CodeLyoko.Fr
 
 Dernières news  
[Créations] 10 millions ! (et compagnie...)
[IFSCL] L'IFSCL 4.6.X est jouable !
[Code Lyoko] Un « nouveau » monde sans...
[Code Lyoko] Le retour de Code Lyoko ?
[Code Lyoko] Les 20 ans de Code Lyoko...
[Code Lyoko] Les fans projets explosent !
[IFSCL] IFSCL 4.5.X: Bande annonce et re...
[Site] Sophie Decroisette & Jérôme Mous...
[Créations] Notre sainte Trinité a du talent...
[Site] Les trouvailles du Père Dudu - E...
 
 Derniers topics  
[Fanfic] Le Labyrinthe du temps
[Tuto] Utiliser la colorimétrie
Les Lyokofans parlent aux Lyokofans
[VN] Travail d'équipe v1.0 - Sortie !
[Fan-fiction] MIST & CODE LYOKO : les...
Que pensez vous des attaques de XANA ?
Beaucoup de culottes...
Parlons jeux vidéo !
Nouveaux Membres : Présentez-vous !!!
La place des personnages féminins dan...
 
     
 Accueil | Règles du forum News | FAQ | Rechercher | Liste des Membres | Groupes d'utilisateurs | T'chat | Retour au site 
  Bienvenue, Invité ! (Connexion | S'enregistrer)
  Nom d'utilisateur:   Mot de passe:   
 

1530 résultats trouvés
Forum Code Lyoko | CodeLyoko.Fr Index du Forum

 Auteur  Message
  Sujet: [Fanfic] Le Labyrinthe du temps  
Icer

Réponses: 4
Vus: 612

MessageForum: Fanfictions Code Lyoko   Posté le: Mar 21 Mai 2024 12:14   Sujet: [Fanfic] Le Labyrinthe du temps
Salut !

Je dois avouer être agréablement surpris de cette publication. Tu parles d’une « ambitieuse aventure » et on en est à ce stade qu’à ses balbutiements apparemment, mais on sent déjà le travail qui y a été apporté derrière. D’un point de vue scénario, le prologue a le mérite de poser le cadre et révèle en effet que tu sembles t’attaquer à un sujet plus complexe que gérer un Ulyumi en post-saison 4. Je suis très curieux de lire la suite.
Et niveau mise en forme, tu t’inspires d’un certain standing mis en place cette dernière décennie, donc on ne peut que valider !

Bref, tous mes encouragements pour la suite.
  Sujet: Que pensez vous des attaques de XANA ?  
Icer

Réponses: 24
Vus: 56418

MessageForum: L'animé Code Lyoko   Posté le: Sam 16 Mar 2024 15:58   Sujet: Que pensez vous des attaques de XANA ?
Oui, c'est d'ailleurs à mon sens l'un des principaux problèmes auxquels j'ai été confronté dans l'écriture du fandom CL, ayant l'ambition de rendre le récit le plus réaliste possible : comment expliquer a posteriori le X.A.N.A de la série, truffé d'incohérences dans ses agissements sur Terre ? Bah j'ai clairement ramé.

Il faut quand même le souligner. Le type utilise la menace nucléaire dès l'épisode #2, mais les héros parviennent quand même à survivre à ses attaques durant plus de 90 épisodes, bien aidé par le caractère parfois ridicule de celles-ci (la monstre de bouffe du #55, les spectres au rabais du #91, etc...). De plus, la saison 2 lance le postulat que X.A.N.A est de plus en plus puissant/intelligent au fur et à mesure des retours dans le temps, ce qui ne se traduit pas vraiment sur le terrain (outre l'attaque nucléaire précitée, on note entre autres l'utilisation du satellite dans les épisodes #9 et #75, la modification climatique dans le #45, l'habile emploi de la menace terroriste dans le #56...). C'est d'autant plus navrant que sa fuite du Supercalculateur et surtout la découverte progressive de ses projets terrestres (et même, spatiaux !) via les réplikas dans la saison 4 lui donnent quand même une envergure toujours plus terrifiante... et toujours plus décevante mis au regard des attaques sur Terre. Et ne parlons même pas de ses stratégies tactiques sur Lyoko, c'est un autre sujet, mais qui porte en germe le même genre d'incohérences.

Enfin, soulignons le fait que le X.A.N.A post-saison 2, échappé du supercalculateur, aurait dû être en roue libre absolue s'agissant de la destruction de l'Usine, plan apparaissant comme infiniment plus simple à réaliser que la destruction virtuelle de Lyoko (surtout vu sa débilité dans la gestion des monstres, je radote mais...). C'est encore plus vrai quand on pense à sa capacité théorique à pouvoir construire un nouveau monde virtuel, et donc pouvoir activer de nouvelles tours pour envisager des attaques à distance (en télétravail comme on dirait aujourd'hui) bien avant que les Lyoko-guerriers n'aient résolu la problématique du voyage des avatars dans le réseau.

On peut simplement souligner de façon positive une meilleure gestion, dans la série, de la fin des attaques de X.A.N.A entre la saison 1 et les saisons suivantes. Là où la désactivation des premières tours stoppe comme par magie l'attaque au sens large (l'impulsion électrique, pourtant déjà envoyée, s'arrête devant la centrale, les trains lancés à pleine vitesse se bloquent en deux secondes, etc), les choses sont tournées de façon plus réalistes par la suite (le cas du #84 l'illustre particulièrement bien : désactiver la tour ne freeze ni le chasseur, ni le missile déjà tiré, il faut vite lancer le RVLP). Mais cet aspect n'est pas directement lié à X.A.N.A lui-même.

La conclusion qui s'impose est la suivante : c'est le genre de choses qui arrive quand on invente un méchant trop puissant pour un dessin animé jeunesse. Reliquat d'une époque où Garage Kids s'inscrivait dans une toute autre tendance...
  Sujet: La place des personnages féminins dans Code Lyoko  
Icer

Réponses: 3
Vus: 1910

MessageForum: L'animé Code Lyoko   Posté le: Dim 25 Fév 2024 14:59   Sujet: La place des personnages féminins dans Code Lyoko
Yo !

