CodeLyoko.Fr
 
 Dernières news  
[IFSCL] Trailer IFSCL, Fin du cycle 36X!
[Site] Apparaissez sur la chaîne offici...
[Créations] Notre Communauté n'a pas perdu s...
[IFSCL] IFSCL 3.6.X, 8 ans et plus!
[Code Lyoko] Usine Renault : Un peu d'...
[IFSCL] IFSCL 3.6.X: Trailer
[Code Lyoko] Reboot : The Guardian Code
[Code Lyoko] Décès de Carlo de Boutiny
[Site] IFSCL 3.5.0 sortie
[Site] 10 ans plus tard... Les scripts ...
 
 Derniers topics  
[Jeu Vidéo Code Lyoko] IFSCL
[Galerie] Trucs, bidules, choses Made...
Code Lyoko Projet Saison 5
[Fanfic] Code Alpha 2.0 - Rainy Days ...
Votre forme maléfique de Jérémie préf...
[Fanfic] Replika on the Web
Le Point : Quand le dessin animé vire...
[Fanfic] Le risque d'être soi
Parodie Audio - Code Lyok Ouille
Nouveaux Membres : Présentez-vous !!!
 
     
 Accueil | Règles du forum News | FAQ | Rechercher | Liste des Membres | Groupes d'utilisateurs | T'chat | Retour au site 
  Bienvenue, Invité ! (Connexion | S'enregistrer)
  Nom d'utilisateur:   Mot de passe:   
 

[Fanfic] Besoin les uns des autres

Forum Code Lyoko | CodeLyoko.Fr Index du Forum -> Vos Créations -> Fanfictions Code Lyoko


Page 1 sur 3

Aller à la page 1, 2, 3  Suivante





Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet


Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant 
 Auteur Message
June MessagePosté le: Ven 03 Avr 2009 21:24   Sujet du message: [Fanfic] Besoin les uns des autres Répondre en citant  
[Rampant]


Inscrit le: 11 Jan 2009
Messages: 356
Localisation: Volant avec les oiseaux, nageant avec les poissons, courant avec les écureuils... Je suis libre.
Hello à tous ! Mr. Green Et oui, c'est moi, toujours aussi soûlante, toujours autant moi ! Ca va bien ? Parce que moi oui ! J'ai commencé une nouvelle fanfic (ben oui sinon j'aurais pas fais ce topic, logique ! Laughing ). Je préviens tout de suite qu'elle n'a aucun, mais alors AUCUN rapport avec celle que j'avais fais avant, "Une suite". Donc, voici, voilà, régalez-vous ! Wink


