CodeLyoko.Fr
 
 Dernières news  
[IFSCL] Sortie du jeu IFSCL 38X!
[Créations] Code Lyokô sort du grenier
[IFSCL] Trailer IFSCL, Fin du cycle 36X!
[Site] Apparaissez sur la chaîne offici...
[Créations] Notre Communauté n'a pas perdu s...
[IFSCL] IFSCL 3.6.X, 8 ans et plus!
[Code Lyoko] Usine Renault : Un peu d'...
[IFSCL] IFSCL 3.6.X: Trailer
[Code Lyoko] Reboot : The Guardian Code
[Code Lyoko] Décès de Carlo de Boutiny
 
 Derniers topics  
[Jeu Vidéo] Interface IFSCL 38X!
Un rêve .. que je rêve que je vais j'...
Nouveaux Membres : Présentez-vous !!!
Les Lyokofans parlent aux Lyokofans
[Fanfic] Overpowered [Terminée]
L’attaque de la piscine et du gymnase...
[Film] Adaptation CL Chronicles : LIVE
[One-shot] Artifices
[Fanfic] Le risque d'être soi
[Fanfic] Pandémonium
 
     
 Accueil | Règles du forum News | FAQ | Rechercher | Liste des Membres | Groupes d'utilisateurs | T'chat | Retour au site 
  Bienvenue, Invité ! (Connexion | S'enregistrer)
  Nom d'utilisateur:   Mot de passe:   
 

[Fanfic] Quand le passé vous rattrape

Forum Code Lyoko | CodeLyoko.Fr Index du Forum -> Vos Créations -> Fanfictions Code Lyoko


Page 5 sur 6

Aller à la page : Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivante





Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet


Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant 
 Auteur Message
Daxterminator MessagePosté le: Lun 03 Nov 2008 20:07   Sujet du message: Répondre en citant  
[Blok]


Inscrit le: 25 Aoû 2008
Messages: 110
Localisation: Loin sur une île déserte avec ma solitude et mon passée
Te revoilà enfin avec une suite du tonner, tu as mis de l'action à souhait et un énorme rebondissement, je n'est plus que une chose à dire vive la suite. Wink
_________________
La solitude c'est mon dada, la guerre ma passion et les morts mon passée.


http://membres.lycos.fr/stargate94320/userbar_william.gif
http://img133.imageshack.us/img133/3056/userbarnarutocu2.gif
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
 
starome MessagePosté le: Mar 04 Nov 2008 10:42   Sujet du message: Répondre en citant  
[Kankrelat]


Inscrit le: 31 Aoû 2008
Messages: 28
Localisation: sur le territoire desert vendant des glace a XANA et aelita
super cet fanfics!!!
mais j'ai trouvé des ressemblances avec la série metal gear solid comme:
-le poseur de bombe fou(fatman dans MGS2)
-le "jeu de revolver"(revolver ocelot dans MGS3)
mais malgré ces ressemblances cela prend une tournure différant

continue comme ca!!!
_________________
Fan Fic en prépa
c'est quoi?vous allez voir...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
alex MessagePosté le: Dim 16 Nov 2008 18:05   Sujet du message: Répondre en citant  
[Rampant]


Inscrit le: 17 Mai 2008
Messages: 333
Localisation: Cestas proche de Bordeaux
CODE LYOKO
(Ma Saison 5)


Alors on s’approche des dernières attaques , des derniers pièges . On va s’attendre à avoir des combats de titans et des duels en perspectives . Mais dans cet épisode , il va y avoir l’arrivée de nouveaux personnages . Mais vous allez me dire pourquoi fais tu apparaître de nouveaux personnages alors qu’il ne reste que 5 épisodes . C’est vrai que c’est un peu inutile mais ces personnages seront très importants et ils auront un rôle plus déterminant dans la prochaine saison . Et oui !! Car il y aura bel et bien une deuxième saison qui s’intitulera « Quand le piège se referme » . Mais revenons à l’actuel , épisode détonant , explosif , chaotique , bref voici l’épisode 18/23 . Bonne lecture !!

Episode 18 : La boîte de Pandore

Vendredi 17 Octobre , Palais de l’Élysée , 6h45
Deux personnes commençaient à s’impatienter dans le bureau du président de la République . Maxime Ulstein , conseiller du président et Vincent Despierre , directeur général de la DST . Ils avaient une nouvelle très importante à communiquer et cela ne pouvait pas attendre le milieu de la matinée . La situation étant grave , ils avaient demandé au président de venir tôt , très tôt même . Un homme entra dans le bureau , la quarantaine , un costume gris , des lunettes hors de prix , les goûts de luxe du président Yves Navard en personne .

- J’espère que vous avez une excellente raison de me faire venir de si bonne heure , grogna le président en s’asseyant à son bureau .
- Pour commencer , votre popularité a chuté de façon considérable . D’après eux , vous êtes quasiment absent , pas là pour les rassurer . Ils ne vous font de moins en moins confiance , annonça Ulstein .
- Et puis le président Libyen a très mal vécu sa venue en France . Il affirme que l’explosion du cargo était destinée à le tuer dans un sinistre accident . Il renvoi désormais une image très négative de notre nation , poursuivit Despierre .
- Vous m’avez fait venir ici juste pour ça ? Vous avez perdu les pédales dites moi !!
- Je vous rappelle monsieur le président que nous sommes dans une situation délicate . La population a peur depuis plus d’un mois . Ce projet Carthage , Jester en cavale et toutes ces machinations qui sont en train de prendre forme , expliqua le conseiller .
- Et si le président Libyen avait raison , si l’explosion du cargo était sensé le tuer , qui vous dit que le projet Carthage ne réussira pas la prochaine fois , imaginez que la cible ce soit vous ! s’exclama Despierre .
- Mais si on vous a fait venir c’est pour un sujet plus grave . On a une piste sérieuse pour l’identification du chef du projet .
- Dites moi qui c’est , qu’il paye !!
- Le ministre de la Défense , Dimitri Noguera .
- Nous avons trouvé des preuves le reliant à Jester et Thoron . C’est un ancien colonel de l’armée , il avait montré un fort mécontentement à la venue du président libyen . Et pour finir , il a été viré de l’armée pour avoir accusé un général de chantage sur ces hommes … qui n’étaient rien d’autres que Jester , Thoron et Mortensen , déclara le directeur de la DST .
- L’avenir lui a donné raison , dit le président . Mais depuis quand nos services de renseignements nous surveillent ?
- Normalement on ne le fait pas , en tout cas pas sans raison . Mais j’ai soupçonné Noguera quand Jester est devenu incontrôlable , il agissait bizarrement . J’ai mené ma petite enquête , vérifié un peu ses derniers appels , etc … et ça a payé .
- Despierre a trouvé des appels , des rendez vous , des virements bancaires , reprit Ulstein . Dès que la DST a commencé à s’intéresser au projet Carthage , il a tout de suite voulu tout savoir et il voulait qu’on le prévienne à chaque nouvelle information . - Et depuis que le projet a été percé au grand jour , les membres commencent à tomber , poursuivit Despierre . Il veut pas qu’on l’identifie . C’est sûrement son homme de main qui fait le sal boulot pour lui , un de nos agent en plus , Martin Charteau . On a découvert plusieurs appels entre les deux hommes . Il y a aussi un autre agent mais inconnu de nos services .
- Vous vous rendez compte de la gravité de cette découverte , s’inquiéta le président . Peut être que d’autres membres du gouvernement font parti de la conspiration ?!
- Qu’est ce qu’on doit faire ?
- Vous me les mettez aux arrêts , vous foutez Charteau en prison et en ce qui concerne Noguera , j’en fais mon affaire , on va tenter de régler l’histoire en interne . Car si la population apprend qu’un membre de mon gouvernement nous a trahi , je n’aurais plus aucune crédibilité à leurs yeux … et comme elle déjà assez basse , pas la peine d’en rajouter .

Au collège Kadic , l’atmosphère dans le groupe de nos adolescents était devenue électrique depuis presque deux semaines . Yumi n’adressait plus la parole à Ulrich , les autres trouvaient cela injuste envers Ulrich , le comportement de Yumi était trop agressif . Même William ne comprenait pas mais il ne disait rien , il avait désormais une voie royale jusqu’au cœur de Yumi , plus personne ne pouvait l’arrêter . Sauf peut être Alex , après avoir mangé dans un silence de cathédrale , Alex interpella Yumi et William , celui-ci se demandait bien ce qu’il avait à dire .

- Euh Yumi , je pourrais te parler 2 minutes … seul , déclara Alex en fixant William . Ne t’inquiètes pas William , ça ne sera pas long … et ça ne te concerne pas .
- Euh bien , je te retrouverai au distributeur , répondit William en s’en allant .
- Bon qu’est ce que tu me veux ? C’est Ulrich qui t’envoie pour me raisonner ?! demanda froidement Yumi .
- Non , je viens de ma propre initiative et je n’ai pas l’intention de parler d’Ulrich ou de William , enfin pas directement … mais de toi !! Que se passe t-il ? Il y a un problème ?
- Je ne vois pas de quoi tu parles !
- Je ne suis pas là pour te dire de laisser tomber William et de foncer droit dans les bras d’Ulrich . Par contre Ulrich ne mérite pas ce que tu lui fais subir !!
- Tu le défends mais t’imagines pas la déception que j’ai eu !!
- A t’entendre , on croirait que c’est lui qui a tiré sur ton petit frère !! … il y a quelque chose que tu nous a pas dit , quelque chose qui te mets dans une colère noire !
- Tu te prends pour un psy !
- Yumi ! Je t’ai sauvé la vie , le tout premier jour , je t’ai fais confiance , tu as eu confiance en moi , tu peux me dire ce qui ne va pas … je ne le dirai à personne .
Après une longue réflexion :
- Tu as raison … ça ne va pas en ce moment . Quand Hiroki s’est fait tiré dessus , j’ai senti en moi une partie enfouie qui venait de se réveiller . Je n’ai pas hésité un seul instant , j’ai tué l’homme en noir et j’étais prête à tuer n’importe lequel . C’est comme si j’étais devenue une bête enragée , plus rien n’avait de l’importance à part Hiroki … et tout les jours quand je le vois le matin , je pense à ce moment . C’est pareil pour Ulrich . Qu’est ce que je dois faire ?!
- Lui parler .
- Mais il ne me prendra jamais au sérieux surtout après ce que je lui ai fais subir pendant deux semaines .
- Pardonne le , ça lui suffira amplement … et ça t’aidera à oublier . Vous tous avez réussi à me faire oublier ma vie d’avant , vous m’avez donné l’occasion de m’exprimer , donne lui l’occasion de s’excuser à nouveau .
- Merci Alex .

Yumi avait l’intention de parler avec Ulrich , elle ne voulait pas attendre , au risque de briser définitivement l’amitié qui les unissait . Sauf qu’il était introuvable , il s’était isolé quelque part pour réfléchir . La sonnerie retentit et empêcha ainsi Yumi d’arranger la situation avec Ulrich . Celui-ci était arrivé en retard en cours d’anglais , le professeur Caroit n’était pas content , c’était la troisième fois que cet incident se produisait . Ulrich espérait être envoyé en colle mais Caroit préféra le laisser s’installer . Au même moment , Yumi était pensante , avait elle gâché l’amitié avec Ulrich ? Les deux semaines ont-elles été de trop pour lui ? Soudain les lumières se mirent à s’allumer puis s’éteindre , le vent se leva d’un coup et le ciel s’assombrit peut à peu jusqu’à ne plus laisser passer la lumière du jour . Jeremy était intrigué , il sortit son ordinateur portable pour savoir si une tour était activée . Alex sortit dans la cour suivi par Yumi et William , le vent soufflait de plus en plus fort .

- Ça sent XANA , annonça William
- Si il y avait une tour d’activée , Jeremy nous aurait prévenu , répondit Yumi .
- Si j’étais vous , je me mettrais à l’abri au plus vite , déclara sèchement Alex .
- Qu’est ce qui pourrait nous arriver ?

C’est à ce moment là que le vent s’arrêta subitement ainsi que tous les bruits environnants , comme si le monde s’était arrêté de tourner . Jeremy lança une vérification rapide mais rien puis quelques secondes plus tard , la petite alarme retentit , une tour venait de s’activer . C’est alors qu’une explosion ébranla le silence qui s’était installé . La chaufferie venait d’exploser littéralement , Alex , Yumi et William se retrouvèrent propulsés à terre . Les vitres éclatèrent les unes après les autres , les alarmes de voitures se mirent à sonner et le vent reprit de plus belle . Alex se releva et vit des centaines de spectres tournoyaient dans les airs dans un vacarme assourdissant . Les spectres s’unirent pour enfin ne faire qu’un … le Démon venait de naître sous ses yeux . Yumi et William étaient horrifiés , une descente en Enfer . Jeremy et les autres arrivèrent peu après .

