CodeLyoko.Fr
 
 Dernières news  
[Site] Reboot VS Code Lyoko : le dossier
[IFSCL] Le retour des voix officielles!
[Site] Un nouveau dossier : Le français...
[Site] Un nouveau fanprojet : RTTP Podcast
[IFSCL] IFSCL, Bande annonce du 9e anniv...
[IFSCL] Sortie du jeu IFSCL 38X!
[Créations] Code Lyokô sort du grenier
[IFSCL] Trailer IFSCL, Fin du cycle 36X!
[Site] Apparaissez sur la chaîne offici...
[Créations] Notre Communauté n'a pas perdu s...
 
 Derniers topics  
[Jeu Vidéo] Interface IFSCL 38X!
[One-shot] Love Interruption
Les origines de vos pseudos
[One-shot] L'homme des foules
[Fanfic] Mondes Alternés
[Fanfic] Replika on the Web
[Fanfic] Code Alpha 2.0 - Rainy Days ...
Nouveaux Membres : Présentez-vous !!!
[Nouveauté] Les sondages font peau ne...
[VN] Travail d'équipe v0.8 - Sortie !
 
     
 Accueil | Règles du forum News | FAQ | Rechercher | Liste des Membres | Groupes d'utilisateurs | T'chat | Retour au site 
  Bienvenue, Invité ! (Connexion | S'enregistrer)
  Nom d'utilisateur:   Mot de passe:   
 

[Fanfic] Les liens du sang [Terminée]

Forum Code Lyoko | CodeLyoko.Fr Index du Forum -> Vos Créations -> Fanfictions Code Lyoko


Page 4 sur 8

Aller à la page : Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivante





Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet


Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant 
 Auteur Message
Icer MessagePosté le: Ven 24 Juin 2016 17:50   Sujet du message: Répondre en citant  
Admnistr'Icer


Inscrit le: 17 Sep 2012
Messages: 2203
Localisation: Territoire banquise
Citation:
Aelita : — Je sais me défendre.
— Mouais...


C'est un plaisir de voir que cette fic est toujours plus réaliste <3
Bon je vais faire un rapide résumé de ce que j'ai appris dans les deux derniers chapitres : Tout le monde est un fils de pute. T'avais commencé par Sissi, classiquement, Charlotte aussi, peu surprenant, puis progressivement... sur Aelita et même Max, qui était a priori un sang-pur de par son appartenance au sexe masculin. Tous les tabous tombent de fait. On attend les autres...

Même l'auteur joue les enculés en nous faisant croire à la fin du chapitre 11 qu'il va se passer un truc virtuel intéressant dans le 12 alors qu'on a le droit qu'à... deux mecs qui cherchent à s'enfiler...

Le tout sur fond de Brexit, je ne réponds plus de rien pour la suite de la fic Sad

P.S : Par contre Ikonov... héhéhéhé...

_________________
http://i.imgur.com/028X4Mi.pnghttp://i.imgur.com/dwRODrW.pnghttp://i.imgur.com/mrzFMxc.pnghttps://i.imgur.com/X3qVFnj.gifhttp://i.imgur.com/h4vVXZT.pnghttp://i.imgur.com/gDzGjSF.pnghttp://i.imgur.com/x46kNev.png

« Les incertitudes, je veux en faire des Icertitudes... »

https://i.imgur.com/C4V4qOM.png
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
wFABRAMS MessagePosté le: Ven 24 Juin 2016 18:08   Sujet du message: Répondre en citant  
[Frelion]


Inscrit le: 06 Juin 2016
Messages: 43
Localisation: Portes de la Citadelle
Première fois que je commentes cette fic mais ...

C'EST QUOI CE CHAPITRE 0_0

Tu m'as limite paumé ! Tu vas nous ramener un psychopathe échappé de l'asile avec une tronçonneuse ou ???

Bon, après le petit troll du : "-je sais me défendre"
"-mouais"
Là c'est bien, j'ai rigolé comme un couillon :')
Bon, ce que j'ai dis plus haut c'est pas pour faire le bâtard, mais pour dire que je perds le fil, enfin après c'est mon problème, mais voilà quoi :')
Hâte la suite !

_________________
Les Emissaires...

Priez pour ne pas avoir besoin d'eux...
Et lorsqu'ils arrivent...
Priez pour ne pas avoir fauté...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Zéphyr MessagePosté le: Sam 25 Juin 2016 13:29   Sujet du message: Répondre en citant  
Z'Administrateur


Inscrit le: 16 Mar 2013
Messages: 1052
Localisation: Au beau milieu d'une tempête.
L'avantage de rattraper quatre petits chapitres d'un coup, c'est l'impression d'intensité qui émane de l'histoire alors que concrètement, les avancées ne sont pas si immenses que ça. La plus notable est l'apogée de la transformation d'Aelita en bitch dans le chapitre 12, avec le baiser à Max. Le peuple ne demande plus que son tarif ! Razz

J'ai eu un petit coup de cœur pour le chapitre 9 et sa narration. À l'instar d'Icer, je reste toujours favorable à la thèse du piège de Xana. Toutefois, les débuts de Max en tant que narrateur jette le doute. De ce côté, le mystère reste pas mal fermé, tu gères la chose très bien.
Si on écarte la piste du piège, je vois pas mal d'autres possibilités quant à cette réalité alternative et son lien avec Lyokô.
La plus bête serait la bulle virtuelle avec de vrais humains enfermés, qui expliquerait la possibilité d'enchaînement de tant de phénomènes violents ainsi que le crédit et pouvoir que Xana possède. Ce dernier jouerait habilement sur les deux mondes pour mener l'ensemble dans la direction qu'il souhaite.
Se pencher sur la question du Code Lyokô en lui-même peut ouvrir une autre voie d'interprétation. Dans la série, les tours sont par définition considérées comme le lien entre virtualité et réalité. Toutefois, dans le cas présent, ne serait-il pas plus juste de penser qu'elles sont le pont entre la virtualité et plusieurs réalités en même temps ? Ce faisant, cela expliquerait le pourquoi de la nocivité prétendue du Code Lyokô. Nan, je ne développerais pas plus cet ensemble-là, manque d'éléments.
Une possibilité qui me paraît sympathique, c'est le quiproquo pur et simple, particulièrement dans ce passage :

Citation:
Nous savons, toi comme moi, qui se cache derrière cette « éducatrice ». Tous les désastres que nous connaissons ont un seul et unique responsable. Tu nous détruis un peu plus chaque jour avec ton CODE LYOKO de malheur. Alors écoute-moi bien petite garce : si tu persistes à t’acharner sur notre civilisation, je vais venir me venger. Vous allez tous y passer : toi, tes amis et même ton Croisé. Fais le bon choix ma belle.


La situation ainsi que la mode d'expression donnent l'impression que le message s'adresse complètement à Aelita, mais si ce n'était juste pas le cas ? Bon, il est certain que je me trompe complètement ici, mais deux points peuvent nourrir la piste : l'éducatrice et le Croisé. La formulation laisse penser qu'Aelita sait qui était réellement Madame Dolme ; je ne vois pas vraiment de qui cela parle (sans compter la flemme de me repasser vite fait les autres chapitres pour éventuellement me rafraîchir la mémoire d'un détail…). À part le nouvel ennemi ou le personnage connu mais dissimulé (ce serait la meilleure qu'il s'agisse de Charlotte), je sèche. Concernant le fameux Croisé, ça paraît être une simple référence à Max (puisqu'Aelita l'a « croisé » par chance !), mais le fait d'en faire un nom propre me pousse à froncer les sourcils quant à la signification derrière le terme. En somme, l'idée générale de la théorie serait que le message du livre est destiné à quelqu'un d'autre, de sexe féminin et capable d'utiliser le Code Lyokô, un peu trop grossier pour être crédible.

Ma dernière hypothèse, très fragmentaire aussi, me semble la moins folle (après la piste du piège tout simple as usual) : la concentration sur Xana. Dans la réalité alternative décrite, Xana, malgré une seule mention dans le livre, apparaît aux yeux du lecteur comme un être positif, capable d'apporter une certaine aide aux « gens du pays » comme le dit Simon, avec la nuance que dès lors que le Code Lyokô est impliqué, il n'y peut plus rien. Je n'ai pas d'idée sur cette question, mais en se basant sur le contexte de la fanfiction, soit la saison 3, l'objectif principal de Xana refait surface : la destruction de Lyokô. Et si la raison de cette volonté d'en finir avec le monde virtuel était d'empêcher toute interaction de celui-ci avec la réalité alternative, via le Code Lyokô ? Bien entendu, jusqu'à présent, du côté des héros, Xana n'est absolument pas un personnage positif (sauf s'il fait ça pour venger les malheurs de l'autre monde), mais sa volonté envers la réalité alternative est peut-être de resserrer l'emprise positive qu'il exerce sur la population en faisant croire à une action pour les aider (plus de Lyokô, plus de tours, plus de Code Lyokô à taper).
Dans tous les cas, j'aime beaucoup cette situation où Xana est vu de deux manières complètement opposées (même si pour l'une, ça ne se base que sur une seule mention et impression).

Si on laisse de côté toutes ces bêtises racontées (mais très amusantes à formuler), il ne reste plus que le cas de Charlotte à traiter. Avec cette histoire de fausse identité, on en viendrait presque à oublier la question principale : quelle est la nature de son lien avec Max ? Sissi s'est un peu trop détournée de cet objectif dans son optique de trouver du trash, à mon grand regret. Le twist reste néanmoins plaisant. À voir quels sont les liens, ensanglantés ou non, de cette identité sur le reste, sur la base de cette relation avec Stones. Pour rester original, je mise à nouveau sur la théorie du piège.
Le fait que Max mentionne dans sa narration qu'il a « une quête à accomplir » laisse pas mal entendre que son amnésie n'est qu'un mensonge et son hospitalisation serait une mise en scène qui aurait pour but d'attirer Aelita. L'objectif plus large serait je pense lié au supercalculateur, mais ça reste une piste maigre. En faisant le lien avec Charlotte/Katrina, on peut penser que les deux sont complices et que celle-ci est là en soutien (d'autant plus si tu as gardé ce que cache le nom « Ikonov », ça se tiendrait).

Le meilleur pour la fin :

Citation:
il y a de grandes chances qu'on fonce droit dans le mur avec leurs choix stupides


Il y a surtout de grandes chances qu'Odd se fasse larguer prochainement par Charlotte, si on en croit certaines théories...

Je m'arrête ici donc. Beau boulot ! Dépêche-toi d'envoyer la suite afin de démonter tout ce que vient d'écrire dans les règles de l'art <3.
_________________
http://i.imgur.com/Z94MNN5.png

« Jérémie avait fait un superbe travail. Ce dernier voyage sur Lyokô promettait d'être inoubliable. »
Un jour, peut-être.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
*Odd Della Robbia* MessagePosté le: Sam 25 Juin 2016 20:34   Sujet du message: Répondre en citant  
[Kongre]


Inscrit le: 14 Sep 2008
Messages: 1320
Localisation: Sur le territoire Banquise entrain de faire de l'overboard
interessant chapitre.
Max est vraiment suspect en insistant de ne pas attendre les autres.
ouais, comme il voulait attirer aelita dans un traquenard.

vraiment dommage qu'Odd ne vienne pas sur lyoko.
j'espere qu'il aura un rôle centrale avec le problème charlotte qui se révèle être la fille de monsieur supercalculateur suisse et qu'il ne va pas se faire larguer et juste passer à autre chose comme dans beaucoup de fics (et par centrale je veux dire par rapport au scénario avec les SCs ou mondes virtuels et pas simplement le romantique).
mais comme dit zéphyr, on voit bien que charlotte passe plus de temps avec max qu'avec odd.

_________________
http://img11.hostingpics.net/pics/431875signature.png

http://img11.hostingpics.net/pics/400268userbar.gif
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Robin2553 MessagePosté le: Dim 26 Juin 2016 20:14   Sujet du message: Répondre en citant  
[Blok]


Inscrit le: 27 Aoû 2008
Messages: 135
Localisation: Sur une hyper-surface que l'on appelle présent.
Disclaimer : Afin d'endiguer les troubles provoquer par le Brexit et la démission de David Cameron, ce commentaire contient une tentative de résurrection de notre seigneur et sauveur Pikamaniaque/Margaret Thatcher via un trollbait tactique. Aussi, en cas de guerre nucléaire avec le Royaume-Uni s'il le prendrait mal, veuillez agripper le Yaoi le plus proche de vous et prier pour sa clémence. Merci ^^

Citation:
le mythe de William le guerrier va en prendre un coup.

http://nsa37.casimages.com/img/2016/06/26/160626083031854638.jpg
Faire une macro sur la pédophilie ? Check Mr. Green



Pas de netpecker pour cette fois cependant, le constat étant qu’il est bien difficile de faire des incohérences sur de simples interactions entre personnage. Il y a bien quelques détails étranges mais rien que mon égo ne puisse affirmer comme étant impossible ou improbable sans plus de contexte. Je les mettrez donc dans la case spéculation en attendant.

Cela étant dit, je me permets tout de même de réinsister sur une de ses précédentes trouvailles :
Spoiler


Pour ce qui est des chapitres en eux même comme je l’ai dit, c’est surtout de l’interaction entre personnage qui permet de développer encore un peu plus des positions de chacun tout en donnant des indices sur ce qui est à venir, mais aussi sur ce qui s’est passé :

Citation:
Je me suis baladée une fois dans les couloirs des soins intensifs lorsque j'étais plus jeune et, même si quelqu'un me payait pour le faire, il y a peu de chances que je réitère l'expérience.

