CodeLyoko.Fr
 
 Dernières news  
[Site] Les trouvailles du Père Dudu - E...
[Site] Reboot VS Code Lyoko : le dossier
[IFSCL] Le retour des voix officielles!
[Site] Un nouveau dossier : Le français...
[Site] Un nouveau fanprojet : RTTP Podcast
[IFSCL] IFSCL, Bande annonce du 9e anniv...
[IFSCL] Sortie du jeu IFSCL 38X!
[Créations] Code Lyokô sort du grenier
[IFSCL] Trailer IFSCL, Fin du cycle 36X!
[Site] Apparaissez sur la chaîne offici...
 
 Derniers topics  
Kadic à Poudlard ?
Traduction d'un nouveau dossier
[Jeu Vidéo] Interface IFSCL 38X!
Source (extrêmement hypothétique) d'i...
[Fanfic] Le risque d'être soi
Anciens : Réveillez-vous ! La bulle d...
Quel est votre personnage préféré ?
Quelle est votre saison préférée ?
[Fanfic] Replika on the Web
[Fanfic] Code Alpha 2.0 - Rainy Days ...
 
     
 Accueil | Règles du forum News | FAQ | Rechercher | Liste des Membres | Groupes d'utilisateurs | T'chat | Retour au site 
  Bienvenue, Invité ! (Connexion | S'enregistrer)
  Nom d'utilisateur:   Mot de passe:   
 

[Fanfic] Et si la menace était humaine ?

Forum Code Lyoko | CodeLyoko.Fr Index du Forum -> Vos Créations -> Fanfictions Code Lyoko


Page 23 sur 24

Aller à la page : Précédente  1, 2, 3 ... , 22, 23, 24  Suivante





Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet


Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant 
 Auteur Message
Shadow's squill MessagePosté le: Sam 30 Mar 2013 00:22   Sujet du message: Répondre en citant  
Shadow's squill rang


Inscrit le: 22 Jan 2009
Messages: 814
Localisation: Dans mon imagination
Men_Chiu a écrit:
D'autre part, il faut savoir qu'après tout ce temps, mes idées de l'époque se sont évaporées. En retrouver est aussi simple que de danser le limbo (facile à dire, mais à réaliser...).


Il suffit d'avoir une bonne imagination. Quand elle est là, tout va bien. Mr. Green

Sinon, ça fait plaisir de voir que certains auteurs tiennent assez à leur travail pour venir le terminer, même après plus de trois ans.
J'ai hâte de voir ce que ça va donner. Une évolution de style est généralement bénéfique pour les histoires, même celles en cours depuis longtemps.

Bon courage à toi pour l'écriture de cette suite.

_________________
Ghost Love Score

"I've never met anyone who wasn't important"


http://nsa19.casimages.com/img/2010/09/12/100912010733220018.png
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
 
Men_Chiu MessagePosté le: Mer 10 Avr 2013 14:33   Sujet du message: Répondre en citant  
[Blok]


Inscrit le: 24 Sep 2008
Messages: 197
Localisation: Par là ? Ou par là ? Je sais plus...
Merci à tous ! =)

J'ai quasiment terminé d'écrire. Si mes yeux sont encore bons, nous en sommes à l'épisode 13, chapitre 8. J'ai toujours voulu faire 15 chapitres, mais ça va se révéler impossible. Le 13° chapitre sera donc l'avant-dernier, le 14° et dernier chapitre servira donc d'épilogue et répondra aussi aux dernières questions que vous pouvez vous poser.

Bon bah, maintenant, quand faut y aller... J'espère que vous trouverez cette suite à votre goût !

Neuvième chapitre : Deuxième niveau

C'est avec difficulté qu'Asaki rouvrit les yeux. Le noir emplissait la pièce. Rapidement, ses yeux s'accommodèrent à l'obscurité et il balaya la salle du regard. Bien qu'il avait un peu de mal à distinguer quoi que ce soit, il entendit quand même un bruit, un peu plus loin. Il s'approcha et vit Odd, ligoté comme un paquet et bâillonné. Le blondinet se débattait pour se libérer en vain. Asaki le détacha et Odd se releva comme une flèche.

- Où on est, là ?
- J'en sais rien.
- La prochaine fois que je vois Marc, je lui fais manger son super-ordinateur !

Pendant plusieurs minutes, les deux garçons cherchèrent un moyen de sortir de cette prison, mais la seule chose qu'ils trouvèrent fut l'interrupteur qui alluma une petite ampoule à moitié grillée, suspendue au plafond. La pièce était toute petite, où seuls un fauteuil miteux, une petite télévision portative posée sur deux cartons. Un ordinateur portable était posé sur le fauteuil, et aussitôt repéré, Odd se jeta dessus. Il l'alluma et chercha une connexion Internet comme le lui avait apprit Jérémy quelques mois auparavant, lorsqu'il squattait le portable du génie pour chatter avec une cyber-Sissi. Cependant, à cause d'une batterie déchargée, l'engin s'éteignit et Odd le projeta contre un mur.

- T'y crois pas ! Saleté de machines !
- Qu'est-ce qu'on fait maintenant ? demanda Asaki, en prenant conscience que la pièce était vraiment petite.

Du bruit se fit entendre de l'autre côté de la porte. Des pas se rapprochèrent, deux personnes visiblement, fit le félin. Odd s'empara de l'ordinateur et se mit à couvert le long du mur. La porte fut déverrouillé et Ulrich entra en trombe, les mains liées dans le dos. Odd bloqua la porte avec son pied et donna un grand coup d'ordinateur dans la direction où il crut voir Marc.

- Tiens, prend ça !

Pourtant, l'ancien général était à plus de cinq mètres de lui. Asaki sortit lui aussi et tous deux se jetèrent sur Marc. Odd tenta de le frapper à la tête et Asaki de lui crocheter les jambes, mais l'homme ne bougea pas d'un cil, ni avant, ni après l'impact. Au contraire, ce fut Odd et Asaki qui ne finirent pas le combat engagé : deux éclairs violets les traversèrent et ils tombèrent lourdement sur le sol. Ulrich sortit à son tour et tomba à genoux à côté de son alter ego aux cheveux blonds.

- Odd ! Eh, Odd, réveille-toi.
- Il ne se réveillera pas avant plusieurs heures.
- T'es complètement barge, Marc !
- Marc ne peut rien faire. Je le contrôle dans sa totalité. Quand j'aurais neutralisé la jolie Yumi, je supprimerai Jérémy et j'utiliserai Aelita pour récupérer Carthage.
- XANA !
- Vous comprenez enfin, je suis content. Mais je ne te laisserai pas faire échouer mes plans.
- C'est pour ça que tu nous captures, pour nous mettre hors course. C'est pas très loyal.
- Je n'ai rien d'humain, Ulrich Stern. Tu le sais aussi bien que moi. Dans mon monde, rien n'est loyal, mais tout est logique. Seuls, Jérémy et Aelita ne pourront rien faire. Je supprime l'aide extérieure et tout redevient logique.

XANA se retourna et ouvrit la porte avant que le samouraï ne l'interpelle.

- Tu n'y arriveras pas. On t'a déjà détruit une fois, on peut recommencer.
- Tu as oublié quelque chose : je suis toujours là. Vous ne m'avez pas détruit. Peut-être qu'il y a une raison à ça, tu ne crois pas ?

XANA éclata de rire et sortit. Sur Lyoko, Yumi et Aelita avaient de l'eau jusqu'au milieu du ventre. Le deuxième niveau, intitulé « Sauvetage du Cœur de Lyoko », se déroulait pour le moins pas terriblement. L'équipe au début, au complet, n'était maintenant plus constituée que de Yumi, Ulrich, Aelita et bien entendu, Tobias. Au sommet des escaliers du Cinquième Territoire, William sous sa forme maléfique, chargeait son épée et une dizaine de Rampants chargeaient leurs tirs pour détruire le premier bouclier du Cœur. L'hologramme de Yumi fit :

- On n'y arrivera pas...
- On a pas le choix, répliqua Tobias, entièrement plongé dans son jeu.

Les Lyoko-guerriers continuèrent l'ascension, et rapidement, Tobias se rendit compte que la partie était bien plus compliquée qu'elle n'en avait l'air : des Mantas entraient par le bas et ralentissaient considérablement la course des adolescents. Yumi en fut même dévirtualisée, non sans emporter un poisson volant avec elle. Aelita, grâce à un Champ de force bien placé, détruisit aussi un monstre.

- Arrêtez de les détruire ! ordonna Ulrich. Quand une meure, deux arrivent. Regardez !

