CodeLyoko.Fr
 
 Dernières news  
[Site] Les trouvailles du Père Dudu - E...
[Site] Reboot VS Code Lyoko : le dossier
[IFSCL] Le retour des voix officielles!
[Site] Un nouveau dossier : Le français...
[Site] Un nouveau fanprojet : RTTP Podcast
[IFSCL] IFSCL, Bande annonce du 9e anniv...
[IFSCL] Sortie du jeu IFSCL 38X!
[Créations] Code Lyokô sort du grenier
[IFSCL] Trailer IFSCL, Fin du cycle 36X!
[Site] Apparaissez sur la chaîne offici...
 
 Derniers topics  
[Jeu Vidéo] Interface IFSCL 38X!
[Fanfic] Overpowered [Terminée]
[Fanfic] Goodbye, my lover
Quel est votre personnage préféré ?
[Fanfic] Le risque d'être soi
[One-Shot] Hypno's lullaby
[One-shot] Love Interruption
Les origines de vos pseudos
[One-shot] L'homme des foules
[Fanfic] Mondes Alternés
 
     
 Accueil | Règles du forum News | FAQ | Rechercher | Liste des Membres | Groupes d'utilisateurs | T'chat | Retour au site 
  Bienvenue, Invité ! (Connexion | S'enregistrer)
  Nom d'utilisateur:   Mot de passe:   
 

[Fanfic] Imprévu [Terminée]

Forum Code Lyoko | CodeLyoko.Fr Index du Forum -> Vos Créations -> Fanfictions Code Lyoko


Page 12 sur 15

Aller à la page : Précédente  1, 2, 3 ... 11, 12, 13, 14, 15  Suivante





Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet


Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant 
 Auteur Message
*Odd Della Robbia* MessagePosté le: Sam 27 Avr 2013 18:35   Sujet du message: Répondre en citant  
[Kongre]


Inscrit le: 14 Sep 2008
Messages: 1320
Localisation: Sur le territoire Banquise entrain de faire de l'overboard
bah dans la majorité des fics, quand Odd est en couple il se retrouve soit avec:
-aelita
-une nouvelle entité trouvé sur lyoko (ou ailleurs)
-XANA (spectre/cyborg/autre)

et quelque fois Sam ou une inconnue.

Bref la plupart du temps, il se retrouve casé avec une personne pas totalement humaine (pour montrer son côté ouvert, et que pour lui, seul les actes et sentiments présent comptent)

Oddye: Pour Yumi et jeremy je sais pas comment XANA pourrait savoir (d'un côté elle en sait pas énormément et jeremy fonctionne par logique).
Mais pour aelita, odd et William, c'est normal qu'elle en sache tant:
-Pour Aelita, XANA a extirpé ses souvenirs dans l'animé.
-Pour William, il a été à son service pendant des mois.
-Pour Odd, il aide volontairement XANA et a laissé Xanadu accéder à sa mémoire à quelques reprises.

_________________
http://img11.hostingpics.net/pics/431875signature.png

http://img11.hostingpics.net/pics/400268userbar.gif
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
magnifik68 MessagePosté le: Sam 27 Avr 2013 19:41   Sujet du message: Répondre en citant  
[Mégatank]


Inscrit le: 16 Sep 2012
Messages: 819
Localisation: Dans un lieu magnifik !
Coucou Iko. , j'ai lu ton dernier chapitre. Tu présente l'enterement d'Ulrich. La réaction de tous semble être normal, a part William. Je sais pas je le reconnais pas. Je trouve que son presque ricanement est un grand manque de respect envers Ulrich, même si il ne l'aimait pas, je ne l'imagine pas réagir ainsi devant un tel évènement surtout si Yumi est présente. Je pense que William est trop humble et fier pour se moquer de la mort d'une personne. ensuite, tous à part Yumi s'en remet facilement. Je verrais Odd bien plus dévasté normalement. L'enterrement bref n'était pas assez triste mais voilà, tu déteste Ulrich plus que tout donc on ne peut pas éspèrer un deuil normal. Xana, elle c'est normal, elle n'est pas humaine et c'est un de ses plus grand ennemis, enfin c'était, elle va pas pleurer. Au faite, je crois que c'est le seul point noir (pas la réaction de xana ) que j'ai réussi à sortir depuis le début de ta fic. Le reste est magnifique comme moi héhé Wink .

Enfin vient la mission, un peu trop vite je trouve mais le haut de mon com l'explique. Le combat dans le réseau était super. Mais je m'attendais à des difficultés de certains à cause du recent évènement mais le haut de mon com l'explique. Certains sortent des vans, mais celle de Odd arrivant à la fin était vraiment moche et ne lui ressemble pas du tout. Ulrich était son meilleur amis et il fait une vanne sur sa mort, je trouve pas cela cohérent avec la série.

Aprés la mission, William reçoit un curieux Sms, provenant surement de Yumi qui lui dit qu'elle a besoin de lui ou alors qu'elle est pas contente de sa réaction à l'enterrement (elle a l'oeil). Mais comme j'aime les histoires improbables et loufoques, je vais faire mon ptit récit Mr. Green. William reçoit un Sms d'une fille avec qui il sort mais ce n'est pas Yumi. Qui ? ca je sais pas. Elle lui demande surement un rencart dans un restos haut de gamme (peut-être l'hotel héhé petit coquin ^^ ), aller je vais plus loin. La fille en question est une cougare de 52 ans encore marié ayant 8 enfants dont 3 en bas-âge, 1 de 11 ans, 2 de son âge et 2 autres ayant la vintaine dont un est engagé à l'armé. Cela reste cohérent avec le fait qu'il le cache à Odd, non ?

Sinon, le nouveau monstre apparament créé par Wolfy, pour une fois qu'il créer ce fénéant au lieu de piquer les sbires à Xana. Ca montre aussi qu'il devent plus puissant.

Enfin la fin fait froid dans le dos.

Pour la premiière questiion, je doute que ca a un raport avec Wolfy. Peut-être avec Odd pour leurs missions secrêtes qui me manquent d'ailleurs. Ou alors sur ce qu'il veut faire une fois Wolfy démembré et vaporisé. Ou alors, elle matte un film -18 ans. Ou tout simplement fait des recherches sur les sentiments humains, ce qui m'étonerais beaucoup.

Voilà, c'était Magnifik68 toujours aussi magnifique. Mr. Green A bientôt.

_________________
http://imageshack.us/a/img803/5568/signaturemagnifik68.png

http://img11.hostingpics.net/pics/332610QoljZzb.png

http://imageshack.us/a/img10/1027/du6g.png http://imageshack.us/a/img547/5513/caw8.png
Laura et Odd, des persos magnifiks !

[Signature modérée : Mettre une carpe qui récompense un texte sur un profil est un non-sens...]
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Ikorih MessagePosté le: Sam 27 Avr 2013 20:25   Sujet du message: Répondre en citant  
M.A.N.T.A (Ikorih)


Inscrit le: 20 Oct 2012
Messages: 1501
Localisation: Sûrement quelque part.
Pour Oddye : Oui, Xana sait tout sur tout, mais c'est Xana *justification de merde* Moi je trouve que ça va bien au personnage et que ça dérange pas trop qu'elle sache tout Mr. Green

ODR: Ouais mais non, en général, Odd est en couple avec la nouvelle de la bande (a) *jette un oeil à Xana* Mh.

magnifik : Moi je vois Odd vanner sur tout, et puis le contact avec Xana le rend maléfiiik *sort, vite et loin*
_________________
"Excellente question ! Parce que vous m’insupportez tous.
Depuis le début, je ne supporte pas de me coltiner des cons dans votre genre."
Paru - Hélicase, chapitre 22.
http://i39.servimg.com/u/f39/17/09/92/95/signat10.png
Et je remercie quand même un(e) anonyme qui refusait qu'on associe son nom à ce pack Razz

http://i81.servimg.com/u/f81/17/09/92/95/userba11.png
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
*Odd Della Robbia* MessagePosté le: Sam 27 Avr 2013 20:40   Sujet du message: Répondre en citant  
[Kongre]


Inscrit le: 14 Sep 2008
Messages: 1320
Localisation: Sur le territoire Banquise entrain de faire de l'overboard
je dis pas le contraire, mais souvent la nouvelle de la bande est une fille mystérieuse pas vraiment humaine. Plus rarement c'est Sam ou une nouvelle fille normal.
Mais pour moi le pire reste le couple Odd/Sissi, ces deux ne vont vraiment pas ensemble.

