CodeLyoko.Fr
 
 Dernières news  
[IFSCL] Trailer IFSCL, Fin du cycle 36X!
[Site] Apparaissez sur la chaîne offici...
[Créations] Notre Communauté n'a pas perdu s...
[IFSCL] IFSCL 3.6.X, 8 ans et plus!
[Code Lyoko] Usine Renault : Un peu d'...
[IFSCL] IFSCL 3.6.X: Trailer
[Code Lyoko] Reboot : The Guardian Code
[Code Lyoko] Décès de Carlo de Boutiny
[Site] IFSCL 3.5.0 sortie
[Site] 10 ans plus tard... Les scripts ...
 
 Derniers topics  
[Jeu Vidéo Code Lyoko] IFSCL
[Fanfic] L'Engrenage
Nouveaux Membres : Présentez-vous !!!
[Fanfic] Oblitération [Terminée]
Le Point : Quand le dessin animé vire...
[Fanfic] Mondes Alternés
[Fanfic] Le risque d'être soi
Position/transition salle turbines et...
Votre Avenir ?
[Tops 3] Méchants de fiction
 
     
 Accueil | Règles du forum News | FAQ | Rechercher | Liste des Membres | Groupes d'utilisateurs | T'chat | Retour au site 
  Bienvenue, Invité ! (Connexion | S'enregistrer)
  Nom d'utilisateur:   Mot de passe:   
 

[One-Shot] La patiente d’à côté

Forum Code Lyoko | CodeLyoko.Fr Index du Forum -> Vos Créations -> Fanfictions Code Lyoko


Page 1 sur 1







Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet


Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant 
 Auteur Message
Elya_San MessagePosté le: Mar 19 Juil 2011 22:33   Sujet du message: [One-Shot] La patiente d’à côté Répondre en citant  
Beyond The Clouds


Inscrit le: 23 Oct 2008
Messages: 670
Localisation: Suisse.
    Bonsoir à vous,

    Vous postez ce texte sans le moindre commentaire serait des moins courtois. Je vais donc tenter de donner un semblant de dignité à ce début de post. Je n'avais pas écrit sur Code Lyoko depuis au moins un an & demi -& encore, je pense même que je sous-estime la chose. Fait est que j'ai eu l'idée d'un one-shot pour des personnages autres que ceux connus du dessin animé & je me suis plu à reprendre cette histoire & à l'appliquer à nos héros favoris. Je ne sais pas vraiment ce que cela donne. Peut-être n'allez-vous pas apprécier. C'est ainsi ; je n'irais pas en faire le drame de l'année. Il n'est pas très long, j'en ai conscience mais la longueur ne donne pas forcément la justesse ?

    Je vous souhaite une bonne lecture.

    Attention, les personnages - exepté leur relation que j'explique - ne se connaissent pas & n'ont vécu aucun événement du dessin animé Code Lyoko ! J'ai mis ce One-shot dans la catégorie "fanfiction code lyoko" car j'utilise les caractères & noms des personnages mais peut-être me suis-je trompée, gomen. :/

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -


« La patiente d’à côté. »


________Odd ouvrit les yeux.
Il n’avait pas été réveillé par les rayons du soleil ou par le bruit d’un grincement de porte mais par le bip incessant d’une machine cardiaque. Probablement la sienne. Il soupira et tenta vainement de retrouver le contrôle de ses membres inférieurs. Malgré tous ses efforts, il ne parvint toutefois par à bouger le moindre doigt de pied et décida dans un grognement de renoncer à toute autre tentative.
________Il ferma les yeux.

