CodeLyoko.Fr
 
 Dernières news  
[IFSCL] IFSCL 3.4.0: Trailer
[Code Lyoko] Un Youtubeur vous offre u...
[Code Lyoko] La Renaissance de l'île S...
[IFSCL] IFSCL : 7 ans déjà !
[IFSCL] IFSCL 3.3.0: trailer + voix offi...
[Créations] Code Lyoko : Un live ce samedi !
[Code Lyoko] Nouveau dossier : Serial ...
[Site] Les trouvailles du Père Dudu 201...
[Créations] Notre Communauté fait le plein d...
[Créations] Code lyoko Relight : Dans les co...
 
 Derniers topics  
William est la marabounta
[Jeu Code Lyoko] IFSCL - 3.4.0
XANA, inspiré par Sauron ?
[Divers] Usine Renault : construction...
Remake : Aelita aux pays merveilles
Map Minecraft de tout l'univers de la...
Map minecraft - [1.10] - Code lyoko -
New Aelita Renders/Recreations
Nouveaux Membres : Présentez-vous !!!
[Fanfic] Bouffon du Roi
 
     
 Accueil | Règles du forum News | FAQ | Rechercher | Liste des Membres | Groupes d'utilisateurs | T'chat | Retour au site 
  Bienvenue, Invité ! (Connexion | S'enregistrer)
  Nom d'utilisateur:   Mot de passe:   
 

[One-shot] La Bulle

Forum Code Lyoko | CodeLyoko.Fr Index du Forum -> Vos Créations -> Fanfictions Code Lyoko


Page 1 sur 2

Aller à la page 1, 2  Suivante





Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet


Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant 
 Auteur Message
Icejj MessagePosté le: Sam 31 Jan 2015 06:22   Sujet du message: [One-shot] La Bulle Répondre en citant  
Vé-Si


Inscrit le: 24 Nov 2014
Messages: 60
Localisation: Bangkok, Thaïlande
[EDIT, deux mois après : Carpe Sociale]

http://i19.servimg.com/u/f19/17/09/92/95/social10.png



Coucou, moi c'est Icejj. ^^

Ça fait quelques temps que je suis inscrite ici, mais c'est la première fois que je poste. C'est bien évidemment parce que je voulais réfléchir intensément sur ma manière de comprendre les personnages et l'histoire... (c'est ça, occulte le fait que tu n'as pas écrit depuis des mois !).

Enfin bref.

Sur fanfiction.net j'ai dû présenter un résumé très succinct de cet OS : "Les retours vers le passé ne peuvent pas tout réparer. Les retours vers le passé ne ramènent pas les morts. Et eux, ils ont treize ans...", mais ici, j'ai la place de vous expliquer ma démarche.

Qui n'est pas si compliquée que ça. En revisionnant (pardonnez le néologisme) Code Lyoko adolescente, j'ai été intriguée/amusée par certains aspects de la série qui me paraissaient tout à fait normaux enfant. Je pense que vous voyez de quoi je parle. Razz

Une chose qui m'a semblé à postériori incohérente est l'absence totale de victimes collatérales des attaques de X.A.N.A au cours de la série. Évidemment, à dix ans, on pense que les héros sont trop forts et donc ils réparent toujours tout, bah oui, mais ado... aie aie aie !

Réfléchir à ça m'a amenée à réfléchir au problème qui se poserait en cas de morts de civils : laisser le supercalculateur allumé et ramener Aelita, au prix de plusieurs morts et d'importants risques d'autres incidents ?

Voilà l'histoire de ce texte, c'est l'histoire de leur décision de continuer le combat. Ou plutôt de comment cette décision a été prise.

J'espère qu'il est à la hauteur du sérieux du sujet, qu'il n'y a pas (trop) de fautes, et qu'il vous plaira. Bonne lecture !


Spoiler

_________________
From Bangkok with love.


Dernière édition par Icejj le Jeu 26 Mar 2015 15:45; édité 2 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Adresse AIM
 
86tg MessagePosté le: Sam 31 Jan 2015 07:01   Sujet du message: Répondre en citant  
[Kankrelat]


Inscrit le: 10 Jan 2015
Messages: 15
C'est bien pour le teme que tu a choisi tu sais bien fais la bulle .
Sa c'est les points positifs maintenant les négatif .
C'est un peu repetifi il dise tousjour 11 mort .
Sa me rappelle le dernier épisode de code lyoko un peu .
Si no bonne continuation et baravo pour le texte .

_________________
"Les ténèbres ne peuvent pas éclaircir les ténèbres: seule la lumière peut faire cela"
Luther King.

http://imageshack.us/a/img163/1125/ksmc.png
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Icejj MessagePosté le: Sam 31 Jan 2015 12:14   Sujet du message: Répondre en citant  
Vé-Si


Inscrit le: 24 Nov 2014
Messages: 60
Localisation: Bangkok, Thaïlande
@86tg - c'est vrai qu'ils répètent tous "onze morts" très souvent. C'est parce qu'ils sont choqués, qu'ils ont du mal à vraiment comprendre, et pour intégrer toute l'horreur de leur guerre ils ont besoin de se répéter ce qu'il s'est passé. Ce ne sont pas des soldats, ils ne sont pas habitués à la mort, alors ça les choque.
La répétition est aussi un moyen de donner une unité au texte.

Merci pour ton commentaire, et bonne continuation également. Smile

_________________
From Bangkok with love.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Adresse AIM
 
Ikorih MessagePosté le: Sam 31 Jan 2015 13:24   Sujet du message: Répondre en citant  
M.A.N.T.A (Ikorih)


Inscrit le: 20 Oct 2012
Messages: 1413
Localisation: Sûrement quelque part.
Hein? Un OS d'Icer? Mais, mais, pourquoi c'est tout en vert? Et...ah, autant pour moi, c'est pas Icer mais Icejj. Le troll est décidément partout sur ce forum Mr. Green.

Mais peu importe, c'est pas tout les jours qu'un nouvel écrivain vient nous présenter son boulot. Alors tout d'abord, bienvenue sur la section fanfic de CL.fr o/
Voilà, maintenant que c'est fait, il est temps de s'attaquer au texte lui-même.

