CodeLyoko.Fr
 
 Dernières news  
[IFSCL] IFSCL, Bande annonce du 9e anniv...
[IFSCL] Sortie du jeu IFSCL 38X!
[Créations] Code Lyokô sort du grenier
[IFSCL] Trailer IFSCL, Fin du cycle 36X!
[Site] Apparaissez sur la chaîne offici...
[Créations] Notre Communauté n'a pas perdu s...
[IFSCL] IFSCL 3.6.X, 8 ans et plus!
[Code Lyoko] Usine Renault : Un peu d'...
[IFSCL] IFSCL 3.6.X: Trailer
[Code Lyoko] Reboot : The Guardian Code
 
 Derniers topics  
[Jeu Vidéo] Interface IFSCL 38X!
[Fanfic] Travail d'équipe (chapitre 8)
[VN] Travail d'équipe v0.8 - Teaser !
[One-shot] Artifices
SCP-079 et XANA
[One-Shot] Soudain, la théière siffla.
Les pitreries d'Odd
Un rêve .. que je rêve que je vais j'...
Nouveaux Membres : Présentez-vous !!!
Les Lyokofans parlent aux Lyokofans
 
     
 Accueil | Règles du forum News | FAQ | Rechercher | Liste des Membres | Groupes d'utilisateurs | T'chat | Retour au site 
  Bienvenue, Invité ! (Connexion | S'enregistrer)
  Nom d'utilisateur:   Mot de passe:   
 

[Fanfic] Un Futur D'enfer

Forum Code Lyoko | CodeLyoko.Fr Index du Forum -> Vos Créations -> Fanfictions Code Lyoko


Page 1 sur 5

Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5  Suivante





Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet


Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant 
 Auteur Message
Vivi MessagePosté le: Jeu 10 Juin 2010 17:17   Sujet du message: [Fanfic] Un Futur D'enfer Répondre en citant  
[Tarentule]


Inscrit le: 13 Jan 2008
Messages: 491
Localisation: Nord de la France
Bonjour (ou bonsoir plutôt) à tous,

Avec Cyclope nous avons eu l'idée d'une Fanfic en regardant un épisode de la série Stargate Atlantis. Il s'agit d'une version modifiée de #93 Retour et nous espérons qu'elle vous plaira autant que le vériable épisode.

PS : Attention aux membres les plus jeunes, car cette Fanfic est un peu violente à certains passages.

(Par contre, je n'ai pas mis la balise [Fanfic] dans le titre car je suppose qu'après la maintenance, elle n'est plus nécessaire. Si ce n'est pas le cas, dites-le moi et j'éditerai).

Chapitre 1 :


L’histoire commence alors que Yumi et Ulrich sont sur le Réplika du territoire Banquise en train de combattre William, pendant qu’Aelita et Odd sont dans la base en Sibérie. Sur le Réplika, XANA envoya son Kolosse pour prêter main forte à William, mais Jérémie put l’immobiliser grâce à son programme multi agent. En Sibérie, Odd retient les robots de XANA pendant qu’Aelita rentre sur un terminal les informations que lui donne Jérémie afin de ramener William parmi eux. Mais tandis qu’Odd se fit détranslater par les robots, le Kolosse réussit à se libérer et Yumi, sur son Overwing, percuta de plein fouet le bras gauche du monstre, ce qui la dévirtualisa instantanément. Quand le scanner s’ouvrit et que Yumi en sortit, la jeune japonaise remarqua alors que la salle n’était pas éclairée. Seule la lumière du scanner ouvert éclairait les lieux.

- Jérémie, pourquoi il n’y a pas de lumière ici ? Demanda-t-elle en sortant du caisson.

Mais seul le silence lui répondit. À ce moment-là, le scanner se referma et Yumi se retrouva dans le noir. Elle prit son portable afin de s’éclairer et elle avança vers le monte-charge. Malheureusement pour elle, il ne fonctionna pas. Elle n’eut alors d’autres choix que de passer par l’échelle, toujours en s’éclairant. Elle arriva rapidement dans la salle du Superordinateur et constata que celui-ci semblait être éteint. Elle s’en approcha et appuya sur la touche "Entrée" du clavier. C’est alors que l’écran s’alluma. Yumi en conclut donc que l’ordinateur avait seulement été placé en veille, mais cela ne l’aidait pas à comprendre ce qui se passait.

- Qu’est-ce que cela veut dire ? S’étonna-t-elle. Où sont les autres ?

C’est alors qu’une explosion venant apparemment de l’extérieur se fit entendre. Yumi passa par le corridor pour remonter et quand elle arriva en haut de l’escalier, elle vit que l’usine était presque entièrement détruite. Les murs du bâtiment étaient en très piteux état et il n’y avait pratiquement plus de plafond, ce qui permit à la jeune fille de voir que le ciel était orange assez foncé avec des nuages noirs. Remarquant qu’au peu de plafond qui restait se trouvait accrochée une des cordes qui leur servaient à descendre dans l’usine, elle décida de l’utiliser pour grimper afin d’atteindre le pont. La corde semblait très usée mais elle résista au poids de la jeune japonaise. Une fois arrivée en haut, le spectacle qui s’offrit à elle était des plus désolants. Le pont de l’usine était à moitié détruit mais encore praticable et la ville ressemblait à un immense champ de bataille. Presque tout était en ruine et en feu. Pendant plusieurs secondes, Yumi resta figée sur place, totalement horrifiée par ce qu’elle voyait. Mais un bruit de mécanique arrivant vers elle attira son attention. Prise de panique, elle regarda rapidement autour d’elle et vit au sol un grand morceau de tôle, suffisamment grand pour qu’elle puisse l’utiliser pour se cacher, ce qu’elle fit aussitôt. Le bruit se rapprocha de plus en plus et Yumi ne bougea pas d’un poil pour ne pas se faire repérer par ce qui faisait ce bruit. Celui-ci passa juste au dessus d’elle et quand elle l’entendit qui s’éloignait, Yumi leva légèrement la tôle pour regarder ce qui l’avait obligé à se cacher. Là, elle aperçut un homme. Celui-ci tourna la tête pour regarder autour de lui et bien que c’était un adulte, elle le reconnut immédiatement.

- William ! Pensa-t-elle complètement abasourdie.

Effectivement, il s’agissait de William, son camarade de classe que XANA avait possédé pour en faire son Lieutenant. Il avait le symbole de XANA dans les yeux et sur le front et il portait une espèce d’armure noire comportant elle aussi le symbole de XANA. Le jeune homme chevauchait une Manta entièrement robotique et c’est elle qui faisait ce bruit de mécanique. Avec son monstre, William se dirigeait vers la ville. Yumi en profita pour sortir de sa cachette et le regarda tout en restant prudente. William fit apparaître son zanbâto dans sa main droite et l’utilisa pour envoyer un immense rayon d’énergie sur un des rares bâtiments à être encore debout, qui explosa sous le coup.

- Mon Dieu, quelle horreur ! S’exclama alors Yumi. Mais qu’est-ce qui se passe ici à la fin ?
- Yumi ! Dit alors une voix. Enfin tu es là !


Surprise, Yumi regarda autour d’elle mais ne vit personne.

- Heu…Qui a parlé ? Demanda-t-elle un peu timidement.
- Tu ne me reconnais pas ? S’étonna la voix. Ah oui c’est vrai, ma voix a changé avec les années. C’est moi Yumi, c’est Jérémie.
- Jérémie ? Mais comment… Où es-tu ?
- Retourne dans la salle du Superordinateur et rentre les informations que je te donnerai. Ensuite, tu auras les réponses à tes questions.


Yumi était méfiante. Mais se disant qu’elle n’avait rien d’autre à faire et surtout rien à perdre, elle décida de faire confiance à cette voix qui disait être son ami Jérémie. Elle utilisa la corde pour redescendre, mais celle-ci ne résista pas une deuxième fois au poids de la jeune fille et céda quand Yumi fut à mi-parcours. Elle tomba violemment au sol et la voix de Jérémie lui demanda alors :

- Yumi, qu’est-ce qui se passe ?
- La corde a cédé et je suis tombée, répondit Yumi avant de se relever et d’enlever la poussière sur ses vêtements. Bon, maintenant laisse-moi le temps de rejoindre le Superordinateur par le corridor, étant donné que le monte-charge ne marche plus.
- Ce n’est pas qu’il ne marche plus, c’est qu’il n’existe plus, rectifia la voix. Un jour, les câbles ont cédé et il s’est écrasé au fond du puit.


