CodeLyoko.Fr
 
 Dernières news  
[IFSCL] Trailer IFSCL, Fin du cycle 36X!
[Site] Apparaissez sur la chaîne offici...
[Créations] Notre Communauté n'a pas perdu s...
[IFSCL] IFSCL 3.6.X, 8 ans et plus!
[Code Lyoko] Usine Renault : Un peu d'...
[IFSCL] IFSCL 3.6.X: Trailer
[Code Lyoko] Reboot : The Guardian Code
[Code Lyoko] Décès de Carlo de Boutiny
[Site] IFSCL 3.5.0 sortie
[Site] 10 ans plus tard... Les scripts ...
 
 Derniers topics  
[Jeu Vidéo Code Lyoko] IFSCL
[Fanfic] L'Engrenage
Nouveaux Membres : Présentez-vous !!!
[Fanfic] Oblitération [Terminée]
Le Point : Quand le dessin animé vire...
[Fanfic] Mondes Alternés
[Fanfic] Le risque d'être soi
Position/transition salle turbines et...
Votre Avenir ?
[Tops 3] Méchants de fiction
 
     
 Accueil | Règles du forum News | FAQ | Rechercher | Liste des Membres | Groupes d'utilisateurs | T'chat | Retour au site 
  Bienvenue, Invité ! (Connexion | S'enregistrer)
  Nom d'utilisateur:   Mot de passe:   
 

Denno Coil, le Code Lyoko japonais.

Forum Code Lyoko | CodeLyoko.Fr Index du Forum -> Code Lyoko -> Autour de la série


Page 1 sur 1







Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet


Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant 
 Auteur Message
Robin2553 MessagePosté le: Sam 12 Mai 2018 12:50   Sujet du message: Denno Coil, le Code Lyoko japonais. Répondre en citant  
[Blok]


Inscrit le: 27 Aoû 2008
Messages: 135
Localisation: Sur une hyper-surface que l'on appelle présent.
« Cela fait maintenant 11 ans que des cyberlunettes connectées capables d’afficher toute sorte d’information se sont répandues partout dans le monde »
Yuko Okonogi


https://i.imgur.com/I7PXzaQ.jpg
Dennō Coil, quand le virtuel côtoie le réel.


Souvenez-vous si vous le pouvez de Code Lyoko lors de la diffusion de ses premières saisons. À cette époque déjà, nous savions que nous avions en face de nous quelque que chose de spécial, et pour cause. Elle était alors une série pionnière dans son espace sans nul autre pareil en France ou même ailleurs dans le monde.
Aujourd’hui néanmoins, j’aimerais prendre un instant pour célébrer la fin de cette ère :
Le 12 mai 2007, soit il y a exactement 11 ans jour pour jour au moment ou je poste, Code Lyoko est passé d’enfant unique dans son sous-genre de l’animation jeunesse à grande sœur d’un anime japonais.

Et ça, pour moi…

Spoiler

…ça se fête. ^^


Spoiler


Ce n’est en effet pas tous les jours qu’une œuvre atteint le même âge que ses protagonistes. En guise de cadeaux, j’ai donc décidé de lui offrir de la visibilité dans notre communauté. Déjà parce que d’un, il est excellent et la mérite amplement, de deux il était grand temps que ce forum est un sujet sur lui.
Et de trois, en ces temps où beaucoup de fans semblent réclamer à grands cris une nouvelle saison. J’ai pensé qu’il était d’utilité public de les informer qu’un anime de substitution n’attendant que leurs mirettes ébahies existe. Mr. Green

Troll à part, je suis sérieux. Si vous voulez regarder quelque chose de rafraichissant avec les mêmes saveurs que Code Lyoko je ne saurais que trop vous recommander Dennō Coil. Mais si j’ouvre ce sujet, c’est aussi parce que je pense qu’on tient là une bonne base pour avoir une conversation très intéressante sur notre série et son sous-genre.
J’ai en effet personnellement été fasciné de voir les concepts de base de Code Lyoko explorés et exploités sous d’autres angles. L’anime en plus d’être très bien foutu est de surcroit une véritable mine d’or pour tout lyokofan qui veut acquérir de la perspective sur CL.

