CodeLyoko.Fr
 
 Dernières news  
[Site] Une news de news !
[Créations] JamFiction sur Code Lyoko par St...
[Créations] Le Covid-19 n'a pas tué nos talents
[Site] [Mise à jour] - Cartoon Fair - U...
[Code Lyoko] Interview de Julien Lamas...
[IFSCL] IFSCL - Bande annonce fangame 4.0.X
[Site] Les trouvailles du Père Dudu - E...
[Site] Reboot VS Code Lyoko : le dossier
[IFSCL] Le retour des voix officielles!
[Site] Un nouveau dossier : Le français...
 
 Derniers topics  
Projet World of Lyoko (manga et journ...
[Jeu Vidéo Lyoko] IFSCL 40X!
[Fanfic] Numéro 3 ~ Ruth
[FanGame-Recrutement] Code Lyoko : We...
[Fanfic] Oblitération [Terminée]
Nouveaux Membres : Présentez-vous !!!
Comment avez vous vécu la fin de la s...
Qu'est-ce que vous aimez dans Code Ly...
[Fanfic] Un exil forcé
Votre fin de saison préférée
 
     
 Accueil | Règles du forum News | FAQ | Rechercher | Liste des Membres | Groupes d'utilisateurs | T'chat | Retour au site 
  Bienvenue, Invité ! (Connexion | S'enregistrer)
  Nom d'utilisateur:   Mot de passe:   
 

[Fanfic] Un amour naissant par la mort I [Achevée]

Forum Code Lyoko | CodeLyoko.Fr Index du Forum -> Vos Créations -> Fanfictions Code Lyoko


Page 10 sur 11

Aller à la page : Précédente  1, 2, 3 ... , 9, 10, 11  Suivante





Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet


Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant 
 Auteur Message
Yulhia MessagePosté le: Jeu 19 Juin 2008 12:11   Sujet du message: Répondre en citant  
Memoria


Inscrit le: 25 Mai 2008
Messages: 2743
Tu as raison Brunette424. C'est bien ce passage. Où est-ce qu'elle va cherché sa, elle ?^^ Nan mais c'est vrai que Odd aurait pû lui déclaré son amour avant. Maintenant, si Aelita meure, tout le monde mourra...

... A cause de Odd... T_T
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Elerina MessagePosté le: Jeu 19 Juin 2008 15:37   Sujet du message: Répondre en citant  
-


Inscrit le: 18 Juin 2008
Messages: 2605
ce n'est pas la faute de'Odd, enfin en parti si mais...
C'est la faute de Yumi, c'est elle qui à forçait à Aëlita de dire ça à Jérémi et à odd.
Si Yumi ne l'avais pas forçait rien ne serai arriver.
Et puis Jérémi, là je trouve qu'il éxagère, il n'arrête pas de rabaisser Odd alors que lui essayer d'être gentil avec Jérémie...

Donc c'est la fautes de Yumi, Jérémie ( sa réaction envert Odd est exagéré et ça,Aëlita l'a vu) Et aussi de Odd.

_________________
http://img.photobucket.com/albums/v238/sido59/elerinasign.png
« Peu importe les distances qui nous sépare... tu occupes toutes mes pensées... Et du coup c'est comme si tu étais toujours auprès de moi. »
Oswald Whistler ~ Professeur Layton et la Diva Éternelle.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Lorilis MessagePosté le: Jeu 19 Juin 2008 17:56   Sujet du message: Répondre en citant  
Lectrice à plein temps


Inscrit le: 05 Nov 2006
Messages: 810
Localisation: Au Jal'Dara <3
Wah ! J'adore votre débat sur ma fic Mr. Green !
Encore merci pour vos messages qui me font toujours autant plaisir !

Aelitesse => C'est sûr que t'as raison Mr. Green, c'est pas seulement la faute de Odd, ça se fait pas de tout lui mettre sur le dos... Je sais pas trop si ça peut être la faute de Yumi parce que quand même, Aelita n'aurait peut-être pas supporter de garder tout ça pour elle... Son destin aurait peut-être été le même... Pour Jeremy, c'est sûr que c'est un peu de sa faute.

Canelle => Tu m'analyse maintenant ? lol. Nan, mais sans blague ça m'a fait un peu sourire que tu analyses mes phrases, mais aussi, c'est assez intéressant pour tenter de savoir la fin que je vous prépare... Mais, je suis relativement incompréhensible et cachotière, alors... bonne chance ! Mr. Green

brunette424=> Merci beaucoup du compliment ! Cette partie m'a un peu plombé le moral, mais bon... J'ai aimé l'écrire quand même !

LyokoTjr=> hum... Je vais essayer de ne pas être désagréable, d'accord ?
Pas de chance, j'ai un très mauvais caractère aussi...Honnêtement, je n'ai pas vraiment cherché à te "vexer", simplement que ton "ouhla" m'a un peu vexer, lui, comme si ça faisait 3 ans qu'il n'y avait pas de suite... Et pis, pour le fait que TOI, tu écrives tous les jours, franchement, je m'en fiche totalement de ta vie et je ne suis pas toi, alors moi, je n'écris pas tous les jours, mes fidèles lecteurs y sont habitués et les autres apprennent, si toi tu n'y arrives pas, c'est ton problèmes et pas le mien.
Quand tu dis que tu as l'impression que ça me "gave" d'écrire, tu as tout faux, je ne l'ai pas du tout dit dans ce sens-là: Je n'ai réellement pas eu le temps, parce que MOI, je fais d'autres choses de ma vie.
Ton "13 jours pour écrire de malheureuses lignes..." m'a réellement vexée et énervée au plus au point !! Je suis désolée mais je ne considère pas mon écriture comme " de malheureuses lignes"... Je n'aurais pas de lecteurs si c'était le cas... Franchement, toi, tu aimerais que je vienne sur ton sujet et que je te dise que tu écris " de malheureuses lignes" ? Moi, je crois pas... Alors, me fait pas croire qu'avec mes petites phrases sans sous-entendu, je t'ai vexé...
'Fin bon, je vais arrêter là le massacre et je suis bien contente que tu n'attende pas ma suite, comme ça, tu ne pollueras plus mon sujet et sache que je ne te regretterai pas...

_________________

http://nsa29.casimages.com/img/2012/07/07/120707052139329936.png
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Yulhia MessagePosté le: Jeu 19 Juin 2008 18:09   Sujet du message: Répondre en citant  
Memoria


Inscrit le: 25 Mai 2008
Messages: 2743
Jude star a écrit:
hum... Je vais essayer de ne pas être désagréable, d'accord ?
Pas de chance, j'ai un très mauvais caractère aussi...Honnêtement, je n'ai pas vraiment cherché à te "vexer", simplement que ton "ouhla" m'a un peu vexer, lui, comme si ça faisait 3 ans qu'il n'y avait pas de suite... Et pis, pour le fait que TOI, tu écrives tous les jours, franchement, je m'en fiche totalement de ta vie et je ne suis pas toi, alors moi, je n'écris pas tous les jours, mes fidèles lecteurs y sont habitués et les autres apprennent, si toi tu n'y arrives pas, c'est ton problèmes et pas le mien.
Quand tu dis que tu as l'impression que ça me "gave" d'écrire, tu as tout faux, je ne l'ai pas du tout dit dans ce sens-là: Je n'ai réellement pas eu le temps, parce que MOI, je fais d'autres choses de ma vie.
Ton "13 jours pour écrire de malheureuses lignes..." m'a réellement vexée et énervée au plus au point !! Je suis désolée mais je ne considère pas mon écriture comme " de malheureuses lignes"... Je n'aurais pas de lecteurs si c'était le cas... Franchement, toi, tu aimerais que je vienne sur ton sujet et que je te dise que tu écris " de malheureuses lignes" ? Moi, je crois pas... Alors, me fait pas croire qu'avec mes petites phrases sans sous-entendu, je t'ai vexé...
'Fin bon, je vais arrêter là le massacre et je suis bien contente que tu n'attende pas ma suite, comme ça, tu ne pollueras plus mon sujet et sache que je ne te regretterai pas...