En effet, quatre Mantas entrèrent dans la salle, s'ajoutant alors avec les deux restantes. Ulrich, fort de son Super-sprint, décida de faire diversion pour dépêcher Tobias et Aelita vers le sommet. Le premier bouclier céda. Restaient trois Mantas qui tiraient sur l'archer sans relâche. Un moment, Tobias crut qu'il allait encocher trois flèches pour faire des brochettes, mais Aelita l'en empêcha. Un peu plus bas, Ulrich se servait de ses deux sabres pour dévier les tirs en direction des Rampants du sommet. Mais aucun tir ne détruisit de Rampants. Tobias et Aelita, dès qu'ils furent à portée de tir, commencèrent à mitrailler les monstres qui s'attaquaient au Cœur et en particulier, à William. La moitié des monstres commencèrent à descendre pour ralentir les deux adolescents et les prendre en sandwich avec les Mantas. Mais Tobias prévit le coup et élimina les Rampants aussi vite qu'il le put. Une fois que la Gardienne de Lyoko fut au sommet, elle appela William. Le jeune homme, tout souriant, lança :

- Vous arrivez trop tard ! Feu !
- Non, Champ de force !

William évita le Champ de force qui, combiné avec les tirs des derniers Rampants, détruisit le second bouclier, mettant à nu le Cœur de Lyoko. William s'entoura de lumière violette et s'éleva dans les airs. Tobias étudia alors la situation : s'il ne faisait rien, c'était l'échec. Et si il échouait, il devrait choisir entre sauver la vraie Aelita ou la vraie Yumi, car l'une des deux ne pourra pas l'être en cas d'échec. Il encocha une flèche et visa William, qu'il manqua de peu. Une Manta le cloua sur le sol, et il vit William se rapprocher dangereusement du Cœur. Il se releva, détruisit la Manta et lança trois des couteaux qui étaient accrochés à la ceinture qui lui barrait le torse. William, bien que touché, poursuivit sa route jusqu'au Cœur. Aelita tenta une nouvelle attaque, mais une Manta prit le Champ de force à la place du guerrier, qui planta son épée droit dans le Cœur de Lyoko.

- Non ! s'écrièrent Tobias, Aelita et Yumi.


Dixième chapitre : Le prix à payer

Jérémy tapotait sur le clavier du Super-calculateur. L'ennui l'avait prit depuis qu'Ulrich, tout comme les Lyoko-guerriers dans le monde virtuel, ne donnait plus de nouvelles. Soudain, une fenêtre s'ouvrit sur l'écran et un point d'exclamation rouge clignota.

- Oula... Qu'est-ce qui se passe ?

Le génie fit quelques recherches et découvrit alors le plan du nouveau Territoire : un hologramme du Territoire sur lequel se trouvaient actuellement Tobias, Aelita et Yumi, venait juste d'être installé dans la partie sécurisée du Super-calculateur.

- Hologramme du nouveau Territoire connecté !

Un arc de cercle se dessina, puis les murs se dressèrent pour former une succession de trois salles, casées dans cet arc. Une petite pièce, ou plutôt un couloir étroit, donnait sur la première pièce. Grâce à une suite de programmes que Jérémy créa à toute vitesse, le génie put déterminé que ce fameux couloir était la jonction entre le Territoire Ciel et ce nouveau Territoire. Tobias, assis dans un siège au milieu de la première salle, se leva et fit face aux deux tubes qui retenaient Aelita et Yumi prisonnière. Jérémy, qui configura son microphone à la va-vite, put entendre ce qu'il se passait :

- Eh bien, eh bien, c'est un échec que voilà, jeune Tobias Kalman, fit XANA. Dans ce cas, comme prévu, il va te falloir choisir l'une de ces deux demoiselles, celle qui sera sauvée. L'autre finira au fond de son bocal rempli d'eau.
- Quoi ? s'exclama Jérémy. Mais ça va pas ou quoi ?
- Ben voyons ! Le commandant des armées en personne ! Ha ha ha ! Que viens-tu faire ici, Jérémy ? Tu ne peux rien faire : tous les accès à ce Territoire depuis ton poste du Super-calculateur sont bloqués. Tu ne peux strictement rien faire. J'avais lancé un jeu, avec, en cas d'échec, un dilemme : l'une des deux filles ne ressortira pas vivante de Lyoko. Comme c'est triste...
- XANA !

Jérémy tenta d'entrer dans le système par tous les moyens possibles, tous plus compliqués les uns que les autres, mais sans succès : le programme multi-agent mit au point par Franz Hopper avait réellement bouché toutes les failles, aussi infimes furent-elles. Jérémy assistait donc impuissant à la scène. Tobias se tenait debout devant les deux tubes et deux parois de mur se rapprochait dangereusement de chaque côté de lui : s'il ne choisissait pas rapidement laquelle des deux filles devait vivre ou mourir, c'est lui qui ferait les frais de son échec. Seulement, l'archer n'arrivait pas à se décider : Aelita était une personne très importante dans cette histoire, et Jérémy tenait beaucoup à elle ; Yumi était une battante au grand coeur et Ulrich ne pourrait sûrement pas vivre sans elle. Quant à lui-même, il n'était certes pas prêt à quitter ce monde, car la jeune Anaïs Fiquet lui manquerait trop. Les parois du mur se refermait lentement, et elles lui touchaient déjà les bras.

- Choisis Aelita, s'écria Yumi pour tenter de le sauver. Sauve ta peau, Tobias !
- Désolé, les filles. J'ai... j'ai fait mon choix...

Quelque part dans Paris, dans un laboratoire sombre, Loyck s'installa rapidement devant son ordinateur portable. Son « collègue », derrière lui, s'exclama :

- Qu'est-ce que tu attends ? C'est le moment propice pour libérer Marc de XANA !
- Tu as raison. Lancement du programme !

Sur Lyoko les deux parois se refermèrent, et seuls quelques pixels numériques s'échappèrent. L'eau, qui atteignait presque les épaules des deux jeunes filles, disparut en un rien de temps et les tubes retournèrent de là où ils venaient : du plafond. Aelita tomba à genoux et Yumi ne croyait pas ses yeux : Tobias avait préféré donner sa vie pour sauver les deux filles plutôt que de choisir l'une ou l'autre. Yumi tenta en vain d'écarter les parois, mais elles restèrent bien solidement plaquées l'une contre l'autre. Jérémy tenta une Rematérialisation d'urgence, mais ce fut un fiasco. Il annula la mission et rematérialisa les deux filles, puis lança un Retour dans le passé.


Onzième chapitre : Troie

Odd, Ulrich, Asaki, Aelita, Yumi et Jérémy se trouvaient dans le réfectoire du collège Kadic. Tobias, lui, n'avait pas ressuscité entre temps.

- XANA est une ordure ! lança Yumi. Il s'attaque au plus faible d'entre nous.
- Non, je ne pense pas, réfuta Jérémy. Je pense plutôt le contraire. Voilà comment ça s'est passé. J'ai remarqué que plusieurs programmes s'installent tout seul. Du moins, ce n'est ni moi, ni Marc, ni XANA qui les installons.
- Qu'est-ce que ça veut dire ? s'étonna Odd.
- Ça veut dire qu'il y a quelqu'un qui nous aide de l'extérieur, répondit Ulrich.
- Qui ça ?
- Mon oncle, Loyck, fit Aelita à voix basse. Ça ne peut être que lui. Personne d'autre ne connaît l'existence du Super-calculateur.

L'idée n'était pas mauvaise, s'accorda Jérémy.

- Ça se tient. Bref. En fait, XANA laisse beaucoup de traces dans le système quantique de l'ordinateur. J'ai retracé son chemin pour comprendre ce qui arrivait à Marc : il était possédé, tout simplement.
- Ça, on avait remarqué, précisa Asaki avant de pousser un petit rire en piochant une pomme de terre dans l'assiette de son rival samouraï. Mais encore ?
- Il voulait supprimer les Lyoko-guerriers, les uns après les autres, avant de piéger Aelita ou moi pour pouvoir récupérer Carthage.
- Comment ça ?
- J'en ai aucune idée, avoua Jérémy. Mais juste au moment où Tobias a été dévirtualisé, un programme a été activé et XANA a été... comment dire ?
- Détruit ? proposa Ulrich.
- Non...
- Banni ? tenta Odd.
- Ça se rapproche un peu plus de ça, oui... En fait, il a été expulsé du corps de Marc avant d'être repoussé et retranché dans le Cœur de Lyoko.
- Tant mieux ! C'est déjà ça de moins à faire. Maintenant, il faut porter un coup de grâce, proposa Ulrich.
- À qui ? demanda Aelita. Marc ou XANA ?

