CodeLyoko.Fr
 
 Dernières news  
[Site] Les trouvailles du Père Dudu - E...
[Code Lyoko] Interview de Quentin Mera...
[IFSCL] IFSCL, Un air de Saison 5
[Site] Une news de news !
[Créations] JamFiction sur Code Lyoko par St...
[Créations] Le Covid-19 n'a pas tué nos talents
[Site] [Mise à jour] - Cartoon Fair - U...
[Code Lyoko] Interview de Julien Lamas...
[IFSCL] IFSCL - Bande annonce fangame 4.0.X
[Site] Les trouvailles du Père Dudu - E...
 
 Derniers topics  
Les Lyokofans parlent aux Lyokofans
Nouveaux Membres : Présentez-vous !!!
[Fanfic] Ragnarök
LCDS, un discord Code Lyoko
[FanGame(encore un)] Lyoko Conquest
[Jeu Vidéo Lyoko] IFSCL 40X!
[Fanfic] Le plus puissant des liens
Anciens : Réveillez-vous ! La bulle d...
Quel est votre X.A.N.A-guerrier favori ?
[One-shot] Transmission
 
     
 Accueil | Règles du forum News | FAQ | Rechercher | Liste des Membres | Groupes d'utilisateurs | T'chat | Retour au site 
  Bienvenue, Invité ! (Connexion | S'enregistrer)
  Nom d'utilisateur:   Mot de passe:   
 

1377 résultats trouvés
Forum Code Lyoko | CodeLyoko.Fr Index du Forum

 Auteur  Message
  Sujet: [CONVENTION] Cartoon Fair 2020  
Cyclope

Réponses: 8
Vus: 2830

MessageForum: IRL et conventions   Posté le: Lun 03 Fév 2020 13:38   Sujet: [CONVENTION] Cartoon Fair 2020
Je te remercie de m'avoir parlé de cet évènement prévu pour le premier week-end du mois de mai hier soir qui a le mérite de ne pas se dérouler à Paris mais à Rouen, ce sera l'occasion de pouvoir découvrir ta commune (tu pourras me servir de guide).

Cette convention de fans qu'est la Cartoon Fair a l'air géniale et je compte bien y participer afin de pouvoir rencontrer les comédiennes de doublage ayant données vies aux Lyokoguerriers, ce sera également l'occasion d'en apprendre plus sur ce que CL a apporté dans leur carrière respective ainsi que l'impact que ça a eu sur les rôles qu'elles ont pu obtenir par la suite.

Au plaisir de te voir là-bas Ringo-FireDawn ainsi que tous les autres Lyokofans du forum qui viendront à cette convention.
  Sujet: Les pitreries d'Odd  
Cyclope

Réponses: 32
Vus: 62683

MessageForum: L'animé Code Lyoko   Posté le: Mer 29 Jan 2020 15:59   Sujet: Les pitreries d'Odd
Idris2000 a écrit:
Ben, je pense déjà qu'on peut se calmer sur cette Conclusion, Cyclope. En effet, Odd a beau avoir été très flandérisé, ne nous mentons pas, il a souvent sauvé la mise aux héros à des moments où ils auraient bien pu crever, et cela dès Teddygodzilla (sans lui, disons... Que Code Lyoko se serait alors limité à un seul épisode). Je pense qu'on peut aussi parler de l'épisode 79 où il a sauvé la mission d'un échec à lui seul (même si c'était très mal amené d'un point de vue scénaristique à mes yeux ; comment cela se fait qu'il survive soudainement à un coup d'épée de William ? Je pense que sa victoire sur le XANA-guerrier aurait pu être mieux amenée), de l'épisode 93 où sans lui, William serait resté sous le contrôle de XANA (même si une fois de plus, c'était assez mal amené, mais je m'égare).


J’avoue avoir un peu trop forcé sur la nitroglycérine avec ma conclusion et ce que tu as rédigé apporte un peu de nuance envers des moments qui auraient pu prendre une tournure dramatique si Odd n’avait pas été présent mais je ne les ai pas pour autant oublié si tu as pu penser le contraire.

Pour le cas de #79 Arachnophobie, tu as bien résumé le gros défaut de la mise en scène qui le fait passer pour un Gary-Stu sauvant la situation au point d’avoir fait passer ses amis pour des loosers, surtout Yumi et Ulrich où je n’ai jamais compris pourquoi ils se sont arrêtés de combattre les araignées cybernétiques pour se faire détranslater de manière aussi pathétique. Cependant, Odd n’a pas survécu à un coup d’épée de Dark William puisqu’il s’agissait d’un coup de son bracelet métallique, d’où le fait qu’il n’ait pas été dévirtualisé.
Et quant à #93 Retour, c’était déjà un peu ridicule que Yumi se prenne le bras gauche du Kolosse en pleine poire alors qu’elle aurait pu facilement l’éviter si elle n’avait pas agi comme un conducteur ne regardant pas la route (quelques secondes d’inattention au volant peuvent vous coûter la vie, ne l’oubliez jamais car vous n’en avez qu’une vie contrairement aux jeux vidéo) et si Ulrich avait utilisé son supersprint pour ne pas se faire écraser comme une blatte, la manière dont Odd a vaincu Dark William est un Deus ex machina assez mal venu et franchement pas glorieux pour le XANA-guerrier qui aurait mérité une meilleure fin.

Idris2000 a écrit:
Ce n'est que quelques exemples. Je pense qu'il apporte une meilleure ambiance au sein du groupe avec son caractère de comic relief. Ce qui me gêne vraiment c'est qu'on a fait d'Odd un personnage à deux dimensions dès la saison 2. Et ça n'a fait qu'empirer ensuite ?

Bref, ne jamais réparer ce qui n'était même pas cassé...[/color]


Au contraire, il a plutôt eu tendance à plomber l’ambiance au sein du groupe à cause de son caractère de comic relief horripilant rien qu’à sa voix de Chipmunk (si vous avez vu la review du JDG sur les DA des années 2000, vous savez de quoi je parle) en passant la plupart de son temps à déblatérer des blagues pas drôles au lieu de se montrer amical/sympathique, néanmoins la pire erreur que les scénaristes n’auraient jamais dû commettre et que tu as justement relevé est de l’avoir rendu unidimensionnel vers la saison 2 parce que ce fut le début de la descente aux enfers et ça atteint un paroxysme dans la saison 4 où il n’arrête pas de commettre des gaffes avec ses conquêtes féminines alors que ce n’est pas du tout logique que ceci se produise à ce moment de l’histoire puisqu’il aurait logiquement dû acquérir de l’expérience psychologique en obtenant du discernement et de la maturité après tout ce qu’il a vécu, ce qui ne fut pas le cas.

C’est marrant ta dernière phrase puisqu’elle renvoie à ce qu’MJ avait déclaré dans son Fermez-là sur les remake lives des classiques Disney et plus précisément sur La belle et la Bête avec Emma Watson.

almo a écrit:
Odd est effectivement un personnage bourré de défauts ce qui en fait un personnage plutot rigolo (ou pas) qui a su marquer les fans ... Mais ces défauts font de Odd ... comme l'a dit Cyclope , un personnage insupportable à certains moments (dans la saison 4 en particulier) .


J’aime bien les nuances que tu exposes sur Odd tout en tenant compte de ce que j’ai mis en lumière sur ce qui ne va pas chez lui, c’est à la fois neutre et bien développé pour quelqu’un qui n’est pas un fanboy ni un hater.

almo a écrit:
Ceci étant dit , j'ai remarqué un petit défaut dans la critique de Cyclope ... Si on regarde bien , les gaffes d'Odd énoncées dans les épisodes des saisons 2 , 3 , 4 , sont des gaffes généralement volontaires du a la connerie d'Odd , c'est bien vrai , cependant , les gaffes de la saison 1 sont plus dues à de la maladresse ...
Odd n'a pas toujours été un petit con égoïste et vantard car , en effet , il ne l'était pas dans la saison 1 !


C’est assez profond et intéressant ce que tu as développé dans ces lignes étant donné je n’avais jamais pensé à analyser Odd sous cet angle et je dois avouer que c’est pas banal ce que tu as dit envers ses gaffes ayant été dues à de la maladresse parce qu’en y réfléchissant bien, ce qu’il a avait fait dans #12 Attaque en piqué, #23 36ème dessous et #25 Code Terre n’ont pas été des conneries qui auraient pu coûter sa vie ainsi que celle de ses amis, ce qui montrait un peu qu’il avait acquis un peu maturité/expérience depuis la genèse qui avait débutée un an avant la saison 1 autrement il aurait pu ne pas prêter attention à la lumière de la chambre interne de Milly et Tamiya dans #13 D’un cheveu et les laisser à leur sort au moment où les locaux internes ont commencé à s’effondrer.

Tout cela montrait que l’équipe de Jérôme Mouscadet et Sophie Decroisette à l’époque d’Antefilm avait tout de même veillé à faire attention à ne pas trop mettre l’accent sur les défauts d’Odd et à exploiter son sens des responsabilités face à certaines attaque de XANA où il ne plombait pas les moments sérieux/dramatiques/stressants avec ses gags puérils, c’est carrément pathétique et stupide que ces éléments aient été oubliés à partir de la saison 2 en ayant eu la fausse bonne idée de le rendre de plus en plus irritant et gonflant.

almo a écrit:
C'est une des pirouettes scénaristiques concernant les personnages et leur personnalités qui furent engagées dans la transition saison 1/2 et Odd n'est clairement pas la seul victime :

-Jeremy est également devenu méchant avec les autres en devenant plus fermé d'esprit (quand tu veux empêcher ton amie virtuelle de profiter de sa nouvelle vie terrestre , c'est vraiment que t'as UN PUTAIN DE PROBLEME) sauf que lui , c'est déja mieux que les autres étant donné qu'il finit toujours par changer à la fin de l'épisode ...


Tu y vas aussi fort qu’un plat relevé à la sauce Tabasco avec Jérémie puisqu’il n’est au contraire pas du tout devenu méchant avec ses amis en devenant plus fermé d’esprit mais simplement plus névrosé/stressé avec le poids des nouvelles responsabilités qui se sont ajoutés à ses épaules à cause de ceci :

-Le décryptage du journal de Waldo Schaeffer ayant duré 4 mois.
-La recherche de l’anti-virus pour libérer Aelita du supercalculateur (ce qui s’est avéré être une fausse piste comme il l’avoue dans #52 Réminiscence).
-Collecter des nouvelles infos sur XANA via l’interface de la Voûte Céleste du 5ème territoire.
-Maintenir sa moyenne scolaire tout en étant leader de son équipe.
-Superviser les transferts de ses amis tout en les guidant et veiller à avoir tous les atouts en main en évitant que XANA gagne constamment.

Additionne tout ça et tu comprendras mieux pourquoi Jérémie profitait si peu de la vie en participant très peu aux activités sociales de ses amis pour se détendre, de plus, il n’empêche pas Aelita de profiter de sa nouvelle vie terrestre puisqu’il avait avoué à la fin de #28 Terre inconnue lui avoir promis de passer un peu plus de temps avec elle (ce qu’il s’est passé hors antenne autrement elle le lui aurait reproché dans un épisode suivant et ça n’a jamais été le cas). Et comme tu l’as signalé, il se rattrape toujours à la fin grâce aux RVLP lui offrant une seconde chance d’effacer ses erreurs.

almo a écrit:
-Ulrich est devenu tout aussi insupportable que Odd à partir de la saison 2 tout ça à cause d'un triangle amoureux à deux balles avec Yumi et un autre personnage qui a eu le temps de changer de personnalités plus d'une vingtaine de fois en une saison ...


Cela est entièrement la faute de Sophie Decroisette qui a eu la pire fausse bonne idée du triangle amoureux après avoir approuvé la décision stupide de Bruno Regeste d’avoir utilisé l’idée foireuse du "Les couples heureux ne font pas vendre" dans #22 Routine qui a été la prémisse du carnage qui allait se mettre en place dans la saison 2. Tout cela a eu pour conséquence de faire passer Ulrich pour un stalker psychopathe doublé d’un jaloux impulsif qui n’avait injustement pas confiance en sa girlfriend lorsqu’elle arrivait en retard (#34 Chaînon manquant) et tirait des conclusions hâtives débiles sans réfléchir (#36 Marabounta, 39 Mauvaise conduite et #52 Réminiscence).

almo a écrit:
-Yumi a également subit ce genre de changement , mais à partir de la saison 4 seulement . Elle se met à faire des caprices d'adolescentes pour un rien , des fois , c'est des réactions plutot appropriées (#92 Sueurs froides) mais d'autre fois , c'est juste éxagéré (#77 Torpilles virtuelles) , ou alors , c'est juste pour créer une tension inutile et énervante pour un épisode (#78 Experience)


Pour le cas de Yumi dans la saison 4, je pense que ceci a été en parti causé par Bruno Regeste ayant succédé à Sophie Decroisette au poste de directeur d’écriture des épisodes ainsi qu’à l’arrivé des nouveaux scénaristes autrement elle n’aurait pas agi de manière aussi illogique qu’on a pu le voir via les exemples que tu as cités, toutefois je vais clarifier certaines choses :

1) #77 Torpilles virtuelles : Ce qu’il s’est passé avec son frère lui ayant dérobé son journal intime était un peu déplorable, notamment la scène où elle déclare à Hiroki : « Tant que tu l'auras pas retrouvé, dit-toi que tu n'as plus de sœur ». Jamais elle n’aurait dit ça si le scénario n’avait pas été confié aux frères Pérouze ne disposant pas d’autant de connaissance que les scénaristes des 3 premières saisons. Sauf qu'il faut tenir compte que si elle avait amené son journal intime, c'est à cause des événements de #75 Corps céleste où elle avait découvert qu'Hiroki pouvait forcer les serrures (chose qui s'est révélé très utile pour la situation à laquelle Yumi était confrontée, mais en même temps, il s'agissait d'un truc qu'elle aurait préféré éviter de découvrir étant donné qu'après le RVLP, elle a déclaré que ça ne servait plus à rien de fermer la porte de sa chambre à clé, élément qui est mentionné dans CLC et où il y a une targette pour qu'elle puisse fermer sa porte de l'intérieur sans utiliser une clé). Ceci a donc conduis aux événements de #77 Torpilles virtuelles où elle a embarqué son journal intime dans son sac de cours et puis qui sait, peut-être avait-elle besoin de rédiger quelque chose pour ce jour précisément, après tout, on ignore si elle rédige tout ce qu'elle vit ou certains moments en particulier de ce qu'elle est amenée à vouloir conserver en mémoire dans son journal chaque jour de la semaine ou certains jours au cours de la semaine voire du mois.

Il est clair que cela peut paraître immature de perdre son sang-froid en perdant un journal intime, sauf qu’on ne penserait pas la même chose si étions confronté à la même situation, d'autant plus qu'il aurait pu se retrouver entre les mains de n'importe quel élève de Kadic découvrant les secrets intimes de Yumi et qui aurait probablement tout déballé aux Echos de Kadic, surtout si cela avait été Élisabeth qui aurait mis la main dessus. Vous imaginez le choc ? D'autant plus qu'il n'y a pas eu de RVLP à la fin de cet épisode.

2) #78 Expérience : Cet épisode n’est PAS du tout canonique puisqu’il est impossible que Yumi fête son quinzième à ce moment de l’année vu que l’histoire se déroule en mars 2007 et elle est née en été 1991, elle a donc 15 ans depuis que la saison 3 a commencé. C’est un ensemble de mauvaises idées complètement stupides mal-réfléchies par le trio de scénaristes Sophie Decroisette, Jean-Rémi François et Bruno Merle qui ont rédigé cet épisode dans le seul but de massacrer à la hache encore plus le couple YxU qui a tellement été dézingué en atteignant le point du « Copain et puis c’est tout » depuis la saison 3 que c’est de l’acharnement gratuit en plus de faire passer Ulrich pour un boyfriend négligeant alors qu’il n’y a rien à blâmer.

De plus, si vous êtes attentif, il y a quelques indices indiquant que cet épisode ne se déroule pas dans l’univers de la série mais celui du jeu vidéo Plongez vers l’infini ! puisqu’Ulrich semble avoir débarqué dans une réalité alternative dans laquelle il ignorait complètement la date d’anniversaire de Yumi, ce qui pourrait justifier cette aberration. D’ailleurs, si vous avez été très attentif aux événements de #79 Arachnophobie, Odd déforme complètement les faits de la mission qui s’est déroulé lors de la première Translation où il déclare avoir effectué des performances hors du commun alors que c’est tout le contraire puisqu’il n’a absolument pas brillé par ses performances contrairement à ce qu’il prétend, ce n’est pas possible qu’il ait une mémoire de poisson rouge aussi grosse que celle-là.

3) #92 Sueurs froides : My God, comment Sophie Decroisette et Bruno Regeste ont pu en arriver à commettre une telle infamie pour le couple YxU ? C’est carrément de la nécromancie ce qu’ils ont osé faire en faisant passer Yumi pour une cruche qui prend pour acquis sans réfléchir qu’Ulrich a endossé la responsabilité du gag humiliant de la photo ridicule de la geisha enfant dans un déguisement grotesque publié aux Echos de Kadic alors qu’elle aurait dû savoir qu’il n’aurait jamais osé commettre une telle infamie, sans oublier les salades d’Odd qu’elle avale sans réfléchir durant la Translation en Sibérie.

almo a écrit:
M'enfin , revenons à Odd ... Comme l'a dit Cyclope , Odd est en effet un gamin égoïste et vantard qui n'a absolument rien de plus comme personnalité ...
Mais dans la saison 1 , les principaux défauts de Odd sont juste de ne pas s’intéresser au cours , et d'être juste maladroit dans ce qu'il fait et ce qu'il dit ... A part ça , Odd est un petit gars sympa , courageux et prêt à risquer sa vie pour un chien et deux fillettes se trouvant dans un immeuble en train de s'écrouler (#13 D'un cheveux) ...


Disons qu’Odd de la S2 à 4 a autant de personnalité que Jar-Jar Binks dans Star Wars : The clone wars puisqu’il donne carrément envie d’entrer dans la télé et de l’étrangler en le secouant comme un cocotier en lui disant : "Tu vas la fermer ta gueule, bordel de m**** ? Arrête d’être c**".

Tout à fait d’accord avec toi envers les points que tu as relevé sur ce qu’est Odd dans la saison 1 et le fait qu’il n’en faisait pas des caisses rendait appréciable le visionnage car il se souciait de la sécurité d’autrui lorsqu’ils étaient menacés par une attaque de XANA comme Milly et Tamiya dans #13 D’un cheveu où il est tellement bienveillant/sympa avec elle (ce qu’on avait pu découvrir dans #1 Teddygozilla) qu’il en était presque un grand frère pour elles, c’est dommage que cet aspect de sa personnalité ait disparu dans les saisons suivantes.

almo a écrit:
Mais dans les autres saisons , c'est effectivement un petit con qui n'est intéressé par rien d'autre que lui même ... Tout ça parce que la saison 2 a décidé que Odd devait être le parfait cliché du connard rigolo (pour au final ne pas être drole) ... Sauf que , comme pas mal des changements scénaristiques de la saison 2 , ça n'a fait que rendre la série et ses personnages insipides ...

Par contre , malgré sa maladresse , je suis particulièrement fier du Odd de la saison 1 malgré ses petits défauts et c'est sans doute mon personnage préféré du quatuor de cette saison !


C’est très rassurant de voir qu’il reste des Lyokofans qui ont le cran de reconnaître qu’Odd est devenu un fumier vers la saison 2 et que ça fait que le rendre encore plus détestable par la suite alors que c’était précisément l’erreur à ne pas commettre mais que les scénaristes n’ont absolument pas compris puisqu’il a atteint le mont Everest en matière de stupidité/immaturité/epic fail.

Je croyais qu’Ulrich était ton personnage favori comme tu l’avais déclaré sur le topic Pour mieux se connaître (à moins que ça ait changé ces dernières années), néanmoins c’est bien de reconnaître qu’un fan d’Odd ne soit pas aveugle à ses défauts et la détérioration scandaleuse que les scénaristes lui ont infligé de la S2 à 4 et que tu n’aies pas réagi comme un fanboy scandalisé de ce que j’ai pu exposer à son sujet puisque c’est impossible de nier tous ses défauts qui auraient pu être évités dans certains épisodes en ne les plombant avec des gags puérils et mal amenés foutant en l’air les séquences de tensions ainsi que les moments dramatiques et sérieux qu’on aurait pu avoir. Et je remercie les scénaristes de CLE d’avoir fait des efforts pour corriger ses plus gros défauts en nous débarrassant de Kiwi ainsi que son côté Dom Juan de pacotille puisqu’il essaye d’établir une relation stable avec Samantha Suarez, un pur soulagement et cerise sur le gâteau avec la voix de Chipmunk ayant disparu pour le grand plaisir de nos oreilles.
  Sujet: Quel est votre personnage préféré ?  
Cyclope

Réponses: 17
Vus: 27244

MessageForum: Sondages   Posté le: Ven 18 Oct 2019 15:58   Sujet: Quel est votre personnage préféré ?
Le sondage le plus difficile sur lequel qu’il m’ait été donné de rédiger un post mais c’est l’occasion de donner mon avis global sur les personnages principaux de la série et cela s’annonce aussi long que le PJREVAT de Durendal sur la trilogie Matrix, je commence par les filles :

Yumi


Ce n’est secret pour personne puisque j’adore la geisha car elle représente l'héroïne la plus sérieuse de la série après Jérémie consciente du danger que représente XANA, elle a un grand sens des responsabilités, prend les décisions de terrain les plus urgentes, c'est vers elle que l'on vient chercher conseil, elle est la voie de la sagesse (connaissance des arts martiaux l'ayant aidé aussi bien physiquement que psychologiquement, permettant par la même occasion d'éviter d'agir comme l'a fait Ulrich envers William dans #39 Mauvaise conduite), elle a toujours son mot à dire, elle fait passer les intérêts des autres avant les siens, elle est ceinture noire en karaté, kung-fu et judo ainsi que très bonne en penchak-silat (difficile de donner des précisions sur ce point vu le peu de scène où on l’a vu s’entraîner avec Ulrich), elle est mature/posée/réfléchie, soucieuse du bien-être d'autrui et enfin elle est celle qui a eu le plus de difficulté à gérer sa double vie, rien que pour ça je dis respect et bravo pour avoir réussi à dissimuler la vérité à sa famille de la saison 1 à Evolution car ceci a dû être extrêmement frustrant de devoir mentir alors qu'elle déteste avoir recours au mensonge (je ne supporte pas mentir), idem pour le personnel de Kadic où ceci lui a posé des problèmes dans la saison 3.

Elle a un profond respect envers sa famille, elle établie les limites à ne pas franchir, notamment dans #2 Le voir pour le croire où la menace de l'attaque de XANA était tellement grande (explosion d'une centrale nucléaire qui aurait rasée/irradiée la région Rhône-Alpes) qu'elle estimait qu'il fallait en informer les autorités car elle redoutait l'éventualité d'un échec lors de la mission sur Lyoko. Dans #75 Corps céleste, elle a préféré la sécurité de son petit-frère et des résidents de Kadic pour les informer de la menace d'une pluie de météorites, malgré que Jérémie et ses amis avaient besoin d'elle sur Lyoko.
Rien que de contempler les situations qu'elle a pu vivre dans les épisodes #29 Exploration et #30 Un grand jour avec ses parents se faisant du souci pour elle, je ne peux m'empêcher de réaliser à quel point elle a dû souffrir d'être contrainte de cacher la vérité sur le fait qu'elle consacrait la moitié de son temps à sauver le monde en compagnie de ses amis (expliquant ses retards en revenant à la maison), il n'y a rien de pire qu'être confronté à ce genre de situation. Cependant, il est difficile de savoir si cela aurait été un soulagement pour la conscience de Yumi en disant la vérité sur sa double vie mais quelles auraient été les conséquences ? Ses parents auraient-ils fait preuve de compréhension/indulgence à son égard pour ses retards à la maison, absence à répétition au lycée et convocation chez le proviseur ? Ou au contraire ils seraient devenus paranoïaques rien qu'à l'idée que leur fille puisse se faire tuer en essayant de contrer les attaques de XANA sur Terre ?

N'oublions pas également tout ce que XANA lui a infligé en s’acharnant particulièrement sur la geisha durant « la semaine noire » de #6 Cruel dilemme à #10 Créature de rêve et ce qu’elle a endurée pendant la saison 3 dans #57 Aelita où elle a dû expédier son interro de math pour aller à l'usine (bonjour la mauvaise note qu’elle a dû se ramasser et les justifications bidons qu’elle a dû fournir à Mme Meyer), #58 Le prétendant où elle fut mortellement blessée par les corbeaux xanatifiés ayant manqué de lui faire subir un arrêt cardiaque (merci le RVLP de l’avoir sauvé), #61 Sabotage où elle a été traîné sur une certaine distance au sol de la forêt de Meudon par une racine xanatifié et manqué d'être enterré vivante (my God les blessures douloureuses lorsqu'Ulrich la soigne avec du désinfectant dans la chambre de Jérémie et les efforts qu'elle a dû déployer pour cacher ça à sa famille), tout ce qu'il s'est passé entre-temps qui ont fini par aboutir à sa convocation par le proviseur au début de #64 Surmenage où elle a été menacé de renvoi à la prochaine absence et/ou retard en cours et #65 Dernier round où elle a quitté sa résidence alors qu'elle devait veiller sur Hiroki en l'absence de leur parent (elle a dû recevoir un savon de leur part hors antenne).
Avec l'accumulation de tous ces événements, réalisez-vous qu'elle a dû être à la limite d’être déprimée voire péter les plombs en se demandant si elle avait prise la bonne décision ou pas de garder le secret à sa famille ? De tous les Lyokoguerriers, Yumi est la seule externe du groupe ainsi que celle qui a eu le plus de difficulté à gérer sa double vie, rien que pour ça je dis respect et bravo pour avoir su réussir à cacher la vérité à sa famille pendant 5 saisons parce que ceci a dû être extrêmement frustrant de devoir mentir et qu’elle aurait souhaité tout avouer à certains moments. A sa place, j'aurais dis la vérité à mes proches après les événements de la genèse sur l'usine, Lyoko et XANA afin d'être tranquille et éviter d'avoir à faire des cachotteries parce que j’aurais été incapable de mentir pendant 3 ans.

Avez-vous idée de la difficulté que cela représente de devoir garder le secret sur les activités de sauveur de l'humanité ? Regardez Buffy Summers, sa vie est presque un enfer tellement il a eu dû mal à gérer sa double vie pendant les deux premières saisons de Buffy contre les vampires et ceci lui gâche tellement la vie qu'elle en était à la limite de renoncer à sa mission de Tueuse en étant remplacée par Kendra (deuxième Tueuse faisant son apparition dans la saison 2) même si cela impliquerait des conséquences désastreuses pour la sécurité des citoyens de Sunnydale qui n’auraient pas pu tous être sauvés (heureusement tout s’arrange lorsque sa mère Joyce apprend la vérité à la fin de la saison 2, un pur soulagement). Yumi n’a pas eu cette chance alors soyez indulgent et mettez-vous à sa place un court instant en imaginant comment vous auriez géré votre double vie si la situation était inversé.

Sans elle, Aelita serait la seule fille du groupe et Ulrich n'aurait pas de fille avec qui partager ses points communs. Elle est la fille qui trouve des solutions à plusieurs problèmes (sauf pour les romances), prend les meilleures décisions (ça dépend lesquelles, notamment sa dévirtualisation volontaire par un Ninja dans #109 Intrusion). Bref, elle a de nombreuses qualités qui sont très indispensable à la guerre contre XANA, elle n'a que 3 défauts (personne n'est parfait) qui sont affligeants :

-S’être laissé draguée par William dans la saison 2 alors qu’elle est censé être avec Ulrich (bravo S. Decroisette et B. Regeste pour cette fausse bonne idée stupide).
-S’être faite avoir comme une gourde par le clone polymorphe dans #64 Surmenage (intuition féminine, mes doigts dans tes fesses^^) et par le mensonge d’Ulrich dans #92 Sueurs froides alors qu’elle aurait dû savoir qu’il n’aurait jamais osé faire ça, sans oublier les salades qu’elle a gobée d’Odd pendant la Translation en Sibérie (fucking retcon des scénaristes).
-Ne pas avoir été plus directe dans ses sentiments avec Ulrich mais peut-être que l’amour était une nouvelle expérience pour elle et semble ne l’avoir jamais expérimenté avant de rencontrer le samouraï mais impossible d’établir de certitude à ce sujet à cause de l’absence d’info sur son background.

Brume a écrit:
Dans l'épisode 78, Yumi est en colère contre Ulrich parce qu'il ne lui a pas souhaité son anniversaire, soit, c'est déjà un peu abusé le fait de tirer la tronche pour ça mais passons.
Posons-nous la question suivante: Si ça avait été Odd, Aelita ou Jérémie qui avaient oubliés son anniversaire, aurait-elle eu une réaction aussi disproportionnée? Absolument pas, le problème n'est pas tant qu'elle n'ai pas entendu "Joyeux anniversaire!" Mais plutôt parce que c'est justement Lui avec un grand L qui ne l'a pas fait.


Je vais mettre les points sur les I avec cet élément qui gonfle prodigieusement depuis la première diffusion de cet épisode : ceci n’est JAMAIS ARRIVE étant donné qu’il s’agit d’une énorme incohérence parce qu’il est impossible que Yumi fête son quinzième à ce moment de l’année étant donné que l’histoire se déroule en mars 2007 et qu’elle est née en été 1991, elle a donc 15 ans depuis que la saison 3 a commencé. C’est un ensemble de mauvaises idées complètement stupides et mal-réfléchies instaurées par le trio de scénaristes Sophie Decroisette, Jean-Rémi François et Bruno Merle qui ont rédigé cet épisode dans le seul but de massacrer à la hache encore plus le couple YxU qui a tellement été dézingué en atteignant le point du « Copain et puis c’est tout » depuis la saison 3 que c’est devenu aussi banal que Han Solo et Chewbacca flinguants des Stormtroopers dans la trilogie originale SW en plus de faire passer Ulrich pour un boyfriend négligeant alors qu’il n’y a rien à blâmer.

De plus, si vous êtes attentif, il y a quelques indices indiquant que cet épisode ne se déroule pas dans l’univers de la série mais celui du jeu vidéo Plongez vers l’infini ! puisqu’Ulrich semble avoir débarqué dans une réalité alternative dans laquelle il ignorait complètement la date d’anniversaire de Yumi, ce qui pourrait justifier cette aberration.

Oddye a écrit:
D'ailleurs, pour rester dans le côté "immature", je peux aussi parler de son côté "dès que quelque chose ne va pas comme je veux, je me renfrogne et je fais la gueule, ne m'approchez pas je mords". Exemple: dernier épisode de CL. Jérémie va la voir pour lui expliquer son choix. Mais Yumi ne veut rien entendre, elle ne veut pas "parler". Pour moi, c'est une manière de ne pas laisser Jérémie s'exprimer, s'expliquer, pour qu'ainsi, elle se conforte dans son idée. Comment parler avec une personne qui peut vous renvoyer un masque glacial en trois secondes chrono ? Comment parler avec une personne qui vous donne l'impression d'avoir tous les jours ses règles ? ^^


On a pas dû voir le même épisode et je t’invite à aller faire un tour sur ce topic pour mieux analyser la situation : https://forum.codelyoko.fr/viewtopic.php?t=7372.

Oddye a écrit:
Yumi est donc un personnage que je ne peux pas aimer. Elle n'est ni mature (cf ses réactions envers Ulrich, son côté je fais la gueule tout le temps), ni utile puisque à part quelques scènes où elle fait de jolies pirouettes, je ne la trouve pas spécialement forte. Elle n'est pas nulle, mais les autres (sauf Aelita), sont clairement plus doués qu'elle sur Lyoko. Elle est facilement remplaçable en fait. J'avoue que j'aurai même préféré que ce Sissi prenne sa place que Sissi sur Lyoko, c'est tout de même plus intéressant que Yumi sur Lyoko.


Tu es sérieuse là ? Mais comment peux-tu être autant de mauvaise foi ? Il n’y a pas la moindre objectivité dans ce que tu as déclaré pour prétendre que Yumi est facilement remplaçable au point de vouloir qu’Élisabeth prenne sa place, c’est carrément l’hôpital qui se fout de la charité. As-tu oublié tout ce que cette garce a causé comme ennuis aux LG, combien de fois elle a foutu la m**** dans le couple YxU et joué les fouineuses en se mêlant de ce qui ne la regarde pas ? Tu as du chamallow dans le cerveau ou tu fais exprès ? J’vais te rafraîchir la mémoire avec ce topic : https://forum.codelyoko.fr/viewtopic.php?t=9024 et on verra après si tu tiens encore le même discours.

Concernant Yumi de CLE, j’adore Mélanie Tran qui est le sosie du personnage physiquement et qui est sapée comme Buffy Summers (depuis le temps que j’en rêvais), ça lui va comme un gant cette veste en cuir qui renforce son look d’action-girl et j’ai bien aimé que les scénaristes aient faits des efforts en mettant quelques épisodes où son amitié avec Aelita est développée car c’était un élément sous-exploité qui m’avait beaucoup frustré dans les précédentes saisons. Mes seuls regrets sont les suivants :

-Qu’elle n’ait pas avouée ses sentiments à Ulrich.
-Qu’elle n’ait pas utilisé une seule fois la télékinésie sur Lyoko alors que ça aurait pu lui être très utile à plusieurs occasions.

Quant à Yumi de CLC, elle n'a cessé de m'impressionner par le courage dont elle a fait preuve durant cette aventure car elle est devenue une action-girl balèze et a vécu les événements les plus incroyables et mémorables dans ces romans.

Aelita


Celle qui est à l’origine de la back-story et dont toute l’intrigue des 5 saisons est liée à sa famille se trouve être le personnage qui a le plus changé durant la série, j’adore ses cheveux roses (dommage qu’ils ne soient pas longs car j’ai horreur des coupes courtes) et sa voix légendaire par Sophie Landresse. Elle m’évoque un peu Willow Rosenberg dans Buffy contre les vampires qui a eu un parcours semblable

Je n’ai jamais cru une seule seconde qu’Aelita était une créature virtuelle ayant vécu sur Lyoko dès l’instant où elle a été matérialisé dans le final de la saison 1 autrement elle aurait été à poil (ça ne serait pas passé à la télé-jeunesse) et la saison 2 m’a permis de réaliser que j’avais raison à son sujet puisqu’on découvre ses origines au fil des épisodes jusqu’à #52 Réminiscence où l’on apprend ce qui a provoqué son amnésie.

Aelita a tendance à être une cible facile pour les critiques à cause de ce genre de critique : "Elle prend des risques inconsidérés, ne pense qu'à elle, est une inutile princesse qu'il faut sauver et est juste bonne à taper ce foutu code pour désactiver les Tours,..." et j'en passe.
Soyons clairs, s’il y a une personne qui est prête à tout pour ses amis, c'est bien elle et il y a de nombreuses preuves de sa dévotion comme quand elle a recommandé à Jérémie d’utiliser le programme de matérialisation sur Yumi pour lui épargner la virtualisation définitive (#6 Cruel Dilemme). Quant au côté fragile de "princesse" qu'il faut protéger des monstres, le gros problème vient surtout du fait que pendant les deux premières saisons la moindre dévirtualisation lui aurait été fatale, son don de création lui coûtait 50 points de vie durant la saison 1, ce qui a malheureusement beaucoup handicapé ses performances au combat à partir de la saison 3 malgré l’acquisition du pouvoir champ de force et que la dévirtualisation ne lui est plus fatale (mais entraîne toujours une victoire de XANA principalement à cause de son statut de Gardienne de Lyoko), ce qui l’empêchait de pouvoir combattre aussi efficacement que ses amis afin d’éviter de prendre des risques inconsidérés. Et n’oublions pas la Méduse dont elle ne faisait rien pour éviter de se faire attraper, dommage qu’elle ne l’ait pas recongelé dans #44 Vertige lorsqu’elle est parvenu à se libérer de sa prison de glace car ça lui aurait épargné de se faire choper et laisser Odd la secourir, mais le pire reste #90 Médusée où cette cruche n’a pas eu le réflexe de se servir de ses ailes pour lui échapper alors qu’il s’agissait de la première chose à faire… bref, on ne va pas trop s’étendre sur les combats dans CL, ce n’est pas le sujet.
Elle a vraiment pris son envol vers la saison 3 en retrouvant une partie de sa mémoire et toutes les épreuves l’ont fait devenir une fille équilibrée et réfléchie. Pour finir sur elle, Aelita est vraiment une fille qui aime profondément la vie, ce qui se voit quand elle est DJ de la petite soirée de Kadic dans #33 Mix final et elle est sélectionné pour faire la première partie du concert des Subdigitals dans la saison 4. C'est une fille qui a vécu des événements très difficiles, et qui a dû s'adapter à de nombreux changements.

Concernant la Aelita de CLE, je trouve qu’elle est un peu devenu semblable à Claire Redfield dans la saga cinématographique Resident evil étant donné qu’elle n’a plus rien à voir avec celle de la version animée ayant été profondément marqué par la mort de son père qui s’est sacrifié en vain, est en pleine crise d’ado, se montre plus directe/sincère lorsque les choses ne vont pas et n’hésite pas à remettre Laura à sa place quand elle va trop loin et elle se bouge enfin le c*l sur Lyoko et le Cortex, que ça fait du bien de la voir enfin prendre des initiatives personnelles pendant les combats en ne dépendant plus de l’intervention de ses amis.

Enfin, celle de CLC en aura vu de toutes les couleurs durant cette aventure car elle a dû essayer de retrouver la mémoire, élucider les mystères du Mirror, la Première Cité, le Château souterrain, mais également affronter les terroristes de Green Phoenix et convaincre XANA de changer de camps. Heureusement qu'elle a pu compter sur l'aide de ses amis, Suzanne Hertz, Richard Dupuis, les Della Robbia, Ishiyama, Michel Belpois et Walter Stern, ainsi que devoir pardonner à celui-ci pour ses agissements à l'encontre de son défunt père.

Icer a écrit:
Aelita a eu le malheur de porter dès la saison 1 l'étiquette de princesse à sauver (Notez le surnom qu'on lui attribue...), et donc joue les potiches.


Là je suis d’accord avec toi sur ce point et malheureusement ceci avait un peu trop tendance à la faire passer pour la princesse Saori Kido alors qu’elle est la plus cheaté des LG et aurait pu se débrouiller seule plus souvent au lieu de trop dépendre de ses gardes du corps, mais ceci se justifie partiellement à cause du fait que la moindre dévirtualisation l’aurait tué pendant les deux premières saisons.

Zéphyr a écrit:
Ce qui m'a toujours exaspéré chez elle, et ce depuis la saison 1, c'est sa lenteur comparable à celle d'un Goinfrex dans les tours. Que celui ou celle qui n'a jamais crié à son écran « Mais va plus vite punaise ! Tes amis crèvent là ! » se manifeste ![/color]


J’avoue que ça m’a un peu agacé ces scènes où elle prend tout son temps pour accéder à l’interfaces des Tours alors que c’est la catastrophe sur Terre pour ses amis, mais le problème vient d’une part de ces foutues images recyclées (une saloperie de procédure fainéante typique des productions made in France qu’il faudrait bannir tellement ça m’agace prodigieusement) et de l’autre parce qu’Aelita ne pouvait pas imaginer la gravité du danger auquel ses amis étaient exposés face aux attaques de XANA puisqu’elle n’était pas à leur place ni à la nôtre qui sommes témoins devant nos écrans à contempler tout ce qu’il se passe. De ce fait, il est difficile de la blâmer sur ce point en étant complètement objectif.

Zéphyr a écrit:
Malgré cela, elle n'en garde pas moins son côté gnan-gnan (histoire mélodramatique, souvent montrée en victime, pleurnicheries au lieu d'agir dans le 94...), qui ne me plaît vraiment pas. Sans parler du côté « princesse à sauver » déjà soulevé par Icer, que j'approuve (de manière générale, j'approuve ce qu'il dit sur Aelita).[/color]


A lire ces lignes, on croirait que tu as confondu Aelita avec Lana Lang de Smallville que le YouTubeur MJ a classé n°2 dans les éléments les plus stupides de cette série TV tellement c’est une pleurnicheuse doublé d’une tête à claque exagérant dans le mélodrame stupide et exagérément jolie en agissant comme la Power Ranger rose Kimberley. Tu as très peu d’empathie pour la Gardienne de Lyoko pour t’être autant défoulé sur elle mais ceci peut toutefois se comprendre d’un certain point de vue où elle aurait pu agir au lieu de rester la victime.

Concernant le côté ’’princesse à sauver’’, j’approuve également ce qu’a dit Icer à ce sujet mais seulement pour certains épisodes où c’était digne de Mario & Luigi : Superstar saga lors de la phase traversée dans le désert du royaume Végésia où il fallait escorter cette cruche de princesse Peach sans qu’elle se fasse kidnapper par des Goombas indigènes.

Laura


Le seul personnage à ne pas avoir eu de design 2D et ayant été créé pour CLE est le plus controversé/complexe qu’il m’ait été donné de voir étant donné qu’elle a été assez mal écrite à cause du scénarium dont elle a été victime selon les besoins des épisodes, son tempérament est très difficile à définir en détail à cause de ses apparitions limitées (12/26 épisodes) et enfin elle a eu globalement un bilan plus que médiocre puisque son ultime apparition se solde sur un évènement qui a conduit à ce qu’on a eu droit dans le final de la saison.

Personnellement, je ne suis ni pro-Laura ni anti-Laura, c’est un personnage très délicat à aborder puisqu’elle a malheureusement été victime de l’idée foireuse du « Mais si, j’ai toujours été là » dès sa première apparition dans l’épisode #99 Mme Einstein alors qu’elle aurait pu débarquer comme Taelia, Théo, Aelita et William ont eu droit, ce qui aurait permis de mieux l’introduire mais hélas dresse un portrait très négatif de sa personnalité en ne faisant que porter de l'intérêt à Jérémie en snobant littéralement ses amis (ce n'est pas le meilleur moyen de faire connaissance), agi en crâneuse avec des phrases comme : "J'suis trop bonne... en informatique !", "Sauf que moi je me plante pas sur des exercices hyper simple !", le genre de chose qu’elle aurait dû éviter de dire pour ne pas attirer la méfiance d’Aelita. Après ça, elle a suivi William jusqu'à l'usine, aide Jérémie dans les réparations du pupitres de commandes au labo (ce qui a permit de sauver la vie de Yumi accessoirement) en étant fier d'avoir piqué la place d'Aelita et elle le montre bien avec un sourire méprisant/odieux en la regardant de haut en se foutant royalement de comment la fille de Waldo a pu encaisser ça. Mais le pire moment est celui Laura juge Aelita sans la connaître en lui balançant sans réfléchir "pense un peu aux autres, Aelita", si j’avais été à la place de Jérémie je lui aurais une bonne baffe pour avoir osé insulter ma girlfried.