Besoin les uns des autres


Chapitre un : Quand le train redémarre


Les années ont passé. Lentes, stressantes, chacune de leur manière. Et, comme on peut s’y attendre, bien qu’on l’ai regretté, on s’est tous séparés. Par saccade. Odd et Ulrich sont restés amis longtemps, mais apparemment, notre cher Della Robia a beaucoup changé... Et pas en bien. Je n’en sais pas plus. Yumi, elle, a reprit son propre chemin : elle est partie au Japon terminer ses études. On ne l’a jamais revu. Aelita a eu quelques ennuis avec la justice à cause de ses différents noms de famille. Je n’ai jamais sus comment elle s’en est sortie : elle m’a tenue à l’écart de ces histoires, et, pour marquer un trait, m’a quitter, alors qu’on était sur le point de se fiancer. J’ai alors déménagé à Toulon. Pourquoi ? J’en sais trop rien. Je voulais partir, sûrement parce que j’étais blessé.
Cet ancien sentiment si doux d’être un héros me manque. Merde, quoi ! Ensemble, on a sauvé le monde, et pas qu’une fois ! Qu’est-ce que je fais là, derrière ce bureau d’employé ? C’était quoi, déjà, mon idéal d’enfant, d’adolescent ? Je ne le sais même plus. Deux ans que Aelita est partie. Deux ans que je suis un zombie. Trois ans que je n’ai plus de nouvelles de Odd et de Ulrich. Et quatre ans que je n’ai plus vu Yumi. Quelles conneries...
"Belpois ! Vous avez fini de rêvasser comme un imbécile ?!"
Je me redresse et laisse tomber ce vieux portrait de nous que Odd avait dessiné pour l’anniversaire de mes treize ans. Monsieur Caillot me tient en joue de son regard d’éclair. Encore lui, encore ces histoires...
"Pardon, monsieur. Je me remets au travail.
-Grr..."
Tout en me fixant, il s’éloigne. Quand ses yeux se détournent enfin de ma personne, je me penche et ramasse mon précieux dessin. On riait. Je n’avais qu’eux. Maintenant, je n’ai plus personne. Plus rien.
(53 749 + 2 834) – 293 840 / 450 = ... Mais comment j’ai pus devenir comptable ?!
"Belpois !"
Encore lui !
"Oui, monsieur Caillot ?
-Votre petite amie demande à vous parler ! Combien de fois vous ai-je dis de ne JAMAIS amener vos conquêtes ici ?!
-Hein ?"
Ma petite amie ? Quelle petite amie ?! De quoi il parle ?
"Heu... Merci, monsieur Caillot, j’y vais..."
Intrigué, je sors de l’immense salle remplis d’employés plus déprimés les uns que les autres. Je marche dans le couloir sur quelques mètres, pour me diriger vers la salle prévue pour les visites. Il y a pas mal de gens ici. Je ne sais même pas qui je dois aller voir, alors bon...
... Mais... Cette fille, là bas, au fond de la salle, qui regardait la fenêtre il y a une seconde et qui s’est tournée vers moi...
C’est pas possible...
Cette silhouette mince, ces longs cheveux noirs, cette façon de me dévisager avec un sourire...
"Jérémie... Quatre ans, déjà !"
Yumi Ishiyama sourit. Elle n’a pas beaucoup changé. A part qu’elle s’est attachée les cheveux en queue de cheval, qu’elle est plus grande, plus mince, plus attirante, elle est la même. Même façon de me regarder. Cette façon-là que me donne l’impression de revivre.
"Yumi... Mais qu’est-ce que...
-Je dois te parler d’une chose importante. Seul toi peux nous sortir de là."
La belle japonaise a cessé de sourire. Elle se dirige vers une table et me désigne la chaise en face de celle dans laquelle elle s’assoit. Je ne comprends pas. Et je n’ai pas envie de tout recommencer comme avant, je ne veux pas être encore plus malheureux que je ne le suis déjà.
"Et pourquoi je t’aiderais ?" je demande aigrement en croisant les bras.
Yumi fronce les sourcils. Ma réaction ne lui plaît pas, et je ne comprends même pas pourquoi j’ai répondu de cette manière.
"Je ne te demande pas de m’aider, moi, souffle-t-elle avec colère. Je te demande de nous sauver tous, moi, et tous tes anciens amis. Ainsi que la jeune fille que tu avais l’intention d’épouser il y a deux ans."
Mon sang ne fait qu’un tour. Aelita. Aelita est en danger.
L’envie d’être un héros revient dans ma poitrine. Je m’approche de Yumi et m’assieds sur la chaise.
"Prêt, Jérémie ?
-Appelle-moi Einstein, je préfère ça !"

_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
 
Yulhia MessagePosté le: Ven 03 Avr 2009 21:33   Sujet du message: Répondre en citant  
Memoria


Inscrit le: 25 Mai 2008
Messages: 2743
Pas mal, le début ! Razz
Je sens que je vais bien aimer !

Sinon, ben l'action va commencer ! J'attend que ça \o/

Vivement la suite Zumelle Wink
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Elwing MessagePosté le: Ven 03 Avr 2009 21:43   Sujet du message: Répondre en citant  
[Kongre]


Inscrit le: 20 Mar 2009
Messages: 1393
Localisation: Dans ses bras <3
Sympa le début. Y 'a pas de fautes d'orthographe (donc c'est agréables à lire), y 'a du suspense: qu'est il arrivé à Aelita ?, t'as bien repris le comportement de Jérémie (le pauvre il est solo mais quelque chose me dit qu'il va se passé plein de truc et qu'ils vont se retrouver comme au bon vieux temps ) Smile Et puis tu ne fais pas allusion à Guillermos Phéas ?
j'attends la suite avec impatiente Very Happy

_________________
http://nsa29.casimages.com/img/2012/05/23/120523095015101622.png


Dernière édition par Elwing le Sam 04 Avr 2009 12:41; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
June MessagePosté le: Ven 03 Avr 2009 23:31   Sujet du message: Répondre en citant  
[Rampant]


Inscrit le: 11 Jan 2009
Messages: 356
Localisation: Volant avec les oiseaux, nageant avec les poissons, courant avec les écureuils... Je suis libre.
Ralala, en un soir je poste déjà deux chapitre... Mr. Green Trop conteeente, je suis entraînée par cette histoire comme un saumon dans un torrent ! (drôle de comparaison... Neutral ) Enfin bref, voici la suite !

