CodeLyoko.Fr
 
 Dernières news  
[Créations] Notre Communauté a du talent : l...
[Site] Les trouvailles du Père Dudu - E...
[Créations] Découverte : Özberk özen, créate...
[IFSCL] IFSCL 4.2.X - Le fangame avance !
[Site] Cartoon Fair 2ème essai & compagnie
[Créations] Notre Communauté a du talent... ...
[IFSCL] IFSCL - 4.1.X
[Créations] Notre Communauté continue d'écri...
[Code Lyoko] Tudum + Interview de Thom...
[Code Lyoko] Stay calm and Return to t...
 
 Derniers topics  
Parodie Audio - Code Lyok Ouille
[FanGame(encore un)] Lyoko Conquest
[Jeu Vidéo Lyoko] IFSCL 43X!
Nouveaux Membres : Présentez-vous !!!
[Fan-made] Musique - Saison 4 (Transl...
[Fanfic] Au fil de leurs Lames
[Fanfic] Le plus puissant des liens
Questionnaire
[One-shots] Calendrier de l'avent 2020
Quel est votre sondage de seconde gén...
 
     
 Accueil | Règles du forum News | FAQ | Rechercher | Liste des Membres | Groupes d'utilisateurs | T'chat | Retour au site 
  Bienvenue, Invité ! (Connexion | S'enregistrer)
  Nom d'utilisateur:   Mot de passe:   
 

[Fanfic] Au fil de leurs Lames

Forum Code Lyoko | CodeLyoko.Fr Index du Forum -> Vos Créations -> Fanfictions Code Lyoko


Page 1 sur 1







Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet


Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant 
 Auteur Message
Nelio MessagePosté le: Lun 16 Aoû 2021 22:32   Sujet du message: [Fanfic] Au fil de leurs Lames Répondre en citant  
[Kankrelat]


Inscrit le: 16 Aoû 2021
Messages: 5
Avant-propos :

Bonjour ! Me voilà fraîchement inscrite sur le site pour partager une fanfiction que j'ai écrite il y a quelques années (à priori 2017 ! Et je publie en 2021 ! N'importe quoi !!). Et j'ai déjà une douloureuse envie de modifier la taille de police, je me fais vieille: maintenant tous mes words sont en police taille 13 et mes pages à 110% pour plus de confort.

Je vous avoue être franchement nerveuse car: pour être venue flâner dans le coin fanfiction de ce site, je sais que le niveau d'écriture est ridiculement élevé, alors que cette fanfiction assez modeste pourra faire tiquer sur certains points. Du coup un petit résumé suivi de mes avertissements pour amortir le choc Embarassed

RESUME :
Univers Alternatif """Japon Féodal""": nos héros défendent fièrement leur territoire des attaques d'un Yokai, qui envoie régulièrement des vagues de monstres assaillir la cité. Samouraï, Ninja ou Guerrière; chacun fait sa part dans cette contrée où l'étrange fait depuis longtemps partie de leurs vies. Et à quelques jours d'une nouvelle attaque, l'arrivée d'une femme va pousser certaines relations en avant. Découvrez à travers elle la vie de vos personnages réinventés. 0% d'OC.

AVERTISSEMENTS !
- Ne cherchez surtout pas un réalisme historique ni un bon emploi des termes issus du Japon: cette histoire tient infiniment plus du shônen foireux que du Japon tel qu'il fût quelques siècles plus tôt. Débranchez votre cerveau à ce niveau.
- Dû à ce nouveau contexte; les noms des personnages ont été déformés pour avoir une sonorité japonisante, c'est bizarre mais promis juré on s'habitue.
- Pour m'amuser: tous les personnages parlent comme dans un jeu Professeur Layton : genre des précieuses ridicules j'imagine. Mais là encore, passé le premier chapitre, on s'habitue... Enfin moi, j'y suis arrivée !