On peut noter dès le préface que tu t'inscris dans une démarche de réalisme, puisque il est effectivement logique que des gens meurent dans la bataille LG/XANA. Ce que le DA ne peut pas montrer, au vu de son public. Mais qui fait une vraie pitite mine pour les auteurs amateurs de tragique et de grands moments d'introspection!
Et le moins qu'on puisse dire, c'est que c'est chargé en émotions, ici.
Premier personnage exploité, bien entendu, c'est Yumi. Le texte se passe d'ailleurs de son point de vue, et donc, ses pensées constituent une sorte de filtre à travers lequel on voit la situation, et on a donc naturellement un peu envie de qualifier les LG de cinglés inconscients. Je parlais de charge en émotions, ben là, on est servis : c'est probablement le personnage qui extériorise le plus (contrairement à ce qu'elle fait dans le DA, je pense), entre les crises de rage et de larmes...cohérent avec ce qu'on sait d'elle. La pression est trop importante pour ses idéaux et évidemment, elle sent qu'elle ne devrait pas avoir à faire ça. Ses émotions ont d'ailleurs parfois un petit quelque chose de contradictoire qui fait qu'elle est ballotée un peu partout. Mais malgré ça, elle est le moteur du texte de par ses réactions et propositions, tout particulièrement le débat de l'extinction.
Jérémie, lui, est plutôt présenté comme son adversaire dans le débat. Voire un accusé, avec les charges habituelles qu'on peut lui coller : irresponsabilité, mépris de l'humanité au profit d'Aelita qui est un être virtuel, trop de distance par rapport aux évènements, insensibilité....mais vite, il rappelle qu'il est lui aussi un être humain capable de ressentir des émotions, et que lui aussi est révolté par ce qui arrive. En plus, il a la culpabilité sur les épaules et reconnaît son échec, mais ça n'empêche pas Yumi d'enfoncer le clou de par ses réactions. Et puis surtout, ce que j'ai bien aimé, c'est que malgré ce que Yumi lui sort et le poids des émotions fortes qui animent la discussion, il arrive à conserver une forme d'argumentation (du moins plus que les autres) et grâce à ça, "retourne" la situation à son avantage, un peu comme Yumi le souligne sur la fin. La facette triomphante qu'elle aperçoit, ce côté un peu "je suis le chef, souviens-toi, tu ne peux pas lutter contre moi", m'a pas mal plu. Il sait qu'il a gagné le débat. Mais cette facette ne fait qu'une apparition brève et disparaît ensuite, noyée dans le "vrai" Jérémie. Mention spéciale pour le passage où il s'écroule devant l'écran et où Aelita essaie de le réconforter sans l'atteindre.
Et enfin, troisième personnage sur lequel je tenais à revenir, même s'il a eu beaucoup moins d'importance que les deux autres : Odd. Lui, j'y tenais, parce qu'il est traité tout à fait différemment du DA. Et ça doit être le seul de tous où on puisse se permettre de dévier autant, parce que cette joie de vivre qui l'habite peut cacher à peu près tout et n'importe quoi au fond de lui. Odd est un personnage qu'on peut orienter facilement suite à un traumatisme ou un truc du genre. Et là, tu nous l'as renvoyé à l'état d'enfant de cinq ans. Ses petites remarques, son "j'ai pas tué de maternelle", tout ça lui donne un côté un peu simplet et innocent que je n'avais encore jamais vu ailleurs, et pourtant y en a eu des textes sur Odd x). Donc bon point, encore une fois.

Et puis les personnages forment un tout. Le groupe, dans son sanctuaire : la chambre, la bulle. Le terme m'avait évoqué les bulles virtuelles au départ, mais je suis contente de voir que le titre est plus subtil que ça. Et la proximité des membres de l'équipe est particulièrement bien soulignée, à mon sens. En même temps ils débattent, se déchirent, puis se font un câlin pour se consoler. Qui a dit partouze? ><
Et donc voilà, je trouvais le traitement du groupe bien foutu aussi. Très bien foutu.


Ensuite, je voudrais revenir sur le style lui-même. Je l'ai trouvé vivant, et agréable à lire. J'ai aussi trouvé qu'il était très adapté à la transcription des émotions, et l'emploi du présent renforce cette impression. Le mélange entre narration et pensées rend très bien, et permet vraiment de se placer dans le texte, et pas en simple observateur extérieur de la scène. On est là, dans leurs têtes, et on ressent les échos de leurs tracas.
Et bien sûr, la répétition. Ce n'est pas forcément l'élément central du texte, mais certains petits points reviennent ("j'ai pas tué de maternelle", "ses sales mains"....) de façon cyclique et donnent, comme tu l'as dit, une unité au texte. Elle n'est pas trop lourde, et c'est pour ça que je dis qu'elle ne centre pas le texte. C'est plutôt une sorte de petite broderie qui unit quelques paragraphes entre eux, mais pas un gros fil rouge qui traverse toute la tapisserie (je viens de remplir mon quota de métaphores o/). D'ailleurs, je trouve que c'est très bien, parce qu'une répétition trop marquée signifie l'enfermement, l'immuabilité de quelque chose. Or, ton texte n'est pas immuable, au contraire, l'ambiance est dynamique et varie légèrement au fil des phrases, de la conversation, de l'avis de chacun, de la progression et de la nature des idées. Bref, bien maîtrisé. Un élément me permet même de souligner concrètement cette progression d'ambiance : au début, Yumi tente de se faire saigner le bras avec ses ongles mais s'arrête à cause de la douleur. Lorsqu'elle réessaie plus loin dans le texte, elle est assez déterminée pour y parvenir. Si ça, ça montre pas la montée en puissance....

Je crains que mon bébé pavé ne touche à sa fin. J'ajouterai donc en conclusion que ce serait franchement cool de te voir repasser par ici, si jamais tu avais un autre texte à nous montrer. Je prendrais plaisir à le lire et peut-être à le commenter encore Mr. Green
_________________
"Excellente question ! Parce que vous m’insupportez tous.
Depuis le début, je ne supporte pas de me coltiner des cons dans votre genre."
Paru - Hélicase, chapitre 22.
http://i39.servimg.com/u/f39/17/09/92/95/signat10.png
Et je remercie quand même un(e) anonyme qui refusait qu'on associe son nom à ce pack Razz

http://i81.servimg.com/u/f81/17/09/92/95/userba11.png
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Nyx MessagePosté le: Sam 31 Jan 2015 13:39   Sujet du message: Répondre en citant  
[Rampant]


Inscrit le: 11 Aoû 2013
Messages: 305
Localisation: Lisieux, France
C'est marrant, ce sont toujours les gens qui sont doués qui doutent de leurs capacités ^^

Franchement au niveau de la forme je n'ai rien à redire, surtout qu'Ikorih a tout dit. Très bonne maîtrise du discours indirect, c'est vraiment un plaisir de lire ce texte Smile

Au niveau du fond je n'ai pas grand chose à dire non plus, mis à part que je trouve les dialogues presque trop matures pour des gosses de cet âge-là (Mais bon à personnages exceptionnels, discours exceptionnels et puis ce n'est que mon point de vue ^^)
Quand au sujet traité, c'est quelque chose qui ne m'avait pas du tout intrigué étant petit, mais qui m'interroge beaucoup plus actuellement.
En fait ça fait pas mal de temps que je n'ai pas remis le nez dans Code Lyoko là, mais si je ne me trompe pas, le SC ne peut pas ramener les morts à la vie. A moins que ça ne soient uniquement les victimes liées à X.A.N.A. ? Parce que dans le cas contraire il y aurait plein de morts bizarres liées à chaque retour vers le passé.

