CodeLyoko.Fr
 
 Dernières news  
[IFSCL] Le retour des voix officielles!
[Site] Un nouveau dossier : Le français...
[Site] Un nouveau fanprojet : RTTP Podcast
[IFSCL] IFSCL, Bande annonce du 9e anniv...
[IFSCL] Sortie du jeu IFSCL 38X!
[Créations] Code Lyokô sort du grenier
[IFSCL] Trailer IFSCL, Fin du cycle 36X!
[Site] Apparaissez sur la chaîne offici...
[Créations] Notre Communauté n'a pas perdu s...
[IFSCL] IFSCL 3.6.X, 8 ans et plus!
 
 Derniers topics  
[Jeu Vidéo] Interface IFSCL 38X!
Ripper les modèles 3D du jeu PS2 de C...
[Projet FanGame] Que souhaitez-vous v...
Projet RP Code Lyoko (after le dernie...
Heyyo je viens d'arriver dans le scanner
Traduction d'un nouveau dossier
Comment relancer CL a notre niveau
Nouveaux Membres : Présentez-vous !!!
[Retour] Revenir après tout ce temps
[Projet] Remodélisation de Lyoko-ville
 
     
 Accueil | Règles du forum News | FAQ | Rechercher | Liste des Membres | Groupes d'utilisateurs | T'chat | Retour au site 
  Bienvenue, Invité ! (Connexion | S'enregistrer)
  Nom d'utilisateur:   Mot de passe:   
 

[One-Shot] Prisonnière du temps

Forum Code Lyoko | CodeLyoko.Fr Index du Forum -> Vos Créations -> Fictions et textes


Page 1 sur 1







Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet


Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant 
 Auteur Message
Estel MessagePosté le: Sam 08 Oct 2011 19:48   Sujet du message: [One-Shot] Prisonnière du temps Répondre en citant  
Angel of the hope


Inscrit le: 18 Fév 2010
Messages: 670
Localisation: DreamWorld

    Et oui, une revenante Mr. Green
    Bon, en fait pas vraiment, je passe plusieurs fois par jour ici... Mais sans poster ^^'' Enfin bref, on va pas y aller par 5 chemins. J'pense que vous avez deviné pourquoi je suis là !

    Je vous propose donc un OS (plutôt très court T_T) que j'ai écrit il y a quelques jours. Je suis un peu déçue de la fin, mais je vous laisse me donner votre avis (pure, dur, déchirant ! Constructif quoi ^^). En espérant que ça vous plaira, bonne lecture (= !





    Prisonnière du temps





    C'était un triste ciel. Sombre et sans étoiles. Comme peints dessus, les nuages étaient colorés une teinte en dessous. Ils vacillaient, poussés par la mélodie du vent, emportant dans leur étreinte un imperceptible souffle froid. Là, bercée par la nuit, elle plongea sur Terre. Gracieusement, sa fine silhouette se dessinait dans le firmament. Elle se pencha alors en une figure artistique qui la propulsa vers l'arrière, et la fit atterrir sur le portique d'une vieille balançoire. Celle-ci bougeait encore lorsque l'étrange fillette ne s'en retourna pour toucher terre. L'herbe humide venait caresser ses bottes et se faisait capturer par leurs sangles métalliques. Ses courts cheveux gris vinrent balayer son visage, barrant sa trombine et dénaturant sa frange. Cette-dernière s'arrêtait sur de profonds yeux... De profonds yeux blancs. La demoiselle portait une courte robe asymétrique. L'habit bistré comportait une longue manche noire, tandis que l'autre se terminait en une mitaine aux rayures cendrées. Une double ceinture entourait sa taille fine, créant l'illusion d'un lien entre son corsage et sa jupe nuancée de gris.

    Elle regarda autour d'elle. Rien. Rien d'autres que des jeux enfantins. Rien d'inhabituel pour un parc, hormis la vieillesse et le grincement de ces manèges.

    « Isille ! Comment vas-tu, petite sorcière ? »

    La voix provenait de derrière. D'un buisson. C'était probablement celle d'une jeune femme...