Après avoir entendu cette information, Yumi prit le chemin du corridor et arriva finalement devant l’ordinateur. Elle s’installa sur le siège et rentra dans l’appareil les informations que lui donnait la voix. Quand elle eut fini, elle appuya sur la touche "Entrée" du clavier et un hologramme apparut dans la pièce. Il s’agissait d’un homme aux cheveux blonds et portant des lunettes, habillé comme un scientifique.

- Ah, c’est beaucoup mieux comme ça, dit-il en se regardant.
- Jérémie ? Demanda Yumi étonnée.
- C’est bien moi. Je me doute que tu dois être surprise. Il est vrai que je ne ressemble pas au Jérémie que tu as vu il y a des années.
- Tu veux dire au Jérémie que j’ai vu tout à l’heure. Juste avant qu’il ne me transfère sur Lyoko avec les autres pour qu’on puisse récupérer William. Tu te souviens de ça ?
- Bien sûr, répondit aussitôt l’hologramme. Comment pourrais-je oublier cette journée ! C’est à partir de ce jour que tout a basculé. À commencer par ta disparition.


L’hologramme de Jérémie marqua un temps d’arrêt avant de raconter l’histoire à Yumi.

- Quand le Kolosse t’a dévirtualisé, je ne me suis pas rendu compte que tu n’étais pas revenue. J’étais trop absorbé par ce qui se passait à la fois sur Lyoko et dans la base en Sibérie. C’est quand Ulrich a été dévirtualisé à son tour et qu’il ne t’a vu ni dans la salle des scanners, ni avec moi, qu’il a posé la question. Ça nous a fait un choc de constater que tu avais disparu. En faisant des recherches, j’ai vu qu’il y avait eu un disfonctionnement du Supercalculateur au moment de ta dévirtualisation, mais ce n’est que des années plus tard que j’ai découvert que ce disfonctionnement t’avait emmené dans le futur.
- Je suis dans le futur ? S’étonna Yumi.
- Oui. Tu as fait un voyage de très exactement 100 ans dans le futur. Tu es en 2107.
- 100 ans ? Mais ce n’est pas possible ! J’ai vu William avant que tu ne me parles. Il n’avait pas l’air de quelqu’un d’âgé de 100 ans.
- C’est parce qu’il est toujours possédé par XANA. Grâce à cela, son corps vieillit beaucoup plus lentement que la normale, expliqua Jérémie. Là, je pense qu’il doit avoir environ 35 ans.
- Alors s’il est toujours sous le contrôle de XANA, ça veut dire qu’il n’a pas pu être sauvé, conclut tristement Yumi.
- Non malheureusement. Il nous a manqué une information pour qu’Aelita puisse lancer le programme. Ce qui fait que quand Odd l’a dévirtualisé, il n’est pas revenu dans la salle des scanners. Ensuite le Kolosse a détruit le Skid, ce qui a fait qu’on ne pouvait plus retourner dans le Réseau et en Sibérie par la même occasion. Après, les événements se sont enchaînés, tout d’abord avec le proviseur, les parents de William et les tiens…



****Flash-back****

An 2007 :
Après leur mission les héros retournèrent au collège Kadic, encore sous le choc de leur échec en ce qui concerne la libération de William, mais surtout à cause de la disparition de Yumi. Arrivés au collège, ils se dirigèrent en silence vers le bureau du proviseur. Après ce qui s’était passé, ils avaient décidé de tout lui raconter. En arrivant dans son bureau, la secrétaire leur dit qu’il était parti avec Jim, Sissi, William et les parents de celui-ci en direction de la chambre de Jérémie. Ils s’y rendirent donc et en arrivant dans les couloirs, ils virent tout le groupe devant la porte de la chambre de Jérémie. Ils pouvaient entendre le père de William déclarer qu’il allait prévenir les autorités et faire des tests pour prouver que le William présent avec eux n’était pas son fils. Ils choisirent cet instant pour signaler leur présence.


- Monsieur Delmas, dit Jérémie.
- Ah Jérémie. Justement nous voulions vous voir, déclara le proviseur.
- Nous aussi, nous devons vous parler de quelque chose de très important. À vous aussi Monsieur et Madame Dunbar. Votre fils est concerné par ce que nous avons à dire.
- Je le savais, intervint alors Sissi. Vous admettez que vous avez utilisé William pour faire des expériences. C’est pour ça qu’il est complètement idiot depuis plusieurs mois. Mais au fait, vous n’êtes que quatre ? Le grand corbeau anorexique n’est pas avec vous ?


Suite à cette insulte de Sissi envers Yumi, le sang d’Ulrich ne fit qu’un tour. Fou de rage, il tenta de se jeter sur elle, mais fut vite arrêté par ses amis. Ne pouvant plus atteindre la jeune fille qui s’était réfugiée dans les bras de son père, il se contenta de lui crier dessus, non sans tenter de se dégager de ses amis.

- Je t’interdis de parler comme ça de Yumi ! Si tu recommences, je te jure que… !
- Ulrich, calme-toi ! S’exclama Odd.
- Allons Ulrich, que signifie cette attitude ? S’indigna le proviseur. Je vous demande de vous calmer sur le champ ! Sinon c’est le conseil de discipline.
- Alors ça je m’en fiche complètement, répliqua aussitôt Ulrich.
- Il ne faut pas lui en vouloir Monsieur, intervint Jérémie. Nous allons tout vous expliquer.
- Très bien. Allons dans mon bureau. Mais d’abord, je vous demande une dernière fois de vous calmer Ulrich.


Ulrich acquiesça et ses amis le lâchèrent. Ils se rendirent ensuite dans le bureau du proviseur, sans Sissi qui, à la demande des héros, fut contrainte de retourner dans la cour du collège accompagnée par Jim. Plus tard, dans le bureau du proviseur, celui-ci ainsi que les parents de William attendaient des explications. C’est Jérémie qui prit la parole.

- Voilà, ce que nous avons à vous dire va vous paraître incroyable, voire même impossible. Mais je vous demande de nous croire et surtout de garder le secret. Tout d’abord, concernant William, vous avez raison Monsieur Dunbar. Celui qui est avec nous n’est pas votre fils. Il s’agit en fait d’un clone polymorphe que nous avons créé il y a plusieurs mois pour remplacer le vrai William qui est possédé par une intelligence artificielle nommée XANA.

En entendant ces paroles, les trois adultes eurent un choc. Mais ils ne semblaient pas pour autant y croire.

- Allons, c’est ridicule, déclara ensuite le proviseur. Arrêtez vos idioties et dites-nous la vérité.
- C’est la vérité Monsieur, intervint Aelita. Je comprends votre réticence, mais vous devez nous croire.
- Très bien. En admettant que vous dites vrai, qui est exactement ce XANA ?
- XANA est un programme qui a été créé par un homme que vous connaissez Monsieur, répondit Jérémie. Franz Hopper.
- Hopper ? S’étonna le proviseur. Ça alors, je n’arrive pas à y croire.
- Vous avez entendu parler de cet homme ? Lui demanda alors Monsieur Dunbar.
- Bien sûr, il était professeur de science ici. Mais il a disparu mystérieusement il y a plus de 10 ans. Et concernant William, vous avez des preuves de ce que vous avancez ?
- Oui et on peut vous les montrer tout de suite, répondit Jérémie. Mais vous devriez avant téléphoner aux parents de Yumi et leur demander de venir. Nous avons…une mauvaise nouvelle à leur annoncer.


Le proviseur s’exécuta. 30 minutes plus tard, les parents de Yumi, ainsi qu’Hiroki, arrivèrent.

- Bonjour Monsieur Delmas, le salua Monsieur Ishiyama. Que se passe-t-il pour que vous nous ayez demandé de venir le plus vite possible ?
- Les amis de votre fille ont quelque chose à vous dire à son sujet, répondit le proviseur.


Jérémie leur raconta d’abord l’histoire du Supercalculateur, puis il leur expliqua que Yumi avait disparu, ce qui leur fit un énorme choc. Madame Ishiyama pleura pendant de longues minutes dans les bras de son mari, qui tentait de la consoler comme il le pouvait, tandis qu’Hiroki garda le silence, non sans produire un effort surhumain pour retenir ses larmes. Quand Madame Ishiyama s’arrêta de pleurer, ils se rendirent tous à l’usine en passant par la chaufferie. Une fois dans le labo, Jérémie s’installa devant l’ordinateur.