- VITE !! Direction l’usine , on doit désactiver la tour !!
- Jeremy , il y a un plus gros problème en face de nous ! s’écria Alex .
- Il a besoin de l’énergie de la tour activée pour se réveiller , si on désactive la tour , le Démon se volatilisera comme par magie … de toute façon on a pas vraiment le choix !
- Bon très bien , dans ce cas , magnez vous , moi je reste ici , je vais tenter de l’occuper un peu .
- Je vais t’aider ! annonça Sam .
- Sam , ça va pas la tête , la dernière fois que tu as voulu jouer les héroïnes , tu t’es retrouvée à l’hôpital , s’inquiéta Odd .
- Odd , j’ai pas envie de rester les bras croisés à attendre que la ville soit rayée de la carte !! Maintenant dépêchez vous de désactiver cette tour !

Pendant ce temps , dans une chambre d’hôtel , Anthéa regardait par la fenêtre et voyait ce ciel noir et ce vent violent , elle savait ce qui se passait . La porte de la salle de bain s’ouvrit , Marty en sortit .

- C’est fou , on se croirait en pleine nuit alors qu’il est que 14h15 , déclara Marty .
- Il faut s’en aller au plus vite au collège Kadic , annonça Anthéa d’une voix tremblante .
- Quelque chose ne va pas ?
- Ma fille est en danger .
- D’accord on va y aller , je vous emmène .
Soudain quelqu’un frappa à la porte .
- Ce doit être Bridger , je lui ai demandé de passer … Bridger , on allait parti… mais qui êtes vous ? demanda Marty en voyant les deux hommes en costume .
- Agent Martin Charteau ? Vous êtes en état d’arrestation , mettez vos mains bien en évidence et mettez vous contre le mur … pareil pour vous madame .
- Vous pouvez me dire au moins pourquoi on m’arrête ?!
C’est à ce moment là que le deuxième homme sortit son arme et tua son équipier .
- Qu’est-ce qui vous prends ?! s’écria Anthéa .
- Vous venez d’assister au meurtre d’un agent du gouvernement , tué par le suspect , Martin Charteau ici présent , que je vais moi-même exécuter maintenant .
- Comme ça , vous allez faire croire que vous m’avez abattu en légitime défense , expliqua Marty ; C’est très bien pensé mais que faites vous du témoin gênant ?
- Ceci n’est pas un problème , un accident est si vite arrivé .
- Combien vous paye NEPTUNE pour faire le sal boulot ? Assez pour ne pas avoir peur de la prison à vie ? Vous savez qu’il peut vous arriver un accident en prison .
- Vous n’imaginez pas l’erreur que vous avez commise en voulant démanteler notre organisation . Maintenant vous payez le prix fort .

Il était sur le point de tuer Marty quand un bruit retint son attention , un homme se tenait juste dans son dos . L’homme en noir fit volte face pour , prêt à tirer mais c’est lui tomba le premier . Un tir précis en plein cœur . Bridger venait une nouvelle fois sauver Marty et Anthéa de la mort . Ils s’échappèrent en vitesse de l’hôtel avant que d’autres personnes n’arrivent .

Au collège Kadic , Alex et Sam se demandaient bien comment attirer l’attention du Démon qui n’avait pas bouger depuis l’explosion de la chaufferie . Des camions de pompier étaient sur place , l’évacuation se déroulait dans une panique impossible à calmer . Tout à coup , le Démon ouvrit les yeux et fixa Alex . Celui ci comprit qu’il fallait s’échapper et vite . Les yeux d’un noir plus sombre que toute la terreur qu’il existe sur Terre devinrent d’un blanc aveuglant . COUCHEZ VOUS !! Cria Alex . Un laser ultra puissant passa juste au dessus de la foule d’adolescents , il s’écrasera sur le camion de pompier qui explosera sous le choc . C’est à nous de jouer , pensa Sam . Ils se mirent à courir droit sur le Démon , il fallait l’éloigner le plus possible des habitations , mais c’était plus facile à dire qu’à faire . Le Démon se jeta sur Alex le propulsant droit dans l’internat . Le temps de reprendre ses esprits , Alex fut poussé par Sam , évitant ainsi le laser du Démon . Les deux adolescents se levèrent et coururent le plus vite possible le long du couloir . Le laser détruisait tout sur son passage et s’approchait dangereusement . Arrivés au bout du couloir , Alex et Sam sortirent par la sortie de secours en effectuant une magnifique glissade pour esquiver le laser .

- Je trouve qu’on s’en sort plutôt bien , remarqua Sam .
- Ouais mais on va pas pouvoir longtemps jouer à cache-cache dans le collège , il en restera plus rien .
- Allons vers le parc , il y a personne !
- Bonne idée !

La tour activée se situait sur le territoire forêt mais pourtant l’endroit était désert , il n’y avait pas un monstre à l’horizon . Ça sentait le piège , ils avancèrent à pas de loup vers la tour . Odd sentit quelqu’un s’approcher mais il ne voyait personne puis soudain , un tir venant de nulle part toucha Odd en pleine poitrine . C’est alors qu’une silhouette apparut comme par magie en plein milieu des lyoko guerriers , Zoé .

- Toi ! fit Yumi . Ça faisait longtemps !
- Trop longtemps , je peaufinais les derniers pouvoirs que XANA m’a gentiment donné .
- Tu crois encore pouvoir nous battre à toi toute seule ? provoqua Aelita .
- Cette fois ci je n’échouerai pas !!

Le corps de Zoé s’éleva tout doucement et se transforma en véritable boule électrique . Son corps n’était formé que d’éclairs rouges et une fois sa transformation terminée . Elle disparut dans une explosion électrique intense , Yumi et William qui se trouvaient à côté venait de perdre 30 points de vie d’un coup .

Le parc à côté du collège se transformait peu à peu en champ de bataille . Les lasers se succédaient en quelques secondes , Alex et Sam allaient très vite se trouver en manque de cachette . Il était hors de question de sortir du parc et de s’aventurer dans les rues de la ville . Le Démon voyant que sa chasse ne menait à rien , une boule lumineuse fit son apparition et provoqua une explosion d’une énorme intensité . Tous les arbres du parc encore debout furent projetés à des centaines de mètres , droit sur les routes causant un gros carambolage . Dans le parc , le Démon ne voyait rien , Alex et Sam avaient disparu mais il remarqua la plaque d’égout ouverte . A plusieurs mètres sous terre , les deux adolescents continuaient de courir sans savoir où aller . Tout à coup , le plafond s’écroula juste derrière eux et s’apprêtait à les engloutir . L’instant d’après , un bloc s’écroula devant Alex et Sam . Ils se retrouvèrent obliger de remonter à la surface à la première échelle venue avant de se retrouver enterrés vivant . Dans un dédale de conduits , esquivant les lasers , les éboulements , poursuivis par le Démon émettant des cris dévastateurs . Après quelques minutes de course poursuite , le Démon se rendit compte qu’Alex et Sam avaient une nouvelle fois disparu de son champ de vision .

Quelques minutes avant le réveil du Démon , au palais de l’Élysée , le ministre de la Défense avait été mis aux arrêts et isolé dans une pièce pour subir un interrogatoire . Le président Navard entra dans la salle avec son conseiller et le directeur de la DST .

- Ecoutez Dimitri , nous avons quelques petites questions à vous poser , commenta le président .
- Avec tout le respect que je vous dois , parler dans ma situation serait fatal , répondit Noguera .
- Arrêtes de jouer au malin petite ordure !! Tu es finis !! s’emporta Ulstein .
- Calmez vous , déclara Despierre qui était sûrement le plus calme de tous . Nous avons quelques petits soucis en fait , des blancs que vous auriez l’obligeance de remplir .
- Je vous écoute mais je vous l’ai dis , je ne dévoilerai rien ! répondit Noguera .
- Pour commencer , demanda le président , avez-vous connu Arthur Jester dans d’autres circonstances que celles que l’on connaît actuellement ?
- Je te conseille de répondre et vite !! s’énerva Ulstein .
- Avant de répondre à quoi que ce soit , est ce que je pourrais savoir ce que l’on me reproche ?
- Bien sûr , vous êtes soupçonné d’être le chef du projet Carthage , c’est-à-dire d’avoir causé la mort de plusieurs personnes , engendré une panique nationale , pots de vin , chantage , trafic d’armes et j’en passe , répondit Despierre , toujours aussi calme .
- C’est ridicule ! Vous ne pensez quand même pas … et je peux savoir quelles preuv…
- Répondez à la question qu’on vous a posé maintenant .
- OK je vois … et bien oui , j’ai connu Jester il y a plusieurs années quand il était à l’armée . Mais cela ne veut pas dire …
- LA FERME !! Ça suffit amplement pour t’envoyer au trou , provoqua Ulstein .
- Monsieur le président , vous ne croyez quand même pas à ça ?
- J’avoue , votre réponse ne constitue en aucun cas une preuve … mais cela fait pas mal de coïncidences , Jester , Thoron et Mortensen se sont rencontrés à l’armée … et qu’est ce que j’apprends , vous les connaissiez tout les trois , vous étiez leur colonel à l’époque . Ironie du sort , ces trois même gars se retrouvent et font partie de la même organisation . Vous n’êtes pas en ballottage favorable .

Pendant plusieurs secondes , le ministre de la Défense ne dit rien , ne sachant plus quoi donner pour prouver son innocence . C’est alors qu’un homme fit irruption dans la pièce , il s’agissait d’un garde du corps . Il était paniqué , une explosion venait d’avoir lieue dans un collège et le vent était en train de se déchaîner . Il fallait fuir au plus vite , c’était la mesure de précaution obligatoire en cas d’attaque terroriste . Mais ils ne savaient pas qu’en réalité , c’était bien plus dangereux et plus grave qu’une attaque terroriste .

- Monsieur le président , votre hélicoptère est prêt , il ne faut plus tarder avant que la tempête ne devienne trop dangereuse , annonça le garde du corps .
- Très bien j’arrive tout de suite .
- Monsieur le président , on emmène Noguera également ? demanda Ulstein .
- Bien sûr … même si les preuves réunis par Despierre sont très intéressantes , il faut les faire vérifier . Des preuves trafiquées , ça existe .
- Comme vous voudrez .
- Moi et mon conseiller monteront dans l’hélicoptère 1 , Monsieur Noguera et monsieur Despierre monteront dans le 2 . Les membres du gouvernement présent à l’Élysée iront dans le 3 .
- Désolé mais je vais rester ici , déclara Despierre . Il me reste des petits détails à régler … et ils ne peuvent pas attendre .
- Bien mais ne mettez pas trop de temps !

Le comportement de Despierre intriguait le ministre de la Défense . Qu’y avait il de si urgent à faire alors qu’une menace sérieuse est au dessus de notre tête ? Il voulait bien le savoir mais il était escorté par trois gardes du corps qui l’emmenaient jusqu’à l’hélicoptère . Le président et Ulstein montèrent dans l’appareil , le ciel était d’un noir horrifiant . Au dernier moment , Noguera profita d’une rafale de vent pour asséner un coup de coude au garde à sa droite et un coup de pied à celui à sa gauche . Il fit demi tour , droit vers l’Élysée , il avait une intuition , il voulait la vérifier .

Sur Lyoko , la tension était palpable , personne n’osait bouger , la tour se trouvait en face des lyoko guerriers mais Zoé n’attendaient sûrement que ça . Soudain un bruit de vent se fit entendre , tout le monde se retourna et Zoé réapparut en plein milieu du groupe . Ulrich attaqua le premier mais l’adepte de XANA para facilement en mettant son bras en opposition . Avec sa main libre , elle frappa Ulrich au visage et l’envoya quelques mètres plus loin en lui volant au passage son katana . Avec celui-ci , elle eut juste le temps de le placer dans son dos pour parer les flèches laser qu’Odd avait lancées . Elle coupa , dans la foulée , littéralement en deux l’épée de William qui se retrouvait sans arme . En effectuant un pas de côté , elle esquiva l’éventail de Yumi qui fonçait droit sur elle . Elle le saisit en plein vol pour le relancer directement sur Ulrich qui revenait à la charge avec son deuxième katana . Aelita se concentra pour envoyer un puissant champ de force mais au dernier moment , Zoé disparut à nouveau dans une explosion électrique . Le champ de force atterrit droit sur Odd qui perd 50 points de vie d’un coup . Après quelques secondes , Zoé refit son apparition sur un arbre et envoya un éclair sur Yumi , l’instant d’après elle se retrouva à plusieurs mètres de sa précédente position et envoya un autre éclair sur Aelita . Elle se déplaçait tellement vite qu’il était impossible pour nos héros de contre attaquer . Tout à coup , Zoé apparut juste derrière William et lui planta le katana d’Ulrich en pleine poitrine , William était dévirtualisé .

