CodeLyoko.Fr
 
 Dernières news  
[IFSCL] IFSCL, Bande annonce du 9e anniv...
[IFSCL] Sortie du jeu IFSCL 38X!
[Créations] Code Lyokô sort du grenier
[IFSCL] Trailer IFSCL, Fin du cycle 36X!
[Site] Apparaissez sur la chaîne offici...
[Créations] Notre Communauté n'a pas perdu s...
[IFSCL] IFSCL 3.6.X, 8 ans et plus!
[Code Lyoko] Usine Renault : Un peu d'...
[IFSCL] IFSCL 3.6.X: Trailer
[Code Lyoko] Reboot : The Guardian Code
 
 Derniers topics  
Collection de jouets ou de marchandis...
[Jeu Vidéo] LyokoGame5
[Jeu Vidéo] Interface IFSCL 38X!
Retrouver les DVD de la série !
[One-shot] Lambeaux républicains
[One-shot] L'homme des foules
Je cherche des musiques
Les origines de vos pseudos
[Fanfic] Le risque d'être soi
[Fanfic] Jusqu'où pousse la rancoeur
 
     
 Accueil | Règles du forum News | FAQ | Rechercher | Liste des Membres | Groupes d'utilisateurs | T'chat | Retour au site 
  Bienvenue, Invité ! (Connexion | S'enregistrer)
  Nom d'utilisateur:   Mot de passe:   
 

[Fanfic] La cité virtuelle [Terminée]

Forum Code Lyoko | CodeLyoko.Fr Index du Forum -> Vos Créations -> Fanfictions Code Lyoko


Page 4 sur 10

Aller à la page : Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivante





Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet


Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant 
 Auteur Message
Iglouska MessagePosté le: Dim 02 Mar 2008 21:05   Sujet du message: Répondre en citant  
[Kongre]


Inscrit le: 07 Jan 2008
Messages: 1510
Localisation: Dans sa forêt à chercher une proie pour assouvir sa soif ^,..,^
Wouaaaaa !!!
Au serieu, je trouve que tu est du même niveau que Ankou avec sa fic "Tant qu'il reste un espoir".
T'écrit vraiment bien, on comprend tous parfaitement, on peut s'imaginer dans l'histoire. Apare ... la citer, comment est elle ?
Mais qu'es que l'armer fiche là bon sans ?
Moi je croi que Ergheiz, fait parti de l'armer ou un truck comme sa.
Bref super chapitre, et j'ai atte de lire le prochun Wink
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
 
Tia MessagePosté le: Dim 02 Mar 2008 21:13   Sujet du message: Répondre en citant  
[Kongre]


Inscrit le: 08 Déc 2007
Messages: 1081
ouais j'adore la fic elle est sympa j'aime !!!!
c'est super !!!!
vraiment j'adore !!!!
vive la suite !!!!

_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
 
Magickirua
MessagePosté le: Dim 02 Mar 2008 21:41   Sujet du message: Répondre en citant  
[Blok]


Inscrit le: 06 Fév 2005
Messages: 105
pour l'armée et la cité, ce sera au prochain épisode ^^ on peut pas tout dévoiler d'un coup. Par contre si vous avez des requêtes particulières, genre "plus d'action", "plus d'amour" ou "plus de combat sur Terre", ça m'intéresse.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur
 
Superfan MessagePosté le: Lun 03 Mar 2008 12:28   Sujet du message: Répondre en citant  
Commentateur de fics


Inscrit le: 14 Fév 2008
Messages: 544
Je sais pas quoi dire... A part que j'adore ! XANA -pardon- Ergheiz est vraiment surpuissant ! En fait, je viens de me rendre compte d'un truc :

Citation:
En théorie, les héros devaient mourir, mais puisque le futur va être changé, ils vont peut-être avoir une chance d'échapper à leur destin.


Destin. Le mot destin signifie, en gros "futur auquel on ne peut pas échapper". Ca veut dire que quoi qu'il arrive, ça se passera. Tu vois ce que je veux dire ? Peut-être que c'est justement le fait que Lightning vienne dans le passé et tout ce qu'ils s'ensuit, peut-être que c'est justement ça qui va causer la mort de nos héros. Mais peut-être aussi que si Lightning n'était pas venu les aider, peut-être que c'est à cause de ça, de cet aide qui ne viendra pas, qu'ils mourront.

En voulant jouer avec le futur, tu viens de relever un pari très difficile. Parce qu'en plus, c'est Jérémy qui envoie Lightning dans le futur. Mais donc dans ce cas, le Jérémy du futur devait déjà connaître Lightning vu qu'il l'avait rencontré dans son passé ! Il est très dur de jouer avec le futur, comme je viens de te le démontrer.

Mais bon, arrêtons de parler de tous ça, parce que c'est très relatif, et je commence à avoir une migraine atroce...

Sinon, en requête particulière, j'ai pas grand chose à demander à part qu'un peu plus d'amour serait le bienvenu, parce que là, ta fic commence à devenir très bourrain... Et le dicton "Un peu d'amour dans un monde de brute" prend vraiment sa place ici Rolling Eyes ! Voila donc, J'attends la suite en te laissant méditer sur la relativité du futur et en te souhaitant bonne chance !

