CodeLyoko.Fr
 
 Dernières news  
[Site] 10 ans plus tard... Les scripts ...
[IFSCL] IFSCL 3.5.0: Trailer
[Site] Le point sur les fangames!
[IFSCL] IFSCL 3.4.0: Sortie!
[Code Lyoko] Code Lyoko sur Youtube et...
[IFSCL] IFSCL 3.4.0: Trailer
[Code Lyoko] Un Youtubeur vous offre u...
[Code Lyoko] La Renaissance de l'île S...
[IFSCL] IFSCL : 7 ans déjà !
[IFSCL] IFSCL 3.3.0: trailer + voix offi...
 
 Derniers topics  
[Jeu PC] TRAILER IFSCL 3.5.0
[Fanfic] Code Alpha 1.0 - 25 ans plus...
Symétrie lyokoïque.
Nouveaux Membres : Présentez-vous !!!
[Film] Adaptation CL Chronicles : LIVE
Ma galerie graphique
[Fanfic] Les Perles du Neith [Terminée]
Avez-vous déja rêvé de Code Lyoko ?
[Fanfic] Oblitération
[Projet] Code Lyoko Rewritten (PILOTE)
 
     
 Accueil | Règles du forum News | FAQ | Rechercher | Liste des Membres | Groupes d'utilisateurs | T'chat | Retour au site 
  Bienvenue, Invité ! (Connexion | S'enregistrer)
  Nom d'utilisateur:   Mot de passe:   
 

[One-Shot] Joyeux Noël, William

Forum Code Lyoko | CodeLyoko.Fr Index du Forum -> Vos Créations -> Fanfictions Code Lyoko


Page 1 sur 1







Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet


Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant 
 Auteur Message
Ellana MessagePosté le: Mar 24 Déc 2013 18:22   Sujet du message: [One-Shot] Joyeux Noël, William Répondre en citant  
X.A.N.Alloween 2013 (T)


Inscrit le: 06 Oct 2013
Messages: 240
Localisation: Al-Jeit.
Avant qu’on me le fasse plus ou moins vivement remarquer, oui, le titre est inspiré d’un One-Shot d’Ikorih. Parce que c’est à elle et tous les Pro-William que je dédie ce texte où leur héros est à l’honneur ♥
Oui, après tout, c’est Noël (on se situe après l’épisode 15 de CLE mais c’est Noël quand même !). Notre Willy verra tous ses vœux s’exaucer (pour ceux qui se disent déjà que la chute sera « il se réveilla soudain » : perdu ! Vous découvrirez vraiment un William qui n’est pas considéré comme le méchant, intégré au groupe, et qui visite même la chambre de Yumi…).
Afin de me démarquer de mon premier écrit et de son côté « botteresque », j’ai essayé de changer un peu de style, j’espère que ça vous plaira quand même.
Sur ce, bonne lecture (un OS court parce que je veux bien être gentille avec William mais faut pas pousser Razz)et joyeux Noël ♥ !



Alors que l’internat était encore plongé dans un silence apaisant, William inspirait à plein poumons l’air glacé. Debout devant sa fenêtre ouverte, imaginant la tête du gros Jim en train de meugler « Le chauffage, Dunbar ! Tu crois qu’c’est fait pour l’extérieur ? », il traçait des sillons dans la neige accumulée pendant la nuit. D’ici, il avait une vue imprenable sur le parc, magnifique sous son manteau blanc. Calme, harmonieux.
Dans quelques heures, il n’en resterait rien. Les élèves auraient piétiné, roulé, massacré, cette couverture duveteuse. Barbares.
William lissa la couche de flocons qui recouvraient le rebord de sa fenêtre avant de la refermer. Il descendit de son bureau, attrapa ses affaires de toilettes et quitta sa chambre. Personne n’était encore réveillé à cette heure. Personne, à part Jérémie s’il n’avait pas dormi et…

- Bonjour.

Le mot avait été prononcé avec le minimum le plus strict de politesse au moment où William allait ouvrir la porte de la salle de bain. Tout le monde à l’internat savait qu’Ulrich Stern n’était pas l’élève le plus jovial, en particulier le matin, mais depuis quelques jours, seul William avait le droit à ce ton cassant.

- Salut.

Sans plus de mots, les deux garçons entrèrent dans la salle de bain. L’eau chaude contrastait avec l’air glacial et elle suffit à faire voler en éclat le calme de William.
D’accord, il avait laissé, une nouvelle fois, XANA le manipuler. D’accord, il avait ralenti la désactivation de la tour, au risque de voir Aelita et Ulrich dans une situation difficile. Mais il n’avait pas cédé. Il avait combattu son alter-ego pour protéger Yumi. Il avait participé au succès de la mission. Jérémie lui avait confirmé qu’il était leur ami, Yumi elle-même lui avait pardonné son moment d’égarement. Pourtant, comment les croire ? Ils paraissaient distants. Quant à Ulrich et son hypocrisie... Lui sourire devant le reste du groupe et le regarder avec mépris, haine ou au mieux indifférence dès qu’ils se retrouvaient seuls…
Comment Yumi pouvait-elle s’intéresser à ce type ? Elle était dévouée aux autres, belle, intelligente. Stern représentait son parfait inverse : égoïste, terne et lent d’esprit. Il ne pensait qu’à lui-même et ne faisait preuve de dévotion envers Yumi qu’après l’avoir blessée. Alors que William, lui… Lui, il avait toujours veillé à être aux côtés de la japonaise. Un peu trop, peut-être, mais personne ne pourrait lui reprocher de ne pas avoir cherché à la soutenir quoi qu’il arrive.
Et il ne fallait pas se leurrer : il était vingt fois plus beau que l’autre gringalet maussade.
S’il n’y avait eu que Yumi, William aurait sans doute réussi à faire l’impasse. Avancer malgré cette distance qu’il percevait parfois, cette méfiance, ce manque de confiance plus blessant qu’une quelconque agressivité.
Mais il y avait les autres. Jérémie, Aelita et Odd (Laura paraissant toujours plus détachée en ce qui concernait les interactions sociales). S’ils n’avaient pas la froideur d’Ulrich, il était évident qu’ils restaient sur la défensive vis-à-vis de William. D’ailleurs, avaient-ils seulement un jour retrouvé un semblant de confiance en lui ? Malgré tous ses efforts, il avait l’impression d’être condamné éternellement à l’image du méchant, pire, à celle du traître.
William avait rarement été si heureux de rejoindre ses parents. Les vacances commençaient le lendemain, le groupe allait se séparer pour deux semaines et avec un peu de chance, les choses iraient mieux à la rentrée…

***


William ne s’était pas départi de sa mauvaise humeur en rejoignant sa chambre après les cours. Madame Meyer n’avait rien trouvé de mieux comme cadeau de Noël qu’une interrogation surprise et comme il l’avait supposé, le manteau de neige était rapidement devenu une boue grisâtre sous l’enthousiasme des élèves. Pour couronner le tout, Ulrich attendait Yumi à la sortie du dernier cours pour « une balade dans le parc ».
Rien de plus romantique que la neige.
Journée de merde.
Marmonnant pour lui-même, William commença à rassembler les affaires à ramener chez lui. Ce fut au bout d’une dizaine de minutes qu’il se rappela qu’il avait prêté Madame Bovary à Aelita. Or, il était censé le lire pendant les vacances. Comme s’il n’avait pas suffisamment de raisons d’être mécontent.
Avec un soupir, il sortit de sa chambre pour aller frapper à celle d’Aelita. Aucune réponse ne lui parvint. Il entrouvrit la porte, ne vit personne et songea qu’elle devait être avec Jérémie. En effet, elle était dans la chambre du génie.
Avec Odd, Yumi et Ulrich.
Devant l’ordinateur où clignotait une tour au halo rouge.
Un poing dans l’estomac n’aurait pas eu davantage d’effet sur William. Pendant quelques secondes, il se demanda s’il était simplement arriver avant l’appel de Jérémie ou s’il avait été sciemment ignoré.
L’air gêné des deux filles répondit avant qu’il n’ait pu espérer.

