CodeLyoko.Fr
 
 Dernières news  
[IFSCL] IFSCL - Bande annonce fangame 4.0.X
[Site] Les trouvailles du Père Dudu - E...
[Site] Reboot VS Code Lyoko : le dossier
[IFSCL] Le retour des voix officielles!
[Site] Un nouveau dossier : Le français...
[Site] Un nouveau fanprojet : RTTP Podcast
[IFSCL] IFSCL, Bande annonce du 9e anniv...
[IFSCL] Sortie du jeu IFSCL 38X!
[Créations] Code Lyokô sort du grenier
[IFSCL] Trailer IFSCL, Fin du cycle 36X!
 
 Derniers topics  
[Projet] Forum Séries TV et DA (dont ...
[Jeu Vidéo Lyoko] IFSCL 40X!
[One-Shot] Amaterasu
[Fanfic] Code Alpha 2.0 - Rainy Days ...
Source (extrêmement hypothétique) d'i...
Discord pour le forum + animation ?
Anciens : Réveillez-vous ! La bulle d...
[Fanfic] Les Perles du Neith [Terminée]
Les origines de vos pseudos
[Fanfic] Overpowered [Terminée]
 
     
 Accueil | Règles du forum News | FAQ | Rechercher | Liste des Membres | Groupes d'utilisateurs | T'chat | Retour au site 
  Bienvenue, Invité ! (Connexion | S'enregistrer)
  Nom d'utilisateur:   Mot de passe:   
 

[Fanfic] Comment tout est arrivé...

Forum Code Lyoko | CodeLyoko.Fr Index du Forum -> Vos Créations -> Fanfictions Code Lyoko


Page 3 sur 5

Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5  Suivante





Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet


Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant 
 Auteur Message
L'Yu MessagePosté le: Jeu 04 Nov 2010 20:40   Sujet du message: Répondre en citant  
[Blok]


Inscrit le: 03 Nov 2008
Messages: 143
Localisation: Bulle sous l'eau
Ouiii encore pleiiin d'amour et de baisers comme ça !

J'AIME LEANA , J'AIME ;) !

Chapitre court en effet mais ce n'est pas grave car il est bien remplit :)

¤ On est plongé dans les pensées d'Ulrich qui n'en revient pas d'embrasser Yumi enfin ( ouuh j'adore l'écrire :D ) ! Il est tellement heureux que ça fait plaisir à voir :) .

¤ Suite de cet instant de bohneur avec les pensées de notre japonaise qui est toute aussi éxitée que son amant :D c'est beau l'amour <3 .

¤ Mais... Mais... Quelles sont ces dernières lignes qui viennent gâcher mon bohneur !? Pouuuurquoi faut t'il tjs que quelque chose n'aille pas !?
C'est triste je sens que la suite va être dure & douloureuse !
N'est ce pas ?..

J'ai quand meme hâte de la lire ;)

Des bisous, Léana :)

L'Yumi .

_________________
" I wish I could freeze this moment, right here, right now, and live in it forever..." Peeta Mellark. Hunger Games II.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
 
Laysta59 MessagePosté le: Jeu 04 Nov 2010 20:47   Sujet du message: Répondre en citant  
[Frelion]


Inscrit le: 11 Aoû 2010
Messages: 81
Localisation: 59186 ;D
"non..." O_o
Non.
C'est tout ?
Ah non pas d'accord que tu nous laisses en plan comme sa !
On était a fond dedans en + !
Méchante va ! ^^
Ils nous sortent le gros lot la Ulrich & Yumi ! ^^

Moi : J'aime , j'aime , j'aime Gémo ! Mr. Green
Les autres : -_-"
Moi : Bha quoi vous connaissez pas la PUB ?

Les autres me regardent près a me tuer si leur yeux étaient des fusils.

Moi qui comprend enfin : Ah ouais d'accord j'me suis trompé fallait pas que je dise la PUB !

Les autres applaudissent devant ma nullité éternelle.

Moi : Donc je reprend : J'aime , j'aime , j'aime cette suite ! Wink

J'ai déjà ma petite idée sur la mystérieuse personne qui les a surpris ! Mr. Green
Super super super chapitre !! ^^
J'adore !
J'en suis folle !
Je kiffe grave ! (lol)
Je... je veux la suite ? Mr. Green

Super ... Non pardon , Hyper Bonne continuation ! Wink

P.S : Au faite faudrais peut être que tu te co sur MSN que je puisse t'envoyer mon petit début à moins que je te l'envoie par MP a toi de voir , je l'ai finis depuis pas mal de temps ^^

_________________
I'm a KiriaFan's and I'm very... Quiche in English ! Mr. Green
I'm a LeanaFan's ! ^^
Attention au Schtroumpfs cyclope assoiffés de sang ! Wink
And I'm a YukyoFan's ! Razz
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
 
Amalia MessagePosté le: Jeu 04 Nov 2010 20:55   Sujet du message: Répondre en citant  
 


Inscrit le: 23 Aoû 2010
Messages: 273
quoi?! tu nous laisse comme sa ?! mais tu est une vrai sadique?!j'èspère que
c'est pas les parents de Yumi sinon sa va barder!

