CodeLyoko.Fr
 
 Dernières news  
[Code Lyoko] La Renaissance de l'île S...
[IFSCL] IFSCL : 7 ans déjà !
[IFSCL] IFSCL 3.3.0: trailer + voix offi...
[Créations] Code Lyoko : Un live ce samedi !
[Code Lyoko] Nouveau dossier : Serial ...
[Site] Les trouvailles du Père Dudu 201...
[Créations] Notre Communauté fait le plein d...
[Créations] Code lyoko Relight : Dans les co...
[LyokoRéseau] Emergence du MMORPG : Lyoko Online
[IFSCL] IFSCL 3.3.0 - Teaser Trailer !
 
 Derniers topics  
Les Lyokofans parlent aux Lyokofans
[Fanfic] Les grands retours
[Divers] Usine Renault : construction...
[Fanfic] Replika on the Web
IFSCL - 7eme anniversaire!
Pour mieux se connaître
Ma première vidéo gameplay sur IFSCL
Map Minecraft de tout l'univers de la...
Map minecraft - [1.10] - Code lyoko -
[Film] Adaptation CL Chronicles : LIVE
 
     
 Accueil | Règles du forum News | FAQ | Rechercher | Liste des Membres | Groupes d'utilisateurs | T'chat | Retour au site 
  Bienvenue, Invité ! (Connexion | S'enregistrer)
  Nom d'utilisateur:   Mot de passe:   
 

[Fanfic] Exiled [Terminée]

Forum Code Lyoko | CodeLyoko.Fr Index du Forum -> Vos Créations -> Fanfictions Code Lyoko


Page 1 sur 1







Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet


Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant 
 Auteur Message
Icer MessagePosté le: Jeu 27 Aoû 2015 23:20   Sujet du message: [Fanfic] Exiled [Terminée] Répondre en citant  
Admnistr'Icer


Inscrit le: 17 Sep 2012
Messages: 2098
Localisation: Territoire banquise
Edit d'Icer: Si ça n'a pas été fait en arrivant ici, il est conseillé de jeter un œil à ce topic : L'Un'Icer.

Spoiler






Dernière édition par Icer le Jeu 29 Oct 2015 12:52; édité 3 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Icer MessagePosté le: Jeu 27 Aoû 2015 23:20   Sujet du message: Répondre en citant  
Admnistr'Icer


Inscrit le: 17 Sep 2012
Messages: 2098
Localisation: Territoire banquise
http://i.imgur.com/GfAwSNJ.png



Note : L'action se déroule en un instant à l’échelle du monde réel, entre le moment où William disparaît dans un flash de lumière après avoir détruit le cœur de Lyoko et au moment où il ré-apparaît dans le réseau (#65 Dernier Round).


http://i39.servimg.com/u/f39/17/09/92/95/espace10.pngLorsque William Dunbar retrouva ses esprits, la première chose à laquelle il pensa relevait du bon sens commun : Où était-il ? En ouvrant les yeux, il se rendit compte qu'il se trouvait dans l'Arena du cinquième territoire. Mais ce n'était même pas le plus surprenant. Comment pouvait-il avoir le nom en tête ? Après tout, lorsque les autres avaient essayé de lui expliquer, il n'avait pas vraiment écouté...
Les autres ! Où se trouvaient-ils eux ? William fut alors comme frappé d'effroi. Il se souvenait de tout ce qui s'était passé lors de sa première virtualisation. Il avait été capturé par X.A.N.A...
Pourtant, à cet instant précis, il ne se sentait pas sous contrôle. Le programme ne lui laissa pas le temps d’apprécier cette situation car le cinquième Lyoko-guerrier reçut un message de sa part. Comme si X.A.N.A parlait dans sa tête. D'une manière ou d'une autre, il devait toujours être lié à lui.
Mais c'était justement ce dernier lui-même qui lui proposait de remédier à la situation par... un défi : Si l'adolescent parvenait à vaincre cinq clones polymorphes, X.A.N.A lui rendrait la liberté. Incroyable. C'était même trop beau pour être vrai. Cela dit, le jeune homme n'avait rien à perdre en essayant. X.A.N.A lui envoyait d'ailleurs par la suite toutes les explications techniques concernant son nouvel équipement. Quel nouvel équipement ?
William fit alors pour la première fois plus attention à son avatar virtuel. Il n'était pas similaire à celui qu'il avait eu quelques... non. Il ne savait même pas combien de temps s'était écoulé. Mais il était différent. Il portait une combinaison noire, parsemée ici et là de quelques nuances de rose foncé. Il n'avait plus d'arme mais d'après le programme multi-agent, c'était normal. Enfin, un bracelet noir de protection était attaché à son bras gauche. Pas mal.
- Je relève le défi.
Il devait d'abord commencer par se relever lui-même, ce qu'il fit. Le transporteur – il devenait évident que sa connaissance de Lyoko était due à X.A.N.A – apparut, et s'immobilisa au milieu de la pièce, attendant un passager. Avant que les choses sérieuses ne commencent, William se fit prudent, essayant d'abord les soi-disant nouveaux pouvoirs qu'il avait obtenu. Il fit apparaître son épée dans un nuage de fumée noire. Il voulu aussi utiliser sa deuxième vue mais comme l'espace autour de lui se limitait à un dôme, cela ne prouvait pas grand-chose.
Il emprunta le transporteur.

http://i.imgur.com/DAuJ4an.png


Il fut déposé à l'extrémité du territoire de la forêt. Il savait où se trouvait la tour de passage pour le territoire suivant – toujours grâce à X.A.N.A – mais il devait d'abord s'occuper du clone polymorphe présent dans la zone, dissimulé quelque part. William, qui avait beaucoup apprit de sa première virtualisation, décida cette fois d'établir une stratégie. Il allait d'abord se poster près d'une tour et essayerait d'engager le combat vers celle-ci afin de pouvoir s'y cacher en cas de besoin. Les tours pouvaient régénérer les points de vie.
Le succès de ce plan fut mitigé. Il parvint effectivement à se rendre à la tour la plus proche sans problème grâce à sa connaissance de Lyoko mais il se trouvait que non seulement celle-ci était la tour de passage, mais que son ennemi l'attendait devant, bloquant l'accès.
Il s'agissait d'un clone polymorphe qui avait l'apparence d'Aelita. Il était assis sur le front d'une Tarentule. William ne s'y attendant pas, il se fit repérer en marchant dans leur direction. Le monstre se mit en mouvement sur ordre du clone. Le Lyoko-guerrier fit apparaître son épée, et envoya une salve d'énergie en direction de ses ennemis. Mais le clone, immobilisant un instant sa monture, généra un champ de force dans chaque main, et en les fusionnant, absorba le rayon !
La contre-attaque ne se fit pas attendre. En se concentrant, la créature humanoïde fit disparaître le sol du territoire sous William qui commença une chute qui risquait de se finir sous peu dans la mer numérique !
- Euh... Supersmoke ?
William se changea en fumée violette, ne tardant pas à remonter à même hauteur que le sentier forestier. Mais, plutôt que de ré-apparaître immédiatement devant ses adversaires, il commença à s'éloigner dans la direction opposée. PolyAelita, sautant de la Tarentule, se mit à courir derrière lui.
Le Lyoko-guerrier se dirigeait sur une île au centre d'une petite étendue d'eau, reliée au reste du territoire par des troncs d'arbres abattus. Il cessa sa Supersmoke une fois dissimulé derrière un des troncs, attendant que le clone polymorphe s'approche davantage. Lorsque ce fut le cas, il sortit de sa cachette, se positionnant à coté, et commença à mitrailler son adversaire de salves d'énergie. Mais le clone les esquiva toutes, et parvint se réfugier derrière le même tronc d'arbre au sol, de l'autre coté. William ne pouvait plus l'atteindre de là où il se trouvait.
Il sauta alors sur l'arbre mort, attendant que son ennemi fasse de même. La Tarentule, qui avait suivie son allié, se mit à tirer sur le Lyoko-guerrier qu'elle avait désormais à portée de tir. William fut surpris car son attention était à ce moment là focalisée sur le clone. Il put parer les deux premiers lasers juste à temps avec son zanbatō mais le choc le déséquilibra. Il eut tout juste le temps de sauter du tronc d'arbre avant de se vautrer au sol. PolyAelita en profita alors pour sortir de sa cachette, courir sur le tronc et rejoindre William. Ce dernier tenta à nouveau de lui envoyer une salve d'énergie au moment où son adversaire arrivait en bout de piste. Le clone esquiva une fois de plus en sautant... et William l'empala en plein vol sur sa lame avant qu'il ne retouche le sol. Et d'un. Le clone polymorphe fut dévirtualisé.
La Tarentule se trouvait toujours de l'autre coté, ne pouvant escalader le tronc et n'osant traverser l'eau virtuelle. Elle se préparait d'ailleurs à faire feu. William, avec sa Supersmoke, n'eut aucune difficulté à l'éliminer en se glissant derrière sans encaisser un seul tir.
- Score parfait jusqu'à présent.
Il se redirigea tranquillement vers la tour du passage. En chemin, il encaissa subitement un laser en pleine tête.
Un Kankrelat venait de surgir d'un tronc d'arbre creux qui reliait ce chemin au sentier voisin, pour quiconque était assez mince pour s'y faufiler... comme par exemple, un Kankrelat. Seulement, la bête ayant fait l'erreur de sortir de sa cachette, William l'écrasa purement et simplement avant que celle-ci ne l'attaque de nouveau.
Ce n'était pas trop grave. Il entra dans la tour de passage, récupérant en route les points de vie qu'il venait de perdre à cause de sa dernière rencontre.

