CodeLyoko.Fr
 
 Dernières news  
[IFSCL] Trailer IFSCL, Fin du cycle 36X!
[Site] Apparaissez sur la chaîne offici...
[Créations] Notre Communauté n'a pas perdu s...
[IFSCL] IFSCL 3.6.X, 8 ans et plus!
[Code Lyoko] Usine Renault : Un peu d'...
[IFSCL] IFSCL 3.6.X: Trailer
[Code Lyoko] Reboot : The Guardian Code
[Code Lyoko] Décès de Carlo de Boutiny
[Site] IFSCL 3.5.0 sortie
[Site] 10 ans plus tard... Les scripts ...
 
 Derniers topics  
[Fanfic] Oblitération [Terminée]
[Jeu Vidéo Code Lyoko] IFSCL
[Fanfic] L'Engrenage
Nouveaux Membres : Présentez-vous !!!
Le Point : Quand le dessin animé vire...
[Fanfic] Mondes Alternés
[Fanfic] Le risque d'être soi
Position/transition salle turbines et...
Votre Avenir ?
[Tops 3] Méchants de fiction
 
     
 Accueil | Règles du forum News | FAQ | Rechercher | Liste des Membres | Groupes d'utilisateurs | T'chat | Retour au site 
  Bienvenue, Invité ! (Connexion | S'enregistrer)
  Nom d'utilisateur:   Mot de passe:   
 

[Fanfic] Quête familiale

Forum Code Lyoko | CodeLyoko.Fr Index du Forum -> Vos Créations -> Fanfictions Code Lyoko


Page 2 sur 2

Aller à la page Précédente  1, 2





Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet


Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant 
 Auteur Message
Sheikdu51 MessagePosté le: Ven 04 Jan 2013 16:19   Sujet du message: Répondre en citant  
[Blok]


Inscrit le: 21 Déc 2012
Messages: 199
Localisation: Skaro.
Et voilà la suite!

Dans l'obscure pénombre de la nuit, le portable d'Aelita se mit soudain à sonner. Elle vit que c'était le numéro de l'interface d'appel du supercalculateur. Alors elle répondit.
« Allo, Aelita? Aelita Schaeffer? » dit alors une voix familière à Aelita.
La jeune fille fut choquée qu'on l'appelle par son vrai nom de famille. Ce ne pouvait être aucun de ses amis : ils l'appellent eux-mêmes Aelita Hopper.
« Euh oui? Qui est-ce? » répondit la jeune fille d'une voix inquiétée.
« Je savais que c'était toi. Rejoins-moi au laboratoire de ton père. Tu sais de quoi je parle.
Je t'attends. Nous avons peu de temps. » ajouta l'inconnue.
La jeune chose qu'Aelita pouvait à peu près savoir sur cette personne, c'est que c'était une femme. Quoique, après tout, il y a le modulateur de voix qui est installé sur l'ordinateur.
Aelita savait que malgré le refus catégorique de ses amis, elle devait aller à l'usine. Qui plus est, elle se sentait plus en sécurité là-haut que dans sa chambre.

Elle se mit donc en route. Pendant qu'elle marchait, beaucoup de choses défilaient dans sa tête...
Comment quelqu'un pouvait savoir que ce labo était celui de son père? Comment la personne pouvait connaître sa vraie identité? La jeune fille arrêta de se poser des questions puisqu'elle arriva devant l'usine désaffectée. Elle prit le monte-charge, et descendit au labo. Une fois arrivée, elle vit une femme aux commandes de l'ordinateur. Elle semblait chercher quelque chose dans les données les plus secrètes du supercalculateur. Ayant remarqué qu'Aelita était arrivée, elle se retourna et c'est alors qu'une série de questions se posèrent dans la tête d'Aelita : elle avait déjà vu cette femme quelque part.

« Qu'est-ce qu'il y a, trésor? Tu ne me reconnais pas? » interrogea la jeune femme.