Un classique en effet. D’une certaine manière, Sissi se rapproche de plus en plus de son archétype rêvé Mr. Green


Mais comme on pouvait s’y attendre, elle et les Lyoko-guerriers sont surtout des faire-valoir pour les deux fers de lances de l’intrigue que sont Max et Charlotte. L’immense majorité des focus (tous à part deux se concentrant sur William en fait) ayant pour thème centrale les deux OC et leur place dans l’univers.

Je constate ainsi que le fait que Max passe son temps à constater et juger des dysfonctionnements des personnages et du groupe qu’il a en face de lui ne joue pas vraiment en faveur son intégration dans les LG d’un point de vue narratif…
Ni dans l’atmosphère de névrose générale de la fanfic d’ailleurs, le risque étant que ce traitement de faveur ne le transforme en Gary Stu en provoquant une singularité dans l’univers de la fanfic autour de son personnage. Et bien que nous soyons encore loin de ce niveau, je ne saurais que trop te conseiller d’être prudent tant qu’à tes justifications de sa particularité ainsi que les réactions de l’univers autour de lui afin d’éviter ce cas de figure.

*sort sa canne à pêche*

Spoiler

Mais de ce que je peux deviner de l'intrigue pour l'instant, il ne devrait pas y avoir de problème. Wink


Tant qu’à Charlotte, au-delà du twist qu’y devait de toute façon arrivé à un moment ou à un autre je trouve personnellement les révélations suspectes. Car s’il est en effet tentant de la relier directement à une certaine organisation qui aurait ses installations en Suisse ce ne serait pas la première fausse piste que tu nous propose.
Pour appuyer mes propos (et c’est là que le netpecker intervient), sa « dissimulation » révèle clairement d’un amateurisme éhonté. Elle aurait donc les moyens et les compétences de fausser ses papiers comme le prouve son inscription à Kadic mais garderais une preuve incriminante dans un endroit tellement évident pour une fouille que même l’inspecteur Gadget pourrait la démasquer ?
Et par la déesse du plot convenience en personne, c’est quoi ce double fond tellement bien dissimuler qu’il se barre à la plus simpliste des méthodes de fouilles ?

Donc soit « Katrina » est encore plus mauvaise à se dissimuler qu’un agent de Mad (quoi qu’avec Tyron comme Boss, ce serait vraiment pas une surprise Mr. Green), soit elle n’a jamais réellement voulu cacher cette carte.
Personnellement, je mise pour une diversion.

Un mot pour conclure :

Spoiler

_________________
"In memory of those fallen in the defense of Earth and her colonies. March 3, 2553"
http://nsa38.casimages.com/img/2016/10/26/161026090536867351.png
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Theoph69 MessagePosté le: Mar 28 Juin 2016 00:13   Sujet du message: Répondre en citant  
[Blok]


Inscrit le: 20 Avr 2016
Messages: 133
Localisation: Sûrement devant mon pc, à tuer du kevin !
Sans blague, tu viens de propulser "les liens du sang" au top de ma liste de fanfictions que j'attends le plus ! (désolé Icer :/)
Edit: ta reponse m'a permis de voir que je ne me suis pas bien exprimé, par "top" je voullais surtout dire que j'adorais ta fic, je voulais pas établir une compétition car ça n'a pas de sens ^^

Bon on part sur un focus sur Max, une première.Comme dit précédément ce n'est pas le toutou que l'on promène partout et qui ne pose pas de question.
On le voix ici:

Citation:
Mais rira bien qui rira le dernier mon cher Jérémie, je suis encore maître de mon destin jusqu'à preuve du contraire.


Il est rendu plus "humain" car son focus nous permet de connaitre ses pensé et émotions :

Citation:
Peut-être qu'il veut juste se débarrasser de moi dans le fond...

Citation:
ça fait un choc de le voir sans, il a l'air beaucoup moins intelligent que d'habitude. Je comprends pourquoi il ne s'est pas mis aux lentilles de contact...

Citation:
En attendant, je préfère m'écraser pour ne pas remettre de l'huile sur le feu.


Ensuite les cotés "salope" et "immature" d'aelita ont été poussés à l’extrême dans ce chapitre. Elle commence vraiment à me taper sur les nerfs avec ses réplique cinglantes :

Citation:
On peut y aller maintenant ? râle Aelita

Citation:
On ne t’a pas demandé ton avis. Et n'imagine même pas une seule seconde que Jérémie va te virtualiser.


On passe au focus Ulrich.
Pour moi c'est surement le moins intéressant car pas d'action, juste une description. Il est aussi très court.

Cependant ta description de l'avatar de William est juste trop bien Surprised.
C'est sa que j'aurais du mettre dans le topic "Votre tenue de William préférée"

On passe au vif du sujet :
*roulement de tambour*

FOCUS SUR ODD

bon après la joie s'atténue quand tu vois qu'il commence par:
Citation:
je déprime


je vais m'attarder sur ça:
Citation:
je ne suis pas certain d'aimer la personne que je deviens.


moi non plus j'aime pas Sad je préférais quand il faisait des blagues douteuses.
Et comme le dit ce très cher *ODR* ce serait bien de l'emmener sur lyoko !

Ensuite on apprends que Charlotte n'est en fait pas Charlotte Mais katrinna et qu'elle est suisse.
ou russe.
ou qu'elle a la double nationalité ? Mr. Green
On apprends aussi qu'elle a un Skyrock, ce qui fait considérablement baisser l’estime que j'avais pour elle.
Sinon on peut se demander si odd ne va pas la larguer bientôt ! (se serait pas plus mal) (ou inversement).

Pour conclure je dirais que tu a métamorphosé les caractères des personnage ! (sauf Ulrich). En effet quand tu les comparent aux persos de la saisons 2, on voit que tu les as rendus plus naturels -> injures, dépression etc...
tu a enlevé le filtre "série animée pour enfants de moins de 12 ans"
et je trouve ça cool !
C'était un excellent chapitre très plaisant à lire !
J'attends la suite impatiemment !

en attendant je te souhaite une bonne journée ou une bonne soirée, tout dépend de l'heure à laquelle tu liras ce com !
c'était Theoph
Peace out : (non je n’arrêterais pas avec ça !)

PS: on entend pas parlé de Yumi, tu feras un focus sur elle dans le next chapitre ?
PS2: vu que charlotte est peut être un agent double, je suspecte la montre d’être piégée (micro GPS ou un truc du genre)

_________________
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~



Pour discuter entre lyokofans Librement dans un endroit actif avec 750 membres https://discord.gg/btXEKab




Parce-que le RP Code Lyoko c'est mieux à plusieurs https://discord.gg/7g6BWgF


Repose en paix Nastia, la Lyokofan la plus gentille partie trop tôt. Je ne t'oublierai pas.


Dernière édition par Theoph69 le Mer 29 Juin 2016 11:43; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
 
Minho MessagePosté le: Mer 29 Juin 2016 11:07   Sujet du message: Répondre en citant  
[Blok]


Inscrit le: 29 Jan 2016
Messages: 101
Réponse à Ikorih
Spoiler

Réponse à Icer
Spoiler

Réponse à wFABRAMS
Spoiler

Réponse à Zéphyr
Spoiler

Réponse à *Odd Della Robbia*
Spoiler

Réponse à Robin2553
Spoiler

Réponse à Theoph69
Spoiler


Chapitre 13 : Le dilemme du guerrier


-Élisabeth-

Après avoir finalement laissé les deux tourtereaux se réconcilier en paix, je termine l'article qui va bientôt faire la une du journal de l'école. Ma recherche d'infos croustillantes n'est pas un échec total, il y a un élément inattendu que je peux exploiter ! Malgré tout, j'ai vraiment été trop dure avec cette fille que j'ai directement considérée comme ma rivale. Quand je pense que je l'ai qualifiée de « salope manipulatrice » alors que c'est moi qui devrait être traitée de la sorte. Depuis le premier jour, j'ai essayé de me persuader que mes motifs étaient légitimes, que je n'agissais pas seulement par pure jalousie. En réalité, je suis tombée dans une sorte de délire paranoïaque. J'ai jugé chacune de ses actions en étant persuadée qu'elle était comme moi, une manipulatrice qui passe son temps à profiter des autres. J'ai directement pensé que c'était la blondasse de base – quoique plus intelligente que la moyenne – mais elle n'a rien d'une allumeuse malgré l'aura qu'elle dégage. Dire qu'il m'a fallu tout ce temps pour comprendre qu'elle était vraiment amoureuse d'Odd... Je ne sais pas ce qu'elle lui trouve mais s'ils sont heureux, pourquoi pas ? Au final, chacun s'en tire à bon compte ! Ça avait pourtant mal commencé cette discussion...

« Tu pensais vraiment que t'allais pouvoir m'avoir comme ça ? »

J'éclate de rire en voyant la gueule terrifiée d'Odd qui s'empresse de tripoter à nouveau son portable. Qu'est-ce qu'il en a foutre que sa pétasse de copine nous surprenne à deux ? C'est elle qui est en faute, pas nous ! Même si je me suis permis de fouiller dans ses affaires, j'estime que c'était mon devoir de protéger les élèves de Kadic face à l'envahisseur ! Surtout quand celui-ci allume plus de feux que dans n'importe quelle invasion.

« Je t'avais pourtant demandé de te mêler de tes affaires, poursuit-elle en s'approchant de plus en plus près. Il est grand temps que tu arrêtes de t'introduire dans la vie des autres, ça ne t'apportera rien de bon !
— Je suis vraiment désolé, gémit Odd d'une voix plaintive. J'ai vraiment essayé de l'en empêcher mais elle m'a menacé et...
— Ce n'est pas de ta faute, assure-t-elle en l'enlaçant. Je ne t'en veux pas. »

Après quelques secondes de câlin, le blondinet a un mouvement de recul et je ne peux m'empêcher d'esquisser un sourire. J'ai bel et bien réussi à semer le doute dans son esprit. Katrina ne comprend pas tout de suite son attitude mais son regard azur se pose bien vite sur le bureau d'Aelita. À la vue du coffret éventré, elle s'effondre lamentablement en sanglots.

« Tu ferais mieux de partir, personne ne veut de toi ici. Retourne dans ton pays et ne remets plus jamais les pieds à Kadic. »

Odd s'agenouille aux côtés de la fausse Charlotte et je ne peux m'empêcher de le provoquer une nouvelle fois.

« Il suffit qu'elle verse quelques larmes et tu retournes lui lécher les bottes ? T'es vraiment un crétin mon pauvre, elle se sert de toi depuis le début. Comment veux-tu qu'une fille sincère s'intéresse à un excentrique comme toi ? »

Ma réplique piquante a eu l'effet escompté. Il se relève, les poings serrés, et s'avance vers moi avec un regard rempli de haine.

« Tu te crois impressionnant ? Je n'ai pas peur de toi, tu n'es qu'un nabot ridicule qui s'est fait abandonner par sa bande de ploucs.
— Ne l'écoute pas Odd ! Elle veut te pousser à l'erreur...
— Tu peux bien parler ! S'il y a une comédienne ici, c'est toi !
— Comment oses-tu me juger sans connaitre les événements qui m'ont poussée à fuir mon pays ? »


Et c'est là qu'elle a tout balancé... Son beau-père qui la battait, sa mère qui n'avait pas le courage de s'opposer à lui... jusqu'au jour où elle a tout organisé pour permettre à se fille de continuer sa vie loin de l'enfer qu'elle vivait au quotidien. Les bijoux onéreux ? Légués par sa grand-mère, un moyen de mener une existence confortable sans autre soutien financier. Au début, je n'y ai pas cru. Après tout, elle avait déjà inventé une histoire de parent hospitalisé pour se mettre Max dans la poche ! Mais les photos qu'elle a gardées pendant tout ce temps confirment son témoignage. Katrina avait des hématomes sur une grande partie de son visage, impossible de ne pas avoir pitié d'elle quand on l'entend raconter son parcours. Je suis sortie après lui avoir brièvement présentée des excuses. Elle m'a fait promettre de garder le secret, de continuer à l'appeler Charlotte et j'ai cédé. Moi aussi je sais ce que c'est d'avoir une situation familiale difficile...

Malgré tout, je n'avais pas encore terminé mon espionnage. L'oreille collée à la porte, j'ai écouté les derniers détails de son histoire. Je savais qu'elle ne révélerait pas tout en ma présence et j'ai été bien inspirée de rester car Odd m'a donné une nouvelle piste à exploiter ! Alors que sa copine était au plus mal, il s'est senti obligé de la réconforter et a commis une erreur monumentale. En une phrase, il m'a donnée de quoi anéantir celle avec qui je dois partager Max.

« Si tu en ressens le besoin, tu peux en parler à Aelita, elle sait ce que c'est de mener une double vie...»

Ma main à couper que ce n'est pas la cousine canadienne d'Odd ! Et bientôt, c'est toute l'école qui va la pourchasser pour découvrir la vérité... Alors que je suis en train de relire mon article, Tamiya fait irruption dans ma chambre. Elle a bien reçu mon message et je sens qu'elle va m'apporter une autre bonne nouvelle...

