CodeLyoko.Fr
 
 Dernières news  
[Site] Les trouvailles du Père Dudu - E...
[Site] Reboot VS Code Lyoko : le dossier
[IFSCL] Le retour des voix officielles!
[Site] Un nouveau dossier : Le français...
[Site] Un nouveau fanprojet : RTTP Podcast
[IFSCL] IFSCL, Bande annonce du 9e anniv...
[IFSCL] Sortie du jeu IFSCL 38X!
[Créations] Code Lyokô sort du grenier
[IFSCL] Trailer IFSCL, Fin du cycle 36X!
[Site] Apparaissez sur la chaîne offici...
 
 Derniers topics  
[Jeu Vidéo Lyoko] IFSCL 40X!
Source (extrêmement hypothétique) d'i...
Discord pour le forum + animation ?
Anciens : Réveillez-vous ! La bulle d...
[Fanfic] Les Perles du Neith [Terminée]
[Fanfic] Code Alpha 2.0 - Rainy Days ...
Les origines de vos pseudos
[Fanfic] Overpowered [Terminée]
Traduction d'un nouveau dossier
[Fanfic] Le risque d'être soi
 
     
 Accueil | Règles du forum News | FAQ | Rechercher | Liste des Membres | Groupes d'utilisateurs | T'chat | Retour au site 
  Bienvenue, Invité ! (Connexion | S'enregistrer)
  Nom d'utilisateur:   Mot de passe:   
 

[Fanfic] Code Lyoko : Nouvel horizon

Forum Code Lyoko | CodeLyoko.Fr Index du Forum -> Vos Créations -> Fanfictions Code Lyoko


Page 1 sur 5

Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5  Suivante





Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet


Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant 
 Auteur Message
Hirohiga Mitsu MessagePosté le: Dim 30 Sep 2012 16:02   Sujet du message: [Fanfic] Code Lyoko : Nouvel horizon Répondre en citant  
[Frelion]


Inscrit le: 30 Sep 2012
Messages: 46
Code Lyoko
Nouvel horizon


Le temps pluvieux ne donnait pas la moindre envie à Yumi de sortir prendre l’air. Ce dimanche était semblable au samedi qui le précédait, ainsi qu’au vendredi… Ainsi qu’au reste de la semaine. C’était la dernière semaine des grandes vacances, et malheureusement le temps avait toujours été humide et pluvieux. Déprimée à l’idée de revoir madame Kensington dans un futur proche, notre jeune héroïne retraitée décida de passer le temps en regardant la télévision.
Après un quart d’heure à somnoler devant le poste, une nouvelle éveilla son intérêt. La ville de Washington avait subit de nombreuses coupures de courant durant plusieurs jours sans que la cause ne soit identifiée. Si le supercalculateur n’était pas éteint la jeune fille aurait très certainement crié à l’attaque de Xana, le virus informatique. Cependant elle ne pu s’empêcher de sourire en y repensant. Après tout c’est grâce au supercalculateur qu’elle avait pu faire la connaissance d’Aelita.

— Yumi à table ! s’écria Takeho Ishiyama.
— Oui j’arrive ! répondit Yumi.

La jeune fille éteignit la télévision et soupira profondément. Finalement en y repensant elle était pressée de retourner au collège Kadic pour revoir ses amis.

















1- Nouveau danger


Ulrich, Odd, ainsi que les autres élèves internes sont retournés au collège Kadic un jour en avance. C’est donc dans son dortoir que le jeune Ulrich se réveilla d’humeur maussade.

— Se lever à six heures… Décidément ça ne m’a pas manqué, grogna Ulrich.
— Humm non Emilie, ne me lèches pas, marmonna Odd dans son sommeil alors que son chien le nettoyait à grand coups de langue.

Ulrich sorti de son lit et décida de se rendre de bonne humeur en faisant une petite farce à son cher ami. C’est ainsi qu’il prit Kiwi et le posa sur le torse du jeune blond tout en s’arrangeant pour que le chien ait la gueule devant le visage de son maître. Comme s’il avait deviné ce qu’Ulrich attendait de lui, Kiwi se mit à lécher les lèvres et le nez d’Odd.

— Emilie, tu veux m’embrasser ? questionna le jeune garçon. Je savais que tu ne pourrais pas résister à mon charme légendaire !

Ne pouvant plus supporter que son camarade de chambre fasse un merveilleux rêve, Ulrich lui pinça le nez fortement pour le réveiller. Il valait certainement mieux faire ça plutôt que de le regarder embrasser son chien.

— Emilie ! s’écria Odd. Mince ou est-elle ? Elle est partie ? Elle était la il y a un instant !
— Oui elle a du partir en vitesse. Mais heureusement pour toi Kiwi a prit la relève, et de fort belle manière, ironisa Ulrich.
— Bon sang Kiwi ! Mais c’est effroyable ! s’exclama Odd tout en faisant de grand geste. Dis partenaire tu manges tout ton petit déjeuner ?
— Odd espèce de ventre sur pattes ! Même le jour de la rentrée, la première chose à quoi tu penses, c’est si je vais te filer mon croissant ?
— Rien de tel qu’un bon petit déjeuner bien consistant pour passer une bonne journée ! Tu ne connais pas ce dicton ? demanda Odd partiellement choqué.
— Euh non. Qui l’a inventé ? demanda Ulrich.
— Moi bien sur ! répondit Odd en affichant un large sourire. Bref, ne perdons pas de temps, mon petit déjeuner m’attend !