_________________
http://img11.hostingpics.net/pics/431875signature.png

http://img11.hostingpics.net/pics/400268userbar.gif
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
magnifik68 MessagePosté le: Sam 27 Avr 2013 20:58   Sujet du message: Répondre en citant  
[Mégatank]


Inscrit le: 16 Sep 2012
Messages: 819
Localisation: Dans un lieu magnifik !
Citation:
magnifik : Moi je vois Odd vanner sur tout, et puis le contact avec Xana le rend maléfiiik *sort, vite et loin*


Ouais ouais ! T'as interet à courir trés vite toi ! mdr

Et même maléfik, il resteras trés magnifik Razz

Moi je trouve que non, il n'a pas vanné dans l'épisode 62 quand il a cru Ulrich mouru. Il a même geullé sur son chien. Il était plus affecté là que dans ta fic. Mais c'est que mon point de vu.
Mais bon, il reste drôle c'est tout ce qui compte.

_________________
http://imageshack.us/a/img803/5568/signaturemagnifik68.png

http://img11.hostingpics.net/pics/332610QoljZzb.png

http://imageshack.us/a/img10/1027/du6g.png http://imageshack.us/a/img547/5513/caw8.png
Laura et Odd, des persos magnifiks !

[Signature modérée : Mettre une carpe qui récompense un texte sur un profil est un non-sens...]
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Ikorih MessagePosté le: Sam 04 Mai 2013 14:28   Sujet du message: Répondre en citant  
M.A.N.T.A (Ikorih)


Inscrit le: 20 Oct 2012
Messages: 1501
Localisation: Sûrement quelque part.
Spoiler


Chapitre 24 : Reconstruction


Lundi, milieu de l’après-midi.
Jérémie et les autres avaient réussi à traîner Yumi à l’usine durant la journée de dimanche afin de la faire plonger aussi. Un simple essai. Le lundi s’était déroulé lentement, la japonaise se murant de plus en plus dans son silence à chaque heure.
Nous passions la récréation à échanger de vagues mots, des phrases, cherchant un moyen de nous occuper l’esprit pour ne pas penser à la mort d’Ulrich.
Bon, ok, pas moi. Moi j’en avais rien à cirer d’Ulrich et tant pis pour lui s’il était mort. Fallait faire plus attention. Le seul qui ne participait pas trop à la discussion, c’était William, de plus en plus collé à son portable. Odd, notant ce fait, se coula à côté de lui, bénéficiant d’une vue plongeante sur l’écran de sa convoitise.
-C’est qui Aslinn ?
Le grand ténébreux sursauta et posa son regard bleu et assassin sur le curieux
-ça te regarde ?
Toute l’attention du groupe était maintenant focalisée sur William qui n’appréciait pas forcément ces marques d’intérêt. Le regard de Yumi, assez agressif, ne devait pas figurer parmi les trucs qu’on aimait se recevoir. Elle siffla
-T’as des trucs à cacher ?
J’avais envie de me frapper la tête contre le mur. Cette fille était ultra complexe. D’abord, elle l’envoyait crever, ensuite elle lui faisait la tronche pour cause de râteau violent et ensuite elle jalousait le moindre de ses contacts féminins inconnus. Il sembla se forcer à rester calme
-Non, mais si je suis obligé de vous tenir un rapport détaillé de ma vie, prévenez, que je m’y mette dès maintenant.
Odd tomba théâtralement à genoux, ayant enfin trouvé un ragot pour lui changer les idées
-Alleeeez, on veut juste savoir qui c’est ! Pitié, moi qui suis ton super pote, tu vas pas me cacher cette info !
William fit mine de réfléchir
-Je pourrais. Mais comme j’ai pas envie que tu m’emmerdes tout le temps avec ça alors que c’est pas si important, je vais te répondre que c’est une fille du collège Diderot, et qu’on s’entend bien. Ça te va comme info ?
Odd eut l’air déçu, avant de trouver une idée pour rebondir
-Maiis quand tu dis « on s’entend bien »…ça peut aller jusqu’où ? Allez, avoue, t’as prévu de sortir avec !
Si son interlocuteur était surpris ou gêné par la question, il n’en laissa rien paraître et haussa juste les épaules.
-Peut-être. J’ai rien prévu du tout. Pour l’instant, ça me permet au moins de m’aérer un peu la tête.
Yumi, restée silencieuse un peu trop longtemps, demanda froidement
-Donc si je résume, tu n’exclus pas la possibilité de sortir avec une fille que tu connais à peine, alors que moi tu n’hésites pas à me flanquer un râteau après m’avoir avoué que tu m’aimais ?
Personne n’ouvrit plus le bec suite à ce blizzard venant de s’abattre sur la conversation. Visiblement un peu choqués par la catastrophe naturelle, Jérémie, Aelita et Odd en restaient bouche bée. William, toujours imperturbable, arrivait à rester calme, ce qui n’était pas un mince exploit.
-Yumi, c’est pas pareil. (devant le regard plus noir encore de Yumi, il continua) Disons que ça marchera pas entre nous, clairement. Une fois sur deux on se fait la tête, si c’est pas toi qui peux plus me supporter, c’est moi qui veux éviter les dégâts. Ça peut franchement plus durer, donc oui, tu m’excuseras, ça me pose pas de problèmes d’aller voir ailleurs. Il me semble que je t’avais conseillé de faire pareil.
La japonaise fit la grimace, et on savait tous que William avait touché assez juste. Il avait fallu qu’elle se brouille avec Ulrich pour faire gaffe à lui et dès lors qu’il refusait de sortir avec elle, ceci à cause de ce qu’elle lui avait infligé en troisième et même pendant cette année de seconde, elle lui faisait la tronche et piquait des crises de jalousie assez injustifiées. Visiblement, elle avait tenté d’anticiper la situation et s’était lamentablement ratée. Et après, ça lui revenait en pleine tronche, de cette façon.
La situation revint à un point plus ou moins neutre, William retournant par exemple à ses textos. Le silence retomba.
A croire que le groupe n’était fait que pour traverser des crises…
Jérémie demanda timidement
-Euh et sinon, vous seriez disponibles ce soir pour une plongée ? Vers…huit heures, après le repas ?
Après avoir obtenu l’approbation générale, le petit génie se replongea dans le mutisme collectif. Seule la cloche parvint à faire bouger le groupe vers ses salles de cours respectives. Rangeant son portable, William eut une nouvelle fois affaire à Yumi quelques mètres avant la classe. Oubliant visiblement ma présence, la japonaise jalouse demanda, avec une voix un peu larmoyante
-Tu m’en veux vraiment tant que ça ?
La première réaction de William le trahit. Il avait été clairement déstabilisé par l’attitude de Yumi, qui ne correspondait pas exactement à ce qu’elle lui avait servi un peu avant. Soit elle simulait, soit elle daignait carrément écarter un bout de sa carapace. Sentait-elle que William lui filait entre les doigts et tentait-elle le tout pour le tout ? Mystère.
Il rattrapa honorablement la demi-seconde de surprise un peu apitoyée qu’il avait eue et répondit en détournant un peu le regard
-Ouais.
Et sans rien ajouter, il rentra dans la salle, la laissant plantée comme un genre de poireau dépressif. Je m’engageai à mon tour, adressant un petit signe narquois à la japonaise, genre
« Bah bouge-toi, on va en cours je te rappelle ! »
D’humeur sans doute encore plus noire qu’avant, elle s’engouffra à son tour vers les bancs de l’école.