« T'avais raison, j'ai trouvé un scoop de malade !
— Plus qu'à finir la mise en page, répliquai-je avec un sourire carnassier. Comme prévu, tous les secrets de Kadic seront révélés... Les lecteurs vont adorer ! »


-Max-

À peine apparu dans les airs, je retombe lourdement sur le sol. Et quand je dis lourdement, c'est un euphémisme... La gravité – qui existe visiblement sur ce monde virtuel – m'a projeté contre une surface composée de glace que j'ai d'ailleurs entendue craquer sous mon poids. Un air glacial s'engouffre dans mes narines et je suis pris d'une crise de panique. Qu'est-ce qui m'arrive ? Mon torse commence à se soulever au gré de ma respiration et c'est bien la première fois que je ressens pareille sensation. Comme si je n'en avais jamais eu besoin auparavant...

En quelques secondes, je me fais envahir par une immense palette d'émotions contradictoires. Je suis à la fois affamé, agité, ankylosé, ballonné, crevé, électrifié, exalté, exténué, hébété, oppressé, régénéré, secoué, submergé, terrassé, tonifié, traumatisé, complètement vidé... et c'est seulement les états du corps humain qui finissent par « é » parce que je pourrais continuer indéfiniment. Mais en même temps, la plupart de ces concepts psychologiques qui torturent l'humain depuis la nuit des temps ne me semblent pas si inconnus. Comme si une partie de moi était la proie de ces nouveaux sentiments tandis que l'autre connaissait déjà tout ça. Rien dans les tripes, tout dans les méandres de mon cerveau qui me brûle terriblement. J'ai l'impression qu'une entité sournoise vient de me plonger dans un bain d'acide qui me ronge la peau morceau par morceau et, tout cela, le plus lentement possible bien sûr. Je ressens le besoin incommensurable de bouger mais mes muscles ne m'obéissent plus, je ne suis qu'un tas de graisse incapable de se lever en fin de compte.

« Pourquoi est-ce qu'il est dans cet état-là ? Je ne me suis pas effondré comme ça moi.
— Tout le monde réagit différemment, crachai-je à l'attention du ténébreux. J'ai mal alors que je sais très bien gérer les difficultés d'habitude. J'ai passé des heures à me faire torturer à l'hôpital, je suis loin d'être un fragile. T'as peut-être un avatar plus solide que le mien, c'est pas pour ça que tu dois la ramener. »

J'ai l'impression que je n'ai toujours pas repris mes esprits mais j'ai pourtant réussi à répliquer sans réfléchir. La douleur s'est même arrêtée pendant que je débitais cette suite de mots venus de mon subconscient... pour reprendre directement à la fin de ma réplique. Bizarre. Est-ce que je suis condamné à parler en permanence pour ne plus souffrir ?

« Tu te trompes, ce n'est pas normal, déclare Jérémie sans laisser transparaître la moindre once d'empathie dans la voix. Personne ne s'est jamais plaint auparavant.
— Tu es tout pâle, s'inquiète Aelita. Il faut annuler la mission !
— C'est normal pour un albinos ! »

Voilà qu'il se met à l'humour notre Einstein... Toujours là pour me rabaisser ce salaud.

« Et puis, il est trop tard pour reculer maintenant. »

Dis surtout que tu veux te débarrasser de moi le plus vite possible ! Malgré tout, je dois aller dans son sens si je veux rester sur Lyoko.

« Il a raison, on n'est pas venus ici pour rien, affirmai-je d'un ton rassurant. Je me sens déjà un peu mieux.
— Tu es certain que tu vas tenir le coup ? demande Aelita, qui ressemble étrangement à un elfe dans cet univers.
— Ne t'en fais pas, je n'en ai pas fini avec toi, répliquai-je avec un clin d'œil tout en sachant pertinemment que ça va énerver Belpois.
— Ce qui me choque le plus, c'est pas son état actuel mais sa tenue ! »

La réflexion d'Ulrich – qui a vraiment le classe avec son avatar de samouraï – me fait réaliser que je n'ai toujours pas pris le temps de me contempler. Je baisse le regard et manque de m'étrangler en constatant que je porte toujours mes Converse bleues, mon jeans troué et ma chemise bariolée. Rien n'a changé ! Comment est-ce possible ? Je me souviens alors de mon accessoire de toujours et essaie d'enlever mon béret mais celui-ci est comme... vissé sur ma tête, impossible de le retirer !

« Un vrai touriste ! s'exclame Jérémie de manière peu sympathique. On dirait qu'il n'est même pas équipé pour se battre.
— C'est moi ou ses yeux sont encore plus rouges que d'habitude ?
— C'est peut-être un vampire, suggère William. Sucer le sang des monstres, c'est possible sur Lyoko ?
— On n'est pas dans un de tes jeux vidéo donc évite de la ramener avec tes commentaires idiots ! Si vous continuez avec vos remarques désobligeantes, on continue la mission à deux !
— Ils rigolent Aelita, pas la peine de râler. Je ne suis pas du genre à être vexé par des blagues futiles de toute manière.
Dirigez-vous vers l'extrémité du territoire, déclare Jérémie pour changer de sujet. On se questionnera sur ses capacités virtuelles plus tard.
— Tu peux nous envoyer nos bécanes ?
Je pense que ça ne va pas le faire...
— Pourquoi ? s'enquit Ulrich qui a de plus en plus de mal à dissimuler son agacement.
Vous êtes quatre dont deux qui ne savent pas comment piloter les engins et je n'ai pas envie qu'ils prennent des risques inutiles alors qu'ils viennent d'arriver sur le monde virtuel. Imaginez le casse-tête. Il faudrait un duo sur l'Overwing et un duo sur l'Overbike. Je sais qu'aucun des garçons ne va vouloir utiliser un véhicule... féminin.
— Je peux conduire l'Overwing et Max n'a qu'à s'accrocher à ma taille.
À ta taille ? J'ai pas envie qu'il en profite pour...
— C'est pas mon genre, affirmai-je avec un sourire malicieux qu'Einstein n'est pas en mesure de voir.
Ce n'est pas le seul problème ! Je ne suis pas sûr qu'Ulrich va apprécier que William se colle à lui pendant qu'il dirige sa moto.
— Pourquoi ne pas utiliser l'Overboard ?
C'est simple, Odd n'aime pas qu'on touche à son joujou favori. Et puis, personne ne sait le manier comme lui.
— Faux ! Je sais m'en servir à la perfection, déclare Aelita.
Mouais... Je vois le crash d'ici si tu transportes un passager.
— Et si...
Taisez-vous, ce n'est pas une petite marche qui va vous tuer ! »

Commandant Belpois, voilà comment on devrait surnommer ce tyran qui donne des ordres à tout bout de champ... Comment ont-ils pu supporter un gars pareil toutes ces années ? Heureusement que j'ai ouvert les yeux d'Aelita à son sujet... Si j'avais eu plus de temps, j'aurais même pu convaincre tout le monde de la cruauté du petit génie. Jérémie isolé de tous, ça serait pas jouissif ?

« Je ne suis pas d'accord.
Aelita, ce n'est pas négociable.
— Je ne parlais pas des véhicules. Je trouve juste qu'on devrait entrainer Max et William un minimum avant de se rendre sur le cinquième territoire pour récupérer les données dont nous avons besoin. »

C'est donc ça l'excuse que Jérémie et Aelita ont trouvé pour ne pas parler du journal de Simon aux autres... En réalité, ils veulent juste essayer d'établir un contact avec le prétendu univers parallèle mais je suis certain qu'ils ont n'aucune idée de la marche à suivre. Cette expédition est de plus en plus hasardeuse.

« Je vous laisse dix minutes. Passé ce délai, vous vous rendez sur Carthage pour clôturer la mission.
— Il nous faudrait plus de temps pour les briefer. Ça se voit que tu n'as jamais combattu les monstres de XANA !
— Il ne changera pas d'avis, affirme Ulrich en sortant son sabre. Je m'occupe de William, tu n'as qu'à essayer de trouver une utilité à Max. »

Aelita s'approche de moi et commence à m'examiner de partout, elle fouille même mes poches pour vérifier que je n'ai pas "une épée microscopique planquée quelque part", où est-ce qu'elle a eu une idée pareille ? Après une longue minute de tripotage en bonne et due forme, elle est bien obligée d'admettre que je n'ai rien d'un guerrier tandis que les deux garçons commencent un duel amical à nos côtés. Instinctivement, je lève le pouce pour les encourager et c'est là que je remarque... un étrange cercle vert tatoué sur la paume de ma main. Je le signale à mon instructrice mais celle-ci n'a aucune idée de la signification du signe gravé dans ma chair. Je la laisse cogiter quelques minutes dans son coin avant qu'elle ne revienne avec "une brillante idée" selon elle.

« Tu es sans doute capable de créer quelque chose dans la paume de ta main si tu te laisses guider par ton instinct. Fais comme moi, tends le bras et crie "Champ de force !" de toutes tes forces. »

Au moment où Aelita a prononcé ces mots, une boule d'énergie rose est sortie de nulle part pour aller s'écraser contre un bloc de glace. Impressionné, je suis le mouvement en imitant l'elfe virtuel mais, à ma grande déception, rien ne se produit.

« J'ai vraiment rien pour me défendre alors...
— Ne te décourage pas à la première tentative ! Allez, on recommence !
— C'est inutile Aelita. Pourquoi est-ce que j'aurais le même pouvoir que toi ? C'est ridicule.
— Tu as raison... Il va falloir que tu trouves par toi-même j'imagine. Je te protégerai en attendant.
— Heu... Ce n'est pas que je n'ai pas confiance en tes capacités mais...
— Tu penses que je ne suis pas capable d'assurer ta protection ?
— Pas du tout, m'empressai-je d'ajouter pour ne pas la vexer. C'est que... je déteste dépendre des autres. J'ai besoin d'être autonome.
— Peut-être que Jérémie pourrait te créer un gadget...
Ne parle pas en mon nom Aelita.
— Si tu le prends comme ça... Ulrich, file-moi ton katana.
— Tu penses vraiment que je vais te le donner ?
— C'est juste le temps de voir si Max se débrouille avec ou pas. »

Le samouraï hésite une poignée de secondes avant de faire glisser son arme sur le sol. Tout excité, je saisis l'épée par le manche et l'examine sous tous les angles possibles. Je passe la lame entre mes doigts et ressens une légère douleur au contact de cette surface aiguisée. Une goutte de sang perle sur mon pouce et je serre instantanément le poing pour cacher ça aux autres. Ma plus grande crainte s'est donc vérifiée. Quand Aelita m'a embrassé, elle s'est acharnée sur mes lèvres pour son unique plaisir car... je n'ai rien ressenti. Alors qu'ici, sur ce monde virtuel, je suis plus vulnérable que jamais...

« Les dix minutes sont écoulées.
— Déjà ? On n’a même pas eu le temps de voir Max en action !
— Pas grave, assurai-je d'une voix forte pour masquer mon désarroi. Je suis certain que je peux me révéler utile sur le champ de bataille, on doit juste aller de l'avant ! D'ailleurs, c'est pas bizarre que XANA ne soit pas encore intervenu ?
— Il a juste peur de nous, rugit William en brandissant son arme.
— Ça se voit que tu ne le connais pas, répond Ulrich d'un air soucieux.
Assez discuté, il est temps de bouger maintenant ! »

Après quelques minutes de course, une créature fait son apparition au loin. Une sorte de bulle remplie de fumée noire qui roule vers nous à une vitesse hallucinante. J'entends Ulrich marmonner entre ses dents, il a dit « ce putain d'oursin » ou un truc du genre.

« C'est la créature de l'autre jour ! s'exclame Aelita. Il faut que je retourne à l'intérieur pour en savoir plus sur mon père.
— T'es certaine de vouloir faire ça ? Depuis ce jour-là, t'es devenue insupportable !
Ulrich n'a pas tort.
— Je ne t'ai pas demandé ton avis Jérémie. Je suis assez grande pour prendre des décisions par moi-même.
Et nous entrainer dans ta chute par la suite... »

Mais l'elfe virtuel est déterminée à suivre son intuition de base, elle court maintenant en direction de la boule d'encre.

« Ulrich, tu ne peux pas la laisser faire ! Rattrape-la !
— Il en marre d'être le petit soldat qui obéit aux ordres, rétorque Aelita. Tu n'as qu'à venir toi-même ! »

Le samouraï reste immobile, un air torturé sur le visage. Pas évident comme situation... Obéir à son leader ou faire confiance au bon sens de son amie ? Je ne me serais pas posé la question à sa place...

« ULRICH ! hurle Jérémie depuis le laboratoire. Bouge-toi, c'est moi qui te supplie cette fois-ci... Active ton Supersprint, tu peux encore la rattraper ! »

Mais le guerrier reste impassible. « Il en a marre d'être le petit soldat. » Le venin contenu dans les paroles de l'avatar rose a bien rempli sa part du contrat, Stern ne va pas lever le petit doigt pour secourir la princesse cette fois. Au moment ultime de la fusion entre les deux êtres, une sorte d'onde de choc écarlate s'échappe de l'arme de William et s'abat sur Aelita... qui disparaît subitement.