Je sais qu'on ne doit pas dire "soyez gentil c'est ma première fanfic" (d'autant que c'est faux j'en étais pas à ma première fantaisie), mais j'avoue que ce serait cool d'être indulgent (mais qu'est-ce que je fais bon dieu ??) j'ai écrit cette fanfic à l'époque avec seulement quelques lignes directrices et finalement, j'ai passé un très bon moment à voir chaque chapitre s'avérer plus long que le précédent à cause des idées que je choppais au vol pour approfondir les relations et le développement de personnages.

Disons-le, vu le niveau de fanfiction ici et la qualité des retours: cette fanfic n'est PAS grandiose, mais si vous supportez ses bizarreries (les prénoms, le langage prout-prout), alors vous la trouverez sans doute sympathique.

Sinon... Eh ben on la brûlera ensemble Embarassed



Spoiler


Mon dieu j'ai dû corriger plein de trucs, je me suis tellement emmêlée les pinceaux à l'époque entre raconter au présent puis narrer au passé x_x tout ça puis les tirets de dialogue tous de longueur différentes et devoir rajouter les interlignes à la main, omandieu !!

PS: je suis sidérée, j'avais posté ma fanfic sans titre x_x et il s'avère que j'ai une absence sidérale d'idée pour le titre, quelle horreur...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Ikorih MessagePosté le: Mar 17 Aoû 2021 17:52   Sujet du message: Répondre en citant  
M.A.N.T.A (Ikorih)


Inscrit le: 20 Oct 2012
Messages: 1521
Localisation: Sûrement quelque part.
Citation:
j'avoue que ce serait cool d'être indulgent


https://www.starwars-holonet.com/holonet/images/3/35/12604/perso_clone_crosshair_7.jpg
Wrong.


Ok ok c'est bon j'arrête de déconner, la réputation du Pôle était suffisante pour te faire flipper si j'en crois la tonne de paratexte héhé. Pas de panique, je ne suis pas là pour locker ta fic.

On est là dans un contexte un peu particulier je dois dire. D'un côté, la fiction est finie. C'est bien dans la mesure où on aura la fin (les analyses du Pôle, pointues comme jamais), c'est un peu moins bien dans la mesure où ça laisse moins de marge pour prendre en compte les avis qui seront donnés au fil de la publication. Oui mais voilà, le texte est assez vieux et tu as déjà admis l'avoir retravaillé hier soir en postant : et je suis bien placée pour le savoir puisque je t'ai repérée en train de poster dès 21h hier soir. Vu l'heure à laquelle le post a fini par atterrir sur le forum, j'estime que l'investissement est présent. C'est même plutôt beaucoup d'investissement pour un texte rédigé quatre ans plus tôt, même en ayant peur du Pôle Fiction, donc bon départ ici.
(Et puis tkt, les meilleurs d'entre nous ont aussi posté une fic écrite sans planification en mettant le texte en spoil moins d'une semaine après leur arrivée, ce n'est pas éliminatoire)

Tu t'en doutes déjà, ton histoire ne part pas nécessairement avec les atouts pour nous captiver nous (le pôle je parle) : l'univers alternatif fait qu'il reste finalement assez peu à analyser sur les liens avec Code Lyoko (tu marques quand même des points pour la référence au bâton de Yumi). La question est un peu de savoir pourquoi Code Lyoko, dans ce genre de cas : sortis de leur contexte de cette façon, les personnages sont-ils encore vraiment les mêmes ? Et si ce n'est pas le cas, que reste-t-il de Code Lyoko ?
Mais il ne s'agit ici que de visées un peu plus subjectives. Le contexte que tu choisis de donner à ton texte ne détermine pas sa qualité (on a vu des daubes totalement ancrées dans l'univers de la série au point d'en recycler les répliques, et on a vu de très bons textes planter leurs propres univers alternatifs). "Mouais, ok, pourquoi pas" en somme. Après tout, c'est moins déconnant de transposer CL au Japon, qui est une source d'inspiration notable de la série, que de faire un remake russe ou que sais-je.
Du coup, Japon. Sans être une experte en culture et phonétique nippone... Ulurik et Hiliyam ? K et M en fin de nom c'est pas très japonais, ils auraient mis un u après pour amortir. Pas sûre que virer le W de Willy était nécessaire non plus.
C'était pas couvert par ton disclaimer, j'ai le droit.
Ajout en cours de lecture : au fait, Yumi (et Sissi, manifestement) elle a droit à son nom de famille et pas les autres ? Ok ils sonnent pas japonais mais tu conviendras que du coup ça fait bizarre qu'elle soit la seule à en avoir un...