PS : Si tu veux une bonne marque d'aspirine, j'en connais une particulièrement efficace contre les maux de tête Mr. Green !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Unitée MessagePosté le: Lun 03 Mar 2008 12:39   Sujet du message: Répondre en citant  
[Blok]


Inscrit le: 11 Jan 2008
Messages: 166
Localisation: Je suis partout et nulle part à la fois
Super ce chapitre:moi qui me demandais pourquoi la fic s'appelle la cité virtuelle.Continu comme ça.Au fait tu as parlé d'un nouveau désign pour le skid mais t'as pas donné d'infos.Tu peut expliquer?
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
 
Magickirua
MessagePosté le: Ven 07 Mar 2008 20:30   Sujet du message: Répondre en citant  
[Blok]


Inscrit le: 06 Fév 2005
Messages: 105
Voici le nouveau chapitre! Le nom est pas super bien choisi mais ça résume un peu le sentiment des Lyoko-guerriers!

oneil7 : c'est vrai que j'avais oublié, je l'ai mise (habilement ^^) dans ce chapitre.

Superfan : faut pas trop se prendre la tête sur les histoire de futur, je suis moi-même pointilleux à se niveau là mais cette fois-ci je pense faire ça simple : il y a 2 Ergheiz et 2 Lightning dans le même monde, mais chacun d'eux a sa propre existence. Il n'est pas dit qu'en tuant le Ergheiz du passé on tue celui du futur aussi! La logique passé/futur est très complexe est prise de tête, mais c'est juste un histoire à la limite! Et désolé, même si j'ai essayé de mettre un peu d'amour dans ce chapitre, j'avoue avoir un penchant pour le bourrin!



Chapitre VIII
Episode 104 : Choisir ses alliés


- Jérémie? Jérémie tu m'entends? demanda Ulrich.

Ulrich avait entendu des bruits étranges dans le micro, et s'était tout de suite douté que quelque chose n'allait pas sur Terre. Aelita, quand à elle, n'était pas si pessimiste, au contraire, elle ne voyait que la beauté des lieux et le reste ne lui importait peu.

- Youhou Aelita, je ne sais pas si tu as remarqué mais ton petit ami nous à lâché !

Elle tourna le regard vers Ulrich à ces quelques mots.

- Pardon ? Où as-tu vu que Jérémie était mon copain ? C'est juste un ami…

- Bien sûr, tu crois que je n'ai pas compris votre petit manège à tous les deux ? lui rétorqua-t-il.

- Eh bien tu te trompes… c'est strictement amical ! Je… J'ai quelqu'un d'autre en vue.

Elle l'avait dit en regardant les yeux d'Ulrich qui se senti rougir. Ne comprenant pas le sentiment qui le traversait, il préféra s'éloigner d'elle et appela une nouvelle fois Jérémie, sans succès.

- Il a dû leur arriver un problème, il faut qu'on y retourne Aelita.

- Non, on ne peut pas ! Tu voudrais laisser tous ces gens seuls ici ?

Ulrich admis qu'elle avait raison et admira plutôt l'environnement qui s'étendait devant ses yeux.

La cité était étrangement illuminée par un soleil qui flottait dans le ciel, et devant lui s'étendait à perte de vue une muraille gigantesque. Il peinait à voir l'intérieur de cette forteresse mais il pouvait apercevoir de grands beffrois attachés aux murs, comme si cette ville fut bâtie pour résister à un envahisseur.
En marchant quelque peu, ils traversèrent plusieurs ponts métalliques en parallèle, desquels ils purent voir la mer numérique en contrebas. Ce vide englobait le pourtour de la cité virtuelle.

Aelita fut impressionnée par la grande porte qui donnait accès à la ville, elle était entrouverte et laissait voir une grande statue de pierre. Il fallut qu'elle la franchisse pour mieux distinguer l'effigie d'un animal qu'ils avaient déjà rencontré : le démon dragon, qui paraissait rugir, les griffes acérées en avant.

Ils marchèrent sur la grand' place, et comprirent qu'ils avaient mis les pieds dans un monde surréaliste, qui dépassait l'entendement. Alors qu'ils pensaient trouver des maisons de style gothique ou moyenâgeuses, devant eux se tenait d'immenses buildings colorés dont les vitres reflétaient les éclats du soleil virtuel.

- C'est complètement dingue ! s'exclama Ulrich, qui pensait se réveiller d'un moment à l'autre. Regardez ça ! Il y a même un plan de Lumina !

Une pancarte indiquait les grands lieux de la ville : celle-ci possédait une bibliothèque, un bâtiment de contrôle central de la ville, une sorte d'aérodrome, un centre militaire, un centre commercial, une grande tour représentant l'hôtel de ville, un centre de sports en tout genre, des parcs, un laboratoire et encore beaucoup de bâtiments qui la rapprochaient d'une ville ultra futuriste. Le plan était coupé à divers endroit par des lignes biscornues et normalement lumineuses.

- Eh Aelita, j'ai bien l'impression qu'il n'y a pas d'électricité dans cette ville, continua-t-il.

- Bien vu, Einstein ! lui répondit-elle en souriant. Le plus simple à mon humble avis, c'est de se rendre au contrôle central de la ville, je pourrais probablement faire le nécessaire. Bon eh bien c'est parti pour la marche.

- La marche ? Pas question ! Regarde plutôt par là ! lui montra Ulrich.

Dans un hangar, on pouvait voir des véhicules bien familiers : des Overboards empilés, des Overbikes garés en épi ou encore les Overslides que Aelita affectionnait particulièrement.

