CodeLyoko.Fr
 
 Dernières news  
[Site] IFSCL 3.5.0 sortie
[Site] 10 ans plus tard... Les scripts ...
[IFSCL] IFSCL 3.5.0: Trailer
[Site] Le point sur les fangames!
[IFSCL] IFSCL 3.4.0: Sortie!
[Code Lyoko] Code Lyoko sur Youtube et...
[IFSCL] IFSCL 3.4.0: Trailer
[Code Lyoko] Un Youtubeur vous offre u...
[Code Lyoko] La Renaissance de l'île S...
[IFSCL] IFSCL : 7 ans déjà !
 
 Derniers topics  
Comment relancer CL a notre niveau
[Jeu PC] Sortie IFSCL 3.5.0
Questionnaire
Nouveaux Membres : Présentez-vous !!!
[Fanfic] Oblitération
[Fanfic] Le plus puissant des liens
[Fanfic] Le futur nous appartient
[Fanfic] Trepalium, Familia, Patriam
[Fanfic] Code Alpha 1.0 - 25 ans plus...
[Fanfic] Bouffon du Roi
 
     
 Accueil | Règles du forum News | FAQ | Rechercher | Liste des Membres | Groupes d'utilisateurs | T'chat | Retour au site 
  Bienvenue, Invité ! (Connexion | S'enregistrer)
  Nom d'utilisateur:   Mot de passe:   
 

[Fanfic] Bataille pour l'espoir [Terminée].

Forum Code Lyoko | CodeLyoko.Fr Index du Forum -> Vos Créations -> Fanfictions Code Lyoko


Page 14 sur 14

Aller à la page : Précédente  1, 2, 3 ... 12, 13, 14





Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet


Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant 
 Auteur Message
Robin2553 MessagePosté le: Ven 18 Juil 2014 17:38   Sujet du message: Répondre en citant  
[Blok]


Inscrit le: 27 Aoû 2008
Messages: 128
Localisation: Sur une hyper-surface que l'on appelle présent.
Alors qu’il s’apprêtait à s’en retourner à ses activités Robin2253 capta un autre signal. C’était Tyker et le pauvre s’était visiblement perdu. Balançant sa machette sur un épouvantail à l’effigie de Robin2553, il faisait triste à voir…

Ok, je commence à en avoir marre de ce pseudo lynchage sur base de néant quantique aussi vais-je être expéditif.

Citation:
Et justement, je vois Robin 2553 faire un discours de rébellion debout sur les restes du reboot d'IK devant une ribambelles de chaises... vides.


Dans le jargon on appelle ça un épouvantail mon chère Tyker. Construire une image fallacieuse de l’opposant pour ensuite le discrédité tout aussi fallacieusement. Aussi vais-je être clair : Il n’a jamais été question de rébellion contre qui que ce soit, de prouver mon génie de faire un caca nerveux ou quoi que ce soit que ton imagination fertile ait pu créer de toute pièce. Toute mes réponses étaient polies, civilisées, sans aucunes prétentions superflues autres que du second degré et jamais plus critique où acerbe que celle de mes détracteurs. Aussi te prierais-je gentiment de m’indiquer clairement en quoi mes discours sont ceux d’un rebelle, en quoi est-ce en caca nerveux que de vouloir clarifier une situation ou de répondre à un troll par un troll et en quoi est-ce mal de déconstruire une fanfic quand on admet clairement en avant-propos que l’on peut avoir tort (si si, c’est marqué blanc sur bleu, je te jure. Peut-être l’aurais-tu vu si tu n’avais pas été occupé à bâtir un épouvantail). Car c’est très curieux. Cela fait déjà deux fois que je demande qu’on me cite des exemples de mes soit disant conduites abusives et à chaque fois l’interlocuteur à jouer au abonné absent sur ce point.

Car pour discréditer quelqu’un Tyker, apprend le, il faut un peu plus que des accusations sans fondements. Moi, je sais que mes attentions ne sont en rien malignes.

Aussi vais-je allégrement te sortir que je ne fais que commenter une fic au même titre que n'importe quel membre du forum. Car c’est la simple et pur vérité et que seul quelqu’un se berçant d’illusion pourrait penser le contraire. (Ce qui dans un sens va bien avec ton personnage complètement déconnecté de la réalité de son monde.)

Citation:
« La déconstruction » (facepalm), un truc qui est clairement un reflet parfait de l’hypocrisie humaine.


Oui, je te pris de développer, en quoi ce terme serait-il mauvais ? Ah non que suis-je bête, je ne suis qu’un épouvantail à tes yeux. Mes mots on le sens que tu veux bien leur donné. À bas la sémantique et la philosophie donc ! Changez le sens des mots, renversez les définitions établis et vous obtenez l’anarchie argumentative.

Citation:
Tu ne retiens que les mauvais points, je dis pas que c'est mal de retenir les mauvais points d'une fiction, je dis seulement que retenir que ça, c'est presque nier le fait qu'il y est un super boulot derrière. Et ça, c'est le comportement de ceux qui sont jamais contents, des idiots qui polluent le web en se plaignant sans arrêt que : « ça aurait pu être mieux ».


http://img1.wikia.nocookie.net/__cb20130217001558/dragonball/images/6/64/Implied-facepalm1.jpg


Ceci mon chère Tyker est un avant-propos. Comme son nom l’indique (je sais que tu as quelques difficulté avec les définitions), tu es censé le lire avant le propos. Et oh ! que voyons-nous ? Une foule de compliment reconnaissant sans l’ombre d’un doute que Bataille pour l’Espoir est une excellente fanfic et que ma déconstruction n’y changera rien. J’y ai même ajouté quelques lignes sur le fait que ce que je m’apprêtais à faire était du chipotage, le tout avec un lien vers une vidéo expliquant en détails ce qu’est le chipotage en fiction et pourquoi il devrais être vu, non pas comme une critique acerbe, mais un moyen amusant de se divertir tout en améliorant la qualité des fictions.

Par Lain, on dirait presque que ce passage a était écrit exprès pour toi. Si j’avais encore envie de faire l’autodérision je mettrais probablement ça sur le compte de mon omniscience imaginaire. Mais là je ferais juste une corrélation entre ceci est le fait que tu n’as manifestement pas cherché plus loin que les affirmations d’Icer pour me qualifier d’Iratekillah.

Citation:
Tu nous a déjà fait 400 fois le coup du troll que les autres ne comprennent pas et prennent mal. Ça commence à faire beaucoup tu trouve pas ? Les blagues les plus courtes sont les meilleurs comme on dit, et toi tu continue depuis des semaines à jouer les idiots. C'est vraiment désespérant mec. Et à la fin, la blague devient une chiure, et le blagueur un emmerdeur. Parce que oui, en gros c'est ça que tu fais, tu emmerdes le monde avec tes blagues chiantes et répétitives. La première fois, je m'en fichais, les autres fois, je trouvais ça lourd, désolé mais franchement t'exagère.


Ne fait pas semblant de m’avoir lu dans le détail, cela nous facilitera la vie à tous les deux crois-moi. De plus il semblerait que ta calculatrice est quelque peu déréglée. Le « coup du troll que personne ne comprend » cela ne fait que deux fois pour moi. Ma réponse à Pikamaniaque inclut, le premier étant bien sûr le commentaire d’Icer au carpe qui m’avait laissé dans la totale incrédulité et auquel je me suis empressé de répondre le plus poliment possible afin de clarifier la situation. Je pensais alors avoir régler la situation, mais il semblerait que non. Tu m’excuseras donc de n’avoir su lire vos avertissements invisibles.

Citation:
Tout ce que tu qualifie de « troll » ou de « blague » est dur à avaler vu la façon dont tu t'y prends et tes antécédents, tu en conviendra que tout ceci est peu crédible.