Les deux amis rejoignirent Jérémie à la douche puis partirent tous ensemble à la cantine. Ils s’attendaient à retrouver Aelita qui était également interne, cependant ils ne purent qu’ouvrir de grands yeux interrogateurs en voyant leur autre amie Yumi assise à ses côtés.

— Salut les garçons, en retard comme d’habitude, taquina Yumi.
— Qu’est ce que tu fais ici ? interrogea Ulrich surprit.
— Mais c’est sans importance ça ! cria Odd le sourire jusqu’aux oreilles. Du coup ça fait une personne en plus susceptible de me donner son croissant !
— Tu veux un croissant, tiens ! s’exclama Ulrich en prenant le croissant dans le plateau d’Odd et en le lui enfonçant dans la bouche.
— Merchi mais che peux mancher mon croichant tout cheul, essaya d’articuler Odd tout en mâchant.

Après avoir attendu que la scène de ménage soit finit, Yumi se décida enfin à expliquer la raison de sa présence.

— Vous êtes tous interne et du coup je me retrouve souvent sur la touche. C’est pourquoi j’ai décidé de devenir interne également. J’ai appelé monsieur Delmas pour savoir si c’était possible. Je suis désolée mais Aelita se sentira surement à l’étroit d’ici quelques jours, confia Yumi avec un sourire.
— Alors c’est sur ? Mais c’est formidable ! s’écria Ulrich avant de rougir.
— Euh oui c’est super, répondit Yumi dont le visage se teinta légèrement en rose pâle.

Alors que l’enthousiasme d’Odd, d’Ulrich, de Yumi et d’Aelita était perceptible dans toute la cantine, Jérémie quant à lui restait calme et regardait son téléphone portable fixement. Il était préoccupé car il avait remarqué que de nombreux phénomènes électriques avaient eu lieu à divers endroits du globe. Ne laissant aucune information lui échapper, il en avait déjà répertorié une demi-douzaine pendant le mois d’août.
Le premier cas avait été la perte d’électricité dans une centrale se trouvant au japon. Or ces établissements sont extrêmement sécurisé et le fait qu’une centrale ait été privé d’électricité pendant plusieurs heures ne peut que rendre perplexe. Le second cas a été la base aérienne de Smolensk en Russie qui a également subit une perte d’électricité à la mi août. Le cas de la base aérienne a été suivi à un intervalle de deux jours par trois nouveaux cas de panne de courant au Caire, à Berlin et à Londres. Enfin la ville de Washington a eu de nombreuses failles la semaine dernière.
Jérémie plus que quiconque savait que Xana utilisait les puissantes installations électriques pour gagner en puissance. Cependant que pouvait bien signifier ces différentes situations. Se pouvait-il que contre toute attente le virus informatique ait survécu ? Après tout même les virus les plus quelconques se trouvant sur le réseau sont presque impossibles à éradiquer. Si le virus avait survécu comment en être certain ? Rallumer le supercalculateur pour lancer un superscan n’était pas envisageable. Xana n’ayant plus aucune influence sur Lyoko, il ne peut tout simplement plus y activer des tours. De ce fait on peut en conclure qu’il existerait un autre supercalculateur contaminé par le virus. Mais encore une fois il est totalement impossible d’en être persuadé.

— À moins que… marmonna Jérémie.
— Oui Jérémie ? Qu’y a-t-il ? Tu as l’air ailleurs ce matin, avoua Aelita inquiète.
— Non ce n’est rien Aelita, d’ailleurs je suis heureux de voir que Yumi va nous rejoindre à l’internat. Nous pourrons passer plus de temps ensemble, répondit Jérémie.
— Merci Jérémie, je suis heureuse moi aussi, répliqua Yumi avec un large sourire.

Si Jérémie a réussi à garder ses doutes à l’abri un moment, il fut très vite prit au dépourvu quand le soir même Aelita le rejoignit dans sa chambre.

— Aelita tu ne devrais pas venir dans mon dortoir à cette heure, si Jim t’attrapes tu risques d’avoir des ennuies, soupira le jeune homme.
— Il fallait absolument que je te parle. J’ai bien vu que tu étais préoccupé aujourd’hui, et si c’est à cause de ce que je pense… répliqua Aelita.
— Xana ? demanda Jérémie le souffle court.
— Oui, éluda Aelita. Tous ces phénomènes électriques en un intervalle de temps si court, ce n’est pas normal. J’ai fais des recherches et dans aucun des cas la cause a été découverte. Or la plupart des plus grand pays du monde entier ont subit des attaques.
— Ne te précipites pas, rien nous dit que ce qui c’est passé était du à des attaques de Xana. J’avoue que c’est plus qu’étrange, mais nous avons éliminé ce satané virus.
— Je n’en suis pas certaine Jérémie, insista Aelita. Après tout le programme anti-Xana n’a très bien pu qu’agir sur les réplikas qui étaient actif pour virtualiser le kolosse. Si un seul réplika a survécu alors Xana peut très bien avoir attendu que l’on éteigne le supercalculateur pour se répandre sur le réseau. La seule chose qui est certaine c’est qu’il ne peut plus venir sur Lyoko.
— Mais qui l’empêche d’agir sur un autre monde virtuel ! s’exclama Jérémie qui venait d’arriver aux mêmes conclusions qu’Aelita.
Ils se regardèrent un instant sans parler. Les deux semblaient peser le pour et le contre. Si Xana était de retour pourquoi ne les avait-il pas encore attaqués ? Avait-il un plus grand objectif ? Non, avec tout ce qu’ils ont fait pour l’anéantir il ne peut pas les ignorer. Si Xana était de retour, il fallait en trouver la preuve rapidement, et de suite trouver un moyen de le combattre.
— Nous n’avons plus le choix Jérémie, affirma Aelita. Nous devons prévenir les autres dès demain.
— Non attend, ça ne sert à rien de les faire paniquer si nous ne sommes sur de rien. Ce qu’il faut c’est trouvé une preuve irréfutable que Xana est de retour.
— Comment veux tu que l’on trouve ça ? S’il agit en activant des tours sur un autre monde virtuel nous ne pouvons pas le savoir. Et même si c’était le cas je ne pourrais pas désactiver la moindre tour comme je n’ai que les clefs de Lyoko.
— De toute façon il est très peu probable que je puisse vous virtualiser sur ce monde virtuel en passant par les scanners de l’usine.

