CodeLyoko.Fr
 
 Dernières news  
[IFSCL] Trailer IFSCL, Fin du cycle 36X!
[Site] Apparaissez sur la chaîne offici...
[Créations] Notre Communauté n'a pas perdu s...
[IFSCL] IFSCL 3.6.X, 8 ans et plus!
[Code Lyoko] Usine Renault : Un peu d'...
[IFSCL] IFSCL 3.6.X: Trailer
[Code Lyoko] Reboot : The Guardian Code
[Code Lyoko] Décès de Carlo de Boutiny
[Site] IFSCL 3.5.0 sortie
[Site] 10 ans plus tard... Les scripts ...
 
 Derniers topics  
[Jeu Vidéo Code Lyoko] IFSCL
[Galerie] Trucs, bidules, choses Made...
Code Lyoko Projet Saison 5
[Fanfic] Code Alpha 2.0 - Rainy Days ...
Votre forme maléfique de Jérémie préf...
[Fanfic] Replika on the Web
Le Point : Quand le dessin animé vire...
[Fanfic] Le risque d'être soi
Parodie Audio - Code Lyok Ouille
Nouveaux Membres : Présentez-vous !!!
 
     
 Accueil | Règles du forum News | FAQ | Rechercher | Liste des Membres | Groupes d'utilisateurs | T'chat | Retour au site 
  Bienvenue, Invité ! (Connexion | S'enregistrer)
  Nom d'utilisateur:   Mot de passe:   
 

[Fanfic] Tant qu'il reste un espoir... ( Saison 5 )

Forum Code Lyoko | CodeLyoko.Fr Index du Forum -> Vos Créations -> Fanfictions Code Lyoko


Page 1 sur 5

Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5  Suivante





Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet


Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant 
 Auteur Message
Ankou MessagePosté le: Dim 25 Nov 2007 19:22   Sujet du message: [Fanfic] Tant qu'il reste un espoir... ( Saison 5 ) Répondre en citant  
[Frelion]


Inscrit le: 21 Nov 2007
Messages: 85
Plop tout le monde ! Voila ma fan fic, déjà commencée jusqu'au chapitre 4 dans un autre sujet ( d'ailleurs, si un modérateur peut le supprimer, le vérouillé, l'archivé, où je ne sais quoi, ca serait sympa Razz ). J'ai donc décidé de regrouper les quatre chapitres en un seul sujet, en y ajoutant le 5, que je viens juste d'achever, et qui devait être finit pour mardi soir ( je prends de l'avance Smile ). Par ailleurs, ma fan fic n'avait pas de titre ( à part celui du premier chapitre ), donc je lui en ai donné un, " Tant qu'il reste un espoir ", mais ce n'est pas définitif. Voila sans plus attendre, les chapitres, dont le 5, fraichement écrit ! Bonne lecture !

Chapitre 1 : Entre Rêve et Réalité


Soufflant violemment dans la cour, où les arbres commençaient à pencher sous cette puissante force, le vent tira Aelita de son lourd sommeil. Elle se leva avant d'aller admirer ce déchainement de la nature, avec autant de tenacité que le faisait X.A.N.A avec eux... Une ombre à travers la fenêtre fit sursauter la jeune fille songeante... Une ombre d'un noir intense... Appeurante et pourtant familière à elle... Cette chose sembla emettre un son lointain et à peine perceptible...
- " Ankou... "
Puis disparue... Pendant qu'Aelita, persuadée que son imagination lui jouait des tours, retourna se coucher...

Deux mois s'étaient écoulés depuis l'extinction du Supercalculateur, et les ex-Lyokoguerriers menaient une vie dénuée de dangers, d'alertes, de craintes et de risques mais sur un ton de monotonie qu'ils préféraient ignorer. Tandis qu'Odd se penchait un peu plus sur des etudes, relevant sa moyenne d'un point ( sous les moqueries d'Ulrich, evidemment ! ), il s'améliorait de plus en plus au skateboard et mulitpliait les dragues et les petites amies, ainsi que les baisers et les rateaux... Jérémie restait toujours au même niveau scolaire ( difficile de faire mieux... ), developpait quelques programmes pour " passer le temps ", mais n'avait toujours pas été plus loin dans sa relation avec Aelita... Quand à elle, tout en continuant d'exceller en temps que Dj, c'était mise au chant, ce qui augmenta encore plus son taux de popularité... Elle n'a pas changer quand à son caractère, toujours aussi gentille et généreuse, souriante et radieuse... Ulrich, quand à lui, plonge un peu plus dans les livres, décidé à ne pas redoubler, sans pour autant négliger les sports de combat, la musique et les délires... Et enfin... Sort avec Yumi, qui elle, se plait dans son couple, et vit un rêve eveillée... William ayant resseré les liens qui l'unissait avec les autres, peut désormais se compter comme un ami de ces derniers...

Mardi 3 décembre, 5 heures...


- " Debout ! Aller ! Tout le monde debout !... " cria Jérémie...
Ouvrant faiblement les yeux, Ulrich répondit avec une petite voix :
- " Quoi ?... Non... Non Jérémie, c'est pas l'heure d'aller en cours... "
Jérémie le secoua en continuant :
- " Il ne s'agit pas de cours ! Je viens de recevoir un signal... Un signal... De l'usine !! "
Odd tomba de son lit avant de prendre la parole, toujours à moitié endormi :
- " Qu'est ce qu'il y a ? Ya plus de croissant ?... Mais comment je vais manger moi ?... "
- " Bon, je vous laisse vous réveiller, grouillez vous ! Je préviens Aelita et j'appel Yumi, et on fonce à l'usine, vous, vous prévenez William !... Un message anonyme m'a dit de m'y rendre, sans pour autant rallumé le Supercalculateur... "
Quelques minutes plus tard, sur le chemin de l'usine...
- " Mais c'est pas normal ?! Qu'est ce qu'il pourrait y avoir ? D'où ? Comment ? Je ne comprends rien ! " Lança Odd, intrigué.
Yumi répondit :
- " De plus que ça ne peut pas être un mauvais coup de X.A.N.A ! Il est mort... ! "
- " Le meilleur moyen de vérifier, c'est encore de y aller ! " conclua Aelita.
Avançant par le chemin qu'ils avaient emprunté tellement de fois auparavant, le petit groupe arriva jusqu'à l'usine desaffectée. Devant l'ascenseur, de sa barbe et ses cheveux gris, refletant les anciens Lyokoguerriers dans ses petites lunettes, Frantz Hopper était là... Avec un petit sourire en coin, il leur lança :
- " Tout ne fait que commencer... "

Fin du chapitre 1...


Chapitre 2 : Parallèle


Ne savant que dire devant Franz Hopper, normalement mort lors du dernier passage des Lyokoguerriers sur le monde virtuel, ils restèrent bouche bée devant lui.
- " Je sais que cela doit vous surprendre... Ulrich, Odd, Jérémie, Yumi, William... " Dit-il en croisant le regard de chacun. Il s'approcha d'Aelita puis se baissa pour se mettre plus à sa taille. " Et toi... Ma fille chérie... Aelita... Tu m'as tellement manquée... Et tu me manque toujours terriblement...
Elle le regarda dans les yeux avant de verser une petite larme qu'elle sécha aussitot, avant de prendre la parole :
- " Papa... Je... Comment t'en est tu sorti ? Indemne qui plus est ! Et pourquoi cet avertissement ?! Comment ça tout ne fait que commencer ?! "
Son père lui lança un regard rempli d'amour qui la calma, puis invita le groupe encore choqué à s'asseoir afin de leur expliquer. Il eclaircissa sa voix puis débuta le récit de son explication :
- " Premièrement, sachez que je ne suis pas là en tant qu'humain, mais juste en tant que spectre polymorphe, directement généré par un autre Supercalculateur. Quelques temps avant de lancer Lyoko, j'ai fais construire un autre Supercalculateur, où est inscrit tout les codes sources de Lyoko, et en le rafistolant un petit peu, j'ai réussi à le faire aussi puissant que celui que vous conaissez. Ainsi, j'ai pu me téléporter dedans, avant que les Manta m'exterminent. Je peux ainsi utiliser la plupart des commandes disponible ici, seulement, je ne peux pas sortir du second monde virtuel, car aucun scaner n'a été prévu, je n'ai pas eu le temps d'en faire un ! Je pourrais me virtualiser ici si le Supercalculateur de l'usine est réactivé et que je procède comme la dernière fois... "
Jérémie interromput Franz :
- " Pourquoi ne vous êtes vous virtualisé la dernière fois ? "
Hopper lui répondit d'une voix plus grave :
- " Mon but premier était de détruire X.A.N.A, et de me dévirtualiser après. Mais étant donné la tournure que tout cela a pris, j'ai préféré... Me sacrifier !... Je pourrais bien le faire, avec ce Supercalculateur, le problême est que X.A.N.A en a profité pour me détruire un code source fondamental à ma devirtualisation. Il faudrai le reconstruire, cela est probable, mais en revanche compliqué et long... De plus, ceci n'est pas du tout la raison de ma venue. Je suis ici pour vous informer que X.A.N.A s'est montré relativement intelligent... Plus qu'on le croyait... Pendant qu'il ne prévoyait pas de plan d'attaque ou qu'il ne lançait aucune offensive, il a mis au point un programme extrèmement compliqué lui permetant de survivre si jamais ce qui est arrivé... Serait arrivé... "
Le groupe fut parcouru d'un frisson, puis William se leva en demandant d'un ton inquiet :
- " Vous voulez dire que X.A.N.A est toujours vivant ?! "
Franz baissa les yeux avant de répliquer :
- " Hélas, oui... Son plan B a bien été accompli, et il doit être en train de préparer une attaque à l'echelle mondiale. Il a fait comme moi, s'est réfugié vers un autre Supercalculateur qu'il avait déjà infecté avant. Heuresement, je lui ai implanté un virus qu'il ne peut normalement pas detecter, lui interdisant l'accès à n'importe quel autre machine que la sienne et celle présente ici. Ainsi, si on arrive à le vaincre une seconde fois... La partie sera réellement terminée pour lui. J'ai trouvé les coordonnées du Supercalulateur dans lequel X.A.N.A réside désormais. Il ne vous manque plus qu'à les essayer ici, en passant par une passerelle de transition secrète, un peu comme celle pour le cinquième territoire. Je resterais bien avec vous mais mon Supercalculateur est moins chargé que le votre niveau pile nucléaire, en somme, je ferais mieux de rester le moins longtemps possible ici si je veux pouvoir revenir pour vous informer de temps en temps... Donc si vous avez des questions, posez les maintenant. "
Les Lyokoguerriers étaient retournés. Il n'y croyaient même pas, X.A.N.A, qu'il pensaient avoir définitivement vaincu, revenait en force avec un plan de secours défiant toute imagination. Aelita commença à questionner son père :
- " Pourquoi as tu dit que tout ne faisait que commencer ? Il suffit juste de le trouver et de relancer le programme multiagent... C'est tout non ?
- " Le problême, ma chérie, est que ce plan B est prévu depuis beaucoup de temps " répondit son père, d'un air presque inquiété. " La puissance des monstres là bas à donc du tripler, vous n'avez pas connaissance du monde virtuel de l'autre Supercalculateur, il faudra jongler entre Lyoko et l'autre monde créé par X.A.N.A... J'ai récupéré les holomaps, vous pourrez donc les étudiez avant de plonger, j'enverrai un message sur ce Supercalculateur avec cela, en plus des programmes pour accéder au nouveau monde où réside désormais X.A.N.A. . Mais lancer le programme ne suffira pas cette fois, j'ai déjà essayer, en vain... Il faudra trouver une autre méthode, pour ça, c'est à vous de jouer ! La tache va être difficile, croyez moi... "
Ulrich se leva à son tour avant de questionner :
- " Donc, en gros, X.A.N.A se cache dans un autre Supercalculateur accessible par ici, on doit donc réactiver celui de l'usine pour aller dans Lyoko, emprunter une passerelle jusqu'au monde virtuel de X.A.N.A, beaucoup plus dangereux que celui qui nous tourmente depuis des années, et trouver des informations pour le détruire... Et vous dans tout ça, on pourra vous dévirtualiser lorsque le code source aura été reconstruit. "
Hopper acquiesca, pendant que Yumi lâcha un énorme soupir et qu'Odd cria en levant le poing :
- " Et c'est reparti ! X.A.N.A, tiens toi prêt, on vas te botter les fesses ! "
Franz Hopper devait retourner d'où il venait, afin de pouvoir conserver assez d'energie par la suite. Avant de disparaitre, il lança un bisous à Aelita puis déclara :
- " Faites attention, vous allez vous aventurer dans l'inconnu, et cet inconnu est dirigé par X.A.N.A... Soyez prêts à toute éventualité ! "
Après une discussion récapitulative du problême, les Lyokoguerriers décendirent afin de se trouver devant le Supercalculateur. Devant le levier de réactivation, Jérémie déclara :
- " Pour détruire cette entité maléfique, nous devons le rallumer. Alors, n'attendons plus ! "
Il enclencha ce levier, réactivant alors le Supercalculateur de l'usine desaffectée... L'aventure recommence...

Fin du chapitre 2...