Prenons un temps t. Jean-Christophe, octogénaire sentant son heure arriver, est dans son lit en train de recevoir ses enfants. Wong, mineur chinois, se rend à son lieu de travail. Mouloud lui aussi, dans une autre partie du globe, se prépare pour un entretien d'embauche. Dernier personnage suivi, Will, américain moyen, est en train de faire une partie de bowling avec ses amis.
Le temps t est le temps choisi par Jérémie pour le retour dans le passé, tout ce qui se passera après sera donc "effacé". Le temps t+1 est le moment où le retour vers le passé est lancé.
Imaginons qu'il y ait un délais de deux, trois, voir quatre heure entre t et t+1 (ce qui est il me semble fréquemment le cas dans un épisode de Code Lyoko si je ne m'abuse).
Pendant cette période entre t et t+1, les enfants de Jean-Christophe sont partis et le vieil homme reçoit finalement la visite de la Faucheuse. Entre ces deux points dans le temps toujours, Wong fait une chute mortelle dans la mine. Mouloud lui est fauché par un chauffard qui avait trop bu. Will lui fait partie des cinq victimes d'un forcené qui a déboulé dans la salle de bowling.
Nos protagonistes sont donc tous décédés entre t et t+1. Que se passera-t-il donc lors du retour vers le passé et donc au temps t, au moment où ils ne sont pas morts ? Il y a environ une personne qui meurt par seconde dans le monde, ça en ferait des morts inexpliquées :d

Voilà voilà, si vous n'êtes pas morts de vieillesse pendant la lecture de mon raisonnement... Bien sûr si on suppose que seuls les morts liés à X.A.N.A. ne peuvent être sauvées, j'aurai écrit tout ça pour rien Mr. Green

_________________
Tout ce qui plaît a une raison de plaire, et mépriser les attroupements de ceux qui s'égarent n'est pas le moyen de les ramener là où ils devraient être.
Charles Baudelaire
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Zéphyr MessagePosté le: Sam 31 Jan 2015 14:29   Sujet du message: Répondre en citant  
Z'Administrateur


Inscrit le: 16 Mar 2013
Messages: 1013
Localisation: Au beau milieu d'une tempête.
Ikorih a écrit:
Hein ? Un OS d'Icer ? […] autant pour moi, c'est pas Icer mais Icejj.


Désormais, Ikorih ne pourra plus troller Raymentase sur ses problèmes de vue sans perdre toute crédibilité.
Tout est affaire de troll, cher collègue.

Ceci dit, je ne pense pas pouvoir m'étendre plus que les deux commentateurs précédents. Ça roxxe dirait un jeune comme Anneauthier, autant sur le forme que le fond. Le choix de Yumi comme point de vue dominant est judicieux pour une situation telle que celle-là.
N'étant pas amateur de post trop courts, on va quand même faire trois remarques.

Premièrement, je ne sais point d'où vient cette mode de mettre une origine allemande à Ulrich et italienne à Odd – même si dans la cas présent, ce dernier n'est pas concerné. Probablement à cause des sonorités de leurs noms de famille, mais je sais d'expérience qu'il ne faut pas vraiment s'y fier. Je connais des français aux noms de famille qui invitent à l'exotisme. Bref, tout ça pour dire que la périphrase « le berlinois » pour qualifier Ulrich m'a donné l'occasion de meubler ce commentaire Mr. Green.
Deuxièmement, j'ai envie de compléter ce que dit Nyx à propos des morts « naturelles » (ouais, des guillemets parce que se prendre une balle entre les deux yeux, c'est pas vraiment naturel). Je ne pense pas que le retour en arrière ramène ces personnes, c'est dit de manière assez claire dans la série. Selon moi, si ce point n'est pas traité, à la fois dans l'animé et les Fanfictions, c'est pour une raison simple : c'est beaucoup trop lourd à gérer. Si on compte le nombre de personnes qui perdent la vie dans un laps de temps de deux ou trois heures, ça reste énorme. C'est un point qu'il serait vraiment intéressant de traiter dans un texte, mais ça demanderait une grande maîtrise des paramètres. Pour finir là-dessus, je ne pense pas que le programme de retour vers le passé fasse une discrimination pareille : tout ce qui est mort ne revit pas, tué par Xana ou pas.

Le dernier point concerne le placement du texte sur la ligne des épisodes. S'il est sûr que l'on est placés dans la saison 1, c'est un peu plus difficile de dire avant/dans quel épisode on situe. Bien évidemment, la mention de l'attaque de Xana par la musique ayant causé ces 11 victimes peut immédiatement faire penser à Musique mortelle, mais le truc, c'est qu'Ulrich prétend ne pas être allé sur Lyokô, alors que ce n'est pas le cas dans l'épisode en question. Enfin, des modifications ont très bien pu être effectuées pour les besoins du texte.
Mais du coup, je serai tenté de placer ce texte juste avant Teddygodzilla, parce que c'est dans cet épisode qu'on a la première mention de l'incapacité du retour temporel à ressusciter autrui. Aussi, je trouve que ce serait cohérent dans la mesure où l'on ignore comment les héros découvrent ce défaut du programme. Ici, ce serait chose réglée (même si niveau caractère ce serait un peu suspect - c'est un cercle sans fin o/).
En somme, je ne serai pas contre une petite précision sur le placement chronologique de ce texte.

Dans tous les cas, c'est vraiment du beau boulot. J'espère te revoir sous peu dans le coin Smile.
_________________
http://i.imgur.com/Z94MNN5.png

« Jérémie avait fait un superbe travail. Ce dernier voyage sur Lyokô promettait d'être inoubliable. »
Un jour, peut-être.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Icejj MessagePosté le: Sam 31 Jan 2015 14:47   Sujet du message: Répondre en citant  
Vé-Si


Inscrit le: 24 Nov 2014
Messages: 60
Localisation: Bangkok, Thaïlande
@Ikorih, haha, désolée pour le quiproquo mais je porte ce pseudo depuis des années. Razz S'il est pratique pour le troll, encore mieux !

Yep, j'aime le réalisme, même en courant littéraire, alors je pense que c'est ce que je posterai le plus ici... parce que je compte repasser. Smile Pour moi, cette approche permet des personnages plus concrets, et ça touche plus le lecteur... J'aime bien les textes un peu violents, héhé.