Jérémie regarda par la fenêtre, perdu dans ses pensées. Cela faisait maintenant trois mois qu’ils avaient éteint le supercalculateur. Et cela faisait un mois que des activités électriques suspectes avaient fait leurs apparitions. Ce qui signifie qu’il reste un intervalle de deux mois sans la moindre activité du virus. Si ce dernier n’a pas été détruit il est totalement inconcevable qu’il ait fait une pause. Alors qu’est ce qu’il aurait bien pu faire pendant tout ce temps. Et par quel moyen Jérémie pouvait-il surveiller le réseau mondial ? Etait-ce seulement possible ? Oui forcément, mais pour cela il faudrait agir comme jamais il ne l’avait fait.

— Aelita, nous allons surveiller le réseau à partir de demain, déclara Jérémie.
— Qu… Quoi ? Comment ? interrogea Aelita surprise.
— Demain nous allumerons le supercalculateur. Pendant une journée et une nuit nous priverons Paris d’électricité et nous scannerons le réseau mondial en utilisant toute la puissance électrique de la ville, assura Jérémie.
— Le réseau mondial ? Est-ce possible ? Oui certainement… En utilisant la puissance du supercalculateur nous pouvions scanner le réseau national mais en utilisant l’énergie de toute la ville nous devrions pouvoir y arriver. Cependant priver Paris de son électricité pendant 24 heures est-ce raisonnable ? marmonna la jeune fille.
— Non bien sur. En faisant ça nous prenons aussi le risque de dévoiler notre existence et celle du supercalculateur. Cependant nous n’avons pas le choix. Si Xana a bel et bien prit possession d’un autre supercalculateur nous l’affronterons de toutes nos forces en utilisant notre propre supercalculateur.
— Mais comment veux tu que nous désactivions une tour sur un autre supercalculateur ? questionna Aelita.
— En jouant au même jeu que Xana, en lançant une attaque par virus, expliqua Jérémie.

La nuit fut courte pour Jérémie. Ce dernier avait l’esprit beaucoup trop concentré pour pouvoir fermer les yeux. Après une heure il décida de se lever. S’il devait rester éveiller autant qu’il fasse quelque-chose d’utile. Et il ne s’en rendit même pas compte, mais il passa toute la nuit sur son ordinateur portable…

— Jérémie debout ! s’écria Ulrich. Il est presque huit heures et Jim fait la présentation du nouveau gymnase à tous les élèves.
— Tant mieux, bredouilla Jérémie. Ils ne font jamais l’appel dans ce genre d’évènements.
— Oui et alors ? Tu ne comptes quand même pas sécher dès le deuxième jour ! s’exclama Ulrich en regardant son camarade avec effroi.
— Si, justement.

Jérémie envoya un message à ses amis en leur indiquant de le rejoindre lui et Ulrich à l’usine. Ils allaient profiter de cette matinée pour lancer un superscan du réseau mondial. Même s’il n’était pas nécessaire que tous les lyoko-guerriers soient présent, il valait mieux qu’ils voient de leurs propres yeux si Xana était toujours en activité. Cependant il y en a un qui ne sera pas de retour à l’usine, et c’est Odd.

— Bonjour Odd, déclara monsieur Delmas en interpelant le jeune homme dans la cantine alors qu’il prenait son petit déjeuner gastronomique.
— Bonchour monchieur Delmas, répondit Odd la bouche pleine.
— Hum oui. Bon je devais te parler. Je sais que tu as à peine rejoins l’internat depuis deux jours mais tes parents veulent que tu ailles les rejoindre à Lyon avec tes sœurs.
— Quouuuuua ! s’exclama Odd en faisant voler des miettes de croissant sur la table. Mais ils ne se stabilisent jamais, ils sont pomade !
— Hum tu veux dire nomade surement. En tout cas ils vont se sédentariser pendant une année à Lyon et ils veulent que tu prennes le premier train pour les rejoindre. Tu es déjà inscris dans un nouveau lycée.
— Mais moi je veux rester ici, c’est ici que sont mes amis ! s’écria Odd.
— Malheureusement ton dossier scolaire a été envoyé hier soir vers Lyon. J’ai déjà reçu le billet de train que tes parents t’ont envoyé. Le départ est à dix heures ce matin. Prend une veste, ta carte d’identité et va au portail de l’école, je t’ai appelé un taxi.
— Mais et mes amis, et mes affaires ! bredouilla Odd de plus en plus surprit.
— Tes affaires seront directement envoyées à Lyon. Tu devrais les recevoir demain. Ne t’en fais pas Jim s’en occupera. Et pour ce qui est de tes amis à cette heure-ci, ils sont certainement au gymnase, tu n’aura qu’à les appeler après les heures de cours pour les prévenir si tu le désires.
— Le taxi sera devant l’école dans combien de temps ? demanda Odd dérouté.
— Il devrait arriver d’une minute à l’autre. Je te souhaite bonne chance dans ta nouvelle école Odd. Tu devrais y aller maintenant, avoua le directeur avant de partir.