J'avoue que je partage pleinement l'analyse de mon VDD concernant, disons, le fossé qui sépare l'évolution entre Aelita et Yumi. La première, on a véritablement l'impression qu'elle (re)devient de plus en plus humaine au fil des saisons, pour le meilleur comme pour le pire d'ailleurs (elle est beaucoup indépendante comme le dit EG, mais par ricochet parfois plus... bornée durant la saison 4, même si CLE fera pire à cet égard). Et ouais, pour la japonaise, on l'a cornerisée à sa relation avec Ulrich qui a pris un énorme stop dans l'épisode #53. En parallèle, la phase « grande sœur » (et par extension, la fibre familiale) est un poil plus poussée parce qu'Hiroki, en arrivant à Kadic, a plus de temps d'antenne. Mais elle existait déjà avant (#35, #39 notamment) et elle aussi frise parfois le ridicule (l'excuse de son empêchement dans le #65 reste une énorme blague).

J'ajoute que plus généralement, sur la parité, c'est quand même très moyen. Sur Lyoko tout d'abord. Une fois qu'on a compris qu'Odd n'était pas une fille, on remarque que Yumi est globalement le Lyoko-guerrier ayant le style de combat le moins efficace (n'est pas Rinzler qui veut), tandis qu'Aelita, dont l'avatar monte progressivement en puissance (champs de force, ailes) se ridiculise d'autant plus devant ses erreurs tactiques, rendues nécessaires par son rôle de princesse à sauver/à protéger pour amener à la tour (un superbe exemple : la faire sortir de la tour dans l'épisode #59 après désactivation juste pour que la Méduse puisse la xanatifier...). L'irrégularité d'Odd en partie lié au scénario contextuel de l'épisode (naze dans le #58 par exemple, mais incroyable dans certains épisodes comme le #54, le #62, le #79...) entretien le flou sur son potentiel réel et laisse rapidement la place à Ulrich comme tête de série sur Lyoko (assumé dans le #51 par rapport à Odd, même si c'est peut-être de la frime sur le moment mais X.A.N.A joue le jeu alors...). Sans compter la surenchère avec l'apparition de William dans la saison 4, clairement au-dessus du lot en matière de capacités virtuelles, mais qui est là encore un homme. Et Sissi n'aura jamais le droit à son quart d'heure de gloire virtuel et se contentera d'alimenter les fantasmes des fanfictions... et encore, certains lui donnent quand même un rôle virtuel cliché comme celui d'infirmière, profession très genrée dans le monde réel Laughing

Sur Terre ensuite, le vrai héros de la lutte est de plus en plus Jérémie, car là où on note une relative parité avec Aelita dans le travail de lutte contre X.A.N.A lorsque celle-ci est coincée sur Lyoko, le détachement progressif de celle-ci au fur et à mesure de sa réintégration dans la société humaine ne lui donne plus qu'un rôle de second plan (qui a osé dire d'assistante ?? Mais c'est tellement vrai que CLE mettra en scène une guerre sur ce rôle avec Laura...), paroxysme certainement atteint dans l'épisode #72 où Jérémie est le seul au charbon pour instruire les trois nazes tandis qu'elle est... en audition. Son featuring poli dans l'épisode #90 ne vient que souligner le fait que seul Jérémie semble réellement se préoccuper de la stagnation de ses recherches dans la lutte contre X.A.N.A, comme si elle en était désormais un peu extérieure à ce bordel, sa principale motivation demeurant surtout égoïste (retrouver son père) au point de commettre l'ultime erreur lui coutant la vie dans le #94.

C'est donc non sans ironie que j'ose conclure que la série était finalement plus paritaire à ses débuts qu'à la fin. Ah pardon, Yumi a finalement eu droit comme Aelita avant elle... à un portable rose, alors que sa couleur était censée être le noir. Bref, vous avez compris l'ironie.

De fait, pour la seconde question, je me rends compte avoir déjà donné mon avis sur le développement d'Aelita puisqu'il m'a servi dans la réponse à la première question, je ne vais donc pas en rajouter.

Citation:
Est-ce que vous considérez que William enfermé dans le monde virtuel (saison 4) est comparable à Aelita enfermée dans Lyoko (saison 1) ?


Si c'est dans la comparaison de traitement pour le libérer, ça tombe bien, parce qu'on a eu le droit à l'exact opposé. Aelita était l'alpha et l'omega de la raison de lutter de Jérémie, en particulier pendant les deux premières saisons, là où William, de mémoire, n'a en gros droit qu'à un ridicule épisode bâclé une fois que la réplique est en place et reporte l'urgence de le retrouver (le #75). Comme il faut bien régler le problème avant la fin de la série, on sort du chapeau une solution miracle sur le fil (#93), juste avant la lutte finale où il se fait quand même niquer dans son traitement en demeurant le méchant (#94). Comme si ça faisait moins vendre de chercher à sauver un brun ténébreux qu'une princesse rose... à bon entendeur Wink
  Sujet: Graphistes ...  
Icer

Réponses: 22
Vus: 34050

MessageForum: Graphisme et infographisme Code Lyoko   Posté le: Sam 06 Jan 2024 18:18   Sujet: Graphistes ...
Citation:
Mais il y a, selon moi, un évènement qui a peut-être fait péricliter ce forum... Discord.


Cela vient prolonger ce qui avait été un peu dit en 2022 sur le topic des anciens mais... c'est certainement vrai ! Comme Discord va plus loin que la simple messagerie instantanée (qui existait déjà à l'époque et qui était un complément largement utilisé dans la vie communautaire du forum : MSN, Skype...) et de façon plus pratique avec les salons, cela s'adapte tout particulièrement à des générations qui ont l'habitude que tout aille plus vite, au risque de la superficialité (c'est moins de leur faute à eux que l'époque qui y pousse ceci dit). Naturellement, on y perd en qualité (impossible d'y faire un post aussi structuré que le message d'Evil Goat par exemple), mais c'est ainsi.

Si l'on revient sur le fond du sujet (et du problème), je rejoins globalement les propos tenus par la chèvre démoniaque. Il y a beaucoup de bonnes idées qui peuvent servir de base à un renouveau... dans l'éventualité d'une reprise de la licence. Reprise de la licence qui n'est pas un Alpha & Omega* mais qui vise simplement à augmenter la probabilité de palier au problème principal : la RH. La nature humaine étant ainsi faite, on peut parfois avoir besoin d'une dose minimale de reconnaissance pour s'investir pour le bien commun. Vous voyez où je veux en venir. Le reste n'est qu'affaire de probabilités. Malgré tout, à l'époque déjà et ça a été sous-entendu, nous n'avons pas vraiment trouvé chaussure à notre pied pour cette section (mais je n'étais pas le « manager » de l'équipe, donc je ne vais pas parler pour lui sur les raisons...).

