CodeLyoko.Fr
 
 Dernières news  
[IFSCL] IFSCL 3.4.0: Sortie!
[Code Lyoko] Code Lyoko sur Youtube et...
[IFSCL] IFSCL 3.4.0: Trailer
[Code Lyoko] Un Youtubeur vous offre u...
[Code Lyoko] La Renaissance de l'île S...
[IFSCL] IFSCL : 7 ans déjà !
[IFSCL] IFSCL 3.3.0: trailer + voix offi...
[Créations] Code Lyoko : Un live ce samedi !
[Code Lyoko] Nouveau dossier : Serial ...
[Site] Les trouvailles du Père Dudu 201...
 
 Derniers topics  
Votre tome des Code Lyokô Chronicles ...
[Fanfic] Numéro 3 ~ Ruth
[Jeu PC] IFSCL 3.4.2 - Sortie!
[Jeu VN] Travail d'équipe - 1er Anniv...
Votre avis sur Tyron ?
Quel est votre X.A.N.A-guerrier favori ?
[Projet] Code Lyoko Remastered: SONDAGE
[Fanfic] L'Échiquier
[Fanfic] Mémoire Fantôme
Code lyoko Revolution [Jeu PC]
 
     
 Accueil | Règles du forum News | FAQ | Rechercher | Liste des Membres | Groupes d'utilisateurs | T'chat | Retour au site 
  Bienvenue, Invité ! (Connexion | S'enregistrer)
  Nom d'utilisateur:   Mot de passe:   
 

[One-Shot] L'illusion du retour dans le passé

Forum Code Lyoko | CodeLyoko.Fr Index du Forum -> Vos Créations -> Fanfictions Code Lyoko


Page 1 sur 2

Aller à la page 1, 2  Suivante





Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet


Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant 
 Auteur Message
kender MessagePosté le: Dim 05 Mai 2013 19:59   Sujet du message: [One-Shot] L'illusion du retour dans le passé Répondre en citant  
[Magazine]


Inscrit le: 18 Fév 2013
Messages: 710
Localisation: Paris
Un OS sur le retour dans le passé. Pour ce qui ne sont pas intéressés par la physique quantique, passez votre chemin. C'est un petit délire d'une nuit qui a conduit à l'écriture de cet OS. Il se passe durant l'épisode 69 "Double Foyer". Vous remarquez que le début est du C/C de l'épisode. Ainsi, vous ne seriez pas perdu dans le contexte. Vous verrez assez facilement je pense quand mon OS perturbera l'histoire de Code Lyoko... Ou pas...



(NDA : Cette version ci-dessous est une version ré-écrite par l'auteur. La première étant du script, je l'ai donc remplacé par celle que vous lirez. Néanmoins, le scénario n'a pas changé, à part à certains détails près).




L'illusion du retour dans le passé






Sur le territoire du désert, les combats font rage. Yumi a déjà été dévirtualisée. Il ne reste plus qu'Odd et Aelita sur Lyoko. Et ils doivent encore éliminer une Tarentule et surtout le nouveau fidèle lieutenant de XANA, William Dunbar.

Sur Terre, la situation n’est pas meilleure. Ulrich et Sissi sont suspendus en l’air, accrochés à la gouttière du toit de Kadic. Le jeune garçon essaye désespéramment de tenir le plus longtemps possible malgré le poids que représente sa camarade de classe. Voyant cela, la fille du directeur comprend que s’ils continuent ainsi, elle entraînera la chute de l’homme qu’elle aime…

– Ulrich ! hurle-t-elle, courageusement. Tu vas tomber si tu ne me lâches pas. Sauve ta peau !
– Dis pas de bêtises, Sissi ! On s'en sortira tout les deux.

Malgré la bravoure et la détermination que montre le samouraï, il sait qu’il ne tiendra pas définitivement et que seuls ses amis peuvent encore les faire sortir de ce pétrin.
Comme si cela ne suffit pas, la réplique de William, contrôlée par XANA, saute sur le toit de l'établissement en poussant un grognement. Ses désirs sont clairs : se débarrasser du Lyoko-guerrier.

Au même moment, assis à son poste au laboratoire, Jérémie se démène pour tenter de déboguer la tour
– Allez, non d'un chien ! s’impatiente-t-il.
Un petit signal annonce le succès de son travail.
– Ouais, j'ai réussi, s’exclame-t-il, content de lui-même.
– Bravo, Jérémie ! le félicite Aelita tout en continuant à esquiver les tirs de la Tarentule en volant. Une dernière petite formalité à régler, et j'y vais. Yahh !

Aelita se pose sur le territoire du désert et lance un de ses redoutables champs de force. La boule d'énergie rose sort de la main de l'ange de Lyoko et touche le monstre qui explose. La jeune fille lâche un soupir de soulagement. Elle ne voit pas William qui arrive derrière elle…

– Yahhh ! grogne-t-il.

Le XANA-guerrier envoi de la fumée noire qui propulse Aelita, surprise par l’attaque, vers le bord du territoire, sous les regards inquiets de Jérémie et de Yumi. Etourdie par le choc, elle ne peut que lever la tête pour voir William courir vers elle. Elle n’a pas le temps de réagir. Le guerrier ténébreux s’apprête à l’envoyer dans la mer numérique, mais…

– Banzai !

Le félin de Lyoko, sur son fidèle Overboard, percute le guerrier ténébreux pour l'empêcher d'attaquer Aelita. Comme d’habitude, il soigne toujours ses interventions. En criant, il tombe de son véhicule avec le XANA-guerrier. La fille aux cheveux roses se relève et en profite pour courir vers la tour activée.

Sur Terre, Ulrich, tenant toujours Sissi, tente bien que mal de rester accroché à la gouttière. La réplique de William s'approche tranquillement et surtout dangereusement d'eux. Un sourire sadique se dessine sur ses lèvres…

Dans le monde virtuel, Odd se relève difficilement de sa chute. Il s'assoit en voyant le serviteur de XANA marcher vers lui. Ne cherchant pas à se défendre, il ne peut s'empêcher de lâcher une blague :

– Je sais, je dois faire réviser mes freins.

William le regarde durement et, d'un seul coup d'épée, dévirtualise le félin. Il se retourne ensuite et voit Aelita entrer dans la tour. Furieux, il constate qu'il a une nouvelle fois perdu la partie.

Dans la tour, la gardienne de Lyoko, entourée d'une aura blanche, monte à l'étage supérieur.

Sur Terre, la réplique de William ricane, comme s’il prend plaisir à voir ses victimes souffrir. Elle serre fortement la main d'Ulrich qui tient la gouttière. Le samouraï hurle de douleur. En rassemblant tout son courage, il tente de tenir bon, malgré la pression insoutenable de son ennemi.

Heureusement, à ce moment-là. Aelita pose sa main sur l’interface et entreprend son fameux rituel :

Aelita
Code
Lyoko



La tour étant désactivée, la réplique de William explose. Sissi pousse un soupir de soulagement :
– Eh ! On est sauvé !
– J'irais pas jusqu'à là, dit Ulrich en voyant la gouttière se tordre de plus en plus.
Elle cède finalement, faisant chuter les deux adolescents dans le vide.

– Ahhh !! hurlent-ils.

Au laboratoire, Jérémie appuie sur une touche de son clavier, et récite sa fameuse phrase :
Retour dans la passé

Une lumière blanche aveuglante engloutit la pièce, l'usine, Kadic, Ulrich et Sissi qui tombent dans le vide,... Et c'est tout.

Jérémie est toujours assis sur son pupitre, Yumi à ses côtés. Malgré le retour dans le passé lancé par Jérémie, rien ne semble avoir changé...

Plus loin, à Kadic, Ulrich et Sissi s'écrasent au sol, soumis aux lois de la gravité. Une chute de cette hauteur ne laisse aucune chance aux deux adolescents. Tous deux meurent sur le coup. Pour eux, la belle aventure de la vie est terminée.

Au laboratoire, ignorant tout du sort funeste qu’ont subi leurs deux camarades, les Lyoko-guerriers nagent dans l’incompréhension. Pourquoi sont-ils toujours à l’usine ? Ils devraient être revenus à Kadic avec le retour dans le passé.

– Que se passe-t-il ? demande Yumi, surprise par la tournure des événements. Pourquoi sommes-nous encore ici ?
– Je... Je ne sais pas..., bafouille le génie, aussi perdu que son amie.
– Jérémie ? intervient Aelita à travers l’écran de l’ordinateur. As-tu enclenché le retour dans le passé ?
– Je... Oui. Normalement oui. J'en suis même certain. Je ne comprends pas. On a vu la lumière blanche qui accompagne toujours le retour dans le passé. Pourquoi n'a t-il pas fonctionné ?
– Peut-être qu’il y a un bogue dans le programme ?
– C'est possible, oui, reconnaît le jeune garçon. Je te ramène au bercail, Aelita. La tour est désactivée, tu n'as plus rien à faire sur Lyoko. Avec William qui traîne dans le coin, je préfère te savoir à l’abri ici. Et puis, j’aurais peut-être besoin de toi au laboratoire pour m’aider à déboguer le programme.
– Compris, j’arrive !


Le génie dévirtualise sa promise. Quelques instants plus tard, Odd et Aelita rejoignent leurs amis au laboratoire. Tous veulent comprendre ce qui a cloché dans le retour dans le passé. Cet événement est tellement surprenant et inattendu qu’ils ne pensent même plus à l’absence d’Ulrich. Pour l'instant, ils sont absorbés par le mystère du voyage dans le temps annulé. Le génie ne cesse de vérifier ses lignes de calcul, cherchant la cause du disfonctionnement du programme. Il n’arrête pas de froncer les sourcils, ce qui est loin de rassurer ses camarades.

– Je ne comprends pas ! s’énerve-t-il. L'ordinateur est formel ! Il y a bel et bien eu un retour dans le passé. Tout est normal ! Pas de bogue, pas d'erreur, rien ! Absolument rien !
– Tu crois que c’est un piège de XANA ? s’inquiète Yumi.
– Non, j’ai tout vérifié. XANA n’y est pour rien dans ce retour dans le passé annulé. Je parie même qu’il est aussi surpris que nous par la tournure des événements.
– Mais alors, que s'est-il passé ? demande Aelita. C'est la première fois qu'une chose pareille arrive...

Dans cet atmosphère tendu et bouillant, Odd ne peut s’empêcher de lâcher une blague afin de détendre un peu ses amis :
– Peut-être que le temps a été détraqué ?

Cela ne suffit pas pour rendre leur rendre le sourire. Exaspéré par son manque de maturité, Jérémie réplique :
– Odd ! Le temps ne peut pas être détraqué. C'est physiquement imposs...

Tout à coup, une pensée horrible traverse l'esprit de Jérémie. Ses yeux s'arrondissent de surprise et de terreur. Et si… Et si… Odd avait raison ?

– Ce n'est pas possible ! Ça ne peut pas être ça ? murmure le génie, horrifié.