Odd n’avait pas eu le temps d’encaisser la nouvelle qu’il se trouvait déjà dans le taxi en direction de la gare. Il avait l’habitude du changement brutal d’avis de ses parents, cependant il prenait cette nouvelle comme un coup dans le dos. Alors qu’il s’éloignait plus que jamais de ces amis, ces derniers étaient tous réuni à l’usine.

— Jérémie vas tu enfin nous expliquer pourquoi tu nous à demander de revenir ici, je n’aime pas ça, avoua Yumi.
— Odd manque à l’appel. J’expliquerai tout en détails quand il sera présent. Quelqu’un l’a vu d’ailleurs ?
— Il a filé à la cantine, mais il a toujours le portable sur lui. Il a du avoir un empêchement je pense, avoua Ulrich.
— Dans ce cas je vais commencer sans lui. Il est 8h30 et cela fait maintenant une bonne demi-heure que j’ai allumé le supercalculateur, expliqua Jérémie.
— Quoi ? Tu es fou Jérémie ! s’exclama Yumi. Nous avions été très clairs pourtant. Peu importe la raison nous ne devions plus jamais allumer le supercalculateur !
— Même en cas d’attaque de Xana, demanda Jérémie en la regardant sans broncher. Sachez que depuis plus d’un mois des phénomènes électriques très étranges ont eu lieu partout dans le monde. Et tu sais Yumi, lyoko nous appartient totalement maintenant. Il n’y a aucun risque à allumer le supercalculateur, tout comme il n’y a aucun risque de vous envoyer sur Lyoko.
— Et si une tour s’active ? Et si des monstres nous attaquent ? demanda Yumi.
— Non Yumi c’est impossible, répliqua Aelita. Lyoko nous appartient, les tours et les monstres nous appartiennent. Si Xana tente de s’aventurer sur Lyoko nous l’affronterons aidé par ses propres monstres.
— Mais… hésita Yumi.
— Ne t’en fais pas tout est sous contrôle. Je veux uniquement m’assurer que Xana n’est pas la cause des différentes pannes d’électricité. Nous éteindrons le supercalculateur dès que nous en seront sur.
— Très bien, dans ce cas fais ce que tu as à faire et éteint le supercalculateur !
— J’ai déjà fais le nécessaire. J’ai lancé un scan pour surveiller le réseau mondial. Et il n’aura fallut que quelques minutes pour se rendre compte d’une affluence électrique à un endroit en particulier.
— Et quel est cet endroit ? questionna Ulrich.
— À Lyon, répondit Jérémie.

Edit d'Icer : Rajout de la balise [Fiction]
_________________
http://img140.imageshack.us/img140/3249/userbarfan.png
http://www.web-modules.net/upload/cache/userbar/154/177.gif


Dernière édition par Hirohiga Mitsu le Lun 01 Oct 2012 17:18; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
aquariophilinlove MessagePosté le: Dim 30 Sep 2012 16:21   Sujet du message: Répondre en citant  
[Krabe]


Inscrit le: 21 Fév 2012
Messages: 221
Localisation: Sur le pont de l'usine
Wouaw ! C'est tout simplement génial ! X.A.N.A. aurait donc survécu ? Odd se dirige vers Lyon ... est-ce un coup monté par le virus informatique ?

Ohlala, j'adore ! Smile

Les mots employés sont bien choisis, les fautes sont peu nombreuses, bravo ! J'attend la suite avec impatience !

_________________

http://img110.xooimage.com/files/2/4/e/fanuserbar-52b1193.png
http://data0.ek.la/codelyoko/perso/dlynk%20signa.gif


Dernière édition par aquariophilinlove le Lun 01 Oct 2012 17:15; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
 
Mel MessagePosté le: Dim 30 Sep 2012 16:37   Sujet du message: Répondre en citant  
[Kankrelat]


Inscrit le: 15 Mar 2011
Messages: 32
Quelques fautes de grammaires et d'orthographe assez importantes, par exemple :

    on écrit le petit déjeuner.

    J'ai personnellement tendance à écrire Lyoko avec une majuscule.

    "nombreux phénomènes électriques avaient eu lieu" : attention à accorder les noms et adjectifs, je sais que ça m'arrive souvent.

    "Or ces établissements sont extrêmement sécurisés", attention à la conjonction de coordination et à l'accord des participes passé.

    Pour tes descriptions, essaie d'utiliser uniquement le temps de l'imparfait et du passé simple. Parfois, tu passes au présent sans aucune raison.

Mais à part ça, je trouve que tu as un très bon style d'écriture, avec de nombreux dialogues, certes, mais qui sont bien fournis.


Le début de l'histoire est très prenante, tu sais comment installer une ambiance de mystère.

Par contre, je vois que tu as voulu placer Yumi dans l'internat, sans doute pour des raisons de proximité mais je sais aussi que aucune famille qui vit à moins d'un km d'un établissement scolaire ne voudrait placer son enfant à l'internat car ça coute de l'argent. Tu peux prétexter un éloignement de la famille Ishiyama suite à un déménagement ou, au pire, une dégradation de l'ambiance familiale avec des disputes très fortes au sein du couple comme raisons pour l'envoi de Yumi en internat.

En bref, soigne un peu l'orthographe et la grammaire et tu auras une fic passionnante et très agréable à lire.

