CodeLyoko.Fr
 
 Dernières news  
[IFSCL] Trailer IFSCL, Fin du cycle 36X!
[Site] Apparaissez sur la chaîne offici...
[Créations] Notre Communauté n'a pas perdu s...
[IFSCL] IFSCL 3.6.X, 8 ans et plus!
[Code Lyoko] Usine Renault : Un peu d'...
[IFSCL] IFSCL 3.6.X: Trailer
[Code Lyoko] Reboot : The Guardian Code
[Code Lyoko] Décès de Carlo de Boutiny
[Site] IFSCL 3.5.0 sortie
[Site] 10 ans plus tard... Les scripts ...
 
 Derniers topics  
[Jeu Vidéo Code Lyoko] IFSCL
[One-Shot] Soudain, la théière siffla.
Code Lyoko Projet Saison 5
[Galerie] Trucs, bidules, choses Made...
[Fanfic] Code Alpha 2.0 - Rainy Days ...
Votre forme maléfique de Jérémie préf...
[Fanfic] Replika on the Web
Le Point : Quand le dessin animé vire...
[Fanfic] Le risque d'être soi
Parodie Audio - Code Lyok Ouille
 
     
 Accueil | Règles du forum News | FAQ | Rechercher | Liste des Membres | Groupes d'utilisateurs | T'chat | Retour au site 
  Bienvenue, Invité ! (Connexion | S'enregistrer)
  Nom d'utilisateur:   Mot de passe:   
 

[Fiction] La Haine d'aimer

Forum Code Lyoko | CodeLyoko.Fr Index du Forum -> Vos Créations -> Fictions et textes


Page 1 sur 1







Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet


Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant 
 Auteur Message
Shaka MessagePosté le: Dim 15 Oct 2006 21:09   Sujet du message: [Fiction] La Haine d'aimer Répondre en citant  
[Administrateur]


Inscrit le: 12 Avr 2006
Messages: 3913
Localisation: Sur une colline, près des étoiles
La Haine d’aimer


Je ne veux pas donner l’idée que j’ai raison ou tort et ne veux contraindre ou faire agréer quelqu’un à mes propos…

Bien des choses irréelles s’adaptent à ce texte, rêve, chimère, espérance, liberté, imagination…évasion…





On lit, on visionne, on découvre et explore…
Un Univers, vaste.
Un monde, lointain.
Une île, utopique.

On lit, on visionne, on découvre et explore…
Des peuples, différents.
Des rois, prestigieux.
Des héros, fantastique.

On lit, on visionne, on oublie et s’éloigne.
De notre monde, réel.
De notre région, normale.
De notre ville, banale.

On lit, on visionne, on oublie et s’éloigne.
De notre civilisation, corrompue.
Des gens qui nous entourent, vulgaires.
Des proches, hypocrites.

Les pieds bien ancrés dans notre Terre, on ouvre une page. On apprécie un mot. On savoure une phrase. On s’enlise dans l’histoire… On essaie comprendre. On découvre un Univers fantastique ou merveilleux. On s’enfonce dans une intrigue, on admire le héros… Peu à peu, nos pieds se décrochent du sol, notre corps n’est plus sur notre lit, il a rejoint notre esprit. L’a-t-il retrouvé, ou bien est-ce notre mental qui est trop absorbé par l’histoire pour s’en souvenir de notre corps ?

Le héros a déjà grandi, il a parcouru une Terre et on aimerait être à ses côtés ; ne plus être coincé entre les quatre murs de notre chambre. On veut marcher dans son ombre, découvrir les passages secrets pour lui, affronter des monstres… On voudrait même rencontrer sa dulcinée si parfaite.
Le Mal existe, on sait déjà que le héros le vaincra… Peu importe, on s’accroche, on vogue avec lui…
Traversant les Mines de la Moria ; Parcourant le désert de l’Algaësia ; S’enfonçant dans les Enfers ; Pénétrant dans la Chambre des Secrets ; Plongeant sur Lyokô. On le suit, car désormais on l’accompagne où qu’il aille, dans son esprit comme dans son corps.

