CodeLyoko.Fr
 
 Dernières news  
[IFSCL] IFSCL, Bande annonce du 9e anniv...
[IFSCL] Sortie du jeu IFSCL 38X!
[Créations] Code Lyokô sort du grenier
[IFSCL] Trailer IFSCL, Fin du cycle 36X!
[Site] Apparaissez sur la chaîne offici...
[Créations] Notre Communauté n'a pas perdu s...
[IFSCL] IFSCL 3.6.X, 8 ans et plus!
[Code Lyoko] Usine Renault : Un peu d'...
[IFSCL] IFSCL 3.6.X: Trailer
[Code Lyoko] Reboot : The Guardian Code
 
 Derniers topics  
SCP-079 et XANA
[Jeu Vidéo] Interface IFSCL 38X!
[Fanfic] Travail d'équipe (chapitre 8)
[VN] Travail d'équipe v0.8 - Teaser !
[One-shot] Artifices
[One-Shot] Soudain, la théière siffla.
Les pitreries d'Odd
Un rêve .. que je rêve que je vais j'...
Nouveaux Membres : Présentez-vous !!!
Les Lyokofans parlent aux Lyokofans
 
     
 Accueil | Règles du forum News | FAQ | Rechercher | Liste des Membres | Groupes d'utilisateurs | T'chat | Retour au site 
  Bienvenue, Invité ! (Connexion | S'enregistrer)
  Nom d'utilisateur:   Mot de passe:   
 

[Fanfic] Little Flower

Forum Code Lyoko | CodeLyoko.Fr Index du Forum -> Vos Créations -> Fanfictions Code Lyoko


Page 17 sur 18

Aller à la page : Précédente  1, 2, 3 ... , 16, 17, 18  Suivante





Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet


Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant 
 Auteur Message
yumi-kelebek MessagePosté le: Jeu 23 Avr 2009 14:17   Sujet du message: Répondre en citant  
[Krabe]


Inscrit le: 01 Mar 2008
Messages: 244
Localisation: Ici et ailleurs...
Rien à dire, encore une belle suite, j'attend avec impatience la suite, continue comme ça.
p.s: Je t'assure que tu vas finir par prendre l'invention au bac de français Mr. Green

_________________
" Il y a dans tout homme, à tout heure, deux postulations, l'une vers Dieu, l'autre vers Satan "
(By Baudelaire).

"Pour faire taire autrui, commence par te taire"
(By Sénèque).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Lorilis MessagePosté le: Dim 26 Avr 2009 12:23   Sujet du message: Répondre en citant  
Lectrice à plein temps


Inscrit le: 05 Nov 2006
Messages: 810
Localisation: Au Jal'Dara <3
Encore une super suite !!

Moi, j'ai vu une seule faute d'orthographe, tu as écrit "ailleurs", sans s à la fin Mr. Green.

Je suppose qu'Aelita appelait Jeremy pour savoir si les fleurs venaient de lui... Mais c'est sûr que non, vu comme il est devenu sympathique...

La pauvre Aelit'... Ca y est, on a vu qu'Emma était partie...

Bref, ton écriture est vraiment toujours aussi belle et j'attends la suite avec impatience !!

Ps : Suite un petit peu courte, quand même... Mr. Green

_________________

http://nsa29.casimages.com/img/2012/07/07/120707052139329936.png
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Elya_San MessagePosté le: Lun 27 Avr 2009 12:49   Sujet du message: Répondre en citant  
Beyond The Clouds


Inscrit le: 23 Oct 2008
Messages: 670
Localisation: Suisse.
Bonjour, bonjour ! =D

Oui, encore moi x3. Mais... J'ai découvert la plus belle des musiques aujourd'hui et l'inspiration m'est revenue... Je vous remercie vraiment de vos commentaires, vos reflexions et vos conseils qui me font très très plaisir ^^. Oui, suite un peu courte Jude Star, je sais xD. Nan mais j'ai toujours l'impression d'écrire beaucoup et... Ca fait tout petit quand je publie mon texte x).

Et qui sait, je vais p'être prendre le sujet d'invention =p : A l'aide de vos connaissance sur le roman, écrivez un récit sur la vie d'une jeune fille malheureuse x3.

