eme version de préférence )
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
 
Amalia MessagePosté le: Jeu 24 Mar 2011 19:21   Sujet du message: Répondre en citant  
 


Inscrit le: 23 Aoû 2010
Messages: 273
Helow la sadique!

T'as enfin poster la suite! Yaeeeh! Moi complétement tarée? Non à peine!

Alors ma cocotte, contrairement à ce que tu me disais, je trouve que ce chapitre est très aer..aré...air...arer... fait chier!x) It's perfect! Non mais sans blague, j'adore, comme d'hab!

Mais POURQUOI il a falut que tu nous colle une Stacy/Sissi et un Manu/William?! Qu'est-ce qu'ont a fait pour mériter ça?! Déjà que le Manu je le sentais pas mais alors là... Alors là! Je sens que y'en a une qui va partir! Et puis la Stacy là... Pire qu'un chwing-gum collé aux basques par 40°! Nan mias vous imaginez la taille? Beurrrrk!

Et puis la Kakate... *prononce le surnom avec l'accent anglais..OMG!* M'eeeenfin ^^" Je l'aime bien celle-là! Odd n°2, Imaginez les deux réunis...Glups
T'es sûre qu'ils sont pas frères et soeurs? Parce que là, on se demande! Aurais-je perçé un des mystères de ta fanfic? Piiiitié oui!

Alors le Manu (Et oui encore x)) Cet espèce de grille pain qui saute a chaque fois qu'il est l'heure (Oh mon Dieu la comparaison! N'y voyez aucun autre sens!) je commence déjà à en avoir marre! Alors tu vas nous le viré vite fait bien fait sans oublier de bien le faire souffrir!

Bon que dire de plus a part It's perfect! (Et oui, les effets secondairesquand on ressort de deux heures d'anglais -_-')

Aller Bonne chance la sadique

_________________

Fire and ice
Some say the world will end in fire
Some say, in ice
From what I've tasted of desire
I hold with those who favor fire
But if it had to perish twice
To say that for destruction ice
Is also great
And would suffice

La décision,

Retrouvez-moi sur mon blogounet où j'écris ici :3 : http://vaurienne.eklablog.com/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Odd10 MessagePosté le: Dim 10 Avr 2011 17:40   Sujet du message: Répondre en citant  
[Frelion]


Inscrit le: 14 Avr 2010
Messages: 54
Une suite proprement magnifique !!!! déjà a la fin de ce passage,on a plus qu'une seule envie : voir les retrouvailles du couple qui promettent d'être touchante et emouvante !!! le bonheur de retrouver la personne aimé et de pouvoir la serrée dans ses bras, que du bonheur que l'o ns'attend a lire dans ta suite !! pour tout dire, je ressent tout de même qu'il risque d'y avoir conflit entre Ulrich et Manu,une lutte qui riques bien de faire de sérieuse entaillade dans le groupe!!! j'ai hâte de lire ta suite !

Ton soutiendeur de toujours!!

Odd10
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Leana MessagePosté le: Sam 04 Juin 2011 18:40   Sujet du message: Répondre en citant  
[Blok]


Inscrit le: 09 Aoû 2010
Messages: 183
Hey les gens!! Eh oui, un énorme retard, je sais. Et non, je ne suis pas morte, je sais... Euh... Bref !!

J'avais prévu de poster il y a un petit moment, mais il y a eu quelques imprévus tels que le bulletin de notes juste avant les vacances, à croire que c’est fait exprès, et je dois dire que ça m'a un peu coupée dans mon chapitre... Pour un petit moment, oui, c'est vrai. Ce qui est assez dommage vu que je n'avais que quelques modifications à faire sur le bout que je vais vous poster... Je n'ai pas tout bien lu cette fois, donc il se peut qu'il y ait plus de fautes. De plus, je ne sais pas quand je pourrais poster le prochain chapitre. Je vais le commencer pour ne pas perdre la main, mais sans vouloir trop en raconter sur ma vie et risquer d'endormir tout le monde, j'ai le brevet, et j'ai intérêt à bosser - Surtout les Maths x) – Donc bon, on verra bien...

Réponse aux com’s :

Adwys : Tu la suis encore ma fic ? Ou plutôt tu la suivais du temps de mon dernier chapitre xD ? J’suis très en retard en ce moment, on verra bien si t’es toujours là pour c’te suite x) Sinon Kate te fait rire ? Ah bon ? Ben j’essaie de la rendre drôle mais bon... C’est un humour... Bah comme le mien un peu, fin, mouais... Bon, elle te fait rire, point. Au moins un xD Sinon, bah, c’était prévisible que ce soit Ulrich quand même. Un beau brun qui fait craquer autant de nanas, y’en a pas 35 x) Bref, merci pour ton com’s...

DimIIy : Alors ton truc des points j’ai pas tout compris mais j’ai fait ce que j’ai cru comprendre que je devais faire - C’est français ? – Bref, tu me diras si c’est mieux... Au fait, j’aime bien ta définition de Manu ^^. Et pis Kate, c’est Kate xD Et pis j’adore le spoiler Mr. Green Merci pour tes com’s toujours aussi originaux ; me font bien rire Wink Ah oui !! Parlant MP, j’ai une petite dédicace pour toi dans ce chap, enfin, c’est par rapport à un truc que tu m’avait dit par MP sur ta réaction dans certaines scènes de films xD .. J’l’ai pas copiée collée chez Kate mais presque : Fin, si tu vois pas, je t’expliquerai par MP Mr. Green

Amalia : Coucou la miss ! Je viens de commenter ta suite, en retard comme d'hab', mais tu le sais déjà xD .Sinon toi aussi avec tes conneries, ralala... Qu’est ce que je vais faire toi - Et pis franchement, un jour, faudra qu’on trouve un délire du genre rai-son-na-ble, parce que le dernier quand même, on y est allées fort xD Celui des Walt Disney xD Ça fait un petit moment que j'avais fait les réponses aux com's x) – Percé un mystère de ma fic ? Tu crois que je vais répondre... N’empêche, je pourrais ? Oui, je pourrais... Mais non xP J’suis trop sadique, tu le sais xD Et pis, courage, tu vas reprendre l’anglais... Mais j’espère qu’il y aura moins d’effets secondaires x). Merci pour ce com’s ma belle Mr. Green

Mon Soutiendeur : Les retrouvailles ? Bah... Elles arrivent.. Mais faut lire la suite pour savoir quand xD Et au fait personne me frappe à la fin hein ! J’suis la pro du sadisme x) Et j’ai attrapé la Kate attitude xD Sinon conflit ? J’suis pas douée pour l’action T.T ... Mais ça ferait p’t’être plaisir à la miss tout là haut ? Enfin on verra x) Merci !