On pleure pour son cœur meurtri, on retient un cri quand il reçoit une blessure cuisante, on a mal pour son esprit. On ne suit plus le héros, on est le héros.

On fait sa quête, notre monde n’existe plus. On s’est enfoncé dans la Pensée jusqu’à ne plus voir notre point de départ. On ignore nos bas sentiments d’humains, la faim, la douleur : on avance sur le Sentier des Mots. Ne pas se retourner. Nous interrompre serait sacrilège.

On se noue d’amitié pour les êtres chers au héros. On lui fait croiser le fer tandis que dans les confins de notre cerveau, mugit le cri des rapières qui s’entrechoquent… Le combat ne s’étend que sur 6 lignes, mais l’affrontement perdure des heures dans nos yeux…

Les lignes n’existent plus, il ne reste qu’un long fil qu’il ne faut pas perdre…

On appartient désormais au monde. Les Terres du milieu sont notre foyer, Gwendalavir notre demeure, Poudlard notre château, Kadic notre collège. On étouffe de cette atmosphère onirique. L’air ne nous vient plus que de ce monde, l’air réel arrive à nous faire défaut…
Mais depuis longtemps on respire… On respire l’air du rêve. L’air du monde qu’on souhaitait, l’air de la vie qu’on désirait, l’air des personnes auxquelles on aspirait…

A chaque seconde, les pas du héros nous mènent. Il arrive dans de nouveaux lieux qu’il nous décrit… Mais arrive un moment, on ignore si le héros nous décrit l’arbre ou s’il on est déjà l’Arbre en question. D’un personnage, nous devenons un Monde, un monde combien meilleur que le notre…

Un cri vient déchirer notre cerveau. Un cri venant du monde qu’on a quitté. Le hurlement s’appelle Obligation, on le nomme Contrainte ou encore Réalité. Il faut quitter l'espace qui nous avait accepté, supplier le héros de nous attendre avant de poursuivre la quête. Ecoeuré, on ferme le Livre.

………………………………………………………………………………………………


« Selon Marx, le mode de production capitaliste est condamnable et surtout condamné ! Condamnable parce qu’il se base sur l’exploitation de la force de travail des prolétaires, condamné car à force de faire des productions plus importantes et d’appauvrir les classes ouvrières, il va être confronté à une crise de surproduction qui… »

Qu’est ce que je fais là ?

Le regard perdu par la fenêtre, le cours nous est inculqué, avant qu’un autre suive puis un autre. Le héros est endormi sur notre lit… Il nous attend pour se réveiller, on l’espère. Dehors, le bruit des voitures, dans le lycée, les regards hypocrites, les convenances sociales…

Au loin, notre Univers…
Pourquoi est on enraciné ici bas…

A la télé des meurtres, à la radio des conneries de Cauet, des blagues de cul, des choses lourdingues. Dans le journal, des attentats.
On est sans être. On marche sur un trottoir sans s'y trouver, on parle sans s’investir. On attend.

Le soir arrive, on court. On trouve enfin une fin à notre journée… Notre esprit distance notre enveloppe et va rejoindre le monde aux Aventures.

La quête reprend. On se ressent vivre.
Galbatorix n’est plus très loin, Voldemort s’approche, le combat s’amorce ! Chacune de nos particules est en éruption ! Il faut être concentré, sinon on pourrait perdre ce combat !
Notre ami nous sauve la vie en sacrifiant la sienne ! On refuse d’y croire ! Pas lui ! Pas maintenant ! On l’aimait trop ! Le héros pleure, les larmes nous viennent ! La guerre nous appelle ! Qu’importe le temps, qu’importent les pertes ! La frénésie du combat nous prend et la guerre est dans notre cœur !
Sauron est abattu, le méchant s’écroule sous les coups du héros ! Tout est fini !

