CodeLyoko.Fr
 
 Dernières news  
[Site] Les trouvailles du Père Dudu - E...
[Site] Reboot VS Code Lyoko : le dossier
[IFSCL] Le retour des voix officielles!
[Site] Un nouveau dossier : Le français...
[Site] Un nouveau fanprojet : RTTP Podcast
[IFSCL] IFSCL, Bande annonce du 9e anniv...
[IFSCL] Sortie du jeu IFSCL 38X!
[Créations] Code Lyokô sort du grenier
[IFSCL] Trailer IFSCL, Fin du cycle 36X!
[Site] Apparaissez sur la chaîne offici...
 
 Derniers topics  
[Fanfic] Le risque d'être soi
[Fanfic] Replika on the Web
[Fanfic] Code Alpha 2.0 - Rainy Days ...
Roblox Code Lyoko Inside RP
[Fanfic] Overpowered [Terminée]
[Jeu Vidéo] Interface IFSCL 38X!
[Fanfic] Goodbye, my lover
Quel est votre personnage préféré ?
[One-Shot] Hypno's lullaby
[One-shot] Love Interruption
 
     
 Accueil | Règles du forum News | FAQ | Rechercher | Liste des Membres | Groupes d'utilisateurs | T'chat | Retour au site 
  Bienvenue, Invité ! (Connexion | S'enregistrer)
  Nom d'utilisateur:   Mot de passe:   
 

[Fanfic] Voyage vers le passé [Terminée]

Forum Code Lyoko | CodeLyoko.Fr Index du Forum -> Vos Créations -> Fanfictions Code Lyoko


Page 2 sur 2

Aller à la page Précédente  1, 2





Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet


Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant 
 Auteur Message
*Odd Della Robbia* MessagePosté le: Jeu 08 Aoû 2013 22:40   Sujet du message: Répondre en citant  
[Kongre]


Inscrit le: 14 Sep 2008
Messages: 1320
Localisation: Sur le territoire Banquise entrain de faire de l'overboard
ODD est un peu trop parfait je trouve, tu devrais lui foutre quelques défauts (de vrai défauts).

Sinon bonne suite, Maya fait face à des sentiments encore inconnus chez elle et décide de rester avec ODD (tu as fait une faute d'ailleurs, quand maya parle des filles tu a écrit odd au lieu d'ODD)

_________________
http://img11.hostingpics.net/pics/431875signature.png

http://img11.hostingpics.net/pics/400268userbar.gif
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Shinataan13 MessagePosté le: Ven 09 Aoû 2013 07:36   Sujet du message: Répondre en citant  
[Frelion]


Inscrit le: 12 Avr 2013
Messages: 63
Ah, j'ai pas vu la faute, désolé.



Chapitre 4

L’accident du concert avait mis la bande en alerte. XANA avait découvert qu’ils préparaient quelques choses et pire encore, il était beaucoup plus puissant que son père. Car contrairement à ce dernier, le frère de Maya pouvait matérialiser des montres directement sur Terre sans passer par les scanners. Ils n’avaient désormais qu’un seul avantage et c’était les deux Lyoko-guerriers du futur. Pour l’instant, le Virus pensait qu’ils avaient engagés un nouveau combattant et avaient libéré sa sœur. Ils avaient donc un coup d’avance sur leur ennemi, mais pour combien de temps ? Heureusement, Jérémie informa ses amis que le Skid venait d’être reconstruit, leur donnant ainsi un moyen de trouver sa forteresse. Ce jour là, la bande s’étaient donnée rendez-vous pour admirer le Skid amélioré. Il était presque identique à l’ancien, bien que Jérémie assure que sa résistance et puissance de feu avait été accrue. La seule différence visible à l’œil nue était les trois compartiments ajoutés dans le Skid, permettant à chacun d’utiliser une tourelle. En plus, Maya avait ajouté une option qui donnait la possibilité aux Lyoko-guerriers d’utiliser leurs pouvoirs dans les Navskid, sauf Odd qui ne possédait pas de pouvoir.

- Il est magnifique ! s’exclama Sissi la bouche grande ouverte.

- Jérémie, tu nous laisses faire un tour ? demanda Odd qui avait hâte de retourner sur le réseau.

- C’est le but de cette mission. J’ai inséré un mini scan qui vous permettra de trouver le Réplika où XANA est caché, mais il n’est pas très puissant.

- Allez, tous en route, s’exclama ODD qui avait hâte d’en finir avec leur ennemi.

- J’peux conduire ? demanda Odd en se plaçant sur le cercle central.

- NON ! s’exclamèrent les anciens Lyoko-guerriers qui connaissaient les talents suicidaires d’Odd.

- C’est pas juste, rouspéta ce dernier en laissant la place à Aelita.

Chacun se prit sa place et se fit transféré dans le Skid, Ulrich, William et les deux Odd prenaient un Navskid chacun, pendant que Maya, Sissi et Yumi s’installaient dans les tourelles. Les filles boudèrent un peu, mais elles finirent par avouer que les garçons étaient plus doués dans les Navskid

- Je décroche le Skid, Jérémie.

- Sois prudente.

- Et nous, on compte pour du beurre ! s’exclama Odd qui n’avait toujours pas digéré le refus de pouvoir conduire.

- C’est vrai, arrière grand-père, on risque notre peau nous aussi !

- D’accord soyez tous prudent, mais arrête de m’appeler comme ça.

- Aucune chance, murmura Maya se rappelant que dans le futur, ODD l’appelait toujours ainsi, malgré les protestations de ce dernier.

- Bon fini les enfantillages, Aelita plonge ! s’exclama Yumi.

Le Skid entra dans la mer numérique, permettant aux nouveaux Lyoko-guerriers d’admirer le réseau pour la première fois. Même William ne pu s’empêcher de rester bouche bée face au spectacle, lui qui n’avait qu’un bref souvenir de ce lieu. De son côté, Maya ne s’intéressa pas du tout au paysage lumineux, elle avait déjà vu le réseau sous sa forme de Virus. À la place, elle ne lâchait pas ODD des yeux. Ce dernier ne savait toujours pas quoi pensé des avances de la jeune fille, il n’avait connu que la guerre et les sentiments ne sont pas utiles sur un champ de bataille. Il avait même commit l’erreur de demander des conseils à Jérémie, mais le scientifique était aussi doué en amour qu’Ulrich en physique. Les deux adolescents étaient bloqué dans une pré-relation ne sachant comment franchir se gouffre qui s’était installé entre eux durant ses deux ans de guerres. Maya fut un peu triste de voir la maigre différence dans leur différence. Depuis le baiser en cours de gym, ils n’avaient échangé que de bref sourire gêné et n’avaient même pas osé se prendre la main devant les autres.

Après une heure de navigation, le scan ne trouvait toujours rien, ce qui exaspéra l’équipe qui avait fini par se lasser du paysage. Le réseau était immense, en allant à cette vitesse, ils prendraient des années à trouver la forteresse et encore avec de la chance. C’est alors que Sissi vit un groupe de poisson.

- Ce n’est pas des poissons ! Se sont des monstres de XANA, s’exclama Jérémie en observant son scan. Mais c’est impossible, il y a des Mantas dans le groupe.

- Euh, pourquoi ? C’est pas normal, les Mantas aquatiques ? demanda Sissi en visant les ennemis qui s’approchaient de plus en plus.

- L’ancien XANA était incapable de faire ça, informa Aelita. Jérémie, je largue les Navskid.

- Allez, les gars montrant aux filles comment se battent les vrais hommes ! s’exclama Odd en prenant pour cible la première Manta.

- Jérémie, on est obligé de supporter ses machos ? demanda Yumi tout en renvoyant une mine de Manta grâce à sa télékinésie.

- Désolé, Yumi on choisi pas ses vrais amis.

Le combat se termina très rapidement grâce à l’utilisation de leur pouvoir. Le Skid n’avait eut aucune égratignure, pourtant Maya ne pouvait s’empêcher d’être inquiète. Son frère ne voulait pas vraiment les détruire, cette attaque n’avait servi qu’à les maintenir loin de sa forteresse qui restait toujours introuvable. Après avoir informé Jérémie de sa théorie, ce dernier ordonna la fin de la mission. Au grand dam de l’équipe qui voulait encore se battre.

- XANA se joue de nous, conclu Jérémie quand toute l’équipe revint à l’usine. Il sait que maintenant que nous n’avons plus Franz Hopper, il n’a plus rien à redouter d’un quelconque programme.

- Alors comment le détruire ? questionna Yumi.

- Mon « père », XANA, nous a créés en se basant sur lui. Mais pour survivre au programme, nous ne pouvions pas nous même être un programme. Il nous a donc donné un corps numérique.

- Je ne comprends pas, c’est quoi la différence ? demanda William.