Jérémy fronça les sourcils. Une simple mise à jour de Lyoko suffirait à éliminer XANA, malgré le fait qu'une bonne journée de travail minimum serait nécessaire. D'un autre côté, Marc était vulnérable et facilement atteignable. Et malheureusement, les Lyoko-guerriers n'avaient pas le temps de tout faire. Quoique... Jérémy releva la tête, révélant à ses amis qu'il avait une idée derrière la tête. Le génie esquissa un sourire :

- Je commence à comprendre. Je viens de mettre une stratégie au point.
- De quoi tu parles ? fit Yumi.
- Les pions se mettent en place. La bataille pour Carthage se met en place. Cette bataille ne ressemblera pas vraiment aux batailles carthaginoises durant les guerres puniques. Elle ressemblera plutôt à la bataille de Troie.
- La bataille de Troie ?
- Oui. C'est comme si nous, nous étions les Troyens. Marc et sa clique représentent les Grecs et XANA, c'est...
- Le cheval de Troie ! lança Odd, à pleine voix. Oups...
- Les Troyens ont perdu cette bataille, si je me rappelle bien mes cours d'histoire, siffla Ulrich.
- Mais ils ont tué Achille, répliqua Jérémy. Les rôles sont encore à définir, mais c'est la bataille de Troie qui va bientôt se dérouler sur Lyoko. Et avec un cadeau empoisonné comme XANA sur notre terrain, il va falloir être prêt. Et fin prêt...



Bon bah voilà, je suis relancé. Comme avant, j'essayerais de me contenter de deux à trois chapitres par semaine, suivant leurs longueurs. Ceux-ci sont un peu court, mais je préfère arrêter là qu'au chapitre suivant.

En tout cas, bonne lecture à tous, et merci d'être toujours aussi nombreux à croire en cette fiction ! Sincèrement, merci à tous !

@+
Men_Chiu
_________________
http://img265.imageshack.us/img265/2468/sanstitre2pdu.png
L'art et la manière, ça s'apprend avec le temps...
Tout le monde le peut, il suffit de le vouloir...



Retour après trois ans d'absence, réalité ou fiction ?
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail MSN Messenger
 
*Odd Della Robbia* MessagePosté le: Mer 10 Avr 2013 15:07   Sujet du message: Répondre en citant  
[Kongre]


Inscrit le: 14 Sep 2008
Messages: 1320
Localisation: Sur le territoire Banquise entrain de faire de l'overboard
enfin une suite après 3ans.
C'est plutot pas mal (Odd toujours déterminer a vouloir tuer marc).
Et plutot inédit la mer numérique dans le 5e territoire, une belle épreuve, qui échoue malheureusement, et tobias en paye le prix (il est comme Odd, préférant se sacrifier lui même plutôt que les autres)

Par contre je suis vraiment perdu.
Tu ne te serais pas mélangé les pinceaux avec ulrich?
Aux derniere nouvelles il est dans le pseudo jeu virtuel de XANA avec Yumi et Aelita ou a Kadic à la recherche d'Odd, alors pourquoi tout d'un coup il apparait dans la cellule d'Odd, surtout que par la suite il est de nouveau dans le monde virtuel avec les LG.
Petite négligence ou le ulrich de la cellule est un clone ou autre connerie de marc pour tromper Odd?
Aussi, Odd est censé avoir été kidnappé depuis un petit moment, comment sa se fait qu'il se retrouve a nouveau avec le groupe (et pourquoi marc l'avait enlevé lui et asaki d'ailleurs? leur a t'il fait quelque chose pendant qu'ils étaient tout 2 inconscient?)

Enfin, je trouve que le coup de XANA coincé dans lyoko est trop beau (piège?)

En tout cas vivement la semaine prochaine pour la suite. Et que se soit un peu plus clair car je suis plutot perdu Mr. Green (mais je mets cela sur le compte de la reprise, tu dois te remettre dans le bain Mr. Green)

_________________
http://img11.hostingpics.net/pics/431875signature.png

http://img11.hostingpics.net/pics/400268userbar.gif
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Men_Chiu MessagePosté le: Mer 10 Avr 2013 16:25   Sujet du message: Répondre en citant  
[Blok]


Inscrit le: 24 Sep 2008
Messages: 197
Localisation: Par là ? Ou par là ? Je sais plus...
Pas du tout. Si tu (vous, si d'autres sont dans le même cas d'incompréhension) relis le chapitre 6 (intitulé Chute), tu verras qu'à la fin du chapitre, Ulrich se fait dévirtualiser par les Korbeaux, non sans en avoir emporté deux avec lui. Après, ce n'est pas dit explicitement, mais puisqu'il se fait dévirtualiser dans le Territoire Ciel, Marc a eu la possibilité de le capturer, d'où le fait que notre ami se trouve dans la même pièce qu'Asaki et Odd. CQFD Smile

Edit : Et pour expliquer le fait qu'il soit dans le jeu virtuel de XANA, c'est tou simple : lui, tout comme les autres, sont des images, des hologrammes créés par XANA.
_________________
http://img265.imageshack.us/img265/2468/sanstitre2pdu.png
L'art et la manière, ça s'apprend avec le temps...
Tout le monde le peut, il suffit de le vouloir...



Retour après trois ans d'absence, réalité ou fiction ?
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail MSN Messenger
 
*Odd Della Robbia* MessagePosté le: Mer 10 Avr 2013 16:45   Sujet du message: Répondre en citant  
[Kongre]


Inscrit le: 14 Sep 2008
Messages: 1320
Localisation: Sur le territoire Banquise entrain de faire de l'overboard
ok, c'est plus compréhensif et pour le ulrich qui est dans la forêt de kadic (dans le chap 6 ou 7) parti a la recherche d'odd (il trouve meme son portable)
_________________
http://img11.hostingpics.net/pics/431875signature.png

http://img11.hostingpics.net/pics/400268userbar.gif
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Quater MessagePosté le: Ven 26 Avr 2013 00:58   Sujet du message: Répondre en citant  
[Blok]


Inscrit le: 31 Mar 2010
Messages: 107
Localisation: Je ne saurais le dire...
Je suis peut-être à la bourre, mais j’ai préféré prendre mon temps pour bien relire et commenter un des "mammouths" de la section fanfic : la troisième en terme de longueur, ce n’est pas rien !

Je commence par la forme, c’est ce qu’il y a de plus rapide. Globalement c’est propre, que ce soit dans la syntaxe ou l’orthographe. De plus, on remarque que plus le temps passe, plus le style est maîtrisé (remarque valable également pour ton come-back). Et ça, c’est bien !
Petite remarque sur tes changements de point de vue au cours de l’action : tu en fais beaucoup (tant mieux), mais je pense que tu y gagnerais en les marquant visuellement par un retour à la ligne, voire le saut d’une ligne.

Ton texte se distingue par son scénario, extrêmement riche, varié et prenant. Depuis le début de ta fic, l’intrigue a eu le temps de rebondir au moins une dizaine de fois, de sorte que l’on est certain de ne pas s’ennuyer. Les nouveaux personnages que tu introduis sont intéressants, et tu leur as donné à tous des caractères bien différents et marqués, ce qui ajoute à leur identité. Je pense notamment à Marc et Loyck, le presque grand méchant et le gentil infiltré. Vu qu’on parle de "presque", force est de constater que trahisons et faux-semblants sont omniprésents dans ta fic. Vers le milieu il faut avouer qu’on ne sait pas du tout à quoi s’attendre.
Enfin, pour ce qui est des personnages et du lien avec le DA, je trouve que tu as su fidèlement retranscrire les caractères des personnages classique, en plus d’avoir préservé une bonne dose d’humour.

J’aime bien la manière dont tu as orienté la back story. Retour sur les principaux créateurs de Carthage, mais sans focus sur les hommes en noir : ça change. Et il semble totalement logique que ces nouveaux ennemis est accès à Lyoko, vu qu’ils ont bossé sur la technologie qui l’a créée. Il reste cependant toute la zone d’ombre sur le rôle de XANA dans tout ça.

Je passe justement au cas XANA. Ce qui est assez marrant c’est la manière dont tu as amené son retour. Tu nous l’a d’abord annoncé comme mort et enterré, avant de nous annoncer qu’il revenait sans que cela influe sur les évènements de ta fic. Et c’est seulement vers les derniers chapitres que les héros ont su ce que nous, lecteurs, savions depuis un bout de temps. Tu refais ce procédé deux ou trois fois dans ton texte, et personnellement j’aime beaucoup l’effet rendu.

