CodeLyoko.Fr
 
 Dernières news  
[IFSCL] IFSCL - Bande annonce fangame 4.0.X
[Site] Les trouvailles du Père Dudu - E...
[Site] Reboot VS Code Lyoko : le dossier
[IFSCL] Le retour des voix officielles!
[Site] Un nouveau dossier : Le français...
[Site] Un nouveau fanprojet : RTTP Podcast
[IFSCL] IFSCL, Bande annonce du 9e anniv...
[IFSCL] Sortie du jeu IFSCL 38X!
[Créations] Code Lyokô sort du grenier
[IFSCL] Trailer IFSCL, Fin du cycle 36X!
 
 Derniers topics  
[Jeu Vidéo Lyoko] IFSCL 40X!
[Projet] Forum Séries TV et DA (dont ...
[One-Shot] Amaterasu
[Fanfic] Code Alpha 2.0 - Rainy Days ...
Source (extrêmement hypothétique) d'i...
Discord pour le forum + animation ?
Anciens : Réveillez-vous ! La bulle d...
[Fanfic] Les Perles du Neith [Terminée]
Les origines de vos pseudos
[Fanfic] Overpowered [Terminée]
 
     
 Accueil | Règles du forum News | FAQ | Rechercher | Liste des Membres | Groupes d'utilisateurs | T'chat | Retour au site 
  Bienvenue, Invité ! (Connexion | S'enregistrer)
  Nom d'utilisateur:   Mot de passe:   
 

[Fanfic] Et si la menace était humaine ?

Forum Code Lyoko | CodeLyoko.Fr Index du Forum -> Vos Créations -> Fanfictions Code Lyoko


Page 3 sur 24

Aller à la page : Précédente  1, 2, 3, 4 ... 22, 23, 24  Suivante





Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet


Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant 
 Auteur Message
Katsuki MessagePosté le: Ven 26 Sep 2008 22:00   Sujet du message: Répondre en citant  
.: LyokoPuzzle Winner :.


Inscrit le: 09 Juil 2008
Messages: 793
Nan c'est pas du dialogue, c'est juste que c'est la première fois dans ta fic, qu'ils retournent, enfin, que nous raconte quand ils y vont, à l'usine, donc je pense que sa aurait été bien de détailler le trajet: les égouts, le skate, les cordes,etc..........

enfin après c'est pas très grave, c'est un petit plus

(et en général on dit: j'ai faiS une faute, mais je t'accorde le bénéfice du doute, vu que tu as fais sciemment (sinon c'est grave^^) des fautes à orthographe)
_________________
http://img517.imageshack.us/img517/671/signaturenh7ji5.png

http://img329.imageshack.us/img329/8164/sanstitre3pe9.gif
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Men_Chiu MessagePosté le: Ven 26 Sep 2008 22:23   Sujet du message: Répondre en citant  
[Blok]


Inscrit le: 24 Sep 2008
Messages: 197
Localisation: Par là ? Ou par là ? Je sais plus...
D'accord, merci du conseil.

PS : parce que ça s'écrit pas comme ça, eaurttauggraffeuh ? ^^ je blague...

Quinzième chapitre : De nouveaux ennemis

- Odd, Ulrich et Yumi, vous plongez en premier ! Tobias et Aelita, vous viendrez en deuxième.
- D'accord, Jérémy !

Les trois premiers se mirent dans un scanner et attendirent qu'ils se fermèrent.

- Transfert Yumi ! Transfert Ulrich ! Transfert Odd ! Scanner Yumi ! Scanner Ulrich ! Scanner Odd ! Virtualisation !

Les trois amis furent virtualisés au milieu de l'Aréna. Aelita et Tobias les rejoignirent presque aussitôt.

- J'espère qu'il n'y aura pas de problème... fit Odd.

Tobias admira les armures reluisantes des héros, alors que la sienne était encore primitive. Lorsqu'il fit la remarque à Jérémy, celui-ci s'empressa de dire qu'il y remédierait. Les cinq amis marchèrent le long du couloir et s'engagèrent dans le tunnel menant au monte-charge. Au lieu de monter et de rejoindre le Garage Skid, ils descendirent et arrivèrent devant une petite plate-forme. Le mur devant eux s'ouvrit pour donner l'accès à la Voûte Céleste. Aelita se jeta sur l'interface et commença à chercher des données un peu partout. Pendant ce temps, les quatre autres scrutèrent le Ciel Numérique.

- Bizarre... Avant, XANA nous bombardait avec ses Mantas... C'était du pipeau, cette histoire ?
- Non, je crois pas, fit Jérémy. Je viens de repérer deux personnes en approche avec l'élévateur. Et trois Mantas volantes ne vont pas tarder à éclore.
- D'accord, merci Jérémy. Tu pourrais pas nous virtualiser les véhicules ?
- Non, désolé. Comme c'est Aelita qui a les commandes, je ne peux rien faire.
- Tant pis, merci quand même.

L'élévateur s'arrêta devant eux et deux hommes se tenaient dessus. L'un avait une tenue de gladiateur et portait une épée biscornue au côté. L'autre avait une longue robe, comme une robe de sorcier. Il ne portait pas d'arme, mais il avait une sorte de chapeau ridicule sur la tête. Ils s'approchèrent et s'inclinèrent devant leurs adversaires. Ulrich dégaina ses deux épées, Yumi fit apparaître ses Éventails et Odd chargea ses fléchettes. Tobias, lui, retira son arc de son bras et encocha une flèche.

- Bienvenue sur Lyoko, jeunes gens. Avant de commencer un combat, nous voudrions savoir qui est qui, dans l'histoire. Moi, je m'appelle Samy et lui, c'est John.

À leur grande surprise, les Lyoko-guerriers baissèrent légèrement leurs armes.

- Moi, c'est Ulrich. Elle, c'est Yumi. Derrière moi, il y a Odd. Là, c'est Tobias et là-bas, c'est Aelita.
- Très bien, très bien ! lança John, qui était le gladiateur. Alors commençons !

John prit son épée à deux mains et fonça droit sur Ulrich. Dans le même temps, Samy créa deux Champs de force et les envoya en direction de Tobias et d'Odd. Surpris, Odd se prit le champ de force dans le bras et tomba par-terre. Tobias fut plus vif et esquiva. Ulrich para les coups puissants assénés par John. Yumi voulut lancer un Éventail en direction du lanceur de Champ de force, mais un tir rouge la propulsa sur le sol. Aelita se retourna et la voix de Jérémy s'éleva :

- Aelita ! Continue de pirater des données !
- Champ de force !

Aelita lança un champ de force sur une Manta, qui explosa. Tobias décocha une flèche vers Samy, mais un coup de vent numérique la balaya.

- Hein ?

Une boule de feu apparut dans la main du magicien virtuel mais, alors qu'il allait la lancer, Odd intervint et tira une Flèche Laser dessus. La boule de feu explosa et Samy fut expulsé au sol.

- Ouais, se réjouit Odd.

Mais à peine eut-il terminé de prononcer ce mot qu'un tir de Manta le dévirtualisa. Tobias encocha une nouvelle flèche et tira sur le gladiateur, mais il manqua sa cible. Toujours en mouvement, John donnait des coups et paraît ceux d'Ulrich. Yumi s'occupait tant bien que mal de la dernière Manta. Aelita se retourna de nouveau pour juger le combat. Elle prépara un Champ de force et cria :

- Ulrich !

À son nom, le garçon se baissa juste à temps pour éviter le champ de force qui percuta le gladiateur virtuel. John se releva et, alors qu'il allait foncer sur Ulrich, une flèche se planta dans son corps et il fut dévirtualisé à son tour. Ulrich se retourna pour saluer son sauveur, mais Tobias fut frappé par un éclair numérique et il disparut. Ulrich se retourna et vit Samy préparer une boule de feu. Au moment où il allait la projeter, le jeune garçon lança ses deux sabres, l'un à la suite de l'autre. Le premier détruisit la boule de feu et l'autre transperça le magicien. De son côté, Yumi réussit à détruire la dernière Manta. Maintenant seuls, Ulrich, Yumi et Aelita n'étaient plus en sécurité. La jeune fille aux cheveux roses téléchargea quelques fichiers et redonna la main à Jérémy, qui virtualisa aussitôt deux véhicules. Yumi monta sur l'Overwing et décolla, mais Ulrich fut dévirtualisé par un Rampant avant même d'avoir atteint son véhicule. Aelita s'envola sur le véhicule du jeune homme et les deux filles s'envolèrent pour le territoire Désert. Aussitôt arrivées, Jérémy les rematérialisa.


Voilà donc le premier combat sur Lyoko ! Ils se débrouillent pas mal, pour l'instant, non ? Il faut dire que John et Samy (son vrai nom est Samuel, mais on l'apprendra plus tard) sont des adultes très performants.
Il me reste donc encore deux personnages à présenter, minimum, et encore bien d'autres surprises !
Je vais terminer l'épisode aujourd'hui :

Seizième chapitre : Alliances

Les Lyoko-guerriers rejoignirent Jérémy. Il était déjà en train de trier les données.

- Jérémy, fit Yumi. Il nous faut d'autres pouvoirs, d'autres capacités, ou d'autres Lyoko-guerriers ! Le combat qu'on vient de mener était très difficile. À deux contre trois, Ulrich s'est retrouvé tout seul à la fin. J'ai failli y passer pour avoir tuer deux Mantas, et heureusement qu'Aelita a détruit la troisième, sinon, j'y passais aussi ! D'accord, on vient de reprendre la vie de héros, et certes, Tobias manque d'entraînement, mais on ne viendra jamais à bout de plus de trois types comme John et Samy, si en plus on a XANA sur le dos !
- J'aime pas dire ça, mais il est clair que XANA et le Marc forme une alliance puissante, lança Jérémy.
- William doit venir nous aider, dit Ulrich. Désolé, Yumi, mais on a plus le choix ! C'est William, ou alors c'est Asaki.
- Non, pas Asaki !
- Alors William...

Yumi lui lança un regard assassin et bougonna.

