CodeLyoko.Fr
 
 Dernières news  
[Site] Les trouvailles du Père Dudu - E...
[Code Lyoko] Interview de Quentin Mera...
[IFSCL] IFSCL, Un air de Saison 5
[Site] Une news de news !
[Créations] JamFiction sur Code Lyoko par St...
[Créations] Le Covid-19 n'a pas tué nos talents
[Site] [Mise à jour] - Cartoon Fair - U...
[Code Lyoko] Interview de Julien Lamas...
[IFSCL] IFSCL - Bande annonce fangame 4.0.X
[Site] Les trouvailles du Père Dudu - E...
 
 Derniers topics  
[Fanfic] Ragnarök
LCDS, un discord Code Lyoko
[FanGame(encore un)] Lyoko Conquest
[Jeu Vidéo Lyoko] IFSCL 40X!
[Fanfic] Le plus puissant des liens
Les Lyokofans parlent aux Lyokofans
Anciens : Réveillez-vous ! La bulle d...
Quel est votre X.A.N.A-guerrier favori ?
Nouveaux Membres : Présentez-vous !!!
[One-shot] Transmission
 
     
 Accueil | Règles du forum News | FAQ | Rechercher | Liste des Membres | Groupes d'utilisateurs | T'chat | Retour au site 
  Bienvenue, Invité ! (Connexion | S'enregistrer)
  Nom d'utilisateur:   Mot de passe:   
 

91 résultats trouvés
Forum Code Lyoko | CodeLyoko.Fr Index du Forum

 Auteur  Message
  Sujet: [Drabbles] 24 morceaux d'heures  
missM

Réponses: 4
Vus: 5479

MessageForum: Fanfictions Code Lyoko   Posté le: Mer 02 Juil 2008 14:27   Sujet: [Drabbles] 24 morceaux d'heures
Mon avis rejoint à peu près les précédents, les drabbles c'est bien plus original que les fanfics, certaines sont géniales, d'autres moins, on a l'essentiel de l'histoire, ça tourne pas autour du pot, mais du coup on a moins le temps de rentrer dans l'histoire, et puis c'est amusant de chercher qui est concerné. En tout cas, généralement j'ai beaucoup aimé.
Faisons les choses dans l'ordre.

J'ai apprécié la numéro 3) Et quand tes yeux croisent les miens, car Sissi n'y ai pas montré sous le côté peste que tout le monde lui accorde sans regarder au delà.

Dans le numéro 5) Vos caprices me peinent, je fut quelque peu surprise, pas énormément mais je pensais que cela concernait Aelita, Jérémie et Odd puisque Jérémie était mentionné jusqu'à ce qu'il soit évident que c'était à propos de Yumi, Ulrich et William.

Le 6) En souvenir de…, m'a semblé bien triste. La solitesse d'un veuf qui a l'impression que sa fille et lui sont complètement étrangers. C'est comme ça que je l'ai ressenti.

Le numéro 7) Le bruit des cloches, j'aime bien la manière dont Aelita vit ses débuts sur terre. Que les nouvelles informations qu'elle reçoit passe après ses sentiments.

Le 8)Sous une pluie de nénuphars, me plait dans le sens où Jérémie réalise sa faiblesse physique. Ca rejoint un peu le 16) L’autre côté de la barrière, où il souffre de ne pas être comme les autres, mais aussi de ne pas être vu comme un égal.

Le 11) Rien qu’un dernier mensonge, et je pense une très belle hypothèse sur la véritable nature de Jim. Ce doit être parmis mes favorites.

Le numéro 12) Le goût du mépris, est un bon mélange des saveurs. J'aime bien comment elles sont associées à des émotions, et aussi la manière dont Hervé et concerné, Ulrich qui interesse Sissi, et Jérémie qui le surpasse intellectuellement.

C'est dommage que dans le 13) Le trèfle qui n’existe pas, Odd soit aussi pessimiste. Il me semble bien plus optimiste que l'image que tu en as donné. Après on peut se dire qu'il s'est forgé une carapace et que c'est ce qu'il y a en dessous que tu as retranscrit.

Le numéro 14) De l’acidité des remords, nous donne une bonne image de ce qu'à pu ressentir William quand il était du côté des forces obscures de Lyoko.

Le 15) Jeux enfants, jeux méchants, me donne un avis mitigé. Dans un sens on a les regrets de Franz/Waldo mais dans l'autre... en fait je sais pas... je crois que c'est pas mauvais mais j'accroche pas.

Le numéro 17) Goutte à goutte, est encré de vérité et c'est un gros point positif.

Le 18)Douces revanches est très plaisant car on y découvre un XANA presque humain, juste déçu d'avoir été renié par son père, qui n'a d'yeux que pour sa fille.

J'aime beaucoup le début du 19) Le temps qui file sous tes doigts alors que tu voudrais l’arrêter, "J’ai toujours eu une peur secrète du temps. N’est-il pas la seule et unique chose qui est toujours lié à la mort ? Bien sûr que si, puisque c‘est lui qui nous l’apporte." Ca me parle, et c'est tout ce que j'ai à dire là-dessus.

Je ne suis pas d'accord avec ceci, le 20) Ce pourquoi les fantômes n’existent pas. Ca n'a pas rapport avec ce que tu as écrit, mais moi j'ai l'intime conviction sont des ames perdues qui n'ont pas trouvé la paix èrent et apparaissent parfois aux vivants sous formes diverses, une forme, une lumière, un son ou même un rêve. C'est pour ça que là j'ai pas accroché.

Le 22) Ici, le loup ne t’attrapera pas, me parait comme un mélange de sérénité et d'inquiétude. D'un côté on a une Antéa paisible, ainsi que sa famille, mais de l'autre il y a l'évocation du changement de nom, ce qui nous rappelle un passé lourd et le risque que leur couverture soit découverte.

Le numéro 23) Joyeuse déception, est à mon avis trop proche de l'épisode concerné. L'état d'esprit d'Ulrich aurait pu être plus creusé ou je ne sais pas, mais là je trouve ça un peu trop calqué sur l'épisode.

Et puis voilà, j'ai commenté une bonne vingtaine de drabbles sur 24 et là je dois bien avoué ne plus avoir grand chose à dire alors voilà.
  Sujet: [Fanfic] Notre destin est entre nos mains...Tome II  
missM

Réponses: 1931
Vus: 787414

MessageForum: Fanfictions Code Lyoko   Posté le: Dim 18 Mai 2008 21:25   Sujet: [Fanfic] Notre destin est entre nos mains...Tome II
6 pages de retard pour moi, que je viens de rattrapper.


Même si j'ai toujours trouvé cette histoire "à l'eau de rose", je dois avouer que je "suis" dans l'intrigue.

Point négatif à ne pas avoir lu pendant quelques temps :
retrouver l'endroit où on s'était arrêté.

Point positif :
on lit un gros morceau d'un coup et donc on ne doit pas attendre les suites, sauf quand on arrive au même point que tout le monde (enfin là où y a plus rien à lire)

Même si je suis souvent assez sceptique à propos des territoires supplémentaires, etc, j'aime l'idée de Cavernia. Par contre quelques détails en plus pour mieux comprendre comment Ulrich y est arrivé n'auraient pas été de trop.

Bonne chance pour la suite.
  Sujet: Avez-vous déja rêvé de Code Lyoko ?  
missM

Réponses: 454
Vus: 223957

MessageForum: Autour de la série   Posté le: Sam 19 Avr 2008 14:55   Sujet: Avez-vous déja rêvé de Code Lyoko ?
C'était il y a un peu moins d'une semaine que j'ai fait ce rêve.