Aussi, pour vous convaincre d’aller le voir pour le croire et vous donner des pistes de réflexions qui, je l’espère, alimenterons la discussion sur le sujet. Permettez-moi d’ouvrir le bal en faisant les présentations comme il se doit :

https://i.imgur.com/4a725kL.png
Coil, un cercle d’enfants cherchant le chemin qui les connectent.



Introduction :


Tout d’abord, un peu d’histoire, vous vous souvenez de Garade Kids ? Si la réponse est non allez-vous cultiver sur Code Lyoko, le site est là pour ça. Si la réponse est oui vous connaissez aussi probablement l’histoire qui va avec. Ce qui aurait dû être un projet à part entière à essentiellement perdu son identité pour être remodelé jusqu’à devenir le Code Lyoko que nous connaissons. Aujourd’hui, peu subsiste sur ce qu’aurait pu être Garage Kids. Le mieux que nous ayons pour s’imaginer son scénario est son flyer de présentation.
Néanmoins, en 2008, il y a d’ailleurs presque 10 ans à quelques jours près au moment où je poste. Thomas Romain, l’un des réalisateurs de Garage Kids, aura laissé un message très intéressant sur ce sujet dans le forum de Catsuka :

https://i.imgur.com/zJXcIgM.jpg


Il y cite en effet Dennō Coil comme un exemple de ce qu’il aurait espéré voir Garage Kids devenir à la place de Code Lyoko. Est-ce juste une coïncidence que cette anime lui est apparu si proche de sa vision d’origine pour le projet ?
Et bien figurez-vous qu’à priori non.


I\ Contexte : Au commencement était Lain.



Hé, mais partez comme ça ! Promis, c’est pas (uniquement) encore un prétexte pour parler de Lain. C’est véritablement important pour saisir le contexte, je le jure !



Vous êtes encore là ? Très bien alors je disais donc, Serial Experiments Lain, s’il est maintenant de notoriété publique que l’influence de cet anime a laissé une belle empreinte sur Garage Kids, cette dernière est aussi fortement visible pour Dennō Coil, en particulier dans l’imagerie :

https://i.imgur.com/Qi7Juxo.jpg
Les prévisions cybermétéo pour la soirée : ciel jaune surréaliste accompagné de brume en provenance d’une autre dimension et de risque d’interférence avec la réalité.


Ce n’est cependant pas le sujet, aussi (même si j’aimerais beaucoup Mr. Green) je ne m’étendrais pas dessus et irais directement à l’essentielle : Ce n’est pas tant que Dennō Coil et Garage Kids se soit inspirés de la même source qui est intéressant pour nous mais plutôt qu’ils en ont tout deux emprunté les mêmes éléments. Particulièrement notable par exemple est le fait que dans les très grandes lignes que nous permettent d’entrevoir le flyer de Garage Kids, le scénario de ce dernier et celui Dennō Coil semblent tout deux avoir été inspirés par la même sous-intrigue de Serial Experiments Lain.
Il n’est donc pas exagéré de dire que Dennō Coil nous offre aussi un aperçu de ce qu’aurait pu être Garage Kids s’il n’était pas devenu Code Lyoko.

N’y foncez pas tête baissée seulement cette idée en tête cependant, car en tant que franchise à part entière, Dennō Coil, c’est d’abord et avant tout son propre concept.


II\Concept : Le monde des lunettes.


Règle du genre oblige, le point d’intérêt central de l’anime est son monde virtuel. Il ne s’agit cependant pas d’un endroit dans lequel on plonge via des scanners comme Lyoko, où même d’un réseau dans lequel on se projette comme Lain. Non, dans le futur proche de Dennō Coil, le virtuel et le réel occupe le même espace.
L’on nous explique que cela est rendu possible via une technologie de réalité augmentée ultrasophistiqué basé sur des cyberlunettes. Ce qui à une époque aurait été super chiant pour moi d’expliquer succinctement, mais heureusement pour le flemmard que suis, un certain Pokémon Go est passé entre temps. ^^
Je ne m’attarderai donc pas trop sur les détails techniques car j’imagine que beaucoup d’entre vous sont plus que familier avec le concept. Retenez juste que « l’Espace » comme il est appelé est beaucoup plus qu’une simple application ludique. Il s’agit en effet d’une infrastructure civile à part entière connecté à la plupart des machines et chargée entre autres de gérer le trafic routier, faire GPS et passer les appels téléphoniques.