Pour l'avenir, ça fait donc beaucoup de si (si la série reprend, si on trouve des gens volontaires... et compétents etc) mais, au sein littéral, ce n'est pas impossible.

Par contre oui, le staff global fera sa part en faisant le ménage si une relance de la licence devrait advenir, notamment par rapport au sujet des liens morts qui pose problème.

Le post d'IA est toutefois assez révélateur d'un truc qu'on a vu apparaître sur le forum depuis au moins 2016 : des gens qui aimeraient voir revivre quelque chose, mais demeurent attentistes. Le cercle vicieux que cela génère n'est pas difficile à imaginer. Comme ailleurs, codelyoko.fr n'est que l'emballage d'un cadeau qui ne dépend que de la communauté !
Mais – pour boucler la boucle et en revenir sur ce qui était dit au départ – ce même message montre aussi qu'on peut être totalement inactif et profiter du contenu hébergé de façon anonyme, tranquille, sans engagement, ce qui, à mon sens, est une très bonne chose. Une chose plus compliquée à d'ailleurs est plus compliquée à envisager sur Discord et qui doit nous inciter à au moins nous féliciter collectivement pour le travail déjà menés pour tous ceux qui y ont contribué ici.

*T'es sérieux mec, profiter de la détresse du Pôle Fanart pour mettre en avant le Pôle Fanfic, c'est pas comme cracher sur une tombe ? Possible...
  Sujet: Backup des fanfictions sur AO3  
Icer

Réponses: 3
Vus: 12181

MessageForum: Aide, tutoriels et suggestions   Posté le: Sam 06 Jan 2024 13:30   Sujet: Backup des fanfictions sur AO3
La catégorie fanfiction du site évoquée à l'origine est totalement désuète et se rapproche plus d'une décharge à ciel ouvert qu'on ne peut malheureusement pas enfouir/brûler définitivement pour des raisons techniques.

A minima, je peux préciser au passage qu'en cas de disparition subite de codelyoko.fr, nous avons les PDF des textes des Perles du Net, qu'on trouvera bien une façon de rendre à la communauté d'une façon ou d'une autre si un tel cas devait se produire. C'est déjà ça.
  Sujet: Potentiel come back de Code Lyoko  
Icer

Réponses: 19
Vus: 11919

MessageForum: Autour de la série   Posté le: Jeu 26 Oct 2023 17:16   Sujet: Potentiel come back de Code Lyoko
Finalement les deux derniers messages illustrent bien les contradictions d’une telle entreprise : à l’audace invoquée par Immu, Evil Goat y oppose précédemment la question de la rentabilité financière. Je le rejoins pleinement.

C’est précisément parce qu’on vit dans un monde qui tourne comme il tourne qu’il est très probable que le mieux à attendre pour nous, « anciens » fans, c’est qu’un éventuel nouveau projet fasse de la publicité indirecte à la série 2003 - 2007 par la médiatisation de la licence « Code Lyoko ». Mais pas davantage.

Je ne suis pas expert du sujet mais on voit bien que les modes de consommation ont profondément changé en 20 ans, et j’en tire la conclusion logique qu’il devient très difficile de créer une série à succès comme à l’époque, pour la simple raison que la multiplication des offres divise forcément d’autant plus l’audience (qu’il reste) à se partager. Alors, ça a été dit, la mode est à (ré)utiliser ce qui existait avant, comme si l’on était à la recherche de la martingale. Mais toutes les choses n’étant plus égales par ailleurs, je ne suis pas certain que cela fonctionne véritablement.

On a d’ailleurs un peu l’impression que le fait que l’info soit lâchée maintenant - ce n’est évidemment pas un hasard - tient plus du ballon d’essai à ce stade. Évidemment, on a vite le droit à l’habituel emballement, des réseaux sociaux, on crée des attentes, des espoirs, auprès de gens jeunes et naïfs comme la Reine Amidala, et après ? Cas amusant néanmoins, la communauté garde quand même en mémoire CLÉ, qui pour une fois est utile dans son existence car cela vient rappeler ce que ça peut donner, une suite qui se vautre. Donc proportionnellement à d’autres, on est certainement une communauté plus attentiste qu’euphorique.

On reste ce qu’on est et on va suivre les éventuels nouveaux éléments qui pourraient nous parvenir d’ici là. Mais une prudence extrême est de mise pour ma part, bien évidemment. Ne pas m’enflammer, cela permet de rester glacial et ce n’est pas inintéressant dans la cohérence de ma com personnelle, c’est déjà ça de pris !
  Sujet: [One-Shot] Envoûtement Nocturne  
Icer

Réponses: 1
Vus: 8375

MessageForum: Fanfictions Code Lyoko   Posté le: Dim 21 Mai 2023 17:11   Sujet: [One-Shot] Envoûtement Nocturne
Ah ouais. Effectivement, un texte différent du premier... je l'ai préféré. Pas uniquement parce qu'il y a William dedans bien sûr. Il y a un peu plus de réflexion sur le scénario, et cela nous offre une suite originale mais tout à fait envisageable des conséquences du retour de Dunbar à l'issue de la saison 4. Un genre de poids des souvenirs de Dyssery version OS ? Dans l'esprit, en quelque sorte.

Du reste, on retrouve en parallèle ton style de la première fois, parfois un peu acide, mais riche en détails, parfois croustillants.

Enfin, mention spéciale pour ce focus sur la France des territoires. Ce n'est pas si souvent, alors que Code Lyoko reste basiquement un ode à la France urbaine, celle du neuf deux, des nantis. Avec ce bol d'air frais et non pollué, tu nous proposes de nous rappeler que notre pays, c'est aussi celle des... gilets jaunes ? Mais je m'égare.

Comme la dernière fois, j'ai aussi fait un relevé.

Spoiler


Hum, j'ai l'impression qu'il y en a davantage qu'avant. C'est un peu dommage, et un point de vigilance pour la suite, sans doute. Mais à part ça, je trouve globalement que la pente est ascendante par rapport au premier. Il y a encore un côté surjoué sur certaines séquences, que ce soit sur le fond (avec des éléments un peu wtf qui popent parfois de nulle part) et une forme parfois peut-être excessive. Malgré tout, je suis curieux de voir le prochain essai, c'est le cas de le dire.

