CodeLyoko.Fr
 
 Dernières news  
[IFSCL] Trailer IFSCL, Fin du cycle 36X!
[Site] Apparaissez sur la chaîne offici...
[Créations] Notre Communauté n'a pas perdu s...
[IFSCL] IFSCL 3.6.X, 8 ans et plus!
[Code Lyoko] Usine Renault : Un peu d'...
[IFSCL] IFSCL 3.6.X: Trailer
[Code Lyoko] Reboot : The Guardian Code
[Code Lyoko] Décès de Carlo de Boutiny
[Site] IFSCL 3.5.0 sortie
[Site] 10 ans plus tard... Les scripts ...
 
 Derniers topics  
[Jeu Vidéo Code Lyoko] IFSCL
[Fanfic] L'Engrenage
Nouveaux Membres : Présentez-vous !!!
[Fanfic] Oblitération [Terminée]
Le Point : Quand le dessin animé vire...
[Fanfic] Mondes Alternés
[Fanfic] Le risque d'être soi
Position/transition salle turbines et...
Votre Avenir ?
[Tops 3] Méchants de fiction
 
     
 Accueil | Règles du forum News | FAQ | Rechercher | Liste des Membres | Groupes d'utilisateurs | T'chat | Retour au site 
  Bienvenue, Invité ! (Connexion | S'enregistrer)
  Nom d'utilisateur:   Mot de passe:   
 

[Fiction]Atsuki est Meru, leur amour est t-il en danger?

Forum Code Lyoko | CodeLyoko.Fr Index du Forum -> Vos Créations -> Fictions et textes


Page 1 sur 1







Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet


Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant 
 Auteur Message
YukiLOVEKaname MessagePosté le: Lun 31 Oct 2011 18:14   Sujet du message: [Fiction]Atsuki est Meru, leur amour est t-il en danger? Répondre en citant  
[Kankrelat]


Inscrit le: 28 Aoû 2011
Messages: 16
Localisation: Dans les bras de Kaname
Bonjour à tous, voila je vais enfin pouvoir vous posté ma fiction, qui elle contiendra 10 chapitres pour le moment. Les personnages que j'utiliserais seront tous inventé par moi, ainsi que le contenu de la fiction. Je vous poste le premier Chapitre que j'ai écrit et corrigé sur OpenOffice. Voila bonne lecture à tous.

Chapitre 1: Notre histoire.

Les rayons du soleil pénètre à l'intérieur d'une chambre. Dans celle-ci se trouvé un lit de baldaquin ou il y avait de nombreux froufrous suspendu sur celui-ci. Un bureau orné d'une nappe en dentelle était disposé à côté d'un balcon ou deux grandes portes étaient entrebâillées. Et une grande armoire était installer juste à côté du lit. Dans celui-ci une jolie jeune fille aux cheveux dorés y dormais paisiblement.... jusqu'à ce que son réveil émie un bruit .

TTTTTTTTTTUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTT!!!!!!!!

d'un coup de poing la jeune fille assomme son réveil, et finit par ouvrir les yeux. De magnifique yeux bleu marine, ou l'ont pouvais se noyer facilement.Elle se redresse, et fini par sortir du lit. La jeune fille qui répondais au nom de Meru se dirige vers sa chaise de bureau, ou disposé, une jolie robe bleu marine comme ses yeux. Meru alla prendre sa douche, et quelques minutes après elle en sortie. La jeune fille commence à s'habiller, et comme nous étions au mois de décembre donc engouffré dans le froid hivernal , Meru enfile un pull à col roulé bleu lui aussi. Tout autour du col, se trouvé de la laine bleu clair, et sur les manches aussi. Ensuite elle mit sa petite robe, avec un paire de collant noir, et comme nu-pied, Meru opta pour des petites ballerines grises. Elle retourne dans sa chambre, et pris d'une main une brosse qui était posé sur sa table de chevet. Meru se mit devant un miroir, et coiffa ses long cheveux blond, à l'aide de son autre main elle saisit un élastique, et comme à son habitude se traissa plusieurs mèches de cheveux. Meru une fois prête, pris ses affaires et sorti de sa chambre. Elle descend les escaliers, pose son sac sur le canapé du salon, et alla dans la cuisine prendre son petit déjeuner.

Meru: Bonjour maman!
Sa mère: Ah bonjour Meru, bien dormi?

Lui demande Myrlaine d'un ton doux.

Meru: Oui très bien! Atsuki dort encore?
Sa mère:oui, ce matin il ne commence cas 10 heures!
Meru( dessus de pas voir son frère): Ah...Ok!
Sa mère: au faite ma chérie, ton père et moi sommes convié à une réception, donc ce soir tu sera seul avec Atsuki, vous seriez vous débrouiller?

Questionne Myrlaine. Sa fille hoche la tête de haut en bas, et fini de déjeuner.

Meru:bon j'y vais Chika dois m'attendre!
Sa mère: Bon très bien bonne journée Meru!
Meru: oui merci!

Et ensuite la jeune fille pris son sac, et sorti de la maison. Après un bout de route Meru arriva à la maison de Chika ou celle-ci l'attendais devant le portail.

Chika: Salut Meru! Sa va?
Meru(souriante):bonjour Chika! Oui sa va bien et toi?
Chika: oui parfait! Bon aller tu viens sinon ont va être en retard!
Meru: oui!

Et les deux jeune filles commencèrent à marcher direction le collège Mazushi.

Meru: au faite Tamayo n'est pas là?
Chika: non elle est parti avec Sébastien!
Meru: Sébastien?? C'est qui?

Demande la jeune fille aux cheveux blond. Chika regarde son ami avec de grand yeux, et dit:

Chika: quoi?? Tu connais pas Sébastien?
Meru: Bah non, je devrais?
Chika: un peu que tu devrais, c'est le garçon le plus populaire avec Atsuki! Il est trop beau, il a les cheveux noir et de beaux yeux vert! Et lui il craque pour Tamayo mais elle, elle ne le sait pas!
Meru: ah d'accord!
Chika(d'un ton plutôt joueur): dis donc mademoiselle Shiyatsu, tu ne serait pas amoureuse toi par hasard?