- Un corps numérique peut être détruit, comme XANA a essayait détruire Aelita par le passé. Donc si on trouve, le corps de mon frère et qu’on le détruit, ça sera définitif.

- Ça parait trop simple. Mais ça veut dire que si Maya meurt sur Lyoko, c’est définitif ? demanda Ulrich.

- Oui, comme à la base, je ne suis pas une… humaine, je dois à chaque fois activé le programme de matérialisation, déclara Maya au groupe tout en fuyant le regard d’ODD.

- Mais alors pourquoi on ne retourne pas sur le réseau ? Tout le terrain qu’on peut gagner aujourd’hui, nous sera utile.

- On peut tout aussi bien chercher pendant des années sans faire le moindre progrès, expliqua Jérémie. Et il arrivera un moment où XANA nous tendra un piège et si on meurt dans le réseau, ça sera définitif.

- Donc qu’est-ce que vous proposez ? demanda Yumi.

- Désormais, le point fort de XANA et de pouvoir matérialisé des créatures sur Terre directement, expliqua Jérémie. Mais on peut peut-être l’utiliser à notre avantage, si on arrive à tracer le chemin d’où viennent ses monstres…

- On trouvera la forteresse, conclu Maya.

- Cool ! On doit donc attendre que XANA nous attaques et on saura où il se trouve pour lui botter le cul, s’exclama William, pourtant on voyait sur son visage que quelque chose l’inquiétait. Ça parait trop simple. Pourquoi ceux du futur n’y ont pas pensé. ?

- Parce que la première action de XANA a été de d’endommager le supercalculateur, répondit Maya. Le temps de le réparer tout en se battant contre ses armés. Il était devenu trop puissant pour attaquer directement sa forteresse.

À sa droite, l’ODD se crispa. Son arrière grand-père lui avait raconté les assauts désespéré sur la forteresse qui conduisit sa famille à mourir des mains de XANA lui-même. Finalement, Jérémie avait conclu qu’il était trop tard pour sauver le monde et c’est ainsi que son plan pour retourné dans le temps naquit. Mais ODD préféra ne rien dire à ses arrières grands-parents, ce futur est différents du sien.

- Je vais me pencher sur le programme, informa Jérémie à ses amis. Vous autres dites aux professeurs que je suis malade pour toute la journée.

- Je reste pour t’aider, dirent en même temps Aelita et Maya.

- Waouh, Einstein, tu as deux super filles pour le prix d’une. Je te savais pas si doué, plaisanta Odd avant de partir à contrecœur subir un jour entier de cours.

Plongé sur leur programme, les trois intellos ne virent pas le temps passer. Au bout de plusieurs heures de travail acharné, ils avaient presque fini. C’est alors que Maya qui était resté silencieuse tout ce temps, demanda à Jérémie de lui parler en privé. Aelita la regarda intriguée. Elle savait que son amie n’était pas amoureuse de Jérémie, mais son instinct féminin lui disait que la fille de XANA allait faire une erreur. Finalement, elle laissa les deux individus pour se dégourdir un peu les jambes. Sans se rendre compte, elle sorti de l’usine et se mit à observer le paysage. Au loin le soleil se couchait, prouvant qu’ils avaient passé un jour entier à travailler sur le programme. C’était magnifique et pourtant XANA l’avait déjà détruit une fois.

- Alors mamie, tu fais quoi ici ?

Levant son regard, Aelita vit son descendant arrivant avec ses amis. Lui et Odd avait l’air d’avoir dormi durant chaque minute de cours. Pendant qu’ils s’approchaient, Aelita poussa un long soupir résigné. Elle avait toujours du mal à admettre que l’adolescent en face d’elle était de son arrière petit fils. Ou plutôt, La princesse détestait aussi qu’il l’appelait mamie, mais elle savait que ce n’était qu’une barrière pour le garçon, un espoir où s’accrocher. Comme son air blagueur et souriant, il s’efforçait chaque seconde de le montrer et d’avoir une vie normale pour ne pas craquer. C’est pour ça qu’elle ne répliqua pas. À la place, elle les salua chaleureusement avant de lui répondre.

- Maya voulait parler à Jérémie en privé.

- Tu laisses une fille qui te ressemble comme deux gouttes avec ton petit ami ! s’exclama Odd. Tu te rappelles de ce qui c’est passé avec Taelia !

- Odd, c’est pas la même chose et Maya s’intéresse déjà à quelqu’un.

Pourtant quand l’ascenseur s’ouvrit, Aelita ne put s’empêcher de penser qu’elle aurait du refuser de les laisser seul. Non pas qu’ils s’embrassaient, mais elle connaissait cette expression de Jérémie. Il venait d’accepter quelque chose qu’il avait refusé de faire car c’était trop dangereux. Son petit ami se tourna vers elle et lui fit comprendre qu’il lui expliquera plus tard.

- Alors, vous avez réussi ? demanda Ulrich.

- C’est prêt, répondit Maya. Il suffit d’attendre la prochaine attaque.

Et comme si XANA l’avait entendu, l’écran afficha un énorme point d’exclamation.

- Quand on parle du loup, déclara Jérémie en tapant sur son ordinateur. Allez sur Lyoko, sauf Maya et OD, vous vous restez pour protéger l’usine. XANA a envoyé du lourd, un Kolosse avec deux Mégatanks.

- Cool ! Alors ma jolie, prêt à travailler avec Odd le Magnifique.

- Odd, Jérémie parlait de notre descendant, expliqua Yumi.

- C’est pas juste, j’ai jamais pu lui rendre la monnaie de sa pièce au Kolosse.

- Assez de blabla et direction les scanners pour désactiver la tour, s’exclama William en se dirigeant vers l’ascenseur. Bonne chance !

- En parlant de la tour, on ne peut pas la désactiver, déclara Jérémie sous le regard ahuri de ses amis. Le signal est super faible, donc je n’ai qu’une idée approximative de l’emplacement de la forteresse. Si on désactive la tour, ça nous prendra des semaines pour retrouver son emplacement avec le Skid.

- Et chaque jour rend XANA plus puissant, on ne peut pas prendre ce risque. C’est pour ça que vous irez sur le réseau pour connaitre son emplacement et ensuite, vous revenez désactiver la tour avant qu’on ne meurt, poursuivit Maya en se transformant en Lyoko-guerrière.

- C’est trop dangereux ! hurla Yumi.

- Ne vous inquiété pas, mon frère n’est pas le seul à pouvoir créer des choses gigantesque, déclara Maya, alors que le groupe voyait sur les écrans un dragon blanc s’abattre sur le Kolosse.

A contrecœur l’équipe accepta de partir seuls, ils savaient que XANA allait continuer d’envoyer des monstres tant que la tour serait activée, mais ils n’avaient pas le choix. Sur Lyoko, le groupe eut à peine le temps d’entrer dans le réseau que Jérémie leur informa que leurs amis avaient détruit les deux Mégatanks. Ils se débrouillaient bien, mais le Kolosse se rapprochait dangereusement de l’usine. Heureusement, le dragon arrivait à le tenir à distance pour l’instant. Se dépêchant, Aelita marqua les coordonnés sur le tableau de bord du Skid et mit les plein gaz vers leur destination. Le voyage se fit sans un mot, la bande savait que leurs amis ne tiendraient pas indéfiniment. Après une dizaine de minutes, ils virent finalement la silhouette de la fameuse forteresse.

Le lieu ressemblait à Lyoko, sauf qu’il était plus lisse et transparent comme une boule de cristal. Aelita n’eut pas besoin de beaucoup s’approcher de la boule pour voir que le Réplika n’avait qu’un seul et unique territoire. De haut, elle vit que le territoire était un énorme labyrinthe classique qu’on dessinait sur les cathédrales. Si on pouvait appeler ça un labyrinthe car il n’y avait qu’un seul chemin, donc impossible de s’y perdre contrairement au cinquième territoire.

- Bien j’ai enregistré les coordonnés, informa Jérémie. Maintenant, vous revenez et….

La voix de Jérémie disparut sans qu’il puisse terminer sa phrase, au même moment le Skid se dirigea vers l’entrée du Réplika. Aelita tenta de détourner le vaisseau de sa trajectoire, mais rien à faire.

- Euh, Aelita, on n’est pas sensé aller sur le Réplika, rappela Odd.

- Je sais, mais XANA attire le Skid et on n’a pas assez de puissance.

Impuissante, Aelita laissa le Skid atterrir sur une plate forme avant de se faire attraper par des bras métalliques. La princesse tenta de se dégager, en vain, ils étaient prit au piège. C’est à ce moment que Jérémie repris contact avec eux.

- Aelita, tu m’entends ?

- Jérémie, on est prit au piège par XANA.