Nous eûmes l’occasion d’apercevoir la mystérieuse élève de Diderot qui semait tant d’embrouilles, ce soir-là. Enfin, Odd l’aperçut, plutôt.
D’après ce qu’il nous avait raconté, elle était passée à la fin des cours et avait un peu parlé avec William au portail. Bon, j’en déduisais donc qu’elle était externe et que soit elle passait dans le coin pour rentrer chez elle, soit elle faisait un sacré détour rien que pour le voir.
Donc, selon l’informateur violet, elle ne serait pas super grande, on lui donnait environ 14 ou 15ans, ce qui en faisait une troisième. Il ne l’avait pas vue de près, donc il pouvait seulement dire qu’elle avait aussi des cheveux bruns vaguement bouclés mi-longs et le teint pâle. Ptête une geek.
Probablement avait-elle eut droit à un regard noir de Yumi qui sortait pour rentrer chez elle aussi, et les avait à coup sûr vus discuter.

Pour revenir à Odd, il n’était pas encore arrivé au réfectoire, et d’ailleurs, William non plus. Moi et les deux intellectuels, on attendait plus ou moins patiemment qu’ils daignent se montrer. Jérémie jeta un œil à sa montre et soupira
-ça ne ressemble pas à Odd d’être en retard pour bouffer. William, à la limite, pourquoi pas, mais Odd ?
J’haussai les épaules
-Ils se sont peut-être entretués. Odd aura voulu lire un des textos de William, une bagarre aura suivi…
La mention de la mort fit pleurer Aelita à chaudes larmes sur l’épaule de Jérémie qui dût encore lui tapoter le dos maladroitement. Si c’était pas malheureux…
Mais la séance pleurs fut interrompue par un vacarme provenant du bâtiment administratif. Un vacarme composé de cris de Jim et d’aboiements.
-Oh non, c’est Kiwi !
Blêmit Jérémie, imaginant déjà leur petit compagnon expulsé du collège et Odd avec une belle punition. Mais ce n’était pas vraiment ce qui se produisit.
Pour la clarté de cette scène, il fallait préciser que sur le côté du réfectoire s’amoncelaient des caisses de nourriture livrées le matin même et pas encore stockée. Rosa était débordée, ces derniers temps, tout comme Jim.
Parlons-en, de Jim.
Il émergea du couloir de la salle des profs, rouge comme une des tomates desdites caisses, soufflant comme un vieux rhinocéros et au moins aussi furieux qu’un bison dérangé pendant sa sieste. Il hurlait avec la puissance d’un éléphant muni d’un mégaphone et se tordait dans tous les sens pour tenter d’attraper quelque chose. Le quelque chose étant un missile brun clair qui galopait à toute allure en aboyant, avant de sauter sur la première caisse.
Persuadé de tenir l’animal, Jim fonça dessus mais rata son saut et s’écrasa malheureusement dans les fraises, arrivant à percer la caisse sous son poids. On entendit de nombreux cris déchirants du côté des élèves tandis que le surveillant arrachait sa jambe de ce qui était à présent une purée de fruits rouge et poisseuse. Kiwi, parti déjà sur la caisse au-dessus, le mena ainsi jusqu’au toit.
Il faisait peine à voir, le Jim. Toujours aussi énervé, les vêtements trempés et poisseux, des liquides bizarres dégoulinant de ses survêtements encore plus gonflés qu’avant, et des miettes sur une basket (une des caisses contenait les biscottes), il posa enfin un courageux pied sur le toit du réfectoire. Les filles les plus sensibles retenaient leur souffle, et Jérémie, assez attaché au surveillant, cria
-Msieur, redescendez, vous allez tomber !
Du haut de son perchoir, l’ancien des forces spéciales protesta
-Mais non, ne dit pas n’importe quoi, Belpois, j’ai été funambule !
Aelita se gratta la tête, jetant un œil à l’embonpoint de Jim
-Vous avez été funambule ?
Le concerné la regarda avant de lâcher sa phrase mythique.
-Ouais, mais je préfère pas en parler. Petit petiiit ! Allez, viens là sale cabot !
Et il avança de quelques pas vers Kiwi, qui reculait.
Soudain, le chien s’accroupit et laissa une petite déjection avant de continuer son chemin. Le pseudo funambule ne remarqua pas la substance diaboliquement glissante et tomba purement et simplement du toit avec un grand cri de douleur. On dénombra deux évanouissements, dont Anaïs Fiquet. Le chien redescendit par les caisses et bondit dans les bras d’Odd, arrivé entre temps, qui le remporta dans la chambre.
C’est seulement à ce moment-là qu’on nota la présence de William.
-Mais…t’étais où ?!
Interrogea Aelita, son petit copain déjà parti ausculter Jim.
-Been…Odd et moi on avait une petite blague à préparer.
Répondit le grand ténébreux en prenant un air tout à fait innocent. Revenu en un temps record, Odd compléta
-Prenez un chien, lâchez-le dans la salle des profs et prévenez le surveillant ! Rires garantis !
Aelita, se montrant assez responsable, commenta
-Et si Jim s’est vraiment fait mal ? C’était stupide et dangereux !
Juste à cet instant, on entendit Jérémie appeler l’infirmière parce que Jim s’était simplement cassé le pied. Rien d’irréversible. Odd haussa un sourcil puis se lécha les babines
-Bon, mais passons aux choses sérieuses…
Et il se rua dans la file du self, gelée par le vacarme de dehors, dépassa tout le monde après avoir pris ce qu’il fallait, et pila devant Rosa pour lui réclamer sa triple portion. Avec un soupir, la bande emprunta le même chemin, en retirant la partie « triple portion » pour la remplacer par « portion simple ». Une fois tout le monde installé à une table dans le fond, et une fois qu’Odd se fut assuré que son hachis Parmentier était bien installé dans son assiette (ceci pour mieux pouvoir le dévorer), on vit William s’interrompre deux secondes pour fournir une réponse-éclair à un texto tout frais, en profitant pour raconter la blague tout juste faite à sa correspondante.
Je ne tardai pas à refiler la fin de ma portion à Odd, de même que Jérémie. A croire qu’un cerveau ne mangeait pas tellement. C’était même pas la peine de se demander qui finirait en dernier, William étant grandement handicapé par le fait qu’il fasse passer ses SMS avant sa bouffe.
Aelita demanda alors timidement
-Dites, vous avez vu les affiches que Jim avait mises dans les couloirs ?
Jérémie réfléchit deux secondes avant de se rappeler
-Ah oui, celles pour les essais de l’équipe de foot ? Ils cherchent un nouvel attaquant, c’est ça ?
Pas besoin de mentionner la raison du déficit d’attaquant, tout le monde la connaissait. Odd ajouta
-Ouais, et apparemment, Jim fait les essais mercredi aprèm’. Ça peut ptête être intéressant.
On nota que Jérémie fit semblant de vomir, déclenchant les rires de la table. La discussion dériva sur les essais, sur qui prendrait la place vacante, si ça valait la peine de venir voir ou même de participer. Tout ça meubla un peu l’ambiance, et encore une fois, même si le souvenir d’Ulrich planait, on arrivait à vivre avec.
On amorçait une lente reconstruction de la bande. Très lente, mais on pouvait déjà sentir de petits changements. Celle qui mettrait le plus de temps à remonter la pente, c’était Yumi.