~ ~


________________Mardi 12 avril.

________- M. Della Robbia, m’entendez-vous ?
________Le concerné fronça les sourcils et papillonna des paupières. Une forme blanche et rose se dessina devant lui pour former plus ou moins distinctement quelques secondes après un visage féminin.
________- Je me présente, Elisabeth, dit-elle dans un ravissant sourire. Je suis votre infirmière attitrée jusqu’à votre opération.
________Elle n’attendit pas de réponse et lui tourna un instant après le dos, laissant au jeune homme le temps d’observer ses longs cheveux noir lui descendant jusqu’au creux des reins. Elle s’adressa à une autre personne mais Odd ne perçut ni son nom de famille, ni la façon dont elle s’était à nouveau présentée. Avait-elle affiché le même sourire ? Probablement. Peut-être avait-elle même passé des nuits devant la glace pour tenter de lui donner maladroitement un air rassurant, afin que le seul mot vous venant à l’esprit en la voyant soit « maman ».
________Le jeune homme essaya de tourner la tête pour apercevoir la patiente à côté de lui mais il ne put rien voir, Elisabeth s’étant involontairement placée devant son champ de vision. Il se mordit la lèvre et préféra lever son regard au plafond, d’un blanc immaculé.

~ ~


________________Dimanche 17 avril.

________Ce n’est que plusieurs jours après qu’il put voir l’occupante du lit d’à côté, alors qu'Elisabeth venait de lui administrer sa piqûre journalière.
________Il croisa son regard de couleur jade mais elle ne réagit pas et referma quelques minutes après ses yeux, comme si la fatigue l’empêchait de les garder ouverts trop longtemps. Elle avait des cheveux rose qui semblaient tomber doucement sur ses épaules. Sa peau était d’une pâleur quasi-cristalline et ses mains d’une grâce trop angélique pour être vrai. Ses lèvres fines donnaient une touche enfantine à son expression de visage peut être trop sérieuse quand ses sourcils se fronçaient légèrement lors de ses traitements.
________Elisabeth se matérialisa comme par magie devant lui.
________- M. Della Robbia, votre opération est prévue pour le vendredi 29 Avril.
________Il grimaça.
________- Je sais, répondit-elle à son geste de mécontentement. Mais ce n’est pas moi qui décide.
________Elle disparu et cacha à nouveau la patiente d’à côté.

~ ~


________________Mercredi 20 avril.

________Il avait décidé qu’il tenterait de lui adresser la parole aujourd’hui. Mais elle ne cessait de garder les yeux obstinément fermés. Les rares moments où elle les ouvrait, la lumière semblait trop forte ou bien son entourage trop peu intéressant pour elle, bien que personne ne semble lui rendre visite.
________Odd jura.
________Elle sursauta.
________Il écarquilla les yeux.
________Elle sourit.
________- Qui es-tu ? murmura-t-elle sans tourner la tête dans sa direction.
Je suis celui qui t’observe depuis plusieurs jours, je suis celui qui attend sans grande hâte son opération, je suis celui qui aimerait que tu le regardes, je suis celui qui voudrait se lever, te prendre dans ses bras, je suis celui qui voudrait te connaître.
________Mais rien de tout cela ne franchit ses lèvres.
________- Je suis… le patient d’à côté, réussit-il à articuler.
________Elle ne dit rien mais sembla satisfaite de la réponse. Ses mains s’entrecroisaient nerveusement et le bip monotone de sa machine cardiaque accéléra, au grand étonnement du jeune homme. Il aurait voulu la calmer, lui faire comprendre qu'Elisabeth débarquerait si ce bip continuait à battre aussi vite et qu’elle romprait la magie qui commençait tout juste à naître.
________Non, il ne fallait pas que l’infirmière entre. Pas encore.
________- Tu es là depuis longtemps ? demanda-t-il tout en essayant de regarder le rythme cardiaque de la patiente dont il ne connaissait même pas le nom.
________- Je ne sais pas… -elle fronça les sourcils, tenta vainement de se rappeler mais aucun souvenir ne voulu remonter à la surface- Quelques jours, ajouta-elle au hasard.
________Les battements de cœur avaient légèrement diminué de fréquence et Odd soupira. Elisabeth n’arriverait pas maintenant et sortir une histoire vaseuse de son répértoire ne serait pas nécessaire. Elle éclata de rire.
________- Que se passe-t-il ? dit-il en prenant une expression boudeuse qu’elle ne voyait de toute façon pas puisque ses paupières étaient closes.
________- Rien, je t’ai entendu soupirer, c’est tout.
________- Tu as vu quelque chose ?
________- Impossible.
________Puis elle lui tourna le dos.