A ses mots Meru se mit fortement à rougir, et bégaya quelques mots:

Meru(toute rouge): Hein?? Mais en...enfin pou...pourquoi tu me demande sa?
Chika:car à chaque fois que Tamayo ou moi te parlons tu est souvent dans la lune! Alors c'est peut être parce ce que tu as un garçon en vue!
Meru(encore plus rouge): bah...eux...non c'est juste que je pense à ce fameux Sébastien que tu viens de me d'écrire, et non je suis amoureuse de personne!

Menti Meru.

Chika(dessus): ah ok!

Et ensuite nos deux collégiennes arrivent enfin au collège. Quand Meru et Chika pénètrent dans l'établissement elles cherchent de vue Tamayo, qui leur fait un grand signe de la main.
Tamayo: He oh Chika Meru !
Meru:Ah voilà Tamayo, mais y a pas Sébastien?
Chika:tiens tu t'intéresse à lui maintenant?
Meru(toute rouge): mais non voyons!
Chika: ah ah ah aller viens petite cruche!

Lui dit Chika pour la taquiner. Meru elle regarde son ami, et dit:

Meru:Je ne suis pas une cruche!!

dit elle. Et sous les rires de Chika Meru fini par rejoindre ses deux amis près d'un banc.

Tamayo:bonjour Chika! Bonjour Meru! Comment sa va ce matin?
Chika:très bien!
Tamayo: Et toi Meru sa va?
Meru(qui sortit de sa torpeur): Hein?? Heu...oui sa va!

La jeune fille aux cheveux roux ne pue s'empêcher de faire une remarque:

Tamayo:Chika qu'es ce que tu as encore fait!
Chika:Moi??? Mais rien voyons! J'ai juste demander à Meru pourquoi elle était tout le temps dans la lune, et je lui est dis peut être parce qu'elle a un garçon en vue! De plus elle ne connaissais pas Sébastien!

Tamayo fut surprise de la dernière réplique de Chika.

Tamayo:vraiment? Tu ne savait pas qui était Sébastien?<Après tout ce n'est rien car moi même je n'est mis guerre longtemps à savoir que tu était la jumelle d'Atsuki!

Les deux jeune filles se sourirent, et enfin toute 3 partirent direction la salle de français. Toutes les 3, étaient dans la même classe, et fut disposé l'une en face de l'autre. Quand 10 heures sonna, les élèves se précipitent pour sortir de cour. Meru Chika et Tamayo se retrouvent sur le même banc que tout à l'heure, et discuter.
Chika: Tiens voilà les garçons!!

dit elle en pointant du doigt deux jeune homme marchant côte à côte. Puis ils arrivèrent à la hauteur des filles, et les saluent.

Sébastien: Salut les fille alors quoi de neuf?
Chika:oh rien à part qu'ont a eu une heure de français et c'était barbant!

Se plein Chika. Atsuki se mis à rire, et il dis:

Atsuki:toujours en train de râler toi! Tu changera donc jamais!
Chika(regard meurtrier envers le frère de Meru): Répète un peu pour voir!

Elle lui donne un coup de point amical sur l'épaule, et se rappela d'une chose.

Chika:au faite Atsuki, samedi y a un tout nouveau film qui sort au cinéma, tu veux bien y aller avec moi, dis oui dis oui!

Supplie Chika. Meru ouvre grand ses yeux, elle eu un pincement au cœur, comment Chika osé demander sa à son frère devant elle? Elle eu les larmes aux yeux, et parti en courrant vers le toit du collège.

Tamayo:Meru mais enfin où vas tu?
Chika:Ben qu'es qui lui arrive?

Atsuki regardait sa soeur courir au loing, il était perdu dans ses pensés. Car c'est vrai lui aussi avait mal un peu plus chaque jour dès qu'il voyais Meru avec un autre garçon, il retire violemment son bras de celui de Chika, et dis:

Atsuki:je suis désolé mais une prochaine fois!

Et lui aussi parti en courrant là ou sa soeur c'était réfugiait. Une fois voir atteint le haut du bâtiment des sciences, Atsuki trouva Meru adossé contre une rembare métalique, et regardé au loin. Il s'approche doucement, mais ce stoppe dès que sa sœur commence à prononcer ses quelques mots:
Meru(la voix triste): Pourquoi? Mais pourquoi continu tu à me faire souffrir Chika, je t'en veut tellement!

Dit Meru un poids lourd sur le cœur. Atsuki n'en revenez pas, de se qu'il venait d'entendre, il décida de s'approcher d'elle.

Atsuki:Meru!

Celle-ci ouvrit de grand yeux, il était là, lui....celui qui occupé son cœur depuis maintenant 15 ans. Elle se tourne et dit:

Meru:que....que fais tu ici??
Atsuki:Je pourrais te poser la même question!qu'es ce qui ta prit tout à l'heure de partir comme sa?
Meru(ne voulant pas en parler):je....c'est rien!

Atsuki fronce les sourcils, sa sœur mentait, il se dirige vers elle, et lui prit le bras.

Atsuki:Meru je te connais par cœur!
Meru:onii-chan laisse mon bras tranquille tu me fais mal!

Gémi Meru. Atsuki ressère un peu plus son emprise, et dit un peu plus sèchement:

Atsuki:Meru arrête, je veux savoir se que tu as, après tout tu es ma soeur jumelle!

Un kilos venais de tomber sur le coeur de la jeune fille blonde, ses beaux yeux bleu marine s'empourpre de liquide incolor, et des petite perle, roule le long de ses yeux.

Meru:Alors pour toi je ne suis que ta soeur jumelle?? Très bien ont a plus rien à se dire alors!

Elle retire vivement son bras , et sortit en courant. Atsuki reste là tel une statut de pierre, il donne un grand coup de poing dans la barre métalique, et crie de fureur.

Atsuki:eh MERDE!!!