Après, comme certains connards prétentieux auront grande joie de vous l’apprendre. Plus que conceptuelle, la différence entre la technologie des cyberlunettes et celle de Lyoko réside aussi dans le fait qu’une est très réaliste (au point où l’on peut même parler de hard SF) l’autre absolument pas.
Car on n’a peut-être pas scanners mais dans Dennō Coil, on s’endort le soir sans être tourmenté par les remords d’avoir brisé une douzaine de lois de la physique lors de la virtualisation. Car oui, c’est inacceptable !
Et oui, moi j’accuse monsieur ! Ne suis-je pas intelligent ? Regardez comme je suis intelligent ! Mr. Green

Sérieusement, l’effort est louable. Et c’est d’autant plus appréciable que les fans hardcore de science-fiction n’étaient probablement pas le public cible. En tout cas moi j’adore.

Une autre fonction de cette technologie (et un point important dans l’anime), c’est que comme un certain jeu, elle permet aussi à des animaux virtuels (petmaton) d’être adoptés et élevés par des enfants.

https://i.imgur.com/CJd1GkS.jpg
Bonne chance pour l’attraper celui-là.


Et non, ces derniers ne les utilisent pas dans des combats de coqs ! Honte à vous si vous avez pensez ça !
Je veux dire réfléchissez un peu, il est bien plus optimal de les militariser et de s’en servir comme atout tactique pour des opérations dans le cyberespace. Mr. Green

X.A.N.A : approuvé.

Ah vous voyez ! Même lui il le dit, les duels de Pokémon, c’est pour les petit joueur. Un CM2 dans Dennō Coil, ça joue déjà un cran au-dessus de la loi !

https://i.imgur.com/CP6rwWt.jpg
Dans un monde comme dans l'autre, la cyberguerre reste un jeu d’enfants. ^^


Car en effet, quand l’anime commence cela fait maintenant 11 ans que les cyberlunettes existent. Une génération entière d’enfants a donc eu le temps de grandir avec et de devenir à l’aise dans le cyberespace comme des poissons dans l’eau.
Beaucoup d’entre eux sont ainsi ce que l’on pourrait appeler des hackeurs capables d’engager leurs rivaux dans de véritable bataille virtuelle. Et puisque les rivalités ne manquent pas à cet âge, c’est en fait une cyberguerre des boutons qui se livre dans les rues comme à l’école.
En conséquence, il n’y aura pas de bulle autour d’un seul groupe de héros et leur secret. L’Espace étant une infrastructure publique accessible à tous contrairement à Lyoko. Tout le monde peut se joindre à la partie à tout moment.
La dynamique entre les personnages et plus particulièrement les groupes de personnages est donc très différente. Ce qui m’amène à mon prochain point :


III\ Personnages : kids (in) technology.



https://i.imgur.com/4dx25Gi.jpg
There’s a new kid in town.


Les premières secondes de l’anime nous introduises directement à l’héroïne principale, Yuko Okonogi, alors qu’elle arrive en train avec sa petite sœur et son chien virtuel dans la ville de sa grand-mère pour y emménager avec ses parents. D’entrée de jeu la ressemblance avec l’introduction de Odd dans Garage Kids saute aux yeux. Si vous voulez mon avis cependant, je pense que ça vient plus du fait que ce genre d’introduction à la « nouveau jour, nouvelle ville » soit au final très convenue qu’autre chose.
Là où ça devient moins conventionnelle en revanche, c’est dans la distribution des rôles. Yuko découvre en effet très vite au détour d’une rencontre que les enfants de la ville de Daikoku ont à leur disposition tout un arsenal d’outils et de hack cyberspatiaux illégaux qu’ils n’ont clairement pas créés eux-mêmes. Qui alors ? Dans n’importe qu’elle autre histoire de ce type, ça aurait été un Jérémie, mais pas ici. On découvre très vite que le hackeur redoutable et respecté par les gosses du coin qui alimente le marché noir cyberspatial local en applications illégales n’est autre que grand-mère Okonogi en personne.