« Qu'est-ce qui s'est passé ? criai-je, affolé par la disparition de mon amie.
— Je ne sais pas, avoue William qui n'a pas l'air si inquiet que ça.
T'as réussi à la dévirtualiser en un coup, impressionnant...
— Donc... elle est pas morte ?
— Mais non Max, stresse pas. Elle est juste retournée dans le scanner.
— C'était involontaire... Je ne savais pas que mon zanbatō pouvait faire ça !
— Ton zanbaquoi ?
— Zanbatō ! Dès que j'ai saisi le manche, j'ai su que c'en était un !
— C'est bien beau tout ça mais t'as quand même dégommé Aelita. Tu peux être fier de toi...
— Elle va me détester... mais ça valait le coup, c'est vachement cool comme pouvoir !
— La connaissant, elle va s'en prendre à Jérémie et pas à toi !
— Par contre, la bouboule a pas l'air contente là... »

Effectivement, la bulle vient de se garnir de pointes acérées. Effrayé, je fais un pas en arrière. À l'inverse, Ulrich se rapproche pour se placer entre William et la créature. Le monstre se met à s'élever dans les airs, il se trouve maintenant à quelques mètres du sol.

« Je ne savais pas qu'il pouvait aussi léviter, déclare le samouraï en contemplant le monstre. Méfiez-vous de ses... »

Il n'a pas le temps de terminer sa phrase. L'Oursin vient de lui projeter une pique dans le cœur et le guerrier n'a pas pu l'esquiver, il ne s'attendait sûrement pas à un coup comme ça... Cette fois-ci, William et moi sommes seuls face à un ennemi redoutable. Suivre ou trahir, vivre ou mourir, ça va être le moment de choisir...


-Yumi-

J'ai eu tort. Je n'aurais pas dû quitter les autres. Déjà, j'ai vécu dans la terreur pendant tout ce temps alors que XANA n'a toujours pas attaqué... ce qui n'est vraiment pas normal, ce n'est pas dans ses habitudes de nous épargner. Je commence à croire que Jérémie a trouvé un moyen de contrer les plans de notre pire ennemi sans utiliser le code qui nous était indispensable jusqu'à présent. Quand je pense que j'ai tout quitté pour rien, ça me rend malade... Et comme j'ai raté trois jours d'école, va falloir tout rattraper maintenant. Particulièrement en anglais, c'est la base, surtout quand on vit en Europe.

Normalement, les profs n'ont pas dû se plaindre de mon absence. Faut dire que j'ai été maligne, j'ai appelé Delmas mardi soir, après l'annonce de la démission d'Aelita, pour prévenir la direction d'une « épidémie de gastro » chez les Ishiyama. Ça aurait été plus logique d'en parler à Madame Weber mais il y a un avantage de taille avec ce cher Jean-Pierre : il ne pose jamais trop de questions vu son emploi du temps surchargé.

Hiroki était censé s'envoler pour le Japon demain. Évidemment, il n'a pas su tenir sa langue quand ma mère nous a surpris dans la maison en pagaille. La crise qui a suivi était mémorable. Je déteste mentir à mes parents mais j'ai toujours dû le faire pour le bien du groupe. Cette fois, c'était différent. Maman m'a reprochée d'avoir autorisé mon frère à sécher les cours mercredi et jeudi. La déception dans ses paroles était palpable, une confiance perdue est très difficile à récupérer. Et, pour le coup, je pense que c'est foutu...

Le plus ironique dans tout ça, c'est que j'ai accompagné Hiroki à Kadic vendredi mais je n'ai pas été plus loin que les grilles. Je ne voulais pas les revoir, aucun d'entre eux... et surtout pas Aelita. J'ai donc séché une nouvelle fois et ma mère ne s'en est même pas rendue compte, trop occupée à accumuler les petits boulots pour subvenir aux besoins de la famille. J'ai passé ma journée à relire mon journal intime et à dresser une liste assez précise de toutes les crasses que XANA nous a fait subir, avec un prologue racontant la découverte du Supercalculateur par Jérémie et un épilogue évoquant la situation actuelle.

Après avoir rédigé ce récit retraçant nos aventures, j'ai longuement hésité. On a repoussé le moment fatidique toutes ces années, pourquoi ne pas contacter les autorités tant qu'il est encore temps ? Mais j'ai vite compris que c'était inutile. Le programme multi-agent va lancer son attaque finale et on va tous y passer. Alerter l'opinion publique n'aurait eu qu'un impact négatif sur la population, les gens deviennent fous à l'approche de l'apocalypse. Braver les interdits, voilà la mentalité générale quand on annonce que la mort est proche.

Étonnamment, c'est mon frère qui m'a donné l'information qui pourrait tout remettre en question. Et cet imbécile a attendu tout le week-end pour m'en parler. Deux nouveaux élèves à Kadic pendant notre absence, jusque-là rien d'exceptionnel. Mais quand il a précisé que l'un d'entre eux était albinos, le déclic s'est fait dans ma tête. Le fameux Max Stones, celui qui a transformé Aelita. Même si je ne l'ai jamais rencontré, je suis certaine qu'il n'est pas étranger à sa décision de stopper la lutte. Comme par hasard, elle commence à lui rendre visite régulièrement et abandonne le combat du jour au lendemain. Est-ce qu'un simple garçon peut tout changer à ce point ?

En arrivant devant les bâtiments de Kadic, je sais que j'ai fait le bon choix. Il faut que je lui parle, que je sache ce qu'il y a de spécial chez lui... et surtout que je le convainque de m'aider à récupérer Aelita de notre côté. Je suis prête à lui parler de l'usine, à lui dévoiler tous nos secrets si jamais il n'est pas au courant. Je vais tout mettre en œuvre pour qu'il comprenne la gravité de la situation. Il est sans doute le dernier à pouvoir la faire changer d'avis,

En arrivant dans les couloirs des garçons, j'ai la bonne surprise de tomber sur Odd... qui me saute immédiatement dans les bras, ce qui m'agace au plus haut point.

« Yumi, j'ai cru que t'étais partie pour toujours ! Où étais-tu ?
— C'est long à expliquer, répondis-je platement en le repoussant. Est-ce que tu peux m'indiquer où se trouver la chambre de Max ? J'ai besoin de lui parler...
— Il a du succès avec les belles filles celui-là, Ulrich et William vont être jaloux !
— Tu vas m'aider ou continuer à sortir des blagues débiles ?
— C'est juste là, dit-il en ouvrant la porte à laquelle il était adossé.
— Odd, tu pourrais frapper !
— T'inquiète, c'est mon pote. Il n'est pas là de toute manière.
— Vous cherchez Max ? »

Cette voix me paralyse immédiatement sur place. Je me retourne pour faire face à... cette fille que j'aurais préféré oublier. Elle avait les cheveux sombres et une mèche rouge sur le côté à l'époque... mais impossible d'oublier un visage pareil. Le diable se cache toujours derrière des traits d'ange, c'est bien connu.

« Yumi, je te présente...
— On se connait, déclarai-je sèchement sans lâcher du regard la nouvelle arrivante. Qu'est-ce que tu fais là ?
— Je suis élève à Kadic maintenant... et on est dans la même classe. »

Katrina s'efforce de le cacher mais je sais qu'elle a peur, je le sens. Elle se blottit contre Odd et le blondinet en profite pour l'embrasser tendrement sur le front. C'est pas possible... Je dois cauchemarder, comment a-t-il pu se mettre en couple avec une fille pareille ?

« Odd, il faut qu'on parle.
— J'ai quelque chose pour toi Yumi, assure la blonde en ouvrant son sac à main. Regarde cette photo, je pense que ça va t'intéresser... »

Je lui arrache des mains et reste stupéfaite devant le cliché qu'elle me présente. Une petite fille en train de construire un bonhomme de neige. Rien d'anormal me direz-vous. Sauf que celle-ci a les cheveux roses...

« Où est-ce que t'as eu ça ?
— Arrête d'être aussi agressive avec elle !
— Ne te mêle pas de ça Odd. C'est entre elle et moi, va jouer plus loin.
— Je t'interdis de parler à mon copain comme ça ! »

C'en est trop. J'empoigne la blondasse et la plaque contre le mur. Même après tout ce temps, elle est toujours aussi légère... et incapable de se défendre physiquement. C'est le genre de gamine qui se bat avec la langue et pas avec les poings. J'ai vraiment envie de cogner, lui faire ravaler sa prétention une bonne fois pour toutes. Odd essaye vainement de nous séparer mais ma poigne est trop forte, il n'arrivera à rien.

« Il vaudrait mieux que tu répondes à ma question...
— C'est à Max... je lui ai volé. »

Surprise par sa réponse, je desserre mon étreinte et elle en profite pour nous fausser compagnie. Je pourrais la rattraper facilement mais Odd me retient par le poignet. De toute façon, je dois avoir une sérieuse conversation avec lui. Il ne sait sûrement pas dans quoi il s'est engagé en se mettant en couple avec cette fille. Mais j'ai vraiment du mal à remettre mes idées en place vu qu'une foule de questions se bousculent dans mon crâne. Dit-elle la vérité ? Si oui, comment Max a-t-il pu avoir cette photo ? Et surtout, pourquoi Katrina m'a-t-elle donnée une preuve si accablante ?

« T'étais obligée de la malmener comme ça ?
— Je l'ai à peine touchée Odd... et ça valait le coup, ajoutai-je en lui tendant la trouvaille de la fouineuse de service.
— Le sale petit menteur ! s'exclame-t-il, les yeux ronds comme des billes après avoir jeté un coup d'œil à la photo. Depuis le début, Max prétend qu'il ne connait pas Aelita... Il faut fouiller sa chambre, il doit sûrement y cacher d'autres choses !
— Sérieusement ?
— Fais-moi confiance Yumi, c'est le meilleur moyen d'en savoir plus. J'ai eu une très bonne coach aujourd'hui. S'il y a un indice à exploiter, on va le trouver !
— Depuis quand fouilles-tu dans l'intimité des gens ?
— Tu vas me faire croire que tu n'as pas lu le journal intime d'Ulrich quand tu l'as récupéré ? »

Comment peut-il savoir ça ? Il est plus intelligent qu'il en a l'air... Après un petit clin d'œil provocateur, il entre dans l'antre de Max Stones et je le suis pour découvrir... rien de très alarmant à première vue. Mobilier flambant neuf, c'est le seul truc louche dans cette chambre. À part ça, l'endroit est très impersonnel. La seule touche de décoration est un poster des Subdigitals, incontournable quand on est étudiant à Kadic. Aucune affaire qui pourrait lui appartenir n'est visible, juste une petite valise en dessous de son bureau... Odd, qui avait déjà commencé à retirer tous les draps du lit, sort soudainement son portable et fronce les sourcils.

« J'ai un message d'alerte de Jérémie, il faut que j'y aille !
— Je viens avec toi !
— Tu seras plus utile ici, il faut que tu trouves un maximum d'éléments contre lui. Je connais Aelita, il suffit que ce mec sorte n'importe quelle excuse et elle va le croire. Et puis, je ne veux pas te vexer mais... je ne suis pas certain que tout le monde va être si compréhensif que moi par rapport à ton retour.
— Je comprends... Je vais faire de mon mieux, on se voit plus tard.
— Bonne chance Yumi ! »

Il s'éclipse et je commence à fouiller dans la valise... qui ne contient que quelques vêtements. J'ai accepté la proposition d'Odd car je savais qu'il n'allait pas changer d'avis mais je compte bien filer à l'usine si je ne trouve rien de concret dans les prochaines minutes.

« Quelle bonne nouvelle, le corbeau est de retour ! »

Manquait plus qu'elle... Je me retourne et, à ma grande surprise, elle n'est pas seule. J'aurais dû me douter qu'un duo de garces allait se former, Élisabeth et Katrina sont faites pour s'entendre...

« Tu vas voir ce qui arrive quand on s'en prend à moi, menace la blonde de sa voix haut perchée.
— Tu crois que tu me fais peur parce que tu reviens avec l'autre idiote ?
— Je manquais d'inspiration pour une fois... Sissi est toujours inventive et elle a encore eu une idée très amusante !
— Jiiiiiim, on l'a trouvée ! »

Il ne faut que quelques secondes pour que le surveillant nous rejoigne dans la chambre. La fille du proviseur en profite immédiatement.

« Une externe n'a rien à faire dans l'établissement un dimanche soir, n'est-ce pas Jim ? Et surtout pas dans le dortoir des garçons ! Je me demande ce que mon père dirait s'il venait à apprendre que vous ne faites pas votre boulot correctement.
— Je vais m'en occuper.
— Viens Sissi, on va aller chercher Odd maintenant ! »

Les deux pestes s'en vont avec un sourire jusqu'aux oreilles et je trépigne de rage, quelle injustice ! Le prof de sport n'est pas le plus sévère d'habitude mais, au niveau de l'internat, il peut se montrer extrêmement dur. Je peux m'estimer chanceuse si je m'en sors seulement avec quelques heures de colle... Au lieu de me donner l'engueulade que je mérite, Jim se met à fixer la fenêtre d'un air inquiet.

« Yumi, je... je pense qu'il y a quelque chose d'anormal dans cette pièce... Va chercher le proviseur ! Tout de suite ! »


À suivre : Sous l'océan

_________________
http://data.whicdn.com/images/89102907/large.jpg


Dernière édition par Minho le Mer 29 Juin 2016 15:31; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Theoph69 MessagePosté le: Mer 29 Juin 2016 12:53   Sujet du message: Répondre en citant  
[Blok]


Inscrit le: 20 Avr 2016
Messages: 133
Localisation: Sûrement devant mon pc, à tuer du kevin !
Commençons par le commencement :
déjà je suis le premier donc je ne risque pas de répéter ce que les autres ont dit !

Focus sissi

bon bah on a sissi, encore plus terrible que dans l'animé qui est bien décidée a faire tombée tous les lyokoguerrier ainsi que Charlotte ( ou Katrina je sais plus moi Sad )
Perso l'histoire de Charrlotte j'y crois moyen.
Mais après c'est parce que j'ai lu tous les Chérubes alors ça doit m'influencer !
Cependant je me pose une question:
Citation:
Alors que je suis en train de relire mon article.