Il se rappelle d’un livre qu’il a lu récemment. Un petit roman de science-fiction qui parle de physique quantique. La morale de l’histoire est qu’on ne peut pas maîtriser les lois du quanta sans en subir des conséquences aussi graves qu’inattendus. Or, Jérémie et ses amis ont utilisé plusieurs dizaines de fois le retour dans le passé, qui n’est autre qu’un programme issu d’un supercalculateur quantique. Et si l’auteur avait raison ? Que l’Homme n’était pas prêt pour comprendre le quanta, et encore moins de le contrôler ?

Pris dans un doute qui le plonge dans un profond malaise, Jérémie se tourne brusquement vers l’écran. L’hypothèse est trop alarmante pour risquer de l’ignorer. Il commence à ouvrir des fichiers qu'il n'a plus regardés depuis déjà plus d'un an maintenant. Des dossiers sur le fonctionnement du retour dans le passé...

– Qu'est-ce qu'il y a ? s’inquiète Aelita du brusque changement de comportement de son meilleur ami. Tu es tout blanc.
– Je... Je viens de penser à un truc. Mais c'est impossible...
– Tu nous éclaires un peu, Einstein ? dit Odd.
– Je... Plus tard. Je veux en être sûr avant. Je ne veux pas vous inquiéter pour rien. J'espère surtout que ce n'est pas ce que je crois...
– Je ne sais pas pourquoi, mais c'est loin de me rassurer.
– Crois-moi, tu n’as l’idée de la catastrophe qu’on a commise si mon hypothèse est vérifiée. Mais je préfère d’abord en être sûr.
– Bien, ben fais cavalier seul alors ! On ne va pas te faire la tronche, pas comme toi.
– Ça n’a strictement rien de drôle, répond sèchement Jérémie, sans lâcher l’écran des yeux.
– En parlant de boudeur, vous avez des nouvelles d'Ulrich ? demande Yumi
– Non, répond Aelita. Il ne s'est pas manifesté depuis le retour dans le passé...

Les Lyoko-guerriers s'inquiètent instantanément. Ce n'est pas normal qu'ils n'aient aucune nouvelles d'Ulrich. Ils savent qu'il était en train de fuir le spectre avant qu'ils se séparent. Mais après ça, ils ignorent ce qui s’est passé à Kadic.

– Je l’appelle, fait la Japonaise.

Elle sort son téléphone portable et commence à taper le numéro du samouraï. L'appareil sonne... longtemps... Mais personne ne répond. Lorsque le son du répondeur se fait entendre, la tension monte d'un cran dans la salle.

– Vous... Vous croyez qu'il est arrivé quelque chose à Ulrich ? s’inquiète Yumi.
– Non, c'est impossible ! tente de rassurer Odd. Il a sûrement oublié son portable dans sa chambre. Ou alors il l'a fait tomber dans sa fuite. Je suis certain qu'il va très bien et qu'il est en route pour nous rejoindre. Il est probablement en train de se poser la même question que nous sur le retour dans le passé.
– Oui, sûrement. Aelita a réussi à désactiver la tour, rappelle Jérémie. XANA n'a probablement pas eu le temps de faire du mal à Ulrich.
– Mais pourquoi n’a-t-il pas essayé de nous contacter alors ?
– Sûrement parce que Sissi le colle comme une sangsue. Tu sais comment elle est. Je parie qu’elle est actuellement en train de lui donner du « Mon héros » et « J’ai peur, protège-moi », plaisante Odd.

Malgré ces propos, les quatre amis ne sont pas sont rassurés pour autant. Même sur le visage du farceur du groupe, on peut y lire son inquiétude grandissante. Ils se posent tous les mêmes questions. Qu'est-il arrivé à Ulrich ? Va-t-il bien ? Ou est-il blessé ? Voire pire ?

C’est dans cette atmosphère pesante que la sonnerie du téléphone portable de Yumi coupe le silence qui avait rempli la salle. Elle s'empresse aussitôt de décrocher.

– Ulrich ! s’exclame-t-elle avec crainte et espoir.

Mais ce n'est pas lui qui est à l'autre bout du fil. C'est Hiroki, le petit frère de la Japonaise. Celle-ci entend des sanglots provenant du jeune collégien, ce qui lui fait tout de suite redouter le pire…

– Yumi... Snif… C'est horrible, pleurniche Hiroki.
– Quoi ? Que se passe-t-il ? demande la grande sœur, plus inquiète que jamais.
– Il y a d'abord eu cette lumière blanche éblouissante sortie de je ne sais où qui nous a tous aveuglés...
– Oui, je sais, et ensuite ? s’impatiente-elle.
– Et là, je suis allé dans la cour. Il y avait un attroupement. Tout le personnel de l'école était là... Snif... Il y avait même des pompiers. Je me suis donc approché pour voir ce qui se passait... Snif... Et là, j'ai vu...

Un hoquet coupe la phrase d’Hiroki. Il n’arrive même pas à annoncer la triste nouvelle tellement il est bouleversé. De l’autre côté du fil, la tension est à son comble.

– Quoi ? Quoi ? Qu'as-tu vu ? Réponds ! crie nerveusement Yumi.
– Ulrich ! Et Sissi ! lâche-t-il en pleure. Ils sont tous deux tombés du toit de Kadic. Snif... Ils sont morts. L'ambulance est là, mais elle est arrivée trop tard...

Yumi lâche son téléphone, choquée par la nouvelle. Il est mort... Mort. C'est impossible ! C'est un cauchemar ! Il ne peut pas... Pas lui ! Pas ça ! Tout mais pas ça !

Elle voit ses amis la regarder, paniqués. Ils veulent savoir ce qu'Hiroki lui a révélé. Bien que le désespoir se lise sur le visage de la Japonaise, ils veulent espérer que le pire ne soit pas arrivé. Yumi n'a même plus le courage et l'énergie nécessaire pour leur annoncer le sort tragique d'Ulrich. Elle arrive néanmoins à murmurer un seul mot : "mort".

Les autres Lyoko-guerriers ont tout de suite compris. Ils sont tous en état de choc. Malgré le danger, ils n'auraient jamais imaginé que cela puisse réellement arriver un jour. Plusieurs fois, ils ont frôlé la mort. Mais ils ont toujours réussi à s’en sortir. Cette chance insolente qu’ils avaient leur donnait presque un sentiment d’invincibilité. Ils auraient dû se douter qu’ils ne pouvaient pas jouer avec la vie et la mort éternellement sans en payer un jour les conséquences. Maintenant, ils sont confrontés à la dure réalité de la lutte contre XANA.

Aelita pleure à chaudes larmes. Elle se blottit dans les bras de Jérémie. Ce dernier aussi se lamente de la disparition de son ami. Odd est dans le même état que lui. Il n’arrive pas à croire que son compagnon de chambre ait disparu à jamais. Quant à Yumi, elle s'est complètement effondrée. Assise contre le mur, sans force, le regard vide, elle semble verser toutes les larmes de son corps.

Au bout de dix minutes, Jérémie et Odd arrivent à reprendre leurs esprits. Aelita sanglote toujours dans les bras de Jérémie. Celui-ci tente de la consoler comme il peut. Yumi, elle, regarde dans le vide, absente. Elle n'a plus la force de pleurer. Cette nouvelle l'a complètement brisée.

Odd est le premier à rompre le silence :
– C'est à cause du retour dans le passé... S'il avait marché, Ulrich serait encore vivant, j’en suis sûr.

Il cherche à trouver ce qui est responsable de la mort de son ami. XANA, bien sûr. Mais qui ou quoi d'autre ? Connaître les coupables l'aiderait à surmonter sa peine.

– Jérémie, dit Aelita en essuyant les larmes sur son visage. As-tu trouvé ce qui a provoqué le non-fonctionnement du retour dans le passé ?
– Je... Je n'ai rien trouvé dans les fichiers de l'ordinateur. Il n’y a pas grand-chose sur le retour dans le passé. Mais j'ai une théorie.
– Laquelle ? demande-t-elle.

Les regards se tournent vers le jeune génie. Tous veulent savoir ce qui est la cause du problème du voyage dans le temps et donc probablement de la mort d'Ulrich.

– Aelita, Connais-tu le principe d'incertitude d'Heisenberg ?
– Oui, bien sûr. Celui qui stipule qu'on ne peut pas connaître la position d'une particule à un instant donné ? Qu'on ne peut définir qu'une probabilité de présence de cette particule ?
– Exact.
– Mais quel est le rapport ? Je veux dire... Ce principe ne s'applique qu'à des particules élémentaires soumises aux lois de la physique quantique. Pas aux corps soumis aux lois de la physique classique... Pas à nous... Donc...

Tout à coup, Aelita ouvre grand ses yeux. Elle regarde Jérémie, horrifiée. Elle comprend où il veut en venir. Mais une vérité si monstrueuse ne peut pas être vraie, elle refuse que ce soit vraie.

– Dis-moi que ce n'est pas à quoi je pense, Jérémie !
– Je n'en ai aucune certitude, mais cela est bien possible, affirme-t-il, tristement.
– Vous pouvez nous parler en français ? s’impatiente Odd, perdu. C'est quoi ce principe d'incertitude machin ?
– C'est un principe énoncé en 1927 par Heisenberg, un grand scientifique pionner dans le domaine du quanta, explique la jeune fille. Il stipule qu'un objet quantique ne peut être parfaitement localisé. Il peut être à différents endroits, à des moments différents.
– Je ne comprends pas. Comment peut-on être à plusieurs endroits en même temps ?
– Le monde du quanta est très étrange, dit Jérémie. Tout est une question de probabilité. Les différents univers se croisent et s’interfèrent. C’est la théorie du plurivers. Imagine un monde où l’ordinateur s’allume avant même que tu le touches, où un Blok explose alors que tu n’as même pas encore envoyé tes flèches lasers. C’est à cela que ressemblerait notre monde s’il était quantique.
– Euh… Je comprends encore moins.
– C’est normal. Personne ne comprend le quanta, pas même les plus grands scientifiques.
– Mais…
– ON S'EN FICHE ! hurle Yumi

Tous les regards se tournent vers la Japonaise. Elle s’est levée et fixe durement ses amis. Elle semble à bout de nerfs. Ses larmes n'ont pas cessé de couler sur ses joues.

– Non mais vous vous entendez ? Vous parlez de physique, de particules, d’univers, d'objets quantiques... On dirait que vous préparez un exposé pour l'école. Comment pouvez-vous penser à des trucs pareils dans une telle situation. Alors qu'il... Qu'il est mort...

Yumi pleure de plus belle. Aelita la rejoint aussitôt dans son malheur. Parler de physique quantique l'a aidée à surmonter sa peine pendant un bref instant. Mais les propos de l'Asiatique ont retourné le couteau dans la plaie. Après une longue minute de silence et de sanglots, Jérémie intervient.

