CodeLyoko.Fr
 
 Dernières news  
[Créations] Notre Communauté a du talent : l...
[Site] Les trouvailles du Père Dudu - E...
[Créations] Découverte : Özberk özen, créate...
[IFSCL] IFSCL 4.2.X - Le fangame avance !
[Site] Cartoon Fair 2ème essai & compagnie
[Créations] Notre Communauté a du talent... ...
[IFSCL] IFSCL - 4.1.X
[Créations] Notre Communauté continue d'écri...
[Code Lyoko] Tudum + Interview de Thom...
[Code Lyoko] Stay calm and Return to t...
 
 Derniers topics  
[Fanfic] Chacun sa chimère
[Galerie] Modélisations 3D de Cyclone
Les cosplays de Satoshi
Parodie Audio - Code Lyok Ouille
[FanGame(encore un)] Lyoko Conquest
[Jeu Vidéo Lyoko] IFSCL 43X!
Nouveaux Membres : Présentez-vous !!!
[Fan-made] Musique - Saison 4 (Transl...
[Fanfic] Au fil de leurs Lames
[Fanfic] Le plus puissant des liens
 
     
 Accueil | Règles du forum News | FAQ | Rechercher | Liste des Membres | Groupes d'utilisateurs | T'chat | Retour au site 
  Bienvenue, Invité ! (Connexion | S'enregistrer)
  Nom d'utilisateur:   Mot de passe:   
 

1232 résultats trouvés
Forum Code Lyoko | CodeLyoko.Fr Index du Forum

 Auteur  Message
  Sujet: [Fanfic] Au fil de leurs Lames  
Ikorih

Réponses: 5
Vus: 1251

MessageForum: Fanfictions Code Lyoko   Posté le: Jeu 19 Aoû 2021 08:41   Sujet: [Fanfic] Au fil de leurs Lames
Spoiler


Exposition d'univers out, bonjour les explications. Et quel paquet.
En fait, comparé au rythme auquel les éléments étaient donnés dans le premier chapitre, c'est trop. La narration nous avait jusque-là habitué à une progression à peu près régulière sur les infos, avec quelques mentions préalables pour laisser les gens réfléchir avant d'avoir des réponses. Dans ce chapitre, non, on se bouffe coup sur coup l'histoire d'Odd puis celle d'Aelita de façon exhaustive alors qu'on venait à peine de mettre les pieds dans l'histoire. Eventuellement, si ça avait été l'une dans un chapitre et l'autre dans celui d'après, ç'aurait déjà été plus digeste. Mais non.
J'utilisais le terme "exhaustif", c'est vraiment l'effet que ça m'a fait. Là où un certain mystère planait sur les persos jusque-là (j'y reviendrai), maintenant on a tous les détails de leur vie, comment ils sont arrivés là, etc etc. Ce qui contribue à cette impression, c'est aussi que toutes ces explications sont faites à l'oral, dans le dialogue. Si vraiment il fallait tout caser dans un chapitre, il aurait été opportun de diluer, comme tu l'as un peu fait avec l'explication des doigts manquants qui est donnée par le point de vue interne d'Ulrich. Et il n'aurait pas non plus été indécent de résumer ça de façon plus courte, ou de faire quelques ellipses dans l'histoire d'Odd par exemple (celle d'Aelita étant plus brève, le problème est un peu moins présent).
Ce constat sur le rythme du récit qui vient de manger un coup d'accélérateur des plus brusques me fait me demander combien de chapitres il y a à la fic. C'est un point qui n'a été évoqué nulle part. Mes grandes capacités de déduction me poussent à me tourner vers les titres des chapitres, qui me suggèrent qu'il y en aura cinq (ça expliquerait un peu le côté "merde y a pas le temps balance les explications"), mais j'apprécierais une confirmation.

Faisons un point sur les personnages. Je jarte Ulrich direct parce que je n'ai pas grand-chose de particulier à souligner vis-à-vis de lui, et je vais attaquer avec Jérémie parce que ce sera bref : il m'a semblé très, peut-être trop différent de sa version originale (très sûr de lui lors de ses interactions sociales, notamment dans sa relation avec Aelita, assez relax sur le fait que son secret soit éventé à une inconnue...). C'est justifiable par le contexte, après tout c'est un aristocrate doublé d'un adulte et plus un collégien nerd, mais il faut faire attention à la transformation, car plus on va dans cette direction, moins il reste le Jérémie que l'on connaît.
Point Sissi maintenant. Le portrait tiré du personnage, notamment sur le début du chapitre, est finalement assez positif. Tu sembles avoir déblayé/lissé certains défauts (même si Sissi, comme William, dispose d'une marge d'interprétation due au fait que les scénaristes eux-mêmes ne savaient pas quoi en foutre), ce qui peut la rendre plus agréable à vivre que dans la série... Mais arrêtons nous deux secondes sur la grosse ficelle scénaristique qui nous fera tous froncer les sourcils : Sissi, a priori une aristocrate qui ne possède pas les douze millions de skill de ninja de tous les autres personnages plus guerriers, parvient à fausser compagnie à son escorte à plusieurs reprises (à la limite, s'ils sont incompétents, je peux presque fermer les yeux...)...mais qu'elle se trouve COMME PAR HASARD à deux mètres d'Odd et Ulrich sans qu'ils la remarquent (ninja n°1 et samouraï n°1 du royaume, je sais pas, vous avez pas des oreilles les mecs ?), PUIS que quinze minutes plus tard elle se retrouve COMME PAR HASARD dans le jardin secret de Jérémie et COMME PAR HASARD au seul moment de la journée où Aelita s'y trouve ? Hum hum.

J'aimerais ensuite aborder le cas de Odd. Son côté ninja et caché dans les ombres est une interprétation intéressante du personnage, tout comme son côté un peu borderline et en marge de la société. Tout ceci combiné donne une aura mystérieuse et assez intrigante, qui colle plutôt bien à ce que tu veux faire de lui je pense. Donc ok, bon setup, un Odd potentiellement plus sombre que ce qui a été montré dans la série moi je valide...
Et cinq minutes après, tu nous livres la biographie du personnage à la virgule près. Patatras, au revoir effet mystère. Il aurait à mon sens été bien mieux de n'évoquer que quelques pistes, placer les éléments les plus importants (ses doigts, son statut de marginal déchu) sans développer (au moins au début, si vraiment tu tenais à nous détailler son CV ça peut être fait quelques chapitres plus loin). Le lecteur peut ainsi s'imaginer un peu des trucs et ça ancre le personnage plus efficacement je trouve.
Cette partie de l'analyse peut aussi s'appliquer à Aelita : on ne savait rien d'elle dans le premier chapitre, elle se cachait derrière un paravent et tout, on était libre de sortir plein de théories, et là en un demi chapitre tu as couvert toute sa backstory (racontée à une inconnue on le rappelle), ce qui me fait donc penser qu'on y reviendra assez peu par la suite et qu'il aurait sans doute été préférable d'échelonner les infos.

Revenons à Odd, car il y a une deuxième catastrophe pour l'effet mystérieux et dark (car après tout, les mecs de la garde ont peur de lui et il est décrit comme un assassin redoutable) : quand tu dois nous décrire un fait d'armes d'Odd, tu choisis... un vol de vêtements. Crédibilité du perso sombre et mystérieux ? Patatras².


Terminons sur la forme. Nouvelle mention sur les incidents présent/passé, parfois ça passe quand tu switches au présent sur plusieurs verbes de suite (el famoso présent de narration), mais quand c'est un verbe au présent au milieu d'un paragraphe au passé, ça passe beaucoup moins.
De manière plus générale, la discussion d'Aelita et Sissi met en lumière un détail qui n'en est pas tout à fait un : on a très peu de descriptions factuelles. Même le jardin au début du premier chapitre, finalement, on a juste des impressions d'Ulrich mais impossible de dire à quoi il ressemble. Pareil pour les tenues des persos, les lieux.
Décrire dans les fanfictions peut être un exercice délicat : le lecteur sait déjà à quoi ressemblent les persos et l'environnement, c'est donc parfois superflu de les détailler outre-mesure. Mais pas de bol, ton univers alternatif te force justement à décrire, car le lecteur n'a aucune idée de ce à quoi ça ressemble vu que par définition, c'est ton univers.