- Je sais, on s’est fait avoir comme des débutants, l’attaque sur l’usine n’est qu’une diversion. Il a du comprendre que les seuls qui pouvaient le combattre sur Terre était ODD et Maya. Il a donc activé une tour pour qu’on trouve son repaire et vous retenir le temps de finir avec eux. Le pire s’est que si vous êtes dévirtualisé, le Skid restera dans ce Réplika et nous devrons attendre une nouvelle semaine pour le reconstruire.

- On ne peut rien faire ? demanda Yumi qui comme les autres s’inquiétaient du temps que les Lyoko-guerriers du futur tiendront.

- Il faut que vous trouvez les codes d’accès qui permettront au Skid de se détacher, je viens de trouver un tableau de bord, il est au milieu du labyrinthe.

- Comme toujours et j’imagine qu’il est protégé par des monstres, devina Odd exaspéré. Franchement, XANA ne changera jamais. Ça devient chiant à la longue !

- Allez, Odd tu ne vas quand même refuser une occasion de nous montrer tes talents, déclara Aelita ce qui remit le jeune homme en pleine forme.

- Quoi ! Attendez, on est pris au piège dans un lieu rempli de monstres, pendant que nos amis se battent dans la réalité contre un Koloss et tout ce qu’Odd trouve à dire c’est que c’est ennuyeux !

- Tu sais Sissi au bout de la centième mission, tu commences par te dire que c’est la routine tout ça, déclara Ulrich qui connaissait bien ce sentiment.

Sortant du Skid, l’équipe reçut leurs véhicules. Aelita monta sur l’overboard d’Odd quand à Sissi, elle allant avec Yumi. William dit son légendaire Supersmoke qui avait tant de fois mit les Lyoko-guerriers en difficulté. Le chemin vers le tableau de bord était comme prévu rempli de monstres qu’Odd s’empressa de détruire en se jetant des fleurs à lui-même. Accroché à Yumi, Sissi ne put s’empêcher de rire. Le fait que le comportement d’Odd ne change pas, malgré la situation désespérée, lui redonnait le sourire. Après une longue course contre la montre où ils ne firent rien d’autre que tout détruire sur leur passage, ils arrivèrent au centre du labyrinthe.

- Les amis, j’ai une excellente nouvelle. Vous venez juste d’entrer dans la salle des commandes et à ce qui semblerait, on ne peut utiliser que ses pouvoirs dans cette salle. Donc je ne peux pas vous virtualiser de nouvelles armes ou véhicules. Et pour une étrange raison, XANA ne peut pas invoquer de monstres à l’intérieur de la salle. Je pense que c’est un vieux système de sécurité de la forteresse, mais je ne suis pas sûr.

- En fin, un bonne nouvelle, s’exclama Yumi alors que Sissi finissait de remonter leur point de vie au maximum.

- Jérémie, je vois le tableau de bord.

Mais ce n’était pas la seule chose qu’elle voyait, les Lyoko-guerriers venaient d’entrer dans une immense salle grise. Des colonnes en marbre s’élevaient dans toute la salle comme dans une construction grecque, sauf que puisque celles n’arrivaient pas au plafond, donc elles ne servaient à rien. En levant la tête, Aelita voyait le réseau à travers le Réplika. De l’extérieur, on pouvait distinguer la couche de protection la paroi, mais de l’intérieur, la princesse avait l’impression que le réseau allait tomber sur elle. Frissonnant à cette idée, elle se dirigea vers le tableau de bord. Cet écran n’était rien d’autre qu’un plateau de salade ovale flottant comme le fit remarquer le ventre sur patte. Pourtant ce qui la dérangea vraiment était qu’il n’y avait aucune trace de XANA. Il aurait normalement du être là.

- Faites vite ! ODD et Maya ont réussi à détruire le Kolosse, mais deux autres sont apparus. Et comme si ça ne suffisait pas, l’armée a envoyé des chasseurs pour les combattre, sauf qu’ils risquent de toucher l’usine, s’écria Jérémie sur son écran qui ne pouvait rien faire d’autre que voir les deux équipes impuissants.

- Attend, Jérémie, je commence à chercher…, répondis Aelita en s’incrustant dans le programme. De ses doigts agiles, elle fit défiler des centaines de lignes de codes et d’images incompréhensibles pour le reste de l’équipe. J’ai trouvé ! Je t’envoi les codes d’accès et nous…

Elle n’eut pas le temps de finir sa phrase que le logo de XANA apparu sous leurs pieds. D’un coup leurs corps se firent enveloppés par des halos noirs et ils ressentirent une douleur comme s’ils étaient électrocutés. Aelita et William connaissait ce genre de douleur, ils allaient se faire xanatifier. Heureusement pour l’équipe, le fils de XANA n’avait encore jamais entreprit ce genre de technique. Ainsi il perdit quelques secondes à contourner les protections naturelles des Lyoko-guerriers, mais c’était quelques secondes en trop. Levant son énorme épée William l’abattit sur le symbole en même temps qu’Aelita qui y envoya un champ de force. Libéré de leur emprise, les membres de la bande tombèrent tous à genoux.

- Les gars dites quelque chose ! s’écria Jérémie qui n’avait pas comprit ce qui c’était passé.

- Quelque chose…, plaisanta Odd à la grande exaspération des autres.

- Jérémie c’est XANA, il a tenté de nous xanatifier, répondit Aelita en se mettant debout.

- Heureusement, Aelita et moi, on a compris et on l’a empêché.

- Mais vous n’avez pas été assez rapide, se lamenta Jérémie en poussant un crie d’effroi.

- Qu’est-ce qui ce passe Jérémie ? demanda Yumi.

Ils n’eurent aucune réponse, à part des « je vérifie ; c’est impossible ; faite que se soit pas ça ! ». Finalement, alors qu’ils étaient partis en direction du Skid, Jérémie leur avoua la vérité.

- Depuis le début, c’était ça le vrai piège.

- Jérémie de quoi tu parles ? demanda Ulrich alors qu’il détruisait un Krabe. On t’a dis que XANA n’a pas réussi à nous posséder.

- Justement, c’était son plan de base, mais avant tout, il voulait être sur que vous ne le menaceriez plus. Pour cela, il a supprimé la procédure de rematérialisation quand vos points de vie arrivent à zéro.

- Dis-moi que tu peux réparer ça, pria Aelita arrivant au pied du Skid.

- Non, pas avant des semaines, répondit Jérémie avant de les virtualiser sur le Skid.

C’est ainsi qu’ils partirent, abattu par la nouvelle. Ils avaient pensé que la fin de XANA était proche, mais c’est lui qui les avait piégés. Durant le chemin du retour, Aelita entendit presque leur ennemi poussait un rire moqueur, pendant qu’il les voyait s’enfuir la queue entre les jambes. Ils s’étaient pensés plus malin que XANA et maintenant, ils s’en mordaient les doigts.




Suite dans 2 semaines




Alors, qu'est-ce que vous en avez pensé?

Je vous souhaite une bonne journée et bonne lecture.
_________________
Bats toi avec les meilleurs ou meurs avec le reste !


Auteur des Fanfic:
- Invasion
- Transfert
- Le secret des jumeaux
- Voyage vers le passé
- Nouvelle recrue

N'hésitez pas à venir les commenter.

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Shinataan13 MessagePosté le: Mar 27 Aoû 2013 14:45   Sujet du message: Répondre en citant  
[Frelion]


Inscrit le: 12 Avr 2013
Messages: 63
Merci Julrose.

Bref, me revoilà de retour des vacances et de retour à la civilisation. Dieu merci XD

Je poste un nouveau chapitre en espérant qu'il vous plaira.



Chapitre 5

Pour la première fois, les Lyoko-guerriers désactivèrent la tour à peine gardé par 3 Krankrelats, sans ressentir la moindre victoire. XANA les avait bien eut. Jérémie activa un petit retour vers le passé de quelques heures pour effacer l’apparition des Kolosses. De retour à l’usine, ils trouvèrent Maya et ODD complètement épuisé psychologiquement, ce dernier avait même les larmes aux yeux. Ils étaient venus du futur pour arrêter le fils de XANA et sauver les Lyoko-guerriers, mais ils n’avaient réussi qu’à les rapprocher de l’heure de leur défaite. Aelita le serra dans ses bras comme toute arrière grand-mère aurait fait. Ne pouvant tenir plus longtemps, le jeune homme éclata en sanglants sur l’épaule de la jeune fille. L’enfant qu’il avait crut mort depuis longtemps venait de faire surface. Derrière lui, Maya le regardait impuissante, jamais elle ne l’avait vu ainsi. Il avait toujours l’habitude de garder le sourire pour redonner du courage et faire penser les autres à autre chose qu’à la situation actuellement, mais cette fois il était à bout. Finalement, elle rompit le silence en déclarant.