– Justement, Yumi. Quelque part, Ulrich n'est pas mort...
– Quoi ? s’exclame l’aînée du groupe, incrédule.
– Je pense que le retour dans le passé a modifié un équilibre entre des systèmes soumis à des lois apparemment distinctes. La physique classique et la physique quantique se sont rejointes. Les univers se sont croisés. Ce qui a provoqué un bouleversement dans l’espace-temps de notre monde.
– Traduction ? fait Odd, complètement perdu.
– Statistiquement, Ulrich est encore vivant, explique Aelita. Dans un autre référentiel, un autre univers, le retour dans le passé a fonctionné. Nous sommes probablement en train de choisir qui sera le responsable du foyer des élèves de Kadic. Nous sommes ici... Et là-bas. En même temps... Et à des moments différents...
– Et là-bas, Ulrich a probablement été sauvé par le retour dans le passé, commente Jérémie.
– Je ne comprends pas. Vous voulez dire que nous sommes à différents endroits, à différents moments, mais en même temps ?! tente d’assimiler Odd.
– C'est ça, confirme l’ange de Lyoko.
– C’est complètement cinglé votre truc. Ma tête va exploser. Quelqu'un a une aspirine ?
– Donc, Ulrich n'est pas mort ? demande Yumi qui commence à reprendre un peu espoir.
– Là-bas, oui, affirme Aelita.
– Là-bas… répète lentement la Japonaise.

Elle regarde dans le vide, mi-rêveuse, mi-incrédule. Elle d’assimiler le concept que son amoureux puisse être vivant quelque part, mais pas dans ce monde. Elle tente de l’imaginer bien vivant, à Kadic, avec elle. Tout comme Odd, les explications des deux Einsteins lui échappent encore. Néanmoins, elle arriver à comprendre le plus important : qu’Ulrich a été sauvé par le retour dans le passé. Même si ce n’est pas dans cet univers...

– Et ces... Euh... Autres nous... Ils savent ce qui s'est passé ? Qu'il existe d'autres eux : nous ? questionne le félin de Lyoko.
– Je ne crois pas. Je n'ai jamais réellement cherché à comprendre comment fonctionnent ces retours dans le passé. Et ma priorité était de récupérer William. Pas de comprendre ce fichu programme. Et pourtant, c’était logique. Je le savais en plus. Voyager dans le temps est théoriquement impossible puisqu’on sait que le temps ne s’écoule pas. Il est invariant. C’est nous qui passons.
– Combien Jérémie ? lâche Aelita, bouleversée. Combien de mondes, d'endroits, de moments ? Combien de "nous" avons-nous créés ? Combien de morts avons-nous causés ?
– Je ne sais pas, avoue le génie. Mais beaucoup...
– Ça veut dire qu'il y a un endroit où je suis morte d'hypothermie avec Ulrich dans la neige ? interroge Yumi.
– Oui, répond Jérémie. Et un autre où on s'est tous deux noyés dans le fleuve...
– Et aussi un où le supercalculateur est éteint, remarque Odd. La première fois qu'on a utilisé le retour dans le passé, Delmas a voulu qu'on éteigne tout.
– Oui. Et là, je serais restée prisonnière de Lyoko, commente la fille aux cheveux roses. Mais je ne vous aurais pas causé d'ennuis. Et donc pas de XANA, pas de morts...

Ils pensent tous à chaque retour dans le passé qu'ils ont déclenché. Ils ont provoqué des failles dans l'espace-temps. Et d'autres "eux" subissent ces erreurs. Ici, c'est Ulrich et Sissi qui en ont fait les frais. Ils comprennent qu'ils n'auraient jamais dû utiliser autant de fois le retour dans la passé. Car cela ne changeait rien. Ils croyaient que cela effaçait tous. Ils avaient tort. Maintenant, ils savent... Et la vérité n'en est que plus cruelle.

– Pourquoi mon père a-t-il créé un programme aussi monstrueux ? dit Aelita. Je n'arrive pas à croire qu'il ait osé faire un truc pareil.
– Je ne crois pas qu'il connaissait la véritable nature du programme, du moins pas tout à fait, déduit Jérémie. A l’époque, les théories sur la physique quantique était beaucoup moins avancées que maintenant. Dans ses notes, il parle davantage de la vitesse de la lumière, de référentiel galiléen, etc. Il le dit lui-même dans son journal, il a trouvé le programme sur le retour dans le passé par chance. Je ne pense pas qu’il connaissant sa véritable nature. C’était impossible de le deviner sans en avoir fait les frais.
– Crois-tu qu'il y aura d'autres "nous" encore ? questionne Yumi
– Oui. On a toujours pensé que le retour dans le passé nous était bénéfique. Il n'y a pas de raison que les autres "nous" arrêtent de l'utiliser...


Oui, il n'y a pas de raison que cela s'arrête...


________


Autre part, dans un autre moment, un même et autre groupe de Lyoko-guerriers font face à d’autres problèmes, importants selon eux, dérisoires selon les autres eux.

– En tant que fille du proviseur, je suis mieux placée, il me semble, se vante Sissi.
– Ouais, bravo ! J'approuve ! Excellente idée ! applaudit Odd.
– Hein ? s’exclame, surprise, la fille du proviseur.
– Ouais, il faut quelqu'un qui a de la trempe et qui sache se sacrifier pour les autres, poursuit Ulrich, bien vivant. Et Sissi rassemble toutes ces qualités, pas vrai ?

Les autres membres de la bande approuvent cette décision.

– Qu'est-ce que vous mijotez tous les cinq ? fait la concernée, suspicieuse.
– Bon, tout le monde est d'accord ? demande le félin de Lyoko
– Allez, les moustiques ! C'est l'heure d'aller en cours ! dit Jim en arrivant.
– C'est bon, monsieur, fait Ulrich. On a fini. On a choisi Sissi comme responsable du foyer.
– Ah bon ? s’étonne le surveillant. Moi, je voyais plutôt quelqu'un comme... comme Dumbar par exemple.
– Ben heureusement que vous me voyez. Je suis devant vous, commente la réplique de William avec son air complètement abrutie.
– Hum ?

La bande fait semblant d'éclater de rire et de prendre cette remarque comme une vanne amusante du garçon.

Oui, autre part, dans un autre moment, dans un autre référentiel, dans un autre monde tout en étant dans le même monde, Ulrich est vivant. Là-bas, les Lyoko-guerriers ne pensent qu'au problème "William". Là-bas, ils profitent de la vie, ils rigolent. Là-bas, ils ignorent tout de la réalité du fonctionnement du retour dans le passé. Inconscients, ils ne réalisent pas le nombre d'espace-temps qu'ils ont créés et où le malheur et le désespoir règnent...

Ils sont toujours prêts à utiliser le retour dans le passé si XANA attaque...






N'étant pas bon en physique ( et encore moins en physique quantique Evil or Very Mad ), si mon explication est fausse, j'en suis désolé.

N'hésitez pas à commenter. Wink

_________________
http://img11.hostingpics.net/pics/716747kender.png
Merci à la talentueuse Lénaelle pour ce pack criminel



Dernière édition par kender le Lun 27 Jan 2014 20:52; édité 5 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Raymentase MessagePosté le: Dim 05 Mai 2013 20:38   Sujet du message: Répondre en citant  
M.A.N.T.A (Raymentase)


Inscrit le: 13 Mar 2013
Messages: 309
Localisation: Rennes
Oh c'était bien.

Moi aussi j'ai eu des idées comme ça, quand j'essayai de comprendre code lyoko (mais j'ai arrêté) et je suis pas assez calé en physique pour voir si elle est pas bonne. (enfin c'est de retour dans le passé dont on parle -_-')

Sinon, c'était bien écrit mais je sais pas pourquoi mais le script m'a un peu dérangé. Dans ton autre fic c'est nickel mais là, il me dérange.

Euh, je sais que c'était pas le sujet principal de l'OS mais : de la physique quand leur ami meure ? Jérémie y avait pensé avant donc c'est normal, logique, mais Aelita, la sensible et gentille Aelita, arrive à parle Physique quand un de ces ami est mort.

Donc, j'ai adoré ce petit OS, bien écrit et original(je crois ...)

EDIT : le temps de réaliser, Ulrich est mort !!!!! *sautille partout*
_________________

http://img11.hostingpics.net/pics/929402SignRaymentase.png
Merci pour ce beau pack Abby !

http://i81.servimg.com/u/f81/17/09/92/95/userba12.png


Dernière édition par Raymentase le Dim 05 Mai 2013 21:52; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
 
Café Noir MessagePosté le: Dim 05 Mai 2013 20:40   Sujet du message: Répondre en citant  
[Magazine]


Inscrit le: 27 Mar 2012
Messages: 1490
Localisation: Thugland
Salut !

Alors, figure-toi que j'ai aimé ! Si, si ! Mais il y a quand même le problème de l'écriture "script" qui me gêne beaucoup. C'est dommage parce que tu as un scénario assez original ici, mais tu utilises ce foutu format qui donne l'impression que tu n'as pas trpo envie de t'embêter à faire des phrases complètes. C'est aussi ce qui m'embête dans ta fic. Je n'ai pas plus envie que ça de me mettre à lire parce que l'écriture script me gêne.

Voilà, c'était le paragraphe négatif.

Un scénario original, disais-je. Tu t'inquiète à propos de l'explication utilisée. Bon, c'est de la science fiction, donc pas forcément réalisable, quoi. [Après, j'avoue ne pas avoir trop saisi le rapport entre l'incertitude d'Heisenberg et les espaces-temps, mais bon soit). Mais si tu es atteint d'une pathologie baptisée "perfectionnisme", il y aura toujours un GummyBear pour te faire un mignon petit paragraphe là-dessus. Bref.

Je trouve que la réaction de Yumi n'est pas suffisamment détaillée. L'écriture "script" ne le permet pas trop puisqu'elle privilégie le dialogue, mais tu aurais py en dire un peu plus quand même. Il manque des descriptions à ton One-Shot, qui auraient pu le rendre plus vivant. Si ce n'est pas ton fort, fonce lire les fictions de GummyBear, ça te donnera sans doute quelques idées. De la même manière, tu n'as pas assez parlé des différents espaces-temps que tu as créé. Ton court OS aurait pu être etoffé ainsi : en ajoutant quelques dialogues entre des personnages appartenant à divers espaces-temps comme ceux qui ont été cités, par exemple. Ca aurait été interessant. Tu as un très bon scénario, alors profites-en !

Autre chose : tu fais beaucoup trop de retour à la ligne. Ce qui nuit à la lecture. Bon, j'ai bien compris que tu aimais bien ça, mais ça fait quand même limite remplissage. Dans tous les cas, ce n'est pas agréable à lire. Je ne dis pas qu'il faut tout regrouper mais les espaces entre chaque réplique sont inutiles et les doubles retours à la ligne entre les répliques et la narration sont tout aussi superflus.

Bon, je me rends compte que je fais une critique relativement négative alors que, je le répète, j'ai aimé. J'ai aimé l'enchaînement des événements, la chute de Ulrich et Sissi (je crois que je me suis marré tellement tu le racontes avec légèreté). J'adore l'idée. Tu penses le faire avec un autre épisode, où l'attaque de XANA serait d'une nature tout à fait différente ?