http://i.imgur.com/DAuJ4an.png


En sortant de la tour du territoire du désert, William redoubla de vigilance : Un tir de Kankrelat passait encore mais il suffisait de ne pas entendre arriver un Mégatank pour que l'aventure se termine.
En scrutant les alentours, William remarqua qu'un nuage de poussière se dirigeait vers lui à grande vitesse. Il utilisa sa deuxième vue pour y déceler la créature qu'il redoutait : Un Mégatank. Le Lyoko-guerrier ne pouvait pas le dévirtualiser à distance. Il s'enfuit donc, utilisant sa Supersmoke. Il avait une idée pour se débarrasser du monstre.
Il arriva en vue du canyon du territoire. Les Mégatanks étaient redoutables dans la tranchée, pouvant écraser quiconque ne sautait pas assez haut. Mais ils ne pouvaient pas escalader les parois. C'est donc sur l'une de ces dernières que William s'arrêta.
Le monstre ne se comporta pas comme prévu. Au lieu de s'ouvrir pour observer les environs à la recherche de sa cible, il stoppa net sans même entrer dans la tranchée et ne bougea plus, restant en boule. Étrange.
Un autre ennemi apparaissait à l'horizon, les larges plateaux sans reliefs du désert permettant de voir arriver la menace de loin. Il s'agissait d'un Krabe, qui transportait un clone polymorphe d'Ulrich.
- Oh nan, quand même pas !
Mais si. La rapidité du Krabe permit à Ulrich d'atteindre le canyon avant que William n'ait véritablement eu le temps de réfléchir à une contre-attaque. Il lui envoya bien une salve d’énergie mais naturellement, un adversaire calqué sur Ulrich Stern était du genre rapide. Esquivant sans problème, il sortit son sabre, s'immobilisant en position de duel.
Analysant la situation, William en conclu qu'elle lui était plutôt défavorable. Son adversaire humanoïde était clairement en position de force sur ce plateau où il avait la place d'esquiver les coups du Lyoko-guerrier sans difficulté, et les deux monstres les plus rapides de l'armée de X.A.N.A n'attendaient qu'une chute pour s'occuper de lui. Mais tout n'était pas perdu.
L'adolescent sauta dans la tranchée. Le clone s'arrêta au bord du gouffre, semblant hésiter à cause du Mégatank. Car précisément ce dernier se ruait dans l'allée, avec la ferme intention d'écraser sa cible. William passa sous le monstre avec sa Supersmoke, esquivant au passage une salve d’énergie envoyée par le clone polymorphe d'en haut et se dirigea vers le Krabe qui n'avait pas bougé. Mais PolyUlrich était plus intelligent qu'un Kankrelat et dès que le Mégatank fut passé, il sauta et se rua derrière la traînée violacée avec son Supersprint. William savait qu'il n'aurait pas le temps de tuer le Krabe une fois arrivé à sa hauteur car la copie du samouraï le collait de trop près.
Il décrocha donc subitement, s'envolant pour atterrir à nouveau sur le plateau surélevé. Il eut à peine deux secondes après avoir annulé sa Supersmoke pour envoyer une salve d’énergie au clone qui l'imitait. Trop lent. Il sauta à nouveau dans la tranchée, ce qui lui permit d'esquiver la contre-attaque aérienne de PolyUlrich (une rafale d’énergie verte). Le Mégatank, qui était arrivé à l'autre bout du canyon refit alors le chemin dans le sens inverse. William bondit en direction du clone qui s'était à nouveau arrêté sur le rebord. Ce dernier attendait qu'il passe à sa hauteur pour lui envoyer un coup de sabre. Mais au lieu de ça, le jeune homme lui attrapa la jambe pour le faire chuter. Surprise, la copie d'Ulrich trébucha. Les deux adversaires tombaient au final mais William pouvait se changer en fumée tandis que l'autre allait se faire écraser par le Mégatank qui déboulait...
Le samouraï utilisa alors le Triplicata en plein vol et, toujours avec une déconcertante rapidité, s'appuya sur les épaules d'un de ses clones pour littéralement sauter en l'air, permettant au Mégatank de passer avant que celui-ci ne touche le sol. C'en était trop pour William qui décida de changer de terrain sous Supersmoke. Bien entendu, ses trois adversaires le talonnèrent bien vite de près. Tous arrivèrent en vue d'une fosse sans fond. Le Lyoko-guerrier se jeta dedans sans crainte, ignorant le sentier circulaire. Il savait en effet grâce à X.A.N.A qu'un tunnel souterrain était dissimulé plus bas. Il s'y réfugia. La copie d'Ulrich ne pouvait bien sûr pas directement le suivre, le sentier s'arrêtant plus haut que l'entrée du tunnel mais il descendit le plus bas possible à l'opposé et, s'appuyant sur le mur, fit un saut diagonal suffisamment puissant pour s’engouffrer à son tour à l'intérieur du passage... s'empalant violemment comme le précédent la tête la première sur le zanbatō de William qui n'attendait que ça...
Le Krabe et le Mégatank n'ayant bien évidement pas pu suivre, l'adolescent les ignora et quitta le tunnel par l'autre extrémité, se ruant vers la tour de passage. Le temps que les deux monstres le rejoignent, il aurait déjà quitté le territoire.

http://i.imgur.com/DAuJ4an.png


Le territoire de la banquise était l'occasion pour William d'obtenir une victoire gratuite si son plan pré-conçu se déroulait comme prévu. Il fallait simplement s'assurer que son adversaire ne chevauche pas de monstre, et au besoin, de régler rapidement le problème. C'était justement un clone polymorphe de Yumi sur le dos d'une Manta qui se dirigeait vers le Lyoko-guerrier. Ce dernier décida de prendre son adversaire de vitesse. En très peu de temps via sa Supersmoke, il se retrouva sous le ventre de la créature et l'avait déjà transpercée de sa lame. Il n'attendit pas que le clone se remette de la chute pour s'enfuir de la même façon et plonger dans l'étendue d'eau la plus proche. Il suffisait maintenant de se diriger jusque sous PolyYumi et de la transpercer d'en dessous par surprise, la glace pouvait aisément être brisée. Mais alors qu'il s'approchait de nouveau vers la position de la pseudo-geisha, la fumée violet sombre croisa une créature aquatique des plus étranges pourvue d'une immense mâchoire. Une créature de X.A.N.A sans doute puisque dans la queue de la bête flottait une sorte de bille blanche marquée du sigle de l'entité informatique. Comme aucun nom ne vint en tête de William malgré sa connexion avec le programme, il en déduisit que ce monstre devait être un prototype.
Mais le problème, c'est qu'il perturbait complètement les plans de l'adolescent. Il était en effet peu recommandé de sortir de la Supersmoke même un instant pour se retrouver face à cette dentition des plus développée...
Il fut donc contraint d'opter pour une stratégie plus classique. Remontant à la surface, il stoppa sa Supersmoke à bonne distance du clone de Yumi pour le mitrailler de salves d’énergie. Mais son adversaire, copiant les facultés de l'originale n'eut naturellement pas grande difficulté à faire avorter la série d'attaque. C'était à prévoir. Jamais deux sans trois.
Vraiment ? La façon dont William avait éclaté les deux premiers clones était sur le fond assez similaire, il n'y avait aucune raison pour que ça ne marche pas de nouveau. Il se changea en fumée, filant vers un endroit bien précis du territoire. PolYumi se vit matérialiser un Overwing par X.A.N.A avant de se lancer à sa poursuite. C'était plutôt une bonne nouvelle car William craignait que son adversaire ne puisse le suivre.
Il arriva en vue d'une sorte d'amas d’icebergs collés sur le sol glacé. Mais il savait que l'intérieur était creux, et accessible par un tunnel verglacé dont l'entrée bien visible se situait au sommet de la plus haute surface carré. William s'y engouffra, évitant une descente sur les fesses grâce à son pouvoir. La glace du territoire n'étant pas transparente, impossible en revanche de surveiller les faits et gestes de PolYumi une fois à l'intérieur. Il attendit anxieusement, espérant que celui-ci débarque à son tour par le tunnel. En se concentrant bien, il ne pouvait pas le rater.
Mais plus le temps passait, plus cette stratégie semblait compromise. Était-il allé trop vite ? Peu importait, puisque la façon dont les adversaires précédents l'avaient rejoint n'avait rien d'un hasard, remarquait-il en y repensant. Ils partageaient en effet tous un point commun : X.A.N.A. Et si lui-même ne possédait pas d'informations sur la position des monstres, c'était uniquement parce que le programme multi-agent les filtrait intentionnellement. Ce qu'il ne faisait apparemment pas pour le camp adverse.
Soudain, le sol se mit à trembler à intervalles réguliers et de plus en plus fort, comme si quelque chose d'énorme se rapprochait. Puis le tremblement cessa et c'était maintenant la grotte dans laquelle se trouvait William qui commençait à s’effondrer. Il ne se fit pas prier pour remonter le tunnel de glace sous Supersmoke pour voir ce qui se passait. Il ne fût pas déçu.
Une créature de bonne taille – une dizaine de mètres – était en train de s'attaquer au bloc d'icebergs dans lequel l'adolescent avait trouvé refuge peu de temps auparavant. Son apparence physique était indescriptible. De forme humanoïde, son corps abritait apparemment du magma et son visage était entièrement recouvert de l’œil de X.A.N.A, n'offrant aucune cavité buccale visible. En fait, elle ressemblait plus à une sorte de brouillon qui annonçait quelque chose d'encore plus évolué. À nouveau, il n'avait pas de nom à mettre dessus. C'était donc bien une nouvelle créature en phase de test. X.A.N.A savait lier l'utile à l'agréable.
Le monstre martelait la grotte de ses deux énormes poings. Impressionnant. La glace virtuelle céderai bientôt et William serait alors la prochaine cible. Il devait retrouver le clone.
Justement celui-ci tournait en rond au dessus de la cavité, n'attendant qu'une chose : la sortie du Lyoko-guerrier. Mais sous Supersmoke, son adversaire ne pourrait pas l'empêcher de faire grand chose. Il était décidément très cool ce pouvoir.
Précisément, la fausse geisha qui avait sortie ses éventails hésita. Ce ne fut pas le cas de William qui profita immédiatement de cette énorme erreur stratégique. Avec l'élan acquis sous forme gazeuse, il se retransforma juste en dessous de l'Overwing, transperçant le véhicule et obligeant PolYumi à sauter si elle ne voulait pas subir le même sort. En effet, avec les mains prises, le clone n'avait pas pu envisager de déplacer son engin pour esquiver. Alors qu'il descendait en chute libre sur le monstre colossal, il envoya ses deux éventails qui semblèrent se diriger automatiquement sur William. Des missiles guidés. Intéressant. Mais insuffisant. Le Lyoko-guerrier n'utilisa la Supersmoke qu'une fraction de seconde pour briser son élan et ainsi laisser la gravité reprendre plus rapidement ses droits. Plongeant à la suite de PolYumi, il éjecta d'un coup de zanbatō les deux éventails qui fondaient vers lui, puis lança son arme droit en direction de la copie de sa belle. Incapable de modifier la trajectoire de sa chute contrairement à une copie d'Ulrich, le clone fut transpercé en son centre et dévirtualisé avant même de retomber sur l'épaule de la nouvelle créature de X.A.N.A. William ne prit pas ce risque, déjà la bête se détournait du tas de glace broyé dont elle était l'auteur. Se changeant en fumée, celui qui avait détruit le cœur de Lyoko fila directement vers la tour du passage.