Il y avait deux équipes, avec des armes mortelles. J'étais le leader de l'une d'entre elle mais c'était insoupçonné parce-que figurant parmis les plus jeunes membres de mon équipe. On était tous dans une grande maison d'une petite ville et dedans il falait récupérait un objet: une espèce de sphère sur une coupe. Ainsi donc, chaque équipe essayait de le prendre tout en empêchant l'autre de l'atteindre. On risquait à tout moment de se faire descendre et le rapport avec Code Lyoko c'est que je croisais souvent Odd au détour d'un couloir. Je ne sais pas trop ce qui c'est passé mais je me suis retrouvée en possession de l'objet convoité après avoir fait le sang couler. J'ai revu Odd qui m'a montré un passage secret dans le mur et j'étais dehors. J'ai pris un air décontracté et ai dit à mes grands-parents que j'allais à la médiathèque, alors que biensur ça n'allait pas être le cas. Et ce rêve a pris fin alors que je marchais seule dans la rue, en direction d'un lieu inconnu, déterminée, un sourrire en coin, cachant sous mon manteau "l'objet" et biensur mes nombreuses armes accrochées à ma ceinture.

Un rêve qui me fait peur, car ça me fait me posait sur ma nature. Heureusement qu'il y a des incohérences du côté des lieux ou des personnes sinon je me poserais encore plus de question sur moi-même.
  Sujet: [Fiction] Pirates des Caraïbes 4 ,Pour l'amour d'un Pirate  
missM

Réponses: 15
Vus: 8872

MessageForum: Fictions et textes   Posté le: Jeu 17 Avr 2008 10:17   Sujet: [Fiction] Pirates des Caraïbes 4 ,Pour l'amour d'un Pirate
Je suis assez d'accord avec Jude Star: c'est pas trop mal, pas encore vraiment mis en place, certains côtés des personnalités sont respectés (Jack qui appelle un étranger "mon gars") et d'autres non.

Je m'explique, je vais reprendre l'histoire du tutoiement. C'est pas vraiment important puisqu'en VO ça aurait été "you" mais je trouve que ça marque le respect qu'ils ont l'un pour l'autre, et là je vois que mon avis n'est pas fondé.

Aussi je vois très bien Elizabeth prendre la liberté de se jeter dans les bras de Jack mais je crois qu'il resterait assez figé, c'est pas un geste dont il s'attendrait de la part d'une femme; je pense donc que le geste aurait été à sens unique et surtout pas de "larmes de joies" de sa part.
[EDIT: de la part de Jack, Elizabeth enlaçait Jack oui, Jack enlaçait Elizabeth non)

Oh, et l'idée d'aller chercher Will je vois pas pourquoi. Ne sont-ils pas tous les deux conscients que Will ne peut leur venir que tous les dix ans et qu'eux ne peuvent pas le suivre ?

Enfin, voilà. Je lirais probablement la suite pour voir quelles aventures tu vas leur faire vivre.
  Sujet: Questionnaire  
missM

Réponses: 363
Vus: 175695

MessageForum: Blabla de la communauté   Posté le: Mar 15 Avr 2008 23:34   Sujet: Questionnaire
Normalement je réponds pas à ces questionnaires mais là j'ai rien à faire donc...


1. Nom : BOB (ce que je mets dans les inscriptions, etc, mais ce n'est pas le vrai)
2. Prénom : Emy (idem)
3. Sexe : hum... à l'échographie ils ont pas su dire... mais féminin
4. Age : 17
5. Ville : Lille
6. Taille : 1707 millimètres
7. Poids : Plus que ce que je parait (et on voit pas mal)
9. Numéro de carte de crédit lol: J'en ai pas
10. Couleur de Cheveux : Châtain très foncé
11. Couleur des yeux : Bleus, gris, bleus-gris... ça dépend
12. Style vestimentaire : Des baskets foncés, un jean, et un haut terne (noir, gris, ...)
13. Animal(aux) de Compagnie : Ma chienne est morte le 25 janvier donc il reste le chat de ma soeur avec les petits qu'elle a eu la semaine dernière.
14. Principale(s) qualité(s) : Tolérante, pardonne facilement les petits pêchés, sait très bien écoutée, gardienne de secrets, paraît-il que je suis sympa et... déjantée
15. Principal(aux) défaut(s) : Flemmarde, bordelique, matérialiste, ne sait pas réconforter, et je sais plus le dernier
16. Manga(s) préféré(s) : Death Note
17. Anime(s) préférée(s) : A part CL qui est le numéro 1 je dis pas non aux DA du dimanche matin sur FR3, à Foot 2 Rue, Galactik Football, Pingu, Simpsons, Futurama, Griffin, et autres
18. Film(s)/Series TV préféré(s) : alors moi j'ai une très grande addiction à la télé alors je vais séparer en catégories
films: August Rush, John Q, La Guerre des mondes, L'Effet papillon, Pirates des Caraïbes (trilogie), Sam je suis Sam, The Truman Show
films avec Tom Hanks: Arrête-moi si tu peux, Big, Forrest Gumps, La Ligne verte, Le Terminal, Seul au monde
films de Tim Burton: Big Fish, Charlie et la Chocolaterie, Edward aux mains d'argent, Mars Attack, Sleepy Hollow, Swenney Todd
séries en tout genre: Heroes, Desperate Housewives, Dr House, Prison Break, Chuck, Urgences (ER), Grey's Anatomy, Private Practice, Les Experts (CSI) que se soit NY, Miami ou Vegas, FBI Portés Disparus (Without a Trace), Cold Case, Malcolm, Ugly Betty, Esprits Crimininels, NCIS, Jericho, Lost, Newport Beach (The OC), That '70s Show, Weeds, Scrubs, How I met your mother, Les Frères Scott (One Tree Hill), Preuve à l'appui (Crossing Jordan), Las Vegas, Monk, Psych, Friends, NY section criminelle, NY unité spéciale, Boston Justice (Boston Legal), etc etc etc
19. Style(s) de musique préféré(s) : Du rock, un peu de pop-rock, un peu de métal, un peu de rythm and blues, un peu de tout et surtout pas de rap ou de rail
20. Jeux vidéos préférés : Sims 2

Vous et le forum :

21. Depuis combien de temps es-tu sur ce forum ? : Inscription en septembre 2006, mais y allait déjà depuis au moins trois mois
22. Ce forum te plait-il ? Je crois que si c'était pas le cas je n'y viendrais pas
23. Quel(s) changement(s) ou idée(s) souhaiterais-tu apporter pour que le forum s'améliore ? Rien
24. Quels sont les users (un mec ou une meuf hein ..) avec qui tu t'entends le mieux ? En fait je sociabilise pas tellement avec les gens du forum. J'ai beaucoup de respect pour les anciens
25. Ceux avec qui tu t'entends moins bien ? Je ne me suis mis personne à dos et personne ne m'insupporte
26. Un ou une user te fait-il craquer ? Qui ? Non
27. Avec quel(s) useur(s) souhaiterais-tu passer une soirée ? Personne en particulier, mais pas un boulet.
31. Quels sont tes topics préférés ? Généralement ceux de Shaka, mais j'aime bien les fanfics.
32. En revanche, lesquels trouves-tu inutile ? Je pourrais dire ce de flood mais les users sont généralement vite sermonnés par un modérateur