Ton style est assez particulier. Assez neutre, en fait. Là où tu pourrais être très grave, après la mort d'Ulrich, tu restes relativement modeste. J'aime bien. Ca change. Au lieu d'écrire "le corps du samouraï s'écrase sur le sol. Il pousse un dernier hurlement de douleur avant que l'étincelle qui brillait dans ses yeux ne s'éteiiiiiiiiiiiiigne" ; tu écris plus simplement : "pour eux, la belle aventure de la vie est terminée". C'est marrant. Léger. Ceci étant dit, je ne change pas ma position quant au manque de description de ton OS.

Bonne soirée à toi Wink

Café Noir

_________________
Le $ang et la $ueur chapitre 12

« L'avenir, je vois comment qu'y sera... Ça sera comme
une partouze qui n'en finira plus... Et avec du cinéma
entre... Y a qu'à voir comment que c'est déjà... »
Céline, Voyage au bout de la nuitr
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
 
Zéphyr MessagePosté le: Dim 05 Mai 2013 20:50   Sujet du message: Répondre en citant  
Z'Administrateur


Inscrit le: 16 Mar 2013
Messages: 1020
Localisation: Au beau milieu d'une tempête.
Un One-Shot assez sympathique à lire.

Du côté de l'écriture, de la langue et du style, tout va bien. C'est fluide, aéré et agréable à lire. Je n'ai pas repéré de fautes notables, mis à part le "Benzai" de Odd qui devrait être "Banzai" - pas de quoi fouetter un lapin quoi Wink !

Ensuite, pour l'histoire, j'ai aimé. Les histoires de distorsion de la trame temporelle et de mondes parallèles m'ont toujours plues. L'appliquer à CL était original je trouve, et a permis de montrer que le RVLP n'était pas forcément la panacée. Lorsqu'Aelita a soulevé le problème de multiplication des mondes et des morts, je me suis tout de suite imaginé ce qui serait arrivé dans des épisodes tels que "36 ème dessous" ou "Missile Guidé". C'est vrai que les perspectives n'y sont pas enchantantes. Je n'imagine même pas combien de fois Ulrich a dû y passer, sans compter Odd et Yumi...

Le seul point négatif que j'aurais à émettre serait peut-être le manque de descriptions qui auraient pu rendre le récit plus vivant et moins script justement.

Quoi d'autre ? Ah oui, pour tes explications sur la physique, pas d'inquiétudes, je suis une des personnes les moins douées au monde dans cette discipline. Les explications ne m'ont donc pas posées de problème.

Bref, un petit One-Shot que j'ai bien apprécié. Bonne continuation Wink
_________________
http://i.imgur.com/Z94MNN5.png

« Jérémie avait fait un superbe travail. Ce dernier voyage sur Lyokô promettait d'être inoubliable. »
Un jour, peut-être.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
*Odd Della Robbia* MessagePosté le: Dim 05 Mai 2013 20:55   Sujet du message: Répondre en citant  
[Kongre]


Inscrit le: 14 Sep 2008
Messages: 1305
Localisation: Sur le territoire Banquise entrain de faire de l'overboard
bah si sa se tient.
Il y a plusieurs séries ou films qui mettent en place ce principe comme quoi pour tout les différents choix possible qui ont été entreprit dans le monde, un nouvel univers a été créé. C'est la théorie du multivers.

Sinon c'est une fic intéressant sur une tournure de l'épisode double foyer.

_________________
http://img11.hostingpics.net/pics/431875signature.png

http://img11.hostingpics.net/pics/400268userbar.gif
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Oddye MessagePosté le: Dim 05 Mai 2013 21:06   Sujet du message: Répondre en citant  
Fleur immonde


Inscrit le: 27 Fév 2008
Messages: 2017
Localisation: Dans un autre horizon
Eh ben, j'ai passé un très bon moment à lire Kind... Oups! Je veux dire Kender XD

Bon, j'ai pas fait attention à l'écriture "script", je lisais juste les dialogues en fait ^^
Franchement, quand j'ai lu qu'Ulrich et Sissi étaient tombés, mais j'ai été surprise! Agréablement surprise! Je me disais, "mais où est-ce que ça va changer, par rapport à l'épisode?" Bah j'ai pas été déçue de la réponse!

Après, c'est vrai que ça manque... d'émotion. Alors oui, ils pleurent, ok, mais je sais pas, comme le dit Café Noir, le style reste assez neutre. Alors si Café Noir apprécie, je l'apprécie aussi, mais moins. Ce n'est donc pour moi ni un point positif, ni un point négatif. C'est un point neutre! (Ok, je sors!^^)

Quant aux explications scientifiques, bel effort d'essayer d'expliquer ça! Après, vu que je suis une quiche en sciences, tu pourrais me dire n'importe quoi en science (ce qui n'est pas le cas ici Wink ), que je serai incapable de te dire si ce que tu dis est une ânerie ou pas!
(Pour excuse, j'ai fait ES, et au moment où j'ai arrêté la physique-chimie, crois-moi, mon cerveau a vite supprimé les cours de physiques de ma mémoire^^)

Sinon, niveau scénario, c'est le point fort du One-Shot, et j'ai beaucoup aimé cette idée de "y a plein de mondes, et en ce moment, les autres nous rigolent, tandis que nous on pleure!" Bien trouvé!

Enfin bref, j'ai aimé! Peu ou pas de fautes, ça se lit vite, c'est fluide! Donc, je dis:
"Lu et approuvé par Oddye"^^

Ah, et :

Citation:
le corps du samouraï s'écrase sur le sol. Il pousse un dernier hurlement de douleur avant que l'étincelle qui brillait dans ses yeux ne s'éteiiiiiiiiiiiiigne" ;


Mdrrrr, Café Noir n'aimerait-il pas la poésie? ^^
_________________
http://img11.hostingpics.net/pics/155549Ravensignaturecoinsarrondis.png

Je n'étais pas anciennement odd-4-ever.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
zorororonoa MessagePosté le: Dim 05 Mai 2013 21:28   Sujet du message: Répondre en citant  
zorororonoa's rang


Inscrit le: 31 Mar 2013
Messages: 229
Localisation: Beacon Hills High School
je viens tout juste de finir ton one-shot et je le trouve super franchement.
j'ai bien aimer ta théorie sur le RVLP et les différents monde (surtout que si on réfléchit ça signifierait qu'il existe plus de 3000 mondes parallèles car avec tout les RVLP de Franz Hopper.... ça scotche !)

Pour moi en tout cas ça tient la route tes explications (même si je ne suis pas non plus Albert Einstein et que je ne peut pas tout vérifier Laughing)

Et puis enfin je trouve que ça donne un coté assez réaliste a Code Lyoko avec le fait qu'une tragédie arriverait tôt ou tard (perso je pense que si la série avait continué les héros aurait forcement essuyer des pertes tôt ou tard)...

enfin bref bravo !

_________________
http://r20.imgfast.net/users/2016/66/26/36/album/signat10.png

http://img110.xooimage.com/files/2/4/e/fanuserbar-52b1193.png
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
 
GummyBear MessagePosté le: Dim 05 Mai 2013 23:33   Sujet du message: Répondre en citant  
Maître du jeu (+ mag)


Inscrit le: 27 Jan 2013
Messages: 432
Localisation: Dans un paquet Haribo nancéen.
Héhé !
Me voici, pour un commentaire, à la fois sanglant et pertinemment absurde !

Donc tout d'abord, j'aimerais parler du concept même de ta OneShot : le retour vers le passé.

Si il y a bien un domaine, plein de bonnes idées peu exploitées dans Code Lyoko, et pourtant très cher à la science fiction en général, c'est effectivement celui du voyage dans le Temps.
Tu pars donc sur une excellente idée, presque originale (de ma part, c'est une éloge) et intéressante à souhait pour les conséquences, presque fatalistes, qui peuvent y être liées, rendant ton scénario, à la fois robuste et réaliste.
Or tu sais, que les gens aiment le réalisme, pour je ne sais quelle raison d'ailleurs, puisqu'ils sont les premiers à critiquer Derrick, alors que la police, ben ça se passe plus comme ça que dans les experts, en vrai.

Toujours est-il que tu commences bien, avant d'avoir commencé, d'autant que ton introduction mentionne un "délire", ce qui est tout à ton avantage, parce que j'aime délirer.

Passons au récit, en lui même ; j'ai déjà atteint mon quota de compliments, pour la soirée. Twisted Evil

Sur la présentation, je trouve que c'est un peu trop aéré. Oui, je sais, remarque incongrue pour le moins, mais je n'aime pas les textes qui prennent trop de place, pour peu de contenu.
Du coup, je trouve aussi que ça manque un peu, voire cruellement, de narration et donc, ben on est très intrigués par l'histoire, puisqu'elle se déroule vite et ne nous ennuie à aucun moment, mais en contrepartie, elle est moyennement détaillée et pour une OneShot, ben c'est condamnable.
Toujours sur la présentation, je t'avais déjà dit, il y a fort fort longtemps, que je n'aimais pas les parenthèses : ça n'a pas changé !

Sinon, c'est globalement pas moche du tout et contrairement à la majorité des fanfictionneurs (ouais, j'suis dedans), ben tu respectes clairement les yeux de ton lecteur et ne lui pond pas des pavés vomitifs au possible, rebutant tout être, ayant la folie d'échouer dans la rubrique fan-fiction.
Bref, ta présentation est bonne !

Passons à la cohérence avec la série, que j'agrémente aussi de la cohérence avec la physique, pour des raisons d'ergonomie et d'intelligence de cette critique.
Donc, t'as repris le script du 69 => tu es un homme de goût.
T'as tué Ulrich dans un épisode CL, ... Je ne saurais tolérer cette bévue évidente, cette ignominie, cette flatulence, dans un concert parfait ! Bref, Ulrich mort dans un épisode de CL, c'est comme William accepté dans la bande, on y a tous vaguement pensé un jour, mais on sait pertinemment, que c'est impossible, en somme. Donc, c'est incohérent.

Sinon, je rigole ; c'est ton gros point fort, la cohérence avec la série ! Tu es fidèle aux persos, à un niveau tellement précautionneux, que c'en devient un peu cul-cul et sans trop grande évolution. Je t'avais déjà également donné mon avis, sur le fait que tu ne touches pas assez aux personnages, alors je n'insiste pas, mais il FAUT impérativement, qu'ils évoluent un minimum, sinon on finit par se lasser, puisque l'écriture - en plus, très possiblement moins bonne, que celle des scénaristes de CL - ne permet pas autant d'attrait qu'un dessin animé, dans des descriptions visuelles amusantes, alors il faut bomber bien ses persos, en comblant sur la profondeur de leurs pensées, inexprimables dans un DA. Or, on se rend souvent compte, qu'ils sont un peu trop simplets, en faisant ça et c'est la raison pour laquelle, on les fait souffrir ! Twisted Evil
Bon, c'est une remarque complètement hors-sujet, pour une One-Shot, mais sachant que je ne commenterai jamais tes textes plus longs (j'aime pas lire), je la glisse ici quand même.