http://i.imgur.com/DAuJ4an.png


Le territoire de la montagne. William n'aimait pas ça, tout simplement parce que son adversaire était sans doute un clone polymorphe d'Odd, dans la même logique. Et sur ce terrain, le félin aurait clairement l'avantage.
Et il comptait bien en profiter. L'adolescent aperçu rapidement un point violet se détachant du ciel gris. Le faux Odd était monté sur un Overboard ! Voilà qui rendrait la tâche plus ardue encore.
Le monstre tira une fléchette, sans vraiment viser. Bien entendu, c'était un missile intelligent. Mais au moins, William savait qu'il ne prendrait pas le risque de le cribler de flèches car sa Supersmoke lui donnait les moyens de retourner le principe contre son auteur.
Il para la première flèche avec son épée. Moins d'un quart de seconde après, PolyOdd en tirait une nouvelle. Il jouait sur le harcèlement à distance. Pour couronner le tout, un Blok qui était agrippé sous la plate-forme où se trouvait William surgit soudainement et tenta de geler le héros. Sans succès. Mais l'adolescent n'arrivait pas à se concentrer suffisamment pour en même temps attaquer et parer les flèches en série de son adversaire félin qui s'était un peu rapproché pour augmenter la cadence des tirs, tout en laissant le Blok entre les deux humanoïdes pour s'assurer une protection.
Le monstre carré continuait d'essayer de le geler et le Lyoko-guerrier décida d'en profiter. Il passa sous les pattes du monstre grâce à sa Supersmoke, et se rematérialisa derrière, entre ses deux ennemis. Il se retrouvait alors du coté des roues de feu. Le Blok ne se fit pas prier pour lui envoyer un premier cercle enflammé que William esquiva sans problème grâce à son pouvoir. Ce ne fut pas le cas en revanche du clone polymorphe qui, bien qu'éloigné, n'eut pas les réflexes suffisants pour esquiver cette attaque particulièrement rapide. Il fut touché sans être dévirtualisé vu la distance, mais bascula de son véhicule. William espérait qu'il tombe dans la mer numérique mais, sans doute au cas où cela se produirait, PolyOdd s'était placé à coté d'un des fameux monts immenses du territoire et il s'accrocha au rocher d'une patte grâce à ses griffes, ayant toujours l'autre main libre pour tirer. L'adolescent aurait pu lui envoyer une salve avant qu'il ne se stabilise mais le Blok devait être éliminé avant et il sacrifia donc ce laps de temps pour faire exploser la bête avec un coup d'épée bien calé. Le chat violet recommençait déjà à le canarder mais le temps que la première flèche n'arrive, William parvint finalement à envoyer une salve d’énergie au clone en guise d'avertissement. Il s'attendait à ce que celui-ci esquive mais au lieu de ça, il utilisa sa main libre pour générer son bouclier... qui se résista pas et se brisa sous l'onde de choc. Bêtement, le clone polymorphe venait d'encaisser un coup mortel. Lamentable...
Un Frelion se détacha soudain du flanc d'un mont adjacent, en probable renfort. Il arrivait un peu tard. D'ailleurs, lorsqu'il en prit conscience, il tenta de faire demi-tour pour se dissimuler dans la couche nuageuse mais William lui avait déjà envoyé une nouvelle salve parfaitement cadrée grâce à sa deuxième vue. La question était réglée. Il ne lui restait plus qu'a se diriger vers l’extrémité du territoire. Un transporteur l'attendait, comme prévu. Le Lyoko-guerrier l'emprunta.

http://i.imgur.com/DAuJ4an.png


Il était de retour dans l'Arena du cinquième territoire. L'endroit où, par deux fois, tout avait commencé pour lui. William s'allongea au sol, il éprouvait le soudain besoin de faire une pause. Il ne lui restait qu'un adversaire à affronter, qui était juste en dessous de lui. Après ça, X.A.N.A devrait lui rendre sa liberté. Mais après ? Jérémie et les autres lui pardonneront-ils la destruction du cœur de Lyoko et de toutes les causes à l'origine de cette conséquence ?
«
Tu te vois déjà en vainqueur. »
X.A.N.A. Toujours le mot pour rire.
« Pourquoi pas ? Tu m'as bien gâté, enfoiré. » lui répondit le combattant virtuel mentalement.
«
Sans ça, tu n'avais pas la moindre chance. »
Bon admettons. William se releva, empruntant le passage donnant sur le reste du noyau. Cette fois, terminée l'épreuve de la clé, l'adolescent se retrouvait au milieu d'une immense salle vide et complètement immobile.
Quelque chose tira. Un Rampant était agrippé sur l'un des murs de la pièce ! Parant avec son avant-bras gauche protégé par son bracelet, le Lyoko-guerrier effectua un retour à l'envoyeur. Le Rampant explosa avant d'avoir eu le temps d'être surpris.
William ne s'attarda pas ici et emprunta rapidement le couloir menant à l'ascenseur, sans toutefois se fatiguer à sauter au bon moment pour emprunter celui-ci, la Supersmoke permettant d'atteindre la voûte céleste sans aide. Après tout, ici, fumer ne tuait pas.
L'interface était comme hors-service car l'image tressautait toutes les quatre secondes. Elle indiquait un unique message : Rendez-vous au cœur. Ça va, il était au courant. Se concentrant plus que d'habitude pour lire les caractères à cause de la non-immobilité de l'image, William n'entendit que trop tard la Méduse débarquer de la planète bleue à sa suite. Il se retourna. Il avait une demi-seconde avant d'être capturé. C'était plus que suffisant. Il avait un compte à régler.
Le combattant fit un bond qui le propulsa au-dessus de la créature. Immédiatement les tentacules du monstre suivirent le mouvement : William envoya plusieurs nuages de Supersmoke en hauteur pour immobiliser ses membres. La Méduse était désormais parfaitement inoffensive.
L'adolescent retomba sur son crâne translucide, manquant de ne pas se réceptionner correctement et de retomber. Il fit apparaître son épée, et l'enfonça de toutes ses forces dans l'organe principal de son ennemie.
Le choc fut terrible. Le crâne explosa comme du verre. Le cerveau fit atteint, et des pixels blancs semblables à ceux témoignant d'une dévirtualisation se mirent à jaillir, comme du sang en train de gicler. Immédiatement la Méduse cessa de léviter, retomba un temps sur le sol avec un pitoyable « boum » et bascula dans le vide numérique, plongeant vers l'infini... William s'était vengé.
- Désolé, on m'attends. Supersmoke !
Cette petite revanche l'avait remotivé à bloc et il comptait bien profiter de cet état d'excitation pour vaincre son dernier adversaire. Il se dirigea vers le pôle Sud de la voûte, franchissant sans danger les clapets qui ne pouvaient l'écraser lorsqu'il se trouvait sous cette forme. Se retransformant ensuite pour appuyer sur la seconde clé, il monta lentement les marches jusqu'à la salle du cœur.
Il leva la tête, utilisant sa deuxième vue. La « salle du cœur » n'en possédait plus, à la place gisait immobile une petite plate-forme bleue toute simple, dont l'inclination parfaite de zéro degré laissait croire qu'elle était posée sur une surface plane invisible.
Son adversaire était dessus et l'attendait. Tellement évident : c'était lui. Lui tel qu'il était lors de sa première virtualisation.
En guise de bienvenue, le clone polymorphe jeta son énorme épée en direction du beau ténébreux. Une action similaire à ce qu'il avait fait lui-même face à la petite armée de Jérémie. Sauf que William ne comptait pas rester comme un imbécile à attendre sa défaite, un filet de bave aux lèvres.
- Supersmoke !
Il se rua sur son adversaire pour empêcher celui-ci de sauter et récupérer son épée. Le clone de William tenta le coup quand même, mais pas en ligne droite : en biais, pour pouvoir prendre appui sur une plate-forme en contrebas et ainsi esquiver la traînée sombre. Une stratégie qui fonctionna. Le temps que l'adolescent rectifie sa trajectoire pour redescendre, PolyWilliam était déjà au niveau le plus bas de la salle.
Le lycéen arrêta la Supersmoke et matérialisa son épée, la gravité le dirigeant de plus en plus vite inéluctablement vers son ennemi. Il était bien décidé à lui asséner un coup dévastateur... mais le clone para avec son propre zanbatō qu'il venait de récupérer. William utilisa alors le plat de l'épée de son adversaire pour sauter vers un recoin de la salle, sentant l'air vibrer au dessus de sa tête alors qu'il esquivait une salve d’énergie. Au lieu de le suivre, le clone polymorphe bondit sur la plate-forme opposée puis enchaîna les sauts jusqu'à remonter sur l'endroit qui avait remplacé le cœur.
William bis profitait habilement de l'avantage psychologique qu'il possédait sur son adversaire. En effet, l'adolescent se devait de vaincre pour pouvoir rentrer chez lui, mais la créature avait tout son temps. Elle pouvait donc se positionner où bon lui semblait, forçant l'autre à l'attaquer.
- ...
Les deux William envoyèrent une salve qui se rencontrèrent. Le ténébreux profita de la confusion engendrée par le choc pour s'envoler à la rencontre du clone.

- Hein ? s'exclama-t-il de sa voix xanatifiée.
Il parvint à surprendre son adversaire en se rematerialisant sur la face opposée de la petite plate-forme, épée en main, envoyant un coup. Autant dire que PolyWilliam se trouvait à portée étant donné que le carré était minuscule. Il parvint à nouveau à parer à temps mais la force du coup le fit basculer et il tomba à la renverse. Il n'avait aucun moyen de modifier sa trajectoire aérienne ou de s'accrocher à un obstacle au passage puisque la salle était disposée telle un tube. Il allait chuter jusqu'à rejoindre la Méduse dans l'infini de la voûte céleste, ou se faire tuer par les clapets.

- Manta !
- !?
Le cri d'une Manta se fit entendre au loin. William sauta à la suite de son ennemi, sentant le coup fourré. Mais c'était trop tard. Une Manta d'un bleu foncé – presque noir – s'engouffra par le trou du pôle Sud de la voûte et récupéra le clone avant que celui-ci ne franchisse les clapets, ne prenant aucun risque. Cependant comme William s'était élancé à sa suite, son adversaire jugea bon de ne pas risquer de remonter étant donné ses pouvoirs inférieurs dans les confrontations aériennes et il s'enfuit par le passage au dos de sa Manta. L'adolescent suivi sous Supersmoke. Dans le vide numérique, il ne pouvait ni attaquer, ni être attaqué. Si William bis jouait au con et s'amusait à rester ici, William ne pourrait que tenter de s'incruster sur la Manta.
«
Ce n'est pas dans mon intérêt » lui envoya aussitôt X.A.N.A. Très agaçant.
Au lieu de ça, le clone se posa sur la plate-forme hébergeant l'interface et attendit son adversaire. William n'hésita pas et se matérialisa juste devant lui, lui donnant un coup de pied qui le propulsa à l'intérieur de la sphère bleue. Il allait tomber dans le vide ! Mais ce fut pile le moment où l'ascenseur passait. Et le clone fut emporté avant même que William n'ait eu le temps de lui envoyer une salve. Le ténébreux s’élança à sa poursuite de la même manière que précédemment. Le clone réussit à faire une sortie extrêmement calculée dans la salle de la tour de Carthage, connue pour être atypique, au moment où passait l'ascenseur qui ne s'y arrêtait pas. Immédiatement, le Lyoko-guerrier ré-apparut.