Encore une fois, quels antécédents ? Et en quoi ma méthode est mauvaise ? Explique au lieu d’affirmer veux-tu bien, je ne peux corriger ma conduite si vous ne m’expliquait pas en quoi elle est mauvaise.

Citation:
De mon point de vue, tu as fait exprès de t'en prendre à la fic de Pika pour que celui-ci te réponde et que tu puisses le faire passer pour un con en disant « c'était juste une blague ».
J'imagine que tu as fait ça pour « remporter » une victoire contre les référents alors que techniquement, tu ne fais que te ridiculiser depuis le début de ta déconstruction.


Et bien ton point de vue est erroné Tyker (ce qui n’est pas vraiment surprenant au vu de ses fondements inexistants…), il semblerait que l’extrapolation ne soit pas un don donné à tout le monde, et c’est vraiment dommage.

Citation:
Tu prétends que du second degré devrait être pardonné parce que c'en est ? Je ne suis pas d'accord, encore moins venant de quelqu'un qui justifie la moindre de ses conneries par cela. Les seconds degrés, il y a des limites à respecter, et toi tu t'en sers bien trop pour que cela passe pour du second degré.
Laisse moi te poser une question : Est-ce que c'est normal de faire une blague à quelqu'un que l'on ne connais pas ? Bien sûr que non, tu ne vas pas arrêter quelqu'un dans la rue pour lui faire une blague ? En somme, je te conseillerais de garder tes blagues pour toi ou tes amis, Pika n'est pas un de tes amis, et il est donc logique qu'il est suspecté autre chose qu'une blague dans tes propos. De plus, Pika est quelqu'un d'assez sérieux, et juge (à juste titre) qu'il y a certains sujets avec lesquelles on ne plaisante pas. Think about it.


Je suis tout à fait d’accord Tyker, dans le second degré il y a des limites à respecter. L’attaque gratuite à la personne ne sera ainsi pas tolérer, sauf en cas d’autodérision.
Pour le reste de ton argument celui-ci est fallacieux et tiens du sophisme. Deux situations incomparables sont comparé dans ce qui est je suppose censé être une leçon de vie. Mais le fait est que j’ai le droit de parodier le texte que je veux sans subir les remontrances de qui que ce soit. Où voudrais-tu que ce blogueur soit censuré car il ose rire de ta franchise fétiche ? De plus, la réciprocité de la justice s’applique à chacun, aussi ton système totalitaire me donnerais le droit de me plaindre excessivement de tout troll contre ma personne, ce que je ne ferais bien sûr pas car contrairement à certain je tolère, mieux, accueil la parodie de mes œuvres à bras ouverts.

Citation:
Je te trouve sacrément gonflé de dire que tu veux aidé Pika en faisant cela, sa fic est terminé depuis longtemps déjà. Et malgré ses défauts certains, elle est dans les perles du net. De plus, Pika a écrit ces chapitres-là lorsqu'il avait douze ou treize ans, et il reconnaît lui-même que le début est mauvais. De ces faits, tu ne l'aide pas du tout, tu t'en moques à la limite. Un bon conseil, concentre toi sur ton propre travail si tu es si doué que cela. Au moins tu en tirera profit.


Oh, mais crois-moi, la fin n’est pas en reste non plus et celle-là est plus récente. De plus, n’étant pas omniscient et ne pouvant donc connaître le degré de maturité et de connaissance acquis par Pikamaniaque je me vois obliger de tout déconstruire. Bien évidemment, si les défauts que je pointe son déjà connus par l’auteur cela ne devrais pas poser problème, non ?

Citation:
Non mais écoutez-le celui-làMr. Green , Alors comme ça on ne peut pas faire une bonne fic si il y a des clichés ? Mais qui t'as appris cela voyons ?Mr. Green
Même dans l’Échiquier il y a des clichés certains, est-ce que ça nous empêche de la lire ou de dire que c'est une excellente fic ? Bien sûr que non. La présence même de clichés n'est pas un défaut, du moment que la fic n'en est pas remplie à ras bord ce n'est pas dérangeant.


Et c’est précisément ici que nous nous rendons compte que Tyker a des problèmes dans la lecture. Où ai-je donc dit qu’une bonne fic était impossible à réaliser avec des clichés ? Allez, je suis gentil Mr. Green je te donne directement la réponse : nulle part, faudrait vraiment que tu contrôle ton imagination Tyker, c’est pas rien des hallucinations.

D’ailleurs, pour en finir définitivement avec cette argument fallacieux je te citerais un certain anime ayant adopté certain des pires cliché de l’animation japonaise pour la construction de son personnage principal : Serial Experiments Lain, et ais-je réellement besoin de te donner mon avis dessus ?

Citation:
Fait un peu attention à ce que tu baragouines, Pika reconnaît ses erreurs, et ne s'offusque pas pour ça. C'est la façon dont tu présentes ainsi que tes « blagues » comme tu les appelles qui l'agace. Ta dernière phrase passe limite pour du foutage de gueule. Tu dis que ton but est de montrer que Bataille pour l'espoir est une bonne fic (ce qui soit dit en passant est inutile car il suffit de la lire pour s'en rendre compte), pourtant, tu ne fais que souligner les défauts de la fic tout en parodiant les passages sérieux. Le seul truc qui justifie ce que tu dis est que tu répète plusieurs fois que c'est une très bonne fic.


Tu veux dire que quand il tente de m’humilier et me montre la porte il n’est pas offusqué ? Dis donc, je n’aimerais pas voir comment il réagirait s’il était vraiment offusqué Mr. Green Moi j'ai appris qu'il valait mieux tenter de discuter calmement avant de monter sur ses grands chevaux. Une sagesse qui je crains n'est pas partagé par tout le monde.

Citation:
Tout ça pour te dire que tes blagues ne font rire que toi, et que visiblement même si Pika te réponds tu tiens à continuer. Si tu veux vraiment continuer, fais-le en un seul post et fais un vrai com' avec tout ce que tu retiens, que ce soit bien ou pas, ça évitera que cette mascarade dure trop longtemps.
En attendant, si tu es si malin, je te conseilles d'aller appliquer ta déconstruction à toi-même. Il y a tellement plus de points qui méritent d'être remis en cause là-bas qu'ici. Tu sors aussi que tu es trop flemmard pour faire un commentaire complet, mais pourtant c'est très simple. Tu n'as qu'à ouvrir une page word, écrire ton com', et le continuer demain si jamais t'en as marre, c'est simple non ?Mr. Green
Je conclurais en disant que si jamais c'était vraiment une blague, le bon sens t'aurais encourager à lui répondre en privé. Mais pourtant, tu t'acharnes à le faire sur le topic de sa fic en faisant du mieux que tu peux pour le faire passer pour un imbécile. Ne viens pas me faire croire que ton but n'est pas de le ridiculiser. Il vaudrait mieux pour toi que tu prennes quelques vacances pour réfléchir à ceci :
Une blague basé sur la moquerie (oui oui, tu auras beau me dire que ce n'était pas ton intention c'est exactement ce que t'es en train de faire) peut irrémédiablement conduire à une mauvaise réaction de la part de celui qui en était la cible.

Pour finir, je dirais qu'au vu de ta réponse et de la façon dont tu lui parles, j'ai plus tendance à penser que tu l'as provoqué exprès pour ensuite le « ridiculiser » en publique afin de t'octroyer une « victoire » contre le pôle fiction et un peu de satisfaction personnel depuis tes revers contre Icer. M'est avis que j'espère que je me trompe étant donné que je pourrais qualifier ce comportement de celui d'un gamin immature et revanchard.