Terrain de foot de Kadic. On était pas nombreux à être venus voir. Jim, le pied fraîchement plâtré, supervisait les essais depuis sa chaise. Apparemment, il cherchait aussi un avant-centre, suite à une démission de Théo, qui avait changé d’établissement.
On devait être deux ou trois dans les gradins. Moi, Aelita, et puis quelqu’un d’autre qu’on connaissait pas. Jérémie avait eu le droit d’aller programmer, et William s’était barré pour cause de rancard avec sa probable future copine, selon les pronostics de Odd.
Puisqu’on parlait de lui, c’était le blondinet qui était actuellement à l’épreuve de tirs au but, dans sa tenue violette de sport. Il avait décidé de se trouver un nouveau hobby. Toujours dans l’optique du vidage de crâne, sans doute.
Il enchaînait les coups de pied rageurs dans le ballon, encore et encore, comme si c’était la balle qui avait tué son ami en se glissant sous son pied afin de le faire tomber.
Le prof de sport invalide finit par siffler pour qu’Odd rejoigne les gradins et cède sa place à d’autres candidats. Le blondinet nain se laissa lourdement tomber sur le banc à côté de moi, observant les autres volontaires dans le silence le plus total.
Il me jetait régulièrement quelques regards, ce qui traduisait l’envie de dire quelque chose. Faisant mine de ne pas l’avoir remarqué, j’attendais qu’il se décide à parler. Normalement, ça ne devrait pas prendre trop de temps.
-Xana ?
Et voilà, je l’avais dit. Je tournai la tête vers lui, pour lui signifier que je l’écoutais. Courageusement, il continua son monologue
-Voilà, euh je voulais te dire que ça fait quand même un petit moment qu’on travaille ensemble et tout…et j’crois que, euh…
Ok, pas dur de deviner ce qu’il allait dire, moi je devais vite trouver la réponse parce que sinon j’allais avoir l’air un peu bête aussi.
-Que je t’aime, voilà.
Il était vaguement écarlate et était occupé à fixer ses baskets. Mais bon sang, et moi je devais réagir comment ?
-Je pense que ça marcherait pas entre nous, Odd. On est trop différents. Tu le sais aussi, non ? (un simple hochement de tête gêné me répondit)
Il faisait un peu peine à voir, il fallait le dire. Après une ou deux secondes, je continuai
-Mais je trouve qu’on s’entend bien. Tu es à coup sûr mon meilleur ami.
Voilà que j’arrivais à me surprendre moi-même ! Odd, lui en serait tombé par terre s’il avait été debout.
-T’es sérieuse ?
-Ouais.
Répondis-je en hochant la tête. Je me surprenais vraiment trop, ces temps-ci.
-Ah, et au fait, j’ai finalisé la dernière option de ta tenue, j’ai pas réussi à faire tenir les fléchettes explosives, etc, mais tu en auras quand même trois qui servent de fusée de détresse, et tu as également une arme de corps à corps qui sert d’outil d’escalade.
Devant son air interrogateur, je suggérai
-Test ce soir ?
L’air interrogateur se volatilisa, remplacé par un sourire aussi large que s’il venait de voir un camion de couscous-boulette se renverser dans son assiette.

Et le soir même, au labo…
J’étais assise devant le pupitre, installant les améliorations sur l’avatar d’Odd grâce à mon CD tellement précieux. Le principal concerné, en salle des scanners, attendait le signal pour se faire virtualiser. Une fois sûre que son avatar virtuel était prêt à l’emploi, je lui donnai le feu vert. Entré dans le scanner, je lançai dans le transfert sur le Réplika. Malheureusement, sans Lyoko, il n’y avait plus de terrain d’entraînement viable, et le hangar étant assez dépouillé, il ne pouvait plus remplir ce rôle.
Mais il faudrait faire avec.
Odd atterrit sur le sol, mais avant qu’il ne puisse esquisser un mouvement, je le stoppai le temps de brancher un programme d’analyse en temps réel de l’enveloppe virtuelle, me permettant de mesurer si tout fonctionnait correctement, ainsi que le visuel. Puis il fallut informer Odd de sa nouvelle aptitude
-Bon, alors, ta toute dernière option est un vieux projet. Regarde tes pattes.
Obéissant, il leva les mains à hauteur de son visage, observa la paume et le dos, avant de demander
-Y a un truc de changé ?
Je lui transmis les instructions pour faire fonctionner sa nouvelle arme de corps à corps. Il semblait septique concernant le déclenchement automatisé.
-Euh mais elles vont pas me lâcher quand il faudra pas, hein ?
Je m’autorisai un soupir
-Odd, tu n’aurais pas confiance en mes qualités de programmeuse ?
Il ne releva pas. Ça valait mieux pour lui.
Le dôme du Réplika, s’il était moins utile que le 5ème territoire pour s’exercer, possédait l’avantage de pouvoir être utilisé pour l’escalade, et donc pour le test des nouveaux outils d’Odd.
-Allez, va-y, c’est l’occasion de voir si elles fonctionnent !
-Génial, je suis super rassuré !
Railla-t-il en s’approchant du mur. Courant sur les dernières foulées, il bondit contre la paroi, s’attendant sans doute à devoir bien se raccrocher avec ses petites griffes toutes minces. Un bruit de lame que l’on tire de son fourreau se fit entendre, et Odd se réceptionna à quatre pattes, collé contre le dôme, des griffes d’une dizaine de centimètres sortant de ses pattes arrière et avant, et le maintenant plus que solidement accroché. Impressionné, il décrocha une de ses mains pour admirer le métal doré qui les constituait
-Waaah, t’y crois pas, c’est du beau matos tout ça !
Je fis mine de m’indigner
-Ah, parce que tu t’attendais à moins de ma part ? Tu me déçois, je commence à me demander si tu les mérites !
-Nan, c’est pas ce que je voulais dire !
Piailla-t-il, avant de continuer son escalade, la matière virtuelle se régénérant dès qu’il en extrayait ses véritables couteaux digifixés. Pour information, digifixé signifie fixé sur les doigts, bande d’illettrés. C’est un mot de ma composition, on peut faire tout ce qu’on veut avec la langue française.
Et même quand Odd en vint à être au plafond, ses griffes ne lui firent pas défaut et restèrent bien plantées dans ledit plafond, lui évitant une chute qui aurait été agressive envers ses points de vie. Arrachant une nouvelle fois sa patte, il tendit la main au-dessus de sa tête, donc vers le sol, tira quelques flèches laser avant de s’enquérir de l’utilisation des fusées de détresse.
Je lui expliquai le fonctionnement, là aussi très simple (je n’avais pas intérêt à lui bricoler des trucs trop tordus sinon il ne s’en sortirait pas), et il s’y essaya immédiatement, tirant une fusée rouge vif en criant le nom fort original de « Fusée !!!! ». J’avais bien dit qu’il ne fallait pas chercher loin, pour lui.
Il eut à faire quelques simulations de combat contre des cibles que je lui programmai, d’abord immobiles puis mouvantes, volantes, etc. Les tests se montrant parfaitement concluants, je lui annonçai la fin de la session et le ramenai sur terre en quatrième vitesse.

Sortant du caisson, un peu ébouriffé, il me regarda avec un petit air triste et demanda
-C’est déjà fini ?
_________________
"Excellente question ! Parce que vous m’insupportez tous.
Depuis le début, je ne supporte pas de me coltiner des cons dans votre genre."
Paru - Hélicase, chapitre 22.
http://i39.servimg.com/u/f39/17/09/92/95/signat10.png
Et je remercie quand même un(e) anonyme qui refusait qu'on associe son nom à ce pack Razz

http://i81.servimg.com/u/f81/17/09/92/95/userba11.png


Dernière édition par Ikorih le Mar 01 Aoû 2017 15:16; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Raymentase MessagePosté le: Sam 04 Mai 2013 15:30   Sujet du message: Répondre en citant  
M.A.N.T.A (Raymentase)


Inscrit le: 13 Mar 2013
Messages: 309
Localisation: Rennes
Ah, bien tout ça.

Odd qui se déclare enfin ! Et XANA qui a acquis suffisamment de tact pour lui répondre bien. Ça m'a d’ailleurs un peu surpris qu'elle fasse attention.

Pourquoi tu les fais tout le temps rater (on sait de quoi je parle). Ils peuvent pas rester ensemble et s'aimer tranquillement. Sérieux j'adore ton William. Il est un peu différent du DA (en même temps faire à l'identique ...) mais génial. Et ta Yumi je la supporte beaucoup plus que dans d'autres fic. Mais pourquoi tu veux pas qu'ils aillant ensemble, m****.
Le texto de l'autre fille, j'ai pas confiance. Rassures-moi, elle sera pas une nouvelle lyoko-guerrière ?

