CodeLyoko.Fr
 
 Dernières news  
[Site] Le point sur les fangames!
[IFSCL] IFSCL 3.4.0: Sortie!
[Code Lyoko] Code Lyoko sur Youtube et...
[IFSCL] IFSCL 3.4.0: Trailer
[Code Lyoko] Un Youtubeur vous offre u...
[Code Lyoko] La Renaissance de l'île S...
[IFSCL] IFSCL : 7 ans déjà !
[IFSCL] IFSCL 3.3.0: trailer + voix offi...
[Créations] Code Lyoko : Un live ce samedi !
[Code Lyoko] Nouveau dossier : Serial ...
 
 Derniers topics  
Nouveaux Membres : Présentez-vous !!!
Remake : Aelita aux pays merveilles
[Jeu PC] IFSCL 3.5.0
[Fanfic] Projet Renaissance
[One-Shot] Porcinet ne sourit plus
[Fanfic] Ethereal World [Terminée]
[Fanfic] Bouffon du Roi
[Fanfic] Mémoire Fantôme [Terminée]
[Fanfic] Code Alpha 1.0 - 25 ans plus...
[Projet] Code Lyoko Rewritten
 
     
 Accueil | Règles du forum News | FAQ | Rechercher | Liste des Membres | Groupes d'utilisateurs | T'chat | Retour au site 
  Bienvenue, Invité ! (Connexion | S'enregistrer)
  Nom d'utilisateur:   Mot de passe:   
 

[One-Shot] « Be Alive »

Forum Code Lyoko | CodeLyoko.Fr Index du Forum -> Vos Créations -> Fictions et textes


Page 1 sur 2

Aller à la page 1, 2  Suivante





Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet


Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant 
 Auteur Message
Tab MessagePosté le: Ven 05 Avr 2013 23:28   Sujet du message: [One-Shot] « Be Alive » Répondre en citant  
[Manta]


Inscrit le: 04 Mai 2009
Messages: 541
Localisation: Cambrai


    http://nsa34.casimages.com/img/2013/05/21/13052110585888893.png




    Qu’importe d’où vous êtes originaires, qu’importe quel était à l’époque votre caractère, personne ici ne peut prétendre avoir connu une adolescence parfaite. Si quiconque oserait affirmer le contraire, vous saurez à présent que vous auriez à faire à un menteur. Car oui, le bonheur éternel, ce mensonge, cette légende dont nous avions tous été victimes étant enfant, n’existe pas. Les conséquences de ces désillusions successives dépendront alors de chacun. Les moins faibles psychologiquement se serviront de cette expérience atypique pour gagner en maturité, mais aussi se relever plus fort. Naîtra par la suite un Homme, une Femme. Un humain qui enterra son âme d’enfant, pour s’intéresser à la vie, la société, la politique. Tandis que certains, par joie de vivre à ce qu’ils diront, par angoisse à ce qu’ils cacheront, espéreront chaque nouveau jour un lendemain meilleur. Les plus fragiles, eux, se créeront leur propre bulle, où ils bâtiront leur univers à eux, rien qu’à eux. Pour y parvenir sans contrainte, ceux-ci se doteront d’un optimisme plus ou moins fort. Cela dépendra du caractère, de la maturité acquise, pour ne pas avoir à se poser des questions suscitant peur et dépression.

    Arrivent enfin les déchus… Ceux à qui la descente aura été longue, la chute fatale. Vous en avez très certainement côtoyé plus d’un, sans forcément les remarquer la moindre seconde. Ils sont là, à sourire le jour devant toi, avant que n’arrive la nuit, où ils se baigneront dans leur sang, plongés dans l’obscurité, les yeux fixés sur leurs veines taillées, à douter de leur avenir dans un monde qu’ils pensent ne pas être le leur. Si tu ne te situes pas dans cette catégorie, j’en suis heureux pour toi. Seulement, tu pourrais éventuellement penser que le suicide est lâche, que toute blessure peut être réparée. Dans ce cas, je t’annonce que tu as tord. Tu sais, les désillusions sont parfois tellement intenses, tellement nombreuses, que tu ne sais pas comment y répondre. Précisons également le jeune âge dans lequel ces mêmes personnes se trouvent généralement confronté à la situation. Cela n’aide en rien. Mais tout n’est pas si noir, du moins je l’espère. Dans toutes circonstances, ou presque, l’écoute apaise toujours ces idées noires. Encore faut-il qu’une bonne âme, connue et appréciée par l’intéressée, puisse traquer ces comportements nocturnes pour y mettre fin. Cas bien moins facile.