Wouah, wrong on so many levels. Faissont donc une liste, ce sera plus simple Mr. Green

    -Je précise dans l’avant-propos pourquoi je le fait en plusieurs poste, tu devrais lire cette partie de mes posts tu sait…

    - Pourquoi ne fais-tu donc pas cette déconstruction toi-même Tyker ? Tu sembles si bien renseigner sur le sujet Mr. Green

    -Mais je lui ai déjà envoyé un MP précisant clairement mes attentions. Sans réponse, dommage, ça aurait peut-être permis d’éviter ce bordel. D'ailleurs, pourquoi n'as tu pas appliqué ce conseil plein de sagesse pour toi même en me MP ? Faites ce que je dis pas ce que je fait hein ?

    -Non, non, tu auras beau dire, ce n’était absolument pas mon intention.

    -Quel revers ? C’était une clarification de situation, pas une invitation à la gueguerre.

    -Et moi je pourrais qualifier ton comportement de celui d’un gamin se berçant d’illusion et sans aucun sens des réalités. (C’est de bonne guerre Wink)

_________________
"In memory of those fallen in the defense of Earth and her colonies. March 3, 2553"
http://nsa38.casimages.com/img/2016/10/26/161026090536867351.png
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Anneauthier MessagePosté le: Ven 18 Juil 2014 18:29   Sujet du message: Répondre en citant  
[Modérateur]


Inscrit le: 24 Aoû 2012
Messages: 481
Localisation: Sous la pluie.
    Pauvre Pika'. Jaune, petit et innocent. Je l'aimais. =(

    Robin2553 a écrit:
    Cela fait déjà deux fois que je demande qu’on me cite des exemples de mes soit disant conduites abusives et à chaque fois l’interlocuteur à jouer au abonné absent sur ce point.

    Alors.
    Je ferai pas de pavés contrairement à mes VDD. Je ferais pas de citations, je prouverai rien, je relèverai juste à l'oral (enfin, plutôt à l'écrit o/) tes propos.

    Déjà, tu ne reçois pas de Carpes, tu te mets en colère : on va pas se mentir, ton égo démesuré en a pris un coup. Tu insinues clairement que le pôle fiction est une merde considérable. Bah oui, hein, pourquoi tu t'es pas fait nominer ? Tu as trop de talents, tellement que les autres sont des amateurs.

    Et tellement qu'Icer t'as enfoncé, tu nous sors l'excuse : "Beuh, c'était du second degré. Laule, mais vous êtes ridicules à rien piger !"

    Alors tu viens carrément "déconstruire" un membre du pôle à la suite de l'évènement. On citera le fait que tu ne retiens que les points négatifs de la fiction de Pika', les exagère, les accentuent et tente de prouver qu'il est d'un ridicule à tout rompre, et que sa fic' n'a limite rien de sérieux.

    Tu arrives même à ridiculiser les personnages de sa fic' (coucou Hussinger), en les mettant en scène dans des dialogues embarrassant. C'est tellement plus facile comme ça. Mr. Green

    Tu traites clairement Pikamaniaque comme étant un auteur amateur qui a été élu à son rang suite à une grossière erreur. Mais non laul ! C'est de l'humour ! D'ailleurs, y'a qu'à en voir les citations, c'est pas une guerre !

    Robin2553 a écrit:
    une petite rant de bonne guerre que le pôle fiction attend probablement


    Robin2553 a écrit:
    e tiens quand même à préciser que ce manque d’explication n’est nullement un oubli de ma part mais en réalité une erreur que j’ai déjà commis 3 fois : Surestimer les capacités du pôle fiction.

    (On notera d'ailleurs que juste après ceci, tu es parti dans une grande explication de ta fanfiction sans rapport apparent avec le sujet du topic à ce moment-là. Et après, tu veux pas nous dire que tu as ragequit que ton égo s'en prenne un coup ? Mais attend de voir.)

    Robin2553 a écrit:

    Et tant qu’à moi je vais aller pleurer ma possible victoire


    Oh mais, attend ! J'allais oublier l'image que tu nous a offert par la suite ! Où tu nous montre clairement que tu es un scientifique hors pair en traduisant les deux gros chiffres du thermomètre ! On y croirait presque si en-dessous de -4°F et 37°F, il n'y avait pas écrit -20°C et 3°C... mais bon, là n'est pas la question, hun. Ca devait être... de l'humour Mr. Green !

    D'ailleurs, revenons-en. A la suite de ton message, on notera l'ingénieuse intervention d'Icer, puis toi :

    Robin2553 a écrit:
    Mais il semblerait que malgré l’utilisation d’une pointe d’autodérision, le message est été mal interprété... Etrange…


    Robin2553 a écrit:
    n’était qu’un troll soigneusement calculé


    Oui, parce qu'en fait, toutes tes provocations, une fois démontées, deviennent humoristiques, aha ! Mais oui, en fait tu n'es qu'un sacré comique et tu provoques de façon humoriste tout ce qui titillerait ton égo ! Mais t'es vraiment marrant, parce qu'on y croirait presque, aha !

    Robin2553 a écrit:
    Si l’éthique te le permet, pourrait tu me faire remonter ses plaintes s’il te plaît ?


    Tyker a écrit:
    tu ne fais que te ridiculiser depuis le début de ta déconstruction.


    La répoooonse :

    Robin2553 a écrit:

    Et bien ton point de vue est erroné Tyker [Icer je pense aussi, donc]


    Et bien non, mon p'tit. On est plus d'un à se plaindre de ton égo qui pense que remonter tous les jours le topic de Bataille pour l'Espoir pour une critique de dix lignes sur un chapitre, c'est carrément ridicule.

    Evidemment, rien n'a été révélé au grand jour, mais comme d'habitude, ça finit toujours par exploser o/

    Car tu vois, tout ce que tu fais, c'est nous taper sur les nerfs. Tu viens comme le messie, celui qui a les critiques les plus fondées sur les fanfics les plus amatrices, et qui est une sainte-nitouche d'un humour sans faille que tout le monde apprécie. On l'apprécie tellement que tu t'es dit "Tiens, on va emmerder le monde à remonter le topic tous les jours pour une critique totalement subjective et ragequite."

    Ah, pardon. Tu as donné les raisons de ces actes en privé, à Pikamaniaque. Mais roh, il a pas répondu ce con ! Et nous, on les a ces raisons ? Facile de dire à Tyker que c'est un con, si tu donnes pas toute l'affaire aussi. Nous on en sait rien de ces raisons, et à vrai dire, bien qu'on s'en tape, ça aggrave tout. Soit tu donnes tes supers critiques super drôles à Pika' en privé, soit tu nous ponds une grosse critique d'une traite, au lieux d'étendre ta super intelligence scientifique de cette manière.

    Ensuite, ça va ensemble, c'est pas une déconstruction mais une critique totalement subjective : ton égo (et oui, je me répète et je l'assume, tu as de l'égo qui te voile totalement la face. L'égo c'est bien, mais quand il voile la face de son propriétaire, ça devient vite dérangeant), totalement outré face aux propos du pôle et ta défaite écrasante du pôle, a préféré venir emmerder l'un d'eux en ne tirant que les points négatifs de la fic' (de part le faible contenu du post, d'ailleurs (a)), pour les exagérer et les mettre en scène d'une manière pitoresque.

    Enfin et dernier point :

    Robin2553 a écrit:

    Mais je ne demande qu’à progresser moi aussi. J’ai suivi les conseils que vous m’avez donnés sur l’orthographe et les descriptions. Malheureusement vous ne m’en n’avez donné aucun autre.


    Robin2553 a écrit:
    Une sagesse qui je crains n'est pas partagé par tout le monde.