Laura s'est introduite dans la bande sans y être invité et s’impose sans savoir si tout le monde est favorable à son entrée dans le groupe, elle a trafiqué le RVLP pour y être immunisé (qui sait ce qui aurait pu se passer si elle avait fait une fausse manip), elle ne sympathise jamais avec les autres LG, elle se moque complètement de leur rôle, se vente sans arrêt de faire mieux que Aelita ou Jérémie, n’arrête pas de sous-estimer XANA (et le danger qu'il représente mais ceci est partiellement justifié par son affaiblissement et du fait qu’elle n’a jamais été prise pour cible). Tout ce qui l’intéresse c’est de pouvoir utiliser son intelligence en physique quantique pour manier le supercalculateur de l’usine, vous croyez vraiment que ça encourage à plaider en sa faveur après avoir forcé la main pour intégrer la bande et qui ne fait pas le moindre effort en matière de politesse/sociabilité ?

A chaque apparition, Laura n’arrête pas d’agir de façon égoïste en recherchant des poux à Aelita, elle n'essaye même pas de sympathiser ni de faire connaissance avec le groupe, pas une seule fois Laura n'a dit bonjour à Yumi, Ulrich, William et Odd (il n'y a qu'à voir dans #111 Intrusion avec celle-ci qui va dans le monte-charge sans prêter la moindre attention à Yumi et William), elle les prend toujours de haut en les considérant comme inintéressant à son goût et ne cesse de se comporter en miss-je-sais-tout-mieux-que-tout-le-monde. Enfin, elle n’hésite pas à les dénoncer à Lowel Tyron (partiellement justifié par sa mémoire altérée) pour intégrer l'école de ses rêves dans #119 Paradoxe temporel.

Avec une attitude comme la sienne, je trouve cela tout à fait légitime le fait que Yumi, Ulrich, William et Odd ne plaident pas en faveur de Laura car se faire constamment rabaisser par des "Alors les amateurs, tout va bien ?", "La logique est le fondement de la science", "Même un gosse de 2 ans y arriverait", "Ah heureusement que j'étais là", "Si j'avais pas été là vous auriez pas réussi", fini par saturer tellement que tu souhaiterais pouvoir lui claquer le beignet pour qu’elle cesse de se croire meilleure que tout le monde.

Nous ne savons rien de son passé, ce qui fait que nous ignorons tout de ce qu'elle a pu faire avant, dans quel établissement scolaire elle se trouvait avant de débarquer à Kadic, aucune info sur sa famille (à part que son père est un odieux FDP), d'où vient son talent pour l'informatique et a-t-elle vécu une enfance malheureuse en se faisant endoctriner par son père au point d’avoir souffert d’un manque d’amour maternelle ou est-elle odieuse/crâneuse/prétentieuse de nature.

Laura n'a pas la moindre aptitude au combat tellement elle est frêle et chétive, sans oublier qu'on ne l'a jamais vu participer au cours de sport de Jim (elle doit bénéficier d'une dispense autrement comment expliquer son absence ?), elle n’avait pas du tout sa place sur Lyoko et même si elle avait pu être virtualisé, je parie qu’elle aurait été aussi efficace qu’une ambassadrice devant neutraliser un terroriste avec un couteau à éplucher.

Dans #117 Mutinerie, elle a scellé son destin dès l'instant où elle a embarqué William dans son initiative personnelle pour vaincre XANA et elle a bien failli signer l'arrêt de mort de l'ex XANA-guerrier (une chance qu’il ait pu être libéré autrement bonjour le cauchemar). C'était une erreur d'accepter Laura dans le groupe et tôt ou tard je me disais bien qu'elle ferait quelque chose de très grave digne d'un coup de poignard dans le dos, comme ce qu’il s’est passé dans cet épisode où elle n’a quasiment pas tenu compte de l’ultimatum de Jérémie. A la place d'Odd, je lui aurais collé une grosse baffe dans sa gueule afin de lui faire comprendre la gravité de ses actes et ainsi lui mettre enfin du plomb dans la cervelle.

Passons maintenant aux garçons :

Jérémie


Le leader et fondateur de l’équipe ayant fait débuter la Lyoko-aventure, c’est mon personnage masculin favori.
Certains le catégorisent à tort comme étant un intello asocial qui ne profite pas de la vie alors que d'autres le trouvent moins cool car il n’est pas un Lyokoguerrier comme ses amis.
Au premier abord, l'intelligence est clairement la caractéristique qui ressort chez lui mais depuis quand est-ce négatif d'avoir un QI élevé ? Évidemment qu'il n’avait aucun ami avant d’entrer en 5ème à Kadic (et je pense que ça ne devait pas lui plaire vu comment il en parle à Yumi dans #95 Souvenirs) mais sa vie a complètement changé lorsqu’il a rallumé le supercalculateur puisqu’il a construit de véritables liens d’amitié pour combattre XANA autrement il n’aurait jamais pu gérer ça seul, il est l’opérateur guidant ses amis sur Lyoko, le Réseau, les Réplikas et pendant les Translations. Toujours prêt à agir à n'importe quelle heure pour contrer les plans les plus diaboliques de XANA.

Ceux qui critiquent à tort qu'il a la vie facile car il ne risque pas sa vie en se virtualisant en restant tranquillement assit sur son fauteuil à pianoter sur son clavier devraient se rappeler qu’il est bien plus exposé aux dangers des attaques terrestres de XANA sans aucun moyen de se protéger contre les menaces de l’I.A. à cause de son aspect faiblard, ce qui lui a valu de sacrées dérouillées dont certaines auraient pu l’envoyer à l’hôpital dans le coma voire à la morgue.
Il faut aussi tenir compte de tout ce qu’il a accompli :

-Le programme de matérialisation d'Aelita pour lequel il a consacré 14 mois de travail acharné.
-L’engin radiocommandé à ultrasons pour repousser les frelons xanatifiés dans #12 Attaque en piqué.
-La création de Kiwi 2 pour concours des rencontres robotiques dans #20 L’âme des robots.
-Les véhicules et le superscan au début de la saison 2.
-Le synthétiseur vocal.
-Les faux papiers d'identités,
-La recherche du code d’accès d’un site à accès protégé dont il a consacré une nuit blanche pour le dénicher afin de découvrir à qui appartenait l’Ermitage dans #28 Terre inconnue.
-Le décryptage du journal de Waldo Schaeffer qui lui a pris 4 mois de travail.
-La reconstruction de Lyoko (avec l'aide d'Aelita) et l'amélioration des avatars virtuels de ses amis.
-La construction du Skidbladnir (avec l'aide d'Aelita).
-L'élaboration de la Translation.
-Le programme permettant de libérer William de XANA.
-Le programme multi-agent pour anéantir XANA dont il a consacré une semaine non-stop sans dormir entre #93 Retour et #94 Contre-attaque.
-La reconstruction du Skidbladnir (avec l'aide d'Aelita) dans #97 Cortex.
-Les Transwatchs dans #98 Spectromania.
-L'élaboration du virus pour anéantir XANA dans le Cortex (avec l'aide d'Aelita et Laura).

Franchement, est-ce que vous croyez qu’un de ses amis (excepté Aelita) aurait pu accomplir tout ce qu’il a effectué pendant 5 saisons ? Bien sûr que non, d’autant plus qu’il est parvenu à le faire tout en réussissant à rester 1er de sa classe avec une moyenne générale de 19,87/20.

Enfin, être leader comme il l'a été pendant 5 saisons fut tellement éprouvant qu'il pouvait lui arriver de commettre des dérapages comme dans #33 Mix final, #36 Marabounta, #57 Aelita, #88 Cousins ennemis et #89 Il est sensé d'être insensé, néanmoins il a pu effacer ses erreurs (merci le RVLP) ce qui montre qu’il a compris qu’il faisait des erreurs justement.

Dans #24 Canal fantôme, Jérémie a prouvé qu'il était capable de surmonter ses craintes pour sauver ses amis, rien que pour ça je dis respect et bravo puisqu’il n’a pas hésité un seul instant à se virtualiser malgré la première tentative désastreuse dans #19 Frontière qui a dû laisser des petites séquelles n’ayant pas du tout été un frein à sa détermination.

Son amour pour Aelita est plus que sincère puisqu’il l’a aimé dès sa première rencontre dans la genèse, a consacré pas mal de ses temps libres à communiquer avec elle (#16 Claustrophobie), lui a appris pas mal de choses pour l’aider à se préparer à découvrir les joies de la vie terrestre une fois matérialisé, l’a toujours aidé à affronter les moments les plus durs de la Lyoko-guerre ainsi que la mort de son père.

Oddye a écrit:
Ah, mon bon vieux Jérémie. Je l'adore. Je le trouve courageux, intelligent, plus sensible qu'on ne le croit. Il se bat pour Aelita de toutes ses forces, il est prêt à prendre tous les risques pour sauver ses amis. Je trouve que derrière ce personnage se cache beaucoup de profondeur. Son intelligence le mènera loin.


C’est rassurant de voir que je ne suis pas le seul à trouver que Jérémie est courageux et plus sensible qu’on le croit là où d’autres le trouve aussi inexpressif qu’un cyborg, ce qui est faux puisqu’il a beaucoup de profondeur et on a pu le voir dans #13 D’un cheveu où il a fondu en larmes après qu’Aelita se soit sacrifié pour stopper l’attaque de XANA même si elle savait que ça la ferait disparaitre de Lyoko, idem pour #52 Réminiscence où il était bouleversé que sa dulcinée ait tenté de se suicider en désactivant le supercalculateur. C’est juste dommage que ces éléments n’aient pas été assez exploités puisqu’il y aurait pas mal de matière à découvrir sur le background de notre intello à lunettes sur ce qu’il a vécu avant d’arriver à Kadic et ce qui lui a permis de devenir aussi balèze en bricolage que MacGyver.

Ses gros points négatifs que j’ai à signaler sont les suivants :

1) On ne voit jamais sa mère et il ne la mentionne pas une seule fois durant la série.
2) Sa voix trop juvénile par Raphaëlle Bruneau qui le fait passer pour un chef scout de CM2 alors qu’il est censé être un ado de 13-14 ans, il aurait mérité d’avoir une voix plus appropriée comme Thierry Wermuth.
3) Il ne se montre pas assez autoritaire, ne remet jamais Odd à sa place quand il dépasse les bornes et ne lui adresse pas de menace (il en aurait bien mérité dans #73 Réplika) alors que c’est pourtant ce qu’un chef devrait faire.
4) Un cerveau en scénarium qui oublie la logique ou perd de la rame au pour secourir le scénario, de temps à autre.

Malgré qu’on l’ait très peu vu prendre part à des activités sociales auprès de ses amis, ce n’est pas pour autant que ça été oublié puisqu’on a vu qu’il est très doué aux échecs dans #23 36ème dessous même si on ne voit que la fin de sa partie avec Ulrich et il n’hésite pas se mettre au jeu de Go avec Aelita dans #86 Kiwi superstar.

Mention spéciale à Marin Laffite dans CLE qui est le sosie du personnage tellement la ressemblance est incroyable, il a enfin une voix d’ado collant bien à son physique et se montre plus autoritaire lorsqu’il le fait tout en rappelant Odd à l’ordre lorsqu’il le faut, ce qui est un grand soulagement.

Pour conclure, CLC a considérablement changé Jérémie en vivant les événements les plus marquantes de sa vie puisqu'il a été au cœur de l'action et il est devenu un héros à part entière au même titre que ses amis.

Ulrich


Ulrich n'est pas l'un des héros que j'apprécie le plus et j'irai même jusqu'à dire que c'est celui qui m'a le moins marqué, autant positivement que négativement principalement à cause du manque de développement de son background alors qu'il y avait à faire. Il est non-seulement difficile de bien cerner le personnage mais en plus ça nous permet pas de savoir comment il a vécu certains événements comme sa rencontre avec Élisabeth Delmas à la maternelle et ce que ça lui a fait de se faire stalker par cette pimbêche jusqu'à Kadic, idem pour le bizutage dont il déclare y avoir eu droit lorsqu'il a débarqué en 6ème au début de l'épisode #58 Le prétendant.
Cependant, j'admets qu'il est assez cool dans certaines situations et il assure lors des séquences d'actions et particulièrement face à Dark William dans la saison 4 où il est le seul capable de rivaliser très efficacement contre le XANA-guerrier grâce à ses katanas.

Mais personnellement, le samouraï est le membre de l’équipe pour lequel je n’ai jamais eu d’affection particulière au point d’être assez neutre à son sujet puisque je ne le déteste pas et ne compte pas parmi mes favoris, je l’ai toujours considéré comme étant le moins mémorable des LG sur le plan psychologique à cause du manque de développement de son background le rendant difficile à cerner envers ce qu’il a vécu avant d’arriver à Kadic et comment il a acquis certains de ses traits de caractère. C'est clairement le personnage le plus facile à détester ou du moins à critiquer car ce n'est pas évident de s'attacher à lui tout au long de la série compte tenu des points que j’ai exposés puisque dans presque chaque épisode, les scénaristes reviennent avec un défaut de sa personnalité, notamment le fait qu'il est du genre loup solitaire agissant de manière stupide en se montrant froid et borné.

Pourtant, en l'analysant attentivement, on constate que c'est peut-être celui avec le plus grand cœur. Il aime passionnément Yumi comme tout le monde le sait et est définitivement prêt à tout pour elle car il déteste la voir malheureuse (#15 Crise de rire où il essaie de comprendre pourquoi elle n’a pas le moral et n’hésite pas à la réconforter en venant chez elle), est horrifié d’apprendre qu’elle aurait pu retourner au Japon après que Takeho ait été licencié (#35 Les jeux sont faits) à tel point qu’il a utilisé les notes de Jérémie pour lancer un RVLP afin d’utiliser les numéros gagnants du Loto et remettre le ticket gagnant aux Ishiyama pour subvenir aux problèmes d’argent, si ce n’est pas une preuve d’amour je me demande ce qu’il vous faut pour être convaincu car s’il considérait Yumi seulement comme une amie, je ne pense pas qu’il aurait agi ainsi.

Il a une grande fierté d’adolescent viril à tel point que certains Lyokofans le pensent insensible, ce qu’il n’est pas puisqu’il a versé des larmes de désespoir dans #45 Guerre froide en voyant que ses efforts sont inutiles et pas assez efficaces pour sauver Yumi de l’arbre qui l’a retient bloquée. Ses réactions inappropriées viennent sans doute du fait que c'est juste un jeune garçon en pleine adolescence qui est blessé par la relation qu'il entretient avec ses parents, surtout son père qui n’accorde que de l’importance à la réussite scolaire au point de le négliger sur le plan psychologique. Il peut se refermer comme une huître mais au final, il pense plus aux autres qu'à lui mais il n'hésite pas non plus à réparer ses erreurs quand il en a l'occasion (comme dans #34 Chaînon manquant où il s’excuse pour avoir causé son crêpage de chignon avec Yumi à cause de son retard, tient compte du conseil de William dans #36 Marabounta au point de rejoindre ses amis pour les aider sur Lyoko et #77 Torpilles virtuelles avec le journal intime de Yumi).

Dans la saison 2, Ulrich avait beaucoup baissé dans mon estime principalement à cause de cet arc TAD à la noix instauré par Sophie Decroisette et Bruno Regeste qui ont cru à tort qu’en faire un stalker psychopathe doublé d’un gros jaloux impulsif ne voyant pas plus loin que le bout de son nez était une bonne idée alors que ceci a eu pour conséquence de nous offrir les pires moments du couple YxU au point d’aboutir au résultat désastreux de la pseudo-rupture dans #53 Droit au cœur, ce qui aurait pu être évité.

Dans la saison 4, il semble avoir bien appris de ses erreurs des saisons 2 et 3 puisqu’il est plus sociable/amical/posé/lucide dans ses rapports avec ses amis et a dû probablement décider d’attendre que XANA soit vaincu pour dire à Yumi ce qu’il a sur le cœur puisque ce serait une meilleure opportunité pour le faire et la scène d’échange entre lui et la japonaise avant le RVLP dans #95 Souvenirs semblait être une promesse pour un avenir radieux et plutôt positif qui les attendrait.

Concernant Ulrich dans CLE, j’ai bien aimé la performance de Quentin Merabet qui a une ressemblance physique incroyable avec le personnage en plus d’avoir apporté une dimension psychologique pas inintéressante mais j’ai trouvé dommage que sa relation avec Yumi se soit encore soldé à de la stagnation, à croire que dans cet univers parallèle ils sont aussi coincés que Max Guevara et Logan Cale dans Dark Angel.

Quant à CLC, il a beaucoup changé en arrêtant d’avoir sa jalousie maladive envers William, il a enfin décidé de déclarer sa flemme à Yumi et on peut dire que ce qu'il aura vécu a contribué à montrer à quel point il tenait à elle plus que tout au monde.
Il a été assez tête-brûlé lors de la séquence à Bruxelles où l'idée lui était venue de passer par la fenêtre et utiliser la gouttière pour s'enfuir mais en même temps, c'était très jouissif et digne d'un épisode d'Alerte cobra. Il a été super-balèze pour piloter un scooter sans provoquer d'accident alors qu'il n'avait jamais conduis un tel engin auparavant (sauf si on prend en compte l'Overbike sur Lyoko).

Oddye a écrit:
Je trouve qu'il mérite mieux que Yumi d'ailleurs. Va avec Emilie, c'est mieux Mr. Green


Mets à jour tes connaissances en revisionnant la série intégralement, visionne ensuite des let’s play sur Code Lyoko DS et Plongez vers l’infini ! et enfin lis CLC en entier, ça t’évitera de dire des conneries sans fondement.

William


Le personnage le plus controversé de la série introduit dans la saison 2 et qui n’a pas laissé indifférent la communauté (surtout Tchouky et Al qui l’ont qualifié de briseur de couple, dragueur à la manque et imbécile notoire : mort ou vif de préférence dans d’atroces souffrances. Et il faut avouer qu’ils n’ont pas entièrement torts à son sujet), en ce qui me concerne je l’apprécie grâce à sa voix par le génial Mathieu Moreau qui lui donne beaucoup de classe mais pas au point d'en être fan parce qu'il y a certains points qui ne vont pas chez lui :

1) L'avoir introduit dans la saison 2 est une fausse bonne idée des scénaristes car il débarque à Kadic pour de mauvaises raisons, dès le départ ce personnage aurait pu être bien mieux travaillé, Sophie Decroisette et Bruno Regeste ne semblaient même pas réaliser que William se trimballe un étiquette de lourdaud dès son arrivé dans #27 Nouvelle donne et ce dialogue résume assez bien le mauvais traitement de celui-ci :

-Yumi : « Ça veux dire que l’amour peux te rendre fou ? »
-William : « Complètement dingue ouais… »


Il était censé aimer une autre fille avant de débarquer à Kadic, il l'a déjà oublié ? Si oui, alors il ne devait pas s'agir d'un amour réciproque autrement il n'aurait pas jeté son dévolu sur Yumi au point d’effacer de sa mémoire celle qui a causé son renvoi dans son ancien collège et c’est dommage que ceci n’ait pas été approfondi parce que ceci aurait permis d’apprendre des infos intéressantes sur son background.

2) Il a foutu en l'air le couple YxU (qui était déjà perturbé par cette garce d’Élisabeth pendant 15 mois) en se mettant en travers de leur chemin, brisant tout le développement de la relation unissant la geisha et le samouraï pendant la saison 1 et rendu Ulrich jaloux/impulsif/grincheux à tel point que celui-ci a entamé une descente aux enfers durant la saison 2 qui a conduit aux événements de #53 Droit au cœur.

3) William compte parmi les idées les plus foireuses des scénaristes que Tchouky et Al avaient répertorié, et plus précisément le « Heureusement, il y a William » : http://www.dailymotion.com/video/x15z0k5_ces-dessins-animes-la-top-10-1-des-recettes-les-plus-foireuses_shortfilms (allez à 17mn sur le timer pour arriver directement à la partie où il est abordé)

4) Ce n'est pas un personnage que l'on doit systématique défendre envers tout et n'importe quoi, il a une grande part de responsabilité pour ce qu'il lui est arrivé en ayant été le lieutenant de XANA et les ravages qu'il a provoqué en occasionnant des séquelles posts-traumatiques qu'on ne peut imaginer sur les LG et il a failli tuer Waldo dans #82 Mémoire blanche. Je trouve néanmoins qu'il est un très bon personnage, il a apporté une nouvelle dimension psychologique au sein de la série dès le début de la saison 2, il a su faire preuve de courage lors des attaques de XANA dans #39 Mauvaise conduite, #54 Lyoko moins un et #59 Le secret.

Malheureusement, il a passé une partie de la saison 3 à agir en pot-de-colle avec Yumi sans qu’il s’en rende compte et ceci a eu des conséquences qui n’ont pas jouées en sa faveur pour être intégré dans l’équipe et n’oublions pas #65 Dernier round où il a tout fait de travers en tombant dans le piège de XANA sans se méfier. De plus, en voyant les spoilers des tenues virtuelles saison 4 (en particulier la tenue de XANA-guerrier de Dark William), je savais que sa première virtualisation allait connaître un dénouement dramatique, donc je suis à 100% d'accord avec Yumi lorsqu'elle avait déclaré au moment de sa dévirtualisation : "Je savais bien que c'était pas une bonne idée de t'intégrer dans notre bande." Parce que cela a été le début d’un cauchemar ayant duré 6 mois pour les héros qui ont dû déployer des efforts hors du commun pour cacher l’horrible vérité au personnel de Kadic et ses parents.

Ce qui m'a aussi toujours marqué, c'était de voir qu'aucun des héros ne prenaient en compte l'avis de Yumi vis-à-vis de William dans #59 Le secret et #64 Surmenage, on dirait qu'ils ne voyaient en lui que ses bons côtés sur ses capacités efficaces face au danger et à l'action mais aucun de ses défauts, même Aelita ne voyait pas ça (à croire qu'elle est incapable de voir le côté négatif des gens). Je trouve au contraire que pour bien connaître une personne, il ne faut pas faire abstraction de ses défauts et décréter que William était une bonne recrue pour devenir un Lyokoguerrier simplement parce qu’il a fait ses preuves en les aidant parfois face à certaines attaques de XANA, ce que Yumi a tenté de faire comprendre mais le problème vient de la mise en scène et du temps limité de #64 Surmenage qui n’a pas permis de pouvoir développer la séquence de réunion du groupe à l’usine comme on aurait pu l’avoir et qui aurait contribué à ce que la geisha expose ses arguments envers son refus de l’intégrer dans l’équipe après avoir déclaré en quoi il est une tête-brûlée et indigne de confiance.

Enfin, le gros défaut de William est qu’il est un protagoniste scénarium qui n’a eu de cesse de se faire ballotter par les scénaristes sans penser à une quelconque cohérence psychologique/physique à tel point qu’il en devenait un couteau suisse et surtout pouvant être cliniquement stupide (révision de la géographie des USA avant une interro de math dans #57 Aelita, non mais paie ta logique Bruno Regeste et retourne faire un stage dans une école de scénaristes pour éviter de recommettre des fautes professionnelles aussi grossières).

Concernant William de CLE, j’ai bien aimé sa rédemption qui fut très bien instauré, il s’est montré patient et a fini par retrouver sa place au sein de l’équipe tout en tirant leçon de ses erreurs du passé pour éviter que cela se reproduise, il a des séquelles post-traumatiques de sa période XANA-guerrier qui ont été bien gérées et j’ai apprécié qu’il renonce petit à petit à Yumi au fil des épisodes au point d’être prêt à laisser à Ulrich le champ libre pour qu’il développe tranquillement sa relation avec la geisha.

Odd


Ayant bien massacré ce nabot à la hache, je vais essayer d’être plus indulgent avec le félin goinfre en l’abordant plus positivement même si cela va être très difficile étant donné qu’il a trop souvent penché du côté négatif dans la balance.

Le gars issu d’une famille d’artistes composée de 5 sœurs qu’on aura jamais eu l’occasion de découvrir (il a fallu attendre #82 Mémoire blanche pour qu’on découvre leurs prénoms) a probablement dû souffrir d’être le petit frère face à ses sœurs qui ont dû le malmener et lui faire subir des mauvaises farces qui ont dû lui rester au travers de la gorge, notamment celle où il a été enfermé dans les WC au point d’avoir dû y passer la nuit, c’est tellement dommage que ces éléments n’aient pas été davantage exploité puisque ça aurait permis de découvrir des failles sous son masque de comic relief constamment jovial.

Je vais commencer par ses points négatifs pour passer à la partie positive après, son principal défaut est sa voix de Chipmunk horripilante qui le rend insupportable à écouter et je n’ai jamais compris comment personne n’a pu le confondre avec une fille alors que c’est la première chose qui m’aurait interpelé si j’avais été à la place d’un des policiers de l’aéroport Roissy CDG dans #3 Vacances dans la brume, ce qui m’a empêché d’avoir une quelconque empathie pour ce personnage. Ajoutons sa coiffure ridicule qui le fait ressembler à un mauvais cosplay de Végéta en mode super-Sayen et ses vêtements violets lui donnant une allure de clown, sans oublier que c’est le membre de l’équipe qui a le moins de profondeur puisqu’il passe son temps à fuir ses responsabilités en passant son temps à faire le pitre, bosser peu en court, lancer des blagues puérils et faire des farces honteuses (surtout dans la saison 4).

Sur Terre, il a eu le malheur de nous offrir les pires séquences terrestres durant la saison 3 en cumulant des intrigues tellement pathétiques que ça n’a fait que le rendre encore plus détestable à mes yeux après avoir subi la descente aux enfers dans la saison 2 où il a commencé à devenir particulièrement gonflant, tant de potentiel gâché en le rendant unidimensionnel vers la saison 2.
Concernant les filles, Odd est incontestablement un gros enfoiré qui non seulement accumule les filles comme une collection de timbres mais en plus n’apprend rien de ses échecs sentimentaux puisqu’il n’arrêtait pas de commettre des gaffes pires que les précédentes à chaque nouvelle conquête dont les pires furent les suivantes :

1) Avoir rompu avec Magalie DeVasseur et Claire Girard dans #42 Désordre parce qu’il avait décidé de sortir avec les deux en même temps, ce qui lui a valu deux baffes (qui ont été reçu par Yumi qui était dans son corps hélas).
2) Avoir proposé à Magalie d’être sa cavalière au bal de fin d’année dans #52 Réminiscence en oubliant complètement ce qu’il avait osé lui faire 10 épisodes plus tôt.
3) Avoir perdu ses neurones en laissant Bringa découvrir l’usine et toucher l’interface de commande dont Jérémie avait lancé un programme important, ce qui a provoqué des bugs sur le Superscan dans #85 La belle de Kadic.
4) Avoir menti sciemment à Kelly sur l’acquisition des tickets du concert des Subdigitals après avoir marchandé avec Élisabeth mais qui n’a pas respecté sa part du marché en veillant à ce qu’Ulrich ne sorte pas avec Yumi.

Sérieux, c’est censé inspirer l’amitié, le respect, l’amour et l’empathie envers ce gros naze une telle attitude ? Si c’est ce que pensent les scénaristes alors ils devraient vider leurs cerveaux pleins de fiente de brontosaure pour avoir aussi mal écrit cette facette d’Odd qui est l’une des pires que j’ai pu voir.

Icer a écrit:
Odd, il m'a toujours plus ou moins cassé les couilles, et les épisodes centrés sur lui notamment les #55 et #57 sont parmi les pires de la série.


C’est rassurant de voir que je ne suis pas le seul à qui Odd m’a cassé les balls tellement il horripilant et chaque épisode lui étant consacrés ont eu pour seul intérêt de mettre en valeur ses pitreries au lieu de lui donner de la profondeur, rendant le visionnage consternant et je t’approuve entièrement envers les exemples que tu as exposé puisqu’ils comptent parmi les intrigues terrestres les plus pathétiques de la série.

Brume a écrit:
Pourtant, je ne comprends pas totalement l'engouement interplanétaire qu'il reçoit parfois, sérieusement, Odd est bourré de défaut! Certains ont tendance à l'oublier mais il est très loin d'être parfait, et là où justement Ulrich se fait détester pour ses fautes, le félin au contraire se voit adulé encore plus malgré les choses honteuses qu'il a pu faire.
Combien de crasses a-t-il faites à Ulrich, Jérémie ou Yumi?
Pour éviter de reprendre l'éternel exemple du #85 je vais plutôt m'attarder sur une scène du #92 qui montre à quel point il est égoïste:

Lorsque Yumi arrive pour engueuler Odd pour finir par se défouler sur Ulrich lorsqu'il prend la place du blondinet (trop bon, trop con...), on voit à la réaction du samouraï qu'entendre les mots de Yumi lui fait beaucoup de peine, et alors qu'il est en train de crier et de pleurer intérieurement, Odd ne trouve rien de mieux à dire que:
-Merci Ulrich, t'es vraiment un frère

C'est ça un meilleur ami pour vous? Surtout qu'à la place d'Ulrich, il n'aurait jamais prit sa place.


Tu as mis en lumière quelque chose d’entièrement véridique sur Odd et pour lequel j’ai cru pendant longtemps être l’un des rares à l’avoir remarqué pour avoir eu le courage de le dire et je suis à 100% d’accord avec toi puisque ce qu’il a fait dans #92 Sueurs froides et l’un des parfaits exemples des pires crasses qu’il ait osé commettre à ses amis à tel point que non seulement il n’assume pas les conséquences de ses actes en demandant à Ulrich de le couvrir mais en plus il passe pour le plus grand FDP de la galaxie au point de continuer à s’enfoncer dans ses conneries durant la Translation en Sibérie. A la place de Yumi, je lui aurais mis du poil à gratter discrètement dans son pull pour avoir osé commettre la farce la plus humiliante qu’il m’ait été donné de voir et m’avoir pris pour un c**.

Passons à présent à ses points positifs, il sait faire preuve de qualité quand il le faut en agissant en mode sérieux comme on a pu le voir dans les épisodes ci-dessous :

-#2 Le voir pour le croire : après avoir appris la menace de l’attaque de XANA, il a pris conscience de la gravité de la situation et n’a pas plombé la scène en sortant une blague Carambar.
-#6 Cruel dilemme : il a informé Jérémie du flash d’anticipation qu’il a eu de la chute de Yumi dans la Mer numérique après sa dévirtualisation.
-#13 D’un cheveu : il a veillé à la sécurité de Milly et Tamiya pendant l’effondrement des locaux internes.
-#26 Faux départ : il se sert intelligemment du pistolet à clou contre les Kankrelats matérialisés et le passe à Jim pour qu’il aille aider Yumi et Ulrich à Kadic.
-#27 Nouvelle donne : il bloque la porte de la chaufferie de l’Ermitage afin de permettre Aelita d’en sortir.
-#41 Ultimatum : il demande au proviseur xanatifié d’aider Yumi à ne plus mourir de froid et après avoir reçu la veste pour se réchauffer la passe à son amie.
-#57 Aelita : peiné par le douloureux échange auquel il a été témoin au réfectoire, il va à l’Ermitage pour réconforter Aelita.
-#64 Surmenage : en arrivant à l’usine avec Yumi et Aelita, il était le seul à se demander si c’était le vrai Jérémie ou le clone polymorphe assit à l’interface de commande.

Concernant Odd dans CLE, j’ai trouvé la performance de Gulliver très bonne malgré qu’il fasse très jeune au point de ressembler à un collégien de 6e, il a apporté une nouvelle dimension au personnage en le débarrassant de ses plus gros défauts que sont sa voix de Chimpunk, son côté Dom Juan pitoyable et son chien débile, il essaye d’avoir une relation stable avec Samantha et c’est bien de le voir apprendre de ses erreurs pour s’améliorer.

Quant à CLC, il devient enfin ce que j’ai désespérément attendu pendant des années : un héros altruiste et soucieux du bien-être de ses êtres chers et ses amis, sa relation avec Eva Skinner est touchante et il mérite son bonheur, j’ai beaucoup aimé qu’il culpabilise en réalisant la gravité de ses actes dans les saisons précédentes et ça n’a fait que le rendre meilleur.
  Sujet: Sissi-Ulrich, un amour impossible  
Cyclope

Réponses: 40
Vus: 61885

MessageForum: L'animé Code Lyoko   Posté le: Sam 27 Juil 2019 18:32   Sujet: Sissi-Ulrich, un amour impossible
StellaeArrente a écrit:
Comme je l'avais dis à Minho par mail, qu'est ce que veut réellement Sisi avec Ulrich, pourquoi est-elle autant acharné, obsédé par ce garçon ?
Oui en plus d'être une harceleuse, Sisi a une putain d’obsession sur Ulrich et la bande comprit et j'ai jamais vu ça dans la vrai vie.

Et avoir Ulrich pour elle, c'est avoir quoi ? De l'amour ? De l'amitié ? Etre encore plus famous ? FIN catégoriquement elle veut QUOI ?


Entièrement d’accord avec toi sur ces éléments puisqu’ils montrent bien tout ce qui ne va pas chez Élisabeth mais aussi les éléments auxquels les scénaristes n’ont clairement pas creusés en profondeur, même si je ne suis pas sûr qu’ils y aient pensé. Dans les faits, Élisabeth est amoureuse d’Ulrich… parce que ça créait une pseudo rivalité avec Yumi, que ça lui donne une raison d’interagir avec et d’embêter la bande autre qu’être un « bully ». En soit elle aime Ulrich parce que ça sert les divers scénarios, que ça souligne son archétype de collégienne superficielle et prétentieuse : pas besoin d’être un génie pour comprendre que cet "amour" est superficiel.

Moi non plus je n’ai jamais compris ce qu’Élisabeth attend d’Ulrich vu qu’elle le colle depuis la maternelle, c’est bien d’évoquer des choses liés au passé des personnages mais le montrer aurait été encore mieux. Sauf que malheureusement, son béguin est un prétexte scénaristique recyclable pour un personnage voulu superficiel, pas question de perdre du temps ou de la crédibilité en l’expliquant puisqu’à la seconde où l’amour que porte Élisabeth à Ulrich devient sincère, elle n’est plus un personnage agaçant mais un personnage tragique, amoureuse d’un garçon qui ne la considérera jamais.
(Et heureusement pour Yumi parce que je crois que niveau amour sur la série, Élisabeth mène la partie avec 3 baiser à 0.)

Évoquons brièvement l’allusion à une possible relation ExO glissé dans #46 Empreinte et que S. Decroisette a confirmé comme étant un simple gag sans aucun but scénaristique pour signaler que parfois ils ont glissé des éléments pour s’amuser, sans but d’être développé sérieusement.

StellaeArrente a écrit:
Et Ulrich veut quoi aussi ? Par ce que se soumettre au "On est copain et puis c'est tout" et ne pas exprimer son désaccord envers Yumi, ça en dit long aussi.

Mais pardon ils sont jeunes, ils ne sont qu'au COLLEGE et ils ont pleins d'autres problèmes sur le dos.


Ceci est entièrement la faute des scénaristes qui ont atomisé le couple YxU à cause du « Les couples heureux ne sont pas vendre » disent certains (les couples qu’y restent en suspens pour l’éternité non plus, bizarrement).

« Le copain et puis c’est tout » c’était génial pour eux. Bam ! On met l’histoire de cœur en arrière-plan, ni besoin de la concrétiser ni de la géré, Élisabeth était un pseudo problème et William pareil (d’autant qu’il n’était plus sur Terre pendant la saison 4) mais ça aide à rallonger la sauce quand on a la flemme de gérer un couple établi, surtout après l’avoir enlisé autant.

Sinon, il est drôle de voir comme on ne pas parler d’Élisabeth sans évoquer Yumi. Mais c’est normal, la pimbêche niveau relation amoureuse, c’est d’abord un accessoire scénaristique pour le couple YxU, en soit.
Malgré tous ces défauts, #22 Routine (je n’aime pas cette épisode) met en valeur son rôle premier : déclencher de la jalousie chez Yumi pour la forcer à faire le premier pas ou forcer Ulrich à la repousser et donc à avouer ses sentiments, malheureusement, ceci a été très mal géré.

De plus, il ne faut pas oublier l’ellipse des vacances d’été entre #52 Réminiscence et #53 Droit au cœur où l’on a aucune idée de ce qu’il a pu se passer pour eux durant cette période, il a été surpris au moment où la japonaise lui a avoué qu’entre eux c’était copain et puis c’est tout durant la scène au parc de Kadic.

De mémoire, les soi-disant arguments de Yumi étaient daubés, qu’elle les sort après une ellipse sert à faire passer la pilule : « Un coup on est ensemble et un coup on ne l’est pas ». Mais la ferme ! Tous les problèmes de la saison 2 à ce sujet viennent du fait que vous n’étiez PAS officiellement ensemble.
C’est un coup dur et injuste pour Ulrich, plus d’un mec serait allé voir ailleurs. Heureusement qu’il a une boussole qui le laisse fixé sur la geisha.

Si les scénaristes avaient voulu développer le couple après ça, ils auraient d’ailleurs sans doute montré Ulrich s’intéresser à d’autres filles, forçant Yumi à réagir en s’excusant pour ne pas le perdre définitivement. Mais ce n’était pas l’intérêt de ce plot-twist, l’intérêt c’était de geler la relation pas encore vraiment commencé.

StellaeArrente a écrit:
Quand on voit Sisi tout au long de la série, qu'est ce que elle pourrait apporter de bien à Ulrich ? Aurait-elle confiance en lui ? Arrêterait-elle de le harceler ? Imposerait-elle ses besoins sur lui ?
Enfin c'est que de la spéculation mais est-ce que l'un et l'autre serait heureux ensemble ? Est que ils pourraient être complémentaires ?


La question est bonne mais quand on voit ce qu’elle a pu faire pour le séduire dans #4 Carnet de bord en exerçant du chantage via son journal intime dont elle menaçait de dévoiler tous ses secrets aux Echos de Kadic, aller au cinéma dans #43 Mon meilleur ennemi et monter sa tente à proximité de la sienne dans #76 Le lac pour passer une partie de la nuit à discuter ensemble sur des sujets futiles sans intérêt pour Ulrich, je pense que le samouraï n’aurait jamais pu connaître le bonheur avec elle et il aurait fini par la plaquer en moins d’un mois.

Il faut aussi remarquer que les scénaristes n’étaient pas totalement incompétents, à la seconde où ils montraient qu’Élisabeth et Ulrich peuvent s’entendre et être heureux ensemble, le couple YxU qu’ils laissaient pourrir sur place partait en fumée.

StellaeArrente a écrit:
Mais pardon y a bien des gens qui ont réussi à nous sortir le débat de OddxAelita y a des années en arrière donc je vois pas pourquoi UlrichxSisi ça doit être classifié : IMPOSSIBLE


Le débat AxO est l’un des plus STUPIDES qui ait pu voir le jour sur ce forum au point qu’une rubrique en soit consacrée sur le site puisqu’il n’y avait absolument RIEN d’authentique pouvant permettre de confirmer une possibilité qu’Odd soit amoureux d’Aelita pour les motifs suivants :

1) Sophie Decroisette a confirmé que ça n’a jamais été son intention de développer ce fantasme débile de certains Lyokofans.
2) Le membre Roi Yann a exposé des faits indéniables sur ce couple qui n’aurait jamais pu se réaliser : https://forum.codelyoko.fr/viewtopic.php?t=9044
3) On a bien vu combien Odd est un Dom Juan de pacotille agissant comme le pire des abrutis avec les filles puisqu’il n’a jamais pu tenir plus de 2 jours avec l’une de ses conquêtes, il n’apprend aucune leçon de ses précédents échecs sentimentaux, sans oublier ce qu’il s’est passé avec Bringa Heringsdötir et Kelly.

Ce qui rend le couple ExU impossible sont tous les faits que j’ai exposés au sujet de cette garce via toutes les mauvaises actions qu’elle a effectué de la S1 à CLE (pour cette saison, il n’y a qu’un épisode où son attitude a porté préjudice) ainsi que les multiples RVLP ayant effacé sa mémoire, occasionnant sa stagnation psychologique en l’empêchant de garder les leçons de vie qu’elle avait pu acquérir et qui auraient contribué à la rendre meilleure.

On ne reviendra pas sur AxO (très populaire aux USA) et qui vient de trois faits :

1) Les spectateurs sont des débiles ne voyant pas plus loin que le bout du nez.
2) Le cool et la princesse, c’est plus cool à voir que la princesse et le nerd.
3) Jérémie n’a pas de forme virtuelle visible puisque sa virtualisation dans #31 Mister Pück s’est déroulée pendant une ellipse.

Dans les faits : l’amour porté par Élisabeth est superficiel et mesquin car on n’a aucune preuve du contraire dans la série, ce qui donnerait une relation toxique et/ou éphémère. Donc en soit leur amour est impossible car pas viable.

StellaeArrente a écrit:
Et c'est que mon avis mais s'ils sortaient ensembles, je les verrai pas rester en couple très longtemps. Relation abusive, conflictuelle et dégradante dans le cas ou Sisi ne s'améliorerait pas et Ulrich non plus : manque de respect, humiliation, insulte (Parce que on parle de cette fille mais Ulrich aussi en disait des bonnes sur sa gueule... donc est ce que ce mec respecte les filles tant que ça je me demande (oh il a oublié l'anniversaire de Yumi, mais il l'a jamais insulté je conçois.))

UlrichxSisi ou un amour voué à l'échec Rolling Eyes


Je pense qu’Ulrich aurait mieux évolué qu’Élisabeth s’il était sorti avec elle puisque ayant l’avantage de garder sa mémoire intacte face au RVLP, ceci lui aurait permis de corriger certains de ses défauts pour ne pas refaire les mêmes erreurs en l’ayant humilié/insulté/manqué de respect, ce qui est tout le contraire de cette pimbêche.

J’avoue que pour le point que tu as relevé sur Ulrich ayant pu dire des choses assez osées sur la gueule d’Élisabeth comme on a pu le voir dans la genèse, #5 Big bogue, #7 Problème d’image, #12 Attaque en piqué (la scène coupée dont on ignore tout de son déroulement), #14 Piège, #15 Crise de rire, #17 Mémoire morte, #19 Frontière, #22 Routine, #43 Mon meilleur ennemi, #53 Droit au cœur, #76 Le lac et #94 Contre-attaque. Il y a de quoi se poser des questions à son sujet mais je crois que c’est uniquement vis-à-vis de la fille du proviseur qu’il n’a pas de respect sachant que d’une part elle le harcèle depuis la maternelle, de l’autre il n’a pas été insensible au charme et à la gentillesse d’Émilie Leduc dans #22 Routine.

Dans la genèse, le comportement d’Ulrich est celui de la saison 3 (ce qui est anachronique) où sa compassion est épuisé mais sur le coup vu que c’est un préquel, il passe pour un enfoiré fini en décidant d’utiliser Kiwi comme cobaye pour la virtualisation (et il pose à Élisabeth un lapin très humiliant bien qu’il n’ait jamais accepté son invitation). A part ça, Élisabeth niveau fille et respect, rien de choquant ou de glorifiant globalement dans la série.

Pour finir, l’anniversaire de Yumi dans #78 Expérience n’est JAMAIS ARRIVE, c’est une énorme incohérence scénaristique étant donné qu’il est impossible que la geisha puisse avoir 15 ans dans cet épisode sachant qu’il se déroule en mars 2007 et elle est née en été 1991, elle a changé d’âge depuis le début de la saison 3. Cet élément n’entre donc pas en compte puisqu’Ulrich n’a rien oublié donc arrêtez une bonne fois pour toute de relever cet élément absolument PAS canonique.

En bref, le coup de l’anniversaire, c’est juste un scénario d’embrouille facile qui en plus rappel qu’Ulrich est un QI a deux chiffres avec rien dans le crâne et tout dans les muscles. C’est ahurissant de se tirer autant de balles dans le pied de la part des trois scénaristes qui ont bossé sur cet épisode et où aucun d’eux n’a pensé à l’erreur commise.

