CodeLyoko.Fr
 
 Dernières news  
[Code Lyoko] La Renaissance de l'île S...
[IFSCL] IFSCL : 7 ans déjà !
[IFSCL] IFSCL 3.3.0: trailer + voix offi...
[Créations] Code Lyoko : Un live ce samedi !
[Code Lyoko] Nouveau dossier : Serial ...
[Site] Les trouvailles du Père Dudu 201...
[Créations] Notre Communauté fait le plein d...
[Créations] Code lyoko Relight : Dans les co...
[LyokoRéseau] Emergence du MMORPG : Lyoko Online
[IFSCL] IFSCL 3.3.0 - Teaser Trailer !
 
 Derniers topics  
[Divers] Usine Renault : construction...
Les Lyokofans parlent aux Lyokofans
[Fanfic] Replika on the Web
IFSCL - 7eme anniversaire!
Pour mieux se connaître
Ma première vidéo gameplay sur IFSCL
Map Minecraft de tout l'univers de la...
Map minecraft - [1.10] - Code lyoko -
[Film] Adaptation CL Chronicles : LIVE
[Fanfic] Game of Power
 
     
 Accueil | Règles du forum News | FAQ | Rechercher | Liste des Membres | Groupes d'utilisateurs | T'chat | Retour au site 
  Bienvenue, Invité ! (Connexion | S'enregistrer)
  Nom d'utilisateur:   Mot de passe:   
 

[Fanfic] Replika on the Web

Forum Code Lyoko | CodeLyoko.Fr Index du Forum -> Vos Créations -> Fanfictions Code Lyoko


Page 11 sur 13

Aller à la page : Précédente  1, 2, 3 ... 10, 11, 12, 13  Suivante





Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet


Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant 
 Auteur Message
Sirix MessagePosté le: Mer 17 Juin 2015 18:53   Sujet du message: Répondre en citant  
[Rampant]


Inscrit le: 27 Aoû 2013
Messages: 360
Localisation: Entre une chaise et un PowerMac G5
Bonjour à tous.

Merci aux trois commentateurs de l'épisode 29. Je suis content de voir que la fic continue de vous plaire.

Comme je vous l'ai dit par Skype, c'est une très belle analyse que vous avez faites Silius, vous avez relevé des choses que je ne soupçonnais même pas avoir laissé transparaître. Mais effectivement, beaucoup de vécu, plus que prévu, est passé dans ce chapitre.

Pour ce qui est d'Icer, oui, cette attaque de X.A.N.A. est très travaillée. Comme beaucoup. Ce ne sera peut-être pas toujours comme ça, vu que ça me demande beaucoup d'efforts, mais j'aime beaucoup les attaques de ce genre, elles ne seront sans doute pas régulières et unanimes dans la fic, mais restent un morceau important.

Merci pour ton com Jerem, content que la fic te plaise, en espérant que la suite en fasse autant.

Et donc, voici, aujourd'hui, la suite de notre arc. Eteignez les lumières, fermez les stores, isolez vous un maximum et prenez votre doudou avec vous, mettez donc vous ça dans les oreilles et laissez moi vous ouvrir le voile du terrifiant trentième épisode de Replika on the Web.

Arc une nuit chez Freddie : deuxième épisode
Trentième épisode : La salle à dangers


Spoiler

_________________
http://arnaud.maurin.perso.neuf.fr/images/Sirixsign.png

Auteur de la fic Replika on the Web.


Dernière édition par Sirix le Mar 22 Sep 2015 09:15; édité 2 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Silius Italicus MessagePosté le: Dim 19 Juil 2015 15:25   Sujet du message: Répondre en citant  
[Blok]


Inscrit le: 03 Fév 2015
Messages: 172
Localisation: à l'Est d'Eden
Bonjour cher Sirix,
Ainsi dans l’horreur vous nous amenez à la suite de votre héros.

Après un chapitre introduisant l’arc il s’agit ici de définir les objectifs. Un peu à la manière d’un jeu vidéo diraient d’aucuns. Il faut trouver et actionner tous les interrupteurs, en l’occurrence tout débrancher, pour survivre et passer au niveau suivant. Et chaque interrupteur a sa garde rapprochée qu’il faut battre ou esquiver.
Souvent on tient éloigné les enfants de la cuisine et de son outillage. Xana vient nous rappeler pourquoi il ne faut pas toucher aux affaires des grands.

Cependant, il est difficile de voir plus dangereux qu’une batterie de cuisine dan une maison. Les dangers à venir ne risquent-ils pas de s’en ressentir ? Étonnez-nous !

Ce chapitre offre un certain développement de Fred. En effet les paragraphes d’actions ou de peur sont contrebalancés, presque systématiquement, par des passages ou de réflexion sur le connu devenu menaçant, ou des remarques plus humoristiques. Ceux-là s’expliquent par le besoin de rationaliser et comprendre, car l’esprit de Fred ne s’arrête jamais de travailler, à son grand dam. Ceux-ci par le fait qu’il est presque en état de choc. L’un des effets du choc psychologique c’est de forcer l’esprit à rechercher la normalité. Pour s’en sortir, il cherche à se raccrocher au quotidien et au trivial. Ce qui donne naissance, pour le lecteur et des remarques plutôt humoristique lorsque Fred essaie d’abaisser le niveau de tension qu’il subit. Il en va ainsi par exemple de la remarque sur la solidité de la serrure de sa chambre.

Il ne me semble pas que Xana est versé, dans le dessin animé, dans la télékinésie comme ici. C’est un mode d’attaque qui est d’ordinaire plutôt rattaché au cinéma, en particulier le cinéma d’horreur paranormale. Ici, cela correspond bien au Xana un peu minimaliste mis en scène : il n’a pas la puissance du supercalculateur quantique et procède un peu avec les moyens du bord, pourtant tout aussi meurtrier, quoiqu’à plus petite échelle. En attendant, Fred n’est pas sorti de l’auberge.

Il est intéressant de voir que pas un seul instant il ne considère vraiment la fuite hors de la maison. Fred n’est pas un héros pourtant. Il le montre assez clairement. Ce qui pousse à se demander si l’on assiste pas, justement, à l’acte de naissance d’un héros. Il sera intéressant de revenir sur ce point dans quelques arcs, ou à la fin de votre récit.

