CodeLyoko.Fr
 
 Dernières news  
[IFSCL] IFSCL - Bande annonce fangame 4.0.X
[Site] Les trouvailles du Père Dudu - E...
[Site] Reboot VS Code Lyoko : le dossier
[IFSCL] Le retour des voix officielles!
[Site] Un nouveau dossier : Le français...
[Site] Un nouveau fanprojet : RTTP Podcast
[IFSCL] IFSCL, Bande annonce du 9e anniv...
[IFSCL] Sortie du jeu IFSCL 38X!
[Créations] Code Lyokô sort du grenier
[IFSCL] Trailer IFSCL, Fin du cycle 36X!
 
 Derniers topics  
[Jeu Vidéo Lyoko] IFSCL 40X!
[Projet] Forum Séries TV et DA (dont ...
[One-Shot] Amaterasu
[Fanfic] Code Alpha 2.0 - Rainy Days ...
Source (extrêmement hypothétique) d'i...
Discord pour le forum + animation ?
Anciens : Réveillez-vous ! La bulle d...
[Fanfic] Les Perles du Neith [Terminée]
Les origines de vos pseudos
[Fanfic] Overpowered [Terminée]
 
     
 Accueil | Règles du forum News | FAQ | Rechercher | Liste des Membres | Groupes d'utilisateurs | T'chat | Retour au site 
  Bienvenue, Invité ! (Connexion | S'enregistrer)
  Nom d'utilisateur:   Mot de passe:   
 

[Fanfic] Et si la menace était humaine ?

Forum Code Lyoko | CodeLyoko.Fr Index du Forum -> Vos Créations -> Fanfictions Code Lyoko


Page 21 sur 24

Aller à la page : Précédente  1, 2, 3 ... 20, 21, 22, 23, 24  Suivante





Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet


Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant 
 Auteur Message
Ventus MessagePosté le: Ven 11 Sep 2009 21:58   Sujet du message: Répondre en citant  
[Tarentule]


Inscrit le: 09 Déc 2006
Messages: 418
Localisation: Bordeaux
Odd devient fou, ma parole ... Jérémie, Aélita et Ulrich morts... Heureusement que Loyck arrive...

Mais au fait, qui pourrait-être son "ami" mystérieux ?...

_________________
http://img692.imageshack.us/img692/5894/signatureconnorprintemp.jpg
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Men_Chiu MessagePosté le: Ven 18 Sep 2009 20:51   Sujet du message: Répondre en citant  
[Blok]


Inscrit le: 24 Sep 2008
Messages: 197
Localisation: Par là ? Ou par là ? Je sais plus...
Bonsoir à tous !

Voici la suite que vous attendez tous !

Dix-huitième chapitre : Matrice

Durant trois jours, Loyck tenta d'innombrables commandes et lança d'innombrables Retour vers le passé, à chaque fois en piochant l'énergie dans la réserve à découvert de Marc pour ne pas user la pile nucléaire. Toutes sortes d'algorithmes y étaient passées, des plus simples aux plus complexes. Il avait installé plus d'une cinquantaine de programme, mais aucun ne fonctionnait. Il désespérait. Pris tout à coup d'un besoin de se défouler, il frappa un grand coup sur le clavier.

- Mais comment on fait ? s'écria t-il. Il doit bien exister un moyen de...

L'écran émit un bip sonore et une fenêtre s'ouvrit. Séparée en deux, la partie la plus grande, à gauche, représentait la Terre. L'autre partie, à droite, était très petite comparée à sa voisine et était bondée de lignes de calcul très complexes.

- Qu'est-ce que c'est que ça ? s'étonna l'homme en écarquillant les yeux.

Il zooma sur la Terre et arriva sur le collège Kadic. Il vit Yumi en cours d'anglais et Tobias et Odd en cours de sport. Un peu plus loin, au collège Diderot, Asaki draguait une jeune fille pendant la récréation.

- Mais c'est tout bête... Ça peut marcher...

D'abord, avant de se lancer, il prit son téléphone et appela Asaki en trouvant son numéro dans le Super-calculateur. Sur l'écran, la jeune fille partit en souriant et le garçon baissa la tête. Il se retourna et leva la tête au ciel avant de décrocher.

- Ouais ? C'est qui ?
- Loyck. Je te vois.

Le jeune homme, à Diderot, plissa les yeux et examina le Ciel pour ne rien y trouver.

- Bah, pas moi...

Loyck sourit.

- Je crois que j'ai trouvé. Je t'observe depuis un satellite.
- C'est peut-être pour ça que je te vois pas, d'ailleurs...
- Je crois que je suis dans la matrice de Jérémy. J'ai peut-être le moyen de les ramener.
- Ah, oui ? Et comment ?
- En recréant une image d'eux grâce à leur trace quantique.
- Je suis pas Einstein, moi. Parle en français, s'il te plaît. Ou en japonais... Au choix.
- En récréant leur double dans un monde parallèle que Jérémy a créé, je pourrais peut-être les ramener.
- Qu'est-ce que tu attends ? lança Asaki en faisant plein de geste vers le Ciel.

Sur l'image de la matrice, les élèves entourant le samouraï discutèrent à voix basse. Loyck raccrocha et commença à rechercher des traces des passages d'Aelita, d'Ulrich et de Jérémy sur Lyoko. Il trouva rapidement et commença à transcrire un moyen de ramener les trois défunts. Rapidement, il tenta un nouveau Retour vers le passé.

- Retour vers le passé !

Dès qu'il fut terminé, Yumi se retrouva au début du cours. Elle décrocha son téléphone et appela la ligne du Super-calculateur.

- Je commence à en avoir marre, mais marre ! des Retours vers le passé. T'en es où ?
- On est vivant ! fit la voix de Jérémy, à l'autre bout du fil.


Un chapitre seulement pour ce soir, mais c'est normal puisque c'est le dernier. Je posterai donc deux nouveaux chapitres samedi, ou dimanche... Voilà voilà !
À vos claviers !
_________________
http://img265.imageshack.us/img265/2468/sanstitre2pdu.png
L'art et la manière, ça s'apprend avec le temps...
Tout le monde le peut, il suffit de le vouloir...



Retour après trois ans d'absence, réalité ou fiction ?
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail MSN Messenger
 
Kerian MessagePosté le: Ven 18 Sep 2009 21:12   Sujet du message: Répondre en citant  
Déchiqueteur de Fics


Inscrit le: 01 Aoû 2008
Messages: 1713
oO Bien, apparemment nos trois héros sont de retour dans le monde des vivants... ça fait plaisir.

Mais comment vont-ils faire pour se débarrasser une bonne fois pour toutes de Marc...

J'espère vraiment un final grandiose, comme attendu de ta part !