~ ~


________________Jeudi 21 avril.

________- Quel est ton nom ?
________- Aelita.
________Silence.
________- Oh, pardon. Et toi ?
________- Odd.
________Bruissement de couverture.
________- C’est très beau, comme prénom.

~ ~


________________Samedi 23 avril.

________Elisabeth le réveilla tôt ce matin là. Pourtant, ce n’était pas dans ses habitudes. La jeune fille ne s’occupait d’eux qu’en milieu de matinée ; jamais aussi tôt. Une expression contrariée se lisait clairement sur son visage lorsqu’elle demanda à Odd d’une voix abrupte de tendre son bras devant lui.
________- Un problème ? questionna le jeune homme en affichant un grand sourire.
________Elisabeth faillit fondre en larme mais se retient.
________- Oh, j’ai tellement honte, murmura-t-elle dans un rire qui aurait pu ressembler à un sanglot si Odd n’avait pas aperçu un semblant de sourire sur ses lèvres pincées. C’est à moi de vous remonter le moral, pas à vous de le faire pour moi.
________- Allez-y quand même.
________- Vous savez que vous ne retrouverez jamais l’usage de vos jambes ?
________- Je m’en doutais fortement.
________Il ferma les yeux. La patiente à côté de lui dormait, noyée dans les antidouleurs.
________- Dites-moi qu’elle s’en sortira et je vous promets de ne pas déprimer.
________Elisabeth ouvrit la bouche dans un o parfait et jeta un regard à Aelita.
________- Mademoiselle Schaeffer ? Oh, vous ne devez pas connaître la nature de son séjour parmi nous. Elle vous le dira lorsqu’elle se sentira prête, non ?
________L’infirmière inséra délicatement la seringue dans l’avant-bras du jeune homme dont l’esprit se trouvait à mille lieux de l’hôpital. Loin de ce lit aux draps blanc, loin de cette jeune fille qui se refusait à le regarder. Il se revit sur cette moto. Il avait voulu fuir mais peut-être n’avait-il fait que perdre sa liberté. Il avait voulu s’éloigner d’elle. Il savait qu’elle le trompait avec un informaticien. Il ne voulait plus l’imaginer toucher un autre homme. Ne plus voir son regard ébène emplie de culpabilité se poser sur lui. Il voulait cette couleur jade qu’il n’avait fait qu’apercevoir, alors qu’elle pensait qu’il dormait. Il ne se souvenait même plus de la voiture ni du bruit autour de lui.
________- Oui, probablement.
________Et il aurait juré qu'Aelita venait d’hocher doucement la tête dans son sommeil.

~ ~


________________Dimanche 24 avril – Lundi 25 avril.

________- Tu ne dors pas ?
________Odd sursauta.
________- Je le savais ! s’écria-t-elle tout en riant.
________- C’est parce que tu as vu mes yeux ouverts, il n’y a rien de difficile, marmonna le jeune homme tout en bougeant ses oreillers de la main droite.
________Un sourire peiné se dessina sur les lèvres de la jeune fille et il eut le sentiment d’avoir commis une erreur. Il attendit qu’elle réengage la conversation mais elle ne le fit pas. La machine cardiaque, au bruit de ses battements de cœur, indiquait qu’elle commençait à se rendormir lorsque Odd fut pris d’une quinte de toux.
________- Je préviens l’infirmière, dit-elle d’une voix paniquée tout en cherchant maladroitement dans le noir le bouton pour appeler Elisabeth.
________- N-non, toussa-t-il. Je… -il déglutit- vais très bien… Aelita.
________Elle arrêta immédiatement.
________- Je te fais confiance alors.
________- Il suffit que tu me regardes pour le vérifier.
________- Je ne peux pas, chuchota-t-elle.
________Odd haussa un sourcil.
________Aelita laissa planer le silence réconfortant de la nuit.
________- Je ne te vois pas.
________- C’est parce que tu gardes tes yeux fermés !
________- Je suis aveugle, Odd.
________Il jura.
________Elle rit.
________- Tu ne pouvais pas le deviner, dit-elle d’une voix calme et douce à la fois. Ma vue a… baissé ces derniers temps. Un peu trop pour que les lunettes soient encore une solution envisageable. Je suis ici pour… me faire recoller la rétine, d’après ce que j’ai compris. C’est pour cette raison que je préfère garder les yeux clos. Ce n’est pas que tu me révulses mais tout est noir dans tous les cas.
________- Je suis désolée.
________La jeune fille se tourna vers lui et ouvrit délicatement les yeux. Ses yeux jade, brillants. Son regard l’enivra et il eut l’impression que ses jambes lui obéissaient de nouveau. C’était encore mieux que tous ces médicaments dont Elisabeth le nourrissait depuis une semaine ; c’était bien plus efficace que les piqûres, bien plus rassurant que les légères tapes sur les épaules ; c’était une adrénaline, un sentiment de confiance.
________- Mais si cela te gêne, je peux te parler ainsi, ajouta-t-elle de sa voix cristalline.
________- Cela me convient, répondit-il après un moment de silence.
________Elle tendit la main vers lui.
________Il tendit la sienne vers elle.
________Leurs doigts s’effleurèrent.
________Confiance.