- Finissons-en... décréta sa copie.
- Excellente suggestion.
William chargea. Les zanbatōs s'entrechoquèrent. Aucun des deux adversaires n'arrivait à trouver de faille dans la garde de l'autre. Au bout d'un moment, celui qui possédait la Supersmoke en abusa pour se glisser sous les jambes de son ennemi et ré-apparaître derrière lui. Mais PolyWilliam lui envoya un coup de pied arrière d'une puissance stupéfiante. William fut projeté vers la tour au halo rouge qui l'absorba au lieu de le stopper brutalement. Couché sur le dos sur la plate-forme inférieure, il roula sur lui-même pour accéder au bord de la plate-forme et regarder en bas. Cette tour n'était pas fermée ! Au fond, le décor carthaginois était visible.
Grâce à sa lévitation, son clone polymorphe le rejoignit. William en se relevant, lui avait préparé une salve en guise d’accueil, que son adversaire repoussa simplement avec son épée. De plus en plus impressionnant. Mais après tout, c'était un programme.
Subitement, William 2 lui envoya son épée, une manœuvre dont notre héros croyait avoir le quasi-monopole étant donné que son adversaire ne pouvait la récupérer automatiquement. Surpris, il eut tout juste le temps de s'écarter mais fut déstabilisé et tomba de la plate-forme. Il fut encore davantage incrédule lorsqu'il vit que le clone, après avoir récupéré son arme, le suivit dans sa chute.
- Supersmoke !
William remonta sur la plate-forme inférieure de la tour. Cet imbécile s'était-il délibérément jeté dans le vide ? Non, la Manta de couleur foncée apparût au fond du puits, permettant au clone de s'appuyer sur le monstre volant pour bondir et remonter à la hauteur du beau ténébreux. Une ouverture. Enfin.
L'action fut très rapide. L'adolescent envoya – difficilement vu l'angle – une salve sur la Manta qui explosa. Lorsque son double approcha suffisamment de la plate-forme au sigle de X.AN.A, William lui envoya à son tour son zanbatō pour qu'il se fasse transpercer. Le clone utilisa sa propre arme pour se protéger, mais le choc ralentit trop sa course pour qu'il arrive jusqu'à la hauteur escomptée, ce qui eut pour conséquence une nouvelle chute de sa part, sans toutefois que celui-ci puisse désormais compter sur sa créature pour le recueillir. Il inclina alors son épée vers le bas pour entrer en lévitation. Il tenta de s'échapper par le puits de la tour pour être hors de portée du guerrier noir dans cette position de faiblesse relative. Mais William avait déjà ramené son épée vers lui grâce à la Supersmoke et envoya une salve d’énergie destructrice à William bis qui l'encaissa de plein fouet. Et il disparut en une pluie de confettis virtuels blancs.
C'était fini. Terminé. William avait gagné. Il avait battu les cinq clones polymorphes et la plupart de leurs animaux de compagnie.
En guise de récompense immédiate, le sol de la tour fut secoué de plus en plus violemment. Inquiet, le Lyoko-guerrier en sortit, se posant à nouveau sur la plate-forme adjacente qui menait à la salle de l'ascenseur. Il jeta un coup d’œil à la tour. Son halo virait au violet sombre.
- Ce n'est pas logique...
«
Oui, tout comme le défi que je t'ai proposé. »
- Hein ?
«
Le but de la manœuvre était simplement de voir si le nouvel avatar que je t'ai conçu serait viable face à tes anciens amis. »
Tandis que le programme multi-agent lui expliquait comment William venait de se faire manipuler, la salle commença à s’effondrer. Il n’eut pas le réflexe de se changer en fumée : Un énorme bloc bleu l'écrasa.

http://i.imgur.com/DAuJ4an.png


Lyoko venait d'exploser. Dans les décombres du monde virtuel qui se dispersent dans l'océan numérique flotte un William recroquevillé sur lui-même, tel un fœtus. Il avait désormais un avatar virtuel flambant neuf, alors même que l'autre n'avait pas eu le temps de vieillir. Un nouveau look que X.A.N.A acheva définitivement en gravant son sigle sur le torse de l'adolescent...

À suivre : Partie II - Genesis


Dernière édition par Icer le Mer 28 Oct 2015 22:32; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Tyker MessagePosté le: Ven 28 Aoû 2015 00:40   Sujet du message: Répondre en citant  
Tyker Modérateur


Inscrit le: 02 Nov 2013
Messages: 226
Localisation: Arkham Asylum
Allez, un petit commentaire, ça fait un bail.

Alors pour commencer, j'ai envie de dire une chose: beau boulot pour l'Un'Icer. Car ce topic en plus d'être bien foutu, nous offre une vue imprenable sur l'intégralité de ton œuvre. Et à ce titre, je dis bravo pour tout ce travail. Voir un mec qui se donne autant à cœur dans sa passion, bah c'est impressionnant (je crois que je suis jaloux, quel est ton secret? Mr. Green)

Bref passons au texte en lui-même:
A première vue, on pourra dire que ce texte c'est toi tout craché. C'est vrai, du William, du virtuel (toujours aussi bon, voir encore meilleur d'ailleurs) et j'en passe.
On remarquera que tes dernières œuvres (Code Eire, Les Perles du Neith, et celle-ci) sont très portés sur le virtuel. Bien sûr, on sait tous que c'est ta spécialité et que tu adores ça, mais j'ai quand même été assez surpris par ce choix, du coup je pense (et ce n'est que mon avis) que tu as (en partie) réalisé ces textes pour devenir encore meilleur dans le virtuel afin de présenter la perfection dans la partie 2 de l'Échiquier (Peut être que je dis n'importe quoi, mais ça m'a traversé l'esprit, alors bon Mr. Green). Ce qui te permet par la même occasion de joindre l'utile à l'agréable Wink.

Bien, venons en à la fic en elle-même, je dois dire que lorsque j'ai lu ta petite note, je m'attendais surtout à de la parlote entre Xana et William, et peut être une vue à travers les yeux de William de ce qu'était le plan initial de Xana et pourquoi. Bref, je suis partit très loin, mais je suis vite redescendu sur Terre Mr. Green. Cette fic semble plus centrée sur les pouvoirs de Dark-William, ou en tout cas cette partie. En faite j'ai plus eu l'impression de voir la préparation de la saison 4 qu'autre chose, c'était sans doute voulu.

Bon, je ne vais pas m'arrêter sur le style, ça servirait absolument à rien. Mais au niveau de la fic en elle-même, j'ai deux questions:

-Où se trouve William? Au départ, tu dis que cela commence après la destruction de Lyoko. William se trouverait donc sur une copie? Comment Xana aurait pu créer une copie aussi puissante? Bref, j'attends de voir.

-Pourquoi le faire s'affronter lui-même? (Bon je trouve cette question complètement débile dans un sens, mais n'empêche que je me la pose Mr. Green. Oh à l'extrême limite, tu me dira que Xana avait anticipé que les LG virtualisent une réplique après celle de Jérémie dans l'épisode 64 et la virtualisation du spectre dans le 51. Et que les LG, plus jeunes, et moins fûtés que toi n'y ont pas pensé et que donc ce fut un test pour rien Mr. Green.)

Le plus intéressant dans l'histoire provient de l'Un'Icer (j'ai dis que ce truc était utile?), car cette fic se placerait dans le même univers, elle cacherait donc quelques surprises? Attendons de voir.

Bref, merci pour cette petite lecture nocturne.

_________________

http://img15.hostingpics.net/pics/783022EF1966E6CFA896342625C364D045752E089F20F257FDB49AFCpimgpshfullsizedistr.png


"Introduce a little anarchy. Upset the established order and everything becomes... CHAOS"

-The Joker-
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Icer MessagePosté le: Mer 28 Oct 2015 22:31   Sujet du message: Répondre en citant  
Admnistr'Icer


Inscrit le: 17 Sep 2012
Messages: 2098
Localisation: Territoire banquise
Spoiler




http://i.imgur.com/hMUp3i4.png



Note : L'action se déroule en quelques instants à l’échelle du monde réel, entre le moment où William lutte contre X.A.N.A et le moment où Yumi réalise qu'elle n'est qu'une sombre conne (#76 Le lac).


http://i39.servimg.com/u/f39/17/09/92/95/espace10.pngLorsque William retrouva ses esprits, la première chose à laquelle il pensa, c'était qu'il ne voyait rien, alors qu'il avait l'impression d'ouvrir les yeux pour la première fois depuis un moment.

« Écoute au lieu de penser des conneries. »
X.A.N.A. Ça y est, il se rappelait.
« Corrige-moi si je me trompe mais tu es en train de perdre le contrôle sur moi non ? »

« Pas vraiment, j'ai déclenché cette mise en scène parce que Yumi avait voulu jouer les moralisatrices, c'était plus crédible. »
« Tu mens ! »
« Tu te sens en mesure de lutter là ? »
Dunbar réfléchit. C'était vrai, il ne voyait pas trop comment faire là tout de suite.
« Bien. Je suis venu te proposer un nouveau défi. »
« Vu la fiabilité du dernier... »
« Tu as un train à prendre ? »
« ... »
Il avait raison. X.A.N.A pouvait utiliser William à sa guise puisqu'il n'avait rien de mieux à faire.
« Pourquoi je ne vois rien contrairement à la première fois ? »

« Parce que je voulais te prévenir avant que tu ne deviennes fou. Tu vas contrôler deux avatars à la fois, donc ta vision va être un peu particulière. »
« Ah, je vois. Trop aimable. Donc ce défi ? »
« Même chose qu'avant. Tu dois tuer un ennemi par territoire, je pense que tu le reconnaîtras vite. Comme c'est du plus costaud que ces merdes de Lyoko-guerriers, tu as deux avatars à ta disposition. Tu perds si les deux sont hors-jeu. »
« Ok, je prends. »

http://i.imgur.com/cNXyDZn.png


Deux avatars se réveillèrent au milieu d'une tour. Deux William. L'un avec sa tenue originelle, l'autre avec sa tenue de xanatifiée.
- Cette fois, nous sommes alliés... dit le sombre.
- Oui... répondit le clair.

« Mais qu'est-ce que tu fous ? »
« Chacun s'amuse comme il veut avec ses jouets, non ? »
« ... Le transporteur t'attend. »
Les deux William se regardèrent.

http://i.imgur.com/cNXyDZn.png


Sur une plate-forme en face du cœur de Lyoko se tenait un humanoïde ressemblant fortement à William dans sa combinaison originelle, mais avec une peau plus bronzée et les éléments roses de la combinaison devenus gris. Il arborait également de grosses lunettes rouges opaques avec le reflet de X.A.N.A visible dessus. Son zanbatō traînait mollement sur le sol non loin. Il se releva rapidement et une aura violette se mit à entourer son arme, ainsi que lui-même. Les deux choses se mirent alors à s'envoler grâce à l'accès au puits qui y avait été creusé et qui ne figurait pas sur les plans originels de Carthage. Juste après son passage, des lasers rouges s'activèrent et se mirent à quadriller le conduit.
Un peu plus bas, le William noir rompit sa Supersmoke à l'endroit où le William à la visière se tenait quelques instants auparavant. Il fut rejoint par le William blanc, rompant sa lévitation.
- L'enfoiré.