Bon courage ! Je suis impatient de lire la suite !
_________________
http://img15.hostingpics.net/pics/475215newlook.png


"La sévérité prévient plus de fautes qu'elle n'en réprime." - Napoléon Bonaparte

"L’élévation d’un homme au-dessus des autres ne se justifie que s’il apporte à la tâche commune l’impulsion et la garantie du caractère." - Charles de Gaulle
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
 
Shadow's squill MessagePosté le: Ven 18 Sep 2009 22:44   Sujet du message: Répondre en citant  
Shadow's squill rang


Inscrit le: 22 Jan 2009
Messages: 814
Localisation: Dans mon imagination
Oo Il a eu de la chance, Loyck. Moi, même si je tapais mon ordinateur, il me trouverait rien. XD Il a eu de la chance de ne pas le court-circuiter. ^^" Enfin, il a trouvé le moyen de nous ramener Jérémie, Aelita et Ulrich. C'ey le principal. C'ey quand même bizarre que Loyck appelle Asaki. (Je suis p'têt la seule à trouver ça bizarre. ^^") J'aurais plutôt pensé qu'il appelerait l'un des Lyoko-guerriers de base... Odd ou Yumi. (Ce ne serait pas la première fois qu'ils répondraient au téléphone alors qu'ils sont en cours. ^^)

Vivement la suite!

_________________
Ghost Love Score

"I've never met anyone who wasn't important"


http://nsa19.casimages.com/img/2010/09/12/100912010733220018.png
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
 
Ventus MessagePosté le: Sam 19 Sep 2009 10:12   Sujet du message: Répondre en citant  
[Tarentule]


Inscrit le: 09 Déc 2006
Messages: 418
Localisation: Bordeaux
Jérémy est vivant ... Les autres doivent l'être aussi je suppose. C'est un peu court, j'attends la suite avec impatience =P
_________________
http://img692.imageshack.us/img692/5894/signatureconnorprintemp.jpg
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Men_Chiu MessagePosté le: Dim 20 Sep 2009 20:36   Sujet du message: Répondre en citant  
[Blok]


Inscrit le: 24 Sep 2008
Messages: 197
Localisation: Par là ? Ou par là ? Je sais plus...
Bonsoir à tous !

Pour répondre à Shadow's squill, en fait c'est tout bête : Loyck voit Asaki et l'appelle. Enfin, après c'est vrai qu'on pourrait penser que c'est étrange...

Et donc comme prévu, la suite ! (même si c'est un peu tard ^^)

Épisode treize, Premier chapitre : Prise de possessions

Marc, après ses dernières défaites, commençait à ne plus trouver de moyen de récupérer Carthage. Après la résurrection d'Ulrich, Aelita et Jérémy, il avait frappé tellement fort dans le mur près d'un scanner qu'il l'avait enfoncé de plusieurs centimètres. Il rentra chez lui en marchant lentement, laissant la neige le refroidir. Cependant, il tremblait de tout son corps. Plusieurs fois, sa vue se brouillait, si bien qu'une fois, il heurta un poteau électrique. Un groupe de jeunes en train de fumer quelques cigarettes s'étaient moqués de lui, mais il avait préféré les ignorer pour ne pas avoir de problèmes. En rentrant chez lui, il avait fait tomber ses clés dans la cage d'escalier, et il dut redescendre la totalité des marches pour les récupérer. Il habitait au septième étage d'un immeuble. Et pendant ce temps, il réfléchissait.

- Je ne sais plus quoi faire... Lyoko est détruit, il ne reste que Carthage, la Ville, le Ciel et mon territoire. Les gamins n'ont plus leurs pouvoirs sur Terre et ils sont désavantagés sur Lyoko. Ils ont aussi perdu Belpois et Dunbar. Par contre, j'ai perdu Loyck et Tobias. J'ai toujours le Kolosse, le Samouraï et le Korbeau. Je ne sais plus quoi faire...

Marc entra chez lui et jeta son manteau sur son porte-manteau, qui se décrocha du mur et tomba sur le sol, renversant au passage un porte-parapluie et un vase, le tout créant un boucan du diable. Marc se posta dans l'entrée du salon. Un petit bout de pièce ne mesurant pas plus de cinq mètres sur cinq, meublé en tout et pour tout d'un fauteuil, d'un petit meuble, d'une télévision portative et de deux cartons remplis de babioles. Soudain, il reçut un coup de jus. Il se retourna vivement en portant sa main sur son revolver, accroché dans son dos à sa ceinture.

- Qui est là ?

Il dégaina son arme et avança dans le couloir menant à sa chambre. Il crut y voir une ombre se déplacer. Au milieu du couloir, un éclair bleu violâtre le traversa de haut en bas et il se retint de hurler de douleur. Son arme tomba sur le sol et Marc posa un genou à terre. Il lutta contre la douleur et se releva en reprenant son revolver. Il avança vers sa chambre, transpirant comme jamais. Il s'approcha de la pièce en longeant le mur de gauche. Il jeta un coup d'oeil dans la moitié droite de la pièce et entra rapidement dans la chambre en pointant son pistolet dans la moitié gauche. Du coin de l'oeil, il aperçut une seconde ombre, derrière lui.

- Je répète : qui est là ? Répondez, je n'hésiterais pas à faire feu dans le cas contraire !

Marc fut parcouru d'un nouvel éclair bleu, et il ne put s'empêcher de crier. Lorsque l'électrochoc s'arrêta, il tomba à genou.

- Mais qu'est-ce qu'il m'arrive ? murmura t-il.

Une nouvelle ombre passa dans l'entrée. Il arriva à se relever mais marchait en titubant et en s'appuyant contre le mur. En s'aidant de la main gauche pour se maintenir debout, il pointa son arme dans l'entrée et la dirigea dans un peu toutes les directions.

- Tu es faible... fit une voix susurrante autour de lui.
- Qui est là ? cria Marc en se retournant.
- Tu es pitoyable...
- Montrez-vous ! hurla l'homme.
- Tu es sous mon contrôle... Tu m'appartiens...
- Qui êtes-vous ? s'égosilla le général en se retournant une nouvelle fois.

Soudain, un troisième éclair bleu le parcourut. Cela dura plus d'une minute, et les voisins de Marc crut l'entendre en train de pousser un cri d'agonie. Le concierge, interpellé par le voisin du dessus du général, monta au septième étage et frappa à la porte.

- Monsieur Kalman ? Tout va comme vous voulez ?

Marc tomba à genou. Il posa un pied par-terre et s'aida de sa main pour se relever. Le sigle de XANA remplaçait ses pupilles. Il alla ouvrir la porte et vit le concierge effarouché.

- Oui ? Que se passe t-il ?
- Vos voisins disent que vous n'arrêtez pas de crier. Il se passe quelque chose ?
- Absolument pas. Tout est normal. Rien à signaler.