Chapitre deux : Quand ceux du passé changent ou restent


Yumi me sourit à nouveau. Heureuse que je n’ai pas tellement changé que ça ? Que veux-tu, on a tous une part du passé. Toi, par exemple, j’ai tout de suite trouvé que tu étais pareille.
"Alors, tu m’expliques ?
-Jérémie, tu as entendu parlé de Guillaume Péhas ?"
Comme si on pouvait ne pas entendre parler de lui ! Ce taré mi-informaticien mi-mafioso a déjà commit environ trente meurtres et une bonne cinquantaine de détournement de fonds à lui tout seul. Il file comme le vent entre la police et le FBI. Ce type est un véritable génie démoniaque, le genre qui vendrait père et mère pour avoir ce qu’il veut. Enfin, bref, je vais pas vous faire un dessin.
"Bien sûr, pourquoi ?
-Je ne sais pas encore comment, mais il a appris l’existence du Super-Calculateur. Et de Xana. Je ne sais pas ce qu’il compte faire exactement, mais il a enlevé Aelita parce qu’il sait qu’elle a un rapport avec cette histoire."
Sans trop le faire exprès, je resserre mes poings. S’il touche à un seul de ses cheveux, je jure de l’étriper.
"Tu sais que Aelita a eu des problèmes à cause de ses divers noms de famille. Elle risquait gros après que tu sois partie. Péhas lui a proposé de l’aider à s’en sortir. Elle ne savait pas qui il était ni ce qu’il préparait, mais en tous cas, le commissaire chargé de l’affaire Aelita Stones a été retrouvé mort assassiné le lendemain.
-Glups..."
... Pour l’étriper, faudra déjà que j’y arrive...
"On est allé la voir. Elle était complètement paniquée.
-On ?
-Moi et Ulrich. Tu ne sais pas ? Ça fait déjà deux ans qu’on est mariés."
Ah. Je ne suis pas très étonné, à vrai dire. Ces deux-là, dès le début, on savait déjà tous ce qui les attendait plus tard. Moi, je croyais savoir... Et je me trompais.
"Je te disais qu’on était allé la voir, tous les deux. Elle était complètement paniquée. On allait sans aucun doute la soupçonner de meurtre, et quand elle s’était rendue compte à qui elle avait eu affaire trois jours auparavant, il était trop tard. Enfin... Je me suis absentée quelques instants pour aller lui acheter quelques bons trucs à manger, histoire de passer une soirée tous les trois, pour ne pas la laisser seule. Mais quand je suis revenue..."
Elle s’arrête de parler. Mon amie croise les bras et baisse la tête. La colère envahie son visage.
"Yumi ? Tu... Enfin, ça va aller ?
-Je le revois encore..." murmure-t-elle.
Elle relève la tête, des larmes au coin des yeux. Je frissonne.
"Je le revois encore, cette ordure, en train de les frapper, avec ses amis loubards. Les visages de Ulrich et Aelita, traumatisés devant..."
Mon cœur se serre. Imaginer cette scène me donne envie de hurler.
"Devant notre ancien ami..." articule-t-elle avec difficulté.
Je me redresse, incrédule. Non, elle ne peut pas avoir dit ça. J’ai mal compris.
"Yumi... De... Devant qui ?!"
Je la fixe, attendant une réponse salvatrice, n’importe quoi qui puisse me dire que je me trompe.
Elle lève les yeux, se redresse lentement et essuie son visage. Non... C’est impossible !
"Odd est avec Péhas.
-Non !"
Je me lève de ma chaise avec fracas. Odd Della Robia ne peut pas faire une chose pareil. Le même garçon qui nous a dessiné, tous ensemble, main dans la main, pour mon anniversaire. Le même ami qui passait son temps à m’appeler "Einstein" ne peut pas... Il ne peut pas avoir frappé et enlevé ses meilleurs amis d’enfance. Et si en plus, il a participé aux autres meurtres de Péhas ? C’est inimaginable.
"Tu t’es trompée, Yumi ! Tu l’as mal vu, c’est tout !
-C’était lui, Jérémie, je le sais. Je l’aurais reconnu entre mille. Et je suis aussi désolée que toi."
Je me rassois comme si une balle avait transpercée mon ventre. Odd, nom de dieu, mais qu’est-ce que tu es devenu ?
"On a besoin de toi. Seul un génie de l’informatique de ton calibre peut m’aider à retrouver le réseau de Péhas et nos amis. Un monde aussi dangereux que Lyoko ne doit pas tomber en de mauvaises mains. On pourra même peut-être faire changer Odd d’avis. Je suis certaine qu’il ne peut pas être aussi différent que ça.
-Et avec quoi je vais la trouver, la planque ? Même l’informatique ne peut pas, comme ça, en claquant des doigts, retrouver l’ennemi public numéro un.
-Si tu retrouves les bornes GPS des téléphones de nos amis, tu pourras les rejoindre facilement, non ?
-Les bornes GPS ont un rayon limité, je ne peux pas les repérer à plus de quatre ou cinq kilomètres. Peut-être que le mieux à faire, c’est aller à l’usine, vu que c’est l’objectif de Péhas. Non ?
-Réfléchi, Jérémie. Ulrich et Aelita ne cracheront jamais le morceau. Et même s’ils le font, quand Péhas arrivera à l’usine, il les aura déjà tué depuis longtemps.
-Tu n’as pas un truc, un indice quelconque que tu aurais trouvé sur les lieux ?
-Maintenant que tu le dis..."
La belle japonaise se met à fouiller les poches de son manteau noir et en sort un vieux papier tout chiffonné.
"Je l’ai ramassé quand la voiture s’est éloignée, mais je ne comprends rien à ce qui y est inscrit."
Dépliant la note, j’y déchiffre des mots marqués à tout hasard sans aucun doute. Je lis à voix haute.
""Base de Grand-Lieu S-M, l’Auparavant attend sa fille. Code Thalès. Indices recueillis : Kadic." Kadic ? Le collège Kadic ?!
-J’ai remarqué aussi, mais ce que je ne comprends pas, c’est le reste du message. Tu piges quelques choses, toi ?"
Je réfléchi quelques instants avant de conclure à quelques résultats vagues.
"Grand-Lieu, c’est peut-être le lac de Grand-Lieu, pas loin de Nantes. Code Thalès, par rapport au Théorème de Thalès ? Moi, ce qui me surprend surtout, c’est "l’Auparavant attend sa fille". Je ne vois pas du tout ce que ça signifie.
-Et les initiales S-M ?
-Attend, je crois que... Mais oui !"
Yumi me regarde, surprise, mais en même temps souriante. Je sais déjà ce qu’elle pense. Et ça me fait plaisir.
"Ben quoi ? demande-t-elle sans changer d’expression.
-S-M signifie Sous-Marin. Tu comprends ce que ça veut dire ? La base Grand-Lieu S-M, c’est une base sous-marine dans le lac !
-Et le reste ?
-Ça, on le verra une fois arrivé !"