Pour ma fic, pareil. Là, j'ai écrit ma suite (Dont personne n'a fais de commentaires^^.) il y a carrément deux semaines. Je met du temps comme Jude star.

Si elle est occupée, c'est normal qu'elle mette du temps ! Bref, que tu mette un an ou moins (J'espère^^.) pour écrire la suite de ta fic, je m'en fiche. Tout se que j'espère (Comme tout les lecteurs.), c'est que la suite soit bien (Ou triste...) !


Surtout, prend ton temps. Si des personnes te dise par exemple: "Bon, tu fout quoi, là ?! Tu met un an pour écrire quelques ligne ou quoi ?!" fais comme si il n'avaient rien dis.

Franchement, je pourait dire pareil au gens qui disent sa, ils ne serais pas contents !

Bref, j'attend la suite avec impatience Miss Super Histoire !^^


Dernière édition par Yulhia le Mar 05 Aoû 2008 12:40; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Lyokotjr MessagePosté le: Jeu 19 Juin 2008 18:14   Sujet du message: Répondre en citant  
Ensemble...


Inscrit le: 06 Juin 2008
Messages: 632
Localisation: Entre l'ordi et mes poèmes
Citation:
LyokoTjr=> hum... Je vais essayer de ne pas être désagréable, d'accord ?
Pas de chance, j'ai un très mauvais caractère aussi...Honnêtement, je n'ai pas vraiment cherché à te "vexer", simplement que ton "ouhla" m'a un peu vexer, lui, comme si ça faisait 3 ans qu'il n'y avait pas de suite... Et pis, pour le fait que TOI, tu écrives tous les jours, franchement, je m'en fiche totalement de ta vie et je ne suis pas toi, alors moi, je n'écris pas tous les jours, mes fidèles lecteurs y sont habitués et les autres apprennent, si toi tu n'y arrives pas, c'est ton problèmes et pas le mien.
Quand tu dis que tu as l'impression que ça me "gave" d'écrire, tu as tout faux, je ne l'ai pas du tout dit dans ce sens-là: Je n'ai réellement pas eu le temps, parce que MOI, je fais d'autres choses de ma vie.
Ton "13 jours pour écrire de malheureuses lignes..." m'a réellement vexée et énervée au plus au point !! Je suis désolée mais je ne considère pas mon écriture comme " de malheureuses lignes"... Je n'aurais pas de lecteurs si c'était le cas... Franchement, toi, tu aimerais que je vienne sur ton sujet et que je te dise que tu écris " de malheureuses lignes" ? Moi, je crois pas... Alors, me fait pas croire qu'avec mes petites phrases sans sous-entendu, je t'ai vexé...

'Fin bon, je vais arrêter là le massacre et je suis bien contente que tu n'attende pas ma suite, comme ça, tu ne pollueras plus mon sujet et sache que je ne te regretterai pas...


Je vais essayer de ne pas être désagréable : La c'est raté en tout points !
je fais d'autres choses de ma vie : quans tu dis sa , tu sous entend que moi je fais rien d'autre , alors explique ton
Citation:
je m'en fiche totalement de ta vie
(c'est con je sais Mr. Green)
'Fin bon, je vais arrêter là le massacre et je suis bien contente que tu n'attende pas ma suite, comme ça, tu ne pollueras plus mon sujet et sache que je ne te regretterai pas... : Ouhlala , Jackpot !
Déjà , si j'attendais ta suite , je pourrais l'attendre jusqu'à la fin de ma vie >.<
Alors comme sa , je polue un forum en 2 message ? (je suis vraiment très fort)

'Fin bon, je vais arrêter là le massacre et je suis bien content de ne plus attendre ta suite, comme ça,je n'aurais pas a vire ma vie dans le stress du suspens et sache que je ne te regretterai pas non plus ...
Edit :
(Oh lala , A 2 contre 1 >< bon décidé , je pars moi !) (et mon mauvais caractère)

[c'est vrai que mon "malheureuses lignes" était de trop , excuse moi , la dessus]

_________________
http://img4.imageshack.us/img4/9167/commandedelyokotjr.jpg
Merci à Yumissia pour ce MAGNIFIQUE pack ! *ç*

Mes poèmes !

Donjon de Naheulbeuk =)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Elerina MessagePosté le: Jeu 19 Juin 2008 18:22   Sujet du message: Répondre en citant  
-


Inscrit le: 18 Juin 2008
Messages: 2605
Aelitesse => C'est sûr que t'as raison Mr. Green, c'est pas seulement la faute de Odd, ça se fait pas de tout lui mettre sur le dos... Je sais pas trop si ça peut être la faute de Yumi parce que quand même, Aelita n'aurait peut-être pas supporter de garder tout ça pour elle... Son destin aurait peut-être été le même... Pour Jeremy, c'est sûr que c'est un peu de sa faute.


Bon je sais c'est ton histoire. Mais voila quelque petites choses que je crois avoir compris :

- On à tous cru que Odd était tombé dans la mer numérique, c'est là que tout à commencé.
- Aëlita en parle à Yumi qui lui propose de tout dire à Jérémie et à Odd.
- Elle le dit et depuis ( avant son suicide ) : Jérémie et Odd ne s'entendent plus du tout !
Et donc c'est de voir ses deux amis être froid et méchant l'un envers l'autre ( surtout Jérémie)
Qui l'a poussé au suicide, car elle savais que c'était à cause d'elle qu'ils se détéster maintenant.
Et là, elle a choisie de tout quitté...
Donc, c'est vrai qu'elle ne pouvait pas garder tous pour soi, mais je pense que c'est l'attitude de Jérémie et Odd qui l'a vraiment poussée, elle n'a pas supporté que, à cause d'elle, le groupe devrait supporter la dispute de deux d'entre eux...
Donc voila, j'ai écris ce que je pensais juste.
Désolé si ça contredis un peu l'idée de ton récit !

Maintenant j'aimerais te dire que la lettre d'ADIEU d'Aëlita était MAGNIFIQUE !
Très triste j'en ai eu les larmes au yeux, mais c'était vraiment super bien rédiger, en plus, il y avait un message pour tous ses amis et ... pour son père.

En tout cas j'aimerais tellement savoir la suite ! Alors si tu pouvais l'écrire !

_________________
http://img.photobucket.com/albums/v238/sido59/elerinasign.png
« Peu importe les distances qui nous sépare... tu occupes toutes mes pensées... Et du coup c'est comme si tu étais toujours auprès de moi. »
Oswald Whistler ~ Professeur Layton et la Diva Éternelle.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
lostcharliedom MessagePosté le: Jeu 19 Juin 2008 18:32   Sujet du message: Répondre en citant  
[Blok]


Inscrit le: 07 Sep 2007
Messages: 108
Localisation: Reims
STOP !! Temps mort, OK ?! <== match entre Jude Star et LyokoTjr

LyokoTjr, c'est pas méchant ce que jvais dire mais ça se fait franchement pas c'que tu as dit à Jude Star ! Et je me suis sentie un peu conçernée sur certains points ( je sais que je n'étais pas visée, mais là, c'est trop )...
De une, certaines personnes n'ont pas forcément le temps d'aller sur l'ordinateur tous les jours, parce qu'elles peuvent avoir des activités extra-scolaires ( je ne dis pas que tu n'en as pas... ), il ce peut qu'elles n'aient pas accés 7j/7 à leur ordinateur, elles n'ont pas forcément le même niveaux et sens des études que toi ( si tu es plus jeune, tu as moins de travail la plupart du temps, et donc plus de temps libre... C'est toujours un exemple, hein )...
De deux, Jude Star n'a pas dit que tu "polluais" le forum, mais son sujet ( et je confirme que c'est le cas ), à savoir sa fic qui n'est pas n'importe quelle fic...
Et de trois, personne ne t'oblige, encore moins Jude Star, à lire sa fic... Tu as entièrement le droit d'arrêter de la lire et donc aucun rapport avec ton soit-disant "je suis bien content de ne plus attendre ta suite, comme ça, je n'aurais pas a vire ma vie dans le stress du suspens"... ( je constate seulement maintenant que cette phrase ne veut rien dire... Rolling Eyes )
Bref tout ça pour dire que les points ont été remis sur les -i, et que cette parenthèse est close...