Au plaisir de redécouvrir tout les dangers du quotidien avec vous et Fred.
_________________
AMDG

Prophète repenti de Kane, vassal d'Anomander Rake, je m'en viens émigrer et m'installer en Lyoko.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
VioletBottle MessagePosté le: Mer 22 Juil 2015 23:54   Sujet du message: Répondre en citant  
[Frelion]


Inscrit le: 08 Sep 2013
Messages: 82
Localisation: Nord - Nord/Ouest, Captain!
Bonjour bonjour ! C’est qu’il était temps, dis donc ! Mais comme tu le sais, j’ai enfin fini de lire l’intégralité de la fic, et il se peut que je n’ajoute rien que tu n’aie déjà entendu, mais je passe tout de même poser un commentaire par ici !

Bon, ça va être très général, je ne me sens ni le temps ni la force de faire au chapitre par chapitre, et de toute façon, je l’ai déjà fait. Mais on va tâcher d’être au moins chronologique.

Bon, tout d’abord, les premiers chapitres (1-8 ). Ils sont, à mon goût, un peu lapidaires encore, loin des jolis descriptions des chapitres suivants, ce qui peut parfois faire barrage à la mise en place de certains éléments (encore que dans le cas des personnages, ce ne soit pas tant que ça un problème de ne pas avoir de descriptions de Fred par exemple, après tout le lecteur peut aussi imaginer au fil du texte, d’autant que de mémoire, la fic donne parfois des éléments à la sauvage). Pour autant, on en sait assez pour installer les premiers éléments, les personnages et l’ambiance. Notamment l’humour, très proche de celui de la série originale, d’ores et déjà présent, même si les coups d’éclats pour moi viennent plus tard (Madame Fourchette quoi… *PAN*). Les relations sont également assez claires, voire même prévisibles : il est aisé de reconnaître les futurs couples, mais ce n’est, je l’avoue, pas là ce qui m’intéresse. C’est plutôt la manière dont ils vont évoluer jusqu’à se révéler qui pique ma curiosité. So wait and see. Et puis, jusque là, les relations sont bien décrites et amenées (cf. Fred qui réalise subitement que sans tout le joyeux bordel qu’est devenue sa vie depuis le plan antiXANA (ceci sonne totalement comme le nom d’un médicament), il n’aurait sans doute jamais été intéressé par Céleste, ce qui aurait été fort dommage)

Cependant, l’arrivée de XANA est cool, et tend à booster la fic considérablement. Le passage est bien écrit, prenant et amène un niveau de darkness accentuant bien les enjeux à venir. D’ailleurs, c’est à mon sens après son arrivée que la fic gagne en intensité. Naturel me diras-tu, c’est lui qui amène les combats, la peur, la lutte, et tout l’équipage. Mais j’ai vraiment noté une accélération du rythme et de l’enchaînement des éléments plus généralement dès lors, et là l’immersion est plus forte et prenante.

Ensuite les personnages. Je ne m’attarderai que sur certains, comme James et Tim. Tu le sais, ils sont pour moi badass. Le premier parce que Awesome Barbecue *PAN* Bon, bon, parce qu’il a un côté Michael Bay *REPAN*. Tim parce que son histoire demeure intéressante et, dans le contexte de l’univers de CL, assez crédible. Bon, tu le sais, j’ai trouvé la confiance que la Confrérie lui accorde fort facile et rapide, mais tu me connais, je suis une méfiante sauvage Razz. Et ses futures relations avec la Confrérie peuvent être intéressantes, étant donné qu’elle vient clairement de voir ses espoirs anéantis à la suite de la renonciation du groupe dans la lutte contre XANA. Enfin, mention spéciale à Jessie, lors de leur première défaite contre XANA : le voir s’effondrer car il a raté là la première occasion de ne pas être qu’un petit rigolo un peu moins capable d’agir que les autres est touchant. Il est clairement sous-estimé, et pourtant sa chance de dépasser ce constat lui échappe. Bref, c’était triste, mais il aura la possibilité de se rattraper.. Hein ? :3

Point rapide sur Lautriv, dont tu m’as spoilé une partie mais dont j’ai quand même découvert une bonne partie à la lecture. Le paysage a l’air fort cool et montre bien le travail colossal du groupe. Ce qui m’amène une question surprise-que-je-poste-là-parce-que-pourquoi-pas : Y trouvera-t-on tous les monstres de Lyoko, ou y aura-t-il en plus des monstres originaux ? (Question de pur principe, hm).

Enfin, les deux gros points pour moi, les deux moments que j’ai franchement aimé : En premier lieu, le chapitre 9, celui du rêve. On y plonge très facilement, l’ambiance nous immerge avec une facilité déconcertante, tu transmets extrêmement bien le ressenti de Fred et le décalage des situations. That being said, c’est typiquement le genre de chapitre que j’aime lire, il partait avec un notable avantage de par son principe, et le fait qu’il soit réussi en rajoute bien d’autres. Et bon sang, quelle invitation aux spéculations, parce qu’un rêve, c’est forcément sujets aux questionnements. Prémonition ? Pressentiment du personnage ? En tout cas, on le sait, ça influera sur la suite et sur les réactions des personnages. Deuxième passage, mais là il s’agit d’un arc entier, à savoir le dernier, Une Nuit chez Freddie. Je risque de manquer d’objectivité, surtout maintenant que je suis la tête la première dans Five Nights at Freddy’s (faut que je me termine la Night Five à ce sujet o/), mais j’ai ressenti pour ma part l’hybridation des deux univers, l’horreur épurée de FNAF prenant cependant le dessus sur l’univers très simple et accessible de Replika. Mais la peur est palpable, la réaction de Fred nous entraine dans son salon où tout devient fou, et on se sent facilement en plein désarroi pour lui. Mais l’étape la plus facile est passée, il faut maintenant voir comment il se débarrassera des autres bastions… Et surtout quand le monstre-sous-le-lit reviendra en scène =3.

Bref, en conclusion, c’est une bien belle fic que tu nous proposes là, en progrès constants et que je suivrai avec plaisir. Je te dis donc à la prochaine publication, et cheer up buddy <3

(Accessoirement, si tu as besoin que je te relise avant que tu postes, pour éviter deux-trois fautes d'inattention, n'hésite pas =3)
_________________

« Plus personne ne pourra un jour dormir» Mondes Alternés, Saison 2 Final 3/3. Jeudi 25 Juin.


http://imageshack.us/a/img443/526/evxl.png
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Sirix MessagePosté le: Sam 01 Aoû 2015 15:24   Sujet du message: Répondre en citant  
[Rampant]


Inscrit le: 27 Aoû 2013
Messages: 360
Localisation: Entre une chaise et un PowerMac G5
Welcome to your office settle down and take a seat
Please pay no attention to the terrifying screams
You should heed the warnings of the voice that's on the phone
Tonight you might be by yourself but you are not alone

The masks that we wear
Pretend they aren't there
But you can only hide for so long, for so long

Why don't you

Spend the night then you'll find
there's evil that waits inside...