@+ dans le bus !
  Sujet: [One-Shot] Debout les gars !  
Icer

Réponses: 3
Vus: 9104

MessageForum: Fanfictions Code Lyoko   Posté le: Sam 11 Mar 2023 20:03   Sujet: [One-Shot] Debout les gars !
Yo,

Toujours sympathique de découvrir un nouvel auteur ! Je me permets, après la lecture de ton One-Shot, un petit commentaire.

Je trouve ce premier aperçu assez intéressant. Sur la forme, le style est plutôt bon à mon sens, tu arrives à donner un intérêt à des scènes finalement assez banales. Sur le fond - ma spécialité, Zéphyr dirait que c'est parce que mes commentaires sont au fond du trou mais c'est un rageux - c'est plus compliqué, au sens où d'une part, ce texte n'avait pas d'ambition particulière (ce qui n'est pas un reproche, c'est juste une question de goût). D'autre part, c'est peut-être la fin qui est la plus discutable : mon estimée collègue Ikorih a qualifié ça de piège Chronicles, avec cette utilisation abusive des parents de héros pendant la période Hopper, créant de fait un lien limite aussi magique que la formation de la bande principale dans la genèse.

Je partage sur ce point pleinement son avis, ce n'est pas quelque chose qui fasse très crédible. Mais, disons que la gravité de ce point est bien relative sur un petit One-Shot de ce style, et ça permet de conclure de façon un peu plus swag.

En tout cas à ce stade, je ne peux que t'encourager à continuer à suivre ton inspiration si le cœur t'en dit.

À bientôt peut-être !

Spoiler
  Sujet: [Fanfic] En quête d'Anthéa  
Icer

Réponses: 7
Vus: 17111

MessageForum: Fanfictions Code Lyoko   Posté le: Mer 21 Déc 2022 06:38   Sujet: [Fanfic] En quête d'Anthéa
Eh bien Sabi, le moins que l'on puisse dire, c'est que tu prends les remarques très au sérieux avec ta réécriture.

Donc, Yumi persiste finalement dans son refus pour reprendre tes termes. C'est vrai que par rapport au personnage, c'est sans doute beaucoup mieux ainsi. Attention simplement au revers de la médaille : de fait, la question de rallumer le Supercalculateur est abordée d'autant plus que le débat n'est pas tranché. On en revient au problème que j'évoquais dans mon commentaire précédent : pourquoi personne – et Ishiyama au premier chef vu son opposition – n'évoque la possibilité de mener des recherches sur Anthéa sans rallumer la machine ? Jérémie est-il devenu si dépendant ? En vrai, c'est tout à fait envisageable après tout ce temps passé à lutter contre X.A.N.A, mais on en sait pas davantage parce que... personne n'en parle.

Mis à part ce point de détail de l'histoire (il est tôt, je manque de filtre... et je ne bois pas de café), je reste sur une impression positive : ce n'est pas le texte le plus ambitieux de la décennie pour le moment, j'y faisais allusion lors de mon commentaire à Alex' Belpois mais on sent vraiment un potentiel. Cela pourrait donner de belles choses à l'avenir. On sera là pour observer tout ça.

Bon courage pour la suite, RDV en 2023 !
  Sujet: [Fanfic] Code Lyoko Tome 1 : La vie continue  
Icer

Réponses: 8
Vus: 13747

MessageForum: Fanfictions Code Lyoko   Posté le: Lun 19 Déc 2022 19:07   Sujet: [Fanfic] Code Lyoko Tome 1 : La vie continue
Hello ! Je prends ici la suite d'Ikorih, mon commentaire, même si c'est mon premier, se base avant tout sur les chapitres 2 et 3, même si évidemment j'ai lu le 1 et le prologue en amont.

Le moins que l'on puisse dire, c'est que ton récit génère des sentiments très ambivalents, aussi bien sur le fond que sur la forme.

Commençons par le scénario pour une fois : après un début poussif essentiellement lié à une sorte de bis repetita de la fin de la série qui a déjà été traité par d'autres commentateurs, tu prends les commandes de ton destin. Mais en réalité, pour l'instant, je ne vois rien de très intéressant : les personnages sont figés dans leur rôle cliché le plus traditionnel en vie quotidienne : Jérémie le geek, Aelita la pleureuse (quand elle ne devient pas subitement violente), Ulrich/Yumi qui se tournent autour de manière chiante, Odd qui fait du Odd (c'est pas ouf, mais au moins lui, on va dire qu'on peut difficilement lui faire faire autre chose, surtout au début)... et William. Ohlala, le cas William. Et pourtant, je me suis beaucoup calmé, il y a 10 ans, j'aurais crié à la purge, mais pour moi, il est quand même abominable. Tu en as fait une version poussée et caricaturale du William dragueur de la saison 2/3, faisant totalement fi des nouvelles bases posées par son retour du Terre. Il ne se met étrangement à réfléchir de façon un peu plus crédible que dans un second temps, mais du coup, on comprend rien, puisqu'il joue au débile de base au début du récit : on sent que tu avais besoin d'un élément perturbateur bateau pour faire avancer l'UlYumi, mais du coup, le personnage est massacré dans la plus pure tradition des scénaristes de Code Lyoko sur ses qualités de nageur. Finalement, le meilleur personnage, c'est peut-être bien Sissi...

Je partage également les remarques de la chèvre maléfique Kasux sur les propos artificiels de certains dialogues, même si j'avoue, pour finir sur un élément positif, que je ne suis pas d'accord avec lui sur l'exemple de l'Usine : l'épisode #80 suffit à clore le débat sur le risque de squats, dont les LG sont forcément conscients.

Mais ce scénario fade se fait malheureusement achever par la forme.

On me souffle dans l'oreillette qu'à l'époque, c'était pire. Je n'ose même pas imaginer d'où tu es parti. Pour moi, l'orthographe n'a pas besoin d'être parfaite dans un récit (heureusement... pour moi), mais cela devient problématique lorsque les fautes atteignent un point tel que cela ruine la crédibilité de la séquence. C'est clairement le cas ici : noms de famille qui changent, non respect du genre des personnages (ça plaira sûrement à Belgarel ou à feu Jessie pour William féminisé ; moins à l'académie française)... les coquilles sont légions. Et je suis presque sûr que le supercalculateur n'est pas majoritairement composé d'étain. Et encore, on peut aussi s'aventurer sur les noms propres à CL qui sont également ruinés, mention spéciale au Kolos, qui de fait, devient un gros... bolos.