Musique : A vos mouchoirs... :3

Je suis une écrivaine sadique avec vous... Je vous prends par les sentiments... Gomen x3. Bonne lecture =D

Chapitre 38 : Reflexion.

Tohru fut ma raison de vivre. Celle en qui j'ai mis tout mon amour, celle en qui j'ai donné toute ma confiance... Ses yeux verts si pétillants, ses cheveux blonds si doux, son sourire si généreux... Pendant les deux premières années de sa vie de petite fille, je me sentais presque coupable de lui offrir cette vie modeste, sans père. Elle qui me donnait tant chaque jour, je n'arrivais pas à lui renvoyer toute cette joie.

Et puis, les mois se sont écoulés... Pas à pas, j'ai appris à connaître cette enfant qui était mienne. Cette enfant qui, quoi qu'il arrive, restera à mes côtés...


La nuit était tombée depuis peu. Aelita ouvrit doucement la porte d'entrée et s'engouffra à l'intérieur de la maison, les joues roses et un sourire fatigué sur les lèvres. Elle déposa sans un bruit sa malette, retira son manteau et prit place dans un des fauteuils du salon, les yeux à demi-clos.

Il me restait tant de chose à affronter... Peut-être même trop, pour une simple jeune fille comme moi. J'aurais pu séparer ma vie en deux grandes parties... Lyoko et l'après-Lyoko. Cette vie que je ne contrôlais pas forcément. Cette vie qui m'échappait bien trop de fois...

Douze ans plus tôt. Lycée Kadic.


La chambre d'Emma resta inoccupée jusqu'à la fin de l'année, pièce sombre et sans un souffle.

Je me suis réfugiée de nombreuses fois à l'intérieur, espérant revoir ce sourire si chaleureux, cette voix si douce. Espérant retrouver ma meilleure amie, dont la présence s'effaçait lentement de l'internat. En fin de compte, si elle était restée, peut-être n'aurais-je jamais couché avec Jérémie... Peut-être serais-je devenue une grande scientifique, désireuse d'un monde meilleur... Peut-être que...

Aelita ramassa ses quelques livres et sortit discrètement de la bibliothèque, adressant un rapide "Au revoir" à la dame qui gérait ce lieu depuis presque dix ans.
- Aelita !
La jeune fille se retourna brusquement. Jérémie. Son coeur rata un battement.
- J-Jérémie ? murmura-t-elle.
- Je l'ai..., répliqua le jeune homme en brandissant une disquette noire. Je l'ai... Le programme qui détruira Kyra et Xana...

Je n'y repense presque jamais mais nous avons maintes fois combattu sur Lyoko... Odd, Jérémie, et moi... Ulrich ne venait plus... La dernière fois que nous nous étions croisés, son simple regards distants m'a fait comprendre qu'il n'y remettrait pas les pieds...

Quant à Yumi et William... Seuls les souvenirs permettaient encore de ne pas les oublier... Eux qui, à leur manière, avaient laissé une trace sur Lyoko...Eux, qui avaient combattu...


Douze ans plus tard.

Des pas se firent entendre. Une descente d'escalier. La traversé du couloir pied nu sur du carrelage froid. Le bruit des petits pas sur la moquette. Un rire cristallin.
- Maman ! s'écria Tohru en se jetant dans les bras de sa mère, les yeux rieurs et un large sourire sur les lèvres.
- Tohru, chuchota Aelita en déposant un baiser sur son front. Tu n'es pas encore couchée ?
La petite fille fit la moue et passa sa main dans les cheveux rose de la jeune femme.

Elle était un ange descendue du ciel... La lumière qui éclaire à présent ma vie... Mon rayon de soleil du matin, ma pêche du midi et ma douceur du soir... Tohru... Ma très chère Tohru...

Aelita prit sa fille dans ses bras et la petite ferma peu après les yeux, heureuse de passer un moment d'intimité avec sa maman.
- Dis, maman..., murmura-t-elle avant de s'endormir réellement.
- Oui, ma chérie ?
Tohru étouffa un baillement.
- Dis, comment il a disparu, papa... ?