    Enfin. En général, certains adultes, souvent parents, se plaignent du fait que l’on ne profite pas assez de notre jeunesse. D’autres nous rapprochent d’être trop « déviants ». Mais nous sommes adolescents, et nous tentons par tous les moyens tels qu’ils soient de répondre à nos propres questions, nous hantant l’esprit jour et nuit. Parmi les plus fréquentes, « Quel sera mon but dans la vie ? », « Pourquoi vivre de cette façon ? » ou encore « Quelle est l’utilité de vivre si chacun d’entre nous finit par mourir ? ». Dans ce blog évoquant la partie sombre de l'adolescence (Et pas que), je parlerai essentiellement des sensations les plus terribles éprouvées par nous, jeunes adultes. S'en suivront tous les problèmes liés à cette même période : L'orientation sexuelle, l'envie de suicide, les moqueries face au surpoids, et caetera.



    /!\ Vos témoignages sont vivement conseillés, quelque soit la catégorie, existante ou non. Je demande juste à ce qu'il un rapport - Proche ou lointain, qu'importe - avec l'adolescence, ou l'entrée dans le monde adulte. Merci de me les faire part en Message Privé. /!\

    - Merci à Képpsa pour le design. Tu gères. -


_________________

Ils se souviennent au mois de Mai
D'un sang qui coula rouge et noir
D'une Révolution Manquée
Qui faillit renverser l'Histoire.

J'me souviens surtout de ces moutons
Effrayés par la Liberté
S'en allant voter par millions
Pour l'ordre et la sécurité.

17.09.11 ♥

'Be Alive' • 'Notre génération n'est plus une génération.'


Dernière édition par Tab le Jeu 05 Sep 2013 17:21; édité 13 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
képpsa MessagePosté le: Mar 21 Mai 2013 20:14   Sujet du message: Répondre en citant  
[Krabe]


Inscrit le: 13 Aoû 2009
Messages: 206
Localisation: En train de fouiller l'Ermitage

    Salut !

    Génial ton blog, malheureusement, quand on clique sur les liens, ils nous mènent vers une page introuvable !

    Tu devrais quand même voir la vie sous un meilleur angle ;D

    A bientôt Smile

_________________
Il y a eu la vie avec Lyoko, désormais, il y aura la vie sans...
Ou pas Mr. Green


Venez suivre notre actu' sur http://www.facebook.com/Keppsa
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
 
jessy MessagePosté le: Mar 21 Mai 2013 20:27   Sujet du message: Répondre en citant  
[Manta]


Inscrit le: 15 Nov 2012
Messages: 612
Localisation: En France
Vraiment j'adore ! Mais j'arrive pas à aller sur ton blog. Sad


Tu a une bonne conception des choses
_________________
http://imageshack.us/a/img9/7127/sd8u.png

http://imageshack.us/a/img40/8419/w91f.png
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
 
Tab MessagePosté le: Mar 21 Mai 2013 20:37   Sujet du message: Répondre en citant  
[Manta]


Inscrit le: 04 Mai 2009
Messages: 541
Localisation: Cambrai

    Jessie : Le lien a été renouvelé, vous pouvez vous y rendre de nouveau. ;3
    Képpsa : Nianiania. Razz Chacun sa conception des choses huhu.

    Afin d'éviter la publicité gratuite pour mon blog, je déposerai à présent et de façon régulière quelques textes sur ce topic, afin que vous me donniez plus aisément vos avis. Merci à vous. Smile

    « Be young. » • (Les textes se trouvent sur la colonne de droite)

_________________

Ils se souviennent au mois de Mai
D'un sang qui coula rouge et noir
D'une Révolution Manquée
Qui faillit renverser l'Histoire.

J'me souviens surtout de ces moutons
Effrayés par la Liberté
S'en allant voter par millions
Pour l'ordre et la sécurité.