Il n'a pas le temps de se lamenter sur son sort, que la sonnerais retentit. Il parti donc énerver en cour d'anglais, tandis que Meru Chika et Tamayo allèrent en cour de sport. L'heure passa vite, mais très lentement pour les jumeaux qui se sentait dépérir à petit feu à l'intérieur. Puis soudain Chika fit irruption dans la salle d'anglais, il était midi, et tout le monde étaient parti manger. Chika se hâte d'aller vers Atsuki qui ne disais rien il était pensive. Une phrase lui trotté dans la tête.
Meru:Alors pour toi je ne suis que ta sœur jumelle?? Très bien ont a plus rien à se dire alors!

Il n'avait pas compris pourquoi Meru lui avait balancer sa à la figure. Il aperçut un cahier orage se balancer devant ses yeux, il regarde, et s'aperçut que c'était Chika.

Chika:eh ben mon vieux ta pas l'air en forme, il c'est passé quelque chose avec Meru?
Atsuki:non rien!
Chika:tu est sur??
Atsuki(énervé):Je tes dit que c'était rien!
Chika:c'est c'est bon j'me tait, tiens c'est de la part de Meru, elle est en train de se changer!

Atsuki sursaute à l'entente du prénom de sa soeur, il saisit vivement le cahier, et se leva.
Chika:eh mais attend où tu vas?
Atsuki:je vais manger, alors je te prierais d'arrêter de me suivre!
Chika(vexé):pff quel salle caractère qui la lui alors!

Et elle parti à son tour. Atsuki qui venait de sortir du bâtiment, aperçut Meru se faire embêter par des mecs, cela le mit directe en colère. Les poings serrés il va vers les gars qui embêté Meru. De son côté.

Meru(sur le pont de pleurer):mais laisser moi bon sang!
Gars 1:eh la petite soeur d'Atsuki ta mis du bleu aujourd'hui!
Meru(se rendant compte qu'ont lui voyais le soutient-gorge):ah mince j'ai oublié de mettre un su pull

dit elle honteuse. Meru sentit quelque chose tombé sur ses épaules, elle regarde, et remarque que c'était la veste de son frère.

Atsuki:garde tes salles commentaires pour toi!
Gars 2:eh du calme Shiyatsu, c'est juste une blague!
Atsuki(encore plus en colère):et bien se n'est pas drôle du tout je vous interdit de vous en prendre à ma soeur!

Dit en foutant un coup de poing dans la figure du mec. Les deux autres se rue sur Atsuki pour lui faire payait sa, et une dispute éclate, se mettant des coups de poing. Meru était térorisé, elle se mit à pleurer et dis:

Meru:ATSUKI arrête!!!!!

Sébastien qui venait de s'apercevoir qu'une dispute se présenté sous ses yeux, il alla de suite les arrêter. Il vit Meru par terre pleurant à chaude larme, il s'accroupit et lui demande:
Sébastien:Meru qu'es ce qui c'est passé?
Meru:Je t'en prie arrête les!!

Sébastien fronce les sourcils, se lève, et vint attraper Atsuki par les deux bras.

Sébastien:Atsuki calme toi, ta soeur est ténorisé!
Atsuki(s'arrêtant net):Meru!

Il se tourne et voie sa soeur par terre en train de pleurer, il se dégage de l'étreinte de son ami, et prit sa sœur dans ses bras.

Atsuki:si j'en revoie uns seul qui lui fait du mal, vous aurais à faire à moi!

Et sur ce, Atsuki parti. Il entra dans une petite remise à balais et ferma à double tour, il pose Meru sur le sol et la prend par les épaules. Meru le regarde dans les yeux, et le jeune homme dit:

Atsuki:Meru pardonne moi, je ne voulais pas te blaissé!
Meru:onii-chan j'ai eu si peur!
Dit elle en se réfugiant dans ses bras. Atsuki surpris du geste, repli ses bras sur elle, et pose ses mains sur son dos.

Atsuki:c'est terminé maintenant, tu n'as plus à avoir peur je suis là!

Murmure t-il à son oreille. Meru lève ses yeux, et regarde son frère. Elle pose ses mains sur ses joues, et dis:

Meru:c'est pas bon Atsuki!

Et sans rien dire, Meru ferme ses yeux,et vint brûler l'interdit. Atsuki qui fut encore plus surpris du geste, ouvre grand les yeux, mais fini par les fermer. Il allonge sa sœur sur le sol, et pose délicatement ses mains sur ses paumette encore humide par le passage des larmes, et caresse doucement ses joues. Meru, enroule son cou, et vint doucement caresser sa nuque. Tout deux savait parfaitement que c'était mal se qu'ils faisaient, mais comment résister, à une tel tentation, lorsque l'être aimé se trouve être votre sœur ou votre frère, et que vous le(la) désiré depuis presque 15 ans?? Meru aimé énormément son frère jumeaux, mais ce n'était pas un simple amour de frère et soeur, non elle l'aimais comme si il était son amant, sa seul raison de vivre. Et le jeune homme n'en pensé pas moins. Doucement leurs lèvres se détachèrent, mais croyant encore cela n'être qu'un rêve, ils se tapotent tendrement contre la bouche. Meru ouvrit ses yeux, et regarde Atsuki, qui la regardait lui aussi. Un sourire apparaît sur ses lèvres, il dépose un léger baiser sur le front de la jolie blonde, qui elle pris enfin la parole:
Meru:pourquoi sommes nous nés jumeaux?
Atsuki:je ne sait pas!

Lui répond t'il en caressant sa chevelure doré.