- J’étais venu demander à Aelita de me redonner Madame Bovary mais je crois qu’il y a plus urgent ! lança-t-il d’un ton aussi jovial qu’ironique.

L’intéressée ouvrit la bouche mais déjà, William demandait avec une fausse innocence :

- On plonge quand ?

Les cinq autres échangèrent un regard que William fit semblant d’ignorer. Quitte à le mettre à l’écart, autant qu’ils l’assument.

- En fait… On préférerait que tu ne viennes pas, avoua Jérémie.
- Ne le prend pas mal, renchérit aussitôt Aelita.
- C’est juste qu’étant donné ton dernier comportement sur Lyoko, mieux vaut que tu restes ici.
- Mon dernier comportement sur Lyoko ? répéta William, sidéré. Je vous signale que j’ai permis à Yumi de désactiver la tour et au cas où vous l’auriez déjà oublié, ça a empêché Aelita et Ulrich de rejoindre Odd dans le clan des sans-codes !

Personne ne répondit. Le jeune homme se tourna vers Yumi, la seule à avoir les yeux baissés.

- C’est toi qui as dit qu’on formait une bonne équipe, non ?
- On n’a pas besoin de tous aller sur Lyoko, répliqua froidement Ulrich. Tu n’as qu’à rester pour finir ta valise.
- Sans blague ? T’as rien trouvé de mieux comme excuse pourrie ?
- Il n’a pas tort. Inutile d’y aller trop nombreux.
- Dans ce cas, pourquoi un autre ne reste pas non plus ? insista William avec un sourie figé.
- Laura fait sa valise, elle, relativisa Jérémie. Je te le répète, ce n’est qu’une mission de routine, au pire, on en profitera simplement pour récolter quelques informations sur…
- Tu veux vraiment qu’on te dise qu’on n’a pas envie que tu nous accompagnes ?
- Ulrich ! s’exclama Aelita.
- Quoi ? On ne va pas perdre trois heures en excuse bancales. On peut s’en sortir sans lui, autant qu’il profite des vacances pour réfléchir, ça lui fera du bien. Avec un peu de chance, il décidera une fois pour toute dans quel camp il est !
- Ulrich, tu es… commença Aelita.
- William, il ne faut pas… intervint Jérémie.
- C’est bon ! J’en ai marre que vous me considériez toujours comme le méchant ! Si vous n’arrivez pas à les coller sur le dos de XANA, vous n’avez qu’à dire que la faim dans le monde et le Sida, c’est ma faute !
- T’es ridicule, William, dit enfin Yumi. Tu sais très bien que…

La porte de la chambre claqua violemment, suivie par un lourd silence.

***


Allongé sur son lit, sa valise ouverte par terre, William fixait le plafond sans le voir. Devant ses yeux dansaient des images de combat sur Lyoko. Et si les autres avaient besoin de lui en ce moment ? Si par son absence, Yumi était blessée ? Qui pouvait garantir que XANA n’avait pas lancé un piège quelconque ? Ils étaient partis depuis plus d’une heure. Il était certainement arrivé quelque chose.
Il ne pouvait pas rester dans l’incertitude.
Au moment où il posait la main sur la poignée de sa porte, quelqu’un frappa. Il se retrouva nez-à-nez avec Laura qui sursauta.

- Tu sors ?
- Je vais à l’usine.
- J’allais te le proposer.
- Vraiment ?
- Vraiment. Je viens d’aller voir les chambres des autres, ils ne sont pas là. A mon avis, ils sont sur Lyoko.
- Gagné. Ils ne t’ont pas prévenue ?
- Non. Leur suffisance les perdra.

William hocha la tête. Laura tenait fermement sa tablette et c’était la première fois qu’il la voyait inquiète. Peut-être comprenait-elle finalement que XANA n’était pas une menace à prendre à la légère.
Ils descendirent les escaliers pour rejoindre la cour. Plusieurs élèves attendaient l’heure du repas en faisant une bataille de boules de neige et personne ne leur prêta la moindre attention. Ils marchèrent dans le parc, puis dans la forêt, dans un silence qui aurait pu être complet si la neige n’avait pas crissé sous leur pas. Le bruit était cependant infime, si bien qu’ils firent tous deux un bond lorsqu’une voix s’éleva.

- Vous sautez le repas ?

William et Laura se tournèrent d’un même mouvement. Adossé à un arbre, Ulrich les regardait. Un air nonchalant peint sur le visage, il semblait s’ennuyer à mourir.

- Tu es seul ? s’étonna Laura.
- Bravo. Tu ne fais donc pas semblant d’être intelligente. Sauf que techniquement, je ne suis pas seul puisque vous êtes là. Je vous attendais et je commençais même à me demander si je n’allais pas devoir venir vous chercher. Cela m’aurait agacé, il y aura tellement moins de témoins ici.

Surprise, Laura fronça les sourcils. Elle allait répliquer lorsque William la tira en arrière. Il ne comprenait pas comment cela était possible mais le regard d’Ulrich ne mentait pas, pas plus que sa voix légèrement mécanique.
XANA le contrôlait.

- Sauve-toi, ordonna William à Laura.
- Où ça ?
- A l’usine, au réfectoire, n’importe où !

La jeune fille ouvrit de nouveau la bouche sans avoir le temps de parler. William la poussa sur le côté au moment où Ulrich se mettait en mouvement. Plus souple et plus fort qu’à l’accoutumée, il fut en deux pas sur William qui n’hésita pas une seconde. Son pied jaillit vers l’entrejambe de son adversaire.
Qui n’était plus là.
Un violent coup de poing cueillit William au niveau de l’estomac. Comment pouvait-on bouger aussi vite ?

- Tu resteras toujours un adepte des coups bas, ricana le xanatifié.

Plié en deux par la douleur, William leva la tête au moment où une lueur émeraude brillait dans la paume d’Ulrich. Une salve d’énergie jaillit et William roula dans la neige qui amortit le choc et lui permit de se redresser comme si de rien n’était.

- Alors, William ? Marre d’être considéré comme le méchant ?

La seconde volée d’éclairs atteignit William à l’épaule. Il laissa échapper un hurlement de douleur qui fit écho au rire d’Ulrich.

- Pauvre petit chat. Tu n’as pas compris que c’était toi qui alimentais tes propres échecs. Tu as fait les mauvais choix, tu as reproché à tes anciens amis de ne plus t’accepter après t’avoir réintégré mais quand as-tu décidé de prendre ton destin en main, indifféremment de ce qu’ils pensent ? Ils se servent de toi comme il leur plait sans que tu fasses vraiment quelque chose pour les en empêcher. Tu n’es qu’un…

William ne sut pas ce qu’il était car Laura eut un geste aussi stupide que salvateur. Profitant du fait que XANA focalisait son attention sur William, elle était discrètement sortie de son champ de vision et venait d'envoyer une boule de neige dans les yeux d'Ulrich.

- Cours ! lança-t-elle à William.

Elle n’eut pas besoin de le répéter. Il lui attrapa la main et l’entraina à sa suite en direction de l’usine. Le rire de XANA les accompagna sans se rapprocher, indiquant qu’il ne les chassait pas.
Parce qu’ils avaient déjà perdu.