Je ne pouvais pas lui cacher indéfiniment. Elle rentrait au collège à la rentrée prochaine, pour rejoindre Ayuki et Matthias. Je ne pouvais pas lui mentir encore si longtemps... je ne supporterais pas de voir encore son sourire si innocent...

- Ton papa... N'a pas vraiment disparu, répondit doucement Aelita en embrassant sa fille sur la joue.

Mais Tohru s'était déjà endormie...

_____________________________________________________________

Hi hi... Euh, un chapitre qui m'a fait pleurer =.= Je m'attache trop à mes personnages x). Je ramène les paquets de mouchoirs x3. Enfin, je dis ça mais ça se trouve, il y a que moi qui pleure... Bref... Un chapitre court, je le reconnais... Mais bon, j'arrive jamais à écrire plus... Gomen x3.

A vos critiques =D

_________________
http://nsa08.casimages.com/img/2009/08/13/090813074131903313.png
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
 
yumi-kelebek MessagePosté le: Lun 27 Avr 2009 12:54   Sujet du message: Répondre en citant  
[Krabe]


Inscrit le: 01 Mar 2008
Messages: 244
Localisation: Ici et ailleurs...
La fin du chapitre...j'ai trop aimé, c'est une belle suite. Continue comme ça, en faite elle nous paraisse courte tes chapitres, parceque l'on est y est attaché à la lecture, on aimerait en savoir toujours plus.
^^ Enfin bonne continuation!! Et vivement une aussi belle suite!!

_________________
" Il y a dans tout homme, à tout heure, deux postulations, l'une vers Dieu, l'autre vers Satan "
(By Baudelaire).

"Pour faire taire autrui, commence par te taire"
(By Sénèque).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
*Odd Della Robbia* MessagePosté le: Lun 27 Avr 2009 14:35   Sujet du message: Répondre en citant  
[Kongre]


Inscrit le: 14 Sep 2008
Messages: 1320
Localisation: Sur le territoire Banquise entrain de faire de l'overboard
cool, on va enfin connaitre le pere de thoru.
J'espere que tu va pas le faire passer pour un sale type, surtout si c'est Odd

_________________
http://img11.hostingpics.net/pics/431875signature.png

http://img11.hostingpics.net/pics/400268userbar.gif
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Kerian MessagePosté le: Lun 27 Avr 2009 17:33   Sujet du message: Répondre en citant  
Déchiqueteur de Fics


Inscrit le: 01 Aoû 2008
Messages: 1713
J'avoue que question sadisme, tu frôles l'indécent...


M'enfin, on a pas vraiment le choix...


Bon courage pour la suite !
_________________
http://img15.hostingpics.net/pics/475215newlook.png


"La sévérité prévient plus de fautes qu'elle n'en réprime." - Napoléon Bonaparte

"L’élévation d’un homme au-dessus des autres ne se justifie que s’il apporte à la tâche commune l’impulsion et la garantie du caractère." - Charles de Gaulle
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
 
Yuki MessagePosté le: Lun 27 Avr 2009 18:35   Sujet du message: Répondre en citant  
Pureblood Vampire


Inscrit le: 20 Fév 2008
Messages: 743
Localisation: Cross Academy's Day Class
Coucou !

Malgré le fait que le chapitre soit court, il est vraiment, mais vraiment magnifique ! Je suis émue aux larmes ... *Et en plus, j'écoutais la musique en même temps :3*

Tohru est si naïve et innocente, c'est trop mignon xD

Vivement la suite ! ( Je suis sûre qu'elle sera aussi belle que celle-là ;D )

_________________
Until your distress sleeps, fill me up with your grief ...

http://nsa08.casimages.com/img/2009/08/17/090817084722377655.png

Merci à Ange pour ce pack-qui-tue ! *o*

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
 
Elerina MessagePosté le: Lun 27 Avr 2009 20:25   Sujet du message: Répondre en citant  
-


Inscrit le: 18 Juin 2008
Messages: 2605
Hello ! =)
ça fait longtemps que j'ai plus poster ici. Mr. Green

Bref.

Nous allons enfin savoir qui est le père ! Au bout de 17 page de sadisme, tu nous décides à enfin nous le dire ! XD

Enfin bon, j'attend la suite avec impatience ! ^.^

Bonne chance et vivement la suite !