Donc, si on écarte mon avis, de ce coté là, tu ne mérites que des applaudissements et des chapeaux melon, mais ... il reste la physique !

Et là, je dis non ! Autant dans CL, on n'avait pas toujours de la logique parfaite, autant là, même en n'y connaissant rien, ça sonne faux, comme raisonnement. Je veux dire, l'incertitude d'Eisenberg, bien qu'étant sans doute, le plus gros pilier de la physique quantique, n'explique pas tout, bon sang ! Ce n'est pas parce qu'on est capable que de statistiques, pour prévoir la position d'un électron, que l'on déchire l'espace-temps. Je veux dire, oui, OK, c'est peut-être lié, mais c'est quand même vachement simpliste, comme raisonnement de dire "Bon, cette loi est à la base de la physique. Y a un problème ; c'est sûrement lié à elle."

La théorie de Jérémie est possible - et on ne met même pas sa parole en doute, à un seul instant au passage - , mais sa justification n'est vraiment pas très brillante, alors du coup, ben ça fragilise un peu le dialogue, sur quelques répliques, à mon goût.

J'ai vu que tu disais globalement que la physique et toi, c'est pas une histoire de cœur, mais je te le signale quand même. Je te conseillerais plutôt - si tu désires changer quelque chose, bien sûr - de citer des auteurs de science-fiction, pour deux raisons : la première, c'est que c'est beaucoup mieux compris par le reste des gens, qui ne sautent pas des raisonnements chiants ; et la seconde, c'est que c'est pas attaquable. ^^'
Je te conseille René Barjavel, parce que c'est un des seuls que je connais, qui soit un peu référence et que c'est un petit français du 20ème bien de chez nous. (Son roman "Le Voyageur imprudent" avait fait un peu de bruit, je crois).

Bon bon bon, nous arrivons au passage le plus dur : le style littéraire, parce qu'il en faut beaucoup, pour que j'aime une façon d'écrire, mais qu'il en faut peu, pour que je la renie complètement ; et toi ... Ça va. Je n'aime pas, mais c'est dans la bonne moyenne, on va dire. Je ne veux pas te faire un listing des fautes, mais il y en a à peine trop. En fait si, je t'en fais, à l'instant Smile

Spoiler


Voilà ! Putain, ça m'a pris une heure et demi ! Bon en tout cas, je peux désormais te dire, avec arguments en béton à l'appui, que ton expression est trop fautive.

Sinon, je remarque une mauvaise ponctuation, à beaucoup d'endroits (tu m'excuseras de ne pas te faire de citation, j'suis à bout). Je trouve la narration souvent un peu redondante et pas forcément très pertinente, au final. La langue n'est pas d'une richesse transcendante non plus, mais ça te va bien (ne pas mal interpréter, je dis juste que c'est ta façon d'écrire et qu'elle a son charme) et c'est appréciable, de comprendre ton texte sans relecture. Je trouve aussi beaucoup de tes tournures un peu bancales, sans trop altérer la compréhension ou insulter Molière.

Du coup, je vais être un peu mauvaise langue et dire, qu'il suit fidèlement le DA ... en ne le dépassant hélas pas et que ton style gagnerait à être plus travaillé, bien que les commentaires ne donneraient pas des avis dans ce sens, je pense. Voilà, c'était le commentaire le plus mesquin que tu puisses recevoir. Razz

Sinon, pour ne pas citer que les mauvais cotés, c'est, comme je l'avais signalé plus haut, plutôt correct sur l'ensemble. Je pense clairement que c'est le point que tu devrais le plus amélioré (de ma part, ce n'est jamais une surprise), puisqu'il est en-dessous de ton niveau global.

Passons au scénario et finissons enfin ce commentaire ! Shocked
Alors alors, j'ai déjà parlé du concept, que je trouve bon, mais j'ai d'autres remarques à faire, d'ordre plus pratiques, cette fois-ci.

Bon, tout d'abord, la référence un peu ahurie d'Odd au détraquement du temps est, bien que trop courante, plutôt bien amenée et permet d'entamer sereinement les explications de Jérémie.

Par contre, le "Vous avez des nouvelles d'Ulrich", me fait vraiment penser à une remarque type CLE, du genre "Vous avez suivi l'épisode, parce que maintenant, ben on cherche Ulrich !". Elle était à coté de Jérémie et s'en serait rendue compte, si ce dernier avait appelé son chéri. Donc ça, c'est pas bon.

Bon, je trouve très facile, mais pas forcément critiquable, le fait qu'Ikorih ait cash eu le réflexe d'appeler sa frangine, alors qu'il est trop faible pour lui annoncer, en moins de cinq phrases, son décès. Sinon, les répliques sont bonnes et assez haletantes.

Jérémie qui lambine à nous faire découvrir son idée, c'est une bonne chose également, puisque ça nous met le suspens, comme il faut et qu'en plus, ben ça nous fait voir Yumi chialer plus longtemps, ce que j'apprécie plus que tout au monde. Sérieusement, ça apporte de la psychologie et c'est bien fait, ainsi que le reste du dialogue en général. On peut dire, que c'est ton domaine les dialogues, tu les maitrises très bien ... Mise à part quelques bizarreries

Yumi est rêveuse, lorsqu'elle dit "Ailleurs", alors qu'elle chialait et perdait son sang froid, y a pas deux minutes. Tu m'excuseras, mais elle a l'imaginaire fertile et efficace, tout de même. Un autre mot, peut-être.

Ensuite, Aelita est stupide, je le savais, mais t'as peut-être exagéré sa réaction. Puisqu'elle se met même à comparer son père à un criminel, ayant osé faire un truc pareil. Chose qu'elle ne fait plus depuis 17 épisodes, vu qu'on est au 69. Mr. Green

Bon, j'achève avec la supposée non-connaissance de Franz Hopper des dangers du programme. De la part de Jérémie, c'est assez incohérent de le voir, ne serait-ce que concevoir, qu'il sait un truc sur le SC, que FH ne savait pas. Il aurait été préférable, de le voir se douter, que ce dernier avait justement un plan, ou autre chose. Ou tout simplement qu'il avait choisi d'encourir des risques, faute de trouver un meilleur moyen d'échapper aux Men in Black.


BREF FINAL, c'est une bonne One-Shot, dans ton style habituel. Le concept global est bon, mais j'avoue qu'on aurait aimé, que tu creuses un peu plus loin, que la simple découverte du phénomène. On aurait également apprécié un peu plus d'action sans doute, qu'une simple discussion et une chute, malgré qu'elle soit suffisamment décrite.

La cohérence avec l'univers, gros atout que tu détiens, est très bonne, si bien que l'on ne trouve pratiquement rien à redire, sur la personnalité des personnages, ou de mauvaises décisions. Je n'aime pas trop cette idée, de rester trop fidèle, mais un lecteur désireux de ne pas se prendre la tête trouvera assurément son bonheur par chez toi.

Le style est inférieure au reste de la fiction et gagnerait à être plus raffiné. Des tournures maladroites, des fautes de langue et un vocabulaire, pas toujours mirobolant ne sont jamais des bons points, même si un certain audimat peut adorer. Je conçois donc, que tu ne voies pas l'utilité de faire des efforts, puisque les gens l'apprécient, mais il serait bête de rester sur ses lauriers.

Enfin, un scénario modérément original, fourni de quelques passages assez bancals, mais bien ficelé dans l'ensemble. Je ne parle que maintenant du coté "délire", dont tu te doutes que j'ai été déçu. J'adorerais voir des délires un peu plus ... extravagants, parce que c'est un peu terne, par passage. C'est quand même un bon petit morceau d'encre qu'on tient là, donc bon travail.

Je termine aussi, par la remarque "Assez bien, mais peut largement mieux faire." En prenant peut-être un peu plus de temps, je suis convaincu, que tu pourrais faire des chefs d’œuvre, alors bonne chance en définitive, et n'oublie pas de progresser !

EDIT :
Café Noir a écrit:
Il manque des descriptions à ton One-Shot, qui auraient pu le rendre plus vivant. Si ce n'est pas ton fort, fonce lire les fictions de GummyBear, ça te donnera sans doute quelques idées.

Si tu as déjà lu, désapprends ce que tu as appris. Sinon, attends que j'ai fini la réécriture, pour le Journal de FH. Je prohibe toute lecture précédant cet évènement, bien entendu.


Dernière édition par GummyBear le Lun 06 Mai 2013 16:00; édité 2 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
*Odd Della Robbia* MessagePosté le: Lun 06 Mai 2013 00:43   Sujet du message: Répondre en citant  
[Kongre]


Inscrit le: 14 Sep 2008
Messages: 1305
Localisation: Sur le territoire Banquise entrain de faire de l'overboard
En fait Kender a juste raconté ce qui est arrivé dans la trame de l'univers U de l'épisode 69 après que le RVLP ait créé l'univers corrigé U+1 qu'on connait(afin de se préserver de la théorie du chaos sur les altérations temporelles). Bref, il y a donc un univers ou Odd est mort de son coma, mort après l'effondrement de Kadic, Yumi tué par le satellite ou de froid (par contre, il n'y a pas d'univers ou la centrale a explosé vu que la tour avait été désactivé)

Mais c'est vrai que bien que les explications de Jérémy sont cohérentes, Kender n'a pas vraiment utilisé la bonne théorie. Le truc qui colle le mieux à la situation est la théorie des univers-multiples et de la décohérence quantique

_________________
http://img11.hostingpics.net/pics/431875signature.png

http://img11.hostingpics.net/pics/400268userbar.gif
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
IDM4 MessagePosté le: Lun 06 Mai 2013 01:04   Sujet du message: Répondre en citant  
[Krabe]


Inscrit le: 10 Fév 2013
Messages: 205
ouah.... juste ouah....

La manière dont tu expliques la théorie du multivers est ma foi très sympathique... figure-toi que ma théorie pour le RVLP est vachement similaire à la tienne (c'est ce qui m'a d'ailleurs vachement surpris) a savoir que pour moi, si la mémoire des événements futurs est transmise aux versions passées des héros d'un espace-temps parallèle, la dimension dans laquelle le RVLP a eu lieu est purement et simplement détruite ou plutôt effacée.

Chose cependant qu'aucune de nos deux théories n'explique : le fait qu'une personne morte ne peut être ramenée à la vie via une RVLP. Ca défie la logique... Razz

Mis à part cela, excellent One-shot Smile

_________________


Porte-parole des pro-Laura avec Zéphyr et Café Noir !
Un pour tous, tous pour Laura !

Auteur de la fic : Code Lyokô Génération
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
*Odd Della Robbia* MessagePosté le: Lun 06 Mai 2013 01:48   Sujet du message: Répondre en citant  
[Kongre]


Inscrit le: 14 Sep 2008
Messages: 1305
Localisation: Sur le territoire Banquise entrain de faire de l'overboard
Bah si sa peut s'expliquer.

On a qu'a dire que le RVLP va être lancé à un moment "t" de l'univers de départ pour nous mener à "t-1" dans un univers parallèle avant la catastrophe.