C’est ainsi que je me retrouve, quelques heures plus tard, dans le train de 15h30 qui me conduit à Nantes en compagnie de Yumi. Je me demande dans quel affaire je viens de me fourrer. Encore une histoire de héros ? Si on doit retourner sur Lyoko, si tout doit recommencer... Alors, finit ma petite vie tranquille. En même temps, je mentirais en disant que je regrette.
Je pense à nous tous. Je vois sur le visage de Yumi la peur qui la possède. Elle doit être en train de se demander ce qu’ils sont en train de faire à son mari. J’ai peur moi aussi, tu sais. Nos deux amis, nos deux amours sont là-bas, en danger, à la merci d’un fou...
... Et de Odd...
Non, décidément, je ne m’y fais pas. Lui, un mafieux ? C’est complètement invraisemblable. Comment a-t-il pût basculer à ce point ? Si tu savais comme tu me déçois...
Il ne manque plus que l’autre pour avoir des nouvelles de tout le monde. Quand je parle de l’autre, je fais évidemment allusion à notre très cher fanfaron, ancien pot de colle de Yumi...
"Je rêve ? Yumi, Jérémie ?"
Je me retourne. C’est bien une occasion pour dire "Quand on parle du loup"... Mais je suis bien trop étonné pour le dire maintenant.
"William ?!" s’écrie la japonaise, stupéfaite.

_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
 
*Odd Della Robbia* MessagePosté le: Sam 04 Avr 2009 05:55   Sujet du message: Répondre en citant  
[Kongre]


Inscrit le: 14 Sep 2008
Messages: 1320
Localisation: Sur le territoire Banquise entrain de faire de l'overboard
Ca commence fort cette fic, des meurtres et un enlèvement.
Par contre un truc qui me plais pas, c'est que tu face passer odd pour un criminel sans pitié.
J'espere que c'est juste une couverture et qu'en réalité il fait semblant pour infiltrer le groupe de Pehas

_________________
http://img11.hostingpics.net/pics/431875signature.png

http://img11.hostingpics.net/pics/400268userbar.gif
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Abadjin Pieckoyt MessagePosté le: Sam 04 Avr 2009 06:50   Sujet du message: Répondre en citant  
Défenseur Galactique


Inscrit le: 22 Aoû 2008
Messages: 559
Localisation: Aux côtés du Catalyseur pour mettre fin à la menace des Moissonneurs...
Ooooooooooooooooooooooooooooooooooh !!! O-o C'est génial cette fan fic !!!!! Action, rebondissements et un excellent niveau de français... J'adore !!!!!! [se met à scander en rythme] La suite, la suite... ^^
_________________
http://nsm07.casimages.com/img/2012/02/05//120205103503633029399575.png

Tel un feu purificateur, nous rétablissons l'équilibre.
Le Catalyseur s'adressant au Commandant Shepard,
quelques secondes avant l'activation du Creuset et la fin des Moissonneurs.