Marc referma la porte et se retourna vers l'appartement en fermant les yeux. Il ouvrit les paupières, révélant le sigle de XANA et sourit :

- Il va y avoir du changement... Ha ha ha !

XANA éclata de rire.


Deuxième chapitre : Rendez-vous

Les Lyoko-guerriers, hormis Yumi et Asaki, étaient en cours de physique-chimie. Jérémy et Aelita écoutaient le cours, Ulrich tentait de comprendre ce que Madame Hertz écrivait, Odd s'amusait avec un stylo et Tobias discutait avec Anaïs Fiquet par téléphone. Yumi, quant à elle, était en cours d'histoire. Asaki, lui, était en cours de maths. Au milieu du cours, son téléphone vibra. Il se pencha en avant et décrocha :

- Oui allô ?
- Asaki Ishiyama ?
- C'est moi.
- Inspecteur Bois, police de Paris. J'aimerais vous poser deux trois questions concernant un certain Franz Hopper, disparu il y a quinze ans.
- Désolé, je ne vois pas de...
- Acceptez au moins de me rencontrer. Place Bravo, midi ?
- Bon... très bien, murmura Asaki en comprenant qu'il n'irait pas à Kadic aujourd'hui. Place Bravo, midi.
- Merci.

Asaki raccrocha et soupira. « Là, je suis foutu... M'man va me tuer... » Le professeur s'approcha de lui sans bruit et lança :

- Asaki Ishiyama ! Vous vous endormez ?
- Non, pas du tout, madame, répondit le samouraï en se relevant. Je trouve que c'est très passionnant, les atomes et tout ça.
- Nous sommes en train de travailler sur les dérivations des fonctions exponentielles.
- Ça revient au même, non ?
- Pas vraiment. Vous resterez à la fin du cours, j'aurais deux mots à vous dire.
- Ah bah non, j'ai rendez-vous avec un inspecteur de police à la place Bravo, à midi.

Le professeur, qui retournait à son bureau, se retourna une nouvelle fois et dit :

- Place Bravo ? Bien essayé, mais ça ne marche pas. La Place Bravo n'existe pas. Non seulement, vous viendriez à la fin du cours, mais vous aurez deux heures de retenue ce week-end.
- Manquait plus que ça... murmura t-il.
- Vous dîtes ?
- Rien du tout, madame.

Asaki attendit quelques minutes que le professeur se jette sur son tableau pour se tourner vers sa voisine.

- Eh, Clara ? Tu peux me rendre un service ?
- La dernière fois, ça m'a coûté un renvoi temporaire, Asaki. Tu te fiches de moi ?
- Mais non... J'ai vraiment un rendez-vous à midi. Tu pourrais pas me couvrir ?
- Si tu sors avec moi, je veux bien.
- Tu plaisantes ? Ça fera la troisième fois qu'on sort ensemble. Allez, s'il te plaît !
- Bon, alors tu ferais quoi pour moi ? demanda la dénommée Clara.

Asaki joignit ses mains, réfléchit. Il pointa ses doigts sur elle et s'exclama à voix basse :

- Je sors avec toi.
- Non, ça ferait trois fois, répondit-elle en croisant les bras.

Asaki se remit face au tableau, les mains jointes, puis pointa de nouveau la jeune fille de deux doigts.

- Je... Je soudoie le prof' de sport pour que t'aies une bonne note.
- Non, j'ai déjà dix-sept de moyenne.
- Rah !

Asaki fronça les sourcils et se remit en position. « On est sorti déjà deux fois ensemble et je sais pas ce qui pourrait lui faire plaisir... Mais oui, bien sûr ! » Il la pointa de nouveau de deux doigts et fit :

- Je me débrouille pour que tu viennes au Japon avec moi pendant les vacances de février.

La jeune fille s'apprêtait à l'envoyer valser quand le professeur de mathématiques se retourna.

- Asaki ! Je commence à en avoir marre, de votre comportement. Si vous continuez, c'est deux heures de plus ce week-end.
- Ah non, s'il vous plaît ! supplia Asaki.
- Alors cessez de déconcentrer votre voisine. Et écoutez le cours, vous pourriez avoir plus de cinq de moyenne. Je vous rappelle que...
- Le BAC est à la fin de l'année, je sais...

Le professeur le dévisagea et se retourna. Clara se pencha légèrement et murmura :

- Tu m'emmènerais au Japon pour que j'empêche la prof' de te retenir à la fin de l'heure ?
- Oui, tout ce que tu veux !
- Alors d'accord, murmura la jeune fille en souriant.
- Merci beaucoup, t'es un amour... enfin, je veux dire...

La jeune fille étira un large sourire et reporta son attention sur le cours.


Et voilà ! La suite pour vendredi !
À vos claviers !
_________________
http://img265.imageshack.us/img265/2468/sanstitre2pdu.png
L'art et la manière, ça s'apprend avec le temps...
Tout le monde le peut, il suffit de le vouloir...



Retour après trois ans d'absence, réalité ou fiction ?
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail MSN Messenger
 
Ventus MessagePosté le: Dim 20 Sep 2009 21:27   Sujet du message: Répondre en citant  
[Tarentule]


Inscrit le: 09 Déc 2006
Messages: 418
Localisation: Bordeaux
Whaou ^^ ça c'est de la suite =P

Marc affaibli, XANA le possède...

Asaki a rendez-vous avec un inspecteur ... Je sais pas pourquoi mais ça sent le coup fourré made in XANA...

_________________
http://img692.imageshack.us/img692/5894/signatureconnorprintemp.jpg
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Kerian MessagePosté le: Dim 20 Sep 2009 22:11   Sujet du message: Répondre en citant  
Déchiqueteur de Fics


Inscrit le: 01 Aoû 2008
Messages: 1713
Chapitre plaisant, même si on en sais pas beaucoup plus...

Vivement la suite !
_________________
http://img15.hostingpics.net/pics/475215newlook.png


"La sévérité prévient plus de fautes qu'elle n'en réprime." - Napoléon Bonaparte

"L’élévation d’un homme au-dessus des autres ne se justifie que s’il apporte à la tâche commune l’impulsion et la garantie du caractère." - Charles de Gaulle
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
 
Shadow's squill MessagePosté le: Mer 23 Sep 2009 11:03   Sujet du message: Répondre en citant  
Shadow's squill rang


Inscrit le: 22 Jan 2009
Messages: 814
Localisation: Dans mon imagination
Merci pour la p'tite précision. ^^

Marc n'a pas de chance, dis donc. Mais c'ey marrant. x)
Oo Au moment où il pose un genou à terre et au moment où les lyoko-guerriers pourraient avoir le dessus sur lui, XA.N.A. fait apparition! Ca sent pas bon pour la suite ça. >.<
Comme Ventus, je pense que le RDV d'Asaki avec un inspecteur de police est un coup fourré... Mais il ne semble pas s'en préoccuper puisqu'il marchande avec sa voisine de table. x)

Vivement la suite! ^^

_________________
Ghost Love Score

"I've never met anyone who wasn't important"


http://nsa19.casimages.com/img/2010/09/12/100912010733220018.png
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
 
Men_Chiu MessagePosté le: Sam 26 Sep 2009 21:20   Sujet du message: Répondre en citant  
[Blok]


Inscrit le: 24 Sep 2008
Messages: 197
Localisation: Par là ? Ou par là ? Je sais plus...
Bonsoir à tous !