Meru:je t'aime tellement Atsuki, mais je ne t'aime pas en tant que mon frère jumeaux!c'est pour cela que je me suis mise en colère avec toi tout à l'heure!
Atsuki(mettant son index sur sa bouche):ma chère petite sœur, je ne t'ai jamais aimé en tant que ma jumelle! Je t'aime bien plus qu'il ne faut le croire! Nous avons grandit ensemble, et j'ai appris à t'aimer d'une autre façon, seulement je sais que cela nus met en danger, car une sœur et un frère, jumeaux ou pas,ont ne peux se porter que l'amour fraternel!mais pour moi s'en est impossible, j'ai envi de t'aimer comme un homme qui aime sa femme, j'ai envie de t'aimer comme mon amante!
Meru(toucher en plein cœur):Atsuki....penses-tu réellement ce que tu viens de me dire?
Atsuki:oui je le pense sincèrement, et je le penserais pour toujours,je veux que tu soit mienne Meru, que personne ne puisse te parlait comme moi je le fait! Je t'aime!
Meru:notre amour pourra t'il durer? Car j'ai envie de rester à tes côtés, j'ai envie de faire ses choses avec toi, je me suis retenu durant 15 ans! 15 longues années, alors sa sera notre secret à tout les deux.....et je ne veux plus qu'une fille autre que que moi te touche!
Atsuki(heureux):c'est promis Meru! Je t'aime!
Meru:Moi aussi je t'aime, et cela à tout jamais!

Et dans un accord parfait et harmonieux, Meru et Atsuki s'embrassèrent forme que leur amour existait vraiment. La journée était passé bien vite après cet acte interdit commis par un frère et une sœur. Meru et Atsuki restèrent les même Meru retrouva son éternelle timidité, et Atsuki ne disait rien et rigolé aux blague de ses amis. Toute fois puis-je vous dire que ce qu'Atsuki et Meru venais de franchir allait bouleverser leur vie à jamais leur faisant rencontrer bonheur et déception.

Voila donc mon premier Chapitre! J'attendrais d'avoir au moins un commentaire pour savoir si elle est bien ou pas, pour pouvoir mettre mon chapitre 2.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur Adresse AIM Yahoo Messenger MSN Messenger
 
Estel MessagePosté le: Lun 31 Oct 2011 21:23   Sujet du message: Répondre en citant  
Angel of the hope


Inscrit le: 18 Fév 2010
Messages: 670
Localisation: DreamWorld

    Coucou (:
    Alors, alors...

    Pas mal de fautes, d'orthographes ou même de conjugaison. Voilà pour te donner une idée :

    Les rayons du soleil pénètre à l'intérieur d'une chambre.
    → pénètrent, le sujet c'est "les rayons".


    Dans celle-ci se trouvé un lit de baldaquin ou il y avait de nombreux froufrous suspendu sur celui-ci.
    → Hum, déjà il faut m'expliquer pourquoi tu passes du présent à l'imparfait ?
    trouvait, imparfait.
    → Je suis presque sûr que c'est un lit à baldaquin.
    , c'est un lieu et non un choix.
    suspendus, car "ils sont suspendus"
    → Répétition de "celui-ci".


    Et une grande armoire était installer juste à côté du lit.
    → Dans cette situation, commencer la phrase par "Et" est bizarre. Quit à décrire tu aurais pu juxtaposer, ou simplement commencer ta phrase par "Une armoire".
    → était installée


    Bon, je vais pas continuer sur tout le texte par contre ^^'
    Alors bon, hormi les fautes tu mélanges le passé et le présent alors ça va pas, parce que c'est plus français. Si tu veux c'est comme si tu disais << Demain j'ai mangé une glace. >>

    Il y a aussi pas mal de répétitions. Comme les divers dérivés de "celle-ci" qu'on retrouve bien trois fois dans le premier paragraphe.

    Concernant ce passage :
    Citation:
    TTTTTTTTTTUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTT!!!!!!!!


    Tu vois, ce passage casse légèrement le texte xD
    Si tu voulais montrer le bruit du réveil, tu aurais pu l'insérer dans la narration, par exemple "jusqu'à ce que son réveil émette un bruit sourd et répétitif"; ou alors tu décides que le réveil se cale sur la radio et tu fais parler un présentateur, ou tu mets les paroles d'une chanson ^^


    •••••••••••••



    Citation:
    Meru: Bonjour maman!
    Sa mère: Ah bonjour Meru, bien dormi?


    Les dialogues en script... c'est moche (=

    Ne le prend pas pour toi, c'est propre à la plus part des trucs écrits en script, pour un roman du moins. Rares sont ceux qui le maitrisent, malgré ce qu'on dit. (on m'avait dit l'inverse en cours de Français, je vois pas trop pourquoi; tout dépend de l'auteur).

    Tu trouves pas ça plus esthétique dit comme ça :

    << Bonjour maman !
    _ Ah bonjour Meru, bien dormi ? lui demanda Myrlaine sur un ton doux.
    _ Oui très bien ! Atsuki dort encore ?
    _ Ce matin il ne commence qu'à dix heures.
    _ Ok.. finit-elle, déçue de ne pas le voir. >>

    Ce n'est qu'une possibilité possible parmi la dizaine qu'il doit y avoir, hein.

    Malgré tout, fait attention au language SMS "il ne commence cas 10 heures"; déjà c'est "qu'à", et en plus les chiffres s'écrivent toujours en lettre, c'est un récit après tout.

    D'ailleurs, il y a quelque chose de drôle dans ta manière d'écrire :
    Citation:
    Sa mère:oui, ce matin il ne commence cas 10 heures!
    Meru( dessus de pas voir son frère): Ah...Ok!


    Si t'as remarqué, pour la narration de ton histoire tu ne mets pas les "ne", mais tu les mets dans le discours de la mère de Meru alors que, franchement, quand on parle on les prononce pas forcemment.




    Citation:
    Meru:onii-chan laisse mon bras tranquille tu me fais mal!


    Ahah, comme je me suis fait la réflexion à la vue des prénoms, (chouettes prénoms d'ailleurs !) vive le Japonais, hein ? Seulement tu vois, là on parle d'une fiction en Français, alors Onii-chan, boff boff...