Sinon, pour Odd envoyé à Lyon, j'aurais tendance à soupçonner un piège de Xana du fait de la prise de décision trop rapide. Mais peut-être ai-je l'esprit suspicieux...

En tout cas, continue sur ta lancé !
_________________
ma fanfic : http://forum.codelyoko.fr/viewtopic.php?t=5742
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Hirohiga Mitsu MessagePosté le: Dim 30 Sep 2012 20:32   Sujet du message: Répondre en citant  
[Frelion]


Inscrit le: 30 Sep 2012
Messages: 46
Merci pour vos commentaires. Smile

Pour les fautes je vote coupable ! Je ne sais pas pourquoi mais je n'ai pas été choqué de relire plusieurs fois petit-déjeuné, mais quand on met le doigt dessus...
Pour ce qui est du "Hors" il est évident que c'était Or. Peut être un manque d'attention lors de l'écriture, et ensuite tu vois le mot qui est écrit juste, qui se prononce pareil mais qui n'est pas le bon mot.
Pour le présent dans la narration je sais pas pourquoi, ça vient tout seul *se frappe*.

En tout cas merci Mel, je vais essayer de faire encore plus attention sur certains points.
mais, ou, et, donc, or, ni, car... Razz

PS : Je corrige demain, je suis fatigué alors je vais aller me coucher. Smile
_________________
http://img140.imageshack.us/img140/3249/userbarfan.png
http://www.web-modules.net/upload/cache/userbar/154/177.gif
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
*Odd Della Robbia* MessagePosté le: Dim 30 Sep 2012 21:08   Sujet du message: Répondre en citant  
[Kongre]


Inscrit le: 14 Sep 2008
Messages: 1320
Localisation: Sur le territoire Banquise entrain de faire de l'overboard
moi d'un coté j'espere que c'est un piege de XANA.
Car si le transfert d'odd est réellement un choix de ses parents, sa veut dire qu'il n'aura qu'un role secondaire dans cette fic

_________________
http://img11.hostingpics.net/pics/431875signature.png

http://img11.hostingpics.net/pics/400268userbar.gif
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Gryf MessagePosté le: Lun 01 Oct 2012 06:17   Sujet du message: Répondre en citant  
[Tarentule]


Inscrit le: 11 Avr 2012
Messages: 491
J'attends de voir la suite avec impatience je me demande si odd va devoir combattre xana tout seul?
_________________
http://i86.servimg.com/u/f86/19/35/16/84/untitl10.gif
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
magnifik68 MessagePosté le: Lun 01 Oct 2012 11:43   Sujet du message: Répondre en citant  
[Mégatank]


Inscrit le: 16 Sep 2012
Messages: 819
Localisation: Dans un lieu magnifik !
Trés interressant cette fic , chui presque sure que Odd est en train de se faire pieger par xana , comment v t-il s'en sortir ben en regardat la suite qui j'espere va trés bientot etre realisé.
_________________
http://imageshack.us/a/img803/5568/signaturemagnifik68.png

http://img11.hostingpics.net/pics/332610QoljZzb.png

http://imageshack.us/a/img10/1027/du6g.png http://imageshack.us/a/img547/5513/caw8.png
Laura et Odd, des persos magnifiks !

[Signature modérée : Mettre une carpe qui récompense un texte sur un profil est un non-sens...]
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Hirohiga Mitsu MessagePosté le: Lun 01 Oct 2012 17:33   Sujet du message: Répondre en citant  
[Frelion]


Inscrit le: 30 Sep 2012
Messages: 46
J'ai réalisé une première correction d'après publication. Il y en aura surement d'autres. ^^'

Pour la suite je ne sais pas quand je la posterai mais en semaine c'est exclus vu la montagne de travail. Sad
_________________
http://img140.imageshack.us/img140/3249/userbarfan.png
http://www.web-modules.net/upload/cache/userbar/154/177.gif
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
*Odd Della Robbia* MessagePosté le: Sam 06 Oct 2012 20:06   Sujet du message: Répondre en citant  
[Kongre]


Inscrit le: 14 Sep 2008
Messages: 1320
Localisation: Sur le territoire Banquise entrain de faire de l'overboard
et pour le week-end tu peut poster?

Je suis pas trop fan des fics ou il n'y a qu'un petit chapitre de moins de 20 lignes posté par mois

je suis pressé de savoir si odd a definitivement plié bagages ou si c'est un piege

_________________
http://img11.hostingpics.net/pics/431875signature.png

http://img11.hostingpics.net/pics/400268userbar.gif
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Hirohiga Mitsu MessagePosté le: Dim 07 Oct 2012 10:43   Sujet du message: Répondre en citant  
[Frelion]


Inscrit le: 30 Sep 2012
Messages: 46
Je ne peux pas préciser quand je posterai la suite mais je pense faire environ un chapitre toutes les deux semaines environs. Tout dépend de l'inspiration et du temps de libre qui est très variable en fonction des semaines.
_________________
http://img140.imageshack.us/img140/3249/userbarfan.png
http://www.web-modules.net/upload/cache/userbar/154/177.gif
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
nchartier MessagePosté le: Dim 14 Oct 2012 11:07   Sujet du message: Répondre en citant  
[Rampant]


Inscrit le: 19 Déc 2011
Messages: 330
La fan fiction utilise une idée inintéressante à savoir, la séparation partielle. Odd se dirige vers la zone ennemie se qui peut être un piège ou un une coïncidence.

J'apprécie le suspense que tu propose sachant que cela laisse de multiple façon de développer ton histoire.