Alors, petit titre, dur a trouver, mais j'ai adoré cette phrase, et je l'ai gardée exclusivement pour ce chap:







« On retrouve toujours ce que l'on cherche au dernier endroit où on pense le trouver... Sinon, on serait encore entrain de chercher... »









.....
Point de vue: Kaytleen
.....




Rahlala ! Je me pose lourdement sur mon lit, avec la légèreté et la grâce d'un sac de ciment balancé du haut de la Tour Eiffel. Hm... Je souris, fière de ma soirée et du lendemain en persepective, et me retourne sur le ventre, aux anges... Ah ! Je n’aurais pas dit non à une nuit avec Ulrich s'il me l'avait proposée... Sérieux, vu la fin de la soirée je pensais que je… Roh, ça va ! Je déconne ! Je sais qu’il a une copine, mais j’ai qu’une envie c’est de dire franchement : et-a-lors ?! Qu’est-ce que ça fait  ?! Qu’est-ce que ça peut bien faire, hum ? Pff ! Z'êtes tous pas drôle ! Bande de sans humour, pff ! Comme si je pouvais en plus... Rahlala ! ...

Non mais... Franchement, j’arrête de dire des conneries mais... Ce gars est trop sympa. Et trop beau. Et trop cool. Et trop mignon. Et... Trop trop top quoi ! Il est juste parfait ! Et beau comme un dieu... D’ailleurs Apollon à côté c’est de la camelote, c’est moi qui vous le dit ! Je crois que je deviens dingue !! ...

Mais, je sais, je sais, il a une petite amie... Bordel ! … Je grogne et me retourne sur le dos. Ça, je n’arrive toujours pas à le digérer. C'est un mec casé ! J'aurai préféré qu'il me dise que je n'étais pas son style plutôt que de le savoir déjà pris par une autre ! ... Ça laisse un sacré pincement au cœur quand même...

Pour la première fois, je suis jalouse de savoir un mec déjà pris, mais pas seulement parce qu'il est trop trop mignon, mais plus parce que c'est une vraie perle rare... Je soupire et grogne en même temps. Pff... C'est toujours les mêmes les chanceuses... Puis un sourire me vient soudainement.

N'empêche, qu'est-ce qu'on rigole bien tous les deux. Il a dit qu'il avait l'habitude de certaines de mes vannes débiles. Ça m'a surprise. Qui d'autre pourrait en connaître des comme ça ? Aussi nulles que les miennes, franchement.... Attends, je viens de dire que mes vannes étaient nulles là ? … Euh... Bref !

Ulrich dit aussi qu'il veut me présenter un pote, on fait la paire soi-disant. Euh... Ça vient de lui les blagues ? Parce que si oui, ce n’est même pas la peine d'y penser ! Y’a que des abrutis finis pour trouver des vannes comme ça et ne pas avoir honte de les sortir en public... Attends, je viens de dire indirectement que j’étais moi aussi une abrutie finie ? Oulà ! Mais c’est de pire en pire...

En attendant, ce n’est pas ton pote que je veux Ulrich ! C'est toi !! Et ouais ! ... N'empêche aussi, c'est la deuxième fois en un jour qu'on veut m'arranger un coup... Enfin, on va laisser tomber. Ce n’est pas parce que je suis célib' depuis pas longtemps que je vais sauter sur tout ce qui bouge quand même... J'en suis pas à ce point avec mes pulsions, même si Ulrich il me fait bien ... Bah quoi ? ...

Bref ! Après le repas, on est allé dans ma chambre, et pas dans la sienne c'est vrai, je le reconnais, mais c'est seulement parce qu'il n'est pas interne au lycée, hein ? Sinon ben... Roh ! Perverse moi ?! Meuh non ! Pour l’instant Ulrich dort à l'hôtel en attendant de trouver un appart où s'installer - Note: en parler d'urgence à Yumi, hors de question qu'il s'éloigne de là... De moi quoi... Et pis... En plus j'ai les doubles des clés de chez elle !! -

Et là, assis sur le lit, il m'a parlé de sa petite amie. Il m'a beaucoup beaucoup parlé de sa petite amie ce soir, pendant longtemps, mais en restant assez vague sur certains trucs quand même. Ça m'a fait penser à Yumi, et à ses descriptions approximatives... La même chose qu'avec Ulrich ! Sauf que là, je peux comprendre qu'en quelques heures, il ne veuille pas me balancer tout son passé à la gueule. C'est compréhensible. Très même... M'enfin... Quand même ! Je ne connais même pas le prénom de sa meuf quoi ! C’est parce que c’est une actrice porno ?! Quoi l’esprit mal placé ? Mais du tout ! N’empêche faut le faire ! C’est juste un prénom quoi...

J'ai faillit lui parler de Yumi et de ses problèmes d'ailleurs, vu que leur histoire se ressemblait, mais j'ai rien dit, me rappelant de ma promesse. Et pis je ne vais pas raconter la vie de ma meilleure amie à un « inconnu ». D'ailleurs, j’y pense, son copain à elle, il ne peut pas être plus beau qu'Ulrich ! C’est carément impossible ! Elle peut dire ce qu'elle veut là-dessus, baratiner tout ce qui lui passe par la tête comme elle l'a fait cet aprèm, compliments, éloges et compagnie... Mais c'est Ulrich le plus beau... Franchement... Même si je sais, je n’ai pas vu le mec de Yumi ! ...

D'ailleurs.... Je hais la petite amie d'Ulrich ! Je ne la connais personnellement pas c'est sur, et je sais qu'on ne doit pas juger une personne ainsi mais... Faut pas me demander pourquoi, mais je la hais déjà... C'est comme ça... Je n'ai pas pu me faire une idée plus précise que la bimbo que j'avais déjà imaginé. Assez grande, brune... Et genre poupée barbie...

Il faut dire qu'avec les descriptions bizarres d'Ulrich, on a du mal à se faire une idée précise. Il a beau dire que ce n'en ai pas une de barbie-bimbo, mais moi, je connais les mecs de mon âge mieux qu'eux même ! Il ne me fera pas avaler ça ! Dès que t'as une grosse paire de seins, ça y est, c'est la fête sous la couette comme je le dis si bien! Bon, y'a des exceptions, c'est vrai .... M'enfin, ça reste rare quand même ! ...

Ça va que j'ai été bien gâtée par la nature moi à ce niveau... Enfin... Remarque, Yumi aussi quand même ! Bah oui, j’en sais quelque chose, vu que c’est moi qui m’occupe de choisir ses dessous ! Parce que franchement, si elle voulait draguer quelqu'un en arrivant ici, ou arriver à se caser convenablement, fallait bien qu'elle ait des belles fringues ! Et qu'elle se mette en valeur avec.