Pour en revenir à toi, ma chère Jude Star Mr. Green, j'ai adoré ce chapitre... Je ne sais vraiment pas quoi dire, j'en reste bouche-bée..
Les tensions entre Jérémie et Odd étaient très bien posées et... Rha je suis en manque de mots Mr. Green. Bref, tout ça pour dire que tu m'as comblée une fois de plus ! Razz ( désolée du manque de détails mais je ne peux en dire plus... Mr. Green )

_________________


Skandar & McFly Mr. Green

[ Ma fic' ]
[ Mon forum sur Skandar Keynes ]


http://img262.imageshack.us/img262/8154/lostsignaturejc7.png
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
 
Yulhia MessagePosté le: Jeu 19 Juin 2008 19:22   Sujet du message: Répondre en citant  
Memoria


Inscrit le: 25 Mai 2008
Messages: 2743
Lostcharliedom a raison. Faut une pause ! Temps mort !

Je tiens à rappellé (Surtout à LyokoTjr.) que on est pas sur un terrain de foot, là ! On est sur un forum et plus précisement sur le sujet de Un Amour Naissant Par La Mort (Jude star le sais, heureusement !).

Vraiment, LyokoTjr, si tu ne veux plus lire sa fic, tu n'a rien à faire ici ! Et surtout pas pour e**erdé tout le monde ! On s'en fiche que tu ne veux plus lire sa fic. Et franchement, sa nous ferais des vacances que tu ne dise plus de "Méchancetés".


Bon, je tiens juste à dire à Jude star (Dont je lui ai dis pleins de fois^^.) que j'attend la suite avec impatience Miss Super Histoire (Tiens, je sens que sa va être ton nouveau surnom ! J'crois que je vais t'appellé comme sa ! Yumimi a plein de surnoms ! Pourquoi pas toi ?) !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Lorilis MessagePosté le: Jeu 10 Juil 2008 17:29   Sujet du message: Répondre en citant  
Lectrice à plein temps


Inscrit le: 05 Nov 2006
Messages: 810
Localisation: Au Jal'Dara <3
Merci à toutes les deux pour votre soutien !!!

Salut à tous !
Je suis enfin là, et je vous apporte enfin la fin de cette fic !
Je tiens à remercier les fics de Chdidi et Odd-4-ever Mr. Green. Chdidi pour "cardioscope" et "respirateur artificiel" et Odd-4-ever pour le verbe "fuser" que je n'avais encore jamais utilisé !
Je vous préviens, cette fin est trèèèèèèèèèès longue !! Cela équivaut à 10 pages sur Word.

Voilà ! Bonne lecture !

« Bonjour les enfants, j’ai une grande nouvelle à vous annoncer, commença-t-il. L’hôpital vient de téléphoner pour nous apprendre que l’état d’Aelita s’est un peu arrangé, mais qu’il est tout de même très instable. Elle s’est réveillée ce matin, mais elle a rapidement fait un arrêt cardiaque qui a failli lui coûter la vie. Les médecins ont pu la ranimer mais ils m’ont dit que si jamais cela se reproduisait, il est fort possible qu’elle ne survive pas. Elle s’est de nouveau réveillée ensuite et pour l’instant, ça à l’air d’aller. »
Le proviseur sourit quelque peu, pour que les 4 adolescents comprennent bien que, malgré cet arrêt cardiaque, l’état d’Aelita est en progrès.
Odd, Jeremy, Yumi et Ulrich ne réagirent pas tout de suite. L’inquiétude ne réussissait pas à s’échapper, Aelita n’était pas encore tiré d’affaire. Mais Odd était tout de même soulagé, elle était vivante, c’était déjà bien.
Un peu de joie emplissait quand même leur cœur, la nouvelle n’était pas mauvaise, peut-être pas tout à fait bonne, mais au moins Aelita vivait.
« Euh… vous avez dit qu’Aelita était réveillée, ça veut dire qu’on peut la voir ? Demanda Yumi.
- Hum, je ne sais pas, il faudrait aller à l’hôpital pour ça, répondit le proviseur.
- D’accord, » fit Yumi.
Les 4 héros demandèrent à sortir du bureau et le proviseur accepta. Une fois dehors, les Lyoko guerriers se sentaient heureux. Aelita pouvait encore mourir mais il y avait une chance que tout redevienne comme avant. Ils sourirent, ils allaient peut-être enfin revoir leur amie consciente.
Soudain, un bip se fit entendre. Un bip beaucoup trop familier. Les amis échangèrent quelques regards, furtifs et inquiets, leurs sourires retomba instantanément. Jeremy ouvrit d’une main tremblante son cartable et y découvrit ce qu’ils redoutaient tant depuis quelques jours, XANA attaquait. Il n’eut même pas à dire quoi que ce soit, les autres avaient compris.
« Comment on fait, là ? » Demanda Ulrich.
La réponse se perdit. Mais en avait-il vraiment une ? Aelita était certainement encore trop instable pour être transporté jusqu’à l’usine, cela pourrait la tuer. Mais d’un autre côté, s’ils ne faisaient rien, l’avenir du monde serait quelque peu compromis…Ils étaient obligés de tenter quelque chose.
« Bon, allons déjà voir Aelita, on avisera après, » décida Jeremy.
Les autres hochèrent la tête. Ils coururent tous vers l’hôpital. Alors qu’ils entraient dans l’hôpital, ils virent le médecin qui s’occupait d’Aelita en train de traverser l’accueil. Ils se précipitèrent vers lui.
« Docteur, est-ce qu’on peut voir Aelita ? » Demanda Jeremy.
Le médecin eut un mouvement de recul en les voyant tous arriver, puis finalement se reprit.
« Hum, si vous voulez, mais sachez simplement qu’elle ne pourra pas vous parler, le tuyau qu’elle a dans la gorge l’en empêche, » commença-t-il.
Le médecin préférait ne pas utiliser de termes techniques avec les enfants.
« Mais elle est tout à fait consciente de ce qui se passe et peut vous comprendre, mais faites quand même attention à ne pas la fatiguer, cela pourrait être dangereux, d’ailleurs j’aimerais rester derrière la vitre, on ne sait jamais ce qui peut arriver, » finit-il.
Les adolescents hochèrent la tête en signe d’approbation. Le médecin les emmena jusqu’à la chambre d’Aelita.

Il y a quelques heures de cela, Aelita s’était réveillée de sa léthargie. Tout d’un coup, elle avait entrevu des objets et elle avait cligné des yeux. La chambre d’hôpital s’était totalement ouverte à elle. Elle ne comprenait pas ce qu’elle faisait là. Elle eut soudain envie de crier, d’appeler à l’aide, mais elle se rendit bien vite compte qu’elle ne pouvait pas. Elle ouvrit la bouche mais aucun son ne sortit. Elle sentit quelque chose qui la gênait au niveau de la gorge. Elle porta sa main à son cou, comme pour voir ce qui pouvait tant l’empêcher de se manifester, mais elle ne sentit rien d’anormal. Elle tenta de reprendre un peu ses esprits en s’asseyant un peu plus sur son lit, mais elle eut bien plus de mal qu’elle ne l’imaginait. Elle était faible et elle ne comprenait pas pourquoi. Que faisait-elle dans ce lit d’hôpital ? Que lui était-il arrivé ? Son regard parcourut toute la pièce, à la recherche d’un indice, mais rien… Soudain, elle baissa les yeux vers ses poignets, elle les sentait engourdis et un peu meurtris.
Elle y découvrit avec stupéfaction de longues cicatrices. Elle en sursauta et les bips sonores du cardioscope s’accélérèrent. Puis, d’un coup, tout lui revint. Ses problèmes de sentiments et tout ce qui s’en est suivi dont sa tentative de suicide. Elle ressentit comme un malaise, peut-être le fait d’être en vie tout simplement. Ses yeux s’emplirent de larmes. Tout allait recommencer…