***


- Jérémie ! lança Laura en sortant du monte-charge, William sur les talons. Ulrich est possédé par XANA !

L’espace d’une seconde, William eut envie de hurler à la jeune fille de se méfier. Mais déjà, le fauteuil se tournait vers eux et Jérémie le regarda avec un air surpris.

- Hein ?
- Il a essayé de nous tuer ! insista William.
- Alors que je croyais que XANA ne pouvait pas contrôler ceux allés sur Lyoko, poursuivit Laura. Même toi t’y es passé exprès, pas vrai, Jérémie ?
- Je sais. Je ne comprends pas comment il a pu faire.
- Y a pas que ça que je ne comprends pas moi ! S’il a soumis Ulrich, pourquoi nous, il cherche à nous tuer ?
- J’en sais rien. J’ai repéré un léger bug dans les boucliers du Skid alors j’ai décidé de rester bosser ici mais les autres sont partis il y a une bonne demi-heure pour finir leur valise. Aucun ne paraissait bizarre.
- Et si Ulrich les avait tués ? frissonna Laura.

William claqua de la langue avec exaspération.

- Tu n’aides pas !
- Ecoutez, je vais essayer de voir si XANA n’a pas bidouillé certaines données de la matérialisation, annonça Jérémie en commençant à taper sur son clavier. Tu ne faisais pas partie de la dernière mission, William, peut-être que Ulrich a été contaminé pendant le voyage de retour.
- Que lui ou les autres aussi ?
- Si seulement je le savais… En tout cas, si c’est comme la fois où XANA a réussi à faire croire à Odd et Ulrich qu’ils étaient encore sur Lyoko, l’effet a pu se déclencher après qu’ils aient quitté l’usine. Je lance une recherche.
- Je vais t’aider ! s’exclama aussitôt Laura.

Ses doigts volèrent sur la tablette qui s’alluma, illuminant son visage d’une lumière blafarde.

- Et moi, je fais quoi ? s’énerva William.

Ce fut son portable qui lui répondit. Son cœur tomba dans sa poitrine lorsqu’il vit le nom de Yumi affiché sur l’écran.

- Yumi ?
- William ! Je suis tellement contente de t’entendre !

La japonaise chuchotait et pleurait en même temps. La panique s’empara de William alors qu’elle expliquait à toute vitesse :

- Je ne sais pas ce qui s’est passé. Odd a essayé de m’étrangler. Et… et il a dit qu’Ulrich était en train de s’occuper de toi et que… et que Aelita était morte ! J’ai réussi à l’assommer mais… mais j’ai eu tellement peur ! Je… je… S’il te plait, ne me laisse pas toute seule !
- Où es-tu ?
- Chez moi. Je sais que ce n’est pas prudent, Odd va sûrement revenir mais… je ne savais pas où aller… J’aurais dû partir au lycée pour t’aider mais… mais Odd… William, qu’est-ce qui se passe ? J’arrive pas à croire qu’Odd a voulu me tuer !
- Je pars de l’usine. Ne bouge pas.
- C’était Yumi ? demanda inutilement Jérémie lorsque William raccrocha.
- Elle est chez elle. Odd était à ses basques et il risque de revenir à l’attaque.
- Va la chercher et ramène là ici. On sera plus en sécurité.
- Jérémie, elle a dit que… que Aelita était morte.

Le génie tressaillit mais se ressaisit plus vite que Laura qui resta figée devant sa tablette. Tout comme William, elle guetta un sanglot, un cri de désespoir, une larme. Jérémie ne craqua pas.

- Va chercher Yumi. Si Aelita était morte, je l’aurais senti.
- Ce n’est que dans les films que ça arrive.
- William, si Yumi a dit vrai, je ne veux pas qu’on soit deux à perdre la fille qu’on aime. Ne perds pas ton temps. Je vais trouver ce qui se passe.
- Jérémie ?
- Quoi ?

William n’était plus sûr que le génie l’écoute. Déjà occupé à taper des lignes de code, il se noyait sans doute dans le travail pour ne pas songer à une existence sans Aelita. L’occasion pour William de se demander ce que deviendrait sa propre vie s’il arrivait après Odd chez Yumi.
Justement, ce n’est pas l’occasion de se demander ce genre de choses, idiot ! se secoua-t-il mentalement.

- Tu es plus courageux que tu ne le crois, Jérémie, se contenta-t-il alors de dire avant de disparaître dans le monte-charge.


***


- Yumi ?

William sentait le sang battre dans ses tempes. La gorge nouée, il avança dans le hall d’entrée des Ishiyama. Lui qui avait si souvent rêvé que Yumi l’invite chez elle aurait préféré ne pas avoir à y mettre les pieds dans de telles circonstances.
A première vue, il n’y avait personne, chose curieuse en soi. Hiroki aurait dû être rentré du collège depuis longtemps, l’absence des parents n’était pas non plus normale. En outre - incident technique ou sabotage ? -, l’électricité ne fonctionnait pas.
Ne connaissant pas la maison, William parcourut chaque pièce du rez-de-chaussée avant de s’intéresser à l’étage. Arrivé sur le palier, il remarqua qu’une des portes était entrebaillée.

- Yumi ? appela-t-il à voix basse.
- Entre.

William poussa la porte. Le spectacle qu’il vit alors lui parut si incroyable qu’il se demanda un instant s’il ne rêvait pas.
Il s’attendait à trouver une Yumi en larmes, recroquevillé dans un coin obscur, les yeux gonflés et tremblante. Il la découvrit allongée sur un futon, en sous-vêtements, éclairée par des bougies soigneusement disséminées. Calme, sereine. Plus que belle : désirable.

- Euh... Yumi, tu vas bien ? demanda William, le regard irrésistiblement attiré par les courbes de son amie.
- J’ai l’air d’aller mal ?
- Tu… tu devrais t’habiller, je t’emmène à l’usine.
- Pourquoi se presser ? murmura la jeune fille. Maintenant ou plus tard, ils vont nous trouver. Ils vont nous trouver et ils vont nous tuer. On a déjà perdu.

Elle s’appuya sur ses coudes, la tête sous les mains, dans un mouvement qui mit en avant sa poitrine. Le regard de William se détacha des hanches pour remonter légèrement sur ses courbes soulignées.

- Autant ne pas mourir idiots, qu’est-ce que tu en dis ?
- J’en dis que tu es en état de choc, balbutia William. Habille-toi, Jérémie trouvera une solution. Cela ne te ressemble pas d’être défaitiste.
- Viens m’embrasser.

Avant que William ait pu répondre, Yumi éclata d’un rire hystérique qui acheva de convaincre le jeune homme.

- Tu fais une crise de nerfs ! s’exclama-t-il sans douceur en avançant vers elle. Secoue-toi !

Il posa ses mains sur les épaules de la japonaise pour joindre le geste à la parole mais elle fut plus rapide. Si vive qu’elle en paraissait irréelle, elle se leva, attrapa les poignets de William et tourna sur elle-même pour le plaquer violemment à plat ventre sur le futon.

- Décidemment, on n’arrivera jamais à rien avec toi.

Un objet pointu transperça l’épaule de William. Son hurlement fut étouffé par le drap où sa tête s’enfonçait et il crut qu’il allait s’évanouir.

- On ne t’a jamais dit que les yeux étaient ce qu’il y avait de plus beau chez une femme ?

William avait l’impression que ses forces coulaient avec son sang. Il n’opposa aucune résistance lorsque Yumi le tourna sur le dos. Dans son regard brûlait le symbole de XANA.