    •••••••••••••



    Pour la suite j'ai peur de me répéter, alors je vais m'arrêter là.
    Pour faire court et résumer (oui, tu as lu ce long commentaire pour rien Twisted Evil), il faut vraiment que tu revois les fautes. C'est le plus important.
    Hum sinon concernant l'histoire bah j'aime pas les histoires d'amour, c'est pas mieux non plus quand il s'agit d'inceste, quoi x)

    Mais bon, bonne continuation pour ta fic, déjà 10 chapitres qui plus est ^^

_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
 
YukiLOVEKaname MessagePosté le: Mar 01 Nov 2011 20:21   Sujet du message: suite Répondre en citant  
[Kankrelat]


Inscrit le: 28 Aoû 2011
Messages: 16
Localisation: Dans les bras de Kaname
Bon eh bien merci du commentaire je fairais attention la prochaine fois. Pour les fautes d'orthographes je suis surprise, car j'ai écrit actuellement sur OpenOffice ce qui me corige les fautes d'ailleurs(et heureusement) donc là je poste le Chapitre 2 ou je me suis mise à la place du personnage.

Chapitre 2: Atsuki et.....Chika?

PDV Meru:

Le matin commence à pointer le bout de son nez, et je pouvais entendre chaudement couverte par deux couvertures, que de l'eau coulé. Génial, il pleut, hier il neigé, et voilà qu'aujourd'hui nous tombe une pluie diluvienne. Dans un bruit sourd je frappe mon réveil, qui venais une énième fois de sonner. J'ouvre les yeux, et baille longuement. Je me redresse doucement, et émerge de mon sommeil. Je me lève, me dirige vers mon armoire, et commença à choisir se que j'allais porter aujourd'hui. Ben vue le temps qu'il faisait dehors, je n'allais pas pouvoir me mettre en robe comme hier, dommage, car c'est le seul vêtement ou je me sens à l'aise. Donc en farfouillant un peu partout dans ma penderie je sortit un pantalon noir à patte d'elfe, avec un col roulé de même couleur. Je pris des sous-vêtement, ferme les grandes porte de l'armoire, et me dirige ensuite vers la salle de bain pour pouvoir me rafraîchir un peu. Je fais couler l'eau, et me laisse envahir par la chaleur de l'eau chaude. Je pensé à ce qui allait se suivre aujourd'hui, comme je pensait à demain. Une fois que je fut satisfaite de ma douche, j'en sortit une serviette mauve enlacer autour de mon corps humide. Puis une fois touche séché, je commence à m'habiller. Je m'installe devant le miroir de la salle de bain me saisit d'une bosse et je peigne mes long cheveux blond. Et comme par habitude, je me fis ma tresse sur le côté gauche. Ensuite je sort, et me dirige vers ma chambre, j'allai faire mon lit, et aéré la pièce en ouvrant les deux grande porte qui menais à mon balcon. Je prit mes affaires, et sorti. Je descend les escaliers, et une fois en bas, je m'assoie sur le canapé, ou je posa mon sac de cour, et mit mes converses noires. Et je me dirige ensuite vers la cuisine prendre mon petit déjeuner. Tiens maman n'était pas là? Pourtant elle devait revenir hier de sa réception avec papa. Fin bon elle est peut être en train de dormir. Puis je vit que Atsuki était déjà levé, j'eus un petit sourire en repensant à ce qui c'était passé entre nous dans la petite remise à balais, je n'arrivai pas encore à croire que mon frère et moi puissions avoir les même sentiments envers l'autre, mais j'étais heureuse de savoir que j'occupai une parti de son cœur. Je m'installe en face de lui, et dis:

Moi:Bonjour!
Atsuki:Bonjour!
Moi: Papa et maman ne sont pas là?

Le questionnais-je.

Atsuki:non maman ma laisser un message sur mon portable disant qu'ils s'étaient arrêter pour dormir dans un «Love hôtel»
Moi: Ah...ok!
Atsuki:bon aller dépêche toi sinon ont va entre encore en retard!

Je le regarde dans les yeux outré comme si c'était ma faute si on étaient toujours en retard. Ce qui n'est pas faux non plus, mais que je refuse de l'admètre. En fin de compte Atsuki, est toujours le même avec moi malgré la révélation qu'il m'avait faite hier. C'était comme chaque matin un frère et une sœur, tout se qui a de plus banal. Je finit de boire mon chocolat, et mit tout à laver, pour que maman, n'est pas à faire la vaisselle. Ensuite je prit mon sac, et me dirige vers l'entré pour sortir. Atsuki venait d'enfiler ses chaussure, il prit un parapluie et commence à sortir de la maison. Automatiquement je me suis mise à le suivre, il ouvre le parapluie, et m'attend.

Moi: Oui oui j'arrive!

Dis-je en fermant la porte à clés, et fin je me mis à ses côté, et nous commençons notre chemin vers le collège. Je sentit mon cœur se cogner contre ma poitrine, quand j'étais près de lui, je me sentait aussi légère qu'une plume, je voulut saisir son bras, mais malheureusement cela ne pue se faire car nous venons juste de croiser Chika.

Moi*génial, et dans la seconde qui suit elle va lui sauter dessus*

pensais-je. Au plus profond de moi, je détester Chika pour son attitude envers mon frère qui lui comme un débile se laisser faire, j'aimerais tellement qu'il lui dise* Tu peux pas me lâcher 5 minutes?* Ah oui croyais moi je serait très satisfaite si Atsuki lui disait sa. Je sort d'un coup de ma torpeur réveillé par les cris aiguë de Chika.

Chika:Eh oh Atsuki Meru!
Atsuki:Salut quoi de neuf?

Comment sa < Salut quoi de neuf? > j'ai les yeux grand ouvert, en entendant sa, et Chika lui répond d'un ton joyeux:

Chika: Rien de spécial, sauf que j'avais hâte de te voir!
Atsuki: Ah...ok!

J'alusine comment osé telle lui dire sa, et Atsuki qui répond < Ah...ok > mais quel baka alors celui-là, parfois je me demande si il le fait pas exprès. Et Chika qui lui tiens le bras en sautant partout, j'ai une envie de lui torde le cou, là dite moi j'ai le droit?