- Ce n’est pas fini !

- Qu’est-ce que tu veux qu’on fasse ! s’écria Sissi en pleurant dans les bras de son petit ami. La prochaine fois qu’on est dévirtualisé, ça sera la dernière.

- Oui, c’est vrai, mais nous avons une chance de vaincre mon frère, il ne faut pas la gâcher.

- Il n’était pas là-bas, sinon on l’aurait vu ! s’emporta Sissi. Merde, pourquoi c’est vous qui êtes venu du futur ? À part reconstruire le vaisseau, vous n’avez servi à rien ! En fait non, à cause de ce vaisseau, nous sommes plus proche de perdre qu’avant.

- Calme-toi, mon amour, c’est la colère qui parle, essaya de la calmer William. Tu ne penses pas vraiment ça.

- Non, elle a raison. Ce n’aurait jamais dû être nous. Tous les autres collègues de Jérémie auraient été beaucoup plus utiles à notre place. Pourtant, nous n’avions pas le choix, il ne restait que nous, affirma Maya en les regardant à tour de rôle avant de retourner vers Sissi. Mais tu te trompe sur une chose. En septante ans, l’humanité n’a jamais été aussi proche de vaincre XANA que nous le sommes actuellement. Je sais que vous auriez aimé vivre plus longtemps, mais je vous assure que les deux semaines que j’ai vécues auprès de vous étaient meilleures que les deux ans dans la guerre contre XANA.

Les Lyoko-guerriers restèrent quelques secondes troublées par les propos de Maya, mais ils avaient compris qu’ils n’avaient plus le choix et se contentèrent d’approuver en silence. Ce fut ODD qui se reprit le premier en regardant Maya avec des yeux pleins de confiance.

- Ça sera donc notre dernière mission, déclara ODD. Nous vaincrons XANA ou bien nous mourrons tous. Sachez que vous êtes libres d'abandonner maintenant, mais moi je refuse de revivre dans un monde gouverné par ce salaud…

ODD tendis la main au milieu des autres.

- Alors je vous le demande à tous : êtes-vous prêts à vous battre pour un monde sans danger ?

Maya n’avait même pas attendu qu’ODD finisse sa phrase qu’elle l’avait déjà rejoint.

« Je te suivrais où que tu ailles. »

- Allons botter le cul de XANA, une dernière fois, dit Ulrich en joignant à eux.

- Une dernière fois…, répéta Yumi.

- XANA n’a que bien se préparer, Odd le Magnifique va faire sa dernière sortie !

- Que ce cauchemar cesse, déclara William en jetant un regard à Sissi.

- Vous êtes tous des idiots, mais c’est pour ça que je vous aime, j’y suis.

- J’ai confiance en vous, dit simplement Jérémie.

- Et moi en toi, poursuivit Aelita en attrapant sa main

- Bien demain à la même heure, nous montrerons à XANA ce que l’humanité peut accomplir, termina ODD avant que la bande se dirige vers le collège.

Le chemin ce fit en silence, personne ne voulait parler et il n’y avait rien à rajouter. Les couples se serraient pour se réconforter, sauf les Maya et ODD qui ne savait pas encore où en était leur relation, ainsi qu’Odd. Mais ce dernier finit par craquer devant un monde si rose.

- J’en peux plus ! Toi, dit-il en pointant un doigt accusateur sur son descendant. Tu te mets tout de suite avec Maya, parce que vu que t’es le descendant de ses deux là. Vous serez « copains et c’est tout », pendant encore 3 ans.

- Odd ! s’indignèrent Ulrich et Yumi en comprenant qu’il parlait d’eux.

Pendant que le couple rougissait, ODD attrapa timidement les doigts de Maya et les deux continuèrent leur chemin rougissant de plus en plus.

- Ça c’est fait ! Maintenant tu vas me dire avec qui je me marierais, ordonna Odd.

- Mais…

- Il y a pas de mais qui tienne, s’emporta le blondinet. Je veux mourir la conscience tranquille et en connaissant le grand amour !

Désemparé ODD demanda de l’aide à Maya qui réfléchissait aux conséquences que cette information pourrait avoir. Son cerveau lui disait de se taire, si Odd savait avec qui il allait se marier, alors il se demanderait toujours si ses choix seront les bons pour garder sa futur femme. Pire, il pourrait être trop pressé dans sa relation et se faire plaquer, une nouvelle fois. Cette information ne devait pas être donné à la légère, mais en même temps le cœur de Maya lui disait qu’à ça place, elle voudrait être avec son âme sœur, même seulement quelques heures.

« De toute manière, on ne peut pas être encore plus dans la merdre, songeant-elle. »

- Bon, d’accord de toute façon, tu la rencontreras demain à la fête du collège, fini par dire Maya. C’est… à bas, la voilà.

Sur ses mots, tous tournèrent la tête vers la direction que la jeune fille montrait et virent Samantha Knight. Odd resta tétanisé. Au fond de lui, il avait toujours su que c’était Sam son vrai amour. N’attendant pas que la jeune fille le voit, il se mit à courir vers son âme sœur et lui sauta dessus comme le fit son descendant avec Aelita.

- Odd ! Je te…, fut tout ce que Sam réussit à dire avant de se faire embrasser par Odd. Attend, c’est un peu rapide.

- Oh, non, j’ai trop attendu !

Continuant de s’embrasser les deux jeunes partirent en direction des dortoirs, sous le rire de leur amis.

- Finalement, ils sont ensemble, dit Ulrich. Mais comment tu as su que Sam viendrait à Kadic demain ?

- Jérémie a toujours une photo de vous tous en couple dans sa poche. Et sur la photo, il y a la date de demain, avoua ODD qui avait regardé la photo des milliers de fois, n’aillant pas de souvenirs de ses parents.

- Bon, les gars, je ne voudrais pas vous presser, mais G.I Jim va bientôt fermer le portail. Alors je vous dis à demain, déclara Yumi en embrassant Ulrich.

Après s’être tous salué, ils retournèrent dans leur chambre respective, à part William qui devait d’abord voir le père de sa petite amie et Odd qui parti avec Sam dans la chambre de celle-ci. Le destin les avait séparés trop de fois et ils allaient rattraper le temps perdu. La chambre de Sam était complément, mais ça importait peu à Odd. Menant son âme-sœur jusqu’au lit, il se mit sur elle la comblant de baiser.
- Il n’y a pas le feu au lac, le taquina Sam.

- Non, il est en moi, déclara-t-il avant de l’embrasser de plus belle


Dans sa chambre Sissi regardait le parc avec insistance. Elle avait mit sa plus belle robe en un temps record et n’attendait plus qu’une personne. L’intéressé fini par apparaitre dans son champ de vision, zigzagant entre les arbres tel un voleur pour ne pas se faire repérer par Jim. Levant les yeux William vit la plus belle fille du collège lui sourire. Une force nouvelle s’empara de lui et il escalada le mur sans un instant.
- Je commençais à m’impatienter, déclara Sissi en ouvrant sa fenêtre à son prince charmant.

- Laisse-moi me faire pardonner, répondit William la soulevant telle une jeune mariée.


Yumi venait juste de raccrocher son téléphone qu’elle se dirigeait vers la chambre de Son Ulrich. Elle avait réussit à convaincre son petit frère Hiroki de la couvrir pour ce soir. Cette nuit allait lui coûter deux mois à faire les devoirs de son frère, mais ça en valait la peine. Escaladant le mur, elle fini par se faire attraper la main, l’aidant à se hisser.

- Normalement, c’est le garçon qui entre dans la chambre de la fille de cette manière, plaisanta Ulrich qui était déjà prêt à aller chez elle. J’arrive toujours pas à croire que demain, sera notre dernier combat.

- Oublie demain, c’est cette nuit qui compte, déclara Yumi en le déshabillant.

- Euh… t’es sûre que le moment est bien choisi ?

- J’ai trop attendu, répondit Yumi en l’embrassant.


Pendant ce temps, dans la chambre de Maya et Aelita, cette dernière se leva après s’être regardé une énième fois dans le miroir.

Je vais aider Jérémie à finir les préparations, déclara-t-elle à sa colocataire. Bonne nuit.

- Bonne nuit, répondit Maya sans quitter les yeux son bracelet.

Aelita se déplaça discrètement le long du couloir comme elle l’a fait des centaines de fois et fini par arriver à l’étage des garçons, jetant un regard autour d’elle, elle frappa à la porte de son petit ami. Comme prévu ce fut ODD qui ouvrit la porte.

- Je suis venue aider Jérémie, déclara Aelita en entrant.

- Ce n’est pas vraiment nécessaire, on a tout préparé pour demain, répondit Jérémie en se détournant de son ordinateur.

- Alors, ODD peut aller prendre soin de Maya et c’est un ordre.