Arc une nuit chez Freddie : troisième épisode
Trente-et-unième épisode : Massacre animal


Spoiler


Spoiler

_________________
http://arnaud.maurin.perso.neuf.fr/images/Sirixsign.png

Auteur de la fic Replika on the Web.


Dernière édition par Sirix le Ven 27 Nov 2015 09:47; édité 3 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
VioletBottle MessagePosté le: Mar 04 Aoû 2015 23:12   Sujet du message: Répondre en citant  
[Frelion]


Inscrit le: 08 Sep 2013
Messages: 82
Localisation: Nord - Nord/Ouest, Captain!
Salut !

Eh bien, me revoilà par ici, la flamme du commentaire m'habiiiite *PAN*

Hem. Oui, donc ce chapitre.

Nous en sommes donc au deuxième bastion. Encore une fois, nous avons une bonne immersion, bien que davantage centrée sur le trouble d'un Fred nageant en plein doute. Vit-il une réalité ? La fin tend à nous dire que oui, si l'issue du combat pour Guismo s'avérait funeste au prochain chapitre. En tout cas, la scène du combat animal (qui n'est pas sans rappeler celle du final de La Belle et le Clochard, Disney oh yeah) (et d'Enragés, de mémoire, côté XANArat, toussa) sert comme électrochoc vers la réalité.

La lutte continue donc. Même si ce chapitre nous a plus donné une lutte psychologique que physique pour Fred, ce dernier ne s'activant réellement que pour tenter d'échapper à son adversaire rongeur. Bref, on entre plus dans la tête de Fred que dans l'action à proprement parler, mais cela rend toujours aussi bien et la pression, on le sent, monte d'un cran. Surtout avec ce cliffhanger qui n'augure rien de bon pour le pauvre matou...

Et, au passage, jolie justification du pourquoi du comment il n'appelle pas ses amis, ça m'intriguait jusque là x). Même si je ne peux m'empêcher de me demander pourquoi XANA n'essaie pas de s'en prendre aux autres aussi... N'aurait-il pu envoyer des rats enragés aux membres de la Confrérie, par exemple ?

Mais bref, j'aime toujours autant, et je suis toujours aussi intriguée pour la suite. Tu gères mec o/

(au fait, bravo, j'ai la chanson en tête. ENCORE)
_________________

« Plus personne ne pourra un jour dormir» Mondes Alternés, Saison 2 Final 3/3. Jeudi 25 Juin.


http://imageshack.us/a/img443/526/evxl.png
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Silius Italicus MessagePosté le: Jeu 06 Aoû 2015 11:04   Sujet du message: Répondre en citant  
[Blok]


Inscrit le: 03 Fév 2015
Messages: 172
Localisation: à l'Est d'Eden
Bonsoir Sire,
Et moi qui pensais qu’une maison était un refuge contre les dangers du monde.

À l’évidence Fred le pensait aussi, et voit ses illusions battues en brèche. Et l’anxiété qui en est à la fois cause et conséquence forme avec ce constat un cercle vicieux dans lequel il perd son calme et se met à trop douter. Chaque lumière devient suspecte, chaque bruit inquiétant, chaque mouvement une alarme.

En ajoutant des éléments vivants, le chat et le rat, ce chapitre approfondit le jeu sur le contraste entre l’ombre et la lumière. Les ténèbres transfigurent la réalité — ironiquement, la transfiguration est originellement quelque chose de lumineux—et révèlent de nouvelles faces en chaque être. Ainsi, le chat calme et paisible, devient une machine à tuer. Le seul qui semble ici épargné par cette transformation ou cette révélation, c’est le narrateur. À deux réticences prés. Tout d’abord, il devient paranoïaque et anxieux. À ce stade de peur, il serait loisible de parler d’un changement, même provisoire de personnalité. Ensuite, le vision du lecteur n’a pas de recul par rapport à celle de Fred, aussi, il est possible que Fred ne soit déjà plus le même sans que le lecteur ne le sache, puisque Fred ne le sait pas, la question de la perception du changement pendant son actualisation étant délicate.

Ce qui est intéressant, c’est le côté minimaliste, dune certaine manière, de ce combat. Souvent, les récits basés sur Code Lyokô usent du virtuel pour organiser des scènes de combat, de bataille plutôt, et font oublier que des adolescents ne sont pas des surhommes, que chaque blessure et grave, et aucun adversaire à dédaigner. La jambe mordue vient à rappeler cela de belle manière. C’est aussi cette incrustation dans le quotidien, loin de l’épique et des grands enjeux, du moins pour le moment, qui fait le charme de Replika on the Web.


Au plaisir de voir Fred se rappeler que les heures les plus sombres sont celles qui précédent immédiatement l’aube.

_________________
AMDG

Prophète repenti de Kane, vassal d'Anomander Rake, je m'en viens émigrer et m'installer en Lyoko.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
JCVgamer MessagePosté le: Dim 09 Aoû 2015 19:18   Sujet du message: Commentaire Répondre en citant  
[Blok]


Inscrit le: 29 Aoû 2012
Messages: 160
Localisation: Dans le labyrinthe de mon âme
Salutations Sire

Bien les autres ayant largement déblayer le chemin je serais malheureusement court.

Déjà je souhaite revenir sur le passage du silence et de la solitude.
Citation:
Le silence, où l’absence totale de bruit, peut-être synonyme de beaucoup de choses effrayante, comme la solitude.


En quoi la solitude est effrayante ? Car en me basant sur mon ressenti personnel, c'est la solitude qui me permit d'avancer, après elle peut être à double tranchant ça c'est vrai. Tout comme le silence.
Le silence lui peut être bénéfique car il peut être synonyme de bien être mais également d’oppression. C'est l'effet que tu voulais montrer ici et c'est plutôt joliment réussi.

Après lorsque vous êtes seul face à X.A.N.A., mieux vaut appeler du renfort, mais vous n'avez pas forcément la tête à cela sur le moment et ça n'a pas loupé.
L'ambiance reste dans la lignée des chapitres précédents, sombre, opressant, bref excellente.

Le rat qui est xanatifié, est une excellente référence à l'épisode 11 de la série, et j'ai apprécié le combat épique avec le chat, après j'ai trouvé au final le désamorçage de la cible N°2 plus simple que pour la première. X.A.N.A. perd-t-il en puissance au fur et à mesure ?