- D'accord...
- Bon, fit Jérémy, pour détendre l'atmosphère, je vais me lancer dans l'amélioration de l'armure de Tobias. Ensuite, je verrai ce que je peux faire avec les véhicules et je peux éventuellement vous donner de nouveaux pouvoirs, vous les améliorer ou tout pleins d'autres choses.
- Pas de problème, Einstein ! lança Ulrich. Avec Odd, on va chercher William.

Jérémy acquiesça et les deux garçons prirent le monte-charge.


Dix-septième chapitre : À la recherche de William

Ulrich et Odd atteignirent le collège quelques minutes après leur départ du labo.

- Bon, on se sépare, lança Ulrich. On aura plus de chance de le trouver. On reste en contact.
- Bien, chef !

Ulrich fonça à l'internat tandis que le jeune blondinet partit vers le bâtiment des sciences, sur son chemin vers la cour de récréation, où la plupart des internes se regroupaient généralement le week-end. Ulrich passa d'abord dans la chambre de William, mais il ne fut pas surpris de ne pas le trouver. Il prit son téléphone :

- Odd. Il n'est pas dans sa chambre.
- Ok ! Je fonce au foyer, et s'il n'y ai pas, je vais voir dans le réfectoire.
- Moi, je vais voir dans la forêt.
- Puisque tu sors pas avec elle, il y a des chances que Yumi sache où il est, non ? T'as qu'à lui demander ! lança Odd.

Vexé, Ulrich raccrocha au nez du jeune garçon et descendit les escaliers pour aller vers la forêt. Seulement, il croisa une amie :

- Bonjour, Ulrich-chéri !
- Ah ! Sissi ! Tu tombes mal… J'étais sur le point de partir pour rejoindre…
- Yumi ? demanda la jeune fille.
- J'aurai pu, mais c'est pas le cas… avoua Ulrich. Dis-moi, Sissi, tu ne saurais pas où se trouve William ?
- Ah, ben je sais pas, moi… P't'être qu'il est retourné chez lui…

Ulrich réfléchit et remercia la fille du proviseur.

- Odd. Sissi vient de me dire que William n'est pas au collège et qu'il serait peut-être chez lui.
- Bah elle a peut-être raison : il n'y a personne au foyer.
- Ok. Rejoins-moi au passage du parc, alors.

À peine eut-il raccroché qu'Odd heurta quelqu'un plus grand que lui.

- Alors, Odd ! Tes heures de colle ne t'ont pas suffit ? Il faut qu'en plus de ça tu magouilles quelque chose avec ton ami Ulrich ? Qu'est-ce que vous traficotez ?
- Mais rien, M'sieur Jim ! J'vous jure !
- Alors pourquoi tu es si pressé que ça, un dimanche ?
- Parce que Jérémy avait besoin d'un truc pour le devoir de Madame Hertz, et que Ulrich et moi, on était en train de le chercher pour lui !
- Tiens ! Mais où il est d'ailleurs, ce cher Belpois ? demanda le surveillant avec un air de malice.
- Eh, ben… C'est un secret, M'sieur, désolé…
- Bon… Allez, ça va pour cette fois… Tu peux y aller.
- Merci, M'sieur.


Odd fit quelques pas en direction de la forêt et se retourna :

- Au fait, M'sieur, vous savez pas où se trouve William ?
- Dunbar ? Non, aucune idée. Va demander au proviseur. P't'être lui il saura !
- Merci, M'sieur !

Odd se dirigea vers le secrétariat et croisa Ulrich :

- Suis-moi ! Je sais peut-être où trouver William !

Les deux amis se dirigèrent vers le bâtiment en question. En arrivant, Odd lâcha qu'ils voulaient voir le proviseur d'urgence :

- Il est très occupé.
- Mais c'est aussi très urgent ! Par pitié, Madame ! Laissez-nous voir M'sieur le Proviseur, rien que cinq minutes… S'il vous plaît !
- Je vais voir ce que je peux faire, alors…

La secrétaire fit part de la requête des garçons au proviseur du collège, qui accepta. Odd et Ulrich entrèrent dans le bureau du chef et il les invita à le rejoindre près de son bureau.

- Bonjour, jeunes gens. Que puis-je faire pour vous ?
- Bonjour. Nous voulions savoir si vous saviez où se trouve William Dunbar, M'sieur, commença Odd.
- Je vois… Je n'en ai pas la moindre idée…
- Vous n'auriez pas son numéro de téléphone, par hasard ? demanda Ulrich.
- Ça, c'est à ma secrétaire qu'il faut demander. Maintenant, jeunes hommes, j'ai du travail.

Odd et Ulrich quittèrent la pièce et le proviseur alluma l'écran de son ordinateur et tenta en vain de remettre la tête d'un pingouin sur ses épaules.

- Monsieur Delmas nous a demandé de vous demander si vous pouviez nous donner le numéro de téléphone de William Dunbar.
- Bien sûr. Je vous donne ça tout de suite.

Ulrich s'esquiva et appela Jérémy.

- Dis-moi que vous l'avez trouvé !
- Presque.
- Ça veut dire quoi, presque ?
- Bah, on l'a pas trouvé. Il n'est ni à l'internat ni au foyer. On vient de demander son numéro de téléphone.
- Ramenez-le vite, ou au moins, prévenez-le du danger. Maintenant, je me relance dans la programmation de l'armure de Tobias.
- Ok Einstein. Je te laisse.

Au moment où le jeune homme raccrocha, son ami de toujours arriva :

- C'est bon, je l'ai !
- Génial ! Vas-y appelle-le !

Odd tapa quelques chiffres sur son téléphone et le porta à son oreille :

- Oui, allô ? William Dunbar à l'appareil.
- Allô William ? C'est Odd ! C'est urgent, t'es où ? C'est XANA, il est de retour !
- Hey ! J'vous ai bien eu !
- Hein ? Qu'est-ce que tu racontes ?
- Je suis absent pour le moment, mais je vous rappellerai. Laissez un message après le bip !

Le bip en question n'eut pas le temps de sonner qu'Odd raccrocha.

- Répondeur…
- D'accord. Je préviens Jérémy.


Dix-huitième chapitre : Améliorations

Un quart d'heure passa, le temps que les deux garçons retournent à l'usine.

- Il est introuvable.
- Ouais… ajouta Jérémy. Et si j'en crois ce que j'en crois ce que m'a indiquer ce que j'ai trouvé de mon côté, le portable de William a disparut de la surface de la Terre.
- C'est louche tout ça. Vous croyez que c'est XANA ? demanda Yumi.
- Aucune idée… En tout cas, rien de bon… J'ai fini les programmations. Vous voulez faire des tests tout de suite ou on verra demain ? De toute façon, je devrai vous expliquer le fonctionnement des pouvoirs.
- Vas-y, Jérémy, fit Ulrich. Moi, je suis partant pour aller les tester après.
- Très bien. Alors je commence par toi. J'ai tenter d'améliorer ton Triplicata. Deux modifications : la première est que tu peux te multiplier plus de trois fois. La formule n'est plus "Triplicata", mais "Multiplicata". Si tu dis "Triplicata", tu te diviseras quand même en trois. La deuxième nouvelle est moins bonne. La dévirtualisation d'un de tes clones te coûte 10 points de vie.
- Ça, c'est pas cool.
- Désolé. Sinon, j'ai aussi amélioré le Super-sprint.
- Ça, c'est pas mal, par contre !
- Du coup, ton attaque "Triangulaire" est plus redoutable. Les illusions que tu crées peuvent esquiver les tirs et donc te permettre d'attaquer ton ennemi par derrière.
- C'est du bon boulot, Jérémy. Merci.
- Yumi, à ton tour : j'ai amélioré la Télékinésie. Tu pourras te battre et utiliser ton pouvoirs simultanément.
- Faire les deux en même temps ? C'est géant !
- Et je t'ai créé à l'occasion un troisième Éventail. Et la Télékinésie peut être utilisé sur les monstres pour les contrôler ou les jeter dans la Mer Numérique, par exemple. Par contre, cela de demandera beaucoup d'effort et si tu encaisses un tir, tu subis le double point de dégâts.
- Je ferai attention.
- Odd, à toi : je t'ai fait deux surprises. D'abord, je t'ai intégré le pouvoir de Téléportation.
- Quoi ? Je t'avais dis que j'en voulais pas !
- T'inquiète pas, il est garanti sans bug ! Et j'ai réussi à retrouver les codes des Flashes d'Anticipation, et je t'ai redonné ce pouvoir.
- Génial !
- J'ai augmenté tes réserves en Flèches Laser, donc tu n'as plus aucun soucis de ce côté.
- Cool !
- Aelita. Je n'ai pas pu faire beaucoup de modifications. J'ai surtout amélioré ton pouvoir de Création. Il est plus rapide, plus efficace, et les structures que tu crées sont plus solides. Ton champ de force cause aussi plus de dégâts, même s'il détruisait déjà un monstre de XANA en un seul coup.
- Merci, Jérémy.
- Bon. Maintenant, il nous faut trouver un moyen d'augmenter notre armée.
- Et si tu créais des monstres, Jérémy ? lança Odd.
- C'est pas une mauvaise idée, mais je n'ai aucune idée de comment procéder. Pour cela, il nous faudra aller sur le Cinquième Territoire. Et puisque vous y êtes déjà aller il y a peu de temps, il va falloir attendre.
- Et moi, je fais quoi ? demanda Tobias. J'habite pas ici !
- On va se débrouiller pour que tu intègres le collège en tant qu'interne. À moins que tu préfères rentrer chez toi aujourd'hui. Mais il faut que tu saches que XANA sera toujours après toi tant qu'il ne sera pas vaincu. Et Marc aussi.
- Hum... Bon, je reste.
- Super ! Maintenant, on rentre.


Fin de l'épisode 1 ! Pour ceux qui veulent savoir, vous venez de lire 39 pages sur 98.

Je vous mets aussi un petit chapitre, avant-goût de ce qui va se passer dans le second épisode.

Deuxième épisode, premier chapitre : Première attaque

Deux semaines se passèrent sans que XANA ou Marc lancent d'attaque. Ulrich fut réveillé par Odd, qui jouait à Galactic Battle.