Côté Coeur:
36. Célibataire ou en couple ? Je prétends avoir un harem avec trois épouses, un mari et un amant... mais à part ce délire je suis célibataire... ou marié à ma télé (elle ne me déçoit jamais... je sais: TV addict !)
37. Quel est ton type de filles ou de mecs ? J'en ai pas, tout est une histoire d'alchimie mais si on regarde mon harem c'est vrai qu'il y a une majorité de châtains foncés. Ce que j'aime en fait, c'est qu'on me laisse ma liberté et qu'on me respecte.
38. Plutôt du genre a collectionner les aventures ou .. rien ? Bah rien mais je crois que je pourrais être du genre à collectionner les aventures
39. Es-tu amoureux(se) en ce moment ? Sérieusement non mais j'aime chaque membre de mon harem et ma tv et plein d'acteurs et d'actrices
40. As-tu déjà pleuré en amour ? En dernier année de maternelle quand j'ai appris que mon amoureux déménagait en Pologne
41. Es-tu jaloux(se) ? Je crois pas trop
42. A quel age as-tu embrassé pour la première fois ? Ca compte celui en maternelle parce-que si oui j'avais environ 3 ans.
43. A quel age as-tu eu ton 1er rapport ? Qu'est-ce qui est entendu par rapport ? Le rapport en lui-même ou on compte ce qu'il peut y avoir autour ? Dans tout les cas je ne répondrais pas à ceci
44. Es-tu déjà sorti avec quelqu'un que pour son physique ? Pas encore mais... le physique a son importance pour moi
45. Combien de fois es-tu tombé amoureux(se) ? Deux fois je crois
46. T'arrives-t-il de penser a ton premier amour ? ( s'il y en a eu un..) Bah ouais, le gars en maternelle, des fois je me rappelle qu'on avait prévu notre mariage et qu'il voulait une moto, aussi qu'il aimait bien les Power Rangers
47. Associe 3 mots avec Amour : Illusion, Passion, Plaisir
48. Préfères-tu un amour ou cinq amis ? Ca dépend des personnes et de leurs caractères, et de toute façon je suis du genre solitaire donc c'est dur de répondre. Je crois que je préfère les amis (et puis si il faut il y a les amitiés améliorées... i'm kidding)
49. Pourrais-tu aimer quelqu'un de physiquement .. pas avantagé ? Hum... ouais. Si la personne se soucie quand même un minimum de son apparence ou de son style et qu'elle ai un peu de personnalité
50. Es-tu deja tombé amoureux d'un(e) inconnu(e) ? Sans arrêt mais je considère cela plus comme des attirances physiques que de l'amour
  Sujet: [Fanfic] Retour dans... un autre futur  
missM

Réponses: 9
Vus: 6149

MessageForum: Fanfictions Code Lyoko   Posté le: Mar 15 Avr 2008 17:24   Sujet: [Fanfic] Retour dans... un autre futur
Aujourd'hui, alors que j'ouvre mon dossier concernant cette fanfic, dont la suite n'était malheureusement pas aussi bien que le début (à mon humble avis), voici ce que je découvre:

000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000
0000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000
0000000000000000000000000000000000000000000000000000000

Alors bien évidemment, il va falloir que je recommence mais là je suis assez déçue de cette perte car depuis deux jours je commençais à rassembler mes idées et ça tenait la route (mais c'était quand même moins bien que le début).
Donc, n'ayant aucune idée quant au moment où j'aurais terminé, la suite arrivera dans un futur (certainement lointain) indéterminé.
  Sujet: [Fanfic] Retour dans... un autre futur  
missM

Réponses: 9
Vus: 6149

MessageForum: Fanfictions Code Lyoko   Posté le: Lun 24 Mar 2008 21:06   Sujet: [Fanfic] Retour dans... un autre futur
D'abord je remercie les 5 personnes qui ont mis un commentaire. Elles ont pris le temps de lire mon texte et l'ont apprécié. Ca fait plaisir. Je doute pas que dans les 125 autres personnes qui sont venus sur la page de la fic il y en aussi qui l'ont lu et l'ont apprécié mais comme ils ne se sont pas manifesté et ben... voila. J'aime pas donner des délais pour une suite mais cette semaine va être chargée (devoirs maison, TPE, bac blanc oral français, ...) et la semaine suivante je suis en Angleterre. Donc je pourrais commencer à travailler sur une suite que pendant les vacances (zone B).


*Iglouska*: Je suis une partisante de Sissi, et comme dans chaque fanfic que je lis il n'y a que ses mauvais côtés, j'essaie d'équilibrer la balance car le DA nous a plusieurs reprises prouver que tout n'est pas malsain chez elle. Ensuite, pour ses cheveux, je me suis dis que mon histoire se situant dans le futur, et Sissi étant une fille qui soigne son apparence, elle serait facilement du genre à colorer ses cheveux et à régulièrement changer sa coupe.

Yumimi : Je passe mon bac mais en même temps j'y suis un peu forcé si je veux avoir un avenir. Et je te promets que le français est l'une des matières pour lesquelles j'ai du mal à suivre. J'ai jamais été sur la même longueur d'ondes qu'un prof de français. Mes notes sont très variantes et du coup mon prof me soupçonne de tricher quand j'ai un 18 (enfin à côté de mon 2 on peut le comprendre). Enfin ça c'est pas tellement en rapport avec ma fic.

Math : Shaka a répondu, Ouagadougou est la capitale du Burkina Faso. J'utilise fréquemment le nom de cette ville pour exprimer à quel point je me suis retrouver "loin". (Le bus m'a encore déposé à Ouagadougou: le bus m'a encore déposé super loin de chez moi). Les prénoms genre Tom et Max étaient supposés être des surnoms mais après je me suis dit que ça servait à rien de développer de ce côté là. On a pas besoin de savoir plus sur eux que ce que l'on sait déjà. Et nouveaux personnages, oui mais je crois que la situation l'exigeait. Je ne pouvais pas installer Ulrich hors de Kadic sans qu'il n'y est de nouvelle tête. Et puis Shaka l'a aussi mentionné, gérer plusieurs personnages est assez compliqué et dans le cas de figure que je présente il valait mieux que je me concentre sur Ulrich. Si je m'écartais de ça, on aurait pu facilement décrocher de la lecture.

Yuta je t'oublie pas mais ton message ne requiert pas de réponse, alors je te remercierais juste du compliment que tu fais sur mon imagination et comme quoi c'est génial.

Shaka : Je suis terriblement contente que ma fic te plaises. Ca fait vraiment plaisir quand quelqu'un qui écrit des trucs aussi bien que ce que tu écris, apprécie un texte tel que le mien.


Donc voila, j'espère pouvoir faire une suite. J'espère que si il y en a elle sera à la hauteur de mes espérances, et aussi qu'elle vous plaira. Et puis comme déjà dit pas de faux-espoirs, si j'en fait une je ne l'a ferait partager que si elle est intéressante. Je ne vous ferez pas l'outrage de poster un navet.
  Sujet: [Movie & book] Harry Potter  
missM

Réponses: 164
Vus: 54962

MessageForum: Blabla de la communauté   Posté le: Dim 23 Mar 2008 16:13   Sujet: [Movie & book] Harry Potter
J'invite ceux qui ont lu le septième bouquin à aller sur le site officiel de J.K. Rowling ( jkrowling.com je crois, je suis tombé par hasard dessus).


Pas besoin d'aller dans la partie anglaise, c'est aussi du côté français.
Cliquez sur la gomme et après ouvrez la porte.
Cliquez sur la marque des mangemorts et découvrez...

Spoiler



EDIT: Pour le coup j'ai voulu en savoir plus alors je cherche un peu. Pour l'instant j'ai trouvé des petits trucs sur wiki et sur la gazette des sorciers.

Le lien direct de la gazette sur ce sujet :
  Sujet: [Fanfic] Retour dans... un autre futur  
missM

Réponses: 9
Vus: 6149

MessageForum: Fanfictions Code Lyoko   Posté le: Mar 18 Mar 2008 23:51   Sujet: [Fanfic] Retour dans... un autre futur
Après des mois, voir plus d'un an sans aucun nouvel écrit, voici ce que je fais en ce moment alors que je devrais réviser pour mon bac blanc de français. L'an dernier j'ai écrit un texte d'environ 40 pages (ordinateur) mais le problème c'était que je n'ai jamais su amener l'action ce qui a amené à l'abandon de cette histoire sur le futur des héros.