17.09.11 ♥

'Be Alive' • 'Notre génération n'est plus une génération.'


Dernière édition par Tab le Mar 21 Mai 2013 20:46; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Maeglin MessagePosté le: Mar 21 Mai 2013 20:40   Sujet du message: Répondre en citant  
Maître de la Keyblade


Inscrit le: 05 Juin 2011
Messages: 445
Tab a écrit:
Le lien a été renouvelé, vous pouvez vous y rendre de nouveau. ;3


Toujours pas, j'y parviens pas Sad
J'attends, ton site m'a l'air super intéressant.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
jessy MessagePosté le: Mar 21 Mai 2013 20:43   Sujet du message: Répondre en citant  
[Manta]


Inscrit le: 15 Nov 2012
Messages: 612
Localisation: En France
Toujours impossible
_________________
http://imageshack.us/a/img9/7127/sd8u.png

http://imageshack.us/a/img40/8419/w91f.png
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
 
Tab MessagePosté le: Mar 21 Mai 2013 21:11   Sujet du message: Répondre en citant  
[Manta]


Inscrit le: 04 Mai 2009
Messages: 541
Localisation: Cambrai

    Maeglin & Jessie : Autant pour moi, j'ai oublié de préciser que vous seriez redirigé vers le blog en cliquant sur « Entrez dans la face sombre de l'adolescence » et non pas sur le logo. ;3

    J'en profite également pour vous faire part d'un de mes textes, le plus récent publié sur le blog. Appartenant à la rubrique « Perte d'un proche », vous vous douterez qu'il n'est pas très bien joyeux. Dernière chose, cette 'nouvelle' sera composée de deux parties distinctes. Razz



    Les portes automatiques, détectant ma présence, s’ouvrirent. Je fis en pénétrant dans les lieux une mimique quasi-instinctive mettant en évidence l’odeur nauséabonde qui régnait en salle d’accueil. J’avançai en direction de l’ascenseur situé entre deux distributeurs. Habituellement, je serai là, à baver sur la vitre protégeant les produits. Mais je n’y prêtais cette fois-ci aucune attention, pensant trop à la personne à qui je comptais rendre visite. J’étais à présent seul dans l’ascenseur particulièrement étroit, d’apparence dépouillé, dépourvu de lumière et de glace. Une fois sorti, j’avançai instinctivement de quelques pas puis m’arrêtai : nageant dans mes pensées me hantant particulièrement l’esprit, j’eu soudain oublié dans quelle chambre j’y trouverai la patiente. Je sortis alors un papier de ma poche avant-droite de jean. Il était écrit dessus plusieurs informations concernant le bâtiment, y compris là salle où je comptais me rendre. Une fois consulté, je rangeai le document puis avança. Arrivé, j’ouvris la porte où figurait dessus le chiffre 303.

    Je vis ma grand-mère, certes convenablement couchée sur le lit d’hôpital, mais ne bougeant pas un instant, pas même d’une paupière, ne remarquant visiblement pas ma présence. Le son de ses respirations était amplifié par un appareil respiratoire, lui couvrant ses narines et ses lèvres. Son état était bien plus désastreux que je ne l’aurais moi-même imaginé. Aucune larme ne venait, aucune larme ne coulait. Aucune expression ne figurait sur mon visage. Intérieurement, c’était tout autre chose. Comme-ci un ouragan venait détruire un monde divin, unique, révolu. Celui de l’enfance, où elle participa à bon nombre de souvenirs qui sans doute étaient les meilleurs. M’interrogeant sur l’utilité des paroles lors d’une telle situation, je préférai me taire. Je remarquai alors derrière-moi une chaise, dirigée vers ma grand-mère, parfaitement prête à l’usage. Comme-ci quelqu’un eu anticipé ma venue. Je m’assis donc, avança discrètement le siège afin de m’approcher cette pauvre personne, lui pris délicatement sa main puis l’embrassa. C’est alors qu’elle ouvrit doucement les paupières quelques secondes plus tard. Je fus d’abord étonné, surpris, mais très vite réjoui de l’apercevoir en mouvement. Il lui fallu un certain temps afin de diriger – non sans mal - son cou en ma direction. Je vis ensuite ses lèvres remuer : de faibles sons semblaient s’y échapper. Ils furent malheureusement inaudibles, étouffés par son appareil respiratoire. Cette communication d’apparence inconcevable devint très vite insupportable, insurmontable. Non-conscient des conséquences que cela pouvaient endurer, je lui ôtai quelques instants son masque dans le but de pouvoir échanger quelques mots avec elle. Hélas, ses paroles se métamorphosèrent en un mugissement confus. Sa voix était faible, sa langue semblait sèche. J’eu malgré tout constaté quelques répétitions dans ses sons. Je devinai par la suite qu’elle citait mon nom. En revanche, et malgré son implication et mes efforts, ce qu’elle voulut me dire par la suite resta pour moi indéchiffrable. Chacun de ses bégayements devenaient plus intenses, plus bruyants que les précédents. Comprenant par la suite qu’elle peinait à se faire se comprendre, elle se tut, haussa légèrement une épaule, lâcha un triste soupir. Je vis ensuite une larme s’échapper de son œil qui me fixa, semblant vouloir signifier « Ne me laisse pas seule, pas ici, pas maintenant ».