    Et des dizaines d'autres phrases dans ce genre (excuse-moi de pas avoir tout cité, tu me donnais mal au cœur =( ). Oui, nous on est clairement des cons et toi tu es plein de sagesse. Nous on est des fautifs, nous on a tort. Ouais, facile de remettre toute la faute sur les autres. Et ça ça me saoule un peu, vu que j'ai de tristes exemples récurrents depuis ma naissance sur ce sujet. Et que tu es un énième gars qui est parfait. Et ça me révolte un peu. Tu pourrais pas assumer une once de ta connerie, hein. Ouais, le "Vous avez tous tort et moi j'ai raison." Je suis pas forcément contre cet optique, du moment que la raison pour laquelle on se bat est crédible.

    Mais toi, toi tu te bats clairement pour montrer que le pôle ne possède pas les capacités apparemment insinuées. D'ailleurs :

    "Malheureusement vous ne m’en n’avez donné aucun autre." Ca prouve cela. Ils ont rien fait, hein. C'est censé le pôle, ils devraient nous propulser. Pourquoi ils t'ont pas commenté ? Mais attends, tkt ! Tu dois sûrement être parfait, c'est pour ça.

    Et eux, ils ne sont pas impliqués dans leur rôle, c'est pour ça. Ah mais attends, peut-être qu'eux ils ont une vie... peut-être, ouais. Mais bon, mieux vaut pas qu'ils comment ! Ils n'ont pas la sagesse infuse !

    Si tu as des coquilles orthographiques comme tu disais dans ce post, après tout, ça doit être de leur faute. Ils ne t'aident pas... =(


    Voilà, en clair, comment beaucoup des gens de la communauté interprètent tes messages. Et moi-même, je me demande si ce n'est pas la vérité. Mais à quoi bon te le dire, tu es borné. Tout ce que tu sauras nous répondre, c'est :

    Robin2553 a écrit:
    des problèmes dans la lecture.


    Robin2553 a écrit:
    du second degré


    Enfin, pour en revenir aux incompétences du pôle, je te soulignerai le cas bien souvent cité : hugoe, ou ses records de locks. Hey, mais c'est pas à force d'obtenir des avis cassants et des locks à répétition qu'il s'est amélioré et qu'il nous pond maintenant des choses un tantinet plus intéressant ? Ah, mais certes, le pôle est loin d'être parfait. Il est loin d'être incompétent aussi.

    Tout ça pour dire ce que je pensais de toi, et aussi de beaucoup d'autres gens de la communauté, je l'affirme. Réponds-moi, dis que je suis aussi un con qui ne sait pas lire, dis tout ce que tu veux, à vrai dire, j'en ai que faire de tes remarques totalement égocentriques. Tu vaux pas la peine d'être écouté, purement à cause de tes actes.

    Désolé. ♥
    Et finissons en recitant ceci :

    Robin2553 a écrit:
    du second degré

http://www.quickmeme.com/img/de/de24213548a4c183dad4e25703dcd9845cf57ac2374bf2e433ac0281856a94a5.jpg

_________________
http://u.jimdo.com/www70/o/s00bfd32df2b318be/img/ice4dc991ee4af341/1415722412/std/image.png

« Je peux être LG svp ? »
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Pikamaniaque MessagePosté le: Ven 18 Juil 2014 19:11   Sujet du message: Répondre en citant  
Référent Pikamaniaque


Inscrit le: 30 Jan 2011
Messages: 481
Localisation: Norende.
Fini de jouer, la récréation est terminée Robin. Si j’ai pris la peine de répondre à ta « déconstruction », c’est parce que sur de nombreux points, elle calomniait ma fiction en des circonstances inacceptables. Quoi que tu en dises, et ce depuis le début, ta seule et unique motivation était de déconstruire la fiction d’un Référent sous des motifs revanchards et puérils. Nous aurions pu, le Pôle comme moi, supposer ta bonne foi si les éléments évoqués par Tyker – et que je n’ai pas trouvé décents, en tant qu’auteur, d’évoquer dans ma réponse – n’étaient pas symptomatiques d’une ambition personnelle et égocentrique.
Pourquoi, Robin, voudrais-tu déconstruire une fiction terminée dont j’ai déjà tirer la conclusion de ses qualités et de ses forces, presque un an après sa fin ?
Pourquoi, Robin, t’es-tu entêté à en faire une chronique régulière au prétexte que cela me permettrait un meilleur échange, alors que tu as pertinemment vu que je ne répondais pas après tes premiers messages ?
Pourquoi, Robin, avoir voulu, à tout prix, tancer une fiction perdue dans les archives des Perles devant toute la communauté, avec un sourire patelin ?
Pourquoi, Robin, en voyant ma faible réactivité, as-tu continué à poster dans un dialogue « réciproque » qui n’était en fait qu’un monologue ?

Tu vois, jusqu’à ce que je constate les procédés indécents que tu as utilisés contre moi, j’étais la seule et unique personne du Pôle Fiction à être potentiellement neutre à ton sujet. Mais quoi que tu en dises, et peu importe les mots avec lesquels tu parviendras à l’enrober, tu as voulu m’humilier non seulement parce que j’étais Référent Fanfiction, membre du jury des Carpes, mais aussi parce que tu as vu en moi l’occasion de prendre ta revanche sur Icer qui avait très justement compris ton poison de comportement que tu nous instilles chaque fois un peu plus depuis maintenant des mois. Je n’ai pas l’intention de te laisser transformer mon sujet en règlement de comptes et je ne vais pas le verrouiller, parce que ce serait une manière de te donner raison : alors qu’il n’en est rien. Bataille pour l’Espoir, j’y ai passé trois ans. Ce n’est pas pour voir son sujet tourné en bourrique par quelqu’un qui se cache derrière de saintes intentions.
Et le pire, vois-tu, c’est que tout cela n’a rien de personnel Robin, parce que jusqu’à ce que je lise tes réponses, je ne te connaissais pas et j’étais indifférent à ton existence. Tu t’en es pris à la mauvaise personne. Tu t’es fait les mauvais ennemis, et crois-moi, le Pôle saura se souvenir du comportement que tu as adapté envers lui. Je ne vais pas te sanctionner – on crirait au délit d’opinion – je vais te dire d’arrêter et de te remettre en question. Parce que je ne crois pas qu’Anneauthier, Tyker, Ikorih, Zéphyr, Icer et moi-même soyons les ogres qui t’accablent, et ce délire de persécution commence sérieusement à nous agacer.

Si tu tenais tant que cela à te concentrer UNIQUEMENT sur le fond de Bataille pour l’Espoir, tu aurais choisi une toute autre approche. Le fait est que tu as tenu à publier tes commentaires, pire, à les publier en petite fraction pour qu’absolument personne ne les rate, et qu’à la moindre contradiction, tu fasses jouer la carte de l’humour et de la dérision, pour enfoncer encore et encore le clou sur les défauts déjà évoqués. Ce que toi tu as fait Robin, c’est une humiliation en bonne et due forme en croyant naïvement que j’allais rester les bras croisés pendant que tu me clouais au pilori.
Non, non, non. Alors maintenant Robin2553, j’écris en rouge parce que j’interviens en tant que Référent Fanfiction, dépositaire de l’autorité publique.
- Ce sujet ne deviendra pas un Règlement de compte, pas après le temps que j’ai passé dessus, pas tant que je serai vivant. Tout message qui s’écartera, de près ou de loin, à la virgule ou au mot près du commentaire sur Bataille pour l’Espoir sera supprimé sans préavis.
- À l’avenir, sache que ta déconstruction n’est pas considérée comme « bienvenue » sur ce sujet voire même dans ce sous-forum, et si tu veux la conserver telle quelle, tu me l’envoies par MP et j’y répondrai si j’estime que je dois y répondre.
- Concernant tes « commentaires comme membre parmi les membres », si tu veux vraiment commenter BpE, condense tout en un message qui soit dénué d’attaques vicieuses et de second degré malveillant pouvant être considéré comme vrai par d’autres personnes crédules.
- Et pour finir, vis-à-vis de toutes les personnes qui ont eu la gentillesse de te répondre, ce sujet n’en est ni le lieu ni l’endroit, et pour régler tes griefs avec le Pôle et ces personnes, je te conseille de le faire par MP. Et vue le nombre, un MP groupé sera mieux à mon sens.