A ce moment le SC sauvegarde les mémoires de tout les êtres vivants dans l'univers de départ (en prenant soins d'effacer des esprits non scanné, tout les événements s'étant déroulé entre "t-1" et "t"), puis envoie le tout dans les corps respectifs des êtres de l'univers parallèle à "t-1". Les corps qui seraient morts dans l'univers de départ n'ayant plus de cerveau fonctionnel se retrouverai comme des coquilles vides dans l'univers parallèle et mourraient instantanément.
Pour les partisans du RVLP qui efface les corps morts, on a qu'a dire qu'au lieu de transférer seulement la mémoire, le SC transmet aussi les données physiques. Et les morts eux ne sont pas transféré dans le nouvel univers.

_________________
http://img11.hostingpics.net/pics/431875signature.png

http://img11.hostingpics.net/pics/400268userbar.gif
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
magnifik68 MessagePosté le: Lun 06 Mai 2013 11:35   Sujet du message: Répondre en citant  
[Mégatank]


Inscrit le: 16 Sep 2012
Messages: 819
Localisation: Dans un lieu magnifik !
Ouah, super One-shot. Ce que tu as fais Kinder est excelent mais je comprend rien à la physique quantique. Mais ca fait réflechir ca veut dire qu'il y a un monde où Odd et Ulrich sont en hopital psychiatrique, ou Delmas est en prison à vie. Où toute la population a eu une mort de merde, un monde où les films de Romero sont devenus réalité, ect... (cherchez les référence, le flemme de citer).

Ca fait flipper quand même, les pauvres mais il y en au moins un où c'est le (bonheur).
La mort d'Ulrich et Sissi, c'est même pas exageré comparé à d'autre fics. Je ne peux qu'aprécier. Et les réactions de Yumi sont trés cohérentes.

Bref super histoire, j'ai passé un bon moment. Comme quoi manipuler l'espace-temps, ca fout un bordel monstre. Ils l'ont dis assez dans Flander's company.

_________________
http://imageshack.us/a/img803/5568/signaturemagnifik68.png

http://img11.hostingpics.net/pics/332610QoljZzb.png

http://imageshack.us/a/img10/1027/du6g.png http://imageshack.us/a/img547/5513/caw8.png
Laura et Odd, des persos magnifiks !

[Signature modérée : Mettre une carpe qui récompense un texte sur un profil est un non-sens...]
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
kender MessagePosté le: Lun 06 Mai 2013 15:41   Sujet du message: Répondre en citant  
[Magazine]


Inscrit le: 18 Fév 2013
Messages: 710
Localisation: Paris
Waw ! Beaucoup de commentaires. Merci à tous ! Very Happy

JE vais essayer de vous répondre


@ mboucher :


Citation:
Oh c'était bien.

Moi aussi j'ai eu des idées comme ça, quand j'essayai de comprendre code lyoko (mais j'ai arrêté) et je suis pas assez calé en physique pour voir si elle est pas bonne. (enfin c'est de retour dans le passé dont on parle -_-')

Merci ! Tu nous feras partagé tes idées un jour, hein ? Wink

Citation:
Sinon, c'était bien écrit mais je sais pas pourquoi mais le script m'a un peu dérangé. Dans ton autre fic c'est nickel mais là, il me dérange.


Ah ? Désolé. J'ai peut-être mis un peu trop de script et pas assez de descriptions. C'est peut-être pour ça que ça te dérange.

Citation:
Euh, je sais que c'était pas le sujet principal de l'OS mais : de la physique quand leur ami meure ? Jérémie y avait pensé avant donc c'est normal, logique, mais Aelita, la sensible et gentille Aelita, arrive à parle Physique quand un de ces ami est mort.


Ben elle a pleuré pendant 10 minutes tout de même. Après, elle, n'a fait que répondre à Jérémie et comprendre ce qu'il voulait dire.

Citation:
Donc, j'ai adoré ce petit OS, bien écrit et original(je crois ...)


Encore merci !

Citation:
EDIT : le temps de réaliser, Ulrich est mort !!!!! *sautille partout*


T'en a mis du temps pour réaliser. XD
Euh... Tu sautilles partout parce que t'es contente ? Shocked


@ Café noir :

Citation:
Alors, figure-toi que j'ai aimé ! Si, si !


Content de voir que t'as aimé Very Happy


Citation:
Mais il y a quand même le problème de l'écriture "script" qui me gêne beaucoup. C'est dommage parce que tu as un scénario assez original ici, mais tu utilises ce foutu format qui donne l'impression que tu n'as pas trpo envie de t'embêter à faire des phrases complètes. C'est aussi ce qui m'embête dans ta fic. Je n'ai pas plus envie que ça de me mettre à lire parce que l'écriture script me gêne.


Et si je te dis que c'est justement ça ? Que je voulais pas m'embêter. OK, je sors.

Je crois que je fais du script ma signature. Il y a pas beaucoup de bonnes fanfics avec des scripts. J'essaie de rendre ce style intéressant donc. P%our l'instant, ça marche avec La guerre des deux mondes. Je suis donc resté sur le script.

Citation:
Un scénario original, disais-je. Tu t'inquiète à propos de l'explication utilisée. Bon, c'est de la science fiction, donc pas forcément réalisable, quoi. [Après, j'avoue ne pas avoir trop saisi le rapport entre l'incertitude d'Heisenberg et les espaces-temps, mais bon soit). Mais si tu es atteint d'une pathologie baptisée "perfectionnisme", il y aura toujours un GummyBear pour te faire un mignon petit paragraphe là-dessus. Bref.


Je ferais un paragraphe sur l'explication physique plus bas. Mais je suis content que tu es trouvé le scénario original. Quant à GummyBear, il m'a déjà fait un mignon GROS paragraphe. Twisted Evil


Citation:
Je trouve que la réaction de Yumi n'est pas suffisamment détaillée. L'écriture "script" ne le permet pas trop puisqu'elle privilégie le dialogue, mais tu aurais py en dire un peu plus quand même. Il manque des descriptions à ton One-Shot, qui auraient pu le rendre plus vivant. Si ce n'est pas ton fort, fonce lire les fictions de GummyBear, ça te donnera sans doute quelques idées. De la même manière, tu n'as pas assez parlé des différents espaces-temps que tu as créé. Ton court OS aurait pu être etoffé ainsi : en ajoutant quelques dialogues entre des personnages appartenant à divers espaces-temps comme ceux qui ont été cités, par exemple. Ca aurait été interessant. Tu as un très bon scénario, alors profites-en !


Sur la réaction de Yumi, je ne me suis pas attardé dessus car ça ne m'intéressait pas. ( je sors ).
Non, sérieusement, avec toutes les OS sur la mort d'un personnage et les gens qui pleurent, j'ai décidé de ne pas trop m'attarder dessus.

J'ai déjà lu les fictions de GB. Mais je ne pourrais jamais atteindre son niveau. Rien que lire sa fiction "D'un monde à l'autre" m'oblige à le relire 3 fois pour comprendre.

Après, sur les espace-temps, je voulais que vous vous les imaginiez vous-même. C'est plus marrant.


Citation:
Autre chose : tu fais beaucoup trop de retour à la ligne. Ce qui nuit à la lecture. Bon, j'ai bien compris que tu aimais bien ça, mais ça fait quand même limite remplissage. Dans tous les cas, ce n'est pas agréable à lire. Je ne dis pas qu'il faut tout regrouper mais les espaces entre chaque réplique sont inutiles et les doubles retours à la ligne entre les répliques et la narration sont tout aussi superflus.


J'essayerai de mettre moins de sauts à la ligne la prochaine fois. Mais comme tu le dis, j'aime bien lorsque c'est bien aéré.


Citation:
Bon, je me rends compte que je fais une critique relativement négative alors que, je le répète, j'ai aimé. J'ai aimé l'enchaînement des événements, la chute de Ulrich et Sissi (je crois que je me suis marré tellement tu le racontes avec légèreté). J'adore l'idée. Tu penses le faire avec un autre épisode, où l'attaque de XANA serait d'une nature tout à fait différente ?


Je ne pense pas faire un autre épisode. Mais si quelqu'un veut en faire un avec mon idée de plusieurs espace-temps, qu'il le fasse. ça ne me dérange pas. Moi, j'ai un peu la flemme. Wink


Citation:
Ton style est assez particulier. Assez neutre, en fait. Là où tu pourrais être très grave, après la mort d'Ulrich, tu restes relativement modeste. J'aime bien. Ca change. Au lieu d'écrire "le corps du samouraï s'écrase sur le sol. Il pousse un dernier hurlement de douleur avant que l'étincelle qui brillait dans ses yeux ne s'éteiiiiiiiiiiiiigne" ; tu écris plus simplement : "pour eux, la belle aventure de la vie est terminée". C'est marrant. Léger. Ceci étant dit, je ne change pas ma position quant au manque de description de ton OS
.

C'est surtout que comme je l'ai dit plus haut, j'ai pas voulu m'attarder sur les morts. Mais content que t'aies aimé cette légèreté.


@ Zéphyr :

Citation:
Un One-Shot assez sympathique à lire.

Du côté de l'écriture, de la langue et du style, tout va bien. C'est fluide, aéré et agréable à lire. Je n'ai pas repéré de fautes notables, mis à part le "Benzai" de Odd qui devrait être "Banzai" - pas de quoi fouetter un lapin quoi Wink !


Merci, je vais corriger la faute.


Citation:
Ensuite, pour l'histoire, j'ai aimé. Les histoires de distorsion de la trame temporelle et de mondes parallèles m'ont toujours plues. L'appliquer à CL était original je trouve, et a permis de montrer que le RVLP n'était pas forcément la panacée. Lorsqu'Aelita a soulevé le problème de multiplication des mondes et des morts, je me suis tout de suite imaginé ce qui serait arrivé dans des épisodes tels que "36 ème dessous" ou "Missile Guidé". C'est vrai que les perspectives n'y sont pas enchantantes. Je n'imagine même pas combien de fois Ulrich a dû y passer, sans compter Odd et Yumi...


Content que tu aimes ce genre de trames. Et oui, le RDLP, c'est pas la panacée. Vu le nombre de fois où ils sont morts. Twisted Evil


Citation:
Le seul point négatif que j'aurais à émettre serait peut-être le manque de descriptions qui auraient pu rendre le récit plus vivant et moins script justement.

Quoi d'autre ? Ah oui, pour tes explications sur la physique, pas d'inquiétudes, je suis une des personnes les moins douées au monde dans cette discipline. Les explications ne m'ont donc pas posées de problème.


Désolé sur le manque de descriptions. J'en ferai plus la prochaine fois.

Citation:
Quoi d'autre ? Ah oui, pour tes explications sur la physique, pas d'inquiétudes, je suis une des personnes les moins douées au monde dans cette discipline. Les explications ne m'ont donc pas posées de problème.