    Il fut cependant temps pour moi de quitter le bâtiment : l’heure des visites prit bientôt fin, et je doutai parfaitement bien qu’y demander juste du temps n’y changerait rien. Qu’il s’agisse de l’hôtesse d’accueil, des infirmières ou de la hiérarchie supérieure, ma situation, celle de ma grand-mère ne leur ferait rien. La regardant, je lui exprimai en un mot mon regret de devoir la quitter : Jamais un « Pardon » ne fut, en ma personne, aussi fort et sincère. De ce fait, une larme s’échappa finalement de moi. Je me levai, lui remis son appareil respiratoire puis me dirigeai vers la porte. Je lui pris une dernière fois sa main, l’embrassa, puis m’éloigna. La regardant une dernière fois avant de partir, je vis une autre de ses larmes couler sur ses joues, avant de s’enfuir sur son propre oreiller. Sa main se trouvait tendue en ma direction, semblant me supplier de lui tenir compagnie quelques heures encore. De ce fait, je fermai mes yeux, puis les rouvrit en fixant cette fois-ci la sortie. Avançant lentement de quelques pas, j’arrivai enfin dans le couloir puis prit la poignée des doigts pour y fermer la porte… Avant d’y poser mes mains puis de m’effondrer sur le sol.


_________________

Ils se souviennent au mois de Mai
D'un sang qui coula rouge et noir
D'une Révolution Manquée
Qui faillit renverser l'Histoire.

J'me souviens surtout de ces moutons
Effrayés par la Liberté
S'en allant voter par millions
Pour l'ordre et la sécurité.

17.09.11 ♥

'Be Alive' • 'Notre génération n'est plus une génération.'


Dernière édition par Tab le Mer 22 Mai 2013 18:07; édité 2 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
TRPGaming MessagePosté le: Mar 21 Mai 2013 21:23   Sujet du message: Répondre en citant  
[Blok]


Inscrit le: 19 Oct 2012
Messages: 171
Localisation: Encore dans l'Item World
Pour moi ça fonctionne.

Avec la communauté plutôt jeune de Lyoko, ça peut devenir bien rempli. Je ne sais pas si ça rentrerait dans ton blog mais je n'ai pas aperçu de section sur le futur. C'est au collège qu'on nous pousse le plus à "savoir" ce que l'on veut faire de notre avenir, nous obligeant à nous orienter alors qu'on ne connait pas forcément tout sur le monde du travail et que l'on a déjà nos problèmes à côté de ça.

Tu préfère peut être axer sur ce qui est violence morale et les échanges entre les gens, mais je pense que cette non connaissance de l'avenir fait aussi partie de l'adolescence. Personnellement, j'ai choisi ma voie parce qu'à l'époque, je trouvais ça "fun" et intéressant, mais maintenant je suis en recherche de boulot depuis assez longtemps pour l'avoir prise, avec très peu d'issues et complexe.

Les adultes qui nous poussent à connaître notre orientation, comme si c'était impératif, qu'on se fasse des rêves pendant une dizaine d'années de travailler dans un domaine précis pour ensuite, une fois le diplôme passé, prendre une claque par la réalité.