Tiré de Mass Effect 3
Liens de mes Fics et Fans Fics
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
 
benjisop MessagePosté le: Sam 04 Avr 2009 09:54   Sujet du message: Répondre en citant  
[Manta]


Inscrit le: 23 Juin 2006
Messages: 608
Localisation: Devant mon PC
Sans aucun doute un excellent début! On sent tout de suite une ambiance vraiment étrange, un scénario réfléchi et pensé, et des actions qui s'enchaînent comme si l'histoire avait été répétée 2000 fois. Vraiment c'est bien, j'aime bien le scénario, surtout que tu te places dans jérémy, et puis l'ambiance des meurtres, franchement j'aime bien. Voila vivement le chapitre 3 alors.
_________________

http://img109.imageshack.us/img109/3185/signature3xx6.png
http://imageshack.us/a/img28/46/knwq.pnghttp://imageshack.us/a/img163/1125/ksmc.pnghttp://imageshack.us/a/img89/4558/4saz.png
Spoiler

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
 
Elwing MessagePosté le: Sam 04 Avr 2009 10:27   Sujet du message: Répondre en citant  
[Kongre]


Inscrit le: 20 Mar 2009
Messages: 1393
Localisation: Dans ses bras <3
Comme je m'y attendais, la suite est géniale. Odd un méchant ? Oh pas possible. Quel rebondissement. Smile Comment ça se fait ? Que lui est il arrivé ? Et Aelita et Ulrich vont bien j'espère ? (la suite au prochain chapitre D: ) Il est trop fort Jérémie, il a presque réussi a décodé le message à lui tout seul Smile ) Et William, que fait il la ? Il est au courant de ce qui se passe ? Bref y 'a plein de question que je me pose. Y 'a trop de suspense, vivement la suite Mr. Green Moi je le sens il va y avoir beaucoup d'action Smile
_________________
http://nsa29.casimages.com/img/2012/05/23/120523095015101622.png
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Evana MessagePosté le: Sam 04 Avr 2009 12:13   Sujet du message: Répondre en citant  
Spectatrice


Inscrit le: 11 Fév 2009
Messages: 479
My god, t'as commencé ta fic, et j'étais même pas là!! T-T
Alors là, ça démarre fort!! De l'action dès le début! (=> Tu veux me faire mourir de jalousie, ou quoi? XD)
Guillaume Péhas... je me trompe, ou ce type a quelque chose à voir avec Guillermo Péhas (Les Sim's)? Mr. Green
Odd! Avec l'ennemi! Alors ça, je l'imaginais pas du tout!
Ulrich et Yumi, mariés... voilà qui fait plaisir à entendre... Mr. Green
Le retour de William... une nouvelle base-noyau...
Le suspense est également génial! Je bous d'impatience sur place lol^^
Quant à ton style d'écriture, il s'est beaucoup amélioré, ce qui ne gâche rien, bien au contraire!!
Bref, je termine en disant que franchement, t'as bien fait de commencer cette fic. Là, t'as fait le bon choix!
J'allais oublier de dire que vivement la suite!^^
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
June MessagePosté le: Sam 04 Avr 2009 14:21   Sujet du message: Répondre en citant  
[Rampant]


Inscrit le: 11 Jan 2009
Messages: 356
Localisation: Volant avec les oiseaux, nageant avec les poissons, courant avec les écureuils... Je suis libre.
Re-bonjour ! Mr. Green Merci à tous pour vos com's et contente que ça vous plaise !

MissClanne => Tu m'as démasqué ! Twisted Evil Et oui, je me suis inspirée de Guillermo Péhas pour créer Guillaume Péhas. Comme je suis intelligente... Cool

Chapitre trois : Quand tout ressemble au passé


"Qu’est-ce que vous faites ici ?"
Ça alors, William Dunbar en personne ! Est-ce une coïncidence qu’il se trouve ici, dans le même train que nous alors qu’on se dirige vers le repaire de ceux qui ont kidnappés nos amis d’enfance ? Espérons-le. Parce que si non, il ne risque pas d’être de notre côté. Donc, ça la fiche mal.
"Euh, ben on va à Nantes... bégaie Yumi avec stresse.
-Ça, je l’avais deviné, figure-toi ! rit-il. Mais pourquoi ?
-Hum, pour... Pour affaire ! je m’interpose. C’est urgent, on doit faire des recherches sur... Sur le lac Grand-Lieu, voilà...
-Ah bon ? s’étonne-t-il. Je dois faire un documentaire dessus. Vous savez qu’il est extrêmement mystérieux ? La végétation y est exagérément installée. Tous les savants travaillent dessus, font de la plongée pour visiter les fonds. Je vais moi-même y aller..."
Une idée vient d’émerger de mon esprit. De la plongée, hein ?
"Ah, tu vas faire de la plongée ? je dis poliment. Tu pourras nous emmener aussi ? Ça m’intéresserait, ça fait longtemps que j’en rêve !
-Toi, faire de la plongée ? Je ne savais pas que tu aimais ce genre de sport.
-J’en suis féru ! Ça me ferait vraiment plaisir. Tu veux bien ?"
Derrière moi, Yumi agrippe mon poignet, paniquée. Son regard noir me foudroie, comme si elle allait me manger.
"Jérémie... grince-t-elle. On a d’autres choses à faire...
-Mais tu vas voir, c’est très instructif ! je dis en souriant difficilement, tordu par la douleur de sa main serrée autour de la mienne. On va s’amuser !
-Je suis d’accord, avec plaisir !" se réjouit William sans se rendre compte du stresse de la Japonaise.
Yumi ne lâche pas mon bras et me tire dans un coin.
"Jérémie, non mais qu’est-ce qui te prends ? Tu ne te rends pas compte que tu vas entraîner William dans une histoire qui ne le concerne pas ?
-T’inquiète ! je la rassure. Il suffira de piquer des tenues de plongée, et on ira jusqu’à la base sous-marine. Dunbar n’en saura rien !
-Facile à dire ! Tu crois que je suis habituée au vol ? Et que j’ai souvent fais de la plongée ? Si personne n’a jamais découvert cette planque, c’est qu’elle doit être très profonde. On risque gros, tout seuls.
-Pas grave. On doit y arriver."
Dans ma tête, le doux visage de Aelita prend toute la place. Je suis capable de tout. Mourir noyé ou tué, tant que je fais ça pour la sauver, je peux le faire.
Je l’imagine, seule, enfermée dans une pièce sombre et froide, meurtrie de partout, battue chaque jour à cause de ce maudit Super-Calculateur...
Si je ne l’avais pas rallumé, il y a dix ans, rien de tout cela ne serait arrivé.