- Hé Jeremy , j’espère que tu nous a caché des pouvoirs pour nous car on est très mal engagé là !! s’exclama Odd .
- Désolé Odd mais je ne peux rien faire pour vous aider , il va falloir trouver son point faible .
- Ça se voit que tu n’es pas en face de Zoé , elle est trop forte ! déclara Yumi .
- On ne peut même pas agir séparément car avec son déplacement ultra rapide , elle peut faire une centaine de mètres en moins d’une seconde ! expliqua Ulrich .
- Mais que voulez vous que je fasse ?!
- Tu peux pas nous indiquer où elle se trouve quand elle disparaît pour qu’on puisse anticiper ses attaques ? demanda Aelita .
- Hélas quand elle disparaît , elle disparaît aussi sur mes écrans .
- Je crains qu’on va devoir se débrouiller tout seul , conclut Odd .

Quand Zoé apparut une énième fois , Odd tira une vingtaine de flèches laser , elle ne pourra pas toutes les esquiver , pensait il . Les flèches s’approchaient très vite et tout à coup , les yeux de Zoé devinrent blanc et toutes les flèches laser s’arrêtèrent et firent demi tour et se plantèrent toutes dans le corps d’Odd qui s’évapora . Ulrich n’en pouvait plus , il se rua sur Zoé en utilisant son super sprint et en attaquant en même temps . C’était sans aucune difficulté apparente que la jeune alliée de XANA esquivait la multitude de coups . Yumi décida d’apporter son aide à Ulrich , elle envoya ses deux éventails . Zoé apercevant le danger arriver , elle effectua une roue en arrière , au passage , elle désarma Ulrich avec ses pieds et évita les éventails . Ulrich récupéra son katana mais il n’eut pas le temps de se préparer qu’un pied le projeta assez loin . Le corps d’Ulrich roula jusqu’au bord de la plate forme et amorça sa chute vers la mer numérique . Il planta son katana pour éviter de tomber et commença à remonter mais Zoé avait pris le contrôle des deux éventails de Yumi pour achever Ulrich . La jeune japonaise n’ayant plus aucun contrôle de ses armes , elle se retrouva sans défense et fut tout de suite dévirtualisée comme tout ses amis . Aelita était maintenant toute seule face à Zoé .

- Nous voilà face à face , dit Zoé .
- Il est encore temps pour toi de faire demi tour , de changer de camp !
- Quand je vois ce dont je suis capable de faire avec la force et la puissance de XANA , je ne changerais pour rien au monde !!
- Pense à ta famille , tes anciens amis , XANA n’a pas d’avenir , toi tu peux en avoir un !!
- Exact , j’en ai un , celui de servir XANA et je pense que ma famille aurait été d’accord avec ce choix !!
- Tu prends le risque de ne pas en sortir en vie ? C’est-ce qui t’attends si tu t’obstines à servir le Mal !! Tu veux vraiment mettre ta vie entre les mains de XANA ?
- Pour ton information c’est déjà fait ! Quoi que tu fasses , XANA s’en sortira , si tu désactives cette tour , le Démon disparaîtra mais il le fera réapparaître plus tard ! Vous ne pouvez pas gagnez !!!

Sur ces mots , Zoé lança une vague d’éclairs sur Aelita qui essayait de les éviter du mieux qu’elle pouvait . Elle lança quelques champ de force pour se défendre mais rien à faire , Zoé était largement plus forte . Aelita regarda derrière elle et vit les arbres du territoire . Et si on jouait à cache-cache , se disait elle . Zoé lança une boule d’énergie qui frôla Aelita qui venait se cacher derrière un arbre . Zoé s’approcha tranquillement de la cachette d’Aelita mais elle ne s’y trouvait plus , elle ne se trouvait plus dans le champ de vision de Zoé . Soudain elle entendit « champ de force » mais impossible de savoir d’où il venait . Elle se retourna et prit le champ de force en pleine face , elle venait de perdre les trois quart de ses points de vie . Vexée , Zoé fit apparaître une lance dans chaque main et les lança en direction d’Aelita . Puis elle recommença encore et encore . Aelita se retrouva coincée , trois lances l’avaient plantée contre un rocher . Zoé voyant sa proie dans l’incapacité de bouger , elle ricana tout en s’avançant pour porter le coup final . Aelita se concentra alors et utilise son don pour faire disparaître le rocher , les lances tombèrent et Aelita était libre , elle donna un puissant coup de pied à Zoé et se dirigea vers la tour . Mais avant d’entrer dans celle-ci , Zoé apparut juste devant elle et agrippa Aelita et la projeta jusqu’au bord de la plate forme . Sonnée , Aelita ouvrit les yeux et aperçut le katana d’Ulrich toujours planté . Zoé fit apparaître une grosse épée comme celle de William dans sa main , elle abaissa son arme sur Aelita mais le katana a été plus rapide . Zoé avait encore une fois perdu mais elle sourit quand elle vit le corps virtuel d’Aelita s’effacer petit à petit , elle avait échoué .

En pleine ville , Bridger , Anthéa et Marty réfléchissaient à ce qui venait de leur arriver à l’hôtel . Marty était très intrigué , il se demandait comment les hommes de NEPTUNE ont pu le retrouver à l’hôtel , dans la chambre d’Anthéa , la seule explication possible était qu’il était surveillé , mais comment ? Et à quel moment l’a-t-on mis sous surveillance ?

- J’ai essayé d’appeler le ministre de la Défense mais il ne répond pas , il y a vraiment quelque chose qui cloche , annonça Marty .
- Qu’est ce que tu veux qu’on fasse ? Tu veux rendre une petite visite au président ? Ça m’étonnerait qu’on nous laisse entrer ! s’exclama Bridger .
- Mais pourquoi vous n’appelez pas votre patron ? demanda Anthéa .
- Disons que le directeur de la DST est mon patron sur le papier mais je travaille pour le ministre de la Défense .
- Mais alors qui mène l’enquête sur le projet Carthage , la DST ou Noguera ? demanda à son tour Bridger .
- Là encore sur le papier , c’est la DST mais en réalité Noguera m’a engagé en secret avec un autre agent que je n’ai jamais vu et que je ne connais pas . Noguera m’a dit que cet agent ne travaille pour aucun service … mais alors comment … oh l’enflure !
- Qu’est ce qui se passe ?
- Despierre , le directeur de la DST , il était au courant de mon opération avec Noguera , il savait plein de trucs , il a dû mettre le ministre sous surveillance et il a sûrement poser un pisteur dans mes affaires . C’est lui qui a envoyé les gars à l’hôtel .

Marty espérait se tromper , il sortit des papiers de ses poches et finit par sortir son pass aux bâtiments de la DST . Marty ne pouvait pas se séparer de ce pass , l’endroit idéal pour y coller un pisteur , et effectivement , il y avait une petite puce qui donnait la position exacte de Marty . Quelques secondes après , deux voitures noires surgirent derrière eux à environ 500 mètres . Bridger les ayant vu avait l’intention d’accélérer mais il freina d’urgence pour ne pas écraser les deux adolescents qui traversaient la rue en courant , couvert de poussière . Anthéa écarquilla les yeux en voyant Sam et Alex . Il fit de même en voyant la femme aux cheveux rose . Elle ouvrit la porte et les deux adolescents montèrent .

- Euh vous connaissez ces deux gamins ? demanda Bridger à Anthéa .
- Oui … mais que vous est il arrivé ?
- XANA a envoyé ses dernières forces dans la bataille et ça se voit , un monstre qui détruit tout sur son passage ! expliqua Alex . Aelita et les autres sont allés sur Lyoko mais la réussite n’a pas été avec eux d’après les dernières nouvelles , on doit aller à l’usine le plus vite possible .
- Attendez … moi là je suis largué , s’énerva Bridger . On a d’autres choses à faire que d’écouter un gamin débiter des histoires à dormir debout !!
- Ce gamin est mon fils et je sais de quoi il parle !!
- Mais on ne va pas laisser tomber la piste qui pourrait mener à NEPTUNE ! tenta de convaincre Marty .
- Mais si je ne vais pas à l’usine , le Démon dévastera toute la ville et votre NEPTUNE vous le chercherez dans votre tombe !! se défendit Alex .
- Mais de quel Démon parlez vous ?!!

C’est alors que le sol se mit à trembler et la route se fissura . A 50 mètres en face de la voiture de Bridger , la route explosa éjectant les voitures environnantes . Une masse noire sortit du trou causée , le Démon se reforma petit à petit . Dans la voiture , Bridger avait le visage terrifié comme jamais il ne l’avait eu . Il amorça une marche arrière croisant une des deux voitures noires qui les pourchassaient , le Démon ouvrit les yeux et repéra tout de suite la cible , il envoya un éclair droit sur la voiture de Bridger mais involontairement , la voiture noire s’interposa . Bridger effectua un demi tour en marche arrière et esquiva de justesse la voiture en flamme , Bridger n’attendit pas une seule seconde et partit en trombe dans la ruelle en face . Le monstre invincible se scinda en deux , pour prendre la voiture en sandwich dans la ruelle . Bridger effectuait quelques petits écarts pour éviter les lasers et voyant le danger en face lui , il tourna immédiatement sur la droite et s’engagea dans une ruelle plus petite . Le Démon se reforma avec violence générant ainsi une explosion de poussière . La voiture sortit de la ruelle à grande vitesse , la poussière et la fumée évacuèrent la ruelle dans une nouvelle explosion . Alex lui indiquait le chemin le plus rapide pour aller à l’usine , ils étaient à trois rues . Mais ces trois rues parurent faire une centaine de kilomètres . Bridger tourna sur la gauche , l’usine était en vue mais derrière eux , une dizaine d’énormes cylindres de chantier faisaient office de rouleaux compresseurs . Heureusement que Bridger était un as du volant et en un dérapage contrôlé , il s’avança sur le pont l’amenant à l’usine . Soudain le pont explosa , la voiture était quasiment à la fin , l’arrière du véhicule penchait dans le vide . Sous la puissance du choc , la portière s’était ouverte et Sam était tombée dans l’eau sans trop de blessures . Bridger donna un dernier coup d’accélérateur et entra dans l’usine in extremis .

Dans la salle du super ordinateur , la porte de l’ascenseur s’ouvrit , Jeremy , Aelita et le reste de la bande s’attendaient à voir Alex , mais Marty en sortit le premier puis après Bridger et à la vue de la troisième personne , Aelita tomba à genou , sa mère était là , en face d’elle , à seulement deux mètres . Anthéa se précipita dans les bras de sa fille en pleurant , tout ce temps passé si près et si loin à la fois . Tout le monde observait la scène avec admiration , ils avaient tous une larme à l’œil et un sourire redonnant de l’espoir à tous .

- Jeremy , je suis prêt , déclara Alex . Odd , va dehors , Sam est tombée dans l’eau , elle va bien mais le Démon rôde !
- OK j’y vais !
- Je viens avec toi ! s’exclama Ulrich .

Dans le bureau du conseiller du président , Despierre était en train de brûler des documents , des cassettes audio , des preuves , mais des preuves de quoi ? Il y avait également une valise pleine de billets avec une arme à l’intérieur . Une fois qu’il en avait terminé avec les preuves , il prit la valise et commença à s’en aller mais un coup de poing en plein visage le stoppa net .

- Mais où on va comme ça ?! demanda ironiquement Noguera .
- Écoutez je peux tout vous expliquer . Ce n’est pas du tout ce que vous croyez !
- Oh bien sûr , les documents brûlés c’était pour faire un barbecue et la valise pleine de fric , c’est quoi , l’assaisonnement ?! Arrêtez de jouer NEPTUNE , vous ne pouvez aller nulle part !!
- Vous vous trompez Noguera , j’avoue que j’ai fabriqué des preuves pour vous accuser vous et votre agent Charteau … mais je vous jure que vous faites fausse route … on m’a forcé !
- Mais bien sûr , une excuse bidon comme je les aime !
- Mais regardez ma cheville si vous ne me croyez pas !!! Vous voyez un quelconque NEPTUNE écrit ?
- Alors qui ?
- Regardez où on est , je suis venu effacer les preuves pour qu’Ulstein ne soit pas soupçonné … et l’argent , c’est ma récompense !! J’ai des accès très limités , Ulstein a quasiment tout les droits !
- Admettons , y a-t-il une preuve que vous n’avez pas détruite ?
- Bien sûr , je ne suis pas fou , elle est dans la valise .

Despierre ouvrit la valise et en l’espace d’une seconde , il sortit l’arme et tira sur Noguera qui ne s’y attendait pas du tout . Une balle en pleine poitrine , à bout portant , c’est fatal , Noguera respirait encore mais il perdait beaucoup de sang , il ne tiendra pas longtemps . Despierre lui adressa un sourire et prit la fuite .