Les lyoko guerriers entrèrent donc. Aelita était toujours allongée, mais elle avait les yeux ouverts. Dans le vague, mais ouverts. Toujours cette profonde tristesse se lisait dans ses yeux. Elle aurait préféré qu’on la laisse mourir… C’est ce qu’elle leur avait demandé.
Lorsqu’elle vit ses amis, elle se força à sourire tant qu’elle pouvait. Mais elle remarqua bien vite que quelque chose clochait. Leur mine était mélangée entre une joie intense de revoir leur amie et une inquiétude sans objet pour Aelita.
Les quatre amis échangèrent quelques regards, puis Jeremy se décida à lui expliquer en quelques mots. Le médecin pouvait peut-être entendre, mais peu importe.
Aelita comprit instantanément leur inquiétude. Elle essaya de tendre la main vers un cahier à quelques centimètres d’elle, mais elle était encore trop faible. Yumi s’approcha, prit le cahier et le tendit vers son amie. Cette dernière la remercia d’un signe de tête et commença à écrire. Elle le posa ensuite à côté d’elle. Jeremy le prit et lut :
« Emmenez-moi à l’usine, on ne sait pas ce que prépare XANA, la survie du monde est plus importante que la mienne ».
Il leva les yeux vers Aelita et les rabaissa ensuite. Les trois lyoko guerriers étaient tout aussi contre cette idée que leur surdoué d’ami.
« Mais, enfin, Aelita, tu risques de mourir si tu fais ça, tu ne peux pas respirer seule ! S’écria Yumi.
- Et en plus, le médecin nous observe, on ne pourra pas t’emmener sans être vu ! » continua Ulrich.
Aelita soupira. Elle n’avais pas pensé à cela. Mais, ils n’avaient pas le choix, il fallait qu’ils sortent d’ici et aillent à l’usine. Il fallait trouver une solution. Elle reprit le cahier et écrivit en majuscule : « On n’a pas le choix ».
Cette fois, ce fut au tour de ses amis, de soupirer. C’était vrai, évidemment, il fallait faire quelque chose… Mais Aelita venait de se réveiller, la perdre maintenant serait encore plus dur que si elle ne s’était jamais réveillée. Les 5 amis restèrent comme cela quelques minutes. Puis, Jeremy rompit ce silence.
« Peut-être que si on demande au médecin de nous aider, il acceptera. Il pourra sûrement faire survivre Aelita jusqu’à l’usine, » fit-il.
Ses amis le dévisagèrent quelques secondes. C’est vrai que c’était un peu du n’importe quoi, le médecin ne les croirait sûrement pas, Jeremy se rendait compte que son bon sens et sa logique l’avait un peu abandonné… Mais il ne voyait pas d’autres solutions pour qu’Aelita vive jusque sur Lyoko.
« Bah, on peut toujours essayer, » continua-t-il en haussant les épaules.
Aelita reprit son cahier et écrivit nerveusement : « On n’a pas le temps, distrayez le médecin et emmenez- moi sur Lyoko ! ».
C’était une idée, évidemment mais Aelita ne pourrait pas tenir sans oxygène jusque sur Lyoko, alors il valait mieux mettre du temps mais prendre des précautions que foncer tête baissée. Jeremy lui fit remarquer et Aelita ne répondit ou plutôt n’écrivit pas.
« Moi, je voterais plutôt pour l’idée de Jeremy, » fit Odd.
Ulrich et Yumi acquiescèrent.
« Bon, d’accord, alors, je vais parler au médecin et vous, vous restez avec Aelita, » fit Jeremy sans laisser le temps à ses amis de protester.
Il sortit rapidement de la salle et se précipita vers le médecin. Il lui expliqua prestement ce qu’ils attendaient de lui et pourquoi, puis Jeremy attendit sa réaction.
Le médecin resta perplexe quelques secondes, puis se décida à répondre.
« Hum, je ne sais pas si vous êtes fous ou seulement du genre à faire des plaisanteries douteuses, mais je ne prends pas, c’est hors de question ! » Dit-il.
Jeremy chercha un moyen de convaincre son interlocuteur. Juste à ce moment là, un cri strident se fit entendre. Ils se tournèrent tous deux, machinalement, dans la direction du bruit et ne tardèrent pas à voir une femme, tentant d’échapper à son téléphone fixe qui la poursuivait sans relâche, en lançant quelques décharges électriques. De nombreux autres cris et des bruits plutôt suspects suivirent, provenant des autres chambres.
« Qu’est-…Qu’est-ce que c’était que ça ? Demanda le médecin, paniqué.
- Vous me croyez maintenant ? C’est XANA, un programme informatique fou, qui a prit possession de tous les appareils électroniques de l’hôpital, et peut-être même de la ville. Le seul moyen de l’arrêter, c’est qu’Aelita aille sur Lyoko et désactive la tour ! » S’écria Jeremy.
Le docteur hocha la tête.
« D’accord, je vais vous aider, » fit-il, toujours aussi affolé.
Ils rentrèrent alors dans la chambre d’Aelita. Ils furent plutôt surpris du spectacle qui s’offrait à eux. Yumi se battait contre un défébrilateur tandis que Ulrich et Odd tentait de se défendre contre le respirateur artificiel d’Aelita. Cette dernière commençait à être en manque d’oxygène, l’appareil s’étant débranché, il ne lui envoyait plus rien. Le médecin s’approcha d’elle et décrocha le tuyau qui ne lui servait plus à rien. Il lui mit à la place une sorte de ballon et commença à ballonner au rythme du cœur.
« Vite, il faut sortir de là ! » S’écria Jeremy.
Les trois amis se battaient toujours, donnant des coups de pieds et des coups de poings à ces appareils électriques mais ces derniers étaient très résistants et ils lançaient de nombreuses décharges difficiles à éviter.
Le lit d’Aelita était à roulettes et donc facile à transporter. Le médecin poussa le brancard jusqu’à la porte et sortit avec Jeremy. Ulrich, Odd et Yumi coururent vers la porte tout en essayant d’éviter les jets d’électricité de leurs adversaires. Ils se précipitèrent à l’extérieur et refermèrent la porte juste derrière eux. Ils eurent à peine le temps de reprendre leur souffle qu’ils furent assaillis par le distributeur de boisson de l’accueil. Ce dernier lança une décharge électrique sur Yumi. Ulrich la poussa pour lui faire éviter le tir et le reçut à sa place. Il fut projeté contre une porte et retomba lourdement sur le sol. Yumi se précipita vers lui, suivit de Odd. Ulrich était un peu sonné et avait un peu mal mais il n’avait aucune blessure apparente. Ses deux amis l’aidèrent à se relever et à rejoindre les autres.
Ils reprirent tous ensemble leur course et sortirent de l’hôpital en courant. Là aussi, de nombreux appareils électroniques poursuivaient leur propriétaire, provoquant des coups de klaxons et des embouteillages. Une décharge électrique s’abattit sur une roue du brancard d’Aelita qui se décrocha, ce qui fit faire au brancard un petit saut inattendu. Le médecin faillit trébucher mais il se retint au dernier moment en déréglant un peu la respiration d’Aelita. Il se reprit et les lyoko guerriers purent reprendre leur course jusqu’à l’usine. Alors qu’ils arrivaient sur le pont de cette dernière, ils découvrirent avec effroi qu’une dizaine d’appareils ménagers, allant du micro-onde à la machine à laver en passant par la cafetière, se trouvait en ligne devant eux, leur barrant la route. Les décharges fusèrent et toute la bande se cacha derrière un buisson pour les éviter.
« Bon, Yumi et moi, on va faire diversion pendant que vous, vous foncez à l’usine, dit Ulrich.
- Euh…ça serait peut-être mieux si c’était moi qui distrayait les machines avec Yumi, tu t’es pris une décharge, je te rappelle, tu seras plus utile sur Lyoko, » fit Odd.
Ulrich sembla réfléchir puis acquiesça d’un signe de tête. Le groupe se sépara alors en deux, d’un côté Yumi et Odd et de l’autre Jeremy, Ulrich et le médecin avec Aelita sur le brancard, moitié consciente, moitié endormie.