Woaw c'est le seule mot a dire yumi et ulrich qui s'embrassent d'abord en y va tranquillou et après c'est fougeux et on stagne au baiser magique quand tout a coup OH MON DIEU!!! Voila sa tésume bien la chose!
Enfin bref c'est un peu court mais bon
Par contre c'est toujours aussi bien
J'ADORE!!!
Vivement la suite!!!

_________________

Fire and ice
Some say the world will end in fire
Some say, in ice
From what I've tasted of desire
I hold with those who favor fire
But if it had to perish twice
To say that for destruction ice
Is also great
And would suffice

La décision,

Retrouvez-moi sur mon blogounet où j'écris ici :3 : http://vaurienne.eklablog.com/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Evana MessagePosté le: Jeu 04 Nov 2010 21:08   Sujet du message: Répondre en citant  
Spectatrice


Inscrit le: 11 Fév 2009
Messages: 479
AAAAh! C'est quoi cette fin! Spèce de sadique!

Surprised Me dis pas que c'est à cause de mon mp que tu viens de publier la suite?! *crâne à peine*

Mais de rien, très chère Razz

Et j'en profite pour te redire que j'adore cette fic. Surtout la tendance Roméo & Juliette. D'ailleurs c'est marrant parce que j'aime pas Romeo and Juliet... --'
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Odd10 MessagePosté le: Sam 06 Nov 2010 18:52   Sujet du message: Répondre en citant  
[Frelion]


Inscrit le: 14 Avr 2010
Messages: 54
Bon sang !!!!!!!!!!
Pourquoi toute cette suite doit..comme les autres, faire remonter dans de si agréable souvenirs en moi???
Le premier baiser, cette sensation de pleinitude et de bonheur absolu!!!!!!!!Puis la dureté de la séparation !!!!!
Sans que je ne sache pourquoi, lire ceci ou Ulrich et yumi sont si heureux fait revenir en moi l'epoque ou j'ai moi même connu ces sentiments !!!!
je relis cette suite encore et encore et j'en ais toujours et encore des frissons !!! ^^

Tu es la meilleure ma soutiendeuse
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Nelbsia MessagePosté le: Lun 08 Nov 2010 17:15   Sujet du message: Répondre en citant  
Pokémon Master


Inscrit le: 26 Mai 2010
Messages: 218
Localisation: Dans les bras de la Mort
Malédiction.

Je crois que c'est le mot.

Enfin s'embrasser et être interrompus comme ça, comme à chaque fois, ce doit être une malédiction.

Et interrompus par qui ? M. Ishiyama, probablement et malheureusement.

Si c'est le cas, la suite risque d'être sanglante.

J'espère que ça ne se terminera pas comme pour Roméo & Juliette ^^'


7 fautes.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Marla Singer MessagePosté le: Sam 04 Déc 2010 17:53   Sujet du message: Répondre en citant  
[Frelion]


Inscrit le: 05 Aoû 2010
Messages: 77
Un mois après le dernier post, toujours pas suite ? Hm. Dommage. J'aime becoup celle-ci, en plus. Je trouve que tu as un meilleur style que pour "La demande". J'ai vu quelques fautes, mais j'ai penser à les relever.. :s Enfin bref. S'pas si grave, Mr. Green
Sinon, y'a tout ce que j'aime : amour et suspens, avec une légère pointe d'humour.
J'aime vraiment vraiment cette fic là, et j'espère vraiment que tu vas la continuer... Smile
_________________
☜♡☞ Il y a un adage qui dit qu'on fait toujours du mal à ceux qu'on aime. Mais il oublie de dire qu'on aime ceux qui nous font du mal." (Fight Club)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
 
Leana MessagePosté le: Dim 05 Déc 2010 14:08   Sujet du message: Répondre en citant  
[Blok]


Inscrit le: 09 Aoû 2010
Messages: 185
Bon, ce n'est pas une suite, c'est un réponse au com'... Qui m'a fait très plaisir... Mr. Green

C'est vrai, elle te plait? Bah, en tout cas, elle n'est pas prête de s'arrêter celle-là... Ce serais plutôt La demande qui bloquerait... Celle-là, je la connais de A à Z , je sais quasi exactement qui dit quoi et où... Quasi... * Autre clin d'œil à Laysta59... Et puis, si tu comprends toujours pas, je t'expliquerai... Wink * J'ai juste la rédaction à faire... Le plus dur... Oui, les fautes.... J'en fais, comme d'hab'... Nelbsia aime bien compter Mr. Green Un meilleur style? Je trouve aussi... Bref.