Alex venait d’être virtualisé sur le territoire Forêt , il n’avait pas la tour en vue mais ce qui l’intriguait c’est les tremblements . Il observa tout autour de lui , l’environnement n’était plus immobile , les arbres se mirent à bouger et terrassaient tout ce qu’il y avait sur leur chemin . Jeremy matérialisa l’Overbike d’Ulrich pour qu’Alex ne perde pas de temps . Le trajet fut mouvementé , les arbres lançaient des branches à grande vitesse , l’effet produit était semblable à un celui d’un missile . Alex aperçut la tour en face de lui mais les arbres formaient un barrage infranchissable . Alex accélère , voyant qu’une branche fonçait sur lui , il monta sur l’Overbike et se mit debout , en équilibre et sauta sur la branche puis sur une deuxième un peu plus en hauteur et une troisième encore plus en hauteur . Il avait repéré deux ouvertures , une a plusieurs mètres en hauteur et l’autre , à la base , mais pas assez grande pour passez avec l’Overbike . Il effectua un dernier saut plongent , l’ouverture était juste assez grande , à la base l’engin virtuel avait lui aussi réussi à passer dans l’ouverture . Alex retomba sur l’Overbike , une cascade parfaite . Les arbres étaient furieux et les branches envoyées étaient de plus en plus grosse . Il y en a une qui sectionna littéralement environ 15 mètres de plate forme entre Alex et la tour , idem à l’arrière . Pas d’autres issues , seul un rocher qui pouvait servir de tremplin . Une cascade supplémentaire pour épater la galerie se disait Alex . Il se précipita sur le tremplin et une fois en l’air , il esquivait toutes les branches qui s’abattaient sur lui mais une rata pas la cible . Plus d’Overbike et la chute était vertigineuse , il s’accrocha au bord de la plate forme . Il remonta en mettant toutes les forces qu’il avait encore en lui . La plate forme commença à se fissurer et à se détacher de celle où se trouvait la tour . Alex prit son courage à deux mains et commença à courir mais plus la plate forme se détachait , plus la pente était dure à monter pour Alex . Il sauta quand il crut bon de le faire et atterrit sur la terre ferme dans une roulade totalement maîtrisée . Il entra dans la tour pour la désactiver , le Démon qui était sur le point de détruire l’usine en un claquement de doigt s’évapora en un éclair . Le ciel s’éclaircit petit à petit , le cauchemar était terminé .

- Jeremy , avant d’effectuer un retour vers le passé , on a besoin d’entrer dans les scanners , annonça Anthéa .
- Mais pourquoi vous voulez faire ça ?
- On a laissé tombé une piste très importante qui pouvait nous amener au chef du projet Carthage . Si tu fais un retour vers la passé , on perdra cette piste définitivement , tu comprends .
- C’est trop dangereux , je n’ai pas envi que vos deux acolytes viennent se mêler à cette histoire , je ne les connais pas !!
- Moi je leur fais confiance , ils m’ont sauvé la vie plus d’une fois ces derniers temps , j’ai l’intention d’en finir une bonne fois pour toute avec ce projet !! Tout est parti de là , si vous combattez XANA en ce moment , si le monde aujourd’hui est sur le point de sombrer , tout est cause d’eux !!! On est si près du but , je ne veux plus reculer sans cesse !
- Très bien , vous pouvez y aller , accepta Jeremy à contre cœur , mais il comprenait bien ce que la mère d’Aelita pouvait ressentir . Ce projet a obligé Franz Hopper de construire un super calculateur pour contrer leurs intentions , ceci l’a emmené à sa perte . Aelita a plus d’une fois failli finir de la même façon et Alex est devenu un homme brisé de l’intérieur . Ce projet en avait trop fait , il était tant que cela se termine .

A SUIVRE … PROCHAIN EPISODE : MON CHER NEPTUNE



Voilà , un épisode assez long . Un des plus fourni en terme de scènes d’action , j’ai essayé de les transcrire le mieux possible mais si je pouvais les tourner , elles seraient largement meilleures . Enfin bon , je tiens à signaler que dans les deux prochains épisodes , il n’y aura pas de Lyoko . L’épisode 19 et 20 seront consacrés au projet Carthage et son déclin . L’épisode 21 sera consacré à la fin de Lyoko et par conséquent XANA . Mais dans ce cas me diriez vous , que va se cacher t-il dans les deux derniers épisodes ? Ah pour cela il vous fera encore être patient , vous le découvrirez le moment venu . Sur ce , j’espère que cet épisode vous a décoiffer , rendez vous au prochain !

Merci et à la prochaine

Alex


PS : Starome , c'est vrai que j'aime beaucoup la saga des MGS et que je m'en inspire souvent dans mes histoires . Pas pour celle ci mais c'est vrai que maintenant que tu me le dis , il y a des ressemblances dont j'avais pas fais attention ^^
_________________
Fiction terminée :
[Fan Fic] Quand le passé vous rattrape

Fiction annulé (pour l'instant) :
[Fan Fic] Quand le piège se referme

Fiction en cours :
[Fiction] Les Larmes de l'Ange
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
 
iggy-fol MessagePosté le: Dim 16 Nov 2008 20:44   Sujet du message: Répondre en citant  
[Frelion]


Inscrit le: 25 Déc 2007
Messages: 95
sa faisait longtemps resultat deux chapitres a lire

sa prend forme

j'ai hate de connaitre la suite et voir comment les personages de bridger et marty vont reagir maitenant qu'il connaissent la veritésur lyoko.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
 
ShiniRan MessagePosté le: Mer 19 Nov 2008 11:57   Sujet du message: Répondre en citant  
[Blok]


Inscrit le: 20 Mar 2008
Messages: 193
Localisation: Sur Lyoko entrain de risquer ma vie en combattant XANA pour sauver les êtres chères à mon coeur.
C'était vraiment long et super. Le projet va bientot être détruit, la fin de XANA approche et que nous réserve les derniers chapitres, la suite au prochaine épisode.
_________________
J'étais anciennement okoyl
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
phenix-xana MessagePosté le: Ven 21 Nov 2008 18:53   Sujet du message: Répondre en citant  
[Frelion]


Inscrit le: 07 Aoû 2008
Messages: 62
Salut!
Je trouve que ta fic est génial!, il y a de l'action et plein de mystère et je trouve que le nouveau territoire "abysses" est pas mal (un territoire sous-marin).

La fin de xana et du projet approche (et peut etre la liberation de franz!), mais qu'es que tu nous reserve?!?
Continue!
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
alex MessagePosté le: Lun 08 Déc 2008 18:53   Sujet du message: Répondre en citant  
[Rampant]


Inscrit le: 17 Mai 2008
Messages: 333
Localisation: Cestas proche de Bordeaux
CODE LYOKO
(Ma Saison 5)


Et nous voilà dans les 5 dernières minutes … non les 5 derniers épisodes en comptant celui-ci . Un épisode 19/23 sans Lyoko comme je l’avais dit . Beaucoup moins d’action que dans le précédent , mais il reste quand même important . L’identité de NEPTUNE sera révélée dans l’épisode suivant , encore un peu de patience . Bon cet épisode sera aussi plus court que le précédent , plus de dialogues . Enfin je vais vous laisser le découvrir . Bonne lecture !

Episode 19 : Mon cher Neptune

Vendredi 17 Octobre , 7h10
Après le retour vers le passé , Anthéa et Marty avaient tout de suite quitté l’hôtel en prenant soin de laisser la puce qui servait de traceur à la DST . Bridger était passé les chercher un peu plus tard , ils étaient un peu surpris de réentendre les informations à la radio , de revivre les mêmes anecdotes .

- Alors pour stopper l’attaque de ce XANA , il faut désactiver la tour sur Lyoko ? demanda Marty .
- C’est exactement ça et Lyoko , c’est un monde parallèle virtuel .
- Et dire qu’on surveillait tout ce qui pouvait se passer sur le territoire , un groupe de gamins sauvait dans le plus grand des secrets l’humanité chaque jour , au péril de leur vie !
- Et oui Marty , on est bon pour aller au chômage , déclara Bridger avec humour .
- Bon maintenant , quelle est la suite des opérations ? interrogea Anthéa .
- On va rendre une petite visite à Despierre , le directeur de la DST .
- Il a mis sous surveillance Noguera et moi-même , il savait où je me trouvais avec la puce , les agents qui sont venus la dernière fois pour nous tuer faisaient parti de la DST . Donc il devient le suspect numéro 1 , expliqua Marty .
- Tu crois qu’il n’a pas agi seul ? demanda Bridger .
- Il a peut être agi seul mais comment il aurait pu falsifié un document légal pour faire ralentir l’enquête de la police , avec la signature de Noguera et du président ?
- C’est vrai , il y a donc quelqu’un dans le gouvernement qui tire les ficelles .

Collège Kadic , 7h50
Nos lyoko guerriers attendaient le début des cours , ils étaient un peu éparpillés . Jeremy travaillait sur son ordinateur portable , depuis quelques jours , il était en train de mettre au point un programme de destruction , à peu près identique à celui que Franz Hopper avait créé mais en plus puissant . Le problème était que toutes les simulations de son programme aboutissait au même résultat , un échec . Aelita discutait avec Odd et Sam au distributeur . Ulrich était assis sur un banc avec Alex , le jeune samouraï avait la mine fatigué , comme si il n’avait plus aucune force en lui . C’est alors que Yumi apparut .

- Salut les garçons , vous parlez de quoi ? demanda Yumi de façon innocente alors qu’elle savait très bien ce qu’elle devait faire .
- De choses et d’autres , en tout cas rien d’intéressant , répondit Alex . Oh mais je me rappelle que Jeremy devait me montrer quelque chose , à tout à l’heure .
Alex s’en alla , il avait inventé un prétexte pour laisser Yumi et Ulrich seuls , afin qu’ils discutent .
- Ça va Ulrich ? On dirait que tu es fatigué , déclara la japonaise .
- J’ai juste l’impression d’avoir raté ma vie !
- Je pense que c’est un peu trop tôt pour dire ça .
- Ah ouais , j’ai des parents qui me considère comme un moins que rien , XANA qui va finir par nous avoir … et toi , tu m’a rayé de ta vie !
- Je suis désolée , j’ai agi de façon idiote … je t’apprécie toujours autant tu sais . J’étais pas dans mon état normal , XANA nous rend dingue .
- Et William ?
- Ah … William … je sais pas quoi dire .
- Ne dis rien , je ne t’en veux pas , je ne lui en veux pas non plus , il a plus de qualités que moi , c’est indiscutable . C’est de ma faute tout ça . J’ai trop attendu pour dévoiler mes sentiments et j’ai enchaîné les boulettes , lui a su attendre le bon moment . Tu as fais le bon choix .

Sur ces mots , Ulrich se leva et se dirigea vers sa salle de cours , la sonnerie venait de retentir . En voyant la tête que faisait Yumi , Alex comprit que la discussion ne s’était pas déroulait comme elle le croyait .

Bâtiment Nélaton , siège de la DST , 8h25
Dans les bureaux , tout avait l’air calme , le personnel travaillait d’arrache pied sur des tas d’affaires , de la plus insignifiante chose comme une discussion entre deux copines de lycée , ou alors de la traque de gros poisson comme de grands trafiquants séjournant en ville . Au milieu de tout ça , un petit groupe était concentré sur la localisation de Jester , encore et toujours en fuite . Miranda Spellman dirigeait cette petite équipe en l’absence de Despierre . Cette journée s’annonçait être des plus banales mais l’irruption de Marty , suivi par Brider et Anthéa , allait provoquer la grande surprise de tous .

- Charteau !? Mais qu’est ce que vous faites là ? demanda Miranda étonnée . Et puis qui sont ces deux personnes ?
- Laissez , ce sont des amis , vous pouvez leur faire confiance .
- Des amis ? Vous êtes en train de me dire que vous avez osé amener des civils dans ces lieux ?!!
- Exact mais c’est pour une bonne raison ! On veut parler à Despierre !
- Ça sera dur , il est parti il y a deux heures !
- C’est pas grave on va interroger son bureau .
- Interroger ?!! Attendez on arrête tout de suite ! Vous allez m’expliquer !!
- On a pas le temps , laissez moi entrer dans son bureau !!
- J’appelle tout de suite la sécurité !
- Vous savez ce que c’est ça ? demanda Marty en montrant la puce traceur . C’est une puce qui sert de traceur et vous savez où elle se trouvait ?!! Sur ma carte d’accès ! Il me trace depuis un bon bout de temps , il fait la même chose avec le ministre de la Défense !!
- Mais comment vous savez ça ? Vous avez des preuves ?!
- Si on avait des preuves vous croyez qu’on serait encore là ?!!

Miranda laissa Marty , Bridger et Anthéa entrer dans le bureau de Despierre , Marty s’installa devant l’ordinateur personnel de son patron et pendant ce temps , Bridger et Anthéa fouillaient le reste du bureau pour trouver des documents compromettants . Mais dans la pièce d’à côté , un des analystes du groupe de Miranda s’était éclipsé , il se trouvait dans un couloir sombre , à l’abri des regards .