Après avoir donné la consigne à Brenn de rester dans les parages, ils se dirigèrent rapidement vers le bâtiment. Ulrich remarqua à ses dépends que la compagnie d'Aelita toute seule ne lui déplaisait pas du tout. Ils s'amusèrent à se pourchasser à travers une très grande ville complètement vide. Ils passèrent plusieurs fois des intersections, et tout leur paraissait habituel : des trottoirs, des lampadaires, des cabines téléphoniques ou encore des boîtes aux lettres. Ils pensèrent au début que le Jérémie du futur avait probablement le souci du détail, mais il leur apparu quelque chose de plus clair : cette cité avait était conçu pour que des gens y vivent. Cela paraissait plutôt étrange mais pour l'heure, le plus important était de réactiver les fonctions principales.
Ils croisèrent maintes fois des genres de gros tubes transparents de couleurs rouges, jaunes, bleus ou verts, soit au sol ou bien parfois au dessus de leur tête. A vrai dire, à bien y regarder, ces tubes leurs faisaient penser à des routes.

- C'est ici ! s'écria Ulrich lorsqu'il vit un nouveau panneau.

Il descendit de son véhicule et Aelita retira celui fixé à ses chaussures, puis ils entrèrent tous deux dans le bâtiment. A l'intérieur, tout paraissait sombre. Ils déambulèrent dans les couloirs pendant plusieurs minutes et trouvèrent une salle remplie d'écrans comme ceux activés par Aelita dans une tour.

Elle posa délicatement la main dessus, qui la reconnue aussitôt. Elle eut accès aux fichiers du réseau de la ville. Après plusieurs recherches, elle trouva enfin le moyen de réactiver tous les systèmes de la ville. Ulrich dû se rendre au sous-sol pour enclencher une certaine manette et d'un seul coup, des centaines de lumières s'allumèrent en même temps. On entendait des bruits de moteurs qui se mettaient en marche et de courroies qui grinçaient un peu.

En sortant du bâtiment de contrôle, ils virent qu'ils ne s'étaient pas trompés : de toute part, des engins en forme de cercles entourée d'un dôme transparent flottaient dans les gros tubes qu'ils avaient remarqués. Il s'agissait donc bien de moyens de transport rapides pour aller d'un bout à l'autre de la ville très rapidement, à en juger par leur vitesse.

- On monte à bord de celui-ci ? On n'a que deux stations avant d'arriver à la place, proposa Ulrich.

Aelita accepta et pris place à bord grâce à une station d'embarquement. Le dôme pivota et les laissa s'asseoir avant de foncer, curieusement, sans à-coups ni sensations. Elle s'assit si près d'Ulrich que celui-ci en était troublé. Il aimait vraiment Yumi, et pour une fois elle avait accepté son rendez-vous, et il ne voulait pas que Jérémie ne lui parle plus parce qu'il s'était rapproché d'Aelita. Tiraillés entre plusieurs sentiments, il ne s'était même pas rendu compte que cette dernière ait posé sa tête sur son épaule.

Lorsqu'ils arrivèrent, ils virent que tout le monde était toujours là à attendre, certain avaient visité un building et racontait en détail la beauté des suites luxueuses des derniers étages.

Ulrich s'entretint avec Brenn et celui-ci pris la parole.

- Hum, excusez-moi, rapprochez-vous s'il vous plait. Nous allons nous diriger vers le centre, nous allons nous reposer, d'après ce que m'a dit le jeune homme, la ville est paramétrée pour avoir un rythme jour/nuit, et il est bientôt sept heures du soir. Vous pourrez choisir votre lieu d'habitation, il y a largement le choix. Je vous demanderai d'être tous présent vers dix heures demain matin, pour faire le point.

Chacun approuva et ils se mirent en route vers le centre. Aelita et Ulrich décidèrent de se prendre un hôtel juste pour eux deux, dans les plus hauts bâtiments de la ville. Ils trouvèrent une chambre à lits séparés avec une vue panoramique sur l'ensemble de la cité. De loin, Ulrich pu apercevoir l'aérodrome. Aussi incroyable que cela puisse paraître, il pouvait voir une dizaine de Skidbladnir nouvelle génération. Cette fois-ci, il prit le temps de bien le détailler : le coucher de soleil se reflétait dans la carlingue rouge parfaite du vaisseau, il se tenait non plus droit mais horizontalement, à la manière d'un avion de chasse. La forme extérieur lui rappelait le dragon dont la statue de la grand' place faisait honneur. C'était comme si un monstre de métal allait surgir du Skid.
Il était réellement inquiet pour les autres et espérait qu'il ne leur était rien arrivé. Il décida d'aller se coucher, bien qu'il ne su pas comment s'y prendre pour dormir dans un monde virtuel. Il enleva simplement son bandeau et ses chaussures, et tâcha de dormir, bien que troublé par la présence féminine dans la pièce.

- Bonne nuit, Ulrich, dit Aelita d'une voix endormie.

- Bonne nuit… répéta-t-il, en se tournant pour ne pas qu'elle remarque ses yeux écarquillés.

Quelques heures plus tôt, alors que Yumi, William et Jérémie s'étaient fait prendre par l'armée, Odd était complètement décontenancé par ce qui se passait.

- Non mais c'est dingue tout ce qu'il se passe aujourd'hui, on va de surprises en surprises ! Et moi, je suis là, en train de traîner dans des égouts ! Qu'est ce que je peux bien faire maintenant ?

La réponse lui vint toute seule, alors qu'il levait les bras au ciel en guise d'énervement.

- Mais oui, le bracelet ! Je peux aller sur Lyoko directement avec ce bidule c'est ça ? Alors voyons comment ça marche… Pour un pro de l'informatique comme moi, ça ne devrait pas poser de problèmes !

Mais lorsqu'il vit la complexité de l'objet plus en détail, il dû admettre que Lightning aurait dû leur donner un mode d'emploi.
Il entendit alors encore des bruits de pas au dessus de sa tête, et il attendit qu'ils s'éloignent quelque peu pour examiner l'extérieur, de la bouche d'égout. En la soulevant un minimum, il pu voir ses trois amis emmenés dans un camion, les menottes aux mains avec des militaires armés jusqu'aux dents qui les encerclaient. Il redescendit à nouveau et tâcha de réfléchir à une solution.