Voilà. Bisous, va... Et je me retiens pour la question... Héhé... Mr. Green

Léana.
_________________
Mes textes :

Les non-dits
Le temps d'une seconde
Un perce-neige
Saudade

« And when I'm not with you, I know that it's true, that I'd rather, be anywhere but here without you.. »
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Amalia MessagePosté le: Mer 29 Déc 2010 19:17   Sujet du message: Répondre en citant  
 


Inscrit le: 23 Aoû 2010
Messages: 273
Bah alors ma ptite Leana? C'est pour quand cette suite? Enfin bon... Je poste juste pour demander si tu continue ou pas... Ou alors c'est que vue que t'a posté la dernière, tu peux plus poster de suite? Enfin bref juste pour demander si tu continues... Je t'ai pas envoyer un mp car, comme ça si tu continues pas, au moins tout le monde le sauras...
Mais t'a pas interet à nous laisser tomber comme ça, avec une fin comme ça spèce de sadique!

Amalia.

_________________

Fire and ice
Some say the world will end in fire
Some say, in ice
From what I've tasted of desire
I hold with those who favor fire
But if it had to perish twice
To say that for destruction ice
Is also great
And would suffice

La décision,

Retrouvez-moi sur mon blogounet où j'écris ici :3 : http://vaurienne.eklablog.com/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Leana MessagePosté le: Ven 31 Déc 2010 14:00   Sujet du message: Répondre en citant  
[Blok]


Inscrit le: 09 Aoû 2010
Messages: 185
Hey!! Coucou! Merci Amalia * Encore Wink *

Bref, ben, je... Je vous informe que je devais posté hier, mais que j'ai pas pu! Et pis... Promis, je prendrai des meilleurs résolutions pour 2011!! D'ailleurs, Bonne Année à tous! Et enfin, euh.. Bah... Ma suite, vu que j'avais déjà répondu au com's! J'espère qu'elle vous plaira, et que vous comprendrez tout!

Alors, euh... Oui!



" Je t'aime Yu' ..."

Mais comment peut-on oublier ça?
Et comment pourrait-on t'oublier toi?












Les larmes coulent le long de mes joues, brouillent ma vue, et me brûlent la gorge. Je serre contre moi le dernier souvenir qu'il me reste d'Ulrich... Son journal. Il est à moi maintenant et je le garderai comme un trésor. C'est promis. Personne ne m'enlèvera ce dernier souvenir de toi. Personne. Certes, il va falloir le cacher, il ne faut pas que les parents le trouve. Sinon... Oh, je n'ose même pas en imaginé les conséquences...

Je lève la tête; regarde les étoiles dans le ciel qui brillent de mille feux. Et je pleure, la tête contre la paroi dure du mur... Pour cette soirée si triste, et si merveilleuse à la fois... Pour ce baiser d'adieu si doux... Pour cette fin si dure et si injuste... Pour cette séparation qui promet d'être longue...



…..



Je termine de boucler ma valise. Essuie d'un geste brusque les larmes qui commencent à pointer... J'ai promis de ne pas pleurer... Il ne faut jamais montrer ses faiblesses et s'abaisser aux larmes.


Cet endroit va me manquer... Beaucoup... Cette petite chambre, contenant à peine l'espace nécessaire pour deux lits simples, deux tables de chevet se chevauchant, un bureau lilliputien, et une mini penderie légèrement bancale du côté droit, avec des portes à double battant, où était caché un miroir jusqu'à il y a peu. Ce petit coin de paradis, qui a été mon chez-moi pendant cinq mois... Cinq mois déjà...

Je soupire. Ça va me manquer. Tout ça va fichtrement me manquer... J'entends un léger mouvement à ma gauche et me retourne pour voir Kyoko passer la porte, tête basse. Oh... Ma p'tite coloc chérie... Je m'avance vers elle et la serre dans mes bras... Elle me rend mon étreinte et étouffe un sanglot étranglé... Oh, non...



« Non... Non, ma belle. 'Faut pas pleurer, tu sais bien... On savait que ça finirait par se savoir un jour... Je savais que je payerais les conséquences de mes actes à un moment ou à un autre... On le savait toutes les deux... On a pris des gros risques... Et puis toi aussi, tu payes assez pour moi... »



Elle renifle et se dégage rageusement; son caractère buté reprenant le dessus. Elle tourne la tête et puis la secoue, adoptant une moue dédaigneuse, avant de planter son regard acier dans le mien. Oh... Aie! Ça sent la crise de nerfs... C'est pas le moment... Vraiment pas le moment...