Et pourquoi on a pas de question cette fois ? (méchant)
_________________

http://img11.hostingpics.net/pics/929402SignRaymentase.png
Merci pour ce beau pack Abby !

http://i81.servimg.com/u/f81/17/09/92/95/userba12.png
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
 
*Odd Della Robbia* MessagePosté le: Sam 04 Mai 2013 16:16   Sujet du message: Répondre en citant  
[Kongre]


Inscrit le: 14 Sep 2008
Messages: 1320
Localisation: Sur le territoire Banquise entrain de faire de l'overboard
Ce chapitre est vraiment bien, mêlant sentiments et comique.
Trop bien la blague sur Jim (sa fait peine à voir le pauvre GI couvert de jus de fraise et miettes de biscottes avec une jambe cassé, mais tellement drôle Mr. Green)

Yumi et William, on a l'impression qu'ils jouent au je t'aime, moi non plus. Mais d'un côté le ténébreux a raison, Yumi s'est décidé a s'interesser à lui seulement après une grosse embrouille avec ulrich (genre will=lot de consolation, ersatz).

Enfin Odd qui se déclare à XANA, je m'attendais quand même que cette dernière soit plus surprise de voir son ancien ennemi lui dire "je t'aime". On pourrait penser qu'elle n'est pas surprise car elle prend la déclaration comme une réaction temporaire du Dom Juan de Kadic. Peut être aura elle une réaction plus étonnante quand elle verra qu'Odd est vraiment sérieux Mr. Green.

Bon on voit quand même que XANA s'humanise un peu, et essaye de trouver les mots pour ne pas trop blesser Odd.

Aussi je trouve aussi qu'Odd n'est pas trop décu qu'elle ne veuille pas aller au delà de l'amitié. Encore on pourrait penser qu'Odd n'est effectivement pas sérieux (j'espère pas, je souhaite qu'ils finissent ensemble) ou qu'il cache sa blessure sentimentale au fond de lui pour ne pas inquiéter les autres (j'espère que c'est sa).

Pour le nouveau, je penche pour une réplique d'Icer. Mais sera t'il un nouveau LG? Pour ma part j'aime bien la bande dans l'état actuel, et dans le cas contraire c'est beaucoup, mais vraiment beaucoup trop tôt d'inclure quelqu'un après la perte d'Ulrich.

Sinon continue comme sa, vivement la suite

_________________
http://img11.hostingpics.net/pics/431875signature.png

http://img11.hostingpics.net/pics/400268userbar.gif
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Zéphyr MessagePosté le: Sam 04 Mai 2013 16:47   Sujet du message: Répondre en citant  
Z'Administrateur


Inscrit le: 16 Mar 2013
Messages: 1052
Localisation: Au beau milieu d'une tempête.
Je viens de me rendre compte que j'ai loupé le chapitre 23. Ça craint. Rattrapons nous sur les commentaires.

D'abord, le fameux 23, soit l'enterrement d'Ulrich. Je dois t'avouer que cette partie cimetière m'a un peu déçue. Je m'attendais à ce que tu fasses arriver un malheur en plein milieu de la cérémonie, genre le cercueil tombe par terre devant Yumi et s'ouvre sous le choc, faisant rouler le cadavre aux pieds de la japonaise. Ou bien même une attaque de Wolfy qui prend possession du corps et que William trucide par la suite.
Heureusement la partie mer numérique était géniale, les actions superbes, et la fin assez suspensique (cherchez pas, c'est un néologisme Mr. Green).

Passons à ce dernier chapitre. William fréquente une nouvelle fille, ce que je trouve pas plus mal. Personnellement, je trouve que Yumi ne mérite vraiment pas le ténébreux donc bien fait pour elle. Tout ça pour dire que j'aime la direction vers laquelle tu fais se diriger Yumi.
La petite blague Odd X Willy était rafraichissante, nous faisant oublier cette si triste récente perte Razz
Mais ! Je n'ai pas encore parlé de ma Xana adorée. Et bien allons-y. Comme d'habitude, ses commentaires et réflexions sont toujours bien trouvées. What else ? Ah oui, il y a cette réplique :

Citation:
Mais je trouve qu’on s’entend bien. Tu es à coup sûr mon meilleur ami.


Contrairement à ce que pense *ODL* (c'est vraiment génial cette idée d'abréviation au passage Smile ), je pense que Xana l'a dit pour s'assurer ses services. D'accord, il y avait aussi l'idée de ne pas le blesser là dedans, mais je veux continuer à croire en une Xana qui se fiche des autres et ne pense qu'à ses objectifs. J'espère qu'elle ne s'humanisera pas trop en tout cas.

Enfin, pour Odd qui lui avoue son amour, disons que ce n'était pas la surprise du siècle. Je sens un futur râteau (électrique de préférence Twisted Evil ).

Pour ton nouveau personnage inspiré d'un membre du forum, j'avoue ne pas avoir d'idée sur la source d'inspiration mais je suis certain que ce n'est pas Icer (contrairement à *ODL*). Ce serait trop simple et prévisible, surtout venant de toi. En plus de cela, tu as déjà transposé Icer avec cette histoire de Pokémon donc ce n'est pas lui (enfin je crois...).

Edit d'Icer : D'une certaine façon, tu as à moitié raison. Mais chut... Wink

Voilà, pour conclure, ces deux chapitres étaient géniaux. Continue dans cette voie et vivement la suite.

P.S pour *ODL* : ne le prend pas mal si j'exprime mon désaccord par rapport à tes hypothèses, je ne t'en veux pas personnellement. Pas d'inquiétudes Wink
_________________
http://i.imgur.com/Z94MNN5.png

« Jérémie avait fait un superbe travail. Ce dernier voyage sur Lyokô promettait d'être inoubliable. »
Un jour, peut-être.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Ikorih MessagePosté le: Sam 04 Mai 2013 17:05   Sujet du message: Répondre en citant  
M.A.N.T.A (Ikorih)


Inscrit le: 20 Oct 2012
Messages: 1501
Localisation: Sûrement quelque part.
Pardon, j'ai oublié une précision : le perso est déjà présent dans ce chapitre, même si on ne fait que l'évoquer..(a)

Alors, concernant William et Yumi, des avis mitigés, déjà, entre ceux qui disent
"Nooon, laisse les enseeemble Crying or Very sad" et ceux qui disent "Ouais vazy William, sois très vilain avec elle"...Pfiouh, heureusement que je n'écris pas ma fic en m'appuyant sur vos commentaires, les enfants, je serais bien emmerdée oO

Passons à Odd et Xana. Ils s'entendent très bien, (Xana elle même l'admet, même si je vous rassure, elle ne finira jamais en bisounours façon Aelita (Aelita de CL, hein, je précise Mr. Green) même si on observe cette humanisation au fil de la fic). C'était un peu prévisible qu'Odd tombe amoureux d'elle, et Xana s'y attendait, c'est pour ça que ça l'a pas vraiment surprise. Et c'est parce qu'elle l'aime bien qu'elle va pas lui briser sauvagement le coeur Mr. Green

Maintenant, pour Zéphyr en particulier :
NON, je ne zombifierais pas Ulrich. Un vieux dicton dit "ne fais pas subir à tes persos ce que Pikamaniaque leur a fait" ou un truc du genre. Sachant que Pika a zombifié William, je ne copierais pas son honteuse action.
_________________
"Excellente question ! Parce que vous m’insupportez tous.
Depuis le début, je ne supporte pas de me coltiner des cons dans votre genre."
Paru - Hélicase, chapitre 22.
http://i39.servimg.com/u/f39/17/09/92/95/signat10.png
Et je remercie quand même un(e) anonyme qui refusait qu'on associe son nom à ce pack Razz

http://i81.servimg.com/u/f81/17/09/92/95/userba11.png
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
*Odd Della Robbia* MessagePosté le: Sam 04 Mai 2013 17:53   Sujet du message: Répondre en citant  
[Kongre]


Inscrit le: 14 Sep 2008
Messages: 1320
Localisation: Sur le territoire Banquise entrain de faire de l'overboard
Alors c'est pikamaniaque ton nouveau perso (incarnant l'amie de william Mr. Green)
Et pour XANA j'avais raison, c'est bien son côté humain qui a parlé pour ne pas trop blesser Odd.