Maintenant que j'ai fini de parler de ce qu'il y a autour du texte, il va être temps d'ouvrir le spoiler et de jeter un œil au récit proprement dit. Passons sur le style. Je préviens d'avance, on arrive à une partie un peu bordélique et non exhaustive du commentaire.

  • La narration présent/passé est effectivement un peu bordélique, ça va mériter que tu repasses dessus pour uniformiser Razz
  • Un certain nombre de répétitions sont à déplorer. Certaines sont intentionnelles, mais probablement pas toutes (exemple : "le paysage que je ne regarde toujours pas [...] le paysage qui me fait face" dans la même phrase)
  • La structure cyclique du premier passage me fait dire que tu fais attention à ce que tu fais et à la façon dont tu racontes les choses, idem pour la double répétition du mot "discipline" quand Ulrich regarde Yumi et William. Tu sais mettre des emphases dans ton texte et c'est un bon point pour guider ton lecteur et donner vie à l'histoire.
  • Tu arrives à insérer les éléments narratifs sans trop de souci non plus : mentionner la localisation des territoires à demi-mot, par exemple.
  • "menton délicatement haut perché " : les voix sont haut-perchées, pas les mentons (précieuse ridicule ou pas).

Bon, le scénario et les personnages m'ont tout l'air d'être deux faces d'une même pièce puisque l'intrigue a avoué dès le départ être tournée vers leurs relations. Et la mise en place du quatuor Yumi Ulrich William Sissi dès ce premier chapitre ne m'éclaire que trop bien sur la nature du merdier à venir. Toujours pure préférence personnelle, je sais bien que c'est un thème populaire. Reste à voir si le texte apportera autre chose que du Ulrich/Yumi.
A titre personnel, j'avoue que je suis un peu curieuse de voir à quoi ressemblera la transposition du côté d'Aelita (il est mentionné qu'elle n'est pas d'ici et vu son background originel, on peut s'attendre à une connexion avec les démons. Bref, j'extrapole, mais ce serait bien que le texte se penche là-dessus.)
Odd est un peu le grand absent du chapitre mais je n'ai pas raté ton paratexte qui mentionne un(e) "ninja". Avec Ulrich et Yumi cachés sous les deux autres étiquettes (samouraï et guerrière), il ne me semble pas trop audacieux de lui attribuer celle-ci.

Du coup je ne sais pas trop ce que j'attends de ce texte. Honnêtement, sans doute pas le bijou littéraire du siècle, mais la lecture n'est pas désagréable non plus. On est sur une moyenne confortable, que je me laisse la liberté de réajuster en fonction de la direction où part le texte. Dans tous les cas, le travail et l'attitude sont présents, points que nous aimons toujours souligner. Tu auras peut-être remarqué que l'espace commentaire était un peu essoufflé maintenant que les années glorieuses du forum sont derrière nous, je ne peux donc pas t'assurer que tu auras d'autres retour que le mien ou celui de mes collègues. Pas de pot, nous ne sommes sans doute pas dans le public cible de la fiction (tout ce commentaire sans jamais faire état de mon animosité pour Ulrich, c'est beau tout de même). Que cela ne te décourage pas de partager ton texte, nous ne sommes sans doute pas les seuls à lire et tu trouveras ton public, même s'il est silencieux.
_________________
"Prouve-moi que tu avais raison, Jérémie, dans tout le mal que tu as causé."
Oblitération, chapitre 13

http://i39.servimg.com/u/f39/17/09/92/95/signat10.png
Et je remercie quand même un(e) anonyme qui refusait qu'on associe son nom à ce pack Razz

http://i81.servimg.com/u/f81/17/09/92/95/userba11.png
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Nelio MessagePosté le: Mer 18 Aoû 2021 13:46   Sujet du message: Répondre en citant  
[Kankrelat]