Désolé pour le petit contre-temps que fut la visite de quelqu'un de cher qui m'empêcha de me jeter sauvagement sur mon ordinateur pour vous donner la suite =)

Suite, que voilà, d'ailleurs !

Troisième chapitre : Enlèvement

À la fin de l'heure, Clara se précipita vers le professeur de mathématiques et Asaki sortit en douce. Il dévala les escaliers et sortit du collège Diderot. En arrivant sur le trottoir, il attrapa quelqu'un qui passait et lui demanda :

- Scuse-moi, la place Bravo, c'est où ?
- Place Bravo ? Connais pas. Par contre, le Parc Bravo est par là. Au bout de la rue, tourne à droite et prend la première à gauche. Tu y seras dans dix minutes si tu coures vite.
- Le Parc Bravo ?
- Bah ouais. T'es pas d'ici, toi ? Je rêve.

Asaki le lâcha et courut dans la direction indiquée. Il tourna à droite, puis à gauche, et déboucha sur un grand parc, à sa grande surprise vide de monde. Il n'y avait qu'un homme vêtu d'un pull en laine et d'un jean beige assis sur un banc. Il lui tournait le dos. Asaki s'approcha de lui et posa ses mains sur le dossier du banc.

- Excusez-moi, monsieur. Vous n'avez pas vu un inspecteur de police ?
- C'est moi-même, dit l'homme sans se retourner.
- Magnifique. Vous me posez vos questions ?
- Vous savez où se trouve Franz Hopper ?
- Je ne sais pas qui est...
- Arrêtez. Je sais de source sûre que vous le savez, Monsieur Ishiyama. Dîtes-moi où il est.
- Pourquoi ça ? Qu'est-ce qu'il a fait ?

L'homme ne répondit pas. Pendant plus d'une minute, il flotta un silence de mort. Seuls le bruit lointain des voitures et le bruit des rares oiseaux restés en France se faisaient entendre. Asaki haussa les épaules et commença à rentrer à Diderot. L'homme se leva et se tourna vers Asaki.

- Reste là, gamin. Je n'en ai pas fini avec toi.

Asaki se retourna et se mit en garde après avoir eut un pressentiment de danger. L'homme lui sauta dessus et le samouraï aperçut le visage de Marc. Cependant, il n'était pas normal : la souffrance était inscrite dessus, et on voyait le mal dans ses yeux. Asaki dévia sa jambe sur le côté et se baissa pour éviter une manchette. Marc pivota et tenta de lui crocheter les jambes, mais Asaki sauta en arrière.

- Pas de chance, tu ne te prends pas au plus faible des Lyoko-guerriers.
- Je suis bien plus fort que n'importe lequel de vous. Même Marc a succombé à ma puissance dévastatrice.
- XANA ? Bah, quelle surprise ! Je m'y attendais pas du tout. Sans blague, tu crois vraiment pouvoir faire mieux que Marc ?
- Il est sous mon contrôle.
- Tu as eu de la chance, virus à deux yens. Tu m'auras pas, moi.

Marc leva la main vers Asaki et lança un éclair bleu. Le samouraï se pencha sur le côté, mais l'éclair toucha sa montre, la faisant court-circuiter.

- Ça, c'est la faute à pas de chance...

Asaki pivota et lança son téléphone à la tête de Marc. L'homme évita en souriant, mais ne vit pas le coup de pied à la tête arriver. Asaki étala Marc sur le sol, alla récupérer son téléphone et s'enfuit. Mais à peine fut-il sorti du parc qu'un éclair le toucha à l'épaule. Asaki tomba sur le sol. Marc le retourna d'un coup de pied dans le ventre et lui posa le pied sur le thorax. La pression l'empêchait de respirer.

- Ne t'inquiète pas, je ne vais pas te tuer. Dans quelques secondes, un voile noir va apparaître et puis tu seras inconscient. Et je me servirais de toi.
- Jamais de la vie.

Asaki donna un coup dans la jambe de Marc en y mettant toutes ses forces, mais il ne broncha pas. Une tâche noire commença à lui cacher la vue et il sombra dans l'inconscience. XANA ôta son pied et souleva Asaki pour le mettre sur son dos. En un éclair, il disparut, laissant derrière lui un rire machiavélique.


Quatrième chapitre : Un Lyoko-guerrier de moins

Au réfectoire du collège Kadic, les Lyoko-guerriers s'étonnèrent de ne pas voir Asaki arriver.

- C'est bizarre, fit Yumi en déposant son plateau près de celui d'Ulrich. D'habitude, il est là quand j'arrive.
- Bah, il doit être en train de draguer une fille, lança Ulrich. Je me souviens à la compèt'. Il a essayé de draguer la jeune femme qui inscrivait les derniers arrivants. Elle l'a gentiment envoyé paître !

Tout le monde éclata de rire. Le repas du midi se déroula dans la bonne humeur, sans se douter que XANA était en train de mettre à exécution un plan diabolique pour les supprimer. En milieu d'après-midi, Marc arriva devant le collège Kadic. Il resta planté devant l'entrée pendant quelques minutes, ce qui interpella le jardinier, Monsieur Rouiller. L'homme se dirigea vers Marc et demanda :

- Bonjour, je peux vous aider ?
- Vous pouvez me rendre un service ?
- Oui, enfin, ça dépend quoi ?
- Vous pouvez dire au micro du collège que Odd Della Robbia a perdu quelque chose à l'entrée du collège. C'est urgent.
- Je peux même lui remettre, si vous voulez.
- Je le ferais moi-même.
- Bon...

L'homme alla déposer son râteau près de la loge et se dirigea vers le secrétariat. Il avertit le proviseur qui fit un appel.

- Odd Della Robbia est attendu devant le collège.

En cours de français, Odd sursauta. Il s'était presque endormi, mais sa curiosité piquée, il se leva d'un bond et sortit sans écouter le professeur tentant de le retenir pour le faire accompagner. Odd se rendit jusqu'à l'entrée mais ne vit personne. Ni derrière lui, ni devant lui, ni dans la rue.

- Bah, si c'est une blague, elle est bien nulle.

Du coin de l'oeil, il aperçut un arbuste bouger. Il tourna la tête vers la forêt, mais ne vit personne.