- Ce n’est pas ce que tu souhaitais, chéri ?

Le pied de Yumi s’abattit violemment sur le visage de William qui sentit son nez éclater.

- Nous deux, seuls dans une chambre obscure. Quelques chandelles, une tenue légère. Oh, ne pleure pas, je voulais te faire plaisir !

Larmes de douleur et sang se mêlaient sur le visage de William. Sa vision devenait floue et il arriva à peine à lever la tête vers Yumi quand elle lui tira les cheveux.

- Alors, mon cœur ? souffla-t-elle à son oreille. Tu en as marre d’être le méchant ?
- Il n’a pas compris que c’était son seul moyen de se démarquer, renchérit une voix.

Ulrich entra dans la chambre, suivi d’Odd et d’Aelita. Tous tenaient un sabre à la main.

- Désolée du retard, beauté, on a fait un saut à l’usine, expliqua le samouraï en rejoignant Yumi. Histoire de s’assurer que les Einstein ne gâcheraient pas notre victoire.
- William, William… Tu aurais dû rester avec moi, susurra Aelita. J’avais de grands projets pour toi mais il a fallu que tu joues les héros…

William n’avait plus la force de bouger. S’il avait tourné le regard vers l’ancienne gardienne de Lyoko, il aurait pu voir du sang sur sa tunique rose. Du sang qui ne lui appartenait pas.

- Quel gâchis, soupira Yumi.
- Félicitations, William. Tu fais définitivement partie des Lyoko-Guerriers. Et tu sais ce que je leur fais aux Lyoko-Guerriers ?

Les yeux rivés sur le sabre d’Ulrich qui se levait, William ne répondit pas.
XANA n’attendait pas de réponse.



Désolée, c’était plus fort que moi ! Mr. Green
Joyeux Noël à tous quand même !


_________________

http://nsa33.casimages.com/img/2013/10/29/131029122057306801.png

Ma belle, douce lune sous un chant blanc d'étoiles, / Astre fatigué, vagabonde hors-la-loi / Toute pâle dans l'oeil noir de loups qui aboient, / Hisse les rêves, aux nuits où tu es seule voile. ♥


Dernière édition par Ellana le Lun 14 Avr 2014 17:26; édité 2 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
a8s MessagePosté le: Mar 24 Déc 2013 19:51   Sujet du message: Répondre en citant  
[Frelion]


Inscrit le: 02 Jan 2013
Messages: 83
Ah le fameux One-Shot dédié à William.
Alors voyons, que dire, que dire ?
Déjà, J'aime ! Y a pas à dire t'as un vrai talent pour l'écriture Wink

Ensuite, pour le texte, le côté sadique, on peut pas faire mieux en cette période de fête ♥
Niveau style, c'est vrai que ça change, mais franchement c'est tout aussi bien.

Pauvre William, il se sent exclu... Je ne dirais pas que c'est en parti de sa faute hein Razz
Le soutien William/Laura n'est pas sans me rappeler une certaine alliance, ainsi qu'une pseudo-appartenance aux Lyoko-Guerriers Mr. Green

Niveau originalité, ça change, pour une fois que ce n'est pas William qui est contrôlé par Xana ^^
D'ailleurs tu nous as fait une Yumi bien spéciale là Razz
Ainsi qu'un Ulrich sadique, mais bon ça je ne peux qu'aimer ♥
Et un Jérémie quelque peu à la ramasse pour pas changer ^^

Hum, bon bah j'avoue que là je bug, je ne vois pas que dire de plus ^^'
Peut-être que prochainement je t'en ferais une plus développée, mais bon faut dire que là j'ai pas trop le temps. (Le réveillon, tout ça ^^)

Bref, en somme j'aime, c'est bien écrit et c'est bien quoi !

Sur ce Joyeux noël à toi et à tes prochains lecteurs Smile

_________________

http://img15.hostingpics.net/pics/182856a8ssigndark.png
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Ikorih MessagePosté le: Mar 24 Déc 2013 20:52   Sujet du message: Répondre en citant  
M.A.N.T.A (Ikorih)


Inscrit le: 20 Oct 2012
Messages: 1440
Localisation: Sûrement quelque part.
Je ne m'abaisserai pas à écrire sur cette piètre imitation de Joyeux Noël Odd, œuvre qui tend à se démarquer par l'Imprévu.
Emmerder la concurrence : fait. Ikorih s'enfuit vers d'autres aventures.
_________________
"Excellente question ! Parce que vous m’insupportez tous.
Depuis le début, je ne supporte pas de me coltiner des cons dans votre genre."
Paru - Hélicase, chapitre 22.
http://i39.servimg.com/u/f39/17/09/92/95/signat10.png
Et je remercie quand même un(e) anonyme qui refusait qu'on associe son nom à ce pack Razz

http://i81.servimg.com/u/f81/17/09/92/95/userba11.png
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Zéphyr MessagePosté le: Mar 24 Déc 2013 20:55   Sujet du message: Répondre en citant  
Z'Administrateur


Inscrit le: 16 Mar 2013
Messages: 1032
Localisation: Au beau milieu d'une tempête.
Le vent d'Ouest est demandé à l'accueil. Je répète : le vent d'Ouest est demandé à l'accueil...

C'est parti !
Pour ton style d'écriture, c'est toujours aussi fluide. Après, il est vrai que c'est moins poétique que ton précédent OS. Certainement le côté « moins botteresque » (enfin, j'ai toujours pas trouvé le temps de le lire, alors tu vois... Promis, je vais le faire, alors lâche ce sabre !). Par contre, la narration était toujours aussi portée sur les émotions et sensations du personnage. J'ai donc adoré.

Pour l'histoire, j'ai aimé, vraiment. L'enchaînement des événements était bien agréable, le ressenti de William également. J'ai aimé ce côté : « engrenage des événements qui s'imposent au(x) personnage(s) » (oui, c'est une manière subtile de faire de la pub pour ma fic Mr. Green).

Par contre, en ce qui concerne le dernier paragraphe, j'ai trouvé qu'il manquait un poil de descriptions sur les sentiments de William. À part les larmes, ça manquait un peu de désespoir et une pointe de peur peut-être (de mourir bien sûr Mr. Green). Mais ça reste encore pas trop mal niveau sadisme. Disons que tu as encore du chemin à faire pour atteindre le niveau de sadisme d'Oddye, Ikorih, ou encore Pikamaniaque.
Tiens, c'est Ulrich qui achève William ? Surprenant de ta part =3. Si tu avais voulu être plus sadique, tu aurais pu le faire achever par Yumi.

J'ai adoré le coup de la boule de neige de Laura ♥ .
Tiens, puisque je suis sur Laura :

Citation:
- Alors que je croyais que XANA ne pouvait pas contrôler ceux allés sur Lyoko, poursuivit Laura. Même toi t’y es passé exprès, pas vrai, Jérémie ?

Perso, cette réplique passe moyen pour moi. Pourquoi donc ? Comme je l'ai dit de nombreuses fois au cours des débats, les Lyokô-guerriers cachent bon nombre d'informations à Laura. Ils ne lui disent que ce qu'ils veulent qu'elle sache. Pour preuve, elle n'est pas au courant de ce qui est arrivé à William. Le fait qu'elle soit au courant de ce type de détail sur la xanatification me surprend. Je doute que Jérémie (ou un autre Lyokô-guerrier) ne lui en ait fait part, sauf question de sa part, question qu'elle n'a pas dû se poser au vu de l'absence de xanatification dans CLE.