Sinon je suis d'accord, faut pas que XANA devienne une bisounours façon Aelita de CL. Mais malgré tout je voudrais bien voir sa relation avec Odd s'approfondir au point qu'elle découvre la détresse et la peur de voir un être important vous être enlevé. Bref qu'elle ne ressente sa qu'avec Odd et personne d'autre (comme dit plus haut, si elle réagit ainsi avec tout le monde, on reviendrai au bisounours aelita)

_________________
http://img11.hostingpics.net/pics/431875signature.png

http://img11.hostingpics.net/pics/400268userbar.gif
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
magnifik68 MessagePosté le: Sam 04 Mai 2013 19:09   Sujet du message: Répondre en citant  
[Mégatank]


Inscrit le: 16 Sep 2012
Messages: 819
Localisation: Dans un lieu magnifik !
Coucou, Iko. , cool la suite de ta fic.

J'aime bien la scéne entre Odd et Xana, Odd lui avoue son amour (chose qui allait forcément arriver) et xana ne veut pas le blesser. On peut pas nier qu'elle l'aime un peu aussi. Mais je pense qu'il en faudrait plus pour faire reconnaître à un programme malfaisant d'avoir des sentiments humains qui se développent au fil du temps. Et surtout sur l'amour. J'espère que ce jour arrivera.

Pour Ulrich, oui je crois que tu l'as assez ridiculisé et humilié mais je pense toujours que tu vas trouver un truc pour le rabaisser dans ta fic. ^^

Ensuite pour William et Yumi. Je trouve que c'est bien que William s'interesse à une autre fille. Je pense toujours bien au fond de moi qu'elle ne mérite pas les 2 mecs et surtout William qu'elle a beaucoup trop rejeté même violement. (surtout William)
Et puis, cette fille, je la trouve trés intriguante. J'espère qu'on va vite la connaitre mais pas que t'en fasse une LG pour remplacer Ulrich. Je sens aussi qu'une baguarre entre fille risque d'éclater, ce serait marant et ca rendrait hommage à l'épisode 38 mauvaise conduite. Au final, oui william soit trés méchant avec Yumi gnark ! gnark ! Si je ferais une fic, c'est pas sûr que Yumi sorte avec un des 2 mecs. Elle n'est pas assez bonne pour eux.

Aprés ton chapitre est assez drôle avec Jim. J'ai pensé à l'épisode 3 vacance dans la brume. Kiwi qui le nargue en chiant sur le toit, j'ai adoré. C'est ptetre moche ce qui lui est arrivé mais un gros J.I Jim couvert de bouillis de fraise et de miette de biscotte c'est tellement drôle Mr. Green.

Pour finir, je n'ai aucune idée pour le membre du fofo intégré dans ta fic. Aussi, merci pour ce superbe chapitre.

_________________
http://imageshack.us/a/img803/5568/signaturemagnifik68.png

http://img11.hostingpics.net/pics/332610QoljZzb.png

http://imageshack.us/a/img10/1027/du6g.png http://imageshack.us/a/img547/5513/caw8.png
Laura et Odd, des persos magnifiks !

[Signature modérée : Mettre une carpe qui récompense un texte sur un profil est un non-sens...]
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Sunshine MessagePosté le: Sam 04 Mai 2013 19:27   Sujet du message: Répondre en citant  
[Frelion]


Inscrit le: 28 Avr 2013
Messages: 92
S'incruste comme si de rien n'était en faisant genre qu'il commente depuis le début Mr. Green

J'ai beaucoup aimé ce chapitre, ça y est Odd l'a enfin dit xD
Ce que je trouve assez marrant c'est que vu comment il se comportait ça allait arriver mais quand même quoi c'est Xana le programme multi-agent qui essaie de les tuer depuis des lustres et il en tombe amoureux (m'enfin c'est pas comme si il l'avait décidé non plus.... C'est juste la faute à Ikorih Twisted Evil )

Et Xana qui le range dans sa friendzone pour cacher le rateau.
C'est assez sympas de sa part, elle commence à devenir de plus en plus humaine même si il y a encore des progrès à faire Mr. Green !

William s'est fait une copine, le top du top pour faire jalouser Yumi qui pourtant lui fais la gueule à cause de son "rateau magistral". William a bien raison d'ailleurs, il aura suffit d'une embrouille avec Ulrich pour qu'elle tombe amoureuse de lui alors qu'elle lui foutait des vents et des rateaux... C'est normal que William refuse de se caser avec et c'est .... Bien fait pour elle Twisted Evil !! J'ai hâte de voir comment la relation de Willy et Aslinn va évoluer !


Sinon aucune idée de la personne dont peut être inspiré le nouveau perso (Aslinn je suppose) et comme les autres j'espère qu'elle ne deviendra pas une LG !

En tout cas j'aime beaucoup ta fanfic et j'ai (très) hâte de lire la suite *_*

Sunshine.

_________________
http://img140.imageshack.us/img140/3249/userbarfan.png
http://i.imgur.com/QoljZzb.png
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Ikorih MessagePosté le: Mar 07 Mai 2013 21:30   Sujet du message: Répondre en citant  
M.A.N.T.A (Ikorih)


Inscrit le: 20 Oct 2012
Messages: 1501
Localisation: Sûrement quelque part.
Spoiler


Chapitre 25 : Chien de Garde


-Bon sang, c’est quoi cette saloperie ?
Blêmit William, les yeux rivés sur la créature qui sortait de l’ombre, droit vers lui.