- Tiens, qu'est-ce que c'est que ça ? dit-il en voyant un objet briller.

Il s'approcha de l'objet en question, près de l'arbuste, et le ramassa. C'était le pendentif de Loyck.

- Mais elle rigole, Aelita, ou quoi ? Pourquoi elle l'aurait jeté ?

Le pendentif disparut et Odd entendit un bruit. Il releva la tête juste à temps pour bloquer l'attaque de Marc. Le général avait ramassé une branche d'arbre relativement grosse et Odd avait par réflexe levé son bras pour se protéger. La branche se brisa et Odd tomba en arrière.

- Eh ! Ça va pas la tête, gros nul ? T'as failli m'assommer !
- C'était fait pour.
- Quoi ?

Odd fit une roulade arrière et se releva. Cependant, il se prit un violent coup de poing en plein sur le sternum. Le félin vola sur trois, quatre mètres et s'écrasa sur le sol. Il reprit difficilement sa respiration et se releva.

- T'es complètement fou, mon pauvre, lança t-il.

Il plaça sa montre devant son visage et vit qu'elle était cassée. « T'y crois pas... J'y suis jusqu'au cou ! » Marc courut vers lui en zig-zag et donna un coup de poing dirigé vers la tête, mais Odd se baissa et donna à son tour un coup de poing dans les côtes du général. L'homme tomba sur le côté, mais se releva aussitôt. Odd grimaça. Marc leva la main et prépara un Champ de force. Odd écarquilla les yeux et alla se réfugier vers la loge. Trop tard cependant : la sphère électrique le toucha dans le dos. Odd tomba sur le sol, inanimé. XANA rit à haute voix, empoigna Odd et se téléporta.


Cinquième chapitre : Nouvelle épreuve

À la fin des cours, comme Odd n'était pas revenu et comme Yumi n'arrivait pas à joindre son frère, Jérémy et Aelita avaient décidé de se rendre à l'usine. Tout d'abord, Jérémy lança un scan manuel pour repérer une éventuelle Tour activée, mais ne repéra rien du tout. Pas même une Tour non activée.

- Alors, là, on a un très gros problème. Le scan ne détecte plus aucune Tour, s'exclama Jérémy.
- Tu veux que j'aille voir sur Lyoko ? proposa Aelita.
- Aveugle et seule, jamais de la vie. Appelle Ulrich, Tobias et Yumi. Je vais faire une recherche manuelle.

Jérémy tapa une ligne de calcul et une fenêtre vide s'ouvrit.

- Ah... dit-il en restant bouche bée. Le Super-calculateur dit qu'il n'y a plus de Tour sur Lyoko.
- Pourtant, il restait une Tour sur le Cinquième Territoire, trois Tours sur le Territoire Ville, une dans le Territoire Ciel et un nombre inconnu de Tours dans le nouveau Territoire, non ?
- Bah oui, c'est ça qui est étrange. Dis leur de se dépêcher.

Quelques minutes plus tard, Ulrich, Tobias et Yumi arrivèrent. Tandis qu'Aelita entrait dans le monte-charge, Jérémy dit :

- Aujourd'hui, c'est Yumi qui reste avec moi. Tu iras sur Lyoko si quelqu'un se fait dévirtualiser.

Yumi se sépara d'Ulrich et les trois Lyoko-guerriers descendirent en salle des scanners.

- Transfert Tobias... Transfert Aelita... Transfert Ulrich... Scanner Tobias... Scanner Aelita... Scanner Ulrich... Virtualisation !

Les trois Lyoko-guerriers apparurent au milieu de l'Aréna.

- Vous n'avez que deux minutes trente pour activer la clé. Elle est tout au fond de la salle. Allez, dépêchez-vous ! Odd et Asaki sont peut-être en danger.

Ulrich utilisa le Super-sprint pour se rapprocher du mur plus rapidement. Il s'ouvrit à son arrivée et il put continuer à courir, Aelita et Tobias aux trousses. Une fois arrivés dans la salle, ils purent découvrir une épreuve qu'il n'avait jamais fait.

- Mais qu'est-ce que c'est que ce binz ? Eh Einstein, t'es sûr que la clé est au fond ? lança Ulrich.
- Oui.

La salle, immense, était traversée par une ligne de blocs séparés les uns des autres d'un petit espace. La ligne de blocs se déplaçait horizontalement et des lames gigantesques se balançaient le long de la salle, pour passer entre les blocs, environ tous les cinq blocs. Ulrich soupira et attendit quelques secondes avant de faire un saut de dix blocs. Une lame le frôla et il faillit tomber en arrière. Aelita et Tobias le suivaient de près.

- Eh, Jérémy ! lança Ulrich en courant de bloc en bloc et en évitant les lames. On y arrivera jamais. C'est beaucoup trop loin.
- Il va falloir le faire pourtant. Sinon, vous ne pourrez pas revenir.
- Comment ça ? demanda Aelita.
- Je veux dire que vous n'aurez pas le temps de retourner dans l'Aréna.
- Tu m'as fait peur, fit Tobias en glissant sur le côté pour éviter une lame.

Aelita, cinq blocs devant lui, laissa passer une lame et la dépassa. Elle regarda Ulrich passer la lame suivante et vit qu'il n'avait même pas fait la moitié du chemin. Elle demanda à Jérémy le temps restant.

- Quinze secondes. C'est fichu.
- Non... Pas forcément. Champ de force !

La sphère rose fonça droit sur la clé mais la manqua de peu.

- Sept secondes, lança Jérémy.
- Ulrich !

Le samouraï tira son sabre et tenta quelque chose. Il leva son sabre devant son visage et frappa l'air devant lui.

- Champ de force !

La lame s'entoura d'éclairs jaunes et une petite onde électrique de la même couleur fonça droit sur la clé. Elle la percuta à moins d'une seconde de la fin du compte à rebours. Les lames s'arrêtèrent, les blocs s'arrêtèrent de bouger et les gigantesques trous à gauche et à droite furent bouchés. Aelita et Tobias rejoignirent Ulrich et le samouraï lança :

- C'est normal, ça ? J'ai encore mon Champ de force.
- Non, c'est pas normal. La mise à jour que Marc a fait aurait dû supprimer toutes tes améliorations.
- Il me semble qu'Odd a utilisé aussi son Champ de force l'autre jour.
- C'est juste. J'en ai vu des traces dans le combat qui s'est déroulé dans la salle du Coeur de Lyoko. C'est pas normal. Mais c'est un bon point pour nous, on va pas s'en priver. Aelita l'a aussi, donc elle n'est pas totalement vulnérable. Continuez et prenez à droite pour rejoindre la Tour du Cinquième Territoire.