- Voilà, nous y sommes, leur dit-il. Vous vouliez des preuves ? Les voici.
- C’est incroyable ! S’exclama le proviseur. Alors c’est ici que vous veniez pour…combattre ce XANA.
- Exact. C’est à cause de ça que nous avons manqué des cours ces trois dernières années.
- Et notre fils est quelque part là dedans ? Demanda Monsieur Dunbar.
- Dans le monde virtuel généré par le Supercalculateur oui, répondit Aelita.
- Vous pensez qu’on le reverra un jour ? Il est possible de le ramener ?
- Le programme pour le ramener est malheureusement incomplet. Mais il nous reste une chance malgré tout.
- Nous travaillons sur un programme pour vaincre XANA, ajouta Jérémie. Je pense qu’en le terrassant, l’emprise qu’il a sur William disparaîtra. Nous pourrons alors le faire revenir parmi nous.
- En attendant, que comptez-vous faire par rapport à la réplique de William ? Demanda ensuite le proviseur.
- Étant donné que vous êtes maintenant au courant, elle ne sert plus à rien. Je vais donc désactiver la Tour qui la génère. Mais le temps que nous ramenons William, il faudra inventer quelque chose pour justifier son absence vis-à-vis des professeurs et des élèves, pareil pour Yumi. Le temps que je découvre ce qui s’est passé exactement et s’il est possible de la faire revenir.
- Très bien, acquiesça Madame Ishiyama. Même si ça sera difficile.


****Fin du flash-back****


An 2107 :
Dans l’usine, Yumi ne put s’empêcher de verser des larmes en pensant à ses parents et à son frère.


- Ça dû être terrible pour eux, dit-elle. Surtout que je ne suis jamais revenue. Vous avez fait quoi après ?
- On leur a parlé du créateur du Supercalculateur, donc du père d’Aelita, répondit Jérémie. On leur a absolument tout dit. Ensuite, j’ai repris mon travail sur le programme multi agent et une semaine plus tard je l’avais fini, non sans un petit coup de pouce…



****Flash-back****

An 2007, une semaine après la disparition de Yumi :
Jérémie était dans sa chambre en train de travailler sur son ordinateur, quand il reçut un message venant du père d’Aelita. Il sortit alors de sa chambre et téléphona à la jeune fille, qui était au réfectoire avec Odd.


- Aelita, je viens de recevoir un message de ton père. Il veut qu’on soit au labo d’ici 15 minutes.
- Tu es sûr que ce n’était pas un faux message ? Demanda alors Aelita un peu méfiante. XANA nous a déjà fait le coup.
- Écoute, ça arrive au moment où je viens de finir le programme. Je suis sûr que ce n’est pas un hasard.
- Oui c’est bizarre, tu as sûrement raison. On prévient Ulrich ?
- Il n’est pas avec vous ? S’étonna Jérémie.
- Non, il est toujours dans sa chambre, répondit Aelita. Depuis la disparition de Yumi, il n’est plus le même.
- Essayez quand même de le faire venir. On va avoir besoin de tout le monde.


Jérémie raccrocha et poursuivit sa route en direction du passage secret dans le parc. Pendant ce temps, Aelita et Odd se rendirent dans la chambre de celui-ci et d’Ulrich. Mais quand ils arrivèrent devant la porte, ils constatèrent que cette dernière était fermée à clé.

- Ulrich, ouvre-nous s’il te plaît, lui demanda Aelita en tapant à la porte. On a besoin de toi.

Mais seuls les aboiements de Kiwi, le chien d’Odd, répondirent. Aelita et Odd comprirent qu’Ulrich ne répondrait pas et partirent à leur tour en direction du passage secret. Mais en chemin, ils croisèrent Sissi qui les interpella.

- Sissi ? S’étonna Aelita. Qu’est-ce que tu fais là ?
- Et vous ? Leur demanda celle-ci. Je suppose que vous allez rejoindre Jérémie je ne sais où. Je l’ai vu dans le parc, mais je l’ai perdu de vue.
- Dans ce cas tu ferais bien de nous perdre de vue nous aussi, répliqua Odd.
- D’accord. De toute façon j’y suis obligée. Je ne sais pas ce que vous avez dit à mon père la semaine dernière, mais il m’a ordonné de vous laisser tranquille. Mais laissez-moi vous dire que je finirai par découvrir ce qui se passe.


Sur ces mots, elle s’en alla. Odd et Aelita prirent ensuite le passage des égouts et atteignirent l’usine assez rapidement. Une fois au labo, ils retrouvèrent Jérémie. Quand celui-ci vit qu’ils n’étaient que deux, il comprit vite qu’Ulrich avait décidé de ne pas venir. Il les virtualisa sur le territoire Banquise où Aelita retrouva son père, qui était sous la forme d’une boule d’énergie. Celui-ci s’apprêtait à transmettre des données à Jérémie, quand XANA envoya sur le territoire plusieurs Mantas accompagnées du Kolosse. Odd tenta alors d’occuper les monstres comme il pouvait pendant qu’Aelita fuyait avec son père, qui envoyait entre deux des données à Jérémie. La jeune fille réussit à détruire deux Mantas quand son père repartit dans la Mer Numérique.

- Jérémie, mon père a disparu, l’informa Aelita.
- Je sais, répondit celui-ci. Il m’a transmis toutes les données. Elles…complètent mon programme anti XANA.
- Tu peux nous redire ça ? Demanda Odd stupéfait qui avait rejoint Aelita.
- Vous avez bien compris. Avec ce programme, je suis sur le point de vaincre XANA. Mais pour pouvoir le lancer, vous devez aller sur le 5ème Territoire. Je ne peux rien faire tout seul.
- Et le Kolosse ? Il va jouer au ping pong avec le transporteur dès que celui-ci sera apparu !
- C’est pour ça que je compte sur toi pour le distraire, lui dit alors Aelita. J’irai seule sur le 5ème Territoire.
- De toute façon, on n’a pas le choix, fit remarquer Jérémie. J’ai essayé d’appeler Ulrich au cas où, mais il ne répond pas. Odd je t’envoie ton Overboard et toi Aelita, place-toi à l’extrémité du territoire.


L’Overboard apparut à côté d’Odd, et celui-ci monta dessus et fonça en direction du Kolosse pendant qu’Aelita se rendit à l’extrémité du territoire. Odd tourna autour du Kolosse pour attirer son attention tandis que le transporteur apparut et emmena Aelita sur le 5ème Territoire. La jeune fille le traversa sans problème et arriva à la Voûte Céleste où l’interface apparut. Aelita effectua des manipulations dessus et lança le programme anti XANA en même temps que Jérémie. Mais il ne se passa rien.

- Jérémie, qu’est-ce qui se passe ? Demanda Aelita.
- Oh non, il n’y a pas assez d’énergie pour lancer le programme ! S’exclama Jérémie. Bon sang, on était à deux doigts de vaincre XANA !


À cet instant, deux Mantas apparurent et commencèrent à tirer sur Aelita. C’est alors que le père de la jeune fille fit lui aussi son apparition, et les Mantas décidèrent de le prendre pour cible. Aelita envoya un champ de force sur une des Mantas, mais celle-ci esquiva l’attaque. De son côté, Jérémie remarqua que Waldo envoyait de l’énergie pour le programme.

- Aelita, essaie de relancer le programme maintenant, lui dit-il.
- Quoi ? S’étonna Aelita. Mais…mon père.
- Ton père est en train de nous fournir l’énergie qu’il nous manque. Relance le programme.


Aelita hésita un instant, mais avant qu’elle n’ait le temps de prendre une décision, une fumée noire arriva derrière elle et prit forme humaine. C’était William.

- Attention Aelita ! Cria alors Jérémie.
- Salut Aelita, lui dit William avec un sourire machiavélique.


Très rapidement, il donna un violent coup de coude à Aelita qui tomba au sol et fut sonnée. Puis il se plaça face à Waldo.

- Cette fois, tu ne m’échapperas pas ! Déclara-t-il.

Il fit apparaître son zanbâto, se jeta sur le père d’Aelita et le transperça avec son arme sous les yeux horrifiés d’Aelita. William retomba ensuite sur une des Mantas tandis que Waldo explosa.

- NON ! Cria Aelita. PAPA ! XANA, tu vas me le payer !