J'ai faillait crier en ne voyant que du noir et des cols roulés dans sa valise ! Bon, ok, je respecte ses goûts, mais il y a des limites quand même... Au moins un truc « coloré » sur ses fringues tous les jours ! Sinon, elle ressemblerait presque à une gothique si je n'étais pas intervenue... Et pis son visage... Elle est tellement jolie, faut qu'elle en profite ! J'ai réussi l'étape du maquillage d'ailleurs ! Ça a pas été gagné d'avance, je l'avoue, mais bon... Je suis une vraie tête de mule, et c'est moi qui gagne à chaque fois à ce jeu là...

Et pis, dans ce genre de situation, mon arme secrète, mais ça reste entre nous, c'est le chantage affectif... Ma mère dit que j'ai une bouille irrésistible... Et que je tiens ça d'elle aussi, mais bon... Ce n’est pas le plus important ! Mon arme me sert bien n'empêche, et souvent même... Mais ça ne marche pas avec Ulrich... Enfin, disons que j'essaye de ne pas m'en servir avec lui... Pas trop... Ce n’est pas fairplay...


Ce qui m'a vraiment bouleversée ce soir, c'est ses yeux brillants quand il parlait d'Elle. C'était... Bah vachement émouvant quoi... J'ai cru qu'il allait pleurer même, c'est dire à quel point il... Ce mec est vraiment amoureux, bordel, et j'espère juste que l'autre l'est aussi, parce que sinon je crois que je vais la .... Rah !

J'ai proposé mon aide pour la retrouver d'ailleurs, mais il m'a dit non, et que pour l'instant, il se débrouillait tout seul, mais que au cas où, c'était sympa de savoir qu'il pouvait compter sur moi... Et il était même trop craquant quand il me l'a dit...

Et maintenant, il est reparti dans son hôtel, où il a réservé, mais que pour une nuit pour l'instant. Je lui ai dit que j'avais une amie qui avait un appart et une chambre à lui proposer peut-être, mais il n'avait pas l'air super emballé pour la collocation. Je m'arrangerais bien avec les parents de mon ex, ils avaient l'appart de leur grande fille partie de la maison à mettre en location... On ne sait jamais...

M'enfin... Je m'ennuie moi. J'ai essayé de joindre les autres, mais sans succès. Le réseau ne doit pas passer là-bas. Pff... Sortie de mon... Pff... J'ai quand même hâte qu'ils rentrent... Ils me manquent plus que ce que je pensais. Surtout que j'ai trainé avec Ulrich toute la soirée, alors ça fait drôle d'être seule maintenant...

Je me retourne dans le lit, cherchant vainement le sommeil, mais une conclusion s'impose de suite. Impossible de dormir.


« Brrrrrrr... Brrrrrrrr... »


Hein ?! C'est mon portable qui vient de vibrer là ? Mon cœur fait un petit bond ! Ulrich ?! J'attrape le portable au vol, le faisant sauter d'une main à l'autre comme une jongleuse professionnelle... On voit que mes cours à l’école du cirque ont servit à quelque chose...


« Vous avez un nouveau message... »


Je saiiiiiiis !! ... Je crois que je suis au bord de l'hystérie là… Le message, vite le message.... Oh... Eumh... Non, ce n'est pas Ulrich, c'est juste... Manu...

Ce doit être une réponse à mes textos, enfin, j'espère, il faut bien que ce message contienne quelque chose d'intéressant après m'avoir enlevé un si bel espoir de soirée romantique...

Message, mon beau message, donne moi des nouvelles de mes amis perdus au fin fond de la forêt...


« Salut Kate, c'est moi ! Bon, logique c'est mon num', mais bon... Sinon, tout va bien, enfin tout... C'est une longue histoire... Je... Bon les autres vont bien, hein, j'ai réussi à rapprocher les Einstein pendant le trajet... »


Merde ! Ça, ça veut dire que Yumi... Oh, oh ! Le message continu, et je me concentre, avide d'explications.... Et j'avoue être bien déçue...


« .... Mais je crois que j'ai gaffé avec Yumi... Et je crois qu'elle m'en veut, elle me parle presque plus, et je ne sais pas trop pourquoi... Je te raconterais plus en détails demain, là, le réseau passe plus... Mais le plan « tentative de rapprochement et de création de lien pendant la sortie » est mort... Quelle idée de l'avoir baptisé comme ça aussi.... T'aurais pas pu trouver plus court ? Je rigole, t'énerve pas. Je t'aime la blonde ! Bisous ! »


La blonde ? … La blonde ?! ... Mais... Il n’a pas l'air si déçu que ça finalement... Hm... Qu'est-ce que c'est que cette embrouille ?!

Mon esprit cogite aussitôt, et je me mets à réfléchir à la possibilité du message codé... Hm ? ... Je réécoute Manu et son message, en boucle, persuadée qu'il cache un double sens dans ses phrases... Il faut dire qu'il y a de bons indices à ne pas négliger.

Manu ne m'appelle « La blonde » que quand il est de bonne humeur... Ça date de quand on était ensemble ce surnom, puis c'est resté... Mais c'est quand même rare...

Et pis « Je t'aime... » … Ok, c'est purement amical, je sais, m'enfin quand même... Qu'est-ce qu'il a bien pu se passer ? Ou plutôt, Yumi, qu'est-ce que tu lui as fait ? …

Je ne comprends plus rien là, elle m'a dit en aimer un autre il y a quelques heures seulement, et qu'il était tout pour elle et tout.... Mais c'est quoi encore ce bordel ?!! …

Je me laisse retomber sur l'oreiller paresseusement. Le sommeil arrive, Kate, il va te terrasser dans pas longtemps sans que tu n'ais obtenu de réponses... Hum ?! Oulà ! Quand je commence à me tutoyer, c'est que j'ai vraiment besoin de sommeil...

Mon portable tombe par terre avec un bruit sourd et dans ma tête un message s'impose de suite: « Rien à cirer boite de ferraille, tombe et crève !! Saleté d'appareil apporteur de problèmes ... » …

Puis cette imbécillité antique se remet à vibrer comme un malade...

Je me relève d'un bond, retrouvant de la vigueur et manquant d'en faire partager mon dos en le bloquant, me penche, rampant par terre à moitié en dehors du lit, et l'attrape avec un mélange d'enthousiasme et d'excitation... Toute ma bonne humeur m'est revenue d'un coup, adieu la fatigue et les tutoiements! Alors, alors ! ... Manu ?! Ou Ulrich ?!! …

En regardant le message s'afficher, je commence à haïr sérieusement mon opérateur téléphonique. Pourquoi est ce que je ne reçois ses messages pourris que quand j'en attends d'autres bien plus importants ?! Et que quand je m'emmer** ... Ennuie, il faut que je commence à changer de vocabulaire d'après les autres, alors autant commencer mentalement. Donc, quand je m'ennuie je...

Je crois que je commence vraiment à avoir sommeil... Hm... J'ai bien besoin d'un lit.... Ça tombe bien, il est juste à côté... Je me recouche... Tire la couverture... J'entends comme une abeille, un bourdonnement en fond sonore... Hum ? Quoi, encore ? ...