_________________
http://img.photobucket.com/albums/v238/sido59/elerinasign.png
« Peu importe les distances qui nous sépare... tu occupes toutes mes pensées... Et du coup c'est comme si tu étais toujours auprès de moi. »
Oswald Whistler ~ Professeur Layton et la Diva Éternelle.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Yulhia MessagePosté le: Mar 28 Avr 2009 11:43   Sujet du message: Répondre en citant  
Memoria


Inscrit le: 25 Mai 2008
Messages: 2743
Une belle suite ! Et une belle chanson qui va avec !

J'ai envie de savoir qui est le père de Tohru moi ! Mr. Green

Vivement la suite de ta superbe Fan Fic Elya_San Wink
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Lorilis MessagePosté le: Mar 28 Avr 2009 19:01   Sujet du message: Répondre en citant  
Lectrice à plein temps


Inscrit le: 05 Nov 2006
Messages: 810
Localisation: Au Jal'Dara <3
Oh, ça a pas tardé, là ! Mr. Green

Euh... mais tout le monde dit qu'on va enfin savoir qui est le père de Tohru, mais moi je suis pas sûre. Elle a juste dit à sa fille ( qui s'était endormie, donc bon... elle lui a pas vraiment dit Mr. Green ) que son père n'avait pas disparu.
Donc, vu le sadisme absolue de notre auteure, je suis pas sûre que l'on saura tout de suite l'identité du père de Tohru... xD

Sinon, suite toujours aussi bien écrite, chapitre émouvant, un peu tristounet ( d'un côté, c'est pas le premier... Mr. Green )

Bref, vivement la suite !!!!

_________________

http://nsa29.casimages.com/img/2012/07/07/120707052139329936.png
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Shadow's squill MessagePosté le: Jeu 30 Avr 2009 20:37   Sujet du message: Répondre en citant  
Shadow's squill rang


Inscrit le: 22 Jan 2009
Messages: 814
Localisation: Dans mon imagination
*abandonne ses devoirs cinq minutes*

Je devais poster ici parce que... J'adore cette fic. Sincèrement. Elle est... Waouh... Superbement superbe. Wink Je vais essayer de faire un commentaire détaillé mais j'promets rien. Mr. Green

L'histoire: Elle est très originale. Pour une fois qu'une fic ne tourne pas autour de Lyoko. Tu racontes ton histoire avec des mots parfaits. Je dois avouer que parfois, ça m'a plongée dans une douce mélancolie. ^^ Et comme June, il m'est arrivée de pleurer en lisant certains chapitres. Ton écriture est fluide et se laisse lire très facilement. Le fait de prendre Aelita comme narrateur apporte un plus que je ne saurais définir. L'alternance passé/présent nous explique comment les perosnnages en sont arrivés à ce stade et on ne se mélange pas les pinceaux.

Les personnages:

Aelita: Le personnage central et narrateur de cette histoire. Tu t'acharnes sur elle comme de nombreux auteurs sur le fow' le font. ^^ Néanmoins, j'aime bien le personnage que tu en as fait. Elle n'en est qu'émouvante.

Jérémie: Qu'as tu fait à mon Jérémie?!! Une véritable pourriture... C'est pas juste. De plus, on ne le voit pas très souvent. Sad

Odd: Il a énormément changé et j'aime pas vraiment cette nouvelle facette de son personnage. J'aimais bien son côté blagues à deux balles... Mais bon, c'est toi l'auteur, tu décides! ^^

Yumi: Oh, mon dieu! Mais, c'est horrible ce que tu lui fais subir!!! *Se sent moins seule en tant que sadique* xD

Ulrich: Il est enfin avec Yumi. A toujours son caractère... Comment le qualifier? Son caractère de c*n. En revanche, c'est un bon mari. ^^

William: Fidèle à lui-même. Il vient refiler son marmot à Aelita. ^^

Nicolas: Je trouve interessant que tu l'ais fait revenir. Il a vraiment changé et... En bien! Ce qui me fait apprécier son personnage.