Elle se leva d’un bond et se dirigea vers l’interface afin de lancer le programme anti XANA. Mais William sauta de la Manta et frappa Aelita avec son arme avant qu’elle n’ait pu atteindre l’interface. La jeune fille se dévirtualisa tandis que William criait victoire. Au labo, Jérémie était complètement abattu pendant que, sur Lyoko, Odd se fit dévirtualiser par le Kolosse. Quand il sortit du scanner, Odd vit Aelita en larmes.

- Aelita ? Qu’est-ce qui se passe ? Lui demanda-t-il.
- Odd…C’est mon père…Répondit Aelita sans s’arrêter de pleurer. Il est…Il est…


Mais Aelita n’eut pas la force de finir sa phrase. Cela n’avait cependant pas d’importance, car Odd comprit ce qui s’était passé. Ils remontèrent ensuite rejoindre Jérémie, Odd soutenant Aelita. Quand ils le retrouvèrent, le jeune homme était appuyé sur le clavier de l’ordinateur, la tête entre les mains.

- Jérémie… Dit faiblement Odd.
- Je n’y crois pas, répondit celui-ci. Nous avons échoué. Le père d’Aelita est mort et XANA a gagné. Plus rien ne peut l’arrêter maintenant.
- Quoi ? Mais ton programme ?
- Je n’ai pas assez d’énergie pour le lancer.
- Mon père nous en a donné pourtant, intervint Aelita. Juste avant de…
- Je n’ai pas pu la garder, expliqua alors Jérémie. Elle a disparu en même temps que lui. Cette fois c’est fini. XANA peut à tout moment lancer ses robots à l’attaque.


Ne pouvant plus rien faire, ils décidèrent de retourner à Kadic pour informer Ulrich et le proviseur de la situation.

****Fin du flash-back****


An 2107 :

- Pauvre Aelita, dit Yumi peinée. Assister à la mort de son père, ça dû être un cauchemar pour elle.
- Je confirme, lui dit Jérémie. Elle a mis du temps à s’en remettre. Pour Ulrich ça n’a pas été mieux. Il s’en voulait à mort de ne pas être venu avec nous et passait son temps à s’excuser. Et comme je le pensais, une semaine plus tard XANA envoyait ses robots à l’attaque. Ceux de la base en Sibérie, et aussi d’autres venants de diverses bases un peu partout à travers le monde. En quelques jours, il tua des millions de personnes. Suivant les conseils du proviseur, nous avons pu entrer en contact avec le Président pour tout lui expliquer. C’était la seule solution, car il fallait que le monde sache ce qu’il devait affronter. Après une importante réunion entre eux, L'O.N.U, le G8 et les présidents du monde entier ont décidé d’unir toutes leurs Armées pour combattre les machines de XANA. Très vite, l’usine est passée sous le contrôle de l’Armée et placée sous étroite surveillance et protection. Car le seul moyen d’anéantir XANA se trouvait toujours dans le Supercalculateur. Il fallait juste plus d’énergie pour l’utiliser. Malheureusement, XANA n’avait pas l’intention de nous laisser faire. Peu de temps après l’union des Armées, il ramena William sur Terre et lui offrit une armure pour le protéger des armes humaines. Notre ancien camarade tua les militaires présents dans l’usine et effaça les données concernant le programme multi agent. Ensuite, la guerre se poursuivit…



****Flash-back****

An 2010 :
La guerre dure maintenant depuis 3 ans. La surface de la Terre est invivable à cause des robots de XANA, ce qui fait que les humains doivent vivre sous terre, dans des bases créées par l’Armée. Nos quatre héros ont maintenant 18 ans, et leur avenir se présente désormais sous la forme de trois carrières : L’Armée, pour combattre l’ennemi. La science, pour développer des nouvelles technologies. Le médical, pour soigner les blessés. Ulrich et Odd ont choisi l’Armée tandis que Jérémie et Aelita ont choisi la science. Avec des milliers de personnes, ils suivent chaque jour une formation de leurs métiers, tandis qu’au dessus de leur tête les combats font rage entre humains et machines. Les affrontements sont plus terribles de jour en jour, car en plus de ses robots habituels, XANA s’est fait fabriquer des machines de combat à l’effigie de ses monstres de Lyoko. Pendant que les chars d’assaut affrontent des Mégatanks, les avions de chasse doivent faire face à des Mantas. Sans oublier William qui tue en moyenne une dizaine de soldat par jour à lui seul. C’est une guerre sans merci qui se livre chaque jour et personne ne sait comment elle se terminera et qui en sortira vainqueur…


****Fin du flash-back****

À suivre…
_________________
http://i56.servimg.com/u/f56/11/73/16/89/test10.png

Fan des univers Code Lyoko, Buffy contre les vampires et Stargate.


Dernière édition par Vivi le Mar 06 Juil 2010 13:13; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
 
Dede7 MessagePosté le: Sam 12 Juin 2010 19:38   Sujet du message: Répondre en citant  
Maître du jeu


Inscrit le: 06 Aoû 2007
Messages: 1385
Voici une FanFic très intéressante, tant sur la forme que le fond.

La structure du texte articulé sur les flash-back est bien vue. L'histoire se déroule en 2107, mais toute l'action se déroule dans le passé, ce que je trouve assez original. De plus, vous reprenez la série non pas à la toute fin mais un peu avant, ce qui change un peu des Fics S5.

L'histoire en elle même est pas mal. Yumi qui se retrouve dans un monde post-apocalyptique contrôlé par Xana, c'est sympa, et ça promet de donner un rôle primordial à celle-ci. Son voyage temporel est difficile à expliquer, mais ça n'est pas grave ici... Mais quand les enfants s'expliquent, les adultes comprennent et acceptent un peu trop facilement à mon goût.

Fic prometteuse, j'attends la suite !

_________________
http://i39.servimg.com/u/f39/11/34/80/05/for_de12.png

« ... »
Texte à paraître
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
DarkX54 MessagePosté le: Sam 12 Juin 2010 19:54   Sujet du message: Répondre en citant  
[Je suis neuneu]


Inscrit le: 14 Oct 2009
Messages: 320
Franchement, bravo à toi. Même la fic que je suis actuellement en train d'écrire n'égale pas la tienne !
_________________
http://cocolenny54.net78.net/forum/tous/SignatureCocoLenny54-V3.png

http://cocolenny54.net78.net/forum/tous/galerie/userbars/UserbarFanUlrich.gif
http://img140.imageshack.us/img140/3249/userbarfan.png
http://imageshack.us/a/img43/7532/youmebarfan.png
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail MSN Messenger
 
Nayru MessagePosté le: Sam 12 Juin 2010 20:50   Sujet du message: OUAH !! Répondre en citant  
[Frelion]


Inscrit le: 06 Juin 2010
Messages: 72
Localisation: Hyrule
Un mot m'est venu à la bouche quand j'ai fini de lire cette fanfic... OUAH !
Un grand bravo pour cette merveilleuse fanfic Very Happy
J'ai vraiment hâte de lire la suite !!
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
 
Noceo MessagePosté le: Sam 12 Juin 2010 21:00   Sujet du message: Répondre en citant  
[Krabe]


Inscrit le: 18 Avr 2010
Messages: 294
c'est super une fic avec XANA qui gagne et un future qui ressemble a une fin du monde
Est ce que des héros vont mourir ?
Vivement la suite
_________________
http://img.photobucket.com/albums/v238/sido59/noceosignbb.png
Merci à Sido pour ce pack
http://nsa17.casimages.com/img/2010/08/11/100811073213527945.gif
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Dede7 MessagePosté le: Sam 12 Juin 2010 21:15   Sujet du message: Répondre en citant  
Maître du jeu


Inscrit le: 06 Aoû 2007
Messages: 1385
100 ans après ça serait drôle de voir nos héros encore en vie... Des vieillards ermites peut-être ?

Enfin, à voir la suite... Et bravo à vous deux.

_________________
http://i39.servimg.com/u/f39/11/34/80/05/for_de12.png

« ... »
Texte à paraître
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Noceo MessagePosté le: Sam 12 Juin 2010 21:22   Sujet du message: Répondre en citant  
[Krabe]


Inscrit le: 18 Avr 2010
Messages: 294
je parlais pas de vielleisse mais tuée par XANA
_________________
http://img.photobucket.com/albums/v238/sido59/noceosignbb.png
Merci à Sido pour ce pack
http://nsa17.casimages.com/img/2010/08/11/100811073213527945.gif
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
DimIIy MessagePosté le: Sam 12 Juin 2010 21:59   Sujet du message: Répondre en citant  
[Kongre]


Inscrit le: 23 Oct 2009
Messages: 1044
Localisation: Dans mon lit , en train de manger des kinder Bueno !
Wahhh franchement sa change des autres fanfic que je lis,pour une fois c'est le méchant qui gagne !Je trouve que vous avez bien modifié les épisode Retour et contre attaque!Yumi peut se préparer à voir des choses horrible SON Ulrich et MON Odd à l'armée soyez pas trop cruel Hein ! Vous êtes pas sadiques à ce point? Mr. Green
En tout cas super fanfic avec début prometteur et plein de suspens ! Je suis avec vous
Bonne chance et j'attends la suite avec impatience

_________________
http://imageshack.us/a/img521/7369/signaturedimiiy.png


Merci me98 !!