Ici c'est un futur bien plus proche, que celui de cettre autre histoire, mais c'est plus spécial dans le contexte où on arrive dans ce futur. J'ai choisi comme personnage central Ulrich car avec lui mon histoire collait. J'aurais pu réussir quelque chose avec Odd mais un détail, à mon goût important, ne pointait que dans la direction d'Ulrich.

Je vous laisse donc à votre lecture et j'apprécierais toutes remarques de votre part, positives comme négatives (même si celles-là me passent un peu au dessus de la tête). A noter que le texte était originalement en un bloc et que j'ai donc séparé les dialogues pour une meilleure lisibilité, bien que ça ne change rien.








Mission réussie: ils avaient encore réussi à contrer une attaque de X.A.N.A., Aelita avait désactivé la tour et Jérémie lança un retour dans le passé, dans la mesure où Yolande trouverait suspect de retrouver cinq des élèves couverts de bleus de la tête aux pieds. Le retour dans le passé à donc lieu, tout le monde devrait se retrouver dans leurs chambres, dans leurs lits, endormis. Et c'est bien le cas, sauf qu'Ulrich ne se réveille pas dans son lit de Kadic mais dans son lit se situant dans la seconde résidence de ses parents, au bord de mer. < Mais qu'est-ce que je fais ici ? > Il ne rêvait pas, c'était bien la maison coup de coeur de sa mère, qu'elle avait alors tellement désiré et finalement obtenue. Ils ne l'occupaient que rarement; parfois pendant les vacances ou lorsque des réunions amenaient Mr et/ou Mme Stern dans ce coin du pays. < Est-ce que Jérémie a un peu trop poussé sur le retour dans le passé ? > Ulrich s'apprêtait à l'appeler quand son père arriva, le pris par les épaules et le dirigea, sans qu'Ulrich puisse réagir, hors de la chambre.

"- Seulement réveillé ! Prépares-toi vite, on part dans dix minutes !"

Ulrich se retrouva la face contre la porte de la salle-de-bain. Il était confus et ne sachant plus trop ce qui lui arrivait, il suivit simplement l'ordre de son père: se préparer rapidement. Il enleva son caleçon et son T-shirt, qui constituent son pyjama, et entra dans la douche. Il n'allait pas s'amuser à allumer les jets massants qui étaient installaient dedans, ce n'est pas son genre. Il se contenta du minimum et ne resta que quatres minutes sous l'eau. Il se sécha et s'habilla en deux minutes. Un total de sept minutes depuis que son père l'ai prévenu qu'il n'avait que dix minutes. Il sortit de la salle-de-bain et là, sa mère surgit au bout du couloir. Comme un éclair elle vint vers lui, et comme son père l'avait fait un peu plus tôt, elle le prit par les épaules et l'envoya vers l'escalier.

"- Va vite à la cuisine, j'ai pas envie que tu ne manges pas. Dieu sait le nombre de personnes qui se nourrissent mal."

Ulrich trouva sur la table tout ce qu'un petit-déjeûner peut contenir: jus d'orange, lait, céréales, pain, beurre, fruits, etc. Sa mère essayait toujours trop de faire en sorte qu'il n'ai pas faim. Ulrich sourit à l'idée que ce qui était devant lui ne suffirait surement pas à Odd. Il ne prit qu'un bol de céréales et s'éplucha une clémentine. Sa mère le rejoint dans la pièce, son sac à dos en mains. Habituellement c'était son sac de cours, mais il lui arrivait d'y transporter quelques affaires, notemment lors de séjours avec ses parents.

"- Ton père est déjà dans la voiture, tu devrais le rejoindre."

Elle lui tendit son sac et il rejoint son père.

"- C'est pas trop tôt, tu vas encore être en retard au lycée."

< Lycée ! Mais j'y suis pas encore ! Et encore moins ici, à je sais pas combien de kilomètres de Kadic ! > Ulrich sortit son portable de sa poche. Peu importe si il appelait Jérémie devant son père, mais les choses devenaient vraiment bizarres. Autre bizarrerie, dans son répertoire, impossible de trouver le reste des lyoko-guerriers, et d'autres noms emblématiques de Kadic. Une seule solution pour Ulrich: aller à Kadic demander de vive voix à Jérémie ce qui c'est passé.

"- Heu, tu vas surement trouver que je te poses une question étrange, papa, mais on est quel jour aujourd'hui ?
- Bah, mercredi ! Tu es vraiment inquiétant ce matin, mais l'école est une chose trop importante dans une vie pour que je te permette de manquer les cours, même malade !
- Je sais mais justement, du coup cette après-midi j'ai pas cours, et je me disais que je pourrais aller m'acheter un nouveau shuriken.
- C'est de l'argent que tu veux ?
- Ben, en fait, oui.
- D'accord, et désolé, j'ai pas plus petit que ça.
- Merci papa, avec ça j'aurais surement assez pour en acheter deux."

Alors qu'il venait de serrer le frein à main après s'être garé devant l'immeuble où il semblait travaillé, le père d'Ulrich sortit de sa poche intérieure son porte-feuilles, duquel il prit un billet de 200 € qu'il tendait à Ulrich. Heureusement pour celui-ci, son père n'avait aucune idée du prix d'un shuriken et certainement pas non plus de ce qu'est un shuriken.
C'est à peine si son paternel lui avait dit aurevoir. Ulrich comprit que si son père l'avait emmener jusqu'au parking de son travail, c'est qu'il était au lycée du port, juste à côté du quartier des affaires. Ce lycée l'avait toujours intrigué quand il venait là en vacances, il proposait des options sports qui lui plaisaient bien. Cependant il n'avait jamais envisagé quitter Kadic, même quand son père le menaçait de le changer d'établissement scolaire à cause de ses résultats scolaires et de ses amis. Le plan d'Ulrich était de prendre un train pour Paris, pour ensuite rejoindre Kadic, mais pourquoi ne pas passer devant cet autre lycée en allant à la gare ? Ce qu'il fit mais en arrivant au coin de la rue menant au lycée, trois jeunes gens, qui semblaient le connaître, l'emmenèrent avec eux dans l'enceinte du lycée. Ulrich aurait pu les repousser facilement mais il ne voulait pas paraître aussi bizarre qu'il se sentait, alors il jouait le jeu. En tout cas, ces personnes semblaient en savoir assez sur lui car elles ne cherchaient pas à établir de contact avec lui à part la petite salutation au moment où il a été apperçu.

"- Eh Ulrich, ça va ?"

Ils n'eurent pour réponse qu'un hôchement de tête et ça ne semblait pas leur paraître inhabituel. L'un des deux garçons avait les cheveux noirs et coupaient courts. Il était métisse et avait un physique très athlétique. L'autre avait des cheveux mi-longs et châtains clairs. Légerement plus petit que la moyenne mais de pas grand chose. Il était aussi très fin. Il portait une guitare dans sa housse dans son dos. Quant à la fille, elle était loin d'être sportive, mais elle était grande et n'était pas vraiment grosse. Elle avait de longs cheveux châtains foncés. Aucun doute sur le fait qu'elle était la petite amie du métisse athlétique. Pas le genre de couple à s'embrasser en publique, mais on pouvait remarquer qu'elle s'appuyait légerement sur lui et qu'il ne la repoussait, et surtout les regards qu'ils s'échangeaient parfois. Ulrich écoutait la discussion tout en observant les lieux. Ca n'avait rien de spécial. Ils eurent vite fait d'être dans le bâtiment principal et de s'arrêter contre un mur du premier étage. La conversation était vide de sens, mais elle permit à Ulrich d'apprendre le noms des gens de son entourage scolaire. La fille s'appelait Emma, et son petit ami c'était Max. Quant au troisième, son nom était Tom. Peut-être était-ce des surnoms mais c'était suffisant. D'emblée, Ulrich avait remarqué que c'était surtout Tom et Max qui tenait la discussion. Emma restait discrète mais ajouter parfois une remarque pertinante. Décidément, Ulrich savait bien choisir ses amis dans cette autre vie où il avait été envoyé. Il ne les connaissait pas qu'il les aimait déjà bien. Cette partie de sa nouvelle vie lui plaisait bien mais il était important qu'il aille à Kadic au plus vite. Ici, c'était une espèce d'apperçu d'une de ses vies. Bientôt la sonnerie retentit et là Ulrich comprit qu'ils n'étaient pas tous les quatres dans la même classe. Emma embrassa furtivement Max et s'avança dans le couloir. Après quelques pas elle se retourna vers Ulrich.