Sa patience ne fut pas très longue puisqu'il commença à sérieusement s'énerver et à taper plusieurs fois sur son bracelet.

- Allez, fait quelque chose maudit objet futuriste à la noix ! Ca sert à quoi d'en posséder s'ils ne servent à rien ??

Mais tout à coup, il activa une fonction différente de celle qu'il avait souhaité : le voici en habit de Lyoko-guerrier, comme lorsqu'il chassait les Réplikas voilà un an.

- Ah, c'est déjà ça ! ce ne serait pas possible d'avoir un Overboard par hasard ?

A nouveau, il tapa excessivement sur le bracelet et la chance était avec lui : son véhicule s'était matérialisé, d'une manière inespérée. Il sauta dessus, et la sensation qu'il eut ne fut pas si différente que ça de celle sur Lyoko.

- J'ai mangé de la pizza à midi, je regarde ce qu'il ce passe au dessus de moi par une plaque d'égout et maintenant je me déplace en surf volant au dessus des eaux usées… Je vais vraiment finir par me prendre pour une Tortue Ninja ! Cowabunga !

Au même moment, les trois amis se retrouvèrent assis dans un camion militaire parmi tant d'autres et se regardaient, d'un air inquiet. L'homme au crane rasé prit la parole, alors que le véhicule avait démarré et prit la tête de la file et se dirigeait vers l'autoroute.

- Bien. Je me nomme Colonel Grant. Je suis le chef de la section de l'armée de terre de cette région. J'aimerai savoir pourquoi vous étiez dans cette usine et ce que vous faisiez sur cet ordinateur.

Chacun se regarda et parut plus qu'embarrassé. William décida de mentir.

- Nous avions trouvé cette usine lors d'un stupide pari… et quand on a remarqué cet ordinateur qui avait l'air assez puissant… eh bien j'ai voulu essayer un jeu vidéo qui ne tournait pas sur le mien, et je…

Il n'eut pas le temps de finir sa phrase, car le colonel l'avait coupé d'une manière assez soudaine.

- Tu veux me faire croire que ton petit logiciel à utilisé 90 pourcent des ressources électriques de la ville pour la semaine à venir en moins d'une heure ? TU TE FICHES DE MOI ? avait-il crié, en tapant la main sur son siège, en face d'eux.

Ils avaient eu peur lorsqu'il s'était énervé et avaient donc l'intention de se taire. L'homme assit à côté du colonel avait des lunettes rondes et paraissait lui aussi troublé par les évènements. Malgré tout, il lui fournit quelques feuilles qu'il avait sorties de son imprimante, après avoir tapoté sur son ordinateur portable pendant quelques minutes.

- Jérémie Belpois, William Dunbar et Yumi Ishiyama. Ils vont tous au lycée Kadic du centre-ville. Rien d'autre à signaler, à part qu'ils ont tous un bon nombre d'absences non justifiées à leur actif.

Le Colonel Grant examina avec attention les feuilles de chacun, et conclu qu'ils se rendraient en salle d'interrogatoire à leur arrivée. Lorsque Yumi se plaint du fait que ses parents allaient s'inquiéter, il leur dit de ne pas s'inquiéter et que dors et déjà, pour toutes leurs familles et le directeur, ils étaient tous les trois en examen spécifique pour l'armée de terre, et que personne n'allait contredire des papiers signés de la main du préfet.

Odd, de son côté, avait refait surface dans le parc. La nuit commençait tout juste à tomber alors qu'il prenait de la hauteur pour tenter d'apercevoir les militaires. Le vent dans ses cheveux et l'air lui apportait enfin les sensations dont il avait tant rêvé : il pouvait maintenant se déplacer dans le monde réel comme sur Lyoko. Il se cacha dans les arbres à proximité de l'usine et eut la chance de voir le dernier véhicule fermer la marche. Il prit ses distances puis le suivit dans la ville. Son Overboard allait si vite que les gens qui le voyaient passer étaient persuadé que leur vue leur avait jouée des tours. Il arriva alors à l'entrée de l'autoroute. Cette fois-ci, la situation était un peu plus critique.

- On va voir ce que tu as dans le ventre ma belle ! se dit-il à lui-même.

Il poussa les réacteurs de son véhicule à fond, et entama une série de zigzags complètement ahurissants entre les voitures et les camions, tantôt dans le sens normal, tantôt à contre sens. Par deux fois il dû se baisser pour éviter des panneaux mais à un moment, il perdit le contrôle de son Overboard. Il avait essayé d'éviter le rétroviseur d'un camion pour s'amuser, et il fut aspiré par la vitesse de celui qui venait après lui. Le conducteur fit un mouvement trop brusque et son camion heurta la barrière de sécurité. Dans un flot de grincement et d'étincelles, la cargaison mobile se détacha et tomba sur le côté.
Odd voulu s'arrêter pour secourir les gens blessés, mais il fut soulager de voir qu'il n'y en avait pas : il venait juste de déclencher un joli bouchon. Malgré tout, il réussi à retrouver la trace des militaires qu'il pourchassait, et il décida de prendre un peu plus de hauteur quand il prit la prochaine sortie.

Yumi, Jérémie et William étaient assis sur des chaises en bois, avec devant eux une table métallique et deux militaires armés. Ils avaient vu assez de films pour savoir que ces hommes avaient les moyens de les faire parler. Le colonel fit une nouvelle fois son apparition, une tasse de café à la main. Il relut leurs dossiers puis éleva à nouveau la voix.