Point rapide sur les trucs qui m'ont vraiment fait tiquer à la lecture
Citation:
« je me mis en position puis attendis. J'attendais »

Merci Ulrich pour cette information capitale.
Ensuite si tu continues à me confondre imparfait et passé simple (je rengainais, je délaissais, rétorquais-je...) je vais me fâcher. La première personne du singulier du passé simple des verbes du premier groupe ne prend pas de S, c'est même ce qui fait tout son charme.

Bien, j'estime avoir fait le tour, je présume qu'on se recroisera bientôt au vu de ton rythme de publication actuel x)
  Sujet: [Fanfic] Au fil de leurs Lames  
Ikorih

Réponses: 5
Vus: 1251

MessageForum: Fanfictions Code Lyoko   Posté le: Mar 17 Aoû 2021 17:52   Sujet: [Fanfic] Au fil de leurs Lames
Citation:
j'avoue que ce serait cool d'être indulgent


https://www.starwars-holonet.com/holonet/images/3/35/12604/perso_clone_crosshair_7.jpg
Wrong.


Ok ok c'est bon j'arrête de déconner, la réputation du Pôle était suffisante pour te faire flipper si j'en crois la tonne de paratexte héhé. Pas de panique, je ne suis pas là pour locker ta fic.

On est là dans un contexte un peu particulier je dois dire. D'un côté, la fiction est finie. C'est bien dans la mesure où on aura la fin (les analyses du Pôle, pointues comme jamais), c'est un peu moins bien dans la mesure où ça laisse moins de marge pour prendre en compte les avis qui seront donnés au fil de la publication. Oui mais voilà, le texte est assez vieux et tu as déjà admis l'avoir retravaillé hier soir en postant : et je suis bien placée pour le savoir puisque je t'ai repérée en train de poster dès 21h hier soir. Vu l'heure à laquelle le post a fini par atterrir sur le forum, j'estime que l'investissement est présent. C'est même plutôt beaucoup d'investissement pour un texte rédigé quatre ans plus tôt, même en ayant peur du Pôle Fiction, donc bon départ ici.
(Et puis tkt, les meilleurs d'entre nous ont aussi posté une fic écrite sans planification en mettant le texte en spoil moins d'une semaine après leur arrivée, ce n'est pas éliminatoire)

Tu t'en doutes déjà, ton histoire ne part pas nécessairement avec les atouts pour nous captiver nous (le pôle je parle) : l'univers alternatif fait qu'il reste finalement assez peu à analyser sur les liens avec Code Lyoko (tu marques quand même des points pour la référence au bâton de Yumi). La question est un peu de savoir pourquoi Code Lyoko, dans ce genre de cas : sortis de leur contexte de cette façon, les personnages sont-ils encore vraiment les mêmes ? Et si ce n'est pas le cas, que reste-t-il de Code Lyoko ?
Mais il ne s'agit ici que de visées un peu plus subjectives. Le contexte que tu choisis de donner à ton texte ne détermine pas sa qualité (on a vu des daubes totalement ancrées dans l'univers de la série au point d'en recycler les répliques, et on a vu de très bons textes planter leurs propres univers alternatifs). "Mouais, ok, pourquoi pas" en somme. Après tout, c'est moins déconnant de transposer CL au Japon, qui est une source d'inspiration notable de la série, que de faire un remake russe ou que sais-je.
Du coup, Japon. Sans être une experte en culture et phonétique nippone... Ulurik et Hiliyam ? K et M en fin de nom c'est pas très japonais, ils auraient mis un u après pour amortir. Pas sûre que virer le W de Willy était nécessaire non plus.
C'était pas couvert par ton disclaimer, j'ai le droit.
Ajout en cours de lecture : au fait, Yumi (et Sissi, manifestement) elle a droit à son nom de famille et pas les autres ? Ok ils sonnent pas japonais mais tu conviendras que du coup ça fait bizarre qu'elle soit la seule à en avoir un...

Maintenant que j'ai fini de parler de ce qu'il y a autour du texte, il va être temps d'ouvrir le spoiler et de jeter un œil au récit proprement dit. Passons sur le style. Je préviens d'avance, on arrive à une partie un peu bordélique et non exhaustive du commentaire.

  • La narration présent/passé est effectivement un peu bordélique, ça va mériter que tu repasses dessus pour uniformiser Razz
  • Un certain nombre de répétitions sont à déplorer. Certaines sont intentionnelles, mais probablement pas toutes (exemple : "le paysage que je ne regarde toujours pas [...] le paysage qui me fait face" dans la même phrase)
  • La structure cyclique du premier passage me fait dire que tu fais attention à ce que tu fais et à la façon dont tu racontes les choses, idem pour la double répétition du mot "discipline" quand Ulrich regarde Yumi et William. Tu sais mettre des emphases dans ton texte et c'est un bon point pour guider ton lecteur et donner vie à l'histoire.
  • Tu arrives à insérer les éléments narratifs sans trop de souci non plus : mentionner la localisation des territoires à demi-mot, par exemple.
  • "menton délicatement haut perché " : les voix sont haut-perchées, pas les mentons (précieuse ridicule ou pas).


Bon, le scénario et les personnages m'ont tout l'air d'être deux faces d'une même pièce puisque l'intrigue a avoué dès le départ être tournée vers leurs relations. Et la mise en place du quatuor Yumi Ulrich William Sissi dès ce premier chapitre ne m'éclaire que trop bien sur la nature du merdier à venir. Toujours pure préférence personnelle, je sais bien que c'est un thème populaire. Reste à voir si le texte apportera autre chose que du Ulrich/Yumi.
A titre personnel, j'avoue que je suis un peu curieuse de voir à quoi ressemblera la transposition du côté d'Aelita (il est mentionné qu'elle n'est pas d'ici et vu son background originel, on peut s'attendre à une connexion avec les démons. Bref, j'extrapole, mais ce serait bien que le texte se penche là-dessus.)
Odd est un peu le grand absent du chapitre mais je n'ai pas raté ton paratexte qui mentionne un(e) "ninja". Avec Ulrich et Yumi cachés sous les deux autres étiquettes (samouraï et guerrière), il ne me semble pas trop audacieux de lui attribuer celle-ci.

Du coup je ne sais pas trop ce que j'attends de ce texte. Honnêtement, sans doute pas le bijou littéraire du siècle, mais la lecture n'est pas désagréable non plus. On est sur une moyenne confortable, que je me laisse la liberté de réajuster en fonction de la direction où part le texte. Dans tous les cas, le travail et l'attitude sont présents, points que nous aimons toujours souligner. Tu auras peut-être remarqué que l'espace commentaire était un peu essoufflé maintenant que les années glorieuses du forum sont derrière nous, je ne peux donc pas t'assurer que tu auras d'autres retour que le mien ou celui de mes collègues. Pas de pot, nous ne sommes sans doute pas dans le public cible de la fiction (tout ce commentaire sans jamais faire état de mon animosité pour Ulrich, c'est beau tout de même). Que cela ne te décourage pas de partager ton texte, nous ne sommes sans doute pas les seuls à lire et tu trouveras ton public, même s'il est silencieux.
  Sujet: Qu'est-ce qui a marqué Code Lyoko dans l'esprit de tous ?  
Ikorih

Réponses: 1
Vus: 1689

MessageForum: Autour de la série   Posté le: Sam 19 Juin 2021 15:27   Sujet: Qu'est-ce qui a marqué Code Lyoko dans l'esprit de tous ?
Bonsoir,

Ce topic existe déjà ici. C'est même un topic qui est encore dans le top des derniers sujets actifs. Je te renvoie donc vers le règlement du forum et je verrouille.

