CodeLyoko.Fr
 
 Dernières news  
[Site] Apparaissez sur la chaîne offici...
[Créations] Notre Communauté n'a pas perdu s...
[IFSCL] IFSCL 3.6.X, 8 ans et plus!
[Code Lyoko] Usine Renault : Un peu d'...
[IFSCL] IFSCL 3.6.X: Trailer
[Code Lyoko] Reboot : The Guardian Code
[Code Lyoko] Décès de Carlo de Boutiny
[Site] IFSCL 3.5.0 sortie
[Site] 10 ans plus tard... Les scripts ...
[IFSCL] IFSCL 3.5.0: Trailer
 
 Derniers topics  
Position/transition salle turbines et...
[Fanfic] Oblitération
Nouveaux Membres : Présentez-vous !!!
Votre Avenir ?
[Jeu Vidéo Code Lyoko] IFSCL
[Tops 3] Méchants de fiction
Permis de conduire
Les origines de vos pseudos
Comment imagineriez votre véhicule da...
Lueur d'espoir : Une pétition pour fa...
 
     
 Accueil | Règles du forum News | FAQ | Rechercher | Liste des Membres | Groupes d'utilisateurs | T'chat | Retour au site 
  Bienvenue, Invité ! (Connexion | S'enregistrer)
  Nom d'utilisateur:   Mot de passe:   
 

[Fanfic] Le Poids des Souvenirs [Terminée]

Forum Code Lyoko | CodeLyoko.Fr Index du Forum -> Vos Créations -> Fanfictions Code Lyoko


Page 5 sur 8

Aller à la page : Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivante





Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet


Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant 
 Auteur Message
Cyclope MessagePosté le: Jeu 23 Avr 2015 22:24   Sujet du message: Répondre en citant  
[Kolosse]


Inscrit le: 18 Fév 2006
Messages: 3824
Localisation: A Tokyo, dans le dojo de Steven Seagal
Pour ce chapitre, on peut dire que tu nous as offert un sacré développement psychologique sur William ainsi que pour les autres protagonistes et tu as même inclus un nouveau (le prof de français M. Camusset) qui pourrait compter parmi les profs dont a jamais vu les cours. Tu es très doué pour offrir une extension de l'univers CL autour des éléments non-développés par les scénaristes et j'ai presque l'impression de lire une version de la série explorant ces zones d'ombres.

Décidément les cauchemars de William sur la période où il a été le lieutenant de XANA ne semblent pas vouloir s'arrêter (probablement des séquelles laissées par l'I.A maléfique suite à sa libération dans #93 Retour), reste à savoir s'il parviendra à ne plus en faire autrement il y aurait de quoi devenir dingue d'être hanté par des souvenirs dont on était pas conscient pour les actes commis.

Cette madame Meyer passe franchement pour une peau de vache à s'acharner comme ça sur William en lui demandant de venir au tableau pour corriger ce qu'il a réalisé comme exercice, elle ne pouvait pas le demander à quelqu'un d'autre ?

Concernant Emmanuel Maillard, c'est sympa d'avoir conservé le fait qu'il soit passionné par la musique Evil métal car ceci offre un hommage à #2 Le voir pour le croire tout en permettant de développer ce personnage qui s'est limité à de la figuration pendant 4 saisons.

Cependant pour le passage dans lequel William envoie paître Yumi, je trouve que tu y es allé trop fort car il aurait pu réagir différemment et juste lui dire qu'il parlait de Lucie venant de l'établissement Matheson car il a bien comprit la leçon lorsque Yumi lui avait déclaré ne pas garder d'espoir pour les causes perdues dans #95 Souvenirs, elle a juste dû pas suivre tout ce qu'il s'est passé entre Christophe et William pour qu'elle soit induite en erreur.

Enfin pour la scène où William déclare à Christophe:
-Concrètement, il ne s’est rien passé. Je lui ai fait comprendre de façon suffisamment explicite qu’elle me plaisait, elle m’a laissé croire que c’était réciproque, elle m’a envoyé sur les roses, et comme maintenant elle agit comme si j’étais le dernier des enfoirés, j’ai finalement décidé de lui rendre la politesse, fin de l’histoire.

Pour être franc, je trouve que William n'a que ce qu'il mérite en déclarant que Yumi l'a envoyé sur les roses et qu'il soit considéré par celle-ci comme s'il était le dernier des enfoirés (bien qu'il exagère un peu sur ce point) car au cours de la saison 3, il a agit comme un idiot envers elle, il ne se rendait même pas compte qu'il devenait pot-de-colle (#55 Raz de marée) et que le paroxysme est venu dans #59 Le secret où non seulement il l'a empêché de rejoindre l'usine, mais en plus il lui a demandé un bisou sur la bouche tout ça parce qu'il avait passé une mauvaise soirée et résultat, Yumi s'est rendu à l'usine pour rien. Franchement ça c'était clairement la chose à ne surtout pas faire et ce n'est pas étonnant qu'il se soit fait réprimender lorsqu'elle lui a dit qu'elle en avait assez de ses plans dragues à 2€ à tel point que ça commençait à lui casser les pieds. Il a tout fait de travers dans #65 Dernier round en se faisant choper par la Méduse puis devenir le lieutenant de XANA, enfin 1 semaine après avoir été libéré de l'emprise de XANA dans #94 Contre-attaque, il a voulu se rendre à nouveau sur Lyoko en ne tenant absolument pas compte de tout le mal qu'il a causé en tant que XANA-guerrier et des difficultés qu'on eu les Lyokoguerriers à cacher la vérité à sa famille ainsi qu'au personnel de Kadic et d'avoir eu à le remplacer par un clone complétement stupide.

C'est vrai que William a traversé des épreuves très difficiles depuis sa libération de l'emprise de XANA mais je trouve ça un peu dommage parfois qu'il ne prenne pas en considération le cauchemar que les Lyokoguerriers ont vécus pendant la saison 4 où ils devaient se demander si un jour ils parviendraient à le ramener de leur côté. C'est comme si il se considérait comme étant la victime ayant occasionné peu de dégât alors qu'il a une grande part de responsabilité dans ce qu'il lui est arrivé, il s'est lui-même condamné lorsqu'il s'est retrouvé séparé d'Aelita pour s'amuser à dégommer le reste des Rampants dans #65 Dernier round juste parce qu'il trouvait ça trop fun.

C'est compréhensible que tu focalises ton histoire sur William en racontant toutes les épreuves qu'il aurait pu subir de son côté après la fin de #93 Retour et en offrant une version alternative de #94 Contre-attaque et #95 Souvenirs ainsi que ta version de ce qu'il aurait vécu après la fin de la saison 4 et qui expliquerait en partie les raisons pour lesquelles il ne compte plus comme étant un membre de la bande dans CL Chronicles (tu es très doué pour développer une version étendue de l'univers CL et c'est digne des scénaristes de Moonscoop). Néanmoins j'estime qu'il aurait pu être sympa aussi que tu tiennes à la fois compte de ce qu'il a pu se passer à la fois pour William et les Lyokoguerriers car ceci aurait pu permettre d'obtenir 2 points de vue différents tout aussi intéressant mais je respecte ton travail.

Pour finir, lors de l'échange téléphonique entre William et Lucie, il est question du dernier « Pirates des Caraïbes ». Sachant que le 3e film est sorti le 23/05/2007 et que la fin de la saison 4 se déroule la même année, s'agit-il de cet opus ou du 4e sorti en 2011 ? Parce que s'il s'agit de « La fontaine de jouvence », alors l'action de ta FanFic se situe en 2011.

Excellent travail, comme je l'ai mentionné plus haut, c'est digne d'un scénariste de Moonscoop et ceci offre une FanFic digne des romans de l'univers étendu de Star Wars se déroulant après « Le retour du Jedi ».
_________________
http://i39.servimg.com/u/f39/11/73/16/89/signat10.png
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
 
Dyssery MessagePosté le: Dim 26 Avr 2015 15:55   Sujet du message: Répondre en citant  
[Frelion]


Inscrit le: 03 Mar 2014
Messages: 74
SURPRISE !

Et oui, voilà déjà le prochain chapitre Mr. Green Ben oui, j'ai eu du temps pour écrire, et j'avais dépassé la scène que j'avais du mal à écrire (le quotidien c'est putain de difficile :c ) donc voilà la suite !

Et comme cette fois j'ai eu plein de coms, ben on va commencer par plein de réponses :3

Sirix :

Quoi de mieux qu’un sire en queue de pie pour ouvrir un bal, très cher ?
J’ai lu un jour que le plus difficile à écrire c’était le quotidien, et pour être honnête je craignais un peu les commentaires que je pourrais avoir sur ce chapitre, alors quand tu me dis que l’immersion est réussie ça me fait très plaisir =D
Rassure-toi, je n’ai jamais eu de problème avec un prof, mais même dans le cas contraire, j’aurais considéré ça comme un problème de personnalité, pas une généralité. Je suis fille de prof moi-même, en passant mon petit Sirix, alors ne commence pas à voir des persécutions envers l’éducation nationale Wink De plus on est ici du point de vue de William. Si on se met à la place de Mme Meyer une minute, est-ce vraiment condamnable de céder une fois et de perdre un peu patience envers un cancre qui n’a de façon évidente aucune envie d’assister au cours de maths ?
Pour ce qui est de Christophe, à la base je pensais ne même pas lui attribuer une personne précise comme petite amie. Ça n’aurait été qu’un détail annexe de l’histoire qui serait resté en plan. Puis j’ai changé d’avis en me disant que ça rétablirait un équilibre dans leurs discussions. (et puis ça me permettait de critiquer encore un peu les Échos de Kadic !)
La conversation, j’ai hésité parce que je m’éloigne un peu du William de la série, dragueur et fonceur. Mais vu la scène du train, et la situation qu’il a déjà foiré une fois avec Lucie, je me suis dit que je pouvais jouer la candeur et la timidité pour cette relation Smile

JCVGamer :
Un nouveau venu de plus en ces lieux o/
Merci pour le dessin :') En le faisant je voulais dessiner deux choses : William prisonnier de câbles et de la Méduse, et un fond chargé avec plein de visages différents. J’en suis assez contente. Surtout des câbles. Mr. Green
La suite vous expliquera-t-elle cela ? N’est-ce qu’une création de l’esprit de William ? Est-ce vraiment XANA ? Les réponses vous seront données dans « Le Poids des Souvenirs » ! Chapitre 56 874 ! Bientôt sur votre forum ! PAF
Reprendre une partie du DA en intégrant une réflexion plus poussée sur les sentiments c’est quelque chose que j’aime bien faire. Si tu as bien aimé tu peux tenter mon OS « Humaine » qui utilise la même méthode d’écriture.
Bon, ma réponse est un peu courte mais je ne vois pas ce que je pourrais développer, alors je vais me contenter de te remercier pour ta lecture assidue ! Avec l’espoir que la suite te plaise autant que le début ! (parce que des fois, quand on passe d’une lecture continue à une lecture par épisode le ressenti peut pas mal changer =p)

Silius Italicus :
Et oui, au feu le désespoir, on en a assez fait ! …Pour l’instant.
Vous mettez en évidence ici un changement de caractère. J’ai hésité à modifier mon texte pour revenir à quelque chose de plus proche du DA puis j’ai choisi de m’abstenir. Après tout, ce sont les épreuves qui nous forgent, et une expérience comme celle qu’a vécue William peut légitimement l’avoir rendu moins tête brûlée. Pour ce qui est de l’élève diligent, disons qu’il s’agit surtout de faire ce qui est nécessaire pour garder la tête hors de l’eau, assorti à une volonté de ne pas laisser l’expérience lyoko avoir un trop gros impact négatif.
Sinon je sais qu’il y a un Trianon à Sceau, j’ai fait une petite recherche pour le nom du ciné o/
Mais n’ayez tout de même pas trop d’attente quant à la comédie romantique, ce n’est pas le point central de ce que je compte développer Smile
Au plaisir de vous revoir en ces lieux.