Chapitre 3 : Ankou


Approchant de l'ascenseur d'un pas assuré, Jérémie appuya sur le bouton, le faisant alors apparaître quelques instants plus tard. Rongé par la peur d'avoir réactivé ce qui avait engendré tant de peine et de souffrance, il respira un bon coup avant de s'apercevoir qu'Aelita était assise par terre, les yeux clos.
- " Aelita ? " Demanda t-il. " Est ce que tout va bien ? "
Sans pour autant réouvrir ses yeux, elle lui répondit, toujours sous le choc de ce qui s'était passé :
- " Je... Je ne sais pas, je suis heureuse... Et pourtant si craintive... Je viens d'apprendre que mon père est vivant... C'est formidable ! En revanche... "
Odd l'interrompit en lui adressant un regard rassurant :
- " Ouais, je comprends aussi, X.A.N.A de retour, nouveau territoire, le mystère de l'inconnu ! C'est presque pire que d'aller fouiller dans les affaires d'Ulrich ! Qui sait ce qu'on va y trouver ! "
- " Il n'y a pas que ça, " reprit la jeune fille. " Evidemment, nous allons parcourir de nouveaux chemins à travers lesquels de nombreux monstres et pièges nous barreront la route, mais tout ça n'est pas nouveau ! En revanche, ce qui m'effraie le plus c'est... "
Sans achever sa phrase, elle retenu une larme se créant. Yumi prit la relève en empoignant sa main :
- " Dit nous ce qui ne va pas... On est là pour s'aider et se soutenir, après tout. "
- " C'est mon père... " Retorqua t-elle, en adressant un sourire très léger à Yumi. " Comme je l'ai dit, je suis tellement heureuse qu'il soit toujours en vie alors que je n'esperais même plus ! Mais si il venait à disparaitre de nouveau... J'ai peur pour lui. Sa vie ne tient plus qu'à un fil, et si X.A.N.A découvre son Supercalculateur, il sera fichu. Et je n'ai pas envie de le perdre encore une fois ! Ca me ferai trop mal... "
Jérémie la réconforta alors en lui confiant :
- " Hey... T'inquiète pas Aelita, ton père, je te jure que je ferais tout ce qui est en mon pouvoir pour le tirer de cette mauvaise passe ! Je te le promets, d'accord ? "
Apparement encouragée par ces dernières paroles, elle lacha un sourire plus naturel à Jérémie qui lui rendit, avant de partir pour le laboratoire. Pendant qu'il téléchargait les nouvelles holomaps et le programme permettant l'accès au nouveau monde virtuel créé par X.A.N.A, envoyés par Franz Hopper, les Lyokoguerriers entamaient une conversation ce retour imprévu :
- " Je me demande à quoi ressemblera le nouveau monde ", s'interrogea Ulrich.
- " Une chose est sure, c'est qu'il est plus dangereux ! " répliqua William. " Et là, vous aurez besoin de moi, je pense... N'est ce pas ? "
Yumi lança après un soupir :
- " Surement !... Mais il est clair que si on doit supporter tes frimes à chaque fois qu'on fait un tour là bas et que tu extermine quelques bestioles, je n'hésiterai pas à te lançer un éventail en pleine tête ! Compris ? "
Se sentant offensé, il répondit sans reflechir aux consequences :
- " Pfff... C'est toujours pareil avec toi depuis que tu sort avec Ulrich... Avant on s'entendait parfaitement, mais désormais je compte autant qu'Hervé à tes yeux ! "
Mis à part les touches du clavier de Jérémie, travaillant pour créer la passerelle au plus vite, un silence mortel s'installa suite à cette réplique qui plomba largement l'ambiance. Afin de détendre cette dernière, Odd lança en riant :
- " Et qui te dit qu'elle aime pas Hervé ? Héhé... "
- " Odd, tes blagues sont pathétiques ", lui dit Ulrich en lançant un regard noir.
William monta alors à la salle des scaners, en disant qu'il attendrait plutot le signal de départ là bas. En vérité, depuis que le couple Ulrich et Yumi s'était créé, il était jaloux. Maladivement jaloux, et cela ne permettait pas de bonnes ambiance avec Yumi, qui lui parlait de plus en plus froidement.
- " Bon, j'ai télécharger les holomaps, je les lançent " reprit Jérémie en levant le doigt. " Venez les observer, vous en parlerez à William par la suite... "
Un halo de lumière blanche fit en effet apparaître une carte en 3D, assez étrange. De part et d'autre d'une pyramide, emplie de petits détails, Deux sortes de sorties menant nulle part se dressaient. Certes, cela n'avançait pas beaucoup le groupe, mais ils avaient au moins une vision globale, en attendant que Jérémie récupère les plans plus précis une fois qu'ils seraient sur place. Partant vers la salle des scanners, non sans trac, mais avec une furieuse envie de retrouver ce monde où ils avaient passé tant de temps, ils récupérèrent William avant de rentrer dans ce qui leur permettait de se retrouver dans Lyoko. Virtualisation !!!

Sur Lyoko...

Une fois le pied posé sur la terre virtuelle, les Lyokoguerriers inspectèrent les environs, paraissant calme. Brillant de son immensité et complexité impressionante, ils reconnurent le Cinquième Territoire, où ils avaient atteri en plein milieu.
- " Vous m'entendez ? " Demanda Jérémie.
- " Parfaitement ! " Lança Aelita. " Dit nous par où passer. "
Jérémie prit quelques secondes avant de répondre :
- " Alors, vous allez dans le couloir sur la gauche, vous devriez tomber sur une une salle cachée. Il y a un mur, mais apparement, c'est une illusion, vous pouvez le traverser. "
Ils s'executèrent et, comme il l'avait dit, réussirent à traverser le mur, passant alors dans une petite salle où une plate forme d'un gris terni les attendaient. Ils montèrent dedans, non sans une certaine apréhension de l'inconnu.
- " J'y crois pas ! " Cria presque Jérémie.
- " Einstein ? Il y a un problême ? " Demanda Odd.
L'expert en informatique répondit avec une voix lourde :
- " Oui, et de poids... Il faut un mot de passe pour enclencher la plate forme ! "
- " Quoi ?! La galère !! "
Réflechissant alors sur les mots de passe probable, Jérémie fit quelques tests, sans aucuns résultats. Carthage, Lyoko, X.A.N.A, Hopper, Réplika et bien d'autres y passèrent... Aelita, songeante et qui semblait perdue dans ses pensées lui proposa :
- " Essaye Ankou... Juste une intuition... "
Jérémie s'executa sans même connaître l'origine de ce mot, avant de s'appercevoir que la jeune fille aux cheveux roses avait trouvé le bon mot de passe, sous les yeux ébahis de ses amis qui lui demandèrent comment elle avait fait.
- " J'avais vu une ombre l'autre fois... Je ne sais pas si c'était un cauchemar, mais... Elle m'a chuchoté cela... Alors j'y ai repensé, et puis voila. "
- " Etonnant ! " Reprit Jérémie.
- " Incroyable ! " Corrigea Ulrich. " Mais c'est pas le première fois que tu a des visions...
Elle acquieça avant de se retrouver, tout comme les autres, projetée dans une lumière noire et sombre, qui les fit réaparaitre dans le nouveau monde virtuel... Jérémie les éclaira un peu plus :
- " Je vous présente Ankou, le nouveau territoire virtuel où X.A.N.A réside désormais. Ce monde est constitué d'un noyau en forme de pyramide, assez impressionant, dans lequel vous êtes, ainsi que deux mondes rattachés à ce dernier, accessibles par les extrémités. Comment c'est de votre côté ? "
Un long couloir se terminait dans une pièce assez immense, aux teintes vertes et noires, où quelques plates formes volantes bougeaient à petite allure. Le sol, truffé de lumière verdatre, éclairait juste assez pour bien y voir, sans trop éblouir, et semblait se diriger vers un écran de contrôle. Sur la droite, on pouvait y voir des escaliers menant au second étage de cette impressionante pyramide, dont le premier étage était malgré tout assez vide, mais d'une originalité rarement vue dans les mondes virtuels explorés par nos aventuriers. Odd lança ses impressions en premier :
- " L'endroit est assez... Spécial ! La déco n'est pas moche, mais pas du meilleur gout ! L'endroit est assez vide, les seuls objets régnants sont les petites îles flottantes ! Tellement vide qu'on se croirait dans le cerveau de Sissi... "
- " Je ressens une puissante énergie, ici, mais ça n'a pas l'air de provenir de cet étage ", continua Aelita.
- " Je trouve cet endroit lugubre, moi... " Lança Ulrich.
Jérémie prévint qu'un ennemi était apparu sur sa carte, et en effet, devant le groupe, se présenta, une forme humaine. Tenant un bâton dans la main droite, l'homme aux cheveux mi long gris, légèrements ondulés, le pointa sur eux. Portant une robe mauve de sorcier, il commença à parler, dans sa légère barbe naissante :
- " Bienvenue sur Ankou, nobles voyageurs. Comme vous le constatez, cet univers est largement différent de Lyoko, et pour pouvoir accéder à mon maître, vous devrez grimper les trois étages de cette Pyramide. Evidemment, et vous l'imaginez bien, cela ne sera pas si simple que ça, et y accéder ne veut surtout pas dire gagner ! Et vous venez de rencontrer celui qui vous exterminera pour la première fois en ces lieux inconnus pour vous ! "
- " C'est ce qu'on va voir ! " Lança Ulrich en plongant sur lui, épées en avant, pendant que les autres se préparaient à combattre et qu'Aelita se précipita sur l'écran de contrôle afin d'envoyer quelques informations venant d'ici à Jérémie.
Esquivant aisément le coup d'Ulrich, l'ennemi invoqua une sorte de boule ténébreuse qui semblait independamment controlée. Elle se dirigea à pleine vitesse sur Yumi qui eu à peine le temps d'envoyer, en vain, un éventail sur l'homme en mauve, avant de se faire dévirtualisée au contact de cette boule. William riposta en donnant un coup de son immense épée sur ce qui venait de renvoyer Yumi dans le monde des humains. Elle se brisa sous ce coup, avant que l'ennemi ne contre attaque à son tour en lançant un jet de stalagmites glacées sur Odd, dévirtualisé aussi violemment que Yumi, sans être parvenu à esquiver, surpris par ce pouvoir peu commun. Le réduisant de quelques coups de bâton rapides, et en profitant de sa petite inattention, il extermina William. Ulrich tenta une nouvelle attaque en utilisant son pouvoir de triplicata, faisant apparaître deux autres lui fonçant tête baissé vers l'inconnu, qu'il détruisit grâce à un puissant sort de feu, projetant ainsi le vrai Ulrich sur un stalagmite glacé plus grand que les autres. Il ne restait plus qu'Aelita, toujours en train d'envoyer un maximum d'informations à Jérémie. L'ennemi envoya un autre stalagmite sur elle, qui l'esquiva de justesse avant d'envoyer un champ de force qu'il contra du simple coup de bâton, pour lancer par la suite une boule de feu détruisant la jeune fille...


De retour sur Terre, dans le laboratoire...


- " Vous vous rendez compte ?! " Lança Jérémie d'une voix mélangée entre la peur et l'inquiétude. " Il vous a exterminé comme des mouches ! Jamais nous n'avons eu à faire à une telle puissance ! "
- " Faux ! " Retorqua Aelita. " Souviens toi, la première que nous avons combattu William, ou le Kolosse... C'était aussi catastrophique ! Il faut juste plus se concentrer, et puis cela fait tout de même un petit bout de temps qu'on y était pas retourné. J'espère juste que les informations que je t'ai passé serviront, pour ce qui concerne les combats, ne t'inquiète pas, on se rattrapera ! "
Odd, d'un air enjoué, dit :
- " En tout cas, echec ou pas, je trouve que ça fait du bien de retourner dans les territoires virtuels ! Mais ce nouveau est très spécial... "
- " Ok, je reste ici pour bosser sur les infos, vous, retournez au collège, ça évitera l'heure de colle... Au moins pour vous ! " Soupira Jérémie.
Quelques heures plus tard, une fois réunis dans la chambre d'Ulrich, mais sans Jérémie, ils firent le point de tout ce qui s'était passé depuis la réapparition de Franz Hopper. Etant un peu perdu, ils prenaient chacun les choses de différentes manières. Odd et Ulrich étaient ravis, malgré la crainte, de revivre cette vie héroique et palpitante de Lyokoguerrier, tandis que Yumi s'inquiétait de l'avenir de cette aventure et qu'Aelita craignait pour son père. William, lui, voulait faire en sorte de rattraper son passé plutot catastrophique de Lyokoguerrier. Après cette petite heure de réflexion, ils se préparèrent à aller manger, mais furent interrompu dans leur marche par Sissi qui leur lança d'un air provocateur :
- " Salut vous ! Je vous cherchaient ! Mon père vous attends... Je vous ai suivi et j'ai vu... Oui, j'ai vu cette usine, X.A.N.A, le savant fou, et toutes ses machines étranges !! J'ai tout raconté à mon père... Il vous attends donc, j'ai des preuves vidéos et la police ne doit pas tarder à arriver ! Aucun secret, vous me disiez, hein ? Comme quoi on ne peut pas vous faire confiance... "

Fin du chapitre 3...



Chapitre 4 : La roue tourne...

La secrétaire ouvrit la porte du proviseur afin d'y laisser entrer le petit groupe, qui avait bien prit soin d'appeler Jérémie pour le tenir au courant.
- " Alors... " Lança M. Delmas, assis à son siège, et à côté de deux gendarmes. " C'est inutile de démentir, Elisabeth à emporter des preuves. Vous êtes cernés, et vous ne sortirez pas tant que chaque détail n'aura pas été éclairci ! "
Cherchant desesperément une excuse, Odd répliqua d'une voix incertaine :
- " Non, mais c'est pour jouer ! Vous savez, à notre âge, il faut bien passer le temps ! Tout ceci ne vient que de notre imagination ! "
Le gendarme de droite prit la parole :
- " Ne te fiche pas de nous, petit. Les preuves affirment bien l'existence de ce X.A.N.A ! Et vous êtes pour l'instant en position de complicité, de menteur et tout ce qui pourra être trouvé de plus ! "
Quelques minutes s'écoulèrent, sous des dialogues tournant en rond, avant que William prit l'initiative de faire diversion en en prenant sa chaise avant de la lancer sur le mur. Sous l'effet de la distraction, Odd, Yumi et Aelita en profitèrent pour sortir, tandis qu'Ulrich resta aider William à les empêcher de rattraper le reste du groupe. Aelita empoigna son téléphone, tout en courant à travers le chemin de l'usine, et appela Jérémie :
- " Jérémie ! Yumi et Odd on réussi à fuir avec moi, William et Ulrich retiennent Delmas par tout les moyens, tu doit juste lancer un retour vers le passé et le tour est joué ! "
Jérémie répondit quelque secondes plus tard :
- " Justement non ! En parlant de tour, il y en a une d'activée ! J'étais en chemin pour le collège mais je retourne au labo, rejoignez moi. "
- " Une tour activée ?! " s'étonna Aelita. " Mais X.A.N.A doit encore activer des tour pour intervenir ? "
- " Apparement, oui " Conclua Jérémie. " D'après moi, son Supercalculateur manque de puissance par rapport au notre, il peut générer un monde virtuel plus élaboré mais intervenir sur l'extéreur est plus difficile, c'est ce que j'ai compris des informations que tu m'a envoyées. Donc, bref, il active toujours des tours, et heuresement pour nous, ça nous préviens au moins lorsque qu'il passe à l'attaque ! "
- " Ok, bon, on te rejoint ! "
Sur le chemin, le groupe fut surpris par un Krabe.
- " Un Krabe sur Terre ? " s'exclama Yumi.
Odd qui commençait à foncé sur la bestiole cria :
- " Allez y, je m'en occupe ! "
Le reste du groupe s'executa, puis continua la route pour atteindre l'usine avant monter au Laboratoire. Ils y trouvèrent Jérémie, puis Aelita lui demanda :
- " Et si on lançait le programme multi agent, cela détruirait au moins l'emprise de X.A.N.A sur la tour, non ? "
- " Penses tu ! J'ai déjà essayé, mais on dirait notre cher ennemi a pris ses précautions... Donc pas le choix, il faut aller sur Lyoko et désactiver la tour qui se trouve dans le territoire de la banquise. Mais au fait, où est Odd ? "
- " Il est resté aux prises d'un Krabe que X.A.N.A a apparement virtualisé ici... "
- " Comment a t-il fait ? " s'interrogea Jérémie. " Je n'ai vu aucuns mouvements provenant de la salle des scaners. "
Aelita mis son doigt sur sa bouche, comme pour reflechir, puis répondit :
- " La translation, peut être ! Il y a peut être accès... Et ça serait pas la première fois, il l'a déjà fait avec William. "
- " Effectivement, ce serait la seule explication. En parlant de translation, j'étais en train de mettre au point un programme par rapport à ça, je vous expliquerait quand il sera achevé, maintenant, dépechez vous d'aller vous faire virtualiser, les filles, une surprise vous attendra sur Lyoko ! "
Sans poser de questions, elles rentrèrent dans les scaners, après être descendu dans la salle adéquat. Virtualisation !!!