Des réclamations ? Des questions ? Des protestations ? Pas ici. Ici c’est une fiction et tous les messages qui doivent être dedans sont des COMMENTAIRES et seulement des commentaires. Du coup je ne te conseille pas de me répondre ici, à moins que tu ne veuilles aller encore plus loin, et dans ce cas, ce Pôle prendra les mesures nécessaires car ce Pôle approuve ce message dans son intégralité.

J’espère que c’est clair.

Le Pôle Fiction, soussigné Pikamaniaque.

_________________
« Il ne faut jamais perdre espoir ! » Alors qu’Alexandre était sur le point de tout abandonner, une voix familière résonna au plus profond de lui-même. « C’est ce que tu dirais, n’est-ce pas ? ».
Chapitre 26, Le Héros Légendaire.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
 
Silius Italicus MessagePosté le: Dim 15 Fév 2015 00:12   Sujet du message: Répondre en citant  
[Blok]


Inscrit le: 03 Fév 2015
Messages: 183
Localisation: à l'Est d'Eden
Chère Démocrate à la manque,

Je me permet de vous adresser ce petit mot en commentaire de votre récit, encore qu'il soit loin de moi l'idée de vouloir soumettre votre récit à une quelconque déconstruction dont j'avoue ne pas trop voir l'intérêt pour un texte sans prétention à la haute littérature.

Un récit des plus puissant à n'en pas douter, il m'a fallu plusieurs jours pour m'en remettre.

Cette lecture m'a fait comprendre pourquoi La bataille pour l'espoir a une telle réputation.

Votre récit est tragique où le lecteur en est réduit à voir tout espoir, toute lumière, toute chaleur disparaitre sans pouvoir cesser de tourner la page, et ne pouvant penser à autre chose qu'à ce désespoir latent tant la conclusion n'est pas venue.

A n'en douter votre style est puissant et emballant emmène outre-rive.

La psychologie des personnages est bien développé, et l'on souffre avec eux.

En matière d'action le duel final entre Hussinger et le Phénix est un morceau de bravoure.

L'armés de morts créée et manipulée par la technologie est un très bon renouveau au mythe du zombie, et un jolie coup de Carthage.

La mise en avant de la logique des états est aussi bien rendu: Détruire la terre pour empêcher l'autre camp de l'emporter ? Sur cette question, le paralléle entre l'épicière britannique et le paysan français était des plus efficace et agréable.

En fait, Carthage ayant toujours au moins un coup et demi d'avance la victoire finale semble ne reposer que sur une série de paris gagnant enchâssés les uns dans les autres. Paris de Hussinger et des lyokosguerriers restant.

Je trouve même que Carthage a mal joué ses cartes: ils contrôlent toutes les communications, peuvent réduire le monde à néant d'un seul coup de canon depuis leur base spatial qui est quasiment inviolable. Et plutôt que de tout abattre d'un coup pour signifier la fin de partie ils se complaisent dans des intrigues politiques sans fin et les vengeance personnelle.

Par ailleurs le rôle de Léopold souffre de quelques incohérence au début du récit, ainsi que la souligné Robin2553: il était agent de Hussinger, et restait le souffre-douleur de son père ? Cela passe mal, non ?
Mais on me signale que l'écriture de ce récit fut un travail de longue haleine, commencé assez jeune. Les légères incohérences du début ne sont donc probablement qu'un défaut de jeunesse.

Reste l'épilogue avec le choix, surprenant de Léopold de ne pas parler. Il a fait ressurgir en moi un questionnement qui à mon sens hante la fin de votre récit:

«de tels actes peuvent-ils être héroïques si personne n’en est témoin ? Et, s’il n’y a pas de témoins, peuvent-ils changer le monde ? ».

Le sacrifice en valait-il la peine ?

In fine, une histoire formidable, au sens littéral, sans aucun doute l'un des récit les plus tragique de votre contrée, une histoire que je ne relirais pas de sitôt, pour m'éviter des syndrômes post-traumatiques.
Il est agréable d'avoir face à soi des joueurs de grande valeur.
_________________
AMDG

Prophète repenti de Kane, vassal d'Anomander Rake, je m'en viens émigrer et m'installer en Lyoko.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
JCVgamer MessagePosté le: Ven 11 Déc 2015 22:37   Sujet du message: Commentaire Répondre en citant  
[Blok]


Inscrit le: 29 Aoû 2012
Messages: 163
Localisation: Dans le labyrinthe de mon âme
* Dans son sanctuaire de lumière, dans une pièce n'ayant pour seul éclairage que des bougies, l'apprentie mage Jérémy venait de terminer de lire la Fanfiction Bataille pour l'Espoir du référent Pikamaniaque devant toute la communauté du sanctuaire.
Il posa le livre sur la table de chevet présente à côté de lui, resta silencieux quelques secondes puis se leva de sa chaise, imité par tout le monde, et commença à applaudir. Et en quelques secondes ce fût un véritable tonnerre d'applaudissement qui résonna dans la salle.

Ah cher Pikamaniaque...Je me souviendrais longtemps de notre première "rencontre" (entre guillemets car certaines personnes pourraient interprété cela étrangement hein x) ) un certain 17 février 2015. Intervention de ta part afin de lock ma première Fanfic (un lock tout à fait justifié précisons-le) et aujourd'hui suite à une décision personnelle que j'ai prise, c'est à dire lire une grosse Fanfic du sous-forum avec une réputation qui n'est plus à refaire, une fois par an en guise de cadeau de Noël et mon choix s'est porté sur ton texte. Mais avant de commencer quelques remarques préliminaires s'imposent.

Déjà sache que ce commentaire risque d'être court et comporter des redites, dans ce cas je m'en excuse à l'avance.
Aussi ton style n'est pas un style auquel j'adhère facilement.
Enfin j'ai longuement hésité à sortir un commentaire et re-up cette Fanfiction pour la raison extrêmement simple que ce texte s'est terminé il y a maintenant deux ans. Cependant ce qui a fait penché la balance est le fait que j'ai commenté Nelbsia il n'y a pas longtemps et qu'il est revenu le jour suivant (simple coïncidence ou vas-tu revenir aussi ^^) or sa fic était également terminé depuis quelques temps. Et la seconde raison est le fait que Certains nouveau arrivants qui veulent poster des Fanfic et en lire sont peut-être passé à côté de la tienne et je trouve cela fort dommage (improbable me dîtes-vous, pas sûr).

Bien je pense avoir fait le tour de ce que je voulais dire en avant-propos, je peux donc commencer.

Comme je le disais plus haut, ce n'est pas vraiment un style auquel j'accroche, et pourtant comme tu le constates je suis ici à commenter, de qui signifie que j'ai réussi à m'immerger dans ton univers et résister aux attaques psychologiques que ton texte procurent. En cela tu as fait très fort cher référent car c'est bel et bien ta manière d'écrire et la qualité de ton texte/scénario qui m'ont permis de rester, en cela c'est un coup de maître.
Cette manière que tu as au bout de quelques chapitres de faire croire au lecteur, mieux de lui donner l'espoir que le camps des "gentils" est sur le point de gagner et finalement il n'en est rien. Cette manière de repousser toujours l'échéance, est réussi d'une main de maître, si bien que lecteur peut finir petit à petit par perdre espoir et c'est justement aussi le lecteur qui doit mener sa bataille pour l'espoir. Génial !