Icer :
Mon cher prince des glaces, si William devait sauver le monde, on serait pas dans la mouise. Qu’il commence donc par se sauver lui-même, et par ne pas zigouiller sa meilleure par erreur dans l’entreprise !
Jouer sa vie ? Sa fierté plutôt ! Et il la gagne haut la main, n’est-il pas ? Petite revanche sur ceux qui le prennent pour un imbécile, rien de plus…
J’étais bien surprise, pour le prof de français. À croire qu’on apprend que les langues étrangères, à Kadic Surprised Du coup, ben ouais j’ai créé un petit prof qui m’évoque plus mes profs de structure que mon ancien prof de français. Que c’est loin, les cours de français… *Dyssery se perd dans ses souvenirs lointains et évanescents du lycée* (tu le dis toi-même si bien, je suis vieille x) )
Moi j’aime bien « Mécréant » comme insulte...
Fin de chapitre décevante, sans doute un peu, mais bon, je vais pas vous laissez tout le temps avec un suspens de ouf non plus ! En plus, la suite est déjà, du coup c’est cool, non ? Mr. Green Non ? Mr. Green
(Je sais que je zappe des fautes, j’espère juste que je fais mieux que…d’autres (worry) )

Cyclope :
Je n’ai pas eu l’impression de creuser la psychologie du nouveau prof de français, mais tant qu’il plait… 8D
Mme Meyer passe pour une peau de vache, c’est un fait. Après, comme je l’ai dit on est du point de vue de William, se reporter à ma réponse à Sirix pour de plus ample développements. Mais je ne comprends pas ton argument. Elle demande à William d’aller corriger un exercice au tableau. C’est une prof. C’était les devoirs. Elle ne lui en demande qu’un. Il n’y a pas d’acharnement ici, William ou un autre ça ne fait pas de différence.
Mettre en scène Emmanuel me permet de montrer que William n’est pas refermé sur lui-même, qu’il a plus d’un ami. Sinon je pense que tu voulais dire Heavy Metal ? En tout cas, et ce n’est pas Ikorih qui dira le contraire, Alestorm déchire ! (y)
Pour ce qui est de Yumi, oui je suis allée fort. Je ne vois pas ce qui te gêne là-dedans étant donné que William a clairement une certaine rancœur envers les Lyoko-guerriers dans mon histoire. De plus non elle n’a pas suivi ce que disaient William et Christophe, tout simplement parce qu’ils parlaient entre eux et qu’elle n’avait aucune raison de les écouter et encore moins d’intervenir. Elle a envoyé William paître après l’extinction du super-calculateur et pas de la façon la plus tendre, il ne lui a plus reparlé depuis, et alors qu’elle l’entend mentionner une fille elle se permet de lui flanquer un rateau supplémentaire. Et William devrait prendre des gants ? What about no ?
Je suis d’accord pour dire que William est devenu pot-de-colle dans la saison 3. Oui c’est vrai. Et puis après ? Yumi n’a pas cessé de lui envoyer des signaux contradictoires. Y a qu’à voir l’épisode de la Saint Valentin… De plus, parler de l’épisode Le secret ici est un parfait non-sens, et ce pour plusieurs raisons :
- Alors oui, William ce conduit comme un parfait crétin, je suis la première à le trouver lourd ici. Mais tu le dis toi-même, il demande un baiser. Il ne se jette pas sur Yumi, il lui demande. Considérant qu’il flirt avec elle depuis des lustres et qu’elle souffle le chaud et le froid au gré des envies des scénaristes, c’est plutôt courageux de sa part et ç’a le mérite de les sortir du statu quo.
- Ensuite tu m’excuseras, mais vu que leur rencontre a durée à tout cassé 5 minutes, ce n’est certainement pas à cause de William que Yumi s’est rendu à l’usine pour que dalle. Accuse plutôt la longueur du trajet, merci.
- Enfin, dernier argument et non des moindres, le retour vers le passé. Ce qui s’est produit ce jour-là n’a jamais eu lieu pour William, il ne s’est donc jamais fait clairement rembarré par Yumi ce soir-là en ce qui le concerne.
Dernier round. Tu veux en parler ? Envoyé un parfait novice sur Lyoko quasiment seul était une négligence sans nom. Je t’invite à revoir la genèse et à venir me dire en face que n’importe lequel des Lyoko-guerrier aurait été capable de tenir tête à la Méduse si elle avait jeté son dévolu sur eux à ce stade. Depuis l’époque où les Lyoko-guerriers débutaient sur Lyoko, XANA a multiplié sa puissance par 2 à chaque retour vers le passé, comment un novice qui ne connait pas encore ses capacités, et qu’on a PAS BRIEFÉ sur les monstres est censé s’en sortir ? William pensait à ce moment-là que le pire qu’il risquat c’était la dévirtualisation, et XANA lui avait coupé la retraite, alors même en considérant qu’il ne faisait pas vraiment preuve de prudence, je ne vois pas ce qu’il aurait pu faire d’autre. Je conclurai ce point en rappelant qu’Aelita n’a jamais été fichue d’échapper une seule fois à la Méduse. Viens me redire que c’est la faute de William, maintenant. Alors oui, il a causé du mal en tant que lieutenant de XANA. Mais est-ce que la chose censée à faire n’aurait pas été de…ne jamais risquer cette situation ??? Les Lyoko-guerriers ont peut-être eu du mal à cacher la vérité, mais le remplacer par un clone complètement stupide n’a encore une fois fait du tort qu’à William.
Enfin dans contre-attaque, est-ce qu’on peut lui reprocher de ne pas vouloir être complètement éjecté dans la bataille contre la chose qui l’a emprisonné et qui l’a privé d’une part de sa vie ? Alors oui, oui il se plante. Mais il s’en serait sans doute mieux sorti sur Lyoko, pour le coup. Parce que c’était évident qu’il serait encore plus vulnérable que Jérémie face à un clone de XANA.
Tu trouves que William ne prend pas en compte le cauchemar qu’ont vécu les Lyoko-guerrier ? tu as bien lu les chapitres précédents ? Il se sent mal, coupable, plus bas que terre après ce qu’il a fait, alors même qu’il n’y est pour rien. Tu as bien lu la discussion qu’il a eu avec son oncle ?

Citation:
Ils m’ont fait confiance et ont compté sur moi pour les aider et j’ai juste merdé bien comme il faut.

Citation:
« Ce serait les trahir encore. »


Moi je trouve qu’il l’a bien assez pris en compte. Certains m’ont même reproché de faire trop de miser-willy. C’est seulement maintenant qu’il décide de ne plus y penser et de passer à autre chose.
Le principe de ce récit est de rester du point de vue interne. Quand je l’ai commencé je me suis focalisé dès le départ sur William et je n’ai jamais ressenti le besoin de changer de point de vue. Par rapport à ce que je compte raconter, je verrais plus cela comme une dispersion que comme un développement supplémentaire. De plus je trouve que le point de vue des Lyoko-guerriers est suffisamment développé dans la série. Évidemment, si l’histoire concernait simplement le retour à la normal suite à Lyoko, le croisement des points de vue aurait été très intéressant, mais ce n’est pas le cas ici, alors je laisse ça à d’autres.
Ensuite concernant le film, et bien que je ne comprends pas la fixation que vous faites tous sur les chronologies – c’est vrai quoi ! Tant que l’ensemble est cohérent, qu’est-ce que ça peut faire si des petits détails foutent le camp ici et là D : - je pensais au Pirates des Caraïbes 3, qui est sorti en 2007, tout comme le groupe Alestorm.
Je terminerai en te remerciant pour ton commentaire développé, et en signalant que je préfère de loin être comparée aux auteurs de Star Wars qu’aux scénaristes de Code lyoko (a)


Bien. Pour ceux qui commençaient à s'inquiéter, non ce n'est pas un canular, la suite est vraiment là. Juste là :

Spoiler

_________________
http://i.imgur.com/QN5k9ezl.jpg


http://imageshack.us/a/img834/3130/ngim.png


Dernière édition par Dyssery le Jeu 17 Sep 2015 21:24; édité 3 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
JCVgamer MessagePosté le: Dim 26 Avr 2015 18:15   Sujet du message: Commentaire Répondre en citant  
[Blok]


Inscrit le: 29 Aoû 2012
Messages: 167
Localisation: Dans le labyrinthe de mon âme
Bonsoir Dyssery,

Bon, comme je ne sais pas trop quoi faire et que je viens de terminer de lire ton chapitre, je me suis dit que j'allais lancer le premier commentaire (ça ne sera peut-être pas le premier mais nous verrons bien).
Bon étant donné que j'ai réussi à rejoindre l'avant du train en cours de marche je reviens donc à la forme de mes précédents commentaires.

C'est parti.

1er point : Longueur du chapitre.

Alors je me trompe peut-être, mais il me semble que ce chapitre est plus court que les précédents non ?
Enfin, ce n'est pas un problème en soi, puisque la longueur reste largement suffisante.


2ème point : Analyse du texte paragraphe par paragraphe.

Alors voyons voir ce que l'on peut dire (je considère comme limite d'un paragraphe, les 3 petites étoiles).

1er paragraphe :

Citation:
et tout ce qu’on va gagner c’est un soulagement indicible au moment où on pourra enfin rentrer chacun chez soi sans donner l’impression de prendre la fuite !


Personnellement je mettrai une petite virgule après le mot "gagner", pour pouvoir garder un peu de respiration pour la fin de la phrase. ^^

Citation:
Bon, on va se calmer avec les scénarii catastrophes. Me mettre en tête que ce rencard va être une catastrophe


A mon avis, tu as fait une faute de frappe avec le mot "scénario".
Ensuite on la répétition du mot catastrophe en peu de temps. On pouvait sûrement modifier en mettant : "Me mettre en tête que ce rencard va mal se passer" ou autre chose à toi de voir.

Citation:
Parce que je ne vois pas quel droit j’aurais à exiger de tout savoir


On ne dit pas plutôt : "je ne vois pas de quel droit j'aurais à exiger..." ? Je pense qu'il manque le "de".

2ème paragraphe :

Citation:
c’est que je n’ai pas osé essayer de l’embrasser.


Bon, oui je chipote pour pas grand chose, mais je trouve que "osé essayer" sonne étrangement à l'oral. Perso j'aurais mis soit "osé", soit "essayé" mais pas les deux côte à côte. (Ceci n'engage que moi bien sûr ^^).

Citation:
j’ai déjà royalement tout fait foiré une fois


"Foiré" s'écrit à l'infinitif ici = foirer.

Citation:
Sauf que même maintenant que j’ai repris pied dans la réalité


Comme pour tout à l'heure, cette phrase sonne étrangement à l'oral. Je suggère : "Sauf que même en ayant repris pied dans la réalité".

Citation:
Je suis les conseille de cette voix


Alors ici : "Je suis les conseils de cette voix".

Citation:
qui dort dine en silence


Le mot "dîne", dispose d'un accent circonflexe sur le "i".

Citation:
pour qu’on comprenne que non on dormait plus


Il manque la première partie de la négation : "on ne dormait plus".

Citation:
on s’est précipiter


"précipiter" est un participe passé dans cette phrase : "on s'est précipité".

Citation:
je me sens obligé de rajouter quelque-chose.


On ne met pas de "-" entre "quelque" et "chose".

Citation:
Christophe ne croit pas que je vais mourir d’une overdose dans les prochaine vingt-quatre heure.


"prochaine" prend le "s" du pluriel ici normalement.

Dernier paragraphe :

Citation:
Je n’arrive même pas à me rendre compte de si je me trouvais sur Lyoko ou pas.


Je pense que l'article "de" est en trop dans cette phrase.

J'en ai donc terminé avec l'analyse du texte.


Dernier point : Avis global et personnel sur le texte.

Alors ce chapitre nous décrit le rendez-vous (plus ou moins amoureux) de William et Lucie. Un passage étant obligatoire compte tenu du chapitre précédent.
On découvre William totalement bouleversée par ce rendez-vous, et qui s'imagine les pires scénarios, alors que pour essayer de draguer Yumi il avait tout son sang-froid. Je trouve ça donc un peu étrange, mais je pense que c'est parce que son amour pour Lucie est bien plus fort qu'il ne devait l'être pour Yumi.

Mais...wait, malheureusement les Lyoko-guerriers ont eux aussi prévu une sortie et William se fait directement agressé par Yumi. La réaction pourrait sembler excessive, mais je pense que c'est justifié vu comment la japonaise s'est fait rembarrée dans le chapitre précédent (vengeance personnelle ?).
Et c'est Lucie qui débarque pour sauver la mise à William, et de manière magistrale je dois l'avouer (moi-même, j'en ai rigolé tellement l'effet de surprise est bien retranscrite).

Lucie qui d'ailleurs a un magnifique sens de la modestie ^^ :

Citation:
« Tu es géniale. Tu le sais, ça ?
- Oui, mais tu peux toujours me le répéter, ça ne me gêne pas


et :
Citation:
« Tu es géniale !
- Je sais.


Du coup...attend...wait,what ? Dis donc ton personnage ne s'inspire pas de notre chère Iko à tout hasard ?
Non parce qu'elle a exactement le même ego surdimensionné ^^. De plus j'ai trouvé qu'elle avait beaucoup d'airs innocents ^^. Tout ceci m'a l'air suspect.

Ensuite on a le cauchemars étrange de William (qui n'avait pas l'air d'en être un selon ses dires). Mais je ne peux pas trop m'attarder dessus car on a pas vraiment d'éléments pour expliquer cela (Donc c'est au lecteur de s'imaginer les scénarios probables).

Et enfin William qui se donne comme pour mission à la fin de retourner sur Lyoko. Alors la je dis que ça promet. Comment fera-t-il ? Le groupe sera-t-il au courant ? Beaucoup de questions dont les réponses nous demeurent inconnues. Vivement la suite.

Bon, sinon j'ai bien aimé ce chapitre toujours sur la vie quotidienne, avec une immersion de plus en plus poussé dans l'esprit de William et son comportement vis-à-vis de Lucie et des cauchemars qu'il fait.

