CodeLyoko.Fr
 
 Dernières news  
[Site] Les trouvailles du Père Dudu - E...
[Site] Reboot VS Code Lyoko : le dossier
[IFSCL] Le retour des voix officielles!
[Site] Un nouveau dossier : Le français...
[Site] Un nouveau fanprojet : RTTP Podcast
[IFSCL] IFSCL, Bande annonce du 9e anniv...
[IFSCL] Sortie du jeu IFSCL 38X!
[Créations] Code Lyokô sort du grenier
[IFSCL] Trailer IFSCL, Fin du cycle 36X!
[Site] Apparaissez sur la chaîne offici...
 
 Derniers topics  
Kadic à Poudlard ?
Traduction d'un nouveau dossier
[Jeu Vidéo] Interface IFSCL 38X!
Source (extrêmement hypothétique) d'i...
[Fanfic] Le risque d'être soi
Anciens : Réveillez-vous ! La bulle d...
Quel est votre personnage préféré ?
Quelle est votre saison préférée ?
[Fanfic] Replika on the Web
[Fanfic] Code Alpha 2.0 - Rainy Days ...
 
     
 Accueil | Règles du forum News | FAQ | Rechercher | Liste des Membres | Groupes d'utilisateurs | T'chat | Retour au site 
  Bienvenue, Invité ! (Connexion | S'enregistrer)
  Nom d'utilisateur:   Mot de passe:   
 

[Blabla] Publication d'un roman

Forum Code Lyoko | CodeLyoko.Fr Index du Forum -> Communauté -> Blabla de la communauté


Page 1 sur 1







Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet


Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant 
 Auteur Message
Ellana MessagePosté le: Dim 20 Sep 2015 14:09   Sujet du message: [Blabla] Publication d'un roman Répondre en citant  
X.A.N.Alloween 2013 (T)


Inscrit le: 06 Oct 2013
Messages: 250
Localisation: Al-Jeit.
Bonjour, bonsoir !

Suite aux conseils (?) d'un anonyme modérateur en gris (coucou Tyker Mr. Green) et effectivement parce que c'est sans doute plus judicieux, je viens déplacer un message initialement dans le sujet "Les lyokofans parlent aux lyokofans" ici.

Connaissez-vous le site Edilivre ? Il s’agit d’une maison d’édition peu connue (enfin par rapport à Gallimard, Albin Michel et tout et tout…) mais qui a l’énorme avantage de permettre une publication gratuite ou presque (des options payantes sont disponibles, du style relecture par une équipe, ajout de l’achat sous format numérique, possibilité d’une couverture personnalisée, etc…).

Pour l’anecdote, mon meilleur ami a commencé à écrire un livre au lycée. Lorsqu’il n’a plus eu le temps d’écrire (Prépa rpz…), j’ai repris son début et j’ai tout réécrit du point de vue d’un autre personnage. Je le lui ai offert pour son anniversaire et ça l’a pas mal remotivé. Il n’avait toujours pas le temps d’écrire mais moi, je ne m’en privais pas (l’IUT, c’est le bien !).
Arrivé en école d’ingénieur, il a eu un projet personnel à réaliser et a décidé de finir l’écriture de ce roman. L’objectif pour moi, c’était ça, juste le finir (la majorité des personnes qui écrivent et liront ces mots seront sans doute d’accord pour dire avec moi que finir un texte, c’est déjà bien !). Sauf qu’il m’a annoncé, une fois le livre fini et relu, qu’il allait l’envoyer à plusieurs maisons d’édition. Beaucoup n’ont pas encore répondu à ce jour, d’autres ont dit non, mais il m’a informée qu’Edilivre avait répondu oui. Et fin juillet, j’ai donc reçu dans ma boîte aux lettres un livre avec mon nom dessus et écrit en partie par moi. Émotion, émotion !
Donc voilà, si certains n’osent pas se lancer dans le monde trouble des éditeurs, commencer par là peut donner confiance en soi =) Votre création ne sera pas en vente en librairie tout de suite mais c'est un début Razz

Il est , tout simple (parce que la couverture coûtait cher XD) mais tout mignon ! Mr. Green

Bon, évidemment, il est loin d’être parfait car malgré des lectures et relectures et rerelectures, des fautes persistent, c’est affreusement frustrant (mais le comité de relecture coûtait cheeeeeer). Mais c’est quand même un peu un rêve d’enfant qui s’est réalisé !