Les passages politiques sont à chaque fois un immense labyrinthe mental, si bien qu'il m'est arrivé de m'y perdre plusieurs fois et donc de relire le passage en question pour comprendre. Mais les intrigues sont passionnantes, les références maîtrisées, la psychologie de chaque personne me semble logiques et fidèle à ce qui pourrait se faire si cela arrivé réellement. Après ma connaissance de la politique est trop faible pour que j'en dise beaucoup donc je m'arrête là ^^

Pour les intrigues envers les personnages principaux et leur psychologie. Le fait que tu ais fais Odd bi-sexuelle (ou bi-curieux tout dépend du point de vue du lecteur) était assez originale et très bien justifié. Au niveau cohérence, certains aurait hurlé à l'hérésie alors qu'au final, je trouve cela plutôt réaliste. Pour les autres, l'immersion que tu nous proposes est des plus poignantes, ceci grâce a des introspections au plus profond de leur âme au fur et à mesure que l'on avance. On les suit, on partage leur moments de bien-être, leur moments de solitude et leur moments de souffrance.
Cela me permet de rebondir sur la description de la mort de Yumi lorsqu'elle saute de la Tour Eiffel. Une telle scène avec les confession à Odd pendant qu'elle est dans le vide, est juste touchant, et je vais avouer que j'avais les larmes aux yeux à la fin de ma lecture de cette scène, et pour cela je te tire mon chapeau (même si je ne porte pas de chapeau Wink )
Alors je passe sur le cas Léopold, à vrai dire ce personnage ne m'a pas plu plus que ça, j'ai trouvé qu'il lui manquait un peu de charisme pour qu'on s'attache à lui. par contre son histoire est passionnante, et touchante mais...je n'ai pas eu cette sensation d'attachement que j'ai avec les autres personnages.
En ce qui concerne le général, il s'agit d'un personnage qui à été très travaillé (les autres aussi hein ^^) mais vraiment très travaillé, c'est en tout cas la sensation que j'ai eu, après que dire sur lui ? Il est très réussi, un homme que l'on respecte au final puisque beaucoup de chose repose sur ses épaules. Le poids qu'il porte d'ailleurs est tellement élevé que quasiment n'importe quel homme se serait effondré mais pas lui. Je pense même que faire le lien avec Atlas qui porte le monde ne serait pas quelque chose d'exagéré.
Au niveau du phœnix, même remarque que pour le général on sent qu'un grand soin y a été apporté, après l'analyse de la personnalité des méchants est loin d'être mon fort...

Pour ce qui est de Carthage, je vais juste rejoindre ce que Silius a dit.

Au niveau de la lutte terrestre je dirais que la description ne souffre d'aucune tare particulière. Résultat une immersion juste magnifique. Et cela l'est davantage dans les derniers chapitre quand cela se passe dans l'espace.
Au niveau virtuel pareil même si j'ai eu beaucoup de difficulté à visualiser le monde virtuel de Carthage mais bon, sinon c'est du tout bon.

Je ne peux évidemment pas passer à côté de notre cher XANA. Il était d'ailleurs assez paradoxal, tantôt allié de nos héros tantôt ennemi même si dans tout les cas il ne servait que son intérêt mais logique en même temps. Cependant quelque chose m'a surpris, c'est lorsque Yumi est morte que on n'a plus entendu parler de lui, du coup on suppose qu'il a été détruit au moment du décès de la japonaise mais est-ce bien cela ?
Le système de puces m'a beaucoup fait penser à Matrix. Beaucoup d'autres références notamment Pokemon, les fics de certains auteurs par exemple.

Alors que nous approchons de la fin de ce commentaire, je t'adresse toutes mes félicitations pour cette Fanfic qui mérite sa renommée sans aucune contestation possible. Tu as réussi pendant 26 chapitres à nous transportés dans ton univers et je dois admettre que je ne m'attendais pas à apprécier autant ce texte, rien que pour cela je ne peux qu'être admiratif.
Je finirais par préciser une anecdote concernant mon RP, sache que j'ai réellement applaudi à la fin de ma lecture (ce qui m'a moi-même surpris je l'admets).

Voilà qui conclut mon commentaire. Sur ce bien à toi cher Pikamaniaque et au plaisir de te retrouver au détour d'une nouvelle fic.

Bonne soirée.
_________________
S'il existe différents maîtres contrôlant chacun un élément, je m'exerce à devenir le maître de la lumière.

Une nouvelle attaque lancée contre ces enquiquineurs, enfin une parodie d’attaque, car après celle-ci je lance l’attaque fantôme, un projet que prépare déjà depuis quelques temps et qui les mèneras tout droit à leur perte. One-Shot à paraître

https://lh3.googleusercontent.com/-07EHZzPU0Ko/Vgzy9hJt4qI/AAAAAAAAH10/3EekCXHPMjg/s600-Ic42/moviewatchSeptember2015.png

http://imageshack.us/a/img163/1125/ksmc.pnghttp://imageshack.us/a/img9/7127/sd8u.png
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail MSN Messenger
 
Pikamaniaque MessagePosté le: Sam 12 Déc 2015 13:12   Sujet du message: Répondre en citant  
Référent Pikamaniaque


Inscrit le: 30 Jan 2011
Messages: 481
Localisation: Norende.
https://i.ytimg.com/vi/VVSdXQ_tQyU/hqdefault.jpg


Je te signale que ce que tu fais en postant comme ça c'est du Flood (voir sa définition) et c'est interdit par le Règlement du forum !

Attention, si tu récidives ça, les modérateurs/administrateurs peuvent décider de te sanctionner, ou même dans certains cas te bannir du forum ! Il est donc impératif & obligatoire de bien prendre conscience des Règles et du code de conduite à avoir, si tu ne veux plus avoir de problèmes Wink

Merci d'être attentif aux Notes Rouges, c'est le staff qui te parle, pour te conseiller ou t'avertir de soucis Smile

_________________
« Il ne faut jamais perdre espoir ! » Alors qu’Alexandre était sur le point de tout abandonner, une voix familière résonna au plus profond de lui-même. « C’est ce que tu dirais, n’est-ce pas ? ».
Chapitre 26, Le Héros Légendaire.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
 
Pikamaniaque MessagePosté le: Mar 12 Jan 2016 21:00   Sujet du message: Répondre en citant  
Référent Pikamaniaque


Inscrit le: 30 Jan 2011
Messages: 481
Localisation: Norende.
http://i.skyrock.net/8656/70828656/pics/2810946176_small_1.jpg



« Et cette marotte grandit sans cesse jusqu’à devenir une passion, une nécessité. C’était une véritable drogue dont il avait un besoin irrésistible, exactement comme s’il se fût agi de morphine ou d’héroïne. Norton, cet homme au tempérament doux, était un sadique caché, un passionné de la douleur, de la torture mentale. Et l’appétit vient en mangeant. Lui, Norton, détenait les clefs de la vie et de la mort. De même qu’un toxicomane, il devait se procurer sa ration de drogue, trouver une victime après l’autre. » Poirot Quitte la Scène, Agatha Christie.