Bien et je ne voie pas trop quoi dire d'autre. J'aurais aimé conclure mais Silius m'a piqué la phrase en question que je voulais citer en référence à la série télévisé "Merlin".
Bref la qualité reste présente malgré les circonstances actuelle et je suis sûr que ça continuera, le travail est vraiment présent.


Au plaisir de lire la suite.
_________________
S'il existe différents maîtres contrôlant chacun un élément, je m'exerce à devenir le maître de la lumière.

Une nouvelle attaque lancée contre ces enquiquineurs, enfin une parodie d’attaque, car après celle-ci je lance l’attaque fantôme, un projet que prépare déjà depuis quelques temps et qui les mèneras tout droit à leur perte. One-Shot à paraître

https://lh3.googleusercontent.com/-07EHZzPU0Ko/Vgzy9hJt4qI/AAAAAAAAH10/3EekCXHPMjg/s600-Ic42/moviewatchSeptember2015.png

http://imageshack.us/a/img163/1125/ksmc.pnghttp://imageshack.us/a/img9/7127/sd8u.png
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail MSN Messenger
 
Sirix MessagePosté le: Jeu 13 Aoû 2015 19:44   Sujet du message: Répondre en citant  
[Rampant]


Inscrit le: 27 Aoû 2013
Messages: 360
Localisation: Entre une chaise et un PowerMac G5
As for our story
The story's not over yet
There's still one secret
One secret left to be said
Tonight when you are
Safely tucked into your bed
Close all the doors that you want
We're already in your head

This world's a scary place we're not
Monsters just changed bigger hands for
Grabing a hold
We were lost to foul play but we got an
Ypgrade lots more teeth for eating you
Whole

Here comes another chapter...
Your heart is beating faster...
You are the one we're after...


Arc une nuit chez Freddie : quatrième épisode
Trente-deuxième épisode : Allô ? A l'eau...


Spoiler


Spoiler

_________________
http://arnaud.maurin.perso.neuf.fr/images/Sirixsign.png

Auteur de la fic Replika on the Web.


Dernière édition par Sirix le Mer 30 Sep 2015 14:12; édité 2 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
JCVgamer MessagePosté le: Dim 23 Aoû 2015 19:55   Sujet du message: Commentaire Répondre en citant  
[Blok]


Inscrit le: 29 Aoû 2012
Messages: 160
Localisation: Dans le labyrinthe de mon âme
Bonsoir Sirix,

Ce chapitre 32 place dès le titre une indication sur la nature de la prochaine action de notre ami X.A.N.A.
Le jeu de mot nous aura permit de comprendre qu'il agirait depuis un téléphone et que son action aura un rapport avec l'eau.
Le problème de ce titre c'est que si le jeu de mot de ton titre est plutôt sympa, il ôte l'effet de surprise au lecteur lorsque l'attaque a lieu, ce qui est un peu dommage puisque ton arc veut jouer sur l'effet de surprise de part les sensations oppressantes afin d'en renforcer l'immersion.
Pour autant est-ce que ceci ôte tout effet de surprise ? La réponse est non, fort heureusement. Déjà j'ai été agréablement surpris que la menace viennent du portable de Fred. N'étant pas un grand utilisateur de son portable, il a donc oublié que celui-ci existait et comme depuis le début, ton histoire à une capacité immersive de très grande qualité, le lecteur a lui-même oublié l'existence de ce petit objet (et on ose se plaindre que les jeunes passent trop de temps sur leur portable).

J'ai trouvé ce chapitre plus faible que les autres pour ce qui est du fond. Ceci étant sans doute dû au fait que l'effet de surprise était grandement diminué comme j'ai pu le signaler plus haut. Néanmoins sa capacité d'immersion, les descriptions et l'oppression du lecteur restent présentes et cela témoigne de la qualité de ton travail et du temps que tu y a passer.

La scène de l'attaque était bien retranscrite, toujours de par la qualité des descriptions et de l'immersion provoqué par le point de vue interne. Par contre j'ai trouvé la fin de cette attaque assez ironique et paradoxale. Comment un portable qui n'est pratiquement jamais utilisé se vide de sa batterie en 10 minutes ? Quoique tu me diras qu'elle n'était sûrement pas à 100% de sa puissance.

Bref et je voie pas quoi dire de plus car ton chapitre n'est pas long (enfin sa taille ne change pas de d'habitude) et reste fixé a une seule pièce clé. Il reste donc encore un obstacle avant d'être provisoirement à l'abri.
On dit toujours que la dernière épreuve est la plus dangereuse/difficile. Voyons voir comment Fred s'en sortira.

Bonne soirée.
_________________
S'il existe différents maîtres contrôlant chacun un élément, je m'exerce à devenir le maître de la lumière.

Une nouvelle attaque lancée contre ces enquiquineurs, enfin une parodie d’attaque, car après celle-ci je lance l’attaque fantôme, un projet que prépare déjà depuis quelques temps et qui les mèneras tout droit à leur perte. One-Shot à paraître

https://lh3.googleusercontent.com/-07EHZzPU0Ko/Vgzy9hJt4qI/AAAAAAAAH10/3EekCXHPMjg/s600-Ic42/moviewatchSeptember2015.png

http://imageshack.us/a/img163/1125/ksmc.pnghttp://imageshack.us/a/img9/7127/sd8u.png
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail MSN Messenger
 
VioletBottle MessagePosté le: Dim 23 Aoû 2015 22:02   Sujet du message: Répondre en citant  
[Frelion]


Inscrit le: 08 Sep 2013
Messages: 82
Localisation: Nord - Nord/Ouest, Captain!
Bonsoir ! Pour ne pas changer mes vieilles habitudes, j'arrive en retard !

Bon, chapitre dans la continuité des suivants, l'action avance doucement. Mais elle s'intensifie. L'immersion est toujours bonne, on plonge rapidement (HAHAHA) dans l'ambiance. Et, merci Merlin, le chat est sauf o/

Après, on sent aussi que Fred est davantage investi que pensant, contrairement au chapitre précédent. L'accent semble porté sur le fait d'avancer l'action, et au passage de poser une ambiance, que d'expliquer l'état d'esprit du personnage. Du moins jusqu'à la fausse impasse du personnage. Le fait que Fred se mette à réfléchir, à envisager la défaite, qu'il l'anticipe même en essayant de la prévoir, en s'accrochant à ses connaissances sur le domaine, sonne assez terrible. Il n'y a plus de résistance, et on devine déjà un point important de l'évolution du personnage pour la suite.