Yumi et Odd firent de grands signes aux appareils de la maison. Ces derniers se tournèrent tous vers un gros lave-vaisselle qui lança une petite décharge et un son qui ressemblait énormément à un grognement. Toutes ces machines prirent alors d’assaut les deux lyoko guerriers qui coururent pour les emmener le plus loin possible.

Le reste de la bande profita de l’occasion pour courir vers l’usine mais malheureusement, le gros lave-vaisselle se trouvait toujours devant l’usine, bien ancré dans le pont. Lorsqu’il aperçut ses ennemis, il leur lança de nombreuses décharges. Ulrich sauta en l’air pour en éviter une tandis que Jeremy se baissait pour en éviter une autre. Un autre tir s’écrasa sur le lit d’Aelita qui se fracassa sur la barrière. Le médecin et Aelita furent secoués mais heureusement, pas projetés dans l’eau. Aelita sembla ouvrir un œil et regarder de tout côté pour tenter de comprendre ce qui lui arrivait mais personne n’y prêta attention, trop occuper à survivre. Le brancard était à présent inutilisable : Il fumait d’une drôle de manière et il était presque cassé en deux. Le médecin prit l’ange dans ses bras, tout en essayant de continuer à ballonner. Ils revinrent tous deux vers Jeremy et Ulrich qui courait vers l’usine. Ulrich aida le médecin à porter Aelita, mais un tir du lave-vaisselle le projeta vers l’avant. Il poussa un cri de surprise. Jeremy lança un caillou en direction de la machine qui atterrit en plein sur ses boutons. Il émit un petit grésillement mais repartit rapidement à la charge. Ulrich se releva tant bien que mal. Une douleur commençait à le tenailler sérieusement, il marcha vers l’intérieur de l’usine, ne sachant pas exactement où se trouvaient ses amis. Jeremy aida le médecin à porter Aelita et ils arrivèrent enfin dans l’usine. Même si le temps pressait, il leur était impossible de descendre par les cordes avec Aelita avec eux. Ils coururent alors vers la gauche pour trouver un autre passage.
Une fois en bas, dans le monte-charge, le médecin se décida à poser un question.
« Vous…vous vous rendez compte que l’on vient de risquer notre vie ? Et… et vous faites ça souvent ?! » Demanda le médecin, essoufflé.
Ulrich et Jeremy échangèrent un regard.
« Bin…oui, » fit Jeremy.
Le médecin posa délicatement Aelita par terre tout en continuant de lui envoyer de l’oxygène.
« Je…je n’ai jamais gardé quelqu’un en vie de cette manière, et…et je crois pas que je voudrais recommencer de si tôt, » continua le médecin.
Les portes du monte-charge s’ouvrirent, laissant apparaître le labo.
« Qu’est…qu’est- ce que c’est que ça encore ? Demanda le médecin, ébahi devant tant de découvertes presque surnaturels.
- Le pupitre de commande du super-calculateur, faites pas attention et maintenant suivez Ulrich jusqu’à la salle des scanners, posez Aelita dans l’un des caissons et remontez ! » Dit Jeremy se précipitant vers son fauteuil habituel et commençant déjà à pianoter sur son clavier.
Ulrich appuya sur le bouton adéquat et le monte-charge descendit vers la salle des scanners. Il se rouvrit et Ulrich porta Aelita jusqu’à un scanner tandis que le médecin ballonnait. Il regardait avec un air légèrement ahuri tout ce qui se trouvait devant ses yeux mais avant qu’il ait pu dire un mot, Ulrich lui dit :
« Arrêtez de vous poser des questions et dépêchez-vous plutôt ! »
Le médecin baissa les yeux sur lui toujours avec le même regard. Ils arrivèrent tous les trois devant un scanner et Ulrich y posa Aelita. Le médecin fut contraint de lâcher le ballon.
« Mais…commença-t-il.
- Ne vous inquiétez pas pour elle, vous pouvez remontez, maintenant, merci de votre aide, » fit Ulrich, se précipitant dans un autre scanner.
Le médecin hocha la tête et se dirigea vers le monte-charge.
« Vite Jeremy, Aelita ne tiendra pas longtemps sans oxygène ! Dit Ulrich.
- Oui, oui, j’y suis : Transfert Ulrich, transfert Aelita, scanner Ulrich, scanner Aelita, virtualisation ! Répondit Jeremy. Puis dans son for intérieur : Pourvu que ce ne soit pas trop tard. »
Les deux lyoko guerriers atterrirent sur le sol de Lyoko quelques secondes plus tard. Aelita fut plus que surprise de se trouver là. Elle n’avait même pas le souvenir d’être sorti de l’hôpital. La dernière chose dont elle se souvenait, c’était les appareils électriques de sa chambre devenant vivants. Soudain, une voix la fit sortir de ses pensées.
« Aelita ? Aelita, ça va ? Demanda Ulrich.
- Euh… oui, je crois, fit Aelita.
- Ah, ça faisait longtemps qu’on avait pas entendu le son de ta voix, » dit Ulrich en souriant.
Aelita le lui rendit même si elle ne comprenait pas tout à fait le sens des ses paroles. Elle avait dû rester dans le coma plus longtemps qu’elle ne le pensait…
D’un côté, ça lui faisait bizarre à elle aussi, qu’elle puisse parler, il y quelques heures ( ou peut-être quelques minutes, elle n’avait plus bien la notion du temps ) elle avait encore un tuyau dans la gorge pour respirer et maintenant, elle pouvait parler librement comme si de rien n’était. C’était sans doute ça, la magie de Lyoko, si on se fait mal sur Terre, il n’y a plus aucune trace lorsque l’on va sur Lyoko. Mais, malheureusement, ce n’est que les blessures physiques que le monde virtuel peut enlever, les blessures du cœur, elles, ne peuvent jamais être ôter, où que l’on soit… Et même lorsqu’on a l’impression d’avoir trouvé la solution pour ne plus souffrir, on nous ôte le droit d’exécuter notre pensée… Si c’est ça la vie, Aelita n’en veut pas.
« Hum, Aelita ? Tu sais, je…je suis désolé, fit Jeremy.
- Ce n’est pas vraiment le moment, il faut qu’on désactive la tour, répondit Aelita.
- Oui, surtout que Yumi et Odd ne tiendront sûrement pas longtemps face à des dizaines et des dizaines de machines. Jeremy, tu nous envoies nos bécanes ? » Fit Ulrich.
Jeremy envoya l’overbike tandis qu’Aelita déploya ses ailes.

Odd et Yumi courait toujours pour emmener les machines le plus loin possible. Mais alors qu’ils tentaient de gagner du temps en passant par la forêt, Yumi trébucha sur une racine.
Odd l’aida à se relever mais les appareils ménagers étaient déjà en train de leur tirer dessus. Ils se cachèrent derrière un arbre. Les décharges fusaient de tout côté.
« Il faut qu’on tente quelque chose, dit Yumi. On tiendra pas longtemps en se cachant ici. »
Odd sourit.
« Je crois que j’ai une idée, » fit-il.

Sur Lyoko, Ulrich et Aelita étaient en chemin vers la tour et pour le moment, aucun monstre ne leur apparaissaient. Soudain, un tir dévirtualisa le véhicule d’Ulrich. Ce dernier sauta de son overbike avant qu’il n’explose et atterrit sur le krabe qui venait de tirer. Il planta son sabre en plein dans l’œil de XANA. Les deux lyoko guerriers n’était maintenant plus qu’à quelques mètres de la tour, mais devant eux se dressait une dizaine de krabes, une demi-douzaines de frôlions et William.
« Tu t’occupes des monstres et je m’occupe de William, » fit Ulrich.
L’ange aux cheveux roses acquiesça. Elle fondit sur un krabe tel un aigle qui se jette sur sa proie avant de lui lancer un champ de force. Un frôlion la toucha et elle s’écroula sur le sol de Lyoko.
Ulrich utilisa son supersprint pour arriver à la hauteur du xanaguerrier. Là, un long combat commença. Ulrich passait son temps à tenter d’éviter l’épée de son adversaire. Il se baissa, sauta, fit un pas de côté et puis un autre. Il bloqua ensuite l’épée de William avec ses deux sabres pour éviter de reculer encore. Il tint quelques minutes avant de devoir faire un saut en arrière pour éviter le coup d’épée de son ennemi.