Bon Meru calme toi respire profondément....Voila c'est mieux, pour être honnête avec vous depuis que Chika était amoureuse de Atsuki j'étais distante mais elle ne le savais pas que j'aimais mon frère plus que mon jumeaux. Oh non c'est une idée que je ne peux me résoudre à pensé sinon j'imagine le dégât.

Moi(d'un ton un peu froid):Bon on y va? Sinon ont va être en retard!

Je mit ma capuche sur la tête, et alla me mettre devant, sous les yeux ébahi de mon frère et de Chika. Non je ne pouvais pas acceptait de voir ses visions d'horreur qui me mettait à chaque fois en colère. Puis nous sommes finalement arrivé au collège, ou je me précipite avec hâte de retrouver Tamayo et Sébastien qui discutait tranquillement. Ah ses deux là je trouve qu'ils formerais un beau couple.

Chika: Eh Meru attend moi!

Non je ne t'attendrais pas, pas cette fois. Je m'approche de mes amis, et dis:

Moi:bonjour Tamayo! Bonjour Sébastien!
Tamayo: Bonjour Meru, sa va?
Moi:oui très bien*sauf que je suis dégouté de Chika T.T*
Sébastien:Content que tu aille mieux!

Me dit Sébastien, en ébouriffant mes cheveux, se qui me fit rougir de suite.

Chika:Salut tout les amoureux sa va?
Tamayo(rouge comme une pivoine):Chika....ARRETE!!!
Sébastien(rouge lui aussi):Oui tu deviens soulante à force!

Et Pam! Un zero pour bibi! Sérieux bravo à Tamayo et Sébastien de l'avoir revoyez à sa place. Je pouvais voir la mine renfrogner de Chika, qui me fait bien rire intérieurement. Mais je n'est pas le temps de savourer la défaite de mon ami, que la sonnerie du premier cour retentit.

Tamayo(qui était revenu à sa couleur initial):Bon les garçons ont se voient à 10 heures!
Sébastien/Atsuki: Ok a plus les filles!!

et ils partirent de leur côté pour un cour de sport. Même avec la pluie ils allaient faire sport, je les plains. De mon côté je m'était installer à ma place habituelle, cet à dire devant Tamayo, et derrière Chika. Nous allons avoir droit cette fois ci à une heure de math. Le prof commence à faire l'appel, et dès qu'il vue que tout le monde était présent, il nous distribua 3 fiches d'exercices. La première heure était passé vite, il était déjà 9 heures 30, et j'avais terminé les 3 feuilles. Le prof m'avais donc dit de ne rien dire, et d'attendre que tout les monde est finit. Je regardais par la fenêtre il pleuvait toujours, et mes pensé étaient dirigés vers Atsuki et Chika. Se pourrais t-il que ses deux là soit.... Je n'osai même pas y pensé. Puis quand 10 heures sonna le prof ramassa toutes les copies, et les élèves de ma classe se hâte de sortir de cour. Moi je n'avais pas bougé, j'étais resté assise sur ma chaise, et regarder les gouttes d'eau s'écraser sur la grande bai vitré. Je sentit une main me secouer l'épaule, je tourne ma tête vers mon interlocuteur, et m'aperçut que c'était Tamayo qui m'appeler.

Tamayo:Meru tu viens ont va rejoindre les garçons!
Moi:Hein?? Heu...d'accord!

Je range mes affaires, et parti de la classe. Tamayo et Chika se demander se qui pouvait m'arriver, et Tamayo dit à Chika:

Tamayo:J'espère qu'il ne sait rien passé!
Chika: Pourquoi tu me regarde comme sa?? Cette fois j'ai rien fais!
Tamayo:Si tu le dis!

Et à leur tour mes deux amis sortir de la classe, et rejoignirent Sébastien et Atsuki qui discuté dans le couloir. Moi j'étais en train de ranger mes affaires dans mon casier, quand j'entendis une voix masculine m'interpeller.

?:Eh la jumelle de Shiyatsu, on peux voir quel couleur tu as mis aujourd'hui?

Atsuki qui venais d'entendre s'apprête à rappliquer quelque chose, mais je fut plus rapide que lui.

Moi:Encore toi?? Et c'est pareil pour toi, ce n'est pas une raison pour t'exhiber devant les fille!
?:Pourquoi tu dis sa?
Moi:car de là ou je suis je peux voir ton caleçon avec des ours!

Le mec me regarde ébahi de ma parole, il regarde, et s'aperçut effectivement que son sous-vêtement dépasser son jean bleu. Il se mit à rougir violemment , et dis:

?:Je me vengerais Shiyatsu!!

Et il parti plus vite que la lumière vers les toilette. Mes amis qui avait assister à la scène me regarder outrés, je sourit et parti. Je sentait que mon cellulaire vibrer, dans ma poche arrière, je le pris et regarda. Je venais de recevoir un message. J'ouvre le contenu et le lue à voix basse:

Moi*Tu m'impressionne petite soeur*

Je sourit c'était Atsuki qui venais de m'envoyer ce message, je décida donc de lui en voyer ma réponse. A son tour son portable sonne, il regarde, et lue se que je venais de lui envoyer.

Atsuki*Je devais faire se que j'avais prévus de leur faire payer pour hier*

Il sourit, et il reçu un nouveau message de ma part(Oui encore)

Atsuki*peut t-on se trouver au même endroit qu'hier après manger? J'ai besoin de te parlais*

Sa réponse fut positive se qui me fit sourire, et Sébastien qui c'était penché vers mon frère pour lire le message, dit:

Sébastien:Atsuki ta un rancard??

dit il tout fort. Tamayo et Chika les regardent, et Chika dit:

Chika(s'agrippant au bras d'Atsuki):QUOI????? Ta un rencard, et c'est pas avec moi!!!!

Chika était furieuse, elle se demander qui pouvais être la jeune fille en question, qui n'était qu'autre que moi. Mais sa elle n'avais pas l'air de s'en douter. Puis la sonnerie retentit de nouveau, et cette fois j'allais en cour de biologie. Chika et Tamayo rentre dans la salle de cour, et je pue voir que Chika était de mauvais humeur.