Idris2000 a écrit:
Le fait que William l'ai aidé n'est pas exactement ce qui le sauve dans cet épisode: on peut même se demander si la seule raison pour laquelle il a bougé était juste de se lâcher sur l'ennemi car Dunbar l'avait encore humilié et non pour aider les autres...


Remarque plutôt pertinente vis-à-vis d’un élément auquel je n’ai pas pensé et qui pourrait en partie expliquer pourquoi il s’était autant défoulé sur la Marabounta dès qu’il a été virtualisé dans la Forêt sans adresser la parole à Aelita.

D’un autre côté, Ulrich prend cher scénaristiquement puisqu’il ment à William en rejetant la responsabilité pour ce qu’il s’est passé à la piscine au lieu d’assumer ses responsabilités. Et c’était un des pires épisodes pour lui.

Idris2000 a écrit:
Voyons...

"fragiles": ce n'est pas comme si Aélita n'avait pas de mode cruche, pas du tout... Rolling Eyes

pleurnicheurs : soyons sérieux. Ses capacités de visée changent du tout au tout : elle peut te sniper le corps d'Ulrich xanatifié dans Désincarnation (bon d'accord, sa mobilité était réduite) des Mantas elle en a déjà buté, y compris toujours dans Désincarnation, mais impossible de kill 2 Mantas à moyenne portée dans Contre-Attaque qui certes esquivaient, mais ne se concentraient même pas sur elle. Je vais être méchant mais elle n'a qu'à s'en prendre à elle-même.


Ceci est à cause de la sous-exploitation du potentiel d’Aelita qui est pourtant la plus puissante des LG à partir de la saison 3 mais en grande partie à cause du fait qu’elle a passé deux saisons à dépendre de l’intervention de ses amis parce qu'elle était la princesse de service, ce qui a amené à ses performances au combat peu reluisantes. Ça et la planification des combats qui sera chancelante du début à la fin de cette série. Lyokoguerrier ou XANA-guerrier, beaucoup de défaites ont été injustes !

Pour le point que tu as exposé dans #94 Contre-attaque, c’est la mise en scène mal développée et le fait qu’Aelita était tellement obnubilé d’empêcher son cauchemar de se réaliser (la mort de son père) qu’elle n’arrivait pas à se concentrer pleinement sur la destruction des Mantas qui canardaient Waldo, sans oublier qu’elle devait aussi lancer le programme multi-agent pour anéantir XANA.
Et le fait qu’elle ne sache pas viser arrangeait bien le scénario, comme d’autres fois l’inverse.

Idris2000 a écrit:
geigneurs/râleurs : oui, dans "Aélita", lorsque Schaeffer va avec Odd uniquement sur Lyoko (certes, il faut le reconnaître, Belpois était un peu à côté de la plaque) pour en savoir plus sur son père alors que c'est limite si elle ne s'offre pas à X.A.N.A. (soyons sérieux, comment X.A.N.A. n'aurait pas pu attaquer à ce moment?) telle une prostituée à un client.

Donc, le premier cas relève d'une capacité de visée douteuse alors qu'elle est capable de mieux et le dernier cas relève davantage de la connerie que d'autre chose.
Toujours pas besoin de CLE pour dire cela.


Là aussi c’est un problème de scénario qui fait perdre des neurones à Jérémie alors qu’il aurait dû se douter qu’Aelita et Odd étaient sur Lyoko sachant que leurs portables ne devraient même pas sonner lorsqu’il essayait de les joindre puisqu’ils ont été pulvérisés lors de la virtualisation. Et deuxièmement, oui c’est stupide mais elle est sous le coup de l’émotion et sous la garde d’Odd. Note ça, je vais y revenir.

Niveau combat en général, Aelita n’est pas la seul à être à la ramasse : c’est aussi le cas de ses amis qui n’utilisent jamais leurs pouvoirs bien comme il faut et au moment le plus adéquat alors que cela aurait pu leur éviter bien des ennuis.

La preuve : le Triplicata, Triangulaire, le don de création, la télékinésie, le bouclier d’Odd… toujours aux abonnés absents quand il faut. Pareil pour les performances au combat, vaincre trois Krabes en solo (ou presque mais Ulrich réussit à gérer trois monstres dans #58 Le prétendant) et galérer comme un porc s’essayant à la danse classique contre deux Blocks est complètement stupide.

Idris2000 a écrit:
La fin ne justifie pas les moyens.
Dans cette logique, devrait-on dire qu'une fois que X.A.N.A. aura réussi à conquérir le monde, une paix s'installera?


Pour la faire courte, la genèse a été écrite avec les pieds, en trop peu d’épisode pour tout gérer efficacement.
Si Yumi force son entrée dans le groupe et si Élisabeth est présente pour "expliquer" sa relation avec Ulrich, c’est comme Odd qui débarque en octobre à Kadic… parce que c’est mal fait.
Mais au moins elle est claire sur un point : en moins de deux jours, Sissi trahi le secret par lâcheté (ce n’est pas illogique mais ça montre qu’elle manque du courage nécessaire, comme on le verra pendant l’attaque des rats dans #11 Enragés).
Aussi Yumi est bien plus sportive, donc un meilleur atout.

Idris2000 a écrit:
Donc, tu refuses de prendre en compte l'intelligence sociale de Sissi car tu bloques sur son aspect de conne (qui existe, il faut le reconnaître).
Donc, tu prends ce qui te plaît et le reste, tu le rejettes où le blâme sur les scénaristes (Ex: Yumi et Routine).


Intelligence sociale ? Faudrait la voir socialiser avec d’autres élèves/professeurs que ses ennemis et ses deux pantins pour en parler.
Non, Élisabeth n’est pas complètement débile (enfin ça dépend de l’épisode), #toutencarton

De manière intéressante, tu soulignes un aspect essentiel du débat : quand des éléments se contredisent dans cette série, comment trancher le bon du mauvais, le canonique du non-canonique ?

On se base sur les épisodes de la saison 1, sur l’archétype du personnage ou sur autre chose ?
On est forcément biaisé mais les scénaristes l’étaient aussi… s’il y a des lectures contradictoires, dans le fond elles se valent à condition de reposer sur un minimum de concret (oui, les fans du AxO, c’est sur vous que je pointe mon fusil de sniper).

Je mettais simplement en évidence que ses actes de désespoirs visant à écarter Yumi d’Ulrich ont été causés par sa stagnation psychologique (fixé sur un objectif par saison, avec deux saisons où il est identique.

En terme de compétence sociale… elle a utilisé l’avidité des Echos de Kadic pour les scoops, connaît assez bien le règlement de Kadic, et sait utiliser son proviseur de père comme épouvantail.
Mais elle a aussi tenté de faire élire Hervé délégué de classe, tenté de séduire un garçon en lui faisant du chantage et est toujours flanqué de ses deux larbins asociales et impopulaires.

Le côté social vient d’un des stéréotypes sur lequel repose Élisabeth : la « High school queen bee », sauf que dans les faits, la reine des abeilles n’a pas d’essaim. L’exemple typique où l’écart entre le personnage et le stéréotype coince, c’est celui du foyer qui nous montre l’école polarisé entre le camp Élisabeth et le camps LG.

Sauf que la bande à Jérémie n’interagit pas des masses avec la foule et côté Élisabeth… Ben c’est presque pire. Elle est flanqué de ses deux pauvres larbins, on la voit très peut parler avec d’autres filles ou d’autres garçons (#21 Gravité zéro et #29 Exploration, si on ne compte pas les journaleuses).

Alors pour faire croire que l’école se diviserait en deux autour de ces deux pôles sans interaction… mdr, non. Effectivement, dans une sitcom américaine, ce genre de conflit entre un héros populaire et la queen bee du lycée est possible mais là ça ne fait pas de sens.
Les stéréotypes des personnages et leurs emplois au long de la série sont un sujet de topic à part en soit.

Néanmoins, Élisabeth a une évolution psychologique : saisons 1 et 2 elle drague Ulrich, saison 3 transition, saison 4 obsession non plus avec Ulrich mais avec le secret de la bande. Subtil mais essentiel car n’importe qui fini par comprendre que non, c’est non. Je cite #80 Kiwodd où Yumi sort avec la réplique de William pour la surveiller, l’ancienne Élisabeth aurait prise une photo et aurait couru la porter à Ulrich en croyant que ça allait le décevoir.

Objection, je ne prends pas forcément ce qui me plaît en rejetant le reste à blâmer sur les scénaristes puisque que je me suis rendu compte de la grosse inégalité du travail effectué par les scénaristes qui n’ont pas faits convenablement leur travail alors que ce genre de chose n’est pas censé atteindre une telle ampleur via une série évolutive comme CL.

On en revient encore une fois au débat : si les scénaristes on fait du travail de tâcheron et que l’on peut le souligner, est-ce que ces éléments sont valables ? S’il y a actuellement un truc et son contraire, qu’est-ce que l’on garde ? La réponse n’est pas évidente et donc chacun est en droit de défendre un point de vue, tant qu’il existe (coucou AxO). Si l’on veut affirmer qu’Ulrich est idiot comme un âne, on peut. On peut aussi affirmer qu’il est dyslexique et/ou dysorthographique, on peut dire d’après #21 Gravité zéro qu’il ne craint pas le vide mais on peut aussi dire qu’il a le vertige.

On peut dire que Yumi est mature ou prouver que c’est juste une ado bien hormonale et irrationnelle.
Qu’Odd est un connard ou un mec sympa, un peu lourd parfois.
Qu’Aelita est un ange ou une tête de mule bornée (je t’avais dit qu’on y reviendrait) mais on peut aussi la voir sérieuse et gentille donc bon.

Il y a à boire et à manger pour chaque personnage.

Idris2000 a écrit:
Dans cette logique, parce qu'Eggman est parfois con, je devrais rejeter son Q.I. de 300, même lorsque certains de ses plans sont absolument redoutables.
Logique douteuse : dans ta logique, on devrait rejeter les rares moments d'intelligence de Stern.


Ceci est malheureusement l’un des parfaits exemples des scénaristes jouant au yo-yo sur l’intelligence des personnages qui fluctuent selon les besoins de l’histoire où on sacrifie la logique au profit de l’histoire du jour ou du gag dans le but de faire passer les spectateurs pour des moutons incultes devant débrancher leurs cerveaux en avalant toutes les conneries exposées pour ensuite être acclamé comme étant divertissant et drôle.

Et encore une fois tout cette échange tourne autour de : ici il agit comme un abruti, là il est malin, quelle est la vérité ? Comment trancher ?

Idris2000 a écrit:
Tu reconnais donc que les Q.I. varient mais tu rejettes malgré tout l'intelligence sociale de Delmas? Drôle d'argumentation.


CL est relativement peu évolutif comme série, plus que d’autres mais on est loin d’Oban Star-Racer, Yu-Gi-Oh, X-Men Evolution, Transformer Prime etc… et je passe d’autres exemples : stagnation des lieux, des personnages secondaires, des relations…

Idris2000 a écrit:
En attendant, ce n'était pas le cas et en rien tu ne réfutes les points d'Ikorih : certes, les plans les plus machiavéliques de Delmas ont parfois failli réussi, mais inversement, ce n'est souvent que lorsqu'elle met ses plans en marche qu'Ulrich et Yumi se remuent.


Oui, Élisabeth a poussé Yumi et Ulrich à se remuer mais seulement quelques fois, en majorité dans la saison 1 (typiquement #22 Routine). Sauf que la situation aurait été différente si les scénaristes savaient écrire convenablement une romance (surtout celle YxU) au lieu d’avoir occasionné un tel massacre où il fallait qu’Élisabeth sème la pagaille pour que Yumi et Ulrich se remuent, ce qui aurait également été moins problématique si le public cible n’avait pas été la jeunesse mais les ados/adultes car cela aurait contribué à mieux instaurer ce triangle amoureux à la gomme, ce que Joss Whedon a parfaitement su faire dans Angel saison 3 avec le triangle Winifred/Charles/Wesley où il n’a pas fait perdre les neurones de ses personnages pour instaurer cet élément.

Encore une fois ses plans sont foireux, ils ne marchent que parce le scénario le veut bien, parfois au détriment de l’intelligence d’Ulrich ou de la maturité de Yumi. Plus sérieusement : si tu fais évoluer tes personnages trop vite dans leur contexte scolaire, tu as vite fait d’avoir tout dit et tu te retrouves à devoir faire du remplissage en tournant en rond.

Idris2000 a écrit:
Où les jeunes Einstein auraient pu lui dire que Yumi a été kidnappée pour menacer Stern...Connaissant son caractère stupide, elle aurait probablement accepté...


Euh… c’est son père le kidnappeur ! Elle s’intéresse d’abord à lui dans l’épisode et c’est normal ! Rien à cirer d’Ulrich ou de Yumi ici, ça sert à rien de sortir ça.
Là c’est typiquement le genre d’épisode où les scénaristes ont mordu plus qu’ils ne pouvaient mâcher. Je ne pense pas qu’il y avait de sortie élégante, la réaction d’Élisabeth a été logique dans ce contexte, elle n’a rien à se reprocher.

Idris2000 a écrit:
...Ait-je besoin de répéter qu'on ne peut pas systématiquement rediriger la faute sur les scénaristes à chaque qu'il y a quelque chose qui ne nous convient pas?


Objection, rejeter la faute sur les scénaristes est justifiable lorsqu’ils n’ont pas faits correctement leur travail.

Idris2000 a écrit:
Je parlais de la connerie d'Ulrich, certes, Odd a sa part de culpabilité (mais bon, on parle d'Odd, le mec que t'as massacré dans une certaine liste), mais ça ne dédommage pas Stern.


Non mais pour une fois qu’Odd aurait pu agir intelligemment après avoir été bien casse-burnes depuis le début de la saison 4 en évitant d’aggraver la situation, il fait quoi cet abruti ? Il décide de sortir son chien et ajoute encore plus de fail à la situation qui mériterait presque le sifflement d’un criquet.

Idris2000 a écrit:
Tu vas encore blâmer les scénaristes pour quelque chose qui te gêne à toi que pour quelque chose qui dérange la majorité de la communauté?
C'en est fatiguant...


Tu marques un point, certains points en dérange plus certains que d’autres… Mais on notera que la communauté ne se gêne pas pour noter sévèrement les épisodes et que si l’on trouve un truc mal fait on est en droit de l’expliquer.

Pas la peine de s’entêter, le débat est en soit intéressant. Quand est-ce que les scénaristes ont raison ou qu’ils ont tort, comment en décider ? Est-il nécessaire de décider même ? Si des indices sur les deux points de vues existent, on pourrait juste admettre que l’un et l’autre sont des interprétations possibles et qu’on en préfère une, de toute façon il n’y a plus que les fanfictions qui exploitent cet univers fictif. A mon sens, on ne peut pas ou alors difficilement. Il vaut mieux admettre que les deux versions sont légitimes et qu’on en préfère une pour certaines raisons.

Idris2000 a écrit:
Ben, en attendant, son plan a marché, ce n'est pas comme si Sissi était la Team Rocket.


Effectivement il a marché, sauf qu’il s’est conclu sur un epic fail où elle a tout déballé au proviseur de ce qu’elle a découvert dans le journal vidéo de Jérémie sans apporter de preuves qui l’aurait aidé à convaincre son père qu’elle n’était pas folle, ce qui est une fois de plus la preuve qu’elle avait de la compote périmée dans son cerveau pour avoir oublié que les gens septiques demandent des preuves pour qu’on puisse les croire.

Un plan improbable et audacieux qui réussit de manière implacable pour se retourner contre elle à la fin dans un combo de gag, le niveau habituel de la série quoi (le coup de l’émetteur GPS est pas mal foireux car c’est digne d’un gadget de la DGSE, comment a-t-elle pu acheter ça sans difficulté ? Sans parler que les héros se rendent à l’usine par des tunnels).

Idris2000 a écrit:
Oui, oui, oui et oui: tu rejettes cette épisode puisque ne correspondant pas à ta vision du personnage. Pourtant, cet épisode est arrivé, on l'a vu, on a vu une autre facette d'Ishiyama.


Je le rejette uniquement parce qu’il a été écrit avec le c*l dans le but d’aboutir à l’idée foireuse « les couples heureux ne font pas vendre » et pour faire perdre complètement les neurones de Yumi qui n’aurait jamais agi de la sorte en croyant le mensonge d’Élisabeth sur le fait qu’Ulrich sortait avec Émilie Leduc depuis 2 mois, d’autant plus que la geisha n’y avait pas cru en lui envoyant en pleine face : "Quand j’aurai besoin de tes conseils à 2 balles, j’te sifflerai. Mais quelle plaie celle-là". Pourquoi ensuite elle a déclaré le contraire en nous faisant le cliché du malentendu lorsqu’elle a demandé des explications à Ulrich ? Elle est devenue amnésique ou quoi ?

Tu ne peux pas foutre en l’air la psychologie d’un personnage à ce point en lui faisant voir blanc pour ensuite voir noir dans le seul but d’amener une tension psychologique stupide et mal amenée comme ce qu’a fait le scénariste Bruno Regeste, ce qui me donne une fois de plus raison sur le fait que cet épisode a été tellement mal écrit que c’est à se demander comment on peut se tirer une balle dans le pied à ce point pour que le réalisateur Jérôme Mouscadet ait pu approuver une telle décision scénaristique ?

Le gros problème des approches par évènement opposé, c’est juste que dans le contexte de l’épisode ils se justifient toujours pour permettre le déroulement du scénario. A l’échelle globale c’est plus compliqué et chacun à ses sensibilités, les événements décrits ci-dessus sont un bel exemple.

Oui, c’est écrit avec le c*l, le mensonge d’Élisabeth (dont le plan stupide socialement échoue à remplir son objectif, à savoir faire d’elle la préférée d’Ulrich) n’aurait jamais dû prendre mais on peut aussi dire que Yumi est irrationnelle car folle de jalousie.
Et dans cet épisode, si le mensonge ne prend pas, l’intrigue ne se lance pas.

Idris2000 a écrit:
Où ta version de la cohérence dans CL, puisque tu reconnais que les Q.I. varient, ce qui peut amener à une toute autre version d'une "cohérence rétablie", si tu vois ce que je veux dire.


Oui, je vois.

Idris2000 a écrit:
PRATT : t'en es encore à blâmer William pour l'épisode 65 malgré de nombreuses réfutations... Pire encore avec le choc post-traumatique des LG: Aélita, qui est celle qui a le plus souffert (et celle dont le choc post-traumatique serait probablement le plus sévère), a immédiatement critiqué les autres lorsqu'ils ont rejeté Dunbar. Je ne vois pas de choc chez Stern, Ishiyama et Della Robbia. Je vois un concentré d'idiotie qu'on a déjà vu auparavant chez les mêmes individus.


Figure-toi que je n’ai pas oublié les réfutations que tu m’avais exposées au sujet de William dans #65 Dernier round, cependant, tu dois admettre qu’il n’aurait pas dû surestimer ses capacités, tenir compte de la mise en garde des LG via le danger que représentait XANA et suivre les conseils d’Aelita lorsqu’elle a actionné la clé de désactivation du compte à rebours, ce qu’il a complètement oublié de faire et ça causé sa perte en devenant XANA-guerrier pendant 6 mois. As-tu idée du cauchemar que ça a été pour les héros de devoir faire face à une telle situation où ils ont dû cacher l’effroyable vérité au proviseur, au personnel de Kadic et surtout à ses parents ainsi que le faire remplacer par un double aussi débile que l’inspecteur Gadget ? Ne me dis pas que tu n’aurais pas sombré dans le désespoir, l’angoisse et la culpabilité qui t’auraient envahis si tu avais été à leur place en songeant à ce qu’il aurait pu arriver si la vérité avait été découverte sur William en cas d’échec pour le libérer de XANA dans #93 Retour où tu aurais dû répondre de tes actes devant Mr et Mme Dunbar.

Concernant Aelita qui a immédiatement critiqué ses amis pour avoir rejeté William, je te signale que c’est un problème de mise en scène qui a trop précipité les événements en ne laissant pas le temps aux LG de débattre sur le sort de l’ex XANA-guerrier alors que ceci n’aurait pas été problématique si l’épisode avait été en deux parties puisque ça aurait permis de mieux développer l’histoire sans zapper des éléments importants qui auraient mieux permis de justifier le refus de Yumi, Ulrich et Odd que William retourne sur Lyoko.

Idris2000 a écrit:
Sissi n'est certes pas une héroïne, mais il faut reconnaître qu'elle a quand même souvent aidé.


Excuse-moi, mais l’aide qu’Élisabeth a pu apporter aux LG est plutôt minime comparé à tous les moments où elle a été la reine des fouineuses ainsi qu’avoir passé son temps à stalker Ulrich, toutefois je ne nie pas les épisodes où elle a pu se montrer efficace via la liste ci-dessous :

-#4 Carnet de bord : Après avoir apprise par Ulrich que le bus allait s’écraser sur le complexe pétrochimique, elle a décidé de l’aider en servant de relais avec Jérémie pour se faire pardonner de lui avoir fait du chantage avec son journal intime.
-#8 Clap de fin : Elle a aidé Ulrich à sortir du monte-charge avant que l’alien xanatifié ne l’attaque.
-#14 Piège : Elle a utilisé une écharpe pour immobiliser son bras gauche cassé.
-#19 Frontière : Elle a aidé Ulrich à convaincre le proviseur de laisser Yumi sortir de son bureau (malheureusement, on ne saura jamais ce qu’elle a pu lui dire) après avoir reçu un baiser de celui-ci sur la bouche et de sortir avec elle pendant 2 semaines (ce qui n’est jamais arrivé car il a dû y avoir un RVLP après la fin de l’épisode autrement elle n’aurait pas manqué une occasion de s’en vanter devant la japonaise).
-#34 Chaînon manquant : Elle accepte de remplacer Yumi pour la photo de classe des 3ème et d’endosser la responsabilité d’avoir été démasqué par son père.
-#40 Contagion : Elle a évité à Milly d’être mordu par l’armée des zombies.
-#41 Ultimatum : Elle s’est occupée de la virtualisation d’Aelita puis est allé combattre son père xanatifié pour l’empêcher de massacrer Ulrich.
-#69 Double foyer : Elle n’a pas hésité à lancer des tuiles sur le clone de William pour l’empêcher de s’en prendre à Ulrich et elle.
-#86 Kiwi superstar : Elle a soigné Ulrich en lui appliquant des pansements et n’a pas hésité à combattre l’armée des Kiwi 2.
-#91 Mauvaises ondes : Elle a assommé Nicolas xanatifié avec une poêle pour éviter qu’il massacre Odd.
-#116 Faux-semblants : Elle a fait diversion en se faisant passer pour Aelita en portant une perruque rose pour tromper le spectre de XANA afin que la Gardienne de Lyoko ne perde pas ses codes-sources.

Cependant, ses bonnes actions aussi louables soient-elles n’ont jamais permises de pouvoir effacer tous les moments où elle a agi comme la pire des pétasses incapable de reconnaître qu’Ulrich ne l’aime pas alors que c’est pourtant évident qu’il n’éprouve aucun amour à son égard, sans oublier hormis #34 Chaînon manquant, elle n’a gardé aucun souvenir des actions héroïques qu’elle a accompli alors que ça aurait pu contribuer à la rendre un peu semblable à Chloé Bourgeois vers la fin de la saison 2 de Miraculous Ladybug où elle devient Queen Bee.

Idris2000 a écrit:
Le problème, c'est que les héros ne correspondent pas forcément à la manière dont ils sont présentés. En conséquence, leurs failles sont bien plus flagrantes. C'est le cas de Yumi. C'est le cas d'Ulrich. C'est le cas d'Odd. Et tu le sais encore mieux que moi pour ce dernier cas.


Ce problème que tu exposes est principalement lié au fait qu’on ait jamais pu voir les héros faire face aux conséquences de leurs actes dans certains épisodes (excepté Ulrich dans #35 Les jeux sont faits et Odd dans #85 La belle de Kadic) ainsi qu’au schéma classique des épisodes ayant un peu empêché de pouvoir développer certains aspects douteux des LG.

Idris2000 a écrit:
Voyons, tu vas dans le caricatural avec "intelligente/lucide/clairvoyante" et dans la mauvaise foi en blâmant souvent les scénaristes dès que quelque chose chez un personnage te gêne au lieu de quelque chose d'objectivement douteux (genre, William disant qu'il ne sait pas nager).


Les trois adjectifs juxtaposés comme ça j’essaye d’arrêter mais c’est une mauvaise habitude tenace.

Je pointais juste du doigt une remarque que Tchouky fait dans certaines de ses reviews avec Al et qui m’agace particulièrement, à savoir qu’elle prétende qu’Élisabeth fait semblant d’être cruche/superficielle alors qu’elle est intelligente et lucide, ce qui n’est pas le cas autrement elle ne serait pas passé pour une ignare dans #26 Faux départ et #46 Empreinte, n’aurait pas prise Mme Hertz pour une c**** dans #27 Nouvelle donne et n’aurait pas reçu un 2/20 au dernier contrôle de Mme Meyer dans #48 Esprit frappeur.

Je me suis sans doute mal exprimé en plus de m’être emporté… (j’ai pris un peu de recul aussi entre-temps) dans les faits dire qu’Élisabeth fait semblant d’être cruche alors qu’elle est intelligente est aussi absurde que de l’affirmer stupide comme une huître. Et selon la série, elle est… les deux et il faut faire avec.

Sache au contraire que je ne blâme pas les scénaristes uniquement lorsque quelque chose me gêne puisque je pointe aussi les éléments objectivement douteux comme celui que tu as exposé sur William ne sachant pas nager (erreur ayant été reconnue par Sophie Decroisette pour avoir complètement oublié la séquence de la piscine dans #36 Marabounta) avec notamment la présence de Jean-Baptiste Pujol dans la file d’attente des douches des filles sans que personne ne remarque qu’il y a un intrus dans #28 Terre inconnue et l’une des pires que j’ai pu voir : Aelita au réfectoire avec Yumi et Odd lorsque Ulrich (dans le corps de Jim) vient les voir alors qu’elle est censé être à l’usine avec Jérémie dans #62 Désincarnation.

Et je ne doute pas que la liste des absurdités et contradictions soit longue.

Idris2000 a écrit:
On remarquera que tu dis "Libre à certains de l'apprécier pour ce qu'elle est" pour ensuite finir sur "vous ne pouvez pas l'évidence sur le fait que j'ai raison et que vous avez tort.".

Mis à part l'absence du verbe nier dans ta dernière phrase, on remarquera que ça relève du "je ne suis pas raciste, mais..."[/color]


Je disais juste que s’il y en a qui préfèrent Élisabeth à Yumi malgré tous les points qui ne vont pas chez la fille du proviseur, ils sont libres de l’apprécier. Peut-être pas très clair là-dessus, Élisabeth peut s’apprécier sans tricher, comme je l’ai dit elle a ses moments défendables et ils ont autant de valeur que ses conneries.

Pour conclure, et revenir sur le sujet de ce topic (car on a pas mal digressé), certains arguments peuvent pointer vers une relation ExU, les trois baisers au cour de la série notamment mais Ulrich est trop fixé sur Yumi pour que cette relation débute et Élisabeth a trop de mauvais côtés pour qu’elle perdure si jamais.
Et c’est sans prendre en compte le facteur XANA qui n’arrange rien.
  Sujet: [Jeu Vidéo Lyoko] IFSCL 40X!  
Cyclope

Réponses: 6197
Vus: 2607649

MessageForum: Projets partenaires   Posté le: Dim 14 Juil 2019 22:51   Sujet: [Jeu Vidéo Lyoko] IFSCL 40X!
Vincent-49 a écrit:
Un fan-projet qui va assez loin pour avoir la participation des doubleurs officiels (doubleuses en l’occurrence), c'est juste incroyable ! (Je suis content que mon petit don soit investi dans ce projet !)


Petite précision, on ne dit pas doubleur parce que ceci ne désigne pas un comédien bossant dans le doublage, il s'agit d'un patron d'une boite de doublage et non un comédien, c'est une erreur de terminologie faisant croire à tort qu'il s'agit d'un métier à part, ce qui est complètement faux et en voici la preuve : https://www.ericlegrand.fr/non-classe/nous-ne-sommes-pas-des-doubleurs, donc veuillez arrêter d’employer ce terme, surtout si vous êtes amenés à rencontrer par un pur hasard l’une des voix françaises emblématiques de notre pays car ils détestent être désignés ainsi : https://www.youtube.com/watch?v=56E-WMRB0bU (allez à 2:24 pour gagner du temps).

Vincent-49 a écrit:
No stress Cyclope, as-tu seulement remarqué que sur le plan à 1'00'' le décors de l'usine est à l'envers ? Moi en tant qu'expert de l'ile Seguin ça me choque Laughing


Non, je n’ai quasiment pas fait attention à ce détail contrairement à la tenue de Jérémie provenant de la saison 4 tandis qu'Aelita a celle que je hais particulièrement.

Vincent-49 a écrit:
"Hideuse", tu exagères un peu non ? C'est pas très valorisant pour tout le travail que ça représente, et puis perso moi je l'aime bien la tenue d'Aelita, après tout elle est pas obligée de s'entendre avec Jérémie pour choisir ses fringues Wink
Mets ton cerveau de côté quelques instants et apprécie en toute simplicité, Immu a très bien rodé son projet depuis des années, vu la panoplie de vêtements qu'il a prévu, ça m'étonnerais que ce soit fait au hasard.


Je l’admets que ceci peut sembler exagérer que je qualifie la tenue d’Aelita saison 2 et 3 hideuse mais ayant fait des études d’habillement au collège-lycée pendant 6 ans, j’ai acquis des connaissance sur la mode et cette tenue est carrément déplorable et moche, je n'ai jamais vu des vêtements aussi nazes/inappropriés pour une adolescente de 13 ans débarquant à Kadic, c'est une aberration ainsi qu'une faute de goût stylistique absolument atroce que Tania Palumbo a pu commettre pour l’ange rose. Sans déconner, Aelita ressemble à une élève de primaire de 8 ans avec cette tenue hideuse et à sa place j'aurais eu la honte de ma vie d'aller en cours avec de tels vêtements, surtout que ceci peut attirer les pervers afin de soulever la partie arrière de la robe-salopette pour voir vous-savez-quoi.

Donc non, je peux pas éteindre mon cerveau devant des fautes de goûts aussi grosses que celles-là, désolé pour toi Vincent-49 mais c’est au-dessus de mes forces. Toutefois, je n’ai pas de reproches à faire à Immu pour son projet qui a dû lui consacrer des milliers d’heures de travail pour aboutir à un tel résultat pour que ce soit presque identique à la 2D réalisée par Moonscoop, c’est juste que varier la garde-robe aurait pu être un bonus intéressant d’inclure.

immu a écrit:
Citation:
Pourquoi ne pas avoir mis des tenues inédites pour te démarquer de la série de base ?


Bein heu... c'est un choix de direction, pourquoi aurais-je forcément envie de me démarquer ? >>


Justement, l’avantage de développer de tels créations visant à développer l’univers étendu CL est de pouvoir exploiter les éléments que les scénaristes n’ont jamais pensés à développer par manque de temps/investissement/intérêt tout en se démarquant du schéma trop classique des épisodes en incluant des nouveautés comme étoffer la garde-robe, changer leurs coiffures pour montrer que la croissance a été prise en compte et modifier la forme des yeux en incluant des pupilles colorées afin de retirer l’un des principaux défauts du chara design 2D (du moins me concernant) qui empêchait de déterminer la couleur des yeux des personnages, donc pourquoi ne pas en profiter ?

Franchement, je comprends pas cette volonté de vouloir à tout prix conserver le statu quo de l’apparence des personnages tels qu’on les a connus de la saison 1 à 4 ? Ceci était l’un des éléments les plus négatifs de la série de base parce que non-seulement ça donnait l’impression qu’ils avaient pris une cure de Jouvence les empêchant de grandir (sérieusement, tu trouves ça logique que Yumi et Aelita aient une différence de taille de 22cm pour juste un an d’écart et que la geisha soit la plus grande jusqu’au final de la saison 4 ?), mais aussi qu’ils avaient les mêmes vêtements en plusieurs exemplaires alors qu’on a pu voir qu’Ulrich a différentes tenues dans sa penderie au début de #4 Carnet de bord, idem pour Yumi dans #34 Chaînon manquant.

Évidemment, tout ce que je dis n’engage que moi et je te demande pas de procéder à des changements radicaux de ton fanprojet, après tout tu es libre de faire ce que tu veux de ce que tu as réalisé jusqu’à maintenant puisque c’est à toi de décider ce qu’il convient de faire pour le mener à son terme selon ta vision pour te satisfaire et non pas comme je le souhaite via les éléments que j’ai exposé puisque je respecte le travail de programmation incroyable que tu as dû accomplir pour aboutir à un tel résultat dans cette vidéo malgré l’absence de couleur, je serai incapable de réaliser un tel projet.
  Sujet: [Jeu Vidéo Lyoko] IFSCL 40X!  
Cyclope

Réponses: 6197
Vus: 2607649

MessageForum: Projets partenaires   Posté le: Dim 14 Juil 2019 11:15   Sujet: [Jeu Vidéo Lyoko] IFSCL 40X!
J'ai examiné cette vidéo et c'est du très bon travail que tu as accompli mais je ne comprends pas pourquoi Aelita a sa tenue hideuse des saisons 2 et 3 sur le pont de l'usine tandis que Jérémie a celle de la saison 4, est-ce un bug de programmation ou tu n'as pas réfléchi aux vêtements qu'ils devaient porter ? Pourquoi ne pas avoir mis des tenues inédites pour te démarquer de la série de base ?

Concernant les voix, s'agit-il vraiment des comédiennes Sophie Landresse et Raphaëlle Bruneau que tu as contactés pour participer à ton projet ou est-ce un montage tellement bien fait qu'on y voit que du feu ?

Pour le feu d'artifice que les jeunes Einstein contemplent depuis le toit des locaux internes, je suppose que ça se déroule pendant les vacances d'été 2006 entre la saison 2 et 3 vu les tenues qu'ils portent (à moins que ça se passe après la saison 4), mais comment est-ce possible qu'ils soient toujours à Kadic alors que les établissements internes sont logiquement fermés pendant les vacances d'été ?
  Sujet: Votre personnage secondaire préféré  
Cyclope

Réponses: 12
Vus: 12641

MessageForum: Sondages   Posté le: Ven 28 Juin 2019 08:58   Sujet: Votre personnage secondaire préféré
Sondage captivant pour lequel il est un peu délicat d’établir un avis global sur les personnages secondaires sachant que certains d’entre eux n’ont pas été très développés, néanmoins je suis prêt à relever le défi pour chacun d’eux dans cette liste.

Hiroki


On commence avec du caviar sur Hiroki étant un cas très particulier à cause du fait qu’il est malheureusement victime de l’idée scénariste foireuse du « Mais si, j’ai toujours été là » qui débarque d’une pochette surprise dans #29 Exploration (comme par hasard l’épisode où Jérémie est passé de l’orthographe française à l’américaine pendant les interludes à la demande des américains) sans la moindre explication où nous ne savons rien de ce personnage ni d’où il vient et il a fallu attendre #34 Chaînon manquant pour que l’on nous révèle qu’il est le petit frère de Yumi, sauf que malheureusement on ne saura jamais où il était pendant la saison 1, pourquoi il n’a jamais été mentionné et la raison de sa présence au sein de la série puisque Sophie Decroisette et son équipe de bras cassé ont été incapables d’apporter une explication cohérente par le biais d’un flashback qui aurait permis de clarifier la situation, tout le contraire de Joss Whedon qui a apporté des justifications à l’introduction de Dawn Summers dans la saison 5 de Buffy contre les vampires.

Malgré ce gros défaut, Hiroki est un personnage ayant fourni une dimension psychologique supplémentaire à Yumi puisqu’en plus d’être l’ainée de sa famille, elle se devait d’être un modèle pour son petit frère sur qui prendre exemple pour bien grandir, malheureusement il a été un peu sous-exploité dans ses rapports avec les LG lorsqu’il a débarqué à Kadic dans la saison 3 puisqu’on ne l’a jamais vu interagir une seule fois avec Aelita ou Jérémie mais la fin de #75 Corps céleste indique qu’il y a eu des moments hors antenne où ils ont dû prendre le temps de faire connaissance mais c’est dommage qu’on y ait pas eu droit puisque ça aurait contribué à voir les points sur lesquels il a changé. Dans la saison 2, il était un peu irritant à harceler sa sœur vis-à-vis de sa relation avec Ulrich où il semblait porter pour celui-ci une grande admiration à la manière dont il pouvait en parler, notamment dans #39 Mauvaise conduite où il a été impressionné par son combat contre un Krabe xanatifié, dommage que ça se soit soldé sur un epic fail où il a fait complètement relâcher la vigilance du samouraï car cela lui a valu de recevoir un tir en plein dans l’abdomen et ce nabot n’a rien fait pour rattraper sa connerie vu qu’il s’est contenté de s’asseoir tout près pour le regarder se faire tuer lentement, idem pour sa mère qui n’a même pas tenté d’action héroïque pour sauver ses enfants ni Ulrich.

Son entrée à Kadic dans #53 Droit au cœur aurait pu redouter qu’il devienne un élément perturbateur pour les LG et surtout pour Yumi mais finalement il n’en a rien été à tel point qu’on peut se demander s’il ne s’agit pas d’un potentiel gâché orchestré par les scénaristes vu le peu d’apparition qu’il a effectué, si l’on ne compte pas la pire de toute que fut #65 Dernier round où il s’est obstiné à empêcher sa sœur de sortir de la maison pour aller à l’usine alors qu’elle devait le surveiller pour la journée en l’absence des parents, prenant un malin plaisir à la narguer sur les propositions qu’elle lui faisait pour qu’il garde le silence sur son absence. Néanmoins, on peut difficilement le blâmer étant donné qu’il n’était pas au courant des activités secrètes de Yumi, même s’il n’en demeure pas moins que ce fut une attitude très puéril et immature de lui avoir fait un coup pareil.

Dans la saison 4, il s’est bien rattrapé en devenant un peu plus positif puisqu’il a pris part à deux attaques de XANA où il a fait preuve d’un grand courage tout en dévoilant à sa sœur son talent pour forcer les serrures (chose qu’elle aurait préféré éviter de découvrir) dans #75 Corps céleste et n’a pas hésité à pulvériser l’armée des Kiwi 2 avec des poids pour protéger Milly, Elisabeth, Tamiya, Johnny et Jim dans #86 Kiwi superstar, dommage qu’il ait eu la mémoire effacé car il aurait un peu mérité de se souvenir de ces grands moments qu’il a vécu mais aurait-il réussi à garder le secret sur les activités secrètes de Yumi et Ulrich ?
J’ai également trouvé mignon et touchant le fait qu’il craquait pour Milly et qu’il a demandé des conseils de séduction à Ulrich (qui a retenu la leçon de ce qu’il avait fait à Johnny dans #58 Le prétendant) pour avoir des chances avec elle dans #77 Torpilles virtuelles, ses interactions avec le samouraï étaient semblables à celles que j’ai vécu avec l’un des ex-compagnons de ma sœur et je trouvais ça plutôt touchant de voir Hiroki ne plus considérer Ulrich comme une idole dans la saison 2 (avoir été élève à Kadic a dû l’aider à mieux connaitre celui-ci et se rendre compte qu’il était loin d’être parfait). Dommage qu’il ait commis cette grosse bourde en volant le journal intime de Yumi pour dégoter un scoop à Milly.

Merci à CLC d’avoir levé le voile sur ses origines malgré que ça ne réponde pas à la question d’où il était dans la saison 1.

Milly Solovieff & Tamiya Diop


Les premiers personnages à être apparus dans les premières secondes de #1 Teddygozilla, ce qui n’est pas banal puisqu’on ne pensait pas qu’elles étaient secondaires.

Milly : Une préado plutôt ambitieuse qui semble ne reculer devant rien pour dégoter un scoop, y compris au mépris de la vie privée d’un élève quitte à ruiner sa réputation (#42 Désordre) ou l’humilier publiquement (#92 Sueurs froides) à tel point qu’elle pourrait faire carrière dans la presse à scandale en plus de former un tandem de paparazzis avec Tamiya vu le talent de son amie pour les photos qu’on souhaiterait éviter de voir apparaitre aux Echos de Kadic ou devenir reporter prenant la parole devant la caméra tellement elle semble très à l’aise pour communiquer avec ses auditeurs. Malheureusement, elle a dû mal à comprendre quand elle peut déranger quelqu’un lorsqu’il n’a pas le temps d’accorder une interview, comme ce qu’il s’est passé avec Jérémie dans #65 Dernier round où ça a tourné au vinaigre avec Tamiya ayant remis en cause ses compétences pour une interview à cause de ses questions pathétiques.

En dehors de cet aspect peu reluisant de sa personnalité, elle est plutôt sympathique et a des rapports touchants avec Odd qu’elle considère un peu comme un grand frère dans la saison 1, notamment dans #1 Teddygozilla et #13 D’un cheveu, dommage que cela disparaisse dans les saisons suivantes. Elle n’hésite pas à remettre Elisabeth à sa place lorsqu’elle la rabaisse ainsi que Tamiya pour leur jeune âge dans #5 Big bogue pour la faire descendre de son petit nuage en croyant qu’Ulrich va lui tomber dans les bras en claquant des doigts. Elle semble avoir un tempérament bagarreuse et n’hésite pas à tenir tête à Dark William dans #81 Œil pour œil lorsqu’elle lui affirme qu’il est en infériorité numérique comparé aux LG qui ont annulé leur mission pour l’empêcher de saboter le supercalculateur et prend plaisir à le traiter de mauviette lorsqu’il part rejoindre XANA en croyant qu’il fuit comme un lâche.
Elle a l’air d’avoir un profonde amitié pour Tamiya autrement elle ne serait pas devenue sa colocataire ni partenaire pour les Echos de Kadic à tel point qu’on pourrait presque se demander si les scénaristes en auraient fait des lesbiennes si le public cible était les ados et adultes.

Dommage que l’on ait pas d’info sur son background, qui sont ses parents, est-elle fille unique ou pas, a-t-elle des origines slaves vu son nom de famille, d’où lui vient sa passion pour le journalisme, comment est-elle arrivée à Kadic et comment s’est passé sa rencontre avec Tamiya ? Cela aurait mérité d’être développé dans des BD/romans/jeux vidéo sur l’univers étendu.

Tamiya : Plus discrète que son amie, Tamiya a l’air plus posée/rationnelle envers les scoops à dégoter et à publier ou pas ainsi que les enquêtes à mener, elle est un peu plus à cheval sur le règlement de Kadic lorsqu’il ne faut pas ignorer les avertissements de Jim (#1 Teddygozilla), elle a un certain talent pour la photographie et effectue de très bon cadrages pour les reportages vidéos, elle pourrait avoir un brillant avenir en tant que cadreur en plus d’être photographe dans le journalisme. J’ai beaucoup apprécié qu’elle n’ait pas hésité à donner un indice sur celui qui a osé donner la photo de Yumi enfant affublée d’un déguisement grotesque aux Echos de Kadic dans #92 Sueurs froides, ceci montre qu’elle n’est pas le genre de personne qui reste indifférente à l’humiliation subie envers autrui.