J'entrouvre les yeux. Le portable clignote discrètement... Un nouveau message ?.... Je devrais... Il faut que... Roh, demain, là je veux dormir... Merd... Credi!




.....
Point de vue: Ulrich
.....





Je n’arrive pas à dormir...


Pff.... Un tour à droite.... Pff.... Un tour à gauche... Sur le ventre. Le dos... J'essaye même de me mettre les fesses en l'air mais... Et merde ! Rien à faire !

J'ai beau essayer de me calmer, rien n'y fait, c'est horrible... Je n'arrive pas à dormir ! Je ne peux pas dormir ! …

Je pense à Yumi.


Je ne fais que penser à Yumi... Comme toujours depuis que je n'ai plus de nouvelles.

Depuis qu'elle a coupé les ponts, indirectement bien sur, et contre sa volonté j'espère, mais ça me tue à petit feu. J'en deviens dingue ! Carrément dingue ! Je sens que je vais péter un boulon, ce n’est pas possible. Si je ne la retrouve pas d'ici peu je... Je... Je vais devenir encore plus fou... J'ai besoin d'elle...

Je laisse échapper un soupir. J'ai eu des nouvelles par Kyoko il n'y a pas si longtemps que ça...

Je repense à notre dernière conversation, qui commence à dater... Yumi serait donc revenue en France d'après Kyoko, dans le Sud pour être précis. J'ai immédiatement quitté Kadic, et j'ai commencé par chercher au hasard, réussissant à grappiller quelques informations par le PC de mon père.

On trouve tout ce qu'on veut dessus. Des renseignements sur tout, principalement sur les entreprises rivales. J'ai donc cherché à « Ishiyama », ce qui a été relativement simple à trouver. Vain espoir néanmoins. Il n'y avait que leur adresse au Japon, pas celle de Yumi en France. J'ai ensuite su que les parents étaient restés là-bas, au Japon. Mon père n'est donc pas au courant du retour de Yumi « au pays ».

Mais il y a un truc qui me chipote mine de rien, c'est comment mon père a déniché leur numéro et leur adresse au Japon ? Ça ne me plait pas cette histoire, mais pas du tout... Il doit certainement avoir des espions à sa charge, et ça, c'est mauvais signe. Je n'aime pas savoir ça, ça ne me rends pas tranquille. J'ai d'ailleurs passé les dernières semaines à regarder derrière moi, vérifiant minutieusement si des gens me suivaient... Mais de ce que j'ai pu voir, non... Quoique j'ai eu quelques doutes. Il faut donc que je reste sur mes gardes pour l'instant.

C'est aussi pour ça que je n'ai pas tout dit à Kate. Mon nom encore, c'est vrai que ce n’était pas très prudent, mais bon, je me suis bien enregistré sous « Stern » au lycée donc, je ne vois pas l'intérêt de lui mentir. M'enfin, après tout, qu'est-ce que je craignais au fond ? Elle n'a fait aucune remarque spéciale là dessus. Pourtant, les Stern sont de plus en plus connus dans le pays. D'ailleurs, son nom, Dray, ça me dit quelque chose aussi. Si j'avais l'ordinateur de mon père, j'aurais sauté sur l'occasion pour faire une recherche et scanner les infos sur ses parents. Ils doivent forcément posséder une entreprise pour que leur nom ne me soit pas inconnu. Mais bon, je ne peux pas, donc on s'en passera. Et pis, j'ai d'autres préoccupations en tête après tout.

Coup de chance, après avoir eu mon info, je n'ai pas passé mon temps à farfouiller les quatre coins du Sud français. Et heureusement, parce que sinon j'y serais encore. Il se trouve que j'ai miraculeusement réussi, après avoir déniché l'adresse des parents de Yumi, à dégoter aussi leur numéro de téléphone. Fixe, d'accord. Mais c'était un bon début. J'espérais par dessus tout arriver à tomber sur Hiroki, et je dois dire qu'il s'est fait désirer le p'tit!

J'ai longtemps hésité, longtemps téléphoné, à l'aide de portables différents, ou de cabines téléphoniques différentes, pour ne pas me faire repérer par les parents Ishiyama, car eux seuls décrochaient le combiné. Mais, par un super coup de bol, enfin, par une super idée d'Odd, après être tombé de nouveau sur les parents, et en modifiant légèrement ma voix, je me suis fait passer pour un ami d'Hiroki et j'ai demandé à lui parler. Mr Ishiyama était méfiant, mais il a finalement passé le téléphone à son fils.

J'ai tout de suite dit à Hiroki de s'éloigner de lui le plus vite possible. Le pauvre a faillit crier en me reconnaissant, enfin, en reconnaissant ma voix au travers du combiné, et s'est exécuté d'office. Je crois même qu'il a faillit tomber. Je n'ai pas laissé passer ma chance de l'avoir enfin, et j'ai immédiatement demandé des nouvelles de Yumi. Et je dois dire aussi qu'il ne s'est pas fait prier pour me raconter, mais seulement après m'avoir rappelé de son téléphone portable personnel.

J'ai eu ensuite tous les renseignements que je souhaitais, et même plus, et pour finir, je lui ai fait promettre de ne rien dire à Yumi. Je voulais la retrouver, et lui faire la surprise. Et je voulais la voir, voir sa réaction, son sourire ou ses larmes, mais que tout soit par surprise.

Hiroki m'a dit que, de toute façon, il ne parlait que très occasionnellement à sa sœur maintenant. Et qu'elle lui manquait beaucoup.... Elle me manque beaucoup à moi aussi... Beaucoup plus que ce que je n'aurais cru en la quittant il y a plus de six mois maintenant.

Je me pensais plus fort, mais finalement, face à Yumi Ishiyama, je ne suis plus capable de rien. Que ce soit physiquement, psychologiquement, ou même spirituellement. Elle m'enlève tous mes moyens. Elle... Elle me manque quoi, bordel ! … Hein ? C'est moi qui viens de dire ça ? Bordel ?! Mais que....

Un sourire se dessine sur mon visage en y repensant... Oups ! Eumh... Ok, bon, ça, c'est de la faute à ma p'tite Kaytlee... Elle va m'entendre demain, c'est moi qui vous le dis !

Une soirée de passée avec elle, et pis, ça y est, je suis contaminé. Il faut dire qu'elle et son « Bordel », c'est toute une histoire, et puis on peut l'employer à toutes les sauces ce mot... Elle m'a vraiment contaminé cette fille. Avec sa bonne humeur, ses vannes pourries et son assurance à toutes épreuves... C'est une vraie Odd celle-là ! Mais une vraie à cent pour cent ! …

Tiens... En parlant d'Odd... J'attrape mon téléphone et compose le numéro de mon meilleur ami à toute vitesse. Trop tard. Je souris. Il m'a grillé, encore. Ce mec est télépathe, à distance même, c'est impossible. Le téléphone se met à vibrer avant même sur je n'appuie sur le bouton d'appel... « Odd, appel ». Le sourire fixé aux lèvres, je décroche.