Si le moi du passé avait été plus conscient du monde, il n'aurait pas pris la même voie. Pour information, j'ai terminé ma licence de chimie voilà 2 ans, quelques amis ont trouvé un job dans le domaine, plusieurs se sont reconvertis par des formations. Merci les 6 ans d'études.

Edit : Je lis en vitesse, les citations sont excellentes. ça me change des gens que je côtoie trop souvent (aussi appelé "famille") qui pensent que le suicide est un acte de lâcheté alors que ça demande un lourd passé et surtout, le courage de l'acte.
_________________
http://i35.servimg.com/u/f35/11/26/01/53/etna1310.png
http://i46.servimg.com/u/f46/11/26/01/53/userba11.png
http://i46.servimg.com/u/f46/11/26/01/53/userba14.png

Dernière édition par TRPGaming le Lun 42 Déc 07DD 19:40; édité 2A fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Tab MessagePosté le: Mar 21 Mai 2013 21:45   Sujet du message: Répondre en citant  
[Manta]


Inscrit le: 04 Mai 2009
Messages: 541
Localisation: Cambrai

    TRPGaming : Oh, j'avais également oublié de préciser ce point. Mon Tumblr est encore 'jeune', mes textes également. Il est donc évident que tous les sujets prendront du temps à être traités. Mais merci, je n'avais pas forcément pensé à m'intéresser de plus prêt à ce 'problème'. Les catégories «Harcèlement» et «Religion» (Où je ne publierai aucun de mes textes de ce sujet ici, du fait que ceux-ci seront engagés) naîtront d'ailleurs très bientôt.

    La rubrique 'Réactions & Suggestions' est également faîte pour cela. Pour vous, membres du forum, je vous conseillerai plutôt de me les faire part soit ici, soit par message privé.

    Par ailleurs, tout témoignage sur l'un des sujets actuellement présents sur la colonne de droite du blog - Comme l'harcèlement, l'homophobie ou l'anorexie par exemple, anonyme ou non, est vivement apprécié, je vous en serai extrêmement reconnaissant.

    Enfin, sachez que ce sujet est également fait pour débattre. Rien ne vous empêche de me donner vos avis à partir d'un texte que je vous aurais proposé. Vous pourrez ainsi confronter votre vision des choses mais aussi et surtout tenter de trouver des solutions aux problèmes soulevés (Mais cela dépendra tout d'abord des textes).

_________________

Ils se souviennent au mois de Mai
D'un sang qui coula rouge et noir
D'une Révolution Manquée
Qui faillit renverser l'Histoire.

J'me souviens surtout de ces moutons
Effrayés par la Liberté
S'en allant voter par millions
Pour l'ordre et la sécurité.

17.09.11 ♥

'Be Alive' • 'Notre génération n'est plus une génération.'
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
DimIIy MessagePosté le: Mer 22 Mai 2013 15:01   Sujet du message: Répondre en citant  
[Kongre]


Inscrit le: 23 Oct 2009
Messages: 1044
Localisation: Dans mon lit , en train de manger des kinder Bueno !
Bon allez, il serait peut être temps de commenter et de donner mon avis détaillé. Razz

Alors alors, les couleurs dominante (soit le rouge et le noir) nous font bien deviner que tu aborde un thème sombre. Bref, j'imagine qu'on s'en fou de la déco, les couleurs sont juste bien choisies, voilà !

Pour les textes, j'ai commencé ta fiction, mais ça date un peu. J'ai l'histoire en tête, mais je risque d'oublier des détails. Sorry ^^'

Donc, ton histoire est intéressante, et on a bien envie de connaître la suite ! Cependant, il me semble que je te l'ai déjà dit, je trouve que les trois garces sont un peu caricaturées. Ce sont des pétasses, qui prennent tout le monde de haut quoi Razz !
Mais dans le fond, pourquoi j'ai envie de dire, car tu ne t'attardes pas là-dessus, et nous montre l'impacte qu'on leurs paroles sur les trois filles, et c'est là que tu veux en venir, donc oui, le faites que t'es repris les clichés de base de la "pouf" n'est pas vraiment dérangeant pour le coup et le message passe plutôt bien. Wink

Bon, c'était une idée qui me trottait dans la tête, je ne peux pas vraiment commenter ton texte en détail, ça fait longtemps que je n'y ai pas jeté un oeil !