Sur Lyoko...

Atterissant en pleine banquise, les deux jeunes filles s'inspectèrent, et, en effet, la " surprise " dont Jérémie parlait ne s'était pas faite attendre.
- " T'as encore changé nos equipements et habits, Jérémie ? " demanda Aelita.
- " Héhé, ouais ! " répondit-il. Ils améliorent aussi votre puissance et resistance, histoire de mieux vous battre contre le nouveau monde virtuel et ses horreurs ! J'ai pu bricoler ça avec les informations que tu m'a envoyées. Les changements ne sont pas flagrants, à première vue, mais permettent de meilleurs caractéristiques."
Les épaulières d'Aelita étaient désormais plus plongeante, et ses manches devenues longues étaient ornées de mitaines un peu plus épaisses mais plus courtes, et décorées de quelques blancheurs. Ses chaussures n'étaient plus la continuité de son pantalon mais bien des bottes à part entière, d'un rose mélangé au violet qui ressortait parfaitement. Le dernier détail flagrant était sa jupe, devenue plus volumineuse, belle et colorée. Les " sur-sourcils " de Yumi avaient été enlevés et elle portait désormais une ceinture d'où pendait quelques décorations, la rendant plus charismatique.
- " Sympa les petites modifications ", affirma Aelita.
- " Heureux que ça vous plaise ! " dit Jérémie. " Même si ce n'est pas physiquement visible pour l'instant, vos armes et pouvoirs ont évolués, eux aussi. Enfin, vous allez pouvoir tester ça, Deux Mégatank en approche ! "


Sur Terre...

- " Ulrich ! William !! " cria Jean-Pierre Delmas, ligoté par ces derniers. " Votre comportement est intolérable ! Faire prisonnier des gendarmes et son proviseur dans son propre bureau !!! Vous serez renvoyés ! "
- " Et trainés en justice ! " rajouta un des deux gendarmes.
William soupira :
- " Pfff... De toutes façons, vous aurez tout oublié dans peu de temps ! Ca défoule n'empèche, de faire ça, n'est ce pas Ulrich ? "
- " Et comment ! Mais j'aurais préféré en faire de même avec Jim. Ah attends, j'ai reçu un message de Odd, il faut qu'on le rejoigne près de l'entrée de l'usine, il est en guerre avec un Krabe dévirtualisé dans notre monde ! "
- " Piouh ! On a pas le temps de se reposer ici... C'est parti ! "
En attendant qu'ils arrivent, Odd était en train de maîtriser le Krabe, qui essayait veinement de combattre, mais les esquives de son ennemi étaient trop bien réalisée pour qu'il puisse tenter quoique ce soit. Arrivant à vive allure, une Tarentule fonça sur Odd qui se prit un coup de son metal en plein corps, le propulsant alors sur le mur. Sonné, il fut sauvé de justesse par Ulirch qui lança une brique de pierre trouvée par terre sur le Krabe. William arriva en empoignant un épais bâton metallique et administra quelques coups sur la Tarentule, visiblement freinée par cette action.

Sur Lyoko...

Aelita envoya un champ de force en plein dans le centre du Mégatank, sans qu'il parvienne à lancer une seule attaque. Yumi s'occupa du deuxième qui venait de passer à l'offensive. L'ennemi loupa son attaque esquivée par la jeune fille qui lui lança un eventail en plein dans le mille.
- " Bravo les filles ! Vous avez gagnez en puissance et rapidité, j'ai l'impression. Je vous envoie vos véhicules, la tour est un peu plus loin. "
Parvenant jusqu'à la tour avec l'Overboard, la jeune fille au cheveux roses entra dans la tour afin de la désactivée. " Code Lyoko... "
- " Tour désactivée. " dit-elle. " Tu peut lancer un retour vers le passé. "
- " Pour une fois, c'était facile ! " lança Jérémie.
Executant quelques commandes, il fut sous le choc en voyant ce qu'il venait de découvrir. Yumi demanda :
- " Jérémie, il y a un problême ? "
- " Oui ! Le retour vers le passé... Il est limité ! "
Les deux jeunes filles se regardèrent, d'un air interrogateur, en attendant des explications du génie.
- " Et bien, avant on pouvait le faire autant qu'on voulait, mais apparement, X.A.N.A à réussir à nous mettre des bâtons dans les roues en augmentant excessivement son besoin en ressource, ce qui fait qu'il est limité ! Chaque retour vers le passé entame une mémoire spécifique à cette action, et il lui faut un peu de temps pour qu'elle se vide des données inutiles après retour. Sauf que désormais, le retour vers le passé consomme beaucoup plus, et d'après mes calculs, si on en lance un maintenant, il nous faudra attendre deux semaines avant que la mémoire se vide assez pour pouvoir en executer un autre ! "
Plus étonnées que jamais, Yumi et Aelita restèrent bouche bée. La première prit la parole en proposant :
- " D'accord, mais là on a pas du tout le temps de régler ce problême ! On en discutera après. Tu as bien dit que tu pouvait en lancer un tout de suite ? Alors fait le ! Odd peut être en danger, et le directeur sait tout. "
Jérémie réflechissa quelques secondes avant de décider, tout en tapotant sur le Supercalculateur :
- " Ok, je pense que c'est le meilleur choix. C'est parti, retour vers le passé. "
Un halo de lumière engloutissa les lieux, puis renvoya le monde entier au petit matin.


Sur Terre...

Après douche et petit déjeuner, le groupe reflechissa :
- " Apparement, Franz, n'a pas été victime du retour vers le passé, il ne m'a pas renvoyé les messages. "
Odd leva le doigt en s'exclamant :
- " Ah c'est vrai ! On est Mardi matin, de nouveau, cette journée, avant le retour, a tout de même été plus que mouvementée ! On a appris la resurrection de Hopper, de X.A.N.A, plongé dans un nouveau monde virtuel, été terassé par un mystérieux inconnu, combattu un Krabe et Une Tarentule sur Terre, poursuivit par les gendarmes et le proviseur, puis un autre saut sur Lyoko pour vous les filles ! "
- " Et on a partiellement perdu une arme redoutable, le retour vers le passé ! " ajouta Aelita.
Yumi rectifia :
- " Enfin, pas vraiment perdu, mais il faudra désormais être plus prudent. "
Un petit peu tourmentés par ces dernières aventures, ils décidèrent d'user cette heure de libre dans l'emploi du temps qui se présentait pour se détendre, à part Jérémie, décidé plus que jamais à terasser X.A.N.A. Aelita et Odd partaient pour faire de la musique ensemble, tandis que Yumi, William et Ulrich allaient s'entrainer au Penchak Silat, dans le gymnase non occupé pour le moment. S'asseyant sur une des quatre chaises disponibles, Aelita était plongée dans ses pensées.
- " Alors, princesse ? " lança Odd. " Je t'accompagne à la guitare ? On joue le morceau de d'habitude ? Ou autre chose ? "
Elle répondit par un léger " Hum " presque inaudible.
- " Ok, je vois, toi, ça va pas. "
Odd s'asseya à côté d'elle puis essaya de la réconforter :
- " T'inquiète pas, tout se passera bien. Je suis sur qu'on arrivera à libérer ton père et en finir avec X.A.N.A ! C'est pas un peu moins de retour vers le passé et un nouveau monde virtuel qui va nous arrêter pas vrai ? On est plus fort que ça ! "
Elle lui adressa un léger sourire avant que Sissi, accompagnée de ses deux pathétiques acolytes Hervé et Nicolas, entrent dans la salle, et ne dise :
- " Alors, vous avez besoin de nous pour la musique ? "
- " A part si tu veut servir de pupitre pour les partitions, non, tu gênerai plus qu'autre chose ! T'as autant le sens du rythme qu'en a un escargot fatigué... "
Sissi, vexée, mais voulant rester fière, garda la tête haute, puis partie avec ses deux amis, sous les rires d'Aelita, qui prit la parole :
- " Merci, Odd. Pour me remonter le moral, t'es toujours le meilleur ! "
- " Héhé, de rien ! Bon, on se le joue ce morceau ? "
La jeune fille acquiesça en adressant cette fois-ci un large sourire.
William donna un coup de pied à Ulrich qui le para avec difficultée, avant d'administrer un coup de poing assez violent dans le ventre de William, qui fut etourdi quelques secondes. Il riposta par un second coup qu'Ulrich se prit de plein fouet avant de tomber par terre. Yumi déclara :
- " Et le vainqueur est William ! "
- " Pfiou ! Je te batterai la prochaine fois, te réjouit pas si vite ! " répliqua Ulrich, vaincu, mais tout de même de bonne humeur. " Bon aller, finis pour aujourd'hui, je vais prendre une douche ! "
Il parta, laissant seuls William et Yumi.
- " Au fait ", dit William, " Vous sortez vraiment sensemble, avec Ulrich ? Je veux dire, on dirait pas tant que ça, vous agissez plus comme des amis qu'autre chose... "
Yumi se posa avant de soupirer :
- " Pfff... C'est compliqué, tu sait. On a été amis depuis longtemps et donc, passer comme ça d'une relation amicale à amoureuse, c'est pas facile non plus. De plus, on est de nature timide, alors ca n'arrange pas les choses. Et puis, je suis pas sûre que... "
William, écoutant attentivement le discours de son amie, demanda :
" " Que quoi ? Que vous êtes fait l'un pour l'autre ? "
Yumi, sans répondre, ferma les yeux. La réponse était, pour William, dans ce geste. Il s'approcha doucement, prit la main de celle dont il est amoureuse depuis qu'il la connait, et commenca à l'embrasser... Surprise, elle ne s'interrompit pas pour autant, et cela dura une dizaine de secondes avant qu'Ulrich entre dans la salle en déclarant :
- " J'ai oublié mes affaires ici, et je... "
Il s'arrêta net, choqué et desemparé, en voyant cette scène... Brutalement, William se retira de Yumi, qui était tellement gênée et qui regardait Ulrich avec désolation...

Fin du chapitre 4...




Chapitre 5 : Retour en force


- " Je... Je vois... " dit faiblement Ulrich, sous le choc.
Yumi, se levant, prit un air plus désolé que jamais, puis lança :
- " Ulrich ! Non, c'est pas ce que tu croit... "
- " En tout cas c'est ce que je vois... Yumi, je crois que personne ne m'avait autant deçu que toi... Considère que notre relation est achevée... " répondit il, avant de repartir, dans un mélange de haine, de profonde tristesse et de confusion.
La jeune fille n'essaya pas de le rattraper, mais s'effondra par terre, en demandant à William de déguerpir. Il lui rétorqua :
- " Hey, c'est pas de ma faute ! Je ressens de l'amour envers toi depuis la première fois que je t'ai vue ! Rien ni personne ne pourra me retirer ça. Et puis, je l'ai vu, tu y a prit du plaisir, avoue le..."
Elle se releva, vers la direction de la sortie en lançant :
- " William, il y a des jours comme aujourd'hui, où tu me répugne. "
La journée se déroula sous un poids évident de tensions. Ulrich alla se morfondre dans sa chambre durant le reste de la journée, à essayer de faire le point quand à sa relation avec Yumi, ils n'étaient pas malheureux ensemble, au contraire, s'entendaient bien, même si quelque chose les empechaient d'agir comme un véritable couple. Pour lui, elle n'aurait jamais du agir comme cela. Quand à la jeune fille en question, elle resta de marbre, comme si de rien n'était, mais tout en ignorant William, qui lui, en fit autant. Odd se demandait où était passé son ami, dont il inventait des excuses pour expliquer ses absences en cours. Ce n'est que vers la fin de la journée qu'il réussi à se libérer pour aller voir dans leur chambre :
- " Ulrich ? T'es là ? "
Un léger soupir derrière la porte affirmait sa présence, Odd ouvrit alors la porte avant de continuer :
- " Qu'est ce qui se passe ? Pourquoi t'es pas venu en cours ? Et pourquoi tu fait cette tête d'enterrement ? On dirait presque Hervé, attention ! En plus j'ai un truc marrant à te raconter ! J'ai dessiné une caricature de Delmas et lui ai f... "
- " Laisse moi tranquille... " dit sechement Ulrich en se mettant un coussin sur la tête.
Odd, surpris, reprit :
- " Oh, je vois qu'on a de la bonne humeur ici ! Aller, dit moi ce qui ne vas pas, les amis, c'est bien fait pour ça, non ? "
Interpellé par cette dernière phrase, Ulrich commença à penser que c'était peut être le moment d'en parler, et que cela lui ferait du bien. Il lui raconta la totalité de l'histoire, sous l'etonnement de Odd, visiblement aussi deçu par Yumi.
- " Je te demanderai qu'une chose, Odd ", dit Ulrich. " De ne pas en parler à Yumi, et de faire comme si je t'avait rien raconté, ok ? C'est entre elle, moi et William seulement. "
Odd acequisça, puis partit diner en compagnie d'Ulrich, dans un repas où aucunes paroles furent echangées. Aelita et Jérémie comprirent alors que quelque chose s'était passé...

Mercredi, 4 décembre, 14 heures.

- " Tous à l'usine ! Une tour a été activée ! " cria Jérémie.
Et le petit groupe partit en direction de l'usine désaffectée, avant d'être interrompu par Jim Moralès, apparement Xanatifié, qui poursuivit Ulirch et Yumi, contraints d'executer un demi tour. Aelita, Jérémie, William et Odd atteignèrent le labo, secondés par deux Krabes.
- " Rentrez tous dans les scaners ! Virtualisation !!! "

Sur Lyoko...

En plein Territoire de la Forêt, le groupe constata les légers changements de vêtements. La tenue de William était désormais plus noire, tandis que celle d'Odd n'avait changée que par de petits détails. Les deux garçons remarquèrent que les vêtements d'Aelita étaient ceux qui avaient le plus été modifié.
- " C'est cool tout ça ! Surtout pour Aelita, on voit que tu t'es donné à fond Jérémie ! " constata Odd. " Enfin, on a pas pensé à un truc, les Krabes, qui va s'en occuper ? Il faudrai que quelqu'un y retourne pour les combattre et les empechés d'atteindre le labo. "
- " Justement " répondit le génie de l'informatique. " Vous vous souvenez de la translation ? Et bien, désormais, j'ai trouvé le moyen de l'exectuer sans le Skid, juste avec une tour. Je vais vous renvoyez sur Terre sous forme de Spectre Polymorphe, ainsi, vous aurez plus de puissance pour les vaincre ! Qui veut aller chasser les méchants crustacés donc ? "
- " Je m'en occupe ! " lança William " Il y a une tour pas loin, je peux la voir d'ici, j'y vais ! "
- " Ok, les autres, dirigez vous vers la tour activée, je vais vous guider. Finalement, je pense qu'un seul pourra venir à bout des monstres dévirtualisés. "
William se précipita vers la tour, éliminant trois blocks avec une aisance remarquable. Rentrant dans cette dernière, il prévint Jérémie qui executa le programme :
- " Translation ! "
Pendant ce temps, Aelita et Odd continuèrent d'avancer pour atteindre la tour, entourée d'une aura rouge, et gardée par une demi douzaine de monstres signés X.A.N.A...