Toujours sur Laura, je trouve qu'elle est un peu trop... sentimentale dans ce OS. Des passages comme « c’était la première fois qu’il la voyait inquiète » ou « frissonna », ou même le fait qu'elle voit Xana comme un danger le montrent. Ce n'est pas une critique, bien au contraire. Au moins, toi tu justifies le revirement de Laura au sujet de Xana (pas comme CLE *Pan*). Nan et puis, c'est agréable de la voir moins froide, même si ce n'est pas trop dans son caractère de base.
J'imagine que tu fais partie de cette catégorie d'auteur qui modifient légèrement le caractère d'un personnage qui leur déplait afin qu'il leur convienne plus (comme Oddye en somme). La catégorie inverse étant ceux tuant les persos qu'ils n'aiment pas. Suivez mon regard... *Regarde Ikorih*

Par contre, j'ai trouvé la fin de ton OS prévisible. Quand William a reçu l'appel de Yumi, j'étais certain qu'il y avait un piège là-dessous. Vu que quelques lignes plus tôt :

Citation:
peut-être que Ulrich a été contaminé pendant le voyage de retour.
- Que lui ou les autres aussi ?

Bref, j'ai senti le piège venir et je savais que ça ne se finirait pas bien pour William (vu que toi et Xana êtes aux commandes...). Mais pour le reste, c'était plutôt bien mené.

Pour finir :

Citation:
Ishyiama

Pour la pérennité des yeux de tes lecteurs, je te conseille de changer ça Wink.

En conclusion, ton OS était bien sympathique, bien que légèrement plus prévisible que le précédant sur la fin. J'espère avoir l'occasion de lire d'autres textes de ta plume (et notamment une fanfic hein (a) ?).

Avant de partir, j'ai une réclamation à faire. *Zéphyr dépose violemment sur le bureau d'Ellana un gros dossier*

Ellana, à la Cérémonie des Carpes d'Argent a écrit:
Afin de remercier plus particulièrement Icer (qui a pris sur son temps, ô combien précieux, pour venir remettre ce prix), mon prochain OS sera dédié à William.

Hum. C'est en partie grâce à moi que tu as eu une Carpe (sans vouloir me jeter des fleurs (a)). À quand le One-Shot sur Laura alors ?
Tu sais ce qu'il te reste à faire... *Zéphyr pointe du doigt un bureau sur lequel sont posés des stylos, du papier, et une photo de Laura*

Allez joyeux Noël et vive le vent surtout Mr. Green !
_________________
http://i.imgur.com/Z94MNN5.png

« Jérémie avait fait un superbe travail. Ce dernier voyage sur Lyokô promettait d'être inoubliable. »
Un jour, peut-être.


Dernière édition par Zéphyr le Mar 24 Déc 2013 23:58; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Jessie MessagePosté le: Mar 24 Déc 2013 23:32   Sujet du message: Répondre en citant  
Dessinatrice solitaire


Inscrit le: 27 Oct 2011
Messages: 980
*mini crise de larmes*
Ellana, ton One-Shot était vraiment bien rédiger, soigné, on voit que tu as travailler là dessus. J'admire les gens qui écrivent des One-Shot assez longs, bien construits, sans presque aucune faute d'orthographe. Comme ton récit. Bravo.
Tu as adapté un style particulier, ce qui je l'avoue n'est vraiment pas mal du tout, on sens les sentiments des personnage. C'est pas mon style d'écriture, m'enfin chacun son style et c'est excellent comme ça.

*je vais pas arriver à retenir mon cri, rah je suis comme ça*
Bouhouhou pauvre William encore rejeté des autres ! Ouiiiiin bouuuuah snirf encore et encore bouhouhou !
*je ne peux pas retenir ce cri !*

J'ai un peu moins accroché la fin, moi-même je ne sais pas trop pourquoi, voir William dans une situation où il va bientôt se faire tuer...
En conclusion : Ce OS n'était vraiment pas mal, je l'ai lu en entier, pas grand chose d'autres à rajouter.


Et pour finir joyeux noël à tous !


EDIT d'en bas : De rien Mr. Green Je n'avais pas grand chose à faire ce soir-là et j'avais envie de lire.
Mais j'ai pas dis la vérité.
Le OS était super, long, bien écrit mais je n'ai pas aimé. J'ai trouvé ça bien mais je n'aime pas.


Dernière édition par Jessie le Sam 08 Fév 2014 15:00; édité 2 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Ellana MessagePosté le: Jeu 26 Déc 2013 19:17   Sujet du message: Répondre en citant  
X.A.N.Alloween 2013 (T)


Inscrit le: 06 Oct 2013
Messages: 240
Localisation: Al-Jeit.
(Merci d'avoir pris le temps de me livrer vos impressions avant d'aller festoyer Wink )

A8s a écrit:
Ainsi qu'un Ulrich sadique

Non non, pas tant que ça, j'étais pressée d'offrir ce cadeau aux William, alors j'ai pas eu le temps de trop développer ^^

Ikorih a écrit:
Je ne m'abaisserai pas à écrire sur cette piètre imitation de Joyeux Noël Odd, œuvre qui tend à se démarquer par l'Imprévu.

Oui, je lirai Imprévu un jour promis !
N'est-ce pas toi qui m'avait fait remarquer qu'annoncer une surprise bousillait la surprise ? Alors écrire sur quelque chose pour lequel on ne veut pas s'abaisser à écrire, c'est quoi ? Mr. Green

Ikorih a écrit:
Emmerder la concurrence

La concurrence ? Tu me flattes ♥

Zéphyr a écrit:
Certainement le côté « moins botteresque » (enfin, j'ai toujours pas trouvé le temps de le lire, alors tu vois... Promis, je vais le faire, alors lâche ce sabre !).

Personne n'est parfait... Ellana garde son sabre à portée de main en sifflontant

Zéphyr a écrit:
J'ai aimé ce côté : « engrenage des événements qui s'imposent au(x) personnage(s) »

Promis, je lirai l'Engrenage aussi Wink

Zéphyr a écrit:
Comme je l'ai dit de nombreuses fois au cours des débats, les Lyokô-guerriers cachent bon nombre d'informations à Laura.

Hum pas faux... Faudra que je remédie à ce fail... Ailleurs... Ou on peut aussi penser que durant le moment éclipsé où Laura et William courent vers l'usine, elle se sera inquiété de ce qui arrive à Ulrich (puisqu'en effet, il n'y a pas de xanatification dans CLE, elle ne comprend rien à ce qui se passe), obligeant William à lui expliquer le phénomène et la poussant dans ce cas à demander confirmation à Jérémie.

Zéphyr a écrit:
Toujours sur Laura, je trouve qu'elle est un peu trop... sentimentale dans ce OS.

Moi qui voulais être gentille avec elle... Tant pis, tu l'auras voulu Twisted Evil
Quoi ? Zut, je vois après que ça ne t'a pas déplu ? Bon tant pis, tu l'auras quand même voulu Twisted Evil

Zéphyr a écrit:
Avant de partir, j'ai une réclamation à faire. *Zéphyr dépose violemment sur le bureau d'Ellana un gros dossier* [...]*Zéphyr pointe du doigt un bureau sur lequel sont posés des stylos, du papier, et une photo de Laura*

Défi relevé ! Avec un grand plaisir même Mr. Green

Jessie a écrit:
*mini crise de larmes*[...]Bouhouhou pauvre William encore rejeté des autres !
*je ne peux pas retenir ce cri !*

Oh bah il ne fallait pas... Sad Mais merci, je le prends comme un compliment !