Son profil était plus que coïncident avec celui de la disparue Anthéa Hopper : cheveux roses, de la même longueur, même couleurs d'yeux, même taille, même voix.

- « N'approche pas, X.A.N.A.! » clama alors la jeune fille.
- « Mais voyons, Aelita, X.A.N.A est mort. Devant toi. Et Franz aussi. »
- « Je... »
- « Je sais ma chérie. Tu trouves tout cela fou, n'est-ce-pas? Ne t'inquiète pas, je ne te veux aucun mal, au contraire. J'ai trouvé le moyen de recréer ton père! Tu te souviens, Jérémie t'avait recréée quand tu t'étais sacrifiée pour désactiver une tour à partir d'un cheveu. Et j'ai matérialisé un cheveu de ton père. Regarde. »
- « Maman, c'est... »
- « Oui Aelita, je sais. C'est merveilleux! Maintenant, il faut plonger sur Lyokô. »
- « Pourquoi? »
- « Réaliser le rêve de ton père. Que nous vivions en famille, tous heureux, pour l'éternité, sur Lyokô. »
- « Je te rejoindrais. Va en salle des scanners maintenant. »

D'un air méfiant, Aelita alla en salle des scanners. Avant de plonger, elle réfléchit : comment sa mère pouvait savoir que X.A.N.A et Waldo Schaeffer étaient morts? Et pourquoi l'a-t-elle appelé Franz et pas Waldo? Et comment a-t-elle su qu'Aelita s'était sacrifiée et que Jérémie l'a recréée grâce à un cheveu? Tout cela semblait étrange, mais possible selon sa conscience. Alors elle plongea.

- « C'est bon maman! »
- « Très bien. Prépare-toi, je lance la procédure.
Transfert Aelita. Scanner Aelita. Virtualisation! »


Une fois qu'elle fut virtualisée, Aelita se rendit compte qu'elle était dans le territoire de la forêt, celui où son père et elle ont plongé pour la première fois. Quand soudain, le territoire disparut petit à petit... Anthéa avait affaibli le supercalculateur en cherchant des données de création de multi-agent. Mais cette fois, plus rien ne pouvait l'arrêter. Du moins, rien ne pouvait arrêter S.C.I.P.I.O.
Il avait réussi. Il a tué Franz Hopper par le passé, et maintenant sa fille va payer pour ce qu'il a fait contre Carthage.

« Maman? » dit alors la jeune fille, terrorisée.

Aucune réponse. Elle était seule sur Lyokô, et maintenant c'était son tour de mourir. Elle eut à peine l'idée de s'envoler qu'elle était tombée dans la Mer Numérique. Cette fois, plus rien ni personne ne pouvait empêcher Carthage de se développer. Et de développer S.C.I.P.I.O.

Le lendemain matin, Jérémy voulait aller voir Aelita pour savoir si elle allait bien et pour lui dire quelque chose... Quelque chose de primordial à ses yeux... mais sa chambre était vide. Il essaya de l'appeler, mais en vain.

- « Aelita a eu un problème. » telle fut la première phrase qu'il eût dit en rejoignant ses camarades.
- « Quoi comme problème? » demanda la jeune japonaise, qui semblait s'inquiéter pour son amie, qu'elle appelait amicalement « sœurette ».
- « Ça, je ne sais pas encore. Mais ça sent pas bon si vous voulez mon avis. Je vais à l'usine. » répliqua le jeune homme.
- « Moi, Ulrich et Odd on va à l'Ermitage. » ajouta Yumi avant de courir dans la direction de la forêt.