Texte by me : Disparition (2eme version de préférence )
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
 
immu MessagePosté le: Sam 12 Juin 2010 22:21   Sujet du message: Répondre en citant  
[Kongre]


Inscrit le: 13 Avr 2010
Messages: 1621
Localisation: Devant mon propre supercalculateur !
Très intéressant, ça change beaucoup de ce que l'on a l'habitude de voir et c'est plutôt bien écrit, j'aime beaucoup Smile.
_________________
JeuVidéo IFSCL (Interface Fictionnelle du Supercalculateur de Code Lyoko)//Le site de mes projets
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
 
Elwing MessagePosté le: Sam 12 Juin 2010 23:39   Sujet du message: Répondre en citant  
[Kongre]


Inscrit le: 20 Mar 2009
Messages: 1393
Localisation: Dans ses bras <3
C'est une idée très intéressante que vous avez eu, Cyclope et toi.
J'aime beaucoup le côté fin du monde. De plus, les évènements sont bien racontés. J'ai bien aimé l'idée du voyage dans le futur de Yumi aussi.
Bref, tout ça pour dire que de bonnes idées avec une belle narration donne un beau récit. Wink

_________________
http://nsa29.casimages.com/img/2012/05/23/120523095015101622.png


Dernière édition par Elwing le Dim 13 Juin 2010 13:24; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Estel MessagePosté le: Dim 13 Juin 2010 06:36   Sujet du message: Répondre en citant  
Angel of the hope


Inscrit le: 18 Fév 2010
Messages: 670
Localisation: DreamWorld
    Effectivement, je trouve que c'est vraiment une bonne idée,
    honnêtement je n'y avais jamais pensé ^^". Le seul petit truc,
    pas si dérangeant mais je te le dis quand même, c'est que les héros
    sont en 2007 dans la genèse (voir la réplique d'Ulrich). Or, si on a vu
    TOUT les épisodes on sait que les hérose se sont battus pendant un peu
    plus de deux ans. A cause des multiples, changements de classe,
    anniversaire d'AElita.... Donc au moment de la disparition de Yumi; ils
    devraient être e 2009 Wink

    Mais sinon c'est vraiment une bonne idée que de revenir sur les
    épisodes passés pour les modifier à ta guise ! Razz
    Voilà bonne continuation, on a hâte pour la suite !

_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
 
Cyclope MessagePosté le: Dim 13 Juin 2010 10:06   Sujet du message: Répondre en citant  
[Kolosse]


Inscrit le: 18 Fév 2006
Messages: 3826
Localisation: A Tokyo, dans le dojo de Steven Seagal
Aelita144 a écrit:
    Effectivement, je trouve que c'est vraiment une bonne idée,
    honnêtement je n'y avais jamais pensé ^^". Le seul petit truc,
    pas si dérangeant mais je te le dis quand même, c'est que les héros
    sont en 2007 dans la genèse (voir la réplique d'Ulrich). Or, si on a vu
    TOUT les épisodes on sait que les hérose se sont battus pendant un peu
    plus de deux ans. A cause des multiples, changements de classe,
    anniversaire d'AElita.... Donc au moment de la disparition de Yumi; ils
    devraient être e 2009 Wink


Navré de te décevoir Aelita144 mais c'est toi qui te trompe car la genèse se déroule en octobre 2004 et la fin de la saison 4 se passe bien en juin 2007.

Si tu veux en savoir plus, va voir la chronologie de la série que Vivi59155 et moi avons établis dans la partie "Le monde de Lyoko".

Retour au sujet à présent, je posterai probablement le chapitre 2 au cours de la journée en espérant qu'il vous plaira autant que le 1er.
_________________
http://i39.servimg.com/u/f39/11/73/16/89/signat10.png


Dernière édition par Cyclope le Ven 22 Nov 2013 19:30; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
 
Vivi MessagePosté le: Dim 13 Juin 2010 14:30   Sujet du message: Répondre en citant  
[Tarentule]


Inscrit le: 13 Jan 2008
Messages: 491
Localisation: Nord de la France
Merci à vous tous pour vos encouragements et ravie de voir que ça vous plaît. Je vais maintenant répondre aux remarques et questions faites par certains.

Dede7 a écrit:
Mais quand les enfants s'expliquent, les adultes comprennent et acceptent un peu trop facilement à mon goût.

C'est vrai qu'ils ont compris trop facilement, je te l'accorde. Mais en même temps, il faut savoir qu'ils ont eu des preuves en voyant le Supercalculateur, ce qui a facilité les choses.

cocolenny a écrit:
Même la fic que je suis actuellement en train d'écrire n'égale pas la tienne !

Faut pas dire ça. Tout le monde peut écrire de belles histoires. Il suffit d'y mettre tout son coeur. Puis l'essentiel, c'est qu'elle te plaise à toi. Après tout, si tu écris ce n'est pas pour égaler le travail des autres, mais pour te faire plaisir.

codeskid a écrit:
Est ce que des héros vont mourir ?

Etant donné que l'histoire se passe en 2107, ils sont déjà tous morts (sauf Yumi). Mais ça ne veut pas dire qu'on ne les verra plus...

DimIIy a écrit:
SON Ulrich et MON Odd à l'armée soyez pas trop cruel Hein !

Tout ce que je peux te dire, c'est qu'il y aura de bonnes et de mauvaises choses.

Je pense avoir fait le tour. Normalement, le chapitre suivant ne devrait pas tarder. Bonne lecture à tous.
_________________
http://i56.servimg.com/u/f56/11/73/16/89/test10.png

Fan des univers Code Lyoko, Buffy contre les vampires et Stargate.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
 
Cyclope MessagePosté le: Dim 13 Juin 2010 14:59   Sujet du message: Répondre en citant  
[Kolosse]


Inscrit le: 18 Fév 2006
Messages: 3826
Localisation: A Tokyo, dans le dojo de Steven Seagal
Comme promis, voilà la suite de notre FanFic:

Chapitre 2 :


An 2107 :
Dans l’usine, Yumi continuait d’écouter l’hologramme de Jérémie lui raconter ce que le monde était devenu. Cela l’horrifiait d’apprendre que des gens mourraient chaque jour des attaques de XANA.


- Quelle horreur ! S’exclama-t-elle. Dire que ça fait près de 100 ans que cela dure.
- Oui et maintenant l’espèce humaine a pratiquement disparu, l’informa Jérémie. Il ne doit rester que quelques milliers d’humains à travers le monde aujourd’hui. XANA a pour ainsi dire gagné cette guerre.


Yumi voulut marquer un temps d’arrêt pour encaisser ces nouvelles, puis une question lui traversa l’esprit.

- Mais au fait Jérémie, il y a une raison de ta présence ici ? Ou plutôt de ton hologramme. Tu n’as quand même pas attendu je ne sais combien d’années pour me dire tout ça.
- Non, tu as raison Yumi, avoua Jérémie. Ma présence ici est très simple. Je vais te renvoyer à l’époque où tu as disparu, pour que tu puisses modifier ce futur abominable.
- Mais…comment ?
- J’ai modifié le programme de retour dans le passé pour pouvoir remonter le temps jusqu’en 2007. Une partie du programme se trouve dans un disque dur qui est connecté à l’écran principal de l’ordinateur. J’avais commencé à rentrer les informations dans le Supercalculateur, ainsi qu’un autre programme tout aussi important, mais suite à quelques problèmes je n’ai pas pu transférer toutes les données.


Yumi regarda l’écran en question et remarqua un boîtier noir emboîté derrière.