Odd sortit de sa cachette et interpella les machines.
« Eh ! Grosses machines de maison, v’nez un peu m’attraper !! »
Tous les monstres se tournèrent dans sa direction et l’assaillirent de tirs. Odd sauta en l’air pour en éviter un, mais alors qu’il retombait sur le sol, un autre tir le toucha au bras.
Un petit micro-onde se dirigea vers lui, mais lorsqu’il passa à côté de l’arbre de Yumi, cette dernière lui asséna un coup avec une branche morte. Le petit appareil laissait apparaître quelques petites étincelles. La branche morte avait été réduite en morceau. Yumi courut jusqu’à Odd tout en évitant les décharges des autres usagers.
« Ca va ? Lui demanda-t-elle.
- Ouais, juste un peu mal, » répondit Odd.
Un tir les frôla et il se cachèrent de nouveau derrière un arbre.
« Il faudrait qu’on se trouve quelque chose de plus solide que des branches mortes, » fit Yumi.
Odd hocha la tête.
« Si on arrive jusqu’à la cabane du jardinier, on pourra trouver des armes plus efficaces, » répondit-il.
Yumi acquiesça d’un signe de tête. La cabane qu’ils voulaient atteindre devait être à une centaine de mètres à gauche. Ca ne sera pas facile de ne pas se faire toucher.

Aelita se releva et repartit à l’assaut des monstres. Elle lança un champ de force sur un frôlion qui explosa. Un tir d’un krabe fut lancé vers elle mais elle l’évita de justesse.
Ulrich se battait toujours avec William, enchaînant coups de sabres , coups de pieds et esquive. Alors que William l’assaillait de nombreux coups d’épées tous évités, Ulrich sauta le plus haut possible et donna un coup de pied à son ennemi en pleine tête. William fut déstabilisé quelques secondes, ce qui permit à Ulrich de prendre l’avantage. Il planta ses deux sabres dans le ventre de William. Ce dernier se dévirtualisa sous le choc, mais avant de disparaître, il renvoya le lyoko guerrier sur Terre. Ulrich remonta au labo.
« Ulrich, je n’ai pas de nouvelles d’Odd et Yumi, dit Jeremy. Tu ferais mieux d’aller voir.
- Ok, » fit Ulrich en repartant vers l’ascenseur.

Aelita redéploya ses ailes et lança deux champs de force sur les frôlions. Ils se dispersèrent et une seule arme de l’ange toucha sa cible. Aelita descendit en piqué vers les krabes qui lui tiraient dessus. Elle évita quelques lasers et se réfugia derrière un krabe qui reçut les tirs des autres monstres à la place de la jeune fille. Elle lança un champ de force sur un krabe qui explosa.

Odd et Yumi couraient en direction de la cabane. Derrière eux, les machines xanatifiées leur envoyaient de nombreuses décharges électriques. Les arbres de la forêt les protégeaient un peu de tous ces tirs. Mais malheureusement, les monstres ne visaient pas toujours mal et Yumi fut touchée à la jambe, ce qui la fit tomber. Odd l’aida à se relever et la course reprit. Cette fois, ce fut au tour de Odd de se faire toucher. Il fut projeté en avant en poussant un cri. Yumi l’aida à se remettre debout et ils arrivèrent enfin à la cabane du jardinier. Ils se réfugièrent à l’intérieur pour avoir quelques secondes de répit.

« Aelita, tu n’as plus que 50 points de vie ! » Prévint Jeremy.
L’ange virtuelle venait de recevoir un tir de frôlion. Elle riposta en lui envoyant en champ de force.
« Jeremy ! Quelqu’un pourrait venir m’aider ? Parce que je m’en sors plus avec tous ces monstres ! Fit Aelita.
- Euh… oui, j’appelle Odd et Yumi ! » Répondit Jeremy.
Aelita fit disparaître le sol sous un krabe. Il tomba d’une traite dans la mer numérique.

Le téléphone de Yumi sonna.
« Allô ? Jeremy ? Fit-elle.
- Oui, vous vous en sortez comment ? Demanda l’intéressé.
- Mal, répondit la jeune geisha.
- Ah. Ulrich vient vous aider. Il faudrait que l’un de vous deux vienne sur Lyoko. Aelita a du mal toute seule, expliqua le petit génie.
- D’accord », dit Yumi.
Elle raccrocha et expliqua la situation à Odd.
« J’y vais, fit-il pour toute réponse.
- D’accord, » répondit Yumi.
Les appareils bombardaient le refuge des lyoko guerriers. Il ne fallait pas rester là.
Odd regarda par une fenêtre. Il n’y avait aucun monstre.
« On peut passer par là, » fit-il.
Yumi prit avec elle une hache pour couper le bois et une tronçonneuse. Odd ouvrit la fenêtre et les deux amis sortirent de la cabane discrètement. Odd se mit à courir pour arriver jusqu’à l’usine et Yumi appela Ulrich sur son téléphone.

Ulrich courait dans la forêt, à la recherche de ses amis. Son téléphone sonna.
« Allô ? Yumi ? Demanda-t-il.
- Ulrich ? Oui, c’est moi, je suis à côté de la cabane du jardinier, rejoins-moi là-bas, dit Yumi. Odd est parti sur Lyoko.
- J’arrive, » fit Ulrich avant de raccrocher.

Aelita se battait toujours contre les monstres. Elle détruisit un krabe grâce à ses champ de force et un frôlion grâce à la stupidité de ces monstres. Il avait explosé sur un mur en essayant d’atteindre Aelita.
« Aelita, Odd arrive ! » Dit Jeremy.
Aelita aurait préféré Yumi, mais tant pis. Elle avait relâché sa vigilance une seconde et un krabe l’avait touchée.
Odd fut virtualisé. Avant de toucher le sol, il lança une flèche laser sur un krabe qui explosa.
Aelita continuait de son côté avec les frôlions.

Ulrich arriva enfin jusqu’à Yumi. Les machines mitraillaient toujours la cabane. Yumi tendit la tronçonneuse à Ulrich.
« Comme au bon vieux temps ? » Fit Ulrich.
Yumi lui sourit.
« Alors, on fonce dans le tas ou on ruse ? Demanda Yumi.
- J’ai toujours eu tendance à foncer dans le tas, mais si t’as une autre idée… dit Ulrich.
- On a essayé quelques diversions avec Odd, mais ça a pas marché des masses, alors… » répondit Yumi.
Les deux amis s’étaient compris et ils se préparèrent à l’attaque.

Aelita venait de détruire les deux frôlions restants, mais il ne lui restait plus que 20 points de vie. Odd évitait les tirs des krabes et en lançait à quelques reprises. Deux krabes furent envoyés au paradis des monstres.

Jeremy pianotait sur son clavier avec le médecin à côté de lui qui restait silencieux. Tout cela le dépassait. Soudain, un bruit les firent se retourner. Le lave vaisselle du pont venait d’arriver dans le labo. Il projeta le docteur sur un mur et lança une décharge à Jeremy qui l’évita de justesse.

Yumi et Ulrich coururent jusqu’aux monstres et commencèrent à en détruire le plus possible. Yumi fut encerclée par des machines mais elle sauta au-dessus d’un monstre. Ce dernier lui lança une décharge électrique qui la ramena au sol brutalement.
« Yumi ! » Cria Ulrich.

Odd lança une flèche laser sur un krabe tandis qu’Aelita détruisait le dernier monstre. L’ange se précipita vers la tour. Odd et Aelita ne s’était pas adressé une seule parole ou même un seul regard. Ils s’en voulaient chacun à eux-même à cause de ce qui arrivait à l’autre. Cela valait surtout pour Odd mais Aelita n’était pas loin de ça non plus. Simplement qu’elle, elle avait trouvé la solution à son problème…

Jeremy fut attrapé par le lave-vaisselle et il fut parcouru d’électricité. Il poussa un long cri de douleur.

Aelita montait au deuxième étage de la tour.

Yumi reçut un autre tir et les appareils la visaient, prêts à tirer. Ulrich s’interposa et il réussit à en parer quelques-uns avec sa tronçonneuse. Il reçut les autres.
« Ulrich !» Cria Yumi.