L’Amour se sacre, les journées s’embellissent, le Mal est vaincu ! On contemple le héros dans toute sa splendeur de vainqueur ! Lui et ses amis font la fête ! La liesse d’un peuple tout entier, autant que la notre !
L’Amour célèbre la victoire, la héroïne se présente dans sa belle robe.


L’imagination vous guide ! On imagine quels jours merveilleux vont s’annoncer pour tous nos compagnons ! La vie est devant eux, l’avenir devra être beau après toutes ses épreuves !
Les héros vous adressent un sourire radieux, une dernière fois.

Pour nous pas de destin radieux, une page se referme, puis la couverture. Le Livre est fini, la vie aussi.
On ne veut pas y croire, c’est impossible. On veut savoir comment seront leur enfant. On veut continuer à vivre avec eux, les quitter nous parait impossible !

Pourtant l’Histoire est finie ! Pour nous seulement !
Un grand coup, une froide désillusion ! Jamais plus on ne sera de ce monde. Ne nous reste pour subsister que des souvenirs… Des souvenirs qui nous endorment et nous bercent, mais ne referment pas la plaie de notre cœur…

L’Univers ne nous appartient plus.

Alors on le hait.
On le hait de nous avoir jeté…
On hait les héros pour la vie qu’ils ont et que nous n’auront pas.
La haine nous fait souffrir, il ne nous reste rien… Il faut accepter les choses.

Revenir à notre monde… La seule issue…

Une autre ?

Recommencez un nouveau livre… Mais ce ne sera qu’un sursis, avant notre prochain malheur

……………………………………………………………………………………………

Avez-vous déjà aimé des héros ?
La Vérité est telle ! Nous ne les aimons pas nous les haïssons. On les hait car ils ont ce que nous n’avons pas. Ils ne nous laissent qu’une espérance naïve et faussée.
On voudrait vivre avec eux, mais nous n’avons que la Terre.
Pourtant nous avons besoin d’eux…
N’est ce pas curieux ?

……………………………………………………………………………





……………………………………………………………………………

Quand nous n’avons que de la peine dans le cœur, que reste-t-il sinon l’amour d’une personne, pour rêver un peu plus ?

Ne haïssons pas, mais s’il nous faut haïr, alors haïssons…

--Message edité par Shaka le 2006-11-12 00:31:00--
_________________
http://img.codelyoko.fr/upload/files/1197977355_142.png

Les fleurs naissent, puis se fânent. Les étoiles brillent puis s'éteignent. Ainsi, la galaxie et notre Univers tout entier seront, un jour, amenés à disparaître...
A côté, la vie d'un homme ne représente qu'un éphémère battement de cils... Durant ce temps, l'homme naît et grandit, il s'amuse et se bat, il aime et déteste, il est heureux, puis triste... Tout ça, en un très court instant...
Avant de tomber dans un éternel sommeil qu'est la Mort...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
 
Cely MessagePosté le: Dim 15 Oct 2006 21:32   Sujet du message: Répondre en citant  
[Gardien ancien]


Inscrit le: 24 Sep 2004
Messages: 696
Localisation: Strasbourg
Texte tout simplement superbe !
Déjà sur la forme, une mise en page agréable et claire. Une syntaxe et une orthographe irréprochable (et ça fait vraiment du bien). Le rythme est fluide, on arrive à la fin sans comprendre que l'on est dans les dernières lignes.
Sur le fond, là aussi c'est sublime. Une réflexion profonde, véridique que je qualifierais de complète. C'est vrai qu'après on choisit d'approuver ou non, et personnellement, je ne voit pas la même chose. Et pourtant cette vision me paraît juste. Mais comme tu le dis, tu ne veux pas que l'on te donne tord ou raison, ce texte donne surtout matière à penser.
Bref c'est une pure merveille.

_________________
Je suis une rêveuse, de jour comme de nuit, je protège un autre monde, une bulle de rêve... Gardienne des songes...