Une heure plus tôt…
Les quatre navskids pénétrèrent précautionneusement dans le cristal violet régulier qui flottait paisiblement dans la mer numérique. Une fois à l’intérieur, leurs pilotes découvrent des couloirs semblables à ceux d’une caverne tout aussi cristalline, les parois hérissées d’épines rosées et des irisations violettes courant tout au long des murs. Contraints d’abandonner leur moyen de transport, lesdits pilotes débarquèrent et s’approchèrent précautionneusement de l’obscurité qui régnait.
William eut toutefois le bon réflexe de faire flamber sa lame et de la lever en guise de torche pour éclairer l’endroit. Repoussant quelque peu les ténèbres devant eux, il lança un regard à ses coéquipiers. Peu rassurés, ces derniers hésitaient à s’engager dans le noir corridor, retenus par la peur naturelle des animaux diurnes face à la nuit.
Les premiers pas hésitants sur le sol cristallisé et violet, l’écho qui se perd dans le couloir, oui, les Lyokoguerriers ont un peu frissonné. Aelita n’avait pas l’air très en forme, d’après le visuel d’Odd, elle crevait de trouille. Yumi, rapidement balayée par le regard du félin, ne montrait rien de compromettant.
Au fil du couloir, les combattants virtuels observaient de plus en plus leur environnement nouveau, avec des murmures étonnés, fascinés, craintifs. Le monde virtuel de Wolfy s’annonçait déjà bien plus oppressant que Lyoko. Toutefois, Lyoko n’était pas non plus un monde calme et paisible. Actuellement, Lyoko n’était même pas un monde tout court. Juste, peut-être, une poussière de monde virtuel perdue dans les courants numériques.
Même si on se détendait un peu, rien ne pouvait effacer totalement la pression que nous mettait l’espace clos et sombre, au fur et à mesure qu’on s’enfonçait dans les profondeurs du monde virtuel. La mission d’aujourd’hui avait un but simple : récupérer des données.
Evoluant en groupe serré, toujours sur leurs gardes, les adolescents progressaient lentement. Jérémie avait placé une balise sur Aelita et le Supercalculateur enregistrait ses mouvements, de façon à pouvoir créer une carte pour la prochaine fois.
Soudain, William s’arrêta. La raison ? Un embranchement. Après quelques rapides délibérations à voix basse, les explorateurs partirent à gauche. Pourquoi parler à voix basse ? Wolfy devait savoir qu’ils étaient là, de toute manière. Mais les humains étaient avant tout des animaux, et un animal qui se sent en danger va essayer de ne pas se faire repérer par le prédateur.
Ici, le grand méchant loup, tout le monde savait qui c’était.
La seconde pause du groupe fut causée par Aelita.
Elle s’était raidie sur place, les yeux écarquillés, tendant l’oreille. Ses camarades se retournèrent vers elle, interrogateurs
-Vous…vous n’avez rien entendu ?
Un frisson instinctif parcourut tout le groupe. L’impression que l’ombre se rapprochait, peut-être. La peur qui vous grimpait dans le dos, jusque-là tenue à distance, mais une digue fissurée est si fragile…et une fois l’eau de l’autre côté, elle ne sert plus à rien…
Tous secouèrent la tête. Négativement. Il n’y avait rien.
-Non, Aelita, tu as dû rêver, il n’y a que nous ici. Pas de monstres.
La jeune fille n’eut pas l’air beaucoup plus rassurée. Bien au contraire…
-Si, si ! Des cliquetis de griffes, des rires, je les entends, là, dans les murs ! Ils sont là, partout autour de nous !
Odd et Yumi, progressivement gagnés par la terreur sourde et insidieuse, commençaient à loucher sur les parois, et d’après ce qui se voyait chez Yumi, son visage se décomposait un peu plus chaque minute. William tenta d’endiguer la vague de peur et d’angoisse qui serpentait dans la poitrine de chacun, lui étreignant les poumons pour lui couper le souffle, venant se loger dans la gorge de chacun sous la forme d’une boule, faisant si froid à l’âme qu’on en frissonnait.
-Non, non Aelita, tu débloques totalement, c’est le stress, ça va passer, une petite crise de claustrophobie. On flippe tous, mais y a rien dans les murs, rien sur nos têtes, rien, rien ! Y a rien, bon sang, tu vas tous nous faire psychoter avec tes histoires !
Il s’énervait. Le stress, lentement, qui le faisait trembler et faisait vaciller la confiance dans sa voix comme la flamme d’une bougie face au vent. Et le vent, ça souffle les bougies trop faibles. Aelita recula d’un pas, effrayée par la part de sauvagerie qui remontait des profondeurs de la personnalité de William, et secoua compulsivement la tête en murmurant des objections. Toujours les mêmes. La paranoïa des Lyokoguerriers s’amplifiait, jusqu’à ce que Jérémie ordonne
-Reprenez la route ! il faut trouver des données, je vous le rappelle ! Ne laissez pas Wolfy vous terroriser ! C’est exactement ce qu’il veut.
A contrecœur, les enfants continuèrent leur route dans les couloirs obscurs de cristal.

Après ce qui semblait être une éternité, ils émergèrent dans une salle éclairée. Elle ressemblait beaucoup à une salle du cinquième territoire de Lyoko, mais avec des textures verglacées, et des tons toujours aussi dignes de la garde-robe d’Odd.
Retrouver un paysage assez familier détendit un peu tout le monde. Aelita ayant frôlé la crise d’angoisse dans le tunnel, Odd vérifia qu’elle s’était calmée, tandis que William éteignait le flambeau improvisé. Yumi, elle, observait les alentours
-Et maintenant, comment on trouver le coin avec les infos ?
Je ne pus m’empêcher de noter le manque de vocabulaire de la jeune fille. Ça s’appelait une interface, bon sang !
La voix d’Odd coupa court à toutes les interrogations
-ça, je sais pas, mais ce que je sais, c’est qu’on a ici les gentils guides touristiques qui vont nous le montrer…
Son visuel affichait l’autre extrémité de la salle, et on y voyait deux créatures très étranges. Le profil inspiré de celui d’un ptéranodon, un corps avec la même forme que celui d’un poulet et des ailes avec de jolies lames de rasoir en guise de plumes, le tout recouvert d’une carapace de métal gris foncé et avec d’accueillants yeux violets sombres et menaçants. Le genre de bestiaux qu’on a envie de croiser chaque matin sur son pallier.
Un seul conseil était de mise face à ces trucs, et Jérémie s’empressa de le donner
-Foncez-leur dedans !
Il m’inquiétait un peu, le petit génie. S’il en était à ordonner des actions aussi irréfléchies…même William trouva le moyen d’objecter que c’était dangereux. Mais ils n’avaient pas vraiment le choix, il fallait bien passer !
L’entreprise s’avéra plus complexe quand les oiseaux de fer s’envolèrent. Quelques jurons de William montrèrent ce qu’il pensait de cette prise de position, tandis qu’Odd et Yumi se chargeaient de mitrailler les robots. De sympathiques lasers violets fendirent l’air, parés par l’épée de celui qui était bien content d’avoir une utilité, et ce même contre des ennemis hors d’atteinte. La seule qui ne devait pas combattre, c’était Aelita. Peut-être parce qu’elle avait pour mission de trouver l’interface et que le chemin était maintenant dégagé. Une fois leur alliée dans le couloir suivant, les Lyokoguerriers décrochèrent et sprintèrent à sa suite (dédicace à notre Supersprinteur ayant eu un empêchement). Pour éviter que les volatiles les suivent, Aelita referma habilement le passage avec son don de création, puis continua sa course, suivie de ses gardes du corps.
-Bon, on fait quoi maintenant ?
Demanda Odd, après un regard derrière lui. Yumi répliqua
-Facile, on court jusqu’à trouver l’interface, et on prie pour tomber sur personne en chemin !
Les sarcasmes de William passèrent par là
-T’es vachement optimiste, dis voir !
On pouvait sentir son envie brûlante de le frapper, mais un bruit sourd les fit s’arrêter pour observer ce qui se passait dans leur dos. Et ils en tremblèrent.
Les oiseaux de métal étaient en train de défoncer le mur d’Aelita. Le premier s’extirpait presque d’un des trous. Yumi regarda le groupe puis déclara
-Filez, je m’occupe des piafs ! Je vous rappelle que la priorité, c’est de trouver l’interface !
Ils n’eurent pas le temps de protester. Les premiers lasers fusaient déjà.

Encore une course effrénée dans les couloirs, cette fois à trois, jusqu’à ce que Jérémie indique d’une voix digne d’un croque mort qu’il fallait chercher le code de rematérialisation de toute urgence. Si Ulrich avait été des nôtres, il aurait demandé pourquoi. Mais sinon, le QI moyen des membres du groupe était remonté grâce à son absence et ils avaient tous pigé.
Mais ils finirent par arriver, au terme d’un parcours labyrinthique, à un embranchement. On pouvait noter que le sol avait de moins en moins cette texture de cristal parfait, plutôt celle d’une sombre pierre violette qui avait l’air d’absorber la lumière. Elle était parcourue de veinures lilas qui brillaient de façon un peu inquiétante. Un peu trop inquiétante.
Ils marquèrent une pause et Aelita fit le point
-Bon, alors, on a deux voies. D’après le changement d’apparence du coin, on peut conclure qu’on arrive à un endroit important. Si ça se trouve, il y a d’un côté l’interface et de l’autre…un cœur ? comme sur Lyoko ?
Odd leva les yeux au ciel
-T’as fumé, princesse ? Le cœur, il est au pôle sud et l’interface sur la corniche, sur Lyoko ! Ils sont pas l’un à l’opposé de l’autre !
Avec un marmonnement, Aelita lui concéda le point avant de se figer. Le couloir était un peu obscur, mais ce n’était pas la peur panique de la claustrophobie qui l’avait stoppée. Cette fois, elle ne rêvait pas. On entendait des pas. De petits cliquetis, comme des griffes de métal sur le sol, qui provenaient de la gauche.
Chez toute personne sensée, entendre un bruit menaçant provenir d’une direction poussait à s’enfuir dans l’autre. Les Lyokoguerriers furent un poil plus circonspects puisque William et Odd se regroupèrent devant Aelita, l’invitant du regard à reculer vers la droite. Les cliquetis cessèrent. Prudents, ils s’engagèrent sans changer leur orientation dans le couloir silencieux, dans l’attente angoissée d’une forme noire griffue surgissant des ténèbres face à eux pour les dévirtualiser sauvagement.
Mais il n’y eut rien.