Tamiya a également l’air d’être sportive et semble pratiquer un art martial ou avoir des notions comme on a pu le voir dans #81 Œil pour œil où elle aurait pu mettre ses menaces à exécutions après avoir découverte que c’était Dark William qui bidouillait l’interface de commande alors qu’elle aurait dû le griller direct lorsqu’elle a entendu sa voix de Goa’uld à sa sortie du monte-charge.

Comme pour Milly, dommage que l’on ait pas d’info sur son background, qui sont ses parents, est-elle fille unique ou pas, d’où lui vient sa passion pour le journalisme, comment est-elle arrivée à Kadic et comment s’est passé sa rencontre avec Milly ? Cela aurait mérité d’être développé dans des BD/romans/jeux vidéo sur l’univers étendu

Élisabeth Sissi Delmas


Ayant déjà bien maravé la gueule de Brunezilla dans ce topic, je vais essayer d’être moins virulent avec la fille du proviseur en l’abordant de manière un peu plus positive malgré que ça va être difficile étant donné qu’elle a plus souvent penché du côté négatif dans la balance mais je suis prêt à relever le défi.

Élisabeth alias Sissi en hommage à l’impératrice d’Autriche est un personnage que je n’apprécie clairement pas puisqu’elle est avant tout défini comme étant un méchant style Couette-Couette (allez voir cette review pour comprendre où je veux en venir : https://www.youtube.com/watch?v=OTLpI72sdZ4&list=PLA0H_iCIU6eJUIMqnBBCquM6FVPGDSAI7&index=8&t=0s), c’est-à-dire une ch**** de service qui a pour but principal de nuire aux héros, passer pour une diva à Kadic, rabaisser les élèves qu’elle considère inférieur par rapport à elle, abuser de sa position de fille du proviseur pour obtenir des privilèges tout en étant aussi intouchable qu’un diplomate ayant l’immunité diplomatique, sans oublier ses deux activités principales : foutre la m**** dans le couple YxU et fouiner dans les activités secrètes des LG. C'est aussi une fourbe manipulatrice/égocentrique/pimbêche superficielle qui n'hésite pas à trahir n'importe qui et en plus de ses pouvoirs de diva qu'elle a à cause de son père proviseur, elle a ses larbins de services Hervé et Nicolas qui sont trop stupides pour refuser de céder à ses exigences.

Malheureusement, l’absence de sa mère n’y est sûrement pas étranger et pourrait expliquer certains de ses traits de caractère qui auraient pu être évités si elle était intervenue dans certains épisodes, ce qui est difficile à estimer étant donné qu’on ne sait rien de Mme Delmas puisqu’elle n’a jamais été mentionné une seule fois (elle aurait dû l’être dans les scripts d’origine de #29 Exploration et #116 Faux-semblants). Dommage qu’on ait pas eu des flashbacks sur l’enfance d’Élisabeth ou des OVA ainsi que des romans/BD sur l’univers étendu car cela aurait contribué à élucider certains mystères ainsi que clarifier la situation, notamment de son amour aveugle pour Ulrich.

Hélas, Élisabeth est un personnage qui a subi beaucoup de retcon par les scénaristes et plus précisément vers la saison 3 où elle est devenue dyslexique en écorchant des mots pourtant pas compliqués à prononcer, ce qu’elle ne faisait pas dans les deux premières saisons et ceci a eu pour conséquence de la rendre encore plus stupide qu’elle ne pouvait l’être auparavant, ce qui est carrément incohérent puisque ceci est un élément qui n’aurait jamais dû arriver étant donné qu’il aurait été plus logique de le mettre en place pendant la genèse pour qu’elle s’en débarrasse ensuite (ce qui aurait dû se produire dans le script d’origine où en découvrant la salle des scanners, "Mais oui ! Si ça se trouve, c'est la tombe de Thoutencaleçon !").

En points positifs, je noterai son excellente voix douce et mélodieuse par la géniale Carole Baillien qui est également celle de Serenity Wheeler dans Yu-Gi-Oh et Bloom dans Winx club et elle est le personnage ayant eu la garde-robe la plus étoffée de la série.

Concernant l’Élisabeth de CLE, je remercie les scénaristes d’avoir maintenu la continuité du final de la saison 4 et qu’elle ait définitivement renoncée à Ulrich après s’être résigné puisqu’elle ne l’a pas dérangé une seule fois. Malheureusement, il a fallu qu’elle agisse en boulet de service qui ne se rend pas compte qu’elle dérangeait Yumi et Aelita qui auraient souhaités passer un moment ensemble dans l’épisode #116 Faux-semblants.

Zéphyr a écrit:
Élisabeth, bien que caractérisée comme une fille superficielle et stupide, fait preuve dès la genèse d'une surprenante lucidité et maturité d'esprit en révélant le secret de l'usine pour sauver les héros. Ce même détail lui offre un certain relief en tant que personnage et évoque une certaine fatalité, puisqu'elle ignore le pourquoi de cette hostilité des héros à son égard.


Tu es sûr qu’on a vu la même série ? Parce que j’ai de sérieux doutes envers les points que tu énumères et plus précisément lorsque tu prétends qu’elle fait preuve d’une surprenante lucidité et maturité d'esprit en révélant le secret de l'usine pour sauver les héros, alors que c’est complètement faux puisqu’elle n’a rien accompli d’héroïque en commettant cet acte à la fois stupide et irréfléchi puisqu’elle a bafouée le serment qu’elle avait prononcé en compagnie de Jérémie, Ulrich et Odd en déballant tout à son père et Jim en prétextant qu'elle leur avait dit que c'était beaucoup trop dangereux de garder le supercalculateur branché, chose qu'elle n'avait évidemment jamais faite puisque cela a eu pour conséquence se s’attirer l'animosité du groupe et à perdre à jamais la confiance qui fut instauré en elle, même si Ulrich ne semblait pas en avoir avant qu’Aelita désactive la Tour. Bien fait pour sa gueule de lui avoir effacé la mémoire grâce au RVLP.

Zéphyr a écrit:
Le fait qu'elle ne soit pas limitée à une seule facette de personnalité, contrairement à d'autres secondaires, est également appréciable, tout en la rendant imprévisible d'un épisode à l'autre (même si elle sera majoritairement antagoniste). J'ai plutôt une bonne opinion d'elle. C'est un personnage avec autant de défauts que de qualités, la rendant aussi réaliste qu'attachante.


J’admets que c’est un bon point que les scénaristes n’aient pas limité Élisabeth à une seule facette de sa personnalité, sauf que ça avait tendance à la faire agir comme une girouette en grande partie à cause des RVLP qui effaçait sa mémoire, ce qui la rendait difficilement appréciable et encore moins attachante vu tous les sales coups qu’elle a pu causer aux héros et certains élèves de Kadic.

Néanmoins, je peux reconnaitre que s’il y a un point qui rend Élisabeth attachante, ce sont les petits soins qu’elle a apporté à Ulrich dans #14 Piège et #86 Kiwi superstar ainsi que son attitude protectrice face à son père xanatifié à l’usine où elle n’a pas hésité à s’interposer malgré son manque de compétence aux arts martiaux même si ça lui a valu de subir des décharges électriques, si elle s’était souvenu de tout ça peut-être que ça aurait contribué à lui apporter un début de rédemption et commencer à devenir une meilleure ado cessant d’agir de manière égoïste/superficielle et se souciant du bien-être des autres.

Ringo-FireDawn a écrit:
Côté psychologie Sissi c'est la jeune fille tout juste adolescente du collège un peu capricieuse ne pensant qu'au prince charmant et aux romans Arlequins (oups, elle n'en lit pas, elle préfère regarder les Cht'is à Mykonos), avec un père aimant mais surprotecteur voulant le bien de sa fille mais cédant à tous ses caprices car elle est unique à ses yeux et unique car sans frère ni sœur, pour moi elle mérite d'être la copine d'Ulrich si jamais il devait faire un choix, ou du moins avant qu'il n'aille avec Yumi qui est bien moins sincère au niveau sentimental que Sissi (quelqu'un qui cache ses réels sentiments reste non totalement digne de confiance, attention n'oublions pas qu'elle est d'origine japonaise).


Mais tu es malade ou quoi ? Élisabeth ne mérite absolument pas d’être l’élue du cœur d’Ulrich après tous les coups de poignard qu’elle a infligé dans le dos de celui-ci et du groupe dans le seul but qu’il tombe dans ses bras et tu comprendras mieux en lisant CLC jusqu’au bout.

Hervé Pichon


Un personnage globalement détesté par beaucoup de Lyokofans mais pas dans mon cas, je le trouve assez intéressant malgré sa coiffure hideuse et ses boutons d’acnés qui lui donne une allure tête de c** en plus d’avoir le profil d’un souffre-douleur pour lequel on collerait des papiers sur le dos pour recevoir des coups de pied au cul (ce qu’a eu droit George McFly au lycée dans Back to the future 1, à la seule différence qu’il était beau gosse). J’aime beaucoup sa voix collant parfaitement à son look d’éternel second de la classe souhaitant surpasser Jérémie (ce qui a fini par arriver dans #64 Surmenage), il est tellement aveugle de croire qu’il va réussir à séduire Élisabeth qu’il ne se rend même pas compte qu’elle le traite comme un chien n’ayant aucun respect pour lui au point de mépriser les sentiments qu’il a pour elle (#43 Mon meilleur ennemi et #76 Le lac), se soumet à elle pour le choix du programme à visionner au foyer des internes sans s’affirmer (#69 Double foyer et #86 Kiwi superstar), à croire qu’il est condamné à passer sa vie à se laisser marcher les pieds jusqu'à la mort.

Dommage qu’il soit d’une jalousie maladive envers l’intelligence de Jérémie (mais pas d’Aelita qu’il doit avoir un peu de respect étant donné qu’il n’a jamais agi comme un mufle avec elle) parce que ça n’a pas tellement lieu d’être, au contraire, ça ne fait que le rendre encore plus amer et inaccessible. Sans oublier sa jalousie envers Ulrich pour Élisabeth (#4 Carnet de bord, #7 Problème d’image, #15 Crise de rire et #17 Mémoire blanche) alors qu’il devrait pourtant savoir que le samouraï n’éprouve rien pour cette pimbêche, ce qu’il a découvert dans #43 Mon meilleur ennemi mais XANA a tout gâché par un baiser via le clone polymorphe l’ayant embrassé (évènement qui n’est jamais arrivé puisqu’il y eu un RVLP après le générique).

Néanmoins, il n’a pas un mauvais fond puisqu’il sait se montrer sympa quand il veut comme Yumi l’a déclaré dans #20 L’âme des robots où il a très bien aidé la geisha et le samouraï à se débarrasser d’un des Terminators de XANA avec un engin radiocommandé ayant pu percer le blindage du cyborg (heureusement qu’il n’était pas en titanium autrement ça aurait été la m**** pour Yumi qui aurait été morte de strangulation puis Ulrich y serait passé aussi). Il est plutôt doué pour le bricolage à tel point qu’on pourrait croire qu’il a été l’un des disciples de McGyver car il faut avoir un certain talent pour bricoler un robot radiocommandé pouvant percer du métal en si peu de temps.

Nicolas Poliakoff


Celui-là est vraiment un cas particulier puisqu’il se trimbale une étiquette collée sur le front indiquant clairement que c’est un demeuré complètement tebé qui n’a rien dans la cervelle et tout dans les muscles à son look et à sa voix de gros débile qui comble de l’ironie est celle de Naruto (à croire que Carole Baillien aime prendre ce timbre de neuneu sur ce genre de personnage), sans oublier qu’il a souvent tendance à se ramasser des notes déplorables comme son interro de Mme Hertz dans #62 Désincarnation où ce crétin a commis la même erreur qu’avait faite Élisabeth dans #46 Empreintes en déclarant qu’un kilo de mercure pesait une tonne, il faut carrément avoir de la guimauve à la place du cerveau pour être aussi inculte en plus d’avoir une mémoire de poisson rouge et c’est à se demander comme il a réussi à passer en classe supérieur dans la saison 3.

Cependant, se limiter à ces aspects de sa personnalité ne serait pas du tout glorieux et encore moins objectif puisqu’en analysant bien Nicolas (merci Roi Yann pour m’avoir élargi les horizons grâce à ton topic Les prétendants d’Aelita), on voit qu’il possède quelques qualités non-négligeables comme le talent pour la batterie musicale dans #2 Le voir pour le croire, ce qui est la preuve qu’il n’est pas dépourvu d’un minimum d’intelligence et il a réussi à clouer le bec d’Odd en cessant de le critiquer injustement en plus de l’avoir snobé en lui passant pas un tract pour la formation du groupe de rock au réfectoire (pour le coup, merci Élisabeth de l’avoir rappelé à l’ordre sur la condition qu’avait imposé son père proviseur envers le fait que ce groupe devait être ouvert à tous les élèves, pas de refus). N’oublions pas également comment il était sous le charme d’Aelita lorsqu’il la vu débarquer à Kadic dans #26 Faux départ où il a été plus lucide qu’Élisabeth en lui disant qu’elle avait l’air inquiète contrairement à l’autre pétasse qui affirmait à tort qu’elle frimait en plus de se pavaner en jouant les effarouchées pour attirer les garçons.
Enfin, il apprécie la pêche à la ligne au clair de Lune comme on a pu le voir dans #73 Réplika, est-ce qu’il aurait réussi à convaincre Bringa Heringsdötir de partager cette expérience à ses côtés si elle n’était pas allée voir la cousine d’Élisabeth en province ?

N’oublions pas aussi qu’il a su remettre Élisabeth à sa place bien comme il fallait dans #89 Il est sensé d’être insensé en prenant involontairement la défense d’Aelita malgré que ça lui ait valu de recevoir un coup de magazine sur la tronche.

William bis


Je ne vais pas y aller par 4 chemins avec le clone de William, c’est un abruti congénital qui est aussi débile que l’inspecteur Émilien et le commissaire Gibert réunis dans Taxi 3 (si vous avez vu la review d’Anto sur le film, vous savez de quoi je parle mais pour ceux qui ne sont pas à jour : https://www.youtube.com/watch?v=yyyqMnk0ho8&list=PLHVNLdKvTmtRQxA1FjD4VMMnp_VaIBEsR), incapable de faire la différence entre les sens propres et figurés, ce qui le fait passer pour un clown hilarant pour ses camarades alors qu’il est supposé ne pas se faire remarquer (#69 Double foyer), possède une mémoire si limité que c’en est digne d’un élève du CP et donnant envie de se facepalmer jusqu’au sang tellement c’est pathétique et je pense que c’est ce que les LG ont dû ressentir plus d’une fois, notamment Yumi dans #76 Le lac et #80 Kiwodd, il ne sait pas utiliser une clé pour ouvrir la serrure d’une porte, reste figé comme un piquet lorsque Jim déclare "partez" à l’endurance (#80 Kiwodd) et n’entre pas dans le bureau du proviseur après lui avoir dit "entrez" (#93 Retour).

Comble de la connerie, dans #81 Œil pour œil, il ne se rend même pas compte qu’il a divulgué à Milly et Tamiya des infos qui devaient rester confidentielles sur le sort du vrai William et les activités secrètes des héros et il décide sans hésiter de les emmener à l’usine pour que Jérémie lui passe une preuve de ses déclarations aux deux journalistes (paie ta logique, sombre crétin). Mais l’apothéose est dans #93 Retour où il révèle sa vraie nature devant ses parents au réfectoire suite à une remarque de Jim alors qu’il s’agissait de l’info à ne JAMAIS dévoiler, ce qu’il a fait est aussi stupide que Kent Mansley ordonnant à l’équipage du Nautilus de lancer la bombe atomique sur le robot au centre-ville de Rockwell dans Le géant de fer. Ce clone polymorphe est le gars le plus GALACTIQUEMENT stupide que j’ai pu voir dans une série animée puisque les parents de William ont failli appeler les autorités pour vérifier son identité et je n’ose pas imaginer la tournure dramatique des événements si les héros n’avaient pas libéré William de XANA.

Toutefois, je noterai qu’il a bien défendu Jérémie dans #81 Œil pour œil face à Dark William en ayant immédiatement compris qu’il était en train de le menacer rien qu’à la façon dont il l’empoignait au col, ce qui a donné un sympathique combat dans la salle du supercalculateur, dommage que ça se soit achevé sur la défaite du clone réduit en poussière numérique pour avoir mit 5mn à atteindre la salle de commande alors qu’il lui a fallu à peine un seconde pour effectuer un super saut jusqu’à la salle des scanners (saleté de timing sur les problèmes de gestion des distances).

Au plaisir de ne plus jamais le revoir et quel grand soulagement lorsque Jérémie a désactivé la Tour qui le faisait existait, j’avais hâte qu’il disparaisse et arrête ses conneries qui ne m’ont jamais fait rire, d’autant plus que ça a privé XANA d’une de ses armes les plus redoutables comme Jérémie l’a fait remarquer à Odd.

J-P Delmas


Chef d’établissement symbolisant l’ordre et l’autorité, c’est bien la définition qui le caractérise rien qu’à sa voix grave/gutturale, du moins pendant les trois premières saisons puisqu’il savait se faire respecter, se montrait intransigeant envers les punitions à infliger (ce qui est également le cas dans la saison 4), pouvant faire preuve d’empathie/compréhension envers les élèves lorsque quelque chose ne pas lors d’une convocation (#7 Problème d’image et #9 Satellite) et faisant des discours sur les événements importants tels que l’élection de miss Kadic (#1 Teddygozilla), le chantier sur les nouveaux équipements sportifs (#6 Cruel dilemme et que l’on verra jamais hélas), la venue du réalisateur James Finson (#8 Clap de fin), la journée auto-école (#39 Mauvaise conduite), la venue du journaliste JT (#45 Guerre froide et malheureusement interrompu par ce mufle), mise en garde sur le sort de Yumi suite à l’accumulation de ses multiples retards/absences en cours (#64 Surmenage), l’ouverture du foyer des internes (#69 Double foyer), le programme d’exercice anti-incendie (#71 Premier voyage), annonce à Jérémie que son cousin arrive à Kadic ainsi que le départ de celui-ci (#88 Cousins ennemis), interrogatoire sur la photo d’Aelita et Waldo prise à l’Ermitage (#90 Médusée), entretien avec les parents d’Odd et William (#91 Mauvaises ondes et #93 Retour) et fait remonter les bretelles d’Ulrich et Odd (#95 Souvenirs).

Malheureusement, à partir de la saison 4 ce fut la dégringolade puisqu’il perd son temps à jouer à un jeu vidéo stupide sur son pc au lieu de bosser (#67 Mauvaise réplique et #91 Mauvaises ondes), a complètement perdu son autorité naturelle (#69 Double foyer) à tel point qu’il a fallu que Jim intervienne pour se faire entendre des élèves (#71 Premier voyage) et bousille le téléphone portable de sa fille en croyant qu’il pouvait le réparer (#91 Mauvaises ondes). Il s’est fait carrément retconé au point de passer pour un idiot, ce qui est incompréhensible.

Concernant sa version CLE, je noterai qu’il est très étrange qu’il ne soit pas interrogé sur Lowel Tyron lorsqu’il est venu à Kadic pour lui informer que la mère d’Aelita est vivante, il aurait pu avoir des soupçons sachant que la jeune fille se fait passer pour la cousine canadienne d’Odd depuis qu’elle a débarqué à Kadic.

Yolande Perraudin


La version CL de l’infirmière Joëlle, personnage malheureusement défini et limité à son rôle de soigner les blessures des élèves, organiser les visites médicales (#47 Au meilleur de sa forme) et faire un discours sur la nutrition (#55 Raz de marée), d’où son manque d’apparition et le seul épisode ayant fait l’effort de sortir des sentiers battus fut #43 Mon meilleur ennemi où l’on apprend qu’elle est fiancée et bientôt mariée, ce qui indiquerait qu’elle pourrait avoir entre 25 et 35 ans vu qu’elle semble être plutôt jeune comparé aux autres membres du personnel de Kadic et #55 Raz de marée doit se passer après son mariage malgré l’absence de bague au doigt vu comment elle fait savoir à Jim qu’il doit retirer la main posée sur son épaule (on ne touche pas une femme mariée, ne l’oubliez pas).

On pourrait un peu remettre en cause ses compétences professionnelles dans #25 Code Terre où elle avait déclaré que la cheville de Jérémie était foulée et qu’il lui faudrait une semaine pour se rétablir puisque dans l’épisode suivant il n’a quasiment plus mal (soit il est passé au scanner et s’est virtualisé pour soigner sa cheville soit il a le pouvoir de guérison de Wolverine), ceci est le genre de négligence qui te vaudrait de retourner faire un stage à la fac médical pour que ça n’arrive plus. Elle semble également être une femme accordant tellement d’importance à sa profession qu’elle n’a aucune curiosité au point de prendre pour argent comptant le mensonge d’Aelita après avoir été libéré de la xanatification, je veux bien qu’elle se souvienne de rien lorsqu’elle était xanatifiée mais là c’est un peu gros.

Sa meilleure apparition restera celle de #47 Au meilleur de sa forme où elle a eu droit à la meilleure xanatification de la saison 2 en se transformant en super Sayen envoyant des sphères d’énergies, entourée d’une aura jaune et effectuant des sauts impressionnants, sans oublier qu’on a eu droit à l’unique jérémification d’Odd, ce qui nous a offert l’un des meilleurs combats terrestres et il ne manquait plus que le kaméaméa pour que ce soit parfait.

Dommage qu’elle ne soit pas intervenue dans CLE puisque le script d’origine de l'épisode #113 Obstination aurait dû la faire apparaitre pour soigner Ulrich qui s’est foulé la cheville au cours d’EPS, curieux de découvrir quelle actrice aurait jouée le rôle.

Jim Morales


Le membre du personnel de Kadic le plus emblématique en plus d’être le plus récurrent puisqu'il a intervient dans 81/97 épisodes sur les 4 premières saisons, ce qui fait de lui le personnage accumulant le plus d'épisodes d'interventions en dehors des héros, il est impossible d’être indifférent à son charme ni à tout ce qu’il a pu apporter au sein de l’univers CL avec tout ce qu’il possède comme palmarès à son actif.
Personnellement, je pense que ce personnage est un hommage au commissaire Gibert de la saga Taxi parce qu’il y a beaucoup de points communs entre ces personnages et je suis prêt à parier que Sophie Decroisette s’en est inspiré tellement il parait évident qu’il ne s’agit aucunement d’un pur hasard qu’il y ait de telles ressemblances entre les caractères à la fois autoritaire et empoté ainsi que toutes les expériences qu’ils ont vécu dans leur vie respective (s’il y a des connaisseurs de la saga Taxi ayant remarqués les similitudes, manifestez-vous).

Ce qui m’a avant tout bien marqué chez Jim, ce fut son licenciement dans #25 Code Terre pour faute professionnelle et avoir causé la chute de Jérémie dans les escaliers ayant eu pour conséquence de lui fouler la cheville droite, c'est tellement triste pour lui d'avoir été victime de ce sort que c'était comme si son univers s'était effondré sous ses pieds (bel hommage à Totally Spies l'illustration mentale où il chute dans un gouffre puisque ça reflète bien ce qu’ont pu éprouver ceux ayant été victimes de licenciement), on en viendrait presque à en verser une larme si on avait assisté à cette scène dans le couloir de l’infirmerie et on ressent la culpabilité de Jim d’avoir occasionné la foulure de la cheville de Jérémie à tel point qu’il cherche le pardon de celui-ci lorsque Yolande s’absente quelques minutes et que j'ai adoré cette séquence où Einstein a avoué la vérité à son prof en lui proposant comme marché de l’aider à rejoindre l’usine pour matérialiser Aelita et en contrepartie l’aider à retrouver son poste à Kadic une fois le supercalculateur désactivé. C’était tellement génial d'avoir intégré Jim au sein de l'équipe des LG dans #25 Code Terre en le voyant agir avec d'une telle gentillesse/sympathie envers eux que j’aurais aimé que ça puisse demeurer s’il n’y avait pas eu ce maudit RVLP dans #26 Faux départ.

Que dire du courage incroyable dont Jim a fait preuve en allant à Kadic armé du pistolet à clou pour pulvériser l'armée des Kankrelats tout en sauvant Yumi et Ulrich d’une situation délicate ainsi que leur permettre d’aller à l’usine, malgré tous les tirs de lasers qu'il a reçu, il n'a pas abandonné le combat, il s'est battu jusqu'à en mourir à tel point que c’en était digne des membres de la Rébellion combattant jusqu’à la mort dans Star Wars : Rogue one. Que j'ai été affreusement dégoûté que sa mémoire ait été effacée par le RVLP, effaçant toutes les actions héroïques qu’il a accompli dans ce magnifique final qu’est la saison 1 alors qu’il aurait mérité de se souvenir de tout ce qu’il s’est passé pour continuer à être très sympa avec les héros, ce qui nous aurait épargné tous les épisodes où il a été limite un mufle odieux et méprisant dans certains épisodes de la saison 2 ni un obstacle et élément perturbateur dans la saison 3 (#53 Droit au cœur et 61 Sabotage) et 4 (#66 Renaissance, #70 Skidbladnir et #90 Médusée).

Cependant, comment aurait pu se dérouler la saison 2 si Jim n’avait pas eu la mémoire effacée, aurait-il continué à soutenir les LG ainsi que les encourager à poursuivre la guerre contre XANA après avoir réalisé que la recherche de l'antivirus (qui n'en était pas un) prendrait beaucoup plus de temps que prévu, retardant ainsi l'extinction du supercalculateur, aurait-il continué à combattre à leur côté sur Terre afin de combattre certaines attaques de XANA sur Terre ?

Malheureusement, s’il y a deux grands défauts que j’ai à signaler chez Jim sont les suivants :

1) Il a un cerveau en scénarium puisqu’il y eu beaucoup trop d’épisode où tantôt il s’agissait d’un homme intelligent, tantôt c’était un idiot congénital, tantôt un gars ayant la mémoire d’un poisson rouge à tel point que c’est franchement à se demander ce qui est passé par la tête de Sophie Decroisette et son équipe de scénaristes pour le rédiger de manière aussi pathétique. Je sais, j’ai l’air de le condamner au bûcher en disant ça mais il s’agit hélas d’un fait à tel point qu’on peut se demander si parmi les anciennes professions qu’il a exercé durant sa longue vie, il n’y en aurait pas une qui aurait pu provoquer des pertes de mémoire occasionnelles puisqu’il y a certains épisodes où il avait l’air d’avoir autant de neurones que Sacha et ses amis face aux déguisements de la Team Rocket, surtout vis-à-vis de Kiwi où les exemples les plus flagrants sont les suivants :

Dans #3 Vacances dans la brume, malgré le RVLP, Jim a revu Kiwi, sauf que l’on a aucune idée qu'il a pu se passer au moment où le générique de fin a débuté. Ensuite dans #13 D'un cheveu, lors de la scène où il se trouve dans le couloir des internes avec le proviseur, il déclare : "C'est l'chien ! Depuis l'temps que j'le cherche !", ceci prouve qu'il se souvient du chien qui l'a réveillé en plein nuit 10 épisodes plus tôt.

Sauf que dans #56 Fausse piste, un gros WTF surgit lors de cette scène dans la chaufferie des locaux internes :

-Jean-Pierre : "Jim, Vous pouvez m’expliquer ce que fait ce chien dans mon établissement ?"
-Jim : "Je… je n’en sais rien ! Je découvre en même temps que vous !"


Comment cet abruti a-t-il pu oublier ce chien en l’espace d’une année ? Désolé mais il passe carrément pour un débile amnésique dans cette scène.

Malheureusement, le pire est venu dans #70 Skidbladnir où Hiroki et Johnny ont utilisé Kiwi afin de distraire Jim, permettant à Aelita et Jérémie de prendre la fuite pour rejoindre l'usine et finaliser la construction du Skidbldnir, il n'y a pas eu de RVLP à la fin de cet épisode autrement Jim l'aurait oublié. Sans oublier l’apothéose en matière de connerie scénaristique qu’il ne fallait SURTOUT pas commettre dans #76 Le lac où Jim ignore qui est Kiwi lorsqu’il prend Odd la main dans le sac. C’est ahurissant de se tirer autant de balles dans le pied en prenant à ce point les Lyokofans pour des c***.

2) Ses problèmes de langage en prononçant mal certaines phrases durant ses longs discours, ceci le fait passer pour un ignare mais aussi pour un débile ayant tellement de défauts d’élocutions qu’il aurait dû consulter un orthophoniste et/ou prendre des leçons de théâtre. Je vous vois tous venir en m’annonçant que ça avait pour but de faire rire les spectateurs, sauf que je suis navré mais ça rien d’amusant de se payer la tête d’un personnage en lui faisant baragouiner des phrases incompréhensibles parce que ça le fait passer pour un crétin congénital méritant sérieusement de subir un examen de repassage pour devenir prof d’EPS.

Pour conclure, j’adore Jim dans CLE campé par l’excellent Bastien Thiellez qui a livré une excellente performance en plus d’être le sosie du personnage, faisant de lui le meilleur acteur de la saison à tel point qu’il en est l’équivalent du regretté Raul Julia alias général M. Bison dans Street Fighter : L’ultime combat, j’ai bien aimé son développement dans les épisodes et il est beaucoup moins ridiculisé dans cette version puisqu’on prend le temps de s’attarder un peu sur des facettes inédites qu’on ne soupçonnait pas et il pouvait lui arriver d’être touchant et émotif.

Suzanne Hertz


Prof de physique/chimie impossible à louper avec sa choucroute grise en guise de coiffure, plutôt stricte et sévère envers les élèves flemmards, paresseux, inattentifs et en difficulté scolaire à tel point qu’elle peut parfois cruellement manquer d’empathie au point que c’est limite inhumain comme on a pu le voir dans #62 Désincarnation où à cause de la dernière interro déplorable d’Ulrich (5/20 et avoir mis crouton au lieu de proton, il est difficile de ne pas lui donner raison d’un certain point de vue), elle décide sans réfléchir de l’envoyer dans une 3ème alléger sans chercher à comprendre quelle en est la cause de ce résultat pour le samouraï alors que c’est pourtant ce que ferait un enseignant ayant un minimum de jugeote/compassion/psychologie/discernement (à croire que les scénaristes aimaient beaucoup diaboliser l’enseignement au point de dissuader les spectateurs de se lancer dans cette profession) et qu’il faut la corrompre comme l’a fait Ulrich (dans le corps de Jim) pour qu’elle revienne sur sa décision montre qu’il y a une grosse couille dans le potage.

Néanmoins, il faut avouer que certains cours de Suzanne ont été très importants pour les héros puisqu’elle leur a permis inconsciemment d’obtenir la clé de la victoire pour certaines attaques de XANA (#9 Satellite, #15 Crise de rire, #17 Mémoire morte et #20 L’âme des robots) et elle peut également se montrer très soucieuse de la sécurité des élèves comme on a pu le voir dans #75 Corps céleste où elle s’est servi de son intelligence contrairement à Jim dès qu’elle a vu la pluie de météorites et a réussi à convaincre le proviseur d’évacuer l’établissement pour éviter des dommages collatéraux.

Concernant la version CLE de Suzanne, je noterai que non-seulement elle a subi une telle cure de rajeunissement qu’on croirait que les réalisateurs l’ont confondu avec Mme Meyer mais en plus elle est devenue une garce dénuée d’empathie complètement aveugle au point de ne pas comprendre que Jérémie allait mal dans l’épisode #118 Le blues de Jérémie et qu’elle a tellement mal prise le fait qu’Odd cherchait à lui faire comprendre qu’elle agissait mal tout en défendant son ami qu’elle a envoyé le nabot dans le bureau du proviseur alors qu’il n’a rien fait de mal, cette pétasse aurait mérité d’être suspendue de ses fonctions pendant une semaine pour faute professionnelle grave, négligence empathique et punition injustifiée.

Mention spéciale à la Suzanne de CLC
Spoiler


Rosa Petitjean


Vu sa corpulence, je pense qu’elle doit faire preuve d’un grand professionnalisme ainsi que d’un effort surhumain pour ne pas être tenté de manger en douce les plats qu’elle cuisine avec son partenaire Gaston Lagrange au risque de se faire virer comme une malpropre (sort qu’a eu droit le Dr Aigredou dans Totally Spies, épisode #13 Cookies délices) car elle doit suivre un régime qui ne doit pas être facile à suivre tous les jours pour elle vu qu’elle reste quasiment identique jusqu’à la fin de la saison 4 (stupide stagnation physique et temporelle des personnages). Elle n’hésite pas à affirmer que les aliments du réfectoire sont très savoureux même lorsqu’ils ne sont pas diététiques pour Mme Dunbar dans #93 Retour.

Elle a l’air d’avoir des rapports sympas avec Odd vu qu’elle lui accorde un peu de rab quand il le souhaite mais il ne faut pas abuser autrement elle l’envoie débarrasser le plancher (#63 Triple sot) et semble apprécier l’ironie de la situation quand celui-ci est victime de malchance dans #83 Superstition en lui offrant du thé et des biscottes pour le petit-déj’ en compensation de ce qu’il n’a plus en stock et la machine à café/chocolat chaud en panne.

Mention spéciale à sa xanatification dans #38 Tentation avec le lancer des assiettes en guise de frisbee, ordonner à Yumi, Ulrich et Odd de rester assis en parlant comme un chef Goa’uld et utiliser le chariot à ustensiles pour tuer ses victimes, rien ne l’arrête.

Son plus gros défaut est d’être beaucoup trop émotive et incapable d’affronter des dangers au point d’en tomber dans les pommes en apprenant que les élèves du réfectoire sont cernés par une armée de zombies, à peine repris connaissance, elle replonge dans les vapes et elle a dû se faire zombifié pendant sa perte de connaissance.
Moralité : ne comptez pas sur Rosa lorsqu’il faut sauver votre peau, c’est une lâche et une poule-mouillée qui vous abandonnera à votre sort.

Suzanne Hertz est mon personnage secondaire favoris pour son rôle qui change radicalement dans CLC
Spoiler
  Sujet: Vos parents préférés  
Cyclope

Réponses: 8
Vus: 11966

MessageForum: Sondages   Posté le: Jeu 20 Juin 2019 12:51   Sujet: Vos parents préférés
Sondage assez intéressant pour lequel il est un peu difficile de pouvoir se faire un avis global sur les parents des LG étant donné qu’ils n’ont pas été très développés (excepté dans CLC) mais je vais tout de même donner mon point de vue sur chacun d’eux.

Icer a écrit:
Enfin mieux vaut ça que jouer la surenchère et atteindre le ridicule avec les Code Lyoko Chronicles !


Il vaut mieux la surenchère que CLC a offert plutôt que la sous-exploitation du rôle des parents (sauf pour les Ishiyama) des LG qu’on a eu droit de la saison 1 à 4 puisque ceci a eu le mérite de leur apporter le développement psychologique qu’il manquait cruellement dans les épisodes qui était limité à cause du schéma classique établi par Moonscoop qui a malheureusement contribué à empêcher de développer l’univers par des aspects qu’il aurait été intéressant d’exploiter.

Jean-Pierre Delmas


Délicat de parler de Jean-Pierre en tant que père étant donné que ça été assez peu exploité dans les épisodes contrairement à son rôle de proviseur, d’autant plus que ne sachant rien de sa femme qu’il n’évoque jamais et n’a pas une photo d’elle sur son bureau (contrairement à sa fille), on peut s'interroger s’il souffre ou pas de son absence au point de se demander s’il est un bon père de famille.

Son gros défaut est d’avoir tendance à se laisser mener par le bout du nez par sa fille comme on a pu le voir dans #3 Vacances dans la brume où il ne s’interroge absolument pas sur les motifs ayant poussés Élisabeth à vouloir rester à Kadic pendant les vacances de Toussaint 2005, mais l’apothéose est dans #91 Mauvaises ondes où il passe clairement pour un neuneu à tenter de réparer le téléphone portable de cette pimbêche en prétendant qu’on le surnommait le prince des circuits électriques dans sa jeunesse (c’est ça et mon c*l c’est du poulet ?).

Néanmoins, j’ai beaucoup aimé lorsqu’il a fait remonter les bretelles de sa fille dans #33 Mix final où il n’a pas du tout apprécié qu’elle fasse un dessin sur son questionnaire d’interro trimestriel au lieu de travailler, ce qui lui a valu en punition de ne pas aller à la soirée du gymnase. Dommage que personne n’ait eu l’audace de la dénoncer car je suis sûr que le proviseur lui aurait infligé la honte de sa vie devant tous les élèves en représailles et j’aurais bien jubilé devant une telle séquence.

Je ferai l’impasse sur la version CLE qui n’a quasiment rien à voir avec le sosie d’Hayao Miyazaki étant donné qu’on ne l’a jamais vu interagir avec sa fille dans cet univers parallèle.

Icer a écrit:
Quant à Sissi, sa mère est présumée morte, ou au moins divorcée, Delmas n'en parlant jamais – et on peut noter que sur les photos qu'elle affiche dans sa chambre, seul son père apparaît.


La seule info dont nous disposons sur Mme Delmas provient de Sophie Decroisette dans le dossier Les zones d’ombres : « A priori, elle vit ailleurs et est séparée de Jean-Pierre Delmas. Mais cela n'a jamais été utilisé ni confirmé. »

Séparation ne veut pas dire divorce, il est possible qu’elle exerce une profession l’obligeant à devoir souvent s’absenter comme hôtesse de l’air, employée dans une ambassade dans un autre continent ou journaliste pour des stars de cinéma.

J’ai également été dégouté qu’il n’y ait aucune photo de Mme Delmas dans la chambre d’Élisabeth lorsque Jim et J-P inspecte la chambre de celle-ci dans #87 Planète bleue, alors que c’était une bonne opportunité pour introduire ce personnage et développer une facette inédite de sa fille.

Akiko & Takeho Ishiyama


Takeho : Père plutôt sympathique essayant d’apporter ce qu’il faut pour sa femme et ses enfants, a des rapports plutôt bons avec Ulrich comme on a pu le voir dans #35 Les jeux sont faits mais j’ai trouvé dommage qu’il n’ait pas conservé le ticket gagnant de la super cagnotte du Loto alors qu’il avait affirmé en avoir besoin après avoir été licencié, qu’est-ce qui a pu se passer durant les ellipses pour qu’il refuse d’acquérir 30 millions d’€ pour se contenter à la place d’obtenir un job à l’entreprise Takahashi ?

Néanmoins, on peut noter qu’il ne tolère pas que sa fille soit en retard depuis plusieurs soirs d’affilés dans #29 Exploration au point de décider avec son épouse qu’ils doivent se montrer plus strict avec elle jusqu’à ce qu’elle arrête de mentir (tu aurais mieux fait de leur avouer la vérité Yumi, cela aurait pu te soulager la conscience) et semble avoir dû mal à supporter que la geisha ait été en compagnie d’un garçon pour être rentré à 3h du matin dans #30 Un grand jour.

Surprenant d’avoir découvert à la fin de #87 Planète bleue qu’il apprécie le chien d’Odd au point de presque faire un numéro de cirque dans son salon alors que Yumi avait déclaré au début de l’épisode que son père ne supporte pas les animaux domestiques à cause des ravages qu’ils font aux meubles, laissent trainer leurs poils partout et urinent n’importe où, qu’a-t-il bien pu se passer durant l’ellipse où Hiroki a dû expliquer ce que faisait ce clébard hideuse caché dans la chambre de Yumi ?

J’ai beaucoup aimé la contribution qu’il a apportée dans CLC
Spoiler


Akiko : Une très bonne mère qui éduque bien ses enfants, semble avoir un certain respect envers Ulrich pour l’avoir laisser entrer dans sa maison dans #15 Crise de rire voir Yumi, le qualifie de charmant garçon dans #35 Les jeux sont faits (soupçonnerait-elle qu’il ait des sentiments pour sa fille ?) et a l’air d’avoir fait des études en psychologie et/ou semble bien cerner les gens puisqu’elle déteste qu’on lui mente comme on a pu le voir dans #29 Exploration car ceci l’inquiète de voir sa fille faire des cachotteries.

C’est une femme visiblement attentive et à l’écoute de ses enfants comme on a pu le voir dans #15 Crise de rire où elle reste aux côtés de sa fille en attendant qu’elle reçoive de l’eau à cause du gaz hilarant qui lui a provoqué des crises d’étouffements la mettant dans un état d’évanouissement, sans oublier qu’elle aurait souhaité pouvoir parler en privé avec Yumi dans #29 Exploration si elle n’était pas partie à l’usine.

Elle a visiblement l’air d’être auteur de roman comme on le découvre dans #39 Mauvaise conduite, dommage qu’on ait pas eu plus d’info à ce sujet ni que sa fille ou son fils l’ait évoqué une seule fois puisque ça aurait permis de savoir ce qu’elle rédige comme style de littérature.

Mention spéciale à la contribution qu’elle a apporté dans CLC
Spoiler


Walter & Mme Stern


Walter : Je vais pas y aller par quatre chemins avec lui, c’était clairement un c***** de service de la saison 1 à 4 qui ne voyait en son fils que la réussite scolaire au point de complètement négliger son bien-être, comment se passait la vie en tant qu’interne à Kadic, est-ce que sa famille lui manque ou pas, il m’évoque beaucoup Robert Dupont le père de Cédric dans la série animée du même nom sur certains aspects de sa personnalité et plus particulièrement l’obsession vis-à-vis des études et l’intolérance envers les résultats désastreux.

Autre point qui ne joue pas en sa faveur, le fait qu’il porte des jugements faussés et infondés sur ses amis au point de considérer leur influence néfaste pour les études d’Ulrich dans #65 Dernier round alors qu’il ne les connait pas (idem pour son fils dont il ignore qu’il est un LG) et se permet de les qualifier de bandes de bons à rien dans #82 Mémoire blanche, à se demander s’il a eu des amis durant sa jeunesse pour qu’il acquière un tempérament aussi odieux.

Heureusement qu’il y a eu CLC qui a considérablement changé mon opinion envers Walter
Spoiler


Mme Stern : Personnage plutôt transparent comme Mme Dunbar à cause de son manque de dialogues et d’affirmation (décidément Moonscoop avait un problème avec les mères) mais semble plus soucieuse du bien-être de son fils comme on a pu le voir dans #21 Gravité zéro où elle n’a pas été indifférente à la sortie de terrain d’Ulrich après avoir reçu un tacle de Matt et elle a tendance à être plus zen/posée que son époux au point de chercher à éviter que ça tourne au vinaigre entre le père et le fils dans #82 Mémoire blanche.

Merci à CLC
Spoiler


Michel Belpois


Un excellent père très bienveillant/doux/chaleureux/posé/gentil, le genre qu’on aimerait beaucoup avoir et Jérémie peut vraiment être fière d’en avoir un comme ça malgré qu’il ait cru pendant longtemps qu’il n’était pas un grand savant (ce qui était faux), il semble avoir un seuil de tolérance hors du commun pour ne pas avoir fait le moindre reproche à son fils de l’avoir fait venir à Kadic pour rien dans #49 Franz Hopper alors qu’il a dû faire un long trajet pour venir (il doit habiter en dehors de la région Île-de-France) et a vite compris que son fils a des sentiments pour Aelita vu comme il parle d’elle dans #82 Mémoire blanche et semble prêt à l’accepter comme future belle-fille au sein de la famille sans hésitation, j’ai bien aimé l’invitation touchante qu’il a offert à Aelita pour les vacances de Pâques (arrêtez de prétendre qu’il s’agit de Noël, pleins d’indices le montrent clairement). Il doit également être un excellent époux pour sa femme si l’on prête attention à la manière dont il parle d’elle.