Les nouveaux personnages maintenant:

Ayuki: Un jeune garçon fragile mais je l'aime bien. Dommage qu'il soit malade. Si c'est une faute profesionnelle... Evil or Very Mad

Tohru: J'aime bien ce prénom. C'est original et peu commun. ^^ J'aime bien son caractère aussi. Le fait qu'elle soit partagée entre deux garçons... xD

Matthias: Le portrait craché de son père bien qu'il semble cacher un lourd passé. Le pauvre, il grandit sans amour maternel... Crying or Very sad

J'aime bien ces nouveaux personnages et je me suis attachée à eux. ^^

Bon, ben... Je vais conclure ce long com's. Mr. Green

J'espère vraiment que Yumi s'en sortira et qu'elle finira par reconnaitre son mari et son fils. J'espère également qu'Aelita aura une meilleure vie avec Tohru. ^^ Et puis, espérons que Matthias aura une meilleure vie quand il sera au lycée.

A bientôt pour la suite!!

_________________
Ghost Love Score

"I've never met anyone who wasn't important"


http://nsa19.casimages.com/img/2010/09/12/100912010733220018.png
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
 
Muse MessagePosté le: Jeu 30 Avr 2009 21:42   Sujet du message: Répondre en citant  
[Krabe]


Inscrit le: 16 Déc 2008
Messages: 251
Localisation: au bord de la mer
Je sais pas pourquoi, mais je trouve que la fin est trop choupinette ^^

Sinon, c'est géniallissime, comme d'hab' ^^.

Et puis, je trouve qu'à la fin, c'est... doux.
Enfin, je sais pas comment le dire, c'est comment tu l'as écris, ça va trop bien avec le passage et tout.
Tu vois, tu devrais en écrire plus souvent des passages comme ça ^^ où tout le monde est heureux dans le monde des bisounours... XD

Donc, voilà c'était un extrait magnifique Smile

Et pour la longueur, comme tu nous en mets assez souvent ces temps ci, on t'en veux pas Wink alors, continue !!

PS : tu remarqueras comment ta fin m'a trop marquée XD
_________________
"Puisqu'on ne peut pas appeler une personne merveilleuse, sans ailes, un ange ; on l'appelle une amie"

"Le rire et le sommeil sont les meilleurs remèdes du monde." Proverbe Irlandais

La culture, c'est comme la confiture, moins on en a plus on l'étale...

"You will be the death of me...
... You will suck the life out of me."

Time Is Running Out - Muse
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
ge MessagePosté le: Dim 03 Mai 2009 20:29   Sujet du message: Répondre en citant  
[Frelion]


Inscrit le: 18 Avr 2008
Messages: 51
Désolé j'aime pas trop les musiques d'ambiance.
Et mais la première fois que je poste ici !
Donc wisky ( le champagne y est deja passé !)
Pour ma part la fin était pas trop émouvant ( je sais je n'est aucune pitié !!!)
CONTINU !!!

EDIT:Je suis maudit ou quoi, je post et puis plus personne Sad
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
 
Elya_San MessagePosté le: Mer 13 Mai 2009 13:56   Sujet du message: Répondre en citant  
Beyond The Clouds


Inscrit le: 23 Oct 2008
Messages: 670
Localisation: Suisse.
Helloooow [Non, je ne suis pas folle mais d'après ma meilleure amie, ça approche.]

Hum, me revoilà dans de nouvelles aventures palpitantes - Et accessoirement bien pourries. Déjà... Je vous remercie pour vos com's *.* Mouah ah ah, le père de Tohru... Jude Star a raison, il y a eu un effet là... Je suis trop sadique pour vous le donner maintenant, voyons :3. Bref, ayant dû réviser le Bac de Français - nan, c'est faux mais bon, je tente de me justifier - je vous ai concocté une petite suite...

Enfin, nan, pas si petite parce que... Elle est longue ! Oui, longue pour moi mais là, je vous garantie - Oupas - que vous n'allez pas être déçu x3. Je parle de la longueur bien entendu =D.

Pour ge, les musiques d'ambiance ne sont qu'un plus :3.

Musique -> Ichi. Je ne sais pas si cela correspond avec le chapitre... Qui sait ? Mais c'est très court ! Encore plus court que mes chapitres x3.

Bonne lectuuuuuure !

Chapitre 39 : Séparation.

Douze ans plus tard. Printemps.