ça veut dire que Sissi a retranscrit toute la discussion avec Charlotte dans son article ?
Si oui on ne la reverra plus jamais. (et c'est pas plus mal !)

Ensuite au passe au virtuel avec un focus de Max.

Il est encore plus direct dans ses pensées que dans le chapitre précédent !

Citation:
— Tout le monde réagit différemment, crachai-je à l'attention du ténébreux. J'ai mal alors que je sais très bien gérer les difficultés d'habitude. J'ai passé des heures à me faire torturer à l'hôpital, je suis loin d'être un fragile. T'as peut-être un avatar plus solide que le mien, c'est pas pour ça que tu dois la ramener. »


moi on m'aurais dit ça, ça aurait été retour dans les scanners assuré (mais max peut-it rééllelent retourner dans les scanner après avoir été virtualisé ?
Citation:
Toujours là pour me rabaisser ce salaud.

Citation:
Jérémie isolé de tous, ça serait pas jouissif ?


la il fait vraiment flipper !

j'ai relevé ça :
Citation:
"une épée microscopique planquée quelque part"

il me semble que c'est dans New Wave que l'avatar de Jérémie possede un petit poignard ? A moins que je ne fasse des films...

Après on nous apprends que max perd du sang quand il est bléssé sur lyoko.On apprends aussi qu'il n'a rien ressenti quand Aelita l'a embrassée.
Du coup je me dis, si dans l'hypothese ou monde réel/Lyoko sont inversés pour Max :
-sur le monde réèl, sent-il les aliment?
-a-t-il froid/chaud sur terre ? puisqu'on nous dit qu'il ressent un "Un air glacial" sur lyoko ?
- Comment va faire Jérémie pour le ramener sur terre ? ( il faudrait le virtualiser à partir de lyoko si on suit cette logique.)

note:
Citation:
agité, ankylosé, ballonné, crevé, électrifié, exalté, exténué, hébété, oppressé, régénéré, secoué, submergé, terrassé, tonifié, traumatisé, complètement vidé

Waw ça c'est de l'accumulation !

Sinon on a encore les répliques cinglantes d'aelita :

Citation:
On n'est pas dans un de tes jeux vidéo donc évite de la ramener avec tes commentaires idiots ! Si vous continuez avec vos remarques désobligeantes, on continue la mission à deux !

Citation:
Je ne suis pas d'accord.


j'ai surkiffé le moment ou William la dévirtualise One-shot !
j'ai aussi bien aimé le moment ou Jéremie lui fair comprendre que le boss, c'est lui.

Enfin on passe au focus Yumi !

Alors comme ça j'avais pas raison pour la montre micro GPS Sad
je suis déçu là...

On part sur une mise au point sur ses pensées, sa famille.
Puis on nous apprends que Yumi déteste Charlotte, jusqu'a la qualifier de "diable".
La découverte de la photo d'aelita petite remet tout en question.
Cependant je ne pense pas que Charlotte l'ai volé a Max.
Après tout elle est Suisse, et je crois que le chalet dans lequel Aelita faisait des bonhomme de neige était lui aussi en Suisse !
Coïncidence, je ne crois pas
*TIN TIN TIN TIN!*
Par contre le truc pas cool, c'est que tu termine le chapitre sur un gros suspens Sad
Non mais serieux terminer un chapitre par [quote]« Yumi, je... je pense qu'il y a quelque chose d'anormal dans cette pièce... Va chercher le proviseur ! Tout de suite ! »
Citation:
« Yumi, je... je pense qu'il y a quelque chose d'anormal dans cette pièce... Va chercher le proviseur ! Tout de suite ! »

c'est cruel Sad
Méchant va !
Sinon encore un super chapitre j'ai relevé quelque erreur d'inatention :

Citation:
Et cet imbécile a entendu tout le week-end pour m'en parler.

-> attendu

Citation:
Quand je pense que j'ai tout quitté pour rien, ça me rend malade... Et comme j'ai raté trois jours d'école pour rien

-> c'est pas vraiment une erreur mais il y a beaucoup de ou rien.

Voilà j'ai trouvé ce chapitre intérressant au niveau du scénario, on en apprend plus (ou pas si c'est un piège) sur les personnage de Max et de Charlotte !
Au niveau virtuel on a toujours pas beaucoup d'action, j’espère que tu vas nous en mettre dans le prochain chapitre! ( et j’espère que max va se prendre un truc horrible dans les dents Mr. Green ) .
C'est tout pour moi, je vais laissé Icer et Zéphyr analysé ton chapitre plus en détails, et un peu Ikorih aussi (mais juste un peu) [/troll]
c'était Theoph69
Peace out!

_________________
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~



Pour discuter entre lyokofans Librement dans un endroit actif avec 750 membres https://discord.gg/btXEKab




Parce-que le RP Code Lyoko c'est mieux à plusieurs https://discord.gg/7g6BWgF


Repose en paix Nastia, la Lyokofan la plus gentille partie trop tôt. Je ne t'oublierai pas.


Dernière édition par Theoph69 le Mer 29 Juin 2016 14:55; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
 
Ikorih MessagePosté le: Mer 29 Juin 2016 13:36   Sujet du message: Répondre en citant  
M.A.N.T.A (Ikorih)


Inscrit le: 20 Oct 2012
Messages: 1498
Localisation: Sûrement quelque part.
Citation:
Retourne dans ton pays

http://www.valeursactuelles.com/sites/default/files/styles/va-article/public/jean-marie_le_pen_afp.jpg
Vous avez gagné un nouveau lecteur



Ma première réaction a été "QUOI MAIS ELLE SE CASSE COMME CA?!". Honnêtement, Sissi m'a déçue dans ce passage, elle s'est vraiment fait retourner en deux deux. C'est presque trop facile. Ou alors le QI d'Elisabeth tel que le DA le décrivait n'est peut-être pas qu'une légende... Elle était en mode mastermind jusque là et hop, retournée et écrabouillée sur la botte de Charlotte/Katrina/Joséphine (<= car c'est connu qu'elle est belle, riche et intelligente et Marie Sue, ODR t'en parlera mieux que moi). Le fake de la famille violente est tellement gros que même un python n'aurait pas pu l'avaler, et pourtant ça marche sur une vipère. On aura tout vu. Quant aux preuves sorties par Charlotte....qui garderait des photos de soi avec la gueule pleine de bleus? Pour se rappeler les bons souvenirs peut-être? Mr. Green

Mais passons à Max. Ses sensations sur Lyoko, le fait qu'il se coupe sur le sabre d'Ulrich et la non-sensation de quand Aelita l'a embrassé...tout ça me pousse à faire le parallèle avec, justement, bonbon rose quand elle s'est fait matérialiser. Lyoko serait l'équivalent du monde réel pour Max, et inversement. Comment ça se fait, j'en sais rien, mais je soulève la théorie. o/
Cela pose cependant une question intéressante en fin de chapitre...s'il se fait "dévirtualiser"? (a)
Max et Aelita qui se draguent ouvertement en plein Lyoko xD Jérémie a un peu de flair, mais ce serait plutôt de la jalousie en fait. S'il savait x) Enfin son "Mouais" est en passe de devenir un running gag, et ça fait du bien parce que sérieux Aelita est invivable XD (on admirera la façon dont elle pique sa crise)
On oubliera pas le clin d'oeil du jour : Le Commandant Belpois hein? Dis voir, t'essaierais pas de faire entrer ta fic dans les Perles du Neith?

Citation:
Jérémie isolé de tous, ça serait pas jouissif ?

On m'informe dans l'oreillette que cette intrigue a déjà été utilisée. Jurisprudence recyclage/Nelbsia...

Enfin, William et Ulrich récupèrent respectivement la palme de la plus belle action virtuelle et de la plus belle punchline ("Depuis ce jour-là, t'es devenue insupportable ! "). Certains sont d'ailleurs tentés d'expliquer le côté insupportable d'Aelita par les liens du sang.

Nous arrivons à Yumi qui a décidé de se montrer utile dans l'histoire après avoir réalisé qu'elle n'était qu'une grosse conne pleurnicharde et parano. Et qu'accessoirement, elle ne parlait pas bien français et qu'elle ferait bien de rentrer dans son pays elle aussi :
Citation:
Et cet imbécile a entendu tout le week-end


Citation:
Marrant que tu dises ça parce que la thématique [des mecs qui cherchent à s'enfiler] va être abordée très bientôt

Encore une feinte! Ce n'étaient pas des mecs mais bien des filles, en témoigne le plaquage contre le mur de Katrina/Fuck you/Charlotte (KFC pour les intimes) par Yumi.
Mais passons. On découvre ainsi que Max Stones est un sinistre stalker bien que je ne suis pas à 100% convaincue que ce ne soit pas une photo qui appartienne à Charlotte qui chercherait à mettre Max dans la merde finalement. Enfin dans tous les cas, elle cherche à le mettre dans la merde (même si it's a trap spécial Yumi) ! XD Mais toujours est-il qu'il est envisageable que Charlotte ait pu obtenir la photo (Ikonov, Carthage, Franz Hopper....la connexion est mince mais ténue!)
OH WAIT MAIS. Yumi connaît le vrai nom de Charlotte! Si la description qui en est faite (cheveux noirs, mèche rouge...) ne peut que me renvoyer à Samantha, il est très peu probable qu'il s'agisse d'elle : déjà parce que Charlotte/Katrina/Oh et puis merde n'est pas noire (à moins que nous ne soyons face à un protocole Mickaël Jackson Surprised!). Et ensuite parce que Odd l'aurait reconnue...wait, Sam avait tendance à vouloir voler des trucs aussi non?....
Odd se rattrape d'ailleurs de ce début de chapitre où il est plutôt useless, en se montrant intelligent, trollesque ("et le journal d'Ulrich trololo?") voire capable d'initiative. C'est keuwl.

Pour ce qui est de la fin du chapitre, je pense qu'en fait Jim a vu un pigeon sur le rebord de la fenêtre. De toute façon, personne ne saura la réponse avant environ trois chapitres quand tu décideras de refaire un focus Yumi, alors flemme de faire des théories abracadabrantes, on se souviendra juste de la dernière fois où un perso s'est approché d'une fenêtre dans une chambre à Kadic....hein Jérémie?
Quant au titre du prochain chapitre, je ne suis pas dupe, il n'y a aucune chute dans la mer numérique de prévue, c'est encore un fake. Il va en effet s'agir d'une banale sortie à la mer...

Ce commentaire touche à sa fin, n'oublie pas que maintenant le FN adore ce que tu fais (même si en ce moment les liens du sang c'est pas trop leur truc héhéhé) et à la prochaine Razz

Spoiler

_________________
"Excellente question ! Parce que vous m’insupportez tous.
Depuis le début, je ne supporte pas de me coltiner des cons dans votre genre."
Paru - Hélicase, chapitre 22.
http://i39.servimg.com/u/f39/17/09/92/95/signat10.png
Et je remercie quand même un(e) anonyme qui refusait qu'on associe son nom à ce pack Razz

http://i81.servimg.com/u/f81/17/09/92/95/userba11.png
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Zéphyr MessagePosté le: Jeu 30 Juin 2016 09:44   Sujet du message: Répondre en citant  
Z'Administrateur


Inscrit le: 16 Mar 2013
Messages: 1052
Localisation: Au beau milieu d'une tempête.
Bon, évitons d'avoir à nouveau 4 chapitres de retard u.u .

Il est vrai que la réaction d'Élisabeth est surprenante, ou plus globalement le fait qu'il n'y ait pas eu de bagarre verbale à proprement parler. J'ai moins de réserve qu'Ikorih sur les photos, on peut penser qu'elle ont été faites éventuellement pour la police ou juste pour le principe de preuve (parce que si son beau-père tente de lui rechercher des noises un jour, elle sera bien embêtée si elle a pas moyen de le refouler juridiquement). Par contre j'ai largement plus tiqué sur l'effondrement immédiat en larmes de Charlotte, ça fait tellement cliché. Plus globalement, c'est une caractéristique commune à toutes les femelles de ta fanfiction : elles arborent une façade putassière qui se veut forte, mais son dans le fond ultra-friable, en particulier et logiquement sur leur corde sensible.
Concernant le lien de Charlotte avec Yumi, certainement une ruse classique pour tromper le lecteur sur la véracité de l'affaire fille battue, parce qu'il n'y avait pas besoin de la japonaise pour savoir que la meuf d'Odd était une bitch.

Les dialogues virtuels avaient un côté très jouissif dans leur embranchement de clashs. Suite à ça, Aelita et Jérémie risquent de s'engueuler encore plus allègrement. J'adorerais que le blondinet dévoile à Ulrich et William la vérité sur le but de la mission virtuelle en guise de représailles.
J'imagine que « l'onde de choc écarlate » qui s'est échappée de l'épée de William était une salve d'énergie, ou du moins un dérivé, malgré ce choix de couleur douteux. Autrement, j'adhère à la formulation d'Ikorih quant au statut de l'avatar de Max, même si une fois encore je ne peux m'empêcher de penser à la fausse-piste pour embrouiller : la non-sensation au baiser d'Aelita pourrait simplement être… une absence de partage de sentiment, qui serait dans la lignée du côté manipulateur du concerné soulevé il y a peu (faire croire à quelqu'un qu'on l'aime ou sortir avec pour mieux servir ses intérêts est un classique).