    « Lucy... grommela-t-elle après un instant de réflexion. »

    Elle finit par sortir de sa cachette. La lune avait prise Isille en traitre, se trouvant dans son dos elle ne l'aidait aucunement à voir Lucy. Elle n'apercevait rien d'autres qu'une ombre, ténébreuse, qui se déplaçait vers elle. La laissant à peine l'apercevoir.

    « Un an. Je t'ai laissé une année. Quel est ton avis ?
    _ Mon avis ? Il n'a pas changé.
    _ Vraiment ? s'étonna-t-elle en écarquillant les yeux.
    _ Je trouve toujours ton pouvoir inutile.
    _ Ne t'a-t-il rien apporté ?
    _ Rien. Je ne peux pas rendre ses étoiles à ce ciel oublié, déclara-t-elle en le désignant du regard, je ne suis pas en mesure de rendre à un enfant les parents qu'il a perdu...
    _ N'aimes-tu pas voler ?
    _ J'aime voler. Mais peu importe que je sache le faire. Rien ne me sera apporté grâce à cela.
    _ C'est faux. Il y a la liberté, le rêve, l'....
    _ Personne n'est libre.
    _ … espoir.
    _ Nous sommes tous prisonniers du temps. »


    Un sourire élargit les lèvres couleur carmin de Lucy. Elle fit quelques pas, se dévoilant, elle et sa silhouette élancée. Elle était jeune, et ne vivait pas depuis plus de deux décennies. Ses longs cheveux roux étaient rassemblés uniformément, et attachés, sur le côté. Ses yeux verts et débordants de vie étaient rivés sur Isille, ne démordant pas.
    Si différentes... Elles étaient si différentes. Plusieurs paires d'années les séparaient. L'absence de maquillage sur la peau de la plus jeune s'opposait aux heures passées par Lucy à noyer sa peau de cosmétiques. Elle apparaissait colorés, extrêmement colorée malgré la lumière blafarde. Isille, elle, était une parfaite absence de couleur. Noire et blanche. Blanche et noire.
    Si différentes... Elles étaient si différentes. A tel point que ça n'avait jamais frôlé l'esprit de la jeune femme. « Personne n'est libre ». C'était vrai. Tellement vrai que son sourire se figea.
    Cela faisait un an qu'elle l'avait rencontré, cette fille qui vivait paradoxalement au monde. Un an qu'elle lui avait proposé de lui offrir ses pouvoirs. Un an qu'elle attendait son retour.

    « C'est aussi ça que tu faisais lors de notre première rencontre. A cette époque aussi, tu cherchais à fuir le temps. Tu n'as pas changé.
    _ Non. Je n'ai pas changé. Je suis toujours sous son contrôle.
    _ Je t'ai pourtant aidé à t'enfuir.
    _ Tu m'as juste donné des ailes, pour que je vole plus vite que lui ne cours.
    _ Mais en étant plus rapide, ne gagnes-tu pas de l'emprise sur lui ? »


    C'était faux. Absolument faux.
    Personne ne pouvait gagner contre cela. C'était trop puissant, bien trop puissant. Si influent qu'il s'annihilait lui-même.

    « Je te rends ton pouvoir, lâcha-t-elle pour feindre le silence.
    _ Tu es obligée de me le rendre, c'est le mien. Par contre, il te reste la possibilité...
    _ Je ne veux pas ! la coupa-t-elle en observant son bras qui la faisait souffrir. Je ne veux pas être une sorcière. Je laisse ce pouvoir à ceux qui en ont besoin.
    _ Mais... c'est que...
    _ Je veux devenir une arme qui combat le temps; ton pouvoir abîme mon corps. Lentement. Il se liquéfie. Je ne peux pas m'en encombrer !
    _ Comment combattras-tu le temps en tant que simple humaine ?
    _ Je le combattrais mieux. »


    Une nouvelle fois, la conception qu'avait Lucy des choses volait en éclat. C'était un affront, un véritable affront, à elle et à la sorcellerie. Pourtant, elle ne pouvait nier ces paroles. Cette vérité la poignardait de toute ses forces. Encore et encore.