PS : je ne me rappelle pas que CL soit une série avec des graphiques, un peu de sérieux dans ton sondage...
  Sujet: [Projet] Code Lyoko Rebuilt 2021  
Ikorih

Réponses: 2
Vus: 1445

MessageForum: Créations Code Lyoko   Posté le: Ven 18 Juin 2021 20:49   Sujet: [Projet] Code Lyoko Rebuilt 2021
Citation:
Code Lyoko est un succès mondial : rien que sur ce site, vous trouvez des infos par centaines sur la série, sans compter les fanfictions écrites par les fans, par exemple.


C'est vrai, MAIS... nous trouvons également des dizaines de fanprojets qui nous proposent de refaire une série animée. Quasiment tous ont échoué, mais le plus abouti reste probablement celui de Light qui est je crois toujours sur les rails (et lui s'est rabattu sur un film plutôt que sur une série).
Donc nous avons vu passer Light, qui nous avait présenté un ou deux épisodes déjà animés, ou alors nous avons vu passer le PL5 et sa conséquente équipe en plein âge d'or du forum, bref, tu l'auras compris, tu n'es pas le premier à nous proposer un projet animé en lien avec Code Lyoko (que ce soit reboot, version alternative ou suite).
Ma question est donc la suivante : qu'as-tu pour nous convaincre que ton projet mérite d'être soutenu alors que des gens manifestement bien plus préparés que toi ont échoué ? Quand on sait que tu nous prévois une sortie de premier épisode d'ici la fin de l'année alors que tu n'as, si j'en crois ta vidéo, qu'une simple idée ? Et même pas un scénario puisque tu demandes des idées dans les commentaires !
A titre de comparaison, Disney a annoncé The Bad Batch en juillet 2020 et la série n'a commencé sa diffusion que début mai 2021, sachant qu'ils travaillaient dessus un peu avant de l'annoncer... et on parle d'un gros studio qui a énormément de moyens, des modèles déjà prêts d'une série d'avant, etc etc.

Bref, je crains qu'il ne te faille montrer un peu plus pour avoir l'air un minimum sérieux, ta vidéo ne donnant pas vraiment plus d'informations que ton topic...
  Sujet: Anciens : Réveillez-vous ! La bulle des anciens...  
Ikorih

Réponses: 80
Vus: 85555

MessageForum: Blabla de la communauté   Posté le: Sam 10 Avr 2021 11:02   Sujet: Anciens : Réveillez-vous ! La bulle des anciens...
Du coup tu lis le forum depuis 5 ans et tu ne t'es pas rendu compte que pour parler de ses projets y avait le sous-forum "Vos Créations" ? Parce que le but de ce topic c'est de faire en sorte que les anciens membres puissent ses donner des nouvelles, mais vu que tu viens de t'inscrire (pour pouvoir faire ton coup de pub, parce que c'est moins pratique sans compte quand même), personne te connaît...
  Sujet: [Fanfic] Code Lyoko Projet Carthage  
Ikorih

Réponses: 2
Vus: 1957

MessageForum: Fanfictions Code Lyoko   Posté le: Mar 06 Avr 2021 14:16   Sujet: [Fanfic] Code Lyoko Projet Carthage
Voilà donc le fameux projet ambitieux que l'on nous avait promis. Tout d'abord, sache que le Pôle est content de voir que tu persévères et que tu veux t'attaquer à des thèmes plus sérieux.

En fait, je dois même dire que l'angle que tu as choisi est neuf. Sur le sous-forum, nous n'avons de mémoire pas vraiment vu d'interaction entre l'enfant de membres de Carthage et la bande (ce vers qui nous nous dirigeons pour sûr). L'idée en elle-même mérite d'être saluée, en tout cas elle est plus originale que ton premier essai en ces lieux.
Malheureusement, la backstory de Code Lyoko appelle à un certain degré de réalisme. Or ici, l'exécution me fait considérablement tiquer.
Le projet Carthage (oui d'ailleurs "Code Lyoko Projet Carthage" c'est un peu bateau comme titre, tu peux trouver mieux) est, me semble-t-il, de niveau militaire/gouvernemental dans ce que laisse entendre la série. Bien entendu, il y a une certaine liberté d'interprétation, mais tout ça pour dire que ce sont des mecs sérieux. A partir de là, il semble déjà difficile à croire qu'ils laissent rentrer des enfants de huit ans dans leurs installations et qu'ils emploient un agent comme baby-sitter. Payer une nounou est de loin plus facile et ne met pas en péril le secret de leurs projets. (Et puis d'abord, il va pas à l'école ? Vu comme tu le raconte on croirait qu'il passe sa vie au projet Carthage)

Plus difficile à croire encore : un enfant de huit ans a mis la main sur un dossier confidentiel et compromettant pour Carthage. "Par hasard". Ils ont forcément des archives où c'est rangé et un minimum sécurisé, et encore une fois, ils ne vont pas laisser un gosse traîner dans leurs couloirs sans l'avoir à l'oeil. Tu imagines ça dans une base militaire ou au ministère de la Défense ? C'est un peu le même délire.
Tant que j'y suis, c'est un détail, mais le titre du dossier ? "Disparition du scientifique et de sa fille". Il y a deux catégories pour un titre de dossier confidentiel. Soit il est flou au possible, façon titre d'opération militaire, soit il est clair et précis pour que celui qui doive le consulter sache immédiatement qu'il est au bon endroit. Le tien n'est ni flou ni clair. Il dit de quoi il parle (la disparition de Franz Hopper et Aelita), mais ne donne aucun nom. Comment ils font s'ils ont deux scientifiques qui ont disparu ? "Disparition du scientifique 1" et "Disparition du scientifique 2" ? Pas top, tu en conviendras. Je le redis, c'est un détail à l'échelle du scénario, mais c'est un point qui nuit à l'ambiance et qui tend à décrédibiliser ton organisation, ce qui est probablement la dernière chose que tu veuilles.
Tu es également victime du bon vieux syndrome comme par hasard qui expédie Eric au collège Kadic (fichtre, mais dans quelle classe ?). C'est d'autant plus dommage que les parents d'Eric doivent bien savoir que cet établissement est lié à Franz Hopper : on pourrait glisser un détail comme quoi ils en ont entendu parler à cause de ça et l'ont trouvé pas mal pour leur propre descendance, n'importe quoi qui donne l'impression que justement, ce n'est pas la sainte magie du pif qui conduit ton scénario. Plus il y a de hasards et de coïncidences dans un scénario, moins il est crédible.

Avant de me pencher davantage sur la forme, je peux toutefois te rappeler que tu n'es pas le seul à avoir tenté d'éclaircir la backstory de Code Lyoko. Tu peux donc jeter un oeil aux fictions suivantes pour avoir une idée de ce qui s'est déjà fait, voir comment ça rend en termes d'ambiance etc.
Ces fics-là sont par exemple un début.

Je soulignais les progrès sur le fond, hélas la forme a toujours le terrible plomb dans l'aile que tes précédents commentateurs ont souligné.
Démonstration sur les trois premières lignes du texte.
Spoiler

Et c'est à peu près la même chose à l'échelle de tout ton texte. L'orthographe, la grammaire et la conjugaison sont des outils indispensables pour être compris et pour que ton lecteur te lise. Si le prochain prix Goncourt sortait son roman avec un tel paquet de fautes, personne n'aurait envie de s'y plonger, même avec un scénario de fou et des personnages géniaux. Les coquilles arrivent, bien sûr, mais il y a des stades où c'est trop. Et ici, malheureusement, je n'ai pas vu d'amélioration par rapport à ton dernier texte.

Deuxième catastrophe de forme : la ponctuation. Là aussi ça t'avait déjà été reproché. Relis ta première phrase : elle fait deux lignes et demi, et les lignes du forum sont larges !
"Joie, bonheur, confiance se sont là tous des sentiments que mes parents reflètent aux yeux de tous et on est tous tomber sous leur charme sans le vouloir moi y compris, mais cependant je n'aurai jamais crût qu'un jours sans le vouloir je fini par découvrir le pire secret de mes parents."
Il y a juste trop d'idées. C'est le grand problème de tes phrases, d'ailleurs. Elle contiennent fréquemment deux à trois idées, là où une idée suffit déjà à remplir tout une phrase. Parfois, il lui en faut même plusieurs pour être totalement claire ! Résultat, on a l'impression que ton texte saute à toute allure d'un évènement à l'autre, parce qu'entre le début et la fin de chaque phrase, il s'écoule des tonnes et des tonnes de trucs.