CLC a considérablement approfondi son rôle
Spoiler


Icer a écrit:
En quatre saisons, Code Lyoko aura au moins réussi à placer tous les parents de la bande des Lyoko-guerriers (À l'exception notable de la mère de Jérémie)


S’il y a bien un point que j’ai détesté dans les 4 premières saisons c’est l’absence de Mme Belpois qui n’est jamais intervenue ne serait-ce qu’une fois dans la série, pourquoi ne pas l’avoir mise à la place de son époux dans #82 Mémoire blanche ? C’est une opportunité complètement gâché puisque ça aurait permis de découvrir de qui Jérémie a hérité sa chevelure et sa mauvaise vue étant donné que son père ne porte pas de lunettes et n’est pas blond.

D’ailleurs, je me demande si Jérémie ne souffre pas de l’absence de sa mère ou s’il a eu un manque d’amour maternel de celle-ci durant son enfance étant donné qu’il ne l’a jamais mentionné une seule fois au cours d’un épisode, il n’y a que son père qui en parle dans les deux épisodes où il est intervenu.

Toutefois, je remercie CLC d’avoir fait un minimum d’effort en apportant des informations inédites sur Mme Belpois puisqu’on a appris d’Aelita qu’elle est une excellente cuisinière et qu’elle apprécie beaucoup la compagnie de la fille de Waldo, c’est dommage qu’elle n’ait pas été une ancienne collaboratrice de Waldo puisque ça aurait été enfin l’occasion de la découvrir.

Anthéa Hopper & Waldo Franz Schaeffer


Waldo : Le père de la Gardienne de Lyoko à l’origine de tous les mystères gravitants sur son implication au sein du mystérieux projet Carthage, j’aime beaucoup le rôle qu’il a joué dans certains épisodes où il a aidé les héros à des situations complètement désespérées dans #51 Révélation, #52 Réminiscence, #65 Dernier round, #82 Mémoire blanche et #94 Contre-attaque, il devait être un père très bienveillant ainsi qu’un époux fidèle et dévoué qui a beaucoup souffert de la disparition de sa femme et qui sera le personnage qui aura connu un destin tragique puisqu’il s’est sacrifié pour vaincre XANA (ce qui fut hélas vain dans la timeline de CLE).

CLC a entièrement levé le voile sur ce qu’il a vécu
Spoiler


Anthéa : Le seul personnage à être intervenu uniquement en flashback pendant les précédentes saisons, celle dont nous savons de qui Aelita a hérité les cheveux roses (mais rien sur comment Anthéa les a eus) et dont il aura fallu attendre #90 Médusée pour que son prénom soit mentionné et que l’on apprenne qu’Hopper était son nom de jeune fille. Du peu de flashback que nous avons pu découvrir, Anthéa devait être la plus heureuse/gentille/bienveillante des mères qu’Aelita ait pu avoir lorsqu’on observe comment elle prenait sa fille dans ses bras à Noël 1985, elle a dû vivre le pire moment de sa vie ainsi que subir un immense traumatisme d’avoir été kidnappée par d’étranges agents sous les yeux de sa fille qui avait à peine 4 ans (vous imaginez le choc pour un enfant à cet âge d’assister à un tel évènement ?).

CLE a apporté encore plus de mystères que de réponses à nos questions puisqu’il y a plein de zones d’ombres qui gravitent à son sujet autour de ce qui a pu lui arriver durant ses années de disparition et comment a-t-elle pu épouser Lowel Tyron de son plein gré, des réponses que nous n’obtiendrons jamais hélas.

Heureusement qu’il y a eu CLC pour compenser
Spoiler


Marguerite & Robert Della Robbia


Nom de Zeus mais comment on peut élaborer des parents aussi mal écrits que ceux d’Odd ? En mettant ces tâcheront de J-R François et Bruno Merle au scénario puisqu’ils sont les champions pour infliger des retcons aussi stupides que mal venus, je n’ai jamais vu un tel niveau de WTF et fail avec des personnages débarquant vers la fin de la saison 4 pour lesquels on a fait totalement abstraction de la fausse identité d’Aelita qui se fait passer pour leur nièce depuis qu’elle s’est inscrite à Kadic et dont il s’agit de la première fois qu’ils faisaient sa connaissance, idem pour les amis de leur fils alors que ça aurait dû être un élément important à ne surtout pas négliger.

Durant l’entrevue avec le proviseur, ils ne lui laissent même pas le temps d’en placer une pour dire quelque chose de négatif sur Odd que Marguerite et Robert ne semblent quasiment pas remarquer puisque non seulement ils ne sont pas surpris de voir leur fils se coiffer comme Végéta mais en plus ils déballent des choses tellement invraisemblables à propos du fait qu’à 2 ans, il aurait réussi à démonter entièrement la chaine Hi-Fi de son oncle et que s’il avait eu 4 ans, il aurait été capable de la remonter et que s’il le voulait, il pourrait être facilement premier de sa classe mais qu’il est soi-disant bien trop modeste pour ça. A se demander s’ils parlent du même Odd qui n’a pas cessé de se détériorer au fil des saisons ou d’un Odd d’un univers parallèle tel que celui du jeu vidéo Plongez vers l’infini !

Heureusement que CLC a corrigé tout le merdier qu’ont foutu les scénaristes puisqu’ils ont été très bien développés tout en ayant la psychologie qu’ils auraient dû avoir dans #91 Mauvaises ondes, sans oublier que c’est grâce à ces romans qu’on découvre leurs prénoms.

Je ferai l’impasse sur Marguerite et Robert de CLE qui n’ont visiblement rien à voir avec ceux de la timeline des précédentes saisons vu comment Odd redoutait qu’ils débarquent pour être informé de sa scolarité lamentable.

Mme Dunbar & James


James : Un père de famille plutôt soucieux du bien-être de son fils lorsqu’il apprend dans #67 Mauvaise réplique qu’il ne répond pas lorsqu’il essaye de le joindre sur son téléphone portable (il ne devrait même pas y avoir de répondeur ni entendre que ça sonne dans le vide sachant que les appareils électriques sont pulvérisés pendant la virtualisation) malgré qu’il exerce une profession très accaparante pour qu’il n’ait jamais remarqué ce qui a pu arriver à William durant les six mois où il a été le lieutenant de XANA (merci Jérémie de t’en être occupé hors antenne, ce qui a dû être un calvaire à gérer).

On peut toutefois remarquer que dans #93 Retour, il n’est pas un homme naïf ni stupide pour avoir remarqué tout ce que le proviseur a déclaré en évoquant ce qu’il s’est passé durant les événements des épisodes #66 Renaissance, #67 Mauvaise réplique où Jérémie avait utilisé le synthétiseur vocal pour éloigner les soupçons du personnel de Kadic, dommage qu’il n’ait pas évoqué le moment où il s’était fait raccrocher au nez en croyant qu’il était un imposteur (peut-être que ça s’est passé durant une ellipse) car cela aurait pu être intéressant de voir ce qui a ensuite amené le proviseur à convoquer sa fille pour éclaircir certains mystères.

Heureusement que les LG ont réussi à libérer William de XANA autrement je n’imagine pas les conséquences dramatiques qu’il aurait pu arriver aux héros s’ils avaient été contraints de lui dire la vérité.

Mme Dunbar : Difficile d’établir un portrait de sa personnalité à cause de son manque d’interaction avec le personnel de Kadic et du fait qu’elle soit uniquement intervenue dans #93 Retour, néanmoins elle semble être une femme plutôt excentrique pour avoir eu l’audace de se teindre les cheveux en verts puisque ce n’est pas le genre de décision que l’on prend à la légère et ceci aurait pu être plus approfondi dans des BD/romans sur l’univers étendu.

Toutefois, on peut remarquer qu’elle prend soin de sa ligne puisqu’elle préfère consommer des plats diététiques comme elle le fait remarquer à Rosa dans la séquence du réfectoire et qu’elle semble être une très bonne mère pour son fils.
Enfin, c’est dommage que l’on ne connaisse pas son prénom alors que celui de son époux a été dévoilé aux Lyokofans.

M. Gauthier


Celui-là je vais pas le rater parce qu’il est incontestablement un enfoiré snobinard/impoli qui ne laisse pas le temps à sa fille d’en placer une lorsqu’elle souhaite lui dire quelque chose d’important, est d’une prétention/impolitesse ahurissante envers le proviseur et Jim à propos du collège-lycée Kadic sans savoir comment se gère l’établissement tout ça à cause de l’attaque de XANA ayant occasionné des problèmes informatiques ayant altérés les résultats de la dernière interro de Mme Hertz.

C’est vraiment à se demander comment il a pu épouser une femme et donner naissance à une fille pour laquelle il semble n’avoir jamais apporté le moindre amour parental ni encouragé à lui laisser le libre choix de sa future carrière professionnelle étant donné qu’il a l’air d’attendre qu’elle devienne une physicienne reconnue mondialement au mépris du respect d’autrui pour qu’elle soit devenue à ce point crâneuse/associable/prétentieuse et n’ayant aucune bonne valeur d’amitié.

Cependant, avoir effectué une seule apparition dans CLE est insuffisant pour établir un profil complet de sa personnalité mais ce qu’on a pu voir dans l’épisode #107 Chaos sur Kadic suffit à dire qu’il s’agit du pire père de famille qui ait été vu dans l’univers CL et je pense que s’il devait divorcer il ne demanderait probablement pas à avoir la garde de Laura vu comment il la traite.


Anthéa Hopper et Waldo Schaeffer remportent la victoire.

https://codelyoko.net/img/galeries/82/memoire-blanche-002.jpg
  Sujet: Les pitreries d'Odd  
Cyclope

Réponses: 32
Vus: 62683

MessageForum: L'animé Code Lyoko   Posté le: Ven 29 Mar 2019 13:51   Sujet: Les pitreries d'Odd
Je pense qu’il va falloir que j’enfile des gants en adamantium pour mettre les points sur les I envers certains points importants qu’il convient de bien faire comprendre.

Ringo-FireDawn a écrit:
En effet mais avoues déjà que l'objectivité n'a pas été ton fort dans ce sujet car après avoir regardé attentivement et plusieurs fois tes arguments tu es tout SAUF objectif, là-dessus je rejoint certaines personnes telles que Roi Yann ou Ikorih qui disent que tu as démonté Odd en long en large et en travers, excuses moi mais, ton post aurait dû être plutôt "Ce qui ne va pas avec le personnage d'Odd Della Robbia", mais ce n'est que mon avis.


Bien au contraire, j’ai prouvé que je pouvais être objectif envers Odd autrement je n’aurais pas inclus ses mentions honorables ainsi que les très bonnes idées qui ont été développées sur son personnage dans CLE pour lui donner un peu plus de profondeur, toutefois j’admets que le titre de ce topic aurait pu être celui que tu as exposé mais j’avais dû mal à en dénicher un qui pouvait bien illustrer le gros problème d’Odd.

Ringo-FireDawn a écrit:
Je ne sais pas si Odd a déjà eu le sentiment de responsabilité et avoir eu envie de "gravir les échelons de la vie" à 13ans. C'est un gosse ok ? Quel gosse n'a jamais eu envie de profiter du surdoué de la classe pour réussir ou n'a pas un jour frimé ? (Je te l'accorde cependant, il y a des exceptions à la règle. Je pense par exemple que toi, tu n'ai pas été de ce genre-là, je sais que tu vas me répondre ça, je te connais. Mais là je m'attaque à la généralité de la société, pas toi seulement.)


Pour cet exemple, je citerai Kitty Pryde/Shadowcat (âgée de 15 ans) dans X-Men Evolution qui a vite acquis le sens des responsabilités. Après ça, elle n’a jamais profité des talents d’intello de sa camarade Jean Grey pour réussir son année, elle a fait l’effort de (ce qui n’a jamais été le cas d’Odd en tenant compte de ce qui a été mentionné dans les épisodes) travailler dur pour une interro et elle réussi à obtenir la note ultime 20/20, ce qui n'est jamais arrivé à l'autre crétin.

Et paf, voila un exemple qui montre bien comment Odd aurait pu être développé dans #33 Mix final, #37 Intérêt commun et #64 Surmenage s’il avait prit le temps d’étudier ses cours à l’avance au lieu de dépendre de Jérémie pour maintenir sa moyenne scolaire, pourtant malgré le RVLP à la fin de #33 Mix final où il semblait avoir retenu la leçon, il s’avère que c’est juste la morale de l’épisode et chasser le naturel il revient au galop.

Ringo-FireDawn a écrit:
Pour ta dernière phrase, je te dirais quelque chose que ce cher Roi Yann t'as déjà dit et sur laquelle je suis totalement d'accord : HUMOUR ! Mon cher Cyclope, avec tout le respect que je te dois, tu devrais comprendre que le second degré est souvent maître dans les séries où il y a des séquences à but humouristique. Les boutades de Odd aux moments les moins appropriés ont pour seul but de détendre l'atmosphère et de briser le 4ème mur, j'en parlerais plus bas t'en fais pas, pour le dernier point que j'ai cité.


J’en suis tout à fait conscient que je devrais prendre ça au second degré sauf que le problème vient du fait que les boutades d’Odd sont consternantes, je suis désolé mais détendre l’atmosphère doit être bien dosé et adapté à une bonne situation dans le but de servir l’histoire et non sacrifier la logique au profil d’une stupide blague Carambar faisant foirer ce qui a été instauré.
Et beaucoup des gags autour d’Odd en plus de ses blagues vaseuses se font au détriment des autres, quand ce n’est pas simplement son égoïsme qui pose problème. Et c’est Yumi ou Ulrich qui trinquent plus que la moyenne du groupe.

Ringo-FireDawn a écrit:
Ca par contre j'avoue il a été con et je t'appuie là dessus, je n'ai pas compris pourquoi il a fait en sorte que Théo s'intéresse à Yumi plutôt qu'à Sissi. Mais bon Odd n'est pas totalement con, il sait très bien que Yumi est dingue d'Ulrich et qu'elle ne tentera rien avec Théo, je pense qu'il n'ai pas fait ça pour faire rager son pote, je pense qu'il a fait ça peut être (analyse personnelle) pour pousser Ulrich à se sortir les doigts du c*l et aller dire ce qu'il ressent à la japonaise, une sorte de message subliminal qui dit "ouais en fait fais gaffe mec, plusieurs mecs peuvent s'y intéressé". C'est un bon pote finalement, même si il fait pas ce qu'il faut et qu'il est un peu con sur les bords ouais. Après selon moi Sissi/Théo aurait été voué à l'échec car sans Sissi pour faire chier, il n'y a plus Code Lyoko car Sissi est quand même un pilier de la série, un antagoniste certes mais un pilier, et elle est faite pour aimer Ulrich désespérément (voir mon post sur mon personnage secondaire préféré sur le topic du même nom).


Personnellement, je pense qu’Odd n’était pas conscient de ses actes lorsqu’il a empêché Théo de s’intéresser à Élisabeth pour qu’il raccompagne Yumi chez elle parce que si c’était le cas il aurait dû comprendre que ceci aurait été enfin le répit tant attendu pour la geisha et le samouraï tout en étant enfin libre de pouvoir développer tranquillement leur relation sans avoir à supporter cette pimbêche d’Élisabeth venant foutre la pagaille. Il a donc mal agi et pas du tout réfléchi sur le long terme.

Mais faut aussi admettre que cette partie-là de l’épisode a été mal gérée de manière générale donc bon…

Ringo-FireDawn a écrit:
1) Ulrich n'a pas a être si jaloux c'est tout. Bien qu'il soit mon personnage favori il fait parfois preuve d'immaturité en se comportant comme un mec possessif alors que Yumi ne lui appartient même pas (oh my bad, en fait je fais partie de ceux qui disent que Yumi et Ulrich sont ensemble de façon non explicite depuis l'épisode Routine où même si l'acte n'a pas eu lieu, il y a eu la volonté de cet acte, le baiser, donc dans leur tête, je sais pas ce qu'il se passe mais pour moi, il y a clairement plus que de l'amitié, d'où la jalousie d'Ulrich)
2) ça partait d'un bon sentiment allez roh


1) Je te l’accorde, Ulrich n’avait pas à réagir au quart de tour comme il l’a fait, mais ceci est en grande partie à cause de l’idée foireuse de l’introduction de William et par les scénaristes qui lui ont fait perdre totalement les neurones alors qu’il n’aurait pas réagi ainsi s’ils avaient faits correctement leur boulot.
2) Peut-être mais il n’empêche que c’était complétement stupide puisque Yumi est japonaise et il aurait été grillé direct à 5km par les élèves de 3ème étant donné qu’il n’a pas le profil asiatique même avec un déguisement. Élisabeth qui est plus proche de la morphologie de Yumi qu’Odd se fait d’ailleurs griller en 30 secondes même pas.

Ringo-FireDawn a écrit:
Tu ne t'attends pas à ce que ton chien soit zombifié, n'importe qui aurait fait l'erreur, Tamiya ne s'est pas non plus méfiée car Kiwi est de nature gentille. Je rejoins les avis de Roi Yann


Dans le cas de Tamiya, je te signale qu’elle ignorait que Kiwi était xanatifié et n’avait pas vu le sigle de XANA dans ses yeux, d’où le fait qu’elle ait été mordu. Ce qui est tout le contraire d’Odd où il s’est carrément jeté dans la gueule du loup en ne tenant absolument pas compte de l’avertissement de Milly. D’ailleurs pour une fois que Kiwi pose problème sans que la mauvaise gestion qu’Odd en fait n’en soit la cause…

Ringo-FireDawn a écrit:
Prenons juste en considération que Odd donne son numéro à absolument toutes les filles qu'il croise et sa naïveté est donc justifiée.


C’est tout de même étrange qu’il se soit pas demandé qui aurait pu lui donner RDV à un endroit précis dans la forêt de Meudon et que ceci se produise pile après la fin du déjeuner, il semblait plus qu’évident qu’il allait tomber dans un piège, d’autant plus que Jérémie avait prévenu ses amis qu’ils devraient repartir en mission après le repas de midi et il paraissait donc évident que XANA allait tirer avantage de ce laps de temps pour tendre un piège au seul membre de l’équipe qui ne soit pas casé avec une fille.
Je suis navré mais sa naïveté n’est pas justifiable dans ce genre de situation, sans oublier que ce n’est pas la première fois qu’il se fait avoir de cette manière (ex : #43 Mon meilleur ennemi où XANA avait joué sur les sentiments de ses ennemis en provoquant une zizanie amoureuse).

Ringo-FireDawn a écrit:
1) Bah il a oublié car c'est Yumi qui a subi la colère de Magalie ? Après faut avouer qu'il a un sacré culot le bougre donc ça m'étonne même pas.
2) Ulrich a besoin de se sortir les doigts du fion et heureusement que Odd est là pour le lui rappeler (a)


1) Tient, une connerie d’Odd (sortir avec deux filles à la fois) et c’est Yumi qui ramasse les conséquences à sa place. Original et beau facepalm.
2) Odd a le tact d’un furet sous cannabis… même s’il est vrai que la situation découle d’Ulrich, c’est pas une attitude amicale du tout d’adopter un tel comportement.

Ringo-FireDawn a écrit:
Ah cet épisode.
Il exploite à la perfection la moralité et la question de l'éthique au sujet des clones, à savoir "si vous avions des clones, résisterions-nous à la tentation de les utiliser comme objets, esclaves ou alibis pour qu'on puisse se la couler douce à Miami pendant qu'ils se tapent nos cours ?" le sujet est bien exploité car on voit que les clones de Odd se rebelle lorsque ce dernier essaye de leur refiler les tâches ingrates, ils possèdent une conscience et cela remet en question la question du "clone utile/objet". J'ai bien aimé cet épisode et la petite anecdote est que c'est celui qui m'a fait vraiment accroché à Code Lyoko.
1) Plus on interdit quelque chose à un gosse, plus il est tenté de le faire.
2) Il a été débile sur le coup je te l'accorde mais c'était peut être mieux que de laisser courir des clones dans la nature qui n'ont aucune notion de leur présence génante dans la continuité espace-temps.
3) Sécher les cours c'est maaal m'voyez Sad
5) Mouais de toute façon ça aurait été vachement cheaté et scénarisitiquement pas possible. Tu penses bien que ce n'est pas par hasard que les créateurs ont supprimé ce pouvoir, tu dis si bien que dans Code Lyoko, rien n'est laissé au hasard Wink


Bon sang, Odd en triple exemplaire... que de conneries en un épisode et ses amis ne sont pas mieux vu qu'ils ne font strictement rien pour empêcher ce félin débile de faire des conneries vu qu'ils/elles n'opposent aucune réticence envers ce crétin cosmique qui impose des exigences stupides à ses clones alors qu'ils auraient dû rester au labo pour ne pas se faire repérer.

Pareil au réfectoire, Odd demande du rab dès son premier passage, c’est tellement égoïste et stupide qu'il ne peut pas penser à autre chose qu’à sa petite personne. Et là, personne pour lui donner un coup de coude en mode "pense à tes deux clones". Pareil lorsque le premier clone rentre, il ne prévient pas le deuxième que Rosa a mis fin à la distribution de rab, ensuite évidement que celui qui s'est rempli le bide va faire la sieste tandis que les deux autres se séparent, chacun avec l'intention de sécher la cour, techniquement Odd commet un vol en lisant sans payer un magazine. Et probablement une infraction au règlement de Kadic en sortant sans autorisation alors qu’il est interne.

Effectivement, lire le magazine n'est pas du vol même si c'est très mal poli mais il n'a même pas de quoi se payer le magazine (0,70€ en pièces) et veut aller au cinéma ensuite, on se demande comment il compte payer sa place. Probablement qu’il avait l’intention de frauder…

D'ailleurs en parlant du clone pétrifié, le fait qu’Odd et le deuxième clone arrivent à aller du toit jusqu’aux arbres en portant cette statue d'au moins 30 kilos sous le bras sans la lâcher ou lâcher sa ceinture est aussi perché que Yumi qui suit une ambulance à vélo dans #38 Tentation, les lois de la physique ont été expédiées dans un trou noir.

Bordel de c*l de taureau, comment cet épisode a pu être validé et approuvé par la production ? C’est digne d’un épisode d’Inspecteur Gadget 2015.

Ringo-FireDawn a écrit:
4) Tombes et essayes de te relever en moins de 2 secondes puis courir ensuite, c'est très compliqué Smile


Bordel de c*l de bison que je DETESTE ce cliché à la *** du trébuchage sur une marche, souche d'arbre, un rocher, etc... Cela donne l'impression que les personnages sont des empotés incapables de faire attention où ils posent les pieds et semblent faire exprès de vouloir se faire tuer.

Mais pour revenir au fait de se relever en vitesse, ça ne devrait pas poser problème sous adrénaline. Tu reprends la course, tu as mal une fois en sécurité, c’est le principe.

Ringo-FireDawn a écrit:
2) Je ne me souviens pas de l'épisode mais à mon avis Odd n'avait aucun intérêt à dire que c'était Sissi qui était derrière tout ça. Je ne vois que cette hypothèse car vu sa lâcheté si il avait vraiment été dans la merde il n'aurait pas hésité une seule seconde que c'était Sissi, il n'y a qu'à voir comment il se cache sans scrupules derrière son pote Ulrich lorsque la situation tourne mal pour lui (cf : la photo de Yumi en robe)


Objection, il aurait dû dire la vérité à Jim dès l’instant où il a vu que cette pétasse avait tout manigancé et peu importe les conséquences que ça aurait engendré par la suite avec Élisabeth puisque dans une situation comme celle-là, on évite de payer pour un méfait que l’on a pas commis.

Ringo-FireDawn a écrit:
3) Si j'avais eu plus confiance en moi, je crois que j'aurais sorti ça à me prof de maths à l'époque où j'étais au collège x) il n'y a rien de mal à faire une blague de temps en temps tant que le cours en son intégralité n'est pas perturbé. Les profs en font de bien pire parfois.


Ce qu’il y a de mal à avoir fait cette blague à propos de Kiwi n’ayant soi-disant pas besoin de laisse, c’est qu’Élisabeth ou Émilie aurait pu avouer à Mme Meyer qu’Odd planque son chien dans sa chambre interne depuis qu’il a débarqué à Kadic, il a donc parlé sans réfléchir à ce qu’il aurait pu se passer si l’une de ses camarades l’avait dénoncé, ce qui est crédible car lors de la saison 2, il doit déjà avoir le tiers du collège à dos. Le groupe n’a pas besoin de ça.

Ringo-FireDawn a écrit:
1) Vu la naïveté de Jim je pense que l'embobiner avec ça aurait pu fonctionner. Si il avait vraiment joué je pense qu'il aurait marché dans le truc.


Au contraire, je pense que ça aurait été voué à l’échec si les scénaristes ne lui administraient pas des doses de scénarium dans son café au petit-déj’ pour le faire agir comme un débile selon les besoins du scénario.

Ringo-FireDawn a écrit:
1 et 2 : je suis la seule qui pense que dans un enseignement rien ne vaut la pratique ? Tu as beau répéter 100 fois la théorie à quelqu'un d'intellectuellement pas aussi surdoué qu'un autre individu, il ne comprendra pas malgré sa volonté. Odd est conscient de sa non capacité à ingérer autant de théories en si peu de temps, il est plutôt quelqu'un de visuel donc la pratique semble la plus adaptée pour lui.


On leur demande juste de mémoriser une combinaison de commande, ce n’est pas la mer à boire et Yumi fait l’effort, elle. Elle aura des petits pépins par manque de pratique mais elle s’en sortira. Odd lui a juste la flemme. Et en conséquence met l’équipe en danger potentiel.

Ringo-FireDawn a écrit:
5) Les méchants dans les séries sont souvent des crétins cosmiques douzième dan pas étonnant qu'il dise que "d'habitude ça marche".


Sans doute, mais pas XANA qui est une I.A évoluant continuellement et a tellement emmagasiné d’information sur la psychologie humaine à ce stade qu’il n’allait pas du tout tomber dans le panneau par un stratagème aussi stupide que celui-là. Ceci montre bien qu’Odd a régressé par rapport à XANA et tu ne peux pas nier l’évidence.

Ringo-FireDawn a écrit:
1) Odd est un lâche, troisième fois que je le répète. C'est pas du tout un scoop


Être un lâche ne justifie absolument pas qu’on laisse son pote payer pour ses erreurs en subissant 4h de colle. Être un lâche, c’est fuir devant un danger. Les heures de colles ne sont pas un danger, juste un désagrément qu’il colle sur Ulrich pour ne pas avoir à perdre du temps libre… c’est donc de l’égoïsme au premier degré.
Et à la place d’Ulrich, beaucoup lui en aurait mis une.

Ringo-FireDawn a écrit:
1) Je pense honnêtement que j'aurais fait pareil


Tu es sérieuse là ? Bon effectivement pour Hervé c’est drôle car il fini sur le matelas qui se ratte pour faire rire mais normalement on s’inquiète surtout qu’il n’y pas de blessé. D’ailleurs à noter que Jim fait l’effort de se prêter à l’exercice qu’il demande aux élèves, je n’ai pas souvenir de beaucoup de prof d’EPS faisant cet effort et je parle en connaissance de cause.

Ringo-FireDawn a écrit:
2) Le référence est nice heureusement que Odd n'ai pas imploré Sissi de fusionner avec avant de le tuer, je pense que le tuer aurait été son plus grand plaisir ainsi que le tien Cyclope (a)
Sérieusement Odd est un CHAT et est donc curieux de nature, avec une forte envie de foutre le bordel et de désobéir, d'être celui qui pense en dehors du groupe, comme un chat quoi. Et je répète : plus on interdit quelque chose à un gosse, plus il désobéi.


Il n’empêche que c’est complétement stupide cette idée d’avoir voulu emmener son chien sur Lyoko et surtout de s’être virtualisé avec lui dans le même scanner, s’il a cru que ça n’allait pas le faire fusionner avec son animal de compagnie, c’est qu’il a de la semoule périmée à la place du cerveau.
Ou même, il y aurait pu avoir d’autres conséquences comme l’effacement pur et simple de Kiwi (car les araignées/acariens/moustiques/mouches et autres bestioles qui tiennent compagnie aux LG dans le scanner, ils ne finissent jamais sur Lyoko.

Ringo-FireDawn a écrit:
C'est lorsque nos proches sont en danger que l'on se rend compte à quel point on tient à eux.
Odd, ce n'est pas de sa faute, ses parents ne se soucient que très peu de sa scolarité, il ne les voit d'ailleurs que quatre fois par an à tout casser soit durant les vacances scolaires, il est le seul mec au milieu de 5 filles...Tu vois le délire ?
Certes ce n’est pas excusable mais on peut comprendre que sa situation familiale ne lui plaise guère. Au moins il a des remords, cela prouve qu'il tient à ses parents et qu'il les aime réellement.


Euh, tu as mal rédigé ton post parce que ce n’était pas ses parents qui étaient en danger mais lui puisqu’il avait tout le personnel de Kadic et les élèves xanatifiés aux fesses. Cela ne change pas grand-chose au fait que son attitude au début de l’épisode n’avait absolument aucun sens et pas lieu d’être puisqu’avoir une soi-disant anomalie relationnelle avec ses parents ne justifie en rien qu’il agisse comme un gros parasite geignard qui aimerait être un ado normal s’embrouillant avec ses vieux comme Ulrich y a droit avec son père. Et rappelons qu’Aelita est orpheline, sans oublier Yumi qui est l’ainée de sa famille et élève externe, ce qui lui a posé beaucoup de difficulté à gérer sa double vie en étant contrainte de mentir sur ses activités secrètes.

Ringo-FireDawn a écrit:
Mais ouais le trafic de jeux vidéos c'est tellement mal putain, appelez la police.


Je n’irai pas jusqu’à appeler la police pour trafic de jeux vidéo mais disons qu’Odd aurait pu trouver un endroit plus approprié comme le parc de Kadic pour procéder à l’échange avec cet élève, cela lui aurait évité de se faire enfermer dans la réserve de nourriture du réfectoire de Kadic.
Et qu’en 2013, on peut se passer les jeux sur clef USB.
Après normal qu’il ne puisse pas le télécharger car en tant qu’interne, il n’a accès qu’au réseau du lycée qui bien évidement bloque les sites de piratage (ce qui est également le cas pour les ordinateurs de mon lieu de travail bloquant l’accès à certains sites comme Deviantart).

Ringo-FireDawn a écrit:
Je déteste également qu'on lise mes textes à haute voix. Mais ce mec est un sans gêne, c'est comme ça depuis la S1. Même si pour moi c'est un peu une torture de commenter du CLE, forcée d'admettre que son geste est cohérent avec son personnage.


Son geste est peut-être cohérent avec son personnage (quoique, ça se discute sur certains points), mais il aurait tout de même pu songer aux conséquences de son acte stupide. Mais une action stupide ou déplacée pose moins de problème si elle est punie mais Odd y échappe toujours autant…

Ringo-FireDawn a écrit:
Cyclope a écrit:
#111 Les sans-codes
Après avoir perdu tous ses codes-sources, il met au point un plan consistant à mettre Aelita et Ulrich à l'abri dans une section du gymnase afin que les spectres ne dérobent pas leur codes-sources.
Son plan est complètement foireux puisque je savais d'avance que ça ne marcherait pas, XANA n'est pas stupide pour se faire avoir de cette façon-là.


Ringo-FireDawn a écrit:
He tried his best.


En quoi cela justifie ce plan aussi foireux que d’essayer d’éteindre un incendie d’une plate-forme pétrolière avec un tuyau d’arrosage ? On dirait qu’il est devenu Alzheimer pour avoir oublié que les spectres polymorphes et xanatifiés peuvent passer à travers les murs.

(Note : et là c’est pour ça que la majorité des Lyokofans n'aiment pas CLE. Car on ne connait pas les précédents actes de XANA dans cet univers parallèle).

Ringo-FireDawn a écrit:
CONCLUSION : Cyclope, tu dis que Odd aurait été meilleur si il avait été plus altruiste/gentil/intelligent mais...Je suis désolée, ça n'aurait pas été Odd. Odd pour moi, c'est celui à prendre pour ses qualités et ses défauts, nombreux défauts, de Don Juan couard aux blagues vaseuses. C'est le bouffon de la comedia dell'arte, c'est le Pinkie Pie au sein des Mane 6, c'est la touche de couleur dans une série qui se veut assez sinistre dans le fond.

Odd, à mes yeux, est celui qui est le plus original et superficiel mais également le plus réaliste pour tous les points que j'ai cité : si j'ai dit à plusieurs reprises à propos de ses conneries "on aurait fait pareil dans la vraie vie" ou "c'est un gosse normal' et bien c'est qu'il représente tout à fait ce que les créateurs ont voulu représenté : un collégien dans une vie de collégien. Il profite de la vie, n'a pas conscience du danger, est casse-cou, pense beaucoup aux filles...Il ressemble à un véritable enfant, et c'est cela qui est beau. Il est l'enfant au sein d'un groupe d'adolescents matures et portant l'humanité sur leurs épaules. Il est celui qui rappelle "hey, les Lyokoguerriers sont des enfants". C'est la raison pour laquelle j'aime Odd.


Et là tu touches le nerf de la guerre. Odd est censé être un personnage positif, rigolo, cool et détaché :
La source de bonne humeur façon Pinkie Pie. Mais Pinkie Pie, c’est un poney dans le monde de MLP, elle existe dans un univers qui s’est déjà établi comme ultra-flexible dès le départ, un monde qui tient par un drôle de mélange mais qui déjà ne ressemble pas au notre. Pinkie Pie est un personnage agaçant/soporifique/tête-à-claque, qui mérite largement une paire de sabot de temps à autre mais dans le monde des poneys, ça se comprend qu’elle ne les reçoit pas.
Odd vit dans un monde d’humain, avec des camarades de classe. Les baffes, il devrait se les prendre ou du moins s’en faire menacer, et il devrait essuyer bien plus de remarques acerbes aussi. Et des crasses en retour.
Mais non jamais, 2h sur un devoir à vendre littéralement partie en fumé par un acte volontaire de sa part et à peine une remarque offusqué en retour dans #92 Sueurs froides.
Et on peut être un enfant et savoir s’amuser sans pourrir l’existence des autres. Mais on voit rarement Odd juste dessiner ou jouer de la guitare pour lui-même, pas plus que l’on ne voit les LG jouer aux cartes entre eux (ce qui a dû se dérouler hors antenne).
Même quand il fait une simple gaminerie (la partie de GBA SP jusqu’à 3h du matin une veille de cour), il se retrouve à mettre Aelita dans la merde avec lui alors qu’il aurait juste dormi en classe comme d’hab, il ne se serait rien passé.

Odd est censé être le héros cool et détendu, celui qui pense à se détendre et à profiter de la vie malgré l’adversité, c’est ainsi qu’il est mis en scène mais dans le texte et les faits, Odd est imprudent et mesquin.
Malheureusement, la psychologie du félin est claire : c’est un égoïste doublé d’un narcissique, impulsif et immature. Si tu veux voir une version réussie d’Odd, tu as Anthony DiNozzo de la série TV NCIS (ils ont pas mal de points communs), sauf que là où Odd se montre pourri jusqu’à la moelle, Tony fait preuve de qualité, compétence et esprit d’équipe, et quand il dépasse les bornes s’y brûle les doigts avec les conséquences, est-ce qu’Odd a fait ça chaque fois qu’il a pu dépasser les bornes en ne comptant pas #84 Missile guidé et #85 La belle de Kadic (à ce sujet Ulrich s’est fait exclure du groupe pour moins que ça dans #35 Les jeux sont faits… donc c’est une absence de conséquence de plus et pas des moindres) ? Et je remercie les scénaristes de CLE d'avoir fait l'effort de corriger ses plus gros défauts (en lui faisant perdre des qualités aussi…on ne peut pas tout avoir).

Zéphyr a écrit:
Mon cher Cyclope, tu devrais avoir honte de promouvoir la désinformation totale et dans une moindre mesure, parler au nom d'autrui (je suis intimement convaincu que la plupart des pseudonymes que tu as cité ne te suivent pas dans ton délire). Allez, pour ne pas être catégorisé d'affabulateur, petite preuve en image, pour lier avec la citation :

Spoiler


J’ignore où tu as déniché cette fiche de profil sur Shaka mais elle est complétement fausse ou périmée depuis plusieurs années parce que Odd n’est clairement pas indiqué comme faisant parti des personnages favoris de Shaka (tu l’as trouvé dans un univers parallèle ou ceci datait d’une période où son profil n’avait pas été mis à jour ?), ceci n’a donc aucune valeur.

Zéphyr a écrit:
Pour ne pas seulement être dans la moquerie légère, je trouve personnellement que tu en rajoutes des tonnes sur la question. Pour chaque point que tu abordes, on sent clairement que tu laisses ton non-amour du personnage d'Odd parler.


Si tu penses que j’en fais des tonnes à propos d’Odd, c’est justement parce qu’il le mérite et tu ne peux pas nier l’évidence sur le fait que les scénaristes ont clairement pataugés dans la choucroute en le crétinisant à l’extrême de plus en plus au fil des saisons et ça me sidère qu’il continue d’être acclamé par les Lyokofans comme étant un héros génial plein de qualité alors qu’il manque cruellement de profondeur et chaque épisode centré sur lui n’a jamais développé d’éléments intéressants sur son background par le biais de flashbacks. Ce fut au contraire une succession de blagues Carambar stupides et lourdingues plombant le plaisir du visionnage et ce sont pas Brume, Belgarel, Immeral, Jerem Stones, Light45-17 et Starway qui diront le contraire.

Zéphyr a écrit:
Petite notes utiles avant de poursuivre : après la saison 1, Odd m'a toujours plus ou moins gonflé, donc je pense et espère m'exprimer de façon assez neutre dessus.


Tu es tellement neutre à propos d’Odd qu’il est difficile de savoir ce que tu penses vraiment de ce personnage car je n’ai pas le souvenir d’avoir lu un post dans lequel tu as pu faire part de ton ressenti personnel sur son développement au fil des saisons ayant pu atteindre un niveau semble au mien ainsi que celui d’Immeral.

Zéphyr a écrit:
Ta conclusion, par contre, est d'un niveau de hautaineté assez élevé : très clairement, tu demandes aux fans d'Odd de fermer leur gueule et d'accepter bien gentiment tes arguments (chose que tu fais pour beaucoup de sujets, mais de façon moins brusque), tout en les autorisant, dieu merci, à continuer de l'apprécier. Flash-news : on peut dire exactement la même chose de toi par rapport à Yumi, c'est pas agréable à lire non ?
Pourquoi avoir ouvert ce sujet si ce n'est pas pour débattre autour de la question ? Parce qu'à part tenter de démontrer une quelconque autorité argumentative (copyright Robin2553) de ta part sur le statut du personnage d'Odd, je vois pas trop...


J’admets y être allé assez fort pour ma conclusion, cependant, ça n’a jamais été dans un but visant à déclarer aux fans d’Odd de fermer leur gueule mais juste de leur montrer qu’il y n’est pas blanc comme linge et qu’il aurait mérité un meilleur développement que celui qu’il a eu droit par cette équipe de bras cassés qu’ont été les scénaristes de Moonscoop parce qu’il faut arrêter de se voiler la face et reconnaitre qu’il y a clairement un gros problème entre ce qu’était le félin glouton de la saison 1 et ce qu’il a subi comme détérioration à partir de la saison 2 n’ayant fait qu’empirer à tel point que les saisons 3 et 4 se regardent avec effort pour certains épisodes tellement il est galactiquement stupide et tu ne peux pas nier que j’ai raison là-dessus.

Zéphyr a écrit:
Débattre, ce n'est pas simplement imposer ses "arguments" à autrui, c'est échanger avec un ou plusieurs points de vue divergents afin d'enrichir le sien, par l'admission ou l'appui sur des éléments de l'argumentaire adverse. Cela demande d'être capable d'admettre que son raisonnement personnel présente des failles ou mêmes des choses fausses. Répéter plusieurs fois la même chose, en s'appuyant toujours sur les mêmes exemples, parce qu'on est persuadé d'avoir absolument raison, c'est du dialogue de sourd.
Or c'est ce que tu fais depuis que tu as ouvert ce topic, rabâcher les mêmes arguments et formules (que tu considères comme incontestables à te lire) pour répondre aux intervenants qui n'abondent pas dans ton sens (par exemple, je ne crois pas avoir souvenir d'avoir lu dans un de tes posts en-dessous d'une citation te contredisant : "Effectivement, tu as raison sur ce point, même si je pense qu'on peut nuancer la chose en disant que blablabla etc" ou réaction du genre qui permettent l'avancée d'une discussion).


Je suis au courant Sherlock, tu ne m’apprends quasiment rien avec ces lignes mais entre l’époque où j’ai rédigé mon post (où j’avais mis à jour mes connaissances sur la série après 3 ans sans la visionner intégralement), les connaissances que j’ai pu acquérir via mes expériences personnelles, visionnages de plusieurs séries animées/TV/films, les débats que j’ai pu échanger avec certaines personnes sur Skype et mes expériences personnelles/professionnelles, il m’a été impossible de me voiler la face envers autant d’incompréhension à laquelle j’ai dû faire face envers autant de personnes complétement aveugles sur les défauts d’Odd qui continuaient de le surestimer et c’est pour ça que j’ai ouvert ce topic pour viser la communauté tout en les incitant à mieux réfléchir mais aussi pour montrer le nabot de service tel qu’il est.

Si tu avais pris le temps de visionner les 5 saisons, des let’s play sur les jeux vidéo CL DS/Plongez vers l’infini et lu les romans CLC pour mettre à jour tes connaissances comme je l’ai fait en août 2016, peut-être que ça t’aurait aidé à mieux comprendre mon analyse n’ayant jamais eu pour but de condamner Odd au bûcher.

Zéphyr a écrit:
Aplanissons les choses Cyclope, mon intervention ne se veut pas répressive (et est même l'occasion de généraliser un bon coup), elle vise seulement ta façon de débattre, qui est hermétique (ce qui ne donne pas tant envie que ça de participer) et peu enrichissante - enfin, ça reste en bonne partie mon point de vue, je n'ai pas l'outrecuidance de citer des noms. Razz


Il est vrai que j’ai pu paraitre hermétique sur ma façon de débattre et je le reconnais puisque comme tu l’as dit, ça ne motive pas tellement à y participer mais peut-on considérer que dans un sens j’ai incité les fans d’Odd à se remettre en question afin de ne plus être aveuglé par la nostalgie mais à mieux comprendre les dérives psychologiques qu’il a subi dès la saison 2 alors que ça n’aurait pas dû se produire de cette manière. Jusqu’à maintenant, personne n’a dit que j’étais complétement à côté de la plaque ni rien compris envers tout ce que j’ai listé dans la première page du topic malgré qu’il y ait pu y avoir quelques rageux envers certains points.

Idris2000 a écrit:
Bien que je te rejoins, Ringo, sur le cas d'Odd, je pense qu'Odd aurait dû rester le Odd de la S1, 15 fois moins énervant que celui des S2 et 3 (Et ne parlons pas de la S4).


En voilà déjà un qui partage mon point de vue et c’est rassurant de voir qu’Immeral et moi ne soyons pas les seuls à le penser qu’Odd aurait dû rester dans la direction qui a été entamée dans la saison 1 puisque ceci avait tendance à le rendre appréciable dans certains épisodes et il n’en faisait pas des caisses comme ça a pu être le cas à partir de la saison 2 jusqu’à devenir carrément insupportable dans la saison 4.