    « Je t'ai donné tout ce que j'avais. Je n'ai rien qui comblerait tes attentes. Peut-être ne suis-je rien d'autres qu'une sorcière, une petite sorcière novice. Mais je suis moi, alors que... qu'adviendra-t-il de toi ?
    _ Je deviendrais le temps. »


    Un léger souffle de vent déblaya le parc. Un léger souffle et Lucy disparu, emportant avec elle les pouvoirs qu'Isille avait abandonné.



    •••• - FIN - ••••

_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
 
Kiria MessagePosté le: Sam 08 Oct 2011 21:43   Sujet du message: Répondre en citant  
Plopours


Inscrit le: 23 Mar 2010
Messages: 426
Localisation: Sous un abri-bus, attendant que quelqu'un me tende sa main...
Ma p'tite nenette, mais comment que tu nous reviens donc toi! (<= phrase bizarre mais je l'assume =D)

Alley, faisons un commentaire constructif sur ce One-Shot (Enfin, je vais essaiey).

Tout d'abord, j'ai du relire ton texte, peut-être que je suis stupide, mais malgré tout, je n'ai pas bien tout compris. Surtout au niveau de qui dit quoi... C'est embêtant. Je te conseillerai de mettre des indicateurs pour montrer qui dit quoi, parce que j'étais un peu perdue.

Ce qu'il faudrait que tu penses à faire, c'est des textes plus simples. Plus fluides dans tes propos. Un truc pas compliqué à comprendre, ça facilitera ton écriture et la lecture des gens =D
Une (Isille?) est sorcière, oui, et?
Je sais pas, mais perso, ça me laisse perplexe. Je trouve que tu aurais pu exploiter cette caractéristique mieux que ça.

Ahem, aussi, un petit avertissement pour l'orthographe et la ponctuation (<= un peu moins pour cette dernière). Bon, je sais, j'suis dans le même cas, m'enfin voilà quoi =D

Spoiler


Alley, c'est quand même pas mal tout ça (pour pas que critiquey), mais je suis sûre que ça peut encore être mieux!

Bonne continuation!

_________________
Nous naissons, et puis?
Ainsi va la vie, nous nous demandons ce que nous faisons sur Terre pour au final, ne le savoir que quand il est trop tard.

La plus belle chose que nous nous sommes enseignés de génération en génération, c'est Aimer. Il faut entretenir cet Amour pour que jamais au grand jamais, il ne puisse s'éteindre.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Thran MessagePosté le: Sam 08 Oct 2011 22:03   Sujet du message: Répondre en citant  
[Mégatank]


Inscrit le: 06 Oct 2011
Messages: 955
Localisation: Dans le monde qui est le notre, c'est à dire, l'enfer
Très bon travail( d'écriture mais comme rien n'est parfait :

-je pense qu'une indication lors des dialogue est nécessaire et que c'est plus ce tiret là "-" qui correspond.
-quelques défauts d'accords/orthographe mais qui ne sont pas gênant.

Côté histoire :
-Très attrayante de part son côté pensé sur le temps(je suppose toujours) lié au fantastique
-Le début de l'histoire dans l'action est aussi un point que j'apprécie particulièrement car il permet de dévoiler progressivement les personnages et ainsi laissez un suspens tout au long de l'histoire
-Enfin, la fin est aussi qu'une certaine qualité car elle laisse la possibilité d'une suite que le lecteur doit s’imaginer

Pour finir, Bravo pour cette excellente idée de nous faire réfléchir sur le temps.

_________________

http://imageshack.us/a/img593/4200/viiy.png
Merci à Kasux pour ce kit

"Mon cher XANA, si vous croyez m'impressionner avec vos [images] a deux octets vous vous fourrez l'doigt dans la webcam."
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
 
Sido MessagePosté le: Dim 09 Oct 2011 02:29   Sujet du message: Répondre en citant  
Art Sauvage


Inscrit le: 09 Sep 2005
Messages: 1544
Localisation: Tortuga
Très esthétique, ton histoire. Je la vois bien sous forme dessinée ou animée.