Spoiler


Sincèrement, je suis content de savoir que tu n'as jamais autant écrit de ta vie, mais en fait, eh bien, ça se ressent vraiment. On t'a déjà conseillé de lire des livres : je plussoie, mais aussi, je ne saurais que trop te recommander de lire des fanfics Code Lyoko pour que tu vois la différence entre ton récit et les autres sur le fond. En plus, comme on a fait les choses bien, il n'y a que se baisser pour ramasser ceux qui concernent la même temporalité que toi. C'est ça, le service public du Pôle Fanfiction (nom de code : opération caca sur le trottoir) !

Il se trouve qu'après t'avoir lu mais avant d'avoir le temps de te commenter, j'ai également rattrapé mon retard sur la fanfic de Sabi. Je m'arrête un instant dessus parce que je te conseille vivement, si ce n'est pas déjà fait, de jeter un œil à En quête d'Anthéa. Outre la même temporalité, c'est intéressant parce que justement, c'est un récit qui a d'énormes marges de progression, et qui est pourtant meilleur. Ce serait en quelque sorte le palier intermédiaire à viser, car il te faudra sans doute du temps avant d'être au niveau des standards actuels du sous-forum.

Ou alors tu as toujours le joker de te faire relire par quelqu'un d'autre, pour la forme. C'est comme tu veux, du moment que ça améliore le rendu. Si ça reste en l'état, lors de mon prochain passage, décision sera sans doute prise de verrouiller, car ce texte n'apporte absolument rien à la communauté, et donc, pollue. Comme tout un chacun, nous nous sommes mis à la sobriété énergétique, la seule différence, c'est qu'on a anticipé le sujet de la pollution numérique dès 2012, quand tout le monde s'en branlait.

J'ai conscience que ça puisse être frustrant, surtout lorsque l'on atteint ses propres limites et que la bonne volonté – dont tu fais preuve de façon indéniable et qui sauve sûrement le sujet d'un lock immédiat – ne suffit pas à tout régler. Tu vas devoir t'accrocher et aller chercher la victoire au mental comme on dit. Ce n'est pas parce que la situation est critique que c'est impossible : au football, on peut être mené 2 - 0 à 15 minutes de la fin du match, et malgré tout revenir au score.

Mais oui, je sais, même rattraper ça, ça ne suffit pas forcément à gagner à la fin.

À suivre donc. En te souhaitant de joyeuses fêtes !
  Sujet: Anciens : Réveillez-vous ! La bulle des anciens...  
Icer

Réponses: 87
Vus: 139076

MessageForum: Blabla de la communauté   Posté le: Sam 17 Sep 2022 18:04   Sujet: Anciens : Réveillez-vous ! La bulle des anciens...
Spoiler


Eh bien, eh bien...

10 ans jour pour jour que je me suis inscrit sur ce forum. Cela valait bien un épitaphe sur ce sujet n'est-ce pas ? Et contrairement à mon message de 2012, pas de faute d'orthographe dès le premier mot, c'est déjà une preuve d'évolution. 2296 messages et plus de 1 600 pages de fanfiction Code Lyoko écrites (et combien de lues ?) plus tard, encore heureux qu'il y ait quelques progrès de ce type.

Il y aurait tellement à dire. Sur ce qui a été fait et qui touche globalement à sa fin, mais qui demeurera, et la fierté du travail accompli avec. Sur les rencontres, les liens tissés grâce à la communauté, qui conservent leur importance encore aujourd'hui, les plus fidèles demeurant dans notre vie bien au-delà de Code Lyoko, bien sûr, ce n'est pas ma VDD qui va dire le contraire, avec des motivations différentes.

Il y a plus de 8 ans, ce n'est évidemment pas en tant qu'ancien que je postais sur ce sujet, assumant un conflit générationnel larvé au détour de certains messages nostalgiques. Un conflit évidemment insoluble, pour la raison principale que nos ambitions n'étaient pas les mêmes. Eu égard au contexte (renaissance de la série, bien que de courte durée vu l'échec de CLE, là où beaucoup s'exprimaient sur la période de grande coupure) mais aussi finalement à l'âge des protagonistes en présence. Le paradoxe est que ceux qui ont pris la relève et dont je fais partie n'étaient pas nécessairement plus jeunes que les générations précédentes (Shaka ayant assuré la continuité, il en est le symbole même, puisqu'ayant nécessairement vieilli entre temps). Là où beaucoup évoquaient avec nostalgie leurs années collège/lycée, c'est avec les études supérieures que je suis arrivé ici. Avant cela, j'ai moi-même eu une vie numérique sur un tout autre univers, impliquant forum, MSN et tout le toutim. Couplé aux archives qui demeurent ici, je comprends pleinement ce qui se jouait à l'époque, et qui ne pouvait demeurer avec le « partenariat » instauré avec Moonscoop.

L'important est sans doute ce que l'on retire de nos années ici, les acquis et les enseignements. Personnellement, je ne l'avais pas réalisé au début, mais ce qui s'est joué ici socialement parlant a été plus qu'instructif. Dans ce genre de séquence, il y a toujours une part de chance : ma légitimité dans la participation au projet qu'a été codelyoko.fr tient en tout et pour tout d'une vision partagée avec celui qui tire les ficelles depuis le début, Shaka donc, vision fondée sur des valeurs communes qui s'imposent à nous plus que nous les choisissons vraiment. C'est donc un total hasard. Changez un seul paramètre (par exemple, remplacez Shaka par Kerian) et plus rien ne devient possible. À quelques mois d'écart, je pense que Zéphyr, qui vient compléter ce qui sera certainement le dernier triumvirat de cette communauté, a plus ou moins vécu la chose de la même façon. Ma manière à moi de me montrer reconnaissant face à cette chance donc qui m'a été donnée, c'est ce que je lègue aujourd'hui. Un bilan qui, comme tout bilan, ne sera jamais exempt de critiques (un décideur qui contente 100 % de ceux qui sont impactés par ses décisions, c'est qu'il n'en a pris aucune. Non en fait, ne rien faire sera nécessairement critiqué aussi, donc finalement cela semble bien impossible) mais dont le résultat sera je l'espère profitable à ceux qui découvriront la série bien après nous. Je parle avant tout du travail mené au Pôle Fanfiction, avec Ikorih et Zéphyr que je remercie grandement (car le résultat actuel est en grande partie le fruit de leur travail). Le pôle littéraire, qui a justifié mon intégration dans l'équipe, a au fond toujours été mon projet principal, la promotion au rang orange, c'était pour le décorum. Et les clashs politiques avec la mise en scène d'un certain « parler vrai » voire d'une dictature (mot souvent utilisé à tort et à travers par des gens qui ont la « chance » d'avoir passé toute leur vie en démocratie), surtout du divertissement.