- Monsieur Despierre , on a un gros problème , dit l’analyste . Marty et sa bande sont ici , dans votre bureau , ils risquent de tout découvrir .
- Quoi ?!! Mais empêchez les !!
- J’aimerais bien mais je me vois mal affronter Marty , je suis qu’un simple rappelez vous en .
- Je vous envoi du renfort , mais retardez les le plus longtemps possible !!

Despierre était encore à l’Élysée , il attendait l’arrivée de Noguera pour l’arrêter mais ce petit imprévu le rendait nerveux , même hésitant . Il composa un numéro .

- J’aimerais parler à NEPTUNE .
- Mais vous êtes fou de m’appeler maintenant !
- Disons que je commence à avoir peur pour mes arrières . En ce moment même , l’agent Charteau et l’inspecteur Bridger sont en train de fouiller mon bureau . Ils ont des soupçons , ils peuvent remonter jusqu’à vous .
- Alors raison de plus pour ne pas abandonner maintenant .
- Mais vous vous rendez compte de ce qu’on va faire ?
- Vous avez accepter le marché , vous ne pouvez plus reculer , le plan ne change pas , on arrête Noguera , on présente les preuves truquées et ensuite vous savez ce qui va arriver .

Collège Kadic , 9h00
Ulrich était comme une statue à son bureau , seul , Odd était assis à côté de Sam et Jeremy à côté d’Aelita et lui , il était seul au monde . En l’espace d’un instant , sa vie venait de basculer . Il n’écoutait pas le cours d’histoire , il ne répondait même pas aux questions du professeur , la discussion avec Yumi ne l’avait pas rassurer , ne l’avait pas aider , il ne savait plus quoi faire maintenant .
Dans un même temps , Yumi n’écoutait pas non plus le cours de maths , elle était anxieuse , inquiète pour Ulrich . William voyait bien que quelque chose n’allait pas et cela l’inquiétait plus que tout .

- Ça va Yumi , on dirait que tu n’es plus avec nous là .
- Hein ? Oh non ça va , juste … je réfléchissais à quelque chose mais c’est sans importance , tu n’as rien à craindre .
- Yumi je te connais par cœur , si c’était sans importance , tu serais déjà en train de copier le cours de maths dans ton cahier à la vitesse de l’éclair , ce qui n’est pas le cas , alors il y a un problème .
- Disons que ça concerne Ulrich .
- Qu’est ce qu’il a fait encore ?
- Justement rien , je suis allé lui parler , je me suis excusé , je l’ai trop repoussé ces derniers jours sans raisons . Mais je lui ai parler de toi et moi … et là il a réagi bizarrement , comme si ça lui était égal . Il n’a même pas eu une réflexion de jalousie terrible . Il est resté calme … il t’a même complimenté .
- Comme quoi les gens changent .
- Ouais tu as raison … mais pourquoi cela arrive toujours trop tard ?

William ne répondit pas et fit maladroitement tomber sa trousse , il ramassa en vitesse les stylos , ciseaux et tout ce que l’on peut trouver dans une trousse . Mais Yumi fut attiré par quelque chose qu’on ne trouve généralement pas dans la trousse d’un élève . Il s’agissait d’une boîte , des comprimés , plus précisément des somnifères .

- Tu peux me dire pourquoi tu as des somnifères dans ta trousse ? demanda Yumi .
- Ces derniers jours , j’ai beaucoup de mal à dormir . J’ai des petites crises d’insomnies . XANA de plus en plus proche de sa victoire et les journées qui deviennent longues , très longues . Ma mère m’a obliger à prendre des somnifères . Elle m’en a pris une boîte Mercredi , elle est venue me la donner .
- Je l’ai pas vu , c’était quand dans la journée ?
- L’après midi , elle est passée me prendre après que tu sois partie .
- Mais pourquoi tu ne m’as rien dit ?
- Je ne voulais pas que tu t’inquiètes , désolé .

Yumi n’était pas très convaincue par l’histoire de William . Alors qu’elle se posait déjà beaucoup de questions à propos d’Ulrich , voilà que William semble cacher quelque chose . Yumi se devait à tout prix de prendre cette boîte de somnifères pour vérifier ses craintes .

Siège de la DST , 9h25
La fouille du bureau n’avait rien donné , Miranda commençait à perdre patience , elle avait laissé Marty faire son mariole mais maintenant , il était temps de l’arrêter .

- Marty , ça suffit ! Je vais être dans l’obligation de vous arrêter ! A mon avis pas mal de gens n’attendent que ça .
- Mais qu’est ce que … ?
- Que se passe t-il ? demanda-t-elle en regardant l’écran d’ordinateur . On dirait que quelqu’un tente de vous ralentir .
- Il est en train d’installer un virus qui va bouffer toutes les preuves !!
- Ça vient forcément d’ici , déclara Anthéa , ce sont les seuls à savoir qu’on fouille dans l’ordinateur de Despierre .
- Mais ça peut être n’importe qui , répondit Miranda .
- Attendez on va bientôt savoir , je vais riposter , s’exprima Marty en appuyant sur les touches de l’ordinateur .
C’est alors que dans la salle , un écran partit en fumée , c’était bien entendu celui de l’analyste qui avait appelé Despierre il y a quelques minutes . Miranda l’observa et l’analyste prit la fuite , elle se lança à sa poursuite . Dans le bureau , Marty avait débloqué les documents cryptés de Despierre , ils étaient un peu endommagés à cause du virus mais ils restaient lisibles .
- Bon sang il y a tout ! s’exclama Bridger . Email , virements bancaires , rendez vous , numéro de téléphone . Il a beaucoup de contact avec le projet Carthage , beaucoup trop .
- Au mon dieu , regardez ça , une liste de cibles , remarqua Anthéa .
- La première c’est le chef d’état libyen , celui qui a failli mourir dans l’explosion du cargo . C’était donc pour ça .
- Attendez voilà le dernier email de NEPTUNE reçu par Despierre .

« Nous sommes à la veille d’une nouvelle ère , à la veille du jour J . Demain , tout le monde aura les yeux rivés sur ce qui va devenir le jour de la Libération ! Notre cher peuple français doit découvrir la vérité !! Il doit enfin voir dans quel monde nous vivons , un monde corrompu par tout ces politiciens !! Parmi lesquels se trouve notre cher président , l’instigateur de toute la misère de notre chère nation !! Le fondateur de la corruption actuelle du monde !! Demain , il devra répondre de ses actes devant les millions de gens qui ne demanderont que la mise à mort !!! Nous avons rendez vous avec l’histoire !! Votre cher NEPTUNE »

Tous étaient atterrés des propos qu’ils venaient d’entendre . Marty vérifia la liste des cibles , le dernier nom indiquait Yves Navard , le président français . Ils avaient l’intention d’assassiner le président .

- L’email a été reçu le Jeudi 16 Octobre , annonça Marty . C’était hier ?!
- Mais alors ça veut dire … commença Anthéa .
- … que le Jour J c’est aujourd’hui ! continua Bridger .
- Et qu’il nous reste moins d’une heure et demie avant l’heure H , conclut Marty .

Miranda pourchassait l’analyste dans les couloirs , il était à quelques dizaines de mètres de la sortie , voyant qu’il avait réussi à semer sa poursuivante , il ralentit son allure et sortit sur le parking . Derrière la porte , Miranda était là et elle donna un coup de poing dans le visage de l’analyste . Elle le plaqua contre le mur .

- Pourquoi tu cherches à t’enfuir ? Tu as quelque chose à te reprocher ?
- Non mais je ne voulais pas être à l’intérieur quand les hommes en noirs arriveront !
- Les hommes en noir ? Qui sont ces hommes ? Que préparez vous ? Où se cache Jester ? Qui est NEPTUNE ?!! Vous allez me répondre !!
- Je ne peux rien vous dire , je ne suis qu’un intermédiaire , demandez plutôt à Despierre , il en sait beaucoup plus que moi .

C’est alors que trois voitures noires arrivèrent en dérapant sur le parking . Miranda les interpelle et quand elle vit que les hommes étaient armés , elle se réfugia immédiatement à l’intérieur . L’analyste ne put éviter la rafale de balles , l’homme en noir partit à la poursuite de Miranda tandis que les autres entrèrent dans le bâtiment .
Marty notait les dernières informations et commença à s’avancer vers la porte quand celle-ci vola en éclat . Bridger et Anthéa se couchèrent , tout comme une bonne partie des gens de la salle . Les hommes en noirs débarquèrent en tirant sur tout ce qui bougeait . Marty riposta en se jetant derrière un bureau . La salle était devenue un vrai champ de bataille , les balles fusaient des deux côtés . Le seul souci était que le temps s’écoulait et qu’il ne restait plus qu’une heure et 20 minutes avant l’attentat sur le président Navard . Marty n’avait plus de munitions et Bridger était bientôt à sec , il fallait trouver un moyen de créer une diversion . La seconde d’après , on entendit 4 coups de feu précis et rapides , les hommes en noir furent tous éliminés par Miranda qui s’était blessée en se débarrassant de son poursuivant . Marty la remercia et se dirigea sans plus attendre vers la voiture avec Bridger et Anthéa .

Palais de l’Élysée , 9h42
Une voiture se gara sur le parvis à l’entrée du Palais de l’Élysée , Noguera en sortit avec une mine anxieuse comme tous les jours . A l’intérieur du bâtiment , Despierre et Ulstein attendaient que le ministre de la Défense entre dans le Palais pour l’arrêter . Noguera s’approchait sans savoir ce qui l’attendait , il ne restait plus que 10 mètres à parcourir quand quelqu’un l’interpella . Ulstein lança un juron et Despierre était dépité . Noguera discutait avec le premier ministre , celui-ci lui donna un dossier que le ministre de la Défense s’empressa de mettre dans son attaché-case . Les deux hommes se serrèrent la main et se quittèrent . Le téléphone portable de Noguera se mit à sonner , quand il vit le nom de Marty , il décrocha immédiatement .

- Marty , que se passe t-il ?
- Où êtes vous monsieur ?
- Là je suis à l’Élysée , pourquoi il y a un problème ?
- N’y allez pas !! Despierre vous attend avec NEPTUNE , ils vont vous arrêter et vous accuser !!
Sur ces mots , Noguera se figea sur les marches du Palais provoquant la colère et la manque de patience d’Ulstein .
- Mais pourquoi ils veulent m’accuser , ils ont pas de preuves ?!
- Les preuves ça se fabriquent … mais le plus grave est qu’ils vont assassiner le président … à 11h .
- Comment ?! Mais ça ne laisse qu’un peu plus d’une heure !!
- On est en chemin , ils vont sûrement se servir de vous pour vous accuser de l’assassinat , ils en profiteront pour vous éliminez en même temps comme ça ils seront libres comme l’air . C’est pour ça qu’on vous demande d’attendre qu’on arrive , on a les preuves … allo … monsieur Noguera … allo !!!

Noguera venait d’être arrêté de force par Ulstein et Despierre sous les regards des autres membres du gouvernement qui étaient présent . Noguera criait à l’injustice et dénonçait Despierre et Ulstein comme les cerveaux du projet Carthage , qu’il avait des preuves et que c’était fini pour eux .

Collège Kadic , 10h00
C’était la récréation , une nouvelle fois le groupe se dispatcha en plusieurs petits groupes , Ulrich s’en alla dans sa chambre à l’internat pour être seul , Odd voyait bien que son ami était désemparé mais il ne savait pas quoi faire pour lui remonter le moral . Même Yumi n’avait pas réussi à le réconforter , Ulrich s’était barricadé intérieurement et il n’arrivait plus à trouver le chemin pour en sortir . Yumi abandonna William quelques minutes pour parler à Alex . William commençait à s’inquiéter , se méfier , quelque chose se tramait dans son dos et il aimait pas ça .

- Alex , je peux te parler ? demanda Yumi .
- Bien sûr … ça s’est pas si bien passé avec Ulrich j’ai l’impression .
- Je sais pas , il a réagi de façon étrange … mais c’est pas de ça dont je veux te parler .
- Ah … il y a un problème ?
- C’est à propos de William … est ce que tu savais qu’il avait des crises d’insomnies en ce moment ? Tu étais au courant qu’il avait une boîte de somnifères dans son sac ?
- Non … mais en quoi ceci t’inquiètes ?
- Normalement quand on a des crises d’insomnies , on ressent toujours de la fatigue le lendemain dans la journée . Ces derniers temps je n’ai pas eu l’impression qu’il était très fatigué . Depuis qu’on s’est rapproché , je dirais même qu’il est en pleine forme physique .
- Je vois , tu penses qu’il te cache quelque chose .
- Exact … il a dit que sa mère était venue lui donner les somnifère Mercredi après que je sois partie , c’est vrai ?
- Je peux pas vraiment te dire , je ne l’ai pas beaucoup vu , j’étais avec Jeremy . Mais pourquoi il te mentirai ?
- Justement j’ai ma petite idée mais pour la vérifier je dois voir ces somnifères .
- Mais pourquoi tu ne le fais pas , tu es plus proche de lui que moi je le suis .
- J’aimerais bien mais il se méfie , il ne me laissera jamais seule avec son sac . Mais à midi par exemple , il laisse toujours son sac dans sa chambre . Moi je serais avec lui comme si de rien n’était et toi tu auras tout ton temps pour fouiller son sac .
- A quoi tu penses ?
- J’ai peur que William fasse un petit trafic .
- J’espère que tu as tort .
- Moi aussi .