Brrr... Il fait si froid...
Qu’est-ce qu’il nous est arrivé ? Ulrich dort avec difficulté à côté de moi. Son corps est couvert de bleus. Je ne sais pas si je suis dans le même état que lui. En réalité, je fixe l’homme qui garde notre cellule. Ses cheveux blonds formant un pic sont décorés d’une mèche violette. Il porte une paire de lunettes de soleil fumés : je ne sais pas s’il me regarde. Mais ça m’étonnerait qu’il ne le fasse pas.
"Odd, s’il te plaît... je murmure. Je meurs de soif..."
Il se tourne vers moi et, après une ou deux secondes d’hésitation, entre avec prudence dans notre cage. Il ferme la porte derrière lui et remplie un verre d’eau. Il le porte à ma bouche, car il sait très bien que je suis trop faible pour le faire moi-même. L’eau fraîche coule dans ma gorge.
"Pardon, Aelita, dit-il en se forçant à être le plus doux possible. Je n’ai pas le choix..."
Je rêve ou une larme s’enfuit du verre droit des lunettes de soleil ?
Jérémie, comme j’aimerais que tu sois avec moi... Deux ans que je me mens sans y arriver. Deux ans que je n’arrive pas à effacé de mon esprit tes yeux. Deux ans que je t’aime tout en t’ayant perdu.


Assis à la même place que tout à l’heure, je suis à nouveau seul avec Yumi : William ne peut pas quitter ses amis reporters. La tête dans les nuages, je repense à tout ça, au passé, au présent, et à ce à quoi ressemblera mon futur... Serais-je seul ? Serais-je avec elle ? Ou bien, peut-être que je ne serais plus du tout...
"Yumi, comment tu as sus que Péhas savait pour Xana ?
- Quand il a vu Aelita, il lui a dit des choses bizarres qu’elle n’a pas très bien compris. Elle voulait refuser son offre, comme tu te l’imagines. Mais il ne lui a pas laissé le choix. Il lui a dit : "Acceptez, à moins que vous ne vouliez qu’on reparle de ce qui s’est passé il y a dix ans. Et si vous ne voulez pas parler, je vous arracherais les mots de la bouche... Au sens propres du terme." Elle n’a pas sût quoi répondre, et il est partit."
Lui... Rien à foutre, mafieux ou pas, dangereux ou non, je jure de le tuer si il la touche une seule fois.
"*Ding dong* Le train numéro 69 vient d’arriver à la gare de Nantes. Les taxis attendent les personnes qui voudraient se déplacer à l’extérieur de la ville. Merci d’avoir choisie notre compagnie."
"Yumi, Jérémie ! s’écrie William en nous faisant de grands signes. Venez par ici, on va prendre une voiture !"
Mon amie et moi nous approchons du jeune journaliste. Après quelques minutes passées dans le taxi, nous voici arrivez aux bords du lac Grand-Lieu.
"C’est beau, non ? demande William en souriant.
-Oui, oui..." je réponds sans trop l’écouter.
Moi, ce qui m’intéresse, ce n’est pas le lac, mais plutôt ce qu’il y a au fond. Aelita, Ulrich... Et Odd. On doit tous les sortir de là.
"Où tu as rangé les combinaisons de plongée ? je demande innocemment.
-Dans le hangar, pourquoi ? répond-il en fronçant les sourcils.
-Oh, pour rien, juste pour savoir. On y va quand ?
-Ben dès demain, je suis à vous ! Ça vous va ?
-Ok !" je souris.
Yumi a l’air anxieuse. Je ne le montre pas, mais moi aussi. L’idée d’aller faire mumuse dans une planque de tueur en tenu de plongée sans même en avoir fais une seule fois me met un peu mal à l’aise, c’est le moins qu’on puisse dire. Mais je ne peux pas faire autrement.
"Ce soir, on passe à l’action." je chuchote à Yumi.
D’un mouvement de tête, elle acquiesce.