Yumi devait fatalement revenir, un véritable intérêt lui ayant enfin été attribué Mr. Green. Un truc plutôt bête mais indépendamment des personnages en eux-mêmes, j'ai toujours bien aimé le duo Odd/Yumi, parce que chacun compense bien les lacunes de l'autre. Cet aspect se ressent bien dans leurs retrouvailles du chapitre, notamment par les dialogues et ce secret partagé concernant les soupçons sur Max.
Étrangement, j'ai trouvé le passage plutôt expédié dans son écriture après le départ de Della Robbia. Sissi et Charlotte viennent aussi vite qu'elles ne repartent et Jim s'introduit uniquement par sa phrase de fin. Avant cela, on n'a pas tellement l'impression de sa présence, malgré le fait qu'il parle. Néanmoins, ce « Je vais m'en occuper », tout comme sa seconde réplique, font presque trop professionnel pour lui. C'est plutôt déconcertant pour un personnage si caricatural et décalé de base. Évidemment, le mystère reste entier sur l'anormalité qu'il a décelé instantanément dans la chambre de Max. Personnellement, je mise sur le poster des Subdigitals, sachant que Jim est l'oncle d'un de ses membres… Nan je brode, le mystère reste entier.
Quant à la prétendue possession d'une photo d'Aelita enfant par Max, il y a des chances pour que ce soit un quiproquo (à force de ressortir cette théorie pour tout, je finirais bien par tomber juste Mr. Green). Vu qu'il entretient une relation secrète avec Aelita, laquelle lui a tout confié de sa vie, ce n'est pas impossible que la photo soit un cadeau de la principale concernée (même si exceptée celle de l'épisode 90, on ignore si d'autres photos du genre ont été trouvées par les héros, mais dans ce cas, Oodd et Yumi auraient nécessairement eu connaissance de celle du chapitre...).

Bref, c'est pas tout ça, mais j'ai hâte de lire La face cachée de cette histoire !
_________________
http://i.imgur.com/Z94MNN5.png

« Jérémie avait fait un superbe travail. Ce dernier voyage sur Lyokô promettait d'être inoubliable. »
Un jour, peut-être.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Minho MessagePosté le: Mer 06 Juil 2016 12:17   Sujet du message: Répondre en citant  
[Blok]


Inscrit le: 29 Jan 2016
Messages: 101
Réponse à Theoph69
Spoiler

Réponse à Ikorih
Spoiler

Réponse à Zéphyr
Spoiler

Une fois n'est pas coutume, ce chapitre sera divisé en deux parties. Il vous faudra donc patienter un peu pour découvrir ce qui s'est passé au niveau du virtuel car, aujourd'hui, tout sera centré à Kadic dans le premier focus adulte de la fic. C'est donc assez différent du regard adolescent habituel... Par contre, je n'ai pas changé ma manie de disséminer quelques indices donc restez attentifs !


Chapitre 14 : Sous l'océan
PARTIE 1


-Vitaline-

Il n'y a pas que des inconvénients quand on a un job comme le mien. Évidemment, il faut supporter les mioches qui crient à tout bout de champ, les abrutis qui organisent des batailles de nourriture afin d'amuser la galerie et les estomacs sur pattes qui sont prêts à tout pour avoir un deuxième service. Il y a d'ailleurs un élève qui réunit ces trois particularités à la fois et il est la définition même du mot « insupportable » tant par son attitude que par son look qui fait mal aux yeux. J'ai dû me faire violence pour ne pas utiliser la mort aux rats que je garde dans le placard... mais j'ai besoin qu'Odd reste en vie encore quelque temps. Ce n'est pas pour rien que je lui ai sauvé la mise quand il a piqué sa crise avec le thé bouillant. Même si l'ado surexcité évite le réfectoire depuis quelques temps, je sais que je peux l'attraper à tout moment si l'envie m'en prenait... et il n'y a rien de plus excitant qu'une cible qui ne se doute de rien.

Être la boniche de Kadic n'est peut-être pas le métier le plus valorisant mais, comme je le disais, il y a quelques avantages. Premièrement, les étudiants parlent beaucoup pendant les repas. Les sujets de conversation sont lamentables et c'est ça qui me sert de rappel constant : ils ne sont pas comme ceux que je connais. Quand je pense qu'ils sont tous persuadés que la cantinière est dénuée de cervelle...

Un autre point positif, c'est les trouvailles inattendues. Il suffit juste d'un cartable oublié... et c'est déjà beaucoup quand on sait tout ce que peut receler le sac d'un collégien peu scrupuleux. Le plus drôle, c'est la déception qui apparaît sur leurs visages quand ils viennent me demander si je n'ai pas trouvé leurs affaires. Ma réponse est toujours négative mais ma collection d'objets perdus s'agrandit de jour en jour. Cleptomane ? Pragmatique plutôt. Qui soupçonnerait la gentille Vitaline que tout le monde exploite ? Je n'ai pourtant pas essayé de masquer ma personnalité. Je pense sincèrement que je suis une personne avenante... quand on ne vient pas me chercher misère. Sois tendre avec tes amis et sans pitié avec tes ennemis, c'est comme ça que je fonctionne. Ces adolescents me traitent souvent comme une moins que rien et, même si je m'en contrefiche, je n'oublie pas pour autant. Éviter de leur rétribuer leurs pertes, c'est une sorte de punition que j'estime bien méritée.

Et pour l'heure, cette fâcheuse habitude de laisser des effets personnels dans mon repaire favori a porté ses fruits une fois de plus. Un exemplaire de La face cachée de Kadic traîne sur la table à laquelle était assise le groupe de Lola Kieffer pour le repas de midi. De toute façon, je n'aurais pas dépensé un seul centime pour lire ce ramassis d'âneries. C'est bien parce que je suis tombée dessus que j'en profite pour y jeter un coup d'œil. Et rien que la première page me donne envie de gerber.


LA FACE CACHÉE DE KADIC

Lundi 20 Novembre 2006
Rédigé par Élisabeth Delmas, rédactrice en chef, avec l'aide de Milly et Tamiya.

Faites le plein de scoops avec la nouvelle version du journal de l'école !
Au programme de ce numéro, une série d'articles croustillants compilés pour votre plus grand plaisir.
-> Le mystère Aelita Stones, la phrase choc qui sème le doute !
-> Un homosexuel se cache parmi vous, découvrez de qui il s'agit !
-> Tango argentin et autres danses de salon, la double vie de Mme Hertz...
-> Miss Kadic 2006, les candidates dévoilées !
-> Foyer des élèves, le projet avance...
-> Échos de couloirs, parole aux internes !
-> Le classement des étudiants, es-tu vraiment populaire ?


Appâter le lecteur avec des titres racoleurs, c'est bien une technique vicieuse qui mériterait d'être punie par les autorités compétentes. Évidemment, la couverture donne envie d'explorer le journal tout en donnant le moins d'informations à celui qui ne compte pas acheter, typique des magazines people cette technique. La face cachée de Kadic est un ensemble de feuilles reliées entre elles par une agrafe située dans le coin supérieur gauche. C'est même pas recto-verso, cette cruche de Sissi a sûrement envie de contribuer à la destruction de l'environnement... Sans plus attendre, je me rends en page deux pour lire le premier article.

Le mystère Aelita Stones, la phrase choc qui sème le doute !

Tout le monde a déjà eu une conversation avec la fille aux cheveux roses mais est-ce que quelqu'un peut se vanter de la connaître vraiment ? Tantôt mystérieuse tantôt faussement amicale, la jeune artiste est clairement évasive quand on essaye de la questionner sur son passé. Pourquoi ? Parce qu'elle cache quelque chose bien sûr ! « Si tu en ressens le besoin, tu peux en parler à Aelita, elle sait ce que c'est de mener une double vie... » Cette phrase d'Odd Della Robbia confirme les soupçons de la rédaction du journal. Rien que par la coiffure et le comportement, c'était facile de déterminer l'absence de liens familiaux entre les deux adolescents. Désormais, on en a la preuve formelle ! Alors qui est-elle vraiment ? Et surtout, pourquoi se donner tant de mal à dissimuler la vérité ? On compte sur vous pour le découvrir !

Ça risque de poser problème cette pseudo-révélation... Même si Sissi n'a rien de concret pour le moment, Aelita pourrait craquer facilement sous la pression des questions intempestives... Sans compter que la direction pourrait contacter les parents du blondinet à la mèche violette, il va falloir surveiller les Delmas de près. Après un bref coup d'œil aux pages trois et quatre, je passe directement au feuillet numéro cinq. Qu'est-ce qu'on en a foutre qu'il y ait un gay dans l'école franchement ? Il devait bien y en avoir un planqué quelque part et chacun fait ce qu'il veut de ses fesses après tout. Quant à Suzanne qui danse, ce n'est un secret pour personne. En lisant entre les lignes le reportage consacré à Miss Kadic 2006, je suis surprise de constater que les candidates de cette année ont été choisies par celle qui remet son titre en jeu : Sissi. En tout cas, elle n'a pas joué très risqué quand je vois la concurrence : Tania Grandjean, Caroline Savorani et... Yumi Ishiyama ! Je suis certaine que cette dernière va être contente d'apprendre la nouvelle...

La rédactrice a sûrement été ravie d'utiliser son journal pour ridiculiser la japonaise qui n'est pas du genre à s'affirmer au niveau de sa féminité... un peu comme moi en réalité. D'aussi loin que je m'en souvienne, je n'ai jamais eu de véritable amie. Même en étant forcée de vivre avec des filles toute ma jeunesse, je n'ai pas réussi à trouver un motif qui m'aurait poussée à créer des liens avec qui que ce soit. Et sincèrement, je ne regrette pas ces années de solitude. J'ai consacré mon temps libre à ce que je sais faire de mieux : me battre jusqu'à ce que le sang coule, que ce soit le mien ou celui de l'adversaire d'ailleurs. Contrairement aux autres, je n'ai besoin de personne pour avancer. Je vis pour ma mission, les sentiments n'entrent pas en ligne de compte quand on poursuit un but comme le mien.

***


Pendant que Madame Meyer essaye tant bien que mal d'obtenir le silence, je ne peux m'empêcher de sourire en entendant les chuchotements inquiets des élèves. C'est une situation inédite pour eux et ils en ont bien conscience... En quelques heures, la situation s'est dégradée. La secrétaire a reçu une dizaine de plaintes d'élèves, principalement parce qu'ils étaient mécontents de la publication du classement des étudiants, injustement établi selon eux. Ceux qui se sont retrouvés en bas du top ont eu droit à des commentaires exceptionnels de la part de Sissi pour justifier leur « manque de popularité flagrant » et, évidemment, ça n'a pas plus à tout le monde. Surtout que les prétextes utilisées étaient déplorables : trop d'acné, mauvaise odeur corporelle, pas assez sportif,... Au début, Delmas a essayé de calmer ces contestataires en leur promettant monts et merveilles. Mais les rebelles ont reçu un soutien de taille : Suzanne Hertz en personne. Elle n'a pas du tout apprécié que sa vie privée soit étalée à la vue de tous et a particulièrement peur de la réaction des parents. Elle dit à qui veut l'entendre que « ce journal est une atteinte à la bonne ambiance de Kadic ! » et la direction a donc dû prendre les choses en main. Juste après la pause de midi, une mesure exceptionnelle a été prise : un discours du proviseur dans la salle des fêtes en fin de journée pour calmer les ardeurs des uns et des autres.

Et le moment tant attendu est arrivé... Le proviseur, qui n'a même pas délaissé ses vêtements traditionnels pour l'occasion, arrive sur scène avec un garde du corps de taille, le grand Jim Moralès. Le brouhaha général reprend de plus belle et je me prépare à intervenir mais quelqu'un me devance...

« Silence s'il vous plait ! »

Tous les regards se tournent immédiatement vers la blonde qui s'est levée au centre de la salle. Vêtue d'une tenue assortie et moulante à souhait, Charlotte a plus l'air d'une starlette de série B que d'une élève de seconde. Je n'ai toujours pas compris l'intérêt de s'habiller chaque jour de manière provocante, est-ce qu'elle pense vraiment que ça la rend si attirante ? À priori, la question ne se pose même pas...

« Au nom de l'ensemble des élèves de l'établissement, poursuit-elle d'une voix forte, je voulais vous remercier d'avoir pris le temps de venir clarifier la situation en personne. C'est toujours appréciable de constater les efforts fournis par la direction pour que tout se passe au mieux dans cette école. J'ai hâte d'entendre ce que vous avez à nous communiquer et je suis certaine que ça sera parfaitement maitrisé. Sans plus attendre, je vais vous laisser la parole car l'impatience monte ici ! »

C'est quoi la prochaine étape ? Passer sous le bureau de Delmas pour obtenir plus d'avantages ? Sérieusement, qui pense-t-elle berner avec son discours niaiseux ? Heureusement, ses camarades ne sont pas dupes. Malgré les efforts d'Odd et d'une poignée d'autres garçons qui ont sûrement plus maté qu'écouté, les applaudissement qui ont suivi les quelques mots prononcés ont été assez faibles. Ça lui apprendra à jouer la porte-parole. Le proviseur a d'ailleurs l'air légèrement embarrassé et se contente de hocher la tête en guise de remerciement avant de véritablement commencer son discours.