Inscrit le: 16 Aoû 2021
Messages: 5
Eeeeeet bien le rebonjour ? Est-ce que j'ai la patience d'attendre une semaine pour me faire désirer avant de poster le chapitre 2 ? Absolument pas !

Maintenant que j'y suis, j'aimerais vous en dire un petit peu plus sur cette fanfiction, ce qui expliquera en partie le pourquoi du comment elle ressemble à ça :

C'était une commande pour une amie bien moins âgée que moi et dont le niveau d'écriture ferait sans doute doucement frémir le staff ici (sans pour autant leur faire découvrir quoi que ce soit, je ne doute pas que mon amie ai inventé l'eau tiède dans ce domaine - quoique, vous avez déjà vu des dialogues écrits avec des listes à puces ?)

Quand j'ai été écrire cette fiction, je savais donc 2 choses : ma pote l'aimerait quoi qu'il arrive car en premier lieu, j'ai un niveau d'écriture tolérable pour n'importe qui, et ensuite : c'était une commande pour son anniversaire. "Pas l'temps d'niaiser", je me suis jetée dans mon histoire et j'ai attrapé les détails du scénario au vol, à l'époque mes meilleures idées sont arrivées en cours d'écriture. J'avais un délai et je voulais vraiment, vraiment qu'elle aie son cadeau à temps, parce que ça l'aurait soutenue dans une période un peu particulière.

Alors oui, ça ne justifie pas une daube, mais au moins ça explique XD
Et cette petite histoire ça fait partie de l'ADN de cette fiction, j'ai réellement envie de partager ça avec vous. Je n'ai quasiment jamais l'occasion de partager avec d'autres ces détails de création.

Mon dieu oui j'ai fini vous pouvez respirer. Et maintenant, place au retour !

Spoiler


Eh bien j'espère que vous êtes prêts ? Parce qu'il va falloir maintenant que je relise la tartine d'inconcordance des temps de mon chapitre pour vous le proposer !
… oh mon dieu qu'est-ce que c'est niais. Faut que je me réhabitue.
Le début est très niais mais je peux pas le virer, et ensuite y'a plein de narration-explications, c'est pas dégueu.


Spoiler


Ouf, c'est fait ! Et je veux en reparler ici pour être sûre : Oui, j'ai repris le fait que l'avatar d'Odd n'a que quatre doigts en le justifiant à travers ce truc que j'avais vu y'a un bail sur la mafia japonaise où ils coupaient les petits doigts des membres qui les décevaient, symboliquement car ils ne pouvaient plus manier le katana après. C'est chaud pour Odd, en vrai. Mais vous le connaissez, il se laisse pas désespérer pour si peu.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Ikorih MessagePosté le: Jeu 19 Aoû 2021 08:41   Sujet du message: Répondre en citant  
M.A.N.T.A (Ikorih)


Inscrit le: 20 Oct 2012
Messages: 1521
Localisation: Sûrement quelque part.
Spoiler