~ ~


________________Mardi 26 avril.

________- Et c’est ce jour là qu'Ulrich Stern s’est enfin décidé à me la rendre !
________Aelita écarquilla les yeux tout en essayant de contenir le fou-rire qui s’emparait d’elle.
________Les rayons de soleil s’étaient depuis longtemps évanouis dans la pénombre du crépuscule et ils avaient décidé dans un accord silencieux le partage de quelques événements de leur vie. Odd ne se souciait même plus de son opération ; le sourire de la jeune fille était un médicament.
________- J’ai entendu parler d'Ulrich Stern, murmura-t-elle d’une voix rêveuse.
________- C’est fort possible.
________- Je veux dire, je crois que Jérémie l’avait mentionné lors d’un dîner.
________Elle soupira dans un sourire tout en caressant lentement la couverture de son lit et le jeune homme préféra laisser le silence prendre place dans leur chambre d’hôpital.
________- Jérémie est mon ancien compagnon, chuchota Aelita, les yeux ouverts en direction du plafond.
________Odd imagina les images d’un couple heureux défilant dans l’esprit de la patiente. Un mot réconfortant, une nuit passée à la belle étoile, un baiser volé. Peut-être même un dans le cou.
________- Oh, je ne lui en veux pas, continua-t-elle. Je peux comprendre aisément qu’une femme aveugle est bien moins attrayante qu’une femme aux yeux ébène. L'informatique est ainsi. La moindre anomalie peut vous être fatale.
________- Jérémie était informaticien ?
________- Oui.
________Le jeune homme se retint de jurer.
________Elle se retint de sourire.
________Leur destin était lié d’une certaine façon. Odd ne précisa pourtant pas la nature de leur lien. Parler de Samantha était encore trop récent. Il aurait évoqué son ancienne fiancée de la même manière dont elle venait de prononcer le nom de Jémérie. Amertume. Vous ne pouvez pas en vouloir à la personne que vous aimez de vous tromper quand votre amour s’éteint, même si c’est ce que vous voulez ressentir le restant de vos jours.
________- Aelita ?
________- Oui ?
________- Comment me vois-tu ?
________- Je respire ta présence. Cela me suffit.
________Et s’il avait pu se lever, il l’aurait embrassé.

~ ~


________________Vendredi 29 avril.

________- Vous lui direz, Sissi ?
________- A quel sujet ?
________- Que je l’aime et qu’elle doit croire jusqu’au bout en l’amour.
________Sa main se posa sur la sienne.
________- Je le ferais, je vous le promets.