- Odd ! Mais tu t'arrêtes jamais !
- Non ! Je dois absolument terminer le jeu aujourd'hui ! Il va y avoir un deuxième volet de Galactic Battle !
- C'est pas vrai... Deux jeux, deux fois plus de galère pour dormir la nuit...
- Arrête, lança Odd, en le pointant du doigt. C'est un jeu trop bien !
- Je te signale que depuis qu'on avait éteint le Super-calculateur, je révisai mes cours et j'essayais d'avoir des bonnes notes. J'ai réussi à passer en seconde, mais si tu te mets à m'empêcher de dormir, avec XANA, et les révisions, j'm'en sortirai jamais !
- Oh, le ronchon ! T'es jamais content ! Hein ? T'y crois pas ! J'ai perdu à cause de toi !
- C'est bien fait pour toi... Maintenant, tu permets, j'me tire d'ici. J'ai faim.

Ulrich enfila son pantalon et sa veste et sortit, laissant Odd recommencer son jeu pour la énième fois. Lorsqu'il arriva, il remplit un plateau et s'installa près de Jérémy et Aelita.

- Salut, Ulrich. Ça va pas ? Qu'est-ce qu'y a ?
- Rien, c'est Odd. Il m'énerve à passer ses nuits à jouer à Galactic Battle et à m'empêcher de dormir.
- Bah, un jour, ce jeu devrait le lasser et il finira par dormir la nuit, lança Aelita.
- Tu parles ! Un deuxième volet du jeu va bientôt sortir...

Ils continuèrent de discuter tandis que Tobias les rejoint.

- Alors, tu commences à te faire au rythme de la vie, ici ? demanda Jérémy.
- J'ai un peu de mal. Mes parents doivent être inquiets. Je devrais les appeler.
- C'est une bonne idée.
- Au fait, vous ne trouvez pas bizarre que XANA et Marc nous aient laissé tranquille tout ce temps ? questionna Ulrich.

Au même moment, une Tour sur Lyoko s'activa, ce qui signifiait que XANA passait à l'attaque.

- Ouais, c'est vrai que c'est louche. On aurait du mal à croire qu'il est réveillé. Je vais faire un tour au labo ce matin pour voir si oui ou non il arrive à mijoter un petit quelque chose sans qu'on le sache.
- Je t'accompagne, fit Aelita.
- Moi aussi, lança Tobias.

Odd entra dans le réfectoire en traînant les pieds, ce qui laissait entendre qu'il avait encore perdu. Ulrich l'observa, réfléchit et dit :

- Je viens aussi...

Il détourna son regard et finit son plateau.


La suite demain !

PS : DÉJÀ 39 PAGES !! J'ai intêrét à me dépêcher d'écrire la suite !

Edit : Euh... Excusez-moi de vous demander ça, mais est-ce que quelqu'un aurait l'amabilité de me donner son avis. Parce que je vais pas poster tout ce que j'écris dans un seul post en édit à chaque fois. Et puis quelques commentaires ne font jamais de mal ^^
_________________
http://img265.imageshack.us/img265/2468/sanstitre2pdu.png
L'art et la manière, ça s'apprend avec le temps...
Tout le monde le peut, il suffit de le vouloir...



Retour après trois ans d'absence, réalité ou fiction ?
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail MSN Messenger
 
Kerian MessagePosté le: Dim 05 Oct 2008 18:46   Sujet du message: Répondre en citant  
Déchiqueteur de Fics


Inscrit le: 01 Aoû 2008
Messages: 1713
Ou oui, en effet, j'ai complétement oublié de poster des encourgements...

Mais vu que tu me disais que tu ne posterais qu'une fois par semaine, j'avais commencé à attendre plusieures semaines pour povoir me faire plusieurs chapitres d'un coup.


Mais si tu postes plus souvent, moi ça me va !

Allez vivement la suite !
_________________
http://img15.hostingpics.net/pics/475215newlook.png


"La sévérité prévient plus de fautes qu'elle n'en réprime." - Napoléon Bonaparte

"L’élévation d’un homme au-dessus des autres ne se justifie que s’il apporte à la tâche commune l’impulsion et la garantie du caractère." - Charles de Gaulle
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
 
Katsuki MessagePosté le: Dim 05 Oct 2008 19:52   Sujet du message: Répondre en citant  
.: LyokoPuzzle Winner :.


Inscrit le: 09 Juil 2008
Messages: 793
j'adoore le coup du répondeur, faudra que je fasse sa^^


on continue bien sur la lancée, le combat était un tout petit peu court à mon gout, mais c'est une bonne fic, continue sur cette voie
_________________
http://img517.imageshack.us/img517/671/signaturenh7ji5.png

http://img329.imageshack.us/img329/8164/sanstitre3pe9.gif
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Men_Chiu MessagePosté le: Dim 05 Oct 2008 20:01   Sujet du message: Répondre en citant  
[Blok]


Inscrit le: 24 Sep 2008
Messages: 197
Localisation: Par là ? Ou par là ? Je sais plus...
Malheureusement, je ne peux poster que le week-end, étant donné que je pars le lundi et que je reviens le vendredi, sans avoir accès à Internet durant la semaine. Pour ceux qui suivent encore l'histoire, je poste maintenant les trois chapitres suivants de l'épisode deux ( notez juste que le chapitre 3 se déroule très rapidement ) :

Deuxième chapitre : La guerre recommence...

Sur le chemin du labo, le portable d'Ulrich sonna.

- Salut Ulrich, c'est Asaki.
- Ah, salut Asaki. Je savais pas que t'avais mon numéro.
- Peu importe. Dis voir, je t'avais pas prévenu que la compétition de Pentchak-Silat avait lieu aujourd'hui ?
- Si, j'ai pas oublié. Je viendrai, ne t'inquiète pas.
- Ok... Alors à cet après-midi !

Jérémy souleva la plaque d'égout et descendit en premier. Ils marchèrent jusqu'au laboratoire. Une fois arrivés devant le pupitre du Super-calculateur, Jérémy s'installa et lança le Super-scan.

- Tiens, c'est bizarre, ça...
- Quoi ?
- Eh ben le Super-scan détecte une menace, mais il ne détecte aucune Tour Activée.

Ulrich arqua un sourcil.

- Tu veux que j'aille faire un tour sur Lyoko, pour en avoir le coeur net ?
- Tout seul ? C'est dangereux. Je préfère pas.
- On a qu'à y aller tous les trois ? proposa Tobias.

Jérémy réfléchit et acquiesça. Les trois Lyoko-guerriers rejoignirent les scanners.

- Transfert Ulrich... Transfert Aelita.... Transfert Tobias....

L'image de Tobias ne s'afficha pas, puisqu'il n'avait pas été virtualisé depuis la mise à jour de son armure.

- Scanner... Virtualisation !

Ulrich et Aelita furent virtualisés au milieu du Territoire Désert. Tobias mit quelques secondes de plus pour apparaître. Son armure était maintenant reluisante. Il portait une armure une pièce beige et marron. Une grosse ceinture lui entourait la taille, bardée de couteaux, une bande de cuir virtuel était attachée à la ceinture et passait sur son épaule gauche et dans son dos, sur la bande, était accroché un arc. En revanche, il ne portait plus de carquois.

- C'est sympa, cette armure, mais il me faut des flèches pour utiliser mon arc.
- Il suffit que tu tendes ta main libre et que tu penses à une flèche. Elle apparaîtra.
- Cool ! Et à quoi servent ces couteaux ?
- J'ai pensé que si tu serais plus utile si tu étais moins encombré de ton carquois. Du coup, il a fallut que je trouve un moyen pour que tu ne perdes pas trop de temps à invoquer tes flèches. Tu peux donc les lancer sur tes ennemis.
- Merci beaucoup !

Jérémy sourit et virtualisa l'Overbike et l'Overwing.

- Tobias, fit Ulrich, tu montes avec Aelita.
- Ok.

Ils décollèrent et survolèrent le Territoire. Pendant que ses amis fouillaient Lyoko, Jérémy relança le Super-scan.

- C'est vraiment bizarre. XANA aurait-il buggé le Super-scan ?

Il fouilla dans des tas de dossiers et de programmes.

- Rien sur le Territoire Désert, Einstein ! lança Ulrich.
- Bien. Partez pour la Banquise.
- Bien reçu !

Les trois explorateurs entrèrent dans une Tour de Passage et plongèrent. Ils ressortirent dans le Territoire Banquise. Là, ce qu'ils virent les inquiéta.

- Euh... Jérémy ! Les Tours de Lyoko ont normalement un halo blanc, non ?
- Oui.
- Et les Tours que tu actives sont vertes, non ?
- Oui. Mais pourquoi tu poses ces questions ?
- Les Tours de XANA sont rouges, je me trompe ?
- Non ! Tu vas me dire ce que tu veux, Ulrich ?

Aelita envoya un visuel à Jérémy. Une fenêtre s'ouvrit et le Territoire Banquise apparut. Une Tour avec un halo jaune se trouvait sur un iceberg.

- Qu'es-ce que c'est que ça ? se demanda Jérémy.
- Aucune idée, Einstein... Mais ça doit pas être bon pour nous.
- Je vous ramène.

Mais à peine Jérémy eut fini de prononcé ces mots qu'un vent violent renversa Ulrich et Aelita et Tobias tombèrent de l'Overwing.

- Aïe ! fit Ulrich. C'était quoi, ça ?

Il se releva et tourna la tête. Loin, il aperçut Samy, la main tendue vers eux, un autre homme et John.

- Jérémy. Appelle Odd et Yumi. C'est grave, là !
- D'accord !

Jérémy ouvrit une fenêtre et composa le numéro de Yumi.

- Oui, Jérémy.
- C'est la cata ! Rapplique au labo, illico !
- D'accord, j'arrive !

Jérémy composa un autre numéro :

- Ouais ?
- Odd ! Dépêche ! Viens au labo tout de suite ! C'est urgent !
- Euh, je peux pas trop, là. Je suis occupé...
- Éteint ton jeu et rapplique en vitesse !
- J'aimerai bien, mais ça servirait à rien puisque XANA est indépendant du Super-calculateur !

Odd courut et s'enferma dans sa chambre.