Jérémie fonça à l'usine, dans la salle du labo. Il tenta d'allumer l'ordinateur, mais rien. Rien du tout. Pour lui, cela n'avait rien à voir avec Lyokô. Il préféra quand même descendre dans la salle du supercalculateur, et vit les portes des cartes mémoires endommagés. Et surtout un, qui l'intrigua, était vide. Il appela ses camarades et ils rappliquèrent en vitesse.
Il lança une recherche A.D.N. Dans l'espoir de retrouver Aelita sur Lyokô, mais rien sur les flux de données, rien dans les tours, rien sur les territoires de surface, rien sur le 5e territoire. Cependant, il consulta l'historique des actions réalisées sur l'ordinateur, lorsqu'il vit : « virt(aelita) », puis « virt(forêt) » et enfin une ligne de données cryptée qui a été décryptée.

Pour lui, c'était X.A.N.A. Mais c'était impossible. Pour Yumi, les lyoko-guerriers, c'était du passé. Mais cette fois, il fallait reprendre la lutte numérique. Pour retrouver Aelita.

Jérémy pensa tout de suite à chercher le programme de vie d'Aelita. Et il vit : 0 HP ; 0 LP.

A SUIVRE_

_________________
"We all change. When you think about it, we are all different people all through our lives... And that's okay, that's good, you gotta keep moving, so long as you remember all the people that you used to be. I will not forget one line of this. Not one day. I swear. I will always remember when the Doctor was me."

http://img15.hostingpics.net/pics/393891Goodnight.png
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
legeekdu91 MessagePosté le: Ven 04 Jan 2013 16:35   Sujet du message: Répondre en citant  
[Manta]


Inscrit le: 19 Déc 2012
Messages: 508
Localisation: error 404, Member Not Found
TRES bonne suite je trouve, apres a voir la troissieme partie, tu t'est inspirer de l'I.F.S.C.L.
SUR ceux je hate de voir la suite
bon courage

_________________
http://img11.hostingpics.net/pics/218244lyokocraft.gif
http://imageshack.us/a/img443/526/evxl.pnghttp://imageshack.us/a/img5/6674/avpz.png
Mon chère X.A.N.A., si tu crois m'impressionner avec tes virus à deux octets, tu te foures le doigt dans la webcam!
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
 
Sheikdu51 MessagePosté le: Ven 04 Jan 2013 16:40   Sujet du message: Répondre en citant  
[Blok]


Inscrit le: 21 Déc 2012
Messages: 199
Localisation: Skaro.
Merci, et oui, du courage, il va m'en falloir! Smile
_________________
"We all change. When you think about it, we are all different people all through our lives... And that's okay, that's good, you gotta keep moving, so long as you remember all the people that you used to be. I will not forget one line of this. Not one day. I swear. I will always remember when the Doctor was me."

http://img15.hostingpics.net/pics/393891Goodnight.png
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Dînloss MessagePosté le: Ven 04 Jan 2013 16:58   Sujet du message: Répondre en citant  
[Rampant]


Inscrit le: 01 Mar 2012
Messages: 322
Localisation: derrière les porte de la plus grande bibliothèque du monde, plongé dans les livres
Très palpitante et intéressante suite! J'aime beaucoup! Mais il y a un de mes conseils que tu as mal compris je pense: le dialogue^^.
Dialogue type:
" Chérie où tu as mis le fer à repasser?
- Je ne sais plus, pourquoi? Tu veux repasser quelque chose?
- Mais enfin, tu sais bien que je repasse toujours mes chemises! Lança l'homme avec déception."

Ouverture guillemets au début -> la première personne parle SANS TIRET -> à la ligne, tiret, pour la réponse de l'autre personne -> tiret à chaque changement de personnage -> dernière phrase, on ferme les guillemets devant ou derrière la description s'il y en a une^^.
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Sheikdu51 MessagePosté le: Ven 04 Jan 2013 17:01   Sujet du message: Répondre en citant  
[Blok]