« Et quand bien même on le savait... Ils n'ont pas le droit de te faire ça pour autant! Ils n'ont pas le droit! Bon sang Yumi... Tu...»



Rah, mais c'est qu'elle va finir par m'énerver à force... Elle ne se rend pas compte des risques ou quoi? Si quelqu'un venait tout de suite... En plus mes parents ne devraient plus tarder, elle ne doit pas parler de ça maintenant... Je m'empresse de la couper en bâillonnant sa bouche de mes deux mains...



« Non Kyoko! Non! Et non! Tu savais et tu sais que non! C'est impossible... Et en plus je t'ai fait prendre d'énormes risques en faisant ça... Ça suffit les conneries maintenant. J'assume! Donc c'est non! Et dorénavant le sujet est clos. Je dois retourner en France. Point. »



« Mais Yu'... »



Non... Tout mais pas ça ! ... Un élan de colère s'empare immédiatement de moi.



« Y'a pas de « mais » ! Et encore moins de « Yu' » !! »



J'ai presque crié. Mon ton est dur, trop dur. La phrase, sèche et sans appel. Cette réaction brutale me surprend, ça ne me ressemble pas... Je m'en veux immédiatement après, parce que Kyoko baisse les yeux au sol en signe de respect envers moi, me demandant pardon. Ma p'tite chérie...



« Excuse moi, Yumi... Je suis désolée, vraiment... Je... C'est sortit tout seul, tu sais, je voulais vraiment pas te... »



Elle sanglote ouvertement et, prise de pitié mais aussi de remords, je la serre dans mes bras, et m'excuse à mon tour... Ce n'est pas de sa faute, la pauvre... C'est vrai... Depuis que... Depuis que je suis arrivée au Japon, j'ai … J'ai horreur qu'on m'appelle Yu'... C'est surtout à cause de lui... Ça me rappelle trop de choses... De belles choses... Trop...



FLASH BACK



Oh c'est pas vrai.

Je ne mets pas une seconde à réfléchir et tire Ulrich d'un coup vif par la manche, pour le mettre à l'abri de la fenêtre. Collée contre le mur de la maison, j'observe attentivement les hauteurs. La fenêtre. La lumière. Il y a de la lumière dans la chambre des parents. Bon sang! Angoissée à l'idée de les voir apparaître à tout bout de champs, j'accroche Ulrich que je colle encore plus contre moi. Mon dieu, je vous en prie... Je tremble, je crois. J'ai peur. Je crois que je n'ai jamais eu aussi peur. La lumière persiste. Elle est là, menaçante. Je me sens comme un enfant prit au piège. Oh, s'ils savent, s'ils découvrent. S'ils le voient. Leur haine envers les Stern, réciproque, est au delà de ce que j'aurais pu imaginer. Je ne sais même pas ce qu'ils seraient capables de lui faire... Il faut qu'Ulrich parte, maintenant. Même si je ne veux pas. Il le faut... Il le faut!



« Faut que t'y aille... Je t'en prie Ulrich, il faut que tu t'en aille... »



Ma voix tremble, déraille sur la fin. C'est trop dur. Trop dur! Mais pourquoi, pourquoi?!

Ulrich tente de sourire et caresse mon visage tendrement. La peur, l'angoisse, la crainte, l'anxiété, la détresse... L'amour. Ulrich... Je ne veux pas le perdre. Je ne veux pas. Je ne... veux pas... Je...



« Je ne veux pas te perdre... S'il te plait, faut que tu y ailles... »



Les larmes viennent, ça y est. Débordent. Le visage d'Ulrich se défigure, et son esquisse de sourire réconfortant disparaît. Il se penche et dépose un doux baiser sur ma bouche. Doux. Très doux. Tout léger, tout fruité. S'en est trop. J'explose. Je me mets à pleurer dans son épaule. À pleurer comme un gosse. Comme un malade. Comme un gosse malade. D'abord surprit, je le sens se détendre, puis passer ses bras autour de moi. Sa présence est rassurante, et ses bras réconfortants... Bon sang qu'est-ce que j'aimerai y rester... Toute ma vie. Je veux passer ma vie dans ses bras. Je l'aime. Au diable la timidité et les retenues! Je lève la tête et je l'embrasse. Je l'aime, merde! Je veux qu'il sache, qu'il comprenne. Il m'embrasse aussi. Pousse le baiser encore un peu. Il sait, il comprend. Il m'aime aussi... Je le sais. Il arrête le baiser. Je pleure encore. Donc il recommence, me murmurant des paroles réconfortantes entre chaque baiser.