Zoom de forme "une phrase une idée" featuring un code couleur dégueulasse
Spoiler


Et encore je n'ai pas fait de cours sur les virgules mais elles manquent aussi !
J'en remets une dernière couche sur la concordance des temps parce que je viens de voir que la fin de ton prologue est au présent alors que tout le reste est au passé. Il faut choisir.

De manière générale, ce texte manque aussi de vie. Il n'y a pas de descriptions ! A quoi ressemblent Eric, ses parents, les décors dans lesquels il évolue ? Cette discussion sur le déménagement, elle a eu lieu quand ? Dans la cuisine au moment du repas ? Un samedi après-midi dans le salon ? Le soir alors qu'Eric rentre de l'école plus tôt que prévu ? Tes personnages ne doivent pas exister uniquement dans ce que tu écris, on doit avoir la sensation qu'ils ne disparaissent pas entre deux scènes, qu'ils vivent vraiment. Il faut leur donner du contexte, et ça passe aussi par ces fameux décors. De même, ils n'ont pas de traits de caractère, ici. Les réponses des parents sont parfaitement interchangeables, ils n'ont aucune identité. Quant à Eric, qui est le perso principal, on en devine assez peu : il a la haine contre ses parents à cause d'un dossier qu'il a lu sur eux quand il avait huit ans (ce qui laisse présumer d'un certain sens de la justice) mais à part ça ? Est-il taciturne, bavard, hautain, timide, renfrogné, drôle, gentil, aigri, jaloux ? Je ne sais pas, et je n'ai aucun moyen de le savoir.

Spoiler


Je suis là depuis bientôt une heure et je n'ai toujours pas dit ce qu'il adviendrait de ce texte.
A vrai dire, nous en avons discuté entre nous et nous voulons voir ton chapitre 1 avant de trancher définitivement en faveur du verrouillage, parce que nous avons vu que tu t'étais amélioré et que tu étais dans une bonne dynamique. Malgré tout, ce n'est pas encore satisfaisant, pour les raisons que j'ai citées au-dessus. C'est mieux, mais pas encore adapté à la section, sauf miracle de la forme pour ce fameux chapitre 1. (Car oui, c'est elle qui te plombe maintenant, plus que le fond)
Soyons clairs, il y a tout de même de bonnes chances que le sujet soit verrouillé après le chapitre 1, mais on veut voir à quoi il va ressembler, notamment pour comparer avec ta première fiction, voir si tu as appris de tes erreurs sur d'autres aspects.
Nous suivrons tout ceci avec attention et restons joignables si tu as d'autres questions. Bonne chance !
  Sujet: [One-shots] Calendrier de l'avent 2020  
Ikorih

Réponses: 30
Vus: 15087

MessageForum: Fanfictions Code Lyoko   Posté le: Mar 16 Fév 2021 09:19   Sujet: [One-shots] Calendrier de l'avent 2020
Puisque, selon l'adage populaire, Zéphyr a tout dit, il ne me reste plus qu'à revenir à mon domaine de compétence : revenir sur des détails.

Citation:
Ellana dans la Demande s’est penché sur la relation d’Ulrich et de Yumi


Sachez que ce petit dérapage façon solal n'est pas passé inaperçu. En plus, en termes de développement de la relation d'Ulrich et Yumi, on a quand même fait mieux que ça. Vous avez regardé dans les fics d'Ellana ?
  Sujet: [Mod Minecraft] Lyoko Energistics  
Ikorih

Réponses: 11
Vus: 14687

MessageForum: Créations Code Lyoko   Posté le: Mar 02 Fév 2021 14:53   Sujet: [Mod Minecraft] Lyoko Energistics
Considérant ce dernier rebondissement, je me permets de verrouiller le sujet o/
  Sujet: [Poème] Un poème de Jérémie - L'Ange de mon cœur  
Ikorih

Réponses: 4
Vus: 2198

MessageForum: Fictions et textes   Posté le: Jeu 12 Nov 2020 21:11   Sujet: [Poème] Un poème de Jérémie - L'Ange de mon cœur
Il pleure dans mon cœur
Comme il pleut sur la ville


La poésie est une tâche ardue. Puisque tu as l'air de vouloir de lancer là-dedans, déjà je te recommanderais de centrer tes poèmes sur un topic-recueil (si tu ne reçois pas de retour, éditer ton dernier post est une option), pour des questions de lisibilité de la section. Au rythme d'un poème par jour, on va vite être débordés sinon.

J'écarte par ailleurs le grand paravent "c'est Jérémie qui l'a écrit", qui entraîne inévitablement l'excuse "non mais Jérémie c'est pas un grand littéraire c'est normal et puis c'est un ado amoureux". Jugeons ce texte pour ce qu'il est.

Commençons par les bases : la poésie est une affaire de rythme et non de rimes. Les rimes amènent un rythme, mais le rythme n'a pas besoin des rimes et ne saurait se limiter à elles. Les bases du rythme, c'est les pieds, et ensuite on peut commencer à parler allitérations, assonances et anaphores/épiphores, mais restons-en aux pieds.
Voilà ce que ça donne chez toi :
8/8/9/8
7/10/7/8
8/8/6/7
5/5/8/7
8/9/9/8
5/8/7/8
8/8/12/8

Alors mes comptages ne sont pas parfaits et je ne les ai faits qu'une fois, mais l'unité de rythme de ce poème semble être le vers à huit pieds. Admettons que tu veuilles en mettre partout, les irrégularités à 7 ou 9 sont probablement les pires parce qu'elles démontrent un manque de rigueur, car d'épisodiques vers plus longs pourraient éventuellement être tolérés.


Et la rime, tu me diras ?
Les rimes se caractérisent par leur richesse et par leur répartition dans le vers. Dans un quatrain, on distingue trois répartitions : suivies, embrassées et croisées. Tu utilises majoritairement des rimes suivies et occasionnellement des rimes embrassées, ces dernières se prêtant d'ailleurs très bien au poème d'amour (donc bon choix).
Le problème vient plutôt ici de la richesse des rimes, je trouve. On compte un, deux ou trois phonèmes communs pour des rimes respectivement pauvres, suffisantes et riches. En dépit des qualificatifs, les rimes pauvres ne sont pas forcément moins bien que les rimes riches en fonction du propos que tu veux servir, ceci dit les rimes riches ont tendance à envoyer plus de bois parce qu'elles sont plus compliquées à caler (typiquement faire rimer arbre et marbre ça a plus de gueule que faire rimer marcher et sauter).
Je profite de ce paragraphe pour signaler que "toi" ne rime pas avec "Aelita", idem pour "peine" et "règne" : ce ne sont pas les mêmes sons, même s'ils se ressemblent beaucoup.

Pour la suite je vais parler de façon un peu plus perso parce que la poésie est soumise à la sensibilité de chacun, mais le chic du truc c'est quand même de placer des mots ou des figures de style un peu classe. Tu fais le choix d'un vocabulaire simple, peut-être trop simple pour parvenir à te démarquer, et je ne vois pas vraiment de figures de style non plus. C'est pourtant le nerf de la guerre, à mon sens : étant plus courte que la plupart des autres formes écrites, la poésie doit dire beaucoup en peu de mots. C'est le fleuron de la forme au service du fond.
Reprenons mon accroche, histoire qu'elle me serve un peu :

Citation:
Il pleure dans mon coeur
Comme il pleut sur la ville


Côté rythme : Deux fois six pieds, régularité du rythme, c'est fluide et ça coule bien. On a une allitération en "pl" : elle n'est composée que de deux sons donc discutable dans un autre contexte, mais "pleure" et "pleut" se répondent ici trop bien pour que ce soit un hasard.
Côté fond : On a ici un parallèle syntaxique (en gros les phrases ont la même tronche), sous-tendu par l'allitération susdite (pleure dans mon coeur/pleut sur la ville). Mais tout ceci n'est pas là juste pour la frime : le fond de ces deux vers, c'est comparer la tristesse du poète à la météo. Un élément très intérieur, très personnel, qui trouve pourtant un écho dans quelque chose d'aussi universel et général que le temps qu'il fait...à moins que ce ne soit justement sa propre tristesse qui lui donne l'impression que la ville est sous la pluie ? Les interprétations sont possibles et je n'ai certainement pas assez réfléchi pour tout extraire de ces deux vers, mais ils constituent un exemple simple et efficace pour montrer que la poésie ne nécessite pas forcément de grand vocabulaire taribscoté ou autre esbroufe stylistique.