En guise de conclusion, qui comme un symbole, est certainement quelque chose qui mettra d'accord ma génération avec les précédentes, il est difficile de ne pas évoquer l'agonie inexorable des structures comme la notre (les forums) face aux réseaux sociaux. Certains en parlaient déjà ici (Clovis, Mahad), j'approuve et reprend l'amorce de ce qu'ils évoquaient : quand on voit ce que sont devenus Facebook et Twitter (des bennes à ordures en gros, où aucun débat constructif n'est possible de part la structure même de ces sites ; faire progresser l'humanité ne fait de toute façon pas partie de leur modèle économique), on ne peut que regretter que les jeunes générations n'auront jamais l'opportunité de vivre ce que nous avons nous, trouvé ici, souvent à un moment clé de notre construction personnelle.
J'avoue que je n'arrive pas à me dire qu'ils le vivront différemment, car je ne vois pas bien ce qui a remplacé les forums d'un point de vue qualitatif. Les salons Discord ? Difficilement comparable également car encore trop symbole de la « tyrannie de l'actualité » qui ne favorise pas la prise de recul, cela reste une messagerie instantanée qui, dans notre cas, existait déjà (MSN, Skype...) mais venait s'ajouter au forum, pour des échanges différents.
Nos souvenirs sont donc d'autant plus précieux qu'ils ne seront probablement jamais renouvelés par nos successeurs. Et en prime, ils se sont faits sans vente de nos données personnelles Razz

Rendez-vous dans une autre vie.

https://i.imgur.com/zgW9FOF.jpg
  Sujet: [Fanfic] En quête d'Anthéa  
Icer

Réponses: 7
Vus: 17111

MessageForum: Fanfictions Code Lyoko   Posté le: Sam 27 Aoû 2022 20:18   Sujet: [Fanfic] En quête d'Anthéa
Ahhh, Sabi. Effectivement, on pouvait commencer à s’inquiéter, les cimetières sont remplis de projets morts-nés... et paradoxalement, c'est une mauvaise habitude car, au moins, on sait que tu prends ton temps. Et ça ne peut pas faire de mal. Et puis selon tes dires, tu t'amuses, c'est toujours ça de pris. Bref, tout ça pour dire que si c'est long, ce n'est pas un problème. On est en place depuis près de 10 ans, on a des escroqueries intellectuelles comme l'Engrenage qui ont mis tellement de temps à se finir que Cérès a eu le temps de faire deux fois le tour du Soleil alors... on est du genre patient dans le coin.

Revenons à nos moutons. Je note des efforts sur la forme et il faut saluer la volonté de mettre des résumés des chapitres précédents (d'autant plus utiles pour rafraîchir la mémoire en cas de délai de parution élevés). Le choix des couleurs est... disons, original sur le plan visuel, mais depuis le gris de Tyker à devoir déchiffrer sur téléphone dans un bus surpeuplé (c'était avant la Covid tkt mec, je t'en veux pas), je suis prêt à tout affronter sur ce plan.

En revanche, critique sérieuse : il n'y a pas d'espace entre tes tirets de dialogue et le dialogue en question. Cette remarque est là pour compléter l'analyse de Silius. Comme souvent, je suis d'accord avec lui sur le fond, mais je le rédige dans une forme très différente. On est un peu comme l'Espagne et le Portugal, j'en parlais justement ce matin à un estimé collègue concerné au premier chef, dans les deux cas, ça reste la péninsule ibérique. Et comme on vieillit...

Spoiler


Sinon. Tes choix éditoriaux s'agissant de l'orthographe d'Aélita peuvent également être discutés mais je vais pas faire le chieur, tu écris Jérémie en VF. L'essentiel est sauf sur le plan des valeurs. On pourrait presque prendre ton é pour une tentative de francisation finalement.

Entrons dans le vif du sujet, sur les choix scénaristiques. Après un prologue sans risques, là, tu te découvres, on a davantage de matière à débattre. Je partage là encore la critique ci-dessus (ouais j'ai supprimé le com de Jim61 mais quand ton post ressemble à un bot et que tu confonds forum et réseau social, c'est qu'on a des problèmes plus graves à régler dans sa vie que de se préoccuper d'une éventuelle censure administrative), à savoir que le débat était bien amené, bien traité, mais sa résolution fait franchement ridicule. On connaît l’intransigeance de Yumi (les facteurs culturels sans doute...) et se faire retourner par un simple « t'es courageuse » suivie d'une allusion hormonale au placement douteux dans le contexte, c'est un peu fort de café ! On accepte bien davantage la façon dont Aelita parvient à se mettre rapidement Jérémie dans la poche, le blondinet ayant tendance à débrancher son cerveau dès que sa belle commence à minauder (et donc là, implicitement, l'argument hormonal est important).

J'ai une autre remarque à ajouter : le débat part immédiatement et implicitement sur le fait que chercher la mère d'Aelita, c'est se frotter à une puissante organisation secrète. Pourquoi en fait ? Bien sûr, les LG n'ignorent rien de Carthage depuis le décodage du journal de Franz Hopper dans l'épisode 52, mais on parle de propos datant de 1994 ! Comment se dire que des adolescents, sans même en discuter cinq minutes, partent du principe que le cas de figure est similaire ? Ne se demandent même pas si elle existe toujours, etc... ? Mets toi à leur place et imagine la séquence cinq minutes : ça ne tient pas. De la même façon et par voie de conséquence, pourquoi immédiatement partir sur un besoin absolu du supercalculateur pour mener des recherches qui peuvent gentiment débuter par l'ordinateur de Jérémie ? Utiliser une telle puissance machine doit se justifier avec des arguments solides, d'autant plus – et ça tu le traites plutôt bien – quand cette surpuissance augmente les risques d'un éventuel repérage.