Une larme glissa sur la joue de Tohru et la petite fille fondit en larme. Matthias soupira mais ses yeux semblaient humides. Quant à Ayuki, ce dernier ne prêtait même pas attention à l’écran de télévision, préférant se plonger dans son livre, posé sur ses genoux.
- C’est triste, murmura Tohru en essuyant sa joue droite du revers de la main.
- Ce n’est qu’une histoire, répondit sur le même ton Aelita, qui les surveillait du coin de l’œil.

William comptait reprendre son fils aujourd’hui… C’était donc la dernière fois que je voyais les trois enfants ensemble. La dernière fois que j’observais le regard empli d’admiration de ma fille face à Matthias. La dernière fois que leurs disputes traverseraient les couloirs de la petite maison que je m’efforce de rendre agréable. La dernière fois avant longtemps…

Aelita posa son point de croix, les mains jointes devant elle et un sourire discret sur les lèvres.

Je ne connaissais toujours pas l’expéditeur de mon bouquet… Ou plutôt, de ces bouquets, puisque j’en avais reçu plusieurs autres par la suite. Etonnamment, je n’y prêtais pas attention et préférais me consacrer uniquement au procès.

Procès. Ce mot résonnait comme un supplice dans ma tête. Procès. Parce que les tests de paternité ne sont pas de « simple test » mais se doivent de suivre une procédure judiciaire. Procédure où tout pouvait se jouer entre les deux pères présumés.


Le téléphone résonna dans la cuisine et la jeune femme sortit brusquement de sa rêverie. Elle se précipita vers le combiné et décrocha de justesse à la dernière sonnerie.
- Oui ? dit-elle d’une voix légèrement essoufflée.
- Aelita ? C’est Jérémie… Tu as tenté de me joindre ?
L’ange de Lyoko se retint d’éclater de rire – nerveusement – et laissa quelques secondes de silence avant sa réponse.

Si j’avais tenté de le joindre… ? Si… Si j’avais voulu lui parler… ? Toute la semaine, j’avais cherché à entendre sa voix, à pouvoir lui expliquer la situation… Toute la semaine, j’étais prête… A présent…

« Maman… à l’école, les autres… ils peuvent voir leur papa… ils sont étrange, nan ? »
« Maman, peut-être que papa n’aimera pas cette fleur ! »

Toutes ces questions auxquelles je n’ai pas su répondre…

J’étais prête à présent. Prête à affronter la vérité. Pour Tohru.


Aelita s’assit lentement sur la chaise située à côté d’elle et débuta son récit.
- C’est à propos du test de paternité…

Si j’avais pu changer le mot « printemps », je l’aurais remplacé par « Tohru »… Si j’avais pu changer le mot « Eté », je l’aurais remplacé par « Tohru »… Si j’avais pu changer le mot « Automne », je l’aurais remplacé par « Tohru »… Et si j’avais pu changer le mot « Hiver », je l’aurais également changé par Tohru…

Parce que désormais, c’était elle qui faisait mon année… Et quelque soit les saisons, j’avais le droit à son sourire. C’était égoïste de ma part de lui cacher la vérité. Egoïste et futile. Tohru, tu connaitras tout. Jusqu’à ma vie.


Jérémie laissa l’ange de Lyoko finir son histoire, sans un mot et sans une seule interruption. Il retint son souffle lorsqu’elle aborda le déroulement du procès, l’urgence qui devait prendre pour trouver un avocat, l’importance de sa présence devant le juge. Et il respira de nouveau au nom de « Vérité ».
- Et pour Lyoko ?
- Pour Lyoko ? répéta Aelita d’une voix étonnée.
- Tu… Tu lui expliqueras aussi ?
La jeune femme serra le bas de sa tunique.
- Je lui raconterais la rencontre avec son père. Comme chaque maman le fait à sa petite fille.
La sonnette de la porte d’entrée retentit, faisant sursauter Aelita. Elle adressa un bref « Au revoir » à Jérémie, partagé entre le soulagement et la peur.
- Matthias, je crois que c’est ton papa ! s’exclama à peu trop joyeusement l’ex Lyoko-guerrière.