Je vais passer aux deux reproches que j’ai à te faire sur ton texte. Comme je l’ai mentionné, ça va à cent à l’heure. Et nonobstant les avantages que cela procure, cela induit un effet pervers de "trop rapide". Cela arrive que ton épisode développe un point scénaristique sur plusieurs chapitres, avant que tout soit expédié de façon extrêmement brève dans le dernier chapitre de l’épisode (je pense notamment aux morts de Jérémie, Aelita et Ulrich). Autre conséquence, il a peu de transitions entre les phases d’action, pas de répit où on peut voir un peu les personnages dans la « vie de tous les jours », sauf principalement lors des déclarations des couples (au passage, heureusement que ton OddxAelita n’a pas vu le jour Twisted Evil). Autant pour les protagonistes habituels ce n’est pas trop gênant, autant pour Asaki et Tobias (même si lui c’est un cas particulier) ça aurait été pas mal puisque ce sont les nouveaux venus parmi nos héros et que même maintenant on sait peu de choses sur eux.

Voilà, je pense avoir dit tout (ou au moins ce qui est synthétisable) ce que j’avais à dire sur ton texte. C’est plutôt délicat de faire ce genre de remarques qui concernent un texte aussi long et ancien, et a fortiori quand l’auteur revient après trois ans.

Juste une petite question :
Citation:
J'ai toujours voulu faire 15 chapitres, mais ça va se révéler impossible. Le 13° chapitre sera donc l'avant-dernier, le 14° et dernier chapitre servira donc d'épilogue

Tu parles bien de 15 "chapitres" ? Dans ta deuxième interview c’était 15 "épisodes"…

Bonne continuation, j’ai hâte de voir la Guerre de Troie que tu nous prépares.
_________________
« La vie n'est pas le travail : travailler sans cesse rend fou. »
« Le difficile n'est pas de sortir de l'X mais de sortir de l'ordinaire. »
Charles de Gaulle

« Ce n'est pas un abruti comme les autres. C'est le fruit des plus grands esprits de son temps, unis dans le seul et unique but de produire le plus stupide des abrutis de l'univers. »
GLaDOS
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Peppy MessagePosté le: Ven 26 Avr 2013 16:26   Sujet du message: Répondre en citant  
[Krabe]


Inscrit le: 01 Fév 2013
Messages: 240
Localisation: Dans une chouette communauté !
Bonjour,

Moi qui adore les fanfics,je viens seulement de remarquer la tienne. Je ne l'ai pas encore lue,mais avant cela,j'aimerai te suggérer de rajouter la bannière
"[Fanfic]" à ton sujet.

C'est pour toi que je dis ca,car personnellement,ton sujet ne m'avait pas attiré avant que je tombe vraiment par hasard dessus. Peut être plusieurs membres sont dans le même cas que moi,et du coup ont loupé une (bonne ?) fiction de plus. Bonne je ne sais pas, mais j'ai hâte de commencer ma lecture,je te rendrais compte de mon avis.

Cela fait des critiques en moins pour toi,songe y. De plus,le règlement demande les bannières...

Bonne continuation,Peppy.

_________________

« Les mots boivent notre pensée avant que nous ayons eu le temps de la reconnaître. » Sartre.

http://imageshack.us/a/img18/3926/ddqo.png
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Men_Chiu MessagePosté le: Dim 28 Avr 2013 12:27   Sujet du message: Répondre en citant  
[Blok]


Inscrit le: 24 Sep 2008
Messages: 197
Localisation: Par là ? Ou par là ? Je sais plus...
Bonjour à tous !

Comme une mauvaise habitude ne se perd jamais, je suis encore en retard et je m'excuse pour cela ! =D

Merci à Quater pour son commentaire très détaillé, j'apprécie beaucoup. Pour expliquer pourquoi l'histoire va très vite, eh bien... J'en sais rien. C'est vrai qu'après relecture, j'ai aussi trouvé ça très rapide, mais j'ai commencé à écrire cette fiction il y a des années, alors c'est compréhensible Smile
Citation:
Juste une petite question :
Citation:
J'ai toujours voulu faire 15 chapitres, mais ça va se révéler impossible. Le 13° chapitre sera donc l'avant-dernier, le 14° et dernier chapitre servira donc d'épilogue

Tu parles bien de 15 "chapitres" ? Dans ta deuxième interview c’était 15 "épisodes"…

=> Bien sûr, je parle d'épisodes, pas de chapitres ;p

Et merci à Peppy du conseil, je m'en vais rajouter la bannière Fanfic dans le titre et j'attends avec impatience une critique de ta part Smile

Voici donc la suite :

Douzième chapitre : L'amour d'une famille

Loyck s'avachit dans le fond de son siège.

- XANA a mis le paquet, cette fois, constata l'oncle d'Aelita.
- Ça, on peut le dire. Mais avec notre programme, il fait face une nouvelle défaite. Il a subi une grosse dépense d'énergie qui ne lui permettra pas de revenir de sitôt.
- Ce que je ne m'explique pas, c'est pourquoi il a choisi un camp. Il s'est clairement attaqué aux enfants dans le but de les éliminer. Jusque là, il était neutre.
- Et il l'est toujours, affirma l'homme en se tournant vers Loyck. XANA répond à la logique, comme tous les programmes informatiques. Depuis que tu as quitté le commandement de Marc, son équipe a perdu beaucoup de puissance. Les jeunes ont aussi perdu leurs pouvoirs, mais ils sont devenus théoriquement plus fort que Marc. XANA a donc choisi d'attaquer les plus forts, tout en manipulant les plus faibles.
- Je comprend. Et qu'est-ce qu'il va se passer maintenant ? Demanda Loyck.

L'inconnu se retourna pour faire face à son écran et soupira. Il n'en savait rien. Quelque part dans Paris, Marc tomba à genoux et posa les mains au sol. XANA avait quitté son corps, mais il était extrêmement faible. Son projet tombait en ruines depuis le départ de son plus fidèle équipier. Ils avaient été sur le point de retrouver Carthage, mais le retour du virus avait à la fois contrecarré ses plans, mais avait aussi affaibli sa volonté.

- C'est terminé. Jamais je ne récupérerais Carthage. Comment le pourrais-je, si celui qui devait le détruire se met à le protéger...

Le soir, alors qu'Ulric s'apprêtait à se coucher, Jérémy entra dans la chambre et se jeta sur son ordinateur. Intrigué, le samouraï se redressa et demanda :

- Quelque chose ?
- Non. Je viens de penser à un truc pour la bataille finale.
- Ton histoire de Troie, c'est ça ?
- Absolument. Marc veut récupérer Carthage, pour en faire on-ne-sait-quoi. Nous, on veut protéger Carthage. Loyck, lui, veut le détruire. On est d'accord ?
- Oui, même si je suis pas sûr de te suivre.
- Écoute bien, fit Jérémy en se tournant vers lui. Tu avais raison tout à l'heure : les troyens ont perdu la guerre contre les Grecs. Actuellement, nous sommes les troyens, mais si nous devenons autre chose...
- Tu veux qu'on détruise Carthage ? Comprit Ulrich. C'est de la folie, Einstein. Il faudrait sacrifier quelqu'un pour ça.
- Pas nécessairement. J'ai un plan, mais c'est risqué. On verra ça demain.

Aelita avait réussi à sortir de l'internat et s'était enfoncée dans la forêt. Elle avait rejoint l'Ermitage en courant. Une fois arrivée, elle découvrit la lumière allumée. Un profond sentiment de bonheur l'envahit. Alors qu'elle s'approchait de l'entrée, la porte s'ouvrit d'elle-même. À l'intérieur, Anthéa l'accueillit en pleurant de joie. La mère et sa fille passèrent la nuit dans les bras l'une de l'autre : Aelita expliqua rapidement les derniers événements, puis demanda à sa mère de lui parler de son enfance.

Le lendemain matin, Jérémy se réveilla tôt. Il alla prendre une douche et croisa Odd sur le retour. Il lui demanda de venir rapidement dans sa chambre. Jérémy s'habilla et réveilla Ulrich, qui dormait encore à poing fermé, puis attrapa son téléphone pour appeler Aelita.

- Oui, Jérémy ?
- Où es-tu ? On va faire une sorte de conseil de guerre.
- Faîtes-le sans moi, je te fais confiance.
- Aelita, le petit-déjeuner est servi ! Fit une voix lointaine.
- Princesse, ne me dis pas que tu es à l'Ermitage !
- J'y ai passé la nuit avec ma mère, tu peux comprendre ça, Jérémy ? S'il te plaît, laisse-moi juste aujourd'hui, et je vous rejoindrais.
- Très bien, Aelita. Je...