Jérémie !

_________________


Dernière édition par June le Sam 04 Avr 2009 20:11; édité 2 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
 
Margot MessagePosté le: Sam 04 Avr 2009 14:37   Sujet du message: Répondre en citant  
[Kankrelat]


Inscrit le: 04 Avr 2009
Messages: 39
C'est super ! continue comme ç ! Juste le cas de Odd qui me chagrine un peu, mais sinon c'est super ! J'ai hâte de voir la suite !
_________________
http://img6.imageshack.us/img6/6470/lyoko869.jpg
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Elwing MessagePosté le: Sam 04 Avr 2009 14:50   Sujet du message: Répondre en citant  
[Kongre]


Inscrit le: 20 Mar 2009
Messages: 1393
Localisation: Dans ses bras <3
Je me disais aussi que guillaume Phéas me faisait pensé à quelqu'un. La suite est géniale, j'me demande ce qu'il en est de Odd, c'est dommage qu'il soit du coté des méchants... Yeah moi je la sens bien venir l'action au prochain chapitre Smile Et William est ce qu'il va les laissé filés comme ça ? Ou il va les suivre ? Par contre ça fait pas trop français tout tes "je dis (...), je souris..." ça serait mieux si tu mettais "dis-je, souris-je..." bon j'ai pas tout relevé, j'ai la flemme xd Mr. Green
_________________
http://nsa29.casimages.com/img/2012/05/23/120523095015101622.png
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
benjisop MessagePosté le: Sam 04 Avr 2009 19:02   Sujet du message: Répondre en citant  
[Manta]


Inscrit le: 23 Juin 2006
Messages: 608
Localisation: Devant mon PC
Cela confirme mes premières impressions, je sens qu'on est parti pour une très très bonne fic. Non sérieux, t'as un superbe style d'écriture!
J'ai remarqué quelques fautes de conjugaison et de grammaire, mais bon c'est pas grave, ça arrive ça ne dérange pas la lecture, c'est le principal
Juste
Citation:
t'aillant perdu


==> t'ayant perdu

Vivement le chapitre 4 de cette histoire qui part sur les chapeaux de roues!

_________________

http://img109.imageshack.us/img109/3185/signature3xx6.png
http://imageshack.us/a/img28/46/knwq.pnghttp://imageshack.us/a/img163/1125/ksmc.pnghttp://imageshack.us/a/img89/4558/4saz.png
Spoiler

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
 
Evana MessagePosté le: Sam 04 Avr 2009 19:33   Sujet du message: Répondre en citant  
Spectatrice


Inscrit le: 11 Fév 2009
Messages: 479
Ha ha, je l'savais pour Guillermo, je sens que je ne suis pas la seule flemmarde ici XD
J'avais aussi oublié de te dire que c'est cool d'avoir mis Jérémy comme narrateur!!
Quant à ce passage avec Aelita... il m'a mis l'eau à la bouche (pour la suite, bien sûr, je veux pas la manger XD)
Odd... il va revenir vers ses amis, j'en suis sûre!!
C'est parti... ils vont plonger...
Pour finir, j'adore le tire du chapitre!
J'attends la suite!!!
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
June MessagePosté le: Sam 04 Avr 2009 21:36   Sujet du message: Répondre en citant  
[Rampant]


Inscrit le: 11 Jan 2009
Messages: 356
Localisation: Volant avec les oiseaux, nageant avec les poissons, courant avec les écureuils... Je suis libre.
Benjisop, merci de m'avoir prévenu pour la faute d'orthographe. MissClanne => Mais ze suis pas flemmarde, m'enfin ! Mr. Green