- Qu'est-ce que tu racontes, Odd ?
- Écoute, Jérémy ! Tout le collège est aux prises avec moi ! Tu vois dans quelle situation je suis, où il te faut un dessin ?
- XANA contrôle tous les élèves ? s'étonna Jérémy.
- Oui, et pas qu'eux ! Bon, j'ai une idée. Je vais essayer de les semer et je vous rejoins.

Odd raccrocha et bloqua la porte avec une chaise. Il monta sur la table et sortit par la fenêtre.

- Tout ce que j'espère, c'est que je vais pas tomber sur Jim !

Il se laissa glisser jusqu'à la gouttière et regarda en bas. Une foule l'attendait.

- Eh beh ! J'ai vraiment pas de chance ! fit-il en apercevant ce cher professeur de sport.

Derrière lui, deux jeunes hommes sortirent aussi par la fenêtre. Ils s'approchèrent lentement de lui.

- Bon... Quand faut y aller... BANZAÏ !!!

Odd sauta du toit du collège.


Troisième chapitre : Un nouveau Lyoko-guerrier : Loyck

Pendant que Jérémy prévenait Ulrich et Aelita du danger, Yumi entra dans l'usine, s'accrocha à une corde et descendit. Elle entra dans le monte-charge et descendit à la salle des scanners. Ayant prévenu Jérémy, elle entra et le scanner se referma.

- Transfert Yumi, Scanner et Virtualisation !

Yumi apparut près de Tobias.

- Ah ! Yumi, ça fait du bien de te voir ! lança Aelita
- Alors, c'est quoi le problème ?

Aelita lui montra la Tour jaune et pointa du doigt le groupe de personne qui se rapprochait d'eux. Yumi distingua Samy et John.

- Eh beh... On est pas sorti de l'auberge !

Lorsque les trois adversaires furent à quelques mètres, Samy s'avança.

- Bien. Je vois que vous n'avez pas pris l'avertissement de Marc au sérieux. Nous sommes donc des ennemis. Je vous présente Loyck.

La personne en question les salua. Il portait une tenue étrange, rouge et noire, avec une ceinture à la taille. À son côté, il y avait une sphère dans un filet. Ulrich fronça les sourcils en l'apercevant.

- Bon, je suppose que vous êtes là pour désactiver la Tour. Nous, nous sommes là pour vous en empêcher. Je vais vous faire une fleur, parce que je n'ai pas envie de me battre.
- Hein ? dit Yumi, étonnée.

Samy leva la main vers le Ciel Numérique et cria :

- Mantas ! Venez à moi !

Un éclair déchira le Ciel Numérique et trois Mantas apparurent. Derrière eux, deux Tarentules se précipitaient vers le groupe en poussant leur cri.

- Je vois... fit Ulrich. Je m'occupe des Tarentules. Vous ne serez pas trop de trois pour détruire les Mantas.
- Faîtes attention à vous ! Si Aelita se retrouve seule sur Lyoko, XANA pourra lui soutirer des codes qui lui permettront de faire ce qu'il veut du Super-calculateur !
- Quoi ? s'écria Yumi. C'était pas au programme !

John esquissa un sourire.

- Voyons voir ce que valent les nouveaux pouvoirs que Jérémy nous a concoctés, dit Ulrich. Super-Sprint !

Il se surpris à courir beaucoup plus vite que d'habitude. Se rapprochant dangereusement des Tarentules, il tira ses deux sabres virtuels. Les deux monstres se mirent en position de tir et le mitraillèrent. Le jeune garçon s'arrêta de courir et para les tirs. De son côté, Yumi tira deux Éventails et se protégea des tirs des Mantas. Aelita s'écarta et lança un Champ de force vers les montres volants, mais ne toucha aucun d'eux. Tobias prit son arc et voulut prendre une flèche, mais se rappela qu'il ne possédait plus de carquois. Samy s'approcha.

- Tiens, tiens ! Un arc, mais pas de flèches ! Comme c'est idiot ! Tu ne sers donc à rien ! Champ de force !

Samy leva sa main devant lui, paume vers le haut, et fit apparaître un Champ de force bleu. Yumi tourna la tête et vit ce qu'il se passait. Trouvant cela déloyal, elle utilisa ses nouvelles capacités de Télékinésie pour projeter le Champ de force sur le magicien. Celui-ci fut projeté au sol, quelques mètres plus loin. Ayant été détourné du combat pour faire autre chose, elle avait l'espace d'un instant oublié les Mantas. L'une d'elle en profita pour lui tirer dessus. Yumi fut touchée au ventre.

- Moins 50 points de vie pour toi, Yumi ! Fais attention !
- Facile à dire...

Elle lança un Éventail sur la Manta, mais elle manqua sa cible. Avec ses pouvoirs, elle détourna la course de l'arme et détruisit le monstre. Tobias ne savait pas quoi faire. Paniqué, il tendit la main devant lui et se concentra, mais il n'arrivait à rien. Voyant que John fonçait sur lui, il eut un mouvement incontrôlable. Une flèche apparut dans sa main avec un petit éclair de lumière, il l'encocha et tira sur le gladiateur virtuel, qui fut touché à l'épaule. Pendant ce temps, Ulrich réussit à s'approcher d'une des Tarentules et la détruisit en lui lançant un sabre en plein sur la cible de XANA. En se retournant, il eut la chance de ne pas être dévirtualisé.

- Ulrich ! Encore un tir et c'est fini pour toi !
- T'inquiète pas, Einstein. Je maîtrise la situation.

Il se précipita vers le monstre en esquivant ses tirs. Lorsqu'il fut assez près, il cria :

- Triangulaire !

Ulrich forma un triangle autour du monstre. Ne sachant où tirer, la Tarentule chercha le vrai Ulrich parmi toutes ces illusions. Finalement, elle tira dans un angle. Le vrai Ulrich arrêta de courir, esquivant ainsi le tir et sauta sur le dos du monstre et lui coupa la tête. La Tarentule explosa et Ulrich se remit de ses émotions.

- Et voilà le travail ! Bon, maintenant, les Mantas. Jérémy ! Tu peux me donner l'Overbike ?

Sans recevoir de réponse, Ulrich vit apparaître la moto virtuelle à quelques pas de lui. Il monta et se dirigea vers le combat. Là, Aelita se prit un nouveau tir dans la jambe.

- Mon Dieu ! s'écria Jérémy. Aelita ! Si tu es dévirtualisée, j'imagine même pas ce qui va advenir d'Odd !
- Je fais de mon mieux, Jérémy !

Elle prépara un Champ de force et le lança vers une Manta, qui explosa. Alors que la dernière Manta allait tirer sur Yumi, Tobias tira une flèche dans le corps du monstre, et il explosa. John se glissa doucement derrière le jeune garçon et le frappa dans le dos. Tobias s'écrasa par-terre.

- Non !
- C'est fini pour toi, jeune homme !

John leva son arme au-dessus de sa tête. Yumi voulut utiliser son pouvoir pour bloquer la lame, mais une force étrange l'en empêcha. Elle tourna la tête et vit le troisième homme, Loyck, avec sa sphère dans la main. Elle brillait d'une lumière bleu comme le Ciel Numérique de la Banquise. Elle comprit que son pouvoir était inutile. John sourit en voyant cela, et replongea sa tête vers Tobias, toujours au sol. Au moment où il allait abattre sa lame sur le pauvre garçon, on entendit une voix s'élever dans les airs :

- Eh ! John !

Le bruit d'une moto se fit entendre et tous tournèrent la tête. Ulrich arriva à toute allure et balança sa moto en direction du gladiateur. Surpris, il ne trouva qu'une solution : sauter. John sauta le plus haut possible, mais quelque chose d'imprévu se produisit. Aelita créa une rampe et la moto décolla. L'engin heurta le gladiateur virtuel, qui poussa un cri avant d'être dévirtualisé. Ulrich se réjouit, mais un Champ de force bleu le dévirtualisa. Un scanner s'ouvrit et le jeune homme tomba à genoux.

- Si on se met à me tirer dessus quand j'ai le dos tourner, alors moi, je dis c'est pas du jeu !

Il prit le monte-charge et remonta. Aelita prépara un Champ de force et le lança sur Samy, mais Loyck s'interposa et absorba le Champ de force avec sa sphère. Il sourit et pointa la jeune fille avec son arme. La sphère brilla et le Champ de force s'abattit sur Yumi, qui fut dévirtualisée. L'homme éclata de rire, mais, en un instant, il afficha un rictus effrayé. Il se retourna et vit que Tobias lui avait tiré une flèche dans le dos. Alors qu'il préparait sa sphère pour lancer un nouveau Champ de force, Aelita le dévirtualisa. Samy, en rage, s'élança vers la jeune fille aux cheveux roses en chargeant ses poings d'une énergie électrique. Il sauta et, lorsqu'il voulut frapper Aelita, son poing heurta une autre cible. Tobias s'était glissé entre lui et la jeune fille. Alors que l'archer commençait à être dévirtualisé, il attrapa un couteau à sa ceinture et l'abattit sur la tête du magicien, qui disparut en même temps que lui.


Quatrième chapitre : Mission de sauvetage

Aelita se retrouva toute seule. Derrière elle, on entendit le bruit caractéristique de...

- La Méduse ! Aelita ! Cours !

Aelita se retourna et vit la Méduse à quelques mètres d'elle. Elle prépara un Champ de force, mais elle manqua sa cible. Elle fit donc apparaître ses ailes et décolla, mais la Méduse lui attrapa le pied avec une tentacule. Aelita se débattait comme elle pouvait.

- C'est fini ! lança Jérémy, effaré. XANA va lui piquer tous les codes et il va détruire le Super-calculateur.
- Et il n'y a rien qu'on puisse faire ?
- J'en sais rien...

Aelita réussit à se dégager, mais la Méduse l'attrapa à nouveau.

- Jérémy ! Jérémy ! Au secours !

Odd se trouvait sur le toit du collège.

- Quand faut y aller... BANZAÏ !

Il sauta et tomba. Il réussit à se rétablir en atterrissant sur les épaules de Jim. Il sauta, fit une pirouette et repartit en courant, direction : l'usine.

- Ouah ! J'ai une chance d'enfer, aujourd'hui !

Lorsqu'il fut hors de danger, il prit son téléphone et appela Jérémy.