Mon pseudo se prononce [sélaïe], pas [séli] ou [seli] ! (et j'y tiens !)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Ambrom MessagePosté le: Dim 15 Oct 2006 21:33   Sujet du message: Répondre en citant  
[Rampant]


Inscrit le: 06 Juin 2006
Messages: 310
Eh bien..  si tu avais voulu faire un texte émouvant, tu as réussi. Tu m'as même fait remonter des souvenirs.. bravo.

Pour répondre à ton texte, je crois qu'il n'est pas nécessaire-enfin qu'on n'est pas obligé (enfin c'est selon les états d'esprits après) de n'aimer que le héros. Je ne veux pas dire par là que je ne l'ai jamais fait, loin de là. L'évasion peut se faire aussi par la création de nouveaux univers..

Quant à l'amour d'une autre personne..  la cicatrice est plus profonde encore si il se produit la même chose qu'avec le héros.

Enfin encore bravo.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
 
Link-powerwarrior MessagePosté le: Dim 15 Oct 2006 21:49   Sujet du message: Répondre en citant  
[Gardien ancien]


Inscrit le: 11 Aoû 2004
Messages: 2722
Tous les droits d'édition, de publicité, marketing sur les futurs romans best-sellers de Shaka réservés par les Éditions du Link ^^

franchement c'est super, mais moi j'aime bien les blagues de Cauet ! ( bing, le mec qui n'a rien retenu )

Moi hcui fan , je suis ravi d'être ton éditeur futur !  ( si si si, tu as signé un contrat sous hypnose, ne t'inquiètes pas ça fait pas mal)
_________________
http://img260.imageshack.us/img260/2844/kratossignaureji8.png
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
 
Shaka MessagePosté le: Dim 15 Oct 2006 23:47   Sujet du message: Répondre en citant  
[Administrateur]


Inscrit le: 12 Avr 2006
Messages: 3913
Localisation: Sur une colline, près des étoiles
Citation:
L'évasion peut se faire aussi par la création de nouveaux univers..


C'est pour ça que je ne cesserait jamais d'écrire Smile
Merci pour vos coms, c'est encourageant
_________________
http://img.codelyoko.fr/upload/files/1197977355_142.png

Les fleurs naissent, puis se fânent. Les étoiles brillent puis s'éteignent. Ainsi, la galaxie et notre Univers tout entier seront, un jour, amenés à disparaître...
A côté, la vie d'un homme ne représente qu'un éphémère battement de cils... Durant ce temps, l'homme naît et grandit, il s'amuse et se bat, il aime et déteste, il est heureux, puis triste... Tout ça, en un très court instant...
Avant de tomber dans un éternel sommeil qu'est la Mort...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
 
Kris MessagePosté le: Lun 16 Oct 2006 01:51   Sujet du message: Répondre en citant  
[Gardien ancien]


Inscrit le: 24 Sep 2006
Messages: 2184
Localisation: Metz
Merci a toi Shaka, de nous ecrire de si beaux textes, bon ca fait banal comme je le dis la mais je le pense et t'arrete pas d'écrire, tu es sur une voie très prometteuse pour l'avenir;)

--Message edité par Kris le 2006-10-16 02:54:05--

_________________
http://www.codelyoko.fr/upload/files/1190594100_320.png
http://www.codelyoko.fr/upload/files/1190592206_800.png..
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
 
Shining reborn MessagePosté le: Lun 16 Oct 2006 06:44   Sujet du message: Répondre en citant  
[Krabe]


Inscrit le: 02 Aoû 2006
Messages: 289
Localisation: le port
Tu voudrais pas faire écrivain après ta FAC d'histoire géo
_________________
http://www.bulma-animation.org/u/p/3/vv7tcizth0ykl89vgb6lga9sq9.png
je suis la réincarnation de Html boy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Callie Rose MessagePosté le: Lun 16 Oct 2006 14:52   Sujet du message: Répondre en citant  
[Gardien ancien]