- Bon les petits gars, je pense que vous avez très envie de rentrer chez vous. Cette histoire vous dépasse, et j'aimerai moi aussi avoir toutes les informations que vous détenez. Etant mineurs, je ne peux pas vous garder très longtemps au frais, entama-t-il. Dites moi ce que vous faisiez dans cette usine, et pourquoi.

Aucun d'eux ne pris la parole et ils semblèrent peu intéressé par la manière subtile dont allait procéder Grant pour les faire parler.

- Je vous rassure, vous n'avez commis aucun délit. Vous allez être relâchés aussitôt que vous nous aurez expliqué ce que vous y faisiez.

Ils restèrent encore une fois mués comme une carpe.

- Johnson, viens par ici, s'adressa-t-il à un homme visiblement caché derrière un miroir sans teint.

Les trois reconnurent celui qui était sur son ordinateur dans le même camion qu'eux.

- C'est une pure merveille de technologie, j'ai peine à y croire !! s'était-il écrié, surexcité.

Il brandissait la mini-disquette du futur, encore reliée à son cordon adaptable.

- Colonel, cet outil… il pourrait stocker plus de mille fois la base de données de notre propre pays !!

- Quoi ? Mais c'est totalement impossible Johnson ! fit Grant en se levant d'un bond.

- Et pourtant c'est bien vrai ! C'est rempli de fichiers incompréhensibles aux noms farfelus. La plupart sont des compilateurs ou des fichiers de programmation.

Le Colonel avait élevé la voix.

- Comment avez-vous pu vous fournir un objet pareil ?? Des simples gosses n'auraient jamais pu créer ça !! Ca doit venir des laboratoires de la NASA ou un truc du genre !

- Impossible Colonel… avait interrompu Johnson. Cette technologie n'existe pas sur Terre, j'en mettrais ma main au feu.

- Alors quoi ? C'est une technologie alien ? Vous vous fichez de moi ??

William avait pouffé de rire au moment où l'homme avait prononcé ces mots. Il fit mine d'être assez décontracté, les jambes tendues. Les deux autres avaient l'air terrifiés.

Odd était arrivé à la base militaire. Il s'était arrêté dans les arbres à quelques dizaines de mètres du portail électrifié.

- Bon, comment je fais ? se demanda-t-il. Ils sont probablement un bon millier là-dedans armés jusqu'aux dents. Je vais me faire repérer en un clin d'œil. Il y a des sentinelles un peu partout et ils surveillent aussi le ciel… Je n'ai pas le choix d'y aller bourrin, mais je vais quand même procéder à une petite diversion dont j'ai le secret.

Il laissa son Overboard en suspension au dessus de quelques branches, et monta au sommet grâce à ses griffes. Il examina la base et remarqua qu'un camion citerne était stoppé, à environ cent mètres de sa position, un peu vers la gauche. Il visa avec son bras et tira dessus plusieurs flèches laser, qui ressemblait sur Terre à des rayons où à des gerbes de feu. Il sauta sur son Overboard et s'élança dans la position opposée au camion qui explosa dans un bruit assourdissant. La confusion régna quelques instants dans les rangs de l'armée, plusieurs personnes furent propulsées et la sirène d'alarme retentit.

Dans la salle d'interrogatoire, le bruit sourd avait effrayé tout le monde. Un leur rouge tournoyante s'élevait des gyrophares dans tout le secteur.

- Bon sang mais qu'est-ce qu'il se passe encore ? L'alerte rouge ? Des intrus ?

- Colonel ! Il y a eut une explosion à l'entrée de la base ! s'écria quelqu'un qui surgit en ouvrant la porte brusquement.

Le Colonel Grant écouta avec attention les détails puis se calma. Les trois amis le regardèrent, puis il leur rendit un regard noir, comme s'il avait deviné que tous les événements de cette nuit avaient un lien entre eux.

Odd avait passé à peine cinquante mètres alors que quelqu'un remarqua sa présence, un peu plus haut.

- Là haut ! Une personne sur un objet volant s'infiltre ! Abattez-le, Abattez-le !!!

Odd se rendit compte qu'il avait fait une terrible erreur de jugement : les comparer aux stupides bestioles de XANA n'était pas la meilleure chose. Il n'eut plus le choix que de se défendre. Il envoya des flèches laser de toutes parts, neutralisant ou enflammant plusieurs personnes au passage. Ses pirouettes et loopings réussissaient à les déstabiliser mais les rafales de mitrailleuses le frôlaient. Il dû même se protéger avec un bouclier alors qu'un militaire le visait d'un toit. Ses deux mains tiraient et tiraient encore, mais en même temps, il tentait de se rapprocher d'une porte blindée. Arrivé avec son Overboard juste en face, il la détruit de coups successifs de flèches laser des deux mains, puis s'introduisit dans le bâtiment. Les personnes à l'intérieur n'avaient même pas le temps de sortir leurs armes qu'il les avait déjà dépassés.

Le Colonel Grant semblait dépassé par la situation.

- Qu'est-ce qu'il se passe !! Je veux un rapport immédiatement !! On entend des coups de feu de toute part !!

Mais avant qu'il finisse de hurler sur son sous-fifre rattaché aux renseignements, il fut interrompu par la voix d'Odd.

- Lâchez votre arme, où je le désintègre !! cria-t-il.

Odd était arrivé très rapidement dans la salle d'interrogatoires, et il poussait devant lui le même homme qui avait interrompu le colonel pour lui expliquer qu'une explosion avait eut lieu. Il le tenait en joue avec son bras droit et ferma la porte de l'autre.