Je trouve justement que le côté esthétique prend trop le dessus sur la narration et qu'au fond cette métaphore sur le temps qui passe n'est qu'un prétexte à mettre en place des personnages et un univers séduisant.

Ça n'enlève néanmoins rien à la qualité de ton histoire, attrayante et apaisante bien qu'un peu trop légère. Tu ne pousse pas le potentiel de ta nouvelle assez loin.

Petite revue générale du texte :

Citation:
C'était un triste ciel. Sombre et sans étoiles. Comme peints dessus, les nuages étaient colorés une teinte en dessous.


J'aime beaucoup cette formule. Ta phrase glisse toute seule, néanmoins l'expression "une teinte en dessous" me chiffonne. Ce n'est pas assez précis dans le sens ou on ne sait pas si tu veux dire "plus sombre", "plus terne" ou "plus blanche". J'aurais bien vu quelque chose comme : "les nuages étaient colorés d'une teinte plus laiteuse" histoire de rendre ta phrase aussi raffinée qu'elle le mérite.

Citation:
Celle-ci bougeait encore lorsque l'étrange fillette ne s'en retourna pour toucher terre. L'herbe humide venait caresser ses bottes et se faisait capturer par leurs sangles métalliques.


Cette phrase n'est pas claire. Je pense qu'il y a un "ne" en trop ("ne s'en retourna") sans doute par inattention, et on a tendance à penser que les sangles métalliques auxquelles tu fais attention sont les chaînes de la balançoire alors que j'imagine qu'il s'agit des sangles des bottes. En tout cas j'ai du relire deux fois pour comprendre.

Citation:
Ses courts cheveux gris vinrent balayer son visage, barrant sa trombine et dénaturant sa frange. Cette-dernière s'arrêtait sur de profonds yeux... De profonds yeux blancs. La demoiselle portait une courte robe asymétrique. L'habit bistré comportait une longue manche noire, tandis que l'autre se terminait en une mitaine aux rayures cendrées. Une double ceinture entourait sa taille fine, créant l'illusion d'un lien entre son corsage et sa jupe nuancée de gris.


Trop de description d'un coup. Tu as imaginé un personnage, et tu as envie qu'on le vois comme toi tu l'as pensé. Mais là sur ces quelques lignes on a tendance à s'ennuyer, c'est comparable à un ralentit de cinq minutes sur un acteur dans un film pour bien détailler sa tenue. On n'a pas besoin de savoir tout ça, autrement tu peux utiliser des prétextes comme l'histoire de l'herbe et des sangles des bottes : On sait qu'elle porte des bottes aux sangles métalliques sans que tu aies eu besoin de nous le dire clairement. Comme "Ses courts cheveux gris vinrent balayer son visage". Tu nous donnes des informations sur son physique tout en restant dans la narration.
Au passage, le terme "trombine" m'a fait un peu sourire, c'est assez étonnant de le trouver dans cette phrase un peu lyrique, mais ça fait référence à un visage mignon et enfantin alors si tu as volontairement employé un terme familier, je cautionne Wink

Citation:
« Lucy... grommela-t-elle après un instant de réflexion. »


Cette parcelle de dialogue m'a fait douter du prénom de chaque fille jusqu'à la fin Mr. Green à cause du "elle" qui suit "une jeune femme" on ne sait pas trop qui parle. Tu pouvais ici utiliser "Isille" sans que ça fasse répétition (chouette prénom, au passage !)

Citation:
La lune avait prise Isille en traitre, se trouvant dans son dos elle ne l'aidait aucunement à voir Lucy.


Pareil. Dans le dos de qui ? Tu aurais pu dire "Se trouvant dans le dos de Lucy, elle ne l'aidait aucunement à voir son interlocutrice." Ou utiliser le terme "contre-jour". Mais c'est vrai que c'est pas mal d'avoir parlé de la lune dans ce passage, ça plante mieux le décor.

Citation:
je ne suis pas en mesure de rendre à un enfant les parents qu'il a perdu...


Je sais qu'ici, Isille donne un exemple ; mais on a l'impression qu'elle fait référence à quelque chose de précis, quelque chose qu'on ne retrouve pas dans le reste du récit. Du coup, on est un peu brouillé.