- Odd ! Vite, viens à l'usine ! XANA est sur le point de voler tous les codes d'accès pour détruire le Super-calculateur !
- Écoute, Jérémy ! Je viens de sauter du toit du collège et j'ai écrasé ce bon vieux Jim. Je suis en train d'aller à l'usine, mais ils sont sur le point de me rattraper. Alors si tu pouvais m'envoyer du renfort, ce serait pas de refus !

Odd raccrocha. Jérémy se retourna et lança :

- Au collège ! Vite ! Ramenez-moi Odd !

Ulrich et Yumi se précipitèrent dans le monte-charge, mais Tobias vint avec eux. Ils montèrent et coururent dans les égouts pour rejoindre Odd. Ils sortirent des égouts au milieu du parc et se dirigèrent vers le collège. Au loin, ils aperçurent Odd trébucher et tomber. Un grand nombre d'élèves l'encerclèrent et chargèrent leurs mains d'électricité.

- Bon... J'ai le droit à une dernière volonté ? sourit Odd.

Jim poussa un cri rauque mais, avant qu'il put lancer son éclair, Ulrich abattit son pied sur la tête du professeur de sport. Yumi percuta un élève et le fit tomber sur deux autres. Tobias frappa un élève dans le ventre, et il recula de quelques pas en poussant tous ceux qui se trouvaient sur son passage.

- Enfin ! J'ai cru que j'allais devoir attendre !
- Au labo ! Vite ! lança Yumi.
- Tobias, accompagne-le ! Avec Yumi, on s'occupe d'eux !
- D'accord !

Odd se releva et se dirigea vers le passage du parc avec Tobias, laissant les deux tourtereaux ensemble.

- Prête ?

Yumi acquiesça et ils pivotèrent pour partir dans deux sens différents, laissant les élèves xanatifiés sur place. Jim poussa un nouveau cri et les élèves se dispersèrent. Odd et Tobias réussirent à rejoindre l'usine sans problème. Dans le monte-charge, Odd prévint Jérémy de faire chauffer les scanners.

- Transfert, Scanner et Virtualisation Odd !

Odd apparut au milieu de la Banquise. Il vit, au loin, la Méduse avec Aelita dans les tentacules.

- Pas cool, tout ça ! Mais c'est toujours mieux que le toit du collège !

Odd se téléporta contre son gré près de la Méduse et la mitrailla de Flèches Laser. Elle lâcha la pauvre fille et s'éloigna.

- Je t'ai pas trop manqué, Princesse ? demanda Odd.
- Bah... Un peu, si, quand même...

Au collège, Ulrich réussit à semer son groupe de poursuivants. Il monta les escaliers pour aller à l'internat et rencontra Asaki, apparemment perdu. Ulrich, pensant qu'il était possédé par XANA, sauta pour le frapper.

- Hey ! Ulrich ! Qu'est-ce que tu fais ?

Ulrich arrêta son acte et atterrit devant lui.

- Désolé. Je suis poursuivi par tous les élèves.
- Hein ? Mais qu'est-ce que tu leur as fait ?
- Rien... Enfin, je crois. Viens, reste pas là, suis-moi !

Ulrich le dépassa et courut dans le couloir. Asaki le suivit sans discuter lorsqu'il entendit une explosion.

- Tu vas me dire ce qu'il se passe ?
- Pourquoi ? De toute façon, tu oublieras tout après !
- Ah bon ? Ça, je demande à voir !
- Désolé, mais Yumi n'a pas voulu.
- Yumi ?

Asaki s'arrêta. Ulrich se retourna et vit qu'Asaki bouillonnait. Il allait lui poser une question, lorsqu'il vit un spectre de XANA sortir d'une prise électrique :

- Asaki ! Cours !

Mais trop tard. Le spectre entra dans le corps du jeune homme. Cependant, il sembla lutter. Ulrich s'approcha.

- Asaki... Il faut que tu résistes. XANA est notre ennemi à tous ! Il ne faut pas le laisser prendre possession de nos corps.

Asaki tomba à genoux en gémissant. Il résistait à l'intrusion de XANA, mais les encouragements d'Ulrich suffisaient-ils ?

- Asaki ! Tu peux résister ! Tu dois résister !

Asaki soupira, et se releva avec difficulté. Il porta les mains à son visage.

- Asaki ?...

Il baissa les mains et ouvrit les yeux, laissant apparaître le sigle de XANA.


Voilà pour cette semaine. N'oubliez pas : donnez moi votre avis !
La suite, la semaine prochaine !
_________________
http://img265.imageshack.us/img265/2468/sanstitre2pdu.png
L'art et la manière, ça s'apprend avec le temps...
Tout le monde le peut, il suffit de le vouloir...



Retour après trois ans d'absence, réalité ou fiction ?
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail MSN Messenger
 
Kerian MessagePosté le: Mar 07 Oct 2008 17:31   Sujet du message: Répondre en citant  
Déchiqueteur de Fics


Inscrit le: 01 Aoû 2008
Messages: 1713
Sympa, on voit que Xana a commencé à recruter des troupes de son côté... à ce rythme ça va devenir une véritable bataille rangée.

Bon courage pour la suite !
_________________
http://img15.hostingpics.net/pics/475215newlook.png


"La sévérité prévient plus de fautes qu'elle n'en réprime." - Napoléon Bonaparte

"L’élévation d’un homme au-dessus des autres ne se justifie que s’il apporte à la tâche commune l’impulsion et la garantie du caractère." - Charles de Gaulle
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
 
Men_Chiu MessagePosté le: Ven 10 Oct 2008 18:33   Sujet du message: Répondre en citant  
[Blok]


Inscrit le: 24 Sep 2008
Messages: 197
Localisation: Par là ? Ou par là ? Je sais plus...
Bonjour à tous !
Voilà la suite :

Cinquième chapitre : Retour dans le temps

Sur Lyoko, ça chauffait aussi. XANA avait flanquée la Tour Activée de deux Blocks et une Tarentule. Odd et Aelita se rapprochaient grâce à l'Overboard. Lorsqu'ils furent à portée de tir, on entendit :

- Flèches Laser !
- Champ de force !

Les deux Blocks explosèrent. La Tarentule se mit en position de tir, mais Odd la détruisit avant même qu'elle ne put tirer. Le garçon déposa Aelita au pied de la Tour. Elle entra et se plaça rapidement au centre de la plate-forme. Elle s'entoura de lumière et s'envola pour la plate-forme supérieure. Elle posa le pied et la plate-forme représentant l'oeil de XANA s'illumina. Une interface apparut. La jeune fille posa sa main dessus.

Aelita

Lorsque le mot Code arrêta de clignoter, le mot Lyoko apparut et la Tour se désactiva. Asaki allait massacrer Ulrich, lorsque le spectre sortit du corps du jeune homme et se volatilisa. Asaki s'écroula. Yumi, elle, était encerclée d'une dizaine d'élèves, qui tombèrent dans les pommes lorsque la Tour fut désactivée. Elle rejoint Ulrich. Asaki l'avait sérieusement amoché, mais il arrivait encore à marcher.

- Allô, Jérémy ? fit Ulrich à son téléphone. Le Retour dans le passé...
- J'y travaille.

Jérémy tapa quelques lignes de calcul, appuya sur une touche et dit :

- Retour vers le passé.

L'usine, le collège, et bientôt la Terre furent entourés d'une lumière blanche.


Sixième chapitre : Fin heureuse

Ulrich se réveilla et Odd perdit une nouvelle fois à Galactic Battle.

- J'en ai marre ! lança t-il.
- Enfin ! Ça veut dire que je vais pouvoir dormir tranquille ?
- Je crois pas, non ! Je vais réessayer jusqu'à ce que je réussisse !

Ulrich soupira, enfila ses vêtements.

- Si tu arrêtes de jouer à Galactic Battle pendant un mois, je te donne mes croissants pendant deux semaines.

Odd releva la tête, mit sa console sous son oreiller et s'habilla, car il ne pouvait résister à "l'appel du ventre".

- Bon, tu te dépêches, Ulrich ?

Le garçon sourit et ils descendirent manger. Comme prévu, Ulrich donna ses croissants à Odd, qui les engloutit.

- On a eu beaucoup de chance, sur Lyoko. Ces trois types sont très forts.
- Et heureusement qu'Odd était là.
- Normal ! Je suis Odd le Magnifique ! Toujours là quand il faut !
- En attendant, pendant que nous on se battait contre ces zigotos, toi tu faisais mumuse.
- Heu, Ulrich ! Je te rappelle que j'ai sauté du toit du collège !

Sissi s'approcha.

- Toi ? Tu as sauté du toit du collège ? T'as vraiment un grain, mon pauvre Odd !
- Vaut mieux avoir un grain que rien du tout ! répliqua le Magnifique.

Vexée, la fille du proviseur s'éloigna pendant que la petite bande mourait de rire.

- Bon, je vous laisse, fit Ulrich. Je vais rejoindre Asaki pour un dernier entraînement avant la compèt, alors souhaitez-moi bonne chance !
- Bonne chance, vieux frère ! lança Odd.
-Remporte-nous le premier prix ! s'exclama Aelita.

Ulrich laissa son plateau et sortit du réfectoire.


Septième chapitre : Compétition

Asaki et Ulrich rejoignirent le dojo en début d'après-midi. Ils entrèrent dans le hall, posèrent leur candidature et entrèrent dans les vestiaires. Ulrich sortit de son sac un débardeur noir et un pantalon noir. Asaki, lui, était déjà en tenue. Ulrich retira sa veste et son T-shirt.

- Au fait, Ulrich, tu ne m'as toujours pas répondu. Depuis quand tu es amoureux de Yumi ?

Ulrich le regarda de travers, se retourna et enfila son débardeur noir en répondant :

- On est copain...

Il ôta son jean et enfila son pantalon noir.

- Et c'est tout. Fin de l'histoire.

Asaki sourit et sortit du vestiaire, Ulrich sur les talons. Lorsque la compétition commença, un arbitre donna les poules.

- Je rappelle qu'un adversaire blessé signifie l'exclusion du tournoi. Maintenant, jeunes gens, rejoignez vos tapis et que le meilleur gagne !