~ ~


________________Mercredi 6 mai.

________Aelita attendait avec impatience l’arrivée de son infirmière attitrée.
________Après une semaine de linge mouillé posé sur ses yeux encore fragile, elle allait enfin pouvoir les ouvrir. Regarder le monde comme auparavant. Observer les couleurs du printemps se noyer dans celles de l’été. Et puis, elle pourrait le voir. Pourtant, son cœur se serrait à la pensée du jeune homme. Elle ne sentait plus sa présence à ses côtés, ni ses soupirs, ses jurons ou ses histoires situées entre le rire et la moquerie.
________Elle se mordit la lèvre.
________- Mademoiselle Schaeffer, excusez-moi du retard, s’exclama Elisabeth tout en prenant place à côté de sa patiente.
________L’infirmière posa une bassine sur le lit.
________- Cela risque de vous éblouir légèrement, ajouta-t-elle tout en prenant le tissu blanc entre son pouce et son index dans un geste délicat.
________Lumière.
________Couleur.
________Un lit vide à sa droite.
________- Où est Odd ? murmura-t-elle d’une voix cassée.
________Elisabeth lui sourit gentiment.
________- Ailleurs, mademoiselle. Mais je pense qu’il restera toujours ici.
________Elle posa sa main sur la poitrine de la jeune fille dont les yeux jade brillaient.

~ ~


________________Lundi 23 mai.

Les mots que l’on n’a pas dits sont les fleurs du silence.
Odd, le vendredi 29 avril.


________Aelita serra le papier et laissa les larmes couler le long de ses joues.
________Dans un silence.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -


    Vos avis ? :D

_________________
http://nsa08.casimages.com/img/2009/08/13/090813074131903313.png
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
 
Yukyo MessagePosté le: Mar 19 Juil 2011 23:35   Sujet du message: Répondre en citant  
Fanfictrice pro'


Inscrit le: 08 Aoû 2010
Messages: 598
Bon...Kerian est allergique à Odd-Aelita xD Donc je passe par ici ! (Vi, vi, réunion au sommet sur MSN !).

J'ai pas vraiment...Accroché ? Je trouve ça lent et...Trop pragmatique en fait. Ce n'est que mon avis, je critique jamais les autres Fic' ou O.S, je me contente d'écrire.

Même si ils font connaissance et que ce genre de situation est du déjà-vus pour moi (si, si, faut être honnête ! xD) bah, je reste mitigée. C'est dans la continuité, tout ça...Mais, j'ai un peu de mal avec le fait qu'Odd ne soit pas aussi "vivant" que ça dans ton texte (surtout que tu dis t'inspirais du caractère du félin virtuel). Après, être handicapé à vie, c'est pas marrant, ça peut vous changer un homme...

Mais bon, apparemment, le destin fait bien les choses, ils ont une histoire commune Wink

Cela dit, tu as une bonne maîtrise de la langue.

Tu as mis combien de temps pour rédiger ce texte ?

Que tu empruntes le caractère des personnages, pourquoi pas, mais je sais pas...Ça me gêne parce qu'ils n'ont pas la même histoire et donc, aucun lien et...Je sais pas, sans Lyoko, c'est plus un O.S sur Lyoko, si ? Razz

Aussi, l'attirance d'Odd pour Aelita est un peu soudaine, surtout quand il parle de vouloir la prendre dans ses bras tout ça alors qu'il n'a fait que la "regarder"...Il ne la connait pas, c'est pas un peu précipité ? Mr. Green Enfin, pourquoi pas !

Tout le long, on sent comme une torpeur s'installer et c'est la rédaction qui veut ça. Les conversations simples, les sons, etc...

Cela dit ! Ça reste très touchant hein et "intéressent" comme "histoire", pourquoi pas, il en faut pour tous les goûts ! L'enchaînement des dates est une bonne idée aussi ^^



EDIt : J'ajouterai que le style est commun, malheureusement. C'est une façon de faire un peu banale, mais après tout, mieux vaut ça qu'à l'arrache (AHEM !).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Elya_San MessagePosté le: Mer 20 Juil 2011 10:14   Sujet du message: Répondre en citant  
Beyond The Clouds


Inscrit le: 23 Oct 2008
Messages: 670
Localisation: Suisse.
    Merci beaucoup ton avis ! :D

    Oui, j'avais un vague souvenir qu'il était allergique à ce couple, mais un texte fait rarement plaisir à l'unanimité. ;)

    Je peux aisément comprendre que ce texte paraisse lent, c'est un style que j'affecte très particulièrement mais qui peut être ressenti comme lourd & peu agréable à lire en terme d'action. En revanche, que cette situation soit connue de toi m'étonne plus, je n'ai jamais lu d'histoire se situant dans une chambre d'hôpital en vérité. xD Mais c'est fort possible que tu en ais déjà lu.