« Chers étudiants, chers enseignants, je suis venu aujourd'hui pour vous présenter un tout nouveau concept : La Minute Kadic. »

Qu'est-ce qu'il a encore été nous inventer ? Avec les idées révolutionnaires de Jean-Pierre, on n'est pas au bout de notre peine. Sans compter le fait qu'il ne va certainement pas clôturer le bazar en soixante secondes, c'est beaucoup trop court pour lui...

« Pour être honnête avec vous, je ne sais pas encore à quelle fréquence aura lieu ce genre d'événement. Vu que les rumeurs courent, j'ai décidé qu'il n'y avait qu'un seul moyen efficace pour vous donner mon opinion sur certains sujets d'actualité. Comme vous le savez tous, l'intimité des membres de l'établissement a été mise à mal ces derniers temps. Notamment au niveau du journal de l'école mais j'y reviendrai plus tard. J'aimerais d'abord évoquer l'incident qui s'est déroulé dans le dortoir des garçons hier soir. Je vais donc demander à Yumi Ishiyama et Max Delmas de venir me rejoindre. »

Instantanément, un malaise s'installe et personne ne vient rompre le silence. On dirait que nos deux amis ont anticipé la sanction à venir car ils ne se sont pas présentés pour le discours qui était pourtant obligatoire... mais ils ne sont pas les seuls. Il n'y a pas grand monde de la petite bande que je suis chargée de surveiller, il a dû se passer quelque chose. Odd et Ulrich sont livides dans un coin tandis que...

« Belpois ! Où sont vos amis ?
— Je pense que Max a dû passer une nouvelle batterie de tests à l'hôpital et...
— C'est complètement faux, tu mens comme tu respires ! s'exclame Sissi en utilisant le tact habituel qui la caractérise. Max avait rendez-vous avec Aelita et toi hier, il n'a pas refait surface depuis ! Je sais que vous lui avez fait quelque chose, il était censé venir me retrouver après et il ne s'est jamais montré ! Vous l'avez kidnappé parce que vous êtes jaloux de son succès !
— Tu délires complètement, réplique Jérémie, visiblement très mal à l'aise. Je ne l'ai pas vu de la semaine, il reste toujours avec toi, comment aurais-je pu lui donner un rendez-vous secret ?
— Si tu n'as rien à voir avec sa disparition, tu sauras sûrement justifier l'absence de Yumi et Aelita...
— Sans oublier Dunbar ! complète Jim de sa voix rauque. Il n'est pas allé en cours ce matin et est, lui aussi, introuvable... »

Décidément, un tour à l'usine s'impose... Ils m'avaient habituée à des explorations virtuelles de plusieurs heures mais passer la nuit sur Lyoko ? Ça me semble impensable. Si tout s'était passé comme prévu, Stones devrait manquer à l'appel. Mais quatre disparus d'un coup, ça me semble disproportionné... Se pourrait-il que tout le monde n'ait pas survécu ?

« Jim, emmenez Belpois, Stern et Della Robbia dans mon bureau. Ils ont abusé de ma patience beaucoup trop longtemps, il est temps qu'ils me disent la vérité sur l'endroit où se trouvent leurs petits camarades. »

Dociles, les garçons suivent l'éducateur vers la sortie. Je l'aurais bien accompagné pour l'aider en cas d'éventuelle rébellion mais le show n'est pas terminé... et la suite promet d'être intéressante. D'ailleurs, ce n'est pas dans l'intérêt des trois ados de prendre la fuite. S'ils osent prendre la poudre d'escampette, je vais les rattraper et leur donner la correction qu'ils méritent. De toute façon, ce sont juste des pions sans importance... Max et Aelita sont primordiaux et c'est sur eux que je dois me concentrer. Quant à Yumi et William, ce sont les électrons libres du groupe, ceux dont je dois le plus me méfier. Par son statut d'externe, je n'ai pas eu la chance d'observer la japonaise aussi longtemps que je l'aurais voulu. C'est sans doute celle qui est la plus difficile à cerner, impossible de deviner ce qui se cache derrière son regard d'encre... Et pour ce qui est du beau gosse ténébreux, c'est son caractère imprévisible qui est une potentielle source de problèmes. Néanmoins, je sais que je peux les anéantir dès qu'ils ne me seront plus d'aucune utilité. Reste à savoir si ce moment se rapproche ou pas...

« Comme je le disais, Mademoiselle Ishiyama a eu un comportement inacceptable. Intrusion dans l'internat pour se rendre dans le couloir des garçons et fouiller dans des affaires qui ne lui appartiennent pas, je vous promets qu'elle sera sévèrement punie quand on lui mettra la main dessus... Malgré tout, ça a permis à Jim de faire une découverte encore plus surprenante : le châssis de la fenêtre d'un de vos condisciples était creusé de l'intérieur et un système de surveillance y avait été établi. Travail d'amateur d'ailleurs, il n'a fallu que quelques secondes à notre ancien agent secret pour s'en rendre compte. Le responsable de cette machination n'a pas encore été trouvé mais si vous détenez des informations à ce sujet, mon bureau est toujours ouvert à ceux qui peuvent s'avérer utile. L'atteinte à la vie privée d'autrui ne restera pas impunie tant que je serai à la tête de ce collège-lycée dont la réputation n'est plus à prouver. »

Au moment où le proviseur finit sa phrase, un homme imposant vêtu d'un costard pénètre dans la salle et mes mains se crispent immédiatement à la vue de cet individu que je connais si bien. Il faut toujours qu'il se ramène pour se mêler de mes affaires...

« Tant que j'y suis, continue Delmas qui a l'air ravi de voir le nouveau venu, je vous présente Monsieur Spencer. Je pense que certains d'entre vous sont déjà au courant, notre jardinier a subi un regrettable... accident de travail. Et bonne nouvelle, nous lui avons déjà trouvé un remplaçant ! J'espère qu'il recevra l'accueil qu'il mérite et je suis persuadé qu'il va rapidement s'acclimater à notre école si dynamique. »

Ne t'inquiète pas pour ça Jean-Pierre, ce n'est qu'un nom d'emprunt de plus qui va parfaitement s'intégrer à ton nez et ta barbe... Celui que je connais sous le pseudonyme Amos se contente de saluer brièvement l'assemblée avant de poser son regard perçant sur moi. Mon partenaire et amant de toujours qui débarque à Kadic, ça promet d'être intéressant... Malgré nos différents, nous partageons tous les deux la même certitude : la douleur est le seul moyen d'accéder au plaisir.

« Avant de vous laisser retourner vaquer à vos activités, il est grand temps d'entrer dans le vif du sujet. Si j'ai décidé de vous réunir aujourd'hui, c'est principalement parce que trois élèves ont dépassé les limites en rédigeant des calomnies dans La face cachée de Kadic et ça ne peut rester impuni...
— On a fait notre boulot ! se défend Milly en argumentant avec de grands gestes évocateurs. La liberté d'expression, le droit de la presse, nous défendons ces valeurs !
— Et tous les articles sont vrais, rien n'est truqué ! ajoute Tamiya en sortant un exemplaire de son sac comme un magicien qui dévoile un lapin à la foule.
— Suffit ! Vous avez osé publier votre canard sans me montrer un brouillon au préalable et c'est contraire à la politique de l'établissement. Pour ça, vous passerez l'entièreté de votre temps libre à la bibliothèque, et ce, jusqu'à la fin de l'année.
— C'est injuste ! Rebellons-nous, mettons fin à la censure !
— Personne ne vous soutiendra, déclare Delmas d'un ton cynique. Quant on joue avec le feu, on en paie les conséquences.
— Et Sissi ? s'indigne un élève de cinquième dont j'ai oublié le nom. C'est elle la plus grande responsable ! »
— Je ne l'ai pas oubliée... Même sentence que pour les deux autres, elle peut dire adieu à ses virées shopping. Mais, comme c'est la rédactrice en chef, j'estime qu'elle mérite d'être punie plus sévèrement. Je l'ai donc rayée de la liste des candidates de Miss Kadic 2006. »

Un grand silence accompagne alors les paroles du proviseur... jusqu'à ce que des éclats de rire résonnent dans toute la salle. Visiblement, Sissi s'est fait un paquet d'ennemis au cours du temps et l'entièreté de Kadic se réjouit de ce retour de flammes qui devait bien finir par arriver. Les joues enflammées de honte ou de colère, la diva de l'école a une envie soudaine de fuir l'attention qu'elle a pourtant cherchée à obtenir toutes ces années. Alors qu'elle se précipite vers la sortie, Amos l'intercepte, l'attrape par la nuque et la force à se tourner vers son père.

« Excuse-toi pour le mal que tu as fait sale gamine ! »

Choquée par son manque de tact dès le début de la mission, je me précipite vers eux pour les séparer mais Sissi est plus rapide... En faisant un pas habile sur le côté, elle est parvenue à se dégager et tente maintenant de contourner le colosse qui se trouve devant elle. Mais celui-ci ne bouge pas d'un poil. La détermination dans le regard de glace est palpable, il est bien décidée à la traîner de force jusqu'au proviseur s'il le faut. Il pose sa main droite sur l'épaule de la jeune fille qui hurle immédiatement. Amos se bouche les oreilles pour protéger ses tympans du cri strident et sa victime en profite pour lui donner un coud de pied dans les parties génitales. Malheureusement pour la garce, il n'a plus rien à cet endroit-là...

« Assez ! Tout le monde dehors, Spencer et Sissi vous restez !
— Je n'ai aucun ordre à recevoir de ta part vieux con. »

Sur ces mots gracieux, l'armoire à glace donne un coup fulgurant dans la mâchoire de l'adolescente et celle-ci s'effondre sur le sol. Quel abruti ! Le proviseur répète d'une voix tremblante sa consigne d'évacuer le bâtiment mais personne ne semble pressé de se confronter au nouveau jardinier de Kadic... qui ne va pas rester longtemps en activité s'il continue comme ça. Tout en veillant à ne pas griller ma couverture, je bredouille quelques mots pour tenter de comprendre les intentions de mon collègue.

« Qu'est-ce qui vous prend Spencer ? Frapper les jeunes filles, c'est trop facile. Si vous voulez un adversaire à votre taille, je vous attends de pied ferme.
— Pas besoin de jouer la comédie Vitaline, ils ne se souviendront de rien dans moins d'une minute.
— Tu veux dire que...
— Le Maître a parlé. Il est temps d'éliminer ces morveux... »
_________________
http://data.whicdn.com/images/89102907/large.jpg
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Idris2000 MessagePosté le: Mer 06 Juil 2016 13:52   Sujet du message: Répondre en citant  
[Blok]


Inscrit le: 15 Juin 2016
Messages: 155
Localisation: Dans une ville, dans un pays, dans un continent, sur une planète, dans l'univers...
Vitaline a écrit:
Il n'y a pas que des inconvénients quand on a un job comme le mien. Évidemment, il faut supporter les mioches qui crient à tout bout de champ, les abrutis qui organisent des batailles de nourriture afin d'amuser la galerie et les estomacs sur pattes qui sont prêts à tout pour avoir un deuxième service. Il y a d'ailleurs un élève qui réunit ces trois particularités à la fois et il est la définition même du mot « insupportable » tant par son attitude que par son look qui fait mal aux yeux. J'ai dû me faire violence pour ne pas utiliser la mort aux rats que je garde dans le placard... mais j'ai besoin qu'Odd reste en vie encore quelque temps. Ce n'est pas pour rien que je lui ai sauvé la mise quand il a piqué sa crise avec le thé bouillant. Même si l'ado surexcité évite le réfectoire depuis quelques temps, je sais que je peux l'attraper à tout moment si l'envie m'en prenait... et il n'y a rien de plus excitant qu'une cible qui ne se doute de rien.

Être la boniche de Kadic n'est peut-être pas le métier le plus valorisant mais, comme je le disais, il y a quelques avantages. Premièrement, les étudiants parlent beaucoup pendant les repas. Les sujets de conversation sont lamentables et c'est ça qui me sert de rappel constant : ils ne sont pas comme ceux que je connais. Quand je pense qu'ils sont tous persuadés que la cantinière est dénuée de cervelle...


http://img15.hostingpics.net/pics/865338ErrorMessage1.png


Très efficace mon détecteur hein?

Yumi a écrit:
J'aurais dû me douter qu'un duo de garces allait se former, Élisabeth et Katrina sont faites pour s'entendre...


http://img15.hostingpics.net/pics/743362ErrorMessage.png


Ca fait déja deux. Et ensuite pour Aelita, qui est encore plus rebelle que dans CLE et presque aussi capricieuse pour Sissi, hé ben on a la première fenêtre:

http://orig10.deviantart.net/9984/f/2011/218/2/4/asshole_detected_by_voidineye-d45mkk1.png


La première partie de ce chapitre promet. Entre les Echos de Kadic qui partent en banane (Ce qui devrait arriver plus souvent), Sissi qui fait sa grosse pimbêche (Le classique!) et en subit les conséquences (Encore plus classique) et une avancée minime dans le scénic. On sait quoi de plus? L'amant de Vitaline a débarqué à Kadic, leur Maître les a ordonné de commencer un génocide et....Voilà, c'est tout pour l'avancée du scénario. J'ai bien aimé, cependant. L'histoire est captivante et les multiples points de vue nous immergent dans l'histoire.

https://media.giphy.com/media/7rj2ZgttvgomY/giphy.gif

Mes applaudissements!