Par le plus grand des hasards, les deux garçons se rencontrèrent dès le premier tour. Ils se saluèrent et se mirent en position de combat.

- Je vais enfin pouvoir avoir ma revanche. Je n'aime pas rester sur un échec.
- Tu vas être déçu !

Ils engagèrent le combat. Les coups fusaient, les parades étaient toutes efficaces. Même les coups bas n'avaient aucun effet. Aucun des deux n'arrivait à prendre le dessus. Alors qu'Asaki le poussa de quelques mètres, Ulrich aperçut parmi les spectateurs un visage connu.

- Papa ?

Ulrich baissa sa garde, et Asaki en profita pour le crocheter. Ulrich chuta, mais, avant de tomber, il aperçut une autre figure connue.

- Yumi...

Ulrich reprit son sang-froid, et il réussit à se rétablir avant de s'écraser. Asaki fut surpris par la dextérité du jeune garçon. Yumi l'aperçut sur le tableau le plus éloigné et elle se leva pour s'en approcher le plus possible. Ulrich et Asaki reprirent le combat de plus belle. « Cette victoire est pour toi, Yumi. Et elle l'est autant pour toi que pour mon père ! ». Ulrich brisa la défense de son adversaire et mit sous sa gorge un coup de pied, qu'il contrôla, mettant fin au match. Ils restèrent ainsi quelques secondes.

- Vainqueur : Ulrich Stern ! Le vainqueur à la table !

Ulrich reposa son pied et serra affectueusement son ami.

- Tu es très fort, Ulrich. Mais je le suis plus que toi. Tu as gagné parce que Ishiyama est dans le public et que tu es amoureux d'elle. Mais si elle n'avait pas été là...

Ulrich recula et rougit.

- Gagne-moi cette compétition et prouve-moi que j'ai tort ! Allez !
- Le vainqueur à la table ! répéta l'arbitre.

Ulrich posa une main chaleureuse sur l'épaule d'Asaki et se dirigea vers la table des arbitres. Au loin, lorsque Yumi aperçut Ulrich battre Asaki, elle ne put s'empêcher de s'écrier :

- Ouais !

Monsieur Stern, remarquant ce comportement, se leva et s'approcha de la jeune fille.

- Excusez-moi, mais est-ce que vous connaissez mon fils ?
- Ulrich ? Bien sûr !
- Vous êtes sa petite amie ?

Yumi rougit en détournant le visage, mais elle répondit :

- Bien sûr que non ! Nous... Ulrich et moi... c'est... copain, et c'est tout...

Elle baissa les yeux, ce qui étonna le grand homme. Ulrich de son côté, réussit sans difficulté à atteindre le combat pour la première place. Yumi, Asaki et Monsieur Stern l'observaient, de plus ou moins loin. Ulrich engagea le combat, mais, contrairement à ce qu'il avait vécu avec ses autres adversaires, il fut rapidement dominé, et battu à plate couture. Lui et Asaki assistèrent à la cérémonie des récompenses et au discours de l'organisateur, qui annonça une compétition dans quelques mois. Asaki lui suggéra de bien s'entraîner. Ulrich retourna dans les vestiaires, se rhabilla et s'excusa auprès de son ami pour partir avant lui. Lorsqu'il sortit, alors qu'il aurait voulu se retrouver avec Yumi, il se trouva nez à nez avec...

- Papa ? Salut. Qu'est-ce que tu fais là ?
- Bonjour, Ulrich. Sachant que tu prend des cours de Pentchak-Silat depuis longtemps, en voyant qu'une compétition avait été organisé, j'ai pensé que tu y aurais participé.
- Et tu vas me dire que c'était stupide et irréfléchi ? ironisa Ulrich.
- Au contraire, répliqua son père, ce qui le surpris. Je suis très fier que tu aies fini second. Viens avec moi, je te ramène au collège. On pourra discuter ensemble.


Fin de l'épisode deux. Bien qu'il soit légèrement plus court que le premier, et que le troisième épisode l'est encore plus, j'espère que ça vous plaît. Je vous mets le premier chapitre du troisième épisode, histoire de vous impatienter jusqu'à demain Wink

Troisième épisode, premier chapitre : Préhistoire

Le halo d'une Tour de Lyoko devint jaune. Minuit sonna. Plus personne se trouvait dans le musée spécialisé dans la préhistoire. Un spectre de XANA sortit d'un lustre et voyagea dans les couloirs, court-circuitant toutes les caméras sur son passage, et trouva le squelette d'un tyrannosaure gigantesque. Le spectre entoura le squelette, et le squelette devint vivant...

Même s'il n'est pas très long, j'espère que le thème de l'épisode vous plaît, et il sera riche en rebondissement, croyez-moi ! À vos claviers, commentez !

@+

PS : notez que le premier chapitre de chaque épisode n'a pas de titre : le titre que je donne est celui de l'épisode.
_________________
http://img265.imageshack.us/img265/2468/sanstitre2pdu.png
L'art et la manière, ça s'apprend avec le temps...
Tout le monde le peut, il suffit de le vouloir...



Retour après trois ans d'absence, réalité ou fiction ?
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail MSN Messenger
 
splinter MessagePosté le: Ven 10 Oct 2008 18:51   Sujet du message: Répondre en citant  
[Kankrelat]


Inscrit le: 02 Sep 2008
Messages: 38
Localisation: Va savoir!!
En fait, elle n'est pas bien ta suite, elle est exellente!!!
Le suspens que tu rajoutes à la fin suffit pour tenir en haleine.
Mais, parce qu'il en faut un (de"mais" Laughing ), le père de Ulrich se serait-il moins...énervé?
_________________
friendly strike 3, trop de la bombe!!!!!
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
 
Katsuki MessagePosté le: Ven 10 Oct 2008 18:55   Sujet du message: Répondre en citant  
.: LyokoPuzzle Winner :.


Inscrit le: 09 Juil 2008
Messages: 793
ouf, je suis rassuré, j'ai bien trouvé une faute de langue^^
dans: "qu'elle ne put tirer", le temps ne convient pas, il aurait fallu dire: avant qu'elle n'ai pu tirer

je trouve aussi que la réaction du père d'Ulrich ne colle pas trop avec la série

mais c'est, et restera (enfin j'espère^^) une très bonne fic, alors bonne continuation
_________________
http://img517.imageshack.us/img517/671/signaturenh7ji5.png

http://img329.imageshack.us/img329/8164/sanstitre3pe9.gif
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Men_Chiu MessagePosté le: Ven 10 Oct 2008 19:40   Sujet du message: Répondre en citant  
[Blok]


Inscrit le: 24 Sep 2008
Messages: 197
Localisation: Par là ? Ou par là ? Je sais plus...
Pour la réaction de Monsieur Stern, je voulais vraiment le faire, mais j'ai du aller faire autre chose. Et quand j'ai repris l'écriture, j'ai oublié de le faire. Mais imaginez juste la discussion au moment où le père parle des notes du fils... Désolé ^_^'

Pour la petite faute, personne n'est parfait. Je me suis toujours dit que si une personne devait être parfaite, elle ne serais ni un homme, ni une femme. Par chance, je suis l'un des deux ^^, donc pas parfait...

Continuez à commentez, ça me fait plaisir, même si vous n'aimez pas, dîtes-le quand même ( inutile de me le dire juste pour me faire plaisir ^^ )

@+
_________________
http://img265.imageshack.us/img265/2468/sanstitre2pdu.png
L'art et la manière, ça s'apprend avec le temps...
Tout le monde le peut, il suffit de le vouloir...



Retour après trois ans d'absence, réalité ou fiction ?
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail MSN Messenger
 
Katsuki MessagePosté le: Ven 10 Oct 2008 19:44   Sujet du message: Répondre en citant  
.: LyokoPuzzle Winner :.


Inscrit le: 09 Juil 2008
Messages: 793
nan mais chez toi, maintenant c'est décidé, je poste que quand j'ai repéré une faute, sinon sa m'énerve^^

d'ailleurs, on dit elle ne serait, et pas elle ne serait, et continuez à commenter, à la place de commentez^^
_________________
http://img517.imageshack.us/img517/671/signaturenh7ji5.png

http://img329.imageshack.us/img329/8164/sanstitre3pe9.gif
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Men_Chiu MessagePosté le: Sam 11 Oct 2008 16:44   Sujet du message: Répondre en citant  
[Blok]


Inscrit le: 24 Sep 2008
Messages: 197
Localisation: Par là ? Ou par là ? Je sais plus...
Voilà pour aujourd'hui :

Deuxième chapitre : Direction le musée !

Odd et Ulrich se trouvaient dans les douches.

- Ah ! Une bonne douche avant un bon p'tit déj', c'est t'y pas génial, ça, Ulrich ?
- Si tu le dis...
- Au fait, il paraît que le prof d'histoire veut nous faire visiter un musée sur la Préhistoire, pour introduire le chapitre suivant.
- Je suis au courant. Il l'a dit hier. T'écoutes vraiment jamais rien. On s'étonne pas pourquoi t'as des mauvaises notes. J'me demande si c'est pas un miracle si tu arrives encore à avoir des points sur tes contrôles.

Odd étira son sourire jusqu'aux oreilles. Lorsqu'ils eurent fini, ils allèrent s'habiller et ils se rendirent au réfectoire. Jérémy et Aelita s'y trouvaient déjà.

- Salut Einstein ! Salut Aelita !
- Salut, vous deux ! dit Jérémy.

Dès qu'Odd fut assis, il se jeta sur son plateau, sous le regard inquiet des autres.

- J'me demande pourquoi tu es toujours aussi maigrichon, vu tout ce que tu manges ! fit Ulrich.
- Ch'uis pas maigrichon ! Ch'uis chvelte... et nerveux ! répliqua le blondinet en mangeant.
- Mais oui...

Tobias se joignit à eux. Vers 9 heures, la petite bande se retrouva au milieu de toutes les classes de seconde du collège, devant les grilles du collège. Derrière, un bus les attendait. Monsieur Fumet et Jim faisaient l'appel, et au fur et à mesure que les élèves étaient appelés, ils montaient dans le bus. Lorsque tout le monde fut installé, le bus partit en direction du musée. Sur le chemin, Ulrich entendit un grondement d'estomac.