Ce dernier hésita un moment, mais sa mamie ne lui donnait pas vraiment le choix. Il fini par partir, laissant ses deux arrières grands-parents seuls. Profitant de l’occasion, Aelita se déshabilla et s’approcha de Jérémie complètement figé.

- Je t’aime, Jérémie.


Pendant ce temps, ODD se trouvait devant la porte de Maya, mais hésita un long moment. Il ne savait quoi lui dire pour changer le futur. Après de longue minutes, il fini par toquer sans être plus avancé. Maya l’ouvrit et ils se sourirent timidement. Entrant dans la chambre de son amie, ils restèrent un long moment sans rien dire. Finalement, c’est Maya qui demanda.

- A ton avis, il y a combien d’élève qu'on arrivera à convaincre de devenir des Lyoko-guerriers ?

- N’y pense même pas, à part nos ancêtres, les autres ne seront que des poids pour notre bataille, si ce n’est pire. Nous n’avons pas le temps de les entrainer et le Skid est déjà plein.

- Je sais, mais quand j’étais un simple virus. Je me disais toujours que mon père avait de la chance que les Lyoko-guerriers n’étaient que quatre en plus de Jérémie. Lui aussi, il avait peur… euh pas exactement puisqu’il n’avait pas de sentiments, contrairement à moi et mon frère. Pourtant, il redoutait le jour où ce ne serait pas quatre Lyoko-guerriers qui apparaitront pour le combattre, mais une armée.

- Seuls mes ancêtres peuvent utiliser Lyoko sans mauvaises intentions, quand ils avaient dit la vérité aux autorités, de nombreuses personnes voulurent en profiter. Même en connaissant le danger que pouvait être XANA. Ils ne prirent réellement compte des avertissements des adolescents que quand XANA avait lancé une frappe nucléaire sur la lune détruisant cette dernière. Provoquant par la même occasion des cataclysmes sur toute la planète, lui rappela ODD alors qu’il se remémorait ce que son arrière grand-père lui avait raconté sur la guerre.

- Je sais et je sais aussi qu’on ne pouvait rêver meilleure équipe que la notre, répondit Maya avant de reporter son attention sur son bracelet.

Depuis plus de deux ans, la jeune fille s’était interrogée sur l’utilité de ce bracelet. Il était vrai que les pouvoirs qu’elle en tirait été gigantesque, mais contrairement à elle d’autre n’avait pas de telle pouvoir. Alors pourquoi utiliser des ressources pour en créer ? De plus la création de telle armes demandaient énormément de ressources et de temps, hors lors d’une guerre ses deux choses ne devaient en aucun cas être prises à la légère. Pourtant, Jérémie avait la décision de les créer. Est-ce pour continuer à avoir un lien avec Lyoko ? Ou espérait-il que l’un des rares possesseurs des bracelets obtienne un pouvoir utile ? Cette question lui avait toujours trotté la tête et elle n’aura surement jamais l’occasion de la connaitre. Cette nuit allait surement être la dernière pour eux.

« La dernière nuit, pensa Maya en se tournant vers son amour de toujours »

En regardant le visage d’ODD, la jeune fille oublia toutes ses questions et ses interrogations, il n’y avait que lui à ce moment. Lui, elle et un gouffre. L’aide d’Odd a permit à son descendant de passer le pas et franchir sa part du gouffre, pourtant elle ne le pouvait toujours pas. Car bien qu’elle aime ODD plus que tout au monde, il lui restait une dernière incertitude au fond d’elle. Mais comme elle l’avait dit c’était surement la dernière nuit, alors prenant son courage à deux mains, elle demanda à son amoureux.

- Pourquoi m’as-tu fait confiance la première fois qu’on s’est vu ?

Le garçon ne fut aucunement surpris par la question, au contraire on aurait dit qu’il l’avait attendu depuis trop longtemps. Son regard se posa sur Maya et il lui révéla son plus grand secret que son arrière grand-père connaissait.

- C’est grâce à ça, avoua Odd en montrant son bracelet. J’ai toujours dit que mon pouvoir de prédiction était faible, aléatoire, difficile à gérer, bref inutile, mais en vérité, c’est grâce à lui que je suis ici.

- Je l’avais compris, contrairement à ton ancêtre tu peux avoir des prédictions bien au-delà de quelques minutes. C’est ainsi que tu as compris que XANA allait lancer une dernière attaque sur l’usine dans le futur. Tu nous as fait revenir en arrière, alors que nous étions à plusieurs dizaines de kilomètres, permettant à Jérémie de nous envoyer dans le passé.

- Oui, mais mon pouvoir est toujours aléatoire, sauf… pour toi.

- Comment ça ? demanda Maya rougissant un peu.

- Tu ne t’ais jamais demandé pourquoi je me trouvais seul à l’intérieur d’une base militaire abandonnée ? Ou comment j’ai sus que tu te trouvais dans le scanner, alors que tous les appareils étaient H.S depuis des années ? Dès ma première prémonition, je t’ai vu et même maintenant je continue à te voir dedans. C’est pour ça que j’ai tout de suite voulu être ton ami car je savais que tu serais toujours à mes côtés pour m’aider, y compris dans le passé.

Quand il eut fini le silence remplit de nouveau la pièce, au point qu’ils entendirent Sissi et William s’amuser dans la chambre d’à côté. Gêné, ODD voulu se lever, mais la main de Maya l’attrapa et l’embrassa sans qu’il puisse rien dire.

- Dors ici cette nuit, ordonna Maya.

Il lui sourit avant de l’embrasser une nouvelle fois, il resterait toujours avec elle quoi qu’il arrive. Pourtant une pensée lui vint à l’esprit ou plutôt l’une de ses vieilles prédiction qu’il s’était juré d’oublier.
Il se souvenait d’être dans une salle immense avec des colonnes en marbre et au dessus de lui un plafond transparent montrant le réseau. À côté de lui, ses amis tombaient les uns après les autres sous les coups de lasers qui s’abattaient sur eux, alors que le frère de Maya éclatait d’un rire triomphant. Mais ce n’était pas tout, sortant de nulle part Maya apparut sur son dragon blanc. Il aurait dû être fou de joie de la voir, si le symbole de XANA n’était pas dessiné sur ses yeux. Elle se plaça à côté de XANA et les deux le regardèrent avec le même sourire. Prit d’effroi, il ne put rien faire, alors que sa bien-aimée ramassait un de ses pistolets et lui tira dessus. C’est à ce moment que la vision prenait fin, mais il se doutait de la suite.



Et voilà le chapitre 5. Pas d'action que de l'amour et un mauvais présage.

Merci de poster vos commentaires et critiques. Bizarrement, mon voyage et revoir l'épisode 7 m'a fait pensé à une nouvelle fiction. Je m'y pencherais un autre jour peut-être



Suite... dès que possible
_________________
Bats toi avec les meilleurs ou meurs avec le reste !


Auteur des Fanfic:
- Invasion
- Transfert
- Le secret des jumeaux
- Voyage vers le passé
- Nouvelle recrue

N'hésitez pas à venir les commenter.

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Wolverine MessagePosté le: Mar 27 Aoû 2013 15:30   Sujet du message: Répondre en citant  
[Rampant]


Inscrit le: 13 Juil 2013
Messages: 331
Localisation: Dans les tréfonds de la folie
Oh, c'est trop mignon, et très hot surtout.

Bon, même si j'ai cramé que tu as Piqué cette idée de scène à Overpowered (une autre fic) sa reste mignon.

Cependant, ne mettre que cela n'a pas vraiment d'intérêt.

Donc pour moi, ce chapitre est bâclé.

Tu aurais dû mettre autre chose. (Un peu d'action, ou un peu plus de suspens.

_________________
http://imageshack.us/a/img5/6674/avpz.png

Tout être mourra un jour, ce qu'il nous faut c'est décider quoi faire du temps qui nous est impartie.

Allez L'OM
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Shinataan13 MessagePosté le: Jeu 29 Aoû 2013 18:12   Sujet du message: Répondre en citant  
[Frelion]


Inscrit le: 12 Avr 2013
Messages: 63
C'est possible Wolwerine, je me souviens avoir lu une fiction avec cette scène et ça m'a marqué, mais je me souviens plus du nom (encore)

Sinon voici le chapitre 6, plus d'action et on va découvrir si le futur peut vraiment être changé !