Exposition d'univers out, bonjour les explications. Et quel paquet.
En fait, comparé au rythme auquel les éléments étaient donnés dans le premier chapitre, c'est trop. La narration nous avait jusque-là habitué à une progression à peu près régulière sur les infos, avec quelques mentions préalables pour laisser les gens réfléchir avant d'avoir des réponses. Dans ce chapitre, non, on se bouffe coup sur coup l'histoire d'Odd puis celle d'Aelita de façon exhaustive alors qu'on venait à peine de mettre les pieds dans l'histoire. Eventuellement, si ça avait été l'une dans un chapitre et l'autre dans celui d'après, ç'aurait déjà été plus digeste. Mais non.
J'utilisais le terme "exhaustif", c'est vraiment l'effet que ça m'a fait. Là où un certain mystère planait sur les persos jusque-là (j'y reviendrai), maintenant on a tous les détails de leur vie, comment ils sont arrivés là, etc etc. Ce qui contribue à cette impression, c'est aussi que toutes ces explications sont faites à l'oral, dans le dialogue. Si vraiment il fallait tout caser dans un chapitre, il aurait été opportun de diluer, comme tu l'as un peu fait avec l'explication des doigts manquants qui est donnée par le point de vue interne d'Ulrich. Et il n'aurait pas non plus été indécent de résumer ça de façon plus courte, ou de faire quelques ellipses dans l'histoire d'Odd par exemple (celle d'Aelita étant plus brève, le problème est un peu moins présent).
Ce constat sur le rythme du récit qui vient de manger un coup d'accélérateur des plus brusques me fait me demander combien de chapitres il y a à la fic. C'est un point qui n'a été évoqué nulle part. Mes grandes capacités de déduction me poussent à me tourner vers les titres des chapitres, qui me suggèrent qu'il y en aura cinq (ça expliquerait un peu le côté "merde y a pas le temps balance les explications"), mais j'apprécierais une confirmation.

Faisons un point sur les personnages. Je jarte Ulrich direct parce que je n'ai pas grand-chose de particulier à souligner vis-à-vis de lui, et je vais attaquer avec Jérémie parce que ce sera bref : il m'a semblé très, peut-être trop différent de sa version originale (très sûr de lui lors de ses interactions sociales, notamment dans sa relation avec Aelita, assez relax sur le fait que son secret soit éventé à une inconnue...). C'est justifiable par le contexte, après tout c'est un aristocrate doublé d'un adulte et plus un collégien nerd, mais il faut faire attention à la transformation, car plus on va dans cette direction, moins il reste le Jérémie que l'on connaît.
Point Sissi maintenant. Le portrait tiré du personnage, notamment sur le début du chapitre, est finalement assez positif. Tu sembles avoir déblayé/lissé certains défauts (même si Sissi, comme William, dispose d'une marge d'interprétation due au fait que les scénaristes eux-mêmes ne savaient pas quoi en foutre), ce qui peut la rendre plus agréable à vivre que dans la série... Mais arrêtons nous deux secondes sur la grosse ficelle scénaristique qui nous fera tous froncer les sourcils : Sissi, a priori une aristocrate qui ne possède pas les douze millions de skill de ninja de tous les autres personnages plus guerriers, parvient à fausser compagnie à son escorte à plusieurs reprises (à la limite, s'ils sont incompétents, je peux presque fermer les yeux...)...mais qu'elle se trouve COMME PAR HASARD à deux mètres d'Odd et Ulrich sans qu'ils la remarquent (ninja n°1 et samouraï n°1 du royaume, je sais pas, vous avez pas des oreilles les mecs ?), PUIS que quinze minutes plus tard elle se retrouve COMME PAR HASARD dans le jardin secret de Jérémie et COMME PAR HASARD au seul moment de la journée où Aelita s'y trouve ? Hum hum.