- Étrange ce disque dur, dit-elle.
- C’est une version futuriste, expliqua Jérémie. Il m’a fallu aussi créer le réceptacle sur l’écran pour pouvoir le brancher. Maintenant, tu vas lancer le transfert de données et dès qu’il sera terminé, tu pourras retourner en 2007. Comme ça, tu donneras à mon autre moi l’information qui manquait à l’époque pour ramener William. J’ai réussi à la trouver après de longues recherches. De cette façon, nous pourrons à la fois sauver William et le père d’Aelita, mais aussi anéantir XANA.
- Et sauver l’humanité, termina Yumi. Très bien, qu’est-ce que je dois faire ?


Yumi suivit les instructions de Jérémie et lança le transfert des données. Elle vit alors qu’il durerait plusieurs heures avant d’être fini.

- Heu…C’est normal qu’il va prendre autant de temps ? Demanda-t-elle un peu inquiète.
- Oui, répondit Jérémie. Le Supercalculateur est très ancien par rapport à ce disque dur. La vitesse de transfert en est donc fortement affectée. C’est un des problèmes dont je te parlais. Nous n’avons plus qu’à attendre.


Ils attendirent donc, mais environ 15 minutes plus tard Yumi interpella son ami.

- Dis-moi Jérémie, tu m’as parlé de ce qui s’est passé peu de temps après…ma disparition. Mais que s’est-il passé ensuite par rapport à la guerre ?
- Tu veux savoir ce que sont devenus nos amis, déclara Jérémie. J’avais prévu cela. C’est pourquoi en créant cet hologramme de moi, j’ai enregistré dans l’ordinateur toutes les infos que j’ai pu avoir sur eux. Certaines sont directement de moi et d’autres m’ont été racontées par diverses personnes. Je vais commencer par Ulrich, dit-il. Comme tu le sais, après ta disparition il n’a plus été le même. Il a suivi la formation pour devenir militaire et il est vite devenu un excellent soldat. Au fil du temps il est devenu très fort, puis il y a eu ce jour où il a sauvé plusieurs vies...



****Flash-back****


An 2013 :
Ulrich a 21 ans, il est Capitaine dans l’Armée De Terre Mondiale. Ce jour-là, dans une base souterraine située en Amérique du Nord, Ulrich s’entraînait aux arts martiaux avec son meilleur ami Odd, qui lui n’est que Sergent.


- Au fait Ulrich, tu es au courant pour Monsieur Delmas ? Lui demanda Odd. Il paraît qu’il n’a pas survécu à son opération.
- Oui, on me l’a dit, répondit celui-ci. C’était une tumeur au cerveau qu’il avait je crois.
- C’est ça. Sissi est repartie en France pour les funérailles. La pauvre. Après avoir perdu sa mère, voilà qu’elle perd maintenant son père. Ça ressemble un peu à l’histoire d’Aelita.


La conversation s’arrêta là, car un soldat arriva et les interpella.

- Capitaine, Sergent, le Général Mansis veut vous voir. C’est urgent.

Ulrich et Odd se rendirent avec le soldat dans une autre pièce de la base, où ils retrouvèrent d’autres militaires.

- Vous vouliez nous voir mon Général ? Demanda Ulrich à l’un des soldats.
- Affirmatif, répondit celui-ci. Les robots de XANA ont pris en otage 20 de nos soldats pas très loin, et nous avons pu localiser l’endroit où ils ont été emprisonnés. Nous allons donc organiser une mission de sauvetage. Deux équipes de six hommes chacune, je ne peux pas vous en fournir d’avantage. Capitaine Stern, vous commanderez la première équipe, et vous Sergent Della Robia vous serez dans la deuxième équipe sous les ordres du Capitaine Matthias Burel. Je crois que vous vous connaissez.
- C’est exact, confirma Odd.
- Parfait. Préparez-vous, vous partez dans 30 minutes.


Ulrich, Odd et les autres soldats allèrent se préparer et 30 minutes plus tard, ils rejoignirent la surface de la planète en sortant par une plaque d’égout située dans une petite zone sécurisée. Les deux équipes avancèrent prudemment, en restant planqués le plus possible.

- Les soldats sont retenus dans un entrepôt pas très loin d’ici, dit Ulrich aux autres. La priorité est de les sortir de là et de les emmener en lieu sûr. Nous détruisons cet entrepôt si nous en avons la possibilité, mais ce n’est pas l’objectif.
- Mais ça serait une belle victoire pour nous, intervint alors Matthias.
- Matthias, nous obéissons aux ordres du Général. Point final.


Matthias acquiesça, puis ils continuèrent d’avancer, fusil à la main. Au bout de quelques minutes, ils arrivèrent devant un grand entrepôt, gardé par des robots.

- Nous y sommes, dit Ulrich. Séparons-nous et attention aux machines de notre cher XANA, surtout des Mantas qui patrouillent là-haut.

L’équipe d’Ulrich partit vers la gauche de l’entrepôt et celle de Matthias vers la droite. Ils entrèrent dans le bâtiment et commencèrent leurs recherches, tout en évitant ou éliminant silencieusement les robots qu’ils croisaient. L’équipe d’Ulrich finit par trouver les soldats prisonniers dans une grande pièce de l’entrepôt. Ils étaient attachés à des poteaux et surveillés par six robots.

- Matthias, on les a trouvés, l’informa Ulrich par radio.
- Très bien, répondit celui-ci. Je vous ai localisé grâce à l’émetteur. On vous rejoint.


En attendant que l’équipe de Matthias les rejoigne, Ulrich et ses hommes s’approchèrent le plus possible des otages tout en essayant de ne pas se faire voir. C’est alors qu’un autre robot fit son entrée dans la pièce et s’avança vers les otages. Il en détacha un, le mit à genoux devant lui et une voix sortant d’un haut parleur de la pièce lui dit :

- Ici la voix de votre Maître XANA. Humains, où se trouve l’entrée secrète de votre base ?

Le soldat garda le silence. Obéissant aux ordres qu’il avait reçus avant de venir, le robot de XANA n’attendit pas que son Maître repose la question et exécuta le militaire en lui tirant en pleine tête. Il alla ensuite détacher un autre soldat et la même question lui fut posée. Un des hommes d’Ulrich lui dit alors :

- Mon Capitaine, nous devons faire quelque chose tout de suite ! Ils seront tous morts avant que le Capitaine Burel n’arrive.
- Je sais, approuva Ulrich tandis que le deuxième soldat se fit exécuter à son tour. Tant pis, on y va. Visez bien surtout.


Ulrich et ses hommes sortirent de leur planque et éliminèrent rapidement les robots de XANA. Ils allèrent ensuite détacher les otages encore en vie, mais ils n’en avaient pas libéré la moitié qu’une alarme retentit.

- Faisons au plus vite, déclara Ulrich. On va avoir très bientôt de la visite !

Ils finirent de libérer les soldats quand trois Tarentules robotiques apparurent et ouvrirent le feu. Plusieurs soldats furent touchés et moururent, mais les autres purent se cacher. Les hommes d’Ulrich ripostèrent et réussirent à détruire une Tarentule. C’est alors que des tirs venant d’on ne sait où détruisirent les deux autres monstres. Ulrich et les autres soldats sortirent de leurs cachettes pour apercevoir Matthias et ses hommes.

- Juste à temps, leur dit Ulrich. Désolé de ne pas vous avoir attendu, mais on n’a pas eu trop le choix.
- Aucun problème, répondit Matthias.
- Nous pouvons partir maintenant. Ne traînons pas.


Ils avancèrent tous vers la sortie la plus proche, sauf Matthias qui plaça quelque chose sur un des piliers de la pièce. Ulrich et Odd remarquèrent qu’il ne les suivait pas et s’arrêtèrent pour regarder pourquoi.

- Qu’est-ce qu’il fait ? Demanda Ulrich.
- Il pose probablement une charge de C4, répondit Odd. Il en a placé plusieurs un peu partout où on est passés. Il veut tout faire sauter.


Ulrich soupira et cria à Matthias :

- Arrête tout de suite et dépêche-toi de nous rejoindre ! Il ne faut pas rester ici !
- J’ai presque fini, répondit celui-ci.


Matthias plaça une minuterie sur la charge et la mit en route. Il avança ensuite vers ses amis en leur disant :

- On a moins de deux minutes pour sortir d’ici. Sinon, on saute avec l’entre…

Mais il ne put finir sa phrase que quelque chose tomba devant lui et explosa. Une fumée dense se forma à cet endroit et quand elle disparut, Ulrich et Odd virent que Matthias avait disparu. Ils levèrent alors la tête et virent une Manta robotique passer au dessus d’eux. Ils comprirent vite que c’était elle qui avait tué Matthias à l’aide d’une mine volante.