Idris2000 a écrit:
Personnellement, j'ai beaucoup de difficulté à voir un quelconque charisme concernant Eva. Si on veut parler de charisme, autant parler de William et de Laura (Zéphyr approuve.


Il est vrai que c’est difficile d’y trouver du charisme chez Eva lorsqu’on tient compte de cet étron qu’est la version Albin Michel qui manque de développement la concernant sachant qu’elle se contente de suivre les événements sans trop donner son avis ni établir une stratégie dans le plan des héros pour combattre Green Phoenix après avoir été libérer de l’emprise de XANA (hommage à Winston dans le diptyque SOS Fantôme) et il est difficile de te désapprouver Idris2000, néanmoins, ceci a été partiellement corrigé dans ma version renegade et j’ai développé son background dans ma version ultimate en plus de lui avoir donné du charisme ainsi qu’un côté femme fatale semblable à celui de la tueuse rebelle Faith Lehane dans Buffy contre les vampires et Angel.

Roi Yann a écrit:
Mais c'est faux ! Odd ne peut pas être comme tout le monde, sinon le monde entier serait peuplé de parfaits génies, révisé n'est pas forcément la solution aux difficultés en cours. Le fait qu'il triche est un moyen pour lui de ne pas être évincer du groupe pour sauver le monde, alors oui, il en tire un intérêt personnel, mais cela est nécessaire et ne dit pas qu'il révise pas: il demande à Jeremy et à Aelita de l'aider justement. Et quand ce n'est pas eux qui l'aide, il révise à l'usine, d'où l'image que j'ai présenté.


Objection, cet exemple provenant de #30 Un grand jour n’entre pas en compte puisqu’il n’a tiré avantage du RVLP pour rattraper son retard des cours suite au conseil de Yumi envers ce qu’il pourrait faire de son temps libre une fois que XANA serait vaincu que dans cet épisode autrement il aurait dû y avoir une continuité sur cet élément établi dans les épisodes suivants, ce qui n’a pas été le cas et ceci montre à nouveau que les scénaristes ne pensent pas sur le long terme lorsqu’il s’agit d’améliorer un point négatif sur un personnage et ceci a aboutit au résultat de #64 Surmenage où il demandait à Jérémie quelle était la réponse à telle question à l’interro du cours de science alors que ce n’était pourtant pas compliqué de réviser ses cours la veille, surtout après la réunion du groupe la veille envers la difficulté de devoir sauver le monde et les études à gérer.

Roi Yann a écrit:
Odd révise et malgré ça il a de grosses difficultés, et c'est normal en plus du scénario car il est sensé être quelqu' un de drôle, donc un semi-cancre car le public préfère ça à un intello drôle. On a nous même l'image de celui qui révise rien et qui fait rire, et celui de l'intello et qui est relou. Bah là c'est pareil, mais Odd révise, c'est juste que les scénaristes préfère ne pas nous le montrer pour des raisons scénaristiques.


Ce n’est pas seulement une question de difficultés à apprendre ses cours en révisant, c’est un problème d’écriture du personnage que les scénaristes semblent ne pas avoir compris autrement il y a des lustres qu’ils s’en seraient rendu compte et je peux t’en citer des exemples sur d’autres séries animées/TV ayant faits beaucoup plus d’efforts que dans CL en nous épargnant ce genre d’aberration.

Roi Yann a écrit:
Il y avait aussi la question de la paranoïa. Niveau scénario, évidemment qu'Odd devrait se méfier des SMS, mais mec, dans la vie de tous les jours il en reçoit des textos ! Et quand tu vois que les héros acceptent le fait que Hopper est de retour du jour au lendemain et que celui ci se propose d'aider les LG... Mais là tu te demandes comment ça se fait qu'ils ne voient pas que c'est X.A.N.A sérieux ?


S’ils ne se sont pas rendu compte que c’était un piège de XANA le spectre de Franz dans #49 Franz Hopper, c’est parce que l’I.A maléfique avait mis au point un stratagème redoutable visant à faire relâcher la vigilance de ses ennemis afin d’éloigner leurs soupçons mais aussi grâce aux connaissances psychologiques qu’il a pu acquérir au fil des mois qui se sont écoulés depuis qu’Aelita est devenue pensionnaire à Kadic, il évolue continuellement et établi des plans d’attaques de plus en plus redoutables pour mettre les LG à l’épreuve et il a bien failli réussir à accomplir son objectif s’il n’avait pas été trop arrogant en livrant à Jérémie l’info qui lui a fait tilt et permis de le contrer : "Et c’est toi qui a laissé XANA détruire mon journal"

Roi Yann a écrit:
De plus, tu évoques énormément de points comme cela: "Odd aurait du remarquer que... parce qu'il est en guerre contre X.A.N.A". Alors tu as la cuve de gélatine, le SMS et Kiwi dans Contagion... Mais si les scénaristes ne nous avaient pas montrer le fait que la cuve de gélatine a été remplie de nano-robots et que Kiwi a été XANAtifié, qu'est-ce qui te dit que tu aurais deviné que c'était un coup de X.A.N.A ?


Concernant l’exemple de #17 Mémoire morte avec la cuve couverte de gélatine, ce qui nous aurait mis la puce à l’oreille que c’était un coup de XANA est simplement ce qu’a déclaré Mme Hertz : "Tient, elle n’a pas été nettoyé, il reste de la gélatine". Personne à part elle n’a pu se servir de cet appareil et elle n’est pas le genre de prof qui aurait pu être aveugle en ne remarquant pas que les employés de la société Nanotech Service n’ont pas nettoyés la cuve avant de la lui apporter pour les besoins de son cours de physique.

Dans #40 Contagion, on aurait remarqué direct que Kiwi n’aurait pas pris le risque de sortir de la chambre de son maitre en risquant d’être découvert par des élèves internes ainsi que des membres du personnel de Kadic et encore moins à mordre Tamiya alors qu’elle n’a montré aucun signe d’agressivité en s’approchant de lui. Odd a dressé son chien de manière à ce qu’il ne se fasse jamais surprendre à errer dans les couloirs des locaux internes ni dans le parc autrement ceci aurait été évoqué dans un flashback.

Idris2000 a écrit:
Je suis d'accord. Odd fait rire en multipliant les échecs. Mais soyons francs, les échecs mènent à la réussite. Et jusqu'à là, il n'a fait que des échecs de plus en plus cuisants jusqu'à atteindre la saison 4 il a atteint le summum de la connerie et du fail (épisodes 85 et 92 entre autres) (Si on met à part CLE et CLC...). Et au bout d'un moment, ça devient gavant.


Tu viens précisément de mettre le doigt sur le principal problème d’Odd ayant débuté dès la saison 2 où ses premiers échecs ont été l’accumulation des filles de 4e avec lesquelles il est sorti (je n’ose pas imaginer ce qu’il a pu se passer lorsqu’il a subi des ruptures successives), il a décidé de rompre avec Magalie et Claire le même jour dans #42 Désordre (il a quoi dans la tête pour agir ainsi ?), propose à Magalie d’être sa cavalière pour le bal de fin d’année dans #52 Réminiscence en oubliant carrément ce qu’il lui a fait 10 épisodes plus tôt, sans oublier ses déboires de la saison 3 qui sont tellement gavant qu’elle mériterait d’être rebaptisée Les malheurs d’Odd puisqu’il a fait que plomber les intrigues terrestres par des stupidités dignes d’un épisode de Tara Duncan au détriment d’éléments plus importants comme le développement de son background qui aurait contribué à enrichir sa psychologie et à le faire évoluer plus positivement, sans oublier les séquences sur Lyoko où il est tellement énervant qu’on a envie de le sortir de la télé en le secouant et lui dire "Tu vas arrêter d’être c** ?". Sans oublier la saison 4 où on a droit à une stupidité de sa part 1 épisode sur 2 et c’est tellement énervant que ça fait baisser la qualité de la série au point que le visionnage de certains épisodes se fait avec effort et je ne suis certainement pas le seul à le penser, manifestez-vous les Lyokofans partageant cette impression.

Ashildr a écrit:
je me permets de "rebondir" sur quelques points.

Ses actions, ses "gaffes" ont en effet le but-même que de faire rire le spectateur; mais il est toutefois - selon moi - dommage que (au moins dans CLE, qui se voulait un public plus divers; un renouveau entre ancien public, et nouveau) l'on n'ait pas développé le thème du tragique; car ces échecs, ces "ratés", ces relations qui ne durent pas, ont une valeur tragique, pourraient cacher un personnage qui se cache derrière ses blagues, derrière sa "grande gueule".


Voilà un point très pertinent que tu viens de relever pour lequel je pensais être l’un des très rares Lyokofans à avoir remarqué que les scénaristes n’aient pas faits d’effort sur le développement du côté tragique d’Odd envers les points que tu as cité Ashildr puisque ceci aurait contribué à montrer que le fait que le félin goinfre se réfugie derrière un masque soit un moyen de dissimuler ses échecs sentimentaux, la souffrance qu’il a connu dans son enfance d’avoir été le petit frère de sa famille face à ses cinq sœurs (même Pokémon a fait plus d’effort sur ce point en développant des éléments touchants sur Ondine et Max qui savent combien il n’est pas facile d’être le cadet de leur famille respective, ce que Moonscoop a été incapable de faire entre Odd et Hiroki), tous ces éléments auraient permis d’ajouter plus de profondeur à Odd et nous aurait permis de mieux comprendre pourquoi il avait ce tempérament je m’en foutiste la plupart du temps.

Sauf que le problème d'Odd vient principalement du fait qu'il est surtout très c**/puéril/immature/irresponsable et n'assumant pas les conséquences de ses actes puisqu'il n'y a qu'à voir ce qu'il a fait dans la saison 4 avec Bringa, Kelly ainsi que dans #90 Médusée et surtout dans #92 Sueurs froides où il passe pour le plus grand FDP du système solaire, ce topic prouve indubitablement qu'il a été torché par les scénaristes ayant foutu en l'air sa psychologie et il a fallu attendre CLC pour qu’il bénéficie enfin du traitement qu’il aurait dû avoir au fil des saisons et j’ai prévu d’aller encore plus dans la version ultimate en développant son background et sa famille.

Moonscoop aurait dû développer Odd un peu comme Anthony DiNozzo puisque ce personnage sait quand se montrer sérieux lorsqu'il le faut et il ne passe pas son temps à être stupide. Au lieu de ça, il en a fait une version raté de Tony, mal exécuté, il est vraiment méchant avec ses amis dans certains épisodes sans vraiment apporter de soutient ni recevoir de rappel à l’ordre dans l’équipe lorsqu’il le mérite (surtout dans #73 Réplika où il est un enfoiré avec Aelita en rejetant la faute sur elle pour avoir eu 4h de colle), ce qui le rend insupportable lorsqu’on ne se laisse pas berner par la mise en scène.

C'est ahurissant de voir que Sophie Decroisette et son équipe de bras cassés de scénaristes ont été incapables de s'en rendre compte, j’ai parfaitement résumé tout ce qui ne va pas chez Odd qui aurait mérité de se faire réprimander par l'équipe lorsqu'il le fallait et Jérémie ne le menace jamais d'une dévirtualisation s'il ne ferme pas sa gueule alors que ça aurait pu l'aider à avoir du plomb dans la cervelle.

J’espère avoir été suffisamment clair pour Zéphyr, Ringo-FireDawn et Roi Yann en mettant les points sur les I pour les éléments que vous aviez évoqués en pensant que j’imposais ma vision envers Odd, ce qui n’a jamais été le cas puisque mon seul but était de faire prendre conscience aux Lyokofans que ce personnage est beaucoup trop surestimé en plus d’avoir été le membre le moins glorieux dans la guerre contre XANA parce qu’il a apporté quoi dans l’équipe objectivement par rapport à Yumi, Aelita, Jérémie et Ulrich ? Vous y avez pensé à ça ? Je pense que le groupe aurait été beaucoup mieux équilibré en étant composé de 4 membres sans avoir besoin d'un clown de service pour plomber les séquences sérieuses.
  Sujet: Les Lyokofans parlent aux Lyokofans  
Cyclope

Réponses: 4230
Vus: 1132951

MessageForum: Blabla de la communauté   Posté le: Mer 13 Mar 2019 23:12   Sujet: Les Lyokofans parlent aux Lyokofans
J’ai appris avec une grande tristesse le décès d’une des voix françaises les plus incontournables de notre pays : Med Hondo, la voix française officielle d'Eddie Murphy est décédé le 4/03/2019. Il s'agissait d’une des voix de blacks les plus emblématiques puisqu’elle a été notamment la voix de Morgan Freeman en alternance avec Benoît Allemane, Carl Waethers dans les trois premiers Rocky et Predator 1, Richard Pryor dans Superman 3, David Keith dans Désigné pour mourir et Armageddon, Hernie Hudson alias Winston Zeddmore dans le diptyque SOS Fantômes, Isaac Hayer dans New York 1997.

Il nous a livré des performances toutes plus géniales les unes que les autres parmi les plus mémorables qui sont :

-Boss Nass dans Star Wars 1 : La menace fantôme.
-Rafiki dans la trilogie Roi lion.
-L'âne de la saga Shrek.
-Yar dans Dinosaure.
-Blaster dans Mission-G.
-Ace dans Funky cops saison 1.

A mes yeux, il restera à jamais la voix officielle d'Eddie Murphy où il avait apporté une aura hors du commun sur la star américaine en le rendant emblématique/culte/mémorable avec des punchlines à couper le souffle et dont sa performance dans le diptyque Professeur foldingue est carrément surhumaine tellement il s'est complétement lâché en doublant les 7 personnages qu'a campé Eddie Murphy où il a dû moduler son timbre en fonction du personnage qu'il a eu à doubler (père, mère, grand-mère, frère, professeur, Buddy Love et le prof de fitness), il a dû finir schizophrène en sortant du studio lorsque le doublage fut terminé.

Repose en paix Med, tes doublages demeureront à jamais dans nos mémoires et resteront immortels, espérons que son successeur sera Lionel Henry qui pourrait bien assurer la relève étant donné qu'il a presque le même timbre que celui de Med et l'avait remplacé sur Ace dans la saison 2 de Funky cops.

Si vous souhaitez lui rendre un hommage, n'hésitez pas à aller commenter la vidéo de ce YouTubeur lui ayant consacré un petit hommage en faisant une sélection de certains de ses doublages emblématiques : https://www.youtube.com/watch?v=OU1F1FxE1aE
  Sujet: Sissi-Ulrich, un amour impossible  
Cyclope

Réponses: 40
Vus: 61885

MessageForum: L'animé Code Lyoko   Posté le: Lun 21 Mai 2018 18:22   Sujet: Sissi-Ulrich, un amour impossible
Idris2000 a écrit:
Ulrich a commis des conneries même dans les saisons 1 et 4, (pour CLE, je vais juste dire: Rivalité) en dépit de la maturité qu'il avait dans ces saisons par rapport aux saisons 2 et 3.

Saison 1: Gravité Zéro. Pas besoin de m'étendre.

Saison 4: Torpilles Virtuelles, et son plan des plus douteux.


Il est vrai qu’Ulrich a eu un beau dérapage dans #21 Gravité zéro alors qu’il aurait pu aller aider ses amis sur Lyoko au lieu de faire plaisir à son père après l’accumulation des mauvaises notes qu’il s’est ramassé depuis le début de la Lyoko-guerre. Mais c’était l’époque de la saison 1, les origines n’étaient pas encore clairement définies donc on peut pardonner ce léger faux pas. Et si c’est pas logique à cause du RVLP à disposition de la saison 1, ça a le mérite de développer le samouraï et c’est pas plus stupide que dans #9 Satellite.

Quant à #77 Torpilles virtuelles, j’avoue que c’est une idée complétement stupide qu’il a eu de suggérer à Odd de planquer le journal intime dans un tas de feuilles mortes du parc de Kadic au lieu de le remettre à Hiroki tout simplement, cependant, il n’y a pas que le samouraï à accabler de reproche dans cet épisode puisqu’Odd a également été cliniquement débile d’approuver ce plan alors qu’il aurait pu faire preuve d’intelligence en lui disant simplement : « Pourquoi tu ne le remets pas à Hiroki ? L’histoire sera vite réglée et puis basta ! ». Un scénario où l’intrigue terrestre n’existe que parce que les personnages sont débiles, dingues… rappelle-moi quelle série on regarde déjà ? Ah oui, ça me revient…

Ceci aurait été évité si on n’avait pas confié le scénario de cet épisode aux frères Pérouze qui ont débarqué chez Moonscoop vers la saison 4 et ne connaissaient pas suffisamment la psychologie d’Ulrich sur ce qu’il aurait dû faire ou pas tandis que si ça avait été Françoise Charpiat, Laurent Turner, Bruno Regeste, Bruno Merle, Jean-Rémi François ou Sophie Decroisette, cette bourde aurait eu moins de probabilité d’arriver. Même si la paresse d’écriture n’a épargné personne dans l’équipe des scénaristes…

Idris2000 a écrit:
En comparaison, Sissi a découvert le secret des LG dans l'épisode 95.

Donc, Ulrich reste le plus con de toute la série.


Placer un émetteur GPS sur l’épaule gauche d’Ulrich à son insu et le laisser aller à l’usine pour ensuite se rendre là-bas et lire le journal vidéo de Jérémie, tu considères que ça la rend plus intelligente que le samouraï ? Est-ce que tu fais exprès de troller ou tu aimes donner raison à Ikorih pour trainer encore plus Ulrich dans la boue ? Tu ne vas pas me dire que c’est intelligent d’avoir fait un truc pareil, surtout si c’est pour ensuite déballer à son père tout ce qu’elle a vu dans le journal de Jérémie sans apporter de preuves.

Élisabeth n’a aucun mérite vu qu’elle utilise un MacGuffin mais bon il y a quelques sous-entendus qui joue en faveur de son QI à droite à gauche là où on a surtout des sous-entendus sur le manque de neurones pour Ulrich (moyenne inférieure à celle d’Odd alors que lui rend des cocottes en papier aux interros dans #33 Mix final), sales notes énoncées à l’orale (#48 Esprit frappeur, #62 Désincarnation et #64 Surmenage) là où celles d’Odd sont passées sous silence en histoire, physique… menace de passer dans une troisième allégée en cours d’année (tient au passage ça, ça existe pas en France). Si on veut affirmer qu’Ulrich est le plus idiot de sa classe, on a des indices pour… Concernant Élisabeth, on sait qu’elle est immature et superficielle ainsi qu'à côté de la plaque pour une interro (#48 Esprit frappeur où elle a eu droit à un 2/20), ce qui brouille l’évaluation de son intelligence…

Donc Ulrich, le plus idiot de toute la série, c’est un acharnement injustifié qu’il a subi des scénaristes à tel point qu’on peut se demander s’il n’est pas mal-aimé par Moonscoop…

Idris2000 a écrit:
Sissi n'était qu'une munition dans un canon qui a déjà tiré.

Ait-je besoin de rappeler Routine?


Non, non, non et non, cesse de faire cette comparaison entre Élisabeth et Yumi dans l'épisode #22 Routine, parce que j’ai résumé sur Skype que la geisha de la bande telle que nous la connaissons n'aurait jamais agi comme ça, c'est tout simplement illogique (ceci est une chose que le réalisateur/scénariste Joss Whedon n'a jamais fait une seule fois dans sa carrière, que ce soit dans Buffy contre les vampires, Angel, Firefly et les deux premiers Avengers). C’est vrai que Yumi n’est pas rationnelle de croire Élisabeth, elle aurait dû pertinemment savoir qu'elle mentait lorsqu'elle a déclaré qu'entre Émilie et Ulrich c'était le grand amour depuis deux mois mais au final, ils sont ensemble à la fin donc bon ça se compense.

Contrairement à toi (ainsi que certains Lyokofans), je prends le soins de corriger ces négligences scénaristiques dans le seul but rétablir la cohérence en faisant comme si ces dégradations psychologiques n'avaient jamais eu lieu parce que comme Tchouky l'avait déclaré au début du top 10 des personnages mal-aimés (ceci devrait te rafraichir la mémoire : https://www.youtube.com/watch?v=Ozyq1eTxzTQ&list=PLA0H_iCIU6eJUIMqnBBCquM6FVPGDSAI7&index=6), moi non plus je ne supporte pas qu'un scénariste reprenne l'écriture d'un personnage ayant été rédigé par un autre scénariste en le faisant passer pour un abruti, ceci est clairement le genre de situation qui ne devrait pas arriver puisque non-seulement ça dénature le personnage qu'on a aimé mais en plus cela fout en l'air les bases ayant été établies (ce qui aurait été encore plus flagrant en incluant la back-story au commencement de l'aventure).

Idris2000 a écrit:
Alors, soyons clairs, direct, no troll:

Yumi Ishiyama. A forcé la main d'Ulrich Stern. Pour découvrir le secret.

William Dunbar. A stalké les LG. Pour découvrir le secret.

Laura Gauthier. A hacké le RVLP. Pour rester dans la bande.

Que doit-je conclure? Moyens différents, objectifs similaires, forcing utilisé. Yumi est entrée par effraction.


Sérieusement, il serait temps que tu cesses de prétendre que Yumi est entrée par effraction dans l’équipe, parce que c'est un peu du foutage de gueule, je crois que plus d'une personne exigerait des réponses si une boule d'électricité flottante débarquait avec des intentions hostiles et tu ne vas pas me dire qu'à sa place, tu aurais fait comme si tu n'avais rien vu en quittant le gymnase pour retourner en cour. Au pire, tu aurais couru voir un adulte, ce qui aurait un peu gêné le scénario en carton-pâte de la genèse… Mais il faut un peu l'admettre, son intégration dans l'équipe est mal gérée puisqu'il aurait d’abord fallut que Yumi et Ulrich développent une amitié avant que celui-ci ne décide de faire confiance à cette dernière pour garder un secret aussi imposant qu’un supercalculateur caché dans le troisième sous-sol d'une usine au bord de la Seine (défaut qui sera entièrement corrigé dans ma version ultimate en offrant ce qu’on aurait pu obtenir).
Elle a de quoi être intriguée, d’autant plus qu’elle a vu Ulrich téléphoner à Jérémie pour l’informer de ce qu’il s’est passé mais elle force un peu la main d’Ulrich qui la connait depuis 24h et je veux bien le reconnaître.
Bien sûr, la façon dont Yumi insiste auprès d'Ulrich n'est pas très sympathique, elle devine qu'il n'a pas de temps à perdre et lui pose un ultimatum qu'il n'a d'autre choix que d'accepter après lui avoir déclaré qu'elle est têtue. Sauf que l'on y fait un peu attention, l’amitié qui unit les autres membres du groupe démarre également assez vite et c’est avec Yumi que ceci se remarque le plus.

Pour ce qui est de débarquer comme un cheveu sur la soupe, Odd mérite presque un César (il est à Kadic depuis moins de 24h alors qu'il est le premier à être virtualisé). On aurait dû également amorcer la relation entre Jérémie et Ulrich puisqu'ils deviennent vite amis alors qu’ils se sont très peu adressé la parole avant que l'histoire débute.

Concernant William, remets à jour tes connaissances si tu n'as pas visionné les S1 à 4 depuis longtemps parce que certes, il a stalké les LG pour découvrir leur secret mais il n'a pas forcé la main du groupe pour être intégré et dans CLE, il ne fait qu'accabler les LG de reproches sur le fait d'être injustement mis à l'écart lorsque XANA est de retour sans tenir compte du choc post-traumatique que la bande a vécu durant la période où il fut XANA-guerrier alors qu’il ne peut s’en prendre qu’à lui-même étant donné qu’il a scellé son destin dès qu’il a fait face à la Méduse dans #65 Dernier round en écoutant pas Jérémie lorsqu’il lui a ordonné de prendre la fuite.

Enfin, pour le cas de Laura dans l'épisode Mme Einstein… Virus, c'est juste parce qu'elle ne connaissait pas les véritables intentions des héros qu'elle a trafiqué le RVLP pour être immunisé et éviter qu'elle oublie tout après qu'on lui ait annoncé (1. Elle ignore tout de ce programme jusqu’à son existence, elle ne touche pas le clavier ou presque. 2. Sachant qu’à la base, il faut passer par les scanners et la quantité d’informations analysés par ces derniers… preuve que dans CLE, ils s’en battaient les steaks royalement de la cohérence) qu'ils n'auraient plus besoin de son aide lorsqu’elle aurait terminé ce qu'on lui a demandé, d'autant plus qu'elle ne connaissait pas le groupe et ignorait pourquoi ils avaient besoin de ses compétences pour élaborer le virus adéquat pour vaincre XANA réfugié dans le supercalculateur de Tyron. Laura est juste un échec sur tous les points et en bonne Mary-Sue fait bugger l’univers pour avoir une raison d’y exister.

Idris2000 a écrit:
Mais oui, l'excuse de la psychologie et du rôle au sein de la série fait tout! Rolling Eyes Mais il y a des faits. Mais il y a des conséquences. Compréhension ne signifie pas pardon, on le sait tous.


Dans le cas d’Aelita de CLE, nous ignorons les détails de son background dans cette timeline étant donné qu’elle n’est pas la même que celle de la version animée, il nous est par conséquent impossible de pouvoir affirmer avec certitude et encore moins avec probabilité si certains des traits de caractère de la Gardienne de Lyoko et ses actes puissent être justifiables/compréhensifs ou pas.

Idris2000 a écrit:
Plus sérieusement, dans la vraie vie, je connais des individus qui ont souffert de problèmes similaires (minus le côté science fiction évidemment). Et qui n'en ont pas fait une histoire à la Schaeffer.


Ce que tu oublies Idris2000, c’est que même si l'on peut se demander si la tragédie qu'a vécu Aelita était un motif suffisant pour en vouloir à la Terre entière, chaque personne à sa façon de faire face à la mort d'un être cher et de gérer un deuil. Dans le cas d'Aelita, la mort de son père a été provoqué par XANA et l'un de ses vœux le plus cher aurait été qu'il soit rematérialisé à la fin de #94 Contre-attaque, on ignore tout ce qu'il lui est arrivé ensuite lors de la grande ellipse des vacances d'été avant que débute CLE pour qu'elle en soit arrivé à un état d'esprit aussi fragile (et je suis bien placé pour en parler puisque depuis que j’ai perdu mon grand-père paternel l’été dernier, il y a un vide qui s’est creusé dans ma vie).

Idris2000 a écrit:
Au vu du passé flou de Sissi, t'es au courant que les raisons de Sissi pourraient être similaires, au fond (absence parentale, notamment. Que sait-on de la mère de Sissi?).


Sauf que contrairement à Aelita, l’attitude d’Élisabeth ne justifie absolument pas qu’elle ait stalkée Ulrich de la maternelle jusqu’à Kadic alors qu’elle aurait dû se rendre compte depuis longtemps qu’il ne l’aime pas, ce n’est pas de l’amour mais du harcèlement d’agir comme ça. On ne dispose d’aucune info concrète sur ce qu’il s’est passé entre Élisabeth et Ulrich avant Lyoko… on ignore aussi comment ça se serait passé sans Lyoko ou sans Yumi…. Dur de faire des affirmations là-dessus, qu’Ulrich ait fait quelque chose pour elle par gentillesse et qu’elle se soit mise en tête de le draguer… mystère et boule de gomme.

La seule info dont nous disposons sur sa mère provient de Sophie Decroisette durant son interview datant de décembre 2006 : « A priori, elle vit ailleurs et est séparée de Jean-Pierre Delmas. Mais cela n'a jamais été utilisé ni confirmé. »

Séparation ne veut pas dire divorce, il est possible qu’elle exerce une profession l’obligeant à beaucoup voyager comme ambassadrice à l’étranger, hôtesse de l’air ou alors journaliste pour des stars de cinéma, ce qui pourrait expliquer la volonté d’Élisabeth de devenir comédienne.

En toute honnêteté, Élisabeth Delmas est un personnage secondaire au potentiel intéressant mais qui a malheureusement vu sa psychologie stagner au fil des saisons à cause des multiples RVLP ayant effacé sa mémoire et l’empêchant de tirer leçon de ses erreurs vis-à-vis de ses mauvaises actions commises dans certains épisodes, ce qui a hélas contribué à ne pas la faire évoluer autant qu’elle aurait pu le devenir au fil des saisons si les scénaristes avaient envisagés d’étoffer son rôle afin qu’elle ne se contente plus d’être une pimbêche superficielle fourrant son nez dans les affaires des autres pour attirer l’attention, mais il est impossible d’établir de certitude à ce sujet sans en demander la confirmation à Sophie Decroisette et/ou à l’un de ses partenaires scénaristes voire le réalisateur.

L’autre gros problème d’Élisabeth vient également du fait qu’étant la fille du proviseur, elle se croit tout permis et voici les exemples les plus flagrants :

-#3 Vacances dans la brume : Elle mène son père par le bout du nez en lui faisant croire que ses résultats scolaires sont médiocres juste pour rester à Kadic pendant les vacances de Pâques afin de comprendre les motifs ayant poussés Jérémie à se faire coller.

-#76 Le lac : Elle ose menacer Mme Hertz et Jim d’avertir son père si ses profs lui refusent de satisfaire son caprice de diva d’emporter son V.T.T, ses patins à glace (big facepalm sur la nécessité d’emporter cet accessoire) et son sèche-cheveux (s’il n’est pas à pile alors elle est complétement à côté de la plaque).

-#80 Kiwodd : Elle était tellement intriguée par l’étrange comportement de la réplique de William qu’elle songeait à en parler à son père afin d’élucider ce mystère puis elle passe une partie de la journée à coller Yumi et la réplique de William comme une sangsue.

-#88 Cousins ennemis : Profitant de l’animosité entre Jérémie et son cousin (après avoir surpris la conversation des LG jouant au baby-foot), elle se permet d’interroger Patrick puis ordonne à Hervé de forcer la sécurité du pc fixe de Jérémie pour dérober des données confidentielles comme les faux papiers d’identité d’Aelita et les appels téléphoniques effectués via le synthétiseur vocal.

-#90 Médusée : Ayant réceptionnée la photo d’Aelita et Waldo prise à l’Ermitage (envoyée par erreur par Odd), elle a décidé de la montrer à son père pour en apprendre davantage à ce sujet après avoir eu l’impression d’avoir déjà vu Waldo Schaeffer quelque part au lieu d’oublier ce qu’elle a reçu.

-#91 Mauvaises ondes : Son téléphone portable est en panne et elle ordonne à son père de lui régler ce problème sur le champ (et puis quoi encore, il n’y a pas marqué pigeon sur son front).

Elle ne pouvait pas s’occuper de ses fesses franchement ? Pourquoi a-t-il fallu qu’elle agisse comme une diplomate bénéficiant de l’immunité diplomatique (fille du proviseur = interdiction de la corriger même lorsqu’elle le mérite) pour obtenir ce qu’elle veut ? En quoi être la fille du proviseur l’autorisait à faire de l’abus de pouvoir sans en subir les conséquences ? Absolument rien ne lui donnait le droit de commettre ses méfaits et elle aurait clairement mérité de subir un retour de flamme pour bien lui faire comprendre qu’elle n’est en aucun cas supérieur aux élèves de Kadic parce que son père est le proviseur, je pense que ceci lui aurait mis du plomb dans la cervelle ainsi qu’un moyen de mettre définitivement les points sur les I envers sa vanité, son égocentrisme et superficialité qu’elle devrait faire disparaitre.

Oui, Élisabeth est une gosse pourrie gâté sur les bords mais il y a aussi la faute de son père à prendre en compte puisqu’il n’est pas assez sévère avec elle. Qu’il fasse savoir à l’équipe pédagogique en leur disant : « Surveillez-là et si elle fait des siennes, envoyez-là moi donc sans hésiter… » (ce qui a failli se produire dans #28 Terre inconnue), si son père lui passe tout, pas étonnant qu’elle se croit tout permis.

Conclusion, Élisabeth n’est qu’une garce égocentrique superficielle, vaniteuse, odieuse, mesquine et pathétique n’ayant pas le courage d’affronter les dangers qu’ont représenté les attaques de XANA, incapable d’admettre qu’Ulrich ne l’aime pas et qu’elle doit cesser de croire qu’il va se laisser séduire un jour. Traite Nicolas et Hervé comme s’ils étaient ses chiens de garde au point de complétement mépriser les avances de l’intello boutonneux, rabaisse souvent Milly et Tamiya pour leur jeune âge ainsi que les articles qu’elles publient aux Echos de Kadic qu’elle qualifie de feuille de choux (ce qui n’est pas toujours faux dans certains cas), fiche la pagaille dans le couple YxU au lieu de les laisser développer tranquillement leur relation, agit en fouineuse dans les affaires des LG quelques fois. Après avoir passé de long en large la liste de tous les méfaits qu’elle a pu commettre dans la série, comment peut-il y avoir des membres qui puissent croire ne serait-ce qu’une minute qu’Ulrich aurait mieux fait d’avoir cette petite nature comme girlfriend à la place de Yumi ? Vous êtes complétement aveugles pour ne pas admettre l’évidence ou adeptes de la vérité fausse du « Je t’aime, moi non plus » (allez à 25mn sur le timer pour gagner du temps : https://www.youtube.com/watch?v=9YiuqhQoj6g&index=2&list=PLA0H_iCIU6eJUIMqnBBCquM6FVPGDSAI7) ? Parce qu’il faut être à côté de la plaque pour envisager un seul instant que le samouraï aurait pu établir une relation stable et épanouissante avec Élisabeth après tout ce qu’elle a pu faire sachant que contrairement à elle, il se souvient de toutes ses mauvaises actions.

Est-ce qu’elle a appris quoi que ce soit de ses erreurs, essayé de changer en devenant plus amicale/aimable/gentille, s’est-elle remise en question envers ses défauts lui portant préjudice ? Absolument pas puisque la plupart du temps ses mauvaises actions ont été effacées par les RVLP, l’empêchant d’apprendre de ses erreurs et aboutissant à la stagnation de sa psychologie pendant 4 saisons, ce qui est l’exact opposé d’Ulrich et ses amis qui ont pu effacer certaines mauvaises actions avant une attaque de XANA. Et puis vous ne pouvez pas complétement défendre Élisabeth en faisant abstraction de ses coups bas, elle a trop de défauts l’ayant porté préjudice alors que ceci aurait pu être évité si elle ne s’était pas enterré la tête dans le sable.

Libre à certains de l'apprécier pour ce qu'elle est, mais s'il vous plaît, ayez au moins la décence de ne pas la défendre sous des fausses affirmations à la noix en déclarant qu’elle est intelligente/lucide/clairvoyante alors que ce n’est pas le cas parce que sincèrement, agir comme vous le faites en décrétant qu’elle aurait été plus méritante que Yumi dans le cœur d’Ulrich, c’est de la mauvaise foi et du foutage de gueule. Là-dessus vous ne pouvez pas l'évidence sur le fait que j'ai raison et que vous avez tort.
  Sujet: Sissi-Ulrich, un amour impossible  
Cyclope

Réponses: 40
Vus: 61885

MessageForum: L'animé Code Lyoko   Posté le: Lun 21 Mai 2018 18:17   Sujet: Sissi-Ulrich, un amour impossible
Kastiel a écrit:
Bonjour Cyclope. Je peux te demander à quoi sert ton topic à part déverser ta frustration et ta haine sur Sissi ? Elle ne t'a pas violé ou fait du mal pourtant, donc je ne comprends pas pourquoi autant de violence sur un personnage fictif.


L’intérêt de ce topic n’est pas juste de déverser ma haine et frustration sur Élisabeth mais de montrer qu’elle a fait du mal aux adeptes du couple YxU, voilà l’utilité de ce topic même si c’est pas forcément que de sa faute.

La plupart de ses pièges étaient évitables si les personnages avaient eu leurs neurones en bon état (coucou #22 Routine et #41 Ultimatum avec respectivement « Deux mois que ça dure avec Émilie » et le baiser donné à Ulrich). Mais elle reste casse-burnes au-delà du couple YxU déjà nettement plus saboté par eux-mêmes à cause des scénaristes (en particulier Sophie Decroisette et Bruno Regeste). Dans #27 Nouvelle donne, Yumi aurait pu présenter William avant que celui-ci débarque (ce dont elle finit par regretter dans la chaufferie de l’Ermitage) en annonçant que Mme Hertz a acceptée de les caser pour faire équipe, a des dialogues qui sous-entendent quelque chose sauf à la fin, Ulrich saute aux conclusions hâtives et puis est maladivement jaloux, on se souviendra du plongeon dans la piscine dans #36 Marabounta et du « Copains et puis c’est tout » à partir de #53 Droit au cœur…). Cette pauvre Élisabeth, c’est 30% des déboires de ce couple, pas plus mais on ne peut faire abstraction des moments où elle a perturbé la relation de la geisha et du samouraï et encore moins des autres coups fourrés fait au groupe, sans oublier les rabaissements envers Milly et Tamiya.

Kastiel a écrit:
Non parce que là, on ne peut pas dire que tu ouvres un débat avec les gens sur le forum. Vu que le but premier d'un forum c'est la détente, la cordialité et l'échange. Là il n'y a rien de tout cela, et je trouve ça totalement déplacé ta part. Tu nous obliges par ton expression autoritaire/totalitaire de ton post, à devoir accepter ton point de vue et ton approche du sujet en question. Mais saches qu'on n'est pas tous de ton avis. Au lieu d'être concentré et de répondre à toi-même, pense un peu aux autres en ouvrant un débat sur le sujet s'il te plait. Saches tout de même que l'avis des autres est aussi important que le tien, juste ne pas se sentir au-dessus des autres. Wink


Comme l’a dit Missanim, je n’impose rien et encore moins à ce que l’on approuve à 100% mon point de vu, mon but en ouvrant ce topic était simplement d’exposer des faits à propos d’Élisabeth que j’estimais importants de rappeler à son sujet pour montrer que cette garce égocentrique n’avait pas à harceler Ulrich continuellement pendant trois saisons (la saison 3 ne compte pas puisqu’elle ne le dérange que dans #53 Droit au cœur). Ni Ulrich, ni le groupe ou même Milly et Tamiya (bien que ces deux dernières soient un cas particulier avec leur journalisme empli de feuilles de choux et la diffamation pour la publication de photos sans l’accord d’autrui) ne méritaient de subir autant d’acharnement de sa part.

Dans la saison 2, elle est aussi jalouse de l’attention reçu par Aelita au point de lui jouer des sales tours (le coup des douches pour éviter qu’elle patiente dans la file d’attente dans #28 Terre inconnue), et dans la saison 4 c’est le secret du groupe qui l’intéresse et plus Ulrich particulièrement… (Émetteur GPS, préférer suivre le clone William et Yumi plutôt que d’essayer de draguer Ulrich, utiliser les infos de l’ordinateur de Jérémie pour les montrer à son père…). Sans oublier qu’elle accable Aelita à tort de reproches de faire sa star dans #89 Il est sensé d’être insensé parce qu’elle fait la couverture des Echos de Kadic et prétend qu’elle aurait mérité d’être sélectionné à sa place pour la première partie du prochain concert des Subdigitals (ouais ben va te faire foutre bitch, la musique que tu as fait écouter à Chris Morales était digne d’une chanson de la Castafiore ayant brisé sa carafe d’Ice Tea, jamais tu n’aurais été recrutée).

Kastiel a écrit:
Premier point : je ne suis pas d'accord sur le terme "couple" déjà. On ne voit jamais, à aucun moment que ce soit un baiser, un câlin ou un rendez-vous entre Ulrich/Yumi. Donc peut-on réellement les considérer comme un couple ?


Et tu en fais quoi du kiss de Yumi sur le front d’Ulrich dans #78 Expérience et #92 Sueurs froides ? D’accord, ce n’est pas un baiser amoureux mais est-ce que la geisha a fait ça à Jérémie ou Odd ne serait-ce qu’une fois dans la série ? Quant au câlin, as-tu oublié la fin de #1 Teddygozilla lorsqu’ils se prennent dans les bras juste avant le RVLP ? Enfin, concernant le RDV, as-tu oublié ce qu’a déclaré Odd dans #27 Nouvelle donne : « J’te jure, vous êtes bizarre, vous sortez ensembles oui ou non ? »

Ceci prouve qu’il y a eu des moments qui se sont déroulés hors-antenne qu’il ne faut pas négliger comme tu le fais, cesse donc de te limiter à la vision dogmatique et limité des épisodes parce que c’est avec ce genre de jugement hâtif débile que l’on aboutit à ce genre de critique injustifié dépourvu de discernement/objectivité.

Le couple est clair… surtout avec l’épisode #22 Routine (j’y reviendrai plus tard).

Pour contrer l’argument, on a Aelita et Jérémie où eux aussi n’ont pas de confirmation de leur couple dans les dialogues mais personne ne va douter qu’ils sont ensemble. Après les Einstein ont quelque chose de plus concret, c’est vrai… Et d’un peu plus fourni à l’écran (Aelita n’hésite pas à embrasser Jérémie sur les lèvres à la fin de #43 Mon meilleur ennemi, si ce n’est pas une preuve d’amour que te faut-il de plus ?). Après si on chipote vraiment, ils ne sont bels et bien jamais en couple durant la série mais étant amoureux l’un de l’autre et se voyant régulièrement (les cyber-conversations de la genèse jusqu’au final de la saison 1 comptent), c’est un couple. Cette absence de « je t’aime », SMS envoyés au cours de la journée a d’ailleurs orienté quelques-uns vers l’existence du couple Aelita-Odd qui est un pur ramassis de conneries et Roi Yann l’a prouvé dans ce topic : http://forum.codelyoko.fr/viewtopic.php?t=9044

Mais les Einsteins sont un couple qui certes ne consomme pas sa relation de manière explicite (ce qui n’aurait pas été un problème si la série avait été classée -10) mais un couple quand même et les nombreuses nuits qu'ils ont passé à l'usine à élaborer certains programmes pour augmenter leurs chances de vaincre plus facilement XANA ainsi que la reprogrammation du 5ème territoire entre #65 Dernier round et #66 Renaissance sont des preuves plus que suffisantes, sans oublier tout le soutient moral que Jérémie a apporté Aelita au cours de ses dures épreuves.

Kastiel a écrit:
Second point : Sissi n'a aucun impact sur la "relation" de Ulrich/Yumi selon moi. On sait tous qu'Ulrich a des sentiments pour Yumi et inversément, mais ne sont pas capable de l'exprimer à l'autre. Se voilant totalement la face sur leurs sentiments respectifs, quitte à les enfouir en eux et à se faire du mal l'un envers l'autre. Du coup, on en vient où leur relation n'évolue pas, elle stagne du début à la fin, je ne vois aucun changement notable.


Sur ce point, il est un peu vrai que l’on ne peut nier l’évidence envers ce que tu as exposé mais ceci est entièrement de la faute des scénaristes S. Decroisette et B. Regeste qui ont utilisé l’idée foireuse du « Les couples heureux de font pas vendre » dans #22 Routine qui a tout foutu en l’air non-seulement pour le baiser avorté par le RVLP mais en plus, ceci a été considéré comme n’étant jamais arrivé au point de considérer cet acte comme étant invalide et enfin n’oublions pas la pire fausse bonne idée qu’a eu la directrice d’écriture en utilisant ce qu’il ne fallait surtout pas faire, à savoir « Heureusement, il y a William », ce qui a été le cercueil pour le couple YxU et a abouti à la stagnation de leur relation de la S2 à 4.