Sur Terre...


Epée sur l'épaule, William courait, sous forme de Spectre Polymorphe, aux environs de l'usine afin de rattraper les Krabes, tandis que Yumi et Ulrich encaissaient les coups de Jim Xanatifié. D'un bref geste, William fit tomber une des pattes du Krabe, qui, comme contre attaque, le propulsa un peu plus loin. Se relevant sans difficultées, il reprit l'offensive et fonça, arme en avant, sur le deuxième Krabe qui n'eut pas le temps de contrer. Le premier, désormais seul, attaqua le jeune garçon, se recroquevillant quelques secondes de douleur, avant de donner un coup de grâce à son adversaire. De l'autre côté, Jim prit un bâton en fer pour frapper Ulrich, assomé, ainsi que Yumi, subissant le même sort. Tout deux lançés dans une cabane que Mr. Moralès prit soin de condamner, ils furent prisonnier, sans armes, sans rien pour survivre, tandis que leur ennemi alla à la rencontre du Spectre Polymorphe de William.
- " Ulrich, reveille-toi. "
Ouvrant faiblement ses yeux, il rétorqua :
- " Yumi ? Qu'est ce qu'on fait là ? "
- " Jim, sous l'emprise de X.A.N.A, a trouvé bon de nous enfermer ici... "
Ulrich regarda tout autour et s'apperçu, effectivement, qu'aucunes sorties ne pouvait être envisagé.
- " Ah, c'est bien ma veine... Prisonnier ici avec pour seule compagnie celle qui m'a trahi ! "
Yumi, soucieuse de rendre cette histoire plus claire, lança :
- " Tu sait... C'est William qui a fait le premier pas et puis... Je suis pas sur que notre couple soit vraiment une bonne idée. Alors je te propose de faire une pause, une trève, histoire de refléchir au futur... Qu'en penses tu ? "
- " Ok... Je ne suis pas contre... " répliqua t-il sèchement.
- " Et puis ", continua Yumi, " n'en veut pas trop à William, il m'aime aussi, et ce n'est pas facile pour lui non plus. Alors, en attendant que nos amours soient plus clairs dans nos têtes, on peut au moins se considérer comme... Amis ? "
Le jeune garçon laissa paraitre un long sourire sur son visage :
- " Ca marche ! Amis, quoiqu'il advienne, pour toujours ! Ne tombons pas dans ce gouffre de haine... "

Rattrapant avec aisance William, Jim, toujours Xanatifié, expédia son adversaire quelques mètres plus bas, avant de le rejoindre pour lui administrer un coup dans le ventre. Recroquevillé de douleur, WIlliam riposta tout de même en donnant un coup de manche d'épée dans la tête de son professeur de sport, qui tomba aussitôt...

Sur Lyoko...

Se débarassant habilement des ennemis, grâce à la montée en puissance de leurs equipements, Odd et Aelita parvenèrent à la tour activée, dans laquelle la jeune fille pénétra.
- " Tour désactivée... "
- " Ok ", repliqua Jérémie, " J'appel William, je mets au point un truc avec eux, je vous recontacte après... William ? Comment ça se passe de ton côté ? "
- " Ennemis anéantis ! " repliqua t-il. " Mais faut que je dépose Jim ailleurs avant qu'il se réveille, puisque le retour vers le passé n'est pas opérationnel avant deux semaines, il vaut mieux etouffé les soupçons. "
- " Bonne idée. Sur le chemin du retour, délivre Yumi et Ulrich, je viens de les avoir, ils sont coincés dans une cabane près du collège. Je vais t'indiquer le chemin, et qu'ils nous rejoignent ensuite, pendant qu'on y est on va aller explorer une fois de plus Ankou, le nouveau monde virtuel. Il te reste quatre minutes sous la forme de Spectre Polymorphe, dépèche toi de retrouver nos amis ! "
Après avoir entendu les ordres du génie, Odd et Aelita allèrent dans le cinquième territoire afin de se faire téléporter vers Ankou. Une fois là bas, ils prirent plus de précautions que la dernière fois, et étaient sur leurs gardes. Trois monstres d'une espèce inconnue apparurent devant eux. De noires carapaces, ces monstres étaient sur deux pattes et possédaient une main griffue et un bras se terminant en lame de couteau bien affutée. Leurs têtes n'étaient qu'un oeil de X.A.N.A, d'où planaient quelques particules rouges. Ils étaient visiblement plus effrayant que les autres. Se ruant sur Odd, un des nouveaux monstres voulu le trancher, mais son adversaire, plus agile, esquiva facilement le coup porté. Il en executant un second, avant de se faire détruire par un champ de force d'Aelita, ayant largement gagné en puissance. Elle en envoya un autre sur le monstre de droite, qui l'esquiva, avant de se faire détruire par trois flèches laser bien placées. Il ne restait plus qu'un ennemi, qui commençait à emmagasiner de la puissance afin de projeter un rayon de couleur mauve sur Odd, dévirtualisé aussitôt. Aelita courru alors à travers la vaste salle, puis se posa, en volant, sur une des plates formes afin d'éviter le rayon de l'ennemi, puis pour ensuite le bombarder de champs de force, qu'il ne put éviter.
- " Bien joué Aelita ! " lança Jérémie. " Essaye de prendre un maximum d'informations sur l'interface ! "
La jeune fille aux cheveux roses s'executa, puis débuta le transfert des données. Elle fut interrompue par le même homme, vêtu de sa robe, que l'autre fois, qui lança une boule de feu en sa direction, avec un léger sourire. Aelita l'évita avant de lui envoyer quelques champs de force parrés avec aisance au bâton.
- " Jérémie, j'aurais vraiment besoin d'aide là... Je ne vais pas pouvoir m'en tirer toute seule ! "
- " T'inquiète pas ! La cavalerie arrive ! "
Un katana traversa la salle à toute vitesse pour se retrouver dans le bras du mystérieux inconnu aux cheveux gris, criant de douleur. Yumi profita de cette offensive réussie pour lancer un éventail, plus puissant que jamais, à la façe de l'ennemi, qui se retrouva à genoux. William l'acheva par un coup de son immense épée, et l'homme se retrouva détruit, avant de disparaître.
- " Ca c'est du travail d'équipe ! " dit Jérémie, en félicitant le groupe. " Finit de transférer les données, Aelita. "
La jeune fille, remerciant les autres Lyoko Guerriers, continua le téléchargement des informations. Une fois celles-ci terminées, le petit groupe se dirigea vers la salle du dessus, en empruntant l'escalier. Cette dernière n'avait rien à voir avec la précédente. En effet, elle était couverte de lave, et seuls quelques passages et socles permettaient de ne pas finir cacliné. Un long chemin étroit se finissait par des escaliers, menant au niveau suivant, tanids qu'un autre, constitué de petits socles finissait vers un lieu inconnu, délimité par un halo de lumière blanche. William commenta :
- " Charmant cette pièce... "
- " Oui ", répondit Jérémie, " je la vois sur le plan. Faites attention à ne pas tomber dans la lave, sinon c'est la dévirtualisation immédiate ! "
- " Compris ! " lancèrent en même temps Ulrich et Yumi.
Un monstre, de la même espèce que les précédants mais vêtu d'une armure rouge, enfourcha son bras-épée dans Aelita, qui perdit tout ses points de vie. Ulrich donna un coup de katana dans l'oeil de l'ennemi, explosant sur le fait. Jérémie alerta :
- " Attention, il y en a deux autres en approche. "
Un rayon de feu propulsa William dans la lave, et enleva la moitié des points de vie de Yumi, ripostant aussitôt d'un lancement d'éventail raté. Le nouveau monstre de gauche planta ses doigts griffus sur Ulrich, avant de l'envoyer, lui aussi, dans la lave. Il parvint tout de même, avant d'être dévirtualisé, à éliminer son adversaire. Esquivant les attaques du dernier monstre restant, Yumi se prépara à sprinter dans les escaliers, afin d'accéder à l'étage supérieur, mais fut bloquée par une barrière invisible, qui l'électrocuta et l'acheva, dans cette ambiance de fournaise...


Sur Terre, au labo...


- " C'est un bon bilan de journée, au final ! J'ai pas mal d'informations à décrypter, on a découvert une nouvelle salle, s'est apperçu qu'il fallait débloquer quelque chose pour accéder à l'avant dernier étage et avons parfaitement contré X.A.N.A ! " conclua Jérémie.
Odd regarda Ulrich et Yumi qui se souriaient, puis lança :
- " Et t'as oublié le principal, l'ambiance est redevenue normale ! Plus de froideur entre Yumi, Ulrich et William, quel bonheur ! "
- " Il faut savoir pardonner... Même à haut degré ! " confirma Ulrich.
- " Au fait, Odd ", dit Aelita, " t'avait pas une heure de colle à faire aujourd'hui ? J'ai entendu parler de ça... A cause d'un dessin ?! "
Le jeune garçon enleva son sourire :
- " Oh non !! J'ai complétement oublié ! Et en plus, on ne peut pas faire de retour dans le passé... Je suis bon pour remettre ça à demain, en double !... "
Ulrich affirma :
- " Et oui, c'est ça ! Quand on fait un dessin du proviseur et qu'on lui donne anonymement, il faut être assez intelligent... Pour ne pas le signer ! "
- " C'est pas vrai ! Je suis maudit !... " continua Odd. " Ah, mais au fait, Aelita, c'est ce soir que tu chantes pour la première fois devant tout le collège ! "
La jeune fille prit un air timide :
- " Oui... Je suis stressée ! Et j'espère que mon guitariste sera à la hauteur ! "
- " T'inquiète pas, je le suis toujours ! " se vanta Odd, sous les soupirs d'Ulrich.

Le soir, de retour à Kadik, vingt minutes avant la montée sur scène d'Aelita et Odd...


- " Ca te stresse pas d'avoir Nicolas comme batteur, Aelita ? " demanda Odd. " Moi si ! "
Ulrich regarda Odd puis lui lança d'un air moqueur :
- " T'avoir comme guitariste n'est pas forcément mieux ! Au fait, Jérémie n'a pas pu venir ? "
- " Non... Il doit décrypter les données trouvées sur Ankou. Il m'énerve avec le travail, il n'est jamais là lors de mes représentations... D'ailleurs, où sont William et Yumi ?
Ulrich se leva puis se dirigea vers la sortie, vers un public impatient d'écouter pour la première fois Aelita.
- " Ils attendent en tant que spectateur ! Et d'ailleurs, je vais en faire autant ! A plus, et bonne chances, vous deux ! "
- " Merci ! "
Odd resta songeur quelques secondes avant de lancer :
- " C'est vrai qu'Einstein aurait pu faire un effort et venir nous voir ! "
- " Oui... " répondit Aelita. " Il est agaçant parfois ! "
Quelques minutes passèrent avant qu'Aelita et Odd ne montent sur scène, accompagnés de Nicolas en tant que batteur... La prestation fut un triomphe, et les cinq titres créés et joués ont fait un carton, ammenant applaudissements et felicitations.
- " Bravo princesse ! " lança Ulrich. " Et toi aussi Odd ! "
- " Oui ! Vous avez été formidable ! " dit Yumi.
- " Tout le monde a apprecié apparement, félicitations ! " rajouta William.
Et sous cette fraiche nuit, les artistes partirent se coucher, avec un sentiment de victoire en eux...

Vendredi, 6 décembre, 17 heures...


- " Enfin ! Cours terminés pour cette semaine, ça fait du bien ! lança Odd, entousiasmé.
Jérémie reflechissa quelques instants puis lança :
- " Ca vous dit un petit tour sur Ankou ? Vous devriez inspecter l'aura blanche que vous avez vu l'autre fois ! "
Tout le monde acquiesça, à part Yumi qui s'excusa :
- " Pardon, Jérémie, mais j'ai promis à mes parents d'être là, ce soir... Et je ne voudrais pas eveiller leurs soupçons, donc ce sera sans moi. "
- " Pas grave, on te racontera chaque moindre détail ! A plus, Yumi ! "
Une fois arrivé à l'usine, le génie de l'informatique s'installa à son siège, tandis que les Lyoko Guerriers partirent dans la salle

Fin du chapitre 5...

Et voila le chapitre 5 terminé Razz Je ne saurais pas vous dire quand le prochain sortira ! Mais il sera mouvementé Smile ( j'ai déjà le scenario en tête ! ). J'espère que ça vous a plu en tout cas !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
superfan MessagePosté le: Mer 28 Nov 2007 15:51   Sujet du message: Répondre en citant  
Invité



Après avoir mis du temps pour retrouver ton texte en raison du changement de topic, m'être souvenu de l'histoire et relu en diagonale les précédents chapitres, j'ai enfin pu lire ce cinquième chapitre (que tu as mis plus tôt, répondant ainsi à ma demande (et je t'en remercie) )
Que dire à part... Waouh !
Le seul truc pas très logique, c'est qu'Ulrich n'est pas rancunier longtemps après le coup que lui a fait Yumi ! Ma petite amie m'aurait fait ce coup, je ne lui aurais pas pardonné avant très longtemps...

Citation:
Je ne saurais pas vous dire quand le prochain sortira !


Bientôt, j'espère !

Citation:
Mais il sera mouvementé


Tu m'intrigue...
Revenir en haut de page
 
Ankou MessagePosté le: Mer 28 Nov 2007 22:20   Sujet du message: Répondre en citant  
[Frelion]


Inscrit le: 21 Nov 2007
Messages: 85
Et ben merci de ton commentaire Wink ! Le truc " pas logique " peut choquer sur le coup, mais aura quelques consequences après !... Evidemment, Ulrich refoule sa colère par rapport à Yumi pour mieux la rendre à .... ( devine la suite, c'est pas dur Razz ) ! La seconde raison de ce pardon un peu trop naïf est aussi qu'Ulrich est en période de doutes, il se demande où il en est avec sa dulcinée, et ainsi accepte la " trève "... Après, pour le reste, à voir Smile ... Dans les prochains chapitres... Ayant privilégié d'avantage ma musique ( et oui, composer des zik' de A à Z ça prends pas 5 minutes non plus... ), le prochain chapitre devrait sortir aux environs de... Vendredi soir, au plus tard, je pense ! Voila Very Happy ! ( Et oui, il sera mouvementé... ! )
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Shaka MessagePosté le: Jeu 29 Nov 2007 18:11   Sujet du message: Répondre en citant  
[Administrateur]


Inscrit le: 12 Avr 2006
Messages: 3913
Localisation: Sur une colline, près des étoiles
Booooon !