« Salut vieux ! » Lance-t-il immédiatement, l'air tout content...


Enfin, avec une voix enjouée on va dire, ça correspond plus à la situation, vu qu'on est au téléphone et que je ne peux techniquement pas le voir... N'empêche, on croirait presque qu'il n'est pas plus de deux heures du matin, et surtout que lui, qui est un gros dormeur, est bel et bien réveillé à cette heure... Bizarre, bizarre... Moi qui me faisais une joie de le réveiller, ou de le déranger avec sa petite amie... Sadique ? Moi ? Meuh non voyons ! ...


« Salut Odd... Alors, ça va chez vous ? » Je demande, histoire de lancer la conversation....


« Bah, ouais, ça peut aller. Enfin... Julie m'a juste re-plaqué, c'est tout, mais bon... Elle reviendra ! Elles finissent toujours par revenir. Et ça, c'est sur, c'est parce que je suis irrésistible !! I-rré-sis-tible Ulrich ! Bon, je vis avec hein, tu sais, en attendant ce n’est pas simple... La bouffe et tout... C'est dur de gérer... C'est bien quand on a quelqu'un pour te dorloter... Dur, mais bon... N'empêche, tu l'aurais vue la Julie,, elle était vraiment en colère, complètement furax.... Pffou... Ce que c'est dur la vie... Et moi qui... »


« Euh, Odd ? En fait, euh... Je voulais plutôt dire: « Ça va tout le monde ? »... Pas spécialement parler de ton couple... » Je l'interromps, mi-gêné, mi-amusé. Alors là, lui... Quel... Odd. Aucun autre adjectif ne convient, ce mec est totalement unique. À part Kate peut-être. Il réplique d'ailleurs tout de suite, un peu agressif sur les bords, mais aussi, comme qui dirait un peu blasé.


« Quoi ? Si ça te vas pas je... * Soupir discret * Enfin... Je suppose par contre, que parler de ton couple, ça ne te gênera pas ? Je me trompe ? »


Je n'ai même pas le temps de « l'ouvrir » pour répondre, qu'il enchaine.


« Laisse, c'est compréhensible... »


Je n'arrive pas à déterminer s'il se moque de moi, ou s'il en a vraiment marre. Connaissant Odd, j'espère que la première solution est valable dans tous les cas de figures, même ce soir. Je décide donc de rester sur la défensive.


« Ben en fait, je me suis dit que tu n'appelais pas à plus de deux heures du mat' pour faire ton Caliméro avec moi... Enfin, tu pourrais mais... Enfin... C'est surtout que c'est l'heure où... »


« … Où Hiroki appelle, en règle générale, oui, je sais. Et il vient de m'appeler. Impossible de te joindre. Il voulait répondre à tes textos, à ce qu'il paraît tu le harcèle. C'est donc moi qui suis chargé de faire la commission et j'ai du lui promettre d'essayer de t'appeler dans les secondes qui suivent son coup de fil, et ce même s'il est deux heures du mat'.... Voir presque trois maintenant... » Finit-il en baillant longuement, comme pour appuyer sa remarque. Je m'empresse donc de le remercier.


« T'es génial Odd ! Merci vieux, je te revaudrais ça ! »


« De rien, de rien! Odd le magnifique est toujours prêt à rendre service à son prochain ! Mais si tu tiens tellement à me rendre service, ça serait possible de me trouver une petite amie fixe ? Ça m’arrangerait... » Conclut-il sur le ton de la plaisanterie.


Je réponds néanmoins le plus sérieusement du monde à sa mauvaise blague, ayant du mal à retenir un sourire... Hm... Une crinière blonde, des yeux verts emplis de malice, un caractère bien trempé accompagné de blagues à deux dollars qui font rire quand même, une excentricité forcée et légèrement dépassée... Ça se résume en deux mots... Un premier, « Bordel »... Et un deuxième, « Petite Amie Parfaite pour notre gros Don Juan attitré » … Bon, d'accord, ce n’est pas un mot, c'est une étiquette à lui coller dessus... À ma p'tite Kaytlee...


« Ben tu sais vieux, il se pourrait que je l'ai déjà trouvée, ta princesse... »







Le lendemain...



.....
Point de vue: Kaytleen
.....





Respire.....


Attention .....


La crise arrive .....


Elle..... P***** de Bordel de M **** !!!


Ulrich vient de m'inviter au restoooooooooo pour ce sooooiiiiiiiiiir !!! Yiiiiiiiiiiiiihhhaaaaaaaaaaaaaa !!!! .....


Voilà, la crise est passée.... Enfin, je crois....


J'arrive dans ma chambre en courant, entre dedans en trombe, et en claque la porte d'un coup sec, créant un vacarme surhumain tellement c'était violent... Puis je pousse un énorme cri de joie difficilement contenu. Et je me mets à sautiller sur place en hurlant des « Yes, de Yes, de Yes !! » et en lançant de temps en temps des « Merci mon Dieu !! » au ciel.

Hystérique, je suis hys-té-rique ! Totalement hystérique ! Et complètement hystérique ! A en devenir barge... Ah... À croire que c'est mon premier rencart avec un gars, c'est fou. N'empêche, que ce n’est pas n'importe quel gars...

Je m'affale sur le lit en repensant à la scène qui vient de se jouer... La tête de la Stacy quand Ulrich me l'a demandé tout à l'heure devant elle, d'ailleurs sur le coup, j'ai cru que c'était une blague pour la faire enrager la sal***... Mais non !

C'était pour de vrai, pour de vrai, pour de vraiiiii !! ...

Bon, calme ! On n’avance pas en étant excitée, alors... On se clame, Kate... Inspire, expire... Inspire, expire... Et on souffle un bon coup. Comme avec maman... M'enfin, après avec maman, ça nous calme pas forcément plus, et généralement, ça facilite même le passage de l'adrénaline avec nous, donc …

Je me relève d'un coup et retombe parfaitement droite sur mes jambes, pleine d'énergie à revendre. Alors !! Quand faut y aller, faut y aller !!... Comme avec maman je disais ?! Oh que oui, ça marche aussi bien ! Mais il n'y a pas de temps à perdre…

Je termine d'évacuer un surplus d'énergie gênant par quelques étirements de gym. Ça me détend, ça... Mieux que les exercices de Mam' … Enfin... Ce soir ça ne marche pas à ce que je vois... C'est la première fois que ça m'arrive. Mais en même temps, vu les circonstances... Il me faudrait des heures d'étirement et d' « Inspire, expire »... Je me calme donc deux minutes... Juste avant de me ré-exciter encore plus !