Chapitre 6

Le lendemain, le groupe s’était réuni à la cafétéria le sourire aux lèvres. Ils avaient tous passé la plus belle nuit de leur vie et aujourd’hui, le collège faisait une fête pour célébrer sa cinquantième année. À leur réveille tous c’était empressé d’écrire une lettre à leur parents pour s’excuser en cas d’échec et leur expliquer leur aventure. Jérémie fut choisi pour garder ses lettres dans sa chambre et de les donner aux parents, s’ils ne revenaient pas. Après avoir engloutit leur déjeuner, la bande se sépara en couples pour passer le reste de la journée ensemble. Chacun visita les kiosques plaçaient un peu partout autour du collège. La plupart des filles tentèrent de parler avec ODD, mais celui-ci n’avait d’yeux que pour Maya et fini par l’embrasser devant tout le monde. Au grand dam des filles comme des garçons qui virent pour la première fois, une Maya souriante et magnifique. C’est alors qu’ODD vit un kiosque de photo. Un peu plus loin le reste de la bande se rassemblait, ils avaient tous eut la même idée. Milly et Tamiya, les responsables du kiosque, leur montrèrent les différents arrières plans, allant d’une ile tropicale aux montagnes de la Suisse, en passant par les différents lieux de Paris. Ils choisirent tous un plan de l’usine désinfecté qui était leur repaire depuis tant d’année. Quand Samantha demanda pourquoi cet arrière plan, ils répondirent qu’ils voulaient quelque chose de différent des autres.

- C’est cette photo, avait affirmé leur descendant quand Tamiya leur donna un exemplair à chacun.

Oui, c’était belle et bien la photo que son arrière grand-père regardait avec nostalgie. Sauf que contrairement à celle qu’il avait entre les mains, était différentes. Sur celle-ci, l’arrière petit fils et sa petite amie s’était joins à ses arrières grands-parents, prouvant que tout était possible. Ils avaient changé le futur pour le meilleur ou pour le pire. Après ça, ils se séparèrent de nouveau pour ne se revoir qu’à la nuit tombée à l’usine.
- Alors, vous êtes prêt pour le dernier combat ? demanda Jérémie assis à sa place.

- On attend ton signal, Jérémie, déclara Aelita aux commandes du Skid qui se dirigeait vers la forteresse.

- Allez-y, mais soyez prudent dès que vous serez à l’intérieur, je ne pourrais rien faire pour vous aider.

- Ne t’inquiète pas, tu me connais. Je suis super prudent, dit Odd.

- Ah, oui, depuis quand ? plaisanta Ulrich.

- Pas le temps de rigoler, XANA vous envoie ses Mantas.

Et ce n’était pas un petit groupe, une cinquantaine de créature foncèrent en direction du Skid qui déploya ses Navskid. Le combat était digne du jeu Battle Galactica au grand plaisir d’Odd. Pourtant plus le temps passait, plus les boucliers des Navskid baissaient à vu d’œil. Quand à XANA, il continuait d’envoyer plus de monstres contre ses adversaires, espérant les battre grâce au nombre. Même les pouvoirs de régénérations de Sissi ne purent empêcher les points de vie d’arriver au seuil critique. C’est alors que William poussa un cri de terreur, il était coincé entre une dizaine de Manta qui déposait leur mine. Sissi essaya de le soigner en priorité, mais le vaisseau explosa, emportant avec lui mines et Mantas. Regardant l’épave de son petit ami, Sissi poussa un cri d’effroi et se mit à verser toutes les larmes de son corps.

- Ouf, c’était juste !

Se retournant, elle vit William assit derrière elle.

- Comment tu…

- Franchement, je n’ai aucune idée…, avoua le beau ténébreux en prenant les commandes de la tourelle.

- C’est moi qui est téléporté William et détruit le Navskid quand j’ai remarqué qu’il ne pourrait pas s’en sortir, déclara Jérémie, soulagé d’avoir été assez rapide.

- Jérémie, Je sais pas comment te remercier, pleura Sissi en embrassant son petit ami.

- Détruisait XANA, c’est plus que suffisant.

- Allez les tourtereaux la voie et libre, déclara Odd.

Ce plaçant sur la plate forme, les Lyoko-guerriers reçurent leurs véhicules et partirent en direction du centre du labyrinthe avec la même formation que la dernière fois. Sauf que cette fois ODD et Maya les accompagnaient sur leur beau dragon blanc. Comme prévu le chemin était parsemé de monstres de XANA, c’est alors qu’ODD eut une étrange vision. Confus, il n’arrivait pas à comprendre sa prédiction car elle lui semblait impossible. Il n’eut pas le temps de comprendre sa signification que la Méduse apparut et s’empara de Maya, ainsi que de son dragon avant de s’enfuir derrière un mur.

- Maya ! cria ODD en tirant désespérément sur le mur qui ne broncha pas.

- ODD, je comprends ta douleur, mais vous devez continuez, le rappela Jérémie, alors que les autres couvraient leur descendant des tirs ennemis.

- Jérémie, tu ne comprends pas, elle va être possédé par la XANA et finira par nous tuer !

- Quoi ? Mais comment… Tu viens d’avoir une prédiction ? demanda Jérémie. De toute manière, on n’a pas le choix, il faut continuer, Maya est piégé dans une pièce que je ne peux pas vous faire atteindre.

- ODD, si on se dépêche de vaincre XANA, on pourra la sauver, le rassura Aelita.

Acquiesçant en silence, il pensa à sa vision, puis à la nouvelle qu’il venait d’avoir. Il avait beau réfléchir, il ne comprenait pas comment les deux pouvaient se produire. C’est ainsi qu’il arriva dans la salle de sa vision. Pourtant XANA ne s’y trouvait pas. Ils cherchèrent pendant quelques minutes, mais sans le trouver. C’est à ce moment qu’il inspecta les colonnes et comprit.

- Il faut détruire les colonnes ! Se sont des tours comme sur Lyoko, informa-t-il à ses amis ce qu’ils firent sans hésiter, prenant par la même occasion à un malin plaisir à détruire les créations de leur ennemis.

Quand la dernière tour fût détruite, il apparut. Noir comme les ténèbres, le visage sévère, tout son corps ne désignait qu’une chose, la Vengeance. Un rire sortit de ses lèvres, il tenta de menacer les Lyoko-guerriers, mais ses derniers n’étaient pas venus pour parler. L’attaquant tous en même temps, ils virent avec effroi qu’un bouclier s’était dressé autour de lui. Devant son écran, Jérémie leur indiquait les points de vie de leur adversaire. Les chiffres faisaient froid dans le dos, mais aucun ne s’arrêta d’attaquer. Quand à XANA, il ne fit rien d’autre que se tenir devant eux attendant quelque chose.

- Il ne peut pas attaquer et utiliser son bouclier en même temps, alors ne vous arrêter, expliqua Jérémie en rechargeant les munitions des deux Odd. De plus, on dirait que j’avais raison, il ne peut pas créer de monstre.

- Jérémie, je présume, déclara XANA qui semblait avoir entendu toute la conversation. J’ai appris par mon père qu’il ne fallait pas te sous-estimer, de vous tous, tu es surement le plus dangereux. Comme j’ai du temps à tuer, je vais donc vous expliquer la signification de cette salle. Elle possède une ressource d’énergie époustouflante encore plus grande que Lyoko et en plus elle se recharge sans limite, dommage que mon père n’y a vu qu’une forteresse pour se protéger. Malheureusement, l’énergie sans limite possède un point faible. C’est qu’elle est très instable, voilà la raison pour laquelle les humains ont mit des protections qui empêchent quiconque de modifier le système. C’est pour cette raison que nous ne pouvons qu’utiliser nos pouvoirs personnels dans ce lieu.

- Tu es bien bavard XANA, c’est l’approche de ta mort qui te fait jacasser, dit Odd en continuant de bombarder le bouclier.

- Allons Odd se n’est pas en plaisantant que tu vas t’en sortir, poursuivit XANA du même ton calme, sans se soucier que les points de son bouclier baissaient. Je voulais juste vous faire comprendre que l’ancien XANA n’était pas parfait, il m’a créé moi et ma sœur, mais a du séparer son pouvoir. J’ai gagné ce bouclier et une puissante attaque qui pourrait détruire votre pathétique vaisseau. Quand à ma sœur, elle a reçu le pouvoir de création qui le permet de créer des monstres.

- Tu pense que c’est en nous racontant ton histoire qu’on ne va pas t’achever, s’écria ODD en envoyant sa moto s’écraser sur le bouclier.

- Ne t’inquiète pas, le nouveau, j’ai tout prévu pour gagner. Pourtant, je dois avouer que tu m’intrigues qui es-tu ? demanda la frère de Maya. J’ai beau regarder les archives, je ne te trouve dans aucun pays avant deux semaines, comme si tu n’existait pas…

- Si tu dis vrai, alors tu ne devrais pas pouvoir nous envoyer tes monstres, déclara Jérémie essayant de changer de sujet tout en gagnant du temps à ses amis.