Contrairement à ce qui est précisé sur le site, il s’agit bien d’heroïc fantasy et pas de science-fiction. L’histoire parle de quatre adolescents qui se retrouvent dans un monde parallèle et découvrent alors que chacun d’entre eux contrôle un des quatre éléments. Ils vont d’abord devoir apprendre à survivre à ce nouveau monde, une île en déclin, menacée sans vraiment le savoir par l’invasion d’un peuple démoniaque. L’intrigue se déroule donc principalement dans deux mondes : celui où les quatre héros arrivent et celui des démons.
D’un point de vue « technique », la séparation entre deux mondes a facilité le partage de l’écriture (ceux qui auront lu des textes de moi n’auront pas trop de mal à reconnaître mes parties Razz Pour l’anecdote, il a suffi à Oddye de lire la première page et la dernière page CE QUE JE NE CONSEILLE PAS DE FAIRE PARCE QUE LE LIVRE SE TERMINE EN GROS CLIFFHANGER). En tout cas, comme l’avait, je crois, indiqué Icer sur Supernova, c’est très formateur d’écrire un deux : il y en a toujours un des deux pour motiver l’autre et avoir le cran de dire que le dernier passage écrit ne va pas ou au contraire dire que tel passage est vraiment bien. Ça stimule beaucoup en tout cas.

Pour en revenir à Edilivre, les prix de vente peuvent décourager pas mal les lecteurs, étant donné que le prix grimpe avec le nombre de pages et qu’il y a d’importants frais de port. Il y a 30 % de réduction jusque aujourd'hui, si certains sont intéressés Wink

Et vu que l’extrait présent sur le site concerne les premières pages qui ne sont pas forcément les plus passionnantes (bah oui, les héros sont encore dans notre monde, alors forcément…), je préfère vous laisser l’avis d’un inconnu, félin et violet, qui a récemment terminé la lecture :

Citation:
En finissant le livre (livre qui se termine pile quand il ne faut pas, au moment où tu veux surtout pas que ça s'arrête), je me suis rendu compte de deux choses :
1. J'étais tellement absorbé par le bouquin que j'ai absolument pas vu de fautes d'orthographe (j'en ai 3 avant la page 100, puis plus rien x))
2. J'avais un fort sentiment de manque, comme ça m'arrive avec les meilleurs bouquins (Pierre, pour ne pas le citer), du genre "il me faut la suite, tout de suite là maintenant !"


Merci à toi ♥ Et à tous ceux qui ont lu ce pavé ^^

Maintenant, si certains auront eu la curiosité de lire ce livre, vos avis seront les bienvenus =) Idem si certains ont envie de parler de leur(s) éventuelle(s) expérience(s) avec le monde de l'édition Razz

_________________
Ma belle, douce lune sous un chant blanc d'étoiles, / Astre fatigué, vagabonde hors-la-loi / Toute pâle dans l'oeil noir de loups qui aboient, / Hisse les rêves, aux nuits où tu es seule voile. ♥
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Belgarel MessagePosté le: Mer 23 Sep 2015 11:16   Sujet du message: Répondre en citant  
[Manta]


Inscrit le: 20 Aoû 2010
Messages: 527
Chalut,
Pardon, je rectifie : une main qui jaillit du sol ouh là là un zombie sauve qui peut...

On m'a signalé hier ce topic, qui m'intéresse, parce que, précisément, tout doucement, je commence à m'initier au truc. Mon roman, vieux d'un an, vient de s'offrir une rapide relecture (étalée sur deux mois, Belgaflemme oblige) et est prêt à envoi.
Sauf que même si j'ai pas encore d'expérience, j'ai pas du tout la même approche que toi.