Inscrit le: 10 Nov 2004
Messages: 818
Localisation: Namur
J’ai imprimé en vitesse ce matin et j’ai lu pendant que j’attendais que les cours commencent à l’école. Quand j’ai eu fini, un seul mot m’est venu à l’esprit : superbe !
Tu m’avais déjà fais lire un extrait que j’avais trouvé très joli mais le texte en entier est vraiment merveilleux. Les sentiments que tu décris si bien sont véridiques et je n’ai pas grand-chose à ajouter ou sinon, tu vas dire que je radote ^^
J’ai juste un truc à rajouter : heureusement, la blessure que tu décris peut parfois être un peu atténuée pour ceux qui ont trouvé la Voie de l’Écriture car ce monde qu’ils ont créer leur appartient pour toujours. En bref, je vais te redire ce qui a déjà été dit : félicitation, Shaka, et bonne continuation;) (le sacrement n'est plus très loin ^^)
(Une petite allusion que je n’ai pas manqué de remarquer ^^)
_________________
« Hope is the tings with feater. That perchers in the soul and sings the tune without the words. And never stops at all »
http://pic.aceboard.net/img/62537/1493/1151320438.jpg
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur Yahoo Messenger MSN Messenger
 
missM MessagePosté le: Lun 16 Oct 2006 18:05   Sujet du message: Répondre en citant  
TV addict


Inscrit le: 25 Sep 2006
Messages: 404
Localisation: 59
C'est super bien écrit: c'est exactement ce qui ce passe quand on lit un livre, et aussi quand on est contraint d'arrêter la lecture. J'allais tapper quelque chose d'autre mais je ne sais pas quoi. Tout est dit.
_________________
Save the CHEERLEADER ...
... save the WORLD.

http://img292.imageshack.us/img292/8940/usebarheroes3ql8.png
http://img54.imageshack.us/img54/9414/heroesbarec2.gif
Le crime c'est pas une idée, c'est un acte. N'importe qui peut y penser, seul un homme libre peut le faire. (Calculs Meurtriers)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Little MooN MessagePosté le: Mar 17 Oct 2006 08:55   Sujet du message: Répondre en citant  
Little Moon rang


Inscrit le: 12 Juil 2006
Messages: 282
Localisation: Parmi les étoiles...
J'en suis bouche-bée, les larmes aux yeux... C'est magnifique ! Splendide ! Emouvant à la fois ! Et tellement vrai...
Et comme a dit missM, c'est exactement ce qui ce passe quand on lit un livre, et aussi quand on est contraint d'arrêter la lecture.

Ecris-en d'autres dans ce genre, c'est vraiment beau Smile
_________________
Angain and again and again and again I see your face in every thing...

Sans drame, sans larme
Pauvres et dérisoirs armes
Puisqu'il est des douleurs qui ne pleurent qu'à l'intérieur
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
 
Lady in the ocean MessagePosté le: Mer 18 Oct 2006 17:18   Sujet du message: Répondre en citant  
[Krabe]


Inscrit le: 28 Juil 2006
Messages: 262
Localisation: kourou
Si je dit tout ce que t'on raconté les autres , ce serait un mensonge....
Ce que tu dit est tout simplement superbe, moi-même, quand je lis et que je termine mon livre, je ne peux m'empêcher de pleurer en sachant qu'il n'y aura pas de suite... Que la fin soit merveilleuse ou désastreuse, ça revient toujours au même, on est abandonné par ses héros, ses idoles... Ils partent vers leur destin, ainsi ce clos le récit... Ainsi ce clos nos espoirs, notre affection por nos amis et tout ce à quoi on inspire dans leurs trépidentes aventures...
Rien à dire, rien à faire , juste à relire, relire et relire encore cette histoire,mais même en faisant cela, le livre ne continue pas, l'histoire fini par s'arrêter et nous par oublier, pleurer, seul avec nos espoirs, abandonnés....