Tel un tourbillon dans la chambre, je vire de droite à gauche, allant jusqu'à chercher sous le lit ou au dessus de l'armoire. Quel bordel ! Il faut dire aussi que je ne suis pas ordonnée du tout. D'ailleurs Yumi m'aide souvent à ranger ce foutoir, elle est tellement gentille....

En parlant de Yumi... Elle ne va en revenir demain quand elle je vais lui raconter ma soirée avec Ulrich ! Si elle savait ce qu'elle a loupé bon dieu... Je m'imagine la scène, et les présentations, puis me sens sourire... Jusqu'à ce que je jette un malheureux coup d'œil au réveil qui n'est miraculeusement pas tombé de la table de chevet... Oh non !!

Je vais être en retard ! Alors alors, vite, préparation pour la douche. Rah, du calme Kaaate.... Efficacité, tu connais ?! Il faut que je sois pratique et efficace... Deux adjectifs qui ne me correspondent malheureusement pas. Bon, alors...


Peignoir, shampoing, gel de bain, gant de toilette, crème, masque x 2, pour les cheveux & le corps, mes sous-vêtements, mes affaires pour la soirée... Mes affaires !? … Mes affaires !!! Mais... Mais je vais mettre quoi, bordel ?! Rah ! Non ! Non, ce n’est pas vrai ! Dilemme, ce n’est pas possible !!

Je traverse la chambre à grands pas, ouvre l'armoire en faisant claquer les portes et commence à envoyer les affaires valser en l'air, à la recherche de la tenue parfaite, parfaitement adaptée à ce soir... Tout simplement parfaite quoi... Hum...

Ça ? J'extirpe du tas de fringues ma robe noire magnifiquement échancrée sur le côté gauche.. Hm... Ça, avec mes escarpins? … Rah! Non ! J'aurais l'air de m'être trop pomponnée pour l'occasion... Hm ? Et avec d'autres chaussures ? …

Je les passe toutes en revue... Non ! Je jette la robe loin derrière moi et pars à la recherche d'autre chose.... C'est pas possible.... Je ne vais quand même pas y aller en jogging ?!! Roalala...



.....
Point de vue: Yumi
.....




Quel satané de voyage éprouvant !! Je suis bien contente d'être rentrée, et avec de l'avance en plus ! Il se trouve que pendant l'excursion, notre chère Mme Lejeune s'est blessée à la cheville, m'enfin, c'est rien de grave, mais il n'empêche que ça a raccourcit la durée du séjour... Et merci mon Dieu ! On est presque repartit illico presto, et c'est tant mieux j'ai envie de dire.

J'ai besoin de calme et de Kate. Bon, ces deux mots ne vont pas forcément ensemble, mais j'ai besoin de ces deux choses là... Manu est de plus en plus insistant, et j'en ai marre. J'ai beau essayer de lui faire enregistrer l'info sur le disque dur, l'évidence même qu'on en peut être ensemble, il ne change pas d'avis et continu de nier chacune de mes affirmations, une à une, patiemment, sans sourire... Et en essayant de me voler des baisers par-ci par-là... Ce qu'il peut être borné quand même !

Je donnerais tout pour voir Ulrich une petite seconde, tout... Juste une petite seconde... Ce n’est pas trop demander, si ? En attendant, vu que je ne peux pas, je vais me contenter de ma p'tite pile électrique comme lot de consolation pour ce soir... Un sourire se colle à mon visage tandis que je grimpe quatre à quatre les marches de l'escalier qui mène au dortoir des filles...

J'ai hâte de retrouver Kate, j'espère pouvoir passer une soirée tranquille avec elle, à bavarder un peu et pouvoir lui expliquer ce que j'ai sur le cœur. Je pense qu'elle m'écoutera, et j'ai besoin qu'on m'écoute, mais surtout qu'on me comprenne. Je compte aussi sur elle pour aller éclaircir les idées à Manu et lui faire reprendre raison. Parce que là, moi, je sature...

Je pousse la porte de la chambre de Kate, et accessoirement la mienne quelques fois, quand j'ai envie de dormir au lycée... Et là... Stupeur... Je me fixe, choquée par la scène qui se déroule sous mes yeux.. Que... Non mais... C'est quoi ce bordel ?! Je... Dites-moi que je rêve ? Qu'est-ce que.. Mais qu'est-ce qu'il …

Alala ! La chambre est complètement sans dessus dessous, et les fringues de la miss, je n'en parle même pas. Éparpillée à droite à gauche, certaines se sont même accrochées aux cadres sur les murs... Je soupire... Qu'est-ce qu'il s'est encore passé ici ?! Y'a eu une tornade ou quoi ?!

J'en suis à me demander les raisons et les causes de ce désastre quand la porte s'ouvre sur une Kaytleen encore trempée, sortant de sa douche, et fraichement enroulée dans une serviette de bain. Wouah ! …

Elle se plante devant moi et ouvre de grands yeux en me voyant en plein milieu de la pièce. Puis, avant que je n’aie eu le temps de poser une question ou même d'entrouvrir la bouche, ses yeux se posent sur le réveil de la table de chevet. Et je comprends. De suite ! J'esquisse un sourire et lève les mains en signe de protestation sur sa bouche qui s'ouvre déjà pour se défendre.


« Me dis rien, t'as un rencart de prévu, j'ai vu juste ? »


Elle sourit, et je crois ne l'avoir jamais vue aussi hystérique. Elle a l'air heureuse, et c'est tant mieux... Je me demande bien pourquoi d'ailleurs... J'espère juste que ce n'est pas son abrutit d'ex petit ami qui lui a refait une demande et qu'elle a accepté... Parce qu'il ne vaut pas la peine qu'elle revienne vers lui, même si elle l'aimait... Enfin, je saurais ça plus tard. Je la coupe une nouvelle fois avant qu'elle n'ouvre la bouche. Ce qui l'exaspère un peu sur les bords...


« Je t'expliquerais pour la sortie, et tu m'expliqueras pour ton rencart... Mais d'abord, je vais à la douche... »


Elle sourit finalement et me lève le pouce pour me signifier qu'elle est d'accord avec ma proposition. Eh beh, pour une fois qu'elle n'insiste pas, wouah ! … Elle lance ensuite un regard en biais à l'heure qui tourne et se jette sur le tas de fringues disposé en vrac sur le lit. Oulà ! Pressée ?! Ça a en bien l'air... Désireuse de ne pas la gêner, je prépare vite quelques affaires de toilette et sors discrètement.... Direction une bonne douche bien chaude, ça va me détendre. Et pis, tant pis pour ce soir j'ai envie de dire. Il faut bien que la miss s'amuse aussi, non ? ....




..........