Voilà ce qu'on pouvait en dire. Pour conclure, je reste malgré tout sur mon impression initiale : il y a des maladresses mais aussi des choses très encourageantes. J'aurai plaisir à lire la suite et à observer peut-être ta progression.
  Sujet: [Fanfic] L'Engrenage [Terminée]  
Icer

Réponses: 126
Vus: 223700

MessageForum: Fanfictions Code Lyoko   Posté le: Lun 22 Aoû 2022 17:18   Sujet: [Fanfic] L'Engrenage [Terminée]
Bon bah parfait, Silius a tout dit...

...Ok ça va ça va on s'y met, on s'y met. Surtout que comme il édite ses coms en fourbe, on ne sait pas s'il aura encore tout dit dans trois semaines.


« Je veux que ce récit aille au bout »
6 août 2013

https://i.imgur.com/IFauJDX.png


...
...
...

SCHBONK !

Il fallait bien au moins reprendre une de tes onomatopées douteuses pour marquer le coup. Nous sommes en 2022 et je peux dire « j'ai fini l'Engrenage ». Cette dernière décennie a été riche en serpents de mer (l'état du couple Brad Pitt/Angelina Jolie, le retour de Benzema en EdF, le Brexit, etc...) mais aucun n'égale la façon dont tu nous auras fait mousser sur ce texte. Presque 10 ans pour un texte de 26 chapitres ! J'ai quand même des collègues particuliers, entre Ikorih qui s'est certainement trop précipitée pour finir ses récits et toi qui l'a joué un peu trop... cool. Non mais imagine, si j'avais fait comme toi, je n'aurais bouclé que l’Échiquier partie 1 et deux-trois OS, et la durée de vie de notre espèce ne serait pas suffisante pour achever l'Un'Icer !!

Mais comparaison n'est pas toujours raison. Sous son air policé et propre sur elle (le genre de fanfic à répondre « c'est moi » quand on la remercie), classique voire presque terne se cache un réel travail de fond qui justifie le délai (en partie hein, tu aurais pu le faire en deux fois moins de temps, ne me prend pas pour un con). En fait, elle tire aussi sa force d'une prise de contre-pied de tous les classiques qu'on a vu passer ici dans la période, tout en donnant l'impression de s'y vautrer.

C'est particulièrement vrai dans le choix qui est fait, dès le début, de privilégier un OC, élève à Kadic et kom par hazar dans la classe des LG (même si c'est la génération aînée ici, minoritaire). De fait, avec l'enchaînement des événements, on se dit « Bon, il va rejoindre les LG », « Bon, c'est l'ennemi juré avec Tyron et comme l'auteur préfère Laura, elle va le rejoindre à terme », « Bon, il va se venger de Tyron... en rejoignant les LG, comme prévu. ». Et puis arrive le coup de X.AN.A, mais finalement pas trop quand même avec le Deus ex machina Mathilde et puis alors il revient avec les LG mais la greffe ne prend jamais vraiment. C'est vraiment une qualité dans ce récit.

Une qualité qui devient un véritable point fort lorsqu'on le couple au contexte de la lutte. On est sur une bataille à trois camps, et l'agent White, tout en ayant le culot de choisir un point de vue globalement interne qui fait croire qu'il ne va pas avoir toutes les informations, du fait de ses allers-retours entre les différentes factions, permet presque un point de vue global. Bien sûr, cela ne saurait être exhaustif et c'est la raison pour laquelle un chapitre comme le 24 apparaît indispensable pour livrer aux lecteurs les dernières vérités avant la bataille finale. Ce même chapitre a d'ailleurs un autre intérêt : effectuer l'habituel travail auquel doivent se livrer toutes les fanfics sérieuses – expliquer les agissements en apparence incohérents voire nazes de X.A.N.A dans la série d'origine. Une tâche accomplie avec brio ici.

Comme tout récit de ce calibre, il met un peu de temps à décoller mais la bascule sur ce point s'effectue sans aucun doute au chapitre 3, à partir de la légendaire réplique « Je me souviens avoir pensé : « Il est con ou quoi ? » » qui fait entrer l'Engrenage dans une autre dimension.

Arrive ensuite le chapitre 4 et le moment ô combien classique mais décisif de la prise de contact entre l’OC et la bande des LG. Particularité ici : c’est un retour dans le temps dont la narration est rendue possible par l’écriture du journal a posteriori. La seconde séquence, plus classique, amène à se demander pourquoi Chris tient à suivre les LG, même si bien sûr le côté « sensation étrange » lié au RVLP est savamment exploité. Tu t'en tires somme toute plutôt bien.

Les « hors pistes » commencent au chapitre 5 et ils devenaient évidemment indispensables, d'une part pour varier un peu les plaisirs et d'autre part pour ne pas rester totalement coupés des camps que Chris ne fréquente pas au moment M.

Bien sûr, tu connais mon affection particulière pour la première partie de la fanfic, lorsque le personnage principal est plutôt coté Tyron. Comme tu es un mec carré, le basculement symbolique s'effectue à mi-parcours, au chapitre 13. Avant sa suite et la séquence qui est définitivement venu ancrer l'Engrenage dans la cour des grands :

Citation:
« - Maintenant qu'on est tous au courant de nos secrets respectifs, on voulait te proposer de te joindre à nous dans le combat contre Xana. Tes connaissances, ton expérience et même tes informations sur Tyron pourraient être très utiles.
À peine la tirade fut-elle achevée que la réponse du britannique fusa, froide et implacable :
- Non. »


À partir de là, l'auteur s'est fait plaisir en allant un peu où il voulait, son style ayant pris en maturité et ses idées de génie scénaristiques (le retour de la tenue originelle de William, les liens France – Suisse pour Tyron, le placement des produits douteux de CLE comme Alan Meyer) ou sémantiques (« M'Xana ») en agrémentant l'aspect. Jusqu'à ton apothéose personnelle, le chapitre 22, réécriture du traumatisant épisode 22 de CLE au vu de ton amour pour Laura. Avec le 21, ce sont sûrement les deux chapitres les plus captivants. Marrant de se dire qu'ils sont de part et d'autre de la grande coupure de publication.