Jérémy tourna la tête et vit qu'Ulrich avait quitté la chambre. Il était donc tout seul.

- Je t'aime, Aelita. Ne traîne pas trop.
- C'est promis. Je t'aime aussi, Jérémy.

La Gardienne de Lyoko raccrocha.


Treizième chapitre : Tromper un surveillant

Lorsque tous les garçons de l'internat furent rassemblés, Jérémy leur exposa son plan.

- C'est simple, mais risqué. Il faut que nous récupérions le livre pour trouver le code d'accès au projet Carthage et le livrer sur Lyoko.
- T'es dingue, Einstein ? Fit Ulrich. Si Marc nous devance, c'est terminé.
- J'ai dit que c'était risqué.
- Je comprend pas, fit Odd. Pourquoi amener le code sur Lyoko ?
- Pour que XANA accomplisse sa mission originelle : détruire Carthage, bien sûr.

Une demi-heure après, au réfectoire :

- Vous croyez vraiment que XANA va tomber dans le panneau ? Fit Asaki.
- Je suis d'accord, approuva Yumi. Après tout ce qu'il a subi, ce serait étonnant qu'il s'allie avec nous.
- C'est pour ça que j'ai pensé à quelque chose : Aelita devra, avant toute chose, parlementer avec lui.
- Si elle se fait dévirtualiser, le plan tombe à l'eau, Jérémy, reprit la jeune japonaise.
- J'y ai pensé. Si elle y va seule et qu'elle réussit à faire comprendre à XANA qu'elle n'est pas là pour se battre, peut-être qu'il acceptera de nous écouter. XANA est un logiciel qui avait une mission, mais qu'il n'a jamais eu l'occasion d'accomplir. S'il accepte, non seulement on se débarrasse de Carthage, mais en plus, on gagne un nouvel allié.
- Quand je vous disais que c'était risqué ! S'exclama Odd en riant.

Yumi pesa le pour et le contre. Le plan avait l'air simple et avait toutes les chances de fonctionner. S'ils agissaient rapidement, Marc n'aurait même pas le temps d'intervenir. Le plus difficile, dans l'histoire, c'était de récupérer le livre.

- Comment comptez-vous voler le livre à Jim ? Demanda la japonaise. Il est sous étroite surveillance, et nous aussi, d'ailleurs.

D'un signe discret, elle désigna le surveillant principal, à l'autre bout de la salle. Découvert, le professeur de sport se jeta sur son plateau comme pour se cacher. Odd se passa une main sur le visage :

- T'y crois pas, et il croit qu'on le voit pas, en plus !

Jérémy se leva sans prévenir et alla s'installer en face de Jim. Surpris, le surveillant lança :

- Qu'est-ce qu'il y a, Belpois ?
- C'est monsieur Delmas qui vous a demandé de nous surveiller ?
- Je vous surveillais ? Moi ? Noooon... Pas plus que les autres. Z'êtes paranoïaque, les gamins.

GI-Jim avala un croissant pour se taire, mais Jérémy reprit :

- Vous connaissiez Franz Hopper, pas vrai ?

Le surveillant écarquilla les yeux et manqua de s'étouffer. Lorsqu'il eut repris son souffle, il se pencha vers le génie.

- Alors c'est vrai, vous le connaissiez, insista le blondinet. C'est lui qui vous a dit de garder le livre ?
- C'est pas tes oignons, Belpois. Retourne avec tes copains, vous ne trouverez jamais le livre.
- Écoutez, M'sieur Moralès, fit Odd en s'installant à côté de lui. Vous ne nous croirez pas si on vous disait la vérité, alors autant vous l'épargnez. Ce qu'on veut, c'est juste jeter un coup d'oeil dedans. Cinq minutes, pas plus.
- Hors de question. Le professeur Hopper me l'a confié à moi, et m'a dit que personne ne devait le consulter sauf si...
- Sauf si quoi ? Demanda Ulrich, près de Jérémy.
- Attendez, c'est un interrogatoire, là ? Soupçonna Jim. J'ai pas à répondre à vos questions sans la présence d'un avocat.
- Vous n'avez pas été avocat, il y a longtemps ? Plaisanta Yumi.
- Non, j'ai pas réussi l'examen à l'entrée des grandes écoles, et je préfère ne pas en parler. Écoutez-moi bien, bande de fouineurs, Monsieur Hopper m'a demandé de ne laisser le livre à personne avant son retour, et c'est bien ce que je compte faire. Je sais pas si je devrais vous le dire, mais il se trouve qu'il m'a dit que s'il ne revenait pas, je pouvais le montrer à celui ou celle qui me montrera la clé. Et comme il y a peu de chance que vous la possédiez, je vais vous demander de partir.

Les trois garçons rejoignirent Yumi et son frère. Jérémy jeta un coup d'oeil discret à Jim, et sourit. « Trop facile ! »


Quatorzième chapitre : Pêche à la boîte

Aelita sortit de la douche neuve et se sécha rapidement. Elle entoura ensuite ses cheveux d'une serviette, enfila ses vêtements et redescendit dans le salon. Assise sur un canapé, Anthéa Hopper discutait avec un homme. Lorsqu'elle l'aperçut, le nouveau venu se leva et se retourna.

- Loyck ? S'étonna la jeune fille. Qu'est-ce que tu fiches ici ?
- Aelita ! Coupa sa mère.
- Laisse, Anthéa, ce n'est pas grave. Je n'ai que ce que je mérite, je suppose. Je suis venu pour vous aider sur Lyoko. Il est temps pour moi de me mesurer à Marc. Je vous retrouve à l'usine ce soir. Profite de ta journée, Aelita.

Loyck voulut aller la prendre dans ses bras : c'était la première fois depuis plus de dix ans qu'ils se retrouvaient dans une même pièce sans qu'un quelconque danger ne pèse au dessus de leurs têtes. Il se retint toutefois. Il étreignit Anthéa et sortit par la porte d'entrée.

- Tu es dure avec ton oncle, Aelita. Je sais que vous avez combattu dans des groupes différents pendant longtemps, mais Loyck n'est pas quelqu'un de méchant. Avec ton père, c'est l'une des personnes les plus gentilles que je connaisse.
- C'est plus fort que moi, maman. Pardonne moi. C'est très difficile à réaliser, ce que je suis en train de vivre.
- Je ne peux qu'imaginer, ma puce. Mais essaye de voir le bon côté de ton oncle. Il n'apportera que du bien dans ta vie, comme il l'a jadis fait pendant des années. Retourne au collège Kadic, avec tes amis.
- Mais je ne vais pas te laisser toute seule, pas après ce que nous avons vécu pendant toutes ces années...
- Comme me le disait Loyck tout à l'heure, lorsque l'ordinateur de ton père sera éteint, nous pourrons enfin reprendre une vie normale. Comme une vraie famille.

Odd et Asaki faisaient une partie de basket, où le jeune maigrichon était largement dominé par sa petite taille. Sur un banc, un peu plus loin, Yumi était allongée, la tête posée sur les jambes d'Ulrich. Odd aperçut Aelita sortir de la forêt et détourna son attention du match. Asaki en profita pour lui prendre la balle et marquer un nouveau point.

- Bah alors, Odd, ta motivation s'est envolée ?

Le félin ne releva pas et courut en direction de la jeune fille. Aelita le serra dans ses bras avant que les autres n'arrivent. Yumi lui demanda où elle était passée, et la Gardienne de Lyoko leur raconta sa soirée avec sa mère à l'Ermitage. Ulrich lui expliqua quant à lui le plan de Jérémy. Aelita se précipita aussitôt vers la chambre de Jim. Elle traversa la cour sans attendre ses amis et se rendit jusqu'à l'internat. Elle trouva la chambre du surveillant et entra sans frapper. Jim était assis en tailleur devant un cours de cuisine télévisé. En moins de deux secondes, il se leva et éteignit le poste.

- Stones ! Qu'est-ce qu'il se passe ?

Aelita prit le collier de Loyck dans sa poche, l'ouvrit et appuya sur la photo de son père. Un petit clapet se déclencha et l'image pivota. Derrière, une toute petite clé était cachée. La jeune fille l'attrapa soigneusement et la montra à Jim, qui n'en revint pas. Il voulut poser des tas de questions, mais se contenta d'ouvrir la bouche dans une expression de béatitude.

- Où est le livre, monsieur Moralès ? C'est très important.
- Le livre... Ah oui, le livre. Attendez un instant.