Non non, vous avez bien lu, mamie fait du hacking de haut niveau. Comme je l’ai dit avant, puisque l’Espace n’est pas un secret contrairement à Lyoko, tout le monde peut se joindre à la partie, y compris les adultes.

https://i.imgur.com/dBNZBju.jpg
Cyberguerre des boutons intergénérationnel.


Leur présence reste cependant très anecdotique et c’est donc bien au final les gosses qui mènent la dance. Or tout hackeurs vétérans et invétérés qu’ils sont, ces derniers restent des enfants, des CM2 de surcroit pour la plupart. Et leurs préoccupations, manière d’agir, qualités et défauts reflètent ce jeune âge. Aussi l’espièglerie comme l’innocence est dans leur nature, et s’ils peuvent parfois se montrer plus mature que leur âge quand les circonstances le demande, la plupart d’entre eux ont un comportement en adéquation à ce que l’on a pu voir chez Hiroki ou Milly et Tamiya dans Code Lyoko.

Personnellement, je les trouve très attachants. L’humour au poil et la très belle animation y aide probablement. Au final cependant, cela restera surtout à vous de décider si vous les aimez ou pas. Wink


IV\ Setting : À la croisée des mondes, l’aventure commence.


Si comme dans Code Lyoko le coté slice of life de Dennō Coil est appréciable par sa légèreté et son dynamisme propre à la jeunesse qu’il représente. L’anime restant une fiction d’aventure avant tout, celui-ci ne sert finalement que de fond de toile au véritable setting dans lequel les héros évoluent.
L’on nous fait ainsi comprendre très tôt comme dans les autres exemples du sous-genre, que sous cette façade de monde « normal » s’en cache, littéralement, un autre qui sera source d’aventures et/ou de mystères pour les protagonistes.

Là où cela devient très intéressant d’un point de vue méta-narratif, c’est que si l’apparence de cet « autre monde » prend à chaque fois une forme différente. La « chose » qui en introduit l’existence est restée la même de manière constante à travers chaque itération du concept et ce depuis Serial Experiments Lain.
Un fait d’autant plus remarquable qu’il affecte systématiquement l’un des points les plus cruciaux de la narration : l’élément perturbateur.

Lain les voyait comme des apparitions, Jérémie les appelait spectres. Yuko Okonogi, elle, tombe dès le premier épisode sur ce qu’elle apprend être un « illégal ».

https://i.imgur.com/9G2HahW.jpg
Spooky scary digital specter…


https://i.imgur.com/kegzune.jpg
…you are now a trope!


Qu’est-ce qu’un illégal exactement ? Et bien en gros, ce sont des formes de vie virtuelle dont l’origine et les raisons d’être sont inconnues. Étant donné qu’ils occupent les infrastructures virtuelles crées par l’Homme aux détriments de la mémoire et de la puissance machine des serveurs qui les maintiennent, voir même en créant des bugs. Leur présence est considérée comme illégal par l’autorité du cyberespace, d’où leur nom.
Si cela vous rappelle un certain fait de société actuel, c’est probablement que c’est voulu. Derrière son apparence bon-enfants, Dennō Coil peut se montrer surprenamment mature parfois (j’y reviendrais).

Spoiler


Mais si on omet ce dernier aspect qui est original à Dennō Coil, pour le reste, ces créatures ont une fonction remarquablement similaire aux autres œuvres du sous-genre. Essentiellement, elles sont là pour symboliser un déséquilibre, une incursion indésirée d’un ailleurs virtuel sur la réalité.
Les illégaux sont ainsi assez similaire aux spectres de XANA en apparence mais se rapproche plus de la notion des « habitants » de Lyoko en général pour ce qui est de leur rôle. La plupart sont en effet unique dans leur fonctionnement, les relations qu’ils ont avec l’humanité et les problèmes qu’ils causent. Et qu’ils soient hostile, amicaux où entre les deux, leur présence donne au virtuel ce côté imprédictible, potentiellement dangereux, mais aussi riche et plein de mystères qui faisait tout le sel des plongées d’exploration de Lyoko.
Plus de scanners dans lesquels plonger donc, mais certainement pas dénué de surprise pour le spectateur pour autant.