« Rah mais ce n’est pas possible !! Me dit pas qu'il m'a posé un lapin, ce n’est pas vrai ?! Mais, mais ... Bordel, mais qu’est ce que j'ai été conne de croire à son invitation !! ... »


Je soupire discrètement et étouffe un vilain juron entre mes dents. Je viens - à peine - de sortir de la douche et déjà Kate commence à râler. Elle est prête depuis plus dix minutes à ce qu’elle dit, mais il semblerait que son chevalier servant soit quelque peu en retard. Fallait que ça m’arrive ça aussi ! Je n'arrête pas de lui répéter que ce n'est pas grave, et qu'il a du avoir un empêchement, ou quelque chose qui lui vaut ses quelques minutes de retard, mais rien n'y fait, elle est carrément au bord de la crise de nerfs. Et il vaut mieux la laisser se vider, elle ira mieux dans quelques minutes, quand elle sera plus calme, et quand elle aura mieux réfléchit... Mais ce n'est pas gagné pour le moment...


« Mais quelle conne, quelle conne, quelle conne !! »


Oulà ! Voyant qu'elle est à deux doigts de se taper la tête contre le mur à cause des nerfs, j'interviens, même si je ne suis qu'en sous-vêtements – la galère -, et l'en empêche. Je n'ai pas peur qu'elle se fasse mal, elle n'y serait pas allé fort, elle sait qu'elle a une coiffure à garder en place pour sa soirée après tout, mais bon... On ne sait jamais. Kate est toujours comme ça, elle passe d'un extrême à l'autre, elle a un peu un caractère de petite fille gâtée, mais ça lui va bien... Je la calme doucement, du moins, je fais de mon mieux, et essaye de la faire asseoir sur le lit... Peine perdue...

J'en suis à deux doigts de saturer, et je commence vraiment à en avoir marre quand deux coups se font entendre à la porte. Deux petits coups brefs. Qui me font penser à ceux de … Je secoue la tête pour virer cette pensée stupide de mon esprit, encore choquée par ma réaction. Ulrich ici ? Faudrait vraiment que j’arrête de rêver... Kate se redresse d'un coup, me poussant sur le côté sans le faire exprès - la délicatesse, c’est son fort ! -, se passe la main dans les cheveux pour les lisser et va ouvrir la porte d'un grand geste théâtral. Je n'ai que le temps de pousser un petit cri de surprise et de rabattre vivement la serviette sur moi en découvrant un homme inconnu face à Kate. Il est en contre jour, et je ne distingue pas bien son visage. Mais je suis néanmoins complètement furieuse ! Contre lui, et contre Kate ! Non mais franchement ! Je me mets donc à hurler sur ma camarade de chambre qui ne réalise son erreur que trop tard. « Oups ! » Lâche-t-elle, ce qui ne fait que m’enflammer davantage. Debout et furieuse, je l'assassine du regard.


« Oups ?! C’est tout ce que t’as à me dire ?! Non mais enfin Kate !?! Ça va pas ou quoi bordel de m**** ?!?! Je sais que t'as envie de le voir ce mec, mais lui, ce n’est pas la peine qu'il me voit en petite tenue !! Je te laisserais la chambre après, mais merde ! Faites gaffe un peu, c'est... Je ... Et puis.... »


Ma voix diminue progressivement. Le gars vient de s'avancer dans la chambre et son visage est maintenant éclairé par la fenêtre derrière moi. Ses yeux sont agrandis par la surprise. Les miens aussi je pense. Mon cœur s'arrête, en suspens. On croirait entendre le long biiiiiiiiiiiip qui signifie l'arrêt du cœur sur un électrocardiogramme. Puis il repart doucement, j'ai encore du mal à réaliser qui est en face de moi. Boum boum... Boum boum... Boum boum... Longs battements, lents, au ralentit... J'ai l'impression que les battements résonnent dans la pièce et que tout le monde n'entend que mon cœur qui bat doucement dans sa cage thoracique... L'inconnu bouge encore. Un petit pas vers moi. Hésitant. Le battement s'accélère d'un coup, passant de presque 0 à 100 000 km/h. J’halète, en grand manque d'air. C’est moi où il fait de plus en plus chaud dans cette maudite chambre ? Ma gorge est sèche, aride ; ma langue pâteuse et embourbée. Je suis sous le choc. Le jeune homme s'avance encore et tend sa main vers moi, comme une irrésistible invitation. Je ne bouge pas, je suis paralysée. Pourtant, j'ai tellement envie de céder à la tentation, oh oui, mais j'ai aussi trop peur... Trop peur d’une autre illusion, comme ç’a déjà été le cas. J'ai les oreilles qui bourdonnent, et je me sens perdre contact avec la réalité. Puis je vois le gars qui entrain d’articuler quelque chose et je lis sur ses lèvres plus que je ne l'entends prononcer mon prénom...


« Yumi... »


Je ferme les yeux, savoure l'instant. Un petit sourire nait sur mes lèvres. Depuis combien de temps je n'ai pas rêvé de réentendre cette voix prononcer mon prénom ? Ça fait trop longtemps en tout cas. « Je t'aime Yu' … ». C’est cette voix, sa voix... Je ferme les yeux encore plus fort, perds mon sourire, et tends ma main à l'aveuglette devant moi. Je ne peux pas, j’ai trop peur. Quelques secondes après, je sens une autre main la prendre. Je ressens comme un « coup de jus » dans les doigts quand je touche cette peau à la fois si douce et si chaude... Le contact... Ce contact qui m'avait tant manqué... Je replonge dans les souvenirs et sans m'en rendre compte, entrelace mes doigts avec ceux de « l'inconnu ». Puis je serre fort, fort. Mes jointures doivent être blanches sous l'effort que je fournis. Puis j'ouvre les yeux doucement, et reviens à la réalité. J'ai tout de même un peu peur que ce ne soit qu'un rêve - encore un rêve - et pas la réalité. Pourtant, une voix au fond de moi me dit que le contact est trop réel pour être faux, et je la crois. Je la crois plus que toute autre pensée au monde. J'ouvre donc les yeux, croise ce regard marron chocolat que j'aime tant et me plonge dedans. Les yeux dans les yeux. Duel marron chocolat et noir.


« Ulrich... »


Je ne m'entends pas parler, mais je sais que je parle. Je ne peux que parler. Et je n'ai que ça à dire. Mais ça, ça représente tellement pour moi, pour nous. Il sourit franchement, touché, et ma vision se trouble soudainement. Je me fige; ne comprends pas. Puis je réalise soudain que si ma vision est troublée à ce point, c'est parce que des larmes coulent sur mes joues, ou que autrement dit, je pleure. Et je m'en rends compte quand l'autre main d'Ulrich, celle qui ne serre pas la mienne, vient les essuyer doucement en caressant mes pommettes avec ses pouces. Cette petite caresse fait redoubler le flot de larmes salées qui se déversent sur ma peau. Je constate néanmoins qu'il a les larmes aux yeux lui aussi et je vais donc lui rendre sa caresse. Je n'arrive pas à croire que je le touche de nouveau. Je rêve... Je rêve !