Jim poussa une armoire de quelques centimètres et attrapa une canne à pèche. Odd entra dans la pièce juste derrière Aelita et lança :

- Bah alors, m'sieur Jim, vous nous cachiez encore quelques secrets, à ce que je vois !
- Si tu savais, Della Robbia, si seulement tu savais... plaisanta le surveillant. Suivez-moi.

Le professeur de sport emmena le petit groupe dans la forêt. Jérémy les avait rejoint prêt d'un petit lac. Une fois tous présents, Jim leur fit promettre de ne jamais révéler ce qu'il allait voir. Puis il se retourna, arma sa canne et se concentra pendant plus d'une minute. Les Lyoko-guerriers commencèrent à s'impatienter. Soudain, Jim tendit le bras et balança le fil à l'eau. Il attendit quelques secondes, puis moulina aussi vite qu'il le put. Bientôt, un petit coffret en fer apparut au bout du fil. Il le ramena au bord du lac et attrapa son sifflet. Il l'ouvrit en deux et attrapa au vol une autre petite clé. Il déverrouilla la boite et en sortit le livre scellé de Franz Hopper.

- Enfin, murmura Jérémy. Nous allons enfin connaître le code d'accès de Carthage.

Aelita prit le livre et le déverrouilla. Les pages étaient très abîmées par le temps et s'effritait. De très nombreuses annotations avaient été écrites à la main. La Gardienne de Lyoko parcourut rapidement le livre et trouva ce qu'elle cherchait à la dernière page.

- Avis à la personne qui lira ces lignes, lut Aelita à voix haute sans prendre gare à Jim qui écoutait aussi, les mots qui suivent sont d'une importance capitale. Ils débloqueront l'accès au projet Carthage, implanté dans le monde virtuel de Lyoko. La manipulation détruira le Cinquième Territoire dans sa totalité, emportant avec lui le Coeur. Le code est...
- Qu'est-ce qu'il y a, Aelita ? Demanda Jérémy alors qu'elle s'était arrêté de lire.
- Delenda Carthago. C'était tellement évident, pourquoi on y a pas pensé plus tôt !
- Il faut vite se rendre à l'usine, s'exclama Yumi. Mettre le plan de Jérémy à exécution avant que Marc ne nous devance.

Le groupe s'ébranla et courut en direction des égouts. Choqué, Jim les suivit. Ils traversèrent les boyaux souterrains et entrèrent dans l'usine. Le professeur ressentit comme une impression de déjà-vu lorsque ses yeux se posèrent sur la grande bâtisse. Il descendit juste après les adolescents et entra de justesse avec le groupe.

- Jim, vous savez que vous oublierez tout quand ce sera fini, pas vrai ? Lança Odd.

Le professeur ne répondit même pas. Il se posait lui-même la question : il lui revint un souvenir mettant en scène un rayon temporel. Jérémy attrapa Jim par la manche et demanda à tout le monde de descendre aux scanners. Le blondinet s'assit sur son fauteuil et prépara les virtualisations.

- C'est vraiment pour de vrai, ces âneries, Belpois ?
- Tout est vrai, monsieur. Mais restez calme, et tout se passera bien. Aelita, tu plonges toute seule dans un premier temps. Si XANA est dur de la feuille, je t'enverrais des renforts. Direction la Voûte Céleste !


Bon bah voilà, encore quelques chapitres et nous devrions en voir le bout ! Smile
Alors, que va t-il se passer sur Lyoko ? XANA sera t-il apte à écouter sa jeune rivale de toujours ? Vous saurez tout, tout, tout, vous saurez tout... d'ici bientôt ! Smile

Bonne fin de week-end à tous !

Edit Men_Chiu : @Peppy : Tu es sûre qu'il manquait la bannière Fanfic à mon topic ? Parce qu'en vérifiant, elle y était déjà Oo
_________________
http://img265.imageshack.us/img265/2468/sanstitre2pdu.png
L'art et la manière, ça s'apprend avec le temps...
Tout le monde le peut, il suffit de le vouloir...



Retour après trois ans d'absence, réalité ou fiction ?
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail MSN Messenger
 
Peppy MessagePosté le: Dim 28 Avr 2013 13:25   Sujet du message: Répondre en citant  
[Krabe]


Inscrit le: 01 Fév 2013
Messages: 240
Localisation: Dans une chouette communauté !
Hello !
La bannière est apparue avant que tu ne me répondes...so peut être que c'était un bug,pourtant j'avais regardé et elle n'y était pas. ^^ Bref,elle est là au moins,tu risques pas d'avoir d'ennuis !

Bon alors,j'ai tout lu en deux jours...C'est pour dire que je me suis couchée tard ces derniers temps ^^. Je ne pouvais faire ma critique hier vu que je ne pouvais pas poster.

En lisant,j'ai remarqué tous les soucis que tu as eu avec les membres qui ne t'ont pas assez encouragé à continuer,et ça t'a mis le doute concernant la réussite de ta fic. Bah écoute j'ai adoré...Je n'étais pas inscriteà l'époque,c'est dommage,j'aurai suivre ton récit tous les jours. Parce que là,m'enfiler le pavé,dur dur !

Et au fait,bon retour dans la communauté,et c'est vraiment super que tu te remettes à écrire,car ta Fic mérite vraiment d'être achevée.

Alors...faut que je me souvienne de tout,hard.
Arrow Il y a pleins de points positifs:
*Tu écris bien,et tu t'es amélioré au fil du temps. (C'est encore mieux aujourd'hui)
*L'histoire en elle-même est top,tu avais beaucoup d'inspiration,et pleins d'idées à revendre !
*Fautes d'orthographes de moins en moins fréquentes.
*Une menace humaine,ca change,j'ai vraiment aimé.
*D'ailleurs,ton titre est bien trouvé (...)
*Regardes tu Code Lyoko Evolution ? En te lisant,j'ai trouvé plusieurs idées qui se rapprochent de l'intrigue actuelle,et des personnages.
Ex: Tyron/Marc. La trahison,l'abus de pouvoir (quoique Tyron pas très méchant),qui ne connaît pas l'existence de XANA au début.
* La répartition en épisodes. Comme une vraie saison,je trouve que ta fic suis assez bien la saison 4.
*Etant une romantique par exellence,tu as quand même tenu en compte l'évolution des sentiments des personnages. (même si,voir plus bas.)
* Tu continues,malgré le temps,ça montre un auteur déterminé,qui ne lâche rien.
* Les descriptions des parties action étaient bien détaillées.(attaques)


Arrow Et des petits points négatifs:
*Surtout dans le début,tu faisais des fautes d'orthographe,mais qui gênaient plus ou moins la lecture.
*Dans un récit,tu dois tout accorder,ce qui est difficile. (action,sentiments,intrigue,continuité de l'histoire). Et tu as moins réussi la partie sentiments,et on voyait que tu étais un peu mal à l'aise.

[Tu es un garçon,donc c'était peut être plus difficile,mais je pense que de nombreux auteurs du genre Levy ou Musso (je me complique pas...),mêlent tout à fait tous les critères,surtout le romantisme.]

*Je ne sais pas si c'était une bonne idée de faire un autre projet écrit en parrallèle de cette fic,car comme de nombreuses remarques t'ont été faîtes,tu partais en cacahuètes vers la fin,et à mon avis,tu devais être à bout. En tout cas,c'est ce que j'ai ressenti en lisant. D'ailleurs,as tu achevé ton autre projet ?
* Trop de personnages...! J'avais trop de mal à m'y retrouver. Surtout que par exemple,tu appelais Ulrich et Asaki "le samourai" pour les deux. Mais c'est surtout,les acolytes de Marc que je n'ai pas trouvé intéressants. Je parle de John et l'autre...impossible de me rappeller son nom. (tu vois ? C'est pas Lyock...)
* Etant une fille,bah je trouve que la bande manquait de filles,mais ca c'est vraiment personnel,c'est même pas constructif ^^.(Chipotage...)
*Il y avait beaucoup trop d'attaques de Marc pour ma part. A chaque partie,d'un épisode,tu mettais une attaque. C'était un peu trop je pense.

En conclusion,très jolie fiction qui fait partie,pour moi,des meilleures sur le Forum. Tu as un grand mérite d'avoir été aussi loin,et de continuer aujourd'hui,je suis vraiment impressionnée,et je lirai la suite et fin avec plaisir. Après un passage vers la fin où j'ai moins accroché,tu reviens dans le droit chemin et nous propose une belle suite.