- Pour ça, je devrais te remercier. Quand ton programme a détruit mon père, il n’as pas put tout détruire. J’ai donc recherché pendant un an ses pouvoirs. Puis je les ai amplifiés grâce à l’énergie de la forteresse, mais comme à la base, ils ne m’appartiennent pas je ne peux pas les utiliser ici. Oh et avant que j’oublie. Ce n’est pas toi qui essaye de gagner du temps, mais moi. Et j’ai réussi.

Dès le moment qu’il prononça ses mots, ODD comprit la signification de sa prédiction. Il cria à ses amis, mais il était trop tard. Autour d’eux des dizaines de créatures apparurent et tirèrent sur les Lyoko-guerriers. Pris par surprise, les adolescents ne purent se protéger à temps. Les coups de lasers les percutèrent, faisant baisser leur point de vie jusqu’au seuil critique. Certains comme William, Ulrich et ODD tinrent bon un moment, mais finalement eux aussi finirent par tomber à terre, désarmé. Le rire de XANA emplissait la pièce et comme dans sa prédiction, il vit apparaître Maya sur son dragon. Pestant contre son impuissance, il aurait dût comprendre la stratégie de XANA et le sens de ses paroles. Il n’avait pas besoin d’attaquer, il devait juste gagner du temps pour que sa sœur finisse par se faire posséder. Celle-ci se posa à côté de lui et tout deux le regardèrent comme dans sa vision. Voyant une de ses armes devant lui, il tenta de l’attraper, mais une patte du dragon l’écrasa. Impuissant, il regarda son âme sœur prendre son arme pour la pointer sur lui. Il se revoyait la première fois qu’il avait rencontrée Maya, ce jour là il avait vu la décision de la jeune fille. Il avait donc joué la comédie pour donner le temps à Maya de comprendre les intentions de son frère, puis l’avait aidé, mais cette fois, il allait mourir.

- Je t’aime, fût la seule chose qu’il puisse dire avant que Maya appuie sur la détente.

Mais le tire ne le tâcha pas. Hurlant de douleur Maya tomba à genou sous le regard colérique de son frère. ODD en eut des larmes de joies, même sous son emprise la jeune fille continuait de se battre. Refusant de la laisser seule dans ce combat, il l’encouragea de toute sa voix avec ses amis. Bien qu’au début rien ne se produisait de visible, peu à peu les symboles de XANA commencèrent à clignote légèrement, puis de plus en plus rapidement. Finalement, dans un dernier effort la jeune fille tourna ses yeux pleins de rage vers son frère. Comme elle, ses créatures se tournèrent vers leur nouvelle cible et le bombardèrent. Affaiblit par les précédentes attaques, le bouclier céda, mais une fumée noir sortit des mains de leur ennemis et balaya la salle détruisant tout sur son passage. Par chance les créatures de Maya eurent juste le temps de se placer devant les Lyoko-guerriers pour les protéger de l’attaque.

- Comment oses-tu te dresser contre moi ? Il n’existe personne de cette époque qui puisse me vaincre ! pesta XANA.

- Mais moi, je viens du futur ! cria Maya en s’accrochant à son frère. Jérémie, maintenant !

Devant son écran, Jérémie activa, à contrecœur, le programme que Maya et lui avait mis au point dans le plus grand secret. Le programme fit réagir les corps des enfants de XANA les englobant dans une sphère ressemblant au symbole du Ying et du Yang. Les Lyoko-guerriers se levèrent sans savoir ce qui se passait.

- Jérémie, qu’est-ce qui se passe ? demanda ODD.

- Pendant qu’on travaillait sur le programme pour trouver la forteresse, Maya m’a donné des données d’un autre programme que le moi du futur a créé. Il fusionnait les corps des deux moitiés de XANA, permettant d’opposer leurs pouvoirs. Sauf que dans le futur XANA était trop puissant et Maya aurait fini par se faire assimiler, mais dans cette époque leurs puissances sont beaucoup plus proches. Surtout si Maya puise aussi dans les énergies de la forteresse, les informa Jérémie, alors que les murs du labyrinthe commençaient à se fissurer de toute part.

- Qu’est-ce qu’on doit faire ? demanda ODD craignant la réponse de son arrière grand-père.

Jérémie n’eut pas le temps de répondre que la sphère se modifia se transformant en Maya. Celle-ci avait le visage plié sous la douleur, surement à cause du combat contre les pouvoirs de son frère. La voyant de ses états ODD comprit ce qui allait se passer.

- Tue-moi, supplia Maya.

- Non ! Je refuse, ça ne se passera pas comme ça. Tu peux gagner, je le sais ! Je l’ai vu ! protesta ODD.

- Tu n’auras pas besoin de la tuer. La forteresse est en train de se détruire à cause du programme que j’ai lancé. XANA ne mentait pas quand il disait que ce Réplika est instable et comme il est trop occupé à se battre à l’intérieur de Maya, il ne pourra pas stopper la destruction, expliqua Jérémie avant de pester sur son écran. Merde, je ne peux pas vous ramener. Maya tu peux faire quelque chose ?

- Jérémie, on ne peut pas la laisser ici ! protesta Aelita.

- On n’a pas le choix. C’est elle-même qui me l’a affirmé, elle doit mourir avec XANA, sinon ce dernier risque de l’absorber.

Horrifié tous se tournèrent vers Maya qui commençait déjà à concentrer suffisamment de force pour les ramener chez eux. Ils ne dirent rien, mais on voyait qu’ils étaient désolés. Ce qui toucha beaucoup la jeune fille. Aelita embrassa une dernière fois son double avant qu’ODD ne tombe à genoux devant elle.

- S’il-te-plait, je t’en conjure, laisse-moi rester avec toi, supplia-t-il.

- Je ne peux pas te laisser mourir. J’ai promis de te protéger. Tu es tout pour moi.

- Alors tu dois comprendre que vivre sans toi ne sera pas une vie. Je sais de quoi je parle, avant que tu arrives, je ne faisais que vagabonder sans but. Je ne pouvais même pas être considéré comme vivant, j’étais juste une coquille vide.

- Mais…, commença Maya avant qu’ODD ne l’embrasse pour l’arrêter.

Se retournant une dernière fois vers ses arrières grands-parents, ODD leur sourit en déclarant.

- Ne vous en faites pas pour nous, vivez vos vies.

Avant qu’ils ne puissent faire le moindre geste, leurs corps disparurent pour retourner aux scanners. Posant de nouveau les yeux sur son amour, celle-ci sembla hésiter à le dévirtualiser quand même. ODD ne lui laissa pas le temps car il souleva son visage, puis l’embrassa passionnément.

- Ne t’inquiète pas, je te sauverais une nouvelle fois. Car notre amour est plus fort que le temps, la rassura-t-il en se rappelant de la dernière vision qui venait enfin de prendre sens.

Devant son écran, Jérémie fut le seul à entendre les derniers mots de son descendant avant que le Réplika soit complètement détruit. Ses doigts tapèrent un rapide scan du réseau pour savoir si cette fois encore XANA avait survécu, quand l’ascenseur s’ouvrit. Les Lyoko-guerriers étaient tous en larmes face à la perte de leurs deux camarades. Aelita s’écroula sur Jérémie et lui demanda ce qui c’était passé. Ce dernier leur raconta, mais hésita un moment à dire les derniers mots d’ODD.

- … à la fin, il a dit quelque chose d’étrange comme s’ils allaient survivre. Je crois qu’il a eut une dernière prédiction, mais je ne comprends pas comment ça peut être possible, ils sont… morts.

- La fille de XANA est toujours vivante, enfermé quelque part dans un scanner, leur rappela Yumi. Peut-être que Maya a matérialisé ODD prêt d’elle avant la destruction.

- Non, je l’aurais remarqué, ils sont belle et bien mort, affirma Jérémie. Mais ce qui est sûr, c’est qu’ODD n’aurait jamais voulu qu’on s’apitoie. Rappelez-vous, il a dit « Ne vous en faites pas pour nous, vivez vos vies »"

- Et tu crois que c’est facile ! Ils sont morts pour nous, je te rappelle, s’exclama Sissi. Ils se sont battu pendant des années et ont fini par donner leur vie pour que nous survivions.

- Je sais, ça ne sera pas facile, mais j’entends encore ses derniers mots dans ma tête et au fond de moi, je suis sûr qu’on va les revoir, déclara Jérémie alors que ses amis se dirigeaient tristement vers l’ascenseur.

Jérémie hésita un moment, puis inséra la dernière ligne de code pour la création des bracelets. Il savait que le travail prendrait des années comme l’avait affirmé Maya, mais il avait la nette impression que les bracelets avaient encore une dernière mission à accomplir. Il se connaissait suffisamment bien pour savoir qu’il n’aurait jamais construit quelque chose qui n’aurait servit qu’à la guerre. Montant vite dans l’ascenseur, il sortit la photo du groupe de sa chemise et des larmes coulèrent sur ses joues. Le monde venait de perdre deux héros que personne ne connaissait à part eux.