Yumi, c'est le personnage avec qui j'ai le plus d'accroches. Et malheureusement envers qui je suis la moins critique, et que j'ai le plus de mal à cerner. Si chaque ado d'un groupe a une fonction, elle...
Disons que Jérémie est le chef, non pas dans la vie réelle où il a tendance à suivre les autres mais sur Lyoko (et c'est là le plus important, race qu'ils lui confient leurs vies). Odd sert d'interlude comique à ses amis, ils le méprisent un peu parce qu'ils ne se sentent pas encore tout à fait bien dans leurs baskets (état adolescent oblige) mais l'envient parce que ça ne semble pas le toucher... Aelita est celle à qui on donne toutes les attentions, le petit bébé et aussi le noyau, et je vois bien Yumi la jalouser. Puis Ulrich, le martyr plus ou moins suiviste, pas un gros morceau.
Mais Yumi ? Yumi, j'ai du mal à lui trouver un titre, une propriété principale. Elle est assez versatile, je trouve. Non, elle n'est pas honnête et louvoie souvent entre deux aveux tout mignons pour cacher ses sentiments, pourtant, elle juge les autres. Elle n'est pas "tough chick" parce qu'elle a une certaine élégance, elle s'habille en noir mais n'est pas gothique, elle n'a pas trop d'amis mais s'intègre rapidement au groupe... Bizarre.
Et en même temps Yumi a une vraie personnalité, et je la sens bien, alors j'aime bien écrire à travers elle. Alors je théoriserai la jap plus tard. Mr. Green

Bref, je me suis égarée, à la base je voulais juste expliquer mon choix de point de vue. x) Il y a une autre raison, aussi : elle est plus mature donc sa réflexion est normalement davantage poussée, ce qui est moins ennuyant pour le lecteur (parce qu'à mon avis Odd tourne un peu en rond ce 24 Novembre). Concernant le fait qu'elle pleure et crie beaucoup... Je vois Yumi comme quelqu'un qui ferait très fort dans un débat, une fois les réticences lâchées, et elle a des principes/une éthique tellement forte qu'elle ne peut faire autrement que de les défendre. Et puis demain est un autre jour, je vous garantie que le 25, elle ne lâchera pas un mot de la journée et sera livide à l'idée de s'être autant dévoilée...

Jérémie, Jérémie que je n'aime pas tant que ça. Bon, je l'avoue, puisqu'il y avait quelqu'un pour, il fallait quelqu'un contre. Et forcément notre tourtereau amateur de toisons roses allait devoir enfiler son costume de super-je-sais-tout-qui-risque-pas-sa-vie-mais-celle-des-autres-et-qui-kiffe-une-I.A. En plus c'est un génie, parfait, ça sert à élever le niveau du débat ! (Grmbl Odd, Ulrich...). Son avantage par rapport à Yumi, c'est que lui a le rôle du chef, le vrai, donc il embarque plus facilement les autres. Et en plus l'insistance qu'il a de tout mettre sur le dos de X.A.N.A est plus attirante pour les autres, elle promet un arrêt de la culpabilité et de la douleur. Yumi, elle, les accuse tous, ce qui les renvoie d'autant plus vers Jérémie.

T'es vraiment pas maligne socialement, Yumish. :v

Pour la facette humaine du petit intello à lunettes, ben... Il a treize ans, donc forcément... Et les reproches qu'on lui fait de jouer avec les vies ne sont pas totalement fondés. Une partie de ces critiques vient de la tendance naturelle des élèves à parler des têtes de classe comme d'extra-terrestres, j'en sais quelque chose. D'ailleurs je suis déçue que Yumi verse là-dedans, elle qui a vécu le même "ostracisme", mais elle était vraiment désespérée sur le moment, faut l'excuser.

Pour sa facette joueur Black-Ops omniscient, j'écrirai peut-être un O.S là-dessus, j'en ai un dans le coin de la tête. ^.^

Odd je pense, est vif mais pas scolaire, pas spécifiquement mature pour son âge... Sauf après cet incident, qui le fait grandir. Comme Ulrich, sans Lyoko, c'est un ado typique. Il montre parfois des éclairs d'empathie et de réflexion intéressants pour son âge, mais sinon c'est un petit boutonneux de treize ans, affaire classée. Après ces morts et au contact d'Aelita, de Jérémie, de Yumi et un peu d'Ulrich, il évoluera.
Là c'est le premier coup dur de cette évolution, justement. Son intelligence a du mal à comprendre, et donc il régresse pour se protéger mentalement.

Le câlin c'est comme l'unité nationale, on arrive pas tous à mettre nos convictions de côté, et d'ailleurs Yumi c'est pas du genre à approuver, mais là elle était juste trop crevée. Razz

Les gros fils rouges peuvent faire très mal s'ils sont utilisés à mauvais escient. (proverbe de femme... écrivaine bien entendu.)

En tout cas, merci pour ce pavé. Je sais que c'est long à écrire, qu'on souvent la flemme de commenter (à quoi bon, on a déjà lu le texte, on a déjà satisfait, pourquoi s'embêter ?), alors j'apprécie une telle critique à sa juste valeur. Ça m'a fait très plaisir. Smile


-


@Nyx - je doute pas trop mais je fais genre, histoire de paraître sympathique. Wink Naan et puis je viens de le terminer, alors forcément j'ai pas de recul, faut être humble... Mr. Green

Pour les dialogues, oui, c'est peut-être un problème. J'ai beaucoup compté, comme dit précédemment, sur Jérémie et Yumi pour élever le débat. Aelita est traitée comme une intelligence artificielle (et se comporte en partie comme tel tant qu'elle n'a pas été rapatriée, à mon avis), donc ça n'est pas trop choquant... Pour Ulrich et Odd, j'ai quand même essayé de faire plus simple, puisque ce ne sont pas des personnes d'une intelligence transcendante pour leur âge. Ils servaient à rendre le débat moins abstrait. Mais c'est vrai qu'ils n'avaient pas une énorme place dans la conversation non plus, âmes de soldats oblige !

Hmm, en réfléchissant à ce que tu dis... C'est vrai que c'est perturbant... Ça semble plus logique si toutes les morts sont traitées pareil : une mort est une mort. En même temps, tu as raison, ça se remarquerait. Alors je suis obligée de te répondre que dans mes OS, seules les morts causées par X.A.N.A seront traitées ainsi par le retour vers le passé. Même si sincèrement, ça fait un peu deus ex machina : "bah oui, c'est parce quee bah euuuh c'est X.A.N.A quoi !".

Merci aussi pour ton commentaire, je te rassure, je suis toujours aussi jeune que le soldat inconnu. XD


-

@Zéphyr - bof, j'aime bien un Ulrich allemand. Expat, le père riche qui pense à déshériter le gamin qui brasse des papillons... Ulrich pas assez bosseur pour parler correctement allemand, parce qu'il a vécu toute sa vie en France... Le père : j'ai bossé pour être expat, pour être en France, pour avoir cette positon dans l'entreprise. La mère : éloignée de son pays (pas tant que ça mais quand même), enfermée dans un mariage malheureux et dans le petit monde des expats, qui parle moyen le français, malade chronique. Situation familiale charmante. Smile Donc sa citoyenneté est réfléchie, ça permet d'exploiter encore plus un sentiment de ne pas appartenir, etc...

Pour moi Odd est français, ses grand-parents paternels ont immigré mais sinon le reste de la famille est fesses-blanches. Il ne dit quelques mots d'italien pour draguer les minettes, le coquin ! Le prénom, je vois bien un conflit entre les parents, qui en plus ont des métiers d'artistes (gare ! cliché en approche !). Ça m'embête, d'ailleurs, que les soeurs aient des prénoms normaux.