_________________
Je suis quelqu'un d'observateur. L'avis des autres m'intrigue et m'intéresse.

http://img4.hostingpics.net/pics/884866Idris2000Signature.png

Je suis un Pro-Laura et Pro-CLE.

http://img11.hostingpics.net/pics/332610QoljZzb.png

http://www.auplod.com/u/duploa8649c.png
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail MSN Messenger
 
Ikorih MessagePosté le: Mer 06 Juil 2016 14:13   Sujet du message: Répondre en citant  
M.A.N.T.A (Ikorih)


Inscrit le: 20 Oct 2012
Messages: 1498
Localisation: Sûrement quelque part.
Citation:
Fallait que je fasse un lapsus dans le focus de l'étrangère du groupe, on va vraiment croire que je vote FN maintenant x)

Citation:
cleptomane

Encore une étrangère? Jeanne, au secours! D8
(Non je ne sais pas combien de temps ce running gag va durer)

Première constatation : un focus sur Vitaline. Comme d'habitude, on se barre loin de l'action du chapitre précédent...
Je trouve qu'une certaine malveillance se dégage de ses propos sur les ados, dès le début...et un antagoniste de plus, hein xD Et à côté de ça elle s'inquiète de l'état de la forêt amazonienne...
Spoiler


Concernant son avis sur la face cachée de Kadic, c'est très drôle de voir qu'elle considère ça comme useless voire mauvais mais qu'elle s'empresse quand même de le lire. Je salue au passage la mention de Lola Kieffer et d'autres figurants, ravie de voir que ce bon vieux trombinoscope sert! La mention du projet de foyer est un clin d'oeil appréciable à la série Mr. Green
Au début je me disais que le fake concernant les faux (pléonasme +2) cousins serait à terme problématique pour les héros...et puis j'ai vu la suite. Mais ça m'étonnerait pas que Delmas règle ça à terme. En tout cas c'est à partir de là qu'on sent une certaine...implication de Vitaline dans les évènements.

Citation:
« Qu'est-ce qu'on en a foutre qu'il y ait un gay dans l'école franchement ? »

A mon avis ce sera un élément capital. Et je ne peux que saluer le clin d'oeil à Pikamaniaque (a)

Plus le focus avance et plus Vitaline devient putain de glauque. Ce qu'elle dit peut au départ laisser penser qu'elle a été élevée dans un internat pour jeunes filles mais comment dire que les phrases d'après mentionnant le combat et le sang et une mission....font penser que l'internat n'était peut-être pas si normal que ça u_u Théorie de l'agent secret enclenchée 8D
Ce qui soulève la question de savoir ce qu'elle fout là. Ok il y avait Rosa avant le RVLP mais pourquoi après le RVLP on se retrouve avec une agente secrète ou assimilée? Comment est-elle arrivée là, a-t-elle poppé après le RVLP ou était-elle déjà là avant dans l'univers de la série? Tu nous as discrètement fait oublier ce côté bizarre concernant le fonctionnement du RVLP sans y répondre, ce qui n'est pas très fair play :c je me permets donc de le remettre sur le tapis histoire de.

La scène du scandale au gymnase est marrante 8D La théorie selon laquelle Charlotte passe sous le bureau peut d'ailleurs expliquer comment elle s'est ramenée en cours d'année aussi facilement avec sa fausse identité... D'ailleurs l'affaire chauffe pour les LG et bientôt les liens d'Aelita et Odd (qui sont seulement faussement du sang d'ailleurs) vont être le cadet de leurs soucis... Je pense que ça annonce de sévères complications à l'échelle terrestre pour les LG. En tout cas j'espère (a)
Et ça ne fait que confirmer que Vitaline sait approximativement tout, à mon avis. Et que visiblement elle a des liens avec ce fameux oursin, et peut-être avec l'autre monde. Mais en tout cas ça confirme a priori que l'oursin n'a pas de lien avec XANA (puisque Vitaline n'a pas l'air d'être une servante de XANA)...
D'ailleurs, XANA n'a pas attaqué depuis longtemps, on en viendrait presque à l'oublier...et à mon avis il faut se méfier de ce qu'on a tendance à oublier dans ta fic.

Citation:
« C'est sans doute celle qui est la plus difficile à cerner, impossible de deviner ce qui se cache derrière son regard d'encre »

D'encre...de Chine bien sûr! Quoi, c'est bon, ils se ressemblent tous -_-
(Cette blague aurait dû être à l'origine un troll anti Yumi mais au vu du fil rouge du dernier commentaire...)

Le système de surveillance chez Max...Vitaline ne s'exprime pas dessus mais ça pourrait potentiellement être elle. Enfin oui et non, on mentionne du travail d'amateur (Charlotte 8D?) mais comme Max est décrit comme un pion primordial pour Vitaline, ça aurait pu en théorie. Et les deux possibilités ne se recoupent pas doonc....xD (ou alors c'est Jérémie qui tenait à filmer le moment où Max se taperait Aelita pour de bon et ensuite envoyer la vidéo à Sissi pour son journal...)

La relation entre Mr Spencer (décidément, Pika est partout) et Vitaline est quelque peu glauque. La relation sadomaso, sans mentionner que "Amos" est dépourvu de parties génitales...Tss, tout ça pour faire vendre Razz (et rajouter encore du bordel....entre ça et le "Maître" qui est une personne distincte de XANA....)

L'absence des LG pose une question primordiale : où sont ils passés? Sont-ils tombés dans la...WAIT! Ce chapitre s'appelle sous l'océan et on a pas UNE goutte d'eau, virtuelle ou pas dedans! Quand je disais que ce titre de chapitre était un faxe grossier o.o

Citation:
« Rayée de la liste des candidates de Miss Kadic »

Pire sanction du monde :s

Tout ça pour dire que ce chapitre est une escroquerie sans nom. Pas de flotte, et en prime, un seul focus au lieu de trois! Où va le monde....
Et le mot d'ordre de ta fic :
Spoiler

Sur ce, j'ai un épisode de South Park à aller regarder moi...
_________________
"Excellente question ! Parce que vous m’insupportez tous.
Depuis le début, je ne supporte pas de me coltiner des cons dans votre genre."
Paru - Hélicase, chapitre 22.
http://i39.servimg.com/u/f39/17/09/92/95/signat10.png
Et je remercie quand même un(e) anonyme qui refusait qu'on associe son nom à ce pack Razz

http://i81.servimg.com/u/f81/17/09/92/95/userba11.png
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
*Odd Della Robbia* MessagePosté le: Mer 06 Juil 2016 18:20   Sujet du message: Répondre en citant  
[Kongre]


Inscrit le: 14 Sep 2008
Messages: 1320
Localisation: Sur le territoire Banquise entrain de faire de l'overboard
wow!!!!
donc un point de vu de notre nouvelle Dark rosa.
yep, vitaline est une vrai sal*pe. Et on dirait qu'avec spencer ils travaillent pour XANA (il n'y a que le virus pour ce trimbaler avec le titre "maitre", si c'était tyron ou un groupe genre green phoenix, spencer dirai "patron" ou "boss")

Sa pourrait signifier que le journal, vitaline, et max auraient été matérialisé sur Terre à partir d'un faux monde virtuel (genre comme dans canal fantome) créé par XANA.

sinon, que c'est il passé sur lyoko avec max et william? il semble que tu as sauté un chapitre.

j'espere que Odd va finalement obtenir un role clé, aller sur lyoko sauver la journée, etc.

_________________
http://img11.hostingpics.net/pics/431875signature.png

http://img11.hostingpics.net/pics/400268userbar.gif


Dernière édition par *Odd Della Robbia* le Jeu 07 Juil 2016 00:36; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Theoph69 MessagePosté le: Mer 06 Juil 2016 20:55   Sujet du message: Répondre en citant  
[Blok]


Inscrit le: 20 Avr 2016
Messages: 133
Localisation: Sûrement devant mon pc, à tuer du kevin !
Bonjouuur !
oui je vais faire mon petit commentaire de chapitre !
(celui-ci sera court car le chapitre l'est aussi )

On commence par le focus Vitaline ! (et on finira par lui aussi puisqu’il n'y a qu'un focus pour le moment Mr. Green)

Bon alors c'est cool, tu nous révèle le contenu du journal de sissi,ça fait un truc de moins à régler !
Ensuite Vitaline, je suis sur qu'elle vient du monde de Max ! Tous comme Amos d'ailleur.

PAR CONTRE.
Ho la décéptioooon pour le "quelque chose de bizare dans cette chambre.
Une caméra, really ?
Je m'attendais à un truc de ouf moi !
Genre des traces radioactives sur les murs, du sang virtuels, bref un truc épic !
mais non c'est juste une caméra Sad .
bon après on peut se demander *a toi michel*
-mé c qui qui a posé la kaméra ????
c'est vrai que la liste est longue. Dans mon top 5 des suspects on a :
-Sissi
-Charlotte
-Jérémie
-Amos
-un mec badass caché dans l'ombre dont on apprendra l'existence qu'au dernier chapitre.

Y'a deux plusieurs truc qui me donnent encore plus envie de lire ta fic !
Tout d'abord il y a ça :
Citation:
Il n'y a pas grand monde de la petite bande que je suis chargée de surveiller, il a dû se passer quelque chose. Odd et Ulrich sont livides dans un coin tandis que...


A chaque fois que j'ai lu quelque chose de similaire dans un livre, c'est qu'il s'est passé un truc vraiment horrible/grave !
Comme tu as dit a Ikorih ( ou Zéphir je sais plus x) ) que quelqu'un allait tomber dans la mer numérique je me dit que au moins un des Lyoko guerriers (ou Max) a piqué une petite tête 8D !
Peut-être que tu vas nous faire une deuxième partie qui va commencer par "12 heures plus tôt" dans laquelle tu vas tout nous raconter, mais je suis peut-être un peu optimiste, et je pense pas que ce soit ton style ^^.

moi ce que j'aimerais bien c'est que max il soit MORT.
quoi comment ça je suis un peu trop direct ?
ça expliquerait pourquoi Jérémie s'en bat les *insérer bib sonore ici* et pourquoi Odd et Ulrich sont "livides" : ils se sente coupable de ne pas avoir pu le sauver, et sont choqué parce que la chute de max a été horiblement longue et gore. ( par exemple il est accroché a une plateforme et un monstre lui arache un bras après l'autre et ya plein de sangs, et ... oui bon ok je pars beaucoup trop loin dans des théorie douteuse j'avoue).
Cela explique aussi pourquoi elita n'est pas la : elle est tellement triste d'avoir perdu son plan cul (pardon c'est sorti tout seul Sad ) qu'elle s'est enfui très très loin ! ( la aussi j'aimerais bien ! Et j'aimerais encore plus qu'elle se soit faite écrasé par un camions-citerne de 20 tonnes).
Mais bien évidement je suis beaaaaaucoup trop optimiste et je suis sur que tu vas massacrer tous les personnages cool en premier, genre ODD.
Après on a Amos, qui a pas l'air d'être pote avec Vitaline, mais qui est quand même dans son camp. Il a pas l'air très intelligent non plus car frapper une fille de 15 ans au visage devant tout les élèves d'un lycée (dans lequel il travaille) + ainsi que du proviseur, qui se trouve en plus être le père de la fille en question, c'est -je pense- très loin la meilleure manière de garder son emplois.Franchement il faut avoir des couilles ! Ho wait...
On verra bien comment se personnage va évoluer.
J'ai hâte de voir comment va se dérouler le prochain chapitre et comment tu vas répondre a nos question !
HAHAHA just kidding on sait tous que tu n'aimes pas répondre a nos interrogations, que tu préfères soulever encore plus de questions pour nous forcer a lire ta fic, car tu sais que l'on ne dormirais plus sinon !
wow je suis vénère aujourd'hui, il va falloir y aller mollo sur le café que je ne prends pas...
Bon allez moi je m’arrête là pour aujourd'hui
c'était Theoph69
Peace out! (ça faisait longtemps tien !)


EDIT : j'ai oublié le légendaire ending de chapitre qui te fait monter le suspens :

Citation:
« Qu'est-ce qui vous prend Spencer ? Frapper les jeunes filles, c'est trop facile. Si vous voulez un adversaire à votre taille, je vous attends de pied ferme.
— Pas besoin de jouer la comédie Vitaline, ils ne se souviendront de rien dans moins d'une minute.
— Tu veux dire que...
— Le Maître a parlé. Il est temps d'éliminer ces morveux... »


qui est le maître ?
les élèves de kadic vont-ils tous mourir dans d'atroce souffrance ?
Pour le savoir, attendez le prochain chapitre de *voix baddass*Les liens du sanng.

_________________
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~



Pour discuter entre lyokofans Librement dans un endroit actif avec 750 membres https://discord.gg/btXEKab




Parce-que le RP Code Lyoko c'est mieux à plusieurs https://discord.gg/7g6BWgF


Repose en paix Nastia, la Lyokofan la plus gentille partie trop tôt. Je ne t'oublierai pas.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
 
Montrer les messages depuis:   

Forum Code Lyoko | CodeLyoko.Fr Index du Forum -> Vos Créations -> Fanfictions Code Lyoko Page 4 sur 8
Aller à la page : Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivante

Poster un nouveau sujet
 Réponse rapide  
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
Répondre au sujet



Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure

Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum




Powered by phpBB Lyoko Edition © 2001, 2007 phpBB Group & CodeLyoko.Fr Coding Dream Team - Traduction par : phpBB-fr.com
 
nauticalArea theme by Arnold & CyberjujuM
 
Page générée en : 0.1697s (PHP: 80% - SQL: 20%) - Requêtes SQL effectuées : 23