« Tu n'étais pas censé commencer par Carthage. »
« Tu as vu ce que ça fait quand on ne respecte pas les règles ? »
Le William blanc fixa longuement les lasers, activant sa double vue, mais Keevark – le nom de leur ennemi selon les données – était déjà parti ailleurs. Du moins le pensait-il avant qu'un zanbatō entouré d'une aura violette ne manque de l'empaler en tombant du conduit. La lame se planta à coté, avant de reprendre son halo et se s'extirper toute seule du sol, menaçant le guerrier sombre.
- Supersmoke !
L'adolescent s'évapora, permettant à l'épée volante de donner son premier coup dans le vide, tandis que son allié en profitant pour lâcher sa propre arme, foncer sur elle, l'attraper par le manche et la jeter de toute ses forces sur un coté de la paroi circulaire. Le temps qu'elle s'extirpe cette fois, il aurait lui aussi mis les voiles.

http://i.imgur.com/cNXyDZn.png


Le William blanc rompit sa lévitation à coté de l'interface vide de Carthage, cette dernière en effet ne servait que d’éléments de décoration dans cet endroit. À peine l'avait-il remarqué qu'un bout de territoire bleu – un carré ici – surgit d'un coup de l'intérieur de la sphère et lui fonça dessus. L'humanoïde ne chercha pas à esquiver et para avec son épée, dévirtualisant le morceau au vol, tandis qu'une fumée violette s'engouffrait dans la structure. Quelques instants après, Keevark, entouré de fumée noire, fut projeté dans la voûte céleste, s’étalant sur les bottes du William blanc. Celui-ci leva son épée, prêt à en faire goûter l'ennemi, mais le William à la peau bronzée bondit sur lui avant, les faisant tous les deux chuter de la plate-forme. Tandis que les deux prenaient un halo violet, l'un grâce à son épée, l'autre seul, le William sombre se jeta à son tour dans le vide, car le blanc était obligé de monopoliser son épée pour ne pas tomber, problème que n'avait pas Keevark. Après tout William, lors du premier défi, avait battu son double en exploitant cette faiblesse. Au moment où le soldat de X.A.N.A se mettait à utiliser ses apparents pouvoirs psychiques pour faire bouger sa propre arme qui tombait jusqu'ici avec eux, le William noir fonçait sur lui en générant sa lame, obligeant l'épée animée de Keevark à parer l'attaque au lieu de s'en prendre au blanc. Son propriétaire en profita pour s'appuyer sur le William aux couleurs originelles avec ses pieds et se propulser hors de la trajectoire de son agresseur. Il remonta le premier en direction de Carthage – mais sans son épée – et se posa la tête à l'envers sur le coté Sud, pouvant se maintenir grâce à ses pouvoirs. Le William noir lui envoya une salve d'énergie avant de se changer de nouveau en fumée, mais Keevark fit apparaître une sorte de filet magique avec ses mains, filet qui absorba l'attaque.
- Chien...
Le serviteur de X.A.N.A se remit sur la plate-forme avant d'être rejoint par la Supersmoke et bondit dans la sphère sans avoir besoin de s'assurer que l’ascenseur était là.

http://i.imgur.com/cNXyDZn.png


Quantité de pièges avait beau se déclencher suite au passage de Keevark, et notamment divers blocs prêts à broyer en un instant son poursuivant, la Supersmoke permettait une poursuite sans trop de difficultés. Comme la créature de X.A.N.A perdait du terrain, celui-ci, en empruntant le couloir sombre menant à la salle de la tour, se mit à rayonner fortement en dégageant une aura blanche. Quelques secondes plus tard, son déplacement fut bien plus rapide, reprenant de l'avance sur la Supersmoke. Il arriva en un éclair dans la pièce... s'empalant et disparaissant sur la lame du William blanc.
« Yes ! »

« Keevark n'était pas nécessairement le meilleur. »
« Possible, mais j'aime pas ce territoire. On va voir ce que tu proposes dans les autres. »
Les deux William se dirigèrent cette fois réellement vers l'arena, et empruntèrent le transporteur. Au plafond de la salle, émergeant de la paroi, un petit homme à lunettes noires et en imperméable de la même couleur observait la sphère blanche quitter le territoire avant de disparaître.

http://i.imgur.com/cNXyDZn.png


Le transporteur déposa les deux William sur le territoire forêt, en face d'une immense souche creuse. Il ne fallait pas être un génie pour deviner ce qui allait se passer. Le soldat noir fit apparaître sa lame et les deux alliés se mirent à mitrailler la vieille souche de salves d'énergie. Jusqu'à ce que, utilisant le trou supérieur de celle-ci, un javelot surgit et manqua de se planter au travers du William noir qui se changea en fumée le temps que l'objet le traverse, puis suivit la trajectoire inverse. Au moment de franchir le trou, une plaque d’égout lui passa au travers. William vit alors trois personnes à l'intérieur de la sphère : Deux qui ressemblaient à un William et qui avaient sur le tête un scaphandre type cosmonaute avec le sigle de X.A.N.A dessus, l'autre dont les vêtements évoquaient Jim, portant un sac de sport, mais dont le visage était également masqué par un scaphandre, de plongée cette fois. Ce dernier d'ailleurs bondit soudain hors de l'arbre mort par une des sorties classiques au sol, accéléré par des patins à roulettes, fonçant sur le William blanc en cherchant quelque chose dans son sac de sport. Il en sortit deux ballerines qu'il n'enfila pas (heureusement) mais qu'il balança sur sa cible, qui esquiva en bougeant la tête. Alors le faux Jim pencha la tête, de façon, à cette vitesse et vu son scaphandre, à assener un coup de boule destructeur ridiculisant celui de Zinedine. William tenta, à défaut de pouvoir réellement esquiver vu l'étroitesse de la plate-forme typique du territoire forêt, de contenir le choc avec son épée. Il y parvint, mais les deux furent propulsés hors du secteur. Mais heureusement, l'avatar de l'adolescent n'avait pas lâché son épée, et pouvait donc s'en servir pour léviter et remonter.
Tandis qu'étrangement il se mettait à pleuvoir à travers les arbres, William noir reporta son attention sur la souche. L'un des Gureize – le nom de leur ennemi – avait disparût, et l'autre avait levé son zanbatō dans sa direction. William sauta avant de remarquer que l'autre Gureize lui tombait dessus, arme en main. Le second, constatant que William ne s'y était pas laissé prendre, quitta la souche à son tour pour tenter de cueillir son ennemi au sol. William put remarquer à cette occasion que les parties originellement roses de la tenue virtuelle de son ennemi étaient devenus vertes. Les lames s'entrechoquèrent. Les deux adversaires se valaient mais l'autre Gureize, tandis que William se demandait pourquoi il restait à l'intérieur de la souche, se révéla en fait être déjà dans son dos, mais ne put le prendre en traître parce que William blanc était remonté. Les deux duels se poursuivirent donc, Gureize ne manifestant au cours du combat pas d'autre pouvoir particulier. Mais le William noir vit soudain que l'avatar Jimesque était revenu, et que revêtir un scaphandre ne l'empêchait pas de pointer un pistolet dans leur direction. Partageant sa vision avec son allié, le Willam blanc n'hésita pas et se jeta dans le vide, sous le scaphandre stupéfait du Gureize – à défaut de visage.
- Supersmoke !
Jackpot. Les William à l'abri, les pruneaux tirés l'instant d'avant se logèrent dans les sphères des Gureizes, qui furent dévirtualisés. Constatant sa bourde, le Jim sembla se téléporter et disparût.
« Hum... »

« C'est une phase de test. »
La disparition des Gureize fit revenir le transporteur près de la souche, à l'endroit où les combattants avaient été déposé. C'est cependant au moment où les deux avatars se dirigeaient vers lui que l'orage éclata et qu'un éclair de foudre s'abattit à l'endroit où l'avatar blanc se trouvait quelques instants auparavant. Immédiatement, la double vue fut utilisée pour voir si cette tempête qui grondait était vraiment naturelle. William jura avoir vu une tâche jaune au travers des feuillages, mais à défaut d'autre chose, il ne s'attarda pas. Ses pantins empruntèrent de nouveau le transporteur.

http://i.imgur.com/cNXyDZn.png


La sphère blanche recracha ses passagers sur le territoire montagne. Les deux William se retrouvaient au bord de la plate-forme qui menait sur un sentier circulaire. Celui-ci faisait une boucle au tour d'un roc d'une très bonne auteur. Et à son sommet, la double vue de William blanc identifia Zelarmon, leur adversaire. Celui-ci avait conservé l'avatar virtuel originel de William, sauf que sa peau était comme Keevark, bronzée, et qu'il portait un masque dissimulant ses yeux (mais dont dépassaient à la place deux sigles rouges de X.A.N.A). Son épée en revanche n'était pas visible. Tandis que ses ennemis approchaient, Zelarmon se mit à charger de l'énergie dans ses mains, puis propulsa depuis son roc un rayon d'énergie violet, bien trop lent pour avoir la moindre chance de surprendre ses cibles. Ce ne fut cependant pas le cas de l'espèce de boomerang doré qui surgit tout à coup de la couche nuageuse et qui manqua de faucher le William noir, qui dût une nouvelle fois son salut au Supersmoke. Immédiatement, le William blanc utilisa sa double vue en direction de l'endroit d'où venait le projectile, tandis que l'autre surveillait les mouvements de Zelarmon. Mais c'était de la trajectoire retour du projectile de lumière dont il fallait se méfier. Capté par William noir, il fut esquivé à temps par les adolescents. C'était sans compter la flèche d'énergie violette qui s'abattit juste à coté du visage du William blanc, probablement un cadeau de Zelarmon que l'autre ne surveillait plus. En effet, le soldat de X.A.N.A avait apparemment fait apparaître sa lame, et plutôt deux fois qu'une puisqu'elle semblait greffée à son bras droit. Okay. En tout cas c'était de sa pointe que s'échappait les missiles. William noir avait la forme gazeuse mais le déluge de projectile fut tel que son collègue fut contraint de sauter de la plate-forme et de se mettre à léviter, se dissimulant en-dessous pour échapper au danger. Il vit alors une lueur dorée menaçante apparaître dans les nuages... et une traînée violette se précipiter sur la trajectoire de ce qui allait arriver. Le William noir se reforma dans les airs et utilisa son épée pour parer et renvoyer ce qui s’avéra être au final une sorte de roue ancienne. Le blanc chercha l'ennemi avec sa double vue mais ne le vit toujours pas, en revanche son camarade entendit un bruit qui laissait entendre qu'il s'était mangé son arme et qu'il n'allait plus poser de problèmes. Cependant, vulnérable après avoir rompu sa Supersmoke, le William sombre encaissa une flèche violette et chuta encore plus dangereusement vers la mer numérique. Il se reprit cependant, se changea en forme gazeuse et remonta en direction de Zelarmon tandis que le blanc demeurait caché. Le soldat de X.A.N.A, toujours au sommet de son pic, se mit alors à tournoyer, son bras-épée menaçant quiconque faisait mine de s'approcher de lui. Efficace dans l'immédiat mais moins sur long terme puisque Zelarmon chuta lui-même suite à sa technique de toupie. La Supersmoke suivit en direct la chute qui allait probablement se finir dans la mer numérique, mais Zelarmon fit pousser six ailes d'anges dans son dos (Rien que ça !) et reprit de l'altitude. Hors de question pour le William gazeux qui se trouvait toujours au-dessus de lui. Ce dernier rompit son pouvoir, tombant de tout son poids sur Zelarmon. Les deux chutèrent, William noir bloquant le bras armé menaçant avec ses propres membres, puis donna un ultime coup de pied avant de se changer de nouveau en traînée violette. Le William bronzé savait que dans 1,78 seconde, il aurait fait plouf. Pour X.A.N.A, c'était suffisant. Une ultime flèche d'énergie fut envoyée en direction... du William blanc, toujours en lévitation sous la plate-forme. Touché, celui-ci fit la connerie de lâcher son arme. Il se mit à chuter, et son allié ne pouvait pas vraiment le rattraper. Alors la Supersmoke s'approcha puis William noir redevint solide, épée en main, qu'il confia à l'autre. Et tandis que l'un remontait sous forme gazeuse, l'autre utilisa l'arme providentielle pour activer sa lévitation et suivre le premier. Le transporteur était revenu. La lueur dorée dans les nuages aussi.
« Merde. »
Les deux William pressèrent le pas, et sautèrent dans la sphère. La roue d'or faucha leur trajectoire bien après le départ du transporteur pour une autre destination...