):

Pour la question morts/retours vers le passé, je te renvoie à ce que j'ai dit à Nyx. Smile

Et... ach ! C'était prévu après Musique Mortelle ! Ça fait quelques mois que je n'ai pas vu la série... Je croyais qu'Ulrich était resté au chevet d'Odd et n'était arrivé que très tard sur Lyoko.
Et j'avais complètement zappé que le danger à leur vie était mentionné dans TeddyGozilla.
Bon, en oubliant cette précédente affirmation de Jérémie... on peut placer ça après Musique Mortelle.

Merci pour ton commentaire ! (et de m'avoir fait remarquer cette horrible incohérence, c'est trop bête. x))

_________________
From Bangkok with love.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Adresse AIM
 
Willismine MessagePosté le: Dim 01 Fév 2015 13:58   Sujet du message: Répondre en citant  
[Blok]


Inscrit le: 09 Avr 2014
Messages: 106
Localisation: Les deux mains dans le chocolat.
Coucou toi <3. Tu es sur ffnet, alors je te case direct dans le cercle des auteurs parfaits. Je t'y suis, ça y est. Par contre, j'ai un peu regardé ton compte. Ffnet c'est bien pour ne pas rouiller son anglais. Mais je t'assure qu'il y a aussi des francophones qui valent le détour. (Un peu de chauvinisme T.T)

Sinon. Ton texte. Sais-tu ce que sont les Carpes ? (a)

Non mais parce que, sans vouloir influencer personne...

Ton OS est vraiment excellent. Il m'a fallu un moment pour y entrer, classique de la narration au présent, mais. Ca me fait plaisir qu'on mette ce sujet sur la table. De la fois non montrée où ils ont découvert que le Retour vers le Passé ne ramenait pas les morts. De la manière totalement égoïste dont ils ont décidé de ramener Aelita.

Et puis Yumi s'en prend tellement dans la gueule, dans ce petit système qu'est clfr, que je suis ravie de voir que tu lui donnes le rôle de la fille responsable. (Non non, ce n'est pas du tout une des raisons qui m'ont poussée à en faire un personnage important dans les Vo- ok, je mens).
Avec un Jérémie un peu vicieux, biaisé, aveuglé comme je l'aime, et les autres qui s'accrochent plus ou moins à leurs petits "plaisirs". L'introspection est très belle. Elle traîne vaguement en longueur mais je trouve que ça correspond à une réalité. Dit avec des mots simples mais qui vont au but.

Et je me fiche royalement de savoir quand ça a été placé sur la ligne des épisodes, c'est l'idée qui compte.

En résumé, j'ai adoré et j'espère bien te revoir dans le secteur. C'est un plaisir de te saluer !
_________________
Willismine : nom égoïste. Vieux psychotrope interdit à la vente.
http://imageshack.us/a/img443/526/evxl.png

Ma fiction : Les Voyageurs
Avatar made in Dyssery.

Lé siniaturre sé tro ouffe.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
 
Icejj MessagePosté le: Lun 02 Fév 2015 12:12   Sujet du message: Répondre en citant  
Vé-Si


Inscrit le: 24 Nov 2014
Messages: 60
Localisation: Bangkok, Thaïlande
@Willismine - t'as raison, d'ailleurs j'ai bien repéré quelques bons auteurs bleu-blanc-rouges sur ff.net, mais à la base j'y allais pour écrire en anglais et... lire en anglais aussi. x) (Un peu d'ouverture Razz)

Les carpes, je ne connais pas, c'est comme des pitits oscars ? <3

Merci. J'aime bien les sujets glauques, alors là c'était parfait. u_u

Moi z'aime Yumi. Et c'est vrai que 18 pages, c'est un peu long, mais une situation grave comme cela-là ne pouvait pas se régler en deux temps trois mouvements. Et je l'avoue j'ai une grosse tendance à traîner.

En résumé, mes chevilles ont adoré ton commentaire et espèrent vivement te revoir dans le secteur. Merci, c'est aussi un plaisir de te saluer !

_________________
From Bangkok with love.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Adresse AIM
 
immu MessagePosté le: Lun 02 Fév 2015 19:49   Sujet du message: Répondre en citant  
[Kongre]


Inscrit le: 13 Avr 2010
Messages: 1462
Localisation: Devant mon propre supercalculateur !
Waw c'était un bon OS ça! Sujet super chaud à traiter, mais vraiment, que de maitrise et de finesse, c'est un excellent boulot, bravo, j'ai été transporté Mr. Green
_________________
JeuVidéo IFSCL (Interface Fictionnelle du Supercalculateur de Code Lyoko)//Le site de mes projets
http://i844.photobucket.com/albums/ab2/MYdelki/IFSCL%20Topic/userbarcreateur2.png
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
 
Icer MessagePosté le: Lun 02 Fév 2015 21:21   Sujet du message: Répondre en citant  
Admnistr'Icer


Inscrit le: 17 Sep 2012
Messages: 2103
Localisation: Territoire banquise
Je ne suis pas le fan numéro 1 de ce texte, et beaucoup de choses pertinentes ont déjà été dîtes. Cependant je me range à l'avis général : C'est un pavé de haut vol que tu nous sors là, et c'est de fait une agréable surprise.
Après l'escroquerie intellectuelle du débat de l'épisode 2 de CL, que je me vois démonter dans les critiques comme si c'était hier, la teneur bien plus sérieuse et mature de ton sujet est une revanche bienvenue.
J'approuve également totalement le titre de l'OS, allusion bienvenue à l'H2O à l'état liquide, ce qui ne va pas me déplaire. Dommage collatéral, tu attires une certaine catégorie de la population mais je ne suis pas de la manif pour... *tousse* Mr. Green

J'espère que tu restera un bon moment parmi nous et que l'on pourra très vite t'inclure dans le cercle d'auteur permanent du sous-forum. Tu as la bénédiction des autorités administratives qui règnent en ces lieux de manière totalement arbitraire et non-démocratique (Toon aurait pu t'en parler plus longuement, dommage qu'on lui ait coupé la langue).

Mais quand même au final, le mieux, c'est le nom de l'auteur Mr. Green

Putain, 9/20 pour l'épisode 2 ? J'étais trop gentil.

_________________
http://i.imgur.com/028X4Mi.pnghttp://i.imgur.com/dwRODrW.pnghttp://i.imgur.com/mrzFMxc.pnghttp://download.codelyoko.fr/forum/avataricer.gifhttp://i.imgur.com/h4vVXZT.pnghttp://i.imgur.com/gDzGjSF.pnghttp://i.imgur.com/x46kNev.png

« - J'viens de voir les parents de William se diriger vers le bâtiment administratif.
- Quoi !? Mais comment tu peux savoir que c'est eux ?
- Bah après la disparition du X.A.N.Aguerrier je me suis quand même renseigné un minimum sur sa vie pour programmer sa réplique. Cela étant dit, c'est bien la réplique le problème, elle n'est pas au point et va faire foirer toute notre couverture à mon avis.
- Mais Jérémie, et les données récupérées à X.A.N.A lors de la translation de William ? Elles ne t'ont pas servies à avoir de quoi le libérer ?
- J'ai commencé à y travailler quand tu es partie mais je n'ai pas fini... »


Paru.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
VioletBottle MessagePosté le: Mar 03 Fév 2015 01:08   Sujet du message: Répondre en citant  
[Frelion]


Inscrit le: 08 Sep 2013
Messages: 82
Localisation: Nord - Nord/Ouest, Captain!
Ca c'est de l'entrée dans le pôle fiction! Et sur un sujet aussi intrigant que les dommages collatéraux en plus, rien que pour ça tu gagnes une première partie de mon intérêt!