Hypothèse :
- Xana est à l'origine du transfert d'Odd, il va s'en servir pour affaiblir l'équipe.
- Si Odd n'est pas éliminé par il va pouvoir servir d'agent infiltré, qui sous la direction de Jérémie désactivé le super calculateur. Dans ce cas, il n'y a pas besoin de translation.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Hirohiga Mitsu MessagePosté le: Dim 21 Oct 2012 20:52   Sujet du message: Répondre en citant  
[Frelion]


Inscrit le: 30 Sep 2012
Messages: 46
2 – Exil



Odd était quelque peu secoué suite aux révélations du directeur de son lycée. Ou plutôt de son ancien lycée. Il se sentait surtout étrangement vide. Il venait de quitter le lieu ou il s’était fait ses seuls amis. Peu importe dans quel collège il avait été, il avait toujours été détesté, repoussé. La cause était toute trouvée, un look provocateur, une coupe qui l’était encore plus, et un caractère taciturne qui ne correspondait en rien à ce choix vestimentaire.
À son arrivée au collège Kadic, il était paniqué. Comment pouvait-il se faire des amis, se faire apprécier. Alors qu’il était dans le train le menant à sa nouvelle vie, à Lyon, il se remémorait sa rencontre avec Ulrich. Il avait fait le pari osé de se créer un caractère extraverti. Il avait décidé de rire à propos de tout et de n’importe quoi, il prendrait tout à la rigolade. Et s’il le fallait il se moquerait même des autres, pourvu qu’on ne se moque pas de lui.

— Sur ce point je peux dire que je suis content de ne pas m’être fichu des autres, marmonna Odd en regardant à travers la fenêtre alors que le train se trouvait en pleine campagne. Quoiqu’Hervé, Nicolas et Sissi le méritaient bien…

Odd qui avait décidé d’être odieux avec ceux qui ne gouterai pas à son humour décida finalement de protéger ceux qui étaient comme lui il y a encore peu de temps. C’est alors qu’il se surprit très vite à paterner Milly et Tamiya. Au fil du temps elles étaient devenues ses petites sœurs. Mais maintenant il ne les reverrait certainement plus. Et puis il avait ses propres sœurs, Pauline, Elisabeth, Marie, Adèle et Louise. Odd poussa un profond soupir en repensant aux surnoms qu’elles lui donnaient.

— Petite crotte, têtard mouillé, simplet, murmura le jeune homme.
— Pardon ? C’est à moi que tu parles petit ? grogna un homme ayant la corpulence de Jim. Je t’ai demandé ton ticket mon garçon, alors montre-le moi ou tu sors du train au prochain arrêt !

Odd pensa un moment à dire qu’il ne possédait pas de ticket mais à quoi bon ? Cela ne changerait pas le fait que sa vie se passerait à présent à la ville de Lyon. C’est avec amertume qu’il se décida à montrer le ticket au contrôleur. Après un moment perdu dans ses pensées il décida de regarder son portable. Il avait manqué trois appels d’Ulrich, cependant il n’avait pas encore la force de l’appeler pour lui apprendre la nouvelle. Il avait la gorge serrée rien qu’en pensant à son ami. Il était sans conteste celui qui avait le plus subit le caractère tordu mais fictif du jeune Odd. Fictif mais pas tant que ça, au fil du temps il s’était rendu compte qu’il appréciait les changements qu’il s’était forcé de faire sur son comportement.
Il se souvenait du jour ou il avait inversé les cadeaux de Kiwi et de Yumi. Il avait rit aux éclats toute la soirée alors que Ulrich, lui, le secouait sans retenu pour savoir de quel cadeau avait hérité la belle asiatique. C’est alors que Odd se demanda combien de fois il avait rendu Ulrich complètement dingue, et après quelques secondes il se décida que le nombre devait être trop grand pour qu’il s’en souvienne.
Il venait de s’en rendre compte, il était arrivé à Lyon. Il descendit et se retrouva à la gare de Saint-Exupéry. Il ne put s’empêcher de pousser une exclamation tout en admirant la structure de la gare. Une sorte d’immense pont métallique surplombait les quais et les nombreuses voies. Ce pont était maintenu à plus de 40 mètres de haut par de gigantesques arcs en bétons et en acier. Après avoir admiré ce chef d’œuvre Odd se décida enfin à regarder autour de lui. Peu importe ou il posait son regard, il ne voyait pas ses parents. La foule qui se bousculait de toute part n’allait pas faciliter sa tache. Après quelques minutes de recherche un jeune garçon de son âge l’interpella.

— Salut Odd ! s’exclama le garçon.
— Euh salut, on se connait ? questionna Odd.
— Oh oui, je te connais très bien. Suis-moi Odd Della Robbia.
— Qui es tu ? demanda Odd qui n’avait pas bougé d’un pouce.
— Suis-moi, à moins que tu ne veuilles plus voir ta famille, répondit le jeune homme en le regardant froidement.
— Qu’est ce que tu racontes ! s’exclama Odd en brandissant son poing d’un air menaçant.
— Chut, ne fais pas de scandale, il y a trop de monde ici. Tu veux des réponses ? Alors tu me suis !

À Paris Ulrich et les autres se trouvaient à la cantine pour le déjeuner. Tous étaient inquiet, cela faisait 4 heures maintenant qu’ils n’avaient plus eu de nouvelles de leur camarade. Les conclusions suite au scan du réseau mondial étaient encore présentes dans tous les esprits. Les chances que Xana soit de retour étaient dorénavant très forte, et Jérémie lui en était déjà sur. Il fallait absolument que les lyoko-guerriers réagissent pour contrer le plan de virus informatique. Cependant rien ne serait fait tant qu’Odd n’aurait pas été mis au courant. C’est en évoquant le sujet qu’ils furent coupé par l’apparition de Jim.