Tu dois hâte d'en voir le bout,non ? Smile

En espérant que ma critique t'ai plu,bonne après midi.
Peppy

_________________

« Les mots boivent notre pensée avant que nous ayons eu le temps de la reconnaître. » Sartre.

http://imageshack.us/a/img18/3926/ddqo.png
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
*Odd Della Robbia* MessagePosté le: Dim 28 Avr 2013 13:35   Sujet du message: Répondre en citant  
[Kongre]


Inscrit le: 14 Sep 2008
Messages: 1320
Localisation: Sur le territoire Banquise entrain de faire de l'overboard
Qui aurait cru que Jim connaissait Franz Hopper.
En effet, on voit la fin de la fic.
Marc en train de désespérer, sa fait bizarre. D'un côté après la trahison de XANA sa peut se comprendre. Mais il doit avoir encore quelques cartes dans sa manche.

Ton mode sadisme semble être terminé Mr. Green, les héros vont enfin pouvoir se reposer sans craindre pour leurs vie, surtout Odd qui a presque craqué (il était pret à tuer marc de sang froid).
...A moins que tu réserve quelques imprévus de ton cru pour ces derniers (et surtout pour le félin, Marc doit avoir mal digéré la trahison de XANA et ce qu'Odd a failli faire ou a fait).

Vivement la suite

_________________
http://img11.hostingpics.net/pics/431875signature.png

http://img11.hostingpics.net/pics/400268userbar.gif
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Men_Chiu MessagePosté le: Dim 28 Avr 2013 14:44   Sujet du message: Répondre en citant  
[Blok]


Inscrit le: 24 Sep 2008
Messages: 197
Localisation: Par là ? Ou par là ? Je sais plus...
@*Odd Della Robbia* : mon côté sadique n'a pas disparu, il est seulement en stand-by ! Wink

@Peppy : merci pour ton commentaire, ça fait chaud au coeur Smile Il est vrai que décrire les sentiments a toujours été quelque chose de difficile pour moi, j'ai même dû me forcer à écrire quelques scénettes romantiques à l'eau de rose pour que ça se voit moins (mais c'était il y a pas longtemps, bien après le début de cette fanfic...). Pour le trop-plein de personnages, je me doutais qu'il y aurait des confusions, puisque la menace est humaine il me fallait plus de personnages, et c'était très difficile de tout accorder (et le troisième méchant s'appelle Samuel/Samy, mais il est vrai que c'est le personnage qui a le moiiiiiiins d'importance du début à la fin ^^). Pour finir, concernant le nombre d'attaques, j'ai surtout essayé de faire comme dans Code Lyoko (une attaque de XANA par épisode, voire plus exceptionnellement).

Pour terminer, je regarde Code Lyoko Evolution mais avec un regard pas du tout constructif. Si le concept de remplacer la partie DA par des prises de vues réelles pouvait être une bonne idée, m'est idée que Moonscoop a pas du tout réussi son pari (énormes incohérences, surjeu d'acteur [je trouve que le personnage le mieux réussi est celui de Jim alors bon...], imprécision concernant les attaques de XANA, des combats sur Lyoko dignes d'un duel entre deux Magicarpes, j'en passe et des meilleures...). Oui, j'ai aussi remarqué quelques points communs entre Evolution et ma propre fanfiction, mais j'y suis pour rien vu qu' "Et si la menace était humaine ?" a commencé biiiien avant Evolution, et de toute façon, je regarde la série sur Internet deux ou trois semaines après la diffusion des épisodes pour la seule et unique raison que c'est, et ça restera, Code Lyoko. Et si des gens qui apprécie Evolution veulent me voir mourir au bucher, bah j'en ai rien à faire Smile Voilààà !
_________________
http://img265.imageshack.us/img265/2468/sanstitre2pdu.png
L'art et la manière, ça s'apprend avec le temps...
Tout le monde le peut, il suffit de le vouloir...



Retour après trois ans d'absence, réalité ou fiction ?
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail MSN Messenger
 
*Odd Della Robbia* MessagePosté le: Dim 28 Avr 2013 15:27   Sujet du message: Répondre en citant  
[Kongre]


Inscrit le: 14 Sep 2008
Messages: 1320
Localisation: Sur le territoire Banquise entrain de faire de l'overboard
J'espère qu'il reviendra dans la fic, ton côté sadique Mr. Green.
Tient, il y avait un samuel dans le camp de marc? Je l'ai complètement zappé celui là Laughing

_________________
http://img11.hostingpics.net/pics/431875signature.png

http://img11.hostingpics.net/pics/400268userbar.gif
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Men_Chiu MessagePosté le: Dim 05 Mai 2013 22:23   Sujet du message: Répondre en citant  
[Blok]


Inscrit le: 24 Sep 2008
Messages: 197
Localisation: Par là ? Ou par là ? Je sais plus...
Bonjour, bonsoir à tous !

Une semaine s'est écoulée, il me semble, il est temps pour moi de vous proposer la suite ! =)


Quinzième chapitre : Le Pacte

Aelita se rendit rapidement jusqu'à la Voûte Céleste. Elle n'avait rencontré aucun monstre et la salle de la clé n'avait pas été très compliquée. Lorsqu'elle s'approcha du vide numérique, elle tendit les bras de chaque côté de son corps et prit une grande inspiration :

- XANA ! Cria-t-elle de toutes ses forces. Je sais que tu m'entends, alors viens par ici !

Il s'écoula quelques minutes pendant lesquelles la jeune fille s'égosilla à appeler le programme informatique. Jérémy reçut un avertissement :

- Aelita, deux Mantas viennent d'éclore, va te mettre à l'abri.
- Pas encore, Jérémy. Laisse moi un peu de temps. XANA !
- C'est de la folie, mets-toi à l'abri, Aelita !

La Gardienne de Lyoko n'obéit pas et refusa que Jérémy ne virtualise ses amis. Les deux Mantas vinrent rapidement se placer en face d'elle. Avant qu'elles ne se mettent à tirer, elle lança :

- Je ne suis pas là en tant qu'ennemie. Je veux juste discuter. Je veux voir la Méduse.

Les deux Mantas arrêtèrent leurs attaques et se firent face avant de se retourner vers Aelita. Quelques secondes plus tard, les monstres retournèrent dans le Ciel Numérique. La Méduse apparut en face d'elle, au loin, et s'approcha lentement. Lorsqu'elle ne fut plus qu'à quelques mètres, la Méduse s'arrêta.

- À quoi tu joues, Aelita ? S'écria Jérémy derrière son ordinateur.
- XANA, je sais que nous avons longtemps combattu l'un contre l'autre.

Le monstre poussa un cri de mécontentement, mais n'attaqua pas pour autant. Aelita poursuivit.

- J'ai quelque chose qui pourrait t'intéresser, alors je voudrais que nous passions un marché.

La Méduse leva ses tentacules et les pointa vers Aelita.

- Attends, je ne mens pas ! C'est aussi important pour toi que pour nous tous. Écoute-moi jusqu'au bout !

Jérémy se prit la tête entre les mains : il avait été bête de croire que XANA accepterait de passer un pacte avec eux. Pourtant, Aelita ne perdit pas espoir.

- C'est vrai que nous ne sommes pas les meilleurs amis du monde, mais même si tu n'es qu'un programme informatique, tu nous as pourtant aidé de nombreuses fois.

Nouveau cri strident de la Méduse, qui avançait lentement en direction de sa proie. Aelita reculait peu à peu, mais continuait de parler.

- C'est mon père qui t'a créé, XANA. Nous sommes un peu comme frère et sœur. Je t'en prie, écoute au moins ce que j'ai à te dire !

À ce dernier argument, la Méduse cessa de bouger. Elle sembla analyser le pour et le contre, puis au bout que quelques secondes, abaissa ses tentacules. Aelita comprit de suite qu'elle avait réussi. Elle s'approcha alors du monstre et posa une main sur le corps métallique du monstre, qui ne broncha pas. La Gardienne de Lyoko recula de quelques pas et regarda l'Oeil de XANA.

- Je connais le code d'accès à Carthage. Tu vas pouvoir remplir ta mission originelle.

La Méduse s'ébranla dans tous les sens, inquiétant grandement Aelita et Jérémy. Sans prévenir, le monstre balança ses tentacules vers la jeune fille et l'emprisonna pour lui voler les codes.

- Alerte rouge, tout le monde ! Aelita est en grand danger ! Ulrich, Odd et Yumi, parés à la Virtualisation !
- Prêts ! Répondirent les trois vétérans de Lyoko.
- Alors, Transfert... Scanner... Virtualisation !

Les trois amis se retrouvèrent dans l'Aréna la seconde suivante. Plus rapide que les deux autres, Ulrich utilisa le Super-Sprint pour rejoindre rapidement la Voûte Céleste. Il n'attendit pas que la Méduse termine sa sale besogne pour lui découper les tentacules. Aelita tomba sur le sol et vit le monstre partir pour le Ciel Numérique.