Cela étant dit, je vais commencer par le seul point qui m'a un peu chiffonnée à la lecture, c'est l'écart entre Ulrich CL et Ulrich de ton récit. Autant je n'ai pas eu de mal à retrouver les autres personnages (surtout Odd et Jérémie, qui m'ont toujours parus les plus motivés à aller sur Lyoko, et donc les plus exposés à une brutale désillusion en cas de catastrophe comme la mort d'innocents), autant Ulrich me parait un peu trop... Je ne sais pas, j'allais dire souple ou trente-sixième dessous, je l'aurais plus vu proche de la réaction de Yumi. Après, je ne m'oppose pas formellement au OOC, mais comme il est le seul dans ce cas, ça m'avait un peu fait tiquer. Mais juste un petit peu. Ca ne m'a pas empêchée de beaucoup aimer l'OS en général.

Surtout que le traitement d'Odd et Jérémie, comme je l'ai dit plus haut, est bien vu. Tu nous donnes à voir une facette du premier très enfantine, qui colle au fond avec le personnage. Il est, à mon sens, le moins armé pour faire face à un drame qu'il aurait plus ou moins provoqué, et le voir complètement défait à cette idée en fait un jeune garçon triste à imaginer. Ses constantes répétitions ne font que nous rappeler sa place dans le chaos, il contrebalance la colère ambiante et donne une mesure dramatique qui justifie la révolte de Yumi, tout en la rendant assez horrible.

Du coup, on ne peut pas vraiment leur en vouloir. Ils ne sont pas des assassins, ils sont irresponsables, et hélas le parpaing de la réalité les a frappé durement. Au final, je me retrouvais opposée à Yumi, pendant ma lecture (en grande partie parce que je la trouvais peu subtile, à crier comme ça à côté d'un Odd complètement secoué, mais bon). Son avis est plus défendable rationnellement parlant, certes, pour autant l'argument qui veut que "on ne peut plus s'arrêter, sinon ils seront morts pour rien!" tient la route. Terrible, mais sonnant comme leur unique bouée de sauvetage, leur dernière justification, leur dernière chance de ne pas passer pour des méchants. Au passage, mention spéciale pour un Jérémie qui, le temps d'une négociation avec Yumi, se révèle être quelqu'un de fort. Un peu chancelant, mais faisant tout son possible pour rester solide. Je l'ai vraiment aimé, parce qu'il me semble avoir vu en lui un aspect qui lui va bien: il cache la moralité plus ou moins valide de ses actions derrière le fait qu'il y ait pire, son ennemi XANA.

Du reste, il est impressionnant, justement, de voir l'effet que produit une erreur de stratégie chez les Lyoko-Guerriers. Au fond, ce sont des adolescents loin d'être préparés à ce genre de situation. Et comme ils ne peuvent qu'être seuls pour y faire face, naturellement ils se replient. Du coup, le titre prend tout son sens, et c'est classe.

A la fin, leur unité viendrait de ce qu'ils se divisent. Juste quelques instants avant de s'enfermer dans leur bulle d'exclusivité, ils étaient prêts à s'arracher le nez, et il a suffi de rappeler à la loi du groupe, c'est à dire par le vote, pour que la bande commence à se reformer. Timidement et fragilement, mais bien que le ralliement de Yumi ne soit pas fait de gaieté de cœur, il permet aux quatre d'exister à nouveau. (Oh, et puis Jim, qui sait toujours arriver aux bons moments! Que ferait-on sans ses parenthèses d'humour)

Bref, c'est donc un bon début que tu nous livres là, plutôt alléchant pour la suite. N'hésite pas à revenir avec d'autres créations o/
_________________

« Plus personne ne pourra un jour dormir» Mondes Alternés, Saison 2 Final 3/3. Jeudi 25 Juin.


http://imageshack.us/a/img443/526/evxl.png
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Icejj MessagePosté le: Mar 03 Fév 2015 12:45   Sujet du message: [One-shot] La Bulle Répondre en citant  
Vé-Si


Inscrit le: 24 Nov 2014
Messages: 60
Localisation: Bangkok, Thaïlande
@immu, merci beaucoup pour ton commentaire. Smile

-

@Icer, y a-t-il des points particuliers qui t'ont embêté ? i.e Les discussions, le "surplus d'émotions", ou autre ?

Ce type de population est partout, qu'ils envahissent à bord de "couscoussières", de "cuiseuses à riz" ou... de commentaires... :3

J'espère aussi rester parmi vous, tant que j'ai de textes corrects à présenter. Merci pour l'accueil !

-

@VioletBottle : coucou toi, merci pour le commentaire !

Concernant Ulrich : au début, il devait avoir un rôle beaucoup plus actif. D'ailleurs, dans la série, au moment de je-ne-sais-quel épisode ou un bolide va percuter une centrale nucléaire, et les petits LGs doivent voter pour ou contre l'extinction du supercalculateur en urgence, je me rappelle qu'Ulrich vote pour. Tout comme Yumi.

Mais. En réfléchissant à Ulrich (et cette manière de le comprendre n'engage que moi), je vois quelqu'un qui a besoin de se rattacher à une autorité. Un peu comme un petit soldat.
Tel que je l'imagine, il est en conflit total avec son père, et c'est le vide affectif intersidéral du côté maternel. Je le vois bien donc chercher un papa et une maman. Venant d'une famille à l'air plutôt traditionnel, il rattachera la figure 'mère' avec l'amour et l'affection, donc est intéressé par une Yumi plus mature et capable. Le père incarne l'autorité, et cette autorité est incarnée par le chef, Jérémie.

Bon, oui, c'est une théorie plus ou moins fumeuse. Par ailleurs, cette recherche n'est pas consciente, c'est plus le fond, le cadre dans lequel il évolue sans le savoir.

Je vois aussi Ulrich comme quelqu'un qui a besoin de se rattacher à un groupe, qui privilégie unité et sécurité à idéaux hasardeux, aussi parce qu'il n'a pas connu de sécurité affective chez lui.

Bref, tout cela me fait considérer qu'il est plutôt quelqu'un qui suit et non qui mène, et de plus quelqu'un qui forme la masse d'un groupe.

Son orgueil pas possible et sa forte jalousie démontrent par ailleurs une immaturité relative, et une insécurité qui contribue à le rattacher à un groupe.