Spoiler


Une autre chose vraie pour Code Lyoko qui l’est aussi pour Dennō Coil, c’est qu’on ne va pas à l’aventure juste pour l’aventure. Les illégaux tout comme ce fourbe de XANA semblent prendre un malin plaisir à donner des leçons de vie aux héros.

D’ailleurs, l’un des épisodes qui semble faire l’unanimité chez les critiques n’est autre que ce grand classique qu’est la mise en abime de la condition humaine. Une superbe illustration par n+1 que la guerre, la cyberguerre, elle, ne change jamais…



Par contre, au risque de décevoir les fans qui ne jure que par son omniprésence maléfique. Non, ce n’est pas encore un coup de XANA, ni même d’un méchant similaire. D’ailleurs, la présence d’un mal que l’on pourrait qualifier d’absolu comme notre Sauron virtuel préféré est l’un des grands absents du setting.
Pas que ça empêche un système multi-agents bien relou de mener la vie dure aux héros. Car voyez-vous doux agneaux innocents que vous êtes, il existe une chose bien pire que le mal absolu en ce bas monde : l’administration. Mr. Green

Spoiler



V\ Scénario : Pas de danger pour le monde, pas de monde sans danger.


http://lh5.google.com/tshykd/R-HM9NtP4nI/AAAAAAAAARI/3QZSSD8dxS0/s400/ep15.JPG
Les mystères du passé créent les dangers de demain.


Pas de XANA donc, mais plus que ça, pas de monde à sauver. La notion d’un danger planétaire n’existe tout simplement pas dans cet univers et même s’il y en avait un, je soupçonne que c’est pas à des CM2 qu’on confierais le problème. Mr. Green
C’est là peut-être la plus grosse différence entre Code Lyoko et Dennō Coil : la taille des enjeux. Là où ils étaient gigantesques pour les lyokoguerriers, ils sont en comparaison presque insignifiant pour les héros de Dennō Coil. Mais de mon point de vue c’est pas plus mal, essentiellement le choix qui a été fait est celui d’une immersion plus grande pour le spectateur.
Car si j’aime beaucoup la dimension épique du scénario de Code Lyoko. Il faut quand même admettre que du coup, pour l’apprécier à sa juste valeur, faut pas avoir peur de suspendre son incrédulité. ^^

Mais s’il n’y a ni monde à sauver ni méchant à pourfendre, c’est quoi l’intérêt du scénario ? Et bien c’est un mystère du passé enfouit dans la mémoire de l’héroïne, l’équivalent pour cet univers du projet Carthage. L’événement à la cause de tout qu’il faudra découvrir pour percer les secrets enfouis dans les parties les plus mystérieuses du monde virtuel.
Révélant de nouveaux alliés, mais aussi, le véritable antagoniste dissimulé dans la société…

Un bait anonyme : les communistes ?

Non, mais pas loin.
Je vous en dirais bien plus mais si vous me permettez une pointe de roleplay, le département marketing et communication de la Tachibana m’interdit formellement de dire du mal de nos filiales. Aussi voici une image de diversion le temps que je change de sujet sans transition :

Spoiler

Sans transition, le dernier aspect notable du scenario de Dennō Coil c’est sa maturité. Ça passe en partie par des choix de world building et de situations plus réaliste comme je l’ai déjà évoqué mais pas que. Déjà, on n’y censure pas l’évidence, mais surtout l’échec y a des conséquences tragiques, des vrais, définitives, irrémédiable et brisant visiblement le statuquo. Et ça même dans Lain, ils n’avaient pas osé.