On sent que tu débutes, et écrire un poème n'a rien de simple (d'autant plus que c'est une forme qui, à mon sens, expose davantage l'auteur qu'une autre plus courante comme un roman). J'espère donc que ce commentaire te donnera de bonnes clés pour appréhender la discipline. Lire et réfléchir à ce qu'on lit est aussi un bon moyen pour progresser, si jamais, donc n'hésite pas à faire un tour du côté des grands poètes. A titre personnel je recommande ce bon vieux Verlaine à qui on doit mon exemple.
Pas de pot d'ailleurs, la poésie amoureuse est aussi populaire que truffée de d'amateurisme et de poncifs usés. Pour arriver à se démarquer là-dedans, ce n'est pas gagné.


Rapide florilège le plus terre-à-terre de la forme :
Spoiler
  Sujet: Easter egg IFSCL!!!  
Ikorih

Réponses: 2
Vus: 1719

MessageForum: Blabla de la communauté   Posté le: Dim 25 Oct 2020 15:41   Sujet: Easter egg IFSCL!!!
Hum hum...

Du coup toi le matin de la chasse aux oeufs de Pâques tu dis à tout le monde où ils sont cachés ?
  Sujet: [Fanfic] Oblitération [Terminée]  
Ikorih

Réponses: 42
Vus: 48247

MessageForum: Fanfictions Code Lyoko   Posté le: Ven 23 Oct 2020 13:37   Sujet: [Fanfic] Oblitération [Terminée]
Hello there

C'est toujours satisfaisant de voir sa fanfic revenir d'entre les morts et visiblement Oblitération peine à se laisser enterrer...contrairement à mon co-auteur qui n'a pas été vu depuis quelques temps. S'il a quelque chose à rajouter à ma réponse, il pourra faire son post de son côté Mr. Green

Immu, vilain, je crois que t'as fini la fic sans éditer la fin de ton com' Sad Mais sache qu'on est tous les deux très flattés que tu aies pris le temps de nous lire o/
Citation:
Je suis sur la partie ou Yumi décrit la manière dont elle voit Jérémie. C'est fascinant, je n'avais jamais vraiment réfléchi à ça.

Après c'est de l'extrapolation : vu qu'on reprend les choses sur GK, on est libres de partir sur une architecture du groupe qui soit différente, et puis ça surprend les gens et tout. Dans CL, Yumi et Jérémie ne sont pas vraiment mis en avant en tant que duo, donc même si les nôtres sont un peu différents de leurs originaux, ça reste un axe de développement inexploité je trouve.

Citation:
La manière dont tu rends la relation de Iroki et sa soeur vivante, au top

C'est d'autant plus naturel que notre Yumi a un caractère bien plus proche de celui d'Hiroki, donc ça fait sens qu'ils s'entendent aussi bien.

Citation:
Ce setup de malade pour sortir cette réplique.
Je suis plié.

J'avoue, écrire 13 chapitres juste pour ça, je crois qu'on a trop de temps libre...

Citation:
L'arrivée de Clara au moment où Odd s'apprète à abaisser le levier est super bien timée et très jouissive. Super cliffhanger : P

Crois-moi, c'est difficile d'empêcher Minho de terminer un chapitre en cliffhanger.....

En tout cas merci pour ton retour, ça fait plaiz !
...Bon, maintenant tu veux bien mettre le Kalamar dans l'IFSCL stp ?


Youka, deux ans déjà ? Voilà qui ne me rajeunit pas...

Citation:
Comme l'a souligné Zéphyr, l'ambiance est prenante et on s'imagine facilement le décor et les pensées des personnages.
Les petites touches de philosophe dans le récit pimentent la lecture à mes yeux et me permet de me poser 5 minutes à chaque fin de chapitre pour y réfléchir.

Je dois dire que j'aime bien faire réfléchir mes lecteurs quand j'en ai la possibilité, donc ravie que ça ait fonctionné pour toi o/

Citation:
leur relation m'a paru plus intéressante que la relation conflictuelle Yumi/Ulrich que CL nous a offert.

Je pense que tout le monde ici connaît mon opinion sur les prises de tête inutiles d'Ulrich et Yumi, c'est le genre de truc qui a tendance à me gaver dans les fictions de façon générale. Déjà ici, la prise de tête est assez désamorcée par le fait qu'il ne s'agit pas d'une relation amoureuse. Mais oui, Yumi a raison quand elle précise que leur relation n'est pas ordinaire : ils ont l'un pour l'autre un attachement très puissant, qui est assez peu courant à cet âge d'ailleurs (encore un problème de vieillissement des persos, qui sait?), mais du genre que j'adore retranscrire. Mr. Green

Citation:
J'ai trouvé que le personnage d'Ulrich reste fidèle à lui-même, plus proche de sa version CL que les autres personnages principaux. Se rendant moins compte du danger que les autres, appréciant plus l'univers de Xanadu pour se distinguer des gens "ordinaires". Un poil puéril mais efficace.

C'est vrai qu'on ne l'a pas révolutionné, le Ulrich. Après on s'est dit que c'était pas forcément la peine de le changer de fond en comble, après tout on a déjà fait subir ce sort-là aux autres, et sans idée de génie pour le perso ça manquait de pertinence. Du coup il écope du rôle de mec lambda, peut-être un peu plus superficiel que dans la série (il est décrit comme ayant plein de potes et aimant draguer, alors que dans CL il est plus solitaire).

Je vais revenir sur Clara et Jeanne, j'avoue que moi c'est tout l'inverse : Jeanne me paraît assez terne finalement, très normale, face à la personnalité très torturée de Clara. Honnêtement, non, elle n'est pas là uniquement pour que ses parents chialent un coup (on avait déjà notre quota de drames familiaux), je trouve qu'elle existe d'ailleurs bien plus par elle-même qu'à travers eux. On les a insérés pour développer un peu son rapport aux autres et à sa cicatrice. Globalement, Clara s'est beaucoup impliquée dans Xanadu et on a vu son avatar se bestialiser au fil de l'histoire (elle est surprise du nouvel aspect qu'elle a en se virtualisant lors de son "retour" avec Odd), illustration du drame qui se joue dans son inconscient. Elle sert aussi à montrer que Xanadu blesse pour de bon, il est d'ailleurs intéressant de noter que la seule blessure qui a laissé une cicatrice est celle qu'elle s'est infligée elle-même. Je n'ai pas d'explication absolue à proposer à ça d'ailleurs, c'est libre d'interprétation, mais il est évident que Xanadu traite l'auto-mutilation différemment d'une blessure classique.

Citation:
Ce passage m'a décontenancé de par le revirement du personnage de Jim. Le joli discours du prof de sport nous montre quelqu'un de plus mature que ce que CL avait à offrir. En bref, j'ai vu un Jim 2.0 et le paragraphe d'en dessous le rétrograde à la version 1.0 de manière abrupte. Pour être honnête, je n'ai pas saisi ce revirement.

Pour le coup je pense que Jim est capable de ce genre de revirements dans CL. Par exemple à la fin, quand il parle avec Odd de laisser des choses derrière soi et de devenir adulte. De manière générale je crois qu'on a été nombreux dans les fictions à associer à son côté lunaire une plus grande profondeur dans ses réflexions, parce que après tout, Jim a de l'expérience dans sa vie (mais il préfère ne pas en parler Razz), il a sûrement des conseils pertinents à donner.