Suite...


Votre avis.
_________________
Bats toi avec les meilleurs ou meurs avec le reste !


Auteur des Fanfic:
- Invasion
- Transfert
- Le secret des jumeaux
- Voyage vers le passé
- Nouvelle recrue

N'hésitez pas à venir les commenter.

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Shinataan13 MessagePosté le: Ven 06 Sep 2013 21:00   Sujet du message: Répondre en citant  
[Frelion]


Inscrit le: 12 Avr 2013
Messages: 63
Voilà, c'est la fin de ma fiction. je vous laisse ce épilogue pour démontrer que tout fini bien.

J'espère que vous avez prit du plaisir à la lire.

Bonne lecture



Epilogue

Presque septante ans plus tard, Jérémie se tenait sur sa chaise le regard sur son ordinateur. Même après toutes ses années, il ne pouvait pas tenir toute la journée sans cet appareil. Au loin, Ulrich, William et Odd jouait avec leur dernier arrière petit-fils. Ce garnement âgé de presque de 13 ans les faisait tourné en bourrique depuis 20 bonnes minutes. Plus d’une fois, il les vit faire une pause à tour de rôle pour tenir le coup. Souriant, il ne pouvait s’empêcher de penser que vieillir n’avait pas que des avantages. Un peu plus loin, Sam, Sissi et Yumi rigolèrent en regardant leurs maris ne pouvant plus tenir le rythme. Vers le garage, un couple parlait à la femme de Jérémie. Le couple hésitait toujours à partir pour un si long voyage en laissant leurs deux enfants aux personnes âgées.

- Grand-mère, tu es sûre que vous allez tenir avec les enfants ? demanda la jeune femme.

- Allez-y, on s’occupe de tout, ça fait un moment qu’on sait comment les tenir tranquille, les rassura Aelita en les poussant dans la voiture.

Elle soupira en fin quand le couple vaincu, partit pour leur deuxième lune de miel. Se tournant vers ses vieux amis, Aelita vit la fille adoptive de sa petite-fille espionner les garçons en train de jouer. Souriant, elle alla la chercher la prenant par la main, avant de se diriger vers son mari qui venait de fermer son ordinateur pour la première fois de la journée.

- ODD arrête de faire tourner en bourrique tes arrières grands-pères, ordonna Aelita, le garçon s’arrêta tout de suite obéissant à son arrière grand-mère et fini par se diriger vers elle. Allez, Jérémie va vous raconter la suite de notre histoire.

Sautant de joie, le garçon attrapa la main de sa sœur adoptive qui devint toute rouge pour se diriger vers le scientifique. Ce dernier avait attendu que ses amis se réunissent entour de lui avant de commencer. Il regardait une dernière la fois la vieille photo du groupe encore jeune. Ils avaient changé depuis l’époque où le groupe se battait contre le Virus qui menaçait l’humanité. Depuis sa destruction finale, ils avaient vécu leur vie comme ils l’entendaient, sans se retourner en arrière. La bande avait abandonné l’idée de rechercher Maya dans le monde, ainsi que de « recréer » ODD. C’était beaucoup trop compliqué et ils ne disposaient que de peu de renseignements, sans oublier qu’ils trouvaient immoral d’entrer dans la vie amoureuse de leurs descendants. Chaque année à la même date, ils se réunissaient pour parler du bon vieux temps. Ils avaient juste besoin d’en parler, tous ensemble, ne pouvant oublier si facilement leur longue aventure et le prix à payer. Quand à la construction du bracelet, il fallu plusieurs dizaines d’années pour être créer et quand il fut finalement entre les mains du génie, ce dernier le cacha. Il ne doutait pas que le bracelet avait encore une mission, mais entre temps il devrait rester secret.

Les couples eurent beaucoup d’enfants. Pourtant, un jour le fils de Jérémie et Aelita se maria avec l’une des nombreuses filles d’Odd et Sam qui avaient toutes les noms d’une des plus belles conquêtes du Don Juan. De même, la fille de William et Sissi se maria peu de temps après avec celui d’Ulrich et Yumi. Leurs enfants eurent tous beaucoup d’enfants à leur tour et il y a 14 ans, leur petite fille et fils se marièrent liant par la même occasion les deux familles. De leur union naquit un seul garçon, mais quand ils le virent, la bande sut tout de suite le nom du petit. ODD Stern Belpois. Bien qu’hésitant au départ, les parents finirent par accepter le nom. 12 ans plus tard, Jérémie fini par lui donner le bracelet, lui donnant par la même occasion ses pouvoirs de Lyoko-guerrier. ODD en profita dans le plus grand secret, plusieurs fois il disparaissait sans laisser de trace avant de revenir, souriant. Puis un jour, il ramena une jeune fille identique à Aelita, c’était Maya. Depuis ce jour, les arrières grands-parents leur racontaient leur histoire et la raison du nom du petit.
La main d’Aelita se posa sur celle de Jérémie, le faisant sortir de sa rêverie. Ce dernier se concentra sur son public et fini son histoire.

- C’est ainsi qu’ODD et Maya se sacrifièrent pour nous sauver.

- Mais arrière grand-père, c’est quoi la signification des dernières paroles de mon autre moi ? demanda ODD qui prenait un malin plaisir à rappeler l’âge du scientifique.

- Il n’y a que lui qui le sait vraiment, mais j’imagine qu’il a eut une dernière vision. Ma théorie, c’est qu’ils vous a vu ensemble dans le futur, mais ce qu’il a vu vraiment ça je l’ignore. Peut-être votre mariage, proposa Jérémie, pendant que les deux enfants se mirent à rougir de plus belle en se jetant des regards.

Les ancêtres se mirent tous à rire en voyant les adolescents qui n’avaient pas changé, même après septante ans. Reposant les yeux sur eux, Jérémie entendit de nouveau les paroles d’ODD. « On se revoit dans 56 ans, arrière grand-père, n’oublie pas mon nom. »
_________________
Bats toi avec les meilleurs ou meurs avec le reste !


Auteur des Fanfic:
- Invasion
- Transfert
- Le secret des jumeaux
- Voyage vers le passé
- Nouvelle recrue

N'hésitez pas à venir les commenter.

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
PrincesseNekoChan MessagePosté le: Sam 05 Oct 2013 20:02   Sujet du message: Répondre en citant  
[Kankrelat]


Inscrit le: 04 Oct 2013
Messages: 18
Magnifique fiction meme ci j'ai pas trop comprit a quoi servait le bracelet et sa fait bisare d'imagtiner 3 kolosses (je croit que sa s'ecrit comme sa ) sur terre
_________________
http://imageshack.us/a/img802/1782/88vw.png
http://imageshack.us/a/img19/3222/cbnq.png
http://www.codelyokolabd.sitew.com/fs/Root/bl8ui-Userban_CLE2_0_Fan.jpeg
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Shinataan13 MessagePosté le: Mer 09 Oct 2013 21:53   Sujet du message: Répondre en citant  
[Frelion]


Inscrit le: 12 Avr 2013
Messages: 63
PrincesseNekoChan a écrit:
Magnifique fiction meme ci j'ai pas trop comprit a quoi servait le bracelet et sa fait bisare d'imagtiner 3 kolosses (je croit que sa s'ecrit comme sa ) sur terre


Le bracelet sert à se transformer en Lyoko-guerrier quand on est sur Terre. Ainsi, le petit ODD pouvait avoir tous les avantages de son avatar quand il le désirait. Sans oublier son pouvoir de prédiction qui l'a permit de retrouver Maya une deuxième fois.

Sinon Kolosses c'est avec un K majuscule Mr. Green Mr. Green

j'espère avoir répondu à ta question et merci pour ton commentaire
_________________
Bats toi avec les meilleurs ou meurs avec le reste !


Auteur des Fanfic:
- Invasion
- Transfert
- Le secret des jumeaux
- Voyage vers le passé
- Nouvelle recrue

N'hésitez pas à venir les commenter.

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Montrer les messages depuis:   

Forum Code Lyoko | CodeLyoko.Fr Index du Forum -> Vos Créations -> Fanfictions Code Lyoko Page 2 sur 2
Aller à la page Précédente  1, 2

Poster un nouveau sujet
 Réponse rapide  
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
Répondre au sujet



Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure

Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum




Powered by phpBB Lyoko Edition © 2001, 2007 phpBB Group & CodeLyoko.Fr Coding Dream Team - Traduction par : phpBB-fr.com
 
nauticalArea theme by Arnold & CyberjujuM
 
Page générée en : 0.0762s (PHP: 67% - SQL: 33%) - Requêtes SQL effectuées : 17