Le Colonel Grant, de sa voix rauque, exposa la situation.

- Je trouve des gamins dans une zone désaffectée en compagnie d'un super ordinateur et d'une puce électronique ultra perfectionnée. Et maintenant voilà qu'un autre gamin pénètre dans ma base, seul et dans un costume de clown. Mais surtout, il prend en otage mon meilleur homme.

Il réfléchit quelques secondes et posa son Beretta sur la table.

- Soit, qu'est-ce que vous voulez ?

Il recula vers le fond avec Johnson et Odd poussa le troisième militaire vers eux.

- Jérémie, commença Odd, c'est beaucoup trop tard maintenant, il vaut mieux leur expliquer la vérité. IL FALLAIT QU'ON LE FASSE UN JOUR OU L'AUTRE !! hurla-t-il, avec dans sa voix quelque chose qui ressemblait à de la peur.

- ODD ! Calme-toi ! O.K., je vais leur expliquer, dit Jérémie, complètement décontenancé par la soudaine arrivée de son ami. Il y a quelques années, j'ai découvert l'usine et le Super-Calculateur. Lorsque je l'ai remis en marche, j'ai aussi activé un programme multi-agent du nom de XANA. Pour faire court, cet ordinateur est capable de matérialiser quelqu'un sur un univers virtuel qui répond au nom de Lyoko. Nous avons combattus ce virus des années durant, dans l'ombre, en nous virtualisant à l'intérieur alors qu'il prenait de plus en plus de pouvoir. Et nous devions utiliser une fonction qui parait irréelle mais qui est pourtant vraie : celle de retourner dans le passé, avant chaque attaque sur Terre. Car en effet, ce virus ne se contente pas de rester dans son monde virtuel : il se propage. Nous avons maintenant la certitude que ce virus est dirigé par une personne qui se nomme Evan Ergheiz, car un homme est venu du futur pour nous aider.

Il avait dit tout cela d'un trait, et repris sa respiration avant de continuer.

- Libre à vous de nous croire ou pas, mais c'est bien réel. L'homme du futur est venu avec la puce électronique dans la main de votre informaticien. Il est aussi venu avec des bracelets high tech qui permettent de ne pas se faire posséder par XANA, et qui peuvent aussi nous transformer en la même personne que nous sommes, mais en virtuel. Alors maintenant, je vous en conjure, nous devons aider nos amis sur Lyoko ! Ils sont à la merci de ce virus, et l'homme du futur également ! Il s'est jeté seul dans le territoire de XANA. Nous avons aussi pu voir que ce virus pouvait contrôler des personnes réelles et même les tuer. Et pour couronner le tout, le Ergheiz du futur vient lui aussi nous rendre visite et nous attaquer avec des monstres de plus en plus terribles.

Le Colonel Grant prit sa tête dans ses mains, toujours adossé au mur.

- Avez-vous au moins une preuve tangible de toute votre histoire ? leur demanda-t-il, même si dans sa façon d'agir, il avait déjà accepté l'improbable.

Odd pointa son bras vers la vitre sans teint, et envoya une flèche laser qui la détruit, laissant voir à l'intérieur que plus personne n'était présent.

- Je vois… dit-il. Johnson, vous me préparez le matériel et ensuite, vous prévenez le gouvernement. Je veux un rapport détaillé sur mon bureau demain à la première heure. Vincent, je compte sur toi pour remettre la base en ordre, on va tous se reposer et demain, tu m'amènes vingt gars, et on retourne à l'usine avec les gosses.

Complètement secoués par ce qu'il venait de se passer, les quatre adolescents, dans un dortoir qui leur était réservé, se concertaient.

- Odd, t'es dingue d'être venu ici !! Tu te rends compte de ce qu'il vient de se passer ? lui disait Yumi.

- J'ai fais ce qu'il me semblait être le mieux, lui répondit-il.

- Arrêtez vous deux, s'interposa William, ce qui est fait est fait : nous devons nous y résoudre, XANA est devenu trop fort pour que nous puissions le contenir encore.

- La seule solution, c'est que des gens en permanence l'attaquent, expliqua Jérémie. Nous ne pouvions plus continuer comme cela. L'arrivée du deuxième Ergheiz nous dépasse totalement. Le seul moyen est que des militaires vivent sur Lyoko, grâce à notre cité Lumina, et qu'ils attaquent sans relâche XANA, jusqu'à ce que quelqu'un trouve les Ergheiz réels.

Ils discutèrent sur des stratégies encore plusieurs heures, avant de tomber de sommeil.

--------------------------
Prochain épisode, le chapitre 9 : Attaque biologique
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur
 
Iglouska MessagePosté le: Ven 07 Mar 2008 23:00   Sujet du message: Répondre en citant  
[Kongre]


Inscrit le: 07 Jan 2008
Messages: 1510
Localisation: Dans sa forêt à chercher une proie pour assouvir sa soif ^,..,^
Je ... je ... j'ai le souffle couper, litéralement.
J'ai lu ton ... sublime ... magnifique texte avec des zic trop belle qui aller parfaitement avec l'histoire et j'était ... woua !!!

Aelita amoureuse d'Ulrich ? Bizarre.
Cette ville et facinnente. Les véhicules, tout est facinent et comment dire ... j'ai même pas de mot pour se que je resent aprés sa.
Moi qui adore les truck comme sa, futuriste, l'action, l'amoure, code lyoko, les lyokoguériers dans leurs tenue sur terre. Tous sa c'est tous se que j'ai toujours voulu.