Paris, 25 avril 2076


    C’était une jeune femme brune qui mit la cuillère de compote dans la bouche du vieillard impotent, incapable de tenir lui-même ses couverts. Les traits cernés, il lapa pitoyablement la mixture qu’il détestait plus qu’autre chose, mais qu’il n’était pas en position de refuser. À quatre-vingt sept ans, Léopold Le Couls tentait de ne plus regarder derrière lui. Il voulait oublier ce passé qui le hanterait jusqu’à sa mort, et qui lui provoqua des problèmes de santé incommensurables. Démence sénile, incontinence, inertie des membres inférieurs, l’ancien adolescent était cloué par l’arthrite dans un fauteuil roulant, une petite couverture sur les jambes en ce jour de décembre.
    Quand sa violente quinte de toux le prit, il en profita pour repousser d’un geste quelque peu agressif cette cuillère qui s’immisçait dans sa cavité buccale, puis pour se tasser au fond de son siège comme fuyant la réalité de son tragique destin.
    « Non… Madame… Je vous remercie… » Son cœur fit quelques soubresauts, parce qu’évidemment, le vieil homme souffrait aussi d’insuffisance cardiaque. Un traitement lourd qui l’enverrait dans la tombe d’ici quelques semaines, c’est bien ce que disaient les médecins.
    Léopold était un homme fini, rongé par le remord et le chagrin. Sans jamais pouvoir se remettre du décès de son ex-compagnon, sans jamais pouvoir se remettre de toutes les épreuves traumatisantes de sa vie. Il avait bien sûr déjà songé au suicide, mais la peur de la mort le raccrochait toujours à cette misérable vie qui l’avait persécutée du jour de sa naissance jusqu’à son lit de mort.

    2076 n’aura pas été non plus l’année du réveil de la civilisation humaine. En constant déclin depuis la grande catastrophe nucléaire de 2006, de nombreuses puissances étrangères se sont effondrées et remises aux mains des plus puissants. L’argent a fini d’étendre son emprise sur le monde, donnant confort et sécurité aux riches dans les zones encore habitables, tandis que les moins riches pouvaient crever la gueule ouverte d’un cancer de la thyroïde sans que personne ne s’en souciât. D’une certaine manière, cela pouvait faire un peu cliché, oui. Mais comment voulez-vous qu’une économie fondée sur l’enrichissement personnel du capital résiste à la perte du huitième des terres du globe, main d’œuvre comprise. Les retombées radioactives consécutives à l’explosion de la Grande Arche se sont observées sur sept décennies, encore aujourd’hui, les « Monstres » nourrissent les foires dans les quartiers malfamés de l’est de l’Europe. Quant à la France, la glorieuse France, elle peine à contenir les flots d’immigrés massifs en quête d’un eldorado parfait, lui-même bouffé par sa propre dépendance à l’uranium. Car la France n’a jamais renoncé à l’exploitation nucléaire, raison pour laquelle elle a pu rester solvable à l’internationale. Mais à quel prix ? Ce qu’on appelle « les petites affaires du père Heath » sont toutes les mesures prises en cachette, à l’époque, pour envoyer des hommes à la mort afin d’extraire la matière nécessaire à la fission des réacteurs.
    Des pertes par million, dans le monde entier. L’O.N.U, toute penaude à annoncer les chiffres, n’a pas pu se cacher derrière. 1 899 471 203. Bilan qui s’alourdit de jour en jour, parfois exagéré, parfois minimisé, mais considéré comme une ignominie humaine inacceptable.

    « M. Le Couls ? » Tiré de ses pensées, le vieillard releva la tête. Il avait perdu la notion du temps. Cela faisait déjà plusieurs heures qu’il était seul près de sa table de nuit, les mains tremblantes, et nous étions déjà au crépuscule de cette journée.
    « Oui … ? Répondit-il d’une faible voix.
    — Un dénommé Gabriel Oswald aimerait vous parler. Il fait partie de ce qu’il appelle… Le Projet Renaissance. – La secrétaire cligna des yeux tandis que Léopold resta pantois. Il saisit sa boîte de médicaments et avala quelques comprimés avec un verre d’eau.
    — Faites-le entrer… Allez-y. »

    Un vingtenaire parut dans l’interstice de la porte. Dressé sur ses deux jambes, il était plutôt maigre pour un homme, d’une taille moyenne, les cheveux châtain encadrant un visage creux aux yeux vert émeraude.
    « M. Le Couls, c’est un honneur de vous rencontrer, fit-il avec beaucoup d’empathie. Il respirait la bonne humeur.
    — De même… Bien que… Je ne vous connaisse pas. – Nouvelle quinte de toux.
    — Tout est prêt, vous le savez. Le Projet Renaissance vient d’arriver à son terme.
    — Je ne comprends pas pourquoi vous venez me dire cela. Je n’ai plus rien à voir avec eux, répliqua Léopold avec un peu d’agressivité. Une agressivité propre aux vieillards. Le jeune homme s’agenouilla pour se mettre à son niveau, un regard de défi dans les yeux.
    — Léopold, vous avez participé à ce projet. Et nous devons maintenant voir les résultats de toutes les recherches qui sont faites depuis cinquante ans. Au-delà des espérances initiales.
    — Alors vous y êtes arrivés. – La voix de l’infirme devint beaucoup plus grave.
    — Oui. Ce soir, à vingt heures, toute l’énergie de nos réacteurs nucléaires, et surtout ceux de la zone interdite, sera déviée vers un ordinateur quantique d’une puissance sans égale, nous permettant de recréer les conditions d’un retour dans le temps sans précédent. À l’aide des informations du Projet Carthage, de Waldo Schaeffer, et bien évidemment de tous nos progrès technologiques de ce siècle, conclut Gabriel avec un petit sourire narquois.
    — C’est de la folie… Vous ne pouvez pas. Pas pour le monde. Plein d’existences qui n’auront jamais été que la folie des hommes. À nouveau. Il faudrait une énergie galactique, et vous n’avez pas encore conquis l’espace, vous ! – Léopold avait parlé vite. Peut-être trop vite. Il posa la main sur sa poitrine.
    — Qu’est-ce que vous racontez, Léopold ? Je n’ai jamais dit que le monde entier allait revenir dans le temps, non. – Il se recula et se releva. – Moi. Nous n’avons pas assez d’énergie pour repartir aussi loin avec autant de monde. Alors nous avons opté pour un plan différent. Voyez-vous, je suis un missionnaire du monde.
    — Je ne comprends rien à ce que vous dites… Quels sont vos desseins ?
    — Ce qui s’est passé en 2006 n’aurait jamais dû se produire. L’incompétence des gouvernements de l’époque, la dangerosité de certains scientifiques aurait pourtant dû nous alerter. Mais nous n’avons rien vu. Le Projet Carthage n’aurait jamais dû voir le jour. Et je vais faire ce qui aurait dû être fait il y a de cela bien longtemps. Éliminer méthodiquement les scientifiques du Projet Carthage les uns après les autres. – Le Couls eut un sursaut indescriptible. Entre un sentiment de fierté, et d’horreur absolue. Un visage énigmatique pour ce si vieil homme, tandis que Gabriel Oswald garda constamment un parfait sourire.
    — Mais… que va-t-il advenir de la réalité ? Balbutia-t-il. Son interlocuteur haussa les épaules.
    — J’en sais trop rien, mais ce ne sera pas mon problème… Je n’ai qu’un aller-simple et je ne laisse rien derrière moi. » Le jeune homme alla donner un coup dans la table de nuit puis se saisit du fauteuil roulant pour le pousser contre la porte.

    « Je déteste l’ignorance. Je n’aimerais pas vous savoir mort sans avoir connu la vérité Léopold. Je vous souhaite une bonne nuit. » Il déposa un baiser sur son front avant de sortir. Le stress provoqué par cette nouvelle lui provoqua une tachycardie. Il était très sensible à l’excitation. La réalité risquait purement et simplement de disparaître. Nul ne pouvait connaître les conséquences d’un voyage dans le temps. Nul ne pouvait savoir ce qu’il adviendrait du passé ou du présent. Sentant les contractions resserrer sa poitrine, l’octogénaire voulut se saisir de ses comprimés, mais il constata avec horreur qu’ils venaient de disparaître. Ce sociopathe les avait pris. La mort allait l’embrasser. Il s’agita dans son fauteuil, tomba à terre. Où était sa secrétaire ? Il cria intérieurement à l’aide mais rien ne sortit de sa voix. Jusqu’à ce que tout le monde quitte sa maison de retraite personnelle, et le laisse seul, comme il avait toujours été.
    Sourire.