Au plaisir de lire la suite.

Sur ce bonne soirée ^^.
_________________
S'il existe différents maîtres contrôlant chacun un élément, je m'exerce à devenir le maître de la lumière.

Une nouvelle attaque lancée contre ces enquiquineurs, enfin une parodie d’attaque, car après celle-ci je lance l’attaque fantôme, un projet que prépare déjà depuis quelques temps et qui les mèneras tout droit à leur perte. One-Shot à paraître

https://lh3.googleusercontent.com/-07EHZzPU0Ko/Vgzy9hJt4qI/AAAAAAAAH10/3EekCXHPMjg/s600-Ic42/moviewatchSeptember2015.png

http://imageshack.us/a/img163/1125/ksmc.pnghttp://imageshack.us/a/img9/7127/sd8u.png
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail MSN Messenger
 
Draynes MessagePosté le: Mar 28 Avr 2015 12:53   Sujet du message: Répondre en citant  
[Blok]


Inscrit le: 06 Oct 2013
Messages: 166
Hé hé, surprise surprise Mr. Green eh ouais, j'ai pas eu envie d'attendre pour commenter ta fiction, alors je vais m'y atteler maintenant ^^ en espérant que ce commentaire te plaise évidemment Very Happy !

Commençons donc par l'avis global : j'adore cette fiction, je la trouve extrêmement bonne et, même si des petits défauts existent ici et là, ils sont submergés par les qualités que ce texte a Wink.

Continuons avec l'approche du scénario : ça démarre sur quelque chose de basique et revu (l'abandon de William par les lyoko-guerriers... ^^), mais cet aspect est rapidement remplacé par de l'originalité et une très bonne psychologie Mr. Green.
Se perdre dans le marasme des pensées de William et surtout, en faire l'unique narrateur de la fiction est une bonne idée parce qu'on s'attache vraiment à lui, on veut savoir ce qui va lui arriver et, à ce niveau, tu y arrives vraiment bien Mr. Green. De plus, avec l'arrivée de Carthage et l'histoire de Fabrice Adeyrolles, on a des chances que l'histoire devienne encore plus sombre Mr. Green et ça, je l'attends avec impatience Wink.
Ah oui c'est vrai, j'allais oublier les passages dans la peau de Xana, qui sont très bien rendus et intéressants à lire Mr. Green de même que les différents problèmes que ce pauvre William a récupéré, le plus intéressant pour l'histoire me semblant être ces moments d'absence de l'ex lyoko-guerrier, qui peuvent devenir de véritables atouts scénaristiques s'ils continuent à être bien utilisés Wink !

Cependant, j'aurais peut-être quelques petits défauts à relever, notamment au niveau de l'aspect prévisible du texte Smile : en effet, j'ai trouvé l'histoire au lycée (attention hein Mr. Green) très prévisible et en particulier, l'intrigue amoureuse : à l'instant où tu nous as présenté ce personnage, à la seconde j'ai compris ce qui allait se passer dans la suite du récit Smile c'était surement fait exprès, mais j'ai trouvé ça un peu dommage...
Par contre, cette prévisibilité ne s'applique pas à tous les chapitres ayant pour cadre Marseille, qui eux m'ont surpris tout le long : l'introduction de Carthage, l'histoire avec Fabrice Adeyrolles, celle avec l'oncle et le cousin Dylan (que je soupçonne d'avoir été enlevé par Carthage personnellement Mr. Green)... J'ai vraiment accroché complètement à toute cette partie et j'ai été presque déçu de voir qu'elle s'arrêtait XD mais c'est un choix et je le respecte tout à fait ^^

Et si on passait maintenant aux personnages, si tu le veux bien ? Commençons avec ceux issus du DA, en terminant par William Smile évidemment Mr. Green.
Déjà, j'apprécie le traitement que tu appliques à certains personnages secondaires, en particulier Mme Meyer (bizarrement, je pense exactement la même chose que William quand je suis en maths Mr. Green) et surtout Christophe, dont le traitement est très appréciable : un des derniers amis de William qui s'inquiète pour lui, le fait qu'il croie que Dunbar se drogue est vraiment bon ^^ et toute la psychologie de ce personnage est vraiment travaillée Smile.
Ensuite, la bande des lyoko-guerriers : étant plus un groupe qu'autre chose, je les trouve tous dégueulasse avec notre William, même si le cas de Yumi (que j'aborderais plus tard....) est au dessus du lot Smile mention spéciale à la scène du dernier chapitre où ils ne cherchent même pas à savoir si le ténébreux va bien... Quelle bande de Mr. Green...
Continuons avec les parents de William : tu as réussi à transformer ses personnages secondaires presque en persos principaux et c'est bien fait Razz on sent vraiment toutes les questions qu'ils se posent sur l'état de leur fils (en particulier à Marseille..) et j'espère que le reste de la fanfic les mettra un poil plus en avant...
Ensuite Yumi : elle est insupportable Mr. Green et c'est bien de la voir sous ce jour là. Même si elle agit, soit par revanche, soit par méfiance, dès qu'elle apparaît c'est pour sortir des saloperies Smile et j'adore les persos comme ça ^^ je me demande bien ce que tu vas lui réserver par la suite...
Et évidemment, je ne pouvais m'arrêter sur le DA sans aborder William : son traitement psychologique est très juste, avec des réflexions typique d'adolescents rejetés et qui a retrouvé une raison de vivre, tourmenté par le défunt Xana et ses problèmes de santé :'), j'aime ce que tu fais avec ce personnage et, contrairement à Cyclope, je trouve que c'est Yumi qui mérite les vents que le ténébreux lui met Mr. Green mais je ne vais pas rentrer plus dans le débat...

Passons maintenant aux OC : tout d'abord l'oncle de William (n'étant qu'évoqué dans le DA et jamais montré, je le considère comme un OC ^^), je le trouve assez bien écrit, notamment quand on voit sa détresse dès qu'il pose les yeux sur une photo de son fils, mais ce n'est pas un personnage qui m'a marqué plus que ça...
Les deux agents de Carthage présentés, eux, étaient très mystérieux et on sait tellement peu de choses sur eux pour l'instant que je ne sais pas quoi en penser XD je laisse la suite de la fic le faire pour moi Smile.
Concernant Fabrice Adeyrolles, je trouve personnellement que c'est le OC le mieux écrit : il fait une petite apparition, mais il marque de par sa méfiance envers Carthage et le fait que je sens qu'il va avoir un grand rôle dans l'histoire (à tout hasard, un larbin de Carthage qui sert de guerrier sur Lyoko si l'organisation trouve le monde virtuel Mr. Green...).
Ensuite, Lucie... Alors certes, elle est assez bien écrit, mais hormis le fait de servir d'intrigue amoureuse, pour l'instant elle n'a pas de véritable rôle à mon sens Shocked et c'est peut-être là un défaut que je reproche à cette fiction... On en sait des choses sur elle, qu'elle a un fort égo Mr. Green et qu'elle aime lire, mais j'espère quand même que d'autres choses seront découvertes sur elle (on pourrait par exemple découvrir que c'est une agente de Carthage... Quasiment impossible, mais ce serait un rebondissement génial Wink) et que, surtout, l'intrigue amoureuse soit pimentée et que son issue soit innatendue :')...

Voilà, pour parler un peu du dernier chapitre posté, je l'apprécie un poil moins que les autres, surtout dans sa première partie...
Je trouve la seconde moitié vachement intéressante avec ce cauchemar de William avec des serpents (on dirait qu'il a la phobie des serpents Mr. Green) et surtout, le fait qu'il ait vraiment mal peut amener à pleins d'hypothèses différentes et je vais te proposer la mienne : Xana n'est en fait pas mort et a laissé un fragment de lui dans l'esprit de William (à l'image des codes de CLE ou des Horcruxes ^^)... Ce fragment étant toujours vivant, il tourmente William en lui faisant avoir des absences, rêver de son ancien maître et aller jusqu'à le faire souffrir dans son rêve, avec l'image des serpents pouvant évoquer des tentacules que le virus pourrait utiliser pour faire souffrir son hôte Mr. Green... Oui, mes hypothèses sont vraiment ultra farfelues et vont super loin, mais c'est ma particularité Laughing...

Par contre, je suis beaucoup moins enthousiaste concernant la première partie : autant, j'ai adoré le clash William/Yumi (toujours à faire chier celle-là Mr. Green) autant l'intervention de Lucie qui sauve la mise me laisse un peu un goût amer dans la bouche... Je pense que tu aurais du laisser William laisser éclater sa colère et lui rabattre le caquet définitivement Smile mais c'est ton histoire et je respecte totalement ses choix Wink.
(Oui, j'ai commencé par la fin et je l'assume complètement Mr. Green ça peut paraître bizarre, mais je voulais aborder la partie bonne avant d'aborder ce que je considère comme une moitié moins bonne...) ^^

Concernant l'orthographe, je voudrais juste rebondir sur une remarque de mon collègue Jérém : le mot "scénarii" existe bel et bien, il s'agit du pluriel de "scénario" en fait ^^.
Pour ce qui est du relevé, et bien... Mon camarade a déjà fait le tour et je n'en ai pas détecté d'autres, donc c'est très bien joué Smile.

Passons donc à la conclusion : j'adore cette fanfic, mais je n'irais pas jusqu'à dire que c'est une de mes préférées...
En effet, malgré le style d'écriture vraiment sympathique à lire, une histoire qui alterne assez bien le sombre et le niais (que je regrette un peu pour ce dernier cas...) et avec laquelle on peut sortir plein d'hypothèses Mr. Green, des personnages assez bien développés (même si je n'apprécie pas Lucie plus que ça pour l'instant...) et l'envie que j'ai de poser mes yeux sur la suite... Non, je ne considère pas ce texte comme un de mes préférées et ce n'est clairement pas pour moi le texte le plus réussi de ce fandom...
Toutefois, je reconnais volontiers que c'est du très haut niveau et j'espère que tu continueras sur cette lancée Wink. Sur ce, je te souhaite une bonne après-midi et à la prochaine avec un nouveau chapitre Mr. Green !
_________________
http://i39.servimg.com/u/f39/17/09/92/95/siffle11.pnghttp://i.imgur.com/x05bL4j.pnghttp://i.imgur.com/MfmDTMk.png
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Sirix MessagePosté le: Mar 28 Avr 2015 21:14   Sujet du message: Répondre en citant  
[Rampant]


Inscrit le: 27 Aoû 2013
Messages: 393
Localisation: Entre une chaise et un PowerMac G5
Salut Dyssery, j'ai lu le chapitre.

Le début est ma foi sympatique, mais contrairement au précédent je le trouve un peu moins réaliste, l'énervement de Yumi me paraît un peu disproportionné et je trouve Lucie un peu...Bizarre, remarque, je ne suis peut-être pas la meilleure personne pour juger du comportement d'une demoiselle...

Bref, après, je ne pense pas avoir beaucoup plus à dire sur cette partie, la réflexion interne de William est toujours cohérente et logique et fonctionne toujours aussi bien, puis vient la vision. Etrange, elle ne correspond effectivement pas aux autres et ne semble pas avoir de rapport direct avec X.A.N.A. ou Lyoko...Ce qui est intrigant, enfin, je présume que nous finirons par avoir la réponse, le tout c'est d'être patient.

En tout cas, William va certainement tenter de rallumer le supercalculateur pour se revirtualiser...On sent les ennuis gros comme une maison...

Bon courage pour la suite en tout cas !^^

_________________
http://arnaud.maurin.perso.neuf.fr/images/Sirixsign.png

Auteur de la fic Replika on the Web.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Ikorih MessagePosté le: Mar 28 Avr 2015 21:21   Sujet du message: Répondre en citant  
M.A.N.T.A (Ikorih)


Inscrit le: 20 Oct 2012
Messages: 1487
Localisation: Sûrement quelque part.
Citation:
et ne semble pas avoir de rapport direct avec X.A.N.A. ou Lyoko...


Come on! Personne n'a vu la symbolique? Serpent = tentacules de la Méduse. En temps normal, William a peur des araignées, pas des serpents, donc c'est lié à un traumatisme postérieur à l'épisode 44. oh mais...65 c'est après non? Mr. Green

Ikorih vient de poster un com' éclair pour balancer son interprétation à l'arrache. Like a boss.
_________________
"Excellente question ! Parce que vous m’insupportez tous.
Depuis le début, je ne supporte pas de me coltiner des cons dans votre genre."
Paru - Hélicase, chapitre 22.
http://i39.servimg.com/u/f39/17/09/92/95/signat10.png
Et je remercie quand même un(e) anonyme qui refusait qu'on associe son nom à ce pack Razz

http://i81.servimg.com/u/f81/17/09/92/95/userba11.png
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Cyclope MessagePosté le: Ven 01 Mai 2015 22:39   Sujet du message: Répondre en citant  
[Kolosse]


Inscrit le: 18 Fév 2006
Messages: 3824
Localisation: A Tokyo, dans le dojo de Steven Seagal
Dyssery a écrit:

Cyclope :
-Ensuite tu m’excuseras, mais vu que leur rencontre a durée à tout cassé 5 minutes, ce n’est certainement pas à cause de William que Yumi s’est rendu à l’usine pour que dalle. Accuse plutôt la longueur du trajet, merci.