Inscrit le: 21 Déc 2012
Messages: 199
Localisation: Skaro.
Ah oui! Tu sais, avec moi c'est comme ça, je comprends la moitié d'abord, et l'autre plus tard ^^ Merci!
_________________
"We all change. When you think about it, we are all different people all through our lives... And that's okay, that's good, you gotta keep moving, so long as you remember all the people that you used to be. I will not forget one line of this. Not one day. I swear. I will always remember when the Doctor was me."

http://img15.hostingpics.net/pics/393891Goodnight.png
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Helianthe MessagePosté le: Lun 07 Jan 2013 21:11   Sujet du message: Répondre en citant  
[Frelion]


Inscrit le: 11 Mar 2012
Messages: 75
Localisation: Là ou je serais demain... Si j'existe encore.
*commence à lire*

*quitte la page*

*revient*

...

*resort*

*clique attentivement sur le bon topic*

...Ok. J'hallucine pas, c'est la même personne que précédamment Laughing

Ah ben quand même. C'est bien mieux que le premier chapitre, même si je trouve pas de différence avec le chapitre précédent Mr. Green. J'avoue que j'avais un peu zappé la mise en page des dialogues moi. Problème: ça rend plus visible l'absence de narration inter dialogue Rolling Eyes ok, je sors
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
*Odd Della Robbia* MessagePosté le: Mar 08 Jan 2013 02:48   Sujet du message: Répondre en citant  
[Kongre]


Inscrit le: 14 Sep 2008
Messages: 1320
Localisation: Sur le territoire Banquise entrain de faire de l'overboard
L'histoire peut sembler interessante mais c'est du déjà vu.
Mais pourquoi dans 90% des fics, aelita est toujours aussi niaise face aux femmes disant "je suis ta mère"?.
C'est quoi? un ordre post hypnothique?
Tu attaques, blesse, voir tue des dizaines de personnes, puis tu dis seulement "c'est moi ta maman" pour qu'aelita te suive comme un brave petit toutou bien dressé sans réfléchir ou se poser de question?

_________________
http://img11.hostingpics.net/pics/431875signature.png

http://img11.hostingpics.net/pics/400268userbar.gif
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
marc76 MessagePosté le: Mar 08 Jan 2013 14:41   Sujet du message: Répondre en citant  
[Je suis neuneu]


Inscrit le: 13 Déc 2012
Messages: 157
Tu fais une fiction lès plus belle de toutes avec de l'émotion ,de l'amour, de la compassion, de l'espoir et de tas de choses
_________________
http://imageshack.us/a/img163/1125/ksmc.png
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Icer MessagePosté le: Mar 08 Jan 2013 15:57   Sujet du message: Répondre en citant  
Admnistr'Icer


Inscrit le: 17 Sep 2012
Messages: 2179
Localisation: Territoire banquise
Je suis venu, j'ai lu, je vais commentu.

Première chose, ta fiction commence cash. Tu devrais éditer ton message initial pour l'introduire un peu, prendre exemple sur d'autres sujets si tu ne sais pas comment faire.
Je crois qu'il manque un tiret dans les toutes premières répliques de la fiction, tu constatera rapidement de quoi il s'agit. Tu as aussi oublié le mot "père" et un autre tirer peu après le "vide qui se fait ressentir".

Citation:
X.A.N.A nous a prouvé par le passé qu'il savait se répandre dans le réseau, alors mon père n'avait pas besoin de créer Lyokô, non?


Il ne le pouvait pas à l'époque de Franz.

Citation:
Ce ne pouvait être aucun de ses amis : ils l'appellent eux-mêmes Aelita Hopper.


Jérémie Belpois a écrit:
Pour tout l'monde Aelita s'appelle maint'nant et définitivement Aelita Stones


Surtout que c'est dangeureux de l'appeler autrement, bien entendu.
Bon ensuite je suis d'accord avec *Odd Della Robbia*, mais j’attends de voir la suite avant d'apposer le sceau "classique".