Je suis TA plus grande fan Magickirua. Et celui qui me dira le contraire aura affaire a moi Twisted Evil

Je tient a te rappeler que je te considére au dessus d'Ankou avec sa fic "Tant qu'il reste un espoir"Wink

J'aimeré t'écrire un roman, mais je n'est pas le temps et je ne sauré pas tous te dire en détaille tous se que j'aime dans ta fic(je suis pas un écrivain Smile domage), alors je te diré tous simplement WOUA.

Voila, et comme tu peut le deviner, j'attend ta suite avec une trés, immence impassience.Wink

PS : Un épisode super long comme je les aime Wink
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
 
Unitée MessagePosté le: Sam 08 Mar 2008 10:20   Sujet du message: Répondre en citant  
[Blok]


Inscrit le: 11 Jan 2008
Messages: 166
Localisation: Je suis partout et nulle part à la fois
Encore un éxéllent chapitre avec plein de rebondissement comme je les aimes.Juste un petit truc parceque j'aime bien énnerver le monde:JE suis TON plus grand fan Laughing Rolling Eyes Mr. Green .
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
 
Magickirua
MessagePosté le: Sam 08 Mar 2008 10:42   Sujet du message: Répondre en citant  
[Blok]


Inscrit le: 06 Fév 2005
Messages: 105
Ohlala ne vous battez pas ^^ bon ce qui sort de mes écrits ne sont pas tous sortis de mon esprit loin de la.

Par exemple : Colonel Grant, est tout droit inspiré du film Die Hard 2 (58 minutes pour vivre). Du moins c'est le major Grant dans le film, et la seule différence c'est sa couleur de peau. Le nom de Grant j'aime bien, surtout parce que j'ai vu Jurassic Park à la télé l'autre jour avec le professeur Grant, encore une fois.

La cité virtuelle est aussi fortement inspirée du jeu vidéo Final Fantasy 8. Dedans, il y a une ville très grande se nommant Esthar. Ici une image du jeu vite fait trouvée sur Google (c'était une explication d'un passage d'un boss secondaire) :
http://ff8.ffsky.cn/000/P.jpg

Voilà en gros les tubes dont je parlais. Bon évidemment, j'ai mis tout ça à ma sauce. Pareil, dans mon délire FF8, j'ai un peu calqué l'image de l'Hydre, le vaisseau spatial du jeu, pour le Skidbladnir Alpha (vu qu'à la base, j'avais pas spécialement envie d'expliquer le design) :
http://membres.lycos.fr/michoulefou/hpbimg/Hydre.jpg
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur
 
Superfan MessagePosté le: Sam 08 Mar 2008 11:43   Sujet du message: Répondre en citant  
Commentateur de fics


Inscrit le: 14 Fév 2008
Messages: 544
Citation:
Faut pas trop se prendre la tête sur les histoire de futur, je suis moi-même pointilleux à se niveau là mais cette fois-ci je pense faire ça simple : il y a 2 Ergheiz et 2 Lightning dans le même monde, mais chacun d'eux a sa propre existence. Il n'est pas dit qu'en tuant le Ergheiz du passé on tue celui du futur aussi! La logique passé/futur est très complexe est prise de tête, mais c'est juste un histoire à la limite!


T'as raison Razz

Citation:
Et désolé, même si j'ai essayé de mettre un peu d'amour dans ce chapitre, j'avoue avoir un penchant pour le bourrin !


Je m'en étais rendu compte Mr. Green

La cité virtuelle a l'air géniale ! On y vivrait... Mais il y a un petit truc que je ne comprends pas... Pourquoi Ulrich et Aelita restent sur Lyoko ? Pour aider les nouveaux habitants de la ville, d'accord, mais ils n'avaient qu'à donner leurs instructions à Brenn et sortir pour aller aider leurs amis !
Tiens, puisqu'on parle d'eux deux : ce couple (Ulrich/Aelita) est inédit ! Mais je trouve ça un peu bizarre quand même...

J'imagine bien Odd en Overboard en plein centre-ville... Et la "course-poursuite" sur l'autoroute... On pourrait faire un film du tonnerre avec ça ! Mr. Green
Bref, j'attends la suite !

PS : T'as vu quel Jurassic Park ? Le 1 ou le 3 (Grant n'apparaît pas dans le 2) ?
Si t'as vu le 3, je te conseille de voir le 1, qui est dix fois mieux que celui-là !

PS 2 : Krissie... Pardon, *Iglouska*, tu crois pas que t'as dépassé l'âge du "Je suis ton/ta plus grand(e) fan" ? Rolling Eyes
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Magickirua
MessagePosté le: Sam 08 Mar 2008 11:56   Sujet du message: Répondre en citant  
[Blok]


Inscrit le: 06 Fév 2005
Messages: 105
c'est m'est assez égal l'histoire des fans, ce qui me fait rire c'est que quelqu'un se nommant Superfan remonte les bretelles d'autres fans! Je ne critique pas je trouve ça assez drôle simplement ^^

bref, pourquoi ils restent sur Lyoko? bah oui, simplement pour ne pas laisser seul les gens. En fait c'est vrai qu'à la relecture ça peut paraitre bizarre, mais j'ai pas été chercher plus loin. Ils pensent qu'il ne faut pas les laisser seuls dans un monde virtuel, mais ce n'est que pour quelques heures. Ils savent aussi que Jérémie n'était pas tout seul. Et je n'ai jamais dit que le couple Aelita/Ulrich aurait bien lieu, j'ai juste trouvé ça marrant et différent de les faire flirter ensemble. Après tout je n'aime pas spécialement faire des histoires d'amour.

edit : et pour Jurassic Park, j'ai vu les trois évidement, et depuis bien longtemps (le 2 et le 3 au cinéma d'ailleurs, le 1 j'étais un peu jeune encore, 8 ans). C'est juste que ça faisait un bail que je ne les avais pas revu.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur
 
Superfan MessagePosté le: Sam 08 Mar 2008 12:12   Sujet du message: Répondre en citant  
Commentateur de fics


Inscrit le: 14 Fév 2008
Messages: 544
Citation:
Bref, pourquoi ils restent sur Lyoko ? Bah oui, simplement pour ne pas laisser seul les gens. En fait c'est vrai qu'à la relecture ça peut paraitre bizarre, mais j'ai pas été chercher plus loin. Ils pensent qu'il ne faut pas les laisser seuls dans un monde virtuel, mais ce n'est que pour quelques heures. Ils savent aussi que Jérémie n'était pas tout seul.