J'aimerais ensuite aborder le cas de Odd. Son côté ninja et caché dans les ombres est une interprétation intéressante du personnage, tout comme son côté un peu borderline et en marge de la société. Tout ceci combiné donne une aura mystérieuse et assez intrigante, qui colle plutôt bien à ce que tu veux faire de lui je pense. Donc ok, bon setup, un Odd potentiellement plus sombre que ce qui a été montré dans la série moi je valide...
Et cinq minutes après, tu nous livres la biographie du personnage à la virgule près. Patatras, au revoir effet mystère. Il aurait à mon sens été bien mieux de n'évoquer que quelques pistes, placer les éléments les plus importants (ses doigts, son statut de marginal déchu) sans développer (au moins au début, si vraiment tu tenais à nous détailler son CV ça peut être fait quelques chapitres plus loin). Le lecteur peut ainsi s'imaginer un peu des trucs et ça ancre le personnage plus efficacement je trouve.
Cette partie de l'analyse peut aussi s'appliquer à Aelita : on ne savait rien d'elle dans le premier chapitre, elle se cachait derrière un paravent et tout, on était libre de sortir plein de théories, et là en un demi chapitre tu as couvert toute sa backstory (racontée à une inconnue on le rappelle), ce qui me fait donc penser qu'on y reviendra assez peu par la suite et qu'il aurait sans doute été préférable d'échelonner les infos.

Revenons à Odd, car il y a une deuxième catastrophe pour l'effet mystérieux et dark (car après tout, les mecs de la garde ont peur de lui et il est décrit comme un assassin redoutable) : quand tu dois nous décrire un fait d'armes d'Odd, tu choisis... un vol de vêtements. Crédibilité du perso sombre et mystérieux ? Patatras².


Terminons sur la forme. Nouvelle mention sur les incidents présent/passé, parfois ça passe quand tu switches au présent sur plusieurs verbes de suite (el famoso présent de narration), mais quand c'est un verbe au présent au milieu d'un paragraphe au passé, ça passe beaucoup moins.
De manière plus générale, la discussion d'Aelita et Sissi met en lumière un détail qui n'en est pas tout à fait un : on a très peu de descriptions factuelles. Même le jardin au début du premier chapitre, finalement, on a juste des impressions d'Ulrich mais impossible de dire à quoi il ressemble. Pareil pour les tenues des persos, les lieux.
Décrire dans les fanfictions peut être un exercice délicat : le lecteur sait déjà à quoi ressemblent les persos et l'environnement, c'est donc parfois superflu de les détailler outre-mesure. Mais pas de bol, ton univers alternatif te force justement à décrire, car le lecteur n'a aucune idée de ce à quoi ça ressemble vu que par définition, c'est ton univers.

Point rapide sur les trucs qui m'ont vraiment fait tiquer à la lecture
Citation:
« je me mis en position puis attendis. J'attendais »

Merci Ulrich pour cette information capitale.
Ensuite si tu continues à me confondre imparfait et passé simple (je rengainais, je délaissais, rétorquais-je...) je vais me fâcher. La première personne du singulier du passé simple des verbes du premier groupe ne prend pas de S, c'est même ce qui fait tout son charme.

Bien, j'estime avoir fait le tour, je présume qu'on se recroisera bientôt au vu de ton rythme de publication actuel x)
_________________
"Prouve-moi que tu avais raison, Jérémie, dans tout le mal que tu as causé."
Oblitération, chapitre 13

http://i39.servimg.com/u/f39/17/09/92/95/signat10.png
Et je remercie quand même un(e) anonyme qui refusait qu'on associe son nom à ce pack Razz

http://i81.servimg.com/u/f81/17/09/92/95/userba11.png
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Nelio MessagePosté le: Jeu 19 Aoû 2021 13:34   Sujet du message: Répondre en citant  
[Kankrelat]


Inscrit le: 16 Aoû 2021
Messages: 5

Et bien le rebonjour, Ikorih !

J'actualise la page, je tombe directement sur "je me suis mis en position pour attendis. J'attendais." -> réaction : "attends j'ai vraiment laissé passer ça dans la correction ?"


Citation:
Merci Ulrich pour cette information capitale.


J'ai ri si fort que tous les appartements adjacents ont dû m'entendre.

Bref ! Heureuse de te revoir ! J'ai bien lu ton précieux retour, et j'avais écris un pavé long comme le bras ainsi que commencé la relecture du chapitre suivant, mais je me heurte à un mur.