- Saleté ! Cria Ulrich en pointant son arme sur le monstre. Tu vas me le payer !

Ulrich tira sur la Manta, vite imité par Odd et celle-ci s’écrasa au sol et explosa. Juste après, ils entendirent des bruits de pas robotiques venant vers eux.

- Il va y avoir du monde dans pas longtemps, conclut Ulrich. Écoute-moi bien Odd. Étant maintenant l’officier le plus gradé, je te confie le commandement de l’équipe de Matthias. Tu vas conduire tout le monde à l’extérieur et les mettre en lieu sûr. Je vous rejoins plus tard.
- Quoi ? S’étonna Odd. Mais qu’est-ce que tu vas faire ?
- M’assurer que nos ennemis ne désactivent pas la minuterie. Je vais les détruire au fur et à mesure qu’ils arriveront et je sortirai au tout dernier moment.
- C’est de la folie !
- C’est un ordre Sergent ! Cria Ulrich.
- À vos ordres mon Capitaine, obéit Odd à contrecœur.


Tandis qu’Odd s’éloignait, Ulrich regarda la minuterie qui affichait 34 secondes avant l’explosion. Des robots de XANA firent alors irruption dans la pièce et Ulrich se mit à les canarder. Quand il ne resta plus que 15 secondes, il prit une grenade, la dégoupilla et la jeta dans l’entrée d’où arrivaient les robots. En explosant, la grenade fit s’effondrer le passage.

- Ça ne les retiendra pas longtemps, mais ça devrait suffire quand même, pensa Ulrich.

Le jeune homme se mit à courir vers la sortie tandis que les robots tiraient dans les décombres pour dégager le passage. Quand ils y arrivèrent, l’un d’eux se tourna vers la minuterie qui affichait 3 secondes. De son côté, Ulrich sortit du bâtiment et eut juste le temps de plonger derrière un rocher pour se protéger de l’explosion. Des débris volèrent un peu partout pendant plusieurs secondes et quand tout redevint calme, Ulrich sortit de derrière son rocher. Il observa un instant l’entrepôt en flamme et alla ensuite rejoindre ses hommes qui étaient un peu plus loin. Ils rentrèrent à leur base où ils firent un rapport de mission auprès du Général Mansis. Le lendemain une cérémonie en l’honneur des victimes eut lieu, suivit quelques jours plus tard par une autre cérémonie, mais cette fois pour récompenser les soldats ayant participé à la mission de sauvetage. Le Général était sur une sorte d’estrade devant des centaines de personnes et parmi elles se trouvaient Aelita et Jérémie. Ulrich, Odd et tous les soldats concernés furent présents en retrait à la gauche du Général, vêtus d’uniformes bleus. Tous écoutèrent le discours du Général.

- Il y a quelques jours, nous avons rendu hommage à sept de nos soldats tombés au combat. Mais derrière ces pertes douloureuses, il y a eu aussi des vies de sauvées. Sans le courage des hommes présents à mes côtés, les victimes auraient été plus nombreuses. En récompense de leur acte de bravoure, j’ai l’honneur de leur remettre ici devant vous tous, la Médaille du Courage.

Sous les applaudissements des personnes présentes, le Général se rendit vers les soldats, et chacun leur tour, leur accrocha une médaille sur le torse avant de les saluer. Quand il eut fini, il retourna sur l’estrade reprendre son discours.

- Avant de vous laisser, j’ai une dernière chose à faire. Durant cette mission de sauvetage, l’entrepôt de XANA a été détruit, emportant avec lui plusieurs machines de notre ennemi. Cette destruction a été mise en place par le Capitaine Matthias Burel, mais elle n’aurait pas été une réussite sans le courage d’un homme. Il n’a pas hésité à mettre sa vie en danger pour exécuter la dernière volonté du Capitaine Burel et pour récompenser son courage, j’ai l’immense honneur d’élever au grade de Major, le Capitaine Ulrich Stern.

Ulrich regarda alors le Général d’un air surpris, tandis que celui-ci lui demanda de venir le rejoindre. Ulrich s’exécuta et le Général plaça sur les épaules de son uniforme les écussons de son nouveau grade. Puis il le salua et lui dit :

- Mes félicitations…Major.

Sous les applaudissements généraux, Aelita, Jérémie et Odd le rejoignirent et le félicitèrent, imités par plusieurs personnes.

****Fin du flash-back****



An 2107 :

- Ulrich Major dans l’Armée, dit Yumi impressionnée. Je n’aurais jamais imaginé cela. Après, je suppose qu’il a dû être très populaire auprès des filles et qu’il en a rencontré une pour fonder avec elle une famille ou je ne sais quoi d’autre.
- C’est là que tu as tout faux, contredit Jérémie. Ulrich ne s’est jamais intéressé aux autres filles et Dieu sait qu’il y a eu beaucoup de prétendantes. Même s’il faisait tout pour le cacher, je savais qu’il ne pensait qu’à toi. Ça m’a été confirmé un jour, celui de sa dernière mission…



****Flash-back****


An 2020 :
Ulrich a 28 ans. Suite à plusieurs grandes missions réussies ces dernières années, il est passé au grade de Lieutenant-colonel et muté en Chine. Il commande une plus grande équipe, dont fait aussi parti Odd qui lui est devenu Capitaine. Pendant plusieurs semaines, ils ont travaillé sur des informations concernant une usine d’assemblage de robots de XANA qui serait dans leur secteur. Puis un jour, ils la localisèrent enfin et se préparèrent à l’attaquer.


- Ça y est mon Colonel, dit un des soldats à Ulrich. Nous sommes prêts à partir.
- Parfait, répondit Ulrich. Je vous rappelle la mission : Détruire cette usine qui est l’une des plus importantes de XANA. Il y aura sûrement des troupes ennemies, c’est pourquoi nous devrons être prudents.


Les dix soldats de son équipe et lui-même se mirent en route vers la surface de la planète. Une fois à l’extérieur, ils avancèrent avec prudence au milieu de ruines jusqu’à arriver devant une usine gigantesque très bien gardée.

- Il doit bien y avoir une cinquantaine de robots, remarqua Ulrich. Il va nous falloir un bon plan pour pouvoir passer.
- Je peux faire diversion, proposa Odd. Je les attire plus loin et tu en profites.
- C’est risqué Odd, mais je n’ai pas d’autres suggestions. Prends trois hommes avec toi et faites attention surtout.


Odd et trois soldats se détachèrent du groupe et s’avancèrent vers l’usine. Ils s’arrêtèrent et se planquèrent derrière des camions détruits, puis Odd prit une grenade et la jeta au loin. L’explosion de celle-ci attira l’attention des robots et certains s’éloignèrent de l’usine pour aller voir ce qui se passait. Ulrich et ses hommes en profitèrent pour entrer dans le bâtiment sans se faire voir. Une fois à l’intérieur ils commencèrent à dissimuler des charges de C4 un peu partout, jusqu’à ce qu’ils arrivèrent au cœur de l’usine, c’est-à-dire l’endroit où étaient assemblés les robots. C’était une immense pièce où des bras, des jambes et toutes autres parties de robots défilaient accrochées à des câbles ou placées sur des tapis roulant et où des centaines de machines travaillaient non-stop pour souder ces membres entre eux.

- C’est incroyable ! S’exclama Ulrich. Cette usine doit produire des dizaines de robots par minute. Si on arrive à la détruire, XANA aura du mal à s’en remettre.
- Nous devrions poser le reste des charges ici mon Colonel, lui suggéra alors un de ses hommes.
- Bonne idée Sergent.


Ils placèrent les dernières charges de C4 et une minuterie, quand un des soldats fit une remarque sensée.

- Vous ne trouvez pas bizarre qu’il n’y ait pas l’ombre d’un robot de XANA pour garder l’intérieur de l’usine ?

C’est alors qu’une petite caisse de bois qui était près d’eux explosa, sans raison apparente sur le coup. Mais l’explication arriva très vite quand apparut devant eux un Kankrelat robotique.

- Futé XANA, pensa alors Ulrich avec colère.

Le regard du jeune homme fit alors un tour d’horizon de la pièce pour remarquer qu’il y avait des tas de caisses en bois. Il comprit vite ce qui allait se passer.

- Attention, c’est un piège ! Cria-t-il. Il n’est pas seul !

Sur ces mots les autres caisses explosèrent, laissant apparaître d’autres monstres. En l’espace de quelques secondes, ils se retrouvèrent face à une armée de Kankrelats.