— Bon sang de bois, Belpois est à la cantine ! Pourtant l’année dernière tu prenais autant de soin à louper mes cours que de t’absenter à la cantine. Serais-ce le départ de Della Robbia qui t’a troublé ? demanda Jim.
— Pardon, qu’est ce que vous avez dis ? questionnèrent ensemble Jérémie et Ulrich alors que les filles regardèrent Jim avec effroi.
— Vous n’avez pas été mis au courant ? Les parents de votre camarade se stabilisent et Odd a du partir les rejoindre.
— Mais, ce n’est pas possible. Il était encore ici ce matin ! s’exclama Yumi.
— Oui cependant il semblerait que les parents d’Odd souhaitaient qu’il commence le plus tôt possible à étudier dans son nouveau lycée, plutôt que d’arriver en cours d’année. C’est en tout cas ce que m’a dit Jean-Pierre, je veux dire monsieur le proviseur.

Jim s’éclipsa sans savoir le séisme qu’il avait provoqué. Après l’affirmation que Xana était de retour, les lyoko-guerriers devaient oublier Odd, leur compagnon, celui qui pouvait dédramatiser n’importe quelle situation. Le chat violet avait disparu. Ils n’arrivèrent pas à digérer la nouvelle et personne ne parla jusqu’à ce que Sissi les interpelles :

— Alors s’était vrai ? demanda Sissi. Odd est vraiment parti.
— Oui, répondit amèrement Ulrich. Ton père t’as dit ou il est allé ?
— Oui mais j’avoue que je n’y croyais pas, c’est Odd… Ces mauvaises blagues vont me manquer, soupira la jeune fille.
— Alors, ou est-il parti, répliqua Aelita impatiente de savoir.
— Mon père m’a dit que c’était à Lyon. Du coup avec la distance on ne risque pas de le revoir, avoua Sissi.
— Lyon ! s’exclama Jérémie alors que toute la cantine le fixait.

La bande sorti de la cantine et parti en direction du parc pour pouvoir parler en toute tranquillité. Sissi les rejoignis après avoir mangé aussi vite qu’elle pouvait. Ses rapports avec le groupe s’étaient nettement améliorés depuis qu’elle avait préféré une grande amitié avec Ulrich plutôt qu’il ne la déteste. Bien sur Xana ayant été vaincu les lyoko-guerriers ne l’avaient pas informé de leur terrible secret. Et ils ne semblaient pas vouloir lui en dire trop tout de suite.

— Alors que se passe t-il ? demanda Sissi surprise de la réaction de la bande à la cantine.
— Sissi on va avoir besoin de toi, répliqua Jérémie. Les parents de Odd ont contacté ton père pour qu’il aille à Lyon c’est ça ?
— Oui, répondit la jeune fille.
— Il faut que je puisse avoir accès à la conversation qu’ils ont eu, avoua Jérémie. Et pour ça il faut que j’ai accès au bureau de ton père.
— Pourquoi est-ce si important ? demanda Sissi. Je sais qu’Odd est important pour vous, mais qu’est ce que ça changera d’entendre cette conversation. Il est parti on ne peut rien y faire.
— C’est plus compliqué que ça Sissi, avoua Yumi.
— Je ne demande qu’à comprendre, insista Sissi. Vous semblez me cacher quelque-chose, et ne me dites pas le contraire. Ulrich a toujours ces rides sur le front quand il essaye de me cacher quelque-chose. Ne pouvez-vous pas me faire confiance ?
— On t’a déjà fais confiance une fois à ce sujet mais tu as apporté plus de problèmes que de solutions, soupira Ulrich.
— Très bien, répliqua Sissi en lui lançant un regard glacial. Si je n’apporte que des problèmes, je ne vais pas vous déranger une minute de plus.

Sur ces dernières paroles Sissi s’éclipsa furieuse. Ulrich n’avait pas été très tendre mais au fond il avait raison. Peu de temps après que Jérémie ait découvert le supercalculateur Sissi avait été mis dans la confidence. C’était plus par obligation que par choix, cependant en ayant prévenu son père elle avait rompu un serment que la jeune bande avait fait. Depuis le retour dans le passé lui avait fait oublier cette expérience, cependant les lyoko-guerriers eux ne l’avaient pas oublié.
Jérémie n’avait pas le temps d’essayer de réconcilier Sissi avec le reste de la bande. Il devait savoir au plus vite si Odd avait été amené à Lyon par Xana ou si c’était une simple coïncidence. Malheureusement lui-même le savait, avec Xana il y avait très peu de place pour les coïncidences.


Cela faisait maintenant une demi-heure qu’Odd suivait un inconnu. Après qu’il eu cité les prénoms de tous les membres de sa famille, Odd en était certain, quelque-chose de louche était en train de se passer. Il ne savait pas pourquoi mais il avait un mauvais pressentiment. Odd se demandait ou ils allaient ainsi, il regarda à sa montre et vit qu’il était 13 heures. Il avait prit le train de 9 heures et était arrivé sur Lyon aux alentours de 11 heures. Aussi mauvais qu’il pouvait être en math il en déduisit rapidement qu’il marchait depuis 2 heures derrière un inconnu. Il jugea qu’il était temps d’avoir des réponses.