"- Eh ben, t'arrives ?"

Ulrich lui emboîta le pas. Elle s'engouffra dans une salle déjà ouverte et il suivit. La salle était quasiment pleine et il ne se posa pas de questions, il s'assit aux côtés d'Emma. C'était à contre coeur que celle-ci sortait un classeur sur lequel était écrit en gros qu'il contenait les cours de français. Ulrich fit de même et peu de temps après le professeur commenta un texte d'une voix morne. Personne ne négligeait de prendre des notes mais d'une manière très naturelle, Emma traça un carré sur une feuille et quatres supplémentaires suffirent à le diviser en neuf cases. Elle fit un rond dans la case du milieu. Il était évident pour Ulrich que c'était habituel pour eux deux de jouer au morpion pendant les cours. D'ailleurs ils ne firent que des matchs nuls. La vie semblait tellement plus simple ici, même dans les relations avec les filles.Yumi et lui, malgré l'attirance, c'était clair et net que ça n'aurait jamais marché. A propos d'Aelita, c'était bien une amie mais il ne s'est jamais senti très proche d'elle. Sissi ce n'était même pas la peine d'y penser. Mais ici, il semblait passer la plupart de ses journées seul en compagnie d'une fille sans que ce ne soit compliqué, que cela cache un secret, ou qu'elle ne soit accroc à lui à en être insupportable. La reste de la matinée se passa dans le même esprit. A la pause de 10 heures, Tom et Max les avaient rejoints. A midi, Ulrich s'apprêta à prendre un bus pour la gare, mais sa mère était là, garée près de la sortie du lycée. Il n'avait pas d'autres choix que de la rejoindre. Il monta dans la voiture en ne cachant pas son désappointement.

"- Je suis venue te chercher, comme ça tu seras plus vite à la maison. Le repas est prêt et dans une heure je te conduis... là où tu pourras trouver ton shukipeigne.
- Shuriken.
- C'est ça !"

Une fois chez lui, il mangea en un éclair. C'est que son père aimait la bonne viande, mais en son absence, sa mère avait l'habitude de manger bio. Pour Ulrich, le repas n'avait guère d'importance, du moment que ça lui permettait de ne pas mourrir de faim. Ensuite il se rendit dans sa chambre. Il s'assit sur le lit et observa son environnement. Elle se distinguait de la chambre de Kadic dans la mesure ou il n'y avait pas le côté d'Odd. Il fouilla un peu. De toute évidence, les Subdigitals lui plaisaient toujours. Dans son range-CDs se trouvaient le premier album, sous le nom des Subsonics, mais aussi trois autres. Ulrich n'en connaissait que les deux premiers. Sous son lit, il trouva un carton, emplis d'une trentaine de vieux journaux qu'il tenait. Au moins, si il ne parvenait à retourner dans son ancienne vie, il pourrait apprendre à mieux se connaître, à mieux connaître celui qu'il est ici. Il ne contait pas lire dans le détail pour l'instant mais il voulait tout de même savoir pour qu'elle raison il n'était pas à Kadic dans cet espèce de futur d'une autre vie. C'est dans la première douzaine de journaux qu'il trouva sa réponse. Un jour, Mr Stern a proposé à son fils de l'emmener en voyage. Ulrich se rappela avoir refuser car il n'a jamais apprécié passer du temps avec son père. Cependant, il était clairement écrit qu'il avait accepté, car le voyage était en fait en Asie, continent qui a toujours fasciné Ulrich. C'était le point qui fesait toute la différence. En ayant refusé, il a passé sa scolarité à Kadic. En acceptant, sa vie était toute autre. De retour d'Asie, les Stern n'étaient pas retournés dans leur maison mais s'étaient installés dans leur seconde demeure. Ulrich avait fait son année de 6ème à Kadic, et à la rentrée, il n'est pas revenu. Il a passé tout l'été en Asie. Dans son nouveau collège, à son retour en France, il était systématiquement assis à côté de Tom. Ils étaient les deux nouveaux et n'avaient pas d'amis, c'est ce qui les a rapprochés. Tom avait une passion pour le rock et la guitare. Il avait la capacité d'exprimer dans ses compositions des sentiments qu'il n'avait probablement jamais ressenti. Ce garçon avait aussi une grande attirance pour la télévision et la lecture, des moyens de quitter un peu le monde réel; et pourtant il était assez bon en cours. Max était dans le même collège, mais si Ulrich l'a vraiment connu, c'est parce-qu'il habite en fait à deux maisons de chez lui. Mme Stern avait trouvé une amie en la mère de Max. Alors que Max n'était qu'une personne qu'Ulrich croisait parfois dans la rue, il est passé au stade de connaissance, puis d'ami quand Max fut dans la même classe qu'Ulrich et Tom en 3ème. Max était vraiment très sympa comme type et ne cherchait pas à faire du mal à autrui, mais il lui arrivait de se moquer de personnes, pas méchamment de sa part, et que ça les blesse car les remarques qu'il fesait touchaient souvent des points sensibles. Max fesait beaucoup de natation, et de compétitions, et avait aussi de grandes facilités à l'école. Ulrich en avait été poussé à faire encore plus d'efforts, sans parler du fait que sans attaque de X.A.N.A., ça lui laissait plus de temps pour ses études et ses entraînements de pencak-silat. Pas vraiment d'idées d'avenir pour les trois garçons. Le père de Max voyait son fils médecin et l'a envoyé en S (scientifique). Le père de Tom comptait l'engager plus tard, et Tom dû choisir la filière S. Quand à Mr Stern, il savait que son fils ne s'en sortirait pas en S mais voulait surtout qu'il n'aille pas en L (littéraire), là où se trouve généralement les extravagants comme il disait, mais qu'il soit tout de même en voie générale. Au lycée, Ulrich se retrouva donc en ES (économique et social) sans ses deux amis. Ulrich était généralement seul à une table, mais certains professeurs avaient la bonne idée de faire assoir les élèves par ordre alphabétique. C'est ainsi que huit heures par semaine, Ulrich avait pour voisine de classe Emma Ryssel. Pendant très peu de temps ce ne fut que politesse entre eux, car très vite ils passèrent beaucoup de temps à deux; ou à quatre quand Tom et Max se joignaient à eux. Les chôses ne semblaient pas avoir tellement changé depuis, à part biensur que pendant l'été Max et Emma se sont mis à sortir ensemble. D'ailleurs Ulrich semblait parfois se demander quand avaient-ils le temps de se voir, après tout les entraînements de Max c'est tous les soirs de la semaine, après les cours jusque 20 heure; et le week-end il y a généralement les compets.

"- Ulrich, on y va !"

Le temps passe s'y vite quand on se plonge dans une lecture qui nous apprend autant sur nous même. Ulrich ne pensait déjà plus à Kadic, à ses amis là-bas. Il retrouva sa mère dans la voiture. Elle conduisit jusqu'au centre ville.

"- Où veux-tu que je te dépose ?
- Devant le centre commercial, ça ira très bien.
- Faut revenir te chercher ?
- Nan, ça va. Après j'irais à la salle de sport, m'entraîner."