Alors que la sonnerie allait retentir , un chien se mit à aboyer dans la cour , c’était Kiwi . Il se précipita vers Odd mais pas de façon amicale , on aurait dit qu’il était terrorisé . Il avait du rouge sur les pattes et le bout de sa truffe . Alex comprit immédiatement ce qui se passait et Yumi craignait elle aussi de savoir . Ils se précipitèrent vers l’internat , montèrent en vitesse les escaliers et découvrirent la porte de la chambre ouverte . La scène qui s’en suivit était terrifiante , le corps d’Ulrich était allongé dans une mare de sang au niveau des poignets . Yumi s’effondra en pleur , les autres membres du groupe arrivèrent et furent tous choqués . Ulrich venait de se suicider .

Palais de l’Élysée , 10h25
Noguera se retrouva dans la même position que la première fois et au même moment , assis dans le bureau du président Navard , interrogé par Ulstein et Despierre . La seule différence était que maintenant , il connaissait la vérité sur Despierre .

- Écoutez moi monsieur le président , vous êtes en train de faire une grave erreur .
- Fermez la !! cria Ulstein . Je crois que vous êtes pas en mesure de donner des leçons aux autres !
- Au non , je vais vous arrêter une bonne fois pour toute vous et Despierre et toute votre bande du projet Carthage !!
- Vos accusations sont ridicules , quelles seraient mes motivations ?
- Pour Despierre , comme je l’ai dis , ce n’est qu’un toutou que vous avez formidablement bien muselé pour l’obliger à fabriquer de fausses preuves m’accusant d’être NEPTUNE !!
- Monsieur Noguera , intervint le président , je serais prêt à croire votre théorie … mais où sont vos preuves à vous ?
- Sur Despierre , j’ai beaucoup de choses … les preuves sont en chemin et sur Ulstein , j’ai un dossier dans mon attaché-case .
- Ne l’ouvrez pas , c’est sûrement un piège , intervint Despierre .
- Laissez tomber , dans quelques minutes tout sera terminé .

Pendant ce temps , une voiture arriva en dérapage à l’entrée de l’Élysée , alertant ainsi la sécurité . Marty sortit de la voiture avec des papiers dans les mains , les preuves incriminant Despierre . Une horde de personnel de sécurité arriva et plaqua Marty au sol ainsi que Bridger et Anthéa . Quelques secondes plus tard , un homme demanda de les libérer , cet homme c’était Antoine Upperfield , le premier ministre .

- Excusez moi monsieur Charteau , déclara Upperfield .
- Vous savez qui je suis ? s’étonna Marty .
- Disons plutôt que je connais Noguera . Je l’aidais dans son enquête , je lui ai passé il y a une quinzaine de minutes un dossier sur Ulstein , il le soupçonnait . Mais il l’a arrêté avec l’aide de Despierre . Je vous attendais , il faut intervenir vite !
- Où sont-ils allés ?
- Ils sont dans le bureau du président , c’est lui qui a ordonné l’arrestation de Noguera en se fondant sur les preuves fournies par Despierre et Ulstein .
- Au mon Dieu , ils sont prêts !
- Prêts ?! Mais prêts à quoi ?
- Ils vont assassiner le président en faisant accuser Noguera , il nous reste 26 minutes ! Moi je vais sauver le président , vous , allez au bureau d’Ulstein pour y trouver d’autres preuves .
- Pas de problèmes Marty … hé fais pas le con , s’exclama Bridger .
- Suivez moi , je vais vous y conduire , conclut Upperfield .

Lieu inconnu , 10h34
Un homme était étendu sur le sol , égorgé , il était en caleçon , son agresseur venait de lui prendre ses habits pour qu’il puisse passer inaperçu . L’agresseur était accompagné d’une femme qui n’osait pas s’enfuir . L’agresseur la retenait en otage depuis plusieurs jours maintenant .

- Qu’est-ce que tu as l’intention de faire maintenant ? demanda Diane apeurée .
- On va rendre une petite visite à ce cher NEPTUNE , répondit Jester .

Les deux sortirent de la pièce comme si de rien n’était et marchèrent tranquillement dans les couloirs en croisant d’autres personnes , sans jamais être repérés . C’est alors qu’ils entendent quelqu’un crier de dégagez le passage , une seconde après , ils virent Marty se précipiter dans la direction du bureau du président . Jester était lui aussi à l’Élysée .

A SUIVRE … PROCHAIN EPISODE : VERITES



Voilà comme je l’avais dis , moins d’action , plus court , beaucoup de dialogues la fin du projet Carthage qui approche à grand pas . Ce n’est plus qu’une question de minutes . Par contre , tragédie de l’épisode , le suicide d’Ulrich . Mais il reste encore le mystère William et ses somnifères , les derniers épisodes vont être épiques !

Merci et à la prochaine

Alex

_________________
Fiction terminée :
[Fan Fic] Quand le passé vous rattrape

Fiction annulé (pour l'instant) :
[Fan Fic] Quand le piège se referme

Fiction en cours :
[Fiction] Les Larmes de l'Ange
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
 
phenix-xana MessagePosté le: Mar 09 Déc 2008 09:22   Sujet du message: Répondre en citant  
[Frelion]


Inscrit le: 07 Aoû 2008
Messages: 62
Super comme épisode, la fin du projet carthage approche, et voilà que Jester arrive, on pourrait penser qu'il dévoilera quelque chose ('enfin bon, réponse: épisode suivant^^)
A propos du suicide d'ulrich, tu dois surement avoir une explication logique pour l'avancement de ta saison.
En tout cas le titre de l'épisode suivant m'intrigue, peut-être qu'on aura des réponses sur les somnifères de william et sur Neptune...

Encore trois mots: Vivement la ( la quoi, déjà?) euh la suite!^^
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
ShiniRan MessagePosté le: Mer 10 Déc 2008 21:50   Sujet du message: Répondre en citant  
[Blok]


Inscrit le: 20 Mar 2008
Messages: 193
Localisation: Sur Lyoko entrain de risquer ma vie en combattant XANA pour sauver les êtres chères à mon coeur.
Super chapitre. Ulrich se sucide ? Il était très fatigué surement à cause des somnifères de William j'en suis sur. Sinon j'espère qu'il n'est pas torp tard ou qu'il reviendra à la vie. Vivement la suite.
_________________
J'étais anciennement okoyl
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
iggy-fol MessagePosté le: Mer 10 Déc 2008 23:43   Sujet du message: Répondre en citant  
[Frelion]


Inscrit le: 25 Déc 2007
Messages: 95
mais non c'est william qui a maquille le meurtre de ulrich en suicide,pour se taper yumi.

toujours aussi passionant cette histoire d'agent secret... aurions nous en face de nous le nouveau Tom Clamcy.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
 
alex MessagePosté le: Lun 22 Déc 2008 18:27   Sujet du message: Répondre en citant  
[Rampant]


Inscrit le: 17 Mai 2008
Messages: 333
Localisation: Cestas proche de Bordeaux
CODE LYOKO
(Ma Saison 5)


La fin est proche , en tout cas pour NEPTUNE et le projet Carthage . Vous avez une idée sur l’identité de NEPTUNE , je suis sûr que oui et je pense que vous avez la bonne réponse … mais on verra bien . Et puis le mystère de William et ses somnifères ? Ulrich est il mort ? Tout compte fait , il y a pas mal de trucs à raconter encore donc ne perdons pas de temps , voici l’épisode 20/23 . Bonne lecture !!

Episode 20 : Vérités

Palais de l’Élysée , 10h35
Pendant que Marty se dirigeait vers le bureau présidentiel , Bridger et Anthéa suivaient le premier ministre Upperfield jusqu’au bureau du conseiller du président . A première vue , le bureau était nickel , pas de papiers , pas de dossiers dans son ordinateur , rien n’indiquait qu’Ulstein avait participé au projet Carthage . C’est alors qu’Anthéa aperçut un double fond dans l’un des tiroirs du bureau . A l’intérieur se trouvait un dossier Carthage avec l’inscription « Top Secret » écrit dessus . Il contenait les informations complètes du projet , quel était leur but . On retrouvait la même liste de cible que dans les mails de Despierre . Il y avait des documents , comme le trajet du président libyen dans Paris . Mais aussi les preuves trafiquées pour incriminer Noguera , des photos truquées , des documents falsifiés , tout était là . Upperfield appuya sur un bouton caché sur le bureau et le tableau sur le mur laissa apparaître un rouleau de papier . Dessus se trouvait le plan du bureau présidentiel , Despierre tenait quelque chose dans la main , un détonateur , le bureau était piégé et la bombe se trouvait dans l’attaché-case de Noguera pour encore plus l’incriminer . Bridger regarda par la fenêtre et vit un monde fou devant l’Élysée , il y avait des chaînes de télévision , la police , le GIGN . Intrigué , il alluma la télévision et ce qu’ils entendirent était terrifiant .

« Ici Nathalie Vicenzo , je vous parle depuis l’Élysée ou un drame est en train de se dérouler , le président Navard est pris en otage en ce moment même . Nous n’avons pas la moindre idée de la personne ni de ses exigences . Cette information nous a été donnée par un appel anonyme , il se peut que ce soit le preneur d’otage qui nous ai appelé . Pour l’instant , les groupes d’interventions tentent de savoir ce qui se passe réellement dans ce bureau , les snipers n’ont aucun bon angle de vue . On espère que cet histoire se terminera dans les plus brefs délai et sans incidents . »

Upperfield regarda sa montre , 10h45 , l’assassinat du président en direct à la télévision , quel coup d’éclat pour le projet Carthage .

Dans le bureau du président , Navard assistait sans comprendre à l’euphorie de l’extérieur . Comment toutes les chaînes pouvaient débiter des flashs aussi faux qu’absurdes ?

- Mais quel est l’idiot qui a divulgué une bêtise aussi énorme ? se demanda Navard .
- Je sais pas mais ça attire du monde , répondit Ulstein . Ça risque d’être gênant .
- Je vais sortir pour montrer qu’ils font erreur .
- Si j’étais vous , je resterais tranquillement assis monsieur le président , déclara Despierre , d’un calme absolu .
- Mais qu’est ce qui vous prend ?
- Cette télécommande est en réalité un dispositif qui peut activer une bombe qui se trouve dans ce bureau !
- Alors Noguera avait raison !! Et vous Ulstein ?
- Euh … je vous assure monsieur le président que je ne savais pas ce qu’il trafiquait !
- Et les preuves que vous m’avez fourni , c’était quoi alors ?!!
- Mais c’est Despierre qui m’a montré les preuves , je pouvais pas savoir qu’elles étaient trafiquées .
- Taisez vous !! s’exclama Despierre .
- Que voulez vous ? demanda le président restant de marbre .
- Vous allez publiquement avouer vos magouilles avec les dictateurs africains , révélez au monde votre trafic de diamants … vous autorisez des massacres d’innocent juste pour vous payez une villa de luxe à Dubaï !!
- Vous dites n’importe quoi !!
- J’ai des preuves … et cette fois ci elles ne sont pas truquées .
- Alors pendant des années , le projet Carthage préparait en réalité juste une prise d’otage pour que j’avoue ces choses ? Vous pensez quand même pas que j’allais gober ça ?! Quelles sont vos véritables exigences ?
- Terminé les questions , on va passer à l’antenne dans quelques minutes … préparez vous à dévoiler tous vos secrets .

Alors que Marty se perdait dans les couloirs de l’Élysée , Bridger regardait les informations avec une grande attention . Tout à coup , le flash de la journaliste fut coupé , l’image qui venait d’apparaître était un peu flou mais petit à petit on arrivait à distinguer la silhouette du président . Il tremblait , sa voix était hésitante , on pouvait voir le canon d’une arme dans son dos .

« Mes chers concitoyens , l’heure que nous passons actuellement est une des plus grave de notre nation . On a tous un jour dû faire des choix , des choix cornéliens le plus souvent . Dans ma situation , on peut dire que les choix difficiles font partie de mon quotidien … »

Les chaînes de télévision se demandaient comment le président pouvait communiquer par le biais des médias . Leur système avait sûrement été piraté de l’intérieur . Bridger en avait assez entendu , il regarda sa montre une dernière fois , 10h55 . Il se précipita vers le bureau présidentiel avec Upperfield et Anthéa .
Dans le bureau , Despierre s’impatientait , il se doutait que Navard gagnait du temps , c’est pour cela qu’il lui fait rappeler en appuyant un peu plus le canon du revolver dans son dos .