    Je reconnais avoir modifié les caractères des personnages. (peut-être trop). & il est vrai qu'imaginer les personnages sans leur amitié indéfaillible est plus qu'étrange mais qui ne tente rien, n'a rien. ;)

    Je ne sais pas vraiment combien j'ai mis de temps à écrire ce texte. Dire une heure me décrédibiliserait ? Je dirais plusieurs heures. Pas non plus 3 jours, il faut savoir être raisonnable. xD Mais si tu posais ta question dans le sens "as-tu mis dix minutes pour l'écrire ?", ce n'est pas le cas, même si je reconnais que mon one-shot apparait très basique. :/

    Je ne sais pas qui tu vises en parlant d'écriture à l'arrache mais c'est une façon d'écrire que je ne fais jamais. :p

    Encore merci de ton avis. =')

_________________
http://nsa08.casimages.com/img/2009/08/13/090813074131903313.png
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
 
Lorilis MessagePosté le: Mer 20 Juil 2011 12:35   Sujet du message: Répondre en citant  
Lectrice à plein temps


Inscrit le: 05 Nov 2006
Messages: 810
Localisation: Au Jal'Dara <3
Coucou !

Aleurs, étant tout sauf "allergique" à Odd/Aelita, je vais poster.
Mon objectivité sera peut-être un peu faussée, mais je crois que ça marche aussi dans l'autre sens, alors tant pis.

L'idée est originale, ça, y'a pas de doute. C'est vrai que l'idée des dates fait bien dans le récit.
Après, bon, c'est triste, c'est lent, mais c'est...euh... poétique, je trouve. Et pis, moi, j'aime ce qui est déprimant Mr. Green sans tomber dans l'excès, bien sûr.

C'est sûr que les persos sont différents par rapport à la série, et que c'est un peu déroutant, mais je crois que c'est justement ça qui en fait toute son originalité ( d'après moi, ce one-shot a tout à fait sa place dans les fanfics de Code Lyoko...). Et pis, ça choque surtout parce que c'est un O.S.. C'est rapide, c'est un bout de quelque chose, alors on voit pas d'évolution, mais si on met ça de côté, on apprécie plus facilement l'histoire.

Enfin, bref, moi j'aime bien, et pas seulement parce que ça parle d'Odd/Aelita, hein, faut pas croire. C'est l'atmosphère qui est jolie, et puis, je trouve que ton style d'écriture est toujours aussi agréable à lire.

En tout cas, bonne continuation dans l'écriture !

_________________

http://nsa29.casimages.com/img/2012/07/07/120707052139329936.png
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Butterfly MessagePosté le: Jeu 29 Mar 2012 11:44   Sujet du message: Répondre en citant  
[Blok]