Aelita fut reconnue par la tour et tapa le code Lyoko.
« Tour désactivée, » dit-elle.

Jeremy fut lâché par le lave-vaisselle qui s’écroula par terre.

Ulrich et Yumi virent les monstres s’écrouler aussi, mais ils n’eurent la force de faire aucun mouvement.

« Retour vers le passé »

Tous les héros se retrouvèrent dans la chambre d’Aelita. Ils poussèrent un soupir de soulagement. Aelita pouvait de nouveau plus parler. Cela la ramena rapidement à la réalité.
« Aelita, tu es en bonne voie de guérison, alors c’est une belle journée ! » Fit Yumi.
Les trois garçons de la bande sourirent. C’était vrai. Aelita allait peut-être guérir, alors ils étaient heureux. Pourtant, Aelita ne souriaient pas, elle. Elle voulait mourir et on l’en avait empêcher. Tout allait recommencer. Sa vie serait un vrai cauchemar… et elle devrait tout reprendre à zéro.
Ses amis décidèrent de la laisser se reposer. Ils retournèrent au collège avec un poids en moins sur le cœur.

Les jours passèrent et Aelita fut tentée à maintes reprises de se glisser jusqu’à la prise de son respirateur afin de le débrancher. Mais, soit elle n’en eut pas le courage, soit une infirmière arrivait à ce moment-là.
Odd était décidé à dire vraiment à Aelita ce qu’il ressentait. Cela ne ferait qu’arranger les choses et elle retrouverait peut-être un peu de joie.
Jeremy voulait s’excuser auprès d’Aelita pour son attitude. Il l’avait sans doute trop mal pris, mais il n’avait pu faire autrement, il aimait tellement Aelita…que de la voir lui glisser entre les doigts était quelque chose d’horrible à admettre. Il savait maintenant que l’amour de ses deux amis était réciproques et il en souffrait, mais il n’avait pas le droit de s’opposer à cette réciprocité… Odd avait pris sa place… et il espérait bien qu’un jour, il s’en remettrait.

Au bout d’une semaine et demi, les lyoko guerriers décidèrent de retourner à l’hôpital pour voir l’évolution de l’état de leur amie. Jeremy alla à l’accueil pour demander des nouvelles et la dame lui dit que la chambre qu’il lui indiquait était vide. Il la remercia et revint vers ses amis et leur expliqua.
« Mais, c’est pas possible ! Fit Yumi.
- On nous a même pas prévenus ! Continua Ulrich.
- Elle s’est peut-être trompée ! Finit Odd.
- Non, la chambre d’Aelita est bien vide, elle me l’a affirmé, dit Jeremy.
- Mais, alors, où est Aelita ? » Demanda Yumi.
Personne n’avait la réponse. Une lueur d’inquiétude se lut dans leurs yeux.
Soudain, quelqu’un les interpella :
« Eh ! les amis ! »
Ils se retournèrent et virent…Aelita ! Ils se précipitèrent vers elle.
« Qu’est-ce qui s’est passé ? Demanda Yumi.
- Pourquoi on nous pas prévenus que tu sortais ? » Demanda Ulrich.
D’autres questions similaires à celle-ci se perdirent dans le brouhaha causer pas les quatre amis.
Le médecin qui était avec Aelita ne put s’empêcher de rire.
« Je viens juste d’appeler votre collège, si vous étiez rester juste quelques minutes de plus là-bas, on vous aurait sûrement prévenus, ne vous inquiétez pas ! Fit-il. Aelita va beaucoup mieux maintenant. Son corps s’est très bien défendu contre cette perte de sang.
- Alors, ça veut dire qu’elle peut revenir avec nous ? Demanda Jeremy.
- Oui, exactement, » fit le médecin.
Les quatre amis poussèrent un cri de joie et enlacèrent leur ange virtuelle qui leur manquait tellement.
La bande enfin réunit sortit de l’hôpital, tous joyeux et le sourire jusqu’aux oreilles, sauf Aelita, évidemment…
Ils parlaient de choses et d’autres et Aelita essayait de s’intéresser, malheureusement en vain…Ses amis se rendaient bien compte qu’elle n’allait pas bien, mais ils ne trouvaient rien à lui dire qui pourrait la consoler. Une fois au collège, Yumi repartit chez elle. Aelita se laissa tomber sur un banc entourée des trois garçons.
« Hum, bon, bin, moi, je vais monter dans ma chambre, fit Ulrich, encore content de te retrouver, Aelita. »
Les trois membres du dilemme amoureux restaient silencieux. Sachant chacun que tout était leur faute. Jeremy se décida :
« Aelita, je suis vraiment désolée pour le mal que je t’ai fait…je n’aurais pas dû réagir comme ça, alors, j’espère que tu me pardonnes »
Aelita sentit les larmes lui monter aux yeux. Elle leva ces derniers vers son ancien amour.
« Je te pardonne, Jeremy, mais tu n’est pas fautif, c’est moi, » fit-elle.
Jeremy ne sut que lui dire et il se contenta de lui effleurer la main et de partir après un bref « à tout à l’heure ».
Odd s’assit à côté d’Aelita et soupira.
« Aelita… »commença-t-il.
Aelita ne tourna pas la tête, elle ferait tout pour ne pas affronter son regard.
« Aelita, j’ai quelque chose à te dire, » dit Odd.
Aelita n’eut pas la moindre réaction, elle restait les yeux collés au sol.
« Aelita, regarde-moi, s’il te plaît »
L’intéressée soupira et tourna le regard vers son interlocuteur.
« Je…tu sais ce que tu m’as dit quand je suis tombé dans la mer numérique ? » Demanda Odd.
Aelita hocha la tête.
« Je crois bien que… qu’il m’est arrivé à peu près la même chose, » dit Odd.
Aelita le regarda avec un peu plus d’insistance.
« Je… »
Odd soupira et reprit :
« Je t’aime Aelita ! » Finit-il.
La jeune fille le regarda sans dire un mot. Elle crut que son cœur allait sortir de sa poitrine, tellement il battait fort.
« Co…comment ? Demanda-t-elle.
- Je pense que tu as compris, Aelita, » répondit Odd.
Aelita eut un élan de joie. Elle sauta au cou d’Odd et l’embrassa. Odd en fut déstabilisé et il faillit chuter du banc. Aelita relâcha son étreinte, voyant que son bien-aimé tombait.
« Désolée, » fit-elle.
Odd se remit totalement en place et réfléchit une seconde à ce qu’il pourrait dire. Finalement, ce n’était pas compliqué.
« Non, Aelita, ne le sois pas, répondit-il.
Aelita tourna la tête vers lui et Odd mit une main sur sa jour avant de l’embrasser doucement mais amoureusement. Aelita était toute confuse, elle ne savait plus quoi penser, comment réagir, tout ce dont elle était sûr, c’était qu’elle se sentait bien, merveilleusement bien. Enfin, elle se sentait heureuse ! Enfin… Elle avait été tellement surprise de cette révélation…mais tellement heureuse aussi ! Elle nageait dans le bonheur complet, elle se sentait aux anges. Mais, une partie d’elle-même sans voulait toujours vis à vis de Jeremy… mais pendant ce baiser qu’elle avait toujours attendu, elle préférait ne penser qu’à une chose : Le bonheur d’aimer et d’être aimé !

Voilà ! Vous l'avez enfin votre fin ! Et j'ai longtemps hésité à faire survivre Aelita mais finalement, je préfère ça !! J'ai toujours eu un penchant pour les fins " Happy End " !!

Je vous remercie vraiment de tous les commentaires que vous avez posté dans ce sujet, ce qu'ils soient courts ou longs, positifs ou négatifs... Et je vous ai concocté un petit truc pour vous montrer ma reconnaissance !! Ce n'est pas grand-chose et je suis pas très douée mais bon, c'est l'intention qui compte !Mr. Green

http://img148.imageshack.us/img148/2488/image5111111111119oq5.jpg

J'ai aussi une autre petite surprise pour vous !
Ce n'est pas directement lié à ma fic mais c'était une petite chanson que j'ai faite il y a quelques années pour avoir quelque chose en rapport avec Odd/Aelita ! Je l'ai retrouvé, il y a quelques jours et je me suis dit, pourquoi pas !!