Il m'attire tout contre lui d’un coup. L'odeur. Son odeur à lui. J'en suis toute retournée... Je rêve ? Franchement, je n’en sais plus rien … Je me laisse aller, et cale ma tête dans son cou comme au bon vieux temps, respirant un bon coup en m'emplissant les poumons de ce parfum masculin si délicieux. Et je pleure. Je pleure pour un amour retrouvé. Je pleure parce que j'aime Ulrich, qu'il est là, et que tout ira mieux. Je pleure parce que je suis heureuse, c'est tout... La voix d'Ulrich chuchote une phrase à mon oreille. La phrase que j'ai tant de fois rêver d'entendre depuis mon départ.


« Je t'avais promis que je te retrouverais princesse... Et j'ai toujours tenu mes promesses avec toi... Je suis là … »


Je suis là...

Il est là … Je pleure encore. Encore et toujours. Encore plus. C’est sans doute con, mais c’est comme ça. Par habitude, je me laisse aller. Enfin, par habitude. L'habitude de la dernière fois....

Puis une voix me sort du rêve dans lequel je me suis plongée... Une voix que je n'arrive pas à identifier. Une voix qui finit par se clarifier. Une voix féminine qui m'appelle, et qui me dit de revenir sur Terre.

« Yumi ? … Yumi... »








Désolée si le chap vous a parut trop " compact ", et s'il y en a que ça a gêné dites le, j'éditerais Wink

Bisous.

Léana.

_________________
Mes textes :

Les non-dits
Le temps d'une seconde
Un perce-neige
Plan de drague

« And when I'm not with you, I know that it's true, that I'd rather, be anywhere but here without you.. »

http://imageshack.us/a/img834/3130/ngim.png
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
DimIIy MessagePosté le: Dim 05 Juin 2011 11:02   Sujet du message: Répondre en citant  
[Kongre]


Inscrit le: 23 Oct 2009
Messages: 1044
Localisation: Dans mon lit , en train de manger des kinder Bueno !
Léaaaanaa ! Sa fait longtemps !!

Mdrr venons au faite !

Sa y'est c'est la retrouvailles de mes deux K-soc préféré * Léana sort le bazooka* et oh ! j'ai dis MES ! C'est un terme affectif non mais ! Sa veut dire que je les aimes !

Moi je sens la grosse entourloupe ! Pourquoi ?

Ulrich qui retrouve Yumi ok !
Il n'a pas eu de problème pendant le trajet ...Ok
Mais là sa en devient presque trop facile !
Je suis sûr que Mr Stern est à la recherche se son fils !
Si il a une once d'intelligence , à mon avis , il a du comprendre qu'Ulrich est parti rejoindre sa petite amie !
Et là il l'envoie les flic le chercher !

Kate qui tombe amoureuse d'Ulrich ? Aie ! En plus elle assiste à ce spectacle ! J'espere que tu ne va pas la faire pleurer (en faite si c'est marrant ! )

*C'est pas grave tonton Ulrich va te présenter ton Prince charmant ! *
Spoiler


Mdr en tout cas je suis impatiente pour leur rencontre !!!

En tout cas tu écrit toujours aussi bien ! Les pensée des personnages sont vraiment drôle !
Bref garde ce style !! Y'a vraiment rien à dire !

Bisous !

_________________
http://imageshack.us/a/img521/7369/signaturedimiiy.png


Merci me98 !!

Texte by me : Disparition (2eme version de préférence )


Dernière édition par DimIIy le Lun 06 Juin 2011 12:10; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
 
Odd10 MessagePosté le: Dim 05 Juin 2011 15:18   Sujet du message: Répondre en citant  
[Frelion]


Inscrit le: 14 Avr 2010
Messages: 54
Une grande réussite !!! un grand récit !!!!
J'ai adoré !! Tu as su jouer sur un élément de pression, qui est de savoir si Yumi allait surprendre Kaythleen et Ulrich ensemble et cet élément faisait un poid dans l'atmosphère .

De nombreuses suppositions naissent, a savoir si les rapport de Kaythleen avec Yumi vont devenir conflictuel a cause de la jalousie et de la convoitise pour Ulrich .
Savoir aussi si Ulrich ,de part son arrivée ,va provoquer une sorte de modification sur l'état d'esprit du groupe de Kaythleen .

Ces éléments très bien ficellé sont entre tes mains expertes et je suis ravis de savoir que ma soif de suite sera étanché ^^

Avec toute mon admiration,

Ton soutiendeur
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
k-ly MessagePosté le: Dim 05 Juin 2011 19:11   Sujet du message: Répondre en citant  
[Blok]


Inscrit le: 16 Avr 2011
Messages: 137
Localisation: Dans les bras de Willy-chou <3
Je suivais ta première fiction quand j'ai vu que tu préférais celle-là ... Je vais voir et là Oh merveille! je tombe sur cette fiction magnique!!

Les six premiers chapitres sont tous simplement Magnifiques Fantastiques Merveilleux !!!Avec des majuscules amplement mériter !!! A en pleurer !!! Sérieux !! C'était quasi magique !!! Bon c'est vrai que les adieux ... Oups pardon les "au revoir" de Ulrich et Yumi étaient un peu long mais c'était pour le plus grand bonheur de tes lecteurs (et surtout de moi ... Mr. Green)

Le 7e chapitre m'a un peu embrouiller je dois dire, mais ça va mieux quand on lit la suite ! Très bonne idée le coup de Odd en féminin ! Et très bien décris en plus !!

Chapitre 9 : Grandiose !! Le coup du "cousin" mais c'était juste magnifique !! Et j'étais sûre que c'était Ulrich le cousin !!! Pour Manu je ne dirai rien ça va m'énerver ...

Et les retrouvailles sont trop belle ! La pauvre Kate qui ne comprend rien !!

Bref une fiction grandiose !! Et maintenant séance réclamation: La suite La suite !!

_________________
On m'a offert un bout d'histoire où j'ai marché du côté chance.
http://img809.imageshack.us/img809/8757/banbt.gif
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Montrer les messages depuis:   

Forum Code Lyoko | CodeLyoko.Fr Index du Forum -> Vos Créations -> Fanfictions Code Lyoko Page 4 sur 5
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5  Suivante

Poster un nouveau sujet
 Réponse rapide  
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
Répondre au sujet



Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure

Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum




Powered by phpBB Lyoko Edition © 2001, 2007 phpBB Group & CodeLyoko.Fr Coding Dream Team - Traduction par : phpBB-fr.com
 
nauticalArea theme by Arnold & CyberjujuM
 
Page générée en : 0.1301s (PHP: 75% - SQL: 25%) - Requêtes SQL effectuées : 20