Lançons nous !


Alors, alors alors, une fic plus longue que les traditionnels One-Shot dont je raffole, par conséquent, pas mal de chose à dire.
Je ne sais pas si je dois m'en excuser, mais ça sera plus de l'avis personnel que de l'analyse de texte que je fais d'habitude. La fic se voulant une fic d'action, ou du moins une fic en soi (Par opposition à la fic personnelle), ton point de vue et ta personnalité se reflète moins dans le texte, bien qu'en creusant, on découvre assez bien ta vision de la série, voire des choses.


Bref
Très rapidement, sur le style, la syntaxe, l'orthographe et compagnie.
Je dirai trois choses, même si ce n'est pas du tout le principal.

Tout d'abord, tu fais parfois des fautes d'accord au passé simple. Le texte reste compréhensible, mais ça nou donne parfois des mots inconnus comme "Parvenèrent" au lieu de parvinrent, "réfléchissa" au lieu de réfléchit. Rien de bien grave, mais comme je suis maniaque, je te signale Mr. Green !

Au niveau de niveau de l'aèrement du texte, je te conseillerai simplement de faire plus attention au saut de ligne, car il facilité grandement la lecture. Tu prend déja bien la peine de séparer les partie Terre / Lyoko / ANkou par des couleur et des parties, ce qui est très appréciable, mais pour délimiter certaine phase de la narration, ça serait appréciable que tu saute parfois des lignes. Je te donne un petit exemple :

Citation:
Quelques minutes passèrent avant qu'Aelita et Odd ne montent sur scène, accompagnés de Nicolas en tant que batteur... La prestation fut un triomphe, et les cinq titres créés et joués ont fait un carton, ammenant applaudissements et felicitations.
- " Bravo princesse ! " lança Ulrich. " Et toi aussi Odd ! "


Un espace entre chaque phrase serait judicieux pour bien séparé le moment où ils montent sur scène, la durée du concert et le moment où il se retrouve.
C'est un conseil assez technique, mais un texte aéré est tellement plus accrochant !

Sinon niveau style je n'ai pas grand chose à dire ! C'est perfectible, mais ça l'est toujours, on a tous notre niveau et je trouve que tu t'en sors relativement bien, notamment avec les scènes d'action qui sont délicates à retranscrire par écrit.
J'ajoute que tu fais des efforts pour nosu fournir la suite régulièrement, ce qui est très gentil de ta part, aussi, tu dois travailelr dans l'urgence et on peut pas exiger un style d'un texte travailler durant des mois, sans délai ! On a tous nos moments d'inspiration Wink !
Mwa c'est une fois par mois, quand la Lune Plein brille au milieu de la voûte céleste du ciel plein d'étoiles et étoilé, quand un léger vent souffle et que dehors, la valée s'emplit des lumières de la ville bien que le silencieux silence règne et que tout semble en osmose dans ce monde désordonné ... Vive la nuit et Vive les étoiles ! (Et Vive les gens qui ont pas les pieds sur Terre !)


Sinon, venons en à l'histoire.
Je trouve qu'elle est prenante.
Evidemment, il y a certaine chose que je ne cautionne pas, comem la survie de Hopper, mais c'est totalement inutile de se focaliser dessus, d'autant qu'on en a déjà parler et qu'il te faut de la matière. Nan, sérieusement, je trouve ça très bien. Toute les fics qui se réclamaient saison 5, je les voyais comme des créations vraiment beateau qui tiennent pas la route, avec des scénarios à la mort-moi-le-noeud, mais toi, tu t'y prend très bien. Par moment, ça va un peu vite, pourtant tu prends bien le temsp de faire vivre tes personnages, de lancer des petites attaques, de faire des découvertes progressives. Chacun de tes chapitre ressemble réellement à un épisode, l'équilibre en Terre et Lyoko est bien respecté.

Evidemment, je ne sais pas encore ce que tu as en tête avec Ankou, le vieux dangereux et compagnie, mais j'ai hâte de voir ça !

M'enfin, bien que l'action soit prenante, ce n'est pas ce qui m'attire le plus, ça restera les perso, aussi, on va faire de l'analyse au cas par cas ! ... Enfin, JE vais faire l'analyse au cas par cas.

J'aime beaucoup la façon dont tu décris la relation Ulrich, Yumi, William.
Certes, j'aurai toujours aimé une Yumi qui sorte avec William, mais la série ne m'a pas comblé sur ce point ^^ J'aimerai que tu t'étende des paages sur ce point, mais tu ne fais pas une fic basée sur les sentiments... (Dommage T-T)

Cela dit j'aime beaucoup comme tu décris la relation coincée entre Ulrich et Yumi. Personnellement, je n'ai jamais aimé leur relation car elle a toujours été parsemé d'engueulades, de jalousie et surtout d'un manque de franchise chronique.
Tu as lu ma fic, tu sais un peu comment je vois la relation amoureuse saine ^-^ Des débuts simple, une amitié sincère, un soutien mutuelle et si le destin doit faire que, une déclaration. Je ne supporte pas ces phases de battements et d'attente ou les sous-entendu fusent... Bref, c'est trop... Humain (A) !
Venons en à nos personnages :

Yumi, je l'aime bien et je la trouve dans son rôle. Sensible, impulsive et réservée à la fois. Elle ne parle qeu difficilement, elle est ouverte d'esprit, mûre, sais faire la part des choses. je te félicite sur ce point je trouve que tu l'as parfaitement retranscrite Smile

William, je ne peux que te sauter au cou (Non, ne t'éloigne pas de ton écran ;p).
Tu as gardé son côté de lui que j'ai toujours aimé. En bref, tu as effacé la dégradation immature de son personnage colporté par la saison 3 et tu nous décrit le William de la saison 2 : Amoureux, sincère, obstiné et surtout Franc ! (J'insiste sur le franc, car c'est une qualité qu'Ulrich n'aura jamais ...)


Notre Ulrich international.
Lui, il m'emballe moins. Enfin, sa retranscription m'emballe moins. Je ne peut que aimer ce nouveau personnage : Il a mûrit !
Ulrich est un personnage fier et suceptible et dans ta fic, il reste froid face à une Yumi qui lui lance en pleine tête qu'ils doivent faire une pause et qui remet donc en cause la façon qu'à Ulrich de gérer un couple ... C'est pas rien !
Le personnage en lui-même est donc assez mature, malgré sa relation ratée.
D'un point de vue Lyokofan, il me satisfait moins, car je trouve qu'il a mûri trop vite et ça ne correspond pas à l'idée d'Ulrich que je me fait. Mais bon, je le répète souvent, le temps nous est compté et je pense qeu tu n'avais techniquement pas le temps d'attendre qu'Ulrich prennent du plomb dans le crâne !

Voilà pour le premier trio !!!
Pour faire un résumé, je trouve que c'est très bien du côté Yumi/william. Tu l'intègre dans ton récit avec assez de brio.

Pour Ulrich par contre, j'aimerai bien une petite introspection personnelle pour voir ce qu'il pense réellement. Ne la fais pas si tu n'avais pas prévu de la faire, je n'ai pas à te dicter tes chapitre, mais personnellement, je pense que ça aurait un certain intérêt.
Le Ulrich mûr est assez différent et l'entendre dire "Ne tombons pas dans la haine", ça m'a un peu choqué, car c'est une phrase de vieux Sage (à la Maître Yoda Mr. Green) qui ne lui va pas ! Celui de la série selon moi, aurait justement la haien de voir de nouveau William interférer dans sa relation... Huhu !

Le pire, c'est que niveau évolution de personnage, chui mal placé pour parler avec mon Odd ...


Passons au deuxième trio, Jérémie et Aelita.

Alors pour l'instant, on vois un prémice de relation amoureuse Odd/Aelita se profiler à l'horizon. Au risque de me contredire et de te surprendre, je vais crier :
BOUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUU
UUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUU
UUUUUUUUUUUUH !

^^ Plus sérieusement, pour l'instant, rien n'est fait donc jen e commenterai pas ce projet, mais si tu le concrétise, j'espère que ce sera crédible.
Malgré ma fic, je répète que je ne suis pas pour Odd/Aelita. Etant donné que ta fic suit la saison 4, je reste sur ma position que Odd n'est pas assez mature, mais je te laisse le soin d'orchestrer ton histoire ! Tu n'a peut-être pour projet que de créer une intrigue amoureuse, pour au final faire revenir Aelita vers Odd...
A toi de nous éblouir Smile !
Dans tous les cas, j'espère qu'il y aura de belle minute sentiment (L)

Jérémie.
Fidèle à lui même. La Mort de XANA avant tout. Il ne ressent pas le trouble d'Aelita, ça lui arrive aussi, malheureusement, il n'est pas assez à l'écoute d'Aelita... (Bon sang, mais est-ce que j'aime un seul des personnages de Code Lyoko en fait ? A part William et Aelita, je commence à douter T-T)
Tout ça pour dire que Jérémie est assez fidèle à lui-même. Pas d'évolution notable pour l'instant. Mais je te fais confiance... L'ingérence d'Odd dans sa petite vie sentimentale va le faire remuer sans aucun doute Mr. Green !

Odd
On retrouve notre Odd très attentif. Qu'il fasse beaucoup de chose avec Aelita ne change pas trop de la série et pour l'instant, on ne peu pas dire qu'il soit amoureux. Néanmoins, on le sent un peu mûrit. Moins d'exubérance sur Lyokô, moins rigolard dans sa façon de raconter. Un personnage à suivre.

Aelita.
Elle aussi assez conforme à la série.
On la sent troubler et encore plus que d'habitude. Retrouver ce qu'elle pensait avoir perdu est encore pire pour elle que retrouver ce qu'elle ne croyait avoir jamais eu ...
On le sent à son tempéramment : Elle est plus facilement à vif et plus direct dans sa façon de dire les choses.
Dans la série, même quand Jérémie l'énerve, elle le fait toujours comprendre de façon détourner et latristesse l'emporte sur la colère.
Ici, c'est l'inverse, tu l'as fait évoluer dans le sens contraire. Elle est agacé et le dit clairement.
Le changement n'est pas brusque, donc bien moins choquant que celui d'Ulrich. Ca me plait beaucoup pour l'instant Smile !



Je pense avoir fait un bon tour d'horizon. J'éditerai si besoin !

Je suis content de voir que l'action ne remplace pas les sentiments dans ta fic et je pense que c'est ça qui me donne encore plus envie de continuer de la lire.

Comme je suis très exigeant, je vais encore faire mon chieur Mr. Green
A ta place, j'essaierai de travailler un peu l'ambiance.
Pour reprendre ma fic comme exemple (c'est la seule que j'ai lu récemment, hormis la tienne et le One-Shot de Asukeru), j'aime bien lors de certains moments quand l'auteur prend un mini paragraphe pour décrire une ambiance, comme "Le rêve d'une nuit de mi-été" lorsqu'Aelita et Odd vont amoureusement se promener de nuit, sous les étoiles =)

Les changements de décors sont très bien organisés par ton changement de couleur, mais si en plus des décors, tu prenais plus de ligne pour faire, lors des scènes les plus importantes seulement une description de l'atmosphère dans laquelle évolue les héros, ça serait rudement chouette Smile !

Je suis soumis aux atmosphère romantiques ! Si j'en juge par la présence du concert dans ta fic, de ta description sur le forum et de ta photo dans le topic cdédié (même si je ne JUGE pas sur les photos), tu aimeras peut-être décrire les ambiances festives et chaleureuse !
Peu importe, taplume t'appartiens, fais ce que tu veux !


Fiouh, un commentaire avec beaucoup de "JE", mais l'inconvénient par rapport au fic où l'auteur dévoile clairement une partie de sa vie, c'est qu'on en peut pas se contenter d'analyser et de comprendre, il faut aussi énormément donner son avis sur le contenu, ce que j'ai fait. En espérant que mon commentaire te sera utile ou te motivera, je te dis bonne continuation !!
_________________
http://img.codelyoko.fr/upload/files/1197977355_142.png

Les fleurs naissent, puis se fânent. Les étoiles brillent puis s'éteignent. Ainsi, la galaxie et notre Univers tout entier seront, un jour, amenés à disparaître...
A côté, la vie d'un homme ne représente qu'un éphémère battement de cils... Durant ce temps, l'homme naît et grandit, il s'amuse et se bat, il aime et déteste, il est heureux, puis triste... Tout ça, en un très court instant...
Avant de tomber dans un éternel sommeil qu'est la Mort...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
 
Ankou MessagePosté le: Jeu 29 Nov 2007 20:45   Sujet du message: Répondre en citant  
[Frelion]


Inscrit le: 21 Nov 2007
Messages: 85
Bon, bah déjà je dois dire... Ca, c'est du commentaire ! Et du commentaire qui fera surement evoluer la Fic ! Donc déjà, Shaka, un grand merci pour tes reproches et tes compliments, qui me donnent plus que l'envie de continuer ma fic, l'envie de l'améliorer ( tout en la continuant, pas de panique ! Razz ). Et déjà, je saute une ligne ! ( je sais j'ai pas l'habitude de le faire, mais j'y travaille, j'y travaille ! )

Pour ce qui est de l'évolution des personnages j'ai essayé de respecter chacun, tout en faisant mûrir certains...

Ulrich est le plus visible, mais je le trouvais trop immature pour pouvoir se lancer en amour avec Yumi, d'où l'évolution peut être un peu trop forte... !

William, lui... J'ai beaucoup aimé ce personnage, désirant une seule chose dans tout cela... Yumi ! Par dessus tout, et je reserve quelques petites surprises par rapport à lui !

Odd... Mûrit, oui !... Entre autres, plus calme et plus posé ( enfin, pas trop quand même, il faut rester fidèle ! ).

Aelita, elle je lui reserve pas mal de trucs aussi Wink ! Plus directe et franche, oui... Je fais evoluer le personnage, pour... ( bah non, je vais pas le dire ! )

Yumi, pas forcément sympa avec Ulrich, mais je tiens à précisé que leur couple aura pas mal de dialogues et pensées pour le décrire ! Je me base surtout sur le fait qu'à force de trop attendre et de ne pas évoluer, ces deux là sont un peu désillusionés par rapport à ce qui semblait jusque là un idéal amoureux... ( Enfin, pour beaucoup de gens, après, je trouve que leurs relations sont plutôt froides dans la série... )

Jérémie ! Je le laisse tel qu'il était à la fin de la saison 4... Mais personnage à suivre ! Razz

L'évolution des histoires d'amours n'est pas en concentré ( et ça se voit ! ) tout simplement parce que le Fan Fic est portée sur beaucoup de choses, et si je décide de mettre un épisode pour les amours, sans actions, et un autre avec l'inverse, le rythme sera moins... Rythmé.... ( désolé, j'ai rien trouvé d'autre ! )... Mais les sentiments prendront une place importante dans cette histoire, faut juste les attendre un peu... N'oubliez pas que mon projet est tout de même assez grand ! D'après les idées que j'ai en tête il y aura pas mal de chapitres...