Princesse

Elle y vivait dans ce monde-là
Et prisonnière de XANA
Il l’a sauvée, elle lui doit tout
Elle l’aime et j’reste dans mon trou

Sa beauté toujours sans égale
Qui a sur moi, effet fatal
Elle a besoin de r’faire sa vie
Mais pas forcément avec lui

Princesse elle comble toutes mes nuits
Princesse cette lumière qui luit
En mon tout petit cœur
Sans elle, tout est malheur
Véritable amour fou, je crois, je l’avoue

Je ne peux briser cet amour-là
Je préfère le garder pour moi
Même si cela me met en rage
Je n’me savais pas aussi sage

Peut-être un jour, cela changera
Et qu’à son tour, il souffrira
Mais ces espoirs, n’sont qu’illusions
Et bien caché là, tout au fond

Princesse elle comble toutes mes nuits
Princesse cette lumière qui luit
En mon tout petit cœur
Sans elle, tout est malheur
Véritable amour fou, je crois, je l’avoue

Voilà ! Cette fois, c'est fini, je ne vous remercierai jamais assez car sans vous, jamais je n'aurais terminé cette fic !!

_________________

http://nsa29.casimages.com/img/2012/07/07/120707052139329936.png
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Elerina MessagePosté le: Jeu 10 Juil 2008 19:42   Sujet du message: Répondre en citant  
-


Inscrit le: 18 Juin 2008
Messages: 2605
C'est une superbe fin !!!
J'adore les happy end moi aussi ! Mr. Green
Pour la petite attention que tu nous as faites, elle est très zolie, merci beaucoup. ( Alors enregistrer-sous... Mr. Green)
La chanson ( ou poême car c'est possible les deux. ^^)
est très bien aussi !
Encore merci pour cette superbe histoire, qui à été géniale !
Si tu fais d'autre fanfction, je serais ravie de les lire.^^
Voilà.^^

En tout cas...
Merci beaucoup pour cette histoire qui m'a beaucoup émue.^^

_________________
http://img.photobucket.com/albums/v238/sido59/elerinasign.png
« Peu importe les distances qui nous sépare... tu occupes toutes mes pensées... Et du coup c'est comme si tu étais toujours auprès de moi. »
Oswald Whistler ~ Professeur Layton et la Diva Éternelle.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
ShiniRan MessagePosté le: Jeu 10 Juil 2008 20:04   Sujet du message: Répondre en citant  
[Blok]


Inscrit le: 20 Mar 2008
Messages: 193
Localisation: Sur Lyoko entrain de risquer ma vie en combattant XANA pour sauver les êtres chères à mon coeur.
oooouuuuuuiiiiinnnnnn c'est finiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii. La fin est vraiment magnifique, j'ai vraiment cru qu'Aelita allait mourrir ou qu'elle allait réessayer de se sucider et qu'elle y parviendrait. J'ais vraiment ressentis la tristesse qu'éprouvait Aelita mais maintenant qu'elle sait que Odd l'aime tout va s'aranger même si XANA est toujours vivant. L'attaque de XANA était pas mal, contrôler tout les appareils de la ville pour attaquer les humains c'est pas bête, il aurait pu tuer Aelita mais heureusement les lyokoguerriers ont sauvés le monde et XANA a perdu une fois de plus.

Quand j'ais découvert le forum de CodeLyoko.fr une des premières (et sans doute LA première) fan fiction que j'ais lu était la tienne, je l'ais tout de suite adorée, l'histoire était géniale, les chapitres étaient longs, bref tout cela pour te dire que je la trouve vraiment superbe, c'est l'une de mes fan fic préférés. Je trouve l'image que tu nous as concocté génial et je t'en remercie. Ta chanson sur Odd et Aelita est elle aussi magnifique, vraiment. Je te remercie pour cette magnifique fic que j'ais eu le plaisir de lire et si tu fais une autre fic je la lirai avec plaisir.

PS : Dans ton image tu as écrit "okyol" alors que mon speudo c'est "okoyl", c'est lyoko mais à l'envers de toute façon c'est pas grave c'est l'intention qui compte ^^.

PS2 : Passe de bonne vacances Wink .

_________________
J'étais anciennement okoyl
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Lorilis MessagePosté le: Ven 11 Juil 2008 11:16   Sujet du message: Répondre en citant  
Lectrice à plein temps


Inscrit le: 05 Nov 2006
Messages: 810
Localisation: Au Jal'Dara <3
Ah, désolée, okoyl !

J'ai oubli de le préciser, la chanson est sur l'air de "Ensemble" des Subdigitals .

Merci à vous deux pour vos messages !!

_________________

http://nsa29.casimages.com/img/2012/07/07/120707052139329936.png
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Oddye MessagePosté le: Ven 11 Juil 2008 12:12   Sujet du message: Répondre en citant  
Fleur immonde


Inscrit le: 27 Fév 2008
Messages: 2017
Localisation: Dans un autre horizon
WAHOU! C'était magnifique! Ton plus long chapitre, et ton meilleur chapitre! (même si les autres étaient super, t'inquiètes)
Eh bien, de rien pour le mot "fuser", je sais même pas comment je le connais ce mot. Alors je commence par ce que j'ai trouvé bizarre, mais très buzarre!
Pourquoi, à la fin, les lyokoguerriers ont attendu une semaine et demie pour aller lui rendre visite? Sinon, vraiment à part ça, c'était magnifique! L'action était super, le romantisme au maximum. J'adore ce qu'à fait le docteur, le truc du ballon, même si ça j'ai pas trop compris!! mais ça, les trucs de médecine, ça me passe au-dessus de la tête. L'action sur Lyoko était super!
Nan, franchement, merci Jude star pour cette fan fic. Depuis le début, c'était super, depuis le début tu nous as montré ton talent d'écrivaine. Je te remercie Jude star. Ton poème est très beau, j'adore ta création.
Durant ma lecture de ton dernier chapitre, j'ai écouté S'envoler des subdigitals.
En tout cas, BRAVO!
_________________
http://img11.hostingpics.net/pics/155549Ravensignaturecoinsarrondis.png

Je n'étais pas anciennement odd-4-ever.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Tyàrha MessagePosté le: Ven 11 Juil 2008 12:38   Sujet du message: Répondre en citant  
Life is magic


Inscrit le: 26 Juin 2008
Messages: 539
Localisation: Quelque part
J'ai adorée la fin de ta fiction qui est longue très longue même !
Les meilleures chapitre sont les plus long (normalement)
Comme Aelitesse si tu écrit d'autres fics je serai tout aussi ravie de les lires !
Mais c'est déja fini ?
OH NON !!!

_________________


http://img69.imageshack.us/img69/3594/56197220.gif


♪ Skillet

<< Don't say Goodbye... 'Cause I don't wanna hear those words tonight >> ♪
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
 
Yulhia MessagePosté le: Sam 12 Juil 2008 08:17   Sujet du message: Répondre en citant  
Memoria


Inscrit le: 25 Mai 2008
Messages: 2743
Elle est trop bien ta fin ! Moi qui avait cru que tu allait faire mourir Aelita ! Et en plus... Tu as hésité ? S'pèce de sadique ! Mr. Green Mr. Green
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Montrer les messages depuis:   

Forum Code Lyoko | CodeLyoko.Fr Index du Forum -> Vos Créations -> Fanfictions Code Lyoko Page 10 sur 11
Aller à la page : Précédente  1, 2, 3 ... , 9, 10, 11  Suivante

Poster un nouveau sujet
 Réponse rapide  
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
Répondre au sujet



Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure

Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum




Powered by phpBB Lyoko Edition © 2001, 2007 phpBB Group & CodeLyoko.Fr Coding Dream Team - Traduction par : phpBB-fr.com
 
nauticalArea theme by Arnold & CyberjujuM
 
Page générée en : 0.0748s (PHP: 61% - SQL: 39%) - Requêtes SQL effectuées : 19