_________________

http://nsa33.casimages.com/img/2013/10/29/131029122057306801.png

Ma belle, douce lune sous un chant blanc d'étoiles, / Astre fatigué, vagabonde hors-la-loi / Toute pâle dans l'oeil noir de loups qui aboient, / Hisse les rêves, aux nuits où tu es seule voile. ♥
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Lorilis MessagePosté le: Sam 28 Déc 2013 18:40   Sujet du message: Répondre en citant  
Lectrice à plein temps


Inscrit le: 05 Nov 2006
Messages: 810
Localisation: Au Jal'Dara <3
Coucou !

Je n'avais pas commenté ton dernier One-shot (et premier sur le forum je crois...), mais sache que je l'avais trouvé trop chou ! xD Et très surprenant !

Mais bref, ce n'est pas la question. Si je suis là, c'est pour commenter ce One-shot là.

Donc, tout d'abord, ton style d'écriture. Il est très agréable, fluide et simple. Peut-être un peu plus commun que dans ton dernier One-Shot, mais comme tu as fait des efforts pour le rendre moins "botteresque", il te faudra sans doute encore un peu de temps pour le personnaliser !

Ensuite, l'histoire. Je la trouve très cohérente avec CLE. Ton William est travaillé ( même si un peu débile de ne pas avoir senti le piège avec Yumi, mais bon, ça, ça vaut aussi pour Jérémie et Laura ! xD Et pis, ça sert le scénario ! )
Cependant, moi, je dirais pas trop que ton texte relève du "sadisme", je trouve que ça se rapproche un peu plus du film d'horreur, avec une tension psychologique assez présente (surtout à la fin). Ce n'est pas grave en soi, c'est juste moi qui n'apprécie pas particulièrement.
Et puis, je n'aime pas l'idée d'un XANA un peu trop humain. Je ne me rappelle pas (mais ma mémoire n'est pas infaillible) d'un William xanatifié qui faisait de l'ironie, ou bien du charme. XANA est quand même une machine et ses paroles à travers William se limitait quand même à "je vais vous écraser", même de manière sournoise. Donc, ce coté-là m'embête un peu, mais je crois que ça ne se retrouve pas uniquement dans ton texte...


En dehors de ça, je pense que tu as un vrai talent pour l'écriture, et un esprit suffisamment subtil pour respecter avec brio les caractères des personnages de CLE.

Voilà !
Bonne continuation.

_________________

http://nsa29.casimages.com/img/2012/07/07/120707052139329936.png
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
GummyBear MessagePosté le: Dim 29 Déc 2013 00:15   Sujet du message: Répondre en citant  
Maître du jeu (+ mag)


Inscrit le: 27 Jan 2013
Messages: 432
Localisation: Dans un paquet Haribo nancéen.
Ponchour.

J'ai lu cet OS ainsi que le précédent. C'est une chose rare puisque je ne lis quasiment aucun OS ici, et très peu de fanfics (sauf en cas de forcing d'auteurs à emplois imposants (a)). Je ne sais pas trop par quoi commencer, alors je vais dire que j'ai aimé ^^

Bon, on va entamer par William. C'est un personnage que je n'aime pas des masses, personnellement, mais en tant qu'inspiration littéraire, je pense que tu as démontré que c'est une vraie mine d'or. De tous les personnages de CL, il est vraiment le plus énigmatique et le plus profond sans qu'en même temps, on en sache trop sur lui. Ça signifie qu'en fait on peut lui attribuer un large panel de personnalités différentes sans faire d'incohérences, et, Laura mise à part pour CLE, je pense que c'est clairement un des personnages sur lesquels il est le plus simple d'écrire.
Tout ça pour te dire que bien que tu ne l'aimes pas, ça a été une option tout-à-fait viable pour l'écriture de ton OS, mais que je pense que tu peux faire largement plus difficile.

Ensuite, tu as choisi d'écrire un OS sur Noël, parce que c'est Noël, ce qui est euh... cohérent ? xD
Cohérent, certes, mais pas super original pour le coup. En fait, c'est même plus compliqué : un OS sur le perso à OS reprenant un thème super commun pour les OS, c'est tellement commun que ça donne un tas de possibilités, en fait. Du coup, bien que j'accuserai un choix d'écriture trop simple pour toi, je vais porter mes allégations aux personnes qui te l'ont insufflé.
CLE, c'est un choix que je ne commente pas, tu as seulement voulu utiliser Laura, ce qui est, ma foi, salutaire. (a)

Le titre est pompé à Iko, mouais. Je sais pas si le coup de l'inspiration va passer auprès de tous les pro-William, à vrai dire. Peut-être certains ont-ils justement trouvé ce dernier merdique (a) ? Quoi qu'il en soit, on va dire que tu ne t'es, encore une fois, pas foulé. xD

Rentrons donc dans l'histoire ...
Il a fallu une phrase, une seule, pour comprendre que tu t'es carrément foutu de nous dans ton intro. xD William, éternelle victime, n'allait pas inaugurer son histoire par une chanson paillarde autour d'un feu de camp, Ulrich lui tendant un marshmallow sous le regard amoureux et conquis de Yumi. C'était déjà mort.
Au lieu de ça, on allait se taper la grosse déprime, la joue contre la vitre à faire de la buée en comptant les flocons. Gnéé...

Ton William m'a donc paru un peu trop dépressif, au début. Disons que je l'ai toujours perçu comme un boute-en-train, un mec qui fait pas trop de compromis et qui vit plus ou moins au jour le jour. Là, c'était plutôt un potager à vieilles rancœurs nourries aux larmes. Il aurait 15 ans de plus, je l'aurais vu accroché à une bouteille d'alcool fort, mais ce n'est peut-être que mon avis. On verra ce que répondront les intéressés. (a)
Personnellement, je le vois à peu près comme ça dans cet OS.

Ensuite, on a donc Ulrich, qui aurait très bien pu être xanatifié depuis le début, en fait. Je n'ai pas observé de réels changements entre son caractère xanatifié et son tempérament humain. Je l'ai vu un peu trop froid pour le coup (un effet d'immersion subtil ? xD) et trop monotone en fait. Je sais que tu voulais faire un OS court, mais ton Ulrich notamment était trop simple. À part emmerder William de la manière la plus directe possible, il n'a vraiment rien fait. Et ça le rend peu crédible à mes yeux, d'autant qu'il y avait vraiment de la matière à exploiter, les rivalités amoureuse et identitaire qui les unissent et les opposent, toussa. Il aurait donc pu se montrer amical au début au moins, histoire qu'on identifie vraiment ce qui les oppose et ce qui les unit, justement, toussa ... C'est un reproche, je pense que t'aurais pu faire bien mieux.

Après, je connais la raison à cette critique. Tu voulais poster pour noël xD, mais bon, je veux te dire que je t'attends pour la prochaine fois xD.