Sauf qu'il n'y a pas que ça qui est en cause, il y a également le fait qu'après avoir reçu l'appel, Yumi a dû s'habiller avant de quitter la maison (elle n'allait tout de même pas aller à l'usine en pyjama, autrement bonjour la honte si on l'avait vu).

Dyssery a écrit:
Je t’invite à revoir la genèse et à venir me dire en face que n’importe lequel des Lyoko-guerrier aurait été capable de tenir tête à la Méduse si elle avait jeté son dévolu sur eux à ce stade.


Yumi et Ulrich auraient été capables de pouvoir tenir tête à la Méduse grâce à leur connaissance des arts martiaux (ce qui les a aidé plus d'une fois, mais pas tellement sur Terre en raison des forces surhumaines des xanatifiés/clones polymorphes).

Dyssery a écrit:
Depuis l’époque où les Lyoko-guerriers débutaient sur Lyoko, XANA a multiplié sa puissance par 2 à chaque retour vers le passé, comment un novice qui ne connaît pas encore ses capacités, et qu’on a PAS BRIEFÉ sur les monstres est censé s’en sortir ?


Rien ne nous dit pas qu'ils lui ont fait un briefing sur les monstres de XANA entre #64 Surmenage et #65 Dernier round où il a dû s'écouler plusieurs heures (ben oui, les ellipses ne dévoilent pas tout sur ce qu'il peut se passer).

Dyssery a écrit:
Je conclurai ce point en rappelant qu’Aelita n’a jamais été fichue d’échapper une seule fois à la Méduse.


Il est clair qu'Aelita n'a jamais été bonne à rien face à la Méduse durant les saisons 2 (excepté #39 Mauvaise conduite pour le coup du leurre et avoir essayer de la neutraliser en la congelant dans #44 Vertige) et 3, ça c'est un fait. Mais en même temps, c'est en partie à cause de son manque d'expérience au combat puisqu'elle a passé 2 saisons à dépendre de l'intervention de ses amis afin d'éviter qu'elle perde tous ses points de vie au risque de disparaître à jamais.


Dyssery a écrit:
Enfin dans contre-attaque, est-ce qu’on peut lui reprocher de ne pas vouloir être complètement éjecté dans la bataille contre la chose qui l’a emprisonné et qui l’a privé d’une part de sa vie ? Alors oui, oui il se plante. Mais il s’en serait sans doute mieux sorti sur Lyoko, pour le coup. Parce que c’était évident qu’il serait encore plus vulnérable que Jérémie face à un clone de XANA.


Et toi, as-tu prit en compte ce qu'il aurait pu se passer s'il avait encore agi comme un idiot sur Lyoko et que la Méduse l'attrape une deuxième fois (à supposer qu'elle soit présente spécialement pour lui lors de cet ultime combat sur la Banquise) ? Cela faisait à peine 1 semaine qu'il venait d'être libéré de l'emprise de XANA et il tenait à se jeter de nouveau dans la fosse aux lions sans penser aux conséquences si ceci avait mal tourné. Il était hors de question pour les Lyokoguerriers de courir ce risque et c'est tout à fait compréhensible car avoir dû passer plusieurs mois à essayer de trouver un moyen de libérer William a dû être un véritable enfer et il y a probablement dû y avoir des moments où ils ont failli perdre espoir (dommage que cet élément n'ait pas été suffisamment exploité).

Dyssery a écrit:
Ensuite concernant le film, et bien que je ne comprends pas la fixation que vous faites tous sur les chronologies – c’est vrai quoi ! Tant que l’ensemble est cohérent, qu’est-ce que ça peut faire si des petits détails foutent le camp ici et là D : - je pensais au Pirates des Caraïbes 3, qui est sorti en 2007, tout comme le groupe Alestorm.


Tu n'as pas lu le dossier consacré à la chronologie de la série ? C'est tout simplement pour veiller au maintient de la cohérence au sein de l'histoire et éviter l'accumulation d'anachronismes, pour donner un exemple, tu ne peux faire une histoire qui se déroule à Pâques et qu'au chapitre suivant, ça se déroule à Halloween en faisant complètement abstraction du passage en classe supérieur pour les protagonistes. Enfin tu ne peux pas inclure un objet de 2015 dans une histoire se déroulant en 2007 autrement on croirait que quelqu'un l'a rapporté du futur.

Retour au sujet à présent.

Ce chapitre 13 est très passionnant, on peut dire que tu as démarré très fort au début puis la suite se révèle inattendue et assez forte psychologiquement.

Pas mal d'échanges de dialogues assez violent au début lors du rencard de William avec Lucie et où le hasard a voulu que les ex-Lyokoguerriers soient présents en même temps que lui. Cependant j'ai vu des points qui me déplaisent particulièrement et je vais d'abord commencer par mentionner les sujets qui fâchent puis j'évoquerai les aspects positifs.

Qu'est-ce qu'il lui prend à Yumi de réagir de la sorte envers William ? Ça ne lui ressemble pas du tout d'avoir une telle réaction à son égard, surtout depuis les événements de #95 Souvenirs étant donné qu'il ne fait plus parti de l'équipe et que XANA a été vaincu. Je ne sais pas qu'est-ce que tu as envers ma geisha adorée mais la psychologie que tu lui as donné ne lui correspond absolument pas car elle ne serait jamais devenue aussi dure/méfiante/paranoïaque vis-à-vis de William après tout ce qu'il s'est passé pendant la saison 4. On dirait que tu as fait d'elle une ex-héroïne ayant été traumatisé par la guerre contre XANA et surtout pour tout ce que Dark William lui a fait subir sur Lyoko, le Réseau et les Réplikas, à tel point que dès qu'elle le voit, elle le considère comme s'il était la personne qu'elle regrette le plus d'avoir croisé dans sa vie. Franchement c'est de l'acharnement que tu lui fais subir en la rendant aussi négative car on croirait qu'elle est devenue une rescapé de la guerre du Vietnam et qu'elle est anéantie psychologiquement au point de ne pas réussir à s'en remettre.

Concernant Lucie, on peut dire que cette fille donne une image assez mitigé d'elle-même car elle se permet de dire des choses assez déplaisantes à l'égard des ex-héros alors qu'elle ne les a jamais vu auparavant et elle ne les connaît pas (espérons qu'elle ne va pas être comme ça tout le long de ta FanFic).

Dyssery a écrit:
- Ben la grande perche qui t’engueulait a l’air d’avoir avalé un citron


Depuis quand une adolescente mesurant 1m65 est considéré comme étant une grande perche ? Elle doit avoir de la suie dans les yeux pour dire une telle connerie.

Dyssery a écrit:
mais plus devant la réaction de l’autre dépressive,


Depuis quand Aelita est-elle devenue dépressive ? Elle n'aurait tout de même pas sombré dans la déprime même après avoir assisté à la mort de Waldo Schaeffer sachant qu'elle a pu compter sur le soutient de ses amis et de son p'tit-ami Jérémie afin de pouvoir faire le deuil de son père et l'aider à profiter de la vie.

Dyssery a écrit:
- La dépressive ? T’es dure !


C'est sympa de la part de William d'avoir essayé de défendre Aelita en déclarant que Lucie est dure en traitant Aelita de dépressive, dommage qu'il ne soit pas allé plus loin mais j'imagine qu'il ne tenait pas à en dire trop à son sujet au risque de parler de Waldo qui est mort.

Dyssery a écrit:
- Avec cette bande. Au début, je croyais juste que c’était ton ex qui piquait une crise de jalousie – d’autant que je suis beaucoup mieux qu’elle, ajoute-t-elle d’un ton léger – »


Non mais comment elle a le culot de se la ramener celle-là ? Elle se permet de dire qu'elle vaut mieux que Yumi alors qu'elle ne l'a jamais vu auparavant et qu'elle ne sait rien à son sujet. Cette Lucie a une mentalité assez déplorable et donne l'impression d'avoir grandi dans une famille issue de la banlieue parisienne du département 93 ou 94.

Pour la séquence du cauchemar de William, j'avoue que c'était carrément terrifiant tous ces serpents qui rampaient autour de son corps, transperçant sa peau et se faufilant sous sa chair. C'était digne de la saga « Freddy Krueger » et je me demande si la souffrance que William ressentait dans ce cauchemar l'a affecté dans la réalité parce que si c'est le cas, raison de plus pour éviter de dormir autrement il va se retrouver avec des blessures sur le corps.

Cette phobie qu'a William envers les serpents semble être un hommage direct à la saga « Indiana Jones » et j'avoue que c'est bien d'avoir opté pour cette option plutôt que des mygales sachant qu'il est arachnophobe (info qu'a obtenu Ulrich d’Élisabeth dans #44 Vertige) car ceci aurait été insoutenable à lire (je déteste les arachnides mais pas au point d'en être arachnophobe).

Pour la fin où William déclare devoir retourner sur Lyoko pour obtenir des réponses à ses questions concernant ce qu'il lui est arrivé au cours de cette nuit agité, je me demande comment il va s'y prendre ? Je le vois bien s'adresser uniquement à Jérémie seul à seul et que les autres membres de l'équipe ne soit pas au courant afin qu'il puisse l'aider à comprendre ce qu'il lui arriver après avoir été témoin avec Ulrich et Odd de son réveil agité dans sa chambre interne. Si Yumi est informé de la situation, fais en sorte de ne pas la rendre encore plus paranoïaque/méfiante/dure car ceci serait absolument pas cohérent et donnerait l'impression qu'elle a perdue son humanité au point d'être devenue la réincarnation de C-18 dans « Dragon Ball Z », ne lui fait pas subir ça.

La suite promet d'être riche en rebondissement inattendu et je me demande quelle tournure va prendre l'histoire après tout ce que tu nous as offert.
_________________
http://i39.servimg.com/u/f39/11/73/16/89/signat10.png
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
 
Silius Italicus MessagePosté le: Mar 05 Mai 2015 08:32   Sujet du message: Répondre en citant  
[Krabe]


Inscrit le: 03 Fév 2015
Messages: 203
Localisation: à l'Est d'Eden
Bonsoir Dyssery,
Il est des plaisirs rares, que l’on conserve avec soin afin de pouvoir se les remémorer dans les moments de difficultés.

Nul doute que c’est ce que vous avez offert à William en ce septième chapitre. Et qui sait peut-être aussi à vos lecteurs.

De fait cette sortie au cinéma semble constituer l’acte ultime de ce répit accordé à William. Un dernier moment de rire et de légèreté. Le plus drôle étant que les soupçons de Yumi sont en fait assez justifiées au vu de ce qu’a pu être le comportement de William. Ils ne deviennent excessifs que parce que le lecteur sait qu’il n’en est vraiment rien.

« Et puis c’est quoi cette façon d’agresser les honnêtes gens, vraiment ! », Il fut un temps où il n’était pas vraiment honnête. Mais il a payé cher, et continue de payer pour cela. En fait le William du Poids des souvenirs et bien plus sympathique que celui de la série. Ce qui est attristant, c’est de penser que son histoire d’amour naissante ne pourra survivre aux épreuves qui l’attendent. Le secret de Lyokô est lourd à porter, et dangereux qui plus est. Pour William qui probablement plus que tout autre en a conscience, ne pas impliquer celle qu’il aime va avoir force de nécessité.

Dans le fond c’est un personnage tragique. Ses amis se sont détournés de lui, mais continuent à se méfier, par peur d’un retour de Xana. Il va sans doute abandonner son amie, et il reste un traumatisé, victime d’une guerre où il ne fut que le pion des différentes parties. À la différence de cette chère Ikorih, dont l’interprétation est très valable, les serpents m’apparaissent plus dans leur association aux chaînes. Ils représentent le passé dont il ne peut se défaire, son identité entravé par la volonté d’autrui et son désir d’oubli. D’une certaine manière, son inconscient est venu lui signifier que toute recherche de bonheur et d’amour est impossible tant qu’il ne s’est pal libéré de l’influence du passé.

Ce qui est intéressant avec ce cauchemar, c’est qu’il permet de faire la différence entre ses vrais amis et les autres. Entre Jim et Christophe sincèrement inquiet, la foule avide de spectacle, et la bande qui analyse et raisonne.

La décision qui en résulte, de retourner là où tout commença, est certes logique, mais sans doute prématurée. D’autant qu’il compte sans doute procéder sans aide des autres. Alors qu’il a potentiellement Xana dans la tête. M’est avis que le plus intelligent serait de faire culpabiliser la bande pour les forcer à lui venir en aide. Encore qu’ils soient capables de l’envoyer chez un psychologue à la place.

Au niveau du style, c'est toujours aussi enlevé et dynamique. Cela fait beaucoup dans le charme de ce récit, et particulièrement dans la scène du cinéma.