« Je ne veux pas que tu pleures, Yu'... Je t'en prie, ne pleures pas... Je t'aime, tu sais... Yu'... Tu m'entends? Je t'aime Yu' ... On se reverra, je te le promet... Je te le jure... Je ne laisserai personne se mettre en travers de nous deux... Promis Yu'... Pleures pas... Je t'aime Yu', je t'aime... »



Je l'embrasse encore, pleure, m'accroche à lui, le repousse un peu, et lui dit de partir vite, le retient après au dernier moment, ne supportant pas de le voir loin... Je l'embrasse encore, pleure, et encore, et encore ...



FIN DU FLASH BACK



La voiture vient de nous déposer à l'aéroport. Il pleut. Il fait gris. Ce mois de décembre promet d'être totalement pourris. Je soupire. Les nuages sont présents, et j'ai l'impression de ne plus avoir vu le soleil depuis... Depuis... Qu'il n'est plus là pour me sourire...



Je traîne ma valise, qui m'a l'air moins lourde que lors de mon précèdent départ... C'est sûrement parce que la dernière fois, j'emportai un poids de désolation et de souffrance peu commun. Maintenant, je n'en ai plus rien à faire de l'endroit où je vais aller. Je sais que je ne pourrais plus avoir aucun contact avec lui, et c'est pire que tout. Ma boîte aux lettres sera surveillée, ainsi que la sienne. Mes parents ont même été jusqu'à prévenir les Stern en personne, par téléphone d'accord, mais personnellement, de ceux à quoi nous occupions nos week-end, Ulrich et moi. Chaque semaine ou presque, j'avais droit à une nouvelle lettre écrite de sa main, me donnant des nouvelles de lui, de Paris, de Kadic, des autres... Kyoko nous servait d'interprète, elle qui avait plus de liberté que moi à l'internat. Elle postait les lettres quand elle sortait. Mes parents avaient été avertis par la secrétaire, une sadique de première. Elle, dès le début, je n'avais pas pu l'encadrer... Elle était tout l'opposé de notre Nicole Weber de Kadic... M'enfin...



On est en avance, l'avion n'est même pas là... Profitant des quelques minutes de répit qui me sont accordées, tandis que mes parents saluent leurs amis ou collègues de travail déplacés exprès pour l'occasion, je me laisse tomber mollement sur une chaise dans le hall d'entrée luxueux et observe les lieux. Adieu Japon, bonjour la France! Il y a quelques mois encore, j'aurai sauté au plafond, encore plongée dans mon fol espoir, mais maintenant... Ce départ est différent de l'autre, en tout point. La seule similitude qu'il a, c'est qu'il ne m'enchante pas plus que le premier. Pff. Je tourne la tête. Les adieux s'éternisent, pathétiquement, et je ne me sens nullement concernée, même si je suis la principale intéressée des sujets de discutions. J'attrape un des magasines posés sur la table d'en face et essaie vainement de me concentrer sur les gros titres... Sans succès. Rien ne m'intéresse. Tout est trop fade, ou trop faux. La vie parfaite des japonaises modèles, beurk!


Finalement, j'ai plutôt envie d'arriver en France, et de reparler le français, de réentendre le français... Enfin, la seule véritable voix française que j'ai réellement envie d'entendre, et par conséquent, que je ne peux pas entendre, c'est la sienne... « Je t'aime Yu' ... » … Et on en revient au même problème! Je ne pense qu'à lui. Qu'à lui! Je... « Je t'aime Yu' ... » Rah! ... Et... Oh!


Un coup d'œil alentours me permet de vérifier que personne ne me regarde; ma mère pleure faussement dans les bras de sa propre mère, et mon père remercie chaleureusement les amis venus me dire au revoir. Glissant ma main dans mon sac, toujours aux aguets, je sors de là l'objet le plus précieux que j'ai maintenant. Une petite pochette en plastique gris pâle, contenant dedans tout ce que j'ai pu sauver me rappelant Ulrich. Son journal, qui est de loin la chose la plus précieuse de la pochette, des photos souvenirs inoubliables, quelques petits cadeaux même, et toutes ses lettres, que Kyoko a valeureusement sauvé des griffes de l'immonde Mlle Sasaki. Beurk! Rien que son nom me donne envie de vomir. Mais qu'est-ce que je la haïssais. Et la punition qu'elle a donnée à Kyoko n'a fait que renforcer mes convictions. Espèce de sale *******! Rien que pour ne plus être obligée de voir sa tronche tous les matins, je suis contente de revenir en France.


Je suis sur le point d'ouvrir la pochette lorsqu'une main se pose sur mon épaule, me faisant sursauter.


Je me retourne d'un coup. Non! Aurais-je mal surveillé mes arrières? Un visage empreint d'un sourire rassurant me fait face... Ojiisan! Grand-père! Je lui souris en retour. De tous, c'est celui qui me manquera le plus. Il me serre dans ses bras, et embrasse mon front. Grand-père... C'est le seul qui me comprenne vraiment...