Bref, un petit One-Shot que j'ai bien apprécié. Bonne continuation Wink


Merci à toi ! Very Happy


@ Oddye

Citation:
Eh ben, j'ai passé un très bon moment à lire Kind... Oups! Je veux dire Kender XD


Grr... Evil or Very Mad Evil or Very Mad Evil or Very Mad


Citation:
Bon, j'ai pas fait attention à l'écriture "script", je lisais juste les dialogues en fait ^^
Franchement, quand j'ai lu qu'Ulrich et Sissi étaient tombés, mais j'ai été surprise! Agréablement surprise! Je me disais, "mais où est-ce que ça va changer, par rapport à l'épisode?" Bah j'ai pas été déçue de la réponse!


Agréablement surprise ? Tu serais pas un peu sadique, toi ? Ah oui, c'est vrai. Tu l'es. Twisted Evil
Et content que le script t'es pas dérangé.


Citation:
Après, c'est vrai que ça manque... d'émotion. Alors oui, ils pleurent, ok, mais je sais pas, comme le dit Café Noir, le style reste assez neutre. Alors si Café Noir apprécie, je l'apprécie aussi, mais moins. Ce n'est donc pour moi ni un point positif, ni un point négatif. C'est un point neutre! (Ok, je sors!^^)


C'est neutre, et t'as un avis neutre... ça me va Wink


Citation:
Sinon, niveau scénario, c'est le point fort du One-Shot, et j'ai beaucoup aimé cette idée de "y a plein de mondes, et en ce moment, les autres nous rigolent, tandis que nous on pleure!" Bien trouvé!

Enfin bref, j'ai aimé! Peu ou pas de fautes, ça se lit vite, c'est fluide! Donc, je dis:
"Lu et approuvé par Oddye"^^


Merci ! Very Happy


@ zorororonoa :

Citation:
je viens tout juste de finir ton one-shot et je le trouve super franchement.
j'ai bien aimer ta théorie sur le RVLP et les différents monde (surtout que si on réfléchit ça signifierait qu'il existe plus de 3000 mondes parallèles car avec tout les RVLP de Franz Hopper.... ça scotche !)


Merci ! Oui, ça fait beaucoup de mondes. J'y ai pensé aussi. T'imagines le nombre de FH qui se dit "Merde ! J'ai fait une belle connerie." XD


Citation:
Pour moi en tout cas ça tient la route tes explications (même si je ne suis pas non plus Albert Einstein et que je ne peut pas tout vérifier Laughing)

Et puis enfin je trouve que ça donne un coté assez réaliste a Code Lyoko avec le fait qu'une tragédie arriverait tôt ou tard (perso je pense que si la série avait continué les héros aurait forcement essuyer des pertes tôt ou tard)...

enfin bref bravo !


M'étonnerait qu'il y ait plus de morts. Vu que c'est un DA !

Merci Very Happy


@ GummyBear :

La vache, c'est pas une petite critique que t'as fait. Elle est presque aussi longue que mon OS !! Bon, allons-y !


Citation:
Héhé !
Me voici, pour un commentaire, à la fois sanglant et pertinemment absurde !

Donc tout d'abord, j'aimerais parler du concept même de ta OneShot : le retour vers le passé.

Si il y a bien un domaine, plein de bonnes idées peu exploitées dans Code Lyoko, et pourtant très cher à la science fiction en général, c'est effectivement celui du voyage dans le Temps.
Tu pars donc sur une excellente idée, presque originale (de ma part, c'est une éloge) et intéressante à souhait pour les conséquences, presque fatalistes, qui peuvent y être liées, rendant ton scénario, à la fois robuste et réaliste.
Or tu sais, que les gens aiment le réalisme, pour je ne sais quelle raison d'ailleurs, puisqu'ils sont les premiers à critiquer Derrick, alors que la police, ben ça se passe plus comme ça que dans les experts, en vrai.


Content que tu trouves l'idée originale.


Citation:
Sur la présentation, je trouve que c'est un peu trop aéré. Oui, je sais, remarque incongrue pour le moins, mais je n'aime pas les textes qui prennent trop de place, pour peu de contenu.
Du coup, je trouve aussi que ça manque un peu, voire cruellement, de narration et donc, ben on est très intrigués par l'histoire, puisqu'elle se déroule vite et ne nous ennuie à aucun moment, mais en contrepartie, elle est moyennement détaillée et pour une OneShot, ben c'est condamnable.
Toujours sur la présentation, je t'avais déjà dit, il y a fort fort longtemps, que je n'aimais pas les parenthèses : ça n'a pas changé !


Comme je l'ai dit à Café Noir, je vais faire moins aéré la prochaine fois. Mais j'aime ça, c'est pourquoi je saute autant de lignes.

Pas assez de narration, je sais. Lorsque j'ai écrit, je me suis trop concentré sur le scénario, et pas assez sur la description. Une erreur de ma part...

Quant aux parenthèses, j'avais essayé dans une autre couleur et en italique, et finalement je trouvais ça trop moche. Donc je suis resté aux parenthèses.


Citation:
Sinon, c'est globalement pas moche du tout et contrairement à la majorité des fanfictionneurs (ouais, j'suis dedans), ben tu respectes clairement les yeux de ton lecteur et ne lui pond pas des pavés vomitifs au possible, rebutant tout être, ayant la folie d'échouer dans la rubrique fan-fiction.
Bref, ta présentation est bonne !


Thanks ! Moi aussi j'aime pas trop les gros pavés.


Citation:
Passons à la cohérence avec la série, que j'agrémente aussi de la cohérence avec la physique, pour des raisons d'ergonomie et d'intelligence de cette critique.
Donc, t'as repris le script du 69 => tu es un homme de goût.
T'as tué Ulrich dans un épisode CL, ... Je ne saurais tolérer cette bévue évidente, cette ignominie, cette flatulence, dans un concert parfait ! Bref, Ulrich mort dans un épisode de CL, c'est comme William accepté dans la bande, on y a tous vaguement pensé un jour, mais on sait pertinemment, que c'est impossible, en somme. Donc, c'est incohérent.

Sinon, je rigole ; c'est ton gros point fort, la cohérence avec la série ! Tu es fidèle aux persos, à un niveau tellement précautionneux, que c'en devient un peu cul-cul et sans trop grande évolution. Je t'avais déjà également donné mon avis, sur le fait que tu ne touches pas assez aux personnages, alors je n'insiste pas, mais il FAUT impérativement, qu'ils évoluent un minimum, sinon on finit par se lasser, puisque l'écriture - en plus, très possiblement moins bonne, que celle des scénaristes de CL - ne permet pas autant d'attrait qu'un dessin animé, dans des descriptions visuelles amusantes, alors il faut bomber bien ses persos, en comblant sur la profondeur de leurs pensées, inexprimables dans un DA. Or, on se rend souvent compte, qu'ils sont un peu trop simplets, en faisant ça et c'est la raison pour laquelle, on les fait souffrir ! Twisted Evil
Bon, c'est une remarque complètement hors-sujet, pour une One-Shot, mais sachant que je ne commenterai jamais tes textes plus longs (j'aime pas lire), je la glisse ici quand même.


Oui, j'ai du mal à changer la personnalité de mes personnages. Je préfère que cela se fasse petit à petit. Ils changent donc un peu dans ma fic. Mais dans un OS en plein milieu du DA, je ne peux pas faire changer la personnalité de mes personnages...

T'aimes pas lire ?? Je dois avouer que je pensais plutôt le contraire. Shocked


Citation:
Donc, si on écarte mon avis, de ce coté là, tu ne mérites que des applaudissements et des chapeaux melon, mais ... il reste la physique !


Sur la physique, je ferai un paragraphe plus tard. Et je ne connais pas assez d'auteurs de SF pour en citer, et j'en connais aucun qui parle de physique quantique...



Sur la liste des fautes...

Ah oui... J'ai fait beaucoup de fautes Crying or Very sad
Certaines d'inattentions, d'autres que je n'aurais pas vu... Evil or Very Mad

Bon, je vais essayer de corriger ça lorsque j'aurais du temps. Merci d'avoir pris le temps de les lister.

Seul truc, sur les majuscules : lorsqu'on parle d'une nationalité, je pense vraiment que ça prend une majuscule. En tout cas, c'est ce que j'ai toujours appris...



Citation:
Sinon, je remarque une mauvaise ponctuation, à beaucoup d'endroits (tu m'excuseras de ne pas te faire de citation, j'suis à bout). Je trouve la narration souvent un peu redondante et pas forcément très pertinente, au final. La langue n'est pas d'une richesse transcendante non plus, mais ça te va bien (ne pas mal interpréter, je dis juste que c'est ta façon d'écrire et qu'elle a son charme) et c'est appréciable, de comprendre ton texte sans relecture. Je trouve aussi beaucoup de tes tournures un peu bancales, sans trop altérer la compréhension ou insulter Molière.

Du coup, je vais être un peu mauvaise langue et dire, qu'il suit fidèlement le DA ... en ne le dépassant hélas pas et que ton style gagnerait à être plus travaillé, bien que les commentaires ne donneraient pas des avis dans ce sens, je pense. Voilà, c'était le commentaire le plus mesquin que tu puisses recevoir. Razz

Sinon, pour ne pas citer que les mauvais cotés, c'est, comme je l'avais signalé plus haut, plutôt correct sur l'ensemble. Je pense clairement que c'est le point que tu devrais le plus amélioré (de ma part, ce n'est jamais une surprise), puisqu'il est en-dessous de ton niveau global.


Je dois avouer que je suis pas vraiment bon en écriture. C'est pour ça que j'ai fait peu de jolies phrases. En plus, j'ai écrit ce OS en moins de 3 heures, alors...


Citation:
Passons au scénario et finissons enfin ce commentaire ! Shocked
Alors alors, j'ai déjà parlé du concept, que je trouve bon, mais j'ai d'autres remarques à faire, d'ordre plus pratiques, cette fois-ci.

Bon, tout d'abord, la référence un peu ahurie d'Odd au détraquement du temps est, bien que trop courante, plutôt bien amenée et permet d'entamer sereinement les explications de Jérémie.

Par contre, le "Vous avez des nouvelles d'Ulrich", me fait vraiment penser à une remarque type CLE, du genre "Vous avez suivi l'épisode, parce que maintenant, ben on cherche Ulrich !". Elle était à coté de Jérémie et s'en serait rendue compte, si ce dernier avait appelé son chéri. Donc ça, c'est pas bon.

Bon, je trouve très facile, mais pas forcément critiquable, le fait qu'Ikorih ait cash eu le réflexe d'appeler sa frangine, alors qu'il est trop faible pour lui annoncer, en moins de cinq phrases, son décès. Sinon, les répliques sont bonnes et assez haletantes.

Jérémie qui lambine à nous faire découvrir son idée, c'est une bonne chose également, puisque ça nous met le suspens, comme il faut et qu'en plus, ben ça nous fait voir Yumi chialer plus longtemps, ce que j'apprécie plus que tout au monde. Sérieusement, ça apporte de la psychologie et c'est bien fait, ainsi que le reste du dialogue en général. On peut dire, que c'est ton domaine les dialogues, tu les maitrises très bien ... Mise à part quelques bizarreries

Yumi est rêveuse, lorsqu'elle dit "Ailleurs", alors qu'elle chialait et perdait son sang froid, y a pas deux minutes. Tu m'excuseras, mais elle a l'imaginaire fertile et efficace, tout de même. Un autre mot, peut-être.