Pour ce qui est de l'orthographe et la grammaire, desfois, quelques erreurs parviennent, effectivement... Et j'avoue que quand j'ai remarqué ( par ton comm ! ) que j'avais tout de même inventé parvenètrent... Ca m'a fait un petit choc, donc j'essairais de mieux me relire et d'être plus prudent ! Mais étant donné que j'essaye d'être tout de même assez rapide ( enfin, assez régulier plutot ) dans la construction de cette Fic, je vous promets rien... Par contre pour le saut de lignes c'est noté, et ce sera désormais plus espacé !

Enfin, pour le scénario j'essaye d'apporter de nouvelles choses, Ankou, par exemple ! ( qui sera l'objet de beaucoup de révélations, intrigues et mystères ! ).

Donc ! Je vais continuer dans mon sens, en prenant en compte les différents conseils, en m'appliquant sur la cohérence des faits
, et ne t'inquiète pas Shaka, des minutes sentimentales, il y en aura ! Faut juste attendre un peu Very Happy !

Voila, la suite paraitra demain soir normalement, ( ce soir je dois bosser quelques compos de zik ! J'ai de l'inspi en zik en ce moment, et quand j'en ai la dedans, je privilégie evidemment ma passion ! ( sans zapper ma Fan Fic evidemment ! Razz ).


Ps : Je poste ça en speed, excusez si il y a des fautes, j'ai pas le temps de relire !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
yodla MessagePosté le: Jeu 29 Nov 2007 22:46   Sujet du message: Répondre en citant  
[Blok]


Inscrit le: 03 Nov 2007
Messages: 167
Localisation: dans le Warp...au service de Khorne !!
c une trés belle fic mais dis moi, ANKOU c'est pas le nom que les bretons donnent à la faucheuse ? (la mort) avec sa charrette et sa faux ? t breton ?
bienvenue au club !! alors kenavo et à bientot !!

_________________
le temps n'a pas d'importance, seul la vie est importante.....
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail MSN Messenger
 
Ankou MessagePosté le: Ven 30 Nov 2007 10:51   Sujet du message: Répondre en citant  
[Frelion]


Inscrit le: 21 Nov 2007
Messages: 85
Effectivement, Ankou est bel et bien lié à la mort, pour les bretons. PLus précisement son serviteur, et son rôle est de récolter les âmes des morts dans sa charette ! Et oui je suis breton Very Happy ! Donc, j'ai choisis ce nom par rapport a quelque chose qui sera présent dans le scénario et que je peux pas encore vous dévoiler !... Wink !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
yodla MessagePosté le: Ven 30 Nov 2007 21:39   Sujet du message: Répondre en citant  
[Blok]


Inscrit le: 03 Nov 2007
Messages: 167
Localisation: dans le Warp...au service de Khorne !!
moult merci grand seigneur pour cette brillante déclaration moi g du sang breton et c pa de la daube !!^^ encore une fois trés belle fic !! la bretagne peut être fier de son petit ankou^^
tchou

_________________
le temps n'a pas d'importance, seul la vie est importante.....
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail MSN Messenger
 
Ankou MessagePosté le: Ven 30 Nov 2007 23:09   Sujet du message: Répondre en citant  
[Frelion]


Inscrit le: 21 Nov 2007
Messages: 85
Hello tout le monde ! Voila le chapitre 6, intitulé " Rivalités " ( si vous le lisez, vous comprendrez vite pourquoi ! ). J'ai fais des efforts avec les espacements de texte ( oui j'ai sauté des lignes !! Miracle ! ), et j'espère que ce qui suit vous plaira ! Bonne lecture Wink !


Chapitre 6 : Rivalités



Sur Ankou...


L'immense salle située en bas de la pyramide paraissait vide, et seul quelques plates formes flottantes ainsi que l'interface donnaient une allure de vie à ce lieu décidement plus que mystérieux. Au nombre de quatre pour cette mission, les Lyoko Guerriers s'avancèrent jusqu'aux escaliers, montant alors vers le second niveau. Se retrouvant dans la même fournaise que lors du précédant plongeon, ils prirent quelques précautions et restèrent sur leurs gardes. Jérémie ordonna :
- " L'aura de lumière blanche, sur la droite, essayez de rentrer dedans. Je ne peux pas encore voir où ça mène, en revanche, c'est l'unique chemin... "
- " En tout cas, X.A.N.A n'a pas l'air de vouloir nous bloquer. " constata Aelita.
Avançant alors jusqu'à cet halo de lumière d'un blanc éclatant, William lança :
- " Bon, alors, qui rentre en premier ? "
Un silence envahissa aussitôt le groupe, avec comme unique fond sonore les quelques coulées de lave, que le génie en informatique ne tarda pas à briser :
- " Alors ? Décidez vous ! On n'a pas beaucoup de temps avant que notre cher ami X.A.N.A s'aperçoive de votre venue ! "
- " Bon, j'y vais ! " affirma Odd, plus excité qu'apeuré de partir vers l'inconnu. " De toutes façons, ça peut pas être pire que les raviolis de ce midi... "
Ulrich, levant ses yeux vers le ciel, repliqua en ricanant :
- " Ca t'as pas empecher d'en reprendre trois fois de suite ! "
- " Ah bah oui, mais j'avais faim ! Bon, attendez le plus courageux, bande de trouillards, je vais voir ce qui nous attends au delà de cette lumière. "

Passant son corps entier dans cet étrange portail, Odd se fit aussitôt téléporter dans un endroit apparement inconnu, dont la luminosité était très forte. Le sol, semblable à celui du cinquième territoire, délimitait un chemin se prolongeant jusqu'à une étrange salle composée d'une interface, un bouton et un ascenseur.
- " Mais qu'est ce que c'est que cet endroit ?! " se demanda Jérémie. " Les autres, vous pouvez rejoindre Odd, apparement rien n'est dangereux. "
Executant l'ordre de Jérémie, le reste du groupe se fit téléporter dans ce mystérieux lieu. Avançant jusqu'à l'interface, ils furent interrompus dans leur chemin par une sphère lumineuse bien connue, qui lança aux Lyoko Guerriers d'une voix monotone :
- " Bienvenue à tous... C'est Franz Hopper. "
Etonnés de le trouver dans un tel endroit, le petit groupe se mefia et, Aelita, voulant s'assurer de l'identité de cette boule, demanda :
- " Qui nous dit que tu n'es pas une illusion de X.A.N.A ?! Mon père... Je ne crois pas qu'il puisse venir jusqu'ici ! "
- " Calme toi, ma chérie. J'ai réussi à atteindre cet endroit car je l'ai créé, avant de l'implanter, tel un virus, dans Ankou, à l'insu de X.A.N.A. Je peux ainsi donc interagir avec ce Territoire de la Lumière. Seul vous et moi pouvons voir ce lieu. Ce sera notre point de contact. Et je suis ici pour vous aider à passer outre les escaliers de la salle emplie de lave, inaccessibles pour le moment. "
Ulrich, intrigué mais toujours méfiant, continua :
- " Cela ne nous dit pas que vous êtes bien Hopper ! Prouvez le nous ! "
- " Mardi matin, je vous ai informés du retour de X.A.N.A, avant de vous expliquer quelques détails. Aelita, c'est toi qui a prit la parole en première, après avoir versé une larme... X.A.N.A n'était pas présent pour nous observer, il n'aurait donc pas pu voir ça. "
Après quelques reflexions, le groupe entier accepta cette théorie. Franz Hopper, toujours sous forme de boule énergetique, expliqua :
- " Afin de détruire la barrière de protection, nous devons juste executer quelques manipulations, il me faut juste une information essentielle, placée dans une nouvelle tour du Territoire de la Montagne. Pourriez vous y aller ? "
Le groupe acquiesça, avant de se mettre en route vers ce Territoire. Jérémie s'interrogea :
- " Vous ne trouvez pas ça bizarre qu'il apparaisse d'un coup, dans un territoire créé par lui et implanté dans le Supercalculateur de X.A.N.A ? Je trouve que ça tient pas tellement debout... "
- " Tu t'inquiète trop Einstein ! " lança Odd, sourire aux lèvres. " Je suis sur que Franz Hopper est capable de ça, étant donné tout ce qu'il a pu faire avant. "
- " C'est vrai que ça serait pas la première fois qu'il nous étonne. " continua Aelita.
- " Mhhh... Oui, vous avez surement raison ! Dépechez vous donc d'aller jusqu'à la tour, tant que X.A.N.A n'est pas au courant. "


Sur Lyoko...

Autour d'un périlleux relief, ils trouvèrent la tour, vêtue de cette neutre aura blanche. La jeune fille aux cheveux roses entra alors dedans, avant d'accéder à l'interface et de transférer des données jusqu'au Territoire de la Lumière, où son père se cachait. Un éclair noir apparu alors, frappant d'abord Aelita, puis encerclant la tour entière.
- " Que se passe t-il ?! " demanda Jérémie, inquiet.
Aelita, se rendant vite à l'évidence qu'elle était tombée dans un piège, était enfermée dedans. Elle affirma :
- " Une fois de plus, on s'est fait avoir par X.A.N.A... Je ne peux plus sortir de la tour. Bah, je n'ai qu'à me dévirtualisée ! "
- " Non Aelita ! Surtout pas ! Une autre tour vient d'être activée... Si tu te dévirtualise maintenant, tu ne pourra plus retourner sur Lyoko avant un petit moment, or, il faut que t'occupe de desactiver avant, qui sait ce que X.A.N.A va faire avec ça. Je vais plutôt trouver un moyen de te faire sortir d'ici. "
Mettant le reste du groupe au courant, Jérémie se plongea aussitôt sur un programme qui permettrait de libérer Aelita, après avoir invité Yumi à aider William, qui décida de retourner sur Terre, afin de voir ce qui pourrait se passer. Ce voyage se fera sans translation, car le génie n'avait pas le temps d'en executer une. Odd partit en repérage voir cette dernière laissa seul Ulrich garder la tour où Aelita était prisonnière.



Sur Terre...


Une ombre noire se transformant peu à peu en humain apparut dehors, en direction du Supercalculateur. Jérémie, visionnant la caméra, prévint Yumi, presque arrivée à l'usine, et William, qui allèrent le traquer. C'est sur le pont que le combat commença à se dérouler, contre X.A.N.A, cette fois ci sous forme d'un homme à lunette, habillé de noir. Le jeune garçon brun enpoigna un tuyau de fer afin de le lancer sur l'ennemi, ripostant avec une facilité déconcertante, tandis que Yumi donna un coup de pied par derrière, faisant agenouiller l'homme, qui riposta aussitôt. Relevé, il donna un poing à Yumi, volant ainsi quelques mètres plus loin. William glissa entre les jambes de l'ennemi, le faisant ainsi tomber, avant d'aider son amie à reprendre des forces. Elle continua quelques enchainements sur l'ennemi, aidée de William, faisant de même.


Sur Lyoko...


Aelita songea à la replique de son père, comment avait elle fait pour foncer dans le piège aussi facilement ? Elle devait redoubler de prudence, désormais. Et comment X.A.N.A avait il fait pour savoir ce qui s'était passé Mardi matin ?... Et Hopper... Est ce que son père pourra un jour revenir sur Terre ? La dernière bataille contre l'ennemi l'avait perdu... Et la jeune fille craignait que cela se reproduise...
- " Aelita ? " demanda Jérémie. " Je viens d'achever la contruction du programme qui te fera sortir d'ici ! C'était beaucoup plus simple que prévu. Je l'execute tout de suite, prépare toi. "
Et en effet, quelques secondes plus tard, le bouclier recouvrant la tour éclata, laissant sortir la jeune fille récemment prisonnière, qui lança :
- " Bravo Jérémie ! Ca a marché ! "

Pendant ce temps, Ulrich se battait contre quelques Blocks, vaincus avec grande facilité. Deux minutes plus tard, Odd arriva, avec Aelita, sur son Overboard.
- " Voila, princesse ! " dit Odd en l'aidant à descendre, " tu n'a plus qu'à desactiver cette tour, et le tour est joué ! "
- " T'as parlé trop vite... " contesta Jérémie. " Deux Mantas en approche, accompagnées de six Frôlions ! "
Odd, commencant à pointer son bras sur un des monstres, s'exclama :
- " Ah ! Enfin de l'action, ça manquait ! "
Les tirs des ennemis volants pleuvaient rapidement, et touchèrent Ulrich, perdant cinquante points de vie. Aelita lança deux champs de force, détruisant deux Frôlions, avant de se ruer sur une Manta, qui lui administra cinq tirs, dont un raté.
- " Attention Aelita ! Plus que trente points de vie ! Mets toi à l'abri. "
Odd, remonté sur son Overboeard après une offensive ratée, s'approcha de la raie géante, l'exterminant d'une simple flèche laser, tandis qu'Ulrich se fit dévirtualiser par une tarentule apparue derrière.


Sur Terre...


- " Yumi ? " demanda Jérémie.
- " O... Oui ? " répondit elle au téléphone, d'une voix lointaine et essouflée, tout en esquivant un coup porté par l'ennemi.
- " Il faudrait que tu rejoigne le scaner, ça chauffe sur Lyoko ! Ulrich va te remplacer pour aider William. "
Yumi acquiesça en refermant son mobile, avant de fuir l'adversaire, qui s'en prit désormais à William.
- " Tu me laisse seul ? Sympa ! " dit William.
Tout en s'éloignant, elle répliqua :
- " T'inquiète pas Ulrich arrive ! "
- " Et c'est censé me rassurer... "
A peine le temps de finir la phrase que le jeune garçon brun fut expedié de l'autre côté du pont. Restant aggripé par la seule force d'une main à un bout de corde qui, heuresement, pendait au dessus du bitume, placé une quinzaine de mètres en bas. Alors que l'homme en noir se dirigeait avec un sourire en coin sur William, afin de le faire chuter, Ulrich arriva en donnant un puissant coup de pied sur l'ennemi.


Sur Lyoko...


- " Einstein ! " cria Odd, " C'est pas bon ici ! J'ai plus de flèches laser et les ennemis ont réussi à bloquer le passage à la tour ! "
Cinq Frôlions tiraient, aidés de deux Tarentules et trois Mantas, sur Odd et Aelita, impuissants façe à cette situation. C'est alors que deux éventails, arrivant à tout allure, exterminèrent deux Mantas.
- " Je vois que vous avez besoin de moi ! " dit Yumi.
- " Odd, je t'ai fait le plein de flèches laser " affirma le génie de l'informatique.
Le petit groupe fit alors un retour en force, Aelita terassa quatre Frôlions grâce à un puissant champ de force, Odd tira avec grande précision sur les Tarentules, explosant à l'impact, tandis que Yumi acheva le reste, dans un lancé d'une grande précision.
- " Aller, princesse, va donc désactiver la tour ! "
Aelita se dirigea vers l'interface de la tour, avant d'entre le Code Lyoko.
- " Tour désactivée. "
- " Ouf ! Je vous dévirtualise, j'espère que nos deux amis sont en bon état, le retour dans le passé n'est pas encore opérationnel. " lança Jérémie.