Le centre commercial n'était qu'à deux minutes à pied de la gare. Prendre un ticket de train à la dernière minute n'est pas quelque chôse de gratuit, mais en s'approchant du guichet, une fille sombre s'approcha d'Ulrich. Une frange brune voilait à moitié son visage et le reste de ses cheveux étaient cachés sous un bonnet gris, celui-ci se trouvant sous une capuche noire. Quelques longues mèches s'échappaient tout de même de tout cela. Sous sa veste, en loccurence noire puisque c'est de là que venait la capuche, fermée jusqu'au bas des côtes, on voyait un T-shirt rayé gris et noir avec des motifs rouges. Autant Ulrich avait pu noter tous les détails de ce qu'elle portait en haut qu'il ne vit rien de son baggie noir. Elle s'était terriblement approchée de lui et le regardait droit dans les yeux, un sourrire en coin. Ulrich s'était stoppé net pendant l'approche de cette fille et alors qu'il s'attendait bientôt à ce qu'elle l'embrasse farouchement, elle s'arrêta à deux mètres de lui, en essuyant timidement la moiteur de ses mains.

"- Comment ça va Ulrich ?"

Pourquoi n'avait-il donc pas lu dans ses journaux un seul extrait qui évoquait cette fille ? Il était évident qu'il était supposé la connaître. < Mais dit quelque chose, idiot ! >

"- Ben... bien, et toi ?
- Ca va... Ca fait longtemps que vous ne venez plus traîner ici Tom et toi, qu'est-ce que tu fais là ?"

Peut-être avait-il l'évocation d'un projet assez spécial de Tom. Celui-ci voulait une guitare électrique et l'attirail qui va avec, mais son père ne voulait pas vraiment l'aider à la financer. Alors en plus de son argent de poche, Tom s'était dit que la manche n'était peut-être pas une mauvaise idée. Il avait choisit la gare et ne souhaitant pas être seul, avait demandé la présence d'un ami. Max n'étant jamais disponible c'est Ulrich qui passait ses mercredis après-midi et week-ends en sa compagnie. C'est certainement ainsi qu'ils avaient rencontré cette fille.

"- Hum, prendre un train.
- Tu vas où ?
- Paris.
- Viens, je vais demander à Amid si tu peux pas trouver un arrangement...
- Mais j'ai assez ! C'est pas la peine.
- Laisses faire, on peut quand même essayer."

Et elle avait raison, le dénommé lui fit gagner une trentaine d'euros pour un aller-retour.

"- Et avec l'argent qu'il te reste, tu pourras acheter un souvenir à Cléa !
- Laisses-le tranquille, Amid. Ulrich fait ce qu'il veut de son argent."

Amid avait réussi à les gêner l'un comme l'autre, heureusement il n'y aurait pas longtemps à attendre avant l'arrivée du train. Cette fille l'avait hypnotisé. Une partie encore un peu lucide, quoique, lui disait à quel point il semblait toujours être autant attiré par le même genre de fille. Son esprit n'eut pas vraiment le temps de divaguer, le train entrait en gare. Une fois dedans et assis à sa place il regarda dehors, Cléa le regardait, et quand le train partit elle ne fit pas signe, bien que ça paraissait la démanger.
Quelques heures plus tard le train arriva sur Paris. Ulrich avait un lecteur mp3 avec lui, trouvé dans sa chambre, et sans ça il était certain que le voyage aurait parut beaucoup plus long. Sortit du train, il s'informa sur les bus, il y en aurait bientôt un qui avait pour arrêt l'établissement Kadic. Et une heure et demie plus tard, Ulrich se retrouva devant les grilles de Kadic. Il était déjà tard et la nuit tombait. Grilles fermées, il dû passer au dessus, mais ce n'était pas un réel effort physique pour lui. Il longeait les murs pour être plus discret. Il voyait que le réfectoire et le foyer étaient éclairés, ainsi que quelques chambres, et une pâle lueur tentait veinement de sortir de la bibilothèque. Ulrich ne perdit pas de temps et se dépêcha d'aller jusqu'à la chambre de Jérémie. Il ne toqua que brièvement puis ouvrit la porte.

"- Jérémie, qu'est-ce qui c'est passé ?
- Mais... mais qui es-tu ? Comment tu connais mon nom ?"

< Comment je vais lui expliquer ça, moi ? > Jérémie bricolait un robot et à l'écran de son ordinateur, on ne voyait rien qui ressemblait à ce qu'il y y avait perpétuellement; soit des fenêtres informatives sur Lyoko.

"- Hum... C'est moi Jérémie, c'est Ulrich.
- Vas-t'en tout de suite ou... ou j'appelle Jim !
- Calmos Einstein. Y a eu un problème lors du retour dans le passé et je me suis retrouvé à Ouagadougou.
- Retour dans le passé ? Ouagadougou ?
- Ben en fait non, c'était juste le sud de la France, mais y a quand même eu un 'blème et un gros.
- Je veux pas paraître malpoli, mais sors d'ici !
- D'accord, comme tu veux. Mais faudra qu'on parle quand tu seras calmé. Je reviens te voir demain matin."

Ulrich quitta la chambre, un peu décontenancé : il aurait cru que Jérémie allait au moins l'écouter. Il se rendit jusqu'à la chambre où il aurait dû se réveiller le matin même et entrouvit la porte. Odd n'était pas là, Ulrich en déduit qu'il était surement partit sortir Kiwi. Il fit un pas dans la pièce et observa. Il n'y avait pas de draps sur son lit, juste une pile de vêtements et de CDs qu'Odd avaient entreposé là. Ulrich vint jusqu'au bureau. Aucune photo n'était posée dessus. Il prit le cahier de maths de son ami et le reconnu bien là : des tas de dessins se mélangeaient au cours. Ulrich n'allait pas s'attarder, il sentait qu'Odd serait moins enclint à l'écouter que Jérémie, ni même Aelita et Yumi. Avant de quitter l'établissement, il se risqua à faire un tour par le couloir des filles. Il n'avait aucun espoir tant qu'à la personne qui lui ouvrirait, mais il frappa tout de même à la porte d'Aelita. Biensur ce n'était pas elle et il s'excusa, avant que la fille ne puisse se rendre compte qu'elle ne l'avait jamais vu à Kadic. C'est en trainant des jambes qu'il se rendit dans le parc de l'établissement, il hésitait à propos de l'endroit où passer la nuit. L'Ermitage était inhabitable et l'usine n'était pas le lieu le plus accueillant du monde. Les égouts n'avaient rien de changé. Très vite il arriva à l'usine. Il resta longtemps sur le pont à l'observer. Des années et des années qu'elle était désaffectée et pourtant elle restait là. Finalement, il entra et eu la surprise de voir un petit groupe de personnes dans la cathédrale. Il ne prit pas le temps d'essayer de reconnaître tout le monde mais Odd lui sauta aux yeux. Ses cheveux tombaient sur sa nuque et comme bien souvent il fesait son numéro, Kiwi tournant autour de lui. Ulrich ne s'attarda pas et trouva le moyen de descendre au labo sans utiliser le monte-charge. Il prit dans un sac de couchage que Franz Hopper gardait là et se faufila dedans. Il était tellement impatient que cette affaire soit éclaircit. Dès qu'il se réveilla il prit la direction de Kadic. Il eut vite fait de retourner dans la chambre de Jérémie. Celui-ci dormait encore et Ulrich se décida donc à l'éveiller, d'abord en l'appelant puis en lui secouant légèrement l'épaule. Jérémie écarquilla les yeux quand il reconnu son "agresseur" de la veille au soir, mais il s'abstenut de donner l'alerte. Ulrich espérait beaucoup que Jérémie résolverait son problème, et que la nuit lui aurait donné pour conseil de finalement l'écouter. Et c'est bien ce que Jérémie allait faire.