D'ailleurs, même les descriptions se font plus intenses. Dans le sens où c'est clairement moins "mignon" que les débuts de Replika. Je ne saurais dire si ça vient du fait que tu décris maintenant des scènes plus crues, ou si c'est le fait qu'elles le soient de façon très terre-à-terre (ce qui colle au personnage de Fred, soit dit en passant), mais ça rend la scène plus frappante.

Après, le coup du portable qui se décharge vite ne m’étonne pas plus que ça, par rapport à mon voisin du dessus. Au fond, Fred le dit lui-même, il ne l’utilise guère, le fait qu’il l’oublie dans des pièces improbables va de paire avec l’idée qu’il ne le recharge pas souvent. Mais ça pose un problème pour Fred, qui se retrouve maintenant encore plus coupé du monde : soit il prend le risque de réarmer X.A.N.A en prévenant les autres, soit il accepte de se débrouiller seul pour ne pas encore frôler la mort… A voir comment il se débrouillera.

Bref, bon chapitre, en bonne continuité, et plaisant à lire.

Et jusqu’à présent, la chanson du début ne m’est toujours pas rentrée en tête, je peux encore respirer o/
_________________

« Plus personne ne pourra un jour dormir» Mondes Alternés, Saison 2 Final 3/3. Jeudi 25 Juin.


http://imageshack.us/a/img443/526/evxl.png
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Zéphyr MessagePosté le: Jeu 27 Aoû 2015 17:27   Sujet du message: Répondre en citant  
Z'Administrateur


Inscrit le: 16 Mar 2013
Messages: 1011
Localisation: Au beau milieu d'une tempête.
Yo' ! J'ai entendu dire que The Fear se baladait dans l'histoire en ce moment, alors je suis venu jeter un œil, histoire de rattraper mon retard au passage.

Avant de parler du nouvel arc, je reprends juste quelques instants des détails chapitre 28 – où je m'étais arrêté, ça tombe bien.

Déjà, il porte très bien son nom. L'arrêt de l'aventure pour la bande est en effet brutale (et les explications cool et pas chiantes o/). Néanmoins, je n'ai pas trouvé cette brutalité bien exploitée par rapport aux réactions des personnages. Dans l'ensemble, si on exclut le narrateur Fred, j'ai trouvé ça fade. Cette impression est renforcée par le fait que suite à la déconnexion du Macstodonte, les membres de la bande n'ont plus aucune interaction, comme si leur aventure n'avait été qu'un coup d'un soir. L'ensemble se fait expédier en vitesse en somme. À ma lecture, j'avais espéré que la sympathique chute du chapitre te permettrait de t'occuper de ce point, mais malheureusement, tu as enchaîné avec le début de ton nouvel arc – je reviendrais là-dessus plus bas.
C'est avec des passages comme ceux de ce chapitre que les limites de la narration à la première personne se ressentent : il n'est pas simple de faire exprimer les ressentis et impressions des personnages autres que le narrateur. Il faut alors utiliser des astuces pour y arriver, comme les expressions faciales (type « untel fait la gueule », « untel est placide » ou « untel semble au bord des larmes »), les paroles et leur association au ton de la voix qui les émet (voix tremblante, dure, légèrement étouffée par des sanglots, silence, etc...), les mouvements des personnages (poings serrés, ronger les ongles, gratter la tête, etc.), ou encore leurs actions – bon ça c'est plus dans la catégorie symbolique mais ça fonctionne tout aussi bien (se débarasser d'un objet relatif ou symbolique par rapport à l'aventure par exemple, ou pour se situer dans RotW : Céleste qui balance à la poubelle ses croquis du monde virtuel).
Du coup, je trouve que tu as manqué d'astuce sur ce coup (alors que précédemment, tu avais su en faire preuve, comme lorsque Jessie avait échoué à vaincre tous les monstres de Xana). Seule la confusion de Fred est dépeinte, les autres passent un peu à la trappe. C'est dommage, ça casse un peu les développements desdits personnages. Néanmoins, ça reste un point rattrapable par la suite, via des biais simples comme les confidences au narrateur.

Je disais plus haut que la chute de ce chapitre était sympathique (en plus de donner un double-sens au titre), en particulier avec ce sentiment d'entubage par Xana très appréciable. En terminant le chapitre, je me suis dit que cet événement allait relancer un tout petit la machine Confrérie. En démarrant le chapitre 29, je vois qu'il n'en est rien et qu'on entre presque directement au cœur du propos du nouvel arc. Sur le coup, j'ai été plutôt déçu. La transition entre les chapitres 28 et 29 est vachement hachée (Note de la rédaction : le choix du dernier mot a été fait par rapport à une impression, et non pour le jeu sonore avec les mots « à chier ». Merci.).
On nous laisse sur le coma de l'oncle, pour passer directement à la « Nuit chez Freddie », sans partage du ressenti de Fred sur l'événement. Pire encore, ce dernier ne semble même pas transmettre la nouvelle à ses potes, alors qu'il assurait que son oncle était une solution à leur question Xana… Je pensais que Fred les informerait au moins que c'était mort – sans mauvais jeu de mots – de ce côté-là, et qu'il aurait au moins droit au soutien de ses amis par rapport à ça (d'autant plus qu'au vu des jours et horaires indiqués, on peut déduire qu'au minimum le vendredi de cours est passé, donc il a nécessairement pu les voir). Pour reprendre mes termes, la réaction et le ressenti de Fred sont également fades de ce côté-ci, surtout pour son oncle avec qui il est supposé avoir un lien plutôt étroit.

Pour conclure sur cette transition chapitre 28 – arc Freddie, j'ai vraiment eu l'impression d'avoir affaire à deux univers différents (cf. passage du coma de l'oncle à la Nuit). Du coup, la thèse du rêve quant à ce dernier arc pourrait expliquer cette sensation de différence de texture entre les deux chapitres. Enfin, je serais personnellement déçu si tout cela n'était qu'un simple songe...


À titre d'hommage, je vais passer sans transition au nouvel arc Razz. Pour parler globalement, je pense que pour le moment, ça déchire pas mal. Bien entendu, m'est avis que le premier épisode reste le meilleur de l'arc pour l'instant, parce que possédant une ambiance bien palpable et travaillée.

Le système d'avancement de la nuit, par étapes d'extinction des ordinateurs de la maison, m'évoque fortement une quête de jeu vidéo, celles qui demandent plusieurs tentatives à chaque étape pour connaître le tableau par cœur, sous peine de se prendre 46 coups de sabre ou un bout de sol dans la tête sans rien comprendre. Bien entendu, Fred n'a pas de vies, ce qui complique la tâche, et doit se baser sur sa connaissance du terrain, ses réflexes et son instinct, même s'il n'y est clairement pas habitué.