Encore une fois, désolé pour le petit retard, j'espère que ces trois chapitres vous ont plu =)

À vos claviers !
_________________
http://img265.imageshack.us/img265/2468/sanstitre2pdu.png
L'art et la manière, ça s'apprend avec le temps...
Tout le monde le peut, il suffit de le vouloir...



Retour après trois ans d'absence, réalité ou fiction ?
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail MSN Messenger
 
Kerian MessagePosté le: Sam 26 Sep 2009 21:31   Sujet du message: Répondre en citant  
Déchiqueteur de Fics


Inscrit le: 01 Aoû 2008
Messages: 1713
oO Que nous prépare Marc/Xana...

En tout cas, on ne peux plus compter ni sur Odd, ni sur Asaki...

Quel est le danger qui attend nos héros au fond du 5ème territoire ?

Allez, bon courage pour la suite !
_________________
http://img15.hostingpics.net/pics/475215newlook.png


"La sévérité prévient plus de fautes qu'elle n'en réprime." - Napoléon Bonaparte

"L’élévation d’un homme au-dessus des autres ne se justifie que s’il apporte à la tâche commune l’impulsion et la garantie du caractère." - Charles de Gaulle
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
 
Shadow's squill MessagePosté le: Sam 26 Sep 2009 22:32   Sujet du message: Répondre en citant  
Shadow's squill rang


Inscrit le: 22 Jan 2009
Messages: 814
Localisation: Dans mon imagination
Oo Que d'évènements!

Que nous prépare donc XANA? D'abord, possession de Marc et ensuite enlèvements d'Asaki et de Odd... Nouveaux problèmes sur Lyoko avec l'apparition de nouveaux pièges... Et le retour des mises à jour....
XANA y serait-il pour quelque chose?

Vivement la suite... Qui promet d'être mouvementée!

_________________
Ghost Love Score

"I've never met anyone who wasn't important"


http://nsa19.casimages.com/img/2010/09/12/100912010733220018.png
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
 
Ventus MessagePosté le: Dim 27 Sep 2009 10:19   Sujet du message: Répondre en citant  
[Tarentule]


Inscrit le: 09 Déc 2006
Messages: 418
Localisation: Bordeaux
Bonne suite Wink Odd et Asaki enlevés, je me doutais que le coup de l'inspecteur était signé XANA... Nouveaux pièges dans le 5ème territoire, plus de tours sur Lyoko...

En tout cas, ça promet !

_________________
http://img692.imageshack.us/img692/5894/signatureconnorprintemp.jpg
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Men_Chiu MessagePosté le: Dim 04 Oct 2009 15:43   Sujet du message: Répondre en citant  
[Blok]


Inscrit le: 24 Sep 2008
Messages: 197
Localisation: Par là ? Ou par là ? Je sais plus...
Bonjour à tous !

Désolé pour le retard, voici la suite :

Sixième chapitre : Chute

La Tour du Cinquième Territoire n'étant pas activée, les Lyoko-guerriers s'étaient rendus à la Voûte Céleste. Une fois là-bas, le Transporteur les avait emmené jusqu'au Territoire Ville. Il était entièrement refait. Ulrich croisa les bras et leva la tête :

- Eh, Jérémy !
- Quoi, encore ?
- On pouvait pas déjà se faire virtualiser sur ce Territoire ?
- À la base, si. Mais plus depuis la mise à jour de Marc. Séparez-vous. Ulrich, tu vas jusqu'à la Tour qui remplace l'usine. Tobias, tu vas jusqu'à la Tour de Kadic. Aelita, tu montes sur le gratte-ciel.
- Ça va me prendre un temps fou sans mes ailes. Ulrich irait beaucoup plus vite.
- Bon, alors Ulrich et Aelita, vous échangez vos cibles. C'est parti !

Tobias était déjà parti vers l'est tandis qu'Aelita partait vers l'ouest et Ulrich vers le nord en Super-sprint. Le samouraï arriva rapidement en haut et vit que la Tour n'était pas activée.

- Fausse alerte pour moi, Einstein.

Aelita arriva à sa Tour en deuxième et dit à Jérémy qu'elle était désactivée. Tobias entra dans le collège, contourna le bâtiment des sciences et vit que la Tour était aussi désactivée.

- Non plus, Jérémy.
- Rendez-vous au collège virtuel. Je vous envoie dans le Territoire Ciel.
- Tu rigoles ? lança Ulrich.
- Non. Allez.

Une fois les trois Lyoko-guerriers au collège Kadic du Territoire Ville, une volée de Korbeaux déboula de nulle part. Aelita lança un Champ de force, qui en détruisit un, Tobias tira deux flèches, qui en détruisirent qu'un, et Ulrich lança une onde de choc, qui manqua sa cible. Jérémy appela le Transporteur qui arriva au bon moment. Sur le Territoire Ciel, la plate-forme n'était plus dans les nuages. C'était en fait une grande plate-forme multicolore circulaire. Trois planches, une grise, une rose et une jaune, attendaient les Lyoko-guerriers. Ulrich enfila l'engin sur son dos, ainsi qu'Aelita. Tobias les regarda faire, puis les imita. Ulrich appuya sur le bouton sur le côté droit et le radar apparut sur son oeil droit, puis il appuya sur le bouton droit du jet de Tobias. Dès l'instant où les trois Lyoko-guerriers sautèrent dans le vide, une vingtaine de Korbeaux apparurent.

- Je les retiens, lança Ulrich. Aelita, Tobias, foncez jusqu'à la Tour.

Ulrich visa et tira deux missiles qui firent mouche, tandis que l'archer et la Gardienne de Lyoko volaient à toute vitesse jusqu'à la Tour. Les Korbeaux entourèrent rapidement Ulrich, qui n'eut pas la chance d'échapper aux multiples tirs qui lui étaient destinés. Il eut cependant le mérite d'en tuer deux de plus. Tobias, dans un looping, tira deux missiles qui abattirent un cinquième Korbeau. La Tour était à un peu moins de la moitié du chemin.

- Virtualisation Yumi !

Pendant ce temps, dans l'Aréna de Carthage, Yumi apparaissait pour remplacer Ulrich. Elle commença à courir jusque dans la salle de l'épreuve de la clé, mais le chemin était déjà tout tracé. Elle rejoignit donc en peu de temps l'Estrade Céleste, puis le Territoire Ville. Le temps de rejoindre la plate-forme du Territoire Ciel, Aelita et Tobias avaient perdu beaucoup de leur avance sur les Korbeaux. En effet, les monstres étaient déjà à portée de tir, et la fuite des Lyoko-guerriers étaient grandement ralentie. Tobias fut touché au pied, et il commença à perdre de l'altitude.

- Tobias !
- T'inquiète pas, je reviens ! tenta t-il de la rassurer. Continue !