Je n’ai pas entendu la réplique acerbe du garçon mais je doutais que ce fut une remarque agréable pour William… J’en doutais fortement…

William Dunbar adressa un sourire gêné à Aelita.
- Je suis vraiment désolé… Deux mois étaient peur être un peu plus…
- Laisse William, chuchota la jeune femme. C’est normal… Et ça ne fait rien… Tu veux un café peut-être ? j’ai préparé les affaires de Matthias dans sa valise. En revanche, je n’ai pas pu tout laver, j’ai eu un petit problème technique avec le lave-linge.
L’ange pénétra dans la cuisine et invita le jeune homme à s’assoir, tout en sortant deux tasses pour préparer le café. Elle éteignit la radio, rangea rapidement la table et finit par prendre place face à William dans un soupir.
- Alors… Tu vas bien… ?
- Je compte demander le divorce avec Katherin, annonça-t-il dans un murmure.
Aelita releva la tête mais ne fit aucune remarque. Elle se leva pour aller chercher le café, versa un peu du liquide dans les deux tasses, et ne put se retenir.
- Tu as pensé à Matthias ? J’ai gardé ton fils pendant ces deux mois et j’ai remarqué que c’est d’Amour qu’il a besoin…
- Aelita, ne parle pas de ce que tu as du mal à gérer, réplique froidement William.
La conversation changea brusquement d’ambiance. Alors qu’un semblant d’amitié prenait place, l’ancienne rancune qu’Aelita gardait envers William pour Lyoko resurgit et un regard distant s’empara de la jeune femme.
- Pardon ? Moi, je ne compte pas détruire le peu de famille que j’avais.
- C’est parce que c’est déjà fait. Je vais y aller, ajouta-t-il rapidement et il vida d’une traite sa tasse.
Il se dirigea vers la porte d’entrée.
- Matthias, va chercher ton sac… Il est temps d’y aller.
Aelita se placé juste à côté du jeune homme et remarqua immédiatement l’absence de Tohru. Tout comme l’absence de Matthias. Ayuki, lui, toussait machinalement tout en lisant.
- Je vais l’aider…

Ulrich ne voulait pas que William vienne voir Yumi, pour une raison que je n’avais pas comprise… Maintenant, tout s’éclairait. William restait et resterait le dragueur aux remarques peu drôles. Pourtant, je ne lui en voulais pas tant que ça…

J’aurais bien le temps de le haïr plus tard.


Aelita toqua trois fois à la chambre de Matthias & Ayuki et trouva le garçon, le dos tourné et la tête baissé.
- Matthias… Viens, ton papa t’attend…
La jeune femme s’approcha de lui et s’agenouilla afin d’être à sa hauteur. Des larmes glissaient lentement sur les joues d’un enfant qui ne voulait pas quitter un lieu qu’il adorait.
- Je ne veux pas partir…
- Matthias… Tu auras toujours ta place ici. Quelque soit le moment où tu viennes, une chambre sera toujours prête à t’accueillir… Je te le promets.

Il m’adressa un sourire étrange. Moitié ironique, moitié sincère. Ce sourire que je n’arrivais jamais à décrypter. Et que je ne décrypterai sûrement jamais.
Aelita s’éclipsa en voyant sa fille monter l’escalier mais resta près de la porte, discrète. Tohru se précipita vers Matthias et se jeta contre lui, sa tête posé contre le dos du garçon.
- Même si tu m’énerves… Je…
Il se retourna et leurs regards se croisèrent. Un regard. Un seul.
- L’année prochaine, on sera dans le même collège, chuchota Matthias… Et là, on pourra enfin… Se parler… Même à un an d’écart…
Tohru déposa un baiser sur la joue du garçon et éclata de rire, les yeux baignés de larme. Partagé entre deux émotions.

Toute histoire a une fin… Qu’elle soit triste ou gaie, merveilleuse ou incompréhensible… Il y a toujours une fin. Mon histoire semble toucher à sa fin… Tout se résoudra, dans le bien ou le mal mais plus aucun mystère ne pourra interférer à mon bonheur…

Mais toi Tohru… Ton histoire n’est pas finie… Et je suis sûre… Que cela sera une histoire… Parfaite…


Douze ans plus tôt. Lyoko.