Inscrit le: 24 Jan 2012
Messages: 120
Localisation: Camden Town
Est-ce que j'ai droit de commenter ou ça va être considéré comme du flood ? Shocked
Je sais que les derniers messages datent d'il y a un moment, je suis vraiment désolée si c'est du flood, mais j'ai vraiment très envie de commenter, j'ai beaucoup de choses à dire... Je me suis mise à lire quelques fictions au hasard, et j'ai vraiment été touchée par celle-ci, c'est sans hésiter ma préférée. Je trouve qu'elle est pleine de poésie, de douceur, de magie. Si je devais y associer un mot ce serait "légèreté".
J'adore les petits paragraphes qui racontent les contacts entre Odd et Aelita au jour le jour. J'adore leurs rires, leurs sourires tout le temps, même s'ils sont sur un lit d'hôpital et qu'ils pourraient désespérer. J'adore comme on sent que chacun est la lueur d'espoir de l'autre. Même au-delà d'une lueur, c'est carrément une lumière. Si on oublie la fin, je ne trouve pas que cet OS soit déprimant, du tout. Au contraire il est chargé d'espoir, alors qu'il ne pourrait que s'apitoyer sur leurs sorts.
J'aime la façon dont ils découvrent que leurs destins sont liés. J'aime la façon donc Odd découvre qu'Aelita est aveugle, sa maladresse rend ce passage extrêmement mignon. J'aime aussi beaucoup les mots qui font office de phrase à eux seuls ("Confiance", "Lumière", "Couleur"....), c'est comme si tes phrases étaient débarrassées de tous les mots inutiles pour ne garder que l'essentiel, un sentiment. C'est ça en fait, ton OS fait passer énormément d'émotion.
Je me demande encore pourquoi Odd est parti sans avoir laissé à Aelita le temps de le voir, mais je crois que si ça s'était passé autrement, l'histoire aurait perdu une partie de sa poésie et de son charme.
J'aime beaucoup le "dans un silence" qui clôture l'histoire, auparavant Aelita n'avait que sa voix pour communiquer avec Odd, maintenant j'ai l'impression qu'elle ne dira plus rien parce que c'est comme si ça ne lui servait plus à rien. Le fait qu'elle ait recouvré la vue aussi, j'ai l'impression que la seule chose qu'elle attendait de ça c'était de voir Odd, et qu'au final c'est une immense déception.
Mais j'ose espérer qu'ils se retrouveront, ailleurs que dans cette histoire Mr. Green
Bref Elya_San je ne sais pas si tu verras ça mais je tiens vraiment à te féliciter sincèrement, parce que c'est l'une des histoire qui m'a le plus touchée, de tout ce que j'ai pu lire. Et Dieu sait que j'ai lu des fictions et des OS, sur Code Lyoko ou pas, d'ailleurs.
_________________
Et de regards qui veulent dire : « T’inquiètes plus, t’inquiètes plus »
De coups de poings dans le cœur
De 40e qui rugissent dans nos poumons, à faire sauter les côtes
De torrents dans nos veines
D’une épaule pour pleurer sans honte
Et d’une oreille pour tout dire
Tout dire, toujours, quoiqu’il arrive
De serments argentés prononcés face au rayon vert :
« Est-ce que tu veux m’épouser ? Vivre et mourir à mes côtés ? »


Marine. ♥
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
 
hollyhope13 MessagePosté le: Jeu 29 Mar 2012 16:33   Sujet du message: Répondre en citant  
[Frelion]


Inscrit le: 22 Mar 2012
Messages: 41
Localisation: En Alagësia
    Bonjour,
    En ce qui me concerne je n'ai pas lu énormement de fanfiction sur code lyoko, mais je lis beaucoup de façon générale, étant en filière littéraire, j'y suis contrainte, enfin bref. J'ai trouvé cette O.S magnifique ! Tu as un très beau style d'écriture, de mon point de vue en tout cas, le rythme est fluide, c'est vrai que certain peuvent trouver ça lent, moi pas du tout. c'est poetique, langoureux, on a l'impression de se laisser glisser dans l'histoire. J'y suis peut-être mieux parvenue que les autres parce que je suis depuis plusieurs mois dans le même milieu qu'odd et aelita, (je ne suis pas en attente d'opération, mais voilà, bon je n'étale pas plus ma vie). En tous cas je n'hésiterai pas à te dire que tu as un don pour l'écriture, continue à travailler ton talent et fais en un diamant brut Smile !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Evana MessagePosté le: Jeu 29 Mar 2012 18:42   Sujet du message: Répondre en citant  
Spectatrice


Inscrit le: 11 Fév 2009
Messages: 479
Localisation: Entre les pages d'une aventure
Moi je te remercie d'avoir remonté Butterfly, ça m'a permis de découvrir ce superbe OS bien digne d'Elya-san...

Ça faisait très longtemps que je n'avais pas lu quelque chose de toi d'ailleurs. Très franchement, je sais pas si tu verras nos coms mais j'espère que oui, parce que j'adore. Et pourtant je ne suis pas une fan de OddxAelita.