— Comment t’appelles-tu ? demanda Odd tout en marchant derrière l’inconnu.
— Peu importe, répondit froidement le garçon.
— J’aimerai le savoir ! s’exclama Odd sur les nerfs.
— Nous sommes bientôt arrivés. Tu auras toutes les réponses sur place, tu peux en être certain.

Odd ne pouvait pas faire grand-chose si ce n’était de suivre cet inconnu. De toute façon il serait bien obligé de s’expliquer, expliquer pourquoi il en savait autant sur la famille d’Odd. Au bout d’un quart d’heure ils arrivèrent devant un bâtiment qui était clairement abandonné depuis des années. Odd lu rapidement sur une pancarte rouillée « Usine Keller Dorian – Usine de petite métallurgie ». Il suivit l’inconnu qui passa à travers un trou fait dans le grillage. Après avoir fait le tour d’une petite partie du bâtiment ils entrèrent par une ouverture dans le mur, c’est alors que le jeune homme se tourna vers Odd.

— Tu aurais un téléphone portable, il faudrait que j’appelle quelqu’un deux petites minutes, avoua le garçon.
— Pourquoi devrais-je te le prêter, je ne connais même pas ton prénom ! Et tu me dois des réponses !
— Je m’appelle Matt, tu auras toutes tes réponses après cet appel.
— Très bien, soupira Odd en lui tendant son téléphone portable.

Après avoir récupéré le téléphone, Matt le jeta violement contre le mur et ce dernier ce fracassa en plusieurs morceaux. Odd n’eu pas le temps de réagir qu’une décharge électrique de Matt le frappa de plein fouet, il s’évanouit.

— Tu ne pensais tout de même pas que j’allais te laisser prévenir tes amis de ce qui se passe ici ? avoua Matt en ricanant.

Que s’était-il passé ? Odd reprit peu à peu conscience mais n’ouvrit pas les yeux tout de suite. Il avait mal à la tête, puis il se rappela avoir subit une décharge. Peut être s’était-il cogné la tête en tombant. En gardant les yeux toujours fermé il se concentra, essayant de déterminer ou il pouvait être. Il n’y avait pas de vent, et il était allongé sur un matelas. Il distinguait le son d’une télévision. Puis une personne soupira, c’était une voix féminine. Alors qu’il ouvrit lentement les yeux il ne put s’empêcher de pousser une exclamation en voyant devant lui une fille aux cheveux rose.

— Aelita ? marmonna Odd.
— Enfin réveillé ! s’exclama la jeune fille. Non je m’appelle Taelia.
_________________
http://img140.imageshack.us/img140/3249/userbarfan.png
http://www.web-modules.net/upload/cache/userbar/154/177.gif


Dernière édition par Hirohiga Mitsu le Mar 23 Oct 2012 16:25; édité 2 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
magnifik68 MessagePosté le: Dim 21 Oct 2012 21:09   Sujet du message: Répondre en citant  
[Mégatank]


Inscrit le: 16 Sep 2012
Messages: 819
Localisation: Dans un lieu magnifik !
i n'y a qu'un seul mot a dire WAOUH , ta fic est génial , Talia serais au corant pour xana ou celle ci est controlé j'ai hate de connaitre la suite continue, xana la bien eu holala.
_________________
http://imageshack.us/a/img803/5568/signaturemagnifik68.png

http://img11.hostingpics.net/pics/332610QoljZzb.png

http://imageshack.us/a/img10/1027/du6g.png http://imageshack.us/a/img547/5513/caw8.png
Laura et Odd, des persos magnifiks !

[Signature modérée : Mettre une carpe qui récompense un texte sur un profil est un non-sens...]
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Mel MessagePosté le: Dim 21 Oct 2012 23:54   Sujet du message: Répondre en citant  
[Kankrelat]


Inscrit le: 15 Mar 2011
Messages: 32
Tu as vraiment le don pour le suspense ! J'en suis impressionnée. Tes chapitres sont d'une longueur des plus satisfaisante et très bien écrits (en tout cas, selon moi). Je ne peux que dire une chose : Continue. Et aussi merci pour une fic qui s'annonce d'aussi bonne qualité !
_________________
ma fanfic : http://forum.codelyoko.fr/viewtopic.php?t=5742
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Hirohiga Mitsu MessagePosté le: Lun 22 Oct 2012 21:08   Sujet du message: Répondre en citant  
[Frelion]


Inscrit le: 30 Sep 2012
Messages: 46
Merci pour les commentaires ! Un don pour le suspense je sais pas, mais pour ce qui est de suivre ma trame à la lettre je mérite un kinder ! Smile
Sinon il m'aura quand même fallut 3 semaines pour écrire ce nouveau chapitre, mais bon j'étais très occupé et cette semaine s'annonce bien pire. Mais avec les vacances qui viennent je pense pouvoir améliorer mon rendement sans grande difficulté. Smile
_________________
http://img140.imageshack.us/img140/3249/userbarfan.png
http://www.web-modules.net/upload/cache/userbar/154/177.gif
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Montrer les messages depuis:   

Forum Code Lyoko | CodeLyoko.Fr Index du Forum -> Vos Créations -> Fanfictions Code Lyoko Page 1 sur 5
Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5  Suivante

Poster un nouveau sujet
 Réponse rapide  
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
Répondre au sujet



Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure

Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum




Powered by phpBB Lyoko Edition © 2001, 2007 phpBB Group & CodeLyoko.Fr Coding Dream Team - Traduction par : phpBB-fr.com
 
nauticalArea theme by Arnold & CyberjujuM
 
Page générée en : 0.242s (PHP: 32% - SQL: 68%) - Requêtes SQL effectuées : 20