Alors ça va sans dire, Albin Michel, à moins de s'appeler Amélie Nothomb mieux vaut oublier. Surtout pour de la science-fiction un peu terne comme le machin que j'ai pondu Mr. Green
Mais d'après VioletBottle (qui prétend ne pas avoir le temps de faire un post, mais comme elle est la plus calée sur le sujet elle ferait bien de ramener ses fesses ici), Edilivre a une des pires réputations dans le monde de l'édition, et du peu que j'aie feuilleté du site, c'est également mon sentiment.
Elle estime que c'est moins un éditeur qu'un imprimeur ; la promotion est faible (au point où on explique qu'on créera une page pour le bouquin par réseau social, et une page automatique sur le site, waaaah -_-') et peu reluisante, et vu le degré d'implication dans la création du livre (genre : pas de relecture orthographique, étiquettage du genre approximatif), il paraît probable que le label "made in Edilivre" décourage plutôt les distributeurs qu'autre chose.
On en est au point où ils répondent en deux semaines. Je trouve ça extrêmement suspect. Les petites maisons annoncent souvent deux mois, voire plus ; j'en ai croisée une qui montre sans problème jusqu'à un an (mais garantit qu'il y aura réponse). Autrement dit : on envoie le manuscrit, mais ce n'est pas lu. Il n'y a pas de sélection. Dernier détail trouble : pas le moindre signe de ligne éditoriale sur le site.

Alors j'ai rien contre l'auto-édition, ça peut être très bien pour commencer en-dehors des circuits tout prêts et se faire un nom - même si ça doit être crevant par certains aspects, et qu'il faut payer de sa poche.
Mais d'après Bottle, Edilivre se fait une marge trop importante par rapport aux services qu'il propose. Après, il faut admettre, ça minimise les prises de risque.

Comme je débute dans mes recherches, je me concentre principalement sur les problèmes suivants :
Protéger son manuscrit (ou tapuscrit pour les maniaques) :
S'envoyer le truc par poste, plus la Société des Auteurs et Compositeurs Dramatiques. Ça va chercher dans les 30€ à tout casser en tout, à renouveller de temps à autre. Si vous voulez le nec plus ultra, payez-vous un notaire, mais vous avez intérêt à être le prochain J.K.Rowling pour rentabiliser ça lors de votre procès, ça va chercher dans les 150€ ^_^
Surtout, éviter d'envoyer un extrait de manuscrit aux éditeurs. Paraît qu'y en a qui peuvent le prendre mal, comme une insulte.
Imprimer son manuscrit :
Y'a toute une affaire de marges, d'interlignes, de feuilles recto uniquement, de reliure en cahiers à spirales (et non avec des petits cordons de laine, voire sans reliure du tout) et j'en passe. Bref, planifiez votre passage à la COREP, et décalez vos envois de manière à pouvoir renvoyer à Y les manuscrits refusés par X (pour peu que vous alliez les chercher).
Sélectionner les maisons d'édition :
Et c'est là que le bât blesse. Je crois qu'il va falloir que j'établisse, méthodiquement, un petit document répertoriant les maisons possibles, leurs lignes éditoriales précises (fouillez les sites webs) et me renseigne sur la qualité associée. Enfin, pour être édité, le principal, ça reste d'éviter le "J'ai arrêté à la moitié. C'est très bien, mais on fait pas ce genre de trucs-là par chez nous."

Comme j'ai beaucoup de flemme, je prendrai des mois avant d'avoir établi mon plan et de passer à l'action. Si ça se trouve, j'opterai effectivement pour l'auto-édition, on ne sait jamais ; mais quitte à faire ça, je préfère le DIY (qui bien que couteux reste assez sûr et formateur).
Je reviendrai pleurnicher ici quand j'aurai perdu mes illusions. Oui, je commence à promettre des retours, c'est mauvais signe.

_________________
http://nsm04.casimages.com/img/2010/10/30//101030031134926107021414.png
http://imageshack.us/a/img545/1418/n6uz.png
http://imageshack.us/a/img266/4029/ck80.png
Premier commandement : Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits. Les distinctions sociales ne peuvent être fondées que sur l'utilité commune.
Troisième commandement : Tout individu a droit à la vie
Quatrième commandement : Nul ne sera tenu en esclavage ni en servitude; l'esclavage et la traite des esclaves sont interdits sous toutes leurs formes.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
 
Willismine MessagePosté le: Mer 23 Sep 2015 17:44   Sujet du message: Répondre en citant  
[Blok]


Inscrit le: 09 Avr 2014
Messages: 106
Localisation: Les deux mains dans le chocolat.
En effet, Edilivre a une réputation de GROSSE MERDE, et je pèse mes mots. C'est une maison qui édite à peu près tout tant que ça n'a pas l'air d'avoir été écrit par un analphabète, et il paraît que le comité de lecture (payant) laisse des fautes derrière lui. Néanmoins, c'est une entreprise qui correspond à un certain type de demande. Si on veut à tout prix tenir son livre entre ses mains, on peut avoir ça grâce à eux.