…..



La tête posée contre le hublot, je contemple nonchalamment le paysage qui défile sous mes yeux. Terre ou mer, peu m'importe après tout. De même qu'un ciel nuageux comme celui d'aujourd'hui, ou le ciel bleu des îles tropicales du Sud. Peu m'importe aussi que l'hôtesse me parle en français ou en japonais, je n'ai envie de répondre à aucunes des deux langues. J'ai envie de paix. Je suis enfin seule après ces adieux interminables, accompagnés bruyamment par les fausses larmes de ma mère et la tout aussi fausse désolation de mon père de me voir partir. Au moins ils auront Hiroki avec eux, leur nouveau fils prodigue! Ils ne voient même pas qu'il est malheureux là-bas...

Ils fondent maintenant tellement d'espoirs en lui que le pauvre en a le vertige! Dans ces moments-là, il venait me voir le soir, et on restait assis sur le lit, à se consoler mutuellement... Ça a vraiment été dur de me séparer de lui, surtout qu'avant qu'on ne se quittes, il m'a fait promettre de retrouver Ulrich, et de rester avec lui... « Parce que c'est comme ça que les choses doivent être... Vous devez rester ensemble! ... Retrouve-le Yumi ... » Comme si je le pouvais! Ce n'est pas faute de vouloir, bien sur, mais... Bon! C'est impossible... Quelques douzaines de minutes plus tard, lassée par le film à l'écran, je sort la pochette, et contemple rêveusement les différent portrait d'Ulrich, y déposant parfois de doux baisers...




…..




Ouh... Enfin arrivée! L'aéroport est bondé, et c'est une catastrophe pour s'y retrouver. Je peine à me frayer un passage à travers ce tohu-bohu, mais y arrive finalement après quelques minutes d'efforts. Les passagers semblent tous pressés de sortir, à croire qu'on est un jour de soldes! Remarque, ce n'est peut-être pas les soldes, mais c'est bientôt Noël, ce qui explique leur envie de quitter l'aéroport, pourtant magnifiquement décoré pour l'occasion, pour retrouver leurs proches et leur famille. Moi, ma famille m'a exilée en France pour Noël, alors bon... Je n'ai forcément pas la même hâte que tout le monde, c'est sur...


J'attrape ma valise sur le tapis, facilement, et presque du premier coup pour une fois. Ainsi encombrée, et affublée d'une écharpe ( J'avais oublié le froid de France ), je me tourne et observe attentivement les familles venues chercher leurs proches. Dans le lot, il doit y avoir la fille du patron de mon père, une certaine Kaytleen, qui doit m'attendre. Ça fait beaucoup de « doit » dans une phrase, je trouve. Parmi toutes les personnes présentes, il y a une jeune fille qui retient particulièrement mon attention. De mon âge je crois, assez grande et mince, affublée d'un manteau rouge sang qui lui descends jusqu'aux genoux. Un nœud rouge retient ses immenses cheveux noirs en une queue de cheval haute. Je commence à prier Dieu pour que ce ne soit pas Cette Fille qui soit la soit-disant Kaytleen. Je soupire soudainement. Beaucoup de « soit » dans celle phrase-là... La jeune fille me regarde, puis détourne le regard, et fini par se jeter dans les bras d'un homme adulte, avec un bonnet de père Noël. Son père je suppose... Je secoue la tête de droite à gauche, intérieurement soulagée, et recommence à scanner les différentes...



« Bouh! »



Je me retourne en sursautant, une main sur le cœur sous le choc. Une fille est derrière moi, et me contemple avec de grands yeux verts curieux. Puis d'un coup elle me lance un sourire éblouissant, m'attrape possessivement le bras, et entame un discours qui me paraît déjà sans fin à son début même, car elle ne me laisse même pas le temps d'en placer une...



« C'est bien toi Yumi Ishiyama, non? J'en étais sure, de toute façon je me trompe jamais... Enfin! Moi, c'est Kaytleen, mais je préfère qu'on m'appelle Kate, c'est plus court et bien plus simple! Et puis moi, je trouve ça bien plus joli, non?... »



Elle marque une bref pause, tandis que j'acquiesce avec un petit sourire en coin. Elle promet d'être prometteuse cette fille! D'ailleurs elle repart de plus belle, continuant son monologue infini, et m'entraînant dans le hall bondé en se frayant un passage à grands coups de coudes bien placés.



« C'est d'une stupidité les aéroports, tu ne trouve pas? ...Enfin! C'est pas grave. C'est pas de leur faute s'ils sont tous une bande d'incompétents monocellulaires... Enfin! Ah! Par ici! Vite! Viens! »



Inspirant un petit coup par le nez, elle tourne les talons vers la droite au quart de tour, apercevant une brèche dans la foule, et m'entraîne vivement dans méli-mélo des voyageurs. Sorties de là, elle commence à m'assommer de question, tandis qu'on se diriges vers la sortie...