Sur Terre...

De retour sur sa planète, Yumu parti en direction de la sortie de l'usine, tandis que les autres reflechissaient et discutaient du piège dans lequel ils étaient aujourd'hui facilement tombés.

Pendant ce temps, William, toujours aggripé à la corde, lança à Ulrich, avec une goutte de sueur sur son front :
- " Heuresement que t'était là ! Merci ! "
- " Justement... " lança sèchement Ulrich. " Si tu veut que je te sauve, va falloir moins trainer avec Yumi... "
Pétrifié par cette reaction, le brun ténébreux dit :
- " Mais t'es malade ! Sauve moi et arrête tes conneries ! C'est pas possible de faire preuve d'un tel egoïsme... Même moi je t'aurai sauvé, si la situation était inversée ! Je peux lâcher la corde d'une seconde à l'autre... ! Depèche toi !
Ulrich s'avançant, d'un air insipide, continua, penchant sa tête vers William :
- " Et oui... Si tu le dit. En attendant, c'est soit quinze mètres de chute, soit pas de Yumi. Faut savoir ce que tu veut ! Et puis... "
Il n'eut pas le temps de finir sa phrase qu'il appercu la silhouette de Yumi, un peu plus loin... Se dépéchant de prendre une mine plus inquiétée, il aggripa la main de William puis le releva sur la terre ferme. Celui qui était suspendu il y a quelques secondes encore, dit à son rival d'une voix faible :
- " Je n'oublierai jamais ça, sale egoïste. Faut vraiment te faire soigner pour ta jalousie plus qu'excessive ! "
- " Ca va les garçons ? " demanda Yumi.
William continua :
- " Oui parfaitement ! Ulrich est arrivé à temps pour me sauver d'une petite chute de quinze mètre ! "
Tandis que les trois " amis " retournaient à l'usine, William se tourna vers Ulrich en lui adressant un clin d'oeil, comme pour dire qu'il ne faisait pas eclater ce qui s'était passé au grand jour, mais que cette histoire remontrait un jour ou l'autre à la surface...

Tandis que tout le monde était réuni à l'usine, Jérémie lança :
- " Aelita, pendant que tu était dans la tour du piège, X.A.N.A t'as ajouté quelque chose, pas un virus, mais un programme que je ne connais pas. Et je ne sais pas ce qu'il fait ! Bien entendu, il va être difficile de l'enlever... Il faut que j'y travaille d'arrache-pied ! "
La jeune fille, interpellée, lui dit d'une voix presque tremblante :
- " Il faut que tu te repose aussi, Jérémie. Ce programme ne m'a rien fait pour le moment, alors aucunes inquiétudes ! Tu n'es même pas venu à mon concert... Tu doit tout le temps bosser. C'est pas bon pour toi ! Ni pour... nous... "
Jérémie rougissa faiblement à la suite de cette phrase. Le " nous " évoqué avait surement reveillé quelque chose en lui, quelque chose d'oublié... Car depuis le début, il combattait pour elle... Il avait laissé le Supercalculateur allumé pour elle... Passé des jours et nuits entiers à essayer de trouver le programme, la technique qui la ferait venir sur Terre... Depuis qu'il la connait, tout se base sur elle, il se levait pour elle, pour voir son visage si doux et réconfortant, sa voix si belle et charmante... Aelita... Ce nom, pour Jérémie, représentait tout... Ce nom, remplacé peu à peu par X.A.N.A... Jusqu'à ce qu'il en oublie presque sa signification... Aelita... Aelita... Aelita... Il devait se rattraper... Rattraper le temps perdu, car depuis qu'elle est là, il ne traquait que X.A.N.A, sans faire attention au reste, et ce pourquoi il vit chaque jour...
- " Aelita ! " dit Jérémie, d'une voix assez puissante. " Je... Tu as raison... Je n'ai pas été présent ces derniers temps, excuse moi. Je vais... Me rattraper ! "
A la fin de cette phrase, un large sourire d'Aelita se créa sur son visage.


Décidant de se détendre au foyer, les Lyoko Guerriers partirent en direction du collège Kadik, dans lequel ils retrouvèrent, non sans agacement, Sissi, qui, d'une mine rayonnante, commença à entammer le discours :
- " Yumi, tu devrait pas être chez toi ? Le collège n'est normalement pas autorisé aux externes après 18 heures, un Vendredi ! "
Sans reflechir, Odd repliqua :
- " Sissi, en parlant d'externat, t'aurai pas oublié ton cerveau à l'exterieur depuis quelques années ? "
- " T'es pas drole, minus ! " répondit elle, avant de partir, en adressant un sourire à Ulrich, s'en fichant largement.
- " Mais elle n'a pas tort sur ce coup ci ! " dit Yumi. " Mes parents doivent se demander ce que je fais, je me dépèche de retourner chez moi, à plus les amis ! ".

Dans le foyer, tandis qu'Ulrich et Odd entamaient une partie de babyfoot, William essayait de trouver toutes sortes d'excuses valable pour excuser les nombreuses absences du groupe, étant donné que le retour dans le passé est moins disponible, et que Jérémie et Aelita regardaient la dernière version sortie de " Roméo et Juliette ".
- " Comment vous pouvez regarder ça ? " lança Odd, après avoir marqué un but. " Ce film c'est n'importe quoi ! "
- " Mais non, c'est un très beau film, " rétorqua William. " Mourir par amour, c'est tellement possible... De même que tuer... Hein Ulrich ? "
Voulant à tout prix esquiver le sujet, le jeune garçon vêtu de vert repliqua :
- " Bah, de toutes façons, Odd n'est pas capable de regarder un film possédant plus de dix minutes de dialogue ! "
- " Ahh... Vous n'y connaissez rien au grand art ! " reprit Odd, levant ses yeux au ciel.
Après une heure et demi de détente, les Lyoko Guerriers partirent manger. Au menu ce soir était préparé des choux, au plus grand malheur de tout le monde, sauf de Odd, qui se rejouissa de finir les assiettes de ses amis.

La nuit venue, alors qu'Aelita et Jérémie avaient passé une bonne soirée ensemble, Odd et William tombèrent facilement de sommeil, après cette dure journée. Ulrich, quand à lui, n'arrivait pas à fermer ses yeux. Il repensait à l'acte qu'il avait commis avec son rival. Etait il allé trop loin dans la reconquète de Yumi ? Seul William s'opposait à leur couple... Et le mettre hors course s'imposait. Mais il s'y prenait peut être mal... Agir ainsi ne ferait qu'ajouter des tensions au sein du groupe... Et eloignerait surement Yumi, à force. Ulrich pensait... Si elle savait ce qui s'était passé... Comment aurait elle réagit ? Surement mal... Surement l'aurait elle abandonné et laissé... Surement elle n'aurait jamais voulu ressortir avec lui... Surement... Ou bien... Serait elle touchée de voir que cet amour est si fort qu'il va jusqu'à jouer avec la vie d'un ami ? Tant de questions... Sans réponses... Ulrich pensait... Ulrich pensait, peut être trop ? Devrait il plutôt se contenter d'attendre et de donner des preuves d'amour à Yumi plus sage ?... Depassait il les bornes ? Ou devait il continuer ?... Dans cette folle course pour Yumi, qui gagnera ? La peur d'une réponse angoissait Ulrich, décidemment de plus en plus amoureux de sa dulcinée...


Et voila ! Chapitre 6 terminé, j'essairais de terminer le 7 pour dimanche, mais je ne promets rien ! J'espère que vous avez fait une bonne lecture Razz !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
superfan MessagePosté le: Sam 01 Déc 2007 10:14   Sujet du message: Répondre en citant  
Invité



Plus qu'une bonne lecture, une SUPER lecture !
Tout est toujours aussi bien, le plan amour est de plus en plus présent...
Que dire de plus ? (Je ne suis hélas pas comme Shaka, capable d'écrire un trèèèès long commentaire, ce qui est dommage car il y a tellement de chose à dire !)
Eh bien, je n'ai plus qu'à attendre la suite ! Et bonne chance ! (Même si apparament tu n'en as pas besoin ! )
Revenir en haut de page
 
yodla MessagePosté le: Sam 01 Déc 2007 14:26   Sujet du message: Répondre en citant  
[Blok]


Inscrit le: 03 Nov 2007
Messages: 167
Localisation: dans le Warp...au service de Khorne !!
encore moults félicitations pour ton chapitre !! je suis impressionné!!
continue comme ca !!

_________________
le temps n'a pas d'importance, seul la vie est importante.....
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail MSN Messenger
 
Scrunchy MessagePosté le: Sam 01 Déc 2007 15:58   Sujet du message: Répondre en citant  
Invité



Je n'arrive pas à croire que Ulrich ait pu se conduire ainsi, ça ne lui ressemble pas !
Sinon, super fic, bon courage pour demain !
Revenir en haut de page
 
superluigigalaxycodelyoko MessagePosté le: Sam 01 Déc 2007 22:13   Sujet du message: Répondre en citant  
[Tout juste inscrit]


Inscrit le: 01 Déc 2007
Messages: 1
Il reste plus que la diffution de la suite de codes lyoko et se sera parfait. Very Happy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Ankou MessagePosté le: Dim 02 Déc 2007 21:33   Sujet du message: Répondre en citant  
[Frelion]


Inscrit le: 21 Nov 2007
Messages: 85
Bonsoir tout le monde ! Me voila pour donner le chapitre 7, et dans les temps en plus ! Alors, bonne lecture Razz !


Chapitre 7 : Mauvaise Passe



Sur Terre, Collège Kadik, Lundi 10 décembre, 9 heures...

- " Donc, après résolution du système, nous pouvons dire que l'inconnu x est egal à 6 et y à 3... "
Le cours de Maths, calvaire pour certains, facilité pour d'autres. Odd, fidèle à son envie habituelle de faire passer l'heure au plus vite, parlait avec son amie Aelita, qui elle, arrivait à suivre en même temps.
- " Ouais, et donc après le mec lui réponds que c'est pas des cuisses de grenouilles, maus juste sa façon de marcher ! "
Aelita laissa echapper un petit ricanement tandis qu'Ulrich lui, lacha un énorme soupir, en affirmant :
- " La première blague pourrie qu'il m'a racontée quand je l'ai connu ! Et depuis, il a pas changé... "
- " Hey je proteste ! Je me suis tout de même calmé niveau filles, et puis calmé tout court ! "
Jérémie acquiesça avec un léger sourire, alors que le professeur, arrêtant son cours, lança à Odd :
- " Della Robbia, au lieu de parler, explique nous comment trouver les inconnus de ce système. "
Le silence dans la classe se fit entendre, puis l'élève interrogé donna une réponse parfaite, soufflée par Aelita...

Après le cours de maths, Ulrich, Jérémie, Aelita et Odd décidèrent d'aller rejoindre Yumi et William pour manger. L'ordinateur du génie de l'informatique se mit à sonner en plein repas, il déclara alors :
- " Tour activée, il faut partir à l'usine. "
Se hâtant de partir de la cantine, Mr. Delmas interrompu le petit groupe, en disant d'une forte voix :
- " Aelita, Odd, dans mon bureau, nous avons quelques histoires à regler par rapport à votre professeur de Mathématiques. "
Obligés de suivre l'obstacle, Aelita fit signe aux autres de partir en direction de l'usine, et qu'ils ne tarderaient pas à les rejoindre.

Tout deux assis devant le bureau de directeur, ils affichaient une mine agassée. L'adulte prit la parole :
- " Votre professeur de Maths m'a informé de vos incessants bavardages, et cela doit s'arrêter. Donc, la sanction est prise, deux heures de retenue à faire ce soir, et désormais en Maths, vous serez séparés. "
- " D'accord... " répondit Aelita, essayant d'en finir au plus vite afin de rejoindre le groupe, déjà dans l'usine.

Cinq minutes après un léger discours sur le travail par Jean-Pierre, Aelita et Odd partirent de son bureau afin de se mettre en route.
- " Vite ! Dépechons nous ! " lança Odd.
Arrivés au parc près du collège, où des travaux avaient commencés, laissant quelques trous assez imposant de part et d'autre de l'endroit ainsi que des tuyaux chauffants à forte température, les deux amis furent surpris par cinq Kankrelats et un Rampant, tirant sans relache sur eux. Caché derrière un arbre, Odd plongea, esquivant quelques tirs, sur un des ennemis de petite taille, avant de le lancer dans un des trous, ce qui le détruisit aussitôt.

Pendant ce temps, Jérémie virtualisait Yumi, Ulrich et William dans Lyoko, sans être au courant de l'attaque de X.A.N.A sur Terre...
- " Virtualisation !!! "


Sur Lyoko...

Le Territoire de la Fôret dans lequel le petit groupe était atteri abritait quelques Krabes, Tarentules et la Méduse, devant la tour activée. Sur son Overbike, Ulrich lança, fonçant à toutes vitesse, son sabre, transperçant alors un adversaire, tandis que William se contenta d'user de son pouvoir " Supersmoke " avant un bref coup d'épée, afin d'achever un Krabe. Yumi attaqua la Méduse, qui partit s'abriter...
- " Mais qu'est ce que la Méduse fait ici ?! " se demanda Jérémie. " Et pourquoi fuit elle ? J'ai l'impression qu'elle attends quelque chose. "
- " Surement Aelita " suggera Ulrich, tout en exterminant un Krabe.


Sur Terre...

Sous quelques dizaines de tirs, Aelita réussi à exterminer un autre Kankrelat avec un tuyau en fer, fraichement ramassé, avant de rejoindre Odd, camouflé derrière une caisse à outils.
- " X.A.N.A à bien prévu son coup... Impossible de rejoindre l'usine sans les tuer. " dit Odd, soucieux.
Levant son bâton metallique, la jeune fille lança :
- " Alors, exterminons les vite, je dois me depecher de desactiver la tour, sans ça, nous ne survivrons pas, X.A.N.A livrerait de nouveaux monstres. "
Odd prit alors son courage à deux main, tandis qu'Aelita fit de même avec son arme, avant de foncer sur les monstres. Un coup de pied bien placé fit exploser un Kankrelat, et le bâton de fer de la jeune fille en extermina un de plus. N'ayant pas le temps de se retourner afin d'apréhender l'attaque, Aelita s'agenouilla suite à trois tirs du Rampant eparpillés sur sa jambe... Désormais prise au piège, la jeune fille continua d'encaisser les coups, lâchant son arme après une attaque subit à l'épaule, avant de se faire ejecter par la force des attaques ennemis dans un trou creusé par les travaux...
- " Aelita !!! Nooon ! " cria Odd, visiblement plus qu'enervé.
Il empoigna l'ancienne arme de son amie, esquiva les offensives adverses, puis executa une puissante attaque sur le Rampant, aussitôt détruit. Dans cette folle rage, il extermina avec facilité le reste des Kankrelats, impuissants façe à une telle dexterité...