Tobias activa le propulseur du jet et alla se cacher dans les nuages virtuels, quelques dizaines de mètres en-dessous de Aelita. Trois Korbeaux le poursuivirent, mais ils s'arrêtèrent dès qu'ils le perdirent de vue. Cependant, deux missiles mirent mouche, et Tobias fonça droit vers le troisième. Le monstre s'esquiva, mais Tobias le frappa et l'oiseau tomba comme tué en vol. Puis il reprit la course, derrière les Korbeaux, et surtout en les ayant en ligne de mire. Loin, très loin derrière, le Transporteur déposa Yumi, qui regarda autour d'elle. Elle distingua des formes dans les airs et comprit qu'elle devrait se battre dans les airs elle-aussi. Elle enfourcha le jet sur son dos et chercha un moyen de l'activer. Elle ne trouva que le bouton d'apparition du radar. Elle essaya plusieurs mouvements pour l'activer, mais Jérémy lui dit :

- Faut quitter la plate-forme pour lancer le moteur.
- Oh... Désolée...

Elle regarda vers le bas comme pour s'assurer d'un quelconque matelas pour amortir la chute, puis sauta dans le vide, activant le propulseur du jet. Plus loin, Aelita fit volte-face et lança deux missiles accompagnés de deux Champs de force. L'un des missiles manqua sa cible, mais les trois autres projectiles abattirent trois des derniers Korbeaux. Mais alors qu'ils avaient presque atteint la Tour, le jet d'Aelita fut détruit et elle commença sa chute. Tobias voulut descendre la chercher, mais il se fit toucher en plein dans le ventre, et fut éjecté dans la Tour. Une fois à l'intérieur, son jet disparut.

- Oh mais non ! C'est pas vrai ! s'exclama Jérémy en voyant ce qui s'était passé. Yumi, dépêche-toi !
- Désolée, Jérémy, je fais ce que je peux.

Yumi tenta de semer les cinq oiseaux qui la poursuivaient en tournant sur elle-même et en allant s'enfoncer dans les nuages. Elle continua tout droit jusqu'à voir Aelita tomber. Seulement deux Korbeaux avaient osé la poursuivre. Un missile fut tiré et heurta l'un d'eux sans qu'il ne puisse faire quoi que ce soit. Le second Korbeau commença à tirer, mais visait à côté. Yumi s'aperçut rapidement que le Ciel se terminait non pas sur un Territoire, mais directement dans la Mer Numérique, et qu'Aelita avait fait plus des trois quarts jusqu'à elle. Elle tenta de se positionner de façon à accélérer et activa le propulseur. Elle happa la Gardienne de Lyoko avant l'impact avec la Mer Numérique et la remonta jusqu'à la Tour sans croiser le moindre Korbeau.


Septième chapitre : Nouveau Territoire

Le nouveau Territoire ressemblait à s'y méprendre au Cinquième Territoire. La seul différence était que les Lyoko-guerriers étaient vêtus comme sur Terre.

- Eh, Jérémy ! appela Aelita. Maintenant qu'on est ici, on fait quoi ?
- On cherche une interface, une Tour, ou quoi que ce soit. J'ai repéré une petite source d'activité au bout du couloir sur votre gauche. Allez-y en faisant très attention. Qui sait ce que l'esprit tordu de Marc a traficoté ici...

Ulrich avait décidé de retourner au collège pour chercher Odd. Il commença par l'entrée du collège, du côté du parc. Et bien évidemment, il ne trouva rien. Pas la moindre trace de son meilleur ami. Si on ne compte pas la branche cassée sur laquelle il marcha. Cependant, le bruit qu'elle fit ne ressembla pas à celui d'une branche qui casse. Ulrich leva le pied et découvrit le téléphone portable d'Odd.

- Oups... Tant pis pour le téléphone... On sait au moins pourquoi il ne répondait pas. Odd !

Pas de réponse. Il regarda le téléphone du blondinet entre ses mains et soupira. Il ne le trouverait pas tout seul. Pendant ce temps, sur Lyoko, Yumi, Tobias et Aelita entraient dans une gigantesque salle. Au centre se trouvait un siège installé devant un large écran numérique. Tobias s'approcha et murmura :

- Ne me dîtes pas que...
- Tu sais ce que c'est ? s'informa Yumi, qui l'avait entendu.
- Je l'espère pas. Mon père me parlait pas mal des projets qu'il lançait avec Samuel et John. Et l'un d'entre eux était, ce que je n'espère pas, ça. En réalité, c'était sensé faire la rentrée sensation des jeux vidéo. Mais à ce que je vois, il en a fait un autre usage...
- À quoi ça sert ? demanda Aelita. Enfin je veux dire... c'est quoi le principe ?
- En fait, celui qui s'installe sur le siège est rapidement truffé de capteurs cardiaques et tout ce qui va avec et un casque virtuel lui masque le visage, comme un demi-casque de moto. Le casque projette une image instantanée sur un mini-écran à l'intérieur du casque en panorama afin que le joueur se croit dans le jeu. Sa tête est totalement libre de mouvements, ce qui permet au joueur, dans le jeu, de regarder autour de lui. Ses bras ont une mobilité réduite et les jambes ne sont que très peu sollicité. Juste pour avancer.
- En gros, ce projet était destiné à un grand avenir dans le monde du jeu vidéo, fit Jérémy. Marc peut parfois avoir de bonnes idées. Si il les gardait pour lui, ça lui aurait sûrement attiré des récompenses. Mais il a fallu qu'il l'utilise pour récupérer Carthage... C'est pitoyable...
- Voilà ce que je pense, poursuivit Tobias. Celui qui s'installe sur le siège sera envoyé dans une sorte de monde virtuel parallèle à Lyoko. Il y devra terminer un quelconque niveau ou un parcours, ou encore un défi, afin de pouvoir poursuivre jusqu'à la salle suivante.
- La salle suivante ? s'étonna Aelita.
- Il y a trois salles. J'ai la désagréable impression que ce nouveau Territoire est en fait la corbeille des projets de mon père. Quel gâchis...


Huitième chapitre : Premier niveau

Tobias mit un casque sur sa tête. Il recouvrait son visage jusqu'au niveau des yeux. Le grand écran s'alluma et l'oeil de XANA apparut. Le logo était, contrairement aux dernières années de dur labeur dans la lutte contre le virus, en trois dimensions. Il flottait sur un écran noir. La voix de Marc à moitié électronique résonna dans la salle.

- Je vois que vous avez de la ressource, Lyoko-guerriers. Mais jusqu'ici, vous ne vous êtes battu que contre les inventions minables d'un scientifique déchu et du créateur de Lyoko.
- Qui est le minable scientifique déchu, XANA ? hurla Aelita.
- La jeune Gardienne de Lyoko se fait rebelle ? Tiens donc... Tu n'écoutes toujours pas ce qu'on te dit, à ce que je vois. Je parlais de Marc Kalman, la personne qui a créé ces engins stupides. Cependant, en en prenant le contrôle, j'ai décidé d'améliorer ces misérables projets. Vous allez en pâtir. Alors on va commencer à jouer, Lyoko-guerriers. Pour commencer la partie, il faut que les deux jeunes filles encore debout aillent se placer sur les deux plates-formes. Le jeu débutera ensuite.