« … Ce que je m’apprête à vous dire maintenant , j’aurais aimé ne jamais le prononcer de cette manière … malheureusement , je n’ai plus le choix désormais . Youssouf Malloun , président du Tchad , Bazilio Muwanga , président de l’Ouganda , le chef d’état libyen , … »

C’est à ce moment que la porte s’ouvrit brusquement , Despierre se retourna et aperçut Marty , arme à la main . Il n’hésita pas un instant , il commença à appuyer sur le bouton de la télécommande mais une balle lui toucha la main et le détonateur tomba sur le sol . Ulstein se précipita sur le petit boîtier mais une horde de policiers arriva de nulle part . Marty fut plaqué au sol avec Despierre et Ulstein . Noguera expliquera ensuite que Marty venait de leur sauver la vie . Quelques minutes après , Bridger arriva à son tour en compagnie d’Anthéa , soulagée . Upperfield prit des nouvelles du président et de Noguera , ils étaient encore tous sous le choc . Après une fouille minutieuse du bureau , l’équipe des démineurs trouva la bombe , caché dans l’attaché-case de Noguera . La police emmena Despierre et Ulstein en direction de la prison , sous les cris d’injustice du conseiller du président .

- Quelle matinée !! s’exclama le président .
- C’est le moins qu’on puisse dire , je sais maintenant pourquoi je ne suis pas amateur de sensations fortes , déclara Noguera .
- Heureusement que notre cher président à eu de la chance … de compter sur de courageux « soldats » , continua Upperfield en désignant la bande des trois amis , Bridger , Anthéa et Marty .
- Monsieur Charteau , commença Navard , je vous dois une fière chandelle … j’ai une dette envers vous maintenant , vous pourrez demander mon aide à tout moment .
- Merci monsieur le président , vous savez je ne faisais que mon travail .
- Peut être mais vous le faites bien et c’est le principal .
- Quelles sont les preuves contre Ulstein ? demanda Noguera .
- Des documents , les photos non truquées et surtout le plan de l’attentat d’aujourd’hui avec tous les détails .
- Alors on en a vraiment fini avec le projet Carthage ? demanda timidement Anthéa .
- Oui … il reste encore deux ou trois membres à appréhender mais ça ira vite , répondit Upperfield . Grâce à vous , le monde à échapper au pire . Grâce à vous notre cher peuple français pourra dormir sur ses deux oreilles dans les jours qui viennent .
- Rentrez tous chez vous , on a le droit de se reposer , annonça le président qui s’en alla , tout comme Upperfield et Noguera .
Marty et Bridger aidèrent les policiers à terminer leur rapport avant de prendre deux bonnes semaines de repos .

Hôpital , 11h10
Ulrich avait immédiatement été envoyé à l’hôpital pour se faire soigner . Ses amis espéraient qu’il n’était pas trop tard . Ils attendaient qu’un médecin vienne pour les avertir d’une bonne ou mauvaise nouvelle . Peu de temps après , les parents d’Ulrich arrivèrent , inquiets mais le père était furieux .

- Que s’est il passé ?! demanda le père d’Ulrich de façon froide à Yumi .
- J’en sais rien , apparemment il se serait … suicider , répondit elle difficilement .
- Mon fils n’aurait jamais fais une chose pareille , enchérit la mère .
- Je suis sûr que c’est de TA faute !! Sale japonaise !! Tu l’a rendu dingue !! Dingue au point de mettre fin à ses jours !!
- Chéri arrêtes ! tenta de calmer la mère d’Ulrich .
- Pourquoi ?! C’est de sa faute … et de tout votre groupe , dès demain , j’inscris Ulrich dans un autre lycée … inutile qu’il continue à pourrir sa vie avec eux !!
- Monsieur , sortez ! déclara sèchement Alex . Sortez ou fermez là ! Qui vous donne le droit d’insulter les gens … ici c’est pas un ring de boxe , vous réglerez vos comptes plus tard … et si vous n’avez pas compris , dans ce cas , vous n’avez rien à faire dans un hôpital !
- Tu crois que c’est toi qui fait la loi !!?
- Non mais il y a des règles à respecter et un respect à avoir , ce n’est pas votre cas donc asseyez vous et inquiétez vous pour votre fils avant d’accuser n’importe qui !

Le père d’Ulrich regarda fixement Alex pendant une dizaine de secondes avant de baisser les yeux et s’asseoir à côté de sa femme , attendant qu’on lui donne des informations sur l’état d’Ulrich .

Palais de l’Élysée , 11h17
Le président avait déjà quitté les lieux sous une pluie de questions de journaliste , il promit qu’il y répondrait plus tard , sûrement pour le journal de 20h . Certaines chaînes se demandaient ce qu’il allait révéler et pourquoi il avait commencé par énumérer les chefs d’état africain . Pour le moment leurs questions devaient rester sans réponses . Le ministre de la Défense était prêt à partir mais il était revenu au niveau du bureau présidentiel pour savoir si il pouvait récupérer son attaché-case .

- Vous êtes encore là ! s’étonna-t-il en voyant , Marty , Bridger et Anthéa .
- Et oui , on fait le boulot jusqu’au bout , répondit Bridger .
- Vous êtes infatigable … c’est bien … je vous remercie pour ce que vous avez fait aujourd’hui . Je suis fier de vous , on vous remettra sûrement une médaille pour votre courage et ténacité .
- C’est très gentil mais il reste encore pas mal de chose à finir , s’exprima Anthéa .
- Tout d’abord , il reste encore trois ou quatre membres du projet à identifier , expliqua Marty .
- Et surtout , Jester est toujours en cavale , conclut Bridger .
- Si j’étais vous , je prendrais des vacances , laissez vos collègues s’occupaient de ça pour vous , annonça Noguera .
- J’aimerais bien mais j’ai pas vraiment le choix .
- Vous pensez que je peux reprendre mon attaché-case ?
- Impossible , c’est une pièce à conviction , vous allez devoir attendre , répondit avec un peu de taquinerie Bridger .
- J’aimerais bien savoir comment ils ont fait pour introduire une bombe dans ma mallette .
- Il n’y a rien de très compliqué , il ont attendu que vous soyez au téléphone , aux toilettes , absent juste deux minutes , cela suffit largement , expliqua Bridger .
- Et mettre la bombe a dû coûté environ 5 à 10 secondes , déclara Anthéa .
- Mais la bombe , je l’aurais certainement senti , je l’aurais vu !
- Sauf que maintenant , on peut cacher une bombe n’importe où . Dans un téléphone , un carnet d’adresse …
- … un stylo , un porte clef , poursuivit Marty .
- Où était elle cachée la bombe , dans la mallette ? se demanda Anthéa .
- Dans un dossier , comme quoi on peut la mettre partout .
- Quoi comme dossier ? demanda à son tour Bridger .
- Un rapport d’enquête sur Ulstein avec des informations très intéressantes l’accusant encore plus .
- L’enquête sur Ulstein , c’est le dossier que le premier ministre vous a donné , non ? s’interrogea Anthéa .
- Euh … oui c’est vrai mais alors …

Noguera se rappela alors que juste avant de se faire arrêter par Ulstein , le premier ministre lui avait remis le dossier , sûrement pour être sûr qu’il reste dans l’attaché-case . Anthéa se rappela de l’e-mail trouvé dans l’ordinateur de Despierre .
« Notre cher peuple français doit découvrir la vérité […] notre cher président … »
Puis elle se remémora les paroles d’Upperfield .
« Heureusement que notre cher président a eu de la chance […] Grâce à vous notre cher peuple français pourra dormir sur ses deux oreilles . »
Bridger se demandait comment il connaissait l’existence du bouton caché dans le bureau d’Ulstein . Pourquoi il y avait autant de preuves dans ce bureau . NEPTUNE n’aurait jamais laissé tout en évidence . Noguera n’arrivait pas à y croire , il avait été manipulé , comme tous mais maintenant il allait devoir payer .
Dans son bureau , Upperfield était en train de ranger toutes sortes de documents en vrac dans sa mallette , en dessous était placé un revolver . Il avait l’air pressé de partir , plus il restait ici et plus il prenait le risque de se faire repérer .

- Vous avez décidé de nous quitter … NEPTUNE ? déclara soudainement une voix dans le dos d’Upperfield .
- Jester , répondit il en se retournant .
- Si j’étais vous je reporterais mon voyage , on a beaucoup de chose à se dire .

Hôpital , 11h30
Tout le monde était silencieux , inquiet . Même William mais pas pour la même chose , Yumi s’était totalement désintéressée de lui , il avait du mal à le supporter . Alex l’observait avec attention , il cachait quelque chose , c’était sûr mais quoi ? Soudain le médecin arriva , il avait de bonnes nouvelles , Ulrich allait s’en sortir , il pourra quitter l’hôpital dans la soirée disait le médecin . Tout le monde entra dans sa chambre , il était réveillé mais on dirait qu’il était pas ravi de les voir , déçu d’être toujours de ce monde .

- Ça va mon grand ? demanda sa mère , mais elle n’entendit pas de réponses .
- Tu nous as fais une de ces peurs , tu peux dire merci à Kiwi , sans lui tu étais fichu comme quoi il sert à quelque chose , plaisanta Odd pour détendre l’atmosphère mais là aussi , aucune réponse .
- Pourquoi tu as fais ça ? demanda Yumi , la larme à l’œil .
- Si tu ne veux pas en parler , on te comprend , annonça son père . On fera appel à un psychologue , il t’aidera , j’en suis sûr .
- MAIS LAISSEZ MOI !! Je ne veux pas de ton psy !! Je ne veux plus vivre dans ce monde pourri , dans cette vie de … ah j’en peux plus ! Je ne sers plus à rien !!
- Mais on s’est tous inquiété pour toi , répliqua Jeremy .
- Mais c’est normal , j’ai tenté de me suicider et j’étais entre la vie et la mort … mais dans le quotidien !! Qui peux me dire qui a remarqué mon absence à la récréation ?! Si Kiwi n’était sorti , personne ne serait venu pour savoir où j’étais passé !! Vous étiez tous en train de discuter , de vous amusez , d’avoir une occupation … mais moi , je n’ai plus rien !!
Tout le monde se regarda avec un air de culpabilité , il avait raison , personne n’avait remarqué son départ , ils l’avaient tous oublié à cet instant .
- Tu sais très bien que ce n’est pas la raison , intervint Alex . On sait tout les deux pourquoi tu as agi comme ça … et c’est lâche de ta part , tu ne donnes pas une très bonne image de toi .
- Je me fiche de l’image que je donne en ce moment !
- C’est faux tu le sais très bien … Où est passé le Ulrich que je connais , le Ulrich combattant , ne renonçant jamais même dans les plus grandes difficultés ? Je veux que cet Ulrich revienne au plus vite … cogite cette nuit , réfléchis bien à ce que j’ai dis ! N’abandonne pas maintenant , on ne sait jamais ce qui peut se passer .

Ulrich comprit ce qu’il voulait dire . La grande raison pour laquelle il avait tenté de se suicider se résidait en un nom , YUMI . La dispute qu’il avait eu avec elle sur Lyoko et hors Lyoko l’avait profondément terrassé , déboussolé . Son aventure avec William lui arrachait encore plus le cœur . Il voulait donc en finir , à chaque qu’il voyait Yumi , il ne pouvait s’empêcher d’avoir un excès de tristesse . Mais Alex avait raison , il était plus combattant que ça , il ne devait pas baisser les bras , le combat n’est pas terminé tant que n’a pas sonné la cloche !

Palais de l’Élysée , 11h40
Jester , toujours suivi de Diane , emmenait Upperfield jusqu’à l’hélicoptère qui se trouvait dans la grande cours intérieure derrière le Palais . Le premier ministre se demandait pourquoi Jester ne l’avait pas tué avant , où voulait il m’emmener ? se disait il .