Ensuite, vient Laura. Ah, tu sais comment t'attirer les faveurs de tous les commentateurs du forum, en fait ? xD William + Laura = Perle, en effet, Yumi étant le troisième personnage à ne pas trop cramer. En tout cas, je vais me ranger derrière Zéphyr pour les commentaires qu'il a faits en ce qui concerne la blondinette. Elle est sentimentale, plaisante et un peu fouillis, je trouve. On la sent un peu useless, plus ou moins déterminée mais useless, elle a pas l'air de trop savoir ce qu'elle fait, ce qui n'est pas dans ses habitudes puisque quand elle est larguée, elle passe à autre chose d'habitude. ^^
Elle est plaisante parce qu'elle est la seule à soutenir le héros, et surtout parce que tu écris bien, mais dans les faits, on dirait qu'il manque des morceaux pour que ce soit vraiment copieux. (WTF viens-je d'écrire ?) Je la connais déjà bien, donc ça passe avec moi, mais tout est trop coupé pour qu'on puisse s'y attacher grâce à ce texte, et même si ce n'était pas dans tes intentions à priori, c'est un signe qu'elle n'était pas assez travaillée. On aurait aimé comprendre mieux ce contraste surprenant, le fait qu'elle décide si naturellement d'aider Jérémie malgré qu'elle n'ait même pas été invitée par les LGs, toussa ... Voilà, je t'attends au tournant une fois de plus. xD

Jérémie, c'est Spock. Rien à rajouter. J'ai déjà eu des discussions plus chaleureuses avec un frigidaire, il était là pour la figuration, alors on va juste dire qu'il ne m'a pas paru courageux mais, à l'inverse, carrément lâche. Il ne se bouge pas le cul pour mieux informer William en tant que chef du groupe, et se renferme dans une mélancolie précoce. Au cours de la discussion avec le groupe, fantomatique est un mot trop imposant pour qualifier son attitude, le fait qu'il ait été indirectement cité dans les Einstein à la fin m'a paru adéquat.

Yumi, ben euh, insupportablement du côté de le bonne morale dans la chambre de Jérémie, assassine de William avec Ulrich, je trouve ça contrasté et classe. Ulrich, la même. Pour Aelita, je vais lui sortir ses trois répliques, ça me paraît à propos : "Ne le prend pas mal" "Ulrich !" "Ulrich, tu es…". Voilà, merci de ces remarquables interventions. Odd, je vais juste lui souhaiter un joyeux noël, et on a tout le monde.

Pour faire le bilan des personnages, tu t'es manifestement concentrée sur une minorité, à savoir Ulrich, William et Laura, mais je pense que tu ne les as pas assez travaillés dans cet OS. C'est trop court ou pas assez travaillé. La faute à des délais contraignants, je conçois, mais je t'attends pour la prochaine fois. xD

On passe à ta façon d'écrire et c'est là que c'est cool, parce que tu écris super bien. Oh yea ! Peu de fautes (héhé j'en ai vu xD), du vocabulaire à chatouiller Robert, et une syntaxe sans bavure. Propre est le premier mot qui me vient à l'esprit. Je n'ai cependant pas envie de t'encourager, parce que tu es en progrès. Tu as une plume qui se cherche encore, il serait préjudiciable que tu la laisses se reposer avant d'avoir atteint ses limites, alors continue de changer et de chercher. Je n'ai jamais lu Bottero (j'étais à la fnac cette aprême, et j'ai mâté la couverture d'un de ses romans, je progresse xD), mais continue de t'en démarquer, ou rapproche-toi en mais ne garde pas de forme fixe pour ton prochain travail écrit (parce qu'attends, t'es trop bien partie pour t'arrêter sur 2 OS, non ? T'as même déjà tes groupies attitrées xD).

Mais bon, c'est trop riche pour que je me contente de cette critique abstraite. =)
Déjà, tu décris bien. Aucune de tes descriptions n'est pleinement physique, elles sont toutes plus ou moins méditatives (plus fréquemment dans ton premier OS). Tu adores jouer avec les symboles, mélanger perception et sensation, réalité et esprit, dans un cocktail justement dosé. C'est savoureux et léger, et tu ne fais pas d'excès.

On a ensuite tes passages sentimentaux qui sont prépondérants. C'est mûr et relativement profond, et tu (ton écriture) gagnes encore en maturité au fur et à mesure de ton parcours. En ce qui me concerne, c'est déjà au niveau de nombreux auteurs, mais tu peux atteindre de plus hauts sommets, alors grimpe. Je t'attends, ENCORE. xD

Pour résumer, c'est un style très intéressant que tu as, à la fois profond et intuitif. Toutes les phrases sont à leur place, certaines tournures se cherchent encore, mais les mots n'ont pas manqué de me faire de l'effet, j'ai accroché. Tu écris très bien.

J'ai par contre moins accroché au scénario. Sans compter le fait qu'Oddye te fasse de L'ombre avec Le désastre (Pas mal le double placement, hein ? xD), il y a un certain nombre de choses un peu faciles. Notons d'abord deux coïncidences redoutables : William débarque chez Jérémie pile au moment d'aller sur Lyoko ET William sort de sa chambre pile au moment où Laura venait lui proposer une balade. Trop fort, quand même.

Bon, on va dire que ces amorces de conversations sont pas très importantes, mais on a encore cette sublime réplique de Jérémie : "Je sais. Je ne comprends pas comment il a pu faire.". Je crois que notre blondinet est dans les vapes. Enchaîner "je sais" et "je comprends pas" dans la même réplique, c'est signe de lendemain de bonne soirée.
Je pense d'ailleurs que c'était intentionnel. xD

Par ailleurs, l'enchaînement des actions était logique, mais je sais pas, les césures sont trop franches et bizarrement temporalisées, genre la première fait 1/4 d'heure et la suivante en fait une entière. On aurait aimé quelques descriptions pour lier les actions vers la fin. (Je plussoie encore Zéphyr à ce sujet xD).

Dans l'ordre : la rencontre douche-froide avec Ulrich était sympa, la dispute faisait un peu écho, les paroles de William étant les seules à avoir de l'importance et on les connaissait à peu près déjà. A part Ulrich, c'était un monologue ponctué, on va dire. Sympathique quand même.
La rencontre avec Laura était un peu étonnante, dans le sens où ils sont tombés d'accord avec un minimum de mots, ce qui les démarque bien du reste des LGs d'une certain façon (a). La bagarre avec Ulrich était sympa, ouais. Mention spéciale à la frappe génitale de William et à la réaction de XANA.

La fuite était inéluctable, la rencontre avec Jérémie au labo beaucoup moins. Bon, j'ai trouvé que c'était un peu mou, à cause de Jérémie qui n'a servi à rien, sans doute. Disons que lorsque William est allé chez Yumi, je me suis dit que c'était ta façon à toi de dire que Jérémie et Laura en avaient rien à foutre de ce qui était en train d'arriver aux autres et qu'ils disaient, en gros, nous on regarde ce qu'il se passe, toi tu vas sauver les copains. Oh et on s'appelle, hein ?

On arrive à la rencontre avec Yumi. XANA fait preuve de beaucoup de psychologie, j'ai notamment adoré le "On ne t’a jamais dit que les yeux étaient ce qu’il y avait de plus beau chez une femme ?", qui était juste ENORME. La conclusion est un peu maussade (comme Ulrich, ouais, lol), mais pas inintéressante. Juste qu'elle manquait un peu de détails et d'autres joyeusetés au goût de sadisme.


DONC, ma conclusion est la suivante : ceci est un très bon OS. Mais tu dois t'améliorer, non pas que tu n'aies pas déjà un excellent niveau, tu dois encore progresser parce que tu le peux. Je n'ai pas fait beaucoup de commentaires positifs, mais n'en déduis surtout pas que ce n'est pas bon, c'est très bon. Bien écrit, un bon travail sur les personnages (mais qui a de la marge avant d'atteindre le meilleur de ce que tu peux donner) et une élégante maturité dans chaque phrase. Je suivrai tes progrès, jeune pousse, avec beaucoup d'attention.

PISOUS, ET PONNE NUIT !

_________________
http://imagizer.imageshack.us/a/img834/3130/ngim.png
http://imageshack.us/a/img547/5513/caw8.png
"L'amour ne veut pas la durée, il veut l'instant et l'éternité."
Nietzsche
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Willismine MessagePosté le: Mer 09 Avr 2014 21:07   Sujet du message: Répondre en citant  
[Blok]


Inscrit le: 09 Avr 2014
Messages: 106
Localisation: Les deux mains dans le chocolat.
'Nnyeong !