La qualité ne fait que descendre, il faut littéralement débrancher son cerveau pour tolérer les agissements improbables des personnages. Au bout d'un moment je peux plus justifier l'injustifiable; pas qu'ils soient des enfoirés, hein, simplement ils prennent trop de choses supposément importantes "à la cool" et même moi là je comprends pas comment j'ai fait pour pas le voir la dernière fois où j'ai relu cette fanfic même, si ça date.

Du coup si je veux vraiment envoyer cette fiction je dois en faire une refonte complète. Garder un aspect tranquille parce que le but c'était aussi que n'importe quel lecteur puisse se détendre (ça t'es déjà arrivé d'être dans une période de ta vie où il faut que tu suives une histoire bisounours sinon t'es encore plus déprimée que tu l'es déjà ? Moi oui !) et dans l'ensemble :

- virer les caractéristiques Mary-Sue de Sissi
- diluer les révélations sur Odd et Aelita au fil de l'enquête de Sissi - rigole hein mais à l'époque où j'ai écrit ces pavés je voyais pas le problème, je me considérais incapable d'écrire des histoires avec du mystère parce que c'était "trop cool et technique" pour que j'en sois capable… du coup boum buffet révélations. Gné. Même pas crédible vis-à-vis des personnes qui balancent tout sans scrupules ou pudeur.
- ménager une facette sérieuse à Jérémie pour retrouver son aspect collégien un peu taciturne et focus - mais je garde le Jérémie souriant pour les "relations publiques" et pour rassurer Aelita, etc etc (de toute façon je l'aime bien ce bonhomme jovial, j'ai vraiment envie de le laisser vivre, même si pour le coup ce Jérémie était 100% Out of Character, pour toute la fic)
- revoir mes péripéties de fin…
- Des descriptions. Y'en a nulle part ni sur ce que tu as lu ni après.
- Revoir les prénoms, les mentions des noms de famille et utiliser ces derniers à bon escient.

Ca me paraît être un bon programme. Mais qu'est-ce que j'ai l'air con, j'ai publié 2 chapitres tout dégueus pour rien, et la suite est pas prête d'être prête !! J'ai des trucs à faire IRL et je peux même pas juste écrire la fiction direct en même temps, il faut que je me retape un plan, ARF.


En revanche je reviendrai pas vraiment sur le fait d'armes de Odd : c'est normal que son côté dark tombe car c'est une réputation qui s'est forgée toute seule, indépendamment de ses vrais méfaits : Odd n'est pas un meurtrier, c'est un gros troll, que des gens ont accusés de meurtres où le vrai meurtrier n'a pas été identifié, mais c'est vrai que c'est idiot que tout le personnage se révèle subitement, on dirait que je tartine une biscotte et juste après elle tombe côté beurré.
Son fait d'armes relaté par Ulrich est donc "nul" parce qu'il est nécessairement débile, mais même pour "Odd le magnifique", ce fait d'armes n'est pas assez débile.

Et PUREE de conjugaison de mon cul, ce sera tout l'avantage de tout réécrire du début, j'aurai plus ce problème.
J'ai pas du tout confondu passé simple et imparfait, j'ai juste fait une faute de goût au moment de choisir lequel des deux me convenait à ce moment-là. Oui, c'est pas franchement mieux.

Voilà, j'ai envie de te présenter mes excuses, là, parce que j'ai juste l'impression de nous avoir fait perdre du temps, ça me frustre, et ça me rajoute du travail. D'ailleurs vaut-il mieux que je modifie mes anciens messages ? Ou je garde leur contenu mais j'y ajoute le nouveau en expliquant la situation ? Ou je poste la nouvelle fic à la suite ? Désolée, c'est vraiment pas pro…

J'espère pouvoir revenir un jour, pas trop tard, avec un travail décent ! Encore merci pour l'attention que tu as portée à mes deux publications !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Icer MessagePosté le: Sam 18 Sep 2021 11:39   Sujet du message: Répondre en citant  
Admnistr'Icer


Inscrit le: 17 Sep 2012
Messages: 2274
Localisation: Territoire banquise
Voyons voyons, j'ai mis un peu de temps mais me voilà à mon tour pour quelques avis complémentaires sur ce pari audacieux.