Deux plates-formes s'élevèrent du sol, derrière Tobias. Les deux étaient espacées de plusieurs mètres, et quelques secondes après que les deux jeunes filles furent dessus, des tubes de verre sortirent du sol pour aller jusqu'au plafond. De l'eau commença à entrer par le sol et la voix de XANA s'éleva dans la pièce :

- Bien. Maintenant que la mise est en jeu, on va pouvoir commencer. Tobias Kalman, tu es la personne qui va jouer en premier. Suis le chemin jusqu'au bout et ne commets pas une seule erreur. Sinon, ton chemin sera séparé en deux et tu devras choisir laquelle des deux filles à le droit de rester en vie.
- Quoi ? s'exclamèrent Jérémy et les Lyoko-guerriers.
- C'est déloyal, XANA ! lança Yumi en frappant la vitre.
- J'ai tous les droits dans ce monde, répliqua le virus. Et j'ai oublié de préciser que si tu ne te dépêches pas, Tobias Kalman, ce sont les cadavres de tes deux amies que tu devras repêcher. Alors si j'ai un conseil à te donner, sois rapide, car le temps t'est compté. Et surtout à ces deux jeunes filles...

XANA explosa de rire et le logo disparut de l'écran. Tobias fut attaché à son siège par une énorme barre de fer lui barrant le ventre. Il tenta plusieurs fois de se libérer, en vain. Aelita lui ordonna vivement de jouer le jeu de XANA. L'archer s'exécuta. L'eau atteignait déjà les chevilles des jeunes filles. Dans son casque, Tobias se croyait dans un monde virtuel. Il reconnut aussitôt l'endroit où il se trouvait : le Territoire Désert. L'image apparut sur l'écran et Yumi ne put s'empêcher de s'exclamer :

- Non mais quel ordure ! Si j'étais pas enfermé, et si XANA n'était pas une saleté de virus, je lui aurais tordu le cou !
- C'est génial, les filles ! Je m'y croirais vraiment ! Je suis dans le Désert !
- D'accord, Tobias, fit Aelita. On va te guider. Dépêche-toi.

Sur l'écran, il apparut quelques mots en rouge et en trois dimensions : « Premier niveau : Désactivation d'une Tour »

- Ça n'a pas l'air très compliqué, remarqua Tobias.

La caméra sembla bouger vers l'avant : l'archer se déplaçait en courant. Une image d'Aelita courant à côté de lui apparut. Devant, quatre Krabes apparurent à leur tour et commencèrent rapidement à tirer. Tobias repéra un rocher sur la droite et se dépêcha de grimper dessus. Il sortit son arc et fit apparaître une flèche, qu'il tira droit dans l'oeil de XANA de l'un des monstres. Deux des Krabes restants le visèrent, et un tir le toucha à l'épaule. Une image d'Odd apparut et un monstre explosa sous la volée de Flèches Laser qu'il reçut. Lorsque les monstres furent vaincus, William apparut dans une explosion de lumière. Son énorme épée menaçante détruisit l'image d'Odd et une onde de choc projeta Tobias en bas de son rocher. L'archer se releva rapidement et tira deux flèches d'un coup. William para la première et évita la seconde. Il tournoya et, son zanbâto à l'horizontale, lança une deuxième ondes de choc. Tobias courut vers elle, glissa sur les genoux, passa dessous et dévirtualisa William.

- Aelita, cours ! cria Tobias.

Les deux jeunes filles furent surprises. L'eau leur atteignait déjà leurs genoux. La Tour était en vue, mais était aussi largement protégée : deux Méga-Tanks et trois Tarentules bloquaient le passage.

- Eh, je passerais pas tout seul !

Une image d'Ulrich apparut alors. Le samouraï fit un clin d'oeil à Tobias, mais Yumi crut qu'il lui était destinée. Elle rougit, sans pour autant qu'Aelita le remarque. Tobias encocha une flèche et commença à courir. Un tir de Méga-Tank le fit se décaler, et les tirs de Tarentules commencèrent à pleuvoir. Il tira sa flèche, mais le Méga-Tank visé se referma à temps.

- Tu es trop loin pour les tuer, lança Aelita depuis son tube. Abats d'abord les Tarentules !
- Ok.

Tobias encocha une nouvelle flèche et détruisit l'une des araignées géantes. La Tour était juste derrière elles. Aelita prépara un Champ de force, mais un tir de Méga-Tank l'obligea à arrêter sa manœuvre et à déguerpir. Ulrich fonça jusqu'aux rangs ennemis et abattit l'une des grosses boules. Tobias se glissa derrière un énorme rocher, l'escalada et détruisit les Tarentules restantes sans qu'elles puissent faire quoi que ce soit. Ulrich se plaça entre les Méga-Tank, attendit qu'il le prenne en feu croisé, et fit un pas en avant. Les deux monstres s'auto-détruisirent. Aelita fonça dans la Tour et un message apparut alors à l'écran : Premier niveau terminé.


Voilà ! À vos claviers !
_________________
http://img265.imageshack.us/img265/2468/sanstitre2pdu.png
L'art et la manière, ça s'apprend avec le temps...
Tout le monde le peut, il suffit de le vouloir...



Retour après trois ans d'absence, réalité ou fiction ?
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail MSN Messenger
 
Ventus MessagePosté le: Dim 04 Oct 2009 16:09   Sujet du message: Répondre en citant  
[Tarentule]


Inscrit le: 09 Déc 2006
Messages: 418
Localisation: Bordeaux
Jolie suite ! Très bonnes idées, pas mal de changement...

Pas de nouvelles d'Asaski, Ulrich et Odd...

J'attends la suite avec impatience !

_________________
http://img692.imageshack.us/img692/5894/signatureconnorprintemp.jpg
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Montrer les messages depuis:   

Forum Code Lyoko | CodeLyoko.Fr Index du Forum -> Vos Créations -> Fanfictions Code Lyoko Page 21 sur 24
Aller à la page : Précédente  1, 2, 3 ... 20, 21, 22, 23, 24  Suivante

Poster un nouveau sujet
 Réponse rapide  
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
Répondre au sujet



Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure

Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum




Powered by phpBB Lyoko Edition © 2001, 2007 phpBB Group & CodeLyoko.Fr Coding Dream Team - Traduction par : phpBB-fr.com
 
nauticalArea theme by Arnold & CyberjujuM
 
Page générée en : 0.1339s (PHP: 42% - SQL: 58%) - Requêtes SQL effectuées : 17