« Alors, t'as fait bon voyage? T'as pu dormir quand même? Si t'as besoin de te reposer, tu me le dit, hein? Tu peux compter sur moi tu sais? Et puis t'as bien mangé au moins? … Ralala, ce qu'il peuvent être empotés, tous... Pardon! … Pardon! … Roh! Donnes-moi ta valise, ça ira plus vite pour sortir d'ici, et puis je suis sure que t'as faim, la nourriture est pourrie en avion non? Surement, je vais te concocter un bon petit plat à la Kate, ça te dit? »



J'ouvre la bouche, mais encore une fois je n'ai pas le temps de prononcer un mot, premièrement parce qu'elle ne m'en laisse pas le temps, et deuxièmement, parce que le froid du dehors me coupe le souffle. Kate rabat sa capuche sur ses boucles bondes, et referme son manteau, hurlant à plein poumons au vent qui souffle dans le froid de décembre.



« Geoffrey!! Où êtes vous bon sang?! Miss Ishiyama est là! Geoffrey! »



Un homme surgit alors de l'ombre, et s'excuse promptement en prenant ma valise des mains de mon hôte, et en me faisant signe de monter dans la voiture venue me chercher. Kate continue de râler dan sa barbe, grommelant contre le froid, et contre le chauffeur.



« Qu'est-ce que vous attendiez bordel?!? Qu'on crève de froid peut-être? C'est pas possible! Vous méritiez qu'on vous pende par les pieds à un gratte-ciel en offrande à une tempête de neige canadienne! Rah... »



Elle entre en rouspétant, et je la suit, un peu mal à l'aise. Une fois à l'intérieur, elle se tourne vers moi, après s'être débarrassée d'une couche de vêtements, et je dois avouer que je commence à craindre pour ma future vie ici. Seulement c'est un ton doux qu'elle adopte, tandis que la voiture démarre et s'éloigne lentement de l'aéroport illuminé.



« Ne t'en fait pas, il est comme ça... Toujours lent!! »



Elle accentue son geste d'une mimique comique, en hochant la tête de haut en bas très lentement, et en adoptant une moue attristée. Puis elle reprend de l'entrain, me souri, et attrape une boite derrière elle dont elle fait sauter le couvercle en moins de deux. J'écarquille les yeux. Mille et un petits gâteaux, sablés, et chocolats sont présents, magnifiquement mis en place, et mon estomac commence à gronder. Il est vrai que la nourriture des avions est infecte... Kate continue de sourire, et me tend la boite.



« Tu veux un petit gâteau? … Ils sont délicieux tu sais, et puis, je suis sure que t'as faim, de toute façon, t'es toute maigre, faut que tu manges! ... »



Un sourire se dessine sur mon visage, le premier vrai depuis pas mal de temps d'ailleurs... J'avance prudemment la main, et choisi un petit gâteau sec, qui me convient très bien... Pour un début!



« À la bonne heure! Bien, maintenant à mon tour.. Alors... Hum, non, pas celui-là, … Euh... Hum... »



Mon sourire s'agrandit, prenant de plus en plus d'assurance au fur et à mesure... Kate continue de fouiner dans la boite, cherchant son chocolat préféré... « Victoire! » Crie-t-elle en le trouvant enfin, après avoir presque vidé toute la boite sur le cuir précieux des sièges. On échange un regard, puis on éclate de rire ensemble... Ce rire m'annonce comme un renaissance, et je commence à sentir que je vais finalement me plaire ici, et que Kate et moi, c'est parti pour devenir une belle amitié...










Voilà! Et encore Bonne Année...
_________________
Mes textes :

Les non-dits
Le temps d'une seconde
Un perce-neige
Saudade

« And when I'm not with you, I know that it's true, that I'd rather, be anywhere but here without you.. »


Dernière édition par Leana le Sam 12 Fév 2011 17:29; édité 2 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Amalia MessagePosté le: Ven 31 Déc 2010 17:25   Sujet du message: Répondre en citant  
 


Inscrit le: 23 Aoû 2010
Messages: 273
Aaaah!!! Enfin une suite!

J'avoue qu'au début, je me suis demander si c'était la bonne fanfic que j'étais en train de lire^^ Mais j'ai quand même compris!!! *Wouah! Incroyable!*

En tout cas je me demande bien se qui à put de passer pour nos deux amoureux... Mais je ne sais pas pourquoi, je sens que sa va partir en cacahuete cette histoire non? Mais je supose, qu'en sadique pro que tu es, tu ne va pas le faire se revoir nan? Eh bien en tout cas j'aime beaucoup cette suite ma ptite Leana... Alors vivement que tu nous en ponde une autre!