Pour reprendre un peu ce qui se disait dans les commentaires d'autrui, il est vrai qu'on se demande pourquoi Fred ne quitte pas sa maison histoire de trouver de l'aide à l'extérieur (allez chercher des membres de la Confrérie chez eux ou même demander au voisins – mister Dagobert doit bien avoir des parents…), ou juste attendre que le jour se lève afin d'explorer sa maison plus sereinement. On peut mettre ça sur le compte de la brusquerie de la situation et l'ambiance nocturne.
Par rapport au portable, j'ai cru au départ que tu l'avais oublié, ainsi que tout ce qui s'apparentait au téléphone. Ça n'a heureusement pas été le cas. Et je ne suis pas d'accord avec JCVgamer lorsqu'il prétend que le lecteur oublie le portable de Fred. Personnellement, je me suis demandé dès le début de l'arc si Fred comptait s'en servir pour demander de l'aide à l'extérieur (ses potes à tout hasard, peut-être celui qui a un EMP o/). Le manque de batterie est un classique, mais toujours efficace quand on veut accumuler les emmerdes dans une situation. De toutes manières, on sait tous que les batteries de téléphone ne tiennent jamais quand on en a besoin.

Dans le registre « remarques générales ».
Le fait que tous les ordinateurs de la maison soient en veille alors que de nuit, ils ne tendent pas forcément à être utilisés par les occupants de la maison laisse transparaître une volonté de régler ses comptes avec l'environnement non ? Cet arc passera peut-être l'envie à Fred de gaspiller l'électricité.
On a une répétition de « Je n'ai plus aucune échappatoire » dans le quatrième épisode, assez redondante.
Dans ce même épisode, le coup de l'eau de la baignoire était réussi et dégueulasse en effet (et pas « dégelasse »).

Quant aux différentes attaques de Xana, je reste sur ce que je disais plus haut : celle du premier épisode reste à mes yeux la mieux faite, peut-être parce qu'elle est plus originale que les autres qui reprennent des déjà-vus de la série – même dans leur mode d'action. Un truc que je trouve intéressant dans la fanfiction, c'est de réutiliser des attaques de Xana connues, mais avec des usages et visées différentes. Même si ça reste sympa ici, le rat et la maison folle m'ont moins emballé que la masse sombre du début (aidée par la description vraiment cool et ce côté « sensations à son contact » dépeint). Enfin, ce serait hypocrite de pas souligner que dans le cas de la maison folle, il y a des applications sympas qui ont été exploitées, comme la baignoire. Par contre, au vu de la configuration du bureau, pourquoi Xana a-t-il utilisé un rat et pas simplement les meubles qui s'y trouvaient afin d'ensevelir Fred sous leur poids ?
Ces attaques ont l'immense avantage de permettre l'insertion d'une ambiance bien particulière, en combinaison avec la nuit et la météo. Tu utilises beaucoup des mots du champ lexical de la peur avant chaque chapitre, mais je ne trouve pas l'ambiance générale de l'arc si effrayante de mon point de vue de lecteur. Je la trouve malsaine. En soi, les angoisses de Fred l'effraient plus que Xana lui-même. Bien entendu, Xana fait largement en sorte de mettre en place un contexte propice aux angoisses, et c'est ça qui rend l'attaque classe. Angoisses plus terrain propice à celles-ci génèrent cet aspect malsain. Parce que Fred se terrorise lui-même, et que ça permet des séquences introspectives intéressantes, que la narration à la première personne renforcent. Le mieux dans tout ça reste de voir l'après-résolution de cette situation. Fred ne sera plus le même, potentiellement plus sur ses gardes, et l'exploitation de ses terreurs anciennes et des nouvelles qui vont se créer lors de cette arc promettent d'être savoureux par la suite. J'arrête de m'égarer.

Pour le reste, j'attends la suite de cet arc, en particulier avec ce qui se cache « sous le lit ». Ça promet un retour à des angoisses d'enfance.

Beau travail sur cet arc !
_________________
http://i.imgur.com/Z94MNN5.png

« Jérémie avait fait un superbe travail. Ce dernier voyage sur Lyokô promettait d'être inoubliable. »
Un jour, peut-être.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Sirix MessagePosté le: Dim 30 Aoû 2015 13:42   Sujet du message: Répondre en citant  
[Rampant]


Inscrit le: 27 Aoû 2013
Messages: 360
Localisation: Entre une chaise et un PowerMac G5
Bonjour tout le monde ! Et si on répondait au commentaires aujourd'hui ? Allez, c'est parti !

Tout d'abord, merci à tous d'avoir lu et commenté. Content que ça vous plaise, ça me fait plaisir.^^

Alors...

@Jérem : Comme je t'ai déjà dit, au sujet du titre, le but n'était pas de surprendre, mais d'intriguer. Le but était que le lecteur se demande pourquoi l'épisode s'appelait ainsi, et, arrivé au passage expliquant le pourquoi du comment, se dire : "Ah d'accord ! C'est pour ça !" C'est un principe récurrent des titres des épisodes de Replika on the Web que j'utilise pour tous les épisodes de l'arc. Ce parce que j'adore ce genre de titre et que Code Lyoko utilisait pas mal ce procédé aussi. Pas d'effet de surprise recherché, donc, mais un questionnement. Un peu comme pour Tim.^^

Pour ce qui est de la batterie du portable, oui, c'était un coup facile, mais logique. Parce que comme le dit Fred, le portable n'est pas fait pour les attaques de X.A.N.A. Il sert tout juste à téléphoner et envoyer des SMS (on est en 2003, pas de smartphone, encore moins pour Fred), contrôler un robinet et un porte serviette, connaissant le caractère pyrotechnique de X.A.N.A., ça doit consommer pas mal d'énergie qu'une petite batterie ne peut pas fournir très longtemps. Surtout quand il est probable qu'elle ne soit pas chargée à bloc.

@Violette : Dans ce chapitre là en particulier, Fred cède à la panique, beaucoup plus que dans les autres, étant donné qu'il perd réellement le contrôle de la situation. Ça me paraissait plus logique de le voir chanceler dans un tel moment.^^

@Zéphyr : Oh ! Le maître des vents ! Ça faisait longtemps ! Et avec un pavé en plus !^^ Alors...