Donc il recherche l'autorité et l'appartenance.

Il a cette appartenance et cette autorité à l'intérieur des LyokoGuerriers. Maintenant, il est confronté à un grave choc émotionnel et moral, qui l'ébranle.

On n'est pas dans le contexte de cet épisode que j'ai mentionné où les morts ne sont pas encore survenues, mais à un instant où elles ont eu lieu et chacun a quelque chose à se reprocher.

Yumi est celle qui donne voix au reproche, Jérémie l'accepte, puis se fait autorité parce qu'il se fait le seul à raisonnablement pouvoir être reproché, en répétant que c'est de sa faute, etc. Donc Ulrich est en partie déchargée de la culpabilité, mais surtout ça invalide ses choix précédents, (i.e participer à la guerre contre X.A.N.A) et le ramène à un rôle de soldat, de "suiviste". Appartenant à un groupe.

Bref, je me suis égarée. Voilà pour les prédispositions d'Ulrich, si je puis les appeler ainsi, et les... les quoi, les messages subliminaux ? Que lui renvoyait la situation.

Ulrich est ébranlé, et déjà pas très brillant à l'oral à la base, il ne s'insère pas dans un débat entre le chef (Jérémie) et un corps qui essai de s'extérioriser d'un groupe auquel in appartient (Yumi). En cas de choc affectif, son schéma classique le pousse plutôt à chercher la sécurité, donc l'intégration totale du groupe. La sécurité émotionnelle et morale se retrouve en plus grâce à Jérémie, qui assume seul la culpabilité.

C'est pour ça qu'il a été plutôt faible, et hésitant. Étant quelqu'un d'introverti, il a plutôt géré la culpabilité seul au début, ce n'est que quand ça a commencé à s'échauffer qu'il est intervenu. D'ailleurs il est intervenu dans le sens de la préservation du groupe, en empêchant un affrontement physique (restreignant même Jérémie d'ailleurs, puisqu'il est prêt en dernier recours à affronter l'autorité... il a déjà affronté son père).

Voilà pour Ulrich, si tu veux en rediscuter, n'hésite pas à m'envoyer un MP ! Et puis bon, j'ai quinze ans, je n'ai jamais fait de psychologie, alors il est possible que tout ça soit très simpliste et bancal.

Odd, je l'aime bien. Et il était pas trop compliqué à écrire ce coup-ci. :')

Marrant, moi je me sentais entièrement du côté de Yumi à l'écriture. Je pense qu'elle est complètement brute dans "La Bulle" parce qu'après onze morts, le choc, l'heure n'est pas à l'élégance... Et la gifle visait à choquer le lecteur autant que Jérémie, je ne sais pas si cela a fonctionné.

Je pense que Jérémie, très intelligent mais souvent moqué ou mis de côté dans la vie courante, prêt sa revanche en méprisant un peu les autres... Et en les manipulant. Je trouve que se justifier en disant qu'il y a pire est très insultant pour son interlocuteur... il me fait un peu penser au PS, Jérémie ! Enfin, comme tu l'as dit, c'était en dernier recours, il a d'abord dit des choses plus sensées...

L'unité, c'est pour se préserver, héhé... Et, ah, Jim, que ferait-on sans lui ? (a)

Bref, merci encore pour ton commentaire, j'ai surtout hâte de voir ton prochain chapitre. <3

_________________
From Bangkok with love.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Adresse AIM
 
Belgarel MessagePosté le: Dim 15 Fév 2015 12:04   Sujet du message: Répondre en citant  
[Manta]


Inscrit le: 20 Aoû 2010
Messages: 527
Une certaine échéance se rapprochant dangereusement, je viens, par mon covent, faire honneur à ta plume.
Ça, messieurs, ça s'appelle draguer.

Je te préviens : toutes les chevilles ici aiment les commentaires de Willismine. Moi, je suis du côté obscur de la Force. Même quand j'aime le texte, je viens, par définition, faire chier.

« Ton texte me rappelle beaucoup une sombre histoire de hachis. »
~ Belgarel
Oui, donc, imaginer que XANA soit véritablement dangereux, ça coule de source, et ça s'est déjà fait.
Après, il est plus rare de s'en prendre à d'innocents témoins, de pauvres victimes collatérales. Surtout qu'aucun des héros n'y passe. Je crois qu'on a tendance à s'imaginer que XANA est intelligent, et qu'il ne ferait pas quelque chose qui risque de le faire débrancher à moins d'être sûr de son coup.
Mais bon, le concept de base est essentiellement bon : reste à voir comment le texte qui en résulte est écrit, s'il est bien fait, si la "psychologie des personnages" est crédible, etc.

Déjà, ton écriture. Une claque dès l'ouverture, parce que j'ai l'impression qu'en écrivant, tu prêtes attention aux mêmes détails que moi. Dans la répétition, dans la communication corporelle, dans ta manière d'entremêler le point de vue interne et le discours direct dans les moments de confusion…Je te lis comme je m'écris. Ce qui, concrètement, signifie que j'ai l'impression de vivre les choix d'écrivain et de style avec toi, et de les valider de la même manière (dans 99% des cas). C'est ce qu'on appelle une immersion totale.
Tiens, pour te faire comprendre l'état dans lequel tu m'as mis, quelques réflexions sur détails que m'inspiraient ta lecture :
Spoiler



L'enchaînement des arguments et la progression du raisonnement sont bien menés. Dans l'ensemble, Yumi gère, les autres suivent Mr. Green Ce qui étonne, c'est quand même qu'ils ne se fussent pas préparés à cela en faisant le choix de prendre le risque ; que les conséquences de ces morts ne leur apparaissent pas immédiatement dans leur globalité. Ça laisse penser qu'avant le texte, ils n'étaient pas vraiment des personnages capables de réfléchir en êtres humains. En d'autres termes, tu as fait un bras d'honneur au D.A. C'est plutôt approprié Razz
Mais le principal défaut de cette lente progression (et surtout, de cette progression qui fait que Yumi a une longueur d'avance sur Odd, Ulrich et même Jérémie) et inhérent : la redite. À force de voir les LG patauger dans la semoule, traîner sur la route inéluctable de la prise de conscience, chacun à son rythme, on a le sentiment que ce qui tient en trois ligne se répète sur trois pages. Ça dépeint bien leur horreur, leur terreur ; mais c'est un peu lassant, aussi, pour le lecteur. Mais bon, je suis sûr que tu es consciente de ce problème impossible à corriger, je le mentionne juste parce qu'il est là.