*Est-ce que mon petit mensonge est passé inaperçut? Ah bah nan!^^*


Bisous
Amalia.

_________________

Fire and ice
Some say the world will end in fire
Some say, in ice
From what I've tasted of desire
I hold with those who favor fire
But if it had to perish twice
To say that for destruction ice
Is also great
And would suffice

La décision,

Retrouvez-moi sur mon blogounet où j'écris ici :3 : http://vaurienne.eklablog.com/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
DimIIy MessagePosté le: Ven 31 Déc 2010 19:15   Sujet du message: Répondre en citant  
[Kongre]


Inscrit le: 23 Oct 2009
Messages: 1044
Localisation: Dans mon lit , en train de manger des kinder Bueno !
Wouaa Leana ! C'est que j'adore ton cadeaux de fin d'année sa fait super plaisir =D
Que de mystere !! pourquoi Yumi doit quitter le Japon ! Et et ...elle ne peux plus revoir Ulrich ? J'ai pas trop compris ! Elle retourne en france dans une famille d'acceuil mais elle ne revoit pas Ulrich à cause des parents en conflit c'est ça ? Mdrr jsuis paumée là ! C'était vraiment triste ! Mais jsuis impartiente de connaitre cette Kate xD ! Elle a l'air d'être ...Comme Odd x) !

Allez Léana j'attends la suite ! Wink et j'espere qu'elle arrivera bien vite ^^

_________________
http://imageshack.us/a/img521/7369/signaturedimiiy.png


Merci me98 !!

Texte by me : Disparition (2eme version de préférence )
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
 
Evana MessagePosté le: Jeu 06 Jan 2011 18:40   Sujet du message: Répondre en citant  
Spectatrice


Inscrit le: 11 Fév 2009
Messages: 479
Oh year! La suite!
Viva ma monnayeuse! \o/
Tu t'améliores, c'est super intéressant (non que ça ne l'était pas avant.)^^
Par contre on écrit "à la bonne heure", et pas "à la bonheur" ;P
Ca change un peu des larmoiments, un nouveau perso. Et pis je kiffe son prénom. Ainsi que la façon dont elle parle à son chauffeur...
Waiting for the suite, please Smile
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Odd10 MessagePosté le: Jeu 06 Jan 2011 19:27   Sujet du message: Répondre en citant  
[Frelion]


Inscrit le: 14 Avr 2010
Messages: 54
geniallissime ! comme a ton habitude !
Nous sommes, de prt notre predisposition a l'amour ; particulièremment vulnérable lorsque nous perdons l'être aimé ; et ta fic decrit toujours aussi bien cette melancolie, cette tristesse ! Si seulement la vie etait moins compliquée !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Nelbsia MessagePosté le: Mar 11 Jan 2011 21:14   Sujet du message: Répondre en citant  
Pokémon Master


Inscrit le: 26 Mai 2010
Messages: 218
Localisation: Dans les bras de la Mort
Le style d'écriture est toujours bon, le mal-être de Yumi toujours aussi bien retranscrit,...


Mais pour le scénario, je ne peux m'empêcher de ressentir une certaine déception.

Jusqu'ici, cette fic tenait en une nuit, avec seulement quelques souvenirs pour révéler au fur et à mesure les évènements qui ont conduit Ulrich et Yumi à se retrouver dans cette situation.

Franchement, il y avait là une très bonne idée à exploiter : dévoiler les éléments en spirale pour conduire le lecteur au bout de cette nuit de tourments et de folie, vers un dénouement incertain mais tellement désiré, quel qu'il fût.

Le dernier chapitre s'était d'ailleurs terminé sur la surprise des deux amoureux par... on ne sait qui (suspense et tension à leur comble).

Mais là, tu as choisi de relancer l'histoire plusieurs mois après, et en ajoutant du mystère sans résoudre aucun des précédents (ou alors il y a eu des révélations qui m'ont échappé).

Bref, ce n'est mon avis, mais je trouve ça dommage de choisir cette tournure.
J'aurais vraiment aimé que l'histoire tienne en une nuit.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Montrer les messages depuis:   

Forum Code Lyoko | CodeLyoko.Fr Index du Forum -> Vos Créations -> Fanfictions Code Lyoko Page 3 sur 5
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5  Suivante

Poster un nouveau sujet
 Réponse rapide  
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
Répondre au sujet



Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure

Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum




Powered by phpBB Lyoko Edition © 2001, 2007 phpBB Group & CodeLyoko.Fr Coding Dream Team - Traduction par : phpBB-fr.com
 
nauticalArea theme by Arnold & CyberjujuM
 
Page générée en : 0.217s (PHP: 34% - SQL: 66%) - Requêtes SQL effectuées : 17