- Mais ils sont combien ? Demanda le Sergent qui n’arrivait pas à les compter tant ils étaient nombreux.
- Quelle importance, répondit Ulrich. Feu à volonté !


Ils ouvrirent le feu sur les monstres tout en allant se planquer. Les Kankrelats ripostèrent, mais tombèrent comme des mouches sous les balles des mitraillettes. Tout comme son homologue de Lyoko, le Kankrelat robotique avait la particularité d’être le monstre le plus faible de XANA, ce qui ne l’empêchait pas d’être dangereux pour autant. Les tirs continuaient de fuser dans toutes les directions, quand un Kankrelat se tourna vers les charges de C4. Il s’en approcha et détruisit la minuterie d’un tir de laser. Ulrich, qui le vit malheureusement trop tard, abattit le monstre.

- C’est pas vrai ! Il va falloir déclencher l’explosion nous-mêmes, dit-il en sortant un petit boîtier de sa poche. Mais nous devons d’abord sortir d’ici.
- Sauf que nous devons avant tout vaincre tous les monstres de XANA mon Colonel, intervint un soldat. Si nous sortons et qu’ils arrivent à neutraliser les charges de C4 de cette zone, l’explosion ne sera pas assez puissante pour tout détruire et XANA pourra réparer facilement les dégâts.


Ulrich ne répondit pas à cette remarque et fixa le boîtier dans sa main. Tandis que ses hommes continuaient de détruire les Kankrelats qui semblaient être toujours aussi nombreux, Ulrich réfléchissait. Après un instant de réflexion, il ne trouva qu’une seule solution.

- Écoutez-moi soldats, dit-il. Pendant que je vais vous couvrir ici, vous allez sortir et retrouver les autres. Une fois que vous serez en sécurité, prévenez-moi et je ferai tout sauter.
- Mais mon Colonel, vous ne pourrez pas vous en sortir ! S’exclama le Sergent.
- Je sais…Mais il n’y a pas d’autres solutions. L’un de nous doit rester protéger les charges de C4 et je ne peux pas vous demander de le faire à ma place.


Les soldats n’approuvèrent pas cette décision, mais Ulrich étant leur officier supérieur, ils n’eurent pas d’autres choix que d’accepter. Ulrich contacta ensuite Odd par radio pendant que les autres soldats s’occupaient des Kankrelats.

- Odd, tu me reçois ?
- Oui, je t’entends, répondit la voix d’Odd en partie masquée par des tirs. Mais on s’est fait repérer. Comment ça se passe de votre côté ?
- Pareil que pour toi. Les autres vont sortir et retourner au secteur 7, l’informa Ulrich. Essayez d’aller les rejoindre là-bas le plus vite possible.
- Comment ça "les autres" ? Et toi ?
- Je reste pour tout faire sauter.


En entendant ces paroles, Odd fut littéralement sous le choc. Son meilleur ami venait de lui annoncer qu’il allait se sacrifier et cette idée lui était insupportable.

- Non Ulrich…Tu ne peux pas faire ça !
- C’est la seule solution Odd, répondit celui-ci. Je sais ce que tu dois ressentir en ce moment, mais il faut que tu tiennes le coup. Ne cherche pas à me faire changer d’avis et contente-toi d’obéir. Rends-toi au secteur 7 tout de suite !


Tout comme les autres soldats, Odd n’aimait pas du tout ce plan, mais lui non plus n’avait pas d’autres choix que d’obéir à Ulrich. C’est donc à contrecœur qu’il s’éloigna de l’usine avec les trois hommes l’accompagnant, tout en détruisant les robots qui les suivaient. Dans le bâtiment Ulrich rangea le boîtier dans sa poche, se dressa face aux Kankrelats et leur tira dessus pendant que ses hommes quittèrent la pièce, puis l’usine. Ulrich continuait de tirer en continu sur les monstres, quand il fut touché au bras gauche. Sur le coup il s’arrêta de tirer, et un autre laser lui frappa la jambe. Ulrich tomba au sol, près des charges de C4, et d’autres robots firent irruption dans la pièce et l’encerclèrent. Pendant ce temps, les soldats qui étaient avec Ulrich dans l’usine arrivèrent au secteur 7 où ils retrouvèrent Odd seul, les soldats l’accompagnant s’étant fait tuer en chemin. Ils se regardèrent en silence pendant quelques secondes, puis Odd déclara :

- Je ne peux pas le laisser mourir comme ça ! J’y vais !
- Mon Capitaine, nous devons obéir aux ordres du Colonel, lui dit alors le Sergent. Même si ses ordres ne nous plaisent pas. Ça ne servirait à rien que vous y allez, il ne changerait pas d’avis pour autant et vous mourrez vous aussi.


Odd réfléchit et réalisa que le Sergent avait raison. C’est donc les larmes aux yeux qu’il prit lentement sa radio et contacta Ulrich.

- Ulrich, nous sommes en sécurité, dit-il simplement.

Dans l’usine, Ulrich reçut le message mais n’y répondit pas. Il se contenta de rire en regardant les robots qui le visaient toujours, et dit ensuite :

- Maintenant, qu’est-ce que tu vas faire XANA ? Me tuer ? Mais tu n’as pas compris que tu n’y arriveras pas. Tu veux savoir pourquoi ? Parce que je suis déjà mort. Je suis mort le jour où Yumi a disparu. Depuis le 11 Juin 2007, mon cœur a cessé de vivre, car c’est le jour où j’ai perdu celle que j’aimais et que j’aime toujours.

À cet instant, Ulrich sortit de nouveau le boîtier de sa poche et termina en disant :

- Tout ce que j’espère maintenant, c’est qu’une fois ma mission accomplie je pourrai aller la rejoindre où elle est. Adieu.

Il appuya sur le bouton du boîtier au moment où les robots lui tirèrent dessus. L’usine explosa intégralement, et Odd et les autres soldats ne purent que regarder ce spectacle de là où ils étaient. Puis, c’est la tête baissée qu’ils retournèrent à leur base.

****Fin du flash-back****



An 2107 :

- Alors, Ulrich s’est sacrifié pour détruire cette usine ? Demanda Yumi pour être sûre.
- Oui, confirma Jérémie. Comme il l’a dit, c’était la seule solution. Quelques jours plus tard, une cérémonie pour lui rendre hommage a eu lieu et comme tu le sais maintenant, il n’a jamais cessé de t’aimer.
- Mais s’il était seul au moment de sa mort, comment tu peux savoir ce qu’il a dit ?
- C’est Odd qui me l’a raconté. Ulrich ne le savait probablement pas, mais Odd et les soldats présents avec lui ont pu entendre ses dernières paroles par radio. Sûrement un petit problème technique de l’appareil. Depuis le début de la guerre, Ulrich a toujours agi en héros et il est mort en héros. Tu dois être fière de lui.
- Mais je le suis, lui dit Yumi. Je suis fière de ce qu’il est devenu.


À suivre…
_________________
http://i39.servimg.com/u/f39/11/73/16/89/signat10.png
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
 
Aursim MessagePosté le: Dim 13 Juin 2010 17:05   Sujet du message: Répondre en citant  
[Blok]


Inscrit le: 13 Juin 2010
Messages: 112
Localisation: Quelque-part sur le Mundus Magicus

J'aime beaucoup votre Fic et cette histoire de XANA super puissant Wink

Vivi59155: L'épisode de Stargate dont tu parle au début, ce serait pas celui où Shepard voyage d'environ 40000 ans dans le futur, peu avant la fin de la saison 4 de SG-A ?

Bonne chance pour la suite...(et pour le tome 2 de ta "destinée exéctionelle"). Very Happy
_________________

"Celui qui ne connaît pas l'amour, est incapable d'atteindre la force véritable."
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Montrer les messages depuis:   

Forum Code Lyoko | CodeLyoko.Fr Index du Forum -> Vos Créations -> Fanfictions Code Lyoko Page 1 sur 5
Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5  Suivante

Poster un nouveau sujet
 Réponse rapide  
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
Répondre au sujet



Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure

Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum




Powered by phpBB Lyoko Edition © 2001, 2007 phpBB Group & CodeLyoko.Fr Coding Dream Team - Traduction par : phpBB-fr.com
 
nauticalArea theme by Arnold & CyberjujuM
 
Page générée en : 0.1092s (PHP: 66% - SQL: 34%) - Requêtes SQL effectuées : 18