Concernant la transition 28/29, je m'étais déjà expliqué sur Skype, mais remettons ici pour les autres : l'absence de réaction nette chez les autres membres de la confrérie est volontaire, tout comme le fait que Fred ne les prévient pas pour l'oncle, simplement car, Fred a toujours été de nature très asociale et solitaire. Si la confrérie fait évoluer doucement les choses, l'extinction du Macstodonte a quelque peu chamboulé Fred, qui du coup a un peu pris ses distances. Quelque part...Le fait que le Macstodonte ne soit plus actif et qu'il doive l'abandonner lui fait un peu abandonner ses nouveaux amis aussi, d'où l'absence nette de réaction, c'était volontaire, mais les épisodes à venir en expliqueront plus sur le sujet.^^

Pour l'aspect jeu vidéo, c'est indéniablement voulu. L'arc faisant clairement allusion à un jeu d'horreur qui cartonne en ce moment.^^

Comme je disais à Silius au sujet de la possible fuite de Fred, et bien, il y a évidemment pensé, mais aussi réfléchis. S'il retourne se coucher, il est très probable que X.A.N.A. trouve moyen de le tuer dans son sommeil. S'il fuit la maison, il ne sait pas ce qu'il peut s'y passer en son absence, et c'est risqué. Si ça famille revient et que X.A.N.A. est encore actif, il peut là aussi y avoir des morts. La solution de neutralisation est certes audacieuse, mais c'est la moins dangereuse. C'est exactement comme les Lyokoguerriers qui se pressent d'aller désactiver les tours dés que le danger menace.

Pour ce qui est de la veille des ordinateurs, il faut savoir que c'est une grande pratique d'utilisateur Mac. En effet, depuis très longtemps, je dirai...Début 1993, les Mac sont dotés d'un système de mise en veille très peu consommateur et très efficace, comparable à la veille prolongée de Windows, peu d'utilisateur Mac éteignent leur machine quotidiennement. La consommation est dérisoire et l'engin redémarre vite là où il était rendu. On éteint la machine que quand elle ne servira pas sur plus d'un jour. Certes, il y a danger vis-à-vis de X.A.N.A., mais malheureusement, ça va être compliqué à expliquer à la famille de Fred.^^

Et dernier point, si la première attaque du 29 semble mieux faite, c'est normal, mais vous découvrirez pourquoi dans l'épisode 33, cependant, sachez qu'elle reprend, comme les deux autres, une attaque bien connue de notre série. Comme le 30 et le 32 reprennent la première attaque à l'Ermitage et le 31...Enragés, bien évidemment. Pour l'attaque du 29 ? Et bien...Il est quelques indices...Dans les allusions de l'arc notamment, mais au pire, vous verrez bien.^^

Oh ! Au sujet du bureau ! Il est bon de savoir une chose.

Si on part du principe que X.A.N.A. est une intelligence artificielle, et bien, il ne peut pas avoir de volonté, et de prise de décision. Il ne fait que simuler une conscience, et peut donner une impression d'intelligence. Un peu comme Siri à moindre échelle. Mais il n'en est rien. X.A.N.A. ne fait que suivre le code qu'on lui a écrit. Et s'il est fait pour être évolutif, il est logique de penser qu'il apprend comme apprend toute intelligence artificielle : en l'orcurrence, tenter un truc au pif. Si ça marche, on retient. Sinon, on rejette. Code Lyoko peut montrer cet aspect là : les attaques de X.A.N.A. sont très diversifiées, signe qu'il essaie tout un tas de trucs pour venir à bout des Lyokoguerriers. Quand ça ne marche pas, la plupart du temps il abandonne l'idée. Même si parfois on observe de la redondance dans ses idées futures, ce qui peut se justifier, mais ça serait long. DONC ! Du coup, X.A.N.A. a tenté d'écraser Fred avec le meuble du couloir, ça a loupé, on laisse tomber l'idée. Alors c'est sûr, le meuble du couloir, ce n'est pas celui du bureau, mais rien ne prouve que X.A.N.A. le sait, et rien ne prouve que dans sa routine d'apprentissage il n'avait pas une autre idée prioritaire. En l'occurrence, le rat.^^

C'était l'instant Théorie de l'Intelligence Artificielle, j'ai fait au plus simple, j'espère que vous avez compris.^^

Et pour finir, l'atmosphère de peur. Il est vrai qu'on est loin d'une véritable situation de peur. Mais le but n'est pas là. Le but n'est pas d'impressionner le lecteur par l'épouvante du récit, mais de créer, via le point de vue interne, la description nette des émotions et l'empathie de celui qui lit, une identification au personnage de Fred, et un transfert de sa peur. C'est un procédé d'horreur assez populaire qu'affectionnait particulièrement Hitchcock : la peur est contagieuse. Voir quelqu'un paniquer nous fait paniquer aussi. Et pour créer cette peur, rien de mieux qu'un grand trouillard. Comme moi. Razz

Bien évidemment, ça ne va pas à l'échelle d'Hitchcock, c'est sans doute pour ça que tu trouve ça juste malsain. Mais à plus grande échelle ça peut faire peur. Les exemples sont nombreux : comme le fait d'incarner un trouillard dans Silent Hill et non un mal alpha comme dans Resident Evil ou encore le stress qu'engendre notre profonde vulnérabilité à rester bloquer sur notre siège à tenir en compte un tas de paramètres dans Five Night at Freddy's.... Twisted Evil

A tous : Et bien....merci à tous de m'avoir lu une nouvelle fois, content que ça vous aie plus, pour la suite, attendez un peu, là c'est le troisième épisode de Before the Replika qui arrive, mais on se reverra vite, alors...A la prochaine !^^

_________________
http://arnaud.maurin.perso.neuf.fr/images/Sirixsign.png

Auteur de la fic Replika on the Web.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Sirix MessagePosté le: Mer 16 Sep 2015 17:13   Sujet du message: Répondre en citant  
[Rampant]


Inscrit le: 27 Aoû 2013
Messages: 360
Localisation: Entre une chaise et un PowerMac G5
Bonjour à tous !

Aujourd'hui est un grand jour ! Aujourd'hui, nous commençons à voir le bout de notre arc ! Aujourd'hui, c'est l'épisode le plus important ! Le grand final ! Même s'il y aura encore un épisode après. Et aussi...Le plus long épisode de Replika on the Web Ever !

Ecrit lors d'un jour d'orage, pendant une panne de courant, avec un peu de musique en arrière plan, un soin tout particulier à été apporté à l'ambiance de cet épisode relativement symbolique. J'espère du coup que ça vous plaira.