Tu sais quoi ? (...non, tu ne sais pas...) Je me suis inscrite sur le site exprès pour laisser un petit mot à ton OS ! (Et ce n'est pas une blague.) Après, je me suis dit que ça me permettrait peut-être de papoter avec d'autres williamistes mais bon.
Par contre, le format du forum pour les fanfics fait un peu dégueulasse mais bon.

Edit anonyme et clairement indémasquable : L'échiquier n'approuve pas cette phrase.

Alors je n'ai pas une maîtrise en critique littéraire, je déteste les Deathfics et la tragédie mais... c'est vraiment génial !!! Notre Willie est peut-être un tantinet mélancolique mais vu que tu l'as cadré dans cette ***** qu'est C.L.E, je n'aurais pas vu de problème si tu l'avais fait tellement OOC qu'on l'aurait confondu avec Jérémie.

La tension, check.
Le suspense, check.
La réflexion, check.
La crédibilité, check.
Le dynamisme, check.
Le style, check.
...
Dois-je continuer?

Bon et puis je suis une Williamette, apparemment ici il a une association de défense mais sinon, qu'est-ce que les gens aiment le massacrer ! Bref ça fait très plaisir, cet OS.

...C'était si cramé quand Yumi s'est mise en style Secte de Fin du Monde que j'étais en train de me mordre l'intérieur de la bouche ("William, tombe pas dans le panneau... William, tombe pas dans le panneau !!!!" bref on s'y attendait, mais si T.T).

Edit : GummyBear, mon petit, est-ce que tu écris ? Je vais aller fouiller pour voir tout ça parce que si tu appliques ne serait-ce qu'à demi aussi superbement à ta plume ce que ta critique révèle de tes capacités d'analyse, Paradis nous voici !

Non, sérieusement. Je n'en suis pas persuadée à 100%. C'était un OS, un OS d'action qui plus est. Le développement des personnages est assez extra quand on voit le sujet et la nature d'un personnage secondaire, c'est d'être secondaire N'est-ce pas ? Je trouve que le contrat a été plus que respecté en la matière...
_________________
Willismine : nom égoïste. Vieux psychotrope interdit à la vente.
http://imageshack.us/a/img443/526/evxl.png

Ma fiction : Les Voyageurs
Avatar made in Dyssery.

Lé siniaturre sé tro ouffe.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
 
Ellana MessagePosté le: Lun 14 Avr 2014 17:59   Sujet du message: Répondre en citant  
X.A.N.Alloween 2013 (T)


Inscrit le: 06 Oct 2013
Messages: 240
Localisation: Al-Jeit.
Oulà je vais profiter du commentaire pas trop vieux de Willismine pour éclaircir quelque chose : à la base, ce texte ne se voulait absolument pas pro-William ! Je ne voulais pas la jouer sadique pour rester un peu dans l'esprit de Noël mais en aucun cas je ne cherchais à être gentille avec Willy, hein... Parce que quand je lis ça :
Willismine a écrit:
qu'est-ce que les gens aiment le massacrer ! Bref ça fait très plaisir, cet OS.
J'ai peur ! Allo, William est sans doute le personnage le plus surprotégé sur le forum ! Enfin bref, pas envie de faire débat =)

Edit du même anonyme : Merci de ne pas confondre quantité et qualité ! =)


#Lorilis => Merci d'avoir compris que le but n'était pas de verser dans le sadisme (je laisse ça à d'autres...) : je trouve que l'angoisse peut passer bien mieux sans torture et autre effusion de sang. Alors même si tu n'aimes pas (chacun ses goûts Razz), j'avoue que moi j'ai un faible pour les scènes à tension psychologique.
En ce qui concerne un XANA trop humain, je pars du principe qu'en tant qu'intelligence artificielle, il s'adapte. Or, même si le contrôle n'est pas exercé longtemps, s'infiltrer dans les esprits de LGs lui permet de mieux cerner leur personnalité et leurs sentiments, ce qui peut s'avérer très utile à mon sens. Bon j'avoue, la mise en scène de Yumi est peut-être un peu too much, c'était juste pour rester dans le "waow Willy voit ses rêves s’exaucer !".


#GummyBear => (rooooh ça me fait bizarre de relire ce commentaire à présent O.O ^^) Hum décidément, je n'ai pas réussi à faire passer les choses comme je le voulais : je n'avais en aucun cas l'intention de rendre William dépressif. Mélancolique à la rigueur mais vraiment triste, non, ça ne colle pas trop avec le personnage.
Gummy a écrit:
je t'attends pour la prochaine fois
Moi aussi ♥ Tu radotes beaucoup dans ton commentaire à ce sujet O.o J'espère que depuis le temps, j'ai su te rassurer sur mon style et te faire apprécier mes autres textes, cher ours...


#Willismine => Je ne redirai pas grand-chose de plus que dans l'intro. Enfin si, je suis heureuse que tu aies assez aimé pour t'inscrire et commenter ^^ Sincèrement, j'ai été très touchée et je tiens à te dire merci =)


Mais une fois encore : ce texte ne plaide pas pour William ! En revanche, tout comme il a servi d'appui à Zéphyr pour me coller à l'écriture sur Laura, il me poussera sûrement à écrire un OS un peu plus méchant envers William. Peut-être.

_________________

http://nsa33.casimages.com/img/2013/10/29/131029122057306801.png

Ma belle, douce lune sous un chant blanc d'étoiles, / Astre fatigué, vagabonde hors-la-loi / Toute pâle dans l'oeil noir de loups qui aboient, / Hisse les rêves, aux nuits où tu es seule voile. ♥
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Willismine MessagePosté le: Mar 15 Avr 2014 18:09   Sujet du message: Répondre en citant  
[Blok]


Inscrit le: 09 Avr 2014
Messages: 106
Localisation: Les deux mains dans le chocolat.
Ellana a écrit:
Parce que quand je lis ça :
Willismine a écrit:
qu'est-ce que les gens aiment le massacrer ! Bref ça fait très plaisir, cet OS.
J'ai peur ! Allo, William est sans doute le personnage le plus surprotégé sur le forum !
[/color]


Toutes mes excuses, je venais de débarquer. J'ai découvert cela, effectivement, ou je commence à le découvrir, mais je viens de ffnet où le première fic sur lui date de juin 2012 et qui a visiblement dû être remplumé de ce point de vue par les bonnes oeuvre du forum parce que sur les seules 13 fics qui l'ont pour personnage important, beaucoup de noms d'auteurs sont curieusement familiers au forum... Belgarel, Lou Riddle, Mara Schaeffer ?

Pour les histoires de pro-William, ça va, on comprend.
_________________
Willismine : nom égoïste. Vieux psychotrope interdit à la vente.
http://imageshack.us/a/img443/526/evxl.png

Ma fiction : Les Voyageurs
Avatar made in Dyssery.

Lé siniaturre sé tro ouffe.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
 
Montrer les messages depuis:   

Forum Code Lyoko | CodeLyoko.Fr Index du Forum -> Vos Créations -> Fanfictions Code Lyoko Page 1 sur 1

Poster un nouveau sujet
 Réponse rapide  
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
Répondre au sujet



Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure

Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum




Powered by phpBB Lyoko Edition © 2001, 2007 phpBB Group & CodeLyoko.Fr Coding Dream Team - Traduction par : phpBB-fr.com
 
nauticalArea theme by Arnold & CyberjujuM
 
Page générée en : 0.0868s (PHP: 66% - SQL: 34%) - Requêtes SQL effectuées : 19