J'en ai profité pour faire un peu de ménage. William936, quand on aime une fic, on précise pourquoi, les encouragements bruts peuvent se faire par MP. Attention aussi aux dialogues qui pop parfois sur le sujet, n'est ce pas legeekdu91 ? Razz
marc76, c'est limite, essaye de détailler un peu plus la prochaine fois.

Bon courage pour la suite.

_________________
http://i.imgur.com/028X4Mi.pnghttp://i.imgur.com/dwRODrW.pnghttp://i.imgur.com/mrzFMxc.pnghttps://i.imgur.com/X3qVFnj.gifhttp://i.imgur.com/h4vVXZT.pnghttp://i.imgur.com/gDzGjSF.pnghttp://i.imgur.com/x46kNev.png

« Les incertitudes, je veux en faire des Icertitudes... »
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
le skidbladnir MessagePosté le: Mar 08 Jan 2013 16:26   Sujet du message: Répondre en citant  
[Krabe]


Inscrit le: 17 Déc 2012
Messages: 217
Je suis peut être pas un grand écrivain mais j'adore !!
Continue et bonne chance !!
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Sheikdu51 MessagePosté le: Sam 09 Fév 2013 21:42   Sujet du message: Répondre en citant  
[Blok]


Inscrit le: 21 Déc 2012
Messages: 199
Localisation: Skaro.
Bon alors... Par où commencer ? Cela fait longtemps que je n'ai pas posté de suite. Disons que j'étais... ailleurs. Voilà. Bref, voici le chapitre III, appelé "Ce monde, dont je suis la clé". Au fil de l'histoire (pas forcément dans ce chapitre), vous comprendrez pourquoi le terme clé.

Chapitre III : Ce monde, dont je suis la clé.

Jérémie, l'air totalement défait, dut accepter malgré lui le fait qu'Aelita, sa bien-aimée, n'existait plus... La famille Schaeffer - ou Hopper – s'était éteinte. Définitivement. Cependant, quelque part, dans le réseau informatique mondial... « Bravo mon ange ! », « Tu te rappelles où est caché Monsieur Pück ? Alors viens vite. »,« À tout de suite mon trésor. », « Mais tu ne dois pas m'oublier ! Jamais ! N'oublie jamais, Aelita ! ». Telles furent les paroles de Franz Hopper - ou plutôt du défunt père d'Aelita - , qui appartenait, comme sa femme et sa fille, au passé oublié. Ou presque. Pas sa fille, pas encore.

Sur un territoire dont la structure rappelait légèrement le 5° territoire, une jeune fille ouvre les yeux. « Alors c'est ça le vide numérique ? » pensait la jeune fille. Une sphère lumineuse, certainement le cœur du territoire (du moins c'est ce qu'elle pensait), éclaire tout un complexe informatique. Sur les extrémités, des passages similaires à des tours, à quelques détails près. Mais pourquoi toujours utiliser le terme « jeune fille » ? Il s'agissait d'elle, il s'agissait d'Aelita Schaeffer. Elle prit l'initiative d'aller dans ces sortes de tours illuminées. Elle posa sa main sur celle du milieu, comme pour entrer dans les tours de Lyokô, puis entra. L'intérieur des tours était identique à celles de Lyokô. Elle marcha jusqu'au centre de la plateforme, puis, à son habitude, son corps s'illumina d'une lumière blanche, et elle lévita jusqu'à la plateforme de l'étage supérieur.

Comme dans Lyokô, il y avait un interface de connexion. Elle tenta le coup, et posa sa main sur l'interface. « Aelita. Ouverture du dossier Schaeffer en cours. » écrivait l'interface de données. Le dossier Schaeffer ? Des photos défilèrent à l'écran, des photos de famille. D'Aelita, de son père et de sa mère, avant qu'elle ne soit enlevée. Un message apparut à l'écran :