L’atmosphère générale qui se développe au fils des épisodes, si elle peut tendre vers le tragique et l’inquiétant ne bascule cependant jamais vers le sombre et reste globalement très optimiste.
En gros, si on s’y enfonce un peu plus dans les ténèbres que dans Code Lyoko pour illustrer que le monde, ça peut aussi être cruel et impitoyable. La lumière n’est jamais bien loin, on ne doute pas une seconde que l’humanité est fondamentalement bienveillante et au crépuscule de l’aventure, quand la bataille est terminée et que vient l’heure du bilan.
Bien plus aura été sauvé que perdu.


Conclusion :

Spoiler


Mais qu’est-ce que vous faites encore là ? Il est génial cette anime que je vous dis ! Courrez aller l’ache… Ah bas non j’oubliais, vous pouvez pas, il est pas disponible en France...

C’est en effet triste à dire mais si Dybex a acquis la licence depuis maintenant deux ans, ils n’ont pas l’air pressé de faire quelque chose de concret avec. En attendant j’ai bien peur qu’une VF n’existe tout simplement pas et qu’ils soient littéralement impossible d’obtenir une VOSTFR légalement.

Bon bas du coup achetez le DVD quand vous le pourrez et désolé de vous avoir fait perdre votre temps. Allez, pour me faire pardonner, voici un screenshot tout mignon de « Les enfants font leur cinéma » que je n’oserai bien évidemment jamais utiliser pour faire du double sens. Mr. Green

Spoiler


Sarcastique ? Qui ? Moi ? Mais enfin voyons, je suis beaucoup trop humble pour ça. Wink
_________________
"In memory of those fallen in the defense of Earth and her colonies. March 3, 2553"
http://nsa38.casimages.com/img/2016/10/26/161026090536867351.png


Dernière édition par Robin2553 le Mer 05 Sep 2018 14:44; édité 3 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
RedStoneMatt MessagePosté le: Sam 12 Mai 2018 16:44   Sujet du message: Répondre en citant  
[Kankrelat]


Inscrit le: 18 Avr 2018
Messages: 10
aujourd'hui c'est également le 15ème anniv de mon frère! quelle coincidence!

Note de Zéphyr : Coïncidence dont personne n'a, je pense, quelque chose à faire.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
 
immu MessagePosté le: Mar 15 Mai 2018 12:27   Sujet du message: Répondre en citant  
[Kongre]


Inscrit le: 13 Avr 2010
Messages: 1598
Localisation: Devant mon propre supercalculateur !
Oui oui oui!
Très bonne présentation, j'avais découvert Dennô Coil à sa sortie et j'avais jamais compris pourquoi Romain en parlais comme d'une inspiration, maintenant c'est plus clair, c'était non pas une inspiration passée mais bel et bien ce qu'il aurait voulu voir en fin de compte XP.

C'est une série relativement lente, mais sa qualité Ghibliesque et son ambiance cyberpunk sont au poil. Très réaliste dans son traitement, sans gros nibards à perte de vues ou culottes àlacon, les élèves de CM2 sont traitées comme de vrais personnes dans un anime, c'est rare. Les adultes aussi, et forcément, voir une mamie hackeuse est très amusant.

Mon seul regret, des musiques d'ambiance pas souvent entrainantes, augmentant l'effet de lenteur déjà typique de la série. Et un opening/ending musical dans le même genre, bien marqué, mais pas mémorable (alors qu'en général, j'aime n'importe quel opening/ending au bout de 3-4 épisodes)

Dans l'ensemble, il s'agit dans un anime que je recommande vraiment à tout fan de Code Lyoko.

_________________
JeuVidéo IFSCL (Interface Fictionnelle du Supercalculateur de Code Lyoko)//Le site de mes projets
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
 
Montrer les messages depuis:   

Forum Code Lyoko | CodeLyoko.Fr Index du Forum -> Code Lyoko -> Autour de la série Page 1 sur 1

Poster un nouveau sujet
 Réponse rapide  
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
Répondre au sujet



Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure

Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum




Powered by phpBB Lyoko Edition © 2001, 2007 phpBB Group & CodeLyoko.Fr Coding Dream Team - Traduction par : phpBB-fr.com
 
nauticalArea theme by Arnold & CyberjujuM
 
Page générée en : 0.0729s (PHP: 59% - SQL: 41%) - Requêtes SQL effectuées : 19