Sinon, pour le texte que tu as posté ici.
Tu abordes un sujet délicat : Le deuil. Je ne pense pas être réellement "touchée" car je n'ai jamais vécue ça. Quelqu'un qui a connu la perte d'un être cher sera plus apte à commenter que moi à mon avis. Mais, je t'avoue qu'il m'a quand même un peu émue, car je ne peux pas m'empêcher de me demander comment je vivrai si je perdais quelqu'un, moi ...

Bon, sinon, je ne me rappelle pas avoir trouver de fautes d’orthographes, de syntaxes, ect...Donc je ne me la ramène pas Razz

Il me reste encore des textes à lire sur ton Tumblr, je re-posterai quand j'aurai lue ( et quand j'aurai pas la fle...Non je n'ai rien dit Mr. Green) .

Voilà, voilà ! Que d'éloges t'en as de la chance toi ;p

_________________
http://imageshack.us/a/img521/7369/signaturedimiiy.png


Merci me98 !!

Texte by me : Disparition (2eme version de préférence )
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
 
Tab MessagePosté le: Mer 22 Mai 2013 18:37   Sujet du message: Répondre en citant  
[Manta]


Inscrit le: 04 Mai 2009
Messages: 541
Localisation: Cambrai

    F...DimIIy : Peut-être ai-je exagéré le caractère des trois filles, oui. Erreur à ne plus faire. Merciiii. :3

    Voici à présent la seconde partie de la 'nouvelle' « À ton nom », ayant pour thème « Perte d'un proche ». Un dernier paragraphe sera publié sur le blog très bientôt. Bonne lecture à vous. Razz



    Le soir était venu, je vis de mon salon les rayons déserter pour laisser place à l’obscur, au silence. Seul chez moi à attendre mes parents, il m’était impossible de ne pas y penser. J’étais là, couché sur le canapé, à réfléchir, à supposer. Une envie m’envahit, celle d’y emporter mes affaires et de courir à l’hôpital pour y rejoindre ma grand-mère. Cependant, quelque chose en moi m’empêchai de m’y presser. La raison, sans doute. Peut-être même la peur d’y découvrir un visage pâle, inexpressif, inanimé. Je repensai également à l’appel téléphonique de la veille. Un appel destiné à mon père, de la part d’un infirmier autant maladroit que pragmatique. Sa voix était grave, son ton las souligna une révoltante insouciance. Celui-ci nous annonça l’état extrêmement critique de la malade. Il évoqua aussi l’éventualité d’un tragique décès dans les prochaines heures. Je ne pensai qu’à elle, qu’au malheur d’être couchée sur un lit d’hôpital, sans pouvoir y déplacer ses mains, son dos. Le malheur de ne plus pouvoir tenir une seule seconde sur ses deux jambes. Le malheur de redevenir gamin, d’être contrainte à réutiliser des couches-culottes… Elle qui était si active il y a encore quelques semaines. Il y a encore quelques temps, lors de ses premiers jours à l’hôpital, mon père l'avait entendu dire « Je n’en peux plus… J’aimerai rejoindre ton père là haut, ne plus avoir à faire à cette douleur… ». Le pire venait sans doute du fait que sa lucidité semblait ne pas l’avoir quitté. Le fait de devoir assister à la lente et douloureuse décadence de son état, autrement dit d’être esclave de son corps. Le fait de tenter de communiquer en vain avec ses proches, d’entendre des mots doux de ses petits-fils, des mots d’amour de ses frères et sœurs, mais ne pas avoir la possibilité d’y répondre. Le fait d’être consciente de s’approcher chaque minute un peu plus de la Mort, mais d’être plus que jamais impuissante. En résumé, la rage de vivre. Toutes ses pensées, ses émotions aidèrent mes paupières à s’alourdir. C’est ainsi que je m’endormis, sous la température glaciale et le silence pesant de l’endroit.