D’ailleurs, j’évoque l’arrivé de William, celui-ci a été une fausse excuse pour les scénaristes croyant faire avancer les choses alors que ceci a eu pour conséquence d’empirer. Si on avait rajouté trois neurones aux personnages, l’existence de celui-ci n’aurait quasiment joué aucun rôle négatif, pas plus que celui d’Élisabeth. Par ailleurs, les scénaristes voulaient la maintenir comme rivale de Yumi malgré l’arrivé de William en rival pour Ulrich… on se demande pourquoi.

Élisabeth a malheureusement réussi à embrasser Ulrich dans #41 Ultimatum là où Yumi n’y est pas parvenu à cause de son incertitude. Heureusement que la pimbêche oublie tout ensuite (merci le RVLP) et Ulrich prend la décision de faire comme si ça n’avait jamais existé parce qu’on peut dire qu’Élisabeth a pris vingt points d’avance sur Yumi dans la course au cœur d’Ulrich mais je pense que le samouraï n’aurait jamais décidé de renoncer à la geisha après tout ce qu’ils ont vécu.

Néanmoins, Élisabeth a continué à impacter sur leur relation et on le voit clairement dans #32 Saint-Valentin, #36 Marabounta, #42 Désordre, #43 Mon meilleur ennemi, #52 Réminiscence et #53 Droit au cœur où pour ce dernier exemple, c’était la quatrième fois que Yumi et Ulrich se faisaient interrompre alors qu’ils avaient un truc important à se dire, avouez qu’il y aurait de quoi perdre les pédales au bout d’un moment à subir un tel acharnement du destin, surtout après avoir attendu la fin des vacances d’été.

Kastiel a écrit:
Parce que bon, d'un côté, on a un Ulrich qui se vexe pour un rien, qui pique des crises de jalousie comme un gosse (après tout s'en est un, il manque de maturité) et incapable de lui dire qu'il l'a kiffe sous peine de se prendre un violent râteau. ^^ Puis de l'autre côté, on a une Yumi qui est assez froide avec les gens, montrant difficilement ses émotions (visage inexpressif) et incapable de lui dire qu'elle l'aime également, en étant persuadée qu'Ulrich l'a voit comme une simple amie. Qu'est-ce que tu veux faire avec ça. xD


C’est en partie la faute des scénaristes ayant utilisés la fausse bonne idée d’introduire William dans la saison 2 qui a fait d’Ulrich un stalker psychopathe doublé d’un jaloux impulsif agissant comme un idiot en croyant que ça améliorerait la situation plutôt que se servir de sa tête pour réfléchir à certains moments en évitant de tout prendre au pied de la lettre des fausses infos comme au début de #34 Chainon manquant où Odd avait émis l’hypothèse que Yumi était peut-être avec William pour justifier son retard (il aurait mieux fait de fermer sa gueule le goinfre de service ce jour-là).

Je vous vois venir en disant que William est moins une cause qu’un prétexte un peu bancale : les personnages sont justes incroyablement coincés et/ou stupides parce que le scénario l’exige à cause de scénaristes incompétents qui foutent en l'air la cohérence psychologique établie précédemment sans penser aux conséquences pour la suite des épisodes.
Dans le cas de Yumi, je te signale qu’elle est japonaise et dans son pays d’origine, les adolescentes n’ont pas la même manière de voir les relations amoureuses concernant la gestion et n’oublie pas que les japonais montrent pas toujours leurs sentiments puisqu’ils ont tendance à se cacher lorsqu’ils sont tristes (si tu veux en savoir plus, renseigne-toi sur la culture de ce pays).

Toutefois, je reconnais qu’être de nature froide et montrer difficilement ses émotions a pu difficilement jouer en faveur de Yumi (probablement banal au Japon mais pas pour nous occidentaux), mais je te signale que quand elle a cru Ulrich mort dans #62 Désincarnation, elle s'est défoulé sur Jérémie, ensuite elle est rentrée chez elle en pleurs alors que ceci est le genre de chose qu'elle a tendance à éviter pour rester forte, quant à la motiver à lui avouer qu'elle aime Ulrich, peut-être qu’elle attendait la fin de la guerre contre XANA avant d’être prête à dire ce qu’elle a sur le cœur. Il est vrai que les dialogues de Yumi sont construits de manière à la montrer froide et décourageante pour Ulrich (qui lui à l’inverse est un jaloux impulsif et grognon…).

Pour ce qui est de ses relations avec les garçons, Yumi ne doit pas savoir où elle en est. Peut-être que pour elle, l'amour est un signe de faiblesse dont elle ne souhaite pas s'y résigner, surtout que ça pourrait aussi gâcher ses amitiés. Soyons clairs, si elle avait choisi un des deux entre Ulrich et William, elle aurait immédiatement perdu l'autre rongé par la jalousie. Au final, elle avait sans doute peu de sentiments véritablement amoureux ou les a placés dans un coin de son esprit suite à tous les tracas qu’elle a déjà au quotidien (elle est la seule externe du groupe, ce qui la forçait à devoir mentir à ses parents alors qu’elle déteste ça). Les scénaristes ont joué sur l’ambiguïté YxU pour ne pas totalement exclure la romance de la série (malgré les dérapages dans certains épisodes). Je ne dis pas que Yumi n'a pas eu des moments de doutes envers son amour pour Ulrich, si elle était vraiment folle de lui, peut-être que c’est la guerre contre XANA qui était un frein à son incapacité à lui déclarer son amour.

Quant à William, il lui a apporté une bouffée d'oxygène même si cela aurait pu être mieux amené en évitant qu’elle se laisse draguer par celui-ci (ce qui finit par lui casser les pieds dans #59 Le secret), ceci ne fait pas de mal fréquenter une autre personne de temps en temps mais je crois qu’elle n'aurait jamais pu sortir avec lui autrement il y a longtemps qu’ils seraient ensemble.

Cela aurait été tellement plus facile et moins prise de tête pour les scénaristes de nous sortir une énième fille populaire du lycée bien habillée qui a un couple dans lequel tout fonctionne bien et que tout le monde jalouse. Mais à la place, ils nous ont offert d’une ado mystérieuse dans son comportement et dans son look avec des valeurs et une culture différente. C'est en général la plus mature du groupe même si elle fait aussi des erreurs de comportement (et beaucoup moins que ses amis, notamment Odd qui lui atteint le mont Everest dans les saisons 3 et 4). Elle n'hésite pas à prendre des décisions difficiles et se remet parfois en question notamment au niveau de son statut d’héroïne et la difficulté à gérer sa double vie (un peu plus de scènes focalisées sur sa romance avec UIrich aurait été le bienvenue). Elle n'est pas facile à convaincre et est vraiment une jeune fille sportive (ceinture noire en karaté, kung-fu et judo) et imprévisible qui reste malgré tout assez forte mentalement/physiquement autrement il y a longtemps qu'elle aurait abandonné la guerre contre XANA.

Dernier point, du fait qu’il s’agisse de la seule externe du groupe, les scénaristes ont pu exploiter les liens qu'elle a sa famille, ceci n’a jamais de gaieté de cœur tous les moments où elle a dû mentir à ses parents sur ses absences/retards. Elle aurait pu s’effondrer mille fois et leur avouer la vérité même si cela impliquait de trahir son serment envers ses amis de ne jamais révéler le danger que représente XANA mais elle a tenu bon, alignant vie familiale, scolaire et virtuelle. Et vous vouliez lui rajouter la pression d’une vie amoureuse ? Vous ne pensez pas qu’elle a déjà assez de problèmes à gérer (regardez où cela a mené Peter Parker dans Spider-Man 2) ? On peut lui permettre quelques sautes d’humeur de temps en temps (qui n'en aurait pas fait à sa place) à ce niveau-là car ceux qui la critique auraient sans doute abandonnés depuis longtemps. Elle aurait pu tout plaquer mais elle a toujours été là pour venir en aide à la petite bande, tout en voulant être la fierté de ses parents et un modèle pour Hiroki (comme Buffy Summers l’a été pour sa sœur Dawn dans Buffy contre les vampires).

Kastiel a écrit:
C'est chiant, du premier au dernier épisode, leur relation tourne en rond et on reste complètement sur notre faim. C'est terrible ce manque d'évolution, tu ne trouves pas ? Les scénaristes ont vraiment merdés en tout cas.

Justement à cause de ces cachoteries et de ces non-dits, Yumi a fait souffrir Ulrich sur le plan sentimental. D'ailleurs la rivalité William/Ulrich ira assez loin en menaçant même la dissolution du groupe, est à cause de l'indécision complète de Yumi à choisir l'un des deux. La "méchante" dans l'affaire, c'est Yumi, pas Sissi.


Il est clair que c’est agaçant la manière dont les scénaristes ont géré la relation YxU et ceci aurait pu être évité s’ils n’avaient pas utilisés les idées foireuses du « Les couples heureux ne font pas vendre » et « Heureusement, il y a William » ainsi qu’établi la back-story dès la saison 1 pour que la psychologie des personnages soit mieux définie afin d’éviter d’aboutir à certaines situations stupides où Sophie Decroisette et son équipe ont fait quelques aberrations sur les traits de caractère des héros dans certains épisodes.

Le samouraï fait aussi bien galérer Yumi puisqu’il aurait pu suivre le conseil intelligent de William dans #36 Marabounta où celui-ci lui avait recommandé de parler à la geisha avec son cœur au risque que William le fasse et qu’il devienne véritablement un problème pour lui, ce qu’il n’a pas fait et la situation ne s’est pas du tout amélioré par la suite, sans oublier ce qu’il s’est passé dans #52 Réminiscence où il a cru à tort que Yumi serait la cavalière de William pour le bal de fin d’année sans qu’il ait attendu que la geisha lui explique ce qu’elle avait l’intention de lui dire avant de se faire brutalement interrompre par son camarade de classe, amenant à l’acceptation de l’invitation d’Élisabeth à être son cavalier (abruti congénital). Ceci a été la goutte de trop faisant déborder le vase pour la japonaise qui a ensuite passé une partie des vacances d’été à faire le bilan de sa relation avec Ulrich et en était arrivé à la conclusion qu’il valait mieux faire une pause pendant quelques temps afin qu’ils puissent mieux se retrouver à l’avenir, ce qui a amené aux événements de #53 Droit au cœur.

Je suis également conscient que sur le plan sentimental Ulrich prend cher aussi. Il reçoit en permanence des signaux flous, voire des signaux négatifs (et ça quand tu es amoureux, c’est déprimant. Notamment le célèbre « Copain et puis c’est tout » au début de la saison 3… Yumi est souvent ambigüe tant par son comportement que ses dialogues et ça fout à Ulrich un doute permanent sur les sentiments de la geisha, sûrement pour ça qu’il prend William comme un rival, s'il était sûr des sentiments de Yumi, aucune raison de faire ça) combiné à une confiance en soi certainement moins développé que ce que l’on pourrait croire, le samouraï aussi à dû se sentir découragé, battu, délaissé…

Du côté d’Élisabeth, elle n’a pas cessé d'harceler Ulrich durant la saison 2 et elle croyait que l’arrivée de William allait lui permettre d’avoir plus de chance pour séduire le samouraï mais elle avait entièrement tort.

Kastiel a écrit:
Troisième point : Sissi méritait plus sa place sur lyôko et dans le cœur d'Ulrich que Yumi. Dès l'épisode "le réveil de XANA", Sissi est dans l'action au côté de Jeremy, Odd et Ulrich, dans les confidences du groupe où Yumi n'est même pas présente c'est dire. J'aurais d'ailleurs aimé voir Sissi sur lyôko, en tant que lyôkoguerrière, elle aurait pu être intéressante et apporter une autre approche. Son côté sot, arrogante, hautaine et égocentrique aurait pu être arrondi avec le temps au côté du groupe (quitte à la changer complètement), et même qu'elle aurait pu changer niveau caractère pour ne pas être la Sissi telle qu'on l'a connaît. Mais les scénaristes en ont décidés autrement.


Tu es sérieux ? C’est carrément l’hôpital qui se moque de la charité ou quoi ? Ce n'est pas possible de dire des affabulations pareilles, Élisabeth ne méritait absolument pas d’être à la place de Yumi.

Et inutile de revenir sur sa trahison du groupe en moins de 48h dans la genèse… non, Élisabeth n’a pas l'étoffe d’une héroïne, donc impossible de l’intégrer au groupe puisqu’elle aurait dû accepter que le cœur d’Ulrich aille vers Yumi, elle veut faire des soirées, prendre du bon temps, pas risquer sa peau trois fois par jour pour sauver le monde, elle est égoïste et trouillarde… Plus réaliste aussi d’un certain point de vu, les persos principaux sont pas exactement des adolescents standards.

Dès la genèse, Élisabeth était complétement à côté de ses godasses niveau intelligence et ne voyait pas qu’Ulrich n’en avait rien à cirer d’elle alors qu’il le lui faisait savoir de manière subtile pour ne pas la vexer en évitant d’être trop direct lorsqu’il prétendait avoir quelque chose d’important à faire pour éviter de la voir s’entrainer avec les majorettes, sans oublier qu’après le RVLP, elle a cru à tort qu’Ulrich lui a posé un lapin alors qu’il n’avait jamais accepté de sortir avec elle. Si cela ne prouve pas qu’elle est cruche en plus d’être stupide, que te faut-il de plus pour en être convaincu ?

Après, si niveau connerie elle se pause là dans la genèse, il y a des épisodes où elle se rattrape comme ceux que Minho a listé donc dur de redorer son blason. Et Ulrich est sous-entendu comme pas brillant (comme dans #28 Terre inconnu où il ne se souvient plus avoir étudié les guerres Puniques en 5ème et confond la base de Roswell avec la zone 51 dans #81 Œil pour œil) et Odd est un parfait crétin, donc le QI de Sissi est moins un obstacle que sa couardise et son manque de motivation.

De plus, as-tu oublié comment cette pimbêche a agi lorsqu’elle a vu Jérémie se faire attaquer par les câbles électriques xanatifiés ? A-t-elle levé le petit doigt pour l’aider ? Non, elle est restée planté comme une nouille à vouloir envoyer Kiwi dans le feu de l’action (qu’est-ce qu’un toutou ridicule et minuscule aurait pu faire face à cette menace ?) et n’a fait que supplier qu’Ulrich intervienne pour sauver la situation. Tu crois sincèrement qu’elle aurait été capable de mener la guerre contre XANA en étant incapable de surmonter ses peurs pendant trois années scolaires sans craquer ? J’en doute très fort et viens pas me sortir ses actions héroïques dans #40 Contagion, #41 Ultimatum, #69 Double foyer, #86 Kiwi superstar et #91 Mauvaises ondes, ça n’entre pas en compte.

Kastiel a écrit:
Après l'amour, on sait tout de suite les sentiments de Sissi pour Ulrich, le terrain étant déjà préparé, elle arrive à le dire à Ulrich plusieurs fois (ce qui n'est pas le cas de Yumi). Il restait juste aux scénaristes de revoir les sentiments d'Ulrich pour qu'ils soient ensemble. On aurait pu avoir un beau couple officiel dans l'école, avec des moments vraiment romantique. Au lieu de ça, une relation qui n'avance et n'évolue pas entre Yumi/Ulrich avec beaucoup de prises de têtes en effet oui c'est mieux. Mr. Green


La seule fois où Élisabeth a pu dévoiler ses sentiments à Ulrich fut dans une scène coupée de #12 Attaque en piqué, sauf que l’on ignore tout du déroulement de cette séquence : comment celle-ci a pu prendre la moquerie du samouraï après lui avoir dit ce qu’elle avait sur le cœur et ce qui l’a poussé à devoir rédiger cette fausse lettre de déclaration à Ulrich en lui faisant croire qu’elle venait de Yumi ? On ne peut donc pas la prendre en compte.

Certes, elle a envoyé plusieurs fois des signes forts au samouraï (lui avoir soigné le bras gauche en utilisant une écharpe dans #14 Piège, le baiser de #41 Ultimatum, les pansements qu’elle lui a appliqué dans #86 Kiwi superstar). Ulrich a eu plus de preuves d’amour « tangible » de la part d’Élisabeth que de Yumi, c’est un fait difficilement contestable (du moins dans les épisodes). Sauf qu’elle n’a pas vécu ni partagé tous les moments intenses de la bataille contre XANA qu’Ulrich a vécu avec Yumi, ceci est un des grands freins l’ayant empêché de conquérir le cœur du samouraï.

Élisabeth voit Yumi comme une rivale, il est important pour elle de prouver à Ulrich qu’elle l’aime, voire lui prouver qu’elle l’aime plus que la geisha. Et sur ce point, elle réussit mais pas complètement grâce aux RVLP… néanmoins, le samouraï ne veut rien savoir heureusement.

Yumi n’a jamais vu Élisabeth comme une rivale amoureuse, c’est dommage (mais mieux vaut ça que ce qu'on a eu droit dans Cédric avec le héros envers Nicolas dont il était maladivement jaloux au point d'en être assez violent), ça l’aurait peut-être forcé à se montrer plus affective, ce qui aurait donné confiance à Ulrich… Heureusement que le samouraï a fermement encré dans le crâne qu’Élisabeth n’est pas son type, ceci permet de compenser.

Faux, il n’y aurait pas eu y avoir de couple officiellement établi entre Élisabeth et Ulrich puisque cette cruche n’a pas cessé de stalker le samouraï depuis la maternelle, quelles auraient été les chances de succès pour qu’une bonne relation puisse voir le jour entre ces deux-là ? Ça t’arrive de tenir compte de ce qu’il s’est passé hors-antenne en voyant au-delà de la vision limitée des épisodes ou tu es aveugle ?

J’en ai discuté avec un ami qui partage le point de vu qu’une relation ExU pourrait exister selon lui et ça pourrait arriver de la manière suivante :

On donne un signal négatif de plus de la part de Yumi, un coup de blues d’Ulrich, un signal positif de la part d’Élisabeth et le mec se serait dit : "L’autre, elle m’aime pas de toute façon, alors qu’est-ce que j’ai à perdre à essayer ?". L’existence d’une relation entre Élisabeth et Ulrich s’est certainement jouée au timing, elle ne sera jamais venue lui parler au bon moment (#4 Carnet de bord, #5 Big bogue, #7 Problème d’image, #14 Piège, #15 Crise de rire, #22 Routine, #32 Saint-Valentin, #42 Désordre, #52 Réminiscence, #53 Droit au cœur, #76 Le lac), toujours avant ou après qu’il hésite en se demandant si ses sentiments pour la japonaise en valent la peine… Après… est-ce que cette relation aurait durée…. Avec Lyoko, peu probable mais sans Lyoko… Plus dur à dire même si je pencherai plus du côté du non. ExU, ce n’est pas tant impossible que ça bien que ceci aurait été extrêmement improbable après tout ce qu'il a gardé en mémoire des mauvaises actions de la fille du proviseur et très peu durable avec toutes les séquelles psychologiques qu’il aura engendré à force d’avoir eu à sauver le monde.

Le scénario pourrait se produire mais je vois plus ça comme une énorme erreur de la part d’Ulrich.

Missanim a écrit:
je ne m'attarde pas seulement sur la partie émergée de l'iceberg comme on dit, je suis plutôt du genre à "creuser" un peu plus chez la dite "personne" et ainsi, chercher à savoir ce qui la pousse à se comporter de la sorte dans ses actes / agissements (pour Sissi : absence de mère, manque de véritable amitié, etc.) En bref, sur le plan psychologique. Même si, au final, il ne s'agira que de simples hypothèses et/ou de théories "non-officielles" Rolling Eyes
Donc, d'après mon avis personnel, je pense que Sissi est un personnage bien plus complexe et plus nuancé qu'il n'y paraît (je continue à y croire, du moins ! Very Happy) et puis, après tout, elle a droit aussi (parfois) à ses moments d'utilité dans le scénario...Wink


Bien d’accord avec toi Missanim, je ne suis pas non plus le genre de Lyokofan qui se limite à la partie émergée de l’iceberg vu dans les épisodes, je m’étends au-delà de ce que les scénaristes ont établi à son sujet afin de mieux comprendre les éléments ayant pu aboutir à certains de ses traits de caractère, ce qui n’est pas facile étant donné qu’on ignore beaucoup de choses importantes sur son background qui aurait mérité d’être développé dans un OAV intitulé CL origins : Élisabeth. Ceci aurait contribué à éclaircir de nombreuses zones d’ombres sur elle et ainsi mieux comprendre comment elle en est arrivée là et je pense également que l’absence de sa mère (qui n’est jamais mentionné tout le long de la série) a dû jouer un rôle dans son tempérament de pimbêche égocentrique/superficielle qui aurait pu être atténué à un certain niveau.

Missanim a écrit:
Par-contre, j'approuve ce que dit Cyclope sur l'improbabilité évidente d'une quelconque romance entre Ulrich et Sissi - et je ne dis pas forcément ça à cause du fait que je sois une fan inconditionnelle du couple Ulrich/Yumi (et qu'avec Cyclope, on kiffe le personnage de Yumi *#TeamYumi représente, gros !* Mr. Green) - parce que cette dernière, dans le fond, reste et restera toujours une cruche (et je pèse mes mots !) Razz De plus, à titre de comparaison, elle ferait passer Ulrich pour (beaucoup) plus intelligent qu'elle, à côté...c'est dire le niveau, là ! Laughing


Ravi de voir que tu es sur la même longueur d’onde que moi vis-à-vis de l’impossibilité d’une romance ExU puisqu’il est plus qu’évident que ceci aurait été la pire chose qui puisse arriver à Ulrich et est-ce que ceux/celles qui pensent encore le contraire croit franchement que c’est ce que le samouraï aurait souhaité après tout ce qu’il a dû subir de la maternelle jusqu’à la saison 4 de la part d’Élisabeth ? Vous savez ce que ça fait de garder en mémoire tous les pires coups bas que cette pétasse a pu lui infliger mais qu’il soit le seul à s’en souvenir et pas elle à cause du RVLP ? Sachez que je parle en connaissance de cause et je sais le mal qu’on peut ressentir à conserver des séquelles psychologiques d’une personne nous ayant harcelé plusieurs années.

N’oublions pas qu’Élisabeth est tellement gourde qu’elle n’a pas manifesté la moindre once d’intelligence (en dehors d’une attaque de XANA) dans de bonnes circonstances au moindre cours tout le long de la série et je peux vous en exposer des preuves si vous tenez à vous aventurer sur ce terrain-là en croyant pouvoir contre-attaquer :

-#26 Faux départ : Lorsque M. Delacre lui demande quelle est la définition de deux nombres premiers entre eux, elle déclare bêtement : "Deux nombres sont premiers entre eux quand ils arrivent en même temps."

Si elle ne connaissait pas la réponse, pourquoi n’a-t-elle pas tout simplement déclaré ce qui était intelligent à faire dans cette condition, à savoir : "Je n’en sais rien, monsieur. Pourquoi vous ne le demandez pas à quelqu’un qui est calé en science comme Jérémie ?"

Ceci lui aurait épargné des moqueries débiles de la part de ses camarades et ne l’aurait pas fait passer pour une ignare doublée d’une idiote.

-#27 Nouvelle donne : Elle décide d’aller chez un fleuriste au centre commercial pour dessiner des fleurs au lieu de le faire dans la forêt de Meudon lors de la sortie exposition pour le cours de Mme Hertz. Après le RVLP, on découvre qu’elle a dessiné une plante Yucca amazonia et elle récolte un zéro en guise de note.

Si elle a cru une seule minute que dessiner une plante amazonienne dans une forêt tempérée allait lui permettre d’obtenir une note excellente, c’est qu’elle a vraiment pris Mme Hertz pour une c**** en croyant qu’elle n’allait pas s’en apercevoir. Elle est bête à bouffer du foin dans cet épisode si elle a cru faire preuve d’intelligence.

-#33 Mix final : Au lieu de réviser ses cours pour les interros trimestrielles, elle ne pense qu’à la fête organisée dans le gymnase et elle ne fait que dessiner au lieu de répondre aux questions posées sur la feuille, si elle a cru que son père allait passer à côté de ça, c’est qu’elle devrait descendre sa tête de son petit nuage. Et pour couronner le tout, elle désobéi à son père en allant au gymnase alors qu’il lui avait formellement interdit d’y aller pour ne pas avoir travaillé.

-#46 Empreintes : Lorsque Mme Hertz lui demande combien pèse un kilo de mercure, elle déclare bêtement : "Ah... euh, ce qui signifie, qu'un kilo de mercure pèse au moins une tonne !"

Pour commencer, elle n’a pas du tout été attentive puisqu’elle était occupée à dessiner un cœur et elle répond en bafouillant alors qu’elle aurait pu faire preuve d’intelligence en déclarant : "Désolé madame, mais je n’ai pas été attentive à que vous m’aviez demandé, c’était quoi la question ?"

Cela lui aurait évité de passé pour une arriérée incapable d’être attentive à ce qu’on lui demande.

-#48 Esprit frappeur : Lorsque Mme Meyer remet les copies de la dernière interro, elle annonce : "Désolée, un quadrilatère n’est pas un cadre qui se lie à la Terre… 2/20."

Il faut clairement avoir un paquet de cases en moins pour avoir été aussi stupide de croire un truc aussi faux et après ça Tchouky ose prétendre qu’elle fait semblant d’être cruche pour se donner un style alors qu’elle est aussi intelligente que Queen Morgendörfer dans Daria (sans déconner, mes doigts dans ton c*l).

Missanim a écrit:
Spoiler


Sauf que se défouler sur un personnage de fiction que l’on aime pas n’a d’intérêt que lorsque le dit-personnage le mérite vraiment et c’est justement le cas d’Élisabeth.

Missanim a écrit:
Après, si tu n'as pas visionné la série animée Code Lyoko depuis un certain moment, je comprendrai que des "détails" puissent t'avoir échappé depuis...(en gros, ne prends pas mon commentaire comme d'une "attaque" de ma part !) Wink


Vu ce que Kastiel a posté en m’accusant à tort d’imposer ma vision sur Élisabeth Delmas, c’est qu’il n’a pas visionné la série depuis quelques années et je l’invite à mettre à jour ses connaissances en se refaisant l’intégralité des saisons ainsi que des let’s plays des jeux vidéo CL DS et Plongez vers l’infini ! pour bien analyser la psychologie de la fille du proviseur à partir de ce que j’ai établi à son sujet et on verra ensuite qui avait raison et qui avait tort sur l’impossibilité de l’aboutissement d’un couple ExU.

Missanim a écrit:
Eh bien moi, je vais te le dire : entre autres, il avoue s'inspirer grandement du style d'analyse d'un YouTuber nommé Durendal via sa fameuse émission "Pouquoi j'ai raison et vous avez tort" (PJREVAT) et, même si je ne suis pas une adepte de ce genre d'émission (surtout à cause du titre, en fait ! Laughing), en ce qui concerne Cyclope, c'est tout à son honneur d'avoir sa propre source d'inspiration pour ce qui est de forger ses propres opinions et d'établir ses critiques Wink


Tu viens précisément de mettre le doigt sur mon style d’analyse et j’avoue que Durendal m’a bien inspiré pour élaborer des posts encyclopédiques en analysant bien la psychologie des personnages de CL puisque j’étudie attentivement ce qui a amené les scénaristes à aboutir à certains développements étranges dans certains épisodes en essayant de mettre de côté mes goûts personnels tout en tenant compte des éléments importants qui se sont déroulés dans la série, ce qui n’est pas évident puisque certains scénaristes n’ont pas la même vision des personnages.

Attention, je ne dis pas que je sais mieux que quiconque comment fonctionne Élisabeth et encore moins les LG ainsi que les autres personnages secondaires malgré que j’ai accumulé 71 visionnages des S1 et 2, 41 pour la S3, 31 pour la saison 4, 3 pour CLE et lu au moins une trentaine de fois CLC, je dis juste que j’essaie de comprendre ce qui a fait d’Élisabeth une personne aussi infecte qu’elle ne l’est et ceci est très difficile d’une part à cause du manque d’information concrète sur son background et de l’autre à cause de la stagnation de sa psychologie causée par les RVLP effaçant ses mauvaises actions l’ayant empêché d’acquérir de bonnes leçons de vie afin de devenir plus aimable/amicale/gentille.

Missanim a écrit:
Ce n'est pas parce que le couple n'est pas présent "physiquement", qu'il est forcément inexistant ! Mr. Green


Exactement, sauf que ça lui passe complétement au-dessus du cigare au point de ne pas s’en apercevoir mais bon quand une personne est aveugle envers des choses qu’il considère comme étant inexistantes (absence de baisers, câlins et rendez-vous), tu auras beau essayer de lui prouver le contraire, il continuera de rester bêtement campé dans sa position sans songer à se remettre en question alors que ceci lui permettrait d’élargir ses horizons et de voir les choses sous un angle auquel il n’avait pas pensé.

Missanim a écrit:
Non...Bien sûr que non. Sissi n'est pas du tout à l'origine des moments de doute et/ou de confusion entre nos deux tourtereaux...(et au cas où cela t'aurait échappé, c'était de l'ironie ! Rolling Eyes)


Spoiler


Missanim a écrit:
Donc, ouais. Je pense plutôt que Sissi a parfaitement fait son travail pour ce qui est de briser les liens qui unissent le vaillant samouraï à sa jolie geisha (à la saison 1, notamment) Wink


Ce que tu as exposé sont des faits indéniables qu’il est impossible d’ignorer étant donné que ceci a occasionné de nombreux freins à la relation YxU et ce qu’il s’est passé dans #12 Attaque en piqué est l’un des pires coups bas qu’Élisabeth ait pu leur faire puisque celle-ci a été complétement idiote de montrer qu’elle était à l’origine de l’envoi de la fausse lettre de déclaration vu cela allait réduire à néant toute possibilité qu’Ulrich finisse par craquer pour elle.

Missanim a écrit:
Hum...Quand ça ? Shocked Non parce que, dans ce double-épisode qu'est la Génèse de Code Lyoko, elle a servi au mieux à faire la potiche ! Mr. Green


Tout à fait, il faut avoir de la fiente de brachiosaure dans les yeux pour avoir cru un seul instant qu’Élisabeth aurait été une meilleure Lyokoguerrière que Yumi et savoir affronter des dangers de plus en plus grands via les attaques de XANA sur Terre puisqu’elle n’a servi à rien d’autre que faire la potiche incapable de se défendre et hurlant comme une hystérique pour qu’on vienne la sauver, elle n’a quasiment rien accompli d’héroïque au sein de cette genèse (contrairement à Yumi) et si c’était pour la voir agir ainsi de la saison 1 à 4 alors l’équipe de Jérémie se serait cassé la figure depuis longtemps et XANA aurait remporté la victoire plus facilement.

Missanim a écrit:
Bon, admettons. Par-contre, cela n'aurait pas été du "garanti / certifié" qu'elle change du tout au tout ! Mr. Green
Ou pire, elle aurait été plus un boulet qu'autre chose ! Laughing
Car : c'est peut-être horrible ce que je vais dire, mais dans le groupe des Lyokô-Guerriers, je ne suis pas sûre que l'on accepte les "fragiles" pleurnicheurs / geigneurs / râleurs dans l'équipe ! Twisted Evil


Entièrement d’accord avec toi là-dessus puisque rien ne permet d’affirmer qu’Élisabeth aurait pu devenir une héroïne à part entière semblable à Cordelia Chase dans Buffy contre les vampires où dans son cas, elle a commencé à aider Buffy et ses amis vers la saison 2 au point d’intégrer l’équipe et malgré sa rupture avec Alex Harris dans la saison 3 ayant occasionné sa séparation avec la bande, elle a continué à les aider occasionnellement mais elle s’est carrément métamorphosé dans le spin-off Angel où après avoir hérité des visions de Doyle, elle est devenue une héroïne à part entière au fil du temps.

Je crois sincèrement qu’elle aurait été un boulet manquant cruellement d’efficacité et qu’est-ce qui ne nous fait pas dire qu’elle aurait décidé d’aider le groupe uniquement quand elle l’aurait décidé les jours où elle accorderait sa priorité à des futilités aux détriments des attaques de XANA qui l’auraient sûrement prises pour cible ?

Estimons-nous heureux qu’Élisabeth ne soit jamais devenue une Lyokoguerrière, d’autant plus qu’elle disposait un mauvais C.V à son actif vis-à-vis d’Ulrich et je t’approuve à 100% Missanim sur ce que tu as déclaré à propos du fait que dans l’équipe de Jérémie, on ne recrute pas les fragiles pleurnicheurs/geigneurs étant donné qu’il s’agit d’avoir des nerfs d’aciers pour affronter XANA et je pense qu’Élisabeth aurait facilement lâché l’affaire au bout de quelques jours, elle aurait été incapable de tenir trois années scolaires sans avoir envie d’abandonner pour une vie calme et sans danger, le tout en étant obligé de garder le secret au personnel de Kadic et surtout son père.

Soldat, pompier, policier, garde-du-corps, gardien de prison, agent secret, super-héros… Ne sont absolument pas des métiers pour les petites natures faibles/fragiles/sensibles et quoique laisse penser certaines séries (Jackie Chan Adventures, Ben 10, Fantômette, Les super Nanas, SpieZ, Miraculous Ladybug), pas un métier pour enfant non plus, du moins pas un enfant normal. Pas pour rien que les Robin ont tous été des enfants prodiges, les LG sont incroyables avec ce qu’ils endurent comme épreuves et en trouver un autre de leurs trempes dans le collège-lycée Kadic serait étonnant. Un enfant normal panique devant des câbles électrifiés et abandonne après s’être fait malmener façon XANA, franchement revoyez la série et comptez le nombre de fois où les héros s’en sortent beaucoup trop bien pour ce qu’ils prennent dans la gueule grâce à la censure qui interdit le sang et les morts à l’écran (causant des situations irréalistes et quelques fois des Deus ex machina très mal placés). Vous croyez honnêtement qu’Élisabeth aurait été capable de subir tous les dangers auxquels Jérémie et sa bande ont été exposés sans abandonner au bout de quelques jours ?

Missanim a écrit:
Euh...?


Spoiler


Missanim a écrit:
Bon après, les goûts et les couleurs...hein...? Mr. Green


C’est la chose la plus stupide qu’il m’ait été donné de lire puisqu’il est impossible d’envisager une seule minute qu’Élisabeth et Ulrich auraient formés un beau couple officiel avec des moments romantiques après le dégoût que le samouraï a dû ressentir en étant contraint d’embrasser cette pimbêche dans #19 Frontière pour la convaincre de l’aider à sortir Yumi du bureau du proviseur. Sans oublier tout ce qu’il a dû subir de sa part à la fois dans les épisodes et hors-antenne comme l’un des appels téléphoniques dans #88 Cousins ennemis où Odd a eu recours au synthétiseur vocal pour éloigner Élisabeth de quelque chose où elle n’aurait pas dû jouer les fouineuses.

Idris2000 a écrit:
Ulrich qui abandonne les LG pour un caprice d'amour dans Marabounta où Sissi qui choisit de mettre de côté sa rivalité avec Yumi et ses mauvaises relations avec les LG dans Chaînon Manquant?


Certes, Ulrich a laissé tomber ses amis à cause de l’humiliation qu’il s’est infligé à la piscine mais c’est grâce à William qu’il a pu se sortir les doigts du c*l en décidant de rejoindre l’usine pour aider Aelita à ne pas se faire désintégrer par la Marabouta.

Quant à Élisabeth, j’avoue n’avoir jamais compris pourquoi elle avait accepté sans hésitation de remplacer Yumi pour la photo de classe, c’est digne de la schizophrénie voire d’un dédoublement de personnalité sachant qu’en temps ordinaire, elle aurait refusé. Et surtout le plan est foireux de A à Z, au point de foirer effectivement... dans CL, on trouvera toujours un épisode où il se passe quelque chose qui en contredit un ou plusieurs autres… 97 épisodes, une flopée de scénaristes, un manque de coordination entre ces scénaristes, une direction d’écriture vague donnant sûrement des consignes d’écritures laxistes correspondant au cahier des charges (série pour les gosse de 8-10 ans semi à suivre, pas trop détaillée pour être facilement exportable à l’étranger, absence de météo/saisons annuelles/variation des garde-robes…)

Il y aura forcément des contradictions sur plusieurs points.

Idris2000 a écrit:
Pardonnez-moi, il me semble qu'Aélita corresponde à la totalité des catégories présentées pour Delmas fille. Et je n'ai même pas besoin de CLE pour dire ça. Mr. Green


Déjà Aelita a le rôle de la demoiselle en détresse (hommage à la princesse Saori Kido sur certains aspects), une connaissance très réduite de la psychologie pour une adolescente et elle a été prisonnière du monde virtuel de son père pendant 11 ans 1/2… elle ne subit tout d’abord pas les attaques terrestres (certainement les plus douloureuses et les plus terrifiantes) et surtout elle est acculée, dès les premiers jours suivants la réactivation du supercalculateur, elle est forcée de vivre avec XANA… là où Élisabeth a des normes déjà en tête et surtout la possibilité d’un choix, ce qui n’est pas le cas d’Aelita et celle-ci reste plus altruiste (n’hésite pas à se sacrifier pour ses amis et l’humanité dans #2 Le voir pour le croire et #13 D’un cheveu ainsi que sa tentative de suicide pour protéger le monde dans #52 Réminiscence), généreuse, douce, gentille, amicale, aimable, pleine de bonté, ayant le cœur pur et dispose d’épaules plus solides que celles d’Élisabeth qui à l’inverse dans #44 Vertige, se prétend être trop sexy, drôle, intelligente, gentille, attentive aux autres (c’est ça et mes doigts dans tes fesses, ça te plairait ?).

Est-ce du troll ou tu fais exprès de cibler facilement Aelita en prétendant qu’elle corresponde à la totalité de ce que Missanim a exposé sur Élisabeth ? As-tu oublié tout ce que la Gardienne de Lyoko a endurée de la saison 1 à 4, tous les dangers qu’elle a affrontés et le nombre de fois où XANA a joué sur ses sentiments en lui laissant des attaques psychologiquement très dures comme celles de #46 Empreintes, #69 Double foyer et #82 Mémoire blanche ? Il n’est pas toujours évident de garder constamment la tête froide en combattant une I.A. maléfique alors rien d’étonnant à ce qu’elle ait pu craquer à certains moments en versant des larmes.

Quant à CLE, je te signale qu’il ne s’agit pas de la même Aelita puisque celle-ci vient d’un univers parallèle et n’a donc pas vécu les mêmes événements que son double des années 2000, il n’y a donc rien d’étonnant à ce qu’elle ait davantage les hormones en ébullitions.

Idris2000 a écrit:
Je ne suis pas sûr que l'entrée en effraction d'Ishiyama dans l'équipe (exploit répété par Dunbar et Gauthier) soit meilleur...


A la différence que Yumi a accompli une action bien plus héroïque et utile qu’Élisabeth en rejoignant le groupe puisqu’elle n’avait pas peur du danger auquel elle s’exposait malgré une petite appréhension au départ.

Ce qui est une sacrée chance pour elle d’ailleurs, eh oui, mieux vaut une combattante experte en arts martiaux qu’une potiche inepte mais quelle chance d’être tombé sur quelqu’un avec les épaules pour… Élisabeth n’est pas à la hauteur mais ce n’est pas un crime hein, ça s’appelle être une ado entrant dans la normalité. Pour le côté héroïque, va voir en Nouvelle-Zélande si j’y suis.

Ikorih a écrit:
De la part de quelqu'un qui prétend s'intéresser à la profondeur du personnage de Sissi, je trouve ça gonflé! Il est assez évident que son réel intellect est bien plus étendu que ce que la série en montre en la tournant en ridicule : à chaque fois que le scénario l'a permis, elle s'est montrée d'une grande intelligence qui surpasse de loin tout ce qu'Ulrich a jamais déployé. Sissi n'est peut-être pas prix Nobel de physique, mais elle dispose d'une intelligence sociale redoutable et de capacités de manipulation surprenantes...


Tu n'as pas tout à fait tort… Élisabeth montre qu’elle n’a pas le QI d’une candidate de télé-réalité à plusieurs reprises en s’intéressant à des domaines autre que superficiels : faire des bandages pour soigner les blessures d'Ulrich dans #14 Piège et #86 Kiwi superstar, communiquer sur Internet avec Odd (ignorant que c'était lui) dans #46 Empreintes, appeler Hervé quand il faut manipuler l'ordinateur de Jérémie dans #88 Cousins ennemis et même prévenir des adultes lors de la genèse n’est pas si stupide que ça bien que ce soit une mauvaise action puisqu'elle a bafouée le serment. C’est une mauvaise action du point de vue du groupe mais c’est un miracle (voir une incohérence) que le reste du groupe ne soit pas terrifié du supercalculateur. Des ados normaux auraient acceptés de remettre le problème entre les mains d’adultes, surtout en ayant manqué d’y passer et en ayant réglé le problème par chance. Elle n’est en tort que du point de vue des héros des saisons à venir, pas de celui de la logique dans la version DA, sauf que ceci a eu pour conséquence de subir l'animosité de la part des héros et aboutissant à ce qu'il s'est passé dans #3 Vacances dans la brume : "Je ne suis restée que pour une chose, essayer de découvrir le secret qui unis Jérémie et les autres. L’air de rien je rêve de faire partie d’leur bande mais ça n’passe pas entre nous, on n’se comprend pas... vous voyez c’que j’veux dire ?"

A l’avenir, tu devrais songer à mettre à jour tes connaissances sur la série avant de débiter cette feuille de choux où tu ne cesses de cracher ton venin sur Ulrich à tel point que tu vois en lui le frère de Kevin Thompson alias le quaterback décérébré dans Daria qui lui à l’inverse est tellement débile qu’il mériterait de se prendre une balle de sniper dans le crâne. Mais qu’est-ce qu’il a bien pu te faire pour que tu le traines autant dans la boue ?

Tu es sûr qu’on parle de la même Elisabeth là ? Parce que j’ai de sérieux doutes à ton sujet étant donné qu’elle n’a pas fait preuve de grande intelligence ayant surpassée tout ce qu’Ulrich a pu faire de la saison 1 à 4 et l’intelligence sociale redoutable ainsi que les capacités de manipulations surprenantes dont tu vantes les mérites ne sont pas des éléments à prendre en compte étant donné que dans son cas, agir comme une pétasse voulant écarter de sa route sa rivale Yumi est un acte désespéré dans lequel faire le mal semble être la seule chose où elle doit avoir l’impression d’exceller mais ceci contribue à la rendre encore plus odieuse/infecte/infréquentable par son entourage et ça fini tôt ou tard par lui retomber en pleine poire. Agir ainsi n’est pas de l’intelligence mais de la bêtise et du désespoir empêchant d’avoir le moindre discernement.

Si elle était vraiment aussi intelligente que tu le prétends, ne crois-tu pas que dans #34 Chainon manquant lorsqu’Ulrich lui a demandé de pouvoir remplacer Yumi pour la photo de classe, la première chose qu’elle aurait dite est ceci : "Ulrich, comment puis-je remplacer Yumi alors qu’elle est japonaise ? On va immédiatement le remarquer même si je porte une perruque ressemblant à sa coiffure ainsi que l’une de ses tenues."
Ah mais oui, ça me revient, on est dans CL, la série où Jérémie confond Taelia avec Aelita, là où même Odd se dit que quelque chose cloche… les QI sont plus que variables d’un épisode à l’autre…

Tu y as pensé à ça ne serait-ce qu’une minute ? Evidement que non, tu es tellement aveuglé par ta haine envers Ulrich que tu n’as pas remarqué que l’idée qu’Elisabeth remplace Yumi était foireuse à la base puisqu’elle s’est fait griller directe par William ainsi que par Matthias Burel dès qu’ils l’ont vu et eux au moins n’ont pas été débiles comme Sacha et ses amis face aux déguisements de la Team Rocket (merci les scénaristes de ne pas nous avoir pris pour des c***). Toutefois, le gros problème vient du character design de la série qui empêche de différencier les nationalités à tel point que tout le monde a le même faciès. Mais au moins, un effort a été fait pour éviter d’aboutir à une situation complétement WTF digne d’un big facepalm.