"- Tu ne me connais vraiment pas ?
- Ben, non. Je ne me rappelle pas t'avoir connu.
- Et connais-tu une certaine Aelita ?
- Désolé, mais non.
- Et Maya ? Une fille virtuelle... vivant sur Lyoko ?"

Ulrich venait juste de titiller la mémoire de Jérémie. < Ca y est, il a quand même connu Lyoko ! Mais apparemment, il a pas pris le temps de s'y intéresser. >

"- Je me rappelle. Il y a déjà quatre ans environ j'ai allumé un super ordinateur à la vieille usine, et il y avait une espèce de monde parallèle ou je ne sais quoi, nommé Lyoko. Et oui, il y avait une fille, avec des cheveux roses. Je l'ai appelé Maya.
- Et qu'est-ce qui s'est passé ?
- Il y avait comme un virus, et je subissais beaucoup d'attaques physiques."

Ulrich sentait que Jérémie, bien que sachant pertinemment qu'il disait vrai, avait peur qu'Ulrich ne comprenne pas le genre d'attaques physiques que ce put être. Et Jérémie concluat.

"- Donc j'ai tout débranché."

Ulrich s'attendait à ce que Jérémie dise ça, mais du coup ça le confrontait au fait qu'il y avait très peu de chances qu'il puisse retrouver sa vie normale. Jérémie comprit le désarroi d'Ulrich quand celui-ci se prit la tête dans les mains.

"- Tu crois que tu pourrais rallumé le super calculateur ?
- Quoi ? Mais t'es malade ! Sais-tu au moins à quel point c'est dangereux ?
- Je le sais bien plus que ne semble le penser. Mais avec l'aide d'Odd et de Yumi, tu changerais d'avis ?
- Ce crétin de Della Robbia ? Et Yumi Ishiyama, l'ex de Dunbar ? Pas question d'avoir à faire à eux !
- Alors, tu m'abandonnes ?
- Je crois bien que oui."

Sur ce Ulrich quitta la pièce, peut-être Jérémie culpabiliserait et changera d'avis; quoiqu'il en soit Ulrich ne le pensait pas. Il se résigna à retourner auprès de ses parents, d'ailleurs sur son répondeur il y avait des dizaines de messages d'inquiétude de sa mère, et quelques uns de ses amis. Peut-être parviendrait-il à vivre ainsi. Il était maintenant assis dans le parc de Kadic à envoyer un texto à Tom, lui disant de ne pas s'inquiéter, qu'il serait bientôt de retour.

"- Ulrich ? Ulrich Stern ? Oh, je le crois pas ! Je pensais ne jamais te revoir !
- Ah, Sissi."

Eh oui, Sissi. Le seul point positif qu'elle lui apportait c'est qu'elle l'avait reconnu, il n'avait donc pas passé si inaperçu que ça à Kadic. Quoique le cas de Sissi était différent de celui de Jérémie, dans la mesure où celle-ci avait été dans la classe d'Ulrich de la maternelle jusqu'à son départ, alors que Jérémie ne connaissait qu'à peine Ulrich. Sans compter l'amour que Sissi vouait à Ulrich. Peu lui importait, même si elle pouvait être agaçante, ça le rassurait qu' après plus de quatre ans d'absence et le plus gros des changements physiques que peut connaître un adolescent, quelqu'un se souvenait de lui. Ulrich n'avait pas vu grand chose d'Odd, à part sa coiffure et le fait biensur qu'il ai grandi. Il en était de même pour Jérémie, qui physiquement, à part la taille, n'avait pas beaucoup changé. Sissi avait elle gardé les mêmes formes, mais ses cheveux étaient tellement différents. Ils étaient coupés mi-longs et permanentés en ondulations bien marquées. Aussi on apercevait quelques mèches blondes dans la pointe des cheveux. La grosse différence c'était la mèche sur le devant du visage, on voyait clairement qu'il s'agissait au départ d'une frange, qui depuis avait un peu poussé. Son maquillage n'était pas beaucoup travaillé, juste un peu de fond de teint, de noir autour des yeux et de mascara. C'était suffisant.

"- Alors qu'est-ce que tu fais là ? Tu reviens à Kadic ?
- En fait, là je pars.
- Alors pourquoi es-tu venu ?
- C'est pas tes oignons, et c'est sans importance.
- D'accord, comme tu veux. En tout cas ça m'a fait plaisir de te revoir.

Alors que Sissi, partait déjà, le ventre d'Ulrich choisit ce moment là pour exprimer la faim du garçon. Un long gargouillement auditif retentit et l'entendant, Sissi se retourna vers Ulrich.

"- Quand as-tu mangé pour la dernière fois ?
- Hum, hier midi. Et toi, que fais-tu dans le parc à cette heure-ci ? Tu devrais encore être dans les dortoirs.
- Rien d'important, je me demandais si ceux qui ont fait le mur étaient revenus de l'usine. Mais toi bouges pas ! D'accord tu pars sans dire pourquoi t'étais là, mais attends que je revienne."

Elle réapparu peu de temps après avoir disparu. Elle avait deux croissants et une pomme en main. Elle donna le tout à Ulrich et s'excusa de ne pas avoir pu lui trouver à boire. Ce n'était pas comme si il lui avait demandé quoique ce soit. Ulrich appréciait d'avoir vu Sissi sous son plus beau jour, c'est comme ça qu'il aimait avoir à faire à elle. Il avait vécu des moments avec elle qui prouvaient qu'elle avait de bons côtés, malheureusement les mauvais reprennaient toujours le dessus ou alors tout était effacé par un retour dans le passé. Dans le train de retour, Ulrich s'interrogeait alors sur son influence sur le destin de ses proches. Il n'a pas fait parti de la vie de Sissi et elle semble moins peste. Il ne fait pas parti de la vie de Yumi et elle est sorti avec William. Il n'intervient pas lors des premières attaques de X.A.N.A. et Jérémie arrête le super calculateur. De ce fait, Odd ne subit le lyoko-style capillaire et surtout, pas d'Aelita. Et Ulrich continuait à songer à cela quand il cligna des yeux et vit Odd juste devant lui.







Voilà donc. J'espère pouvoir continuer mais pas de faux-espoirs. En tout cas ce n'est pas comme si je manquais d'inspiration.

En tout cas, merci d'avoir lu ce récit.
  Sujet: Avez-vous déja rêvé de Code Lyoko ?  
missM

Réponses: 454
Vus: 223957

MessageForum: Autour de la série   Posté le: Lun 25 Fév 2008 22:20   Sujet: Avez-vous déja rêvé de Code Lyoko ?
Pendant les périodes où je me plonge dans Code Lyoko, j'en rêve souvent. Enfin c'est surtout que je me repasse des morceaux d'épisodes en dormant et que d'autres chôses arrivent parfois aux héros.

Mais là c'était pas en rapport avec Code Lyoko. Trois nuits après avoir vu le dernier épisode en date de Prison Break (3x13), j'ai eu un rêve que j'avais déjà fait l'année dernière, mais cette fois avec plus de détails.

C'était la nuit, et ça valait mieux vu la mission qu'on m'avait confié. J'avais du composer une équipe, afin d'organiser une évasion d'une prison (c'était ni Fox River, ni Sona, et fallait pas faire sortir un des personnages de Prison Break) de gens que je semblais connaître. Certes je ne pourrais pas dire qui sont ceux que j'ai fais sortir (car j'ai réussi), mais dans ceux qui m'aidé à mener à bien ma mission, y avait une fille de ma classe, et Ulrich (sans être lui car c'était humain mais en même temps y a pas de doute, c'était lui). Enfin, une fois que nos amis étaient dehors, comme on avait été repéré, on avait des gros balèzes à nos trousses. On était tous séparés les uns des autres (en tout cas moi j'étais seule) et le gars qui me suivaient avait ses sens vraiment aguisés, ça donnait l'impression qu'il avait l'ouie et l'odorat plus dévelopés que ce que veux la normale. Parfois je courrais à toute vitesse pour échapper à mon chasseur (ce qui paraît loin de mes capacités physiques) et à d'autres moments j'arrivais à le semer et cherchais à le fuir un peu plus. Mais alors que je ne m'y attendais pas, il est apparut au coin d'une rue proche de moi. J'étais faite comme un rat, je n'avais pas réussi à rejoindre ou à retrouver la voiture qui devait me récupérer. Mais alors que je continuer à chercher à m'échapper (ce qui semblerait être en vain), un bras m'a attrappé par la taille, et sans m'en rendre compte j'étais serré contre un corps qui m'emmener en un éclair, très loin de mon assaillant. Eh oui, sauvée par Ulrich, grâce au supersprint.