La fin est très surprenante. Parce qu'elle est encore plus à contre-pied de la série que l'esprit pour le moins enfantin de ton O-S Mr. Green
Les onze morts resteront sans justice, instrumentalisés. Ça nous connaît, les morts instrumentalisés, en France. Le risque, énorme, est pris, alors qu'ils viennent d'avoir la preuve que toute cette histoire les dépassait.
Mais quel est le moteur principal de cette confiance ? L'Amitié. La valeur principale du show. Qu'est-ce que c'est beau, l'amitié. Surtout avec le petit chantage affectif & moral de Jérémie (le genre "Gendou Ikari avec des lunettes blanches") en prime.
Y'a pas à dire, ça, c'est ce que j'appelle cracher sur Code Lyoko Smile


L'Œil. J'ai hésité à en faire un, mais je m'attendais pas à ce qu'il soit aussi long. Faut dire, je l'ai gonflé avec deux erreurs récurrentes : les tirets, et l'accord du participe passé avec le COD.
Spoiler



Apparté « débat sur les mécanismes de la série » :
Zéphyr a écrit:
Pour finir là-dessus, je ne pense pas que le programme de retour vers le passé fasse une discrimination pareille : tout ce qui est mort ne revit pas, tué par Xana ou pas.
Seul défaut de cette théorie : chaque épisode se solde par une vague de dizaines de milliers de morts dans le monde, suivie d'une période d'une à douze heures où plus PERSONNE ne meurt.
J'avais un concept de fanfiction spéciale là-dessus. Une liste d'Interpol, mentionnant quelques morts sur un accident d'autoroute assez louche (parmi lesquels une certaine Laura Mr. Green ) J'ai renoncé en voyant le nombre de noms à créer (en prenant compte de l'analyse statistique des populations) qui était proprement ridicule…même en se limitant à la France !
Sérieusement, nos petits héros doivent devancer, et de loin, Light Yagami sur la liste des criminels les plus recherchés du monde !
Osef
_________________
http://nsm04.casimages.com/img/2010/10/30//101030031134926107021414.png
http://imageshack.us/a/img545/1418/n6uz.png
http://imageshack.us/a/img266/4029/ck80.png
Premier commandement : Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits. Les distinctions sociales ne peuvent être fondées que sur l'utilité commune.
Troisième commandement : Tout individu a droit à la vie
Quatrième commandement : Nul ne sera tenu en esclavage ni en servitude; l'esclavage et la traite des esclaves sont interdits sous toutes leurs formes.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
 
Silius Italicus MessagePosté le: Dim 15 Fév 2015 17:30   Sujet du message: Répondre en citant  
[Blok]


Inscrit le: 03 Fév 2015
Messages: 173
Localisation: à l'Est d'Eden
Bonjour Chère Iceji,
C'est un bon texte que vous avez écrit, et déjà abondamment commenté, aussi n'y a-t-il guère plus à en dire.

Ce texte en revient aux fondations de la saison 1 du dessin animé, à savoir les attaques franches et massives, causes potentielles de beaucoup de morts. Alors que dans les saisons ultérieures l'accent est mis sur la xanatification d'une personne. Un unique personnage qui ne s'occupe que des héros. Ipso facto la question des morts malgré le voyage dans le temps passe largement au second plan: seul la bande est menacé, pas la ville (ou plus rarement).

Sur la redite, je ne trouve pas, au contraire de Belgarel, que cela soit trop marqué. Pour moi si le texte donne l'impression que nos héros pataugent, sont embourbés, cela vient de la nature de leur dilemme. Il s'agit d'un de ces problèmes de morale et d'éthique où l'on reste enfermé dans un raisonnement circulaire parce qu'il n'y a pas vraiment de solution, sauf à recourir à cette bonne vieille dialectique, mais c'est un peu trop en demander à des enfants: ils sont responsables des morts passé, ont-ils le droit moral d'endosser des morts futures, celui de renoncer ?

Si à cela on rajoute la sensation du sang sur les mains, de la culpabilité qui paralyse la pensée, alors il est très compréhensible que le texte donne l'impression d'un vaste surplace.

Jérémie en fait débloque, à mon sens la situation. Il endosse le manteau du chef. Il tient tête à Yumi en lui affirmant que toutes les morts à venir seront sienne, sa responsabilité à lui seul. Et celle de Xana aussi. Il prend sur lui, ce qui au passage permet à Odd et Ulrich de se décharger.
Une partie du côté asocial, austère et grognon de Jérémie ici et dans la série découle directement de ce poids de la responsabilité.

Incidemment votre texte donne une explication possible au mutisme de Yumi dans la série: la décision de continuer c'est faite plus ou moins contre elle, par la suite elle n'y revient plus car la décision est actée et elle n'a donc plus rien à dire.

Le contrast entre Yumi et jérémie et par ailleurs des plus intéressant. Yumi apparait dans la série comme un personnage psychologiquement fort, endurant, là ou Jérémie parait bien plus faible. Ce qui est révélé ici, c'est que Yumi est essentiellement une carapace protectrice, et que dans le fond elle n'est pas si mature que ça, là où Jérémie se montre capable d'aller au bout de ses choix.

Pour répondre à Belgarel sur l'instrumentalisation des morts et la justice, il est à noter que si le combat continue c'est pour Aelita, et non pour la vengeance, ou au nom de ces onzes morts.
Ils sont instrumentalisé au sens où ils ont été transformés en moyen dans le débat, mais encore ce n'est pas ce qui emporte la décision, ni même un point central. le combat conte Xana n'est à aucun moment un combat de mort, de vengeance, de justice, mais au contraire de vie: matérialisation d'Aelita, guérison d'Aelita, protection de l'humanité.
Ces onzes morts ne sont pas des morts pour la patrie, un stimulant de haine et de lutte, mais un objet de deuil.

Quant à la justice, qui est responsable ici: le groupe qui n'a pas été assez efficace, Jérémie qui n'a pas su lutter, Jérémie qui a rallumé et gardé allumé le supercalculateur, Hopper qui a crée Xana ? Difficile à dire, et la rédemption est encore plus difficile à trouver.

Cela dit, tout ce récit, et a fortiori la saison 1 repose sur l'idée que si le supercalculateur est éteint, Aelita disparait à jamais. On en déduit que Hopper ne sait pas fabriquer un ordinateur qui conserve en mémoire, et de maniére inaltéré, ce qui a été fait lors de la derniére cession de travail. Mais qui conserve tout lyoko et ses bit quantiques,... cherchez l'erreur.

Au plaisir de lire un autre texte de votre blanche main.
_________________
AMDG

Prophète repenti de Kane, vassal d'Anomander Rake, je m'en viens émigrer et m'installer en Lyoko.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Montrer les messages depuis:   

Forum Code Lyoko | CodeLyoko.Fr Index du Forum -> Vos Créations -> Fanfictions Code Lyoko Page 1 sur 2
Aller à la page 1, 2  Suivante

Poster un nouveau sujet
 Réponse rapide  
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
Répondre au sujet



Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure

Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum




Powered by phpBB Lyoko Edition © 2001, 2007 phpBB Group & CodeLyoko.Fr Coding Dream Team - Traduction par : phpBB-fr.com
 
nauticalArea theme by Arnold & CyberjujuM
 
Page générée en : 0.1197s (PHP: 72% - SQL: 28%) - Requêtes SQL effectuées : 20