    5 heures 30. D'abord une sonnerie stressante, incessante. Des cris s’approchant, se multipliant, s’intensifiant. Puis des hurlements, des pleurs. Des portes grinçantes, des talons claquant à tout va sur le sol… J’ouvris enfin les yeux. Je me trouvai au même emplacement, et vis depuis la fenêtre un soleil encore inexistant. Je me levai, pris la poignée, ouvris la porte. Je compris à cet instant d’où venait ce vacarme incessant, ces voix familières. Je pénétrai alors dans la salle à manger, où je vis mes parents, ma sœur, ma marraine, mes tantes, mes oncles, mes cousins. Tous furent en larmes. Tous, excepté mon père, qui vint vers moi, posa sa main sur mon épaule de droite. « J’ai compris », lui dis-je d’une voix sanglotante mettant en évidence mon émotion intense. Des larmes suivirent.

    Les minutes passèrent. Les pleurs devinrent moins fréquents, plus silencieux, moins intenses. Il fut désormais temps de rendre visite à la défunte. Ma famille se dirigea donc vers la porte d’entrée. Leur pas furent hésitants, renfermés. Une fois dehors, je me dirigeai vers la voiture où ma mère comptait prendre le volant. Tout se fit dans un profond silence : Aucun membre de ma famille ne tenta de communiquer avec quiconque. Une fois en route, je me retrouvai en compagnie de mes parents et de ma sœur. Nous nous rendîmes en premier temps chez un fleuriste spécialisé pour la chose. Très vite arrivés, nous descendîmes de la voiture. Je pénétrai dans la boutique me paraissant à première vue très fleurie, très colorée, trop à mon goût. Le tout déshonoré par des prix excessifs, on ne peut plus disproportionnés. Des bouquets de roses à 50€ ou des plaques souvenirs étant dessus gravés de vulgaires phrases anodines, commune à toutes, atteignant le prix exorbitant de 280€. Mais le pire fut à venir, lorsque je me rendis en compagnie de mes parents et de ma sœur aux Pompes Funèbres. Un employé nous accueilli le sourire aux lèvres, comme s’il vit en nous une énième source de fric. Je l’entendis alors évoquer des termes familiers, tels que pierre tombale, transport du corps, faire-part ou démarches administratives. En revanche, d’autres mots me semblaient jusqu'ici inconnus : Soins du défunt, chambre funéraire, taxe d’inhumation, mise en bière. Cela fut lié à des prix, bien sûr. Tous exorbitants. Comme si ces charlatans profitèrent de la vulnérabilité de nous, orphelins, pour y gagner leur vie. Un système qui dépend avant tout du bilan et du chiffre, en y oubliant toute morale. Enfin, mes parents, ma sœur et moi sortîmes de cet espace empestant l’escroquerie. Nous nous rendîmes à présent là où ma grand-mère fut partie pour un éternel voyage, un monde sans douleur.

_________________

Ils se souviennent au mois de Mai
D'un sang qui coula rouge et noir
D'une Révolution Manquée
Qui faillit renverser l'Histoire.

J'me souviens surtout de ces moutons
Effrayés par la Liberté
S'en allant voter par millions
Pour l'ordre et la sécurité.

17.09.11 ♥

'Be Alive' • 'Notre génération n'est plus une génération.'
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Yulhia MessagePosté le: Ven 24 Mai 2013 21:34   Sujet du message: Répondre en citant  
Memoria


Inscrit le: 25 Mai 2008
Messages: 2743
Tes textes me mettent toujours mal à l'aise. Surtout celui de... l'anorexie je crois, où je n'ai pas pu le lire en entier (et je n'ai toujours pas essayé de le finir d'ailleurs). Enfin bref tu sais, je te l'ai dis. En tout cas, les deux dernières parties que tu as envoyées ici sont magnifiques, j'ai failli avoir ma larme à l’œil pour le premier. Quoique, je l'ai eu je crois en fait.
Que dire... Tu écris très bien déjà, mais ça tu le sais aussi Smile Ton blog mérite vraiment d'être connu, c'est rare d'en trouver des beaux et sérieux comme ça... Surtout écrit par un jeune homme (et oui mon petit, tu es jeune ♥). Razz

Voilà... Je ne peux que t'encourager pour la suite. Tu sais que je serai toujours derrière toi. En tout cas je t'interdis d'arrêter d'écrire, même si je n'aime pas trop ces sujets car ça manque un peu de... joie ?, tu les traites bien et ça je ne peux pas le nier donc d'un côté j'aime quand même, au final. Mais si, je suis très logique.