J'ai beaucoup aimé le fait que ça se divise en courtes scènes et dialogues, ça donne l'impression d'une scène filmée du coup. J'aime bien l'idée des dates aussi (d'ailleurs y a le jour de mon anniv dedans, ça ne gâche rien ^^).
Pour l'histoire en elle-même, elle est assez prenante... C'est facile et agréable à lire et en même temps, profond. J'adore ce genre de récits. Ça a l'air simple comme ça, mais ça a quand même été travaillé, ça se voit. On se sent un peu triste à la fin, mais... je comprends que t'aies eu envie de faire une fin comme ça, c'était assez tentant vu le ton dramatique (après je sais pas si tu avais prévu la fin en premier et que tu y as adapté le ton de ton OS). En tout cas elle est belle!

Bref, tu écris toujours bien (heureusement ^^), et ça fait toujours plaisir de te lire. J'espère que je pourrai relire un OS ou une fic de toi!

_________________
~ Je fus MissClanne ~
http://img297.imageshack.us/img297/2764/sanstitre5c.png

J'aime les livres et le théâtre ♥ ~ Je fais partie des nombreuses personnes revenues sur le forum à cause de CLE Smile
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
 
*Odd Della Robbia* MessagePosté le: Jeu 29 Mar 2012 20:28   Sujet du message: Répondre en citant  
[Kongre]


Inscrit le: 14 Sep 2008
Messages: 1320
Localisation: Sur le territoire Banquise entrain de faire de l'overboard
c'est vrai que c'est un belle histoire mais triste (j'adore le couple odd/aelita).
Sinon la fin me laisse perplexe, quand meme.
La promesse et la façon dont l’infirmière repond semble indiquer qu'un malheur est arrivé a odd.
Elle a pas dit qu'il a quitté l'hopital ou qu'il est parti, elle a dit "ailleurs" et en meme temps "ici pour toujours", sa laisse supposer qu'odd serait peut etre mort.

_________________
http://img11.hostingpics.net/pics/431875signature.png

http://img11.hostingpics.net/pics/400268userbar.gif
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Jo' MessagePosté le: Jeu 29 Mar 2012 22:06   Sujet du message: Avis Répondre en citant  
[Blok]


Inscrit le: 05 Jan 2012
Messages: 100
Localisation: Skype ?
Vu que tout le monde vient sur cet fic, je viens aussi Mr. Green

D'abord, j'aimerais remercier Elya_San pour cet fiction, j'ai eu beaucoup de plaisir à la lire. On ressent bien les émotions que l'auteur a voulu exprimé, et comme il a été dit plus haut, les mots sont très bien choisis.

J'ai lu que certains la trouvaient lente : en fait, je trouve que c'est une des qualités de la fiction, n'appréciant pas trop les fictions pleines d'actions car je n'arrive pas du tout à les imaginer. Puis cette fiction aurai difficilement été plus 'rapide', puisque le thème abordée dans la fiction est l'espoir.

Sinon, en fait je suis complétement contre Odd & Aelita, ce couple pour moi n'existe tout simplement pas. Là, l'attirance entre les deux personnages ne m'a pas choqué, peut-être parce que je n'y reconnais pas les personnages, pour moi ce sont seulement des personnes au même prénoms et descriptions physiques, mais ça s'arrête là. C'est là la seul chose que je puisse reprocher à cet fiction, pour moi elle n'est pas vraiment, même pas du tout en rapport avec Code Lyoko, même si c'est un one-shot.

Encore une fois, merci et bravo à Elya_San pour ce one-shot.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Montrer les messages depuis:   

Forum Code Lyoko | CodeLyoko.Fr Index du Forum -> Vos Créations -> Fanfictions Code Lyoko Page 1 sur 1

Poster un nouveau sujet
 Réponse rapide  
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
Répondre au sujet



Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure

Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum




Powered by phpBB Lyoko Edition © 2001, 2007 phpBB Group & CodeLyoko.Fr Coding Dream Team - Traduction par : phpBB-fr.com
 
nauticalArea theme by Arnold & CyberjujuM
 
Page générée en : 0.0595s (PHP: 71% - SQL: 29%) - Requêtes SQL effectuées : 17