- Attend, cria-t-elle de nouveau. Je veux te proposer un marché.

La Méduse ne s'arrêta pas.

- Je te donnerais les codes de plein gré si tu me rends un service.

XANA s'arrêta de nouveau de bouger. Il analysa encore la proposition.

- Si tu nous aides à vaincre Marc, John et Samuel de façon définitive, je te donnerais les codes. Je te le promets.

Jérémy se mordit la lèvre tandis qu'Odd et Yumi atteignirent la Voûte Céleste. La Méduse se retourna vers Aelita et s'approcha que quelques mètres. Elle tendit son dernier tentacule qui se termina juste devant la Gardienne de Lyoko. Aelita le saisit comme pour une poignée de main. Puis la Méduse se dégagea et s'enfonça dans le Ciel Numérique. Jérémy s'affala dans son siège et murmure :

- Phase 1, réussie.


Seizième chapitre : Le pari

- Belpois ! Qu'est-ce que c'est que tout ce charabia ? S'exclama Jim, interloqué. C'est quoi ce truc ?
- Les gars, je vais lancer un Retour vers le passé, fit Jérémy dans son micro. C'est parti !

Le rayon de lumière sortit de l'hologramme et engloba la Terre. Le soleil était haut dans le ciel et Aelita, Jérémy, Ulrich et Odd se trouvaient au self. Jérémy se pencha sur le côté et vit le surveillant se jeter sur son plateau comme si de rien n'était.

- C'est bon, il a oublié. C'était très dangereux, ce que t'as fait, Aelita. Recommence plus jamais ça, compris ?
- T'inquiète pas, Jérémy, répondit la jeune fille en lui prenant la main.
- Et maintenant ? Demanda Odd, la bouche plein. On fait quoi ?

Le petit génie préféra attendre le soir pour agir. Le plan était simple : attirer Marc sur Lyoko et le forcer à assister à la destruction de Carthage. Quelque part dans Paris, Marc s'installa devant son écran, après s'être assuré qu'il était seul. Il lança une vidéo-conférence. La silhouette d'un homme imposant, caché dans l'ombre, apparut.

- Général Kalman, cela fait des semaines que j'attends de vos nouvelles !
- Désolé, j'ai eu un petit contre-temps.
- De quel genre ?
- Le professeur Schaeffer a abandonné le navire. Il ne me reste que deux agents.
- C'est fâcheux. Vous avez besoin d'un mercenaire de plus ?
- Ce ne sera pas nécessaire. J'abandonne également la mission.

L'homme se redressa et alluma une cigarette. Après quelques instants de silence, il fit un signe sur le côté. La seconde d'après, plusieurs armes étaient braquées sur Marc.

- Qu'est-ce que...
- []Vous me décevez beaucoup, Kalman. Cela fait des années que vous deviez récupérer le projet Carthage, et vous me dîtes que vous abandonnez si près du but ? C'est inacceptable. Monsieur Price ![/i]

John sortit de l'ombre et se plaça derrière Marc, toujours en joue.

- Vous êtes désormais l'ordonnateur de la mission. C'est vous qui donnerez les ordres, tant que vous obéissez aux miens.
- Bien monsieur. Que dois-je faire ?
- Je veux que vous vous débarrassiez du professeur Schaeffer sans laisser de trace. Je vous laisse carte blanche quant à la façon dont vous récupérerez Carthage. Et vous pouvez faire ce que vous voulez de notre ami Kalman.

La vidéo se termina. John sourit et ordonna à ce que Marc soit transféré dans le tube auparavant occupé par William. Le gladiateur appela ensuite Samuel en lui demandant de rejoindre rapidement le laboratoire. Il aurait besoin de ses compétences en informatique.

- Dis moi, Jérémy, fit Ulrich, tu pourrais regarder si mes exercices sont bons ?

Les deux adolescents étaient dans leur chambre et Ulrich avait décidé de passer un peu de temps pour faire quelques devoirs. Jérémy accepta et lui montra quelques erreurs. Odd débarqua dans la chambre et demanda aussi à Jérémy de corriger ses devoirs.

- Mais ça devient une habitude, ma parole ! Se plaignit le génie. Comment voulez-vous que je travaille de mon côté si vous m'en empêchez sans arrêt !
- Oh, allez, Einstein, lança le félin. La prochaine fois, j'irai voir Aelita, promis.
- Sûrement pas, donne-moi ça.

Jérémy attrapa sa feuille et lui dit que la moitié de la copie était bâclée. Odd fronça les sourcils quand Ulrich lui fit un sourire moqueur, et repartit dans sa chambre.

- Je me demande comment il a réussi à remonter sa moyenne d'au moins cinq points dans presque toutes les matières.
- Tu vas trouver ça stupide, Jérémy, mais il le fait pas parce qu'il en a envie, mais parce qu'on a fait le pari de celui qui aura les meilleures notes au bac. Celui qui perd verra ses statistiques sur Lyoko remises à zéro.
- Tu m'étonnes ! Ce serait un coup dur pour Odd le Magnifique !

Les deux amis se mirent à rire. Aelita, dans sa chambre elle aussi, regardait le médaillon. Elle voyait deux petites photos, une de son oncle et une de son père. Des larmes de tristesse lui montèrent aux yeux et elle ne put les retenir. La jeune fille referma le médaillon, le déposa à côté d'elle et s'adossa contre le mur.

- Ce soir, tout sera fini. Tout rentrera dans l'ordre. On dira adieu à Lyoko, à XANA.

Elle se rappela alors avoir appelé le virus son propre « frère » lorsqu'elle avait passé un marché avec lui. Étrangement, Aelita pensa qu'elle serait triste si XANA venait à disparaître une deuxième fois, tout comme son père avant lui. La jeune fille envoya alors un message à Jérémy indiquant qu'elle retournait à l'Ermitage pour voir sa mère et qu'elle se rendrait directement à l'usine à 20h.



Voilà. A partir d'aujourd'hui, il n'y aura plus que deux chapitres jusqu'à la fin de cet épisode. On verra pour le suivant Mr. Green

Bonne lecture à tous et à la semaine prochaine Smile
_________________
http://img265.imageshack.us/img265/2468/sanstitre2pdu.png
L'art et la manière, ça s'apprend avec le temps...
Tout le monde le peut, il suffit de le vouloir...



Retour après trois ans d'absence, réalité ou fiction ?
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail MSN Messenger
 
legeekdu91 MessagePosté le: Dim 05 Mai 2013 22:33   Sujet du message: Répondre en citant  
[Manta]


Inscrit le: 19 Déc 2012
Messages: 508
Localisation: error 404, Member Not Found
super chapitre j'adore continue ainsi tu a le talent pour ecrit ca ce voir
bon courage pour la suite ! Smile

_________________
http://img11.hostingpics.net/pics/218244lyokocraft.gif
http://imageshack.us/a/img443/526/evxl.pnghttp://imageshack.us/a/img5/6674/avpz.png
Mon chère X.A.N.A., si tu crois m'impressionner avec tes virus à deux octets, tu te foures le doigt dans la webcam!
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
 
*Odd Della Robbia* MessagePosté le: Dim 05 Mai 2013 23:27   Sujet du message: Répondre en citant  
[Kongre]


Inscrit le: 14 Sep 2008
Messages: 1320
Localisation: Sur le territoire Banquise entrain de faire de l'overboard
Y a pas à dire, aelita a eu vraiment du courage, elle est aussi folle qu'Odd a vouloir faire face à son ennemi même désarmé.

Au moins XANA a été convaincu.

vivement la suite (en espérant un peu de sadisme Mr. Green)

_________________
http://img11.hostingpics.net/pics/431875signature.png

http://img11.hostingpics.net/pics/400268userbar.gif
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Montrer les messages depuis:   

Forum Code Lyoko | CodeLyoko.Fr Index du Forum -> Vos Créations -> Fanfictions Code Lyoko Page 23 sur 24
Aller à la page : Précédente  1, 2, 3 ... , 22, 23, 24  Suivante

Poster un nouveau sujet
 Réponse rapide  
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
Répondre au sujet



Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure

Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum




Powered by phpBB Lyoko Edition © 2001, 2007 phpBB Group & CodeLyoko.Fr Coding Dream Team - Traduction par : phpBB-fr.com
 
nauticalArea theme by Arnold & CyberjujuM
 
Page générée en : 0.1617s (PHP: 40% - SQL: 60%) - Requêtes SQL effectuées : 21