Ikorih a écrit:
En effet. Cela a déjà été dit dans l'affaire IrateKillah : quand la blinde de gens se sent offensé par les propos d'une personne, ce n'est pas à la blinde de gens de se remettre en question mais bien à la personne de revoir sa façon de s'exprimer. Smile


Commence déjà par mettre ceci en application en te remettant en question sur la manière que tu as de critiquer CL dans son ensemble ainsi que la psychologie des personnages en te limitant pas juste à la vision des épisodes mais en te renseignant sur l’univers étendu avec les jeux vidéo CL DS et Plongez vers l’infini !, ceci devrait t'aider à élargir tes horizons car tu ne donnes pas tellement l’impression d’être Lyokofan.

Ikorih a écrit:
Briser? Ai-je bien lu briser?! C'est grâce à qui que Ulrich promet de filer son journal à Yumi, élément réutilisé dans une pléthore de fanfics?! Combien de crise de jalousie ont servi aux deux abrutis à se montrer à quel point ils tenaient l'un à l'autre? M'est avis que l'impact de Sissi a au moins eu le mérite de bouger un peu les choses, et que c'est d'ailleurs les seules fois où ils étaient foutus de se remuer. Donc moi je dis qu'elle a carrément un impact positif sur eux!


Tu trouves sincèrement que le fait qu’Elisabeth ayant eu soi-disant le mérite de bouger un peu les choses entre Yumi et Ulrich soit une chose positive ayant pu arriver au sein de la série ? Non mais tu es consciente des salades que tu débites, ça t’arrive de réfléchir à ce que tu rédiges au point de vraiment le penser ?

Néanmoins, il y a un peu du vrai concernant les avances d'Elisabeth envers Ulrich qui auraient pu faire bouger les choses (dans un sens ou un autre) mais ça n’y fait rien car la relation entre les deux est bloquée du début de la saison 2 à la fin de la saison 4 par du scénarium. Ils ne peuvent pas plus finir ensemble qu'Ulrich donner sa chance à Elisabeth. La situation où Yumi et Ulrich s’aiment sans pouvoir se le dire, ce doit d’être immuable au-delà de la logique.

Elisabeth n’a eu aucun impact positif sur le couple YxU puisqu’elle ne pouvait rien y faire de toute façon… Et encore, elle n’est pas passée loin de la réussite dans #14 Piège, #41 Ultimatum et #86 Kiwi superstar malgré la maladresse de certains de ses plans… heureusement que le cœur d’Ulrich dispose d’une boussole en scénarium qui le ramène toujours vers Yumi malgré leur relation plutôt houleuse entre la malchance d’Ulrich, les marteaux de glaces verbaux de Yumi et leurs deux caractères parfois pas évidents. Sinon, le chant de sirène d'Elisabeth aurait peut-être pu faire mouche.

Ikorih a écrit:
Ok et alors? Je ne vois rien qui invalide le Ulrich/Sissi!


Le fait qu’il n’a jamais dû exister à la base et que si Yumi et Ulrich s’étaient mis ensemble à la fin de la saison 1 pour une relation dans la durée, on en aurait jamais parlé… Et dans les faits… ben parfois il faut voir ce qu’il aurait fallu faire et pas ce qui s’est fait. Le travail des scénaristes étant souvent par-dessus la jambe, on fait mieux de faire ça…

Les éléments que j’ai exposé dans la première page ainsi que ce que j’ai répertorié dans mes autres posts via ce topic sont des preuves plus que suffisantes qui devraient te convaincre que le couple ExU est une utopie qui n’arrivera jamais et si tu n’en es pas convaincu, tant pis pour toi.

Ikorih a écrit:
Episode 41 Ultimatum. Elle gère plutôt pas mal non? Imagine si elle avait eu l'habitude de ce genre de situations...


As-tu prise en compte le fait que si Elisabeth n’a pas eu de difficulté à gérer la situation dans cet épisode venait principalement du fait que son père était xanatifié et que le meilleur moyen de l’aider était qu’Aelita et Jérémie aillent à l’usine ? Si cela avait été un prof de Kadic, je doute fort qu’elle aurait acceptée d’aider les jeunes Einstein après les avoir dénoncés à la police.

Ikorih a écrit:
Bref sinon moi je trouve l'avis de Kastiel pas déconnant du tout. Et quand bien même Yumi n'aurait pas été indécise, elle a été foutrement conne de laisser un tel merdier se développer autour de ses relations sentimentales. Sissi a au moins le mérite d'être parfaitement claire. Impossible d'en venir à de telles embrouilles avec elle : de fait, elle aurait été foutrement plus efficace que Yumi Smile


Sur ce point-là, ceci pourrait être considéré comme ça dans le subconscient d'Ulrich, Elisabeth disant : « Je t’aime », tandis que Yumi dirait : « Je t’aime pas ou pas tant que ça mais si en fait, je t’aime mais non je ne le montrerai pas, parce que je … »

Même s'il faut avouer que la vie de sauveur de l’humanité n’aidant pas, Yumi fait quand même une piètre performance (nombreux signaux négatifs à Ulrich, pas tant que ça de signaux positifs et jamais au grand jamais le premier pas de sa part…), toutefois ceci s'améliore dans CLE où elle montre un peu plus de signes d'affection envers Ulrich et n'oublions pas CLC où elle passe carrément un week-end avec lui à Bruxelles pour mener une enquête sur un lieu étrange en rapport avec le passé de Waldo Schaeffer puis doivent échapper aux agents de la CIA. Ceci a contribué à rattraper toutes les lacunes des précédentes saisons.

Ce n’est pas Yumi qui est la cause du merdier s’étant développé autour de ses relations amoureuses mais d’Elisabeth et William qui ont contribué à justifier le manque le rapprochement mutuel de la geisha et du samouraï alors que ceci aurait pu être mieux géré sans ces deux empêcheurs de tourner en rond.

Les scénaristes ont utilisé Elisabeth et William pour servir de prétexte. Elisabeth est d’ailleurs une rivale pour Yumi, déterminée à conquérir Ulrich (enfin jusqu’à la fin de la saison 2 en tout cas, ensuite c’est moins clair), là où William se dit qu’il va peut-être essayer avec Yumi (malgré qu'il ait complétement oublié la fille qu'il était supposé aimer avant de débarquer à Kadic) parce que rien ne lui interdit vu qu’elle n’est pas en couple officiellement mais il sait qu’Ulrich l’aime et est prêt à lui laisser le champ libre dans #36 Marabounta. Même Ulrich comprend la position de William à la fin de la saison 3 vu qu’il est prêt à le laisser intégrer la bande.

Oui, pour beaucoup de Lyokofans (surtout Icer et toi), Yumi et Ulrich passent pour des idiots avec leur intrigue amoureuse qui fait stupidement du surplace (surtout dans la saison 2 principalement à cause de l'introduction de William et de la jalousie maladive d'Ulrich). On est au courant, toute la communauté le sait, mais ce n’est pas entièrement de leur faute mais celle des scénaristes qui ont démoli ce couple qui aurait pu être beaucoup mieux développé s’ils ne l’avaient pas autant saccagé.

William est un prétexte, la jalousie, une conséquence malheureuse et tout découle d’une direction d’écriture pourrie… on peut choisir d’ignorer ces traits car ils ne devraient pas exister ou les prendre en compte parce qu’ils apparaissent à l’écran. En soit, les deux choix sont légitimes. C’est juste deux écoles de fans différentes, ceux qui pardonnent et ceux qui tiennent rigueurs. Chacun son camp, les deux se valent et ont le droit d’exister.

Elisabeth a peut-être eu le mérite d’être claire envers Ulrich à un détail près, jamais elle n’a expliqué pourquoi elle est amoureuse du samouraï depuis qu’elle a flashé sur lui à la maternelle. Cet argument va bien dans une série avec le « J'ai flashé dessus depuis la maternelle ». Dans les faits, ils étaient peut-être bien amis en maternelle, se sont éloignés, retrouvés et ayant changés se sont vu d’une manière différente en étant ado. Ulrich est devenu un sportif un peu blasé sur les bords et Elisabeth une ado normale, peut-être un peu superficielle/cruche/égocentrique qui est probablement tombé amoureuse d’Ulrich en début de collège. N’ayant pas réussi à sortir avec lui, elle veut toujours tenter sa chance mais ses sentiments ne sont pas forcément durables. Et Ulrich n’en veut pas… parce qu’il n’a pas envie (c’est un gosse de douze ans avec des parents exigeants, il ne pense pas forcément aux filles) puis parce qu’il tombe amoureux d’une autre, c’est triste mais c’est comme ça, les sentiments ne se commandent pas.

Les relations au collège, elles durent en jours, en semaines, parfois en mois… mais pas souvent d’avantage. Une relation qui nait au collège et traverse les années, c’est rare de nos jours. Aelita et Jérémie ont l’air bien parti pour durer comme ça… une relation ExU, si elle avait eu lieu avant Lyoko se serait peut-être étiolé en un mois et on en parlerait plus.
  Sujet: Les Lyokofans parlent aux Lyokofans  
Cyclope

Réponses: 4230
Vus: 1132951

MessageForum: Blabla de la communauté   Posté le: Sam 05 Mai 2018 22:48   Sujet: Les Lyokofans parlent aux Lyokofans
DARKMOCAR a écrit:
C'est que t'es bien renseigner


Connaissant 60 à 75% des voix françaises des doublages réalisés en France et Belgique, je repère une voix familière dès que je l'entends à tel point que c'en est presque une malédiction puisqu'il m'est presque impossible de me laisser plonger dans l’œuvre en question (ce qui ne m'empêche pas de les savourer avec plaisir autrement je ne serai pas pro-VF) et c'est pénible lorsque je ne parviens pas à déterminer qui peut être une voix française que je peux avoir sur le bout de la langue mais dont je n'arrive pas à me souvenir où j'ai pu l'entendre.

A force d'avoir visionné beaucoup d’œuvres en VF, j'arrive à me dire que s'il y a untel ou untel au casting, ça veut dire que c'était Jenny Gérard, Jean-Pierre Dorat, Michel Derain, Françoise Blanchard, José Luccioni ou Frédéric Meaux ayant été le directeur artistique et dans quel studio ceci a été enregistré. Pour l'anecdote, sache que les œuvres dotées d'une VF pouvant être alternées entre la France et la Belgique sont effectuées dans le studio Dubbing Brothers, il y en a un situé à Paris et l'autre à Bruxelles, c'est là-bas qu'ont été enregistrés les VF des DA comme Keroro : Mission Titar, One Piece, Cédric et Star Wars Rebels.

DARKMOCAR a écrit:
mais maintenant que tu le dis j'avais deja entendue parler de Martine Meiraghe mais j'ignorais quelle avait jouer dans tant de film et de serie . Je l'avais reconnue dans Batman 1992 , Les Gardien De La Galaxie 1 et Terminator 2 mais j'ignorais quelle avais jouer dans le reste . 😮😪


Avec la vidéo compilation que j'ai publié, ceci t'a permis de découvrir une grande partie des doublages emblématiques que Martine Meiraghe a effectuée durant sa carrière et on voit qu'elle a été très bien remplie.

Contrairement à toi, je ne l'avais pas du tout reconnu sur Griffe Rouge dans Batman 1992 (il faut dire que mon visionnage de la série remonte à octobre 2015) et j'ignorais complétement que c'était elle qui avait doublé Glen Close dans Les gardiens de la galaxie 1, probablement parce que sa voix avait dû vieillir avec le poids des années.

Cependant, je l'ai reconnu direct sur la femme de Miles Dyson dans Terminator 2 : Le jugement dernier où son époux était justement doublé par le regretté Patrick Guillemin.

Elle était également excellente sur la policière Debbie Callahan où elle fut la seule comédienne avec Hervé Bellon (VF de Mahoney) a avoir doublée son personnage dans les films et la série animée Police academy, ce qui permettait de maintenir la continuité entre les deux formats.

C'est en visionnant une critique de la saison 3 de Wakfu que j’ai appris avec une grande tristesse le décès de la voix de Ruel Strund et qui était l'une des voix les plus incontournables de notre pays m'ayant beaucoup séduit depuis les années 2000 : Patrick Béthune, mort le 9/11/2017 à l'âge de 61 ans d'un cancer. Il s'agissait d’une voix emblématique puisqu’elle a été notamment la voix de Jetfire dans Transformers 2 : La revanche du Fallen, la VF attitré de Brendan Gleeson alias Alastor Maugrey Fol-Oeil dans la saga Harry Potter, Jack Bauer dans 24h chrono et avait succédé au regretté Marc Alfos en tant que VF de Russell Crowe notamment dans Man of steel.

Il nous a fait trembler, frissonner, terrifier par son timbre rauque/grave/guttural et dont ses prestations les plus mémorables ont été également les suivantes :

-Capitaine Haddock dans Tintin et le secret de la licorne de Steven Spielberg.
-Mac MacHale dans Indiana Jones et le royaume du crâne de cristal.
-Óin dans la trilogie du Hobbit.
-Obadiah Stane dans Iron-Man 2008.
-Kelsey Grammer dans Transformers 4 : L'âge de l'extinction et Expendables 3.
-Hondo Ohnaka dans Star Wars Rebels et Star Wars : The clone wars.

A mes yeux, il restera à jamais l'Auror Maugrey Fol-Oeil dont la voix collait à la perfection au personnage notamment dans La coupe de feu où le Mangemort déguisé Barty Croupton jr lui donnait des airs de psychopathe particulièrement jouissif à tel point que s'il avait pu, il aurait tué de sang-froid un élève l'ayant contrarié.

Il était également génial sur le grippe-sou Ruel Strund où il modulait tellement bien son timbre pour coller à ce vieillard de 60-70 ans qu'il en était devenu difficilement reconnaissable, j'ignorais que c'était lui la première fois que j'ai découvert la série avant de le voir crédité au générique de fin.
Repose en paix Patrick, tes doublages demeureront à jamais dans nos mémoires et resteront immortels.

Si vous souhaitez lui rendre un hommage, n'hésitez pas à aller commenter la vidéo de ce YouTubeur lui ayant consacré un petit hommage en faisant une sélection de certains de ses doublages emblématiques : https://www.youtube.com/watch?v=kccu2p52ytk
  Sujet: Les Lyokofans parlent aux Lyokofans  
Cyclope

Réponses: 4230
Vus: 1132951

MessageForum: Blabla de la communauté   Posté le: Mar 13 Mar 2018 10:58   Sujet: Les Lyokofans parlent aux Lyokofans
Hier soir, j’ai appris avec une grande tristesse le décès d’une des voix françaises les plus incontournables de notre pays ayant bercé mon enfance : Martine Meiraghe, il s'agissait d’une voix culte des séries animées puisqu’elle a été notamment la voix de Hawkgirl dans La ligue des justiciers ainsi que la VF de la comédienne Katy Sagal la plupart du temps, notamment dans la série TV Mariés, deux enfants : https://www.youtube.com/watch?v=D4Avrh-7ByQ.

Elle était une grande dame du doublage à qui on doit des VF épiques dont voici ses prestations les plus mémorables :

-Griffe Rouge dans Batman 1992.
-Delia (la belle-mère de Lydia), Claire Brewster et Bertha dans Beetlejuice (la série animée).
-La mère de Fievel dans Fievel (la série animée).
-Thundar dans Flash Gordon 1996.
-Madame Douglas dans Les 3 ninjas se déchaînent.
-Glenn Close dans :
#Hook ou la revanche du capitaine Crochet
#Les gardiens de la galaxie 1
-La mère d’Hamton dans :
#Les Tiny toons
#Les vacances des Tiny toons
-Edna Krapabelle (saisons 1 à 6), Mlle Botz et Ruth Powers (1ère voix) dans Les Simpson
-Debbie Callahan dans :
#La saga Police academy
#La série animée Police academy
-La mère de Herman et Hélène la hyène dans Qui veut la peau de Roger Rabbit ?
-Dr Erika Slate dans Rusty le robot
-Cyanure et Pénélope dans Spirou & Fantasio 1993
-La femme de Miles Dyson dans Terminator 2 : Le jugement dernier

Elle a également été directrice artistique des séries TV The big bang theory et Lois & Clark : Les nouvelles aventures de Superman saison 1 et 4 (c’était Jean-Pierre Dorat pour la saison 2 et 3) où les plus attentifs auront remarqués qu’elle a effectué quelques voix additionnelles parmi certains personnages en arrière-plan.

C’était également une comédienne assez régulière dans les VF dirigées par Jenny Gérard étant donné qu’une fois sur trois, il y avait des chances pour qu’elle soit au casting des voix françaises. J’ai été littéralement sur le c*l en apprenant qu’elle avait doublée Glen Close alias le pirate qui se fait enfermer dans le coffre à bobo pour avoir contrarié le capitaine Crochet dans Hook, j’ai vu ce grand film de Steven Spielberg je ne sais combien de fois depuis l’âge de 6 ans et pas une seule fois je l’ai reconnu.

Encore une artiste qui nous quittes trop vite, elle a beau nous avoir quitté, ses prestations demeureront à jamais immortelles au sein des DA/films/séries TV qu'elle a doublée, faisant rêver des générations de spectateurs.

A mes yeux, elle restera à jamais la voix de l'androïde Cyanure dans Spirou & Fantasio 1993 où elle avait rendu ce personnage emblématique en faisant d'elle la meilleure antagoniste de la série où à chacune de ses apparitions, elle crevait l’écran en parvenant presque à atteindre ses objectifs et elle revenait toujours plus redoutable par la suite. XANA aurait dû la recruter dans son armée, elle aurait été un excellent lieutenant à la fin de la saison 4 pour diriger son armée de machines et son pouvoir de contrôler les appareils électriques l’aurait rendu invincible face à l’humanité.

Repose en paix Martine, tes doublages demeureront à jamais dans nos mémoires et resteront immortels.

Décidément, la décennie 2010 aura été bien sinistre pour certains grands comédiens de doublage dans notre pays puisque nous avons perdu :

-Marc Alfos (le sergent dans la trilogie Toy story et la VF officielle de Russell Crowe depuis Gladiator).
-Caroline Beaune (Dana Scully dans X-Files saison 1 à 9 et Lynette Scalvo dans Desperate housewives).
-Marc Cassot (Albus Dumbeldore, Sentinel Prime dans Transformers 3 : La face cachée de la Lune, Ben Parker dans la trilogie Spider-Man, l’oncle de Zuko dans Avatar : Le dernier maître de l’air et Vecteur dans Skyland).
-Claude Chantal (Minerva MacGonagall de L’école des sorciers à L’ordre du phénix).
-Erik Colin (Qilby dans Wakfu saison 2).
-Micheline Dax (Miss Piggy des Muppets et Ursula dans La petite sirène 1).
-Bernard Dhéran (le cardinal dans Albert, le 5ème mousquetaire, le comte Dooku dans L’attaque des clones, Clone wars, The clone wars et La revanche des Sith ainsi que Magneto dans les trois premiers X-Men).
-Jean-Michel Farcy (Torhu dans Jackie Chan Adventures et le général dans Le géant de fer).
-Patrick Guillemin (Fantasio dans Spirou & Fantasio 1993, Ned Flanders dans Les Simpson, Daffy Duck des Looney Tunes).
-Francis Lax (Harrison Ford dans la trilogie originale Star Wars et Indiana Jones et le temple maudit, Gene Hackman dans les deux premiers Superman).
-Serge Lhorca (Yoda dans L’Empire contre-attaque et Le retour du Jedi).
-Guy Piérauld (Bugs Bunny jusqu’à son remplacement par Gérard Surugue dans Space jam).
-Perrette Pradier (Moumoune dans Wakfu, Mme Screach dans Totally Spies : Le film, Mme Médusa dans Bernard & Bianca et Ma Dalton).
-Gérard Rinaldi (Dingo des Disney).
-Jacques Thébault (VF officielle de Steeve MacQuin).
-Arlette Thomas (1ère voix de Titi, Caliméro et madame Patate dans Toy story 2).
-Pierre Tornade (Obélix de Astérix et la surprise de César à Astérix et les indiens, Averell Dalton dans la première série animée Lucky Luke, La ballade des Dalton et Les Dalton en cavale).
  Sujet: Votre début de saison préféré  
Cyclope

Réponses: 5
Vus: 7971

MessageForum: Sondages   Posté le: Mar 20 Fév 2018 13:26   Sujet: Votre début de saison préféré
Sympa ce topic, je le trouve assez intéressant afin de pouvoir répertorier tous les points positifs/négatifs sur chaque début de saison et j'avoue avoir pas mal de choses importantes à dire là-dessus.

S'il y a bien un défaut que je citerai en premier, c'est le fait que le début de la saison 1 est vraiment une manière assez étrange de débuter l'histoire étant donné qu'on ne sait rien sur les personnages, qui sont les principaux et les secondaires, quel est le rôle des héros, qui est l'ennemi, les lieux et tout le reste. On est plongé dans l'histoire sans la moindre introduction et on ignore depuis combien de temps les héros se connaissent.

Ceci est l'un des gros défauts dans la majorité des séries animées où le premier épisode nous met directement dans le bain sans introduction, parmi les exemples que je pourrai citer, il y a ceci :

-Chris Colorado
-Inspecteur Gadget
-Gadget et les Gadgetinis
-Les malheurs de Sophie
-Fantômette
-Spiez
-Totally Spies

L'introduction étant close, entrons directement dans le vif du sujet.


La genèse : #67 et #68 Le réveil de XANA


Je vous vois déjà m'annoncer : "La genèse n'est pas l'épisode #67 et #68, il s'agit du #00", sauf qu'à mes yeux, ce double épisode était à la base prévu pour être inclus dans la saison 3 après #65 Dernier round (ce qui aurait dû être le cas pour le coffret DVD où la troisième jaquette indique qu’il est dedans alors que c’est faux) bien que chronologiquement parlant, il prend place deux ans plus tôt. Hélas, la genèse est indiscutablement un mauvais préquel, je ne vais donc pas essayer de convaincre qui que ce soit qu'il est bon puisque ce n'est clairement pas le cas (Icer l'a très bien descendu en flèche et il a partiellement bien résumé tout ce qui ne va pas). Il est à la limite d'être classé dans la catégorie plaisir coupable mais je crois qu'il convient d'exposer mes arguments afin d'être plus clairs.

-L'histoire est censée se dérouler un an avant la saison 1, donc les héros et Élisabeth devraient être plus jeunes et avoir des vêtements différents afin de bien illustrer qu'il s'agit d'un commencement, mais non, le budget n'était pas suffisamment élevé pour réaliser cette prouesse qui aurait été l'élément le plus important visuellement parlant.

-Beaucoup trop d'ellipses narratives, ce qui empêche la mise en situation de certains éléments importants comme ce qu'il s'est passé entre Aelita et Jérémie après que celui-ci soit entré en contact pour la première fois avec la Gardienne de Lyoko puisque les scénaristes ont utilisé un cut brutal et inapproprié pour passer directement à l'arrivé d'Odd à Kadic.

-Il n'y a pas assez de développement ni d'interactions entre les personnages, les événements s'enchaînent beaucoup trop vite et on a pas le temps de pouvoir assister à l'évolution psychologique des héros au cours de ce début d'aventure, ce qui les amène ensuite à devoir prendre la décision de garder le secret le temps que Jérémie matérialise Aelita. Malheureusement, toutes les relations entre les protagonistes sont négligées/bâclées et voici pourquoi :

-Ulrich et Odd : Si XANA n'avait pas agi, Ulrich aurait été voir le proviseur pour dénoncer sans hésitation qu'Odd a amené un chien dans sa chambre sachant parfaitement que les animaux domestiques sont interdits, de plus, il connaît le zigomar depuis quelques heures et Kiwi lui a foutu ses affaires l'air (CDs, vêtements) sans qu'Odd dise quoi que ce soit et il semble n'en avoir rien à cirer que son colocataire dénonce son chien au proviseur (bravo S. Decroisette et B. Regeste pour ce manque total de cohérence, vous êtes clairement des idiots). Il n'aime pas Odd, il serait même juste de dire qu'il le trouve très désagréable, voir qu'il le déteste. La preuve, il n'a pas cessé de lui casser les pieds en l'assommant avec ses blagues débiles lors de la récré sans savoir si Ulrich portait un quelconque intérêt ou non.

-Jérémie et Ulrich : Le premier a sa réputation de gros intello, inaccessible et associable, tandis que le second a sa réputation de bad guy et ils ont dû se parler une dizaine de fois maximum avant. C'est un peu léger pour que Jérémie se décide à lui présenter Maya. Bon ok, il lui sauve la vie mais est-ce que ceci veut pourtant dire qu'il lui est redevable de quoi que ce soit ?

-Élisabeth et Ulrich : On ne sait rien sur eux, à part qu'elle est déjà la fille superficielle qu'il ne supporte pas et elle l'avait convaincu de sortir avec elle mais avec XANA, ça tourne court et le premier RVLP donne droit à un Ulrich qui agit comme un peu comme un mufle. Bon, Élisabeth a été la première à ouvrir les hostilités en agissant en traîtresse (elle a bafoué le serment prononcé au sujet de l'usine, XANA et le supercalculateur à son père et Jim), mais je pense que Ulrich de la saison 1 aurait été plus malin. Concernant la réaction d’Élisabeth, elle n'est pas du tout cohérente puisqu'elle jure vengeance contre Ulrich alors qu'elle ne veut juste attirer son attention dans la saison 1. Ses envies de vengeance n'apparaissent qu'à partir de la saison 3 et se poursuivent dans la saison 4 (encore une fois, merci S. Decroisette et B. Regeste pour avoir autant pataugé dans la choucroute).

Un point pour lequel je trouve que c'est absolument incompréhensible voire illogique, c'est la scène où Ulrich utilise une plaque de fer pour trancher le câble électrique s'attaquant à Jérémie, en l'ayant touché à moitié, le samouraï se prend une violente décharge lui faisant lâcher prise puis Odd termine ce qu'il avait commencé, sauf que celui-ci ne se prend aucune décharge. Bordel de c*l de bison, c'est quoi ce Xanadus ex machina mal placé qui épargne Odd simplement pour lui faire accomplir une action héroïque digne d'un Gary-Stu ?

-Le proviseur, Jim et Ulrich ont leur mentalité de la saison 3, ce qui est complètement incohérent et anachronique, voici les meilleurs exemples :

1) Le côté bête et méchant d'Ulrich qui préfère se venger de Kiwi en l'utilisant comme cobaye plutôt qu'en le signalant à Jim ou au proviseur.
2) Le proviseur parle à Nicolas et Hervé de façon assez brutale et presque méprisante alors qu'il n'avait pas l'habitude d'agir de la sorte pendant la saison 1 voire avant.
3) Jim évoque déjà des événements de son passé alors qu'il n'est pas censé le faire avant #29 Exploration, ça c'était assez gros et j'aurais pu en rester là, mais non, en découvrant dans le dossier consacré aux scènes coupées, j’ai découvert que la situation devait se dérouler différemment de ce que nous avons eu droit :

Scène d’origine
Éclats de rire du samouraï et de la geisha
-Jim : QUOI ?! Qu'est-ce qui vous prend ?
-Ulrich : Sincèrement, je crois que vous feriez mieux de ne pas en parler !


Scène finale
-Jim : Quand, soudain ! Un castor enragé m'attaque ! Avec ses incisives acérées, la bête cherchait à me trancher la carotide ! Mais heureusement, j'ai pu m'en sortir grâce à ma parfaite maîtrise de la Main Ardente de Leï Fu Chang!
(Yumi et Ulrich éclatent de rire)
-Jim : Hein ? Mais qu'est-c'qui vous prend ?
-Yumi : Excusez-nous, m'sieur !
-Ulrich : C'est qu'j'imaginais l'castor repartant la queue entre ses jambes !


Pourquoi diable avoir modifié ce dialogue d'Ulrich en le remplaçant par quelque chose d'aussi stupide que : "C’est qu’j’imaginais l’castor repartant la queue entre ses jambes !" ? En faisant ça, S. Decroisette et B. Regeste ont commis une énorme boulette assez anachronique donnant l'impression que Jim provient de la saison 3 et non de la genèse, ce qui aurait été le contraire en conservant le dialogue d'origine d'Ulrich, expliquant par la même occasion pourquoi Jim n'évoquait plus son passé ensuite ainsi que l'origine du "Je préfère ne pas en parler."

L'évolution de la technique des LG est trop rapide, Ulrich utilise son Supersprint pour dégommer un Blok alors qu'il n'est pas au courant qu'il dispose de ce pouvoir mais ceci est à cause de ces abrutis d'informaticiens chargés de la 3D qui ont recyclé une scène provenant de #31 Mister Pück (bravo pour ce manque de subtilité, vous avez vraiment cru qu'on le remarquerait pas ?).

Dès la deuxième partie, Ulrich et Odd sont très à l'aise alors qu'il s'agit seulement de leur deuxième virtualisation, Odd agit comme celui qu'il deviendra à partir de la saison 3, ce qui est complètement anachronique. Tandis qu'il s'agit seulement de la première pour Yumi, et avec Ulrich, ils parviennent à avoir une parfaite synchronisation pour effectuer des figures d'arts martiaux dignes de la trilogie Matrix.

Cependant, tout n'est pas à jeter aux abysses du Réseau informatique mondial dans cette genèse, il y a tout de même un grand point positif à relever et c'est le développement d'Élisabeth Delmas, parce que sa mentalité a été bien respecté afin qu'on la découvre telle qu'elle était au commencement de cette aventure et on voit tout ce qui a amené à sa trahison envers le groupe pour avoir trahis le serment prononcé avec Jérémie, Ulrich et Odd, amenant ensuite à la mésentente entre elle et le groupe, ce qui permet par la même occasion de coïncider avec ce qu'elle avait déclaré à Jim dans #3 Vacances dans la brume : "Je ne suis restée que pour une chose, essayer de découvrir le secret qui unis Jérémie et les autres. L’air de rien je rêve de faire partie d’leur bande mais ça n’passe pas entre nous, on n’se comprend pas... vous voyez c’que j’veux dire ?"

Sincèrement, ce double épisode échoue complètement en tant que préquel de la série, j'ai l'impression de voir deux épisodes de la saison 3 au lieu du commencement de l'histoire et il aurait fallu dès le départ que les scénaristes optent pour un format OAV de 90mn au lieu de tronquer deux épisodes de la saison 3 pour en faire la genèse puisqu'il était impossible de tout retracer aussi bien du début de la Lyoko-aventure en 47mn, parce qu'en procédant ainsi, cela aurait offert un meilleur préquel à l'image du film X-Men origins : Wolverine.


Saison 2


Un somptueux démarrage de saison puisqu’il est celui qui contient le plus de nouveautés où on nous met directement dans le bain avec #27 Nouvelle donne qui contient les éléments suivants : les véhicules sur Lyoko, apparition de la Tarentule alias le sniper de l’armée de XANA qui dévirtualise les LG sans encaisser un seul tir au début de l’épisodes, amélioration du scan devenu le superscan avec détection instantanée des Tours activées, Aelita vivant désormais à Kadic en se faisant passer pour la cousine canadienne d’Odd, arrivée de William (et début de la descente aux enfers d’Ulrich), découverte de l’Ermitage qui deviendra un lieu important par la suite et enfin, remodélisation complète des territoires de Lyoko (adieu la Forêt moche et sinistre de la saison 1) ainsi que des avatars numériques des héros qui est la meilleure innovation ayant été apporté pour cette saison.

Le début de cette saison a instauré la back-story sur les origines de Lyoko, Franz Hopper et d’Aelita où l’on a commencé à se demander si elle était humaine ou pas mais ayant eu sa mémoire effacée via les flashbacks à l’Ermitage, ceci m’a beaucoup séduit et offert un petit hommage à Wolverine ayant lui aussi la mémoire défaillante. Les premiers épisodes ont été très plaisants à visionner étant donné qu’à chaque nouvel élément découvert, ça motivait à voir la suite pour en apprendre d’avantage et on peut dire qu’on a pas été déçu avec ce qui est arrivé ensuite : découverte du 5ème territoire, apparition des Rampants, Mantas et de la Méduse (une vraie saloperie ce monstre), XANA changeant de stratégie en décidant de s’emparer des clés de Lyoko logées dans la mémoire de la Gardienne de Lyoko, les retours dans le temps augmentant la puissance de l’I.A maléfique obligeant les héros à devoir s’en servir pour les cas d’urgence (ce qui a eu des conséquences non-négligeables par la suite) et enfin la peluche Mister Pück contenant une clé ayant permis de trouver une mallette contenant les CD cryptés du journal vidéo de Franz dont Jérémie consacrera une grande partie de la saison à le décrypter.

Hélas, les premiers épisodes de cette saison ont été le début des ennuis pour Ulrich ayant commencé à se détériorer à cause de l’arrivé de William, Odd devenant de plus en plus agaçant en perdant le peu de sérieux qu’il pouvait avoir pour devenir l’équivalent de Jar-Jar Binks dans The clone wars, Aelita s’est retrouvé affublée d’une tenue absolument déplorable et pathétique lui donnant un look d’écolière de CE1 (bravo Tania Palumbo pour tes goûts plus que douteux en matière de garde-robe) et elle ne fait rien pour éviter de se faire attraper par la Méduse. N’oublions pas la virtualisation de Jérémie ayant eu lieu pendant une ellipse de #31 Mister Pück et dont on saura jamais à quoi pouvait ressembler le leader du groupe virtualisé (il faudra attendre les romans Chronicles pour avoir la réponse), comment n’a-t-on pas pu être dégoûté que les scénaristes nous aient infligé ça après nous avoir annoncé que ceci comptera parmi les nouveautés de la saison 2 ? Et la cerise sur le gâteau avec Hiroki débarquant de nulle part dans #29 Exploration sans aucune explication sur ses origines et dont on saura jamais où il était pendant la saison 1 (bravo Sophie Decroisette pour nous avoir pris pour des neuneus en croyant qu’on ne remarquerait rien, c’est digne de la stupidité de Sasha et ses amis devant les déguisements de la Team Rocket).


Saison 3


Si la genèse n’avait pas existé, cela aurait le pire début de saison qu’il m’ait été donné de voir étant donné qu’il est en grande partie plombé par les stupidités d’Odd monopolisant tellement l’attention dans les séquences terrestres de #53 Droit au cœur à #57 Aelita que cette saison aurait dû être renommée Les malheurs d’Odd tellement c’est affligeant de niaiseries alors qu’il y avait moyen de focaliser une partie des intrigues terrestres sur la recherche de Franz Hopper (dont il aura fallu atteindre qu’Aelita en parle à Jérémie dans l’épisode #57), Jérémie essayant d’aider/soutenir Aelita du mieux qu’il peut après la fin de la saison 2 ainsi que Yumi et Ulrich essayer de se reconstruire psychologiquement chacun de leur côté pendant la période de séparation dans l’espoir de se retrouver à l’avenir.

Cette saison de transition est en grande partie négative à cause du manque d’innovation/nouveauté et cela se ressent clairement notamment pour les séquences terrestres où elles sont à la limite du supportable tellement elles sont en partie gâchés par Odd, dès le début de la saison on a droit au « Copains et puis c’est tout » entre Yumi et Ulrich suite aux ravages de la saison 2 causées en partie par Elisabeth, William et la jalousie maladive du samouraï, Odd se retrouvant séparé de ses amis par Jim (dont on ne saura jamais les motifs ayant poussés le prof d’EPS a lui infliger ce sort) et faisant du chantage à celui-ci via le film Paco, le roi du disco au lieu d’opter pour une approche psychologique, William devenant de plus en plus pot-de-colle envers Yumi sans qu’il s’en aperçoive (ce qui atteindra un paroxysme dans #59 Le secret), Yumi subissant un acharnement misogyne assez violent de la part de XANA et des attaques de celui-ci franchement lamentables surtout celle de #55 Raz-de-marée qui est la plus pathétique qu’il m’ait été donné de voir.

Toutefois, il n’y a pas que du négatif dans cette saison puisqu’il y a quelques nouveautés intéressantes à relever : Hiroki à Kadic (dont on croyait que ceci allait porter préjudice à la geisha et/ou aux héros mais il n’en fut rien), arrivé de Johnny Cleary (qui aurait mérité un peu plus de développement tellement il est sous-exploité), découverte du Cœur de Lyoko (même si cela semble étrange que Jérémie n’ait jamais soupçonné son existence) ayant ajouté du suspense supplémentaires dans les épisodes où XANA a tenté de le détruire via son armée de monstres, la destruction des territoires pour empêcher les LG d’accéder au 5ème territoire et forçant Jérémie à devoir trouver l’accès direct. Enfin, des séquences actions assez classes sur Lyoko où les Mégatanks ont été en grande forme en effectuant des attaques latérales assez balèzes.


Saison 4


Début de saison plutôt excellent en matière de nouveautés faisant carrément oublier les déceptions de la saison précédentes et j’avoue ne pas avoir été déçu par les nouveautés dans les premiers épisodes : plus de clé à action sur le 5ème territoire après sa reconstruction, nouveaux avatars numériques très classes avec UIrich ayant deux katanas comme Léonardo des Tortues ninja et une combinaison à la G.I. Joe, Aelita en mode Power Rangers doté d’un bracelet lui offrant une paire d’ailes (dommage qu’elle ne les utilise pas constamment, ceci lui épargnerait d’utiliser un véhicule), Yumi en mode ninja très badass et Dark William somptueux avec sa tenue de XANA-guerrier et son timbre de Goa’uld, le Skidbladnir, les Navskids, les Réplikas et enfin les nouvelles tenues terrestres des héros ainsi que certains personnages secondaires. Il était grand temps qu’on ait un renouvellement de la garde-robe, ça devenait franchement agaçant de toujours voir les mêmes tenues notamment celle d’Aelita qui était la pire de toutes.

Dès le départ, on voit les conséquences des événements de l’épisode précédent ayant eu un impact important, que ce soit la destruction de Lyoko, la disparition de William et l’interview avorté de Milly et Tamiya par Jérémie, on voit que les jeunes Einstein n’ont pas perdus leur temps à se morfondre suite à ce qu’il s’est passé et ont consacré une semaine à recréer Lyoko via les informations que Franz avait envoyé en se réfugiant dans le Réseau. J’ai bien aimé que la problématique de l’absence à long terme de William ait été abordé ainsi que ce qu’il se passerait en cas de visite inattendu de M. et Mme Dunbar (ce qui finira par aboutir dans #93 Retour), jamais nous n’avions vu les héros confrontés à une telle situation difficile et ceci a eu pour conséquence de devoir faire une réplique complètement stupide du beau ténébreux en attendant de le libérer de XANA ayant causé plus d’ennuis qu’il n’a pu en résoudre (ils auraient mieux fait d’avouer la vérité au proviseur). Les voyages dans le Réseau ont été captivants et les combats dignes de la saga Star Wars, sans oublier les combats contre Dark William qui étaient une nouveauté vraiment classe ayant contribué à renouveler la série après trois saisons à combattre des monstres, d’autant plus qu’il fallait empêcher celui-ci d’envoyer Aelita dans la Mer numérique (dont on découvrira le but dans #82 Mémoire blanche).

Cependant, je trouve ça très inutile d’avoir recréé les territoires de surface dans #67 Mauvaise réplique puisque ceci a eu pour conséquence de faire retarder la construction du Skidbladnir, la découverte des Réplikas et surtout la Translation qui auraient pu arriver plutôt ou alors il aurait fallu faire quelques épisodes focalisés sur la back-story (ce qui était prévu à la base comme l’avaient déclarés S. Decroisette et J. Mouscadet à l’avant-première saison 4). De plus, Odd est devenu incroyablement gonflant au point que le visionnage des épisodes focalisés sur lui sont limites un supplice à tel point que ceci agace fortement ses amis à certains moments et ça fait du bien de voir qu’il n’y a pas que les fans pouvant être consternés par son attitude portant préjudice.


Chronicles


Je sais qu’il n’est pas dans le sondage ni CLE mais j’estime que cette 5e saison romancière mériterait d’avoir sa place puisqu’elle a plus de valeur que cet imposteur qu’est CLE qui n’est pas la suite canonique de la série rien qu’à sa timeline.

Les deux premiers chapitres mettent immédiatement dans l’ambiance et j’ai bien aimé que l'histoire ne débute pas directement sur les héros mais sur des protagonistes venant du Japon dans lequel on assiste à des pannes d'électricités provoqués par XANA renaissant de ses cendres, cela donne tout de suite le ton et illustre bien que l'I.A. maléfique n'avait pas joué sa dernière carte à la fin de #95 Souvenirs lorsque le sas d'ouverture du supercalculateur avait brillé. Ensuite, on retrouve Jérémie et compagnie à Kadic planifiant leur programme des vacances de Noël ainsi que le dernier jour avant la reprise du lycée en janvier lorsqu’Aelita devient amnésique (provoqué par XANA pour faire diversion afin que ses ennemis soient trop occupés d'aider leur amie à retrouver la mémoire pendant qu’il pouvait tranquillement regagner sa puissance).

Voir le groupe aider Aelita à retrouver la mémoire est bien développé et j’adore les mystères de l’Ermitage enfin dévoilés nous montrant que cette villa renfermait bien plus de secrets qu’on pouvait le croire, ce qui est la preuve que les héros ne l’ont jamais exploré en détail de la saison 2 à 4. J’ai bien aimé l’approfondissement de la psychologie des ex-LG ayant été apporté, ceci a contribué à les rendre encore plus attachants que dans les précédentes saisons, on voit qu’ils ont grandi et changés après la guerre contre XANA tout en restant un peu marqué par ce qu’ils ont vécu.

J’avoue avoir dû mal à choisir entre le début de la saison 2 et Chronicles. Mais comme l’a dit Icer, il faut trancher et après mûre réflexion, j’opte pour les premiers chapitres du tome 1 des Chronicles pour des raisons bien évidente : ces romans illustrent ce que la série aurait dû être si le publique cible avait été destiné aux ados/jeunes adultes, ce qui aurait contribué à approfondir la psychologie des personnages pour atteindre l’équivalent de séries TV comme Buffy contre les vampires et Angel, offrant ainsi beaucoup plus de possibilités en matière de développement de personnages et surtout pas de love-stories gâchées par des scénaristes sadiques incapables d’écrire une bonne romance ni par des diffuseurs complètement à côté de la plaque envers ce qu’il convient ou pas de développer dans les couples. De plus, ces romans ont permis d’inclure la back-story au cœur de l’intrigue après avoir été sous-exploitée de la saison 2 à 4.
 

Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure


Page 1 sur 92
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 90, 91, 92  Suivante


Sauter vers:  


Powered by phpBB Lyoko Edition © 2001, 2007 phpBB Group & CodeLyoko.Fr Coding Dream Team - Traduction par : phpBB-fr.com
 
nauticalArea theme by Arnold & CyberjujuM
 
Page générée en : 4.3286s (PHP: 5% - SQL: 95%) - Requêtes SQL effectuées : 29