Aelita courut vers la tour mais Kyra s’interposa juste devant elle, à trois pas d’écart.
- Stop, on ne bouge plus…, murmura-t-elle d’une voix menaçante.
- Jérémie, elle est possédée de nouveau par Xana ! C’est notre seule chance de lancer le programme !
Un silence.
- Tu es seule sur Lyoko ! Odd ne pourra pas subir deux virtualisations d’un coup !
- Tant pis ! s’emporta l’ange de Lyoko. Nous n’aurons plus jamais la même occasion ! Kyra est à porté de main, possédée et j’ai une tour à deux pas de moi ! Lance – le - programme !

La procédure était simple. Le logiciel devait être enclenché alors que Kyra se trouvait dans une tour activé, possédé par Xana… et je devais moi-même me trouver dans cette tour.
« Le lien qui t’unit avec Lyoko va créer un dilemme pour Xana. En effet, le logiciel va le perturber complètement. Il va alors se retrouver à devoir choisir toi ou Kyra. Or, tu es la clé de Lyoko et jamais il ne voudra te perdre… »


Aelita lança un champ de force à la jeune fille aux cheveux blond vénitien qui l’évita lestement.
- Trop lente, ricana-t-elle.
- Vraiment ? chuchota l’ange en déployant ses ailes.
Elle s’éleva dans le ciel pour prendre de la vitesse puis vira brusquement dans les airs et fonça vers Kyra, deux champs de force dans les mains.
- Champ de force ! hurla-t-elle en se jetant sur la possédée.

J’ai revu Romain souriant… J’ai revu Emma souriante… Eux… Romain était partit à jamais à cause d’elle… Kyra… Elle ne méritait que la mort… Uniquement la mort… Parce qu’elle avait osé me le voler… Lyoko… Méritait la mort…

Le choc fut immense, Kyra s’étant protégé par un bouclier noir sombre. Mais pas assez résistant devant la colère noire de l’ange. Elles furent toute deux propulsée dans la tour dans un bruit assourdissant.
- MAINTENANT JEREMIE ! s’époumona Aelita avant de s’écroula dans le centre de la tour, Kyra juste à ses côtés.

La lumière… Je n’étais pas effrayée… Xana pouvait choisir Kyra s’il le voulait… Ainsi, je rejoindrais mon père, que Jérémie n’avait finalement pas réussi à ramener… Je rejoindrais mon Amour… Et je pourrais à jamais aimer… L’Eternité…

J’en étais presque à désirer mourir… Et je ne savais pas que tant d’autres problèmes m’attendaient


_____________________________________________________________

Voilà =D. Ca met au clair certaines choses... Et ça en brouille d'autres x3. Bref, j'espère ne pas vous avoir déçu :/

Sur ce, à vos critiques... *Mouah ah ah, je retourne voir mes épisodes d'Ergo Proxy*

_________________
http://nsa08.casimages.com/img/2009/08/13/090813074131903313.png
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
 
ge MessagePosté le: Mer 13 Mai 2009 14:20   Sujet du message: Répondre en citant  
[Frelion]


Inscrit le: 18 Avr 2008
Messages: 51
Et bien une jolie et longue suite que voilà, ce n'est pas Aelita qui m'inquiète mais Ayuki avec sa maladie.Et c'est vrai que les musiques sont un plus mais je doits avouer que rare sont ceux qui en proposes.
Voilà j'attends la suite Exclamation

EDIT: Premier! Very Happy
EDIT:Encore maudit...Pffff c'est pas vrai Crying or Very sad
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
 
Montrer les messages depuis:   

Forum Code Lyoko | CodeLyoko.Fr Index du Forum -> Vos Créations -> Fanfictions Code Lyoko Page 17 sur 18
Aller à la page : Précédente  1, 2, 3 ... , 16, 17, 18  Suivante

Poster un nouveau sujet
 Réponse rapide  
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
Répondre au sujet



Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure

Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum




Powered by phpBB Lyoko Edition © 2001, 2007 phpBB Group & CodeLyoko.Fr Coding Dream Team - Traduction par : phpBB-fr.com
 
nauticalArea theme by Arnold & CyberjujuM
 
Page générée en : 0.1033s (PHP: 42% - SQL: 58%) - Requêtes SQL effectuées : 18