Si on veut une édition "noble" (autre que l'autoédition et que les entreprises branlantes qui tiennent les deux ans d'aide d'Etat), il faut passer par les gros monstres, la relecture, tout un tas d'étapes laborieuses et de réécriture, on n'a souvent pas le choix de sa couverture et de son titre... mais après, le bouquin, si on n'accepte pas n'importe quel contrat, a une véritable distribution.

Si vous visez l'édition, je vous recommande d'en parler avec d'autres qui ont les mêmes ambitions. Pour les infos, il faut glaner, mais (pub Mr. Green) le forum jeunesécrivains est bien parce qu'il est un concentré d'infos. Pour Belgarel : http://jeunesecrivains.superforum.fr/t23631-liste-des-maisons-d-edition-de-l-imaginaire (On a les célèbres Bragelonne, l'Atalante, mais aussi un certain nombre d'autres. Possible qu'il faille avoir un compte pour voir le message mais si tu veux je t'envoie un copié-collé en MP.)
_________________
Willismine : nom égoïste. Vieux psychotrope interdit à la vente.
http://imageshack.us/a/img443/526/evxl.png

Ma fiction : Les Voyageurs
Avatar made in Dyssery.

Lé siniaturre sé tro ouffe.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
 
Ellana MessagePosté le: Mer 23 Sep 2015 18:56   Sujet du message: Répondre en citant  
X.A.N.Alloween 2013 (T)


Inscrit le: 06 Oct 2013
Messages: 250
Localisation: Al-Jeit.
Je ne pensais pas que la réputation d'Edilivre était si mauvaise (bon après, c'était surtout sur mon livre que je faisais de la pub niark niark). Le comité de lecture est affreusement cher, c'est clair, payé à la page, et donc quand on dépose un gros tapuscrit, ça monte très très vite.

Effectivement, le but là c'était surtout d'avoir le livre entre les mains comme le dit Willismine. Mais on reste dans l'attente de réponses d'autres éditeurs (on espère en fait d'autres éditeurs Razz). Ce livre est un peu un "test", l'édition n'en étant pas le réel but. Ce qui était important à nos yeux, c'était surtout de le terminer.

Merci pour le lien vers le forum, la liste est belle ** J'avais aussi feuilleté le Grimoire Galactique des Grenouilles que m'avait envoyé mon ami et qui donne pas mal d'infos sur diverses maisons d'éditions (mais je viens de découvrir qu'à la base, il est payant ou alors j'ai cherché comme une noob Mr. Green).

Après, j'ai commencé hier un atelier d'écriture, j'espère que ça me donnera l'occasion de parler davantage d'édition avec des personnes qui s'y connaisse un peu mieux (l'animatrice a notamment travaillé avec Hubert Haddad pour ceux qui ont déjà lu l'occasion de le lire, ce qui n'est, je l'avoue, pas encore mon cas).

Mais dans tous les cas, Belgarel, je suis d'accord avec toi sur le fait que c'est un travail de recherche long et des mois d'attente, des kilos de déception et de faux-espoirs. Donc voilà, tout ça pour dire que quand j'aurai vraiment envie de publier quelque chose de plus sérieux et de plus personnel (je pense m'attaquer à un recueil de nouvelles), je ferai effectivement des recherches plus longues (en m'appuyant sur tes liens Willismine) Razz

_________________
Ma belle, douce lune sous un chant blanc d'étoiles, / Astre fatigué, vagabonde hors-la-loi / Toute pâle dans l'oeil noir de loups qui aboient, / Hisse les rêves, aux nuits où tu es seule voile. ♥
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Montrer les messages depuis:   

Forum Code Lyoko | CodeLyoko.Fr Index du Forum -> Communauté -> Blabla de la communauté Page 1 sur 1

Poster un nouveau sujet
 Réponse rapide  
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
Répondre au sujet



Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure

Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum




Powered by phpBB Lyoko Edition © 2001, 2007 phpBB Group & CodeLyoko.Fr Coding Dream Team - Traduction par : phpBB-fr.com
 
nauticalArea theme by Arnold & CyberjujuM
 
Page générée en : 0.1s (PHP: 38% - SQL: 62%) - Requêtes SQL effectuées : 17