Ensuite, Aelita est stupide, je le savais, mais t'as peut-être exagéré sa réaction. Puisqu'elle se met même à comparer son père à un criminel, ayant osé faire un truc pareil. Chose qu'elle ne fait plus depuis 17 épisodes, vu qu'on est au 69. Mr. Green

Bon, j'achève avec la supposée non-connaissance de Franz Hopper des dangers du programme. De la part de Jérémie, c'est assez incohérent de le voir, ne serait-ce que concevoir, qu'il sait un truc sur le SC, que FH ne savait pas. Il aurait été préférable, de le voir se douter, que ce dernier avait justement un plan, ou autre chose. Ou tout simplement qu'il avait choisi d'encourir des risques, faute de trouver un meilleur moyen d'échapper aux Men in Black.



Il a eu le reflexe au bout d'un moment tout de même... Mais il pensait surtout à sa soeurette vu qu'il sait qu'elle l'aime. Après, j'ai pas trouvé d'autres solutions pour prévenir les LG de la mort d'Ulrich.

Je suis d'accord. Je me suis un peu trompé avec le mot reveuse... Je n'arrive pas vraiment à trouver de mots pour dire ce que je pense. C'est idiot... Sad

Sur FH. Jérémie a compris sur le RDLP parce qu'il n'a pas marché. Mais FH a toujours pensé que son programme marche avec un système de la vitesse de la lumière. Mais il y a tout de même environ 3000 FH qui ont compris aussi... Mais pas le FH qui a subi 3000 RDLP.

Bah, vu l'horreur de ce programme, c'est normal qu'Aelita se sente responsable et accuse son père, non ?


Citation:
BREF FINAL, c'est une bonne One-Shot, dans ton style habituel. Le concept global est bon, mais j'avoue qu'on aurait aimé, que tu creuses un peu plus loin, que la simple découverte du phénomène. On aurait également apprécié un peu plus d'action sans doute, qu'une simple discussion et une chute, malgré qu'elle soit suffisamment décrite.

La cohérence avec l'univers, gros atout que tu détiens, est très bonne, si bien que l'on ne trouve pratiquement rien à redire, sur la personnalité des personnages, ou de mauvaises décisions. Je n'aime pas trop cette idée, de rester trop fidèle, mais un lecteur désireux de ne pas se prendre la tête trouvera assurément son bonheur par chez toi.

Le style est inférieure au reste de la fiction et gagnerait à être plus raffiné. Des tournures maladroites, des fautes de langue et un vocabulaire, pas toujours mirobolant ne sont jamais des bons points, même si un certain audimat peut adorer. Je conçois donc, que tu ne voies pas l'utilité de faire des efforts, puisque les gens l'apprécient, mais il serait bête de rester sur ses lauriers.

Enfin, un scénario modérément original, fourni de quelques passages assez bancals, mais bien ficelé dans l'ensemble. Je ne parle que maintenant du coté "délire", dont tu te doutes que j'ai été déçu. J'adorerais voir des délires un peu plus ... extravagants, parce que c'est un peu terne, par passage. C'est quand même un bon petit morceau d'encre qu'on tient là, donc bon travail.

Je termine aussi, par la remarque "Assez bien, mais peut largement mieux faire." En prenant peut-être un peu plus de temps, je suis convaincu, que tu pourrais faire des chefs d’œuvre, alors bonne chance en définitive, et n'oublie pas de progresser !



Bon, merci pour ton long "Bref final". Je n'oublierai pas de progresser. Wink


@ IDM4 :

Citation:
ouah.... juste ouah....

La manière dont tu expliques la théorie du multivers est ma foi très sympathique... figure-toi que ma théorie pour le RVLP est vachement similaire à la tienne (c'est ce qui m'a d'ailleurs vachement surpris) a savoir que pour moi, si la mémoire des événements futurs est transmise aux versions passées des héros d'un espace-temps parallèle, la dimension dans laquelle le RVLP a eu lieu est purement et simplement détruite ou plutôt effacée.

Chose cependant qu'aucune de nos deux théories n'explique : le fait qu'une personne morte ne peut être ramenée à la vie via une RVLP. Ca défie la logique... Razz

Mis à part cela, excellent One-shot Smile



Merci ! Very Happy
Ta vision du RDLP est intéressante. C'est assez proche de la mienne. Mais ça colle. Wink

Sur la théorie du "ramène pas les morts", ODR t'a répondu justa en bas. Wink


@ *Odd Della Robia* :


Citation:
bah si sa se tient.
Il y a plusieurs séries ou films qui mettent en place ce principe comme quoi pour tout les différents choix possible qui ont été entreprit dans le monde, un nouvel univers a été créé. C'est la théorie du multivers.

Sinon c'est une fic intéressant sur une tournure de l'épisode double foyer.


Merci ! J'ignorais que cette théorie se nommait ainsi. Very Happy


Citation:
En fait Kender a juste raconté ce qui est arrivé dans la trame de l'univers U de l'épisode 69 après que le RVLP ait créé l'univers corrigé U+1 qu'on connait(afin de se préserver de la théorie du chaos sur les altérations temporelles). Bref, il y a donc un univers ou Odd est mort de son coma, mort après l'effondrement de Kadic, Yumi tué par le satellite ou de froid (par contre, il n'y a pas d'univers ou la centrale a explosé vu que la tour avait été désactivé)

Mais c'est vrai que bien que les explications de Jérémy sont cohérentes, Kender n'a pas vraiment utilisé la bonne théorie. Le truc qui colle le mieux à la situation est la théorie des univers-multiples et de la décohérence quantique


Oui, beaucoup d'univers où des catastrophes n'ont pas pu être arrêtées...
Et beaucoup où le secret des LG a été révélé...

Sur l'explication, j'y reviendrais plus tard. Wink


Citation:
Bah si sa peut s'expliquer.

On a qu'a dire que le RVLP va être lancé à un moment "t" de l'univers de départ pour nous mener à "t-1" dans un univers parallèle avant la catastrophe.

A ce moment le SC sauvegarde les mémoires de tout les êtres vivants dans l'univers de départ (en prenant soins d'effacer des esprits non scanné, tout les événements s'étant déroulé entre "t-1" et "t"), puis envoie le tout dans les corps respectifs des êtres de l'univers parallèle à "t-1". Les corps qui seraient morts dans l'univers de départ n'ayant plus de cerveau fonctionnel se retrouverai comme des coquilles vides dans l'univers parallèle et mourraient instantanément.
Pour les partisans du RVLP qui efface les corps morts, on a qu'a dire qu'au lieu de transférer seulement la mémoire, le SC transmet aussi les données physiques. Et les morts eux ne sont pas transféré dans le nouvel univers.


J'aurais pas pu expliquer mieux Wink


@ magnifik68 :


Citation:
Ouah, super One-shot. Ce que tu as fais Kinder est excelent mais je comprend rien à la physique quantique. Mais ca fait réflechir ca veut dire qu'il y a un monde où Odd et Ulrich sont en hopital psychiatrique, ou Delmas est en prison à vie. Où toute la population a eu une mort de merde, un monde où les films de Romero sont devenus réalité, ect... (cherchez les référence, le flemme de citer).



Comment ça Kinder ???? Grr Evil or Very Mad Evil or Very Mad

Et oui, des mondes où y a pas mal de problèmes que le DRLP n'a pas effacé...


Citation:
Ca fait flipper quand même, les pauvres mais il y en au moins un où c'est le (bonheur).
La mort d'Ulrich et Sissi, c'est même pas exageré comparé à d'autre fics. Je ne peux qu'aprécier. Et les réactions de Yumi sont trés cohérentes.

Bref super histoire, j'ai passé un bon moment. Comme quoi manipuler l'espace-temps, ca fout un bordel monstre. Ils l'ont dis assez dans Flander's company.


Merci ! Very Happy

Et oui, le temps et l'espace sont deux truc mystérieux qui faut mieuxne pas trop touché. Twisted Evil


Je suis KO d'avoir répondu à tous vos commentaires. Je ferais l'explications scientifique une autre fois. Bye ! ET merci à vous

_________________
http://img11.hostingpics.net/pics/716747kender.png
Merci à la talentueuse Lénaelle pour ce pack criminel

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Velociraptor MessagePosté le: Mer 08 Mai 2013 21:33   Sujet du message: Répondre en citant  
[Magazine]


Inscrit le: 21 Aoû 2011
Messages: 313
Localisation: sur Montauban
Pour être franc j'ai pas tout bien compris mais je panse avoir saisie le sanse de certain truc sur ton one-shot ^^

continue comme ça c'est super ^^

_________________
http://imageshack.us/a/img89/4558/4saz.png

http://i55.servimg.com/u/f55/11/59/32/84/sithem13.jpg
CODE SEPT épisode 1 : Mauvais Contact
Prochainement sur Code Lyoko.fr

http://forum.codelyoko.fr/viewtopic.php?t=8290
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
kender MessagePosté le: Jeu 10 Oct 2013 17:03   Sujet du message: Répondre en citant  
[Magazine]


Inscrit le: 18 Fév 2013
Messages: 710
Localisation: Paris
Remontage de sujet. Pas pour le plaisir de ne pas obéir au règles, mais pour vous annoncer que j'ai réécrit mon One-Shot, "L'Illusion du Retour dans le passé". Ainsi, fini le script et un peu plus d'explications scientifiques. Ce n'est qu'une version améliorée de la première. Il n'y a donc pas énormément de descriptions non plus et les dialogues sont toujours dominantes. Je n'avais pas le courage de tout ré-écrire complètement. Mais c'est déjà ça. Donc, pour la lecture, c'est un peu plus haut



Commentaire faite le 08/05/13 ne servant pas à grand chose et avec une explication démodée. Je le garde ici au cas où. Mais sachez que l'explication ci-dessous n'est pas celle de mon OS actuel. Et oui, j'ai changé de théorie entre temps : Razz
Spoiler

_________________
http://img11.hostingpics.net/pics/716747kender.png
Merci à la talentueuse Lénaelle pour ce pack criminel

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Montrer les messages depuis:   

Forum Code Lyoko | CodeLyoko.Fr Index du Forum -> Vos Créations -> Fanfictions Code Lyoko Page 1 sur 2
Aller à la page 1, 2  Suivante

Poster un nouveau sujet
 Réponse rapide  
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
Répondre au sujet



Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure

Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum




Powered by phpBB Lyoko Edition © 2001, 2007 phpBB Group & CodeLyoko.Fr Coding Dream Team - Traduction par : phpBB-fr.com
 
nauticalArea theme by Arnold & CyberjujuM
 
Page générée en : 0.1167s (PHP: 71% - SQL: 29%) - Requêtes SQL effectuées : 20