http://i.imgur.com/cNXyDZn.png


- Merci d'avoir attendu, vos avatars sont en super forme, maintenant. À bientôt.
« … ? »

http://i.imgur.com/cNXyDZn.png


La boule blanche déposa son groupe sur le territoire de la banquise. Sur la large plate-forme de glace, deux William attendaient les deux William. L'un à la combinaison noire, l'autre blanche, avec les parties originellement roses devenues bleues. Le blanc avait en plus un bandeau bleu et blanc masquant ses yeux, avec le sigle de X.A.N.A dessiné. C'était le véritable ennemi à abattre : Drolura.
- Intéressant... déclara l'avatar noir allié.
- Chacun le sien alors.
L'ennemi noir hocha la tête. Cela lui convenait.
- Dans ce cas... Supersmoke !
La traînée violette fondit sur les ennemis qui firent apparaître leur lames, Drolura à partir de glace. Son allié se préparait logiquement à l’accueillir, mais au dernier moment, la Supersmoke dévia et William trancha en deux Drolura en plein vol, qui fut logiquement dévirtualisé. Le transporteur venait à peine de partir qu'il revint à sa place.
« Tu ne me félicites pas ? Après tout c'est toi qui m'a appris à être un gros connard. »
L'ennemi restant ne resta pas impassible.

- Dis donc William, je lis dans tes souvenirs que ta mère a les cheveux verts... C'est pas pire qu'Aelita mais quand même, pendant que ton père bosse, elle doit être du genre à écarter les cuisses, non ?
Les deux avatars de William le regardèrent brusquement.
- Tu es donc sûrement au sens propre un... fils de pute. Et je te conseille de vérifier dès que possible que tu n'es pas un bâtard.
X.A.N.A misait sur la provocation pour ne pas que William se tire tout de suite du territoire banquise. Une stratégie primaire... qui fonctionna. Deux salves d'énergie plus tard, deux traînées de fumée violettes se faisaient la course, tandis que l'avatar blanc de William tentait de suivre. Au bout d'un moment, les deux guerriers noirs survolèrent une petite étendue d'eau. Le blanc stoppa devant. William savait qu'il devait l'employer autrement car courir derrière comme un toutou ne servait à rien. Tandis qu'il se faisait cette réflexion, un projectile gris surgit de l'eau et manqua de le faucher, avant de retourner d'où il venait.
« C'était ma dernière chance. »
Suite à cet aveu, l'ennemi des William vira de bord et plongea dans la mer numérique, contraignant ceux-ci à réellement prendre le transporteur cette fois-ci. L'adolescent hésita à s'occuper de l'enfoiré dans la flotte, mais c'était risquer les avatars pour rien, puisque abattre les créatures extérieures n'étaient pas nécessaire pour remporter le défi. La sphère blanche les absorba de nouveau après leur retour.

http://i.imgur.com/cNXyDZn.png


Le territoire désert était logiquement la destination finale de William. Le transporteur déposa les deux guerrier en plein milieu d'une large plate-forme, à l'instar du territoire banquise. L'ennemi qui les attendait, Barrean, était visuellement le plus aboutit des adversaires de X.A.N.A. Issu comme les autres de l'avatar originel de William, les plaques blanches de la combinaison avaient viré au rouge, tandis que la combinaison noire du dessous était devenue gris cendré. Son pantalon était lui devenu noir. Détail amusant en effet, Barrean récupérait les bottes et le bracelet à pointe de la tenue xanatifiée. En prime, des lunettes de piscine turquoise venaient masquer ses yeux qui reflétaient juste le sigle de X.A.N.A.
- Bon... Il a l'air sérieux mais tant qu'on reste ensemble, ça devrait aller, déclara le blanc.

- Bonjour.
Les avatars bondirent de surprise et se retournèrent. Le transporteur les avaient déposé juste à coté d'un vieil homme encapuchonné, assis sur un siège, et même, un trône massif. Une seconde plus tard, un zanbatō classique, celui de Barrean, transperçait l'avatar du William noir, qui disparut, dévirtualisé. Le vieil homme sourit. Tout s'était passé comme prévu.
« Putain de merde, rapide. »
La situation se compliquait. William n'avait plus qu'un seul avatar sous la main et c'était sur le papier le plus faible, sans Supersmoke. Barrean avait la tête tournée vers lui désormais. Ce serait terminé vite. Il se jeta sur William, propulsé par des flammes sortant de ses bottes, ce qui expliquait la rapidité avec laquelle il avait troué le premier avatar. L'épée de l'ennemi se fracassait contre le zanbatō de William, qui contenait les coups tant bien que mal. L'adolescent savait qu'il devait se débloquer de cette situation. Tentant un coup audacieux qui ne serait pas attendu par l'adversaire, il projeta son pied sur le visage de l'adversaire après avoir paré sa lame. Barrean fut projeté mais n'ayant pas lâché son épée, William ne tenta pas de l'achever, il pointa son épée vers le bas de façon à entrer en lévitation. S'élevant à plusieurs mètres du sol, William cherchait en réalité à voir si cet avatar avait des possibilités d'attaques aériennes. Le William de feu se releva, scrutant son adversaire. Il bondit alors soudain, renforcé par ses bottes, tentant de trancher William qui dut augmenter suffisamment l’altitude pour être hors d'atteinte, même d'un bond pareil. À partir de là, Barrean ne broncha plus, se contentant de regarder l'adolescent aérien. Parfait, William avait désormais tout le loisir de réfléchir à un moyen de vaincre seul Barrean. La solution la moins risquée semblait être de prendre à chaque fois suffisamment d'altitude, puis de chuter le temps d'envoyer une salve d'énergie sur Barrean avant de reprendre de la hauteur et de recommencer l'opération autant de fois qu'il sera nécessaire. Normalement, c'était sans risque. William commença donc. La première salve fuit bloquée par l'épée de Barrean, qui comprit l'arnaque en voyant le William blanc retourner en hauteur. Quelques secondes plus tard, alors que l'adolescent venait d'achever l'envoi d'une seconde salve, mal ajustée par ailleurs, un point gris commençait à tâcher le ciel orangé du territoire désertique. Fonçant vers William, un immense homme nu à la peau métallique utilisait un cercueil fait de la même matière pour voler. Il s'agissait donc d'un ennemi aérien qui avait l'air redoutable. Et le William clair n'avait que peu de possibilité de se défendre puisqu'il devait maintenir son zanbatō pour voler. Il fallait y aller au bluff. William laissa l'ennemi approcher, ajustant progressivement son altitude en descendant lentement, dans l'attente que Barrean bronche. Lorsque ce fut le cas, il remonta légèrement pour calmer ses ardeurs. L'homme de fer comptait visiblement venir attaquer au corps à corps vu comme il exhibait son poing, ce que William avait raisonnablement anticipé vu le physique du type. Au moment où l'impact allait se faire, William rompit la lévitation, ce qui le fit chuter rapidement et esquiver. Immédiatement, Barrean qui n'attendait que ça se propulsa à nouveau pour le trancher en vol, mais William, en position horizontale, réactiva un instant sa lévitation pour se décaler sur le coté. Résultat, Barrean s'éclata contre le cercueil volant de son allié, sans atteindre William. Il chuta, ayant relâché son épée. William blanc se redressa et rompit de nouveau son vol, pour envoyer une salve dans la face de Barrean qui venait de s'écraser au sol. C'était sans compter le type gris qui s'interposa, encaissant le tir, ce qui visiblement ne lui fit rien. En atterrissant sur ses pieds, William commençait à trouver la situation tendue. Au moins, le vieux encapuchonné n'avait pas bougé de sa chaise... Mais c'était peut-être la solution. Avant que Barrean ne se redresse, William se rua sur l'homme assis, poursuivi par le colosse gris. L'humain se glissa derrière son otage encapuchonné, le menaçant de sa lame. Son poursuivant s'arrêta.
- Occupe-toi de Barrean ou ça va mal finir pour lui.

- …
- Fais ce qu'il dit
, intervint l'otage.
Le type au cercueil argenté n'hésita pas. Alors que Barrean allait à la rencontre du groupe, il réalisa la situation et la menace de son allié d'il y a 15 secondes. Utilisant ses bottes, il sauta par dessus le type pour éviter la charge.

- Si tu me tues, cela ne fera qu’accéder ton basculement vers le coté obscur... commenta pendant ce temps là le vieil homme.
- Ta gueule...
William réfléchissait. Ce type était décidément étrange, mais forcément installé pour quelque chose. X.A.N.A n'était pas du genre à faire un acte sans objectif. Bien sûr, il s'était dit qu'il avait été mis là pour faire diversion à l'heure arrivée, ce qui avait parfaitement fonctionné puisque l'avatar noir s'était fait avoir. Mais dans ce cas, rien ne l'obligeait à déclarer ça une fois le travail accompli. Et si... ?
Soudain, le William blanc enfonça sa lame dans le corps de l'homme qui disparût. L'instant d'après sa combinaison originelle s'assombrit, le gris devenant noir et le noir au centre, rose. Le même genre de couleur était apparu sur le pantalon bleu. Mais surtout...
- Supersmoke !
William fonça sur les deux qui se battaient toujours, et se reforma devant eux. Levant ses deux mains, un nuage noir vint enserrer chacun des individus. William sentait que le type au cercueil luttait abominablement pour se dégager, et qu'il ne tiendrait pas longtemps. Mais l'important, c'est qu'en donnant un grand coup, William poussa Barrean en dehors de la plate-forme, sachant qu'il n'avait aucun moyen de se mouvoir dans les airs, en théorie. Il ne pouvait pas assister au plouf vu qu'il devait se concentrer pour ne pas relâcher la paralysie de l'autre type. Mais...