Au plaisir de voir disparaître le passé dans les limbes.
_________________
AMDG

Prophète repenti de Kane, vassal d'Anomander Rake, je m'en viens émigrer et m'installer en Lyoko.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Dyssery MessagePosté le: Ven 08 Mai 2015 17:31   Sujet du message: Répondre en citant  
[Frelion]


Inscrit le: 03 Mar 2014
Messages: 74
Salut à vous !

Cette fois-ci, vous allez vous retrouver avec un chapitre plus long que ce que je fais d'habitude. Pour tout vous dire, c'est parce que je ne pensais pas que ce que je comptais écrire avant la coupure prendrait un tel volume. Enfin tant pis, le prochain sera sans doute plutôt de la taille de ceux d'avant =p

Bref, commençons :

JCVGamer :
La longueur ne doit pas être bien différente. Je pense plutôt que c’est la conséquence d’être passé d’une lecture continue à un chapitre isolé. Ça m’a fait le même coup avec Replika on the Web. Après, je ne fais pas partie de ceux qui pensent qu’un chapitre doit forcément être long pour être bon, et le chapitre de ma fic que je préfère est le plus court d’entre eux (L’Éclat de l’Abandon).
Concernant ton relevé :
Citation:
je mettrai une petite virgule après le mot "gagner", pour pouvoir garder un peu de respiration pour la fin de la phrase.

Vu le contexte, pourquoi chercher à gagner de la respiration ? Le but est justement de montrer l’oppression dans laquelle se trouve William, être à bout de souffle est plutôt une bonne chose.
Scenarii Draynes te l’a expliqué, mea culpa pour la répétition.
Citation:
Parce que je ne vois pas quel droit j’aurais à exiger de tout savoir

Je peux me tromper, mais pour moi le « de » n’est pas nécessaire.
Citation:
c’est que je n’ai pas osé essayer de l’embrasser.

Cette phrase a parfaitement conscience de sa lourdeur, le but est ici d’insister sur l’hésitation et le martel en tête que se met William. Supprimé l'un des deux verbes en changerait le sens et l'impact.
Citation:
Sauf que même maintenant que j’ai repris pied dans la réalité

Rien ne me choque ici, c’est juste mon style.
Citation:
pour qu’on comprenne que non on dormait plus

Là je comprends pas trop, j’avoue. C’est quelque chose de récurrent dans ce texte d’oublier volontairement les négations. Je l’ai fait plusieurs dizaines de fois, pour rester dans un style un minimum oralisé, et il s’agit de plus ici d’un personnage en train de parler. Quitte à faire le reproche, pourquoi ne pas avoir relevé tous ces « oublis » ?
Citation:
Je n’arrive même pas à me rendre compte de si je me trouvais sur Lyoko ou pas.

Au contraire, le « de » manquerait carrément, si tu veux mon avis.
Ensuite, William est avant tout bouleversé parce qu’il tient à Lucie et qu’il a déjà tout fait foirer une fois. Si on prend en compte le fait que ça ne s’est pas exceptionnellement bien passé avec Yumi, il stresse un peu de se planter encore une fois et de se faire définitivement jeter.
Non le personnage ne s’inspire pas d’Ikorih, il existait avant que je la rencontre. De plus, mais je l’ai apparemment mal retranscrit vu que le reproche est venu plusieurs fois, il ne s’agit pas ici d’ego mais de second degré. Lucie fait le choix de jouer cette carte plutôt que de bafouiller un merci gêné, histoire de rester dans une ambiance légère.
Et pour finir, les réponses viendront en leur temps 8D

Draynes :
Effectivement, l’histoire de cœur n’a jamais eu pour ambition d’ajouter du suspens à l’histoire. J’ose espérer qu’il y en a bien assez par ailleurs. Quant au passage de Marseille, j’estime en avoir fait le tour, tout simplement.
Effectivement, du point de vue de William, les Lyoko-guerriers sont injustes avec lui. Et du mien aussi je trouve qu’ils le sont dans la fin du DA. Mais ce texte reste un point de vue interne. Après tout, à la fin du DA ils ne sont pas amis, et ils ne sont même pas dans la même classe, alors pourquoi chercher à se réconcilier avec William ? Quant à chercher à savoir s’il va bien, au final ils leur donnent simplement l’impression d’avoir fait un cauchemar, alors vu qu’ils ne sont as amis, ils laissent ça à une personne plus proche de lui, tout bêtement.
C’est marrant, les parents restaient pour moi des persos secondaires. Je voulais juste les utiliser pour souligner le poids du secret, en fait.
Yumi, ah Yumi… Ce personnage m’énerve, je le dis cash. Alors oui, sa réaction devant le cinéma est un poil exagérée, mais je me suis permis cela puisque cela reste de l’ordre de ses réactions à chaque fois que William se pointait là où il n’était pas invité…
Et je suis très contente que tu aime mon William (y)
Mais merde à la fin, Lucie n’a pas un ego surdimensionné ! C’était du second degré >< Faut vraiment que je réécrive cette partie… Et encore une fois, l’intrigue amoureuse n’avait pas d’autre prétention que de lever le voile sur le passé de William.
Je ne commenterai pas les hypothèses, imaginez ce que vous voulez, vous verrez bien ce qu’il en est...
Et concernant ta conclusion, je t’avoue que je n’ai pas bien saisi si tu trouvais mon texte bon ou médiocre, en fait…

Sirix :
Salut le Sire ! Merci de ton passage :')
Bon, on a déjà un peu parlé de Lucie sur skype et je ne t’ai pas fait changer d’avis, tant pis ! Sinon oui, les ennuis arrivent. Ou pas. Vous verrez bien Razz

Ikorih :
J’aime beaucoup ton interprétation (y)

Cyclope :
Citation:
il y a également le fait qu'après avoir reçu l'appel, Yumi a dû s'habiller avant de quitter la maison

Donc…Tu reconnais que ce n’est pas parce que William était présent, mais bien parce que Yumi met trois plombes à s’habiller qu’elle était en retard ?
Citation:
Yumi et Ulrich auraient été capables de pouvoir tenir tête à la Méduse grâce à leur connaissance des arts martiaux

Tu as vu comment Ulrich galère face à un simple Blok dans la Genèse ? Et Yumi a aussi été victime de la Méduse, juste comme ça…
Citation:
Rien ne nous dit pas qu'ils lui ont fait un briefing sur les monstres de XANA

À voir comment il réagit face aux Rampants, et à ce que lui crie Jérémie et Aelita quand il est face à la Méduse, ils lui ont peut-être listé les monstres mais pas plus.
Citation:

Il est clair qu'Aelita n'a jamais été bonne à rien face à la Méduse [...] c'est en partie à cause de son manque d'expérience au combat

Je réitère, Yumi s’est fait chopper aussi.

Citation:
as-tu prit en compte ce qu'il aurait pu se passer s'il avait encore agi comme un idiot sur Lyoko et que la Méduse l'attrape une deuxième fois

Le danger était tout aussi présent sur Terre que sur Lyoko, mais sur le monde virtuel il aurait été armé, prévenu, et aurait pu se battre contre quelque chose de tangible, tandis qu’il ne pouvait strictement rien contre un spectre.
Citation:
Tu n'as pas lu le dossier consacré à la chronologie de la série ?

J’ai survolé ce dossier. Et je t’ai déjà fait part de mon avis en ce qui concerne l’assiduité des scénaristes de CL au sujet de la chronologie dans ce DA. Alors oui, il faut rester un minimum cohérent, mais honnêtement, ça aurait changé quoi pour l’histoire si je m’étais planté et avais choisi un film de 2014 ?

Citation:
On dirait que tu as fait d'elle une ex-héroïne ayant été traumatisé par la guerre contre XANA et surtout pour tout ce que Dark William lui a fait subir sur Lyoko, le Réseau et les Réplikas, à tel point que dès qu'elle le voit, elle le considère comme s'il était la personne qu'elle regrette le plus d'avoir croisé dans sa vie.

C’est exactement ça o/
Bref, oui sa réaction est un poil exagérée, mais comme je l’ai dit à Draynes, c’est dans la lignée de ses réactions dans le DA. De plus, comme tu l’as dit toi-même dans ton com précédant, elle considère William comme un pot de colle, qu’y a-t-il d’étonnant à ce qu’elle pique une crise alors qu’elle croit qu’il cherche à s’incruster dans leur sortie entre amis ? Si en plus tu gardes à l’esprit que William l’a plus ou moins humilié après le cours de maths, elle croyait simplement tenir sa petite vengeance en l’envoyant bouler.
De plus, ça faisait un bail qu'elle était
Citation:
dure/méfiante/paranoïaque vis-à-vis de William

Citation:
Depuis quand une adolescente mesurant 1m65 est considéré comme étant une grande perche ?

Regarde Yumi à côté des autres LG et tu comprendras pourquoi une personne qui veut seulement donné une idée rapide de qui elle parle utilisera cette expression.
Citation:
Depuis quand Aelita est-elle devenue dépressive ? Elle n'aurait tout de même pas sombré dans la déprime même après avoir assisté à la mort de Waldo Schaeffer sachant qu'elle a pu compter sur le soutient de ses amis et de son p'tit-ami Jérémie afin de pouvoir faire le deuil de son père et l'aider à profiter de la vie.

Passons outre le fait que, c’est vrai, Aelita exagèrerait vraiment de se sentir déprimée après avoir vu son père mourir sous ses yeux, puisqu’elle a Jérémie pour lui rouler des pelles, et effectuons un petit comptage :
Citation:
- Ben la grande perche qui t’engueulait a l’air d’avoir avalé un citron, le blond à la coiffure bizarre nous regardait avec la tête d’un pigeon qui s’est pris un mur, le brun fronce les sourcils, mais plus devant la réaction de l’autre dépressive, et les deux derniers je sais pas trop.

Nous avons donc la grande perche, aka Yumi, le blond à la coiffure bizarre aka Odd, le brun, aka Ulrich, les deux derniers, aka Jérémie et Aelita !
Ce qui veut dire que la dépressive désigne *roulement de tambour* la grande perche habillée tout en noir 8D Tu l’as dit toi-même, Lucie ne connait pas les LG, ce qu’elle a vu c’est une autre fille se permettre de crier sur William, elle a donc d’emblée une réaction négative vis-à-vis de cette dernière, et ne rate pas une occasion d’en rajouter. (Et puis pourquoi Ulrich froncerait les sourcils devant une réaction d'Aelita ?)
Citation:
d’autant que je suis beaucoup mieux qu’elle, ajoute-t-elle d’un ton léger

Si Lucie dit ça, c’est pour plaisanter ! Second degré, évidemment qu’elle ne sait pas comment est Yumi au quotidien ! D'où la mention du "ton léger" ! (Et aussi un peu pour voir si William confirme, parce qu’elle a vraiment cru de prime abord qu’il s’agissait de son ex, et qu’elle est un peu jalouse o/)

Ensuite, non, il n’y a pas de référence dans ce chapitre, mais tu peux interpréter ça comme tu veux. (Et je ne connais pas la saga Freddy Krueger)
Je ferais ce que je veux de Yumi, non mais 8D Et puis je ne vois pas de quoi tu te plains, C-18 est THE personnage de DBZ, elle a une classe incomparable et un caractère génialissime <3
Voilà voilà !

Silius Itallicus :
J’aime également beaucoup votre interprétation Smile
Je crains que le chapitre suivant ne vous réserve de désagréables surprises, cependant !
Au plaisir de vous revoir en ces lieux.


Sur ce (ben oui, j'ai beaucoup de coms, maintenant, alors le chapitre est caché au fond Razz) :

Spoiler

_________________
http://i.imgur.com/QN5k9ezl.jpg


http://imageshack.us/a/img834/3130/ngim.png


Dernière édition par Dyssery le Jeu 17 Sep 2015 21:28; édité 3 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Cyclope MessagePosté le: Ven 08 Mai 2015 22:06   Sujet du message: Répondre en citant  
[Kolosse]


Inscrit le: 18 Fév 2006
Messages: 3824
Localisation: A Tokyo, dans le dojo de Steven Seagal
Draynes :
Dyssery a écrit:
Alors oui, sa réaction devant le cinéma est un poil exagérée, mais je me suis permis cela puisque cela reste de l’ordre de ses réactions à chaque fois que William se pointait là où il n’était pas invité…


Ben je trouve que ceci est incompréhensible car réagir de la sorte envers William est pas logique du tout puisque Yumi n'a plus aucune raison d'en vouloir à celui-ci alors qu'il a été libéré de l'emprise de XANA depuis un certains temps, il a pu retrouver une vie normale et donc en quoi le fait qu'il apparaisse à des endroits identiques aux ex-Lyokoguerriers pouvait être considéré comme un dérangement ?

Cyclope :
Cyclope a écrit:
il y a également le fait qu'après avoir reçu l'appel, Yumi a dû s'habiller avant de quitter la maison

Dyssery a écrit:
Donc…Tu reconnais que ce n’est pas parce que William était présent, mais bien parce que Yumi met trois plombes à s’habiller qu’elle était en retard ?