Chika:j'aimerais bien savoir moi avec qui il a rencard!
Tamayo:Si j'étais toi, j'éviterais de m'imissait dans sa vie privé sinon tu vas te recevoir encore un vent!

Bien dit Tamayo! J'étais très satisfaite de la réponse de mon ami, et le cour commença. Midi arriva, et je me retrouve à une table mangeant avec Tamayo et Chika qui n'avait toujours pas digérer le fait que mon frère est un rencard. Puis Tamayo me regarde et me dit:

Tamayo: Eh Meru t'était au courante que ton frère avait un rendez-vous avec une fille?
Moi(semblant de ne pas savoir):Ah bon? Non j'étais pas au courante, comment tu le sais?
Chika:Car tout à l'heure il a reçu un message disant qu'il devait retrouver la fille en question dans le même endroit qu'hier après manger!
Moi:Ah d'accord, ben non je n'étais pas au courant, Atsuki est très timide pour ses choses là et j'avoue, qu'il est rare d'avoir une discutions à ce propos avec lui!
Tamayo: Pourtant vous êtes jumeaux, vous devrais bien vous dire tout non?
Moi:Ah non lui, il a sa vie privé et moi j'ai la mienne!Bon je doit aller faire quelque chose!ont se retrouvent en cour d'Art plastique!
Chika:ok à toute Meru!

Je souri, posa mon plateau et partit. Arrivé devant la petite remise à balais, j'ouvre la porte sans me faire prendre, et je m'aperçut que mon frère y était déjà. Je ferme donc la porte à clés, et vint ensuite me réfugier dans ses bras. Je sentit ses mains se poser sur mon dos, et je fit pareil, en posant ma tête au creux de son cou.

Moi:J'aimerais tellement que Chika arrête de te tourner autour!
Atsuki(mêlant ses doigts dans mes cheveux):C'est pour sa que tu était en colère depuis ce matin?
Moi:Ben oui, j'aime pas quand elle te saute dessus!
Atsuki(sourire aux lèvres):Mademoiselle serait telle jalouse?

J'ouvre grand mes yeux....BINGO il avait touché la corde sensible. Je me mit immédiatement à rougir, et le regarde.

Moi(rouge tomate):Euh...Non....Bi....Bien sur que non c'est juste que...

Atsuki vint doucement caresser ma joue, et il me dit:

Atsuki:Rassure toi je ne ressent rien pour elle!c'est juste une amie!

Me dit il. J'entendis des pas arrivé, puis plus rie, semblerais t'il que cette personne se soit collé contre la porte pour entendre notre conversation. Je ne pue aller bien loin dans ma pensais que je sentit mon menton se soulever. Je regarde en face de moi et voie mon frère qui me sourit. Je lui rendis tendrement son sourire, et lui dis:

Moi:Je ne veux plus qu'elle te saute dessus!
Atsuki:D'accord je fairait en sorte que cela ne se produise pas!

Je met ma main sur sa joue, et je m'amuse à faire des cercles avec mes doigts. Atsuki sourit, il caresse mes cheveux blond, et dis:

Atsuki:Je t'aime Meru!
Moi(d'une voix douce):Moi aussi je t'aime Atsuki, alors je prie que pour dieu nous laisse exprimer notre amour!

On se sourit, et dans un silence total, on rapprochent nos visages. Je pouvais sentir son souffle chaud sur ma peau, et sans rien dire, nous brûlâmes encore une fois ce pêcher qui nous étaient interdit. Je pose mes mains sur son visage, et le caresse de mes pouces. Tandis que je sentait ses mains à lui caresser mon dos, nos corps se rapprochèrent de plus en plus jusqu'à à être pressé l'un contre l'autre. Quelle douce sensation, une mélodie envahi mon esprit. Restant comme sa avec lui sans bouger, juste à mélanger mon souffle avec le sien. Vous me diriez que se que nous faisons est mal, nous le savons bien que nous avons brûler l'interdit, mais voyez-vous, comment pourrais-je rester sans rien faire, alors que mes sentiments pour mon frère son bien réel, aimé une personne durant 15 ans c'est long,mais au bout du compte j'en était vraiment heureuse de pouvoir partager ses instants de bonheur avec lui. Nous nous décollâmes doucement, et se regardent droit dans les yeux, je continu de caresser son visage et ne pue m'empêcher de rire doucement.

Atsuki:Pourquoi rigoles-tu?
Moi:j'ai l'impression que tout cela n'est qu'une illusion!
Atsuki:Pourtant, ne sens tu pas mes doigts caresser ta peau?
Moi:Si je les sens, et....C'est plutôt agréable!

Mon front caresse le sien, je le regarde profondément, et lui pose un petit baiser sur le nez.

Moi:Bon ont va devoir retourner en cour!

Lui dis-je d'un ton lasse. Soudain il vint me serrer fort contre lui et je l'entendis me souffler ses quelques mots:

Atsuki:Plus jamais, si ont veux se faire respecter, osons-nous nous montrer, peut importe ce que les gens dirons ou croirons,moi je t'aime Meru et je ne veux pas être séparer de toi!


Moi(surprise de ses paroles): Atsuki....je....

Je ne pue continuer ma phrase qu'il venais de m'embrasser à nouveau.

Moi*grand frère...*

Je serre son corps contre le mien et continua de l'embrasser. Des minutes après, je me retrouve en classe d'Art plastique, j'étais à côté de Fabrice qui écouté de la musique dans son mp3.

Tamayo: alors Meru t'était parti faire quoi?
Moi(cherchant une excuse):je suis rester bloqué au toilette, j'avais mal au ventre!
Chika(de très mauvaise humeur):T'étais pas plutôt avec ton frère?

Me dit elle d'un ton glacial. J'ouvre de grand yeux ainsi que Tamayo, qui fut surprise, du comportement violent de Chika.

Moi:Mais non, j'étais au toilette!