« Bon. Test concluant. Inutile de te préciser que tu ne sors pas. »
« Même pas étonné... »
Et tout disparût pour William.

http://i.imgur.com/cNXyDZn.png


William avait cessé de se débattre, et regardait Yumi, l'air perdu. La lutte conte X.A.N.A semblait s'être dissipée, alors pourquoi restait-il ainsi... ?


http://i.imgur.com/cNXyDZn.png



L'homme se fer regarda l'avatar noircit s'écrouler au sol, privé d'âme. X.A.N.A avait rappelé William à lui. Il pouvait y aller. Remontant sur son cercueil, il plongea dans la mer numérique.

http://i.imgur.com/cNXyDZn.png


Le colosse argenté émergea du liquide du territoire montagne. Remontant à hauteur du territoire, il s'engouffra dans une grotte, grotte qui donnait sur une caverne creusée dans la paroi. En son centre, un pilier naturel hébergeait un vieil homme encapuchonné, assis confortablement sur son siège qui semblait ne jamais le quitter. Un autre tunnel permettait d’accéder à l'espace par l'autre flanc de la montagne.

- En voilà un autre, déclara un homme blond avec des ailes aux motifs douteux.
Ronald observa plus attentivement les personnes présentes. Outre les deux susmentionnés, il y avait un type à l'image du William xanatifié avec des touches bleutées, un nain en imper et lunettes noires et un adolescent à l'aspect limite gothique mais grossièrement déguisé en oiseau jaune et violet. Le nouveau venu rejoignit le cercle formé par le reste autour du vieil homme.

- Plus que deux, fit remarquer la copie de William.
- Attendez, je ne suis pas sûr de comprendre... intervint le dernier arrivé.
La personne au centre hocha la tête.

- On attends que tout le monde soit là et on vous explique.
- Mais au fait, comment as-tu survécu au désert ?
- Grâce à l'utilisation de clones
, informa l'individu au centre de la grotte.
Un homme à forte carrure en survêtement rouge se téléporta alors aux cotés de ses camarades.

- Plus qu'un.
- Il ne viendra pas
, signala le nain. Il n'y a pas d'eau ici.
- Hum... bon
, enchaîna l'homme au centre de la pièce. Pour ceux qui ne l'ont pas encore compris, nous sommes une nouvelle création de X.A.N.A. Celui-ci, conscient que les créatures directement contrôlées par lui peuvent se révéler trop prévisibles, a décidé de nous accorder une semi-liberté et une personnalité propre qu'il peut reprendre en main au besoin. Erreur de sa part, nous nous sommes déjà émancipés, d'où votre présence ici.
- Pour l'instant nous n'existons que dans la conscience d'un gars sous son contrôle
, ajouta l'ange. Il a profité du test de ses derniers avatars pour faire de même avec nous. Nous cherchons actuellement un moyen de sortir d'ici.
- Je vois
, fit l'homme de fer.
- X.A.N.A peut nous repérer à tout moment, reprit l'encapuchonné. Si il a de nouveau besoin de l'un d'entre-nous, il va en reprendre le contrôle et repérera tous les autres. C'est pour ça qu'il faut faire vite.
- Les calculs sont en cours
, informa le nain. Je multiplie les possibilités mais c'est assez mal engagé.
- Tenez-vous prêts si ça dégénère, c'est bien compris ?
arrangea le chef.
Tous confirmèrent d'un signe de tête en dehors de celui qui s'était téléporté en dernier.

- …
- Et merde, cracha l'ange.
Keevarc, Gureize et Zelarmon apparurent par l'un des tunnels, tandis que Barrean et Drolura fermaient l'autre accès, les avatars dévoilant leur lame. Ce serait terminé très vite.

- Ça ne fait que commencer... déclara le vieil homme avant de recevoir une flèche violette dans la poitrine. Un jour nous parv...

http://i.imgur.com/cNXyDZn.png


William saisit l'avant-bras de Yumi qui avait eu la stupidité de faire mine de lui caresser la joue. X.A.N.A était de retour et avait gagné sur tous les plans. En attendant que les événements débordent de la simple conscience de William...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Mophie MessagePosté le: Jeu 29 Oct 2015 18:39   Sujet du message: Répondre en citant  
[Je suis neuneu]


Inscrit le: 14 Juil 2015
Messages: 209
Localisation: Coincé dans le quelque part
Et ben que dire de cette fic... Honnêtement je sais pas quoi dire. A la base des clones polymorphes des LG d'accord mais des Williams (oui avec un s) la je suis devenu malades de rires et j'ignorais que X.A.N.A. savais provoqué et cette histoire nous fait rappelés qu'il n'y a pas que des triplés. Mais je trouve que t'ait allé fort avec les insultes de la mère de William. Sinon c'était bien et j'ai aimé... bon ben bonne chance pour la suite et sinon j'aime ta nouvelle image.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Dyssery MessagePosté le: Jeu 28 Jan 2016 16:34   Sujet du message: Répondre en citant  
[Frelion]


Inscrit le: 03 Mar 2014
Messages: 66
Je suis une personne de parole, tu m’as demandé de te donner un avis sur l’Un’Icer alors me voici sur le premier texte de cette intéressante expérimentation. Bien entendu, annoncer mon entrée de cette façon pourrait laisser croire qu’il s’agit d’une corvée mais tu te doutes que ce n’est pas le cas. J’aurais bien trouvé un moyen subtil de me défiler, sinon. En prétextant d’avoir poney au cinéma, par exemple u.u Mais trêve de bêtise.

J’entame donc l’Un’Icer dans l’ordre chronologique afin de détecter d’éventuels couacs, mais surtout de voir comment une suite d’histoires écrites dans un ordre aléatoire ont pu amener à quelque de plus grand. Je suis assez curieuse de voir le résultat, je l’avoue, d’autant que j’ai toujours beaucoup aimé les auteurs qui exploitent leur univers en profondeur à travers des œuvres déconnectées. Comme je te l’ai dit, l’expérience n’est véritablement réussi que quand l’ordre de lecture n’a plus vraiment d’importance, mais je ne manquerai pas de m’entretenir avec Zéphyr sur cet aspect.

Et maintenant que l’intro est posée et que ce post n’est d’ores et déjà plus vide, je vais peut-être commencer ce pour quoi je suis venue…





Texte n°1


Exiled

(Partie 1)



Ne te faisons pas languir plus longtemps : j’ai aimé. Voilà, ça c’est fait, soyons constructif.

Puisque ce com est fait dans l’optique de l’Un’Icer, je vais commencer par te dire que c’est un texte qui doit perdre un peu de son intérêt si on ne le lis pas en premier. Mais je m’avance peut-être un peu, il faudra sans doute que j’attende de voir si les textes suivants y font allusion.

Et puisque définitivement j’aime faire trainer les démarrages, la balise One-Shot m’aurait parue plus appropriée (a)

___________________________


La note apporte une dimension intéressante sur l’écoulement du temps durant la captivité de William. Tu me connais, j’aime beaucoup les introspections et les questionnements internes sur les tenants et les aboutissants d’une situation, alors je ne peux que regretter qu’il ne se soit s’agit que d’une note. Je pense qu’il y aurait eu moyen d’en faire quelque chose de plus, et de lier ce fait à un empressement de William à en finir. Mais je conçois que ce ne soit pas le but de l’écrit, donc laissons ça de côté.

___________________________


Passons donc à l’histoire à proprement parler. Bon. Tu ne peux que te douter de ma première remarque, surtout compte tenu de ce que je viens de dire. POURQUOI William n’est pas plus déconcerté – paniqué – déprimé – énervé – veuillez rayer les épithètes inutiles – par ce qui lui est arrivé ? C’est vrai quoi ! Il le sait, pourtant, qu’il a été sous le contrôle de XANA ! Il le sait, qu’il s’est fait avoir comme le bleu écervelé qu’il est ! Fais pas l’impasse sur la dimension psychologique comme ça >< (hé hé, on lit tous un texte par rapport à ce qu’on affectionne, pas vrai ? =3) Pour continuer là-dessus, j’adore le principe de lien intrinsèque entre XANA et William. Que William ait accès à des informations sur Lyoko comme c’est le cas ici est une excellente idée, plutôt bien rentabilisée pour la suite. (Je déplorerai juste qu’il s’y habitue sans le moindre trouble, parce qu’on se refait pas, mais bon...)

Ensuite, pas grand-chose à relever. Tout le monde dit et répète que le virtuel, tu maîtrises. C’est même le moins qu’on puisse dire ! Les combats sont immersifs, tous différents, avec leurs pointes d’originalité respectives. Et ils sont bien annonciateurs de la suite, le lieutenant de XANA, bardé d’améliorations, prêt à poutrer la gueule des LG, franchement très sympa. J’apprécie particulièrement l’utilisation des monstres, que je n’avais pas envisagée à la lecture du début. D’ailleurs, la possibilité de s’en désintéresser totalement à partir du moment où le polyLG a été éliminé est également un parti-pris que j’ai trouvé intelligent. Ça rajoute une idée d’efficience dans la façon de se battre qui change du côté bourrin classique de Code Lyoko. Mention spéciale cependant, au cagnage de la Méduse et à l’exhibition de son cerveau et aux pixels qui jaillissent comme du sang, que j’ai particulièrement aimé imaginer.

Cependant, je suis moins fan du double William. Je retombe dans mes travers, j’aurais voulu voir un peu plus de confusion. Mais au-delà de cet aspect, dont on se passe quand même très bien, ça me perturbe complètement que le polyWilliam parle ! Ça n’a aucun sens ! Non seulement c’est une création éphémère de XANA, mais en plus quand bien même ce dernier serait aux commandes directement, il ne peut pas être pris de court par William puisqu’il est plus ou moins dans sa tête ! Bref, petit chipotage sur ce point.

Et pour finir, choix intéressant que de faire de XANA un parjure. Beaucoup plus intéressant que de faire perdre William de justesse. J’aurais encore une fois mis un peu plus de précision sur l’espoir montant d’être libéré, pour sublimer la chute finale, mais bon. Par contre, je regrette peut-être le simple objectif de test. Tu aurais plus d’impact au texte si le fait que William relève le défi avait entraîné le renforcement de son nouvel avatar ou quelque chose comme ça. Mais c’est juste une vague idée jetée en l’air.

Enfin bon, je chipote, je chipote, mais c’est pas pour rien que j’ai introduit mes remarques par une affirmation de mon appréciation. Ce texte était vraiment cool.