Pas forcément, il y a le fait que ceci a dû être carrément frustrant que Jérémie ne la prévienne pas en cours de route qu'il n'était plus nécessaire qu'elle vienne à l'usine. Tu imagines à quel point elle a dû galérer pour ne pas faire de bruit pour quitter la maison sans réveiller sa famille et faire la même chose pour le trajet du retour ? Pas étonnant que cette déconvenue l'ait rendue très vénère le lendemain.

Cyclope a écrit:
Yumi et Ulrich auraient été capables de pouvoir tenir tête à la Méduse grâce à leur connaissance des arts martiaux

Dyssery a écrit:
Tu as vu comment Ulrich galère face à un simple Blok dans la Genèse ? Et Yumi a aussi été victime de la Méduse, juste comme ça…


Il s'agissait de ses débuts sur Lyoko, la situation est complètement différente parce que XANA venait de se réactiver après 10 ans d'hibernation et n'avait pas encore la puissance dont il disposait dans #65 Dernier round en terme de stratégie avec ses monstres pour piéger ses ennemis.

Quand à Yumi dans #34 Chainon manquant, c'était tout simplement inattendue comme situation que la Méduse s'attaque à elle et ceci explique par le même occasion pourquoi elle n'a pas eu le temps lui lancer ses éventails sur les tentacules.

Citation:
On dirait que tu as fait d'elle une ex-héroïne ayant été traumatisé par la guerre contre XANA et surtout pour tout ce que Dark William lui a fait subir sur Lyoko, le Réseau et les Réplikas, à tel point que dès qu'elle le voit, elle le considère comme s'il était la personne qu'elle regrette le plus d'avoir croisé dans sa vie.

Dyssery a écrit:
C’est exactement ça o/
Bref, oui sa réaction est un poil exagérée, mais comme je l’ai dit à Draynes, c’est dans la lignée de ses réactions dans le DA. De plus, comme tu l’as dit toi-même dans ton com précédant, elle considère William comme un pot de colle, qu’y a-t-il d’étonnant à ce qu’elle pique une crise alors qu’elle croit qu’il cherche à s’incruster dans leur sortie entre amis ? Si en plus tu gardes à l’esprit que William l’a plus ou moins humilié après le cours de maths, elle croyait simplement tenir sa petite vengeance en l’envoyant bouler.


Eh bien je trouve que ce n'est en rien cohérent avec cette soi-disant ligné de ses réactions dans la série car si on tient compte de ce qu'elle avait déclaré à Ulrich dans #93 Retour: "Ulrich, quand on aura libéré William, tu n'seras pas jaloux s'il recommence à me scotcher ?", elle prévoyait de mettre les choses au clair avec William au cas où il aurait cru avoir une chance avec elle pour former un couple.

Dyssery a écrit:
Je ferais ce que je veux de Yumi, non mais 8D Et puis je ne vois pas de quoi tu te plains


T'acharner à ce point envers ma geisha en la rendant au même niveau psychologique qu'Aelita dans CL Evolution (pour un certains nombre de Lyokofans) est une chose que je ne supporte pas car ceci est incohérent envers tout ce qu'elle a traversé comme épreuves de la saison 1 à 4 et puis ta FanFic étant une version alternative de la saison 5, Yumi devrait plutôt se concentrer sur l'avenir et faire ce qu'elle avait déclaré à Ulrich dans #95 Souvenirs avant le dernier RTVP à savoir vivre des superbes moments avec lui ainsi que ses amis après l'extinction du supercalculateur.

Au lieu de ça, on dirait qu'il ne s'est rien passé de positif de son côté mais peut-être était-ce la flemme de résumer les événements survenus pour elle ainsi que pour ses amis après avoir libéré William étant donné que ton objectif à la base était de focaliser ton histoire sur l'ex-Lyokoguerrier déchu et je respecte ton choix cependant en faire une ex-héroïne devenue aussi glaciale/distance/dure est digne de la version alternative de Buffy Summers dans « Buffy contre les vampires » épisode 43 « Le meilleur vœux de Cordelia » ne colle absolument pas avec tout qui l'a caractérisé au cours de la guerre contre XANA.

Retour au sujet maintenant.

Ce chapitre 14 est particulièrement intense niveau psychologie des personnages et c'est très bien mené.

William qui commence à se poser des questions sur la façon dont il va mettre au point son plan pour veiller à avoir de quoi assurer ses arrières avant sa virtualisation est très bien rédigé car on sent qu'il est particulièrement tourmenté entre se demander s'il doit en parler à Aelita ou Jérémie de son projet ou s'il doit agir en solo malgré les conséquences qu'il devrait subir au cas où le reste de la bande viendrait à apprendre ce qu'il envisage de faire.

La séquence où il fouille la chambre de Jérémie (en ayant eu recours au passage de Jim) semble être un hommage à #4 Carnet de bord lorsque Yumi recherche le journal intime d'Ulrich dans la chambre d’Élisabeth (à la différence que ma geisha ouvre la porte en ayant forcé la serrure). C'était assez sympa mais j'avoue avoir été assez perplexe lorsqu'on découvre une peluche Babar dans les affaires de Jérémie car on ne l'a jamais vu avoir une peluche dans sa chambre interne et encore moins un objet aussi enfantin (bonjour la honte si Odd avait découvert ça avant, il n'aurait pas manqué l'occasion de se moquer de notre jeune Einstein).

Quand à la séquence de la fouille sur la chambre d'Aelita, c'était plutôt jouissif, en particulier le passage suivant:
Dyssery a écrit:
Que des fringues – toutes roses, non mais vraiment.


C'est vraiment à croire qu'Aelita semble incapable de porter des vêtements qui ne soient pas rose.

Dyssery a écrit:
-dans l’armoire, et pas de carnet planqué dans les tiroirs de sous-vêtements. J’ai vraiment l’impression d’être un voyeur


Comme si Aelita allait dissimuler un carnet contenant des notes rédigés par Jérémie dans les tiroirs à sous-vêtements, elle est tellement coincé du postérieur qu'il faudrait limite lui faire un lavage de cerveau pour qu'elle devienne extravertie.
Heureusement que William n'a pas songé un seul instant à regarder chaque sous-vêtements d'Aelita en détail afin de voir s'il y avait des couleurs variés et peut-être des strings.

Pour le face à face entre Aelita et William, je savais bien que Jérémie avait informé sa p'tite-amie de la situation concernant le fait qu'avec Ulrich et Odd, ils l'ont surpris se réveillant en sursaut avec Jim et Christophe M'Bala à ses côtés. C'était plutôt sympa que celle-ci essaye de convaincre William de lui parler de ce qu'il lui est arrivé en faisant ce cauchemar la nuit dernière étant donné qu'elle a vécue cette situation dans la saison 2.

Cependant j'ai été complètement dérouté par cette phrase provenant d'un flash-back de William:
Ce que nous faisons ici, ce n’est… Ce n’est pas moral, bon sang ! Comment tu peux accomplir toutes ces… ces expériences sans te haïr toi-même, Franz ?! Moi je ne peux pas ! Je n’en suis plus capable, tu comprends ? Je dois faire quelque chose, n’importe quoi, pour stopper ce qui se passe ici, sinon je vais définitivement devenir folle ! Tu comprends ce que je te dis ? Ou tu ne vois encore que tes fichus projets scientifiques ?? Tu penses vraiment que la fin justifie n’importe quels moyens ? Réponds-moi !!

Si c'est bien Anthéa qui parlait à Waldo, alors ceci est une liberté que tu as prise sur les Chronicles puisqu'il n'y a pas eu de scène semblable dans aucun des 4 romans.

Cette scène entre Emmanuel Maillard et Christophe M'Bala était sympa, on peut dire que tu n'hésites pas à mettre en avant des protagonistes ayant été presque pas exploités dans la série et ça marche assez bien.

Décidément c'est à se demander si c'est le prix à payer pour William que destin s'acharne contre lui en croisant par mégarde Yumi pour ensuite subir des reproches (espérons que non, autrement il y aurait de quoi devenir cinglé).

Pour la violente engueulade entre Yumi et William, j'ai été assez impressionné que Yumi puisse à se point faire preuve d'un tel sang-froid/self-control pour ne pas corriger William au karaté en l'injuriant de la sorte car je n'aurais probablement pas été capable d'en faire autant (on peut dire que cette fille est vraiment très forte pour ne pas céder à la tentation du côté obscur, peu de gens en aurait été capable).
D'un autre côté, ceci aurait été un peu mal vu que Yumi ait recours au karaté pour remettre William à sa place puisque ceci aurait eu lieu en public devant témoin et le passage à l'acte n'aurait pas été grand chose comparé aux répercutions que ceci auraient engendrés par la suite (je m'y connais bien en matière de remords/culpabilités et c'est parfois atroce d'en passer par-là).

Dyssery a écrit:
Alors ? Qu’est-ce qu’elle a à répondre à ça, l’allumeuse ?


Depuis quand Yumi est une allumeuse ? Elle n'a jamais fait de charme à un garçon et encore moins à s'habiller comme Faith Lehane la Tueuse rebelle pour parvenir à ses fins.

Edit d'Icer :

Spoiler


Dyssery a écrit:
« Non mais oh, tu te prends pour qui à me parler d’Ulrich ??? Ce qui se passe entre nous te regarde absolument, alors tu ferais mieux de la boucler tout de suite, espèce de connard !!!


Est-ce que tu n'aurais pas oublier un mot dans cette phrase pour qu'on obtienne: "Ce qui se passe entre nous te regarde absolument pas" ?

Dyssery a écrit:
- Putain, mais j’aime les filles, t’es content ??? »


Oh seigneur, mais comment as-tu osé faire de Yumi une lesbienne ? Tu as littéralement détruit le personnage en faisant un truc pareil, c'est carrément de la nécromancie de voir cette phrase. Est-ce que tu prévois de résumer les événements qui ont l'auront amené à changer d'orientation sexuelle ? Ceci ne peut pas rester un mystère irrésolu.

Pour la séquence finale entre Lucie et William sur le pont de l'île Séguin, c'est particulièrement bien résumé car William s'est juste contenté de faire un bref récapitulatif à Lucie de la guerre mené contre XANA en évitant tous les détails notamment l'histoire de Waldo Schaeffer, etc... afin d'éviter les questions gênantes.
C'est bien que Lucie n'aie pas cru qu'il s'agissait d'une histoire abracadabrante et que William était fou (alors qu'il y aurait eu de quoi penser ça avant d'en avoir la preuve) et on peut dire qu'elle semble pressé de voir ça de ses propres yeux.

Pour la fin avec le monte-charge qui se met en marche, je redoute que le pire se soit produit au moment où le supercalculateur a été réactivé (l'avenir nous le dira).

Vivement la suite car ce chapitre se finissant sur un cliffhanger motive à découvrir le chapitre suivant et je me demande tout ce qu'il va se passer si XANA est de retour et que les ex-Lyokoguerriers découvrent la vérité (ce qu'ils/elles finiront pas apprendre de toute manière) ?
_________________
http://i39.servimg.com/u/f39/11/73/16/89/signat10.png


Dernière édition par Cyclope le Mer 01 Juil 2015 00:25; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
 
Silius Italicus MessagePosté le: Lun 11 Mai 2015 10:39   Sujet du message: Répondre en citant  
[Krabe]


Inscrit le: 03 Fév 2015
Messages: 203
Localisation: à l'Est d'Eden
Bonjour chère Dyssery,
de surprises en surprises vous aimez, semble-t-il leurrer le lecteur et le surprendre.

William ayant pris la décision, sans doute stupide à bien des égards, de revenir en Lyokô, d’aucun auraient pu penser qu’il se rendrait directement à l’usine. Au lieu de quoi, nous avons le droit à quelques péripéties préliminaires. Celles-ci tendent à prouver que derrière l’impulsivité de sa décision, William a quelque peu réfléchi à la manière de procéder.

Ainsi les passages de fouilles sont-ils bien rendus, en termes d’urgence et de pression. Mais ils permettent aussi à un niveau symbolique de représenter la difficulté à percer les mécanismes d’autrui et à comprendre comment les autres fonctionnent. Durant sa fouille de la chambre de Jérémie, William cherche donc dans les casiers de rangements, et en haut de l’étagère, où il trouve une peluche Babar. Ce qui lui paraissait logiques comme emplacement de cachette ne l’était donc pas à l’aune de Jérémie. Il en va de même lors de la fouille de la chambre d’Aelita, quoique ironiquement en sens inverse. William, connaissant bien ses clichés cherche dans l’armoire et les sous-vêtements. Sauf qu’Aelita ne connaît vraisemblablement pas ces clichés, et donc ne cache pas les informations importantes à cet endroit. Ce qui soi dit en passant vaut mieux.