Sur Lyoko...


- " Bon, c'est pas qu'on s'ennuie, mais on a éliminé tout les monstres et toujours pas de signes d'Aelita... " marmona Ulrich.
- " Il reste encore la méduse, " dit Jérémie, " et mieux vaut la détruire. Elle se cache un peu plus au sud. "
Partant en direction proposée, le groupe finissa par trouver cette créature, qui explosa suite à un magnifique et habile lancé de la massive épée de William.
- " Bon travail, les amis ! Retournez à la tour et attendez, j'essaye d'appeler Aelita. "


Sur Terre...


Odd se précipita vers le trou, où Aelita reposait, quelques mètres en dessous. Prenant une echelle posée non loin de là, il réussit à descendre, afin de trouver la jeune fille, inconsciente.
- " Aelita ! Reveille toi, je t'en supplie... "
Ses blessures étaient assez nombreuses, et un peu de sang coulait en dessous de ses yeux clos, tandis que ses vêtements, déchirés à plusieurs endroits, laissaient apparaître quelques morceaux de peau brûlée par les nombreux tirs reçus. Odd, paniqué à l'idée de voir l'état de son amie, lui dit avec une larme aux yeux et une faible voix :
- " Je t'en prie, ça ne peut pas être possible, tu doit te réveiller !... "
A peine eu t-il le temps de terminer cette phrase que la jeune fille aux cheveux roses, désormais en pétard, ouvrit faiblement les yeux en laissant echaper quelques toussotements.
- " Odd ?... Que se passe t-il ?... J'ai mal... "
- " Princesse, tu m'a fait une de ces peurs ! Ne recommence jamais ça... " répliqua Odd, tout en séchant ses larmes. " Tu t'es bien faite avoir par les monstres, mais si tu ne va pas vite à la tour, on risque d'y rester tout les deux ! "
Aelita, essayant vainement de se lever, conclua d'une petite voix :
- " Pendant que je serais sur Lyoko, je ne sentirais plus la douleur, ainsi, je pourrais desactiver la tour, mais pour aller jusqu'à l'usine, je vais avoir besoin d'aide... "
Odd acquiesça avant de répondre au portable de la jeune fille qui venait tout juste de sonner :
- " Aelita ne va pas très bien, mais on arrive, pas le temps de t'expliquer, Jérémie ! "

Il prit la jeune adolescente sur ses épaules afin de pouvoir, non sans difficultées, monter à l'echelle avec elle. Pour aller plus vite, Odd porta Aelita jusqu'à l'usine, en courant le plus vite possible pour ne pas faire de mauvaises rencontres. Une fois à destination, il expliqua la situation à Jérémie et aux autres, inquiets de l'état de santé d'Aelita, qui se fit virtualisée aussitôt.


Sur Lyoko...


Aelita, atteinte par aucunes blessures sur le monde virtuel, déclara :
- " Ah ! Ca a pas mal d'avantages, Lyoko, tout de même ! Aller, je vais jusqu'à la tour. "
Entrant son corps entier dedans, elle entra par la suite le Code...
- " Tour desactivée... "
- " Ok ", dit Jérémie. " On va voir ce qu'on va faire, je te fait pas revenir tout de suite, ça t'evitera de souffrir en vain ! "


Sur Terre...


- " Il faut attendre une semaine pour le retour vers le passé... C'est trop, et ça n'e reviendra pas assez dans le temps pour enlever les blessures d'Aelita. Non, il faut l'emmener à l'infirmerie. " affirma William.
Jérémie, interpellé, demanda :
- " Oui, elle aurait pu tomber dans le trou à cause des travaux, ok, mais pour les brulures ? Comment on va expliquer ça ?! "
Le petit groupe reflechissa à une solution. Odd prit la parole, tout en levant le doigt :
- " Je sais ! J'ai Ze explication ! Elle n'aura qu'à dire qu'elle a été attaquée par un animal mutant à cinq pattes enragé qui l'aurait poussé sur les tuyaux chauffants près des travaux, d'où les brulures, avant de la pousser dans un trou proche. Non ? "
Ulrich, levant la tête au ciel, déclara :
- " Si on remplace l'animal mutant à cinq pattes enragé par un sanglier sauvage, ça peut être possible, oui... "
Jérémie acquiesça, avant de virtualiser la jeune fille.

Quelques heures plus tard...

Après avoir donné les soins nescessaires à Aelita, l'infirmière autorisa le petit groupe de Lyoko Guerriers à aller lui rendre visite. Poussant la porte, ils virent la jeune fille, allongée sur le lit. Sa jambe droite était bandée des orteils jusqu'au genou, de même que son épaule et le bas du ventre, tandis que son visage comportait quelques pensements, arrêtant le saignement des coupures. Elle soufrait d'une légère entorse de la cheville, ainsi que de nombreuses brulures, heuresement pas de grande gravité. A cela s'ajoutait quelques coupures dues à la mauvaise chute. Odd conclua :
- " Et ben ! Il t'ont vraiment pas loupée, ces saloperies de monstres de X.A.N.A ! "
- " Comment tu te sent ? " demanda Jérémie.
Aelita, le regardant, lui lança :
- " Bah... J'ai l'impression d'être passé sous un rouleau compresseur ! J'ai juste mal partout, mais ça ira ! L'infirmière a dit que je pourrais sortir d'ici quatre jours environ, mais que je devrais y aller mollo.
- " L'avantage, " reprit Odd, " c'est que tu vas louper pas mal de cours de G-I Jim ! Et t'auras même pas à faire l'heure de colle de ce soir ! "
La blessée lui adressa un léger sourire. Le petit groupe ayant cours de Français, sauf pour William et Yumi, qui devaient se rendre en Anglais, ils partirent en direction des salles de classe, en souhaitant un bon retablissement à leur amie. Au milieu du chemin, Odd déclara :
- " Mince ! J'ai oublié mon portable à l'infirmerie, je reviens ! "

Ouvrant une fois de plus la porte, il s'empara de son portable avant de s'asseoir à côté d'Aelita et de lui dire :
- " Au fait Aelita... Je suis désolé de ne pas avoir pu te protéger tout a l'heure... Je suis vraiment désolé... "
Etonnée, la jeune fille prit la main de Odd en lui affirmant :
- " Ne t'inquiète pas, tu m'a déjà assez sauvée. Sans toi... Je serais... Surement morte. "
Executant un sourire en coin, Odd regardait le visage si doux de son amie. Durant cette mésaventure, il avait découvert à quel point il tenait à elle. La voir dans cet état l'attristait, et lorsque les monstres ont commencés à l'attaquer, la faisant tomber dans ce trou, il était entré dans une rage folle... Jamais il n'avait eu aussi peur en voyant le corps de la jeune fille qui ne bougeait plus, jamais il ne s'était senti aussi vide en la croyant, l'espace d'un instant, l'espace d'une seconde, morte... Alors à ce moment là, il comprit qu'elle représentait plus qu'une simple amitié... Ce lien qui l'unissait avec elle, même si il ne savait pas si il était réciproque, ce sentiment qui le liait à elle, même si il venait de se réveler dans le coeur de Odd, était si puissant... Alors que se passait t-il ? Le jeune garçon se le demandait. Pourquoi ce sentiment de vide lorsqu'elle n'est pas avec lui, pourquoi ce sentiment horrible de vivre sans elle, pourquoi réagissait - il comme cela ? Pourquoi le simple nom d'Aelita évoquait tant de choses pour lui ? Car de ses magnigiques cheveux roses qu'elle laissait légèrement pousser, de ses yeux si pétillant de vie, de son visage si apaisant, et de son magnifique corps, elle représentait tant pour lui... Et il venait de s'en rendre compte... Pour la première fois, Odd Della Robbia, le célèbre Don Juan, le charmeur qui est sortit avec quasiment toutes les filles de sa classe, voire des autres, pour la première fois, Odd Della Robbia tomberait il vraiment ?... Amoureux ?.........
- " Odd ! Tu rêve ou quoi ? Si t'arrive en retard en cours de Français, t'es bon pour deux heures de colle de plus ! "
Il lui adressa un large sourire, qu'elle lui rendit, avant de partir, sans réponses à ses questions...

Mardi 11 décembre, 18 heures...


Après avoir rendu une petite visite à Aelita, contrainte de rester allongée pendant encore quelques jours, les Lyoko Guerriers partirent en direction de l'usine, afin de faire une nouvelle exploration du Territoire de la Lumière, sur Ankou. La dernière attaque étant relativement récente et chère en ressource, la puissance de X.A.N.A s'était surement affaiblie et, d'après Jérémie, une nouvelle offensive ne pouvait pas être prévue avant le lendemain.
- " Virtualisation !!! "


Sur Ankou...

La décoration restait toujours au même point dans cette étrange pyramide virtuelle, le groupe monta le premier niveau afin d'accéder à l'aura blanchâtre, téléporteur vers le Territoire de la Lumière, où X.A.N.A les avaient habilement piégés la dernière fois, en se faisant passer pour Franz Hopper. Refletant les héros par une lumière éclatante et par le même sol que le Cinquième Territoire, cet endroit comportait la même interface, le même bouton ainsi que le même ascenseur que lors de la précédente venue.
- " Alors, " commença Jérémie, " pour activer l'ascenseur, il faut appuyer sur le bouton à l'opposé, le problême étant que celui qui appuie n'aura pas le temps de remonter dessus... Il faut donc désigner quelqu'un qui restera ici. Et inutile d'essayer de l'activer à distance, il réponds seulement à la reconaissance d'une forme de main humaine. "
Ulrich, levant la tête en l'air, déclara :
- " C'est complétement débile comme système ! "
- " C'est gentil de te proposer, Ulrich ! " dit Odd, d'un sourire malicieux, en montant sur la plate forme avec Yumi et William.
Le jeune garçon aux deux katanas protesta :
- " Hey ! Mais ! J'ai jamais dit que... ! "
William continua :
- " On est en place maintenant, fallait par râler ! "
Dans un soupir prolongé, il appuya sur le bouton, faisant ainsi monter le reste du groupe.

Placés devant un mystérieux lieu, les Lyoko Guerriers pouvaient apercevoir une grande plaine blanche, d'où sortait quelques pics, formant comme plusieurs chemins, tel un labyrinthe. La salle étant fermée par le haut, ces obstacles ne pouvaient pas être emjambés.
- " J'ai le plan du nouveau Territoire... Il est étrange ! Il n'y a qu'une seule tour, sur la droite, ainsi qu'un interrupteur au centre de ce qui ressemble à un labyrinthe ! "
- " Enfin un peu d'originalité ! " lança William.
- " Et enfin un peu d'action ! " affirma Odd en pointant sa main vers un monstre de X.A.N.A, en armure blanche, et possédant un bras-lame.
Jérémie confirma l'attaque des ennemis, au nombre de deux. William donna un puissant coup d'épée, après avoir executé un " Supersmoke ", dans un des ennemis aussitôt détruit. Yumi fit de même grâce à une magnifique offensive à l'éventail, tandis que Odd, moins en forme, se fit dévirtualisé par le dernier adversaire, exterminé après par le jeune garçon ténébreux.

Après avoir une demi heure de traversée du labyrinthe, qui se révéla être difficile, même avec le plan de Jérémie, William et Yumi appuyèrent sur l'interrupteur, déclenchant ainsi un mécanisme.
- " On forme une équipe de choc ! " lança William à son amie. " Je suis sur qu'en vrai ce serai pareil si tu acceptait de sortir avec moi ! "
- " N'en profite pas qu'Ulrich ne soit pas là. J'ai pas encore pris de décisions. "
- " Prends ton temps, je pourrais t'attendre une éternité si j'étais sur du résultat ! " dit William, en souriant.
Jérémie, un peu gêné de couper cette conversation, lança :
- " Cette action a enlevé la protection des escaliers de la salle des laves, dans la pyramide, j'ai la confirmation d'Ulrich ! "
A peine eu t-il le temps de terminer la phrase qu'une dizaine de monstres arriva, certains armurés de rouge et de noir, d'autres sous forme de Rampants, avant d'exterminer les trois Lyoko Guerriers restant...



Sur Terre...


- " Je ne sais pas ce qu'il y a derrière ces escaliers, mais ça doit être assez important, vu le nombre de monstres qui nous sont arrivés dessus. " déclara Yumi.
Jérémie et les autres partageaient son idée. Ils décidèrent de retourner à Kadik, et d'attendre quelques jours avant d'aller voir ce qu'il en était, car la puissance de tout les Lyoko Guerriers était nescessaire si une horde de monstres arrivaient de nouveau. De plus, si une interface se présentait, seule la jeune fille aux cheveux roses était en mesure d'envoyer les informations à Jérémie.

De retour au collège, Ulrich, Odd, William et Yumi jouaient au Babyfoot, dans le foyer, tandis que Jérémie renda une petite visite à Aelita avant de se pencher vers un programme anti virus, dans le but de pouvoir utiliser de nouveau le retour dans le passé comme bon leur semble.
Dans l'infirmerie, Aelita, allongée, songeait à X.A.N.A... Elle était effrayée de voir à quel point leur ennemi juré montait en puissance, et redoublait d'efforts pour les éliminer. Son état de santé en était la preuve... Et la Méduse, qu'est ce que son retour annoncait ? Elle n'en savait rien... En revanche, la jeune fille se disait que de toutes façons, désormais, tout est joué, et ils ne pouvaient plus faire marche arrière. Ils devaient affronter ce programme multi agent coût que coût... Pour le bien de tout le monde, et surtout, de l'humanité...

Fin du chapitre 7...


Voila ! Un chapitre très mouvementé pour Aelita ! ( la pauvre !... ) Razz ! J'espère que vous avez fait une bonne lecture, et que cela vous a plu ! Le prochain chapitre sortira au plus tard mercredi aprèm !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Phéphé MessagePosté le: Lun 03 Déc 2007 16:20   Sujet du message: Répondre en citant  
Invité



Honnetement j'adore ! C'est vraiment bien ecrit, syntaxe parfaite portrait physique et moral des perosnnage super enfin bref exelent Smile
Revenir en haut de page
 
Montrer les messages depuis:   

Forum Code Lyoko | CodeLyoko.Fr Index du Forum -> Vos Créations -> Fanfictions Code Lyoko Page 1 sur 5
Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5  Suivante

Poster un nouveau sujet
 Réponse rapide  
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
Répondre au sujet



Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure

Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum




Powered by phpBB Lyoko Edition © 2001, 2007 phpBB Group & CodeLyoko.Fr Coding Dream Team - Traduction par : phpBB-fr.com
 
nauticalArea theme by Arnold & CyberjujuM
 
Page générée en : 0.1186s (PHP: 71% - SQL: 29%) - Requêtes SQL effectuées : 17