D'ailleurs, comme j'ai écrit cet épisode avec de la musique, bien que je fasse souvent ça, cette fois-ci, je veux bien vous la faire partager un peu. Alors...A chaque fois que vous tombez sur un trait couleur sang, c'est que vous devez passer à la musique suivante, si ça vous tente.^^ Mais bien sûr, rien ne vous y oblige, vous êtes maître de l'ambiance.^^

1: https://www.youtube.com/watch?v=v2oCK89xxNQ
2: http://arnaud.maurin.perso.neuf.fr/fichiers/szik/Freddie.mp3
3: https://www.youtube.com/watch?v=wFD9yzfBWvw

Et sur ce...C'est parti !

Arc une nuit chez Freddie : cinquième épisode
Trente-troisième épisode :


Spoiler


Spoiler

_________________
http://arnaud.maurin.perso.neuf.fr/images/Sirixsign.png

Auteur de la fic Replika on the Web.


Dernière édition par Sirix le Lun 26 Oct 2015 21:00; édité 8 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Icer MessagePosté le: Mar 22 Sep 2015 08:29   Sujet du message: Répondre en citant  
Admnistr'Icer


Inscrit le: 17 Sep 2012
Messages: 2098
Localisation: Territoire banquise
Coucou ! Je commence par te partager une coquille que j'ai notée au préalable :

Arc nuit 2 : "Mon cœur ne tiendra pas se rythme"

Voilà qui est fait.
J'ai donc finalement rattrapé mon retard lors de cette lonnnnnnnngue, longuuuuuue nuit. Quel bilan pouvons nous en tirer ? Et bien ce qui me vient a l'esprit c'est que le crossover entre la deuxième attaque de l'épisode 38 de Code Lyoko, Tom & Jerry, les meubles de Shrek 2 et la compote de prunes à la meringue, sans oublier les intros a la Mary Popins, est parfaitement réussi. Beau bilan non ? En tout cas, le principal intérêt que je lui trouve est d'avoir gardé le côté attaque/contre-attaque à l'informatique, avec les onduleurs. Surtout quand la menace des scanners pèse... Mais je radote, je t'ai toujours dit que c'était ce côté que j'aimais dans ta fic.
Heureusement, le jour ne devrait pas tarder à se lever car si on n'a jamais la certitude que le soleil se lève le matin, il y a quand même de grandes chances qu'il le fasse ! Mais avant ça il est toujours possible que Céleste couche avec lui, ça peut se faire en dix minutes...

À la prochaine !

_________________
http://i.imgur.com/028X4Mi.pnghttp://i.imgur.com/dwRODrW.pnghttp://i.imgur.com/mrzFMxc.pnghttp://download.codelyoko.fr/forum/avataricer.gifhttp://i.imgur.com/h4vVXZT.pnghttp://i.imgur.com/gDzGjSF.pnghttp://i.imgur.com/x46kNev.png

« - J'viens de voir les parents de William se diriger vers le bâtiment administratif.
- Quoi !? Mais comment tu peux savoir que c'est eux ?
- Bah après la disparition du X.A.N.Aguerrier je me suis quand même renseigné un minimum sur sa vie pour programmer sa réplique. Cela étant dit, c'est bien la réplique le problème, elle n'est pas au point et va faire foirer toute notre couverture à mon avis.
- Mais Jérémie, et les données récupérées à X.A.N.A lors de la translation de William ? Elles ne t'ont pas servies à avoir de quoi le libérer ?
- J'ai commencé à y travailler quand tu es partie mais je n'ai pas fini... »


Paru.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
VioletBottle MessagePosté le: Jeu 01 Oct 2015 18:50   Sujet du message: Répondre en citant  
[Frelion]


Inscrit le: 08 Sep 2013
Messages: 82
Localisation: Nord - Nord/Ouest, Captain!
Hello !

Eh bien, pour une première partie d’ultime étape, on voit bien l’évolution de la tension dramatique et du niveau de difficulté. C’est d’ailleurs bien symbolisé par l’image de l’arène, et la cadre, bien qu’en huis-clos comme les précédents, est un peu plus intimiste. Tout parait plus personnel, et on touche directement au centre de l’action de Replika jusque là, la base où est gardé le Macstodonte. En clair, comme dernière étape, on a le danger le plus palpable.

Et donc, ça touche quelque chose de plus personnel aussi, l’enfance. Fred angoisse à l’idée d’entendre une petite chanson d’enfance comme dernière musique avant la mort, ce qui rappelle un peu la peur de dormir et du noir de l’enfant à qui on apprend à rester seul la nuit. Du coup, son évolution d’enfant apeuré à animal traqué qui ne se base que sur des réflexes (cf. La scène où il n’est plus qu’automatismes et peur), à jeune homme aux portes de la mort et se défendant, lui, physiquement et par le combat, est assez claire. On est plus dans le Fred qui combat sur son clavier, dans une lutte plutôt intellectuelle et mentale, on a aussi le combattant « armé » (enfin, en peu en mode système D, mais ça compte, dans l’urgence) et physique.

La permanente introspection, montrant la peur montante, va aussi avec la montée vers le grenier. Encore que je verrais presque un paradoxe avec la « montée aux cieux » et le fait qu’en effet, la lumière est la clé de sa sécurité par la suite. M’enfin, j’aime conjecturer o/

Pour ce qui est de la qualité du texte en lui-même, on est dans la continuité du reste. Progression toujours là, avec plus d’introspection comme je disais, un travail sur le rythme et sur le choix des termes. Si j’ai relevé deux ou trois phrases étranges, voire inachevées, ce qui tendait presque à distraire de la lecture, le rendu est réussi.

Bref, continue comme ça, il me tarde de voir la suite de cet arc, et donc sa conclusion !
_________________

« Plus personne ne pourra un jour dormir» Mondes Alternés, Saison 2 Final 3/3. Jeudi 25 Juin.


http://imageshack.us/a/img443/526/evxl.png
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Montrer les messages depuis:   

Forum Code Lyoko | CodeLyoko.Fr Index du Forum -> Vos Créations -> Fanfictions Code Lyoko Page 11 sur 13
Aller à la page : Précédente  1, 2, 3 ... 10, 11, 12, 13  Suivante

Poster un nouveau sujet
 Réponse rapide  
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
Répondre au sujet



Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure

Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum




Powered by phpBB Lyoko Edition © 2001, 2007 phpBB Group & CodeLyoko.Fr Coding Dream Team - Traduction par : phpBB-fr.com
 
nauticalArea theme by Arnold & CyberjujuM
 
Page générée en : 0.1385s (PHP: 68% - SQL: 32%) - Requêtes SQL effectuées : 22