En ce qui concerne Aelita, effectivement avec cette simple citation hors de contexte, il est évident que ça fait bizarre. Remettons toutefois la fiction dans ce qu'elle était à l'époque : une fanfiction "Code Lyoko", postée sur la section éponyme, et dans laquelle tout le monde s'étonnait de ne pas trouver Aelita. Ainsi, pour détourner un peu les soupçons, nous avons utilisé une feinte : dans le chapitre 2 (je crois, à vérifier), Ulrich déclare que Jérémie l'a lâché..."pour aller bosser avec Aelita". Cette déclaration avait pour but de calmer le malaise ambiant des lecteurs qui allaient découvrir le pot-aux-roses trop tôt autrement, nous avons donc placé une élève totalement sans lien avec la Aelita de la série, qui porte juste le même nom. Vient ensuite le passage que tu cites, où il faut préciser que la Aelita que nous utilisions comme feinte n'a rien à voir avec la vraie Aelita, qui serait effectivement incohérente dans le contexte. Razz

Venons-en à Odd. Je crois que tu es le premier à nous dire que ce développement est trop hâtif, c'est peut-être le cas, après la fiction est courte donc fatalement nous n'avions pas trente chapitres...
Je pense toutefois que la transformation d'Odd n'est pas seulement du fait de ce qu'il a pris dans la gueule : il a changé quand il a vu une opportunité pour ne plus être le paillasson du groupe, quand Ulrich a commencé à avoir un peu mauvaise presse et que Odd commençait à recevoir des félicitations. Il a vu le moyen de ne plus se faire brutaliser et il a sauté sur l'occasion. C'est égoïste, mais peut-on le lui reprocher ? Les personnes qui souffrent et qui ont souffert sont les plus susceptibles de faire souffrir ensuite leur entourage, c'est ce principe que nous souhaitions illustrer avec Odd. C'est tout particulièrement vrai à douze ans, cet âge charnière où on veut se faire accepter à tout prix (et Odd avec sa dégaine atypique peut raisonnablement avoir du mal à se faire des amis) et où on est particulièrement plastique aux comportements extérieurs.

Citation:
Dans sa conclusion, Minho déclare qu'Odd est devenu la pire des ordures avec cet épilogue. Je ne partage pas son avis.

Et c'est tant mieux Mr. Green
Bon par contre euh, "dois-je en vouloir à Odd de s'être débarrassé de son rival amoureux", quand même quoi, on parle d'enfermer un mec de 12 ans dans un Supercalculateur parce qu'il a pécho avant Odd, sachant qu'il n'a pas forcé la main de Jeanne pour qu'elle sorte avec lui Surprised

Citation:
Qui a obtenu son happy ending au final ? L'idiot ou le sage ?

Les épilogues d'Odd et Yumi (qui représente Jérémie, quelque part) ont été construits pour se répondre. Odd est heureux, il est libéré de tout poids, mais il sent malgré tout une pointe de mélancolie et repense étrangement à Jérémie dont il devrait être libéré. A l'inverse, Yumi semble au fond du gouffre, rongée par la disparition de son ami et la "malédiction" de la cicatrice que Clara lui a transmise, et pourtant elle a la lueur d'espoir de Sissi qui reprend contact avec elle, laissant présager une amélioration.
Difficile donc de dire qui s'en sort le mieux, et je ne compte pas trancher la question Mr. Green

Merci pour ce retour assez conséquent mine de rien, j'espère que ma réponse te conviendra o/
  Sujet: [Fanfic] Overpowered 2020 [Terminée]  
Ikorih

Réponses: 173
Vus: 73937

MessageForum: Fanfictions Code Lyoko   Posté le: Ven 18 Sep 2020 11:18   Sujet: [Fanfic] Overpowered 2020 [Terminée]
Tu sais que j'aurais pu passer en mode tunnel geekage pour la fin de ma journée, mais que j'ai décidé de me bouger le cul et de commenter ta fic'?
(Oui mes intros racontent ma vie en ce moment parce que je manque cruellement de meilleure idée)

Alors je crois qu'on s'était quittés quelque part autour du milieu du Mémorium, après l'épisode filler-résumé. Ta réponse sur le sujet était plutôt pertinente, je ne vais pas revenir dessus parce que mine de rien y a du taf sur la suite.
Globalement je trouve toujours ta backstory pas mal ficelée et bien développée. La plupart des remarques générales que j'ai pu faire sont toujours d'actualité, et les qualités du texte sont encore là. Ne crois pas que ta référence à Claymore soit passée inaperçue, petit futé. J'ai bien aimé l'épisode des Warven d'ailleurs, elles auraient pu se faire une fanfic à elles toutes seules à mon avis xD
Malheureusement je trouve quand même qu'on a un petit souci sur le rythme du coup, la deuxième partie est très lente, alors que la troisième s'annonce comme très chargée en termes d'action (j'ai un peu pensé au final de Mejiro-kun en lisant d'ailleurs). C'est très asymétrique comme répartition, même si j'ai conscience que ce n'était pas forcément évident de faire autrement donc ça peut compter comme un parti pris. A titre personnel, c'est la première que je préfère.
J'ai peur qu'on se noie un peu dans le trop-plein d'action pour la fin de la fiction, je pense qu'un saut sur Terre serait salutaire pour diversifier un peu la chose (translation ou Morphers, avec une petite préférence pour la translation). Il est facile d'imaginer Xana qui finirait par arriver à se matérialiser et à foutre la merde IRL, ou un retour de Zander "J'ETAIS PAS MORT NON PLUS". On en parlait avec Zéphyr, ce serait aussi un moyen de revenir au cast originel des LG. La séparation en équipes allait déjà dans le sens de la réduction de perspective, parce que mine de rien suivre trente persos c'était juste impossible (d'ailleurs que fout Anthéa pendant les combats contre Carthage et Zander ? Un champ de force ou une plateforme c'était trop lui demander? Filer des ailes à ses alliés afin qu'ils puissent aller voler contre Zander, non, pas envie ?).
BREF je disais, au niveau des équipes de LG, je veux savoir qui a eu l'idée de l'équilibrage, parce que les affinités c'est sympa deux minutes mais ça change rien au fait que les niveaux des équipes ne sont pas du tout équivalents : d'un côté on a la team full LG originels avec SAM, qui envoie quand même bien du pâté, et de l'autre côté on a genre la team montagne qui ne compte quasiment que des LG de troisième génération, peu expérimentés ? xD

Je ne suis d'ailleurs pas d'accord avec le symbole de l'organisation qui s'écroule sur lui, parce que jusque-là on ne sentait vraiment pas que le Black Phénix était sur un déclin quelconque, et ce n'est pas le déclin du Phénix qui a entraîné celui de Zander mais bien l'inverse à mon sens. Juste parce que j'aime bien ergoter. Mr. Green


Bon on va pas se mentir ces derniers chapitres ont été le siège de pas mal de poncifs (qui sont à mon avis assez assumés parce que t'es, comme on le rappelle, dans la continuité de la série). Citons donc : le retour de Xana, le revirement d'Hélène, la mort-ah-non-en-fait de Milly, la séquence "tous unis pour Lyoko", le fameux "non je refuse de devenir comme lui"... Surprends-nous un peu (a) (bon ok j'avais pas anticipé la fusion Xana-Zander, mais à partir du moment où elle est révélée tu sais que Xana va la lui faire à l'envers).
Revenons aussi sur cette phrase de Jérémie : "On a été virtualisés via les scanners du Centre"... Non, en fait. Le reste de son explication est legit (le changement de synchronisation, tout ça, ok), mais l'équipe 1 des LG n'a pas été virtualisée via le centre.