Chapitre quatre : Quand on a plus le choix


Ma montre indique 00:30. Derrière moi, Yumi, transpirante, surveille les environs. J’ai beau faire ce que je peux, cette sale porte refuse de s’ouvrir. S’enfuir dans l’eau de nuit sans jamais avoir plongé, c’est de la folie furieuse, je le sais. C’est ça ou laisser partir mon unique chance de revoir Aelita et Ulrich vivants.
"Jérémie, grouille ! s’impatiente mon amie. Faut pas trainer dans le coin, ça commence à devenir malsain !
-J’y peux rien, cette foutue porte est complètement..."
Pas le temps d’en dire plus. La jambe de Yumi passe à dix centimètres de ma tête et s’abat contre le rideau de fer, qui cède dans un fracas retentissant.
"Elle est complètement quoi ? dit la belle Japonaise avec un sourire moqueur.
-Hum, rien... N’empêche que c’était pas très discret. Si quelqu’un passe dans le coin..."
Une main agrippe soudainement mon bras et me met au tapis sans que je n’ai le temps de terminer ma phrase.
"Qu’est-ce que vous faites là, vous deux ?! s’écrie une voix grave. Je vais vous... Hein ? Jérémie ?
-Oui, et si... je souffle, étouffé. Si tu pouvais me laisser me lever, ce serait pas mal...
-Ah, pardon."
Je me relève, endolori, sous le regard noir de William qui nous dévisage, Yumi et moi.
"Alors, c’est votre passe-temps, le vol de nuit ? Qu’est-ce que vous cherchiez, dans ce hangar ?
-Écoute, William... bégaie timidement Yumi. On voulait juste..."
Elle se tourne vers moi. On voulait juste quoi ? Piquer son matos et aller dans la base sous-marine d’un serial-killer ? Pas très convaincant...
"Jérémie, on fait quoi ?" me demande-t-elle.
Qu’est-ce que tu veux que j’en saches ? Après tout, William aussi était notre ami dans le passé. Il ne restera pas insensible au fait que Aelita et Ulrich soit en danger, et vu que c’est un reporter, ce genre d’histoires doivent l’intéresser hautement. J’acquiesce pour lui donner le feu vert.

Odd tourne en rond devant moi. Qu’est-ce qui a bien pût le pousser à s’associer avec Péhas ? Ulrich reprend lentement ses esprits. Quand Odd s’est approché de lui pour le soutenir, tout à l’heure, il l’a repoussé violemment.
"J’ai pas besoin de ta pitié, Odd ! Si tu étais vraiment mon ami, tu ne m’aiderais pas seulement à me relever. Tu ne m’aurais pas enlever, tu ne m’aurais pas frappé avec ces brutes, et tu m’aiderais à sortir de ce trou à rat !"
Odd s’est redressé. Il est redevenu froid, et à murmuré :
"N’oublie pas que je peux faire de toi ce que je veux, Ulrich.
-Tu n’aura jamais assez de haine pour me toucher."
Odd agrippa alors soudainement son ancien ami par le col et leva son poing devant son visage. Ils sont restés quelques secondes comme ça, mais Odd n’a pas oser terminer son geste. Il a reposé Ulrich et est sortie de la cellule. Depuis, il est là, devant, tournant en rond sans rien oser faire. Je ne comprends pas. Qu’est-ce qui est si dur pour lui ?
"Della Robia, comment vont nos amis ?"
Cette voix aigre et grave, cet accent sicilien... Péhas.
"Alors ? Je t’ai posé une question !
-Euh, bien, monsieur Péhas. Mais, enfin, ils ont du mal à se remettre des coups de tout à l’heure... On devrait peut-être les ménager, non ?"
Soudain, le mafioso sort de sa veste noire un couteau et pose le bout de la lame sur le ventre du jeune blond. Effrayé, celui-ci tente de reculer, mais son agresseur le tient par le bras.
"Si tu continus ton cirque, c’est toi que je vais ménager, Della Robia."
Sur ces mots, l’ordure le lâche et s’en va. Mon ancien ami, terrorisé, reste quelques instants sans bouger. Puis, voyant que je le dévisage, s’écrie :
"Qu’est-ce que t’as à me regarder comme ça, toi ?!
-Enfin Odd, mais qu’est-ce qui te retiens parmi eux ? Pourquoi tu ne t’enfuis pas ?!
-Ce ne sont pas tes affaires !"
Tremblant de rage, pivote et me tourne le dos.
Jérémie, viens vite...

Quelques minutes après, William sait tout et est bien décidé à nous suivre. Comme il s’y connaît en plongée, il nous passe tout ce qu’il faut pour sortir de nuit. Il suffira de porter des lampes et tout ira bien. Il faut juste ne pas faire de faux pas.
"Bon, on y va ? je m’impatiente. On a pas toute la nuit !
-Glups..." répond simplement Yumi.
Elle a peur. Moi aussi. Et j’imagine que même William ne se sent pas bien. Qu’est-ce qui nous attend, là-bas ?
_______________________________________


Bon je sais que ce chapitre-là est pas très long mais je vous en réserve un super pour après, promis ! Mr. Green

Juno

_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
 
Montrer les messages depuis:   

Forum Code Lyoko | CodeLyoko.Fr Index du Forum -> Vos Créations -> Fanfictions Code Lyoko Page 1 sur 3
Aller à la page 1, 2, 3  Suivante

Poster un nouveau sujet
 Réponse rapide  
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
Répondre au sujet



Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure

Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum




Powered by phpBB Lyoko Edition © 2001, 2007 phpBB Group & CodeLyoko.Fr Coding Dream Team - Traduction par : phpBB-fr.com
 
nauticalArea theme by Arnold & CyberjujuM
 
Page générée en : 0.0869s (PHP: 54% - SQL: 46%) - Requêtes SQL effectuées : 20