Cela dit, il est difficile de comprendre pourquoi ces notes ne sont pas restées à l’usine. En cas de danger ou de besoin urgent, les savoir dans le laboratoire permettrait de ne pas avoir à faire de détour par l’internat. Sans parler du fait qu’initialement Code Lyokô démarre lorsque le supercalculateur est remis en marche par un étranger l’ayant trouver par hasard. Laisser des notes à un possible passant à venir serait donc plutôt intelligent.

À mon sens, et même si c’est compréhensible, il est dommage que William n’ait pas saisi la proposition d’Aelita. Outre que cela aurait pu lui éviter d’avoir à impliquer des personnes extérieures, mademoiselle Stones est sans doute celle de la bande qu’il aurait pu le plus facilement circonvenir et convaincre de l’aider.

En place de quoi il doit se rabattre sur Christophe ou Lucie. Cela prouve encore une fois qu’il sait plus ou moins ce qu’il fait. Il est intéressant de voir les éléments mis en place longtemps auparavant, la petite amie et l’ami qui vous soutient, devenir ainsi des éléments pivots de l’intrigue. À ce titre, votre capacité à leurrer le lecteur est admirable. Tout semble indiquer que Christophe héritera du secret, pour de multiple raisons, ais la contingence et la volonté divine en décide contre les intuitions des lecteurs. L’ampleur de ces effets de diversion doit beaucoup à votre usage, de main de maître, du style indirect libre au présent, Celui-ci en effet permet une immersion au plus près du flux et du reflux des pensées du personnage. Comme votre intervention en tant que narrateur est presque nulle, il n’y a aucun effet de distanciation.

Cela dit, outre le côté comique de l’intrusion de William dans la chambre de ses camarades, comment se fait-il qu’il n’ait pas le numéro de téléphone de Christophe ? Ils sont dans la même classe, et plus ou moins amis. Sans compter que c’est le même Christophe qui a donné à William les notes de cours que ce dernier n’avait pas. Donc il semble peu normal que William n’ait pu le contacter. Sans parler du fait qu’il aurait pu attendre quelques heures ou un jour de plus. Certes il a volé les instructions, mais il est peu probable qu’Aelita vérifie leur présence tous les jours. Et quand bien même, le mensonge est tout à fait possible. En fait cette précipitation de William est suspecte.

Le deuxième point important de ce chapitre réside dans l’avancé de l’intrigue entre Yumi et William. Ils se disputent donc en public et en présence d’Hiroki. Ce qui ne laisse pas d’interroger. Cette seule présence aurait dû suffire à empêcher Yumi de faire un esclandre.

Elle semble d’ailleurs un peu sur les nerfs. Une nouvelle fois, c’est elle qui commence avec un ton agressif. Étrangement, Yumi ne paraissait pas rancunière dans le dessin animé, mais ce peut être un effet du caractère semi-feuilletonnant. En fait plus qu’agressive, elle est venimeuse.

Là, il me faut entrer en désaccord avec Cyclope. En effet faire de Yumi une adepte de Sapho n’est pas une mutilation du personnage. Encore moins de la nécromancie puisqu’il n’y a là aucun retour à la vie d’un caractère perdu. En fait, c’est une des manières de rendre cohérente l’intrigue amoureuse dans la série. Les obligations d’audiences étant ce qu’elles sont, il était impossible aux scénaristes de poser cette possibilité. Mais cela ne veut pas dire qu’elle est irrecevable.

Yumi est une adolescente de quatorze ans, puis quinze. Autrement dit elle est a l’âge où se forme la sexualité, les goûts et les attirances. Elle est à l’âge où il à a des hésitations sur l’orientation sexuelle. En langage courant, elle se cherche.
L’un des problèmes de la série, tient dans l’incohérence de l’intrigue amoureuse entre Ulrich, Yumi et William. La saison une réglait le problème de la tension amoureuse, initiée dans la genèse, avec un baiser. A priori, le couple était dès lors scellé. Or la saison seconde s’ouvre sur un retour à zéro, et la création d’un triangle amoureux. L’incohérence est flagrante. Si Yumi est bien une adolescente en train de devenir une femme, et donc de chercher et d’hésiter, cette incohérence peut être réduite. En effet, la pression sociale est peu favorable au saphisme, et pousse beaucoup les adolescents à se mettre en couple, à vivre des histoires d’amour. Donc Yumi, hésitante, veut se convaincre qu’elle est normale, qu’elle rentre dans le modèle prescrit par la norme, à quoi s’ajoute une certaine attirance pour Ulrich. Cela mène au baiser. Pour autant, ses réticences ne sont pas vaincues. Donc elle choisit de prendre du recul. Ce qui nous met dans la situation de début de la deuxième saison. Pourquoi alors faire jouer Ulrich et William l’un contre l’autre ? Tout simplement pour s’aider à choisir et pour le frisson d’excitation que cela procure. En se servant de ce triangle en gestation, Yumi se donne la possibilité de ne pas avoir à choisir vite. Et donc de se maintenir dans l’incertitude, de gagner le temps de mettre son cœur au clair. Et puis il est plaisant de voir des gens se démener pour gagner votre affection. Tout le monde aime à se sentir aimer. En les voyant se battre ainsi, elle pouvait supposer que cela réveillerait son cœur, que son attention et son désir en seraient suscités.
Bien évidemment, la disparition de William changea la donne. D’où le très fameux « Copains et c’est tout ». On peut supposer que dans le courant de la saison quatrième, ou vers la fin de la troisième, Yumi s’était déterminé, du moins elle avait basculé, ce qui n’empêche pas la persistance d’hésitations et de rechutes. Pour autant, entre prendre conscience de ce vers quoi penche notre cœur et son affirmation au grand jour, il y a un grand écart. En plus, Ulrich est particulièrement fier, obstiné et a visiblement beaucoup investi dans cette relation. Si elle lui avait dit la vérité, il est fortement possible qu’il se sentît profondément blessé et se vengeât, notamment en révélant le secret de Yumi à tout le monde. « Copains et c’est tout » est donc autant un acte de protection que de compassion. Elle a cherché à ménager Ulrich, à lui offrir une porte de sortie, sans briser son cœur.

Le poids de ses actions, du fait d’avoir manipulé les sentiments d’autrui avec une certaine injustice a certainement pesé sur son âme. Reporter les torts sur William est un moyen de se défaire de la culpabilité. Cela explique son agressivité, d’autant que William est peu apprécié de la bande, aussi qu’elle ne l’apprécie pas peut sembler normal. William ayant été quelque peu collant de par le passé, et Yumi n’ayant pu suivre son évolution psychologique, elle reste sur de vieux schèmes de comportement. Donc elle présente le cocktail culpabilité, pression de la norme, et personne indésirable. Pareil mélange est éminemment détonnant.

D'ailleurs, vous avez exprimer tout cela en quelques lignes, avec moins de détail, mais plus de puissance. Pardonnez-moi d'être redondant.

Il conviendrait de s’interroger sur l’effet qu’a eu l’aveu chez Yumi. Ce récit étant centré sur William, il est peu probable que nous le saurons, ou seulement de biais.

Pour ce qui est de la partie à l’usine, William aurait pu montrer le laboratoire dès le début, afin d’éviter de passer pour un fou ou un mythomane. Il est peu probable qu’elle eut été réticente à s’aventurer avec lui dans l’usine. Elle lui faisait déjà suffisamment confiance pour le rejoindre dans un lieu désert et isolé.

Enfin, ce chapitre se termine sur un cliffhanger. Je penche pour une intervention de Yumi qui aurait suivi William afin de mettre les choses au clair avec lui.


Au plaisir de voir l'amour s'épanouir et vaincre le passé.

_________________
AMDG

Prophète repenti de Kane, vassal d'Anomander Rake, je m'en viens émigrer et m'installer en Lyoko.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Sirix MessagePosté le: Lun 11 Mai 2015 23:18   Sujet du message: Répondre en citant  
[Rampant]


Inscrit le: 27 Aoû 2013
Messages: 393
Localisation: Entre une chaise et un PowerMac G5
Et bonsoir à tous ! C'est l'heure du petit commentaire du Sire.

C'est un très beau chapitre que voilà, très très très bien mené.

Le début m'a fait voler de sourire en fou-rires, la gamelle dans la chambre, la peluche babar, William le voyeur chez Aelita, la surprise chez Christophe...Bref, c'était vachement drôle.

Bon ! Il y a évidemment pas que ça à retenir !^^ Le style est toujours aussi fluide, l'action assez rapide et le tout très cohérent, on sent le William nerveux un peu dépassé.

Puis après le coup de téléphone avec Lucie, pas grand chose à dire, logique.

Et la fameuuuuuuuuuse entrevue avec Yumi. Pour le coup...Moi j'ai envie de dire...Pourquoi pas ? Tes justifications employées fonctionnent et ça donne un petit aspect au personnage qu'on ne verrait pas en temps normal, une possible facette assez intéressante.

Puis après, l'usine, on reconnaît bien celle de la série, on reconnaît bien le supercalculateur qui est assez bien décrit. Et...Le démarrage...Et donc...Le cliffenger.

J'ai trouvé le chapitre plus mature que les autres, et je constate que depuis son démarrage, le poid des souvenirs gagne de plus en plus en côté sombre et en maturité, progressivement, tu t'approprie l'univers, tu en fais un peu ce que tu veux, c'est assez sympa à voir.

Il y a beaucoup beaucoup de choses à dire sur ce chapitre, mais mes prédécesseurs s'en sont déjà bien chargé, je ne parlerai que de mon ressenti.

Ressenti qui comme d'habitude dans tes textes suit remarquablement bien. Le rire dans les scènes drôle, le sérieux dans les scènes simple...Le malaise dans les révélation gênantes...Tu accompagne très bien le lecteur dans ton texte. La lecture est très immersive et c'est vraiment un plaisir à lire.

Inutile de dire, donc, que j'attend la suite.^^

_________________
http://arnaud.maurin.perso.neuf.fr/images/Sirixsign.png

Auteur de la fic Replika on the Web.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Dyssery MessagePosté le: Mar 30 Juin 2015 22:40   Sujet du message: Répondre en citant  
[Frelion]


Inscrit le: 03 Mar 2014
Messages: 74
Heeeeeey !

Oui oui, ça fait très longtemps. Je pourrais vous dire que j'ai eu plein de choses à faire. Ce qui n'est pas faux. Mais pas entièrement vrai non plus.

Disons que j'aurais quand même pu avancer un peu plus durant cette période surchargée qu'est la fin de l'année, mais mon cerveau était trop sollicité pour que j'ai envie d'autre chose que de larver en bonne et due forme pendant mes pauses. Mais vous vous en foutez de tout ça, et vous avez assez attendu, alors on va se lancer dans les réponses :



Cyclope :
Tu as bien lu le début de ma fic, pourtant. Tu as bien vu comme Yumi et William s'y apprécient... Bref, cette réaction est parfaitement cohérente avec le reste, je ne m'étendrais pas plus.
Citation:
Pas forcément, il y a le fait que ceci a dû être carrément frustrant que Jérémie ne la prévienne pas en cours de route qu'il n'était plus nécessaire qu'elle vienne à l'usine. Tu imagines à quel point elle a dû galérer pour ne pas faire de bruit pour quitter la maison sans réveiller sa famille et faire la même chose pour le trajet du retour ?

Donc toujours aucun rapport avec William, qui était le seul point de discussion ici, pas les problèmes de discrétion de Yumi.
Citation:
Il s'agissait de ses débuts sur Lyoko, la situation est complètement différente parce que XANA venait de se réactiver après 10 ans d'hibernation et n'avait pas encore la puissance dont il disposait dans #65 Dernier round en terme de stratégie avec ses monstres pour piéger ses ennemis.

Ouais, exactement le point de vue que je soutiens, quoi. William fait ses débuts sur Lyoko avec un XANA indubitablement plus puissant que celui qu'à affronté ta chère Yumi à ses débuts, et elle galérait comme une merde.
Citation:
Quand à Yumi dans #34 Chainon manquant, c'était tout simplement inattendue comme situation que la Méduse s'attaque à elle et ceci explique par le même occasion pourquoi elle n'a pas eu le temps lui lancer ses éventails sur les tentacules.