    ***


    Triomphant, Gabriel Oswald entra dans le compartiment souterrain. « L’éventuel obstacle a été éliminé sans aucun problème. » Communiqua-t-il à son supérieur, tandis qu’il prit place dans le caisson ressemblant fortement au scanneur du laboratoire de l’Usine Renault.
    « Gabriel Émilien Oswald, franco-canadien né le 29 février 2052 à Ottawa, vous êtes l’espoir de toute une civilisation. Au nom du peuple français, nous vous croyons aptes à remplir la mission qui vous a été confiée, et nous vous souhaitons bonne chance, dans l’espoir que vous ne nous déceviez pas. » Une certaine Kiichi abaissa le levier, c’était pour le symbole. Des billards de particules commencèrent à envahir le caisson. Le corps de Gabriel Oswald fut submergé parmi cette énergie incommensurable déversée dans son corps et dans ses sacs. Tout le monde regarda, expectatif et autosuffisant. C’était l’heure de l’Ascension. La consécration de tous les efforts. La consécration d’une bataille faite d’espoir et d’espérance.

    « Retour vers le passé. »

    Lire la suite : Projet Renaissance.

_________________
« Il ne faut jamais perdre espoir ! » Alors qu’Alexandre était sur le point de tout abandonner, une voix familière résonna au plus profond de lui-même. « C’est ce que tu dirais, n’est-ce pas ? ».
Chapitre 26, Le Héros Légendaire.


Dernière édition par Pikamaniaque le Mer 13 Jan 2016 15:43; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
 
Atab MessagePosté le: Mar 12 Jan 2016 23:11   Sujet du message: Répondre en citant  
[Manta]


Inscrit le: 04 Déc 2012
Messages: 565
Localisation: à Khelqeupare
Quand tout est perdu, quand il n'y a plus d'espoir, la vie est un opprobre et la mort, un devoir. Voltaire


La première fois que j'ai lu cette citation, j'ai tout de suite pensé à cette fic Neutral ...
Et là, que vois-je, une suite !!

Bon alors Le Couls semble vraiment dans les bras de la mort, ce qui se produit relativement rapidement; il n'a pas l'ai d'avoir souffert.
Ensuite, ce mystérieux Mr Oswald (Clara's relative ? Mr. Green ) qui à l'instar du personnage parenthésé va dans le passé pour modifier, en bien, le futur.

Bref,le titre de la fiction prend tout sons sens, et ma citintro n'est plus: si on a plus d'espoir, on va en chercher ailleurs (ici dans le passé) quitte à ce battre pour l'obtenir.

Bon courage pour la suite et je continuerai à lire sois en certain Wink

_________________

http://i.imgur.com/akpQcjj.png



Dernière édition par Atab le Mer 13 Jan 2016 20:49; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
 
Icer MessagePosté le: Mer 13 Jan 2016 12:28   Sujet du message: Répondre en citant  
Admnistr'Icer


Inscrit le: 17 Sep 2012
Messages: 2143
Localisation: Territoire banquise
Mouais, bof, j'attends de voir la suite. Je pense que tu as un peu perdu la main après une absence de 2 ans et demi où tu étais le même genre de légume que Léopold. D'autant que l'image d'introduction laisse entrevoir une originalité de scénario digne de Star Wars VII, on sait ce que ça a donné. D'ailleurs on sent déjà que tu es en manque d'idées puisque tu copies Silius avec le coup de la citation qui sert à rien avant chaque récit.

Bref, la meilleure conclusion possible pour ce début de réçit sera imagée :

Spoiler

_________________
http://i.imgur.com/028X4Mi.pnghttp://i.imgur.com/dwRODrW.pnghttp://i.imgur.com/mrzFMxc.pnghttp://download.codelyoko.fr/forum/avataricer.gifhttp://i.imgur.com/h4vVXZT.pnghttp://i.imgur.com/gDzGjSF.pnghttp://i.imgur.com/x46kNev.png

« - J'viens de voir les parents de William se diriger vers le bâtiment administratif.
- Quoi !? Mais comment tu peux savoir que c'est eux ?
- Bah après la disparition du X.A.N.Aguerrier je me suis quand même renseigné un minimum sur sa vie pour programmer sa réplique. Cela étant dit, c'est bien la réplique le problème, elle n'est pas au point et va faire foirer toute notre couverture à mon avis.
- Mais Jérémie, et les données récupérées à X.A.N.A lors de la translation de William ? Elles ne t'ont pas servies à avoir de quoi le libérer ?
- J'ai commencé à y travailler quand tu es partie mais je n'ai pas fini... »


Paru.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Pikamaniaque MessagePosté le: Sam 05 Nov 2016 13:54   Sujet du message: Répondre en citant  
Référent Pikamaniaque


Inscrit le: 30 Jan 2011
Messages: 481
Localisation: Norende.
Je souhaiterais apporter à mon honorable lectorat, quelques dossiers annexes et documentaires au sujet des récits actuellement en cours d'écriture. Il y en aura plusieurs, et cette page sera sûrement actualisée, parce que dans un premiers temps elle ne nécessite pas véritablement une page au propre. Enfin cela est surtout pour vous proposer, dans un premier temps, le tableau récapitulatif des personnages présents dans Bataille pour l'Espoir, puisque j'ai constaté quelques oublis et quelques approximations de la part des commentateurs, même les plus éminents — Ikorih Wink — au sujet d'événements pourtant concomitants aux autres fictions publiées ce jour.

Rappel des fictions écrites ; du support principal et des fictions prévues :

Tableau récapitulatif des personnages de Bataille pour l'Espoir : Lien cliquable ici.
http://img15.hostingpics.net/thumbs/mini_839359Capturede769cran20161105a768131025.png


Notes et remarques : SPOILER. À propos d'Akiko et Takao Ishiyama, leur mort n'est jamais évoquée dans Bataille pour l'Espoir, mais elle est implicitement entendue par le fait qu'après la mort de Yumi (BPE.CH23), et son enterrement (BPE.CH24), ils retournent au Japon avec Hiroki. Ils se font donc tuer par la frappe du Canon Polynice qui annihile le Japon (BPE.CH25).

Arnold Heath Wiki : Lien cliquable ici.
Spoiler


Notes et remarques : Arnold Heath reste au pouvoir 17 ans, parce qu'il réforme la Constitution en 2008 et passe du quinquennat au sextennat, n'autorisant un cumul que de trois mandats consécutifs dans la Vème République.

_________________
« Il ne faut jamais perdre espoir ! » Alors qu’Alexandre était sur le point de tout abandonner, une voix familière résonna au plus profond de lui-même. « C’est ce que tu dirais, n’est-ce pas ? ».
Chapitre 26, Le Héros Légendaire.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
 
Montrer les messages depuis:   

Forum Code Lyoko | CodeLyoko.Fr Index du Forum -> Vos Créations -> Fanfictions Code Lyoko Page 14 sur 14
Aller à la page : Précédente  1, 2, 3 ... 12, 13, 14

Poster un nouveau sujet
 Réponse rapide  
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
Répondre au sujet



Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure

Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum




Powered by phpBB Lyoko Edition © 2001, 2007 phpBB Group & CodeLyoko.Fr Coding Dream Team - Traduction par : phpBB-fr.com
 
nauticalArea theme by Arnold & CyberjujuM
 
Page générée en : 0.0873s (PHP: 75% - SQL: 25%) - Requêtes SQL effectuées : 20