Texte n°2


Exiled

(Partie 2)


J’aurais bien fait un deuxième post, histoire d’en avoir un par texte, mais déjà ça n’aurait pas la moindre utilité, et ensuite on sait très bien toi et moi que je ferai jamais un commentaire par chapitre de L’Échiquier u.u
Donc on va continuer sur le même mode : Cette partie m’a sensiblement moins plu que la précédente. Sans pour autant me déplaire, hein, restons sérieux.

Toujours dans l’optique de l’Un’Icer, et parce que j’ai déjà lu Supernova, même si une relecture ne me fera pas de mal en temps voulu, voilà donc le texte chargé d’introduire les antagonistes à venir. Voilà qui est plutôt cool. Et qui doit pouvoir se caser aussi bien avant qu’après Supernova. Donc je valide. (oui, je sais, ça te fait une belle jambe)

___________________________



Revenons donc une fois de plus sur la note :
Citation:
entre le moment où William lutte contre X.A.N.A et le moment où Yumi réalise qu'elle n'est qu'une sombre conne

=3
Non ce n’est pas tout ce que j’ai à dire dessus Razz Je voudrais juste souligner au passage le choix des moments d’intervention de ces deux récits : je trouve cela particulièrement judicieux de les avoir placé au cœur d’un instant extrêmement restreint. Je suppose que les mettre dans une temporalité normale n’aurait rien changé, mais outre le fait d’amener une réflexion sur le rapport au temps sur Lyoko dont j’ai déjà parlé sur la moitié précédente et qui me donne envie d’écrire un OS sans même encore savoir ce qui pourrait bien aller dedans, j’ai presque l’impression d’entendre XANA souligner qu’il n’a pas de temps à perdre avec ce genre de frivolités et qu’il le fait bien parce que justement ça n’en coute pas du tout.

Passons donc au deuxième point sur lequel je veux revenir :
Citation:
« Écoute au lieu de penser des conneries. »

Franchement, j’ai du mal. Il n’y a pas spécialement de raisons. Mais vraiment, un XANA vulgaire, j’ai du mal. Peut-être parce que c’est un programme, donc qu’il se doit pour moi d’être rigide et d’appliquer un code de langage strict, je sais pas trop. Mais à chaque fois que je vois quelqu’un le faire s’exprimer en langage oralisé, je dois dire que ça me choque.

Bien, ça c’est fait. Encore une chose… ? Ah ! Oui !
Citation:
« Bien. Je suis venu te proposer un nouveau défi. »
« Vu la fiabilité du dernier... »
« Tu as un train à prendre ? »
« ... »

J’adore cet échange ! Toujours sans raison particulière, mais j’avais quand même envie de le signaler o/

___________________________



Concernant l’utilisation d’un double avatar, c’est un choix intéressant, et assez audacieux à partir du moment où William contrôle les deux avec un seul esprit. Alors je vais continuer sur ma lancée précédente, j’aurais aimé avoir droit à un peu plus d’hésitation et de réflexions sur la prise en main. Enfin, on s’en passe après tout. (Tu l’auras deviné, je trouve aussi la « reprise de contrôle » de William complètement placide, mais c’est peut-être plus la peine que je revienne là-dessus)

Mention spéciale pour le non-respect des règles de la part des William. On se rebelle comme on peut !

___________________________



L’utilisation de multiples avatars de son lieutenant de la part de XANA me semble une idée judicieuse. Je ne sais pas si c’est la réflexion qu’il y a derrière, mais j’assimile ça à une phase de test également orientée sur une possible amélioration des capacités dudit lieutenant et cette rentabilisation de l’expérimentation me plaît bien.

Je vais encore une fois éviter de m’attarder sur les combats virtuels. Mes réactions sont les mêmes que la précédentes, c’est maîtrisé, c’est immersif, et toujours novateur. Pas besoin de passer des heures dessus. Je me refais juste un peu la même remarque que celle que Zéphyr avait faite en notre nom à tous les deux en commentaire sur Supernova, autant d’ennemis, c’est quand même carrément bordélique.

Par contre je vais me plaindre de deux choses. Déjà les noms. Je préfère encore John et Richard à ces pseudos tout en z et en sonorités chelous. En plus, je trouve ça parfaitement incohérent par rapport aux nouveaux monstres dépourvus de noms. Enfin, on va mettre ça sur le compte de leur personnalité émergente et dire qu’ils ont fait un caprice pour avoir le droit à une désignation en bonne et due forme. Et ensuite. Ce PUTAIN DE PAVÉ DE DEUX KILOMÈTRES SUR LE PASSAGE DU TERRITOIRE MONTAGNE ! Voilà. C’est tout.

Par contre, faudra m’expliquer, quel le lien cause conséquence entre les cheveux verts de Mme Dunbar et sa propension à écarter les cuisses.

Je suis aussi un peu gênée par les dialogues entre le William blanc et le William noir. Je sais qu’ils sont justifiés par la remarque d’ouverture sur les « jouets », mais même, j’aurais préféré que tu introduises plus leurs répliques par le biais du William initial, genre en mode « les fit-il interagir » ou une connerie comme ça.

___________________________



Par contre, la référence Star Wars et son implication sont justes géniales ! J’avoue que le coup du côté obscur, je l’avais pas du tout venir, et je trouve le principe formidable =D

Voilà, je vais conclure sur la fin à suspens dont je ne peux que saluer le principe de parole coupée.

Et ce sera tout pour ce doublet de One-Shots ma fois fort agréable.





À bientôt pour les chapitre 1 à 6 de L’Échiquier.

_________________
http://i.imgur.com/QN5k9ezl.jpg


http://imageshack.us/a/img834/3130/ngim.png
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Icer MessagePosté le: Mer 29 Juin 2016 19:42   Sujet du message: Répondre en citant  
Admnistr'Icer


Inscrit le: 17 Sep 2012
Messages: 2098
Localisation: Territoire banquise
Coucou ! Il serait peut-être temps de répondre aux commentaires.

Mophie, et bien, que dire de ce commentaire... honnêtement, je ne sais pas quoi dire Mr. Green

Passons à Dyssery.

Citation:
POURQUOI William n’est pas plus déconcerté – paniqué – déprimé – énervé – veuillez rayer les épithètes inutiles – par ce qui lui est arrivé ? C’est vrai quoi ! Il le sait, pourtant, qu’il a été sous le contrôle de XANA ! Il le sait, qu’il s’est fait avoir comme le bleu écervelé qu’il est ! Fais pas l’impasse sur la dimension psychologique comme ça ><


Parce que j'avais 17 ans ? o/
Non plus sérieusement, on peut envisager ici que la perception de William ne doit pas être comparée à un humain "normal" vu le contexte. Déjà, l'action ne se déroule pas vraiment physiquement, ensuite, il y a une sorte d'ouverture partielle de l'esprit de Dunbar par X.A.N.A dont on ignore les ramifications exactes. Ah, la science a encore des progrès à faire, c'est beau...


Citation:
Cependant, je suis moins fan du double William. Je retombe dans mes travers, j’aurais voulu voir un peu plus de confusion. Mais au-delà de cet aspect, dont on se passe quand même très bien, ça me perturbe complètement que le polyWilliam parle !


Déjà, désolé pour le clichay du William. Mais c'était d'une importance capitale pour la suite !
Quant au fait qu'il parle, et bien je pensais que l'on pourrait deviner du coup que X.A.N.A ne lui donne pas une information parfaite pour que ça ne soit pas trop facile. Si X.A.N.A avait pipé à l'extrême le défi, William aurait perdu sur le territoire forêt. Contre-productif dans l'optique du test !


Citation:
Par contre, je regrette peut-être le simple objectif de test. Tu aurais plus d’impact au texte si le fait que William relève le défi avait entraîné le renforcement de son nouvel avatar ou quelque chose comme ça. Mais c’est juste une vague idée jetée en l’air.


Et bien, ça, on ne peut pas le savoir... Entre ce que X.A.N.A déclare à William et la réalité, il peut y avoir des décalages, lui-même l'apprend à ses dépends dans ce texte.
Après j'admets que j'aurais peut-être aimé pousser plus loin la chose si le texte n'avait pas été écrit dans le contexte très particulier de l'époque. Tant pis ! C'est pas comme si on était au premier texte d'un auteur fan de William, qui aura tout le temps de le remettre en avant plus tard héhé.


Citation:
il se doit pour moi d’être rigide et d’appliquer un code de langage strict


Oui c'est vrai, j'ai un peu le même avis et d'ailleurs je pense que je fais ça la plupart du temps mais la plus grande force de X.A.N.A est d'être imprévisible, donc je n'hésite pas à le faire parler d'une manière qui peut être surprenante. C'est parfaitement voulu. Je me base sur l'idée qu'il ne réagit pas toujours comme il le devrait. C'est en rapport à son histoire : Il n'était pas prévu qu'il se rebelle contre son créateur.

Pour les protagonistes et bien tu connais la chanson, je ne peux pas m'adapter au lecteur pour la simple raison que l'un des gros points faibles des récits fictifs est souvent de se baser à outrance sur un nombre réduit de personnages pour que ce soit vendeur, au détriment de la crédibilité !


Citation:
Par contre, faudra m’expliquer, quel le lien cause conséquence entre les cheveux verts de Mme Dunbar et sa propension à écarter les cuisses.


Spoiler


Enfin voilà, en espérant que ces quelques éclairages t'ont été utiles. Et désolé pour le temps de réponse mais tu es habituée je pense. Tchuss !

_________________
http://i.imgur.com/028X4Mi.pnghttp://i.imgur.com/dwRODrW.pnghttp://i.imgur.com/mrzFMxc.pnghttp://download.codelyoko.fr/forum/avataricer.gifhttp://i.imgur.com/h4vVXZT.pnghttp://i.imgur.com/gDzGjSF.pnghttp://i.imgur.com/x46kNev.png

« - J'viens de voir les parents de William se diriger vers le bâtiment administratif.
- Quoi !? Mais comment tu peux savoir que c'est eux ?
- Bah après la disparition du X.A.N.Aguerrier je me suis quand même renseigné un minimum sur sa vie pour programmer sa réplique. Cela étant dit, c'est bien la réplique le problème, elle n'est pas au point et va faire foirer toute notre couverture à mon avis.
- Mais Jérémie, et les données récupérées à X.A.N.A lors de la translation de William ? Elles ne t'ont pas servies à avoir de quoi le libérer ?
- J'ai commencé à y travailler quand tu es partie mais je n'ai pas fini... »


Paru.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Montrer les messages depuis:   

Forum Code Lyoko | CodeLyoko.Fr Index du Forum -> Vos Créations -> Fanfictions Code Lyoko Page 1 sur 1

Poster un nouveau sujet
 Réponse rapide  
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
Répondre au sujet



Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure

Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum




Powered by phpBB Lyoko Edition © 2001, 2007 phpBB Group & CodeLyoko.Fr Coding Dream Team - Traduction par : phpBB-fr.com
 
nauticalArea theme by Arnold & CyberjujuM
 
Page générée en : 0.1185s (PHP: 69% - SQL: 31%) - Requêtes SQL effectuées : 21