Parce que c'était attendu que la Méduse s'attaque à William, peut-être....
Citation:
elle prévoyait de mettre les choses au clair

Citation:
s'il recommence à me scotcher

Elle prévoyait surtout qu'il allait recommencer à la coller, ouais. Et donc qu'elle l'enverrait bouler avec son tact légendaire (c'est de l'ironie, pour ceux qui doutent).
Citation:
on dirait qu'il ne s'est rien passé de positif

On parle bien de Yumi, là ? La Yumi qui a toujours considéré que Lyoko gâchait sa vie de la pire des manières (ce que je trouve plutôt lucide, soit dit en passant). La seule de positive qui lui soit arrivée c'est d'être devenue lesbienne, non ? 8D
Ensuite, la fouille n'était pas spécialement un hommage, plus le résultat d'un questionnement personnel sur ces satanées instructions. Et la peluche Babar, au début je pensais justement planquer un journal intime ou des lettres d'amour non envoyées, puis j'ai réalisé que notre cher geek n'aurait pas fait ça ailleurs que sur son ordi. Donc j'ai cherché un objet qu'on voudrait planquer et ç'a donné ça. Ne me demandez pas pourquoi, je n'en ai pas la moindre idée. En fait je me suis même surprise moi-même à ma relecture parce que j'avais complètement oublié que j'avais écrit ça. Et j'ai trouvé ça cool. o/
Citation:
elle est tellement coincé du postérieur

Euh, Aelita n'est pas du tout coincée, dans la saison 4... Toujours un peu niaise, ok, mais elle n'a plus grand chose à voir avec la pleurnicheuse de la saison 2.
Citation:
ceci est une liberté que tu as prise sur les Chronicles

Je te renvoie à mon intro, où j'ai bien insisté sur le fait que je ne connaissais pas les Chronicles et n'en tiendrais absolument pas compte, non mais.
Citation:
une scène de yaoi entre Emmanuel Maillard et Christophe M'Bala

Fais attention quand tu lis, mon p'tit Cyclope, ce genre de chose t'arrive souvent : ce n'est absolument pas Christophe, qui lui est hétéro, et avec sa copine à ce moment-là.
Citation:
Depuis quand Yumi est une allumeuse ?

Depuis qu'elle fait tourner deux mecs en bourrique sans jamais cesser d'être ambiguë...
Et je concluerai cette réponse en signalant que je ne vois pas ce que la nécromancie vient foutre ici.



Silus Italicus :
Citation:
Cela dit, il est difficile de comprendre pourquoi ces notes ne sont pas restées à l’usine.

C'est marrant, parce qu'au contraire je pensais qu'on me tomberais dessus si je les laissais simplement là-bas. À vrai dire, il me semble plus logique de ne pas les avoir laissées à la disposition d'un éventuel intrus qui serait parvenu à s'introduire dans le labo. Et comme XANA est censé avoir été détruit, les situations d'urgence n'ont plus lieu d'être.
Citation:
comment se fait-il qu’il n’ait pas le numéro de téléphone de Christophe ?

Il a le numéro de Christophe, et puis après ? Rien ne l'empêche de toquer à sa porte, puisqu'il pensait qu'il serait chez lui.

Petit aparté qui ne s'adresse à personne :
QU'EST-CE QUE VOUS AVEZ TOUS AVEC LES TÉLÉPHONES ???? ON N'A PLUS LE DROIT DE VOIR LES GENS DIRECTEMENT MAINTENANT ???????
(ne faites pas attention, ceci vient de l'irritation que me provoque le fait d'être rembarrée lorsque je me déplace pour demander un renseignement et qu'on me le refus sous prétexte qu'il faut envoyer un mail pour avoir une réponse. MAIS JE SUIS SUR PLACE, MERDE, ÇA VOUS COÛTE QUOI DE ME RENSEIGNER ???? Voilà, j'ai fini)

Juste, Hiroki n'est pas là dans la scène d'engueulade. William regrette juste que ce ne soit pas lui qui soit allé acheter le pain.
Citation:
Yumi ne paraissait pas rancunière dans le dessin animé

BWAHAHAHAHAHAHAHAHAHA XD On parle bien de la même ? La fille qui fait la gueule parce qu'on a oublié son anniversaire, malgré des excuses sincères, et qui considère que la pire saloperie possible est la publication d'une photo d'elle déguisée en fée quand elle était gamine ? Pas rancunnière, c'te blague XD

Je te remercie pour ton analyse sur la sexualité de Yumi Smile Elle résume très bien mon propre point de vue, que je ne peux pas entièrement exprimé dans la fic, du fait de mon choix de rédaction.
Citation:
Il est peu probable qu’elle eut été réticente à s’aventurer avec lui dans l’usine. Elle lui faisait déjà suffisamment confiance pour le rejoindre dans un lieu désert et isolé.

Déjà, bien que la zone de l'usine ne soit guère fréquentée, elle donne quand même sur une rue, ce qui n'exclue pas un passage régulier de véhicules, et elle donne sur des bâtiments, d'où la possibilité d'être entendu par des travailleurs dans la zone industrielle. Ensuite, je considère qu'il y a une énorme différence entre se rendre quelque part en plein air, en plein jour, et entrer dans un lieu abandonné et enfermé. Même si cette différence n'est éventuellement que psychologique.



Sirix :

Merci de ton assiduité, et ravie d'apprendre ton fou rire, qui était l'un des grands buts de ces passages 8D
Désolée si je ne m'étends pas plus, mais j'ai envie de poster, là :3

En tout cas, merci à mes commentateurs pour leurs avis et critiques, et merci à tous ceux qui me lisent, puissiez vous continuer jusqu'à la fin o/

Et merci à Zéphyr, parce que sans lui j'aurais passé une demi heure à chercher un titre ! (y)

Sur ce :
Spoiler

_________________
http://i.imgur.com/QN5k9ezl.jpg


http://imageshack.us/a/img834/3130/ngim.png


Dernière édition par Dyssery le Jeu 17 Sep 2015 21:31; édité 3 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Zéphyr MessagePosté le: Sam 18 Juil 2015 15:17   Sujet du message: Répondre en citant  
Z'Administrateur


Inscrit le: 16 Mar 2013
Messages: 1044
Localisation: Au beau milieu d'une tempête.
Wahou, j'étais plus passé depuis l'introduction de l'allum… Lucie. On se fait une petite synthèse ?

En vrac, des éléments que j'ai trouvé vraiment cools : les divers remballages de Yumi (le cinéma surtout), la peluche Babar, le cours de maths épique d'après-Pâques, le traitement de Christophe. Je glisse sur les détails, mais mine de rien, y'en a quand même pas mal pour montrer qu'il y a de la finition dans le boulot.

Ce que je fais ressortir après avoir lu les 5 derniers chapitres à la suite, c'est le flou concernant la suite. J'entends par là qu'on n'a pas une idée vraiment claire du chemin que va prendre l'histoire. On a une situation et des personnages largement posés, mais on n'a qu'une vague idée de la direction qu'ils vont prendre. Les songes de William tendent à faire croire qu'on se dirige vers une intrigue carthaginoise, mais après tout, ce sont des réminiscences qui remonteraient plutôt loin, donc il y a possibilité que ce ne soit évoqué qu'en tant que fantômes du passé. Bien sûr, on a aussi la liaison avec le cousin qui s'ajoute à l'équation et qui permet de penser en une confrontation plutôt physique avec le projet Carthage. Bien sûr, ça peut aussi juste rester à l'état de découverte et de recherche, points qui ont été plutôt prédominants jusqu'à présent.
En fait, je ne m'attends pas à de la réelle castagne pour la suite, mais à une poursuite de ce travail d'investigation sur les visions de William. Ce côté « investigation » de la fic est, je pense, un de ses points forts que l'absence d'action au sens large et dynamique n'entache pas.
Je vais arrêter là mes conjectures, qui ont toutes les chances de se crasher de toutes façons. En plus, ça me donne une excuse pour zapper les visions de William qui lâchent des bribes d'infos ultra-brumeuses.
À la réflexion, le passage sur les serpents mérite un petit mot. J'ai bien l'impression qu'on était du point de vue du petit Dylan, qui avait aussi appelé sa maman lors du dernier flash le concernant. Quant aux serpents, on peut penser qu'il s'agissait soit de câbles, soit de seringues, soit d'un moment de folie – enfin, seulement si on se dit que son enlèvement est made in Carthage et qu'il en a découlé des expériences sur sa personne, à l'instar de Mister Adeyrolles. Reste la même question du découlement et du sens de tout ça, qui revient assez dans le coin. En gros : je veux en savoir plus o/.

On a aussi la question Lucie – dont j'aime beaucoup la répartie – quant au partage du secret avec elle. Je n'ai pas l'impression que le rallumage du SC va bien longtemps rester entre elle, Aelita et William. Les chances qu'il y ait une couille ou une question qui nécessite l'aide de Jérémie reste forte. Et un prévenu en enchaînant un autre… Je doute que son rôle se limite à être un soutien de William, et plus si affinités, comme le serait un Christophe. Là aussi c'est flou donc je me tais =/.

La description de l'arrivée de William sur Lyokô, avec une mise en avant des sensations et du toucher m'a rappelé avec émotion ce que j'avais fait moi-même il y a deux ans – la vieillesse, ce fléau – mais avec un vocabulaire mieux choisi je dirais. En tous cas, j'aime l'approche.
Pour rester sur le virtuel, j'ai un peu de mal à voir où va mener cette intrusion sur Lyokô. À part chercher des infos sur l'interface de Carthage, ce qui semble bien maigre dit comme ça, je vois pas…
Et bien joué pour le passage sur la préparation de la capture de William par Xana. Pour rester chiant, on dira que le « tout était prévu par l'antagoniste » est un bon vieux classique efficace, qui reste dans la lignée du boulot exécuté sur William jusqu'à présent. Et puis, ça tend à souligner le côté calculateur de Xana et à montrer le chemin parcouru depuis ses débuts en matière de compréhension de l'humain, et plus particulièrement de cette créature nommée adolescent.

Dans tous les cas, l'affaire avance et s'insinue doucement (et fourbement ?) dans le vif du sujet. Tout ça est donc très cool, à l'instar de tout ce que je viens de lire. Et ce post me confirme que j'aime pas synthétiser, surtout quand il y a autant de matière o/. À la prochaine !

J'ai un coup de mou qui me fait perdre la main dis-donc...
_________________
http://i.imgur.com/Z94MNN5.png

« Jérémie avait fait un superbe travail. Ce dernier voyage sur Lyokô promettait d'être inoubliable. »
Un jour, peut-être.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Silius Italicus MessagePosté le: Dim 19 Juil 2015 16:10   Sujet du message: Répondre en citant  
[Krabe]


Inscrit le: 03 Fév 2015
Messages: 203
Localisation: à l'Est d'Eden
Bonjour chère Dyssery,
c’en est fini des obstacles et problèmes secondaires, William en vient au cœur du sujet.

C’est en effet un chapitre d’action et de révélations qui nous éloigne définitivement d’un des chemins possibles de ce récit. En effet, Le Poids des souvenirs aurait pu se concentrer sur la réhabilitation psychique de William. Le voir se réinsérer dans la vie normale en combattant ses visions et en les outrepassant. Bref il aurait pu muer et nous laisser assister à la naissance de sa nouvelle peau, en bénéficiant du privilège du serpent. Ce chapitre en revanche entérine définitivement le choix de l’autre alternative.

À savoir, la possibilité, presque assurée, d’un maître-plan de Xana et donc 'un combat plus physique que psychique. Paradoxalement, il n’a jamais été aussi évident dans ce chapitre qu’il est fort possible que William soit complètement fou. L’estime et les attentes du lecteur le poussaient à refuser cette hypothèse, et pourtant, alors que tout semble ici aller dans ce sens, elle trouve son expression la plus forte dans le discours fait à Aelita. Car William ici ressemble beaucoup à un traumatisé de guerre en train de perdre complètement pied. Les hallucinations sont un symptôme assez courant dans ce genre de cas.

Le nouvel éclairage sur les plans de Xana est très intéressant, mais soulève presque plus de questions qu’il n’en résout. Mais nulle crainte, vous saurez combler ce souci au fur et à mesure. Le rôle proposé à Lucie est intéressant, de même que la prévoyance d’Aelita en la matière est de bon aloi.

Enfin, un dernier élément plus anecdotique est intéressant. L’expression « un monde sans danger » est employée. Elle ne peut que faire tiquer le lecteur en ce royaume. À l’origine elle s’appliquait au monde réel, face à la menace de Xana. Ici elle est appliquée à Lyokô. Ce qui pose question. Hormis la mer numérique, pourquoi lyokô ne serait-il pas sans danger depuis la fin de Xana ? D’autant que Hopper avait justement construit ce monde comme une utopie sans danger où il pourrait se mettre en sécurité avec sa fille. Celle-ci semble avois tiré un trait définitif sur ce sujet ici, sans que les raisons objectives soient exposées. Ce qui amène à se poser quelques questions de plus.


Au plaisir de voir William écarter enfin le voile.
_________________
AMDG

Prophète repenti de Kane, vassal d'Anomander Rake, je m'en viens émigrer et m'installer en Lyoko.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Montrer les messages depuis:   

Forum Code Lyoko | CodeLyoko.Fr Index du Forum -> Vos Créations -> Fanfictions Code Lyoko Page 5 sur 8
Aller à la page : Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivante

Poster un nouveau sujet
 Réponse rapide  
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
Répondre au sujet



Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure

Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum




Powered by phpBB Lyoko Edition © 2001, 2007 phpBB Group & CodeLyoko.Fr Coding Dream Team - Traduction par : phpBB-fr.com
 
nauticalArea theme by Arnold & CyberjujuM
 
Page générée en : 0.1705s (PHP: 77% - SQL: 23%) - Requêtes SQL effectuées : 21