Ce commentaire va être doté d'une deuxième partie, qui ne se penche pas trop sur l'histoire en elle-même mais plus sur un constat affiné au fil de ma lecture. Manque de pot pour toi, tu as assez de personnages pour que je puisse dresser des statistiques pour appuyer certains propos !
Je me rappelle bien de ta démarche dans Overpowered qui consistait à compléter le groupe des Lyokoguerriers par un tank et un heal, un peu façon équipe de MOBA (je dis MOBA parce que c'est à ça que je joue mais c'est un concept plus large que juste les MOBA à mon avis). L'ajout d'avatars de soutien est d'ailleurs plutôt un signe caractéristique d'Overpowered par rapport aux autres fictions. Tu as même été jusqu'à reprendre le cliché du personnage féminin qui roule des pelles pour ranimer ses alliés, cliché déjà employé en ces lieux par Tyker et qui n'arriverait sûrement jamais avec des personnages masculins, mais admettons. Mr. Green
Cependant, c'est maintenant que je dégaine mes statistiques.

Spoiler


Tu auras peut-être compris où je voulais en venir : j'ai dénombré les avatars ayant des capacités de support. Le constat est assez parlant : avec les hypothèses prises plus haut, j'obtiens ceci.
Chez les filles, on a : Sissi, Naxxya, Heidi, Tamiya, Anthéa, Hélène, Emilie (7/14 si on ne compte par Marjorie vu que je sais pas où la ranger, 7/15 si elle n'en a pas)
Chez les garçons, on a : Jérémie, Hervé, Nicolas, Romain (4/18 ).
Donc chez les filles on a à peu près la moitié de l'effectif en support, là où chez les mecs ça fait moins d'un quart. Sachant que chez les garçons c'est majoritairement des informaticiens et que les filles sont les seules à soigner stricto sensu, j'en arrive à la conclusion que c'est pas très égalité-friendly tout ça :/

J'ai aussi un constat un peu pareil à faire du côté des méchants : concrètement on a Derek, Zander et Xana, vu que Hélène finit par les trahir. Donc plus que des méchants et pas de méchante. Idem pour la paire Xana/Xilune : Xilune c'est la gentille, et c'est une fille. Evidemment ici ça devient beaucoup plus discutable parce que l'échantillon de personnages est bien plus réduit, donc je ne compte pas trop m'appesantir dessus.

Comme je suis d'humeur farceuse, je vais même écarter tous les paramètres extérieurs et sortir deux affirmations de leur contexte ! Ainsi, le texte évoque "les adolescents les moins robustes" (Milly, Tamiya, Johnny, Heidi, Taelia) puis, plus tard, "les meilleurs combattants" (Ulrich, William, Yumi, Hiroki, Sam, Jim, Matthias, Théo et Alexandre). Je t'épargne les pourcentages sur ça, héhé.
Je pourrais même pousser le bouchon jusqu'à souligner que Christophe (mélomane accompli selon la série d'ailleurs) se retrouve avec un avatar full sportif là où les autres membres de l'équipe de foot ont des trucs plus recherchés (les noirs ne sont pas juste des athlètes ok Crying or Very sad ). Tu me diras que je pinaille et très honnêtement oui mais je n'aurais pas fait ce volet de ce commentaire si je n'avais pas fait le constat qui vient : le seul arabe du récit, Kamel, est...cambrioleur.

Tu me diras : "mais enfin Ikorih, je ne suis ni raciste ni sexiste, pourquoi tu me balances tout ça comme si je l'avais fait exprès". En vrai, je suis convaincue que tout ça n'a rien de conscient, je ne suis effectivement pas en train de te traiter de connard sexiste/raciste (surtout que franchement sur ce deuxième point je trolle un peu), c'est précisément pour ça que j'en parle (et que j'exagère certains points), parce qu'on a des biais qui influencent la façon dont on raconte les choses et je pense que s'en apercevoir peut être une bonne chose pour espérer s'en débarrasser un jour. Je ne fais pas exception et on pourrait sans doute monter un argumentaire un peu similaire contre un de mes textes. En plus à côté de ce que je pointe t’as des personnages féminins très cools et on sent pas vraiment de différence de traitement, donc vraiment, n'y vois rien de personnel, et sens-toi libre de répondre sur ça si tu penses que je suis passée à côté de certaines nuances.

...Non mais en vrai voilà bon taf quand même Mr. Green Y a sûrement des trucs sur lesquels je suis pas revenue mais eh ça fait 1h20 que je suis là-dessus, faut bien que j'en laisse à Zéphyr pour quand il aura Internet (a)
  Sujet: [Fanfic] Overpowered 2020 [Terminée]  
Ikorih

Réponses: 173
Vus: 73937

MessageForum: Fanfictions Code Lyoko   Posté le: Jeu 10 Sep 2020 08:45   Sujet: [Fanfic] Overpowered 2020 [Terminée]
Bon alors parlons peu parlons bien.
Je tenais à rappeler que ce chapitre a été lu, une fois encore, en cours de propriété intellectuelle. C’est rigolo pour le contexte ok ?

Je dois dire que ce chapitre m’a agacée, et je ne suis pas la seule d’ailleurs, Zéphyr rejoint mon avis. Je ne peux que brandir ce vieux troll dit du recyclage, qui t’est parfois adressé (remember l’utilisation d’un chapitre de ta fic dans le concours d’Halloween (a)), parce qu’il est ici particulièrement adapté : tu nous as fait un chapitre entier pour nous raconter Code Lyoko. Tu aurais marqué “Jérémie leur raconta tous les événements” ou une connerie du style, ça aurait été exactement pareil. C’est dommage parce que jusque là j’aimais bien ta backstory, mais dans un enchaînement d’autant de chapitres de flash-backs/exposition (et c’est même pas fini, y en a encore au prochain !!!) c’est clairement de trop. Parce que quand même, faire 4 ou 5 chapitres d’exposition, faut y aller pour que ton lecteur soit pas gavé. Et je ne te parle même pas du format épisode ! Parce que je sais pas toi, mais les épisodes remplis de flash-backs que tu connais déjà dans une série, ça me soûle XD
C’est d’autant plus dommage que comme je le disais, ta saison 6 regorge de pas mal de nouveautés et que ça s’articule pas mal, et on sent cette volonté de coller à tous les éléments que la série a dévoilés (la démarche de tout re-regarder est ici très professionnelle, on valide). Clairement, tu as plus intéressant à nous raconter, donc ne te repose pas sur tes acquis et j’espère que la suite sera plus captivante parce que j’ai encore propriété intellectuelle demain matin !

PS : Je t’ai edit une faute dans le chapitre d’hier d’ailleurs, t’avais marqué “filla” au lieu de “fille” si jamais tu veux corriger ça dans tes documents internes :3
  Sujet: [Fanfic] Overpowered 2020 [Terminée]  
Ikorih

Réponses: 173
Vus: 73937

MessageForum: Fanfictions Code Lyoko   Posté le: Jeu 03 Sep 2020 09:09   Sujet: [Fanfic] Overpowered 2020 [Terminée]
Hey, je pense que tu mérites un commentaire pour m’avoir permis de tuer le temps pendant mon cours de propriété intellectuelle 8D
(Ce dernier n’étant pas fini, je ne promets pas une qualité optimale de commentaire mais bref)

J’ai suivi la republication tous les jours depuis que tu l’as relancée. Globalement j’ai trouvé que Overpowered avait l’air beaucoup plus courte que dans mes souvenirs, mais je crois que c’est juste moi. Comme ça a été dit et répété, ta capacité à coller à la série est toujours aussi aiguisée et ça te confère vraiment ton identité propre (surtout au milieu de tous ces connards qui veulent faire de CL un truc hyper mature, oh wait j’en fais partie).
La suite m’a l’air prometteuse en termes d’enjeux et c’est là qu’on sent l’évolution depuis la première fiction. La comparaison qui avait été faite avec les Chronicles a quelque chose d’assez vrai (je dis ça, je les ai même pas lues), mais tu m’as l’air d’articuler ta backstory de façon très différente donc n’aie pas peur d’être redondant.
Je dois dire que cette parenthèse sur les nouveaux LG dure plus longtemps que prévu. Ça a l’avantage de mieux les ancrer (franchement y a des gens qui te balancent douze millions de perso sans les développer ça soûle :/), mais j’avoue que je ne les vois pas tout rester dans l’histoire jusqu’au bout, au sens où gérer deux teams de LG à la fois ce serait un potentiel pataquès, et puis on ne peut pas dire que les nouveaux puissent rattraper le skill des anciens. Si je me rappelle bien, on a passé les deux RVLP qu’a effectué FH, donc on devrait rejoindre les LG à la fin du prochain chapitre, qui vont donc se pointer après cette visite sur le Next World (et qui sait, peut-être devront-ils porter secours à leurs camarades ?). Dans cette hypothèse, l’absence de Franz pose question : on l’imagine rusher sur le SC pour tenter de trouver une solution, donc s’il n’est pas là c’est qu’il a fui ou qu’il est quelque part dans le monde virtuel...