Citation:
cette fille qui vivait paradoxalement au monde.


Paradoxalement, pourquoi ? Tu aurais pu d'avantager étoffer ces infos, ainsi que nous parler plus des pouvoirs qu'elle a octroyés a Isille. On sait qu'elle peut voler, mais s'ils sont si précieux et qu'ils ont un rapport avec le temps (puisque c'est la bête noire d'Isille) c'est qu'ils sont bien plus puissants.

En précisant tout ça et en construisant d'avantage ton thème : la vieillesse, la course après le temps, l'immortalité et le pouvoir (au sens général, j'imagine que la magie à laquelle tu fais référence n'est qu'une métaphore pour parler de puissance au sens large) tu aurais pu avoir une longueur de texte plus confortable et une fin qui claque bien après un déroulement haletant.

En tous cas j'aime bien le contraste entre les deux personnages, c'est intéressant et esthétiquement ça enrichit ton texte. J'aime aussi énormément la personnification du temps, ça colle bien à l'univers fantastique de ton texte.

Bref, continue. C'est chouette Wink

_________________

http://img.photobucket.com/albums/v238/sido59/clockworkorange.png
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
 
Estel MessagePosté le: Dim 09 Oct 2011 08:48   Sujet du message: Répondre en citant  
Angel of the hope


Inscrit le: 18 Fév 2010
Messages: 670
Localisation: DreamWorld
    Merci pour vos précieux commentaires !

    Kiria~ En fait, quand je l'ai écrit j'ai volontairement voulu rester un peu.. vague. Mais peut-être trop justement =\ Donc c'est Lucy la vraie sorcière, qui a donné ses pouvoirs à Isille. (Je comprends que ça embrouille, z'avez raison ô_o)
    Sinon oui, l'orthographe et moi (ou la conjugaison/grammaire aussi..) on s'entend pas toujours très bien >.< Malgré tout j'ai relu plusieurs fois; enfin j'essayerais de faire mieux la prochaine fois ^^

    Thran~ Ce tiret là - ? Eum, j'ai toujours utilisé l'autre à vrai dire. C'est vraiment si gênant ? =\

    Sido~ Pour la première phrase, je t'avoue que cette partie m'embêtait un peu aussi. J'ai passé du temps pour trouver comment amener ça, mais en vain. Merci pour tes corrections, ça va beaucoup m'aider (=
    En fait, au début je pense que je n'avais même pas mis ce "ne". Mais en relisant j'ai eu l'impression qu'il manquait quelque chose, je sais pas vraiment pourquoi d'ailleurs.
    La description je dois la mettre dans la narration tu as raison. C'est juste que sur le coup je n'y pense pas. Si tu veux, je m'imaginais la fille qui tombait du ciel, mais qu'on ne la voit précisement que lorsqu'elle redescend sur l'herbe. (Encore une fois mon explication n'est pas claire >_>) En bref, je voulais faire en sorte qu'on ne distingue Isille qu'à ce moment précis. C'est pour ça sans doute que j'ai étouffé mon texte de descriptions.

    Tu as trouvé sinon, je crains de faire des répétitions, c'est sans doute pour cette raison que mes dialogues sont si... flous ?
    Il faudra absolument que j'y pense la prochaine fois, car là je suis vraiment déçue de la fin. Elle arrive trop vite déjà ( vu la taille.. ), et puis elle se termine de façon légèrement.. banal.



    Bref, encore merci vous trois ! (=

_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
 
Montrer les messages depuis:   

Forum Code Lyoko | CodeLyoko.Fr Index du Forum -> Vos Créations -> Fictions et textes Page 1 sur 1

Poster un nouveau sujet
 Réponse rapide  
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
Répondre au sujet



Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure

Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum




Powered by phpBB Lyoko Edition © 2001, 2007 phpBB Group & CodeLyoko.Fr Coding Dream Team - Traduction par : phpBB-fr.com
 
nauticalArea theme by Arnold & CyberjujuM
 
Page générée en : 0.0632s (PHP: 58% - SQL: 42%) - Requêtes SQL effectuées : 20