Ah, d'accord...

Citation:
Et je n'ai jamais dit que le couple Aelita/Ulrich aurait bien lieu, j'ai juste trouvé ça marrant et différent de les faire flirter ensemble. Après tout je n'aime pas spécialement faire des histoires d'amour.


Oui, mais il y avait tellement de sous-entendu que voila, quoi ^^

Citation:
Edit : et pour Jurassic Park, j'ai vu les trois évidement, et depuis bien longtemps


Evidemment ! Qui n'a pas vu Jurassic Park ? Et tu préfère lequel, toi ? Moi, c'est de loin le 1 ! Le 2 est pas trop mal, mais le 3 est vraiment naze... (En même temps, c'est pas Spielberg qui l'a réalisé...)

Citation:
C'a m'est assez égal l'histoire des fans, ce qui me fait rire c'est que quelqu'un se nommant Superfan remonte les bretelles d'autres fans! Je ne critique pas je trouve ça assez drôle simplement ^^


Tant mieux si ça te fait rire...
PS : 50ème message...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Magickirua
MessagePosté le: Sam 08 Mar 2008 16:38   Sujet du message: Répondre en citant  
[Blok]


Inscrit le: 06 Fév 2005
Messages: 105
ne te vexes pas ^^

pour les couples, j'avoue que moi même je ne sais pas lesquels mettre dans ma fic. D'ailleurs si vous avez des conseils à ce propos!

Jurassic Park, même si ça n'a aucun rapport avec le reste, eh bien je préfère largement le 1 moi aussi. En plus, dans un sens, j'aurai bien aimé visiter un parc comme celui là, en un peu mieux sécurisé ^^ mais bon la morale de cette histoire, c'est que faire cohabiter 2 espèces qui sont séparées de 65 millions d'années n'est pas vraiment l'idée la plus géniale. D'ailleurs, il y a des chances qu'on voit arriver un 4.

Mais sinon, j'aimerais bien savoir ce que vous pensez de la fic en général, les touches que je devrais y apporter, la suite telle que vous la voyez etc. Ça m'intéresse!
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur
 
Iglouska MessagePosté le: Sam 08 Mar 2008 17:05   Sujet du message: Répondre en citant  
[Kongre]


Inscrit le: 07 Jan 2008
Messages: 1510
Localisation: Dans sa forêt à chercher une proie pour assouvir sa soif ^,..,^
Kikou !!!
Moi perso j'adore le couple Odd/Aelita, sa se voie sur ma signature Very Happy
Pour la suite j'en est auccune idée, et c'est pour sa que j'aime ta fic. Toujours des imprevue. Tient par exemple, Aelita qui flache sur Ulrich dans le dernier chapitre. SA c'est de l'imprevue que je aime trop;)
Pour se qui est de changement, moi je te dit "ne change rien" apare petétre faire un peu, mais vraiment un peu, plus de déscription.
Sinon moi je la trouve toujours aussi parfaite;)

Superfan, je sait qu'en juin je vais avoir 18 ans, et alors qu'es que sa fait, j'ai le droit d'aimer une fic à tel point que je dit que JE suis LA plus grande fan;) Razz

Magickirua(puré dure a écrire se pseudo Razz ) Comme je te le diser dans mon dérnier com, j'attend la suite avec une impassience démesuré Wink
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
 
Magickirua
MessagePosté le: Sam 08 Mar 2008 18:41   Sujet du message: Répondre en citant  
[Blok]


Inscrit le: 06 Fév 2005
Messages: 105
C'est sympa d'être fan mais pas la peine de devenir une groupie j'ai déjà une petite amie ^^ cela dit elle a ton âge!

Par contre s'il y a bien un couple que je ne voit pas c'est Odd/Aelita désolé ^^

Ça viendra la suite, comme je l'ai dit je suis assez occupé essentiellement pour le boulot! D'autant que j'ai donné le nom de Attaque biologique pour le prochain chapitre alors que je n'ai aucune idée de ce qu'il va se passer! je vais fouiller dans mes pensées voir quel genre de truc je peux faire. Je pense faire un chapitre bourrin encore, et le 10 sera un peu plus calme (normalement).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur
 
Montrer les messages depuis:   

Forum Code Lyoko | CodeLyoko.Fr Index du Forum -> Vos Créations -> Fanfictions Code Lyoko Page 4 sur 10
Aller à la page : Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivante

Poster un nouveau sujet
 Réponse rapide  
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
Répondre au sujet



Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure

Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum




Powered by phpBB Lyoko Edition © 2001, 2007 phpBB Group & CodeLyoko.Fr Coding Dream Team - Traduction par : phpBB-fr.com
 
nauticalArea theme by Arnold & CyberjujuM
 
Page générée en : 0.0928s (PHP: 54% - SQL: 46%) - Requêtes SQL effectuées : 17