C'est vrai qu'après ça, la fin de la fanfic peut apparaître comme étant plus compliquée pour toi, avec la nécessité de tout boucler et alors que le chapitre 24, dont j'ai déjà parlé, vient en fait un peu désamorcer l'ultime doigt d'honneur du 22, en tempérant le ragequit de Chris. Elle fait malgré tout office d'une conclusion convenable, avec un retour à un certain équilibre mental du personnage principal – à l'introspection menée avec talent tout au long du réçit, un autre de ses points forts – dont la dégradation progressive faisait comprendre au lecteur que c'était de plus en plus mal barré. Un happy end pour lui en somme, même si je le vois bien redoubler sa première année de médecine dans deux ans. M'enfin, on y est pas.

Il faut saluer aussi le travail autour de Tyron et de son « Cortex », même post-chapitre 13. Bien sûr, son quart d'heure de gloire est passé ensuite mais il reste au niveau de ce dont tu nous as habitué et tu vas encore plus loin avec le système du labyrinthe, celui des clés (amusant de constater que leur fonctionnement est aussi souple que celui des clés de Pokémon Noir & Blanc 2. Vive le capitalisme)... Son retrait sans tambours ni trompettes dans l'épilogue a aussi le mérite d'un peu le normaliser, évitant les excès type suicide dans son bunker sous prétexte d'un physique allemand. Ce Tyron « chef de projet » aura fait son travail pour l'Engrenage, même si l'ironie est que scénaristiquement, il se fait en quelque sorte limoger.

Bien sûr, sur un plan plus personnel, j'apprécie tout particulièrement ta plongée progressive dans les références (plus ou moins) subtiles qui viennent indirectement corroborer mon délire de vastes univers parallèles crées par les fanfics du sous-forum qui, de fait, se répondent entre eux. Tu es évidemment celui avec lequel il aura été possible de pousser le truc le plus loin, avec comme symbole d'aboutissement, toi qui en est à faire des références à mes références de ton propre texte. Très très propre <3

Je souhaite aussi écrire un mot sur le virtuel : tu fais partie à mon sens des rares auteurs à réussir très convenablement à t'en tirer à ce niveau-là, en évitant le piège habituel qui est souvent que les avatars humains inventés sont souvent bien trop éloignés des codes posés par la série (notamment par excès de pouvoirs en général), et que ça vire vite à la surenchère. Ce n'est clairement pas le cas ici.

Et il faut naturellement ajouter un big up pour l'aspect graphique, digne de tes qualités, mon favori étant le logo X.A.N.A aux couleurs de Tron. Bon, c'est une refonte qui a mis le texte en pause pendant limite 4 ans donc c'est bien le minimum syndical que ce soit joli n'est-ce pas ?
Connard va.

En conclusion, l'Engrenage est à l'image de son auteur. Le genre de perle que l'on ne peut sortir non pas en étant seulement un fan béat de Code Lyoko mais au contraire un fan critique et pragmatique, qui permet de corriger les (énormes) failles de la série. Encore davantage quand, comme ici, on s'aventure sur CLE, la « réécriture expiatoire » de l'épisode Mutinerie entrant également dans cette logique. De toute façon, la haine a toujours été un moteur plus puissant que l'amour chez toi, et quand on voit l'exemple de Végéta et le rendu de ce récit, on se dit que tu as sans doute raison !


Spoiler
  Sujet: [Fanfics] L'Un'Icer [Terminées]  
Icer

Réponses: 5
Vus: 23846

MessageForum: Fanfictions Code Lyoko   Posté le: Jeu 04 Aoû 2022 20:36   Sujet: [Fanfics] L'Un'Icer [Terminées]
Bon, bah on est pas mal là.

Presque 2 ans déjà que j'ai dit que c'était fini mais tout n'avait pas été achevé pour autant (attends, tu joues sur les mots là non... ?). Entre la rédaction du texte bonus, nos petits délires avec Ikorih et Zéphyr, les conneries de mon cerveau dérangé... et puis le PDF global pour le site, le temps de s'ennuyer n'était pas encore venu.

Quoi l'Epub ? Oh sans déconner mais qui utilise encore ça !

Bref. C'est justement la constitution du PDF qui fut l'occasion de simplifier les découpes des textes. Depuis hier soir, ce topic a été aligné de la même façon.

Je doute qu'il y ait d'autres mises à jour de ce type pour l'Un'Icer. Sans doute est-ce cette fois un vrai clap de fin. Le texte hors-série restant, je crois que je l'avais déjà écrit, est en gros l'équivalent du retour vers le passé de CL si j'en ai envie un jour mais n'apportera rien à l'intrigue, on est pas du tout sur une logique similaire à A Core perdu, qui était déjà très... satellite par rapport au noyau dur, si l'on peut dire.

Pour les rares qui ont suffisamment de caractère pour avoir tenu une décennie, merci pour votre fidélité !

https://i.imgur.com/Fh03Tpk.png
« - Même si d'une certaine façon, les choses se poursuivent par ailleurs, n'est-ce pas ?
- Ah. »
  Sujet: [Fanfic] En quête d'Anthéa  
Icer

Réponses: 7
Vus: 17111

MessageForum: Fanfictions Code Lyoko   Posté le: Jeu 26 Mai 2022 08:32   Sujet: [Fanfic] En quête d'Anthéa
Ma foi, bienvenue dans le sous-forum ! Bon par contre, vu l'absence de balise, tu n'as de toute évidence pas lu le règlement.

Spoiler


Bon, au-delà de ces considérations techniques, le premier jet est plutôt encourageant sur le fond. On part certes sur quelque chose de classique : la nostalgie familiale d'Aelita post-victoire contre X.A.N.A (hey Zéphyr, ça ne te rappelle rien ?). Mais la chose apparaît plutôt bien amenée. La narration est structurée. Certes, on est sur un genre de prologue, tu te dévoiles encore peu mais... la suite pourrait être assez intéressante.

Petit conseil : un peu plus de travail de mise en forme serait un plus appréciable. C'est le premier post et tu ne présentes même pas le titre, ton prologue n'est pas non plus nommé... bref, un petit travail basique sur ce point ne peut qu'améliorer le tout !

Bref, bon courage pour la suite, il y a de la matière à exploiter !
 

Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure


Page 1 sur 102
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 100, 101, 102  Suivante


Sauter vers:  


Powered by phpBB Lyoko Edition © 2001, 2007 phpBB Group & CodeLyoko.Fr Coding Dream Team - Traduction par : phpBB-fr.com
 
nauticalArea theme by Arnold & CyberjujuM
 
Page générée en : 0.0953s (PHP: 32% - SQL: 68%) - Requêtes SQL effectuées : 30