- Einstein, il faut mangé le matin.
- Hein ? Mais c'est pas moi !
- Aelita ? demanda Ulrich.

La jeune fille secoua la tête, et les trois regardèrent Odd, plié en deux sur son siège.

- Oh, non... Je rêve... fit Ulrich.
- Le petit-déj', c'est qu'un en-cas ! Moi, le matin, il me faut du solide ! Et c'est pas un croissant qui va me remplir ! J'vais mourir de faim...

Ulrich soupira et dit :

- C'est bon, arrête ta comédie : je te donnerai mon sandwich à midi...
- Ouais, cool !

Jérémy et Aelita rirent tandis qu'Ulrich soupira de nouveau. Il regardait les maisons défiler le long de la route, tandis qu'Odd s'énervait sur Galactic Battle. À un moment, il aperçut un homme refaire son grillage avec des barres en fer. « C'est sûr que le bois à moitié moisi, ça protège pas des cambrioleurs ! » Finalement, le bus s'arrêta près de l'entrée du musée. Ce qui n'était pas prévu, c'était que la police soit présente.


Troisième chapitre : XANA passe à l'attaque

La classe marchait à travers la couloir. Seuls Hervé, Jérémy et Aelita s'intéressaient au cours, tous les autres déambulaient, discutaient et riaient.

- Bien, fit le professeur d'histoire. Maintenant, nous allons entrer dans la salle la plus importante du musée. Il s'agit de la salle où des squelettes entiers d'animaux préhistoriques comme le tyrannosaure ou le ptérodactyle. Prenez vos carnets et dessinez au moins deux squelettes. Je ramasserai vos dessins dans le bus et ils seront notés. Avant d'entrer, je voudrais savoir si quelqu'un sait il y a combien d'années les dinosaures ont disparus. Alors ? Qui peut me répondre ?

À part les trois seuls qui écoutaient le cours, personne ne savait.

- Odd : répond à ma question s'il te plaît.

Odd releva la tête et dit :

- Les dinosaures sont morts il y a des millions d'années, M'sieur !

Sa réponse déconcerta le professeur. Ulrich se tourna vers son ami et murmura :

- Comment tu sais ça, toi ?
- Secret !

Le professeur le regarda et dit :

- Et tu peux me dire combien exactement ?
- Euh... bah... des milliards !

Le professeur soupira pendant que tous les autres élèves riaient et pensa à haute voix :

- Je me disais bien qu'il n'était pas capable de suivre mon cours... Bien ! Allez, entrons !

Là, une grande surprise attendit tous les élèves. Une vingtaine d'agents de police était affairé au pied d'un piédestal vide. Jérémy arqua un sourcil et demanda au professeur pourquoi il y avait autant de monde. La réponse ne vint pas tout de suite :

- Eh bien, il semblerait que le squelette de tyrannosaure le plus gros de la région vient de s'évaporer.
- Pardon ?

Jérémy tourna la tête dans tous les sens et vit que le mur de gauche était détruit. Plusieurs enquêteurs s'étaient réunis autour. Il croisa ses bras sur sa poitrine et se retourna vers Aelita.

- Il y a des chances que XANA soit derrière cette disparition.
- Attend, Jérémy. C'est peut-être un cambriolage.
- Tu connais beaucoup de cambrioleurs qui veulent voler un squelette gigantesque de dinosaure ?
- Euh...

Le jeune garçon se tourna vers Odd et Ulrich. Il leur montra le mur détruit. Ulrich hocha la tête et les deux garçons se rendirent discrètement jusqu'aux débris. Ils regardèrent les morceaux de pierre jusqu'au moment où Odd releva la tête vers Ulrich en lui faisant un signe de tête. Le jeune garçon s'approcha et il constata les griffures énormes sur le sol. Il prit son téléphone et dit :

- Jérémy ! C'est XANA qui a volé le tyrannosaure. Il y a des griffures sur le sol. Et je ne connais encore aucun squelette de dinosaure vivant capable de détruire des murs.
- D'accord. Aelita, Tobias et moi, on fonce à l'usine. Vous, filez par le mur et on se retrouve là-bas.
- Ok, Einstein. On y va.

Ulrich raccrocha et les deux garçons enjambèrent les débris pour se retrouver dans la rue. Là, Odd regarda dans le vague et Ulrich s'approcha de lui. En vérité, Odd eut un Flash. Ulrich passa une main devant son visage, mais sans résultat. Il se mis à côté de lui et regarda dans la même direction.

- Euh, Odd ! Tu m'expliques ce qu'il y a d'intéressant sur ce mur ?

Odd secoua la tête et dit :

- Hein ? Qu'est-ce que tu dis ?
- Non, rien... répondit l'autre, avec un air suspect. Bon, Jérémy, Aelita et Tobias nous attendent.

Ils reprirent la route, en veillant bien que personne ne les remarque et rencontrèrent les trois autres devant le musée.

- C'est bien un coup de XANA, lança Ulrich. Mais je ne comprend pas pourquoi il a volé ce squelette. Je crains le pire !
- T'es pas tout seul ! répliqua Jérémy. Ce qui m'inquiète le plus, c'est que le Super-scan n'a rien détecté. Et pourtant, il n'est pas buggé. Il va falloir sûrement l'améliorer. Vous m'avez dit que les Tours devenaient jaunes quand elles étaient activées ? Ça doit être ça qui fait que le programme de repérage des Tours ne détecte aucune menace.

Dans la rue sur leur droite, un grondement strident leur parvint aux oreilles.

- Qu'est-ce que c'était ? paniqua Tobias.

Ulrich tourna la tête et dit :

- Je parie gros sur un tyrannosaure mort-vivant !

Et il vit juste. Un énorme squelette s'approchait d'eux à grande vitesse. Jérémy ouvrit des yeux gros comme des balles de tennis et cria :

- Courrez !

Les cinq se mirent à courir dans la rue pour retourner au collège. Ulrich prit son téléphone et appela Yumi.

- Allô, Ulrich ? Je suis en contrôle, là ! C'est pas vraiment le moment...
- Yumi ! Va à l'usine ! C'est XANA ! Il a lancé un tyrannosaure à nos trousses !

Yumi fit tomber son stylo et s'écria :

- Quoi ?

La professeur de Mathématiques, Madame Meyer, se retourna et dit :

- Yumi ? Vous avez une question ?
- Euh... oui, M'dame. Enfin, non... Euh... j'ai fini !

Elle prit sa copie, la déposa sur le bureau et sortit en courant, laissant son sac près de sa table. La professeur n'eut pas le temps de la retenir. Du côté des cinq autres, ça n'allait pas fort. Ils avaient beau courir vite, le squelette menaçant les rattrapait.

- On va se faire dévorer !

Là, Odd regarda une maison, repensa à sa vision et lança :

- Quoique...

Il bifurqua à droite et les autres le suivirent.

- Odd, tu vas où ?
- Passez devant moi ! J'ai une giga-idée !

Les autres lui obéirent sans réfléchir, toujours en courant. Le tyrannosaure n'était plus qu'à une dizaine de mètres. Là, Odd se retourna, le regarda dans les yeux, mais il trébucha et tomba par-terre. Le squelette se trouvait juste devant lui. Ulrich, Jérémy, Tobias et Aelita le regardèrent, effrayés et paralysés. Le squelette leva sa jambe et la posta au-dessus du jeune blondinet.

- Non !!! s'écria Ulrich alors que le tyrannosaure écrasait Odd contre le sol, en levant une épaisse fumée.

Sans réfléchir davantage, Ulrich comprit où Odd les avait mené : devant la maison de l'homme qui refaisait sa clôture. Il s'y dirigea, prit une barre en fer et lança :

- Je vais le retarder ! Foncez à l'usine !
- Mais, Ulrich, répliqua Aelita. C'est de la folie !
- Dégagez !

Les trois restants se retournèrent et foncèrent à l'usine. Ulrich faisait maintenant face à un tyrannosaure géant.

- Et moi qui voulait me battre contre quelqu'un de mon niveau, j'étais servi avec Asaki. Mais là... Banzaï !

Il leva la barre de fer au-dessus de sa tête et fonça vers le monstre. Le squelette se tourna légèrement et balaya la rue avec sa queue, la dirigeant dangereusement vers Ulrich. Lorsqu'elle fut à quelques mètres du jeune homme, celui-ci sauta très haut, laissant une traînée jaune-orangée derrière lui. Il atterrit sur la queue du monstre.

- Hein ? Comment c'est possible ?

Sans se poser plus de question, il escalada la colonne vertébrale du monstre jusqu'à arriver près de sa tête. Une fois arrivé, il prit la barre de fer à deux mains et s'écria :

- Ça, c'est pour Odd ! Tiens !

Il abattit la barre de fer sur la première vertèbre, séparant ainsi la tête du monstre de son corps. Elle s'écrasa par-terre et quelques crocs se détachèrent du squelette. Le monstre resta quelques secondes ainsi, puis il s'écroula. Ulrich eut juste le temps de redescendre la colonne vertébrale du monstre et de s'éloigner assez pour ne rien recevoir sur la tête. Lorsque plus rien ne tombait, il lâcha sa barre tordue sur le coup et se précipita au milieu du cadavre squelettique. Il chercha la patte du monstre avec laquelle il avait écrasé Odd. Dès qu'il l'a trouva, il tenta de la soulever, mais en vain : ses griffes étaient plantées très profondément dans le sol. Il téléphona à Jérémy :

- J'ai détruit le squelette, mais j'ai pas retrouvé le corps de Odd.
- Si il est encore vivant sous la patte du monstre, il faut vite désactiver la Tour. Rapplique au labo vite fait et rejoint les autres sur Lyoko. Yumi, Tobias et Aelita y sont déjà.
- D'accord, je vais faire aussi vite que possible.

Il raccrocha, remit son téléphone dans sa poche et se courir en direction de l'usine. Sur Lyoko, Yumi et Tobias volaient sur l'Overwing tandis qu'Aelita utilisait l'Overboard du défunt Odd. Jérémy les avaient virtualiser très loin de la Tour. Devant eux, l'Overbike apparut.