Allez, bonne chance petit Doudou héhé, continue à écrire encore et encore ♥.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
lecrivaindujour MessagePosté le: Ven 24 Mai 2013 22:55   Sujet du message: Répondre en citant  
[Krabe]


Inscrit le: 01 Jan 2013
Messages: 231
Localisation: Quelque part dans une crevette géante
Je voulais dire "Sympa ce blog", mais c'est plutôt "Dépressif ce blog" ^^
Enfin, c'est vachement intéressant en tout cas, je mets en favori Smile
_________________
Lecrivaindujour, geek dans l'âme, vidéaste sur Youtube, TFOL, LyokoFan depuis 2004
http://i37.servimg.com/u/f37/17/37/92/75/lecriu10.jpg
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
 
Tab MessagePosté le: Ven 24 Mai 2013 23:33   Sujet du message: Répondre en citant  
[Manta]


Inscrit le: 04 Mai 2009
Messages: 541
Localisation: Cambrai

    Yulhia :
    Merci, c'est hyper gentil. :3 M'enfin, est-ce étonnant, je ne pense pas haha. Et puis, le jeune homme te crotte, d'abord ! Razz C'toi la vieille !
    Lecrivaindujour : Maieuh, il est pas dépressif mon Tumblr ! Je le définirai plutôt comme réaliste sur certains points (Je ne parle évidemment pas de mes textes, mais des thèmes occupants le blog). :3

    Trêve de bavardage, je vous annonce la naissance d'un nouveau texte catégorie « Religion ». Je ne le publierai ici pour des raisons évidentes : Étant engagé, il pourrait énerver voire choquer certaines personnes. Ce que je comprends parfaitement.

    Enfin. J'ai compris. Vous préférez le joyeux au déprimant.
    Ô, miracle ! En voici un ! C'est qu'ils sont rares, vous en avez de la chance !
    Voici à présent un petit texte se trouvant catégorie « Amour à distance ». Petite anecdote : Mon texte est trèèès largement inspiré de mon vécu (Si tu me lis, Je t'aime ♥).

    Surtout : Bonne lecture à vous !



    Spoiler



_________________

Ils se souviennent au mois de Mai
D'un sang qui coula rouge et noir
D'une Révolution Manquée
Qui faillit renverser l'Histoire.

J'me souviens surtout de ces moutons
Effrayés par la Liberté
S'en allant voter par millions
Pour l'ordre et la sécurité.

17.09.11 ♥

'Be Alive' • 'Notre génération n'est plus une génération.'


Dernière édition par Tab le Sam 25 Mai 2013 18:03; édité 5 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Julrose MessagePosté le: Ven 24 Mai 2013 23:38   Sujet du message: Répondre en citant  
[Gardien ancien]


Inscrit le: 26 Juil 2007
Messages: 1862
Localisation: Saint Étienne (42)

    Je ne commentes pas souvent tes textes même si je les lis dès qu'ils sont postés sur le forum ^^ Je dois dire que ton style d'écriture me plait beaucoup et que j'arrive facilement à lire tes textes contrairement à d'autres.

    Ton dernier texte m'a particulièrement toucher parce que j'ai moi-même vécu un amour à distance. Les sentiments et émotions que tu décris, je les ai toutes ressentis aussi. Bref, un texte parfait !

    Bonne chance pour tes futurs textes ^^

_________________

Merci Ange pour le pack Smile
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
 
Montrer les messages depuis:   

Forum Code Lyoko | CodeLyoko.Fr Index du Forum -> Vos Créations -> Fictions et textes Page 1 sur 2
Aller à la page 1, 2  Suivante

Poster un nouveau sujet
 Réponse rapide  
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
Répondre au sujet



Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure

Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum




Powered by phpBB Lyoko Edition © 2001, 2007 phpBB Group & CodeLyoko.Fr Coding Dream Team - Traduction par : phpBB-fr.com
 
nauticalArea theme by Arnold & CyberjujuM
 
Page générée en : 0.0701s (PHP: 71% - SQL: 29%) - Requêtes SQL effectuées : 19