La salle était de forme assez spéciale. En fait, on se trouvait à l’intérieur d’un polygone à environ vingt faces, qui flottait dans le vide, qui s’illuminait d’une douce lumière blanche. Il était fait d’une sorte de verre légèrement violacé qui semblait assez fin pour s’écrouler sous vos pieds. William et Odd préféraient rester à la lisière du couloir, surveillant nerveusement celui-ci. La fille aux cheveux roses s’avança vers une stèle qui flottait au centre, couverte d’inscriptions bizarres
-Intéressant comme interface…les données sont affichées en crypté. C’est vraiment fascinant…
Murmura-t-elle en penchant la tête, comme si ça pouvait l’aider à lire… Jérémie l’exhorta à chercher et se mit même à l’aider. Plus vite trouvé, plus vite on ramènerait Yumi. Et possiblement les autres.

Bien entendu, tout se passait un peu trop bien. Même si les intellos coinçaient parfois sur le code, ils avançaient vite. Trop vite au goût du maître des lieux.
Le cliquetis revint. Et clairement plus proche.
Deux yeux violacés brillaient dans l’ombre du couloir, à peu près à hauteur de ceux des Lyokoguerriers. Mauvais, ça. On pouvait distinguer des reflets métalliques, le bout de deux pattes, un grognement sourd, aussi.
-Bon sang, c’est quoi cette saloperie ?
Blêmit William, les yeux fixés sur la créature qui s’extirpait lentement de l’ombre. La lumière qui tombait dessus dessinait un corps de loup d’acier géant, teinté de violet par endroits et le sigle de Wolfy sur les cuisses arrière, et surtout une crête de rasoirs imposants du bout de la queue jusque sur la tête, avec également des lames sur les cuisses et les avant-bras. On sentait bien que ce truc-là, il n’était pas là pour rigoler.
Les deux défenseurs reculèrent de quelques pas, entrant dans le polygone. L’animal prenait son temps. Il prit même le temps de renverser la tête en arrière et de lâcher un hurlement qui avait l’air d’avoir été modifié par ordinateur. Odd, téméraire, tenta un assaut mais écopa d’un vilain coup de patte éclair qui le renvoya dans son panier, roulé en boule sur le sol. William voulut aussi faire une charge héroïque mais le loup, un peu agacé, ne se contenta pas de le faire dégager mais lui sauta proprement dessus pour lui administrer une morsure assez fatale.
Curieusement, on sentait la tension dans la voix d’Odd quand il demanda
-Euh, Aelita, Jérémie, dites-moi que vous avez presque trouvé le code parce que ça promet d’urger un peu, là !
Dans un magnifique ensemble, les deux chercheurs lui demandèrent de gagner du temps et de pas faire suer parce que c’était un boulot difficile. Le minet soupira, atterré par la lourde responsabilité qui lui tombait dessus. Retenir un cyborg agressif et bien armé, et puis quoi encore ? Odd se lança donc courageusement dans une suite d’esquives improbable des assauts du loup, mais n’était pas parti pour faire long feu. Heureusement pour tout le monde, Aelita était en train de finir le téléchargement du code et de quelques données annexes. C’est donc l’esprit apaisé que le minet put se faire piétiner par le loup qui se chargea ensuite d’Aelita. Jérémie appuya triomphalement sur la touche de rematérialisation, ramenant tout le monde au bercail. Accessoirement, il se dépêcha de ramener les vaisseaux au Réplika par pilotage automatique.

Une fois les Lyokoguerriers remontés, on fit un rapide point.
-Il était violent, le loup, on aura du mal à le battre comme ça…
Se désespéra William, encore humilié par sa défaite plus que rapide. Evitant le sujet, Jérémie examina les données récupérées et en fit un rapide résumé
-Alors, on sait que ce monde s’appelle Krystal, il n’y a pas de tours mais une sorte de terminal dans une salle qui permet de se translater automatiquement dans la base du Supercalculateur. N’importe quoi peut l’utiliser, donc y aura facilement des monstres pour vous dire bonjour…oh, et j’ai aussi deux ou trois mots sur le loup cyborg, là. C’est le Wolfymus Prime Defender, et son boulot, bah c’est de défendre Krystal. Un genre d’antivirus, en fait…
Yumi marmonna
-Ouais, avec nous dans le rôle des virus…ça nous dit pas comment on s’en débarrasse.
Le petit blond soupira, les épaules s’affaissant un peu
-Eh non. Faudra y retourner pour chercher un peu plus…
Un petit rire sarcastique et suffisant les interrompit. Oui, le mien, bien deviné. Un peu énervée, Aelita me jeta un regard appuyé du genre « Bon, quoi ? »
-Moi je sais déjà comment on s’en débarrasse, du grand méchant loup. Disons que j’ai eu le temps de programmer à mes heures perdues et j’ai appliqué de sévères améliorations à vos tenues. Bon, n’espérez pas les garder en permanence, c’est mon boulot tout de même, mais je veux bien vous les prêter pour les sorties dans Krystal.
Mon attitude devait en agacer plus d’un, environ cinq, mais rien à faire, ça arrivait. Les programmes matérialisés sont des plaies. Surtout moi. Et comme il n’y avait aucun précédent pour me contredire…
-Alors, vous marchez ou vous préférez vous faire rétamer ?
Ajoutai-je pour les pousser à répondre. Seul un concert de grognements le fit, m’arrachant un sourire. Ils étaient dos au mur. S’ils voulaient revoir leur monde virtuel, fallait se fier à mes créations. Aha.
_________________
"Excellente question ! Parce que vous m’insupportez tous.
Depuis le début, je ne supporte pas de me coltiner des cons dans votre genre."
Paru - Hélicase, chapitre 22.
http://i39.servimg.com/u/f39/17/09/92/95/signat10.png
Et je remercie quand même un(e) anonyme qui refusait qu'on associe son nom à ce pack Razz

http://i81.servimg.com/u/f81/17/09/92/95/userba11.png


Dernière édition par Ikorih le Mar 01 Aoû 2017 15:17; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Raymentase MessagePosté le: Mar 07 Mai 2013 21:55   Sujet du message: Répondre en citant  
M.A.N.T.A (Raymentase)


Inscrit le: 13 Mar 2013
Messages: 309
Localisation: Rennes
Oh mais il est ùignon ce petit chapitre.

Je le lisais chez moi, seule, dans le noir : les cliquetis me faisait peur *part, rouge de honte*

Sinon, il y a pas de partie sur Terre (au moins je vois pas cette saleté de perso qui fait c**** à se mettre entre Willy et Yumi), ça change de d'habitude.

Ce chapitre sert juste à poser les bases de Wolf ; au moins il finit pas avec des points de suspention ... Non sérieusement, comme ça on se tapera pas tous ça dans un autre chapitre Very Happy.

Tu dis que t'arrive à la fin de ta fi (au 29) donc *larme aux yeux* on en a plus pour longtemps ? *pleure*
_________________

http://img11.hostingpics.net/pics/929402SignRaymentase.png
Merci pour ce beau pack Abby !

http://i81.servimg.com/u/f81/17/09/92/95/userba12.png
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
 
Montrer les messages depuis:   

Forum Code Lyoko | CodeLyoko.Fr Index du Forum -> Vos Créations -> Fanfictions Code Lyoko Page 12 sur 15
Aller à la page : Précédente  1, 2, 3 ... 11, 12, 13, 14, 15  Suivante

Poster un nouveau sujet
 Réponse rapide  
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
Répondre au sujet



Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure

Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum




Powered by phpBB Lyoko Edition © 2001, 2007 phpBB Group & CodeLyoko.Fr Coding Dream Team - Traduction par : phpBB-fr.com
 
nauticalArea theme by Arnold & CyberjujuM
 
Page générée en : 0.0782s (PHP: 68% - SQL: 32%) - Requêtes SQL effectuées : 22