- Jérémy, pourquoi tu as virtualisé l'Overbike ?
- Ulrich arrive. Attendez-le.
- Ok, on attend ici.

Ulrich arriva quelques minutes plus tard. Il descendit directement aux scanners et se fit virtualiser.

- Alors ? s'empressa Aelita de recevoir des nouvelles d'Odd. Il va bien ?
- Je n'ai pas réussi à soulever la patte du squelette. Si il est encore vivant, il faut se dépêcher. Allez !

Ulrich se mit sur sa moto et il vit Aelita et Yumi baisser la tête. Il eut un pincement au coeur, mais décolla et fonça jusqu'à la Tour noire. Contrairement à ce qu'ils avaient pensé, personne n'était là pour protéger la Tour, à part trois Krabes.

- Ça faisait longtemps ! lança Ulrich.

Il poussa un cri de guerre et se posa au sol, en fonçant droit sur eux. Il esquiva habillement les tirs des monstres pour enfin sauter au-dessus de l'un deux en lui enfonçant une lame sur la tête, et atterrit sur sa moto, en frôlant la Tour. Aelita fit apparaître ses ailes et lança l'Overboard sur un Krabe, mais il l'évita, ce qui permit à Yumi de le détruire avec deux Éventails. Tobias détruisit le troisième Krabe avec une flèche. Aelita voulut entrer dans la Tour mais, alors qu'elle s'en approchait, on entendit quelqu'un dire :

- Super-smoke !


Et voilà ! La suite demain ;p N'oubliez pas de commenter ! (et de trouver des fautes, à l'occasion ^^)

Edit : Finalement, tous les épisodes ne sont pas très longs. Il doit en avoir que très peu de long (le 11 est pour l'instant le plus long avec 49 pages, et l'épisode 1 est le deuxième plus long avec 39 pages ) Désolé... Je vais quand même essayer de rallonger ceux que j'écris ( les épisodes entre le 5 et le 11 ) (eh oui, j'ai écris l'épisode 11 avant l'épisode 6...)
_________________
http://img265.imageshack.us/img265/2468/sanstitre2pdu.png
L'art et la manière, ça s'apprend avec le temps...
Tout le monde le peut, il suffit de le vouloir...



Retour après trois ans d'absence, réalité ou fiction ?
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail MSN Messenger
 
Elerina MessagePosté le: Sam 11 Oct 2008 17:09   Sujet du message: Répondre en citant  
-


Inscrit le: 18 Juin 2008
Messages: 2605
Ahhh, un ( ou une ) futur(e) grand(e) sadique... Mr. Green

Mais bon, pour tes début, je suis sûre que Odd est mort, pourquoi ? L'intuition ! Mr. Green
Il s'est sacrifié pour que ses amis ai une chance de s'en sortir !
Il ne manquait pas de cran...
( Je parle au passé parce que je suis sûre que Odd n'est plus ! Mr. Green )

Allez, envoie nous vite la suite ! ^^

_________________
http://img.photobucket.com/albums/v238/sido59/elerinasign.png
« Peu importe les distances qui nous sépare... tu occupes toutes mes pensées... Et du coup c'est comme si tu étais toujours auprès de moi. »
Oswald Whistler ~ Professeur Layton et la Diva Éternelle.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Men_Chiu MessagePosté le: Sam 11 Oct 2008 19:22   Sujet du message: Répondre en citant  
[Blok]


Inscrit le: 24 Sep 2008
Messages: 197
Localisation: Par là ? Ou par là ? Je sais plus...
Sur demande, j'ai fini par céder, et je poste les chapitres de demain aujourd'hui : ( cette personne se reconnaîtra ^^ )

Quatrième chapitre : William

- Super-smoke !

Aelita tourna la tête et vit William lui lancer une balle de fumée. Elle fut projeté à une dizaine de mètres de la Tour.

- William ! s'écria Yumi.

Elle courut vers le garçon malgré l'interdiction d'Ulrich. Le dénouement fut fatal. William fit apparaître son épée gigantesque et dévirtualisa la jeune fille. Ulrich le regarda et tira son deuxième sabre. Il s'élança à la rencontre du grand guerrier.

- Finalement, XANA a réussi à reprendre le contrôle de ton corps ! Tu n'es pas très résistant pour un Lyoko-guerrier !

William esquiva son attaque et le frappa dans le ventre.

- Et c'est là que tu te trompes, Stern, fit William. Lors de l'extinction du Super-calculateur, j'ai su que quelque chose n'allait pas. J'ai finalement appris que Marc avait fait une alliance avec XANA. Une alliance que j'ai rejoins...

Ulrich se releva et fut surpris de constater que William n'était pas contrôlé par XANA.

- Tu n'es vraiment qu'un sale type ! Traître !
- Si Yumi avait entendu ça, elle t'aurais sûrement fait la tronche !

Ils engagèrent un nouveau combat. Au labo, Jérémy entendit la plainte sourde du tyrannosaure. Yumi apparut sur l'échelle et Jérémy lui demanda d'aller voir ce qu'il se passait dehors. Pendant ce temps, au collège, le proviseur faisait une ronde dans l'étage des internes pour voir si personne ne séchait les cours. Il arriva devant la chambre d'Ulrich et d'Odd et fut surpris de retrouver ce dernier étendu sur son lit, inconscient. Il essaya de le réveiller, mais en vain. Il le prit alors dans ses bras et l'emmena à l'infirmerie. Lorsqu'il ouvrit les yeux, Odd constata qu'il n'avait pas été écrasé par le grand dinosaure. Il se releva vivement en cherchant ses amis. Il se leva et regarda par la fenêtre. Au loin, derrière la forêt, une tête de monstre se déplaçait vers l'usine. Yolande entra dans la pièce et s'étonna de ne trouver personne. Yumi arriva sur le pont menant à l'usine et vit le tyrannosaure se rapprocher.

- Jérémy ! C'est l'horreur ! Dis aux autres de se dépêcher, où on va tous finir dans l'assiette d'un dinosaure !
- Ils font ce qu'ils peuvent ! En plus avec le retour de William...

Yumi soupira et avança vers le dinosaure, lorsqu'elle entendit derrière elle le bruit de la plaque d'égout. Elle se retourna et vit Odd, haletant, sortir des égouts. Elle fut d'abord surprise et se demanda si XANA n'avait pas créé un clone de son ami. Mais l'heure n'était pas aux retrouvailles. Yumi prit son téléphone et dit à Jérémy :

- J'ai retrouvé Odd !
- C'est vrai ? Génial !
- Par contre, le dinosaure est toujours là, et il arrive... Alors si Aelita pouvait faire vite...

Le dinosaure poussa un cri tellement fort que les ondes des téléphones furent brouillées. Jérémy entendit même le cri du squelette.

- Ulrich ! Tu m'entends ?
- Oui, oui !
- Il faut vite désactiver la Tour, sinon, Yumi et Odd vont finir dans l'estomac d'un squelette, moi je vais mourir enterré vivant, et vous allez rester virtuel à jamais !

Ulrich releva la tête après avoir esquivé une attaque de William et dit :

- Odd est vivant ! Mais comment il a fait ?

Jérémy ne répondit pas. William lança une nouvelle attaque, qu'Ulrich se prit de plein fouet, et il finit dans les scanners. William, content de sa victoire, se dirigea vers Aelita, en train de se réveiller. Il se plaça à deux mètres d'elle. La jeune fille aux cheveux roses le regarda et lui lança un Champ de force, mais il l'évita. Il fit un pas vers elle, mais Tobias lui tira une flèche dans la tête, le dévirtualisant sur le coup. Aelita se précipita dans la Tour. Elle se plaça au milieu de la plate-forme et s'envola pour le premier étage. Elle plaça ensuite sa main sur l'interface.

Aelita

Elle entra ensuite le Code Lyoko. À ce moment précis, le squelette du tyrannosaure s'arrêta de bouger, à quelques mètres d'Odd et de Yumi. Ulrich rejoignit Jérémy à l'étage du pupitre du Super-calculateur.

- Retour vers le passé !


Ha ha ! J'en met pas plus, juste pour vous faire poireauter ^^
Alors question ! Comment Odd a-t-il fait pour survivre à l'attaque du squelette ? La réponse demain !
_________________
http://img265.imageshack.us/img265/2468/sanstitre2pdu.png
L'art et la manière, ça s'apprend avec le temps...
Tout le monde le peut, il suffit de le vouloir...



Retour après trois ans d'absence, réalité ou fiction ?
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail MSN Messenger
 
Kerian MessagePosté le: Sam 11 Oct 2008 21:27   Sujet du message: Répondre en citant  
Déchiqueteur de Fics


Inscrit le: 01 Aoû 2008
Messages: 1713
Héhé, moi je sais !

C'est simple, lors du comabt entre Ulrich et le dino-squelette, Ulrich a sauté sur sa tête en laissant "une trainée jaune-orangée".

On peut donc en conclure qu'il a utilisé inconsciemment son "super-sprint".

C'est la même chose pour Odd, il a utilisé son pouvoir de téléportation inconsciemment, ce qui l'a envoyé dans sa chambre.
_________________
http://img15.hostingpics.net/pics/475215newlook.png


"La sévérité prévient plus de fautes qu'elle n'en réprime." - Napoléon Bonaparte

"L’élévation d’un homme au-dessus des autres ne se justifie que s’il apporte à la tâche commune l’impulsion et la garantie du caractère." - Charles de Gaulle
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
 
Montrer les messages depuis:   

Forum Code Lyoko | CodeLyoko.Fr Index du Forum -> Vos Créations -> Fanfictions Code Lyoko Page 3 sur 24
Aller à la page : Précédente  1, 2, 3, 4 ... 22, 23, 24  Suivante

Poster un nouveau sujet
 Réponse rapide  
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
Répondre au sujet



Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure

Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum




Powered by phpBB Lyoko Edition © 2001, 2007 phpBB Group & CodeLyoko.Fr Coding Dream Team - Traduction par : phpBB-fr.com
 
nauticalArea theme by Arnold & CyberjujuM
 
Page générée en : 0.1346s (PHP: 52% - SQL: 48%) - Requêtes SQL effectuées : 17