Donc rêve pas tellement en rapport avec Code Lyoko, mais un peu quand même.


J'oublie facilement mes rêves mais celui là m'a marqué, si y en a d'autres avec un seul point qui se ramène à Code Lyoko, je penserais peut-être à le mettre ici par écrit.
  Sujet: [Fanfic] Un amour naissant par la mort I [Achevée]  
missM

Réponses: 154
Vus: 76964

MessageForum: Fanfictions Code Lyoko   Posté le: Dim 17 Fév 2008 22:47   Sujet: [Fanfic] Un amour naissant par la mort I [Achevée]
C'est loin d'être dommage, ça coupe en pleine intrigue, ce qui va nous tenir en haleine. C'est une chôse que j'apprécie et déteste, et adore détester. Le problème c'est que ça rend impatient, mais mieux vaut que tu sois sure de la suite plutôt que d'en mettre une juste parce-qu'on est pressé de la lire.


Et j'imagine encore une suite à ton histoire, mais je vais garder ça pour moi (même si ça me démange les doigts de pas l'écrire).
  Sujet: [Fanfic] Un amour naissant par la mort I [Achevée]  
missM

Réponses: 154
Vus: 76964

MessageForum: Fanfictions Code Lyoko   Posté le: Mer 13 Fév 2008 23:28   Sujet: [Fanfic] Un amour naissant par la mort I [Achevée]
Waouh ! Le truc c'est que moi j'imagine des suites aux fanfics inachevées(une fois sur deux très proche de la vraie suite, un fois sur deux complètement éloignée, rare sont les fois où il y a un juste milieu) et l'une de celles que j'ai pour la tienne vient de m'éblouir, même si c'est pas génial.

Et je vais cacher parce-que c'est pas un topic qui concerne une de mes hsitoires
Spoiler



Ce n'est que l'une des fins que j'ai imaginé pour eux, et qui fonctionne avec ta fic. Y en a d'autres dans le genre mais en les écrivant, la fin n'arrive jamais.

Enfin bonne chance avec ton histoire. C'est rare de me tenir ainsi en haleine.


--------------------------------------------------------
http://codelyoko.fr/fanfiction/lecture.php?id=112
MA FANFIC "Blog Jérémie (jalousie)": Jérémie parle de ses doutes, surtout vis-à-vis d'Odd.
  Sujet: [Fanfic] Un amour naissant par la mort I [Achevée]  
missM

Réponses: 154
Vus: 76964

MessageForum: Fanfictions Code Lyoko   Posté le: Mer 30 Jan 2008 21:36   Sujet: [Fanfic] Un amour naissant par la mort I [Achevée]
J'ai souvent plus de facilité à critiquer négativement mais ici il n'y a pas raison de le faire. Le seul point négatif dans le tout est la partie où Aelita parle avec Yumi et lui explique ses doutes. Et aussi, en postant une fic en plusieurs parties, certains ne lisent jamais la fin et c'est dommage. J'aimerais lire le fin mot de ton histoire et j'ai peur de ne pas penser à chercher après quand il y aura la suite.

(à moins qu'on me prévienne ou que la fic soit mise dans les fanfictions du site)


Dans la mesure où je suis pas très friande du couple Jérémie/Aelita, je dois dire que j'aime bien ce qui tourne autour d'Odd et d'Aelita. Ca fait donc parti des bons points de ton histoire, en plus de l'orthographe, de la syntaxe et de l'originalité.
  Sujet: Jérémie, Ulrich, Yumi, Odd : Pourquoi eux ?  
missM

Réponses: 14
Vus: 11900

MessageForum: L'animé Code Lyoko   Posté le: Ven 11 Jan 2008 01:36   Sujet: Jérémie, Ulrich, Yumi, Odd : Pourquoi eux ?
edvac a écrit:
tout d'abord admettons que les héros soit Hervé Nicolas et Sissi...
Ce serait idiot , il n'auraient pu se virtualiser sur Lyoko car il n'y a aucun "cerveau" parmis eux.


Je dis pas qu'ils auraient réussi, ou qu'en réussissant il n'y aurait pas eu de graves problèmes après, mais faut pas oublier que Hervé est le 2ème de la classe (ou le 3ème, je sais pas où se place Aelita par rapport à lui).


Bref, juste moi je pense que l'usine a pu être squattée mais pas dans tous les recoins, après tout un lieu abandonné n'est pas très sûr. D'ailleurs, dans un épisode (#80 "Kiwodd" je crois), on voit des bikers qui y traînent. Les gens sont déjà impressionné par ce à quoi ils ont accès (la salle cathédrale) et ont peur de ce qu'ils pourraient trouver en fouillant de fond en comble (en suivant le corridor). Ou alors ils n'ont pas trouvé le moyen de découvrir plus d'endroits.
Pour le monte charge il y a une code. Ca peut laisser penser que c'est grâce à ses connaissances que Jérémie à tout de même pu le faire fonctionner, mais on sait tous qu'il y a d'autres passages pour aller au labo.

Donc voila. Ou même, si certains auraient quand même découvert le SC, ils ne l'auront pas forcément actionné. Ou ils l'auront fait mais ne seront pas allé au labo voir ce qu'il y a. Bref.
  Sujet: Code Lyoko autour de vous  
missM

Réponses: 77
Vus: 41339

MessageForum: L'animé Code Lyoko   Posté le: Jeu 03 Jan 2008 02:06   Sujet: Code Lyoko autour de vous
Y a peut-être des petits moments un peu gnangnan (je pourrais même pas en citer parce-que il y en a que trop peu et quand il y en a l'histoire repare et on l'oublie vite) mais c'est vrai que pour certains termes techniques c'est pas compréhensibles à tous les âges, et même pour d'autres chôses.

Les ados et normalement la plupart des pré-ados vont tout comprendre de l'histoire mais c'est pas le cas de tout les petits. J'en connais un qui est juste marqué par les transfert Terre-Lyoko ce qui l'a décidé à nommer un poisson rouge "Code Lyoko" (mort aux dernières nouvelles-> peut-être signe du destin quant à l'avenir du DA ?) Il n'a pas vraiment compris l'histoire à part "i vont dans le monde virtuel pour sauver le monde normal attaqué par un virus qui est dans le monde virtuel".

Personnelement je classe pas ça au niveau bébé mais au même niveau que tout ce que je regarde (I'm a TV addict) néanmoins je comprend que l'on puisse dire que c'est plutôt enfantin.
Et encore, chez moi c'est moi qui regarde le plus (à presque 17 ans), mais ça n'empêche pas mon grand frère et/ou ma grande soeur de s'assoir regarder avec moi sans me demander de changer de chaîne.
 

Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure


Page 1 sur 7
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivante


Sauter vers:  


Powered by phpBB Lyoko Edition © 2001, 2007 phpBB Group & CodeLyoko.Fr Coding Dream Team - Traduction par : phpBB-fr.com
 
nauticalArea theme by Arnold & CyberjujuM
 
Page générée en : 0.2664s (PHP: 84% - SQL: 16%) - Requêtes SQL effectuées : 24