On peut en effet tout d'abord admettre que le choix fait est... plutôt original. Mais commençons par le commencement :

Citation:
PS: je suis sidérée, j'avais posté ma fanfic sans titre x_x et il s'avère que j'ai une absence sidérale d'idée pour le titre, quelle horreur...


Bon, j'avoue, ça se voit. Mais le cliché colle plutôt bien finalement à l'ambition puisque tu reconnais toi-même qu'il s'agit d'un shônen foireux. Du coup, ça passe ! Avec les compliments du jury.

Plus concrètement, allons-y.


Spoiler


Ah oui en effet, il faut s'habituer, héhé.

Spoiler


Désolé, désolé, je vais m'y faire, on est qu'au début, pas de soucis. Et puis au moins ça veut dire que William ne passe pas à la trappe, quoique... Yumi le défend, ce n'est peut-être pas lui finalement.

Spoiler


Vraiment navré, je vais me reprendre.

Donc après avoir lu les deux premiers chapitres, je suis finalement plutôt agréablement surpris. Le parti pris, au-delà de l'originalité, semble bien maîtrisé sur la forme et quelque chose me dit que tu pourrais encore avoir de bonnes idées au niveau des parallèles entre ton univers « fictif » (entre guillemets car quand même basé sur un truc réel) et celui de Code Lyoko. Je pense que, ce qui pourrait ternir le tableau, c'est le scénario. Je croise les doigts pour que cela ne soit pas trop cliché/prévisible, notamment au niveau de l'Ulurik/Yumi. J'ai bien lu ta remarque disant que tu étais accro au fan service ; ce n'est pas forcément gênant. Fan service et cliché sont deux choses différentes ! *Clin d’œil appuyé à Zéphyr*.
S'agissant de la difficulté à être réaliste par rapport au choix de l'époque, j'aurais deux choses à dire : d'une part, tu dois bien avoir quelques notions d'histoire (l'expression Pétain a été utilisée, les bases sont là, et il ne pouvait qu'être bien vu des japonais d'ailleurs) et d'autre part, comme on est sur quelque chose qui, par la transposition de la lutte contre X.A.N.A, sera davantage en mode monde enchanté, cela te laisse davantage de marges de manœuvre, notamment en restant flou sur certains points, tout en permettant un rendu final parfaitement convenable. C'est ce que j'entrevois à travers les deux premiers chapitres et c'est pourquoi je t'invite à continuer à poster, le rendu final pourrait être très intéressant. Pour le reste, Ikorih a tout dit.

P.S : Si tu es bloquée parce que tu ne peux pas double-poster et que tu veux publier la suite, utilise la messagerie privée (en haut à droite) pour nous prévenir.

_________________
http://i.imgur.com/028X4Mi.pnghttp://i.imgur.com/dwRODrW.pnghttp://i.imgur.com/mrzFMxc.pnghttps://i.imgur.com/X3qVFnj.gifhttp://i.imgur.com/h4vVXZT.pnghttp://i.imgur.com/gDzGjSF.pnghttp://i.imgur.com/x46kNev.png

« Les incertitudes, je veux en faire des Icertitudes... »

https://i.imgur.com/C4V4qOM.png
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Montrer les messages depuis:   

Forum Code Lyoko | CodeLyoko.Fr Index du Forum -> Vos Créations -> Fanfictions Code Lyoko Page 1 sur 1

Poster un nouveau sujet
 Réponse rapide  
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
Répondre au sujet



Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure

Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum




Powered by phpBB Lyoko Edition © 2001, 2007 phpBB Group & CodeLyoko.Fr Coding Dream Team - Traduction par : phpBB-fr.com
 
nauticalArea theme by Arnold & CyberjujuM
 
Page générée en : 0.0962s (PHP: 73% - SQL: 27%) - Requêtes SQL effectuées : 23