« Aelita. Mon trésor.
Si tu accèdes à ce dossier, c'est que tu as percé un des mystères de Lyokô et du réseau informatique mondial. Mais cela implique aussi ma mort. Celle-ci est d'ailleurs irréversible. Désormais, mon esprit alimente ce territoire, notre territoire. J'ai créé ce dossier pour toi. Pour que tu oublies Lyokô, et que tu reviennes à la vie que nous avons menés il y a longtemps, sur Terre. Et ce territoire est conçu pour héberger ce dossier. Chacune des tours contient des données différentes, et j'espère que tu pourras grâce à celles-ci en apprendre plus sur ton passé et sur toi-même. Tu en apprendras davantage sur le projet Carthage et ses origines, la rencontre entre moi et ta mère, ta vie. Sache que je t'aime, et même depuis l'au-delà numérique, s'il existe, je t'aimerais toujours.
Papa. »

« Un des secrets de Lyokô ? Cela veut dire qu'il y en a plusieurs ? » ou alors « De quand date ce message ? ». Telles étaient les questions que se posaient Aelita. Son père aurait, certes, créé ce territoire pour sa fille ; mais si quelqu'un découvrait ce territoire ? Si quelqu'un découvrait le travail de Franz Hopper, ou plutôt de Waldo Schaeffer ? Si quelqu'un découvrait les photos de cette famille détruite par l'informatique ?

Aelita désirait plus de réponses. Elle se dirigea donc vers une autre tour, la tour au Sud-Est. Elle suivit la procédure habituelle, et activa l'interface, et lut un second message :

« Aelita.
Dans ce sous-dossier, tu en apprendras plus sur toi, sur moi, et sur ta mère. J'espère que cela te suffira. Ce dossier contient nos identités, extraites de nos vraies informations. Fin de la transmission.
Papa. »

Soudain, cette fenêtre se ferma. Et deux - non trois – boutons apparurent sur l'écran. Il y avait une légende pour chacun des boutons. Il y avait : « Anthéa », « Aelita » ou encore « Franz ». Elle activa d'un seul coup, sans même prendre le temps de réfléchir, le dossier « Aelita ». Beaucoup d'informations apparurent. Elle lut :
« Prénom(s) : Aelita
Nom : Schaeffer
Enfant de : Waldo Schaeffer, Anthéa Hopper (mariée Schaeffer) »

« J'en veux plus », dit alors la jeune fille. Elle ferma ce document, et en ouvrit un second. Un texte de son père.

« Je suis désolé mon ange. Mais tu n'as jamais connu le monde extérieur, hormis lors des sorties en famille, mais tu ne connaissait personne. Pour ton éducation, à laquelle j'ai veillée, j'ai engagé des professeurs à domicile pour les matières où je ne pouvais t'aider. Pour tout le monde, Aelita Schaeffer n'existe pas, sauf dans les registres légaux, évidemment. »

Aelita sortit de la tour, dépitée. Elle tenta, en vain, d'entrer en contact avec son père, en l'interpellant et en l'interrogant. Mais évidemment, aucune réponse ne lui est fournie.

_________________
"We all change. When you think about it, we are all different people all through our lives... And that's okay, that's good, you gotta keep moving, so long as you remember all the people that you used to be. I will not forget one line of this. Not one day. I swear. I will always remember when the Doctor was me."

http://img15.hostingpics.net/pics/393891Goodnight.png
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Montrer les messages depuis:   

Forum Code Lyoko | CodeLyoko.Fr Index du Forum -> Vos Créations -> Fanfictions Code Lyoko Page 2 sur 2
Aller à la page Précédente  1, 2

Poster un nouveau sujet
 Réponse rapide  
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
Répondre au sujet



Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure

Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum




Powered by phpBB Lyoko Edition © 2001, 2007 phpBB Group & CodeLyoko.Fr Coding Dream Team - Traduction par : phpBB-fr.com
 
nauticalArea theme by Arnold & CyberjujuM
 
Page générée en : 0.0672s (PHP: 53% - SQL: 47%) - Requêtes SQL effectuées : 17