Répétais-je à mon ami apparemment sourde. Puis le principal arriva dans la classe et dit:

Principal:Pour des raison de santer votre professeur sera absent aujourd'hui et demain!je vous demanderais donc de rester calme nous n'avons pas pue trouver de remplaçant, sur ceux bonne journée à vous tous!

Et il parti. Ont put voir Chika Tamayo et moi que les élèves étaient satisfait de cette nouvelle, donc chacun discuta avec son pu sa voisine. Moi je me retourne pour poursuivre la discussion avec mes amis.

Tamayo:Mais enfin Chika qu'es ce qui te prend?? Meru ne pouvais pas être avec son frère puisque celui-ci est rester avec Sébastien!
Chika:ah oui alors pourquoi ils sont parti en même tant, je suis sûr qu'elle nous cache quelque chose!

Mes yeux commencent à se remplir de larmes, et je dit blessé:

Moi:Comment peux tu dire sa, alors que tu me connais depuis la maternelle, tu me dégoute Chika je veux plus te voir!

Et folle de colère contre elle, je parti du cour.(Heureusement pour moi que le prof n'était pas là)

Tamayo(regard sévère pour Chika): Tes fière de toi j'espère!
Chika:oh est puis zut j'en est marre c'est toujours de ma faute!

Tamayo outré des paroles de Chika, fronce les sourcils se tourne, et ne dit plus un mot jusqu'à ce qui soit 3 heures. De mon côté je m'étais réfugier sous des escaliers et pleuré. J'avais mal au cœur que Chika m'accuse comme sa, même si je savais que tout était vrai, cela me prouver encore une fois que mon ami était bel et bien amoureuse de mon frère. Quand 3 heures sonna, je me risqua à sortir, et aller voir Tamayo. Mais soudain je sentit une étreinte me serrer. Je regarde qui cela pouvais être. J'ouvris grand mes paupière en voyant que c'était Sébastien qui m'avais prise dans ses bras:

Sébastien: Ne l'écoute pas, Chika s'emporte facilement, et puis ses dernier tant elle ne va pas bien elle se prend la tête avec son père, alors n'écoute pas les méchanceté qu'elle a dis et puis.....je suis au courant de la situation Atsuki m'en n'a parlé!
Moi(prenant peur):Quoi?? Enfin je veux dire....(mon visage s'assombrit) si tu ne veux plus me parlais je comprendrais!
Sébastien(surpris de mes paroles):Meru arrête de dire sa, si ton frère et toi vous vous aimez plus que de simple frère et sœur, ou est le mal? Après tout je l'avait déjà compris!
Moi:J'ai tellement peur de la réaction des filles surtout de Chika! J'ai inventé un mensonge en plus!
Sébastien:Si elle sont vraiment tes amis elles comprendront pourquoi!Aller viens ont va retrouver les autres!

Il se lève, et me prend la main. Je le suivit donc encore les larmes aux yeux. Ont arrivent près de nos amis, mais moi j'avais la tête baissé honteuse de mon mensonge.

Tamayo(qui met sa main sur mon épaule):Meru, es ce que sa va?
Moi:Je....(respire un bon coup) C'est bon tout vas bien j'ai eu un moment d'étourdissement gomen!
Chika:Meru....

Mes amis ne comprené pas pourquoi j'agissais comme sa, car il y a même pas 5 seconde j'étais en train de pleurer, alors oui, y a quelques questions à se posé là. La journée passa très vite, jusqu'à ce que Astsuki Chika et moi rentrons chez nous.

Tamayo:Bon ont se voie Lundi!
Moi:Oui bon week-end!
Sébastien:à vous aussi!

On s'échange tous un sourire, et partîmes chacun de notre côté. De mon côté, l'atmosphère était moins glacial qu'il y a quelques heures au paravent. Puis nous arrivons devant chez Chika, elle pousse son portail et dis:

Chika:bon week-end à lundi!
Moi/Atsuki:A lundi!!

et on partîmes ensuite mon frère et moi. Quand ont fut assez loin de la maison de Chika, on se prit la main, et continuons à marcher. Arrivé à la maison je m'arrête et me tourne vers Atsuki, qui me regarde à son tour.


Moi:bon je suppose que nous devons rien dire à papa et maman?
Atsuki:pour l'instant il est préférable que cela reste entre nous!
Moi:d'accord!

Je soulève ma pointe des pieds, pose ma main droite sur son bras, et lui dépose un doux baiser. On ne risquer rien puisque nous étions caché par le parapluie. Je sentit la main de mon frère se posé sur ma joue, et je sentit la chaleur de ses caresses. Nous restons comme sa pendant de nombreuses minutes,sous la pluie profitant de ce moment de plénitude et de bonheur. Puis doucement ont se décollent et nous nous regardâmes dans les yeux. Ont se sourit, et enfin nous rentrons à l'intérieur de la maison. J'enlève mes converses noir, et mon frère ses tennis, on monte chacun dans notre chambre et faisons se que nous avions à faire. La soirée se passa sans encombre si ce n'est que j'ai reçut un message de Chika disant de tout lui dire. J e réfléchit quelques secondes et si elle le prenais mal? Je ne voulais pas corrompre notre amitié. Je ne sais pas quoi faire, enfin bon, j'embrasse mes parents, et j'allai me coucher peut être que la nuit me portera conseil qui sais.

Voila le chapitre 2 en espérant qu'il vous plaisent.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur Adresse AIM Yahoo Messenger MSN Messenger
 
Montrer les messages depuis:   

Forum Code Lyoko | CodeLyoko.Fr Index du Forum -> Vos Créations -> Fictions et textes Page 1 sur 1

Poster un nouveau sujet
 Réponse rapide  
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
Répondre au sujet



Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure

Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum




Powered by phpBB Lyoko Edition © 2001, 2007 phpBB Group & CodeLyoko.Fr Coding Dream Team - Traduction par : phpBB-fr.com
 
nauticalArea theme by Arnold & CyberjujuM
 
Page générée en : 0.0812s (PHP: 56% - SQL: 44%) - Requêtes SQL effectuées : 18