Sino, continue parce que, c'est excellent...
@++++
_________________
Fan de l'océan
Fan de la musique
Fan de la nature
Fan des pirates
Et puis surtout FAN DE CODE LYOKO !!!
Je suis une aventurière, une naviguatrice, une fille de l'océan...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Arya MessagePosté le: Mar 31 Oct 2006 14:34   Sujet du message: Répondre en citant  
[Gardien ancien]


Inscrit le: 21 Avr 2005
Messages: 1974
Localisation: Au pays imaginaire .
Que dire...tu es la voix de notre conscience, car ce que tu écris est ce que nous pensons tous. Mais ce serait mentir que de te dire que j'aime ce que tu écris. Car comme tu le dis, je le détèste aussi, je le déteste car tu as dévoilé toutes nos peines, tous nos sentiments, tous nos secrets qu'on ne savait que trop cacher...toutes ces choses si intimes qu'on ne savait décrire...tu les as conter sans aucune pudeur, et tu as choisis chaque mot à la hauteur de chaque émotion...Tout est à sa place, chaque lettre fais partie de notre état d'esprit lorsque on savoure notre lecture, lorsque on vit nos histoire, et qu'on est nos héros.
Trop dire serait une bêtise alors je vais juste te dire deux mots, un qui vient du fond du coeur et l'autre libérateur : bravo, merci.

_________________
http://nsa26.casimages.com/img/2011/05/01/110501055954728454.png
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
 
Lest MessagePosté le: Mer 01 Nov 2006 14:44   Sujet du message: Répondre en citant  
Sapin de Noël


Inscrit le: 22 Juin 2005
Messages: 1919
Localisation: Big brother is watching you.
je sait pas quoi dire, c'est..... magnifique. j'en est eu presque les larmes au yeux. rien que le debut me donne envie de le lire. Shaka, t'es vraiment un ecrivain genial. j'admire ce que t'as fais. ce que j'adore aussi dans tes écrits, c'est ta perception des choses. elle est differente de la mienne, et quand tu l'exprime comme ca, j'trouve ca mieux que si c'était comme mwa. même si je pense la même chose dans le contenue, les details qui sont bien les tiens font de tes recits quelque chose de vraiment unique.
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
 
Kris MessagePosté le: Mer 01 Nov 2006 14:54   Sujet du message: Répondre en citant  
[Gardien ancien]


Inscrit le: 24 Sep 2006
Messages: 2184
Localisation: Metz
Shaka ... tant de mieux a te dire, mais je ne le ferais, parce que ne ferais que lire ce que tu connais de moi ... donc pas besoin de m'étendre sur ce texte, je ne répeterais qu'une seul phrase :

Quand nous n’avons que de la peine dans le cœur, que reste-t-il sinon l’amour d’une personne, pour rêver un peu plus ?

_________________
http://www.codelyoko.fr/upload/files/1190594100_320.png
http://www.codelyoko.fr/upload/files/1190592206_800.png..
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
 
Sylvanas MessagePosté le: Sam 04 Nov 2006 23:42   Sujet du message: Répondre en citant  
[Kankrelat]


Inscrit le: 03 Nov 2006
Messages: 30
Super cool ton texte Shaka !!  images/icones/icon15.gif
_________________
La Fanas de Code Lyoko !!!
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Montrer les messages depuis:   

Forum Code Lyoko | CodeLyoko.Fr Index du Forum -> Vos Créations -> Fictions et textes Page 1 sur 1

Poster un nouveau sujet
 Réponse rapide  
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
Répondre au sujet



Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure

Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum




Powered by phpBB Lyoko Edition © 2001, 2007 phpBB Group & CodeLyoko.Fr Coding Dream Team - Traduction par : phpBB-fr.com
 
nauticalArea theme by Arnold & CyberjujuM
 
Page générée en : 0.0838s (PHP: 47% - SQL: 53%) - Requêtes SQL effectuées : 18