Bref en tout cas c’est cool de te revoir dans le coin, tu as pas mal secoué la section et ça fait toujours plaisir Mr. Green
  Sujet: [Fanfic] Oblitération [Terminée]  
Ikorih

Réponses: 42
Vus: 48247

MessageForum: Fanfictions Code Lyoko   Posté le: Ven 15 Mai 2020 16:36   Sujet: [Fanfic] Oblitération [Terminée]
-Ok c'est bon j'ai fini de prendre mes notes pour la réponse aux commentaires, t'as quelque chose à ajouter ?
-Nan.
-Tu viendras pas dire un mot ?
-Nan.
-J'espère qu'au moins tu bosses sur tes autres fics espèce de petit con...


Du coup salut Icer et Stella, c'est à moi que vous aurez affaire aujourd'hui o/ Merci pour vos com', ça fait plaisir de voir notre fic ressurgir du passé, même si askip on a de la concurrence dans ce domaine...

Icer :

Citation:
L'ambiance GK parfaitement retranscrite

Franchement ça nous fait toujours plaisir de lire ça, moi-même j'ai toujours eu du mal à savoir si on avait tapé assez juste ou pas, parce que forcément en extrapolant on déforme le propos de base et de fait on a dû aboutir à un truc moins fermé et asphyxiant que ce que montrait le pilote... Mais puisque tout le monde nous dit que ça fonctionne hyper bien, on va pas se plaindre si ?

Citation:
le gauchisme de Minho

Ah bah je viens de comprendre pourquoi l'intéressé m'avait laissé les commentaires, tiens !
En vrai pour ce que tu dis sur les lesbiennes, le "sur le tard" est assez typiquement du phénomène de dérapage presque contrôlé qui a traversé Oblitération. Mais ça a abouti à pas mal de bonnes idées mine de rien, et ça fait un peu l'âme de notre travail commun héhé...

Citation:
vu qu'elle porte sur ses épaules le poids des remords d'un territoire ayant activement collaboré

Ouais, la France non ?
Eh je suis du staff j'ai le droit d'être borderline sur le politiquement correct!

Citation:
Mais Yumi et Jérémie, c'est d'un tout autre niveau, ces personnages sont tout simplement magistraux, bien que leur rôle soit très différent, il s'agit de mon binome préféré.

On ne le dira jamais assez non plus, c'est toujours grandement satisfaisant que Icer en vienne à dire que Yumi est un personnage magistral....ok on a triché on partait pas du matériau de base mais eh, on a quand même un certain nombre d'arnaques à notre actif maintenant.
Par contre, mon petit coeur saigne que tu estimes Clara en dessous de Jeanne, pour moi elle se hisse dans le top 4 des meilleurs persos de la fic, juste derrière Jérémie, Odd et Yumi.

Citation:
vous savez que ça fait partie des critères que j'apprécie, l'utilisation plus que correcte des figurants de Kadic

J'espère que t'es conscient que ça et le match de foot ça servait très spécifiquement à t'acheter (a)


StellaeArrente :

Citation:
Par rapport aux premiers chapitres j'ai eu l'impression que l'écriture devenait de plus en plus naturelle et plus simple.

Honnêtement c'est vrai. On a démarré, on avait à la fois envie de faire les chauds et d'envoyer d'énormes pâtés stylistiques...et à la fois envie de ne pas se faire cramer. Minho et moi avons des styles un peu reconnaissables je pense, lui peut-être plus que moi encore, donc on a vraiment fait gaffe (et puis ça nous permettait d'expérimenter un peu). Chemin faisant, on s'est un peu plus détendus en constatant que tout marchait bien, et on est repassés sur une écriture un peu plus relax.

Citation:
"Attends... Ils ont vraiment 12 ans là ?"

Oups. C’est probablement un des défauts du texte oui. On a nous-mêmes déjà dépassé les vingt piges et personnellement je travaille avec des persos qui ont entre 20 et 30 ans en général, ça a dû déteindre. Après, je sais pas dans quelle mesure on peut faire sortir des grandes réflexions sur l’univers à des enfants de 12 ans donc le lyrisme nous a un peu emportés à ce niveau-là…

Citation:
Et la plus dangereuse à la fin de cette fic pour moi, c'est Yumi. (Dans le sens quelle a été plus loin que Odd.)

Ah ouais ? Je dirais qu'ils ont tous des forces qui les rendent assez redoutables (surtout pour des gosses). Certes Yumi a du sang sur les mains et hérite spirituellement de toute la connotation violente de Clara, mais rappelons qu'Odd n'a pas hésité à mentir pour au final conduire à la "mort" de deux personnes (Ulrich et Jérémie, on pourrait même presque compter Ludwig dans le bilan).

Citation:
Donner la possibilité de pleurer ou saigner sur Xanadu c'était très bien fait honnêtement. J'aurais bien aimé une explications mais je pense que c'était peut-être décidé dès le début.

Il n’a pas été dit dans Garage Kids qu’on ne pouvait pas héhé. Après tu peux mettre ça sur la superposition monde réel/monde virtuel, qui est un thème important dans la fic.

Citation:
Encore sur Clara ! Est-ce que la balafre sur sa joue est inspiré de celle de Cirilla dans Le Sorceleur ? (Ca ma fait penser à ce personnage)

...
Deux ans auparavant :
Moi, sortant du visionnage de SW8 : Eh Minho ça te dit on met une grosse balafre à Clara ? Style Kylo Ren un peu.

Citation:
Jérémie la pas volé sa condamnation virtuelle... J'ai envie de dire retour karmique

Vraiment ? Pourtant si Jérémie avait été épargné, on aurait eu la « bonne » fin de la fic, avec Xanadu ramené au calme et Jérémie qui peut espérer sauver son père…là, avec cette décision d’Odd, tout ce qui a été enduré l’a été en vain. A méditer (a)

Citation:
Odd devient une sale merde à la fin, j'ai pas envie de dire à juste titre mais j'apprécie vraiment que vous ayez pas pris le partit d'en faire un martyr

ça fait plaiz’ que ce soit apprécié ! Pour moi les meilleures histoires sont celles où le lecteur peut choisir lui-même qui est le gentil et qui est le méchant, et voir l’archétype de la petite victime devenir subitement pire que tout les autres, ça surprend… Et en même temps on sait bien que les bourreaux ont souvent eux-mêmes été des victimes plus jeunes alors...

Citation:
Nan franchement, si un jour vous avez envie d'écrire une autre histoire sur GK, mais allez-y quoi ! (Oui oui j'en redemande encore mais c'est pas obligatoire hein!)

Tu n'as pas idée de ce que cette phrase a déclenché sur mon Skype...
-Eh Iko allez quoi on réécrit un truc stpppp
-Mais, t'as pas des fics sur le feu ? Le Pôle va me buter si je fais ça couillon
-Juste un OS :/ :/ :/
-J'ai raccroché...

Bref a priori non on n'est pas partis pour vous pranker avec Oblitération 2, il faudra trouver autre chose à lire Razz
 

Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure


Page 1 sur 83
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 81, 82, 83  Suivante


Sauter vers:  


Powered by phpBB Lyoko Edition © 2001, 2007 phpBB Group & CodeLyoko.Fr Coding Dream Team - Traduction par : phpBB-fr.com
 
nauticalArea theme by Arnold & CyberjujuM
 
Page générée en : 0.133s (PHP: 45% - SQL: 55%) - Requêtes SQL effectuées : 28