- Écoutez Jester , je sais pas ce que vous cherchez à faire mais vous êtes très mal embarqué , les policiers grouillent de partout , il y a une foule incroyable dehors , des caméras de télévision , vous pensez vraiment pouvoir vous enfuir sans que personne ne vous remarque ?!!
- J’ai bien réussi à entrer à l’Élysée sans que quiconque me reconnaisse et pourtant , ma photo était diffusée dans tous les journaux .
- Je savais que vous engager était une erreur !
- Dans ce cas pourquoi vous l’avez fait ?
Upperfield garda le silence .
- Vous savez en dire trop peut être dangereux … mais ne rien dire aussi . De toute façon ce n’est pas ça qui m’intéresse .
- Alors que voulez vous bon sang ?!
- J’aimerais savoir ce que vous trafiquez dans votre base au Havre ?!
- Tu as l’intention d’aller au Havre ? demanda subitement Diane qui avait l’air terrifiée tout à coup .
- Il y a des choses qui ne tournent pas rond , on nous a mis à l’écart de quelque chose de bien plus important et je veux savoir quoi !!
- Non Jester , ce n’est pas une bonne idée , ça suffit maintenant , j’en peux plus !
- Pourquoi tu te décourages maintenant ? Qu’est ce que je risque de trouver au Havre qui te fait si peur ? … où tu as peur que je découvre quoi ?

Bridger et Marty arrivèrent dans la grande cours , ils interpellèrent Jester qui se retourna baissant ainsi sa garde face à Upperfield , celui-ci en profita pour tenter de s’emparer de l’arme de Jester mais il n’était pas né de la dernière pluie , il donna un coup de coude dans le bas ventre et tira en direction de Bridger . Voyant qu’il était découvert , impossible de s’enfuir en hélicoptère , il décida de se mettre à courir vers l’extérieur de la cours pour rejoindre la rue . Bridger se lança à sa poursuite . Upperfield se sentit soulager mais quand Marty s’approcha de lui avec le capitaine Érié , il comprit qu’il était démasqué . Érié commença à lui mettre les menottes quand Upperfield parvint à voler l’arme du capitane dans son étui , il le poussa en arrière et lui tira dans la jambe avant de s’enfuir en courant . Il n’hésitait pas à tirer sur ceux qui lui barraient la route , policiers et autres . Il traversait le Palais en échangeant des coups de feu avec Marty qui le pourchassait . Upperfield se servait du dédale que formait les couloirs pour semer ses poursuivants , malheureusement il reçut un coup derrière la tête et s’écroula sur le sol . Marty arriva une dizaine de secondes après , Noguera se trouvait à côté du premier ministre , inconscient . NEPTUNE fut appréhendé .

Jester était parvenu à sortir de la grande cours en se débarrassant au passage de quelques gardes . Une fois à l’extérieur , il devait se faufiler dans la foule pour passer inaperçu mais Bridger le collait un peu trop près , il ne pouvait pas le distancer . Jester tira deux coups de feu en l’air , ce qui provoqua un mouvement de panique des passants qui se mirent à courir dans tous les sens . Bridger avait beaucoup plus de mal à avancer et il voyait la distance entre Jester et lui s’agrandir . Il était parti se réfugier dans le métro , Bridger descendit les escaliers , il y avait beaucoup de monde , comment retrouver Jester là dedans ? Il s’avança prudemment sans s’approcher de la rame par précaution . Une intuition instinctive lui dit qu’il se trouvait derrière lui , Bridger se retourna et vit Jester sauter sur lui . Les deux adversaires roulèrent jusqu’au bord du quai , Bridger fit tombé son arme . Il donna un coup de pied faisant basculer Jester en arrière , droit sur la rame mais dans sa chute il emporta Bridger avec lui . Le combat continua sur la rame . Les deux hommes s’échangeaient les coups , personne n’arrivait à prendre le dessus sur l’autre . Un métro était en train d’arriver , ils se décalèrent sur l’autre voie pour l’éviter mais quand un deuxième arriva dans le sens inverse sur la deuxième voie , les deux adversaires se regardèrent , c’était le moment de se débarrasser de l’autre . Jester prit Bridger par surprise et lui donna un violent coup de poing dans la mâchoire . Il s’écroula sur la rame , un peu déboussolé mais à la vue du métro qui s’approchait dangereusement , il se releva à la vitesse de l’éclair et courut le plus vite possible pour se mettre à l’abri . Le premier métro commença à partir , il laissa la voie libre , Bridger se décala à nouveau mais il reçut une balle dans le bras . Jester était remonté sur le quai , il pointait son arme sur Bridger .

- Je crois que notre combat s’arrête là ! s’exclama Jester . Si je peux vous rassurer , vous avez été le seul adversaire qui était à ma hauteur . Vous avez réussi à m’arrêter , à me mettre en prison , vous êtes le premier à l’avoir fait bravo !
- C’est sensé me rassurer ?!
- Ha Ha ! Je veux juste dire que ça me fait du mal de vous tuer mais je n’ai pas le choix , notre adversité doit s’arrêter un jour !
- Je suis d’accord et moi non plus , je préférerais vous mettre derrière les barreaux que de vous coller une balle en pleine tête !

Jester commença à appuyer sur la gâchette et le coup de feu partit . Bridger avait fermé les yeux et prié pour que la police arrive . Quand il entendit le coup de feu , son cœur s’arrêta de battre un instant comme si tout le monde tournait au ralenti . Il ouvrit les yeux pour voir où il avait été touché … surprise , pas de blessure , il regarda Jester , celui-ci était sur le sol dans une marre de sang . Bridger remonta sur le quai et appela les secours .

- Qu’est ce qui s’est passé ? demanda l’inspecteur en tentant de stopper l’hémorragie .
- Mortensen est mort de la même manière , tout comme Thoron , répondit avec difficulté Jester .
Les souvenirs de Bridger effacés par les retours dans le passé revinrent à la surface . Mortensen se faisant tirer dessus par le conducteur d’une mystérieuse voiture noire . La même qui tua Thoron à la planque de celui-ci quand il avait kidnappé Marty .
- Que se passe t-il ?
- Je ne sais pas … mais quelque chose ne tourne pas rond , déclara dans un dernier souffle Jester .

Bridger sortit du métro à toute allure , à l’extérieur , il vit la même voiture que les fois précédentes qui démarra sur les chapeaux de roue . Il pensait comme Jester , quelque chose ne tournait pas rond . Le projet Carthage avait un ennemi , un ennemi inconnu .

Collège Kadic , 21h35
Ulrich était sorti de l’hôpital , ses parents lui avaient proposé de passer le week-end à la maison mais Ulrich voulait revenir au collège , il voulait rester avec ses amis , il avait des choses à leur dire , surtout Yumi . Ulrich était assis là sur son lit , il regardait le sol , il se voyait se tailler les veines et s’écrouler sur le sol . Il ferma les yeux pour oublier ses souvenirs et poussa un soupir . Il faut que tu lui parles , se disait il sans cesse . Il se leva et quelqu’un frappa à la porte , c’était Yumi .

- Ah ! Justement c’est toi que je voulais voir , déclara Ulrich .
- Ah bon , pourquoi tu veux me dire quelque chose ?
- Euh non … rien de spécial … enfin si mais toi d’abord .
- Je passais juste voir si tu allais bien .
- Ça va mieux , ce que m’a dit Alex à l’hôpital m’a fait réfléchir . Vous n’avez pas à souffrir de mes petites souffrances intérieures . Je dois me battre !
- Enfin , je revois le Ulrich que je connais . On était tous inquiet , même William , c’est pour te dire .
- Merci beaucoup … heu Yumi …
- Oui qu’est ce qu’il y a ?
- Est-ce que tu m’aimes ?
La question fut soudaine , Yumi n’arrivait plus à prononcer un son .
- C’est une question difficile … je ne sais pas …
- Désolé , c’est de ma faute , j’ai pas de tact .
- Non non , c’est pas ça … c’est que … je sais pas quoi répondre … pour le moment .
- C’est pas grave , ta réponse m’a suffit largement … bonne nuit , à demain , dit il en souriant .
Yumi sortit de la chambre un peu tourmentée mais rassurée de voir qu’Ulrich va beaucoup mieux . Adossé contre le mur , William attendait , il avait tout entendu de la conversation .
- Alors comme ça , tu ne sais pas quoi répondre pour le moment !
- Ecoute William , c’est pas le moment de me faire une scène de ménage .
- Oh désolé mais si je ne servais que de bouche trou , de petit ami provisoire , il fallait me le dire !
- William , ça suffit .
Les deux lyoko guerriers sortirent de l’internat , William furieux , s’en alla aux toilettes . Yumi commença à se diriger vers la sortie pour rentrer chez elle quand Alex l’interpella .

- Yumi il faut que je te parle c’est urgent , ça concerne les somnifères … William n’est pas là ?
- Non il est parti aux toilettes .
- Ah ça m’étonnerait , j’en viens et je ne l’ai pas vu entrer … et je ne l’ai pas vu sur le chemin .
- Il a dû se planquer par là , on vient d’avoir une dispute … mais tu disais les somnifères ?
- J’ai réussi à les lui prendre dans son sac , à force de te suivre partout , il laisse son sac dans sa chambre , facile de fouiller .
- Alors verdict ?
- Et bien j’ai une bonne et une mauvaise nouvelle . La bonne , ce sont bien des somnifères . La mauvaise , ils ont été achetés il y a deux semaines et la boîte est encore pleine . Aucun comprimé n’a été utilisé .
- Alors dans ce cas il servent à quoi ?

Une minute plus tard , William réapparut , il observa du coin de l’œil Alex et Yumi , il se doutait que quelque chose se passait dans son dos , il allait devoir réagir vite . De leur côté , Alex et Yumi observèrent William se rendre tranquillement dans l’internat comme si de rien n’était , il n’y avait plus de doutes pour les deux adolescents , William cachait quelque chose et ils devaient savoir quoi .

A SUIVRE … PROCHAIN EPISODE : LA CHUTE D’UN TYRAN



Et voilà , c’est rageant , quand on arrive enfin à ouvrir une porte , il y en a une juste derrière . NEPTUNE est arrêté , le projet Carthage est mort mais voilà que de nouvelles choses apparaissent , un QG secret du projet Carthage au Havre , ce tueur à la voiture noire qui élimine un à un les membres du projet Carthage . Et puis voilà le mystère des somnifères de William qui n’est pas résolu . On a l’impression que plus on approche de la fin , plus le brouillard s’épaissit , ça doit être stressant . Qu’est ce que j’aime ça !! Enfin maintenant le prochain épisode parlera de la fin d’un règne qui aura durer donc 5 saisons , la mort définitive de XANA . Les trois derniers épisodes vont se traduire surtout par trois gros combats spectaculaires , je l’espère . Alors rendez vous à l’épisode 21/23 pour le premier combat de folie !!

Merci et à la prochaine

Alex

_________________
Fiction terminée :
[Fan Fic] Quand le passé vous rattrape

Fiction annulé (pour l'instant) :
[Fan Fic] Quand le piège se referme

Fiction en cours :
[Fiction] Les Larmes de l'Ange
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
 
ShiniRan MessagePosté le: Lun 22 Déc 2008 22:49   Sujet du message: Répondre en citant  
[Blok]


Inscrit le: 20 Mar 2008
Messages: 193
Localisation: Sur Lyoko entrain de risquer ma vie en combattant XANA pour sauver les êtres chères à mon coeur.
Ulrich est vivant c'est déjà un soulagement, espérons qu'il ne recommence pas à se taillader les veines. La boite de somnifères de William est encore pleine ? Etrange, il va peut-être les utiliser plus tard. Jester c'est peut-être fait tuer par un spectre de XANA puisqu'il a été crée pour détruire le projet Carthage. Et nous ne savons rien sur le quartier général de Carthage au Havre. Vivement la suite.
_________________
J'étais anciennement okoyl
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
iggy-fol MessagePosté le: Mer 24 Déc 2008 02:04   Sujet du message: Répondre en citant  
[Frelion]


Inscrit le: 25 Déc 2007
Messages: 95
pour resumer plus on en sait moins on en sait mais sa reste passionnant
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
 
phenix-xana MessagePosté le: Ven 26 Déc 2008 21:49   Sujet du message: Répondre en citant  
[Frelion]


Inscrit le: 07 Aoû 2008
Messages: 62
Ulrich est vivant!
Le mystere des sommiferes n'est pas encore resolu...
Et la fin de xana est proche.
Vivement la suite !!
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Tokurei MessagePosté le: Mar 30 Déc 2008 19:07   Sujet du message: Répondre en citant  
[Kankrelat]


Inscrit le: 23 Déc 2008
Messages: 18
J'espère que tu auras bientôt l'occasion de poster la suite de cette fic qui me passionne depuis le début ^^

Rien à dire à part : continue comme ça Smile
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Montrer les messages depuis:   

Forum Code Lyoko | CodeLyoko.Fr Index du Forum -> Vos Créations -> Fanfictions Code Lyoko Page 5 sur 6
Aller à la page : Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivante

Poster un nouveau sujet
 Réponse rapide  
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
Répondre au sujet



Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure

Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum




Powered by phpBB Lyoko Edition © 2001, 2007 phpBB Group & CodeLyoko.Fr Coding Dream Team - Traduction par : phpBB-fr.com
 
nauticalArea theme by Arnold & CyberjujuM
 
Page générée en : 0.1